loader

Principal

Bronchite

Rhinoscopie

La rhinoscopie est une méthode d'examen de la cavité nasale à l'aide de miroirs et d'un dilatateur nasal. Il existe de nombreuses indications pour la procédure, cette méthode de diagnostic non invasive vous permet d'évaluer l'état des voies nasales, d'identifier les maladies des organes ORL et de remarquer un corps étranger. L'oto-rhino-laryngologiste commence par cette manipulation pour voir l'état des muqueuses. Dans la polyclinique d'Otradnoye, vous pouvez effectuer une rhinoscopie du nez rapidement et sans douleur. Notre clinique emploie des professionnels qui trouveront une approche à chaque patient, même le plus petit et le plus agité.

Rhinoscopie antérieure

La rhinoscopie antérieure (droite, externe) est réalisée en position assise. Le patient est placé devant le médecin, qui fixe la tête avec sa main droite, et avec sa main gauche effectue des recherches avec l'instrument. Pour une meilleure visualisation, un réflecteur frontal et un dilatateur nasal sont utilisés.

Pour examiner le passage nasal moyen, le médecin incline la tête du patient dans différentes directions ou la rejette en arrière. Avant d'utiliser les instruments, il est nécessaire d'examiner l'état de la membrane muqueuse, pour cela le médecin soulève le bout du nez avec son pouce.

Rhinoscopie moyenne

Pour effectuer la manipulation, le médecin utilise des branches allongées, qui ressemblent extérieurement à un stylo. Pendant la rhinoscopie, un léger inconfort est ressenti, donc un spray anesthésique est utilisé. De plus, le médecin utilise des substances vasoconstricteurs. La branche est insérée dans la cavité nasale sous une forme fermée, puis le médecin ouvre les volets. Grâce à l'outil, il est possible de voir l'état:

  • ouverture des sinus frontaux,
  • passage nasal moyen,
  • ouvertures du sinus maxillaire et de l'os ethmoïde.

Rhinoscopie postérieure

Le médecin doit dire au patient comment faire une rhinoscopie postérieure du nez et l'avertir de rester immobile. Le spéculum nasopharyngé est inséré à travers le pharynx, le patient ressent une gêne, par conséquent, cette méthode d'examen n'est pas effectuée sur les enfants. Pour libérer le nasopharynx, le médecin tient la langue avec une spatule et insère le miroir au fond de la gorge. Le patient doit respirer par le nez avec la bouche ouverte pour éviter le réflexe nauséeux. Une anesthésie locale est administrée pour réduire l'inconfort. Lors d'une rhinoscopie postérieure du nez chez un adulte, le médecin voit:

  • poches pharyngées,
  • voûte de la gorge,
  • choanas,
  • l'embouchure des tubes auditifs,
  • extrémités postérieures des cornets,
  • face postérieure du palais mou.

Indications pour la conduite

Indications pour l'examen de la cavité nasale:

  • saignements fréquents,
  • trouble respiratoire,
  • sécheresse prolongée ou congestion du nez,
  • mauvaise odeur du nez,
  • écoulement purulent,
  • altération de l'odorat,
  • suspicion de végétations adénoïdes, polypes, excroissances ou corps étrangers,
  • courbure de la cloison nasale,
  • douleur au toucher,
  • blessure au nez.

Une étude est réalisée pour confirmer la diganose et pour prescrire le bon traitement. Il est obligatoire avant les opérations des organes ORL et vous permet également de surveiller la dynamique des maladies. Pour obtenir des résultats fiables, avant la manipulation, la cavité nasale est nettoyée du contenu muqueux.

Rhinoscopie endoscopique

La manipulation est effectuée pour examiner la cavité nasale et effectuer des interventions simples. Un rhinoendoscope souple ou dur est utilisé, le médecin examine l'état du nez sur un écran d'ordinateur, puis prépare une conclusion. Avec l'aide d'un équipement moderne, il est possible de prendre des photos et des vidéos, ce qui facilite les diagnostics ultérieurs. La rhinoscopie endoscopique est réalisée dans les conditions suivantes:

  • kystes et polypes dans les sinus,
  • courbure du septum,
  • saignement,
  • sinusite chronique, sphénoïdite, sinusite frontale, ethmoïdite,
  • maladies inflammatoires du nez et de la gorge,
  • blessures nasales nécessitant une observation,
  • douleur dans les sinus paranasaux.

Cette méthode est également utilisée pour détecter les tumeurs. Pour éliminer l'inconfort, un spray anesthésique est appliqué, qui est appliqué sur les muqueuses. La préparation avant la procédure n'est pas requise, la durée de l'examen ne dépasse pas 30 minutes.

Rhinoscopie chirurgicale

S'il est impossible d'atteindre la zone nasale même avec un tube flexible, une rhinoscopie chirurgicale est réalisée sous anesthésie générale. La méthode est appliquée:

  • pour enlever les polypes,
  • traitement des kystes, taureau,
  • restauration de la structure anatomique du nez,
  • élimination des corps étrangers,
  • ablation de la membrane muqueuse hyperplasique du nez et des sinus,
  • biopsie,
  • élimination des masses fongiques et purulentes.

Caractéristiques de l'examen de la cavité nasale chez les enfants

La technique de réalisation de la rhinoscopie chez les jeunes et les jeunes enfants diffère de l'étude chez l'adulte. Les enfants ne perçoivent pas bien les procédures inconnues, il est donc important de trouver un médecin qualifié afin qu'il puisse effectuer la manipulation rapidement et sans douleur. Pour éviter l'inconfort, le nez est traité avec un spray anesthésique.

Lors de l'examen, l'enfant s'assoit sur les genoux du parent, les adultes fixent et tiennent sa tête pendant que le médecin examine la cavité nasale. La rhinoscopie postérieure est réalisée par le nasopharynx. Dans les cas difficiles, lorsqu'il est impossible de calmer l'enfant, la manipulation est réalisée sous anesthésie générale..

Fait! En raison de la petite taille du nez, les entonnoirs auriculaires sont utilisés pour examiner les petits enfants, les dilatateurs ne sont utilisés que pour examiner les enfants adultes.

Normalement, les indicateurs devraient être les suivants:

  • couleur rose pâle de la membrane muqueuse,
  • taille optimale du cornet,
  • absence de défauts, néoplasmes, corps étrangers,
  • surface muqueuse lisse et humide,
  • emplacement du septum le long de la ligne médiane.

Complications possibles

Après une procédure correctement effectuée, les complications ne se produisent pas. Avec l'inflammation de la membrane muqueuse ou sa sensibilité, on observe des saignements mineurs qui disparaissent d'eux-mêmes.

