loader

Principal

Sinusite

Symptômes et traitement de l'amygdalite allergique

L'amygdalite allergique s'accompagne de l'apparition d'un processus inflammatoire dans les amygdales. La principale cause du développement d'une allergie est l'exposition à divers types d'allergènes. Les maux de gorge allergiques surviennent souvent dans le contexte d'un système immunitaire affaibli, de phénomènes naturels saisonniers.

L'apparition de la maladie est souvent précédée par:

  • pharyngite;
  • caries dentaires;
  • stomatite;
  • sinusite.

Qu'est-ce que l'amygdalite allergique

L'allergie à l'angine s'accompagne d'un changement de couleur des amygdales. Avec la poursuite de la propagation du processus inflammatoire, les éléments suivants sont observés:

  • aggravation de la respiration;
  • l'apparition de sensations douloureuses lors de la déglutition;

Important! Le patient a des amygdales enflées, souvent des attaques suffocantes.

Forme de maladie

La maladie a deux formes. Ils sont caractérisés par des manifestations spécifiques.

Important! Attribuez des formes simples d'angor, allergiques et toxiques. La forme toxique-allergique de la maladie, à son tour, implique une division en deux degrés.

1er degré

Avec 1 degré de maladie, les symptômes de l'amygdalite allergique sont les suivants:

  • augmentation de la température;
  • processus inflammatoire dans la région des ganglions lymphatiques situés sur le cou;
  • douleur dans les articulations;
  • malaise;
  • léthargie;
  • perte d'appétit.

2e degré

Au deuxième degré, l'angine allergique provoque des symptômes plus graves:

  • violation du rythme cardiaque;
  • l'apparition d'arythmies de nature diverse.

Manifestations cliniques

L'amygdalite allergique toxique se produit sous l'influence des facteurs suivants:

  • mal de gorge pas complètement guéri dans le passé;
  • maladies infectieuses de la cavité buccale;
  • pathologie des sinus du nez;
  • prédisposition au développement de la maladie, héréditaire;
  • complications des rhumes systématiques.

Les symptômes d'un mal de gorge peuvent se manifester de différentes manières. Par conséquent, un diagnostic précis est posé après un examen médical complet. À la réception, les patients se plaignent souvent de symptômes qui ne sont pas directement liés au processus inflammatoire dans les voies respiratoires supérieures.

La forme allergique toxique de la maladie implique l'ablation des amygdales. Avec une évolution aussi grave de la maladie, le travail des reins et du cœur peut être perturbé. Par conséquent, le TAF (forme allergique toxique de l'amygdalite) nécessite un traitement immédiat.

Chez les adultes

À l'âge adulte, la maladie s'accompagne des symptômes suivants:

  • l'apparition d'une sensation de compression dans la région de la base de la langue;
  • inconfort lors de la déglutition;
  • haute température (jusqu'à 41 degrés);
  • odeur désagréable de la bouche. Cela est dû au fait que du pus se forme sur les amygdales;
  • fatigue accrue;
  • douleur dans la région de la tête;
  • relâchement des amygdales.

La forme allergique toxique de l'amygdalite chez l'adulte s'accompagne également d'un gonflement de l'arc palatin. Sa couleur change.

Chez les enfants

L'amygdalite allergique, dont une photo peut être trouvée sur le World Wide Web, est plutôt difficile chez les enfants. Dans ce cas, les symptômes suivants surviennent:

  • un mal de gorge;
  • une sensation de congestion nasale;
  • une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques situés dans le cou;
  • l'apparition d'éruptions cutanées allergiques;
  • respiration difficile.

Diagnostique

Pour diagnostiquer la forme allergique de la maladie, les procédures suivantes sont utilisées:

  • pharyngoscopie;
  • effectuer un examen approfondi du pharynx avec un appareil équipé d'un éclairage spécial;
  • tests cliniques pour identifier les maladies qui provoquent une inflammation des amygdales.

Activités de guérison

Les symptômes et le traitement de l'amygdalite allergique sont variés. En présence de cette maladie, une approche intégrée est nécessaire:

  • mener des procédures locales;
  • l'utilisation de médicaments;
  • renforcer le système immunitaire.

Pour les maux de gorge allergiques, le traitement consiste à laver les amygdales, à les rincer avec des solutions antiseptiques. Pour les allergies sévères, une intervention chirurgicale est indiquée.

Médicaments

L'amygdalite allergique aiguë doit être traitée avec des antibiotiques. Cela signifie:

  • éliminer le processus inflammatoire;
  • permettre de normaliser la température corporelle.

L'angor allergique peut être guéri avec de «l'amoxicilline» et des analogues médicamenteux. Dans le cadre de la thérapie complexe de l'amygdalite, des antibiotiques locaux sont activement utilisés, sous forme de sprays.

Pour améliorer l'activité des défenses de l'organisme sous la forme allergique de la maladie, des médicaments modernes sont utilisés, fabriqués à base d'extraits de plantes. Ces médicaments sont dotés d'un effet immunostimulant prononcé..

Remèdes populaires

Les symptômes et le traitement de l'amygdalite allergique chez les enfants sont un aspect important qui nécessite une attention particulière. La question du traitement de la maladie avec des remèdes populaires n'est pas moins importante..

Pour réduire les symptômes de la maladie chez les enfants, prenez des décoctions de millepertuis, de calendula et de camomille pour le rinçage. Pour soulager le processus inflammatoire dans les amygdales, utilisez un remède fabriqué selon la recette suivante:

  1. 1 cuillère à soupe de miel est dissoute dans un verre d'eau tiède.
  2. Une petite quantité de sel et de jus de citron vert est ajoutée au mélange résultant..

Lors du traitement des maux de gorge allergiques, cette boisson est consommée avec une paille. En conséquence, les symptômes indésirables sont atténués et le traitement est plus court. Une boisson additionnée de jus de citron vert pour une forme allergique de la maladie aide à améliorer la respiration, à réduire l'enflure.

Physiothérapie

Dans certaines situations, la physiothérapie permet d'éviter la chirurgie. Ces méthodes de traitement de l'angine comprennent:

  • exposition à la chaleur sèche;
  • procédures avec vibrations des vagues;
  • exposition à la vapeur humide.

Un schéma approximatif pour effectuer la physiothérapie peut être vu dans les photos et vidéos correspondantes. Ils sont conçus pour soulager l'enflure et restaurer une circulation sanguine normale.

Caractéristiques du traitement pendant la grossesse

Lors du traitement d'une maladie en attendant un bébé, une thérapie par ultrasons est effectuée. Des agents locaux sont activement utilisés pour effectuer le rinçage. Lors du traitement de la maladie pendant la grossesse, un traitement antiseptique des amygdales touchées est également effectué.

La prévention

Les recommandations générales pour la prévention de la maladie suggèrent:

  • l'adhésion à une alimentation équilibrée;
  • bon repos;
  • prendre des préparations vitaminées et minérales;
  • l'utilisation de remèdes populaires avec un effet immunostimulant.

Amygdalite

L'amygdalite est un processus inflammatoire qui se produit dans la région des amygdales palatines et se caractérise par la durée de son propre cours.

L'amygdalite, dont les symptômes sont également définis comme un nom plus courant pour la maladie «angor», consiste en des modifications pathologiques de l'oropharynx, similaires les unes aux autres, mais différant par les particularités de leur propre étiologie et de leur évolution.

Il existe de nombreux types d'amygdalite, qui diffèrent par la nature, la localisation et le degré de dommage. En général, le traitement réussit et prend de sept jours à deux semaines. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, des complications seront possibles..

À quoi servent les amygdales??

Si nous sommes nés avec un ensemble d'amygdales, qui fait partie de l'anneau lymphatique-pharyngé, alors cela avait du sens, non? Les amygdales font normalement partie intégrante des systèmes immunitaire et lymphatique. Si le premier est capable de combattre l'infection, le second agit comme un «égout», c'est-à-dire élimine les toxines et autres substances dangereuses du corps..

De plus, dans la lymphe, le sang est purifié et filtré des microbes, des virus et de leurs déchets, et les amygdales, à leur tour, protègent le corps de la pénétration de bactéries, virus et champignons étrangers de l'air inhalé et des aliments consommés. Si l'infection pénètre toujours dans le corps, les amygdales palatines "signalent" cela à d'autres organes des systèmes lymphatique et immunitaire.

Dans le cas de processus inflammatoires fréquemment récurrents, les amygdales cessent de remplir leurs fonctions et l'infection pénétrée provoque des changements inflammatoires. Premièrement, un processus aigu se produit, comme un mal de gorge viral ou purulent, et sans soins appropriés et traitement rapide, amygdalite chronique.

Ce que c'est?

Il s'agit d'une inflammation d'une ou plusieurs amygdales (souvent palatines). Les amygdales sont des organes immunitaires lymphatiques qui protègent les voies respiratoires des virus et des bactéries. Mais les amygdales elles-mêmes peuvent s'infecter, ce qui peut causer de la douleur et d'autres symptômes..

La forme d'amygdalite, aiguë ou chronique, est assez intéressante:

  • La forme aiguë peut être le résultat d'une exacerbation de l'amygdalite chronique sous l'influence d'un surmenage, d'une hypothermie ou d'une immunité réduite..
  • L'amygdalite chronique est le résultat d'une forme aiguë qui n'a pas été bien traitée ou pas du tout.
  • Infectieux: bactérien, viral, fongique.
  • Simple - symptômes locaux.
  • Toxique-allergique - changements dans le travail du cœur, lymphadénite et autres complications.
  • Compensée - une infection est présente, mais la maladie ne se développe pas.
  • Décompensé - manifestation de tous les symptômes de l'angine de poitrine et d'autres systèmes.

Selon le mécanisme de développement, il y a:

  • Angor primaire - le développement d'une maladie indépendante;
  • Mal de gorge secondaire - développement à la suite d'une autre maladie.

Autres types d'amygdalite:

  • Angranulocytique;
  • Monocytaire;
  • Folliculaire;
  • Lacunaire;
  • Fibrineux;
  • Herpétique;
  • Nécrotique ulcéreuse.
  • Mixte.

Les raisons

Nous avons examiné l'amygdalite, ce qu'elle est, et maintenant les raisons de son apparition doivent être notées séparément..

Bien sûr, la maladie est provoquée par des agents pathogènes. Dans la plupart des cas, il s'agit de la chlamydia, du candida, du staphylocoque, du streptocoque, du pneumocoque. En outre, la maladie peut être d'origine virale et, dans ce cas, l'angine de poitrine est très similaire dans son évolution à la grippe. Si la maladie est apparue en raison d'un rhinovirus et d'un adénovirus, elle peut être accompagnée d'un nez qui coule, de la fièvre et des éternuements.

Notez qu'il existe d'autres facteurs qui conduisent à l'apparition d'une amygdalite:

  1. Hypothermie. Pour certaines personnes, il suffit de se mouiller les pieds pour avoir mal à la gorge..
  2. Maladies virales récemment transférées. Si une personne a eu un ARVI ou une grippe, son immunité est affaiblie et la probabilité d'attraper une amygdalite est plus élevée.
  3. Effets allergiques: poussière et fumée.
  4. Immunité réduite et carence en vitamines.
  5. Changements brusques de température et humidité.

Lorsque le processus commence à prendre une forme chronique dans les amygdales, le tissu lymphoïde de la tendre devient progressivement plus dense, étant remplacé par le conjonctif, des cicatrices apparaissent couvrant les lacunes. Cela conduit à l'apparition de bouchons lacunaires - des foyers purulents fermés, dans lesquels s'accumulent des particules alimentaires, du goudron de tabac, du pus, des microbes, vivants et morts, des cellules mortes de l'épithélium de la muqueuse lacunaire..

Dans les lacunes fermées, au sens figuré, des poches où s'accumule le pus, des conditions très favorables sont créées pour la conservation et la reproduction de micro-organismes pathogènes, dont les déchets toxiques sont transportés à travers le corps avec la circulation sanguine, affectant presque tous les organes internes, conduisant à une intoxication chronique du corps. Un tel processus se produit lentement, le travail général des mécanismes immunitaires devient confus et le corps peut commencer à répondre de manière inadéquate à une infection persistante, provoquant des allergies. Et les bactéries elles-mêmes (streptocoques) provoquent de graves complications.

Symptômes courants

Les symptômes courants de l'amygdalite chez les adultes (voir photo) sont:

  • signes d'intoxication: douleur dans les muscles, les articulations, la tête;
  • malaise;
  • douleur en avalant;
  • gonflement des amygdales, du palais mou, de la luette;
  • la présence de plaque, parfois il y a des ulcères.

Parfois, les symptômes de l'amygdalite peuvent même être des douleurs dans l'abdomen et les oreilles, ainsi que l'apparition d'une éruption cutanée sur le corps. Mais le plus souvent, la maladie commence par la gorge. De plus, la douleur avec l'amygdalite diffère du symptôme similaire qui se produit avec l'ARVI ou même la grippe. L'inflammation des amygdales se fait sentir très clairement - la gorge fait tellement mal qu'il est difficile pour le patient de simplement communiquer, sans parler de manger et de déglutir.

Symptômes d'amygdalite aiguë

L'amygdalite aiguë se manifeste en fonction de la forme sous laquelle la maladie se développe.

La forme catarrhale se manifeste par les symptômes suivants:

  • Migraine;
  • Douleur lors de la déglutition;
  • Ganglions lymphatiques enflés dans le cou;
  • Faiblesse générale;
  • Augmentation de la température à 38 degrés (et plus);
  • Gorge sèche et mal de gorge.

La forme folliculaire est caractérisée par les caractéristiques suivantes:

  • Frissons;
  • Perte d'appétit;
  • L'apparition de suppuration sur les amygdales;
  • Maux de tête sévères;
  • Gonflement des amygdales et des tissus environnants;
  • Perte d'appétit;
  • Augmentation de la transpiration;
  • Sensation de douleur et faiblesse générale.

La forme phlegmoneuse se manifeste comme suit:

  • Maux de tête sévères;
  • Ganglions lymphatiques enflés dans le cou;
  • Mal de gorge aigu;
  • Mauvaise haleine;
  • Faiblesse générale et diminution de l'appétit;
  • L'apparition du nasalisme;
  • L'apparition de frissons;
  • Augmentation de la salivation;
  • Haute température (plus de 39 degrés).

Les amygdalites causées par les virus de l'herpès s'accompagnent de l'apparition de cloques herpétiques sur les amygdales.

Symptômes d'amygdalite chronique

Les manifestations de la maladie sous forme chronique sont similaires en symptomatologie à d'autres maladies et ne sont donc pas toujours prises en compte. Les premiers symptômes alarmants qui indiquent l'apparition d'une amygdalite peuvent être l'apparition de maux de tête fréquents, une diminution des performances, une faiblesse et un malaise général. Cette symptomatologie est associée à l'intoxication du corps par les déchets de bactéries tombées sur les amygdales..

Un autre symptôme plus prononcé est l'apparition d'une sensation de corps étranger dans la gorge. Ce phénomène s'explique par le blocage des amygdales palatines avec de gros bouchons, qui s'accompagne généralement de l'apparition d'une mauvaise haleine..

L'amygdalite se manifeste le plus souvent par les symptômes suivants:

  • Gorge irritée;
  • Ganglions lymphatiques enflés et sensibles;
  • Douleur en avalant "
  • Augmentation de la température
  • Cracher du pus.

Des symptômes désagréables peuvent apparaître sur presque tous les organes et systèmes humains, car les bactéries pathogènes peuvent pénétrer à partir des amygdales n'importe où dans le corps.

  • Douleur articulaire;
  • Éruption cutanée de nature allergique sur la peau qui ne répond pas au traitement;
  • "Lomota" dans les os "
  • Colique cardiaque faible, dysfonctionnement du système cardiovasculaire;
  • Douleur dans la région rénale, troubles du système génito-urinaire.

Amygdalite: photo

Diagnostique

Les principales méthodes d'examen de l'angine de poitrine:

  • pharyngoscopie (hyperémie, œdème et hypertrophie des amygdales, films purulents, follicules suppurants sont détectés);
  • diagnostic de laboratoire du sang (il y a une augmentation de l'ESR, une leucocytose avec un déplacement vers la gauche);
  • Étude PCR (la méthode vous permet de déterminer avec précision les types de micro-organismes pathogènes qui ont provoqué le développement d'une infection et d'une inflammation dans l'oropharynx);
  • semer des fragments de mucus et de plaque sur des milieux nutritifs, ce qui permet de déterminer le type de micro-organismes et d'établir le degré de leur sensibilité à des antibiotiques spécifiques.

Les modifications des tests sanguins pour l'angine de poitrine ne confirment pas le diagnostic. L'étude principale de l'amygdalite est la pharyngoscopie. Le mal de gorge catarrhal est défini par une hyperémie et un gonflement des amygdales. Sur la pharyngoscopie avec angor folliculaire, un processus inflammatoire diffus est perceptible, il y a des signes d'infiltration, de gonflement, de suppuration des follicules des amygdales ou d'érosions déjà ouvertes.

Avec un mal de gorge lacunaire, l'examen pharyngoscopique montre des zones avec un revêtement blanc-jaune, qui se fondent en films qui couvrent toutes les amygdales. Lors du diagnostic de l'amygdalite de Simanovsky-Plaut-Vincent, le médecin découvre une plaque blanc grisâtre sur les amygdales, sous laquelle se trouve une ulcération ressemblant à un cratère. Les maux de gorge viraux lors de la pharyngoscopie sont diagnostiqués par des vésicules hyperémiques caractéristiques sur les amygdales, la paroi pharyngée postérieure, la voûte plantaire et la langue, qui éclatent après 2-3 jours après le début de la maladie et guérissent rapidement sans cicatrices.

Traitement de l'amygdalite aiguë

En cas d'amygdalite aiguë, le patient doit être hospitalisé dans le service des maladies infectieuses dans le respect d'un alitement strict. Les patients reçoivent une alimentation douce et des boissons chaudes abondantes. La maladie est traitée de manière conservatrice avec l'utilisation de médicaments et de physiothérapie.

Le traitement étiotrope est une antibiothérapie. Le choix du médicament est déterminé par le résultat de l'examen microbiologique de la gorge séparée.

Des antibiotiques à large spectre sont prescrits aux patients:

  • céphalosporines - "Cefaclor", "Cefixim",
  • pénicillines protégées par un inhibiteur - "Augmentin", "Panklav",
  • macrolides - «Clarithromycine», «Sumamox».

L'amygdalite non compliquée peut être traitée avec des antimicrobiens topiques. «Bioparox» est un médicament qui a un effet antimicrobien et anti-inflammatoire local. Ce médicament aidera à se débarrasser de l'amygdalite non streptococcique. Dosage - 4 pulvérisations toutes les 4 heures 10 jours.

La thérapie symptomatique vise à réduire les signes de la maladie et à soulager l'état du patient. Pour cela, les patients se voient prescrire:

  1. Antihistaminiques - «Loratadin», «Cetrin».
  2. Médicaments antipyrétiques - "Ibufen", "Nurofen".
  3. Sprays et bonbons - "Septolete", "Strepsils", "Cameton", "Stopangin", "Geksoral".
  4. Rince-gorge avec des solutions antiseptiques - "Chlorophyllipt", "Chlorhexidine".
  5. Traitement des amygdales avec des agents antiseptiques - Solution de Lugol ou Chlorophyllipt.
  6. Médicaments immunostimulants - "Ismigen", "Imunorix", "Polyoxidonium".
  7. Complexes minéraux et vitaminiques - "Vitrum", "Centrum".
  8. Assainissement des amygdales palatines par lavage des lacunes et aspiration du contenu avec l'appareil Tonsilor.

Le traitement de physiothérapie de l'amygdalite n'est effectué qu'après la disparition des symptômes de l'inflammation aiguë. Les amygdales sont exposées à un laser, à la lumière ultraviolette, à un appareil vibroacoustique «Vitafon», à un champ électromagnétique à haute fréquence. Des applications de boue et d'ozokérite sont placées sur la zone des ganglions lymphatiques hypertrophiés.

Aromathérapie - utilisation pour l'inhalation et le rinçage des huiles essentielles de lavande, sapin, eucalyptus, thym, mandarine, bois de santal.

Si, après trois traitements conservateurs, l'effet attendu ne se produit pas, les amygdales sont enlevées.

Le traitement de l'exacerbation de l'amygdalite chronique est effectué de la même manière que le traitement de la forme aiguë de la maladie. L'amygdalite chronique décompensée ne répond pas au traitement conservateur. Dans ce cas, un traitement chirurgical est effectué immédiatement..

Traitement de l'amygdalite chronique

Le traitement de l'amygdalite chronique peut être chirurgical ou conservateur. Naturellement, la chirurgie est une mesure extrême qui peut causer des dommages irréparables au système immunitaire et aux fonctions de protection du corps. L'ablation chirurgicale des amygdales est possible lorsque, avec une inflammation prolongée, le tissu lymphoïde est remplacé par du tissu conjonctif. Et dans les cas où un abcès paratonsillaire se produit avec la forme toxique-allergique 2, son ouverture est montrée.

Ce n'est qu'après avoir établi un diagnostic précis, un tableau clinique, un degré et une forme d'amygdalite chronique que le médecin détermine les tactiques de gestion du patient, prescrit un traitement médicamenteux et des procédures locales.

La pharmacothérapie consiste en l'utilisation des types de médicaments suivants:

  1. Les antibiotiques Le médecin ne prescrit ce groupe de médicaments qu'en cas d'exacerbation de l'amygdalite chronique, un traitement antibiotique doit de préférence être effectué sur la base de données de culture bactérienne. La prescription aveugle de médicaments peut ne pas conduire à l'effet souhaité, à une perte de temps et à une aggravation de l'état. En fonction de la gravité du processus inflammatoire, le médecin peut prescrire des antibiotiques pour l'angine de poitrine à la fois avec une courte cure des remèdes les plus simples et les plus sûrs et avec une plus longue cure de médicaments plus puissants nécessitant des probiotiques (voir également Sumamed pour l'angine de poitrine). Avec une évolution latente d'amygdalite, le traitement avec des médicaments antimicrobiens n'est pas indiqué, car cela perturbe en outre la microflore, le tractus gastro-intestinal et la cavité buccale, et supprime également l'immunité.
  2. Probiotiques. Lors de la prescription d'antibiotiques agressifs à large spectre d'action, ainsi que de maladies concomitantes du tractus gastro-intestinal (gastrite, colite, reflux, etc.), il est impératif de prendre des médicaments probiotiques résistants aux antibiotiques simultanément au début du traitement - Acipol, Rela Life, Narine, Primadophilus, Gastrofarm, Normoflorin.
  3. Antihistaminiques. Pour réduire l'œdème de la membrane muqueuse, le gonflement des amygdales, de la paroi pharyngée postérieure, il est nécessaire de prendre des médicaments désensibilisants, ainsi que pour une absorption plus efficace d'autres médicaments. Parmi ce groupe, il est préférable d'utiliser des médicaments de dernière génération, ils ont une action plus longue et prolongée, n'ont pas d'effet sédatif, sont plus forts et plus sûrs. Parmi les antihistaminiques, les meilleurs peuvent être distingués - Cetrin, Parlazin, Zirtek, Letizen, Zodak, ainsi que Telfast, Feksadin, Fexofast. Dans le cas où l'un de ces médicaments aide le patient avec une utilisation prolongée, il ne vaut pas la peine de le changer pour un autre..
  4. Anti-douleurs. En cas de syndrome douloureux sévère, le plus optimal est l'ibuprofène ou le nurofène, ils sont utilisés comme thérapie symptomatique et avec des douleurs mineures, leur utilisation n'est pas recommandée (voir la liste complète et les prix des anti-inflammatoires non stéroïdiens dans l'article Injections pour les maux de dos).
  5. Immunostimulant. Parmi les médicaments qui peuvent être utilisés pour stimuler l'immunité locale dans la cavité buccale, seul Imudon est peut-être indiqué, dont le traitement dure 10 jours (tableau résorbable 4 r / jour). Parmi les moyens d'origine naturelle pour élever l'immunité, vous pouvez utiliser la Propolis, Pantokrin, ginseng, camomille.
  6. Antiseptique. Une condition importante pour un traitement efficace est le rinçage de la gorge; pour cela, vous pouvez utiliser diverses solutions, à la fois des sprays prêts à l'emploi, et diluer vous-même des solutions spéciales. Il est plus pratique d'utiliser Miramistin (250 roubles), qui est vendu avec un spray de solution à 0,01%, Octenisept (230-370 roubles), qui est dilué avec de l'eau 1/5, ainsi que de la dioxidine (solution à 1% de 200 roubles 10 ampoules), 1 amp. dilué dans 100 ml d'eau tiède (voir la liste de tous les sprays pour la gorge). L'aromathérapie peut également avoir un effet positif si vous vous gargarisez ou inhalez des huiles essentielles - lavande, arbre à thé, eucalyptus, cèdre.
  7. Émollients. Du processus inflammatoire et de la prise de certains médicaments, la bouche sèche, la transpiration, le mal de gorge apparaissent, auquel cas il est très efficace et sûr d'utiliser des huiles d'abricot, de pêche, d'argousier, en tenant compte de la tolérance individuelle de ces médicaments (pas de réactions allergiques). Pour adoucir complètement le nasopharynx, l'une de ces huiles doit être instillée dans le nez en quelques gouttes le matin et le soir, lors de l'instillation de la tête doit être rejetée en arrière. Une autre façon d'adoucir la gorge est de peroxyde d'hydrogène à 3%, c'est-à-dire qu'une solution à 9% et 6% doit être diluée et gargarisée le plus longtemps possible, puis rincée à l'eau tiède..
  8. Nutrition et régime. La diététique fait partie intégrante d'un traitement réussi, tout aliment dur, dur, épicé, frit, aigre, salé, fumé, très froid ou chaud saturé d'exhausteurs de goût et d'additifs artificiels, l'alcool - aggrave considérablement l'état du patient..

Méthodes folkloriques

Les méthodes traditionnelles de traitement de l'amygdalite consistent à utiliser diverses infusions et décoctions pour se gargariser..

  • Rincer le nasopharynx avec de l'eau chaude salée aidera à guérir la maladie à la maison. Il est aspiré par le nez, pinçant tour à tour les narines gauche et droite, puis crachant.
  • Le jus de raifort frais est dilué avec de l'eau tiède et gargarisé jusqu'à 5 fois par jour. Pour aider votre gorge à combattre l'infection, vous devez la gargariser fréquemment..
  • Pour le rinçage, vous pouvez utiliser une décoction de bardane, d'écorce de chêne, de millepertuis, de framboises, de teinture de propolis, de bourgeons de peuplier, de sauge, d'eau au vinaigre de cidre de pomme, de jus de canneberge au miel et même de champagne chaud.
  • L'huile de basilic est utilisée pour traiter les amygdales douloureuses.
  • Pour augmenter l'immunité, prenez des décoctions de guimauve, camomille, prêle.
  • Des vinaigrettes et des compresses de chou sur la gorge, ainsi que des inhalations d'oignon aideront à améliorer l'état du patient.

L'amygdalite chronique est traitée avec des remèdes populaires pendant 2 mois, puis ils font une pause de deux semaines et répètent les mêmes procédures, mais avec des ingrédients différents. Un traitement alternatif de l'amygdalite ne doit être effectué qu'après consultation d'un spécialiste. Si le résultat attendu est absent ou si des effets secondaires apparaissent, le traitement non traditionnel doit être arrêté.

Quand l'ablation des amygdales est-elle recommandée??

Selon l'approche moderne, les médecins essaient d'éviter de retirer les amygdales, car ils remplissent une fonction de protection importante - ils reconnaissent l'infection et la retardent. Les exceptions sont les cas où un foyer inflammatoire chronique menace de provoquer de graves complications. Sur cette base, l'opération de retrait des amygdales (amygdalectomie) est réalisée strictement selon les indications.

Indications pour l'ablation des amygdales:

  • maux de gorge purulents plus de 4 fois par an;
  • les amygdales élargies interfèrent avec la respiration;
  • un traitement conservateur (prise d'antibiotiques, lavage des amygdales et physiothérapie) ne conduit pas à une amélioration durable;
  • complications développées dans divers organes:
    • abcès péri-amygdalien;
    • pyélonéphrite, glomérulonéphrite post-streptococcique;
    • arthrite réactive;
    • lésions valvulaires cardiaques ou myocardite;
    • insuffisance rénale ou cardiaque.

Contre-indications absolues pour l'élimination des amygdales:

  • pathologie de la moelle osseuse;
  • troubles de la coagulation sanguine;
  • diabète sucré décompensé;
  • pathologies cardiovasculaires décompensées;
  • tuberculose active.

Ces dernières années, comme alternative à l'ablation des amygdales, la moxibustion à l'azote liquide, au laser, l'électrocoagulation des zones endommagées des amygdales a été utilisée. Dans ce cas, l'organe se débarrasse du foyer de l'infection et continue de remplir ses fonctions..

Complications

Si le mal de gorge n'est pas traité, il entraînera des complications. De plus, ils sont très différents, et nous considérerons les plus courants. La maladie peut affecter divers organes et toutes les conséquences ne sont pas réversibles..

Quelles sont les complications:

  1. Otite moyenne, bronchite et pharyngite.
  2. Rhumatisme des articulations et du cœur.
  3. Maladie rénale, telle que pyélonéphrite ou glomérulonéphrite.
  4. Appendicite.
  5. État septique.

Si une personne a une intoxication sanguine, ce qui est possible avec une infection prolongée, les conséquences seront extrêmement négatives. Même la mort est possible dans les cas avancés. Pour ne pas avoir à faire face à des complications, il suffit de suivre une thérapie en temps opportun.

Sous la supervision d'un médecin, vous pouvez aller mieux après cinq jours. En moyenne, le traitement dure jusqu'à deux semaines. Mais il convient de rappeler que chaque cas est individuel, il est donc impossible de dire sans équivoque à quelle vitesse une personne pourra se rétablir..

La prévention

Vous pouvez prévenir le développement de l'amygdalite:

  • respecter les règles d'hygiène personnelle - vous devez surveiller la propreté de vos mains, désinfecter la cavité buccale et le nez;
  • durcir le corps - ne pas surchauffer le cou en hiver, se gargariser avec de l'eau fraîche, manger de la crème glacée, essuyer le cou avec une serviette humide, prendre une douche de contraste;
  • bien manger - une quantité suffisante de vitamines et d'oligo-éléments dans l'alimentation est la clé d'une forte immunité;
  • ventiler régulièrement la pièce et y effectuer un nettoyage humide;
  • visiter les médecins en temps opportun pour identifier et traiter les maladies de la cavité buccale, du nez;
  • utiliser modérément des gouttes nasales pour un rhume;
  • refuser les allergènes typiques - miel, chocolat, surtout s'il y a un diagnostic d'amygdalite chronique.

Amygdalite allergique: symptômes, diagnostic et traitement

Inflammation allergique du pharynx

En règle générale, le développement de l'angine de poitrine s'accompagne de la pénétration de virus, de bactéries, de staphylocoques ou de streptocoques dans le larynx. Si un type de maladie allergique se manifeste, la liste des provocateurs s'allonge.

Au fil des années de pratique médicale, les médecins ont identifié les principales causes de la formation de la pathologie:

  • Le niveau du système de défense s'affaiblit, diminue.
  • Hypothermie générale.
  • Inhalation de flux d'air froid et sale. Les personnes qui doivent souvent respirer la fumée de tabac et les gaz d'échappement sont à risque. Les produits chimiques jouent un rôle important dans le développement de la maladie: vernis, peinture.
  • Diagnostiquer l'hypovitaminose.
  • La présence de foyers de nature infectieuse sur les muqueuses de la gorge ou dans la bouche.
  • Amygdalite aiguë fréquente (plus de 4 fois dans l'année).

Les réactions allergiques aux éléments constitutifs des aliments deviennent également des provocateurs de maux de gorge. La composition de nombreux légumes et fruits est riche en protéines similaires à celles du pollen d'ambroisie..

La tâche principale du patient et du médecin est de déterminer conjointement quel type de pollen l'allergie est aggravée et l'amygdalite se développe..

Les cas sont enregistrés lorsque la maladie provient de la prise de médicaments, d'aliments exotiques, de piqûres d'insectes. Les facteurs provoquent souvent une anaphylaxie. Le patient nécessite un avis médical et un traitement d'urgence, sinon un choc anaphylactique peut survenir.

Au printemps et en été, ils souffrent d'angine allergique due au rhume des foins. Les manifestations allergiques à certaines fleurs, au pollen d'arbres et de plantes créent des conditions positives pour le développement de la pathologie.

L'amygdalite allergique chronique a tendance à se développer pour les raisons:

  • Tolérance fréquente de l'angine de poitrine. La maladie revient après un traitement incorrect. Parfois, les patients, après les premières améliorations, arrêtent de prendre des médicaments, ne complétant ainsi pas complètement la pathologie. Beaucoup essaient d'éliminer les symptômes qui se sont manifestés sur les conseils de la famille et des amis, en utilisant des méthodes inefficaces de médecine alternative.
  • Hérédité. Si la mère souffrait d'une forme chronique de maladie allergique pendant la grossesse, l'enfant peut être infecté par la maladie dès les premiers mois de sa vie.
  • Lésions infectieuses dans la cavité buccale. Si la maladie parodontale, la stomatite, la gingivite ne sont pas rapidement guéries, l'infection qui a pénétré dans la bouche exacerbe l'amygdalite aiguë, se développant en une forme chronique de nature allergique.
  • Pathologie des voies nasales et des sinus d'une direction infectieuse. Des maladies telles que la sinusite, la sinusite purulente peuvent former une amygdalite allergique.

Les experts ont noté qu'une violation du travail respiratoire du nez en raison de polypes dans les voies nasales, une augmentation significative des végétations adénoïdes, un septum blessé ou déformé peuvent être la cause de la maladie. En outre, la carie dentaire joue un rôle important dans le développement de la pathologie..

Types et symptômes de réactions allergiques

L'amygdalite allergique se produit avec des symptômes spécifiques prononcés.

Le processus pathologique se développe très rapidement, par conséquent, le soulagement rapide du foyer de l'allergie peut suspendre la maladie aux premiers stades, sans provoquer de complications.

Dès que l'allergène pénètre dans le corps humain, il y a une détérioration du bien-être. L'angine allergique a un tableau clinique général:

  • la langue gonfle sur la paroi arrière de l'oropharynx;
  • des sensations de corps étranger apparaissent dans le pharynx;
  • le patient se plaint de sécheresse de la bouche, de maux de gorge;
  • la douleur attaque la gorge.

Avec l'angine de première étape, des crises de douleur aiguë dans la gorge, un enrouement apparaît. Il devient difficile pour le patient d'avaler, la respiration devient difficile. Des attaques de toux sèche sont observées. Des masses purulentes se forment dans l'oropharynx, difficiles à cracher.

Une maladie laryngée sévère causée par des allergènes s'accompagne de la formation de pustules sur les amygdales. Le processus provoque un œdème tissulaire, qui provoque parfois un étouffement, un choc anaphylactique. Les patients se plaignent de maux de tête intenses fréquents, de sensation de brûlure et de sécheresse de la bouche. La température corporelle augmente considérablement. Les amygdales sont couvertes de masses muqueuses blanchâtres..

L'allergie à la gorge se développe dans la plupart des cas dans l'ordre chronologique:

  • Un mal de gorge apparaît, qui est combiné à des crises de douleur mineures.
  • Les crises de douleur s'accumulent.
  • Augmentation de la taille des ganglions lymphatiques dans le cou.
  • La température corporelle devient élevée.
  • L'hyperémie se développe sur les muqueuses de la cavité buccale, les amygdales.
  • Les sensations douloureuses interfèrent avec la déglutition.
  • Il y a une forte sensation de brûlure dans le larynx.
  • La gorge est enflée.
  • Les voies nasales sont obstruées, le patient a des difficultés à respirer.
  • La voix devient rauque.
  • Des attaques de toux avec expectoration de masses purulentes sont observées.
  • Mauvaise haleine même avec une bonne hygiène personnelle.
  • Des difficultés de fonction respiratoire apparaissent, des crises d'étouffement sont enregistrées.

Afin de prévenir les manifestations cliniques graves, les experts conseillent dès les premiers symptômes de se rendre dans des établissements médicaux, de suivre les recommandations, de ne pas interrompre le cours du traitement prescrit.

Les médecins divisent la maladie en 2 étapes:

  1. L'amygdalite chronique de degré I se caractérise par une intoxication du corps. Lors de la prise d'anamnèse, les patients attirent l'attention du médecin sur les maux généraux, la fatigue, la somnolence et la perte de force. Les patients se plaignent souvent de douleurs au cœur et aux articulations. Dans le même temps, selon les résultats de l'ECG, il n'y a pas de violation du travail du système cardiovasculaire. Les provocateurs d'amygdalite sont le rhume, la grippe.
  2. La forme compliquée de l'angine de poitrine se manifeste lors du diagnostic de l'amygdalite allergique toxique du degré II. Une fièvre épuisante, une faiblesse du corps, une fatigue accrue agissent comme un tableau clinique de l'angine de poitrine de ce type. Les infections peuvent migrer à travers les zones tissulaires et les organes. Les amygdales deviennent un foyer infectieux dangereux.

Il est important de noter que le degré II de pathologie est capable de développer des maladies du système musculo-squelettique, du tractus gastro-intestinal, des organes génito-urinaires, des maladies cardiovasculaires. La pharyngite, les arythmies, la polyarthrite rhumatoïde, les abcès et d'autres processus pathologiques graves en sont souvent les conséquences..

Soins d'urgence pour gonflement du pharynx et principes de traitement

L'amygdalite allergique toxique chez l'homme nécessite une action rapide de la part des personnes proches. Avant l'arrivée du personnel médical qualifié, il est important de prendre des mesures pour s'assurer que le patient reste conscient. Tout d'abord, vous devez éliminer la substance qui a provoqué le syndrome de l'œdème. Si possible, il est important de rincer la bouche et la gorge de la victime.

Vous devez asseoir le patient dans une position confortable, lui donner un antihistaminique. Si un mal de gorge allergique survient à l'intérieur, ouvrez largement les fenêtres et les portes pour permettre un courant d'air frais. Il est important de libérer le patient des vêtements compressifs. S'il perd connaissance, éclabousser son visage d'eau froide, appliquer un objet froid sur sa gorge, de préférence un récipient avec de la glace.

En cas d'arrêt cardiaque, il est impératif de commencer les compressions thoraciques (15 pressions thoraciques, 2 respirations artificielles). La durée de la manipulation dépend de l'état du patient, il est préférable de faire un massage avant l'arrivée du personnel médical.

L'assistance médicale professionnelle comprend les manipulations suivantes:

  • Pour normaliser le flux sanguin, 1 ml d'adrénaline est injecté dans un muscle ou une veine.
  • Faire l'inhalation d'oxygène dans l'air.
  • Les agents physiologiques sont perfusés avec un cathéter.
  • Affecte efficacement l'état du patient en inhalant un mélange de fénotérol et de bromure d'ipratropium.
  • Si les médecins urgentistes n'ont pas de nébuliseur, une injection de prednisolone (2 mg / kg pc) est recommandée.
  • Les antihistaminiques sont administrés par voie intramusculaire pour un effet rapide sur le corps lorsque les médecins diagnostiquent une amygdalite allergique.

La tâche principale des médecins ambulanciers est d'éliminer les signes dangereux. Les symptômes après stabilisation de l'état du patient sont éliminés à l'hôpital.

Méthodes de traitement

La forme allergique de l'amygdalite nécessite une assistance qualifiée de spécialistes. Vous ne pouvez pas traiter la maladie vous-même. Le traitement dans la plupart des cas est effectué de manière globale..

Il est recommandé de prendre des agents antibactériens pendant une exacerbation, après le semis pour la sensibilité des agents pathogènes. Le cours du traitement est effectué selon plusieurs schémas. Des médicaments faibles sont prescrits lorsque la pathologie est insignifiante.

Un traitement antibiotique à long terme en association avec des probiotiques peut être prescrit.

Pour surmonter les syndromes douloureux, les experts conseillent d'utiliser des analgésiques. Les médicaments Ibuprofen, Nurofen sont largement utilisés avec un effet efficace..

Les antihistaminiques de nouvelle génération aident à renforcer les effets d'autres médicaments. Des immunomodulateurs sont nécessaires pour restaurer la fonctionnalité du système de protection. Il est préférable d'utiliser des médicaments naturels naturels, en préparant indépendamment des décoctions de camomille, de ginseng, de propolis.

La thérapie homéopathique est possible en éliminant la maladie pour soutenir le corps au moment de la rémission. Pour soulager les maux de gorge et la sécheresse, il est conseillé d'utiliser des huiles végétales naturelles. Avant utilisation, vous devez consulter un médecin, effectuer un test de manifestations allergiques, afin de ne pas compliquer la situation.

Avec une attention particulière, il est recommandé de traiter la nutrition. La diététique est importante pour chaque patient. En adhérant aux règles de base de la nutrition, le patient se sent beaucoup mieux.

Parmi les mesures physiothérapeutiques, le traitement est pratiqué avec un lavage lacunaire des zones à problèmes. L'irrigation de la gorge par ultrasons avec Miramistin et Lugol s'est avérée efficace. Les médecins prescrivent souvent des procédures OVNI aux patients, une thérapie au laser.

Prévoir

Selon les données médicales enregistrées, la forme aiguë du mal de gorge allergique est traitable à 100%. Un diagnostic correct, un traitement correctement prescrit en quelques jours élimine la propagation de la maladie, arrêtant ainsi son développement.

Si le patient refuse une aide qualifiée, ignore les conseils du médecin, ne prend pas les médicaments prescrits, les complications de l'amygdalite allergique sont garanties. Lorsque la forme aiguë se jette dans la forme chronique, le traitement prend plusieurs semaines.

Complications

Une longue évolution de l'amygdalite allergique est dangereuse pour le patient avec la formation de complications de différentes directions. Les amygdales cessent de remplir leur fonctionnalité, permettant des infections, des virus et des bactéries pathogènes qui provoquent un certain nombre de pathologies dans le corps. De nombreux microbes s'y accumulent, compliquant toute maladie mineure..

À partir des amygdales, l'infection est capable de migrer vers les organes voisins, provoquant des affections difficiles à éliminer avec des médicaments ou des méthodes de traitement traditionnelles.

Recommandations générales

Si le patient présente un risque de tout type de mal de gorge, il est important de rester au lit. La maladie transférée «sur ses pieds» peut entraîner des complications même après un rétablissement à 100%.

Les médecins conseillent de boire beaucoup de liquides. Mieux vaut acheter de l'eau minérale alcaline. Vous devez suivre le menu du jour, abandonner les aliments salés, épicés, gras et frits.

Il est important de créer un environnement confortable pour le patient. La pièce doit toujours être ventilée. La vadrouille humide aidera à éliminer l'air sec qui provoque des quintes de toux.

Dans la chambre des enfants, il est préférable d'enlever les peluches, de retirer les revêtements de sol et autres dépoussiéreurs. Il est préférable de protéger les fenêtres de la rue avec des filets de noix de muscade pour que les grumeaux, les moustiques et autres insectes pouvant provoquer des allergies n'entrent pas dans la maison.

Comment traiter l'amygdalite allergique

[Amygdalite allergique] (ou plutôt, allergique toxique) est une forme d'amygdalite chronique. Cela vaut la peine de tout trier dans l'ordre.

L'amygdalite est un processus inflammatoire dans les amygdales palatines, constitué de tissu lymphoïde.

La microflore pathogène (virus, bactéries, champignons, etc.), passant par les voies respiratoires dans le corps humain, rencontre sur son chemin des défenseurs sous forme de gammaglobuline, de lymphocytes, d'interféron. Ces substances sont produites par les amygdales et les ganglions lymphatiques..

Le résultat d'une telle réunion, le plus souvent, est la mort de micro-organismes nuisibles, et rien ne menace la santé humaine..

Mais ce n'est pas toujours le cas. Si, pour une raison quelconque, les substances protectrices ne peuvent pas faire face aux agents pathogènes, les virus, les bactéries, etc. à la surface des amygdales se multiplient de manière intensive.

En conséquence, les amygdales deviennent enflammées et leur capacité de protection immunitaire est affaiblie. En conséquence, une amygdalite se développe..

Si une inflammation aiguë des amygdales (en d'autres termes, une amygdalite) survient plusieurs fois par an, c'est-à-dire qu'elle a une fréquence fréquente, l'amygdalite devient chronique.

Le développement de la maladie s'accompagne d'un certain nombre de raisons

Les causes de l'amygdalite chronique.

  1. Fréquence fréquente de maux de gorge. En règle générale, les maux de gorge se produisent encore et encore en raison d'un traitement incorrect ou inadéquat. Certains patients prescrivent un traitement pour eux-mêmes, en se fondant sur les connaissances de la «grand-mère» et en ne tenant pas compte de nombreuses nuances de la maladie.
  2. Infections buccales: gingivite, maladie parodontale, stomatite, etc. Si ces infections ne sont pas traitées pendant longtemps, elles contribuent parfaitement au développement de l'amygdalite chronique, fournissant au corps une nouvelle «portion» de microbes, bactéries, champignons, etc..
  3. Infections du nez. Ceux-ci incluent la sinusite, la sinusite purulente.
  4. Troubles respiratoires du nez, qui peuvent survenir en raison de polypes dans le passage nasal, de végétations adénoïdes élargies, d'un septum cassé ou déformé.
  5. Carie. Dans les cavités de la dent qui en résultent, d'excellentes conditions sont créées pour la croissance et la reproduction de bactéries pathogènes.
  6. Hérédité. Les enfants dont les parents ont une amygdalite peuvent hériter de la maladie.

Ils (les raisons) commencent à se manifester sérieusement si le système immunitaire de la personne est affaibli. Un certain nombre de facteurs affectent la diminution de l'immunité..

  1. Maladies antérieures qui ont été traitées avec des médicaments puissants ou des procédures complexes.
  2. Hypothermie fréquente du corps (complète ou partielle).
  3. Fatigue élevée - physique ou mentale.
  4. États nerveux tendus d'une personne, dépression, stress.
  5. Manque de sommeil, manque de repos adéquat et, par conséquent, fatigue chronique.
  6. Alcoolisme, tabagisme, toxicomanie. Ces habitudes sont donc dites nocives, ce qui réduit considérablement l'immunité..
  7. Conditions de travail nocives - augmentation de la poussière, de la pollution par les gaz, de l'humidité dans la production. Les personnes qui travaillent dans les usines cryogéniques souffrent également souvent d'amygdalite..
  8. Mauvaise situation environnementale. Forte concentration de gaz d'échappement dans les grandes villes, les émissions industrielles dans l'atmosphère entraînent une augmentation du nombre de patients atteints d'amygdalite chronique.

Important à savoir: Traiter l'amygdalite chronique à la maison

Après avoir traité les causes de l'apparition de la maladie, vous devez savoir quels symptômes l'accompagnent.

Caractéristiques distinctives de la maladie

[Amygdalite chronique] a une période d'exacerbation et un temps de rémission. Lors d'une exacerbation de l'amygdalite chronique, certains symptômes apparaissent..

  1. Mal de gorge, mal de gorge sévère, ressenti dans les amygdales et la base de la langue. La douleur à avaler augmente.
  2. Sensation d'un corps étranger dans la gorge
  3. [La température corporelle] pendant une exacerbation peut atteindre des taux élevés (jusqu'à 41 ° C), pendant la rémission, une température subfébrile peut être observée, c'est-à-dire qu'elle ne monte que le soir et atteint 37-38 ° C.
  4. La mauvaise haleine est due à la présence de formations putréfactives sur les amygdales sous forme de bosses gris-jaune (bouchons caséeux).
  5. Vertiges et maux de tête. Ces symptômes se manifestent en raison du fait que la maladie affecte les plexus et les ganglions nerveux cervicaux.
  6. Douleurs cardiaques et palpitations.
  7. Une fatigue élevée et une faiblesse sont des symptômes courants de l'amygdalite chronique.

Pendant la rémission, tous les symptômes ne sont pas aussi prononcés que lors d'une exacerbation.

Mais les symptômes seuls ne suffisent pas pour établir un diagnostic correct. L'amygdalite chronique a ses propres caractéristiques.

  1. Les amygdales sont élargies et ont une apparence lâche.
  2. A la surface des amygdales, des bouchons caséeux sont visibles, ainsi que des fosses restées après leur séparation.
  3. Les ganglions lymphatiques cervicaux et sous-maxillaires sont hypertrophiés. À la palpation, le patient ressent une douleur intense.
  4. Les arcades palatines antérieure et postérieure sont enflées.
  5. Il y a adhérence entre les amygdales palatines et les arcades palatines.
  6. La membrane muqueuse est parfois rougie.

Les symptômes et signes décrits donnent au médecin le droit de diagnostiquer une amygdalite chronique..

Cependant, l'amygdalite chronique a diverses formes de manifestation. À différents moments, différents scientifiques médicaux ont proposé leurs propres classifications de l'amygdalite chronique..

Formes d'amygdalite chronique

L'amygdalite chronique a les formes suivantes:

  1. Forme simple.
  2. Forme toxique-allergique.

À son tour, la forme toxique-allergique est divisée en:

  • degré I de forme toxique-allergique;
  • degré de forme II toxique-allergique.

Il convient de noter que toute forme d'amygdalite chronique peut provoquer une allergie et une infection de tout l'organisme, car les agents pathogènes des amygdales avec une diminution de l'immunité commencent à «agir» activement.

Il est important de savoir: comment se gargariser avec une amygdalite chronique

La forme simple d'amygdalite chronique se caractérise par le fait que la majorité des patients (96%) souffrent d'angine fréquente (2 à 3 fois par an).

Dans le même temps, la période de récupération devient beaucoup plus longue et le patient ressent une grande fatigue et un malaise..

Dans une forme simple d'amygdalite chronique, les symptômes peuvent être décrits comme suit:

  • picotements et maux de gorge légers;
  • inconfort lors de la déglutition;
  • sensation de présence d'un corps étranger;
  • élargissement et gonflement des amygdales;
  • [Mauvaise odeur] dans la bouche.
  • L'intoxication est faible ou absente du tout.
  • Pendant la période de rémission, l'amygdalite chronique de forme simple n'affecte en aucun cas l'état général du patient, le travail des autres organes n'est en aucun cas perturbé en raison de l'amygdalite.
  • Mais n'oubliez pas que l'amygdalite chronique peut alourdir l'évolution de certaines maladies..

La forme allergique toxique I degré présente les mêmes symptômes que la forme simple, les signes suivants leur sont ajoutés:

  • Fièvre légère;
  • Mal de crâne;
  • Douleurs musculaires et articulaires;
  • État faible et fatigue accrue;
  • Malade et se sentir mal;
  • Gonflement et sensibilité des ganglions lymphatiques cervicaux;
  • Interruptions du travail du cœur (tachycardie, arythmie) lors d'une exacerbation. En même temps, il n'y a pas de changements physiologiques dans le cœur. Pendant la rémission, toutes ces manifestations disparaissent..
  • Il peut y avoir de petits changements dans les paramètres sanguins et immunologiques du laboratoire (ESR accélérée, légère leucocytose, etc.). Cependant, ces indicateurs sont instables et reviennent à la normale pendant la période de rémission..

Dans la forme allergique toxique du 1er degré, les patients souffrent d'angine plus de 3 fois par an, tandis que les périodes de récupération après la maladie sont longues.

Le degré de forme II allergique toxique présente les mêmes symptômes que la forme I, mais ici apparaissent des maladies locales et générales associées à une amygdalite allergique, ce qui peut sérieusement menacer non seulement la santé, mais même la vie du patient..

Par conséquent, le traitement du degré de forme II allergique toxique se résume assez souvent à l'ablation chirurgicale des amygdales, car les amygdales elles-mêmes ne deviennent pas des défenseurs contre les infections, mais leur objectif actif..

Cette forme a plus d'une centaine de maladies associées. Voici quelques-uns d'entre eux.

Maladies associées à l'amygdalite allergique

En raison d'une amygdalite allergique toxique, des maladies associées locales et des affections générales associées peuvent se développer.

Maladies locales associées

    • Abcès paratonsillaire (amygdalite phlegmoneuse). La maladie est caractérisée par le fait que la suppuration se produit dans les tissus proches de l'amygdale. Dans ce cas, l'amygdale est considérablement élargie, un œdème unilatéral du palais mou est observé. La voix du patient devient nasale, la tête est constamment inclinée vers l'inflammation. Dans ce cas, la personne ressent une douleur intense. Une intervention chirurgicale est nécessaire pour traiter une telle maladie..
    • Parapharyngite ou phlegmon parapharyngé. Ici, l'inflammation se produit dans les tissus de l'espace péri-pharyngé. Souvent, la maladie agit comme une complication d'un abcès paratonsillaire. Dans ce cas, le patient peut ressentir une douleur aiguë non seulement dans la gorge, mais également dans les dents et l'oreille. Un mouvement brusque de la tête entraîne des sensations douloureuses insupportables. Si l'abcès parapharyngé n'est pas ouvert à temps, des complications encore plus graves apparaîtront: médiastinite, parotidite purulente.

Il est important de savoir: quelles sont les complications de l'amygdalite

Maladies courantes associées à l'amygdalite allergique toxique

Voici une liste encore plus complète, car ces maladies couvrent presque tous les organes et systèmes d'une personne..

Les plus courants sont les suivants:

      • Maladies du collagène (maladies dans lesquelles il y a des dommages diffus aux tissus conjonctifs et aux vaisseaux sanguins en raison de dommages au collagène). Parmi eux, le lupus érythémateux disséminé, la polyarthrite, les rhumatismes, la dermatomyosite, etc..
      • Les maladies du système cardiovasculaire surviennent en raison du fait que le streptocoque causant la maladie produit des antigènes similaires à ceux du cœur. En conséquence, le système immunitaire «s'égare» et commence à se battre avec ses propres antigènes. En conséquence, une myocardite, une endocardite, des malformations cardiaques se développent.
      • Les maladies rénales surviennent pour la même raison que les maladies cardiovasculaires. Le résultat peut être des affections aussi graves que la glomérulonéphrite (inflammation des glomérules rénaux), la pyélonéphrite (inflammation des reins), une insuffisance rénale, la néphritonéphrose, etc..
      • Maladies de la peau. Selon les statistiques, le psoriasis est diagnostiqué chez les patients atteints d'amygdalite allergique. De plus, il existe une relation directe entre les exacerbations de l'amygdalite et l'augmentation de la manifestation du psoriasis..
      • Maladies pulmonaires non spécifiques. Avec l'amygdalite allergique, la pneumonie chronique est souvent exacerbée. La périobronchite dépend directement des processus inflammatoires dans les amygdales.
      • Maladies des yeux. Souvent, les patients atteints d'amygdalite allergique reçoivent un diagnostic de myopie (myopie) et la maladie de Behcet peut également apparaître, ce qui entraîne le développement d'une atrophie du nerf optique, d'un glaucome secondaire et, par conséquent, d'une perte partielle ou totale de la vision..
      • Maladies du système reproducteur. Avec l'amygdalite allergique, les niveaux hormonaux peuvent être perturbés, l'endométriose, l'adénomatose, des fibromes utérins peuvent apparaître.
      • Maladies du système endocrinien. Dans le processus inflammatoire des amygdales, la glande thyroïde peut souffrir - sa fonction de formation d'hormones augmente, ce qui entraîne un excès de poids ou une perte de poids, une perte d'appétit, une soif, une transpiration abondante, etc..
      • Maladies du système nerveux. L'amygdalite allergique peut provoquer des migraines, le syndrome de Ménière, le syndrome de Raynaud.

Ainsi, il devient clair que l'amygdalite chronique sous sa forme allergique toxique est une maladie dangereuse..

Son traitement doit être pris très au sérieux et nous espérons que vous ne connaissez jamais les symptômes de l'amygdalite allergique..

Amygdalite allergique: causes, symptômes et traitement

L'amygdalite allergique est une inflammation des amygdales due à une exposition à un allergène. Cela peut entraîner le développement de conditions dangereuses, un œdème de Quincke (suffocation) ou un choc anaphylactique.

Causes de la maladie

L'amygdalite causée par des allergènes est due à l'ingestion de substances nocives, de produits chimiques, de poussières et de gaz provenant de déchets industriels dans le corps humain. En outre, les raisons de cette pathologie peuvent être:

  1. Diminution du fonctionnement du système immunitaire.
  2. Hypothermie fréquente.
  3. Maladies du nasopharynx.
  4. Utilisation de sprays.
  5. Trouble des processus métaboliques.
  6. Pollen d'arbres et de plantes.
  7. Allergènes médicinaux et alimentaires.
  8. Dents non traitées.
  9. Mauvaise écologie et poussière.

En raison de ce type d'influences, les amygdales cessent de faire face à la charge (elles ne sont pas conçues pour filtrer les substances nocives en grands volumes), ce qui conduit au développement de cette maladie.

Manifestations cliniques

Le plus souvent, la maladie commence de manière aiguë. Au début, il y a un mal de gorge, un enrouement de la voix, une douleur lors de la déglutition de la salive, des difficultés respiratoires et parfois l'apparence d'étouffement. Visuellement, on peut noter que la langue du patient gonfle, les amygdales deviennent rouges.

Si vous n'effectuez pas le traitement approprié, une plaque blanchâtre et des points purulents apparaissent sur les amygdales. Les glandes gonflent et entraînent une insuffisance respiratoire. Ce processus s'accompagne d'une augmentation de la température, d'une toux sèche avec une petite séparation du contenu purulent..

Variétés

Le mal de gorge allergique est de 2 types:

  • 1 degré. Elle se caractérise par des symptômes modérés. Chez les patients, il y a une détérioration de l'état général, une insomnie, un malaise, des douleurs de rupture et de torsion dans les articulations apparaissent.
  • 2e degré. Il s'agit de l'angine de poitrine, qui entraîne des complications et a une évolution sévère. Dans un contexte de forte fièvre et de faiblesse, les amygdales deviennent la principale source d'infection. Qui, se propage à tous les organes, et peut provoquer divers troubles des systèmes génito-urinaire, musculo-squelettique, digestif, cardiovasculaire (peut provoquer une pharyngite, un anévrisme, une arythmie, une arthrite et des abcès).

Le plus grand danger est le développement d'un choc anaphylactique ou d'un œdème de Quincke..

Traitement de l'amygdalite allergique

Le traitement de l'amygdalite allergique est effectué par étapes, pour cela, vous avez besoin de:

  1. Identifier et éliminer la source de l'allergène.
  2. Améliorer l'immunité et appliquer des méthodes d'immunothérapie.
  3. Utilisez des antihistaminiques (Tavegil, Suprastin, Disal, Cetrin, Loratadin).
  4. Rincer et rincer les amygdales (furaciline, peroxyde d'hydrogène, chlorhexidine, miramistine).
  5. Appliquer la thérapie de boue.
  6. Utilisation d'antibiotiques (Cefalexin, Ceftriaxone, Cefuroxime, Ampicillin, Amoxicillin, Josamycin, Klacid).
  7. Traitement des amygdales avec des préparations d'iode (Lugol)
  8. Application de physique. procédures (UHF pour la région du cou, 10 séances).

En l'absence de dynamique positive dans le traitement de cette maladie, une méthode chirurgicale peut être utilisée, dans laquelle les amygdales palatines sont enlevées chirurgicalement (amygdalectomie).

Traitements à domicile (folkloriques)

L'essentiel dans le traitement de l'amygdalite allergique avec des remèdes populaires est de ne pas en faire trop, de faire le bon choix d'ingrédients qui ne deviendraient pas une nouvelle source d'allergènes.

  • Une solution de sel et de soude additionnée d'iode. Pour ce faire, dissolvez 3 quarts de soude et de sel dans un verre d'eau, ajoutez 3 gouttes d'iode, mélangez et rincez deux fois par jour (préparez la solution immédiatement avant de rincer en raison de la décomposition rapide de l'iode).
  • Sel de mer additionné d'iode. Ajoutez 2 gouttes d'iode et une demi-cuillerée de sel de mer à un verre d'eau bouillie. Rincer 2 fois par jour.
  • Broyez la racine de gingembre (3 cm) et ajoutez de l'eau bouillante dans un verre. Laisser refroidir et se gargariser plusieurs fois par jour.
  • Pour augmenter l'immunité, vous pouvez prendre 3 citrons, les tordre dans un hachoir à viande, ajouter 120 g de racine de gingembre fin et un verre de miel. Prenez une cuillère à soupe la nuit.
  • Rincer à l'eau de miel. Le miel est jeté dans un verre d'eau tiède, (une cuillère) est agité et caressé 3 fois par jour.

Complications

Si les règles de la thérapie ne sont pas suivies, ou s'il est absent, un abcès paratonsilaire peut se développer, il est situé dans l'espace pharyngé et peut se développer en phlegmon, ce qui peut être la cause du décès.

L'infection peut progressivement affecter le larynx et les bronches, ce qui conduit au développement d'une pharyngite ou d'une bronchite, et également provoquer une exacerbation de la pneumonie chronique.

Mais les complications les plus dangereuses peuvent ne pas se développer immédiatement, mais après un certain temps. Ainsi, dans le contexte de l'amygdalite transférée, de l'endocardite, de la myocardite, des malformations cardiaques peuvent se développer.

Du côté du système digestif, une gastrite, une colite, une duodénite se développent.

Dans l'étiologie du développement des rhumatismes et de la vascularite hémorragique, l'amygdalite joue également un rôle important..

Avec des pathologies cutanées, en particulier avec le psoriasis. Il y a une exacerbation de cette maladie.

Parfois, dans l'amygdalite chronique, le pancréas est endommagé, ce qui entraîne une inhibition de la production d'insuline et le développement du diabète.

Amygdalite chronique

Amygdalite chronique - chronique, avec exacerbations, inflammation des amygdales (amygdales) à la suite d'une amygdalite fréquente. Avec la maladie, il y a des douleurs lors de la déglutition, des maux de gorge, une mauvaise haleine, une hypertrophie et une douleur des ganglions lymphatiques sous-maxillaires.

Étant un foyer chronique d'infection dans le corps, il abaisse l'immunité et peut provoquer le développement de pyélonéphrite, d'endocardite infectieuse, de rhumatisme, de polyarthrite, d'annexite, de prostatite, d'infertilité, etc..

J35.0 Amygdalite chronique

Amygdalite chronique - chronique, avec exacerbations, inflammation des amygdales (amygdales) à la suite d'une amygdalite fréquente.

Avec la maladie, il y a des douleurs lors de la déglutition, des maux de gorge, une mauvaise haleine, un élargissement et une douleur des ganglions lymphatiques sous-maxillaires.

Étant un foyer chronique d'infection dans le corps, il abaisse l'immunité et peut provoquer le développement de pyélonéphrite, d'endocardite infectieuse, de rhumatisme, de polyarthrite, d'annexite, de prostatite, d'infertilité, etc..

Les amygdales palatines, ainsi que d'autres formations lymphoïdes de l'anneau pharyngé, protègent le corps des microbes pathogènes qui pénètrent avec l'air, l'eau et la nourriture.

Dans certaines conditions, les bactéries provoquent une inflammation aiguë des amygdales - maux de gorge. Une amygdalite chronique peut se développer à la suite de maux de gorge récurrents..

Dans certains cas (environ 3% du nombre total de patients), l'amygdalite chronique est une maladie chronique primaire, c'est-à-dire qu'elle survient sans amygdalite antérieure.

Le risque de développer une amygdalite chronique augmente avec les troubles immunitaires. La résistance générale et locale du corps diminue après les maladies infectieuses transférées (scarlatine, rougeole, etc..

) et avec hypothermie.

En outre, un traitement antibiotique inapproprié ou une consommation non justifiée d'antipyrétiques pour l'angine de poitrine et d'autres maladies infectieuses peuvent affecter l'état immunitaire général du corps..

Le développement d'une inflammation chronique des amygdales palatines est facilité par une violation de la respiration nasale avec polypose de la cavité nasale, une augmentation des cornets inférieurs, une courbure de la cloison nasale et des végétations adénoïdes.

Les facteurs de risque locaux de développement de l'amygdalite chronique sont des foyers d'infection dans les organes voisins (adénoïdite, sinusite, dents carieuses).

Dans les amygdales d'un patient atteint d'amygdalite chronique, environ 30 agents pathogènes différents peuvent être détectés, cependant, dans les profondeurs des lacunes, on trouve généralement une monoflore pathogène (staphylocoque ou streptocoque).

Il existe des formes simples (compensées) et allergiques toxiques (décompensées) d'amygdalite chronique. La forme allergique toxique (TAF), à son tour, est subdivisée en deux sous-formes: TAF 1 et TAF 2.

  • Une forme simple d'amygdalite chronique. Avec une forme simple d'amygdalite chronique, les signes locaux d'inflammation prédominent (gonflement et épaississement des bords des arcades, pus liquide ou bouchons purulents dans les lacunes). Il peut y avoir une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux.
  • Forme allergique toxique 1. Les manifestations allergiques toxiques générales se joignent aux signes locaux de l'inflammation: fatigue, affections périodiques et légère fièvre. De temps en temps, il y a des douleurs dans les articulations, avec une exacerbation de l'amygdalite chronique - une douleur dans la région du cœur sans perturber le tableau ECG normal. Les périodes de récupération des maladies respiratoires deviennent longues, prolongées.
  • Forme allergique toxique 2. Les manifestations susmentionnées de l'amygdalite chronique s'accompagnent de troubles fonctionnels du cœur avec une modification du schéma ECG. Arythmies cardiaques possibles, état subfébrile prolongé. Des troubles fonctionnels des articulations, du système vasculaire, des reins et du foie sont révélés. Maladies associées courantes (malformations cardiaques acquises, arthrite infectieuse, rhumatismes, septicémie amygdalogène, un certain nombre de maladies du système urinaire, thyroïde et prostate) et locales (pharyngite, parapharyngite, abcès paratonsillaire).

La forme simple de l'amygdalite chronique est caractérisée par des symptômes rares. Les patients s'inquiètent de la sensation d'un corps étranger ou de la gêne à la déglutition, des picotements, de la sécheresse, de la mauvaise haleine. Les amygdales sont enflammées et hypertrophiées.

En dehors de l'exacerbation, il n'y a pas de symptômes généraux. Caractérisé par des maux de gorge fréquents (jusqu'à 3 fois par an) avec une période de récupération prolongée, qui s'accompagne de fatigue, de malaise, de faiblesse générale et d'une légère augmentation de la température.

Dans la forme allergique toxique de l'amygdalite chronique, l'angine se développe plus souvent 3 fois par an, souvent compliquée par une inflammation des organes et tissus voisins (abcès paratonsillaire, pharyngite, etc.).

Le patient se sent constamment faible, fatigué et malade. La température corporelle reste sous-fébrile pendant longtemps.

Les symptômes d'autres organes dépendent de la présence de certaines maladies associées.

Dans l'amygdalite chronique, les amygdales d'une barrière à la propagation de l'infection se transforment en un réservoir contenant un grand nombre de microbes et de leurs déchets. L'infection des amygdales touchées peut se propager dans tout le corps, causant des dommages au cœur, aux reins, au foie et aux articulations (maladies associées).

La maladie modifie l'état du système immunitaire du corps.

L'amygdalite chronique affecte directement ou indirectement le développement de certaines maladies du collagène (dermatomyosite, sclérodermie, périartérite noueuse, lupus érythémateux disséminé), les maladies de la peau (eczéma, psoriasis) et les lésions des nerfs périphériques (radiculite, plexite). L'intoxication à long terme dans l'amygdalite chronique est un facteur de risque de développement d'une vascularite hémorragique et d'un purpura thrombocytopénique.

Le diagnostic de l'amygdalite chronique est posé sur la base d'une histoire caractéristique (amygdalite récurrente), des données d'un examen objectif par un oto-rhino-laryngologiste et des études complémentaires.

La pharyngoscopie révèle une hyperémie, un épaississement des bords et un gonflement des arcades palatines. Fusion possible des arcades palatines avec un pli triangulaire et des amygdales. Un relâchement des amygdales est souvent observé (en particulier chez les enfants). Les lacunes des amygdales contiennent du pus, parfois avec une odeur désagréable. Une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux est souvent détectée.

Avec la forme allergique toxique de l'amygdalite chronique, un examen complet du patient est effectué, visant à identifier les maladies associées et à évaluer la gravité de la pathologie.

La tactique de traitement de l'amygdalite chronique est choisie en fonction de la forme et du stade (exacerbation, évolution latente) de la maladie. La thérapie conservatrice comprend un effet local sur les amygdales touchées et des mesures générales visant à renforcer le corps et à augmenter le statut immunitaire.

Le traitement local comprend le lavage des amygdales et le rinçage avec des solutions antiseptiques. Des médicaments antiseptiques et antibactériens sont injectés dans les amygdales.

Ils utilisent des comprimés à sucer - oroseptiques, utilisent des immunomodulateurs locaux. Aromathérapie recommandée aux huiles essentielles d'arbre à thé, de cèdre, de lavande et d'eucalyptus (inhalation et rinçage).

Il est nécessaire de réorganiser la cavité buccale, la cavité nasale et les sinus paranasaux.

Les antibiotiques ne sont utilisés que lorsque le processus s'aggrave. Dans l'évolution latente de l'amygdalite chronique, les antibiotiques ne sont pas indiqués, car ils suppriment l'immunité, violent la composition de la flore de la cavité buccale et du tractus gastro-intestinal.

Les immunostimulants et les immunocorrecteurs sont utilisés à la fois dans l'exacerbation et dans la phase latente de la maladie. Des médicaments et préparations modernes d'origine naturelle sont utilisés (pantocrine, propolis, camomille, ginseng).

L'ablation chirurgicale des amygdales (amygdalectomie) est indiquée pour le TAF 2 et dans le cas où le tissu lymphoïde est remplacé par du tissu conjonctif à la suite d'une inflammation prolongée. Il est possible de réaliser une lacunotomie au laser. Avec le développement de complications de l'amygdalite chronique sous la forme d'un abcès paratonsillaire, il est ouvert.

Amygdalite allergique: symptômes et causes, traitement

L'amygdalite est un processus inflammatoire qui se développe dans la région des amygdales. Les amygdales remplissent des fonctions de protection, elles empêchent la pénétration de divers agents pathogènes.

Les maux de gorge infectieux sont causés par des micro-organismes; avec l'amygdalite allergique, différents types d'allergènes affectent les amygdales. Ils sont causés par des phénomènes naturels saisonniers, des troubles généraux de l'immunité.

La particularité de la maladie est qu'elle est systématique..

Qu'est-ce que l'amygdalite allergique

L'amygdalite allergique se déroule selon le schéma de développement de l'amygdalite aiguë, la principale différence réside dans la cause du processus inflammatoire.

Si l'inflammation des amygdales, leur augmentation de volume et leur changement de couleur se produisent en raison de l'ingestion d'un provocateur de type allergique, alors une telle amygdalite est définie comme allergique. Le développement de l'inflammation entraîne des troubles respiratoires, une déglutition douloureuse, dans certains cas - des crises d'étouffement.

L'amygdalite allergique appartient au groupe des amygdalites chroniques, appelées allergiques toxiques. Cela est dû au fait que la classification internationale ne prévoit pas l'attribution d'un type allergique dans une classe distincte de maladies..

Forme de maladie

La maladie a plusieurs formes, qui sont unies par des signes spécifiques..

Distinguer les formes simples et allergiques toxiques. Une angine simple est reconnue par des manifestations locales. Toxique-allergique est divisé en 2 degrés.

1er degré

Il se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • augmentation périodique de la température corporelle;
  • inflammation des ganglions lymphatiques du cou;
  • douleurs et courbatures articulaires;
  • malaise général, faiblesse, manque d'appétit.

2e degré

A des manifestations plus graves:

  • perturbation du muscle cardiaque;
  • température corporelle constamment élevée;
  • arythmies de nature différente.

Ces signes se transforment activement, se développant selon un schéma ascendant..

Causes des problèmes de santé

La raison du développement de l'amygdalite allergique toxique est une violation générale du système immunitaire du corps. Cela entraîne des complications qui deviennent les causes du développement de processus inflammatoires:

  • une guérison partielle conduit à un retour régulier des maux de gorge;
  • maladies infectieuses de la cavité buccale;
  • maladies des sinus;
  • prédisposition héréditaire;
  • rhumes systématiques avec diverses complications.

La raison qui conduit à une ou plusieurs raisons est l'hypothermie fréquente du corps. Cela peut être dû aux particularités des conditions de travail et de vie..

L'amygdalite allergique toxique a souvent une caractéristique saisonnière. Pour de telles manifestations, la raison peut être une piqûre d'insecte, une prolifération d'allergènes, l'utilisation de produits allergènes alimentaires..

Manifestations cliniques

Les symptômes de la maladie se manifestent de différentes manières. Les spécialistes aident à suivre l'amygdalite allergique après une série de tests de laboratoire. À la réception, les patients peuvent se plaindre de symptômes qui ne sont pas toujours liés à une inflammation des voies respiratoires supérieures.

Chez les adultes

Les symptômes augmentent avec le temps:

  • douleur à la déglutition, sensation de pincement du larynx, base de la langue;
  • augmentation de la température corporelle à 41;
  • odeur de la cavité buccale associée à la présence de pus sur les amygdales;
  • douleur dans la région du cœur, fatigue, faiblesse, maux de tête;
  • élargissement et relâchement des amygdales;
  • gonflement de l'arc palatin, décoloration;
  • dépressions à la surface des bouchons séparés.

Chez les enfants

La maladie peut être beaucoup plus grave que chez l'adulte, ressemblant à l'apparition d'un rhume:

  • gorge irritée;
  • congestion nasale;
  • difficulté à respirer;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques cervicaux;
  • éruption cutanée allergique.

Méthodes de diagnostic

La particularité de la maladie dans la fréquence des récidives. Il ne peut être déterminé qu'après avoir corrigé l'apparence systématique de l'amygdalite..

La consultation d'un oto-rhino-laryngologiste permet d'identifier les causes de l'amygdalite. Le médecin effectue une pharyngoscopie ou un examen approfondi du pharynx avec un éclairage spécial, prescrit un examen complet pour découvrir les maladies concomitantes et exclure leur effet sur l'inflammation des amygdales. Pour cela, ils passent des tests cliniques..

Activités de guérison

Une fois le diagnostic posé, le médecin détermine le schéma thérapeutique. L'amygdalite nécessite une approche intégrée. La thérapie répond à plusieurs exigences:

  • techniques locales;
  • exposition aux médicaments;
  • renforcer le corps, augmenter l'immunité.

Utilisez localement la méthode de lavage des amygdales, de rinçage avec des médicaments antiseptiques. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est effectuée.

L'ablation des amygdales est réalisée avec croissance tissulaire et remplacement de son tissu conjonctif. Les abcès des amygdales nécessitent une dissection.

Médicaments

L'amygdalite est traitée avec une cure d'antibiotiques pendant les périodes de maladie aiguë. Ils soulagent l'inflammation, aident à normaliser la température corporelle. L'amoxicilline et ses analogues agissent sur les bactéries. Appliquer des antibiotiques topiques sous forme de sprays.

Pour augmenter l'immunité, des médicaments immunomodulateurs modernes à base d'extraits de plantes sont utilisés. Réceptions présentées de complexes vitamines-minéraux.

Remèdes populaires

Parmi les méthodes d'auto-traitement, les méthodes de décoction à base d'ingrédients naturels antiseptiques sont courantes. Rinçage illustré avec décoctions de camomille, calendula, millepertuis.

Pour soulager l'inflammation et le gonflement des amygdales, un remède à base d'eau tiède avec du miel et du sel est recommandé dans un rapport de 1 verre pour 1 cuillère à soupe. Ajouter 1 cuillère à café de jus de citron vert au mélange. Cette boisson se boit avec une paille, elle réduit considérablement le gonflement, le patient devient plus facile à respirer.

Physiothérapie

Dans certains cas, l'intervention chirurgicale recommandée peut être évitée grâce à la physiothérapie. Ces méthodes comprennent l'exposition à la chaleur sèche, aux vibrations des vagues et à la vapeur humide. Le but de ces effets est de rétablir la circulation sanguine et de réduire l'œdème..

Des cours de physiothérapie pour l'amygdalite allergique sont présentés plusieurs fois par an.

Caractéristiques du traitement pendant la grossesse

La thérapie en attendant un enfant est très différente, elle comprend les techniques suivantes:

  • les remèdes locaux (sprays, rinçages);
  • traitement antiseptique des amygdales;
  • utilisation de la thérapie par ultrasons.

Conséquences et complications potentielles

L'amygdalite allergique est dangereuse car elle est systématique, cela conduit au développement de complications de nature différente.

Souvent, la maladie entraîne une perte complète des fonctions protectrices des muqueuses des amygdales. Les symptômes réguliers de l'amygdalite chronique entraînent le développement de complications telles que: néphrite, pyélite, maladies rhumatoïdes.

Les experts découvrent un lien entre l'amygdalite allergique et le dysfonctionnement thyroïdien.

Mesures de prévention et pronostic des spécialistes

Les experts recommandent de prêter attention à l'augmentation de l'immunité de tout le corps. Apport recommandé en complexes vitaminiques, médicaments immunostimulants, durcissement, bon repos annuel, alimentation équilibrée.

Selon les prévisions des experts, un traitement et une prévention rapides donnent un résultat positif.