loader

Principal

Scarlatine

Que faire si un nouveau-né éternue fréquemment

Résumé de l'article:

L'automne et l'hiver ne sont pas les plus beaux moments de l'année, surtout pour les mamans. À ce moment, le risque de rhume augmente. Que faire si un enfant éternue? Comment prévenir les rhumes à un stade précoce?

L'enfant éternue fréquemment

Bien sûr, si l'enfant vient d'éternuer, vous ne devriez pas y attacher d'importance. Mais vous devez être prudent lorsque cela se produit tout au long de la journée. Il y a plusieurs raisons aux éternuements fréquents:

  • Ainsi, une légère réaction allergique se manifeste. Tous les irritants de la membrane muqueuse doivent être éliminés de la pièce. Ce sont de la poussière, de la laine ou de fortes odeurs. Veuillez noter qu'un enfant peut commencer à éternuer après l'apparition d'un animal domestique dans la maison;
  • Un éternuement commun peut être le signe d'un rhume et d'un virus pénétrant dans le corps. Après quelques jours, de la fièvre, une toux sèche et de la morve apparaissent. Pour éviter cela, le bébé doit recevoir un médicament pour renforcer le système immunitaire;
  • Un changement soudain de température dans une pièce peut irriter la membrane muqueuse, éternuant ainsi;
  • La présence d'air trop sec ou humide dans la pièce;
  • Dans de rares cas, les éternuements sont une réaction protectrice du corps à la lumière vive..

Une attention particulière doit être portée à l'état de l'enfant. Y a-t-il d'autres maux? Par exemple, des éternuements fréquents accompagnés d'un nez qui coule?

L'enfant éternue et morve transparente

Le bébé éternue fréquemment, environ plusieurs fois par heure, et la réaction s'accompagne de l'apparition de mucus clair provenant du nez. C'est probablement le signe d'un rhume. Il vaut la peine de montrer une attention accrue au bébé, de surveiller son état et de mesurer périodiquement la température.

Comme le dit le proverbe, il vaut mieux prévenir la maladie immédiatement que la guérir longtemps et de manière épuisante. Il n'est pas recommandé de donner à l'enfant des antibiotiques et des médicaments puissants en cas d'éternuements. Vous pouvez faire avec des remèdes populaires qui aideront le corps à lutter contre une infection virale.

  • Boissons aux fruits contenant de la vitamine C. Par exemple, à partir d'églantier, d'airelles ou de canneberges;
  • Thé au citron vert;
  • Teinture de camomille.

Le liquide doit être administré en grandes quantités. Il existe également des médicaments neutres qui améliorent l'immunité..

Les bougies "Viferon" conviennent aux enfants de tout âge. Un cours de cinq jours vous permettra de restaurer l'organisme après la pénétration d'une infection virale. Au stade initial de la maladie, ce médicament bloquera le développement du rhume..

Un enfant éternue et morve: comment traiter?

Si, néanmoins, un rhume n'a pas pu être évité et que le bébé continue d'éternuer, vous devez utiliser des médicaments plus puissants:

  • Si le bébé a une morve transparente, le nez doit être lavé avec du sel marin. Vous pouvez préparer vous-même une solution aussi faible. Le mélange fini est contenu dans le médicament "AquaLor". Chaque cavité doit être traitée avec une solution, après quoi l'enfant doit être forcé de se moucher;
  • Vous pouvez déposer des gouttes dans votre nez. Ce remède soulage l'inflammation de la membrane muqueuse, de sorte que la toux et le nez qui coule disparaissent en même temps. Vous pouvez acheter le médicament fini à la pharmacie ou fabriquer le vôtre. À cette fin, la teinture de carotte, de jus de betterave ou de calendula est excellente. Pour les adolescents, vous pouvez utiliser de l'ail ou du jus d'aloès;
  • Si le bébé n'a pas de température, vous pouvez faire un bain médicinal pour son rétablissement. Sa recette est simple: ajoutez une teinture de feuille de bouleau, de ficelle ou de permanganate de potassium faible à l'eau. Après avoir pris un bain, vous devez essuyer légèrement le bébé, le mettre au lit et l'envelopper dans une couverture chaude.

Ne donnez pas de médicament à votre enfant si le parent n'est pas sûr de la cause de la réaction. Il est conseillé de subir un examen et un pédiatre.

Bains de vapeur pour lutter contre les éternuements

Les bains de vapeur peuvent être utilisés pour éviter les éternuements et le nez qui coule. Cette méthode de traitement ne peut être utilisée que chez les enfants de plus de trois ans. Avant la procédure, il convient de s'assurer que l'enfant n'a pas de problèmes pulmonaires. Un bain de vapeur restaure le système muqueux, mais cela ne peut être fait qu'une fois par jour. Les principaux composants sont:

  • Feuilles de bouleau séchées;
  • Sauge;
  • Calendula;
  • Camomille;
  • Millénaire.

L'ingrédient sélectionné ou une combinaison d'entre eux doit être ajouté à l'eau bouillante à raison d'une cuillère à soupe. Ce n'est qu'après s'être refroidi que le bébé doit respirer ce liquide. En outre, cette solution peut être ajoutée au bain de bébé et y baigner l'enfant..

Les huiles essentielles peuvent également être utilisées comme parfum. Ils élimineront non seulement les éternuements, mais éviteront également l'écoulement nasal et la congestion nasale..

Les huiles essentielles de menthe, d'aiguilles de pin, d'eucalyptus ont un effet bénéfique sur le nasopharynx. En petites quantités, ils peuvent être ajoutés à une pommade, appliqués sur un mouchoir ou de la literie..

Cette procédure ne doit pas non plus être effectuée par des enfants de moins de trois ans..

Comment éviter les éternuements?

Tout médicament visant à prévenir les éternuements n'a pas de sens si la pièce ne présente pas de conditions particulières:

  1. Des bactéries sont également présentes dans la pièce où vit le bébé. Par conséquent, il doit être ventilé quotidiennement. Il est conseillé de le faire lorsque l'enfant est dans un autre endroit;
  2. Les éternuements continueront si la membrane muqueuse est sèche. Pour éviter que cela ne se produise, vous devriez passer plus de temps à l'air frais;
  3. Il est nécessaire de donner à l'enfant autant de liquide chaud que possible, par exemple du thé ou une boisson aux fruits;
  4. À l'intérieur, vous devez périodiquement faire un nettoyage humide et éliminer les allergènes;
  5. À l'automne, vous devez limiter le bébé d'une infection virale. Si cela n'est pas possible, par exemple, l'enfant se rend au jardin et à un rendez-vous à la clinique, vous devez d'abord traiter son nez avec une pommade antibactérienne.

Si un enfant tombe malade, son régime alimentaire doit être modifié. Il est conseillé d'y introduire plus de vitamines. Il est recommandé de vaporiser ses jambes avant de se coucher, puis de mettre des chaussettes chaudes.

Comment éliminer l'écoulement nasal et le rhume chez un nourrisson?