Avant d'utiliser des analgésiques, le médecin doit s'assurer que le patient ne présente pas de réaction allergique, sinon il existe un risque des conditions suivantes:

  • œdème du larynx,
  • laryngospasme,
  • choc anaphylactique.

Inscrivez-vous à une rhinoscopie du nez et familiarisez-vous avec la liste de prix pour toute manipulation sur le site de la polyclinique d'Otradnoye. Nos consultants répondront à toutes les questions qui vous intéressent.

Rhinoscopie

Articles d'experts médicaux

La rhinoscopie est une méthode d'examen de la cavité nasale à l'aide de miroirs spéciaux. Cette procédure vous permet de voir les pathologies et les changements.

Indications de la rhinoscopie

Indications - tests de diagnostic effectués dans la cavité nasale. En fait, il s'agit d'une étude ORL standard. La rhinoscopie antérieure est conseillée pour la plupart des patients. L'indication principale de la recherche est le saignement persistant du nez, sans raison apparente. Il est difficile de déterminer la cause du problème, vous devez donc examiner attentivement les voies nasales.

Ils y ont recours pour la sinusite, la rhinite, la pollinose. Il est largement utilisé pour la courbure de la cloison nasale. Les indications d'utilisation peuvent inclure des blessures au visage et au crâne. Les polypes, les végétations adénoïdes et les maux de tête d'étiologie inconnue sont la raison de cette étude.

La procédure la plus difficile est la rhinoscopie postérieure. Elle est réalisée exclusivement en présence d'œdème de la membrane muqueuse, des amygdales et de l'hypertrophie des amygdales palatines. Les enfants ont souvent peur d'elle, il n'est donc pas si facile de la conduire. Par conséquent, il est conseillé aux bébés de sentir simplement le nasopharynx, sans utiliser de miroirs..

Si une maladie des voies respiratoires supérieures apparaît, il est nécessaire de recourir à une étude spéciale. Il comprend l'examen du larynx, du nez, de la bouche. Tout d'abord, le spécialiste doit tout ressentir, inspecter la couleur et l'intégrité du tégument. Si cela ne donne aucun résultat et ne permet pas d'obtenir une vue d'ensemble de la maladie, un équipement spécial est utilisé.

Préparation à la rhinoscopie

La préparation à la rhinoscopie ne nécessite pas de mesures supplémentaires. Il suffit qu'un médecin ajuste moralement une personne à cette procédure. Pour cela, le déroulement de l'action elle-même est décrit et les règles de comportement de base lors d'un examen endoscopique sont annoncées. Afin d'améliorer la qualité du diagnostic, il est nécessaire de recourir à une anesthésie efficace..

La membrane muqueuse est pulvérisée avec un agent spécial qui a un effet décongestionnant et analgésique. Cela permettra à une personne d'éviter les sensations inconfortables et un œdème tissulaire sévère. Si un examen de routine est prévu, la lidocaïne est prise. Si le médecin envisage d'effectuer une intervention chirurgicale, il est naturellement conseillé d'appliquer une anesthésie générale..

Pendant l'examen lui-même, les patients doivent se détendre complètement, sinon un inconfort surviendra. Dans certains cas, le médecin modifie la position de la tête de la personne pendant la manipulation. Le patient doit être moins anxieux et ne pas faire de mouvements brusques. S'il y a une forte peur, des sensations de douleur inattendues, il est nécessaire d'en informer le médecin. La rhinoscopie est une procédure exigée qui vous permet de déterminer les pathologies oto-rhino-laryngologiques.

Qui contacter?

Technique de rhinoscopie

La technique de réalisation d'une rhinoscopie est complexe, elle est réalisée exclusivement par un médecin. L'instrument principal est le rhinoscope. C'est l'un des équipements complexes. Il est représenté par deux tubes, l'un d'eux est inséré dans le nasopharynx et le second est utilisé pour l'examen.

Cet appareil a de nombreuses modifications. Ils diffèrent par la longueur de la partie d'insertion. Il existe des différences de diamètre et d'angle de vue. Chez les enfants, il est réalisé à l'aide d'entonnoirs auriculaires. Les enfants plus âgés reçoivent une injection d'un verre spécial de petit diamètre. Si l'étude est réalisée sur un petit enfant, deux médecins y participent. L'un devrait explorer, l'autre devrait tenir le bébé pour qu'il ne fasse pas de mouvements inutiles.

Un anesthésique spécial est appliqué sur la muqueuse nasale, généralement de la lidocaïne est utilisée. Tout d'abord, la tête du patient est fixe. Pour ce faire, le spécialiste doit placer la main droite sur la région occipitale du patient. Commencez ensuite lentement à introduire le miroir dans le nez (fermé). La distance dépend de la maladie suspectée, généralement entre 3 et 20 mm. Les joues du miroir commencent à s'écarter lentement pour ne pas blesser la personne. Après cela, ils procèdent à l'inspection. Si un bon examen échoue, une sonde est utilisée.

Rhinoscopie endoscopique

C'est une procédure médicale et diagnostique qui permet d'examiner les structures du nez. Cette technique permet des procédures mini-invasives. Les spécialistes modernes ont souvent recours à cette technique..

L'endoscopie est vraiment efficace. Grâce à elle, l'identification des pathologies de la membrane muqueuse devient réelle. Même certaines opérations microchirurgicales sont effectuées en utilisant cette technique. C'est vraiment une percée dans la médecine moderne.

Un équipement endoscopique, naturellement moderne, est utilisé pour le réaliser. Il est à noter que la rhinoscopie comprend plusieurs types. L'examen antérieur et postérieur est souvent préféré.

L'endoscopie du nez doit être réalisée exclusivement par des spécialistes. Ils doivent comprendre comment cela se fait et être en mesure d'aider réellement une personne et non de lui faire du mal. Si vous suivez toutes les règles, rien ne mettra en danger la santé du patient. Une telle recherche est très informative..

Rhinoscopie antérieure

Il comprend deux positions pour effectuer cette procédure. Ainsi, la première option est caractérisée par un examen des sections antérieures du fond nasopharyngé, du septum, des voies nasales communes et inférieures, ainsi que de l'extrémité antérieure de la conque inférieure. Cela vous permettra d'évaluer l'état des voies nasales et de remarquer les pathologies existantes..

La membrane muqueuse est lubrifiée avec des agents spéciaux qui contractent les vaisseaux sanguins. Cela vous permet de voir l'arrière du nasopharynx. Dans la deuxième position, la personne doit rejeter la tête en arrière. Cela permettra au spécialiste de voir le cornet central et le passage nasal. La section médiane du septum et la vésicule en treillis sont clairement visibles.

Ce n'est pas si dur. Mais tout de même exige une certaine préparation morale. Une personne peut avoir peur et être désagréable, mais cela ne peut être évité. Naturellement, si le médecin doit subir une intervention chirurgicale, une anesthésie générale est utilisée. En général, la procédure est effectuée exclusivement sur la base d'indications spéciales..

Rhinoscopie postérieure

Peut être utilisé pour examiner les parties postérieures de la cavité nasale. Afin de mener une étude, vous devrez utiliser une spatule spéciale. Grâce à cela, la languette est pressée, avec l'autre main, il est nécessaire d'insérer soigneusement le miroir.

Pour éviter qu'une personne ne soit tourmentée par le réflexe nauséeux, qui se manifeste assez souvent, le patient doit se détendre. De plus, il doit respirer par le nez et en même temps ouvrir grand la bouche. Cela permettra au palais mou de pendre pour que vous puissiez voir le nasopharynx. Si les vomissements commencent encore, il est conseillé d'irriguer la membrane muqueuse sous anesthésie locale. Cela arrêtera le réflexe nauséeux persistant..

Lors de son utilisation, un fibroscope est utilisé. Parfois, une pointe est utilisée, à la fin de laquelle se trouve un illuminateur. Habituellement, presque tous les médecins travaillant avec l'optique ont une telle invention miracle. Lorsque le fibroscope est inséré, les poches de coutre, pharynx et pharynx sont examinées. Vous pouvez voir le palais mou et les cornets.

Rhinoscopie directe

Pas différent de l'avant. De plus, c'est ça. Comme mentionné ci-dessus, la procédure a deux positions principales. La première méthode est caractérisée par un examen facile de la cloison, les sections antérieures du nasopharynx. Il vous permet d'examiner en profondeur les voies nasales.

Au cours de ce processus, il est possible d'examiner la paroi postérieure de la partie nasale du pharynx. Avant cela, il est conseillé d'irriguer la membrane muqueuse avec des agents vasoconstricteurs. La deuxième position nécessite une fixation spéciale de la tête. Une personne a besoin de le rejeter. Dans cette position, il est possible de considérer la section médiane du septum. L'examen comprend le passage nasal moyen et la vésicule ethmoïde..

C'est l'un des plus simples. Cela n'apporte aucune gêne particulière à la personne. Il suffit qu'une personne se détende simplement et n'ait pas peur. La membrane muqueuse est traitée avec un anesthésique spécial, ce qui élimine pratiquement la possibilité de douleur.

Rhinoscopie moyenne

Prend la même position que dans l'option étude antérieure. Elle est réalisée à l'aide d'un miroir, qui est inséré dans les voies nasales. De plus, cela se fait exclusivement sous une forme fermée. Pour éliminer les symptômes désagréables, il convient de lubrifier la membrane muqueuse avec des agents vasoconstricteurs..

Lorsque le miroir est inséré, les volets commencent à s'écarter lentement. Ainsi, la coque centrale est écartée. Cela vous permet d'examiner attentivement le passage nasal. Cette procédure est très efficace. Il vous permet d'explorer pleinement le nasopharynx.

Si un miroir est inséré entre la coque médiane et le septum lui-même, alors toute la région olfactive entre dans le champ de vision. Il convient de noter que c'est difficile et nécessite une préparation particulière. Cependant, elle apporte de l'inconfort. Cela ne vaut pas la peine de préparer la procédure.

Rhinoscopie rétrograde

Ceci est un analogue complet de l'étude postérieure. En termes simples, ce n'est que le deuxième nom de la procédure. Cette étude est réalisée pour examiner le nasopharynx. Pour le réaliser, le médecin doit prendre une spatule dans ses mains, appuyer sur la langue vers le bas et commencer à insérer le spéculum nasopharyngé avec sa main droite. Il est important de le réchauffer à l'avance. L'entrée se fait avec le côté miroir et est amenée presque à la paroi arrière.

Pour éviter le réflexe nauséeux, le patient doit être rassuré. De plus, il doit lui-même commencer à respirer par le nez avec la bouche grande ouverte. Simultanément à ce processus, le palais mou se détend et se bloque. Cela vous permet de bien voir le nasopharynx. Si le réflexe nauséeux est fort, il est recommandé de lubrifier la membrane muqueuse avec des préparations spéciales.

Dans certains cas, un fibroscope est utilisé pour la procédure. Parfois, une astuce spéciale peut remplir son rôle. Cela permet un examen complet du nasopharynx..

Réaliser une rhinoscopie chez un enfant

La rhinoscopie d'un enfant est réalisée dans un ordre spécifique. Il est à noter que seul le type d'examen antérieur est utilisé pour l'étude. Si une rhinoscopie antérieure est pratiquée sur un jeune enfant, l'assistant du médecin doit venir le chercher. Puis, d'une main, pressez son torse vers vous. Dans ce cas, la main de l'enfant est fixe. Le médecin, quant à lui, tient sa tête avec sa main. Il est important d'accepter correctement la position.

Aucune autre technique n'est utilisée. Quant aux enfants plus âgés, il suffit juste de fixer sa tête et de commencer à entrer dans un miroir fermé. Mais en même temps, l'enfant a besoin d'être rassuré. Parce qu'elle peut lui faire peur. La présence des parents est souhaitable. Un anesthésique est obligatoire appliqué sur la membrane muqueuse. Cela évitera l'inconfort. Si l'enfant a très peur et a une douleur étrange, il est nécessaire d'arrêter la procédure. En général, c'est un réel stress pour le bébé. Même s'il ne s'agit que d'une forme de recherche facile. Par conséquent, il est préférable de commencer à s'y préparer à l'avance. Il est plus facile de mener des recherches chez un bébé, car en raison de son âge, il ne comprend pas ce qui se passe. Ce n'est pas si facile avec les enfants qui se rendent consciemment à l'hôpital avec leurs parents..

Taux de rhinoscopie

La norme est dans les caractéristiques anatomiques spéciales. Ainsi, normalement, le palais mou doit être mobile, les côtés gauche et droit sont symétriques. Lors de l'examen de la membrane muqueuse, une attention particulière est portée à la couleur et à la surface. Ainsi, normalement, la membrane muqueuse est lisse, rose, quant aux arcades, elles sont profilées.

Quant aux amygdales, ou plutôt à la membrane muqueuse, elles doivent être roses et humides. En même temps, la surface est lisse, les bouches des lacunes sont fermées et il n'y a pas de «matériau» séparé en elles. Normalement, il n'y a pas de contenu dans les cryptes ou c'est rare.

Lors de l'examen de la membrane muqueuse de la paroi pharyngée postérieure, une attention particulière est portée à la couleur et à la surface. Donc, normalement, il est rose, uniforme, humide à la surface, il y a des granules lymphoïdes rares proéminents.

La voûte du nasopharynx chez l'adulte doit être libre. Quant à la membrane muqueuse, sa couleur est rose. Les cornets ont également une teinte rose et la surface est lisse, les voies nasales sont complètement libres.

Complications après rhinoscopie

Les complications après rhinoscopie ne sont généralement pas observées. Ce n'est pas une procédure aussi compliquée que cela puisse paraître à première vue. Si cela est fait correctement, il ne peut y avoir aucun problème. Cette méthode de recherche est très appréciée. Par conséquent, il est important de conserver les résultats.

Il est important de simplement trouver une bonne clinique et d'organiser une étude. Cela protégera contre les complications désagréables. En fait, rien de terrible ne peut arriver après la procédure. Le maximum est des dommages à la membrane muqueuse dus à une mauvaise insertion de miroirs fermés. Afin d'éviter les ennuis, il suffit de suivre toutes les instructions du médecin. Comme mentionné ci-dessus, cela devrait être un spécialiste qui comprend l'essence de cette méthode..

Une personne est capable de se faire du mal. Par conséquent, beaucoup dépend du patient. S'il n'effectue pas de mouvements inutiles et interfère avec la technique, aucune complication ne surviendra..

Où obtenir une rhinoscopie?

Naturellement, de nombreuses personnes s'intéressent à la question de savoir où se faire une rhinoscopie. Il existe donc des cliniques spéciales pour sa mise en œuvre. Il vous suffit d'appeler et de prendre rendez-vous. Dans certains cas, une référence est nécessaire, mais toutes ces nuances sont discutées directement avec chaque établissement médical séparément.

  • La clinique Healthy Tonsils a fait ses preuves. Elle est engagée dans la rhinoscopie et élimine les principales pathologies du nasopharynx. L'institution est située à l'adresse: 02068, Kiev, st. Anna Akhmatova, 30 ans.
  • Il convient de prêter attention à la clinique métropolitaine. Il est situé à l'adresse Kiev, st. Lepse, 4a (basé sur la "Clinique Hippocrate"). Près de la station de métro Shulyavskaya.
  • Vous pouvez également demander de l'aide à la clinique de médecine familiale «Famille en santé». Il est situé au: 3-5 rue Krugluniversitetskaya (district de Pechersk, centre).
  • Vous pouvez obtenir des conseils et effectuer la procédure au centre médical Avesan. Il est situé à l'adresse Kiev, st. Berdichevskaya 1, 1er étage (entrée du côté de la rue Degtyarevskaya). À deux minutes du métro Lukyanovskaya.
  • Une aide rapide et de haute qualité est fournie à la clinique médicale "Hippocrate". Il est situé à Kiev, Centre - st. Gorky, 155 ans, Podil - st. Schekavitskaya, 36 ans, Troeshina, st. Lavrukhina, 6 ans, Vinogradar - st. Porika, 9a), st. V. Getmana 1 (station de métro Shulyavskaya).

Prix ​​de la rhinoscopie

Le prix d'une rhinoscopie peut varier en fonction de l'emplacement de la clinique. Naturellement, les qualifications des spécialistes et la complexité de la situation affectent la catégorie de prix. Par conséquent, il est préférable de ne pas économiser sur cette procédure. En général, cela ne devrait pas être fait, surtout en ce qui concerne la santé..

Son coût est parmi les plus chers. Donc, pour la recherche, vous devrez payer à partir de 500 hryvnia. Beaucoup dépend de la spécialisation de la clinique et de son profil. En général, la procédure peut atteindre 1000 hryvnia.

Dans les établissements médicaux multidisciplinaires, le coût peut atteindre jusqu'à 2 mille hryvnia. Dans tous les cas, lors du choix d'une clinique particulière, il convient de partir du problème existant et des indications pour lesquelles il est nécessaire. Comme mentionné ci-dessus, vous ne devriez pas économiser sur votre propre santé. Par conséquent, vous devez choisir une clinique uniquement pour la qualité des services fournis. Les établissements médicaux métropolitains répondent à toutes les normes de qualité.

Avis de rhinoscopie

Les examens de la rhinoscopie peuvent être à la fois positifs et négatifs. Tout dépend de nombreux critères. Donc, si vous laissez un avis basé sur des impressions générales, alors ils ne sont pas très bons. Pourtant, après tout, pendant la procédure, une personne ressent une gêne. Par conséquent, l'étude ne lui apporte pas de résultat positif. D'un point de vue santé, oui, mais basé sur les sensations, non. Par conséquent, de nombreux avis sont défavorables..

Si nous considérons cette question du point de vue de l'amélioration de la santé, les critiques sont extrêmement positives. Une telle étude vous permet d'examiner attentivement le nasopharynx et d'identifier les principales pathologies qu'il contient. Grâce à la technique, il sera possible d'éliminer les problèmes existants et de faciliter la vie d'une personne. Après tout, il n'est pas toujours possible d'établir la présence d'un problème par inspection visuelle sans l'utilisation d'un équipement spécial. La rhinoscopie vous permet d'identifier rapidement le problème et de le résoudre. Considérer cette procédure en termes d'examens est ridicule. Comme mentionné ci-dessus, ils sont négatifs en raison de l'inconfort et positifs dans l'assistance fournie..

Endoscopie du nasopharynx: enfants et adultes. Retour sur la procédure

Afin d'identifier les problèmes physiologiques d'un tel plan, les spécialistes des institutions médicales utilisent activement les rayons X et la rhinoscopie. Mais une place particulière parmi les méthodes de diagnostic similaires est occupée par l'endoscopie du nasopharynx. Les principaux aspects de cette procédure sont décrits en détail dans cet article..

Endoscopie du nasopharynx: qu'est-ce que c'est?

L'inspection à l'aide de cette technologie est possible à la fois pour un examen régulier et pour clarifier un diagnostic antérieur. La procédure de diagnostic peut être effectuée à différents angles et grandissements, ce qui garantit la précision des résultats.

Ce type de diagnostic fait partie des diagnostics peu traumatiques. Il est largement utilisé en chirurgie nasopharyngée..

Il ne nécessite pas d'incisions chirurgicales, une longue préparation et une période de récupération.

Le diagnostic endoscopique du nasopharynx est une procédure indolore, qui ne dure que quelques minutes, causant un inconfort minimal aux patients. Ces avantages permettent de recommander cette manipulation à des personnes de tous âges, y compris les enfants..

Indications pour la conduite

Les médecins ont recours à un examen endoscopique lorsqu'une personne présente des symptômes indiquant la présence possible d'une pathologie des tissus du nez et du nasopharynx.
Le patient peut se plaindre de:

  • douleur continue dans le front, autour du nez, dans les tempes;
  • écoulement de pus par le nez;
  • problèmes de respiration;
  • problèmes d'odorat;
  • dysfonctionnement du tube auditif;
  • bruit dans les oreilles;
  • rhinite chronique;
  • visage enflé;
  • affaiblissement des sensations gustatives;
  • retard du développement de la parole chez les enfants;
  • saignements de nez récurrents;
  • blessures au nez.

Une endoscopie peut également être prescrite pour surveiller le rétablissement du patient après une chirurgie nasopharyngée. Il est efficace et, si nécessaire, surveille le processus de traitement de la maladie.

L'endoscopie (nasopharyngoscopie et rhinoscopie) peut être utilisée à la fois pour travailler avec des adultes et avec des enfants à partir de 3 ans. L'âge minimum est dicté par l'incapacité des tout-petits à communiquer efficacement avec leurs parents et leur médecin.

En diagnostiquant l'état des cloisons nasales, l'appareil vous permet de déterminer la présence de:

  • les épines;
  • divers types d'érosion;
  • perforations;
  • courbures.

Il n'est pas moins efficace pour déterminer la taille et l'emplacement des polypes..

En insérant le tube de l'endoscope dans le nasopharynx, le médecin peut détecter un écoulement muqueux, purulent ou purulent-muqueux sur les végétations adénoïdes. En évaluant avec cela la taille des organes, il tire une conclusion sur l'évolution des processus inflammatoires en eux.

L'endoscopie nasale diagnostique est indispensable pour identifier différents types de rhinite:

  • hypertrophique;
  • atrophique;
  • vasomoteur;
  • allergique, etc..

Cela se fait sur la base d'informations sur la croissance de sections individuelles de la muqueuse, son épaisseur et sa couleur, la présence de taches et l'érosion..

La méthode décrite vous permet d'identifier des anomalies dans la structure de l'anastomose des sinus maxillaires, conduisant à une sinusite. De la même manière, la présence d'un kyste maxillaire est diagnostiquée..

La liste des anomalies détectées avec un endoscope comprend également:

  • diverses formations malignes et bénignes;
  • passages trop étroits;
  • maladies infectieuses;
  • atrophie et lésions tissulaires;
  • hypertrophie d'organe;
  • la présence de corps étrangers dans le nez ou le larynx.

Il est utilisé comme moyen d'observation lors de telles procédures:

  • biopsie;
  • collecte d'écoulement purulent pour analyse;
  • rinçage des sinus;
  • traitement des plaies;
  • élimination du mucus et des croûtes;
  • rinçage et rinçage des voies nasales;
  • interventions chirurgicales dans le nasopharynx.

La rhinoscopie est l'une des méthodes les plus populaires pour examiner la cavité nasale. La procédure est généralement prescrite en présence de végétations adénoïdes hypertrophiées, avec sinusite et rhinite de nature différente, avec sinusite frontale et sinusite, et également si une personne est constamment tourmentée par des maux de tête. Souvent, une rhinoscopie moyenne et antérieure est effectuée si nécessaire pour surveiller l'état d'une personne après une opération chirurgicale réalisée dans la cavité nasale.

Presque tous les patients atteints de maladies ORL nécessitent une rhinoscopie. La procédure peut apporter des réponses aux questions et poser des diagnostics spécifiques pour une personne ou un enfant sujet à des rhumes fréquents.

L'étude d'un tel plan est réalisée à l'aide de dilatateurs nasaux spéciaux, c'est-à-dire de miroirs, ainsi que d'un miroir nasopharyngé. La procédure est effectuée sous un éclairage artificiel. Lors de l'examen d'enfants de moins de deux ans, un collier auriculaire spécial est utilisé; pour les enfants plus âgés, les mêmes miroirs nasaux sont applicables, mais plus petits.

À l'heure actuelle, il existe trois types principaux de cette procédure de recherche:

  1. Rhinoscopie antérieure;
  2. Moyenne;
  3. Rhinoscopie postérieure.

Avant de mener une telle étude, un spécialiste examine nécessairement le vestibule de la cavité nasale pour exclure complètement des phénomènes tels que l'ébullition ou l'eczéma.

Rhinoscopie antérieure

Lors de l'exécution d'une procédure telle que la rhinoscopie antérieure, le patient est assis directement en face du médecin. Sur le côté droit se trouve une source de lumière artificielle. La tête du patient est soigneusement fixée, pour laquelle la partie occipitale-pariétale est recouverte par la paume.

Après cela, le médecin lentement, essayant de ne pas causer de douleur, pousse les branches du miroir dans la direction des ailes du nez. Dans le processus de rhinoscopie antérieure chez les jeunes bébés, une infirmière aide le médecin. Elle prend l'enfant dans ses bras et d'une main presse son torse contre elle, tout en fixant ses deux mains. La tête est également maintenue dans la position requise pour l'examen.

À l'heure actuelle, il existe deux dispositions principales pour l'examen rhinoscopique. Dans le premier, la tête du patient est dans une position strictement droite. Les parties suivantes de la cavité nasale sont examinées ici:

  • Parties antérieures de la cavité nasale;
  • Cloison nasale;
  • Voies nasales inférieures et communes;
  • L'extrémité antérieure de la conque inférieure.

Lors de la lubrification de la muqueuse nasale avec des agents vasoconstricteurs spéciaux, ainsi qu'avec une cavité nasale relativement large, la paroi postérieure de la cavité et du pharynx peut être examinée dans cette position.

Quant à la deuxième position, dans ce cas, la tête est un peu rejetée en arrière. Dans cette position, vous pouvez examiner attentivement des objets tels que:

  • l'extrémité antérieure du cornet médian;
  • la partie médiane de la cloison nasale;
  • grosse bulle de réseau;
  • passage nasal moyen.

Comme on peut le voir d'après tout ce qui a été dit, lors de l'étude d'un tel plan, vous pouvez considérer et étudier attentivement tous les principaux détails et éléments physiologiques de la cavité nasale..

Rhinoscopie moyenne

Lors de la rhinoscopie moyenne, la position du spécialiste et du patient est similaire à celle utilisée pour la rhinoscopie antérieure. La différence est qu'un miroir spécial avec des branches allongées spéciales atteignant 75 mm est utilisé pour l'examen. Avant de mener cette étude, un spécialiste effectue une anesthésie locale de la muqueuse nasale.

Le spéculum est soigneusement inséré dans la cavité nasale, puis ses obturateurs sont poussés aussi soigneusement que possible. Avec une telle expansion, le cornet médian est repoussé vers le septum, ce qui permet d'étudier attentivement les objets suivants:

  • passage nasal moyen;
  • fente lunaire;
  • ouvertures du sinus frontal;
  • cellules ethmoïdes moyennes et antérieures;
  • sinus maxillaires maxillaires.

Lors de l'introduction du spéculum nasal entre le cornet médian et le septum, les branches se déplacent lentement vers l'intérieur. Ainsi, vous pouvez voir toute la région olfactive, et de l'arrière - l'ouverture du sinus sphénoïde.

La rhinoscopie postérieure est utilisée pour examiner efficacement les parties postérieures de la cavité nasale. Avec une spatule, qui est généralement prise dans la main gauche, la langue est pressée vers le bas. Dans ce cas, un miroir nasopharyngé spécial est inséré dans la cavité avec la main droite, qui est préalablement chauffée un peu. Le processus d'introduction est effectué avec une surface miroir vers le haut, et presque à l'arrière du pharynx.

Afin d'éviter le réflexe nauséeux, naturel pour cette procédure, il est recommandé au patient de respirer profondément et calmement par le nez, tout en ouvrant la bouche le plus largement possible. Habituellement, le palais mou se détend bien et pend vers le bas et vers l'avant, comme pour le nasopharynx, il devient parfaitement visible.

Important! Avec un réflexe de vomissement accru, avant d'effectuer une rhinoscopie postérieure, la membrane muqueuse du pharynx et de la cavité nasale est lubrifiée et irriguée avec des solutions anesthésiques spéciales.

Pour une procédure telle que la rhinoscopie postérieure, un fibroscope ou une pointe spéciale avec un illuminateur, qui est inclus dans un ensemble de miroirs oto-rhino-laryngologiques spéciaux avec fibre optique, peut être utilisé. Une telle étude permet de procéder à un examen approfondi des éléments de la cavité nasale tels que:

  • voûte pharyngée;
  • choanas;
  • ouvreur;
  • l'embouchure du tube auditif;
  • extrémités postérieures du cornet;
  • poches pharyngées spéciales;
  • face postérieure du palais mou.

Le choix de l'une ou l'autre méthode de recherche est effectué sur la base des symptômes présents, ainsi qu'en cas de suspicion de certaines maladies appartenant au domaine de l'oto-rhino-laryngologie.

Pour chaque maladie respiratoire, un spécialiste doit être très prudent lors de l'examen de la cavité nasale, du larynx, de la trachée, de la cavité buccale, ainsi que du nasopharynx. Un examen de routine commence par une bonne palpation des parties externes du système respiratoire supérieur. Sans faute, une attention particulière est portée à la forme des capots extérieurs et à leur intégrité.

Cette procédure donne une image complète du problème, car un équipement moderne de haute qualité est utilisé..

La rhinoscopie endoscopique permet de déterminer avec précision la forme et la nature de la maladie.

Les principaux avantages comprennent des indicateurs élevés de fiabilité de l'examen, ainsi qu'une sécurité parfaite pour la personne étudiée..

La rhinoscopie endoscopique moderne permet d'identifier le développement d'une pathologie de la muqueuse nasale. Vous pouvez également diagnostiquer aussi efficacement que possible les affections inflammatoires courantes, qui sont presque impossibles à détecter lors d'un examen de routine..

À l'heure actuelle, la rhinoscopie est l'une des techniques de diagnostic les plus qualitatives et les plus informatives dans le domaine de l'oto-rhino-laryngologie..

Avec la mise en œuvre correcte de la procédure, il n'y a généralement pas de problèmes ni de complications..

L'oto-rhino-laryngologiste Irina Antipina parle de la méthode moderne de diagnostic des maladies ORL à l'aide d'une moissonneuse-batteuse ORL.

Voici à quoi ressemble l'endoscopie du nez pour les enfants

  1. La procédure est effectuée en position assise.
    Les parents tiennent l'enfant
  2. L'enfant jette un peu la tête en arrière et le médecin insère le tube dans le passage nasal.
  3. Le spécialiste surveille l'état externe du patient pendant la procédure.
  4. Grâce à la caméra au bout du fil, l'image est affichée sur le moniteur sous une forme agrandie.

Si l'enfant est calme, l'examen endoscopique prend quelques minutes. Ensuite, le médecin sort le tube du nez, imprime des images des zones à problèmes et tire une conclusion, qui comprend une description de ce qu'il a vu, un diagnostic et la nomination d'un traitement qualifié.

Avec des saignements fréquents, l'endoscopie est effectuée avec soin

Pour quelles maladies est-il prescrit? Indications de la procédure

Cet examen vous permet de diagnostiquer diverses maladies à temps. Parmi eux, des maladies telles que l'amygdalite, la laryngite, la pharyngite, la sinusite, la sinusite, les tumeurs d'origines diverses, les polypes, les pathologies des muqueuses, les processus inflammatoires dans les sinus maxillaires.

Ce type de diagnostic est utilisé en parallèle avec des diagnostics plus traditionnels, dont la rhinoscopie..

Il est à noter

Souvent, l'examen endoscopique du nasopharynx devient le seul moyen fiable d'évaluer l'état des zones difficiles à atteindre de la cavité nasale..

Les indications pour l'utilisation de la procédure de diagnostic sont:

  • troubles de la respiration nasale et diminution de l'odorat;
  • maux de tête réguliers d'origine inexpliquée;
  • écoulement de mucus, de pus et de sang des voies nasales;
  • problèmes d'audition et sous-développement de la parole chez les enfants;
  • apparition fréquente de «bruit» et congestion des oreilles;
  • sensation de pression et bouffées de chaleur au visage.

L'endoscopie est effectuée lors du ronflement pendant le sommeil et pour déterminer la gravité de la courbure ou de la blessure de la cloison nasale. La procédure de diagnostic est réalisée pendant la préparation à la chirurgie et dans la période postopératoire.

Avantages de la méthode

  • L'examen endoscopique vous permet de voir l'état des organes de l'oreille, du larynx, des sinus et du nasopharynx avec un fort grossissement, poser un diagnostic, commencer le traitement immédiatement.
  • Il n'y a pas d'effet nocif, de piqûres et de troubles muqueux.
  • Bref examen, pas besoin de passer de nombreux tests et d'effectuer d'autres types de diagnostics.
  • Prix ​​abordable.

L'examen endoscopique révèle:

  • Courbure de la cloison nasale;
  • Sinusite;
  • Polypes;
  • Végétations adénoïdes;
  • Laryngite;
  • Rhinite; corps étrangers dans le larynx et le nez;
  • Sinusite;
  • Pharyngite.

Contre-indications à la procédure

Il n'y a pas de contre-indication absolue à l'examen endoscopique. Un certain obstacle à sa mise en œuvre peut être la présence d'une allergie aux anesthésiques, qui sont utilisés pour traiter la cavité nasale avant le diagnostic. Les autres contre-indications comprennent:

  • la présence de saignements intenses réguliers du nez;
  • vaisseaux sanguins affaiblis;
  • faible coagulation sanguine.

L'hypersensibilité des muqueuses, qui est plus fréquente chez les enfants, ne doit pas non plus être une contre-indication à l'endoscopie. Dans ce cas, un appareil ultra-mince est utilisé, dont l'utilisation élimine le risque de blessure au nasopharynx..

Contre-indications

En règle générale, l'examen endoscopique du nasopharynx ne provoque pas d'effets secondaires ou de complications, il n'y a donc que deux contre-indications à la procédure: une allergie à l'anesthésique local et une tendance aux saignements de nez. Si de telles conditions sont présentes, le patient doit avertir le médecin avant l'examen. Si vous avez tendance à saigner, le médecin procédera à une endoscopie avec un appareil fin conçu pour examiner les enfants. La procédure est effectuée avec beaucoup de soin en cas de muqueuses trop sensibles..

Parfois, les médecins ORL ne recourent pas à l'examen du nasopharynx avec un endoscope pour certains troubles neurologiques, afin de ne pas provoquer d'attaque chez le patient. Si la présence d'une allergie n'a pas été déclarée, l'apparition d'une intolérance allergique à l'anesthésique pendant la procédure s'accompagne des symptômes suivants:

  • gonflement du larynx et du pharynx;
  • hyperémie de la membrane muqueuse;
  • augmentation de la température corporelle;
  • irritation de la gorge;
  • yeux larmoyants et éternuements;
  • respiration difficile.

Si des signes d'allergie apparaissent, le patient a besoin d'une aide urgente. Le médecin doit donner accès à l'air frais, détacher les vêtements et injecter un antihistaminique par voie intraveineuse. Si le cas est grave, une hormonothérapie est également effectuée. Après avoir fourni les premiers soins, le patient est hospitalisé dans un hôpital sous la surveillance du personnel médical pendant plusieurs jours.

Comment se préparer à un examen endoscopique?

L'examen endoscopique du nez n'implique aucune préparation préalable. Il est bien toléré par la plupart des patients et ne provoque généralement ni peur ni inconfort, même chez les jeunes enfants..

Si l'enfant a toujours peur d'une procédure qui lui est inconnue, il est nécessaire de le préparer mentalement au fait que l'examen avec un endoscope ne causera pas de douleur.


La pratique montre que pendant la procédure, les enfants se comportent calmement et sans peur. Pendant le diagnostic, vous n'avez pas besoin de faire de mouvements brusques ou de vous inquiéter. Le corps doit être aussi détendu que possible et la respiration doit être régulière et calme..

Essence de recherche

Aucune formation particulière n'est requise, l'enfant peut manger et boire le matin. Le patient est en position assise avec la tête légèrement rejetée en arrière. Les parents tiennent les enfants de moins de 3 ans dans leurs bras afin que le bébé puisse rester immobile pendant un certain temps. Pour les enfants plus âgés, le médecin explique calmement et sous une forme accessible le sens de ce qui se passe.

Après désinfection, la pointe de travail d'un endoscope flexible est lubrifiée avec un anesthésique local sous forme de gel, le plus souvent de la lidocaïne. Cela soulage l'enfant des sensations désagréables - lorsqu'un dispositif médical touche la membrane muqueuse, un engourdissement est immédiatement ressenti. L'enfant ne peut ressentir qu'une faible pression. Le médecin passe à travers les structures internes du nez, en modifiant l'angle de flexion de l'endoscope, le tourne plusieurs fois.

L'ensemble de la procédure d'examen dure de 3 à 5 minutes. Si nécessaire, des interventions sont effectuées en même temps: prélèvement de tissu pour biopsie, coagulation (cautérisation) d'un vaisseau saignant, administration de médicament dans la zone enflammée, élimination d'un corps étranger ou d'un polype. Le retrait de l'endoscope est très facile car l'anesthésique local est irritant et donc un peu de mucus est produit. Chaque appareil endoscopique dispose d'un système de documentation automatique - tout ce que le médecin voit est enregistré sur un support numérique.

Examen endoscopique du nasopharynx: comment faire?

L'examen endoscopique est réalisé en plusieurs étapes. Immédiatement avant la manipulation, les voies nasales sont nettoyées et irriguées avec des médicaments vasoconstricteurs. Ceci est nécessaire pour réduire le gonflement de la membrane muqueuse et augmenter la vue.

Pour éliminer les sensations douloureuses, la lidocaïne est généralement utilisée. Le gel est poussé sur l'extrémité du tube. Sous l'influence du gel anesthésique, un engourdissement des voies nasales se produit, leur sensibilité diminue, grâce à quoi le médecin insère librement l'endoscope dans le nez pour déterminer la pathologie.

Lors de l'examen, le patient est assis sur une chaise avec la tête légèrement inclinée vers l'arrière. Au deuxième stade, le médecin examine les vestibules du nez pour la présence d'inflammation ou de formations purulentes.

L'endoscope nasal utilisé lors de la manipulation peut être flexible ou rigide. Les résultats de l'examen s'affichent à l'écran.

Pendant la manipulation, le médecin reçoit une visualisation de l'état des sections antérieures de la cavité nasale, des voies nasales, du septum, des parois postérieures.

Après l'examen, le médecin retire le tube de la cavité nasale, imprime des images de zones présentant des changements pathologiques et tire une conclusion, dont les données sont prises en compte dans le traitement ultérieur.

Procédure

L'examen est effectué à l'aide d'un endoscope - un instrument médical qui ressemble à une petite télécommande portable reliée à un long tube mince égal à 2–4 mm. Une caméra et un microphone sont installés à son extrémité. Ils aident le médecin à voir les muqueuses en détail à travers l'oculaire. L'image est transmise au moniteur pour une meilleure visualisation des structures anatomiques.

Tomodensitométrie du nez

La procédure commence par une anesthésie anesthésique locale, qui prendra effet environ 8 à 12 minutes après l'application. Le patient doit prendre une position confortable sur le canapé. Pour ce faire, vous devez légèrement incliner la tête vers le dossier de la chaise et essayer de vous détendre..

Ensuite, le spécialiste insère soigneusement la partie la plus étroite désinfectée de l'endoscope dans le nez à travers les narines en alternance, en examinant l'état du nasopharynx et des tubes auditifs. Cette étape, en règle générale, ne prend pas plus de 5 à 8 minutes.

Si l'examen révèle des écarts importants par rapport à la norme, le spécialiste peut effectuer une manipulation médicale parallèle, par exemple une biopsie. Les caractéristiques de l'endoscopie du nasopharynx pour un enfant sont décrites dans cet article.

Comment faire une endoscopie pour un enfant?

De nombreux parents se méfient de la procédure car ils ne sont pas sûrs que leur enfant se comportera calmement. Mais dans la plupart des cas, l'état d'anxiété chez les enfants leur est transmis précisément par des parents qui ne comprennent pas pleinement la signification de la procédure..

Le diamètre du tube utilisé pour les enfants ne dépasse pas 3 mm. En outre, des buses raccourcies sont utilisées pour diagnostiquer les maladies chez les bébés. Un médecin expérimenté n'aura pas besoin de plus de 2-3 minutes pour effectuer un examen complet.

À l'aide de pointes endoscopiques, vous pouvez facilement pénétrer dans les parties du nez ou du pharynx inaccessibles à l'œil. Un éclairage et un grossissement supplémentaires vous permettent d'étudier en détail les changements pathologiques et les caractéristiques anatomiques des organes.

L'hypertrophie et l'inflammation des végétations adénoïdes sont une pathologie courante chez les enfants qui est très difficile à diagnostiquer à l'œil nu. À l'aide d'un endoscope, le médecin peut facilement évaluer l'état des végétations adénoïdes et la présence ou l'absence de liquide derrière la membrane.

La vidéo-endoscopie du nez est la seule méthode fiable pour détecter et observer l'hypertrophie adénoïde au cours de leur développement. Une telle manipulation est possible à tout âge de l'enfant. Les parents peuvent tenir de très jeunes enfants pendant l'examen.

Résultats de l'examen endoscopique

L'examen endoscopique révèle:

  • modifications pathologiques de la membrane muqueuse du stade initial;
  • infections de divers types;
  • processus inflammatoire;
  • atrophie tissulaire;
  • troubles traumatiques de la structure des organes;
  • objets étrangers dans les organes ORL;
  • prolifération de tissu adénoïde;
  • tumeurs de nature bénigne;
  • oncologie;
  • anomalies anatomiques dans le développement du nasopharynx, du conduit auditif.

Que peut-on détecter avec l'endoscopie diagnostique du nasopharynx?

Outre un diagnostic clair ou la confirmation d'un diagnostic préliminaire de maladies des voies respiratoires supérieures d'origines diverses, l'endoscopie par le nez peut révéler d'autres pathologies moins courantes..

Les petits enfants très souvent, en jouant, mettent divers petits objets dans leur nez. Dans ce cas, l'enfant développe un gonflement des muqueuses, du mucus et même du pus des voies nasales apparaissent, ce qui est difficile à expliquer. L'endoscopie permet de détecter facilement la présence d'un objet étranger dans la cavité nasale.

Si un patient est suspecté d'avoir des tumeurs malignes, en utilisant cette méthode de diagnostic, il est possible de déterminer avec précision la couleur des muqueuses, la présence de taches ou de dommages, l'épaisseur de la croissance des tissus.

L'endoscopie nasopharyngée pédiatrique est également utilisée pour identifier les causes et le type de saignements de nez fréquents. L'endoscopie est également inestimable pour diagnostiquer les causes de la perte auditive et du manque d'élocution normale chez les enfants d'âge préscolaire..

Qu'est-ce que l'endoscopie du nez?

L'essence de la méthode est d'utiliser un appareil technique appelé endoscope. En l'introduisant par le nez dans les voies respiratoires supérieures, le médecin reçoit des informations sur l'état de la muqueuse nasale du patient.

L'appareil et le principe de fonctionnement de l'endoscope

C'est un appareil qui ressemble à un tube à fibre optique mince et long avec une lentille et une lampe de poche à une extrémité et une caméra vidéo à l'autre. L'endoscope a deux types de tubes à fibres optiques. L'un d'eux, rigide, droit et court, permet d'opérer, de rincer ou d'examiner la cavité nasale, les sinus nasaux et les parties supérieures du nasopharynx. À l'aide du deuxième, long et flexible, vous pouvez pénétrer jusqu'au larynx même d'une personne.

Les caractéristiques du système optique de l'endoscope et la présence d'éclairage aident à examiner les zones étudiées des voies respiratoires dans les moindres détails, à n'importe quel angle. Les informations reçues par la caméra sont affichées en temps réel sur l'écran de l'ordinateur. En même temps, il est enregistré et en cas de détection de violations, ENT a la possibilité de travailler avec du matériel photo et vidéo après l'achèvement de la procédure..

Aspect de l'endoscope et du tube optique

La procédure d'endoscopie est-elle douloureuse??

De nombreux patients s'inquiètent de savoir si l'endoscopie nasopharyngée fait mal ou non. Ils ont peur des éventuelles conséquences négatives de la procédure..

Dans certains cas, vous pouvez rencontrer:

  • réactions allergiques aux anesthésiques locaux;
  • inconfort lors de sa mise en œuvre et douleur mineure au nez pendant plusieurs heures après celle-ci;
  • saignements de nez;
  • vertiges.

Si la procédure est effectuée dans une clinique de bonne réputation et un spécialiste expérimenté, de telles complications sont très rares. Le syndrome douloureux est éliminé par anesthésie locale.

Lorsque le tube est inséré, le patient ressent une légère pression, ce qui n'est pas dangereux. Les instruments flexibles sont utilisés pour les enfants qui ne rayent pas ou ne blessent pas les muqueuses.

Si le patient a une prédisposition à des saignements fréquents ou prend des coagulants, ces faits doivent être signalés au médecin, car ils peuvent provoquer des saignements nasaux..

Types et méthodes de rhinoscopie endoscopique

Grâce à l'anesthésie locale, l'endoscopie nasale est indolore. Une sensation désagréable lors du passage du tube dans les voies nasales est présente chez les enfants présentant des pathologies de la structure des organes ORL et de la courbure de la cloison nasale.

Vous permet d'examiner avec précision dans une vue agrandie la structure interne du nasopharynx ou des oreilles. De plus, lors de l'examen de l'ORL, le médecin peut prélever du matériel biologique pour analyse.

Au cours de la procédure de diagnostic, la plupart des patients ressentent une gêne lors du soulagement de la douleur. Après quelques minutes, ils passent et le médecin commence un examen endoscopique..

Les diagnostics rhinoscopiques sont effectués à l'aide d'un instrument métallique appelé rhinoscope. La conque nasale, le septum et le sinus sphénoïde sont dans le champ de vision.

Un rhinoscope de production moderne est équipé non seulement de dispositifs à miroirs conventionnels, mais également d'un endoscope avec une petite caméra vