loader

Principal

Scarlatine

Rhinite vasomotrice

Qu'est-ce que c'est - une violation de la respiration nasale, un nez bouché peut être les premiers indicateurs d'une maladie telle que la rhinite vasomotrice.

Cette maladie apparaît en raison du gonflement de la conque nasale, à cause de cela, le mécanisme de régulation du tonus des vaisseaux sanguins dans la cavité nasale est perturbé.

En conséquence, les vaisseaux perdent la possibilité d'un rétrécissement indépendant, la membrane muqueuse augmente et la respiration devient très difficile. La maladie peut être provoquée par une infection bactérienne ou virale, une réaction allergique. L'apparition de la maladie est également activée par des facteurs tels que les situations stressantes, l'air sale, la nourriture épicée et autres..

Causes de la rhinite vasomotrice

Pourquoi la rhinite vasomotrice se produit-elle et qu'est-ce que c'est? Il peut y avoir plusieurs raisons à cette maladie..

Pour toute affection ou maladie somatique, due à une violation du tonus des vaisseaux sanguins, l'apparition d'une rhinite vasomotrice est possible.

Ces raisons incluent:


  • VSD.
  • pression artérielle basse (voir symptômes d'hypotension).
  • maladies endocriniennes.
  • polypes dans le nez.
  • grossesse.
  • végétations adénoïdes (voir comment traiter les végétations adénoïdes).
  • utilisation de contraceptifs oraux.
  • courbure du nez.
  • épines et crêtes de la cloison nasale.
  • réactions allergiques.
  • utilisation excessive de médicaments nasaux qui contractent les vaisseaux sanguins.
La maladie apparaît en raison de modifications de l'excitabilité des parties centrale et périphérique du système nerveux central. En conséquence, il y a une réaction anormale de la muqueuse nasale à toute forme de stimuli externes. La muqueuse nasale répond à cet état par une hyperactivité des membranes vasculaires et neurovégétatives. Après cela, des réactions œdémateuses et sécrétoires excessives inquiètent..

Dans la couche épithéliale avec ce type de rhinite, certains changements sont observés, une détérioration du transport et de l'activité ciliaire de l'épithélium cilié apparaît. Parfois, cette maladie est définie sous la forme d'un œdème de Quincke. Contribuer à la propagation de la maladie, à la détérioration des fonctions du tractus gastro-intestinal, à l'hypothermie prolongée du corps.

Classification

Après avoir étudié la rhinite vasomotrice, les médecins l'ont divisée en 2 formes principales. Les symptômes, les causes et le traitement dépendent des types de rhinite.

1) Rhinite neurovégétative. Cette forme de la maladie se forme chez les patients souffrant de problèmes du système nerveux autonome. En raison de problèmes de mécanismes nerveux, la rhinite apparaît lorsqu'une réaction irritante se produit dans la muqueuse nasale. En cas de rhinite neurovégétative, des convulsions apparaissent, généralement le matin. La membrane muqueuse devient pâle, cyanosée et enflée. Lorsque l'attaque disparaît, la membrane muqueuse redevient normale et ne dérange plus le patient.

Étant donné que les médicaments vasoconstricteurs ne peuvent qu'aggraver votre situation, consultez votre médecin. Après avoir identifié la cause principale qui provoque la maladie, la rhinite peut également être éliminée. Pour que le traitement soit efficace, le médecin prescrit des médicaments astringents, hyposensibilisants, de la physiothérapie, un traitement au laser. Si la maladie est difficile, il est possible que vous ne puissiez pas vous passer de chirurgie. Il est réalisé sous forme de conchotomie, moxibustion, cryochirurgie, etc. Cette méthode de traitement donne une garantie à 100% de récupération ultérieure! A noter que l'utilisation de la médecine traditionnelle dans le cas de la rhinite neurovégétative est inefficace..

2) Rhinite vasomotrice allergique. Cela se produit toute l'année et de façon saisonnière. Le type saisonnier de rhinite est à court terme; spores fongiques, pollen de plante, poussière de bibliothèque et de maison, les insectes deviennent généralement des allergènes. La forme saisonnière de la rhinite ne nécessite pas de traitement chirurgical.

Pour la récupération, les antihistaminiques, les gouttes vasoconstricteurs conviennent. Avec la rhinite toute l'année, il existe un risque d'écoulement nasal à tout moment de l'année. L'opération n'est pas efficace. Le traitement est le même que pour la rhinite saisonnière, bien que les mesures préventives doivent être suivies attentivement..

Symptômes de la rhinite vasomotrice

La rhinite vasomotrice apparaît initialement, généralement chez les enfants après 7 ans et chez les adultes. Les formes neurovégétatives et allergiques de la rhinite vasomotrice sont caractérisées par des symptômes similaires - fatigue accrue, mauvais sommeil et maux de tête. Aussi. surtout chez les enfants, l'appétit se détériore et la mémoire diminue.

En raison de problèmes de respiration nasale, la ventilation des poumons diminue également, ce qui nuit à la circulation sanguine dans le cerveau et le système cardiovasculaire.

Les patients atteints de rhinite vasomotrice se plaignent souvent d'essoufflement. Ils peuvent également craindre de sécréter une grande quantité de mucus. Une sensation désagréable et une congestion nasale est le plus souvent couchée. Ceci est directement lié à la nouvelle distribution du flux sanguin, à cause de laquelle la membrane muqueuse gonfle encore plus..

En cas de troubles respiratoires, des démangeaisons dans le nez inquiètent et le patient s'inquiète également des éternuements et des écoulements nasaux. Il y a une augmentation de la transpiration, du larmoiement, des rougeurs du visage et des paupières. Après la fin de la phase aiguë de la maladie, la teinte de la membrane muqueuse est normalisée, mais le gonflement peut persister.

La rhinite provoque un stress, une hypothermie excessive. Dans la période interictale, les symptômes persistent, caractéristiques d'une respiration altérée par le nez. Une fatigue rapide, des problèmes de sommeil, une tachycardie, une déficience auditive, des maux de tête paroxystiques apparaissent.

Rhinite vasomotrice chez les enfants - symptômes et traitement

La rhinite vasomotrice chez l'enfant peut être, comme chez l'adulte, allergique ou neurovégétative. Le traitement comprend également des méthodes conservatrices et chirurgicales. Les opérations pour le corps de l'enfant ne sont pratiquement pas utilisées. Le traitement est effectué en fonction de la cause de la rhinite.

La principale méthode de traitement de la rhinite chez les enfants est le rinçage constant des voies nasales du mucus qui s'est accumulé. Les lavages sont utilisés avec des solutions salines, à la fois de table et de mer ordinaires. Pour les bébés, le nettoyage du nez avec une poire en caoutchouc convient. En plus du fait qu'il améliore parfaitement la respiration, le nettoyage permet également d'utiliser plus efficacement d'autres médicaments..

Parfois, le médecin prescrit des gouttes ou un spray vasoconstricteurs. Ceci est important avec un gonflement important de la muqueuse nasale. Ils doivent être utilisés avant d'aller au lit et de manger. Une utilisation excessive de ces médicaments menace un affaiblissement du système immunitaire et une atrophie muqueuse! Par conséquent, soyez extrêmement prudent! Il est préférable de combiner des médicaments vasoconstricteurs avec des médicaments contenant des huiles essentielles.

L'électrophorèse, l'échographie, le laser sont d'excellentes formes physiothérapeutiques de traitement de la rhinite. Dans n'importe quelle clinique, vous pouvez suivre de telles procédures. Lors du traitement du corps d'un enfant, des antihistaminiques sont également utilisés, parfois des antihistaminiques. Mais ce type de médicament n'est pertinent qu'après consultation d'un médecin..

Lorsque le tonus vasculaire et les réactions neurovégétatives se détériorent, une thérapie est prescrite qui réduit l'excitabilité du système nerveux, éliminant le VSD. De plus, la physiothérapie est recommandée pour la rhinite neurovégétative. Ainsi, les parois des vaisseaux sanguins et des muqueuses sont renforcées et la microcirculation est normalisée..

Parfois, la rhinite vasomotrice provoque la libération de mucus dans le nasopharynx, à cause de laquelle les récepteurs de la membrane sont irrités et une toux apparaît. En raison d'une toux paroxystique, un mal de tête survient. De plus, le sommeil de l'enfant s'aggrave, l'appétit s'aggrave en raison de la congestion nasale et d'une diminution de l'oxygène dans le sang.

En conséquence, chez les enfants d'âge scolaire, les capacités de mémoire se détériorent: concentration de l'attention, capacité d'assimilation des textes diminuent. Ensuite, les performances scolaires diminuent..

Pour les bébés, un nez bouché est un symptôme mortel! Étant donné qu'un bébé de moins d'un an ne peut pas respirer par la bouche, il doit faire plus d'efforts pour respirer par les canaux rétrécis du nez, remplis de mucus..

Pour cette raison, le corps du bébé est épuisé, ce qui peut entraîner l'arrêt de la respiration. Il est également impossible d'allaiter un bébé avec un nez bouché. Une régurgitation importante est possible après avoir mangé.

Traitement de la rhinite vasomotrice chez l'adulte

Le traitement complet de la rhinite vasomotrice vise principalement à réduire les symptômes. Des médicaments vasoconstricteurs sont utilisés, tels que la nasivine, la tizine, le nasol, la xyméline. Ils sont efficaces comme adjuvant pour la rhinite allergique et neurovégétative, sous forme d'aérosols et de gouttes.

Fondamentalement, il est recommandé aux patients présentant de graves déformations de la cloison nasale de subir une intervention chirurgicale sous forme de septoplastie. Mais comme souvent la cause d'une respiration nasale perturbée est la dissociation musculaire neurovégétative des vaisseaux de la membrane muqueuse, dans certains cas, il est recommandé de se laver, c'est-à-dire de désinfecter le nez avec une restauration supplémentaire de la membrane muqueuse..

Le traitement symptomatique de la rhinite vasomotrice chez l'adulte comprend également des interventions chirurgicales telles que la cautérisation avec des sels de nitrate d'argent, la destruction mécanique des plexus vasculaires pour leur cicatrisation supplémentaire, l'acoustique galvanique.

L'une des méthodes de traitement les plus courantes est l'introduction de médicaments à travers la muqueuse nasale avec des injections. Il s'agit d'une procédure indolore appelée bloc intranasal..

Les fonctions de blocage ne dépendent que de médicaments spécifiques. Ainsi, les hormones, telles que l'hydrocortisone, provoquent une vasoconstriction, la novocaïne, à son tour, améliore la circulation sanguine dans la membrane muqueuse. L'étamsylate ou la dicinone renforce les parois des vaisseaux sanguins. Sur cette base, l'effet de la thérapie est également attendu. Cependant, nous notons que l'efficacité de cette méthode est moindre par rapport à la physiothérapie. L'électrophorèse, le laser, l'échographie, agissant directement sur la muqueuse nasale, améliore l'état du patient.

Méthodes de traitement:


  1. 1) Phonophorèse avec l'hydrocortisone. Le médecin enfonce un bâton avec un bouton à l'extrémité le long de la muqueuse nasale. L'échographie accélère parfaitement la circulation sanguine.
  2. 2) Thérapie au laser. Le flux sanguin s'accélère, la paroi vasculaire fonctionne d'une nouvelle manière,
  3. 3) Electrophorèse avec du chlorure de calcium. Du coton imbibé d'une solution est inséré dans le nez, des électrodes y sont connectées. Avec l'aide du courant, la paroi vasculaire est renforcée.

Traitement de la rhinite vasomotrice avec des remèdes populaires

Avant d'utiliser des médicaments, essayez les forces de la nature. Pour commencer, un régime de trois semaines à l'exclusion de tout lait est recommandé. Vous devez manger du poisson et de la viande, boire des jus de fruits. Le plat ukrainien est super - bortsch.

Les recettes populaires recommandent les gouttes suivantes pour le traitement, qui peuvent être utilisées sans nuire au corps:


  • jus de betterave râpé, deux gouttes.
  • jus de bouleau, 2 gouttes dans chaque narine, vous devez également boire le jus à l'intérieur.
  • Jus de kalanchoe 7-8 gouttes dans les narines.
  • jus d'aloès trois gouttes quatre fois par jour. Après avoir creusé votre nez, inclinez la tête en arrière et massez vos narines.
  • huile de menthol 4-5 gouttes dans chaque narine.
Prenez les recettes suivantes:

  1. 1) Rincer le nez aide beaucoup. Prenez une cuillère à café de miel, dissolvez-la dans une cuillère à soupe d'eau. Le miel ayant des qualités régénérantes et antibactériennes, il est bon pour eux d'éliminer les microorganismes pathogènes.
  2. 2) Une pommade de gelée de pétrole et de feuilles de noix dans un rapport de 10: 1 aide bien. En outre, en utilisant de la vaseline, vous pouvez faire une pommade à partir de fleurs de calendula. Changez ces onguents lorsqu'ils sont utilisés dans les voies nasales..
  3. 3) Mélanger l'huile de menthe poivrée et le miel dans un rapport de un à deux. Ensuite, enduisez les narines 2 fois par jour avec le mélange qui s'est avéré.
  4. 4) Mélangez le miel et l'huile de millepertuis dans un rapport de 1: 1. Appliquer la masse sur un coton-tige deux fois par jour.
  5. 5) Le massage du nez est efficace pour activer l'élimination du mucus. Utilisez de l'huile de lavande pour le massage. Pendant deux minutes, massez dans le sens des aiguilles d'une montre avec votre index à la base des ailes du nez, ainsi que la partie centrale de l'arête du nez.

Comment apprendre à respirer correctement?

Les exercices doivent être effectués quotidiennement, répétés plusieurs fois..


  1. 1) Vous devez vous asseoir droit dans une position confortable pour vous.
  2. 2) Préparez votre index pour le pont du nez, le pouce pour l'aile du pont droit et le majeur pour l'aile du côté gauche.
  3. 3) Après une expiration complète, pincez le passage nasal avec votre pouce.
  4. 4) Ensuite, inspirez l'air par la course gauche libre, puis serrez-le.
  5. 5) Retenez votre souffle pendant huit secondes, puis relâchez la narine droite en expirant complètement.
  6. 6) La durée de l'expiration est 2 fois plus longue que celle de l'inhalation. Reposez-vous pendant dix secondes, puis répétez la même chose avec le passage nasal droit. 10 répétitions au total.
Si vous faites cette gymnastique pendant un mois, après 30 jours, vous remarquerez un assez bon résultat. Même la forme chronique d'un rhume disparaît! Notez que les recettes folkloriques sont les plus pertinentes pour les premiers stades de la manifestation de la rhinite, car la rhinite vasomotrice est une maladie assez grave.

Complications

La rhinite doit être traitée sans faute. La forme chronique entraîne des conséquences telles que la sinusite chronique, la prolifération de polypes dans le nez, l'inflammation des sinus maxillaires (voir symptômes de la sinusite) et de l'oreille.

Les mesures préventives comprennent: un traitement complet; manque de facteurs. provoquer la maladie, en particulier le stress et l'hypothermie; l'utilisation de méthodes folkloriques. En suivant les recommandations du médecin et en suivant à 100% le traitement nécessaire, vous pouvez faire face à un problème tel que la rhinite vasomotrice.!

Quel médecin contacter pour un traitement?

Si, après avoir lu l'article, vous supposez que vous présentez des symptômes caractéristiques de cette maladie, alors vous devriez demander l'avis d'un médecin ORL..

Rhinite vasomotrice - qu'est-ce que c'est?

Causes, prévention, symptômes et traitement de la rhinite vasomotrice chez l'adulte et l'enfant. Traitement à domicile efficace pour la rhinite vasomotrice.

Une perturbation temporaire de la respiration nasale se produit lorsque le tonus des vaisseaux sanguins de la muqueuse nasale change. Dans ce cas, les vaisseaux cessent de se rétrécir d'eux-mêmes et la membrane muqueuse gonfle. Il est de plus en plus difficile de respirer. Cette condition peut être un signe de rhinite vasomotrice..

Les types de rhinite vasomotrice et les raisons de son apparition sont assez divers:

  • Médicament. Se produit avec l'utilisation fréquente de gouttes pour rétrécir les vaisseaux sanguins (ils créent une dépendance).
  • Hormone. C'est un compagnon de dysfonctionnement thyroïdien ou de restructuration corporelle. La rhinite des femmes enceintes et la rhinite de la puberté sont distinguées séparément..
  • Coryza froid. Apparaît à la suite d'une réaction anormale du corps à une exposition à de basses températures.
  • Rhinite psychogène. Il s'agit d'une reproduction subconsciente par le corps d'une maladie précédemment subie.
  • Rhinite idiopathique. La cause de la maladie est inconnue.

Cinq principaux symptômes de la rhinite vasomotrice

Les principaux signes de rhinite vasomotrice chez l'adulte et l'enfant sont pratiquement les mêmes. Considérons le plus courant:

  • La respiration nasale devient difficile, tandis que les gouttes ordinaires n'aident pas ou n'ont qu'un effet de soulagement à court terme. Dans ce cas, vous devez commencer le traitement de toute urgence..
  • Écoulement nasal, éternuements persistants.
  • Trouble de l'odeur et du goût.
  • Rougeur des yeux. Comme pour un rhume, les yeux peuvent pleurer..
  • Perte totale ou partielle de force, faiblesse générale, fatigue, diminution des performances, insomnie ou somnolence constante, irritabilité sans cause, maux de tête 1.

Les symptômes de la rhinite vasomotrice chez les adultes ne sont pas graves. Mais vous devez porter une attention particulière à l'apparition de signes de rhinite vasomotrice chez les enfants 3. Cela est particulièrement vrai chez les nourrissons: au cours de la première année de vie, ils ne respirent toujours pas bien avec la bouche 2 et la congestion nasale empêche d'obtenir l'air nécessaire à la vie.

Il est important de ne pas hésiter, et lorsque les premières difficultés apparaissent, consultez un médecin afin que le traitement se déroule sous son contrôle.

De plus, lorsque le nez du bébé est bloqué, le processus d'alimentation devient plus difficile. Qu'il s'agisse du sein d'une mère, d'un biberon de lait maternisé ou d'une purée pour bébé, il est difficile pour un bébé de manger de la nourriture, ce qui entraîne une augmentation de la possibilité d'une régurgitation abondante et une diminution de l'appétit..

Les principales causes de la rhinite vasomotrice

Les causes de la rhinite vasomotrice chez les adultes et les enfants sont variées. Parmi eux figurent un dysfonctionnement de la glande thyroïde, de l'estomac (gastrite, ulcères et autres), un stress sévère, une utilisation prolongée de médicaments pour rétrécir les vaisseaux sanguins dans le nez, des déséquilibres hormonaux et une mauvaise qualité de l'air sur le lieu de résidence. Mais parmi les plus importantes figurent les infections respiratoires virales et bactériennes transférées..

Traitement de la rhinite vasomotrice

Le traitement de la rhinite vasomotrice dépend de la cause sous-jacente de la maladie. L'oto-rhino-laryngologiste doit diagnostiquer: examiner le patient, faire une rhinoscopie, une radiographie, des tests sanguins, des tests d'allergie et, si nécessaire, d'autres études. Après cela, une thérapie complexe est prescrite: lavage, prise de gouttes (parfois médicaments antiallergiques spéciaux), vitamines, physiothérapie (électrophorèse, laser, ultrasons), injections dans les muqueuses et autres 4.

Une méthode plus radicale de traitement de la rhinite vasomotrice est la chirurgie. La médecine moderne propose plusieurs types de services: moxibustion, destruction mécanique, cryogénique, ultrasonique et autres. Tous détruisent les capillaires affectés, éliminent les poches et rétablissent une respiration normale. Pour faciliter et restaurer l'état de l'épithélium nasal, il est recommandé d'utiliser des agents immunomodulateurs spéciaux..

Le spray respiratoire IRS®19 n'est pas seulement utilisé comme médicament prophylactique, mais favorise également la restauration précoce de l'immunité après des infections antérieures..

Il est créé à partir de lysats bactériens - des microparticules de bactéries qui commencent à agir au contact de la membrane muqueuse, et le corps active ses défenses naturelles, ce qui contribue à la victoire sur les maux.

Contrairement aux antibiotiques, il ne nuit pas à l'équilibre de la microflore de la membrane muqueuse des voies respiratoires et est approuvé pour une utilisation même chez les nourrissons à partir de 3 mois. Il doit être utilisé comme indiqué par le médecin selon un schéma spécial, qui dépend du but de l'utilisation.

À des fins préventives, la durée maximale du cours est de 2 semaines, 1 dose dans chaque passage nasal 2 fois par jour, après quoi vous devez faire une pause.

Pendant le traitement, IRS®19 doit être pris jusqu'à ce que les symptômes de la maladie disparaissent:

  • Enfants de 3 mois à 3 ans - 1 dose 2 fois par jour dans chaque passage nasal
  • Enfants à partir de 3 ans et adultes - une dose dans chaque passage nasal jusqu'à 5 fois par jour

Si l'IRS®19 est utilisé pour restaurer l'immunité, le cours sera de 2 semaines, 1 dose 2 fois par jour 5.

Guidé par une prescription médicale spéciale, le produit peut être associé à d'autres médicaments..

Traitement de la rhinite vasomotrice

La rhinite vasomotrice (rhinite neurovégétative, non infectieuse et non allergique) est une maladie de la membrane muqueuse de la cavité nasale due à une dérégulation du tonus des petits vaisseaux. La cavité nasale est recouverte de l'intérieur d'une membrane muqueuse, imprégnée de nombreux petits vaisseaux - capillaires. Normalement, l'air inhalé, au contact de cette coquille, est réchauffé et saturé de vapeur d'eau. En fonction de la température et de l'humidité de l'air, les capillaires se dilatent ou se contractent, régulant cette fonction. Avec la rhinite neurovégétative, la régulation de la lumière des capillaires est perturbée, ce qui entraîne des phénomènes douloureux.

Signes de rhinite vasomotrice

Une rhinite non infectieuse s'accompagne des symptômes suivants:

  • la congestion nasale se produit périodiquement en raison de changements de position corporelle, de climat, d'activité physique ou sans raison apparente, ne peut se manifester que d'un côté;
  • un écoulement aqueux ou muqueux apparaît du nez en raison des circonstances spécifiées ou sans raison notable;
  • éternuer sans raison;
  • changer le timbre de la voix;
  • détérioration de l'odeur.

Lorsque les conditions changent, la rhinite non infectieuse disparaît aussi rapidement qu'elle est apparue.

Causes et formes de rhinite vasomotrice

La rhinite neurovégétative peut se manifester sous diverses formes:

  1. Réflexe. La rhinite apparaît comme une réponse à la prise alimentaire (boissons alcoolisées, plats épicés et chauds), à l'air froid, aux substances piquantes, au soleil.
  2. Médicament. Congestion nasale après utilisation prolongée de vasoconstricteurs (naphtyzine, sanorine, etc.) ou de préparations de serpents rauwolfia.
  3. Hormonal. Il se manifeste par une diminution des fonctions de la glande thyroïde ou par des tumeurs hypophysaires.
  4. Idiopathique. Avec cette forme de maladie, la cause ne peut être établie..

Comment dans chaque cas il y a une violation de la régulation de la lumière des vaisseaux de la membrane muqueuse, il n'a pas encore été possible d'établir, mais il est clair que dans les deux premiers un réflexe conditionné pathologique se produit.

La rhinite neurovégétative peut être le résultat de maladies respiratoires antérieures. Chez les enfants, il peut être combiné avec des végétations adénoïdes. Dans ce cas, non seulement le tissu lymphoïde du nasopharynx peut se développer, mais également la muqueuse nasale. Les deux perturbent la respiration nasale.

La courbure de la cloison nasale due à un traumatisme ou à un développement pathologique peut affecter l'apport sanguin à la muqueuse nasale et provoquer une rhinite végétative.

La rhinite vasomotrice peut être associée à la rhinite allergique, c'est-à-dire qu'un nez qui coule avec cette combinaison apparaît également lorsqu'il est exposé à des allergènes. Un oto-rhino-laryngologiste et un allergologue aideront à poser un diagnostic précis indiquant les causes de la maladie.

Traitement de la rhinite vasomotrice

Étant donné que les causes de la rhinite vasomotrice sont nombreuses et peuvent être combinées, son traitement est individuel.

Dans la forme réflexe de la maladie, il suffit simplement d'éliminer le stimulus pour arrêter l'attaque. Au fil du temps, le réflexe conditionné s'éteint sans renforcement. Les gouttes vasoconstricteurs (naphtyzine, sanorine, etc.) aideront à éliminer rapidement le gonflement de la muqueuse nasale. Cependant, cette technique simple ne fonctionne pas toujours. Ainsi, par exemple, l'air froid en hiver ne peut pas être éliminé. Dans ce cas, le programme de durcissement aide beaucoup: un bain régulier dans l'eau avec une diminution de sa température élimine complètement la rhinite neurovégétative.

La pharmacodépendance aux gouttes vasoconstricteurs doit être éliminée par sevrage. Jeûner pendant un jour et boire des boissons chaudes élimine complètement le gonflement de la muqueuse nasale. Les préparations de Rauwolfia, si nécessaire, sont remplacées par d'autres qui ne provoquent pas de rhume.

La rhinite associée à des maladies de l'estomac ou des troubles hormonaux disparaît avec leur traitement.

Il est plus difficile de traiter la rhinite neurovégétative accompagnant une amygdalite chronique et accompagnée de la prolifération de la membrane muqueuse. Dans ce cas, un assainissement à l'ozone ultraviolet et une intervention chirurgicale sont nécessaires..

Un oto-rhino-laryngologiste qualifié choisit les méthodes de traitement, invitant d'autres médecins à consulter si nécessaire.

Rhinite vasomotrice

La rhinite vasomotrice est une maladie chronique causée par un trouble de la régulation neurovégétative et endocrinienne des vaisseaux sanguins des cornets, qui entraîne une hyperémie des muqueuses, un rétrécissement de la cavité nasale et une difficulté à respirer par le nez. Selon les statistiques de l'OMS, la rhinite vasomotrice représente environ un quart des cas de rhinite chronique. La maladie survient le plus souvent chez les jeunes âgés de 20 à 40 ans.

Causes de la rhinite vasomotrice

Au cœur du processus pathologique de la rhinite vasomotrice se trouve l'excitabilité accrue du système nerveux autonome, qui provoque une réponse anormale aux stimuli normaux. En parallèle, l'épithélium cilié des muqueuses de la cavité nasale se transforme en cellules en coupe dont la fonction est de produire du mucus. En conséquence, la quantité de sécrétion augmente fortement, tandis que son avancement ralentit et que la capacité d'absorption des muqueuses diminue, ce qui fait que le patient ressent constamment une congestion nasale et a des difficultés à respirer par le nez..

La dérégulation du tonus vasculaire dans ce cas ne peut affecter que la cavité nasale ou agir comme l'une des manifestations d'une violation générale du tonus vasculaire dans le dysfonctionnement neurocirculatoire avec une prédominance du service parasympathique. Le rôle des facteurs provocateurs est joué par:

  • infections aiguës et chroniques des voies respiratoires supérieures;
  • défauts anatomiques qui empêchent le passage de l'air à travers les voies nasales;
  • Troubles endocriniens;
  • fluctuations des niveaux hormonaux pendant la puberté, pendant la grossesse et pendant la ménopause;
  • bouleversements émotionnels et névroses;
  • irritants et allergènes;
  • les fluctuations de température et d'humidité.

Une autre cause fréquente de rhinite vasomotrice est l'utilisation à long terme incontrôlée de médicaments vasoconstricteurs nasaux et d'autres médicaments qui affectent la régulation du tonus vasculaire - contraceptifs oraux, anti-inflammatoires et antihypertenseurs, antipsychotiques, etc..

Parfois, la rhinite vasomotrice est l'une des manifestations de la gastrite chronique, de la hernie hiatale et d'autres maladies du système digestif, accompagnées d'un reflux gastro-œsophagien. La pénétration du contenu de l'estomac dans la cavité nasale endommage l'épithélium de surface de la couche muqueuse et, finalement, conduit à une sensibilisation et une hyperréactivité des muqueuses. La rhinite vasomotrice, diagnostiquée pour la première fois avant l'âge de 50 ans, peut être le résultat d'une consommation d'alcool fréquente. Parfois, il n'est pas possible d'établir la cause de la maladie, dans de tels cas, le diagnostic de rhinite vasomotrice idiopathique est posé.

Formes

En fonction du facteur étiologique prédominant, deux formes de rhinite vasomotrice sont distinguées: neurovégétative et allergique. La forme neurovégétative se produit généralement dans le contexte d'un dysfonctionnement neurocirculatoire. Avec la rhinite vasomotrice allergique, à leur tour, ils différencient les variétés annuelles et saisonnières.

Par la gravité des symptômes:

  • léger - seuls les symptômes locaux sont présents et le bien-être général du patient reste satisfaisant;
  • gravité modérée - manifestations asthéniques modérées et limitation de l'activité du patient pendant la journée;
  • sévère - caractérisé par de fréquentes exacerbations prolongées et une diminution de la capacité de travail du patient.

La fréquence des crises est également importante dans le choix d'une stratégie thérapeutique.Par conséquent, dans la pratique clinique, la rhinite vasomotrice intermittente est différenciée de la rhinite persistante. Dans le premier cas, les exacerbations ne se produisent pas plus de 3 à 4 fois par semaine, dans le second, les crises paroxystiques se répètent presque tous les jours.

Une cause fréquente de rhinite vasomotrice est l'utilisation à long terme incontrôlée de médicaments vasoconstricteurs nasaux et d'autres médicaments qui affectent la régulation du tonus vasculaire..

Symptômes de la rhinite vasomotrice

Le plus souvent, la rhinite vasomotrice survient dans le contexte d'un tableau clinique de la rhinite chronique, dont les symptômes sont bien connus:

  • congestion nasale persistante;
  • une grande quantité d'écoulement muqueux;
  • l'apparition de croûtes dans les voies nasales;
  • une sensation de chaleur et de sécheresse dans le nez;
  • éternuements;
  • perte d'odeur.

Le signe différentiel de la rhinite vasomotrice est l'évolution paroxystique de la maladie. Les exacerbations sont de nature paroxystique et sont provoquées par des facteurs externes - inhalation d'air froid, fumée de tabac et produits chimiques ménagers, odeurs fortes, poussière, nourriture chaude ou épicée, stress, etc. Souvent, les symptômes de la rhinite vasomotrice s'intensifient après avoir mangé ou le matin après le réveil, ainsi que en position couchée et en tournant d'un côté à l'autre. Dans le même temps, des difficultés respiratoires sont notées alternativement dans la narine droite, puis dans la narine gauche.

Avec une évolution prolongée de la maladie due à des troubles respiratoires, la ventilation des poumons s'aggrave, des signes d'apport sanguin insuffisant au cerveau et des symptômes asthéniques sévères apparaissent: faiblesse, apathie, fatigue, irritabilité, maux de tête, tremblements des mains, perte d'appétit, insomnie, troubles de la mémoire et de l'attention.

Rhinite vasomotrice chez les enfants

Chez les jeunes enfants, la rhinite vasomotrice est souvent associée à des affections allergiques et des maladies ORL. En particulier, il existe un lien direct entre l'incidence de la rhinite vasomotrice et de l'adénoïdite, l'inflammation des sinus paranasaux, la courbure des cloisons nasales et d'autres pathologies des organes ORL. Après élimination de la maladie sous-jacente, la rhinite vasomotrice chez les enfants se résout généralement d'elle-même.

La rhinite vasomotrice est particulièrement dangereuse pour les nourrissons. La congestion nasale entraîne une perte d'énergie, une insuffisance thoracique et augmente le risque d'arrêt respiratoire. Avec une congestion nasale partielle, la possibilité d'allaiter demeure, cependant, les mouvements de succion nécessitent de sérieux efforts de la part du bébé. La fatigue et les régurgitations fréquentes interfèrent avec l'obtention de suffisamment de nutriments, ce qui peut entraîner un retard de croissance et de développement chez les enfants.

La forme neurovégétative de la rhinite vasomotrice chez les jeunes enfants est moins fréquente qu'allergique, cependant, avec une tendance générale aux névroses autonomes, il existe un risque de développer la maladie en raison d'un stress chronique. Chez les adolescents, le début de la rhinite vasomotrice peut être associé à un changement brusque des niveaux hormonaux..

Diagnostique

Un diagnostic préliminaire est posé par un oto-rhino-laryngologiste sur la base du tableau clinique et des données d'anamnèse. Au cours de l'examen, un examen approfondi des muqueuses de la cavité nasale, du pharynx et du larynx est effectué - rhinoscopie, pharyngoscopie et laryngoscopie. Pendant la période d'exacerbations, il y a un gonflement et une sécheresse des muqueuses, un motif de marbre ou des taches blanc-bleuâtre sur la surface interne des voies respiratoires supérieures; des défauts de la cloison nasale, une hypertrophie de la couche muqueuse et des polypes dans les sinus peuvent être présents.

Selon les statistiques de l'OMS, la rhinite vasomotrice représente environ un quart des cas de rhinite chronique. La maladie survient le plus souvent chez les jeunes âgés de 20 à 40 ans.

La rhinite vasomotrice est différenciée de la rhinite allergique, de la sinusite, de la tuberculose, du sclérome, de la syphilis et de la granulomatose de Wegener. Pour clarifier le diagnostic, une radiographie des sinus paranasaux, une formule sanguine complète et des tests d'allergie sont généralement prescrits. Avec la rhinite neurovégétative, le niveau d'éosinophiles et d'immunoglobulines de classe E (IgE) reste dans la forme, les tests cutanés donnent un résultat négatif. Dans la forme allergique, une éosinophilie et une augmentation du taux d'IgE dans le sérum sanguin sont notées; lors des tests cutanés, en règle générale, il est possible d'identifier des allergènes. Chez la femme enceinte, le tonus végétatif initial et le statut hormonal du corps sont également déterminés; Les indicateurs de l'estradiol, de l'œstriol et de la progestérone - hormones qui affectent les réactions neurovégétatives sont particulièrement importants..

Selon les indications, des études supplémentaires sont effectuées - rhinopneumométrie et examen endoscopique de la cavité nasale, microscopie d'échantillons épithéliaux des muqueuses et culture bactérienne des sécrétions muqueuses du nez.

Traitement de la rhinite vasomotrice

Les formes légères et modérées de rhinite vasomotrice se prêtent à un traitement conservateur. Lors de l'élaboration de schémas thérapeutiques, la priorité est donnée à l'élimination des maladies concomitantes et des facteurs de provocation, à la restauration de la microcirculation et du tonus vasculaire dans les tissus de la cavité nasale, à l'assainissement en profondeur du nasopharynx et à la normalisation des fonctions du système nerveux autonome dans son ensemble..

L'utilisation de médicaments vasoconstricteurs intranasaux pour faciliter la respiration et soulager l'œdème est strictement exclue; dans les cas extrêmes, des décongensants oraux sont prescrits. Avec une légère évolution de la rhinite vasomotrice, les gouttes nasales à base d'huiles essentielles donnent un bon effet.

Dans les cas modérés, l'œdème des muqueuses est éliminé par l'introduction de glucocorticoïdes intranasaux et de médicaments sclérosants dans la région des cornets inférieurs, des blocages de la novocaïne et des stéroïdes, ou par la cautérisation chimique des muqueuses hypertrophiées. L'écoulement muqueux est retiré des voies nasales en utilisant une irrigation finement dispersée de la cavité nasale avec des solutions salines complexes. De plus, des préparations tissulaires qui stimulent l'immunité locale peuvent être prescrites.

En cas de détection de foyers infectieux chroniques, un traitement antibactérien ou antiviral est inclus dans le schéma thérapeutique. Avec une forme allergique de rhinite vasomotrice, des antihistaminiques à action systémique sont utilisés; la possibilité d'une thérapie désensibilisante est davantage étudiée.

Des déformations sévères de la cloison nasale et d'autres défauts graves des structures intranasales sont des indications pour une septoplastie ou une correction endoscopique. Lors de la prise en charge des enfants atteints d'adénoïdite, le problème de l'ablation chirurgicale des lésions du tissu lymphoïde - l'adénotomie est en cours de résolution.

La longue évolution de la maladie contribue au développement de la rhinite hypertrophique chronique: les modifications prolifératives des muqueuses de la cavité nasale deviennent irréversibles.

Afin de restaurer le plus rapidement possible les tissus mous et les vaisseaux sanguins de la cavité nasale, des méthodes physiothérapeutiques sont largement pratiquées:

  • inhalation à l'aide de nébuliseurs;
  • électrophorèse et ultrasonophorèse;
  • magnétothérapie;
  • assainissement ozone-ultraviolet de la cavité nasale.

Les résultats positifs de l'utilisation de la thérapie photodynamique dans la rhinite vasomotrice ont été rapportés. L'essence de la méthode: un effet à deux composants s'exerce sur les zones altérées de la membrane muqueuse: traitement des tissus endommagés avec un photosensibilisateur et irradiation avec un laser rouge exclusif d'une longueur d'onde égale aux bandes d'absorption. Au cours de la procédure, des oxydants forts se forment et l'oxygène contenu dans les tissus est converti en une forme cytotoxique. Puisque la capacité d'un tissu sain et pathologiquement altéré à absorber la lumière n'est pas la même, l'effet dommageable est limité aux zones de l'épithélium proliférant dans les foyers d'inflammation; les cellules saines ne sont pas affectées.

Avec la faible efficacité du traitement conservateur, la chirurgie de la rhinite vasomotrice est indiquée en utilisant l'approche la plus douce. Dans les cas modérément sévères, il est possible de faire avec les méthodes de chirurgie ambulatoire mini-invasive, telles que la désintégration par ultrasons ou micro-ondes, la vasotomie sous-muqueuse, les ondes radio ou la destruction laser des cornets inférieurs. Si une intervention répétée est nécessaire à plusieurs reprises, il est recommandé d'effectuer une conchotomie - ablation des muqueuses altérées ainsi que du squelette osseux des cornets inférieurs. L'opération est réalisée dans un hôpital sous anesthésie endotrachéale.

Complications et conséquences possibles

La difficulté à respirer avec la rhinite vasomotrice aggrave l'aération des cornets et des sinus paranasaux, créant les conditions préalables au développement de la sinusite et de la sinusite, et est également considérée comme l'un des facteurs de risque de développement du syndrome d'apnée obstructive du sommeil - une condition pathologique qui s'accompagne d'arrêts respiratoires à court terme pendant le sommeil et peut entraîner une mort subite... De plus, une irritation constante du pharynx et du larynx avec un courant d'air lors de la respiration forcée par la bouche provoque une pharyngite, une laryngite et une amygdalite, et aggrave également l'évolution de l'amygdalite chronique.

L'évolution prolongée de la rhinite vasomotrice entraîne une privation d'oxygène du cerveau et des accidents cérébrovasculaires, ce qui a des conséquences négatives sur les fonctions cognitives et la productivité intellectuelle du patient; les enfants ont une capacité d'apprentissage réduite.

La rhinite vasomotrice, diagnostiquée pour la première fois avant l'âge de 50 ans, peut être due à une consommation fréquente d'alcool.

Prévoir

Avec un traitement opportun et adéquat, les chances de guérison complète de la rhinite vasomotrice légère à modérée sont fortement estimées. La longue évolution de la maladie contribue au développement de la rhinite hypertrophique chronique: les modifications prolifératives des muqueuses de la cavité nasale deviennent irréversibles. Dans de tels cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour obtenir un effet positif durable. Dans la rhinite vasomotrice sévère, le pronostic dépend de la gravité des symptômes généraux, de la réponse au traitement, de la présence de complications et de maladies concomitantes, mais dans la plupart des cas, il est possible d'obtenir une rémission stable.

La prévention

Pour la prévention de la rhinite vasomotrice, le bien-être général du système nerveux est important, il est donc nécessaire d'éviter les situations stressantes, d'observer un régime quotidien économe, de bien manger, d'abandonner les mauvaises habitudes et de ne pas abuser des stimulants. Une douche de contraste est utile, qui sert de bonne gymnastique pour les vaisseaux sanguins..

Pour vous détendre, vous pouvez pratiquer des exercices de respiration, du yoga et de la méditation; promenades utiles au grand air, sorties hors de la ville, baignade et aquagym. Les charges sportives pour les patients sujets aux troubles autonomes sont trop fatigantes; une activité physique modérée mais constante est préférée. La rugosité, l'intimidation et la pression morale sont inacceptables dans le traitement des enfants excitables.

Pour les infections aiguës des voies respiratoires supérieures, ne pas s'automédiquer; la réception au hasard d'agents puissants est particulièrement indésirable. Les patients atteints de maladies chroniques qui doivent constamment prendre des médicaments doivent respecter strictement le schéma recommandé et ne pas recourir à l'auto-remplacement des médicaments. En cas de rhume et de rhinite allergique fréquents, les sprays nasaux et les gouttes à effet vasoconstricteur ne doivent pas être utilisés plus de deux semaines consécutives. Afin de prévenir les rhumes, un durcissement est recommandé, et en cas de tendance aux allergies, contactez un allergologue-immunologiste. La détermination fiable de l'allergène à l'aide de tests immunologiques et de méthodes modernes de traitement de désensibilisation vous permet de vous débarrasser rapidement des allergies.

Le respect des normes d'hygiène dans les espaces de vie et de travail a un effet positif sur l'état du système respiratoire. L'aération régulière des chambres et le nettoyage humide au moins deux fois par semaine sont obligatoires.

Rhinite vasomotrice chez l'adulte - symptômes et traitement

La rhinite vasomotrice est une violation de la respiration par le nez en raison d'un rétrécissement de la cavité nasale, en raison d'une violation du tonus vasculaire de la membrane muqueuse. Attribuer des formes allergiques et neurovégétatives de rhinite vasomotrice.

Dans cette maladie, la fonction des vaisseaux du nasopharynx est perturbée et au lieu d'absorber le mucus, ils sécrètent une quantité excessive. En d'autres termes, le patient a un nez qui coule persistant..

Dans le même temps, les voies nasales ne remplissent pas une fonction importante - nettoyer l'air entrant des substances nocives (poussière, microbes et allergènes). La difficulté réside également dans le fait que les voies nasales sont rétrécies et que peu d'air pénètre dans les poumons, ce qui complique encore la situation..

La plupart des gens décident d'éliminer eux-mêmes la rhinite vasomotrice, sans l'aide d'un médecin. Pour ce faire, ils achètent des gouttes nasales et pensent que le problème est résolu. L'opinion selon laquelle la rhinite est une maladie frivole est erronée, car l'inaction aggravera non seulement la maladie, mais entraînera également de graves complications. Même la manifestation d'une rhinite vasomotrice sous une forme bénigne peut affecter négativement la vie habituelle..

Forme neurovégétative

En règle générale, cette forme de rhinite vasomotrice n'est pas saisonnière. La rhinite vasomotrice est également fréquente à toutes les saisons et dépend principalement soit de facteurs provoquants externes (poussière des locaux, vapeurs agressives dans l'air inhalé, présence d'une courbure de contact de la cloison nasale), soit du dysfonctionnement neurovégétatif général mentionné précédemment.

Habituellement, dans ce dernier cas, les patients sont non seulement des patients d'un rhinologue, mais également d'un neurologue..

Rhinite allergique vasomotrice

La rhinite vasomotrice allergique survient lorsque la muqueuse nasale entre en contact avec divers allergènes exogènes. La forme saisonnière de la rhinite vasomotrice allergique est caractérisée par la présence d'exacerbations pendant la période de floraison de certaines espèces végétales..

Des périodes d'exacerbation sous la forme toute l'année sont observées quelles que soient les saisons et les périodes de floraison, elles sont causées par un allergène, avec lequel le contact est possible tout au long de l'année.

Les manifestations caractéristiques de la rhinite vasomotrice allergique sont: l'apparition d'un écoulement muqueux soudain et abondant, des démangeaisons et des brûlures, une sensation de congestion et des maux de tête. En outre, il peut y avoir une rougeur de la conjonctive des yeux, un gonflement des paupières. Assez souvent, les trompes d'Eustache, qui relient la cavité nasale à l'oreille, peuvent être impliquées dans le processus inflammatoire, entraînant une sensation de congestion dans les oreilles, l'apparition d'acouphènes et une perte auditive.

Causes d'occurrence

Pourquoi la rhinite vasomotrice se produit-elle et qu'est-ce que c'est? La base de la maladie est la différenciation de l'excitabilité des parties centrales du système nerveux autonome et des parties périphériques, en raison de laquelle la réaction aux stimuli physiologiques habituels de la muqueuse nasale.

La réponse se manifeste par une hyperactivité de la muqueuse nasale vasculaire et neurovégétative, qui se manifeste par la capacité de la membrane muqueuse à répondre aux effets de divers stimuli non spécifiques et spécifiques sous la forme d'une réaction œdémateuse sécrétoire, qui ne se produit pas chez les individus sains.

Parmi les causes les plus courantes de rhinite vasomotrice figurent:

  1. Une réaction allergique, qui se manifeste en relation avec une violation des niveaux hormonaux, par exemple pendant la grossesse, la prise de contraceptifs oraux, un traitement hormonal et autres;
  2. Abus de gouttes vasoconstricteurs;
  3. La sensibilité du corps à un changement brusque de température (météosensibilité);
  4. Des situations stressantes;
  5. Rhinite allergique;
  6. Dystonie végéto-vasculaire.

Les facteurs de risque comprennent:

  1. Mauvaises habitudes. Il suffit de regarder la photo des organes internes d'un fumeur pour comprendre tous les méfaits du tabagisme et de l'alcool;
  2. Air sec;
  3. Odeurs séparées (comme le parfum ou le tabac);
  4. Asthme;
  5. Reflux gastro-œsophagien;
  6. Air contaminé;
  7. Dommages au nez;
  8. Nourriture épicée;
  9. Situations stressantes, expériences émotionnelles fortes.

D'autres raisons peuvent également provoquer la maladie chez les adultes, il est très important de diagnostiquer la forme vasomotrice de la rhinite à temps et de commencer un traitement complexe de la maladie en temps opportun.

Symptômes de la rhinite vasomotrice

Dans le cas de la rhinite vasomotrice chez l'adulte, le principal symptôme est une violation de la respiration nasale. Cela conduit à une mauvaise ventilation dans les poumons, suivie d'une mauvaise circulation dans le cerveau et le système cardiovasculaire. À cet égard, divers troubles du système nerveux apparaissent:

  • trouble du sommeil;
  • maux de tête;
  • fatigue accrue;
  • la faiblesse;
  • manque d'appétit;
  • déficience de mémoire.

En outre, d'autres symptômes sont caractéristiques de la rhinite vasomotrice chez l'adulte:

  • congestion alternée de l'une des narines - c'est ce symptôme qui est très indicatif;
  • l'apparition d'une sensation de congestion en décubitus dorsal du côté sur lequel la personne est allongée;
  • écoulement nasal incolore, muqueux et en même temps assez abondant;
  • il y a souvent une sensation de boule de mucus dans la gorge.

La rhinite vasomotrice dans ses symptômes est souvent similaire à la rhinite allergique. Mais la cause profonde et les conséquences de ces maladies sont complètement différentes. Par conséquent, lors du diagnostic, il est nécessaire d'effectuer un certain nombre d'analyses:

  • tests d'allergie pour identifier l'allergène, le cas échéant;
  • un test sanguin général, y compris pour les éosinophiles et les immunoglobulines E, qui montrera si un processus allergique est en cours;
  • radiographie des sinus.

En outre, la maladie se caractérise par le développement d'épisodes de détérioration avec des périodes d'amélioration, dans lesquelles les symptômes persistent souvent, mais pas dans la même mesure que dans la période aiguë..

Diagnostique

Fondamentalement, pour établir un diagnostic et déterminer son type, des tests tels qu'un test sanguin général et une étude de l'écoulement nasal sont utilisés.

Dans ces analyses, les facteurs décisifs pour le diagnostic sont la présence d'éosinophiles (cellules leucocytaires, augmentant leur nombre principalement à la suite de diverses réactions allergiques - indiquent un type allergique de rhinite). La présence d'une forme chronique de rhinite permettra de clarifier la radiographie du nez.

Traitement de la rhinite vasomotrice

Compte tenu de la similitude de la rhinite vasomotrice avec certaines formes atypiques de rhinite allergique, il est tout d'abord nécessaire de réaliser un diagnostic différentiel afin d'exclure le caractère allergique de la maladie et d'éviter les prescriptions déraisonnables de médicaments. Pour cela, des tests sanguins et d'écoulement nasal, des tests cutanés (scarification) avec des allergènes sont effectués.

La variété des formes de rhinite vasomotrice nécessite une approche individuelle de la méthode de traitement pour chaque patient. Le plus grand effet est obtenu s'il est possible d'identifier et d'éliminer les facteurs à l'origine de la maladie, mais il n'est pas toujours possible d'établir la cause fondamentale ou de guérir la maladie sous-jacente..

Les mesures suivantes aident à réduire l'attaque d'un rhume:

  1. Un effort physique modéré réduit la fréquence des attaques, notamment le jogging, la natation, la marche, la pratique de sports renforcent le système nerveux et ont un effet positif sur l'état des vaisseaux sanguins.
  2. Traitement des maladies de l'estomac. La rhinite vasomotrice survient souvent avec un reflux, qui s'accompagne d'un reflux du contenu de l'estomac dans l'œsophage et les voies respiratoires supérieures.
  3. Si des anomalies dans le développement des voies nasales sont détectées, une intervention chirurgicale sera nécessaire.
  4. Élimination de l'influence de facteurs spécifiques, tels que la fumée de tabac, les odeurs de produits chimiques, certains aliments.
  5. Douche à eau contrastée. L'arrosage alterné du corps avec de l'eau froide et chaude apprend au corps à réguler le tonus vasculaire et a un effet bénéfique sur l'état du système immunitaire.

Le traitement médicamenteux est choisi en fonction des symptômes de la maladie, de la présence de maladies concomitantes et de l'âge du patient.

Opération

Le traitement chirurgical de la rhinite vasomotrice consiste en une destruction incomplète de la membrane muqueuse de la partie inférieure des cornets ou des injections de médicaments - novocaïne ou agents hormonaux. Il supprime également les vaisseaux sanguins responsables de l'œdème.

Il existe les méthodes chirurgicales suivantes:

  1. Ablation par radiofréquence des cornets inférieurs;
  2. Cryodestruction des cornets inférieurs;
  3. Destruction par ultrasons des cornets inférieurs.

Tous ces types d'interventions chirurgicales visent la destruction partielle des vaisseaux sanguins, la réduction de l'œdème muqueux chronique et l'augmentation du volume de la respiration nasale. L'inconvénient du traitement chirurgical de la rhinite vasomotrice réside dans les cicatrices restant dans les lieux d'exposition aux instruments du médecin. Dans certaines circonstances défavorables, ils entraînent également une congestion nasale..

Méthodes homéopathiques

L'homéopathie suppose un schéma thérapeutique individuel pour chaque patient. Pour soigner la rhinite vasomotrice, un spécialiste normalise d'abord le fonctionnement de l'estomac, des intestins, du foie et du système nerveux.

En conséquence, la fatigue, l'irritabilité disparaissent, le sommeil est normalisé et l'immunité est renforcée. En bref, l'homéopathie guérit la maladie en éliminant les causes qui ont déclenché le dysfonctionnement de tout le corps. Parmi les remèdes homéopathiques, on peut utiliser les suivants: ammonium, apis, hydrastis, sabadilla, sanguinaria, allium, fléau, pulsatilla.

Obstructions nasales

Souvent, le patient se voit offrir un blocage nasal avec l'introduction d'hydrocortisone dans la couche muqueuse. Cette technique soulage la congestion et les poches pendant une longue période, mais en raison d'une éventuelle dépendance, elle est utilisée dans de très rares cas..

Comment traiter avec des remèdes populaires

Le traitement de la rhinite vasomotrice vise à normaliser l'activité réflexe de la muqueuse nasale, en réduisant les crises de rhinorrhée. Parallèlement à la médecine traditionnelle, les méthodes de médecine traditionnelle peuvent être utilisées pour traiter la rhinite à domicile..

  1. Vous devez préparer une solution saline de haute qualité. Pour ce faire, prenez 1 c. sel ordinaire et un verre d'eau tiède. Incorporer le sel dans l'eau. Puis on se rince le nez avec cette solution.
  2. Les betteraves fraîches sont frottées et le jus est collecté, qui doit être conservé au réfrigérateur. Il est nécessaire d'instiller deux gouttes dans une narine trois fois par jour. Après instillation dans le nez, des tampons sont placés, également trempés dans du jus de betterave.
  3. Un autre remède se compose des racines de calamus, d'élécampane, de tussilage, de romarin sauvage des marais, de violette et de graines d'agrumes. Avant de préparer l'infusion, il est recommandé de broyer ces herbes, après quoi une cuillère de cette collection est versée avec un verre d'eau bouillante et laissée toute la nuit. Le matin, l'infusion résultante est soigneusement filtrée, après quoi elle est appliquée 2 à 3 cuillères à soupe par jour avant les repas..
  4. Le miel aidera à renforcer les défenses de l'organisme. Il est utilisé comme rinçage nasal. Vous devez trouver du miel de haute qualité, puis dissoudre 1 cuillère à café dans un verre d'eau tiède. Remuez bien jusqu'à ce que le miel soit complètement dissous dans l'eau. Vous devez vous rincer le nez avec cette solution..
  5. Mélangez 2 cuillères à soupe. prêle, 3 c. racine de pissenlit, 4 cuillères à soupe Millepertuis, 1 c. stigmates de maïs et 5 c. centaure. Les fruits de la rose musquée y sont également écrasés. Après cela, une cuillère du mélange est prise et brassée dans un tiers de litre d'eau. Le bouillon est réglé pendant 12 heures. Ensuite, il est bouilli, refroidi et filtré. Boire un tiers de verre trois fois par jour. Conservez le bouillon au réfrigérateur..
  6. L'huile de sapin lubrifie la zone des sinus maxillaires en parallèle avec le massage de l'arête du nez, la zone des sinus. Il est recommandé d'effectuer au moins 3-4 séances de massage par jour. Le massage est effectué à l'aide de tapotements spéciaux du bout des doigts. Il favorise une meilleure décharge du mucus nasal.

Selon les critiques, avec la rhinite vasomotrice, le traitement avec des remèdes populaires donne de bons résultats, cependant, une surveillance constante par un médecin est nécessaire.

Commentaires

  • Véronique. J'ai souffert pendant un an et demi, j'étais constamment à court d'air. Les médecins ont tout annulé sur le VSD, m'ont conseillé d'être moins nerveux et de mieux manger :) Ça n'a pas aidé... Finalement, j'ai décidé de me lancer dans cette affaire, de lire les informations. En conséquence, une approche intégrée a aidé: nazorex - 1 p. par jour, acide aminocaproïque - 1 p. un jour et un lavage de contraste. Tout cela a duré 3 semaines. Périodiquement, il y a des exacerbations dont la force n'est pas comparable à ce qui était avant, c'est-à-dire beaucoup plus faible. Dans ce cas, je goutte nasorex.
  • Nastya. Le médecin m'a emmené à la salle d'opération, m'a donné une blouse blanche à mettre sur mes vêtements. Ils m'ont mis sur une chaise ordinaire et m'ont donné une anesthésie locale. Bien sûr, je n'ai pas senti mon nez, mais le plus désagréable était que tout dans ma gorge était engourdi. Après s'être assuré que l'anesthésie fonctionnait, le médecin a procédé à l'opération: une électrode a été insérée dans mon nez pendant quelques secondes, lorsqu'elle est devenue chaude pour moi, elle a été retirée. Et ainsi plusieurs fois. Il n'y avait aucune douleur, tout est absolument confortable et pas effrayant. Il n'y avait pas de sang non plus. Au total, cela a pris tout le temps un maximum de 20 à 30 minutes et ils m'ont laissé rentrer à la maison immédiatement après la procédure. L'état était terrible: faiblesse, une boule de mucus dans le nez et la gorge, il était difficile de respirer même par la bouche. Il était tout simplement impossible de manger, ni de goût ni d'odeur, et il n'y avait pas d'appétit. Le lendemain matin chez le médecin pour la toilette du nez. Le matin, c'est devenu un peu plus facile. Je suis arrivé pour la procédure d'ouverture de l'hôpital à 8 heures du matin, je ne supportais plus d'attendre. L'infirmière m'a brossé le nez ET JE LA BOUTEILLE. UN PEU, MAIS RESPIRANT. En ce jour, je pourrais déjà manger et dormir.
  • Angela. Je veux vous parler de ma guérison de la rhinite vasomotrice. Je suis devenu dépendant des gouttes pour respirer normalement sans eux, l'ORL a donné une référence pour l'opération, quand le chirurgien est allé faire la queue, le chirurgien m'a conseillé d'essayer de ne pas goutte à goutte, cela pourrait récupérer, j'ai été très étonné de ce conseil, mais pas tout de suite, après quelques jours j'ai décidé essayez-le, c'était juste de la torture, pour le dire légèrement, c'était au début du 15 mai, l'opération était prévue pour 7 07:15, les changements ont progressivement commencé, j'ai décidé de ne pas aller pour l'opération, quelque part à la fin de l'été ma respiration s'est vraiment rétablie, peut-être quelqu'un alors cela aidera, mais soyez patient!

Complications

Étant donné que la rhinite vasomotrice entraîne une violation de la respiration nasale, l'aération de la cavité nasale et des sinus paranasaux est donc altérée, ce qui entraîne souvent l'apparition d'autres affections:

  1. Les polypes sont des formations bénignes sur une muqueuse enflammée. Ils poussent généralement tout en haut de la cavité nasale. En conséquence, le patient doit respirer par la bouche;
  2. La sinusite chronique est une inflammation des sinus paranasaux. Avec une telle maladie, une douleur constante au visage, au front s'ajoute à l'écoulement nasal et un œdème des tissus mous apparaît également;
  3. L'otite moyenne est une inflammation de l'oreille moyenne. Le nez et les oreilles étant interconnectés par la trompe d'Eustache, il existe un risque que des particules de liquide pénètrent dans la cavité de l'oreille moyenne, ce qui provoque le développement du processus inflammatoire;
  4. La sinusite est une défaite des sinus maxillaires. C'est la forme la plus courante de sinusite. Il se caractérise par l'entrée de mucus dans les cavités accessoires, ce qui favorise la croissance de micro-organismes pathogènes;
  5. Ronflement, jusqu'à l'arrêt respiratoire.

La rhinite de longue date altère considérablement l'audition en raison de la connexion du nasopharynx avec l'oreille moyenne. Avec un état considérablement négligé, en particulier lorsque la flore bactérienne est attachée, une perte auditive complète est possible si le pus pénètre dans la cavité de l'oreille interne ou fait fondre la membrane tympanique, située à la frontière avec l'oreille externe.

Comme vous pouvez le voir, la rhinite vasomotrice chez l'adulte est une maladie plutôt complexe qui nécessite une approche thérapeutique compétente et complète. Par conséquent, en cas de suspicion d'une telle rhinite, vous devez contacter un spécialiste. Dans ce cas, avec le diagnostic correct, un traitement efficace peut être prescrit. Il faut garder à l'esprit que le traitement de cette maladie peut être long et difficile..