À un âge précoce, jusqu'à trois ans, les méthodes générales de traitement d'un bébé peuvent nuire à son corps faible et fragile. Le rinçage du nez et de la gorge ne peut être effectué qu'avec une solution saline..

Dans ce cas, des antibiotiques puissants peuvent provoquer un effet de congestion. Lors du choix d'un médicament, vous devez faire attention à la posologie et à la catégorie d'âge. Dans la petite enfance, les enfants ne peuvent pas faire face seuls à un nez qui coule; en cas de congestion sévère, la morve peut être éliminée à l'aide d'une poire médicale.

Si les méthodes à domicile ne vous aident pas et que l'enfant éternue encore, seul un spécialiste vous dira comment prévenir un rhume. Nous vous conseillons de consulter immédiatement un médecin pour tout symptôme de maladie d'un bébé..

Vidéo: que faire si un enfant a un rhume et éternue?

Dans cette vidéo, le Dr Komarovsky vous dira quoi faire si votre enfant éternue, quels moyens vous pouvez utiliser pour prévenir un rhume et soigner le nez qui coule d'un bébé:

Morve et éternuements chez un enfant

Quand soudain un enfant commence à éternuer et que de la morve transparente s'échappe de son nez, ne commencez pas immédiatement à vous inquiéter.

Ce n'est pas toujours un symptôme de la maladie, surtout si les éternuements ne s'accompagnent pas d'une augmentation de la température corporelle, de la toux et d'autres symptômes désagréables..

Très probablement, de la poussière ou un autre irritant est entré dans le nez et, après avoir éternué plusieurs fois, l'enfant s'en débarrassera. Il faut se méfier et traiter si les éternuements se répètent souvent ou durent longtemps.

Réflexe d'éternuements: raisons

La morve, qui apparaît instantanément dès que le bébé commence à éternuer ou à tousser, n'est pas une barrière protectrice moins importante. Un nez qui coule arrête la poussière et les particules de saleté, les faisant sortir. Et dans la composition des sécrétions muqueuses, il existe des cellules spéciales qui peuvent résister à l'infection qui est entrée dans le nez de l'enfant.

Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles un enfant éternue:

  • manifestation d'une réaction allergique à un allergène familier ou nouveau: pollen, odeurs, animal domestique, poussière, fumée de tabac, produits chimiques ménagers, etc.
  • hypothermie, en particulier chez les jeunes enfants, qui s'accompagne généralement d'un nez qui coule sévèrement, lorsque la morve coule comme de l'eau;
  • une infection respiratoire qui provoque une irritation et une inflammation des muqueuses, de la fièvre, une morve sévère et d'autres symptômes connexes;
  • air sec dans la pièce - provoque un épaississement du mucus transparent sécrété par le nez, lorsqu'il pénètre, les particules de poussière de l'air adhèrent et provoquent une irritation et des éternuements;
  • lumière très vive - l'enfant en éternue, car les muqueuses des yeux sont irritées et sont associées à la muqueuse nasale.

Chez les bébés du premier mois de vie, les éternuements et la morve peuvent ne pas être du tout liés à des causes externes. Ainsi, leur nez est débarrassé par réflexe du mucus intra-utérin..

Les bébés plus âgés éternuent souvent pendant la tétée, car avec une succion intense, le lait maternel peut pénétrer dans l'oreille par une trompe d'Eustache trop courte. Ce n'est pas effrayant, le lait maternel ne peut pas nuire au bébé et seule une très petite quantité est ingérée.

Traitement à domicile

Comme vous pouvez le voir, si les éternuements et le nez qui coule d'un enfant ont des causes non infectieuses, ils n'ont pas besoin d'être traités. Et s'il éternue souvent, vous devez faire attention aux mesures préventives, dont nous discuterons ci-dessous. Mais si le bébé éternue constamment et que de la morve abondante et transparente s'écoule du nez, quelque chose doit être fait.

La rhinite allergique et les éternuements ne sont pas traités avec des méthodes traditionnelles - des antihistaminiques sont nécessaires ici. Mais en tant qu'agent prophylactique pour un enfant, en particulier les nourrissons, de l'eau d'aneth ordinaire peut être utilisée (versez 1 cuillère à café dans un verre d'eau bouillante et insistez pendant 1 à 2 heures), buvez jusqu'à trois fois par jour, 100 ml. En même temps, elle soulagera le bébé et les coliques intestinales..

Si l'enfant a attrapé un rhume ou encore «attrapé» une infection, vous ne devez pas non plus lui donner immédiatement des pilules. Pour commencer, il est préférable d'essayer des remèdes maison:

  • Inhalation de vapeur avec des décoctions à base de plantes ou avec des huiles essentielles. Si vous n'avez pas d'inhalateur spécial à portée de main, vous pouvez utiliser un petit récipient d'eau sur lequel asseoir le bébé et se couvrir la tête avec une serviette. Respirez pendant 10 à 15 minutes, puis mettez-le dans un lit chaud. Meilleures herbes pour inhalation: camomille, sauge, tussilage, eucalyptus. Ou ajoutez 5-6 gouttes d'huile essentielle de ces plantes ou conifères à l'eau propre.
  • Bains aux herbes (pour les pieds ou le corps entier). Cela ne peut être fait que si l'enfant n'a pas de température ou qu'elle ne dépasse pas 37 ° C. Vous devez d'abord préparer le bouillon principal. Les feuilles de bouleau, le calendula, la sauge, l'achillée millefeuille, la chélidoine lui conviennent. Versez un demi-verre de feuilles sèches avec un litre d'eau bouillante dans un thermos et laissez reposer 2 heures. Filtrer et ajouter au bain dans lequel l'enfant doit s'allonger pendant 10 à 15 minutes. En même temps, il respirera des vapeurs d'herbes. Après le bain, vous pouvez lui donner un verre de lait chaud et le mettre au lit.
  • Réchauffement frottement. La même chose peut être faite en l'absence de température élevée. Vous pouvez utiliser de l'huile de tournesol, de l'huile d'olive ou de la graisse intérieure fondue comme huile de base. Ajoutez-y de l'huile de camphre ou une petite quantité d'huile essentielle: menthe, eucalyptus, sapin, lavande. Frottez doucement la poitrine du bébé avec des mouvements doux, couvrez-la d'une serviette chaude, couvrez-la d'une couverture et mettez-la au lit. S'il transpire beaucoup, assurez-vous de changer de vêtements..

Le nez d'un bébé peut être égoutté de lait maternel. Et pour un enfant plus âgé - jus de betterave ou de carotte. Mais vous devez vous rappeler que si dans quelques jours le nez qui coule ne disparaît pas et que l'enfant continue d'éternuer constamment, il est préférable de consulter un médecin. Sinon, il peut y avoir des complications graves.

Médicaments

Si les méthodes à domicile ne vous aident pas, il ne reste plus qu'à commencer à traiter avec des médicaments traditionnels..

Ils doivent être prescrits par un médecin qui vous demandera certainement si l'enfant a de la fièvre, quand il a commencé à éternuer et à sniffer, à quelle fréquence cela se produit, quel écoulement nasal est jaune ou transparent..

Tous ces symptômes l'aideront à poser un diagnostic plus rapidement et à choisir les médicaments les plus efficaces:

  • pour rincer le bec, les meilleurs moyens sont: "Aquamaris", "Dolphin", "Aqualor" ou solution de furatsiline;
  • les médicaments vasoconstricteurs aideront à arrêter rapidement une rhinite claire et abondante: "Otrivin", "Naftizin", "Sanorin", "Vibrocil";
  • les antihistaminiques aideront à arrêter les éternuements: «Diazolin», «Claritin», «Tavegil», etc..

Il n'est pas nécessaire d'utiliser des gouttes nasales avec un antibiotique au stade initial de la maladie si le bébé n'a pas de fièvre. Mais dès que la température commence à augmenter ou que l'écoulement nasal change de couleur en jaune ou en vert, une consultation immédiate avec un médecin est nécessaire. Cela signifie que les médicaments utilisés n'aident pas et qu'il est nécessaire d'ajuster le traitement..

Habituellement, les éternuements et le nez qui coule chez un bébé disparaissent au bout de 5 à 6 jours environ. Et il est très important de ne pas manquer le signal que la maladie se développe davantage..

Si l'infection pénètre plus profondément dans les voies respiratoires, elle peut provoquer des maladies graves telles que la sinusite, l'otite moyenne, la bronchite et l'asthme bronchique. Et l'utilisation incontrôlée d'antibiotiques chez les enfants entraîne souvent de multiples effets secondaires..

Mesures préventives

Si un enfant a une bonne immunité, les éternuements et un nez qui coule clair sans fièvre ne sont pas terribles pour lui. Le corps lui-même fera face à la maladie, il ne peut être qu'un peu aidé avec des préparations multivitamines ou des décoctions à base de plantes. Mais si le bébé éternue et est constamment malade, vous devez porter une attention particulière aux mesures préventives. Voici ce qu'il faut faire régulièrement:

  • bien aérer la chambre de l'enfant et y maintenir une humidité modérée;
  • effectuer un nettoyage humide de haute qualité de la pièce au moins 2-3 fois par semaine;
  • marcher davantage avec l'enfant au grand air, tout en l'habillant en fonction des conditions météorologiques;
  • faites attention à l'emplacement du climatiseur dans la pièce - le flux d'air ne doit pas tomber directement sur l'enfant;
  • le climatiseur doit être soumis à un nettoyage préventif une fois par saison;
  • si l'enfant éternue souvent, donnez-lui une boisson chaude - thé ou décoctions à base de plantes;
  • assurer une activité physique régulière - jeux actifs, exercices;
  • pendant la période automne-hiver, compenser le manque de vitamines avec des préparations multivitaminées;
  • en cas de suspicion d'un système immunitaire affaibli - utiliser des immunomodulateurs.

Mais si l'enfant éternue constamment et que la morve liquide n'est pas passée, même malgré les mesures préventives que vous avez prises, vous devez absolument le montrer au médecin et commencer à traiter sérieusement.

Sources: medscape.com, health.harvard.edu, medicalnewstoday.com.

Comment aider si l'enfant a commencé à éternuer et que la morve est apparue

L'enfant éternue et morve. Avec de telles plaintes, de nombreux parents se tournent vers un pédiatre avec l'arrivée du froid en automne ou en hiver. En règle générale, la toux, les éternuements fréquents, ainsi que la morve du nez sont des symptômes du rhume causé par divers virus pathogènes..

Les premiers signes d'un rhume et ses conséquences

L'immunité des enfants reconnaît la microflore pathogène et commence à la combattre. Les maladies virales passent parfois sans augmentation de la température, et seules la morve transparente et la toux apparaissent. Si ces symptômes ne sont pas traités à temps, il existe un risque de développer:

  • sinusite (inflammation des sinus du nez);
  • rhinopharyngite;
  • gorge irritée;
  • trachéite;
  • pharyngite;
  • bronchite;
  • pneumonie compliquée.

Une infection bactérienne est souvent associée à une infection virale due à une diminution de l'immunité. Le SRAS peut également accompagner l'inflammation des organes ORL chez un enfant, et on ne peut pas se passer de l'aide d'un pédiatre, même si seul un nez qui coule apparaît chez un petit enfant. Il peut se plaindre: «J'éternue souvent». Le sommeil est perturbé en raison d'une difficulté à respirer par le nez, qui doit être éliminée.

Sinusite - inflammation des sinus

Causes de la morve et des éternuements

Il s'est avéré que la principale raison de l'apparition de tels symptômes est un rhume. D'autres raisons incluent:

  • une réaction allergique;
  • blessures à la cloison nasale;
  • dessèchement de la membrane muqueuse du nez;
  • humidité excessive;
  • les polypes;
  • végétations adénoïdes enflammées.

Les éternuements chez un enfant provoquent souvent une allergie à quelque chose dans l'air inhalé. Il apparaît souvent au printemps. Un nez qui coule allergique se produit également chez les nourrissons s'il y a une réaction du corps aux acariens ou aux plantes à fleurs.

Chez les adultes, des éternuements fréquents se produisent avec un nez qui coule s'ils travaillent dans une pièce poussiéreuse qui n'a pas été nettoyée à l'eau depuis longtemps.

Souvent, une allergie se manifeste également aux poils d'animaux de compagnie, puis parfois les éternuements et l'écoulement nasal sévère ne peuvent pas être arrêtés sans médicaments..

La morve et les éternuements, en particulier chez un enfant, ne peuvent être ignorés. Ces symptômes alarmants qui ne disparaissent pas pendant une longue période peuvent entraîner le développement de l'asthme bronchique..

Un rhume est l'une des principales causes d'un rhume.

Traitement des rhumes

Les médicaments antiviraux aident à combattre le virus. Mais seul un médecin peut prescrire les doses correctes pour un bébé ou un adolescent. Ces médicaments comprennent:

  • Ingaverin;
  • Arbidol;
  • Laferon;
  • Remantadine;
  • Anaferon;
  • Isoprinosine;
  • Ribavirine;
  • suppositoires homéopathiques Vibrucol;
  • Viferon;
  • spray topique Nazoferon;
  • Cycloferon.

Lire Comment guérir un nez qui coule chez les enfants de différents groupes d'âge

Si la morve coule fortement et interfère avec le sommeil du bébé, des gouttes ou des sprays vasoconstricteurs sont prescrits:

Nazivin peut créer une dépendance

Il est permis de les égoutter pendant pas plus de 5 jours, car ils provoquent une dépendance et un gonflement des voies nasales. Les défenses du corps de l'enfant, s'il n'y a pas d'allergie, aident à reconstituer la teinture d'échinacée.

Pour hydrater le nasopharynx et rincer le nez de la morve visqueuse et des allergènes, des médicaments contenant de l'eau de mer ou des solutions salines sont utilisés. Ce sont No-Sol, Dolphin, Marimer, Rinomer, Salin, Aqua-Maris, Humer, Aqualor, Quicks, Otrivin Sea. Souvent, les mères utilisent une simple solution saline pour laver le nez du bébé..

Ces médicaments nasaux inoffensifs réduisent le risque de propagation de l'infection, éliminent l'enflure et facilitent l'écoulement des sécrétions épaisses des sinus. Ils sont prescrits pour la poussée dentaire si le bébé n'a qu'un écoulement nasal clair sans aucun signe de rhume viral..

Dans ce cas, il est seulement important d'aider l'enfant à respirer plus librement, surtout la nuit..

Tout type de rhinite infantile nécessite une attention particulière, mais le remède le plus polyvalent est les gouttes de sel hydratantes, qui assurent la liquéfaction du mucus et son élimination rapide des voies nasales..

La membrane muqueuse ne doit pas se dessécher et la morve elle-même doit s'épaissir et se transformer en croûtes.

Dans ce cas, le processus de guérison n'est que retardé et entraîne des conséquences négatives plus graves qu'une simple rhinite nasale..

En présence d'allergies dans le contexte d'une inflammation du nez, des antihistaminiques sont prescrits, par exemple des gouttes de Zodak, Tavegil, Loratadin, Suprastin, etc. Il est important de ne pas les acheter à la pharmacie et d'essayer un enfant qui se plaint de morve et d'éternuements, mais consultez un médecin.

Dolphin est utilisé pour rincer les sinus

Éternuements fréquents avec rhume

Lorsqu'un rhume commence, les enfants commencent souvent à éternuer. Les parents, à leur tour, peuvent essayer d'arrêter une infection virale ou bactérienne en prenant des mesures thérapeutiques simples:

  • Bains de vapeur. Au-dessus d'eux, vous devez donner un peu de souffle à l'enfant. Il est préférable de brasser le tussilage, les feuilles de cassis, l'écorce de chêne, la menthe, les fleurs de camomille séchées ou l'eucalyptus. Ces herbes sont sans danger si votre enfant n'y est pas allergique. Les infusions et les décoctions sont brassées et versées dans des inhalateurs à vapeur, qui sont plus pratiques que les remèdes maison. Les pommes de terre bouillies, les phytoncides d'ail et d'oignon, qui sont placés dans l'eau chaude, ont également un effet curatif. À la fin de la procédure, qui est généralement effectuée avant le coucher, l'enfant doit être enveloppé et mis au lit..
  • Huiles essentielles. Les huiles essentielles médicinales, par exemple les conifères, l'eucalyptus, la menthe poivrée, ont un effet bénéfique sur le rhinopharynx enflammé et œdémateux. Mais il est interdit de les utiliser pour les très jeunes enfants de moins de 3 ans..
  • Bains aux herbes pour les mains et les pieds. Ils sont généralement effectués avant le coucher. Des feuilles de bouleau, de calendula, d'achillée millefeuille, de pin ou de sapin et de sauge sont ajoutées à l'eau chaude. Pour plus d'efficacité, il vaut mieux faire monter en flèche vos jambes ou vos bras à la fois dans une collection à base de plantes. Ce bain doit être poursuivi pendant 15 à 20 minutes. Ensuite, l'enfant est enveloppé, enfilé des chaussettes chaudes et mis au lit. Un tel traitement thérapeutique est absolument sans danger..
  • Frottement. Si la morve apparaît chez un enfant, les onguents à friction homéopathiques en pharmacie sont efficaces. Par exemple, Dr. Mom, Dr. Theiss à base de plantes. Ils frottent la poitrine, les jambes, le dos de l'enfant et les mettent au lit. Vous pouvez le broyer avec de la cire d'abeille ou de l'huile végétale avec de l'huile de menthe, de cyprès ou de lavande. Le frottement a un effet bactéricide et aide à faire face au rhume, seul l'enfant a commencé à éternuer et à morve..
  • Régime de boisson. Il est recommandé de donner à l'enfant plus de liquide - compote chaude, thé, jus de fruits, eau. Il est important de surveiller le niveau d'humidité dans la pièce, car les éternuements avec un nez qui coule sont souvent causés par un air trop sec..

Les huiles essentielles ont un effet bénéfique sur le nasopharynx enflammé

Le nourrisson éternue fréquemment

Il n'est pas rare que les bébés aient des sécrétions nasales et des éternuements. Les mères commencent à envelopper l'enfant, à fermer les fenêtres et les évents pour ne pas exploser, limiter les promenades. Mais le nouveau-né n'a pas encore une membrane muqueuse qui fonctionne correctement dans le nez, qui est capable de se nettoyer, par conséquent, des éternuements et un écoulement nasal physiologique sous forme de morve transparente légère se produisent.

Il est important de maintenir le niveau d'humidité et de propreté requis dans la pépinière. L'air ne doit pas être sec, mais propre et humide. Une option idéale est d'acheter un humidificateur, en particulier pour la période hivernale lorsque les batteries centrales sont allumées.

Il est nécessaire de nettoyer rapidement le nez du bébé avec un drapeau en coton trempé dans du lait maternel ou de l'eau ordinaire pour que l'écoulement cesse de couler. L'hygiène du nez est nécessaire lors de la poussée dentaire, lorsque non seulement la membrane muqueuse de la bouche devient enflammée, mais également de la morve liquide apparaît. Si le mode veille, la nutrition est normale, le bébé n'a pas de fièvre, il n'y a aucune raison de s'alarmer.

Lire Si un enfant a le nez qui coule depuis longtemps: des complications sont possibles

La rhinite physiologique des enfants est liquide et légère, sans taches purulentes. L'apparition d'une maladie d'origine virale ou bactérienne est indiquée par un écoulement verdâtre ou jaune. Dans ce cas, il est important de consulter un pédiatre..

Afin de prévenir les éternuements et de prévenir l'apparition de morve chez un enfant, des promenades fréquentes au grand air sont recommandées. Vous ne devez pas placer de lieux publics avec votre enfant, en particulier lors d'épidémies respiratoires.

Il est important de ne pas emmêler le bébé, mais de l'habiller en fonction des conditions météorologiques.

Si l'un des parents est malade, ils placent des soucoupes avec de l'ail écrasé autour de l'appartement, qui est un excellent ennemi des virus, et utilisent également des masques de gaze, évitant tout contact étroit avec l'enfant.

Un enfant éternue et la morve coule: comment traiter et que faire, Komarovsky

Si l'enfant a de la morve transparente et des éternuements, le parent doit faire attention à la santé du bébé. De tels processus ne peuvent être ignorés, car ces symptômes signalent uniquement au patient le début du processus inflammatoire. Les éternuements ne sont qu'un réflexe.

C'est ainsi que le corps essaie de protéger les voies respiratoires supérieures des effets agressifs des infections ou des virus, ainsi que de se débarrasser des particules étrangères pénétrées..

Si la caractéristique physiologique est accompagnée de sécrétions muqueuses et visqueuses, le début du processus inflammatoire se produit dans le corps..

Lorsqu'une sécrétion muqueuse se forme dans la cavité nasale, la trompe d'Eustache du bébé se bouche. Ce processus provoque la formation de congestion nasale, de sons étrangers dans les oreilles, de douleurs lors de la déglutition de nourriture et d'autres symptômes. L'enfant devient maussade et agité. Pour soulager le tourment de l'enfant et guérir rapidement la maladie, il est important de connaître les méthodes de base de la thérapie.

Pourquoi la rhinite apparaît-elle

La rhinite de l'enfance est dangereuse pour ses conséquences incontrôlables. Si l'inflammation de la membrane muqueuse est ignorée, le bébé peut développer une otite moyenne, une sinusite ou une sinusite frontale. Il est beaucoup plus difficile de guérir de telles maladies, il est donc important de se débarrasser des sécrétions muqueuses même aux premiers stades de la maladie..

Si l'enfant a de la morve et éternue sans fièvre, une infection est entrée dans le corps du bébé. Vous pouvez vous en débarrasser avec des lavages et des gouttes vasoconstricteurs. Mais vous ne pouvez pas appliquer le traitement vous-même, car il est important de connaître exactement la cause profonde de la maladie.

Si les éternuements sont accompagnés de rhinite, il est nécessaire de vérifier l'état de la membrane muqueuse. N'oubliez pas que les éternuements ne sont qu'un réflexe et non une maladie indépendante. Avec son aide, le corps élimine les infections causant des maladies ou les petites particules, dégageant les voies respiratoires supérieures.

Les sécrétions muqueuses ont également des fonctions protectrices. En petites quantités, ils hydratent la membrane muqueuse et empêchent l'infection de pénétrer. Si l'écoulement devient plus visqueux et abondant, il est nécessaire de subir un examen urgent, car un tel symptôme symbolise l'apparition de la maladie.

La chronisation de deux processus peut se produire pour les raisons suivantes:

  • hypothermie;
  • exposition à des courants froids en raison d'un climatiseur ou d'un courant d'air;
  • la formation d'une réaction allergique au pollen, à la poussière, aux poils d'animaux, aux produits chimiques ménagers;
  • maladie respiratoire aiguë qui provoque des démangeaisons et des brûlures;
  • conditions de vie défavorables;
  • air excessivement sec;
  • dysfonctionnement de la membrane muqueuse;
  • caractéristiques physiologiques ou adaptation du corps.

Parfois, il n'y a aucune raison de paniquer. Par exemple, si un bébé éternue après l'allaitement, vous ne devriez pas avoir peur. C'est ainsi que le corps réagit à une succion intense. Cependant, il est impossible d'identifier la cause par vous-même, alors ne risquez pas la santé du bébé.

Traitement nécessaire

Faites attention à la liste de ce qu'il faut traiter si un enfant éternue et morve:

  1. Compte tenu de la nature virale de la maladie, le bébé se voit prescrire des médicaments antiviraux - interféron, Viferon, Grippferon, Ingaron, Derinat. Ils détruiront le foyer de l'inflammation et réduiront les symptômes aigus de la maladie..
  2. En cas de lésions bactériennes, le bébé a besoin d'antibiotiques systémiques, ainsi que de préparations topiques.
  3. En cas de rhinite allergique et d'éternuements, le bébé se voit prescrire des antihistaminiques - Erius, Zirtek, Cetrin, Diazolin, Claritin, Tavegil, Suprastin et autres. Ils réduiront le gonflement des tissus et amélioreront la respiration nasale. Cependant, les pilules ne peuvent que réduire la gravité des symptômes, mais le traitement sera inefficace jusqu'à ce que vous identifiiez le type d'agent pathogène et l'éliminiez..
  4. Lors du traitement de très jeunes enfants, il est nécessaire de se rincer le nez, mais en raison des très petites voies nasales, des gouttes d'Otrivin ou d'Aqualor doivent être instillées dans le nez. De plus, vous pouvez préparer des solutions salines ou utiliser des décoctions de plantes médicinales. Ils réduisent non seulement l'inflammation, mais hydratent également la membrane muqueuse..
  5. Si l'enfant n'allaite pas, laver la cavité nasale avec des médicaments tels que Aqualor, Dolphin, No-Sol, Humer, Aqua Maris.
  6. Pour libérer les voies respiratoires, on prescrit au patient des agents vasoconstricteurs nasaux Otrivin, Sanorin, Nafzitin, Nazivin, Vibrcil.
  7. En cas de lésion infectieuse du corps, l'enfant doit être inhalé. Utilisez des huiles aromatiques comme ingrédient, mais avant utilisation, assurez-vous qu'il n'y a pas de réaction allergique chez le bébé à la composition du médicament. En plus des huiles aromatiques, vous pouvez utiliser des fleurs de camomille, du millepertuis ou d'églantier, des feuilles de laurier ou des racines de framboise. Vous devez respirer à deux pas plus de dix minutes trois fois par jour.

La thermothérapie, ainsi que l'échauffement des jambes, ont un bon effet. Dans le premier cas, les médecins conseillent de réchauffer les sinus, mais uniquement si l'enfant n'a pas de température. Vous pouvez utiliser des œufs chauds bouillis ou des lotions salées comme ingrédient. Pour réchauffer les pieds, ajoutez une petite quantité de feuilles de bouleau ou de calendula au bain.

L'avis d'un pédiatre

Si ces méthodes n'ont pas aidé et que l'enfant est tombé malade, Komarovsky conseille de consulter un médecin dès que possible. Il est impossible de donner des médicaments à ce moment, car vous pouvez nuire à la santé du bébé.

Lors de la prescription de médicaments, assurez-vous que l'enfant ne reçoit pas d'antibiotiques au stade initial. Komarovsky rappelle qu'il n'y a tout simplement pas besoin d'une antibiothérapie aux premiers stades de la maladie. Mais si le bébé commence à souffrir d'une forte fièvre et d'un écoulement de couleur verte ou jaune, les antibiotiques agissent comme un traitement nécessaire..

Rappelles toi! Une couleur non naturelle de morve signale une infection bactérienne des voies respiratoires. Il est impossible de se débarrasser d'une telle maladie sans antibiotiques, car le corps de l'enfant est encore très faible.

Komarovsky attire l'attention sur le fait que les éternuements et l'écoulement nasal doivent disparaître cinq jours après le début du traitement. Si l'inflammation ne disparaît pas et que le bien-être de l'enfant s'aggrave, passez de toute urgence un examen détaillé.

Si le développement de la maladie n'est pas arrêté, l'enfant peut développer une otite moyenne, une bronchite, un asthme bronchique ou une sinusite..

Après un rétablissement complet, Komarovsky conseille de disposer de plus de temps pour marcher avec l'enfant et de créer des conditions favorables au niveau du ménage. Éliminez tous les allergènes et autres agents infectieux possibles. Assurez-vous que votre enfant boit beaucoup de liquides et fait de l'exercice.

Conclusion

Il n'est pas difficile de se débarrasser des éternuements et de la rhinite légère chez un bébé uniquement si toutes les règles de traitement sont suivies. Après un rétablissement complet, renforcez le système immunitaire de l'enfant et tempérez le corps de l'enfant de toutes les manières autorisées.

L'enfant éternue et morve

L'enfant éternue et la morve coule: causes possibles

Avec température

Si un enfant commence à éternuer, qu'il a de la fièvre et de la morve, cela indique dans la plupart des cas une maladie infectieuse aiguë. Le plus souvent, cette maladie est un rhume, une grippe ou une autre infection respiratoire..

D'autres pathologies telles que la rougeole, la scarlatine et d'autres peuvent se manifester de la même manière. Avec le rhume et d'autres maladies, il y a trois étapes dans le développement du rhume. Au premier stade, le nez de l'enfant commence à démanger, il y a sécheresse et sensation de brûlure dans la membrane muqueuse de cet organe.

La durée de cette étape est généralement d'environ 1 à 2 jours, pendant cette période, la température reste à un niveau normal. La prochaine étape commence par une augmentation de la quantité de sécrétions muqueuses..

Aussi pendant cette période, on peut observer: faiblesse et malaise, fièvre, avec certaines pathologies à des valeurs très élevées, altération de l'odorat et du goût, et autres symptômes.

À l'avenir, en l'absence de traitement adéquat, un écoulement purulent peut apparaître chez un enfant, alors que la température reste à des niveaux élevés, les maux de tête, la faiblesse et le malaise augmentent. Ces symptômes indiquent le développement d'une sinusite, d'une otite moyenne, d'une sinusite ou d'autres complications du rhume. Dans ce cas, vous devez demander une aide médicale d'urgence..

Pas de température

Dans certains cas, le fait qu'un enfant éternue et ait de la morve peut être expliqué par une réaction particulière des vaisseaux de la membrane muqueuse à certains stimuli, tandis que chez d'autres personnes, ces stimuli peuvent ne provoquer aucune réaction..

Les symptômes de cette affection sont: congestion nasale, éternuements répétés sévères, écoulement aqueux abondant du nez, maux de tête, faiblesse et lourdeur dans la tête, insomnie, transpiration excessive, etc. Une réaction similaire peut se produire avec la fumée de tabac, les gaz d'échappement, les vapeurs de divers produits chimiques, les produits chimiques ménagers, etc..

De plus, cette condition peut survenir lors de la consommation d'aliments épicés ou très chauds, dans des situations stressantes, avec des perturbations hormonales. Une caractéristique distinctive est que la muqueuse nasale n'est pas enflammée.

L'utilisation à long terme de gouttes nasales vasoconstricteurs peut entraîner des éternuements et un écoulement nasal sans fièvre. Des symptômes similaires sont observés avec des blessures au nez, des objets étrangers pénétrant dans les voies nasales et une mauvaise position de la cloison nasale.

Avec une toux

La toux, les éternuements et la morve d'un enfant peuvent être des symptômes d'un rhume. Elle peut se dérouler avec ou sans augmentation de température. La maladie commence par un nez qui coule, des éternuements, une faiblesse et un malaise.

Après un certain temps, le patient commence également à avoir mal à la gorge et une toux apparaît..

Les rhumes chez les enfants doivent être traités, car ils peuvent entraîner des complications: pharyngite, laryngite, bronchite, amygdalite, pneumonie, otite moyenne et autres.

La toux et l'écoulement nasal sont fréquents. Il n'y a rien de spécial à leur sujet. Avec un traitement approprié, un nez qui coule disparaît en une semaine et une toux en deux, bien qu'il y ait des exceptions lorsque la toux disparaît en une semaine. Tout ce qui traîne pendant une longue période, c'est-à-dire dure deux semaines ou plus, est considéré comme une complication ou une évolution chronique de la maladie.

Nez qui coule et toux sans fièvre chez un enfant

Avec du mucus transparent dans le nez

La morve transparente abondante et les éternuements chez un enfant sont souvent des manifestations d'allergies. Il peut survenir en réponse à des irritants tels que le pollen, le parfum, la poussière, les squames animales, les plumes d'oiseaux, les aliments, les produits chimiques ménagers et les cosmétiques..

En cas d'attaque, il y a des difficultés respiratoires, des démangeaisons et des brûlures de la muqueuse nasale, un écoulement transparent abondant, des larmoiements, des éternuements. La réaction dans la plupart des cas commence immédiatement après le contact avec l'allergène et dure jusqu'à ce que ce contact soit interrompu. Il est important d'identifier et de traiter ces manifestations d'allergies en temps opportun..

Sinon, à l'avenir, ils peuvent entraîner le développement de maladies allergiques graves, en particulier l'asthme bronchique..

L'enfant éternue et morve quoi faire?

Il est important, dès les premiers symptômes de la maladie, de fournir des soins appropriés et complets à l'enfant. L'enfant doit, si possible, rester au lit. La pièce où elle se trouve doit être régulièrement nettoyée et ventilée à l'eau.

Vous devez également surveiller la température et l'humidité dans cette pièce. Il est également nécessaire de réviser l'alimentation de l'enfant, en excluant les aliments lourds, mal digestibles, gras et frits du menu.

Un traitement spécialisé doit être prescrit par un médecin, avec lui, vous pouvez discuter de la possibilité d'utiliser des remèdes populaires et des méthodes de lutte contre la maladie.

Inhalation

L'inhalation est un remède thérapeutique et prophylactique contre le rhume et le rhume. Ils sont utilisés pour les enfants de plus de 2-3 ans qui n'ont aucun problème avec les bronches et les poumons et qui n'ont pas de température. La procédure ne peut être effectuée plus de 1 à 2 fois par jour..

Pour l'inhalation, vous pouvez utiliser des feuilles de bouleau séchées, de la camomille, de l'achillée millefeuille, de la sauge, du calendula et d'autres plantes médicinales. Une grande cuillerée de la plante broyée sélectionnée ou de leur mélange est versée dans un verre d'eau bouillante et laissée quelques minutes.

Une fois que la vapeur a cessé d'être brûlante, l'enfant est autorisé à respirer sur ce liquide. Après l'inhalation, la perfusion résultante peut être ajoutée au bain pour le bain.

Les huiles essentielles conviennent également à l'inhalation. Ils facilitent la respiration, soulagent la congestion nasale, la morve et les éternuements et accélèrent la récupération. L'effet le plus bénéfique sur la muqueuse nasopharyngée est l'eucalyptus, la menthe et les aiguilles de pin. Ils peuvent être ajoutés aux pommades, coulés à l'intérieur du poignet, d'un mouchoir ou de la literie.

Thermes

Les bains aux herbes peuvent être utilisés pour lutter contre le rhume, mais seulement si le bébé n'a pas de fièvre. Pour préparer un tel bain, vous aurez besoin d'un mélange de feuilles de sauge, d'achillée millefeuille, de calendula et de bouleau dans des proportions égales.

Un bain standard nécessitera environ 60 à 70 g d'un tel mélange; les petits enfants de moins d'un an, cette quantité est réduite de moitié. Le mélange d'herbes est pré-cuit à la vapeur avec de l'eau bouillante et ajouté à l'eau.

La température de l'eau lors de la prise d'un bain doit être d'environ 40 degrés, la durée de la procédure est d'un quart d'heure.

En cas de morve et d'éternuements, vous pouvez donner à votre bébé un bain de pieds. La collection ci-dessus est ajoutée à l'eau pour cela, à laquelle vous pouvez ajouter des aiguilles d'épinette ou de pin, ou une petite quantité de poudre de moutarde.

Cuire les pieds à la vapeur avec un nez qui coule peut considérablement aider à réduire le gonflement de la muqueuse nasale. Le sang, se précipitant vers les pieds chauffés, quitte les voies nasales, facilitant la respiration par le nez et éliminant la congestion. Dans le même temps, la sécrétion de sécrétion est sensiblement réduite et une régénération qualitative de l'épithélium se produit, ce qui réduit la possibilité de pénétration de l'infection.

Pieds en flèche avec un nez qui coule

Frottement

Le frottement est une méthode assez efficace pour lutter contre le rhume. Cette procédure peut être effectuée même pour les enfants de moins d'un an. Il faudra de l'huile végétale, de la cire naturelle, des huiles essentielles telles que la menthe, la lavande ou le cyprès. Le frottement a un effet bénéfique sur le corps, le renforce, ils sont particulièrement utiles aux premiers stades de la maladie.

Rincer le nez

Le rinçage du nez est effectué avec un nez qui coule de nature infectieuse, tandis qu'en cas de rhinite allergique, une telle procédure est contre-indiquée, car elle peut provoquer une congestion encore plus grave.

Pour le lavage, des solutions salines faites maison ou leurs homologues en pharmacie, comme Salin, Aquamaris ou Aqualor, sont utilisées. Il existe également des sprays nasaux.

Après la procédure, les médecins recommandent d'instiller du Pinosol ou de l'Evamenol dans le nez..

Il existe de nombreux médicaments qui aident quand un enfant éternue et a de la morve. Afin de guérir le rhume avec de tels symptômes, la muqueuse nasale doit être irriguée avec une solution saline ou une solution saline plusieurs fois par jour. À ce titre, les préparations à l'eau de mer purifiée, telles que Humer, Marimer, Quicks, Aquamaster et autres sont bien adaptées..

En cas de congestion nasale, les spécialistes peuvent prescrire des gouttes à effet vasoconstricteur pour l'enfant. Ceux-ci incluent Otrivin, Vibrocil, Nazivin et d'autres. Ils ne doivent pas être utilisés plus de cinq jours d'affilée, sinon ils peuvent créer une dépendance..

Si le nez qui coule est allergique, alors, entre autres, l'enfant se voit prescrire des antihistaminiques tels que Claritin, Erius et autres..

Remèdes populaires

Les remèdes populaires les plus populaires pour la morve et les éternuements chez un enfant sont les suivants:

  1. Jus d'aloès. Ce remède doit être instillé en quelques gouttes dans chaque narine trois fois par jour. De la même manière, vous pouvez utiliser du jus de mère et de belle-mère..
  2. Huile de menthol. Il peut être versé 1 à 2 gouttes le matin et le soir. En outre, cette huile est utilisée pour lubrifier le front, sous le nez, les tempes et la zone de la peau derrière les oreilles. Pour augmenter l'efficacité, l'huile de menthol peut être mélangée avec du camphre.
  3. Infusion de romarin sauvage. Pour le préparer, la racine du romarin sauvage est écrasée et insérée dans l'huile d'olive pendant 20 jours, en secouant soigneusement le flacon d'infusion tous les jours. Après cela, vous pouvez instiller le produit dans le nez trois fois par jour..
  4. Jus de carotte et de betterave. Ces jus peuvent être utilisés en mélange ou individuellement. Pressez le jus juste avant utilisation, puis diluez avec de l'eau.
  5. Pour les rhumes aux premiers stades, l'enfant peut être autorisé à respirer par paires d'ail écrasé ou d'oignons hachés.
  6. Jus de kalanchoe. Il est dilué avec de l'eau et enfoui dans le nez..

Les oignons sont un remède cardinal et efficace contre la sinusite et la sinusite. Avec l'aide de gruau d'oignon ajouté à de l'eau bouillante, l'inhalation peut être faite. Si vous versez de l'huile végétale chaude sur un oignon râpé et que vous le laissez infuser pendant une nuit, vous pouvez obtenir le matin une teinture efficace contre l'inflammation du nasopharynx. Elle est traitée avec son nez au moins deux fois par jour pendant une semaine et demie à deux semaines.

Médecine traditionnelle pour le rhume

Mesures préventives

Les conditions créées dans la pièce où se trouve l'enfant jouent un rôle important dans la prévention des rhumes qui provoquent la morve et les éternuements chez les enfants. La pièce doit être ventilée quotidiennement et nettoyée régulièrement. Il doit maintenir une humidité et une température optimales..

Les mesures préventives comprennent un apport hydrique adéquat, une nutrition adéquate et l'obtention de toutes les vitamines nécessaires..

En automne et au printemps, lorsque le nombre de rhumes augmente sensiblement, vous pouvez passer des bains de pieds chauds pour l'enfant le soir, puis mettre des chaussettes chaudes et le mettre au lit..

Avant de visiter les institutions pour enfants ou les endroits bondés, vous pouvez traiter le nez de l'enfant avec des onguents antibactériens.

Un enfant éternue et morve: comment traiter et que faire?

Les enfants souffrent souvent de rhume, ce phénomène est courant, ainsi que le fait qu'ils sont accompagnés d'un nez qui coule et d'éternuements. Le plus souvent, l'enfant éternue et morve «du nez dans un ruisseau» à l'âge préscolaire, surtout en première année de maternelle.

Un tel phénomène n'est pas contourné par un nourrisson.De plus, ces signes peuvent être causés par des allergies ou un traumatisme, il peut donc être assez difficile de déterminer la cause..

Afin d'éviter des complications à l'avenir, si l'enfant a éternué plus d'une fois, il est impératif d'aller à un rendez-vous avec le pédiatre.

Raisons possibles

Si la morve et les éternuements d'un enfant sont accompagnés d'une température, il s'agit probablement d'une sorte d'infection aiguë. Le plus souvent, c'est un rhume ou une grippe. Cependant, d'autres pathologies qui affectent généralement l'enfant - la scarlatine, la rougeole et autres se manifestent de la même manière..

Si nous parlons d'un rhume, alors un nez qui coule se développe en trois étapes:

  1. L'enfant se plaint que le nez est brûlant et sec, il peut avoir la sensation de démanger à l'intérieur. À ce stade, tout dure jusqu'à deux jours, alors que la température ne dépasse pas la norme..
  2. La morve apparaît, généralement également accompagnée de malaise, de faiblesse, de fièvre, parfois de changements de goût et d'un nez bouché.
  3. Si le traitement n'est pas commencé au deuxième stade, des écoulements purulents commencent à apparaître du nez, la température augmente considérablement et un mal de tête apparaît. Il s'agit de la troisième étape du développement du rhume, qui présente déjà des complications sous forme de sinusite, de sinusite, etc. L'enfant a besoin d'une ambulance.

Sans température

Des éternuements et un écoulement nasal sans fièvre chez un enfant peuvent survenir en raison d'une réaction à la fumée de tabac, à l'échappement, à certaines odeurs qui ne provoquent généralement pas une réaction similaire.

Les symptômes de la maladie ne sont pas seulement des éternuements avec un nez qui coule, mais aussi un nez bouché. Elle s'accompagne généralement également de maux de tête, d'insomnie et d'une sensation de lourdeur dans la région nasale..

Parfois, cette condition est causée par des facteurs de stress et même des aliments - trop chauds ou trop épicés. Dans le même temps, la zone nasale ne devient pas enflammée - c'est la principale caractéristique distinctive d'une telle condition particulière..

Réactions allergiques

Lorsqu'un bébé éternue et que la morve coule constamment, il est fort probable qu'il souffre d'une allergie. Les parfums, la poussière, la laine et, bien sûr, le pollen sont les allergènes les plus courants provoquant l'apparition de tels symptômes..

De plus, une affection allergique s'accompagne de difficultés respiratoires, d'une sensation de brûlure dans le nez, de larmes.

La morve transparente et abondante, et les éternuements sont fréquents - une telle réaction apparaît immédiatement après que le bébé a été en contact avec l'allergène et se poursuit jusqu'à ce qu'elle soit interrompue.

Il est important de voir qu'il s'agit exactement d'une allergie et de s'assurer à l'aide de tests.

Ensuite, il est nécessaire de le traiter, car si cela n'est pas fait, l'enfant peut développer des maladies plus graves: de l'asthme bronchique à des pathologies plus terribles.

Avec la toux

Si le nez qui coule et les éternuements d'un enfant sont également accompagnés d'une toux, il est fort probable que le parent soit confronté au problème d'un rhume chez son enfant. Que la température augmente ou non, cela peut être différent. Mais un malaise sera nécessaire, ainsi que le développement ultérieur d'événements - maux de gorge et toux.

Si vous ne traitez pas un rhume, il se manifestera par diverses complications - otite moyenne, bronchite et même pneumonie, donc au premier éternuement et morve, vous devez commencer à vous battre.

En général, dès qu'un enfant commence à éternuer, à sniffer ou à tousser, il doit être traité et soigné. Mieux si le repos au lit est observé. Dans le même temps, dans la chambre de l'enfant, vous devez nettoyer régulièrement (pas ordinaire, mais humide), surveiller la température. Du menu de l'enfant, vous devez exclure les aliments lourds mal absorbés, en particulier gras et frits.

Fondamentaux de la thérapie

Il est déraisonnable de traiter un nez qui coule sans consulter d'abord un médecin. Que faire, quels médicaments et remèdes populaires utiliser, seul un spécialiste devrait prescrire. Il vous proposera le traitement le plus efficace et le plus sûr. Examinons de plus près comment vous pouvez traiter lorsqu'un enfant éternue et que sa morve dérange.

Bains aux herbes

Les bains aux herbes fonctionnent bien dans la lutte contre le rhume. Cependant, ce remède ne peut être utilisé que lorsque la température corporelle de l'enfant n'augmente pas..

En tant que base à base de plantes, vous pouvez créer votre propre collection, y compris l'achillée millefeuille, le calendula et la sauge, ainsi que des feuilles de bouleau. Vous ne devez prendre que 60 à 70 grammes d'un tel mélange, pour un enfant de moins d'un an - la moitié. Il est brassé avec de l'eau bouillante et ajouté à un bain avec une température de l'eau de quarante degrés. Vous devez vous y baigner pendant 15 minutes.

Le nez qui coule et les éternuements sans fièvre peuvent être bien traités en faisant des bains de pieds. Ils sont fabriqués sur la base de la collection ci-dessus avec l'ajout de poudre de moutarde en petite quantité. Vous pouvez également ajouter des aiguilles de pin ou d'épinette.

Inhalation

Si l'enfant éternue fréquemment, a le nez bouché, un malaise général et d'autres signes de rhume, les médecins recommandent l'inhalation. Cette procédure convient aux enfants de plus de deux ans, et s'il n'y a pas de température.

À cet effet, vous pouvez utiliser les mêmes herbes que pour le bain médical, seulement elles sont cuites à la vapeur dans une casserole et attendre le moment où la vapeur cesse de brûler. Après cela, vous pouvez laisser l'enfant respirer cette vapeur en la recouvrant d'une serviette épaisse au-dessus de sa tête. Pour que la perfusion obtenue ne soit pas gaspillée, vous pouvez l'ajouter au bain et y baigner l'enfant..

Huiles essentielles

De nombreux parents apprécient l'efficacité des huiles essentielles dans cette procédure. L'huile d'eucalyptus, de menthe, d'aiguilles de pin, si vous la laissez tomber dans l'eau, facilitera la respiration, éliminera la morve et les éternuements chez l'enfant et aidera à récupérer plus rapidement. Le processus s'accélérera encore plus si vous le déposez sur un mouchoir et de la literie, frottez-le à l'intérieur du poignet.

Frottement

Une autre méthode de lutte, lorsque le bébé a commencé à éternuer et que la morve a commencé à couler comme un ruisseau. Pour une procédure qui est montrée même à un nourrisson, vous devez prendre de la cire naturelle, de l'huile végétale et des huiles essentielles. En plus des méthodes énumérées, le cyprès et la lavande aideront..

Il est préférable d'appliquer cette méthode à un stade précoce de la maladie: c'est alors qu'elle fonctionne le plus possible.

La lessive

Se rincer le nez signifie s'assurer qu'il est exempt de morve. Avant cela, vous devez vous assurer qu'ils ne sont pas causés par une allergie, car alors l'œdème ne fera que s'intensifier, mais avec l'infection, tout au contraire est destructeur..

Pour effectuer la procédure, vous pouvez préparer vous-même une solution saline ou l'acheter à la pharmacie. Un spray spécial fonctionne également bien, après utilisation, il est recommandé d'adoucir la membrane muqueuse de l'enfant avec des gouttes d'origine végétale.

Irrigation et gouttes

Avant de traiter et d'utiliser des médicaments pharmaceutiques, vous devez consulter un médecin afin de ne pas aggraver le problème. Ayant décidé de faire couler quelque chose de la trousse de premiers soins du peuple dans le nez, il est également préférable de le consulter à l'avance.

Le jus d'aloès et de tussilage, l'huile de menthol, l'infusion de romarin sauvage, la carotte, la betterave et le jus de Kalanchoe peuvent être utilisés pour l'irrigation, qui doivent être dilués..

Tue les virus nocifs et l'ail - mais son jus n'a pas besoin d'être coulé dans le nez, il suffit de le renifler, comme des oignons écrasés.

Recommandations de prévention

En tant que prophylaxie de la rhinite, des éternuements et de la congestion nasale, un nettoyage régulier, une aération de la pièce et l'observation du régime optimal d'humidité et de température sont utilisés. Une bonne nutrition, un régime de boisson optimal et un habillage adapté au temps feront l'affaire - l'enfant n'aura pas peur du rhume et s'il attrape une infection, un corps fort y fera face beaucoup plus rapidement.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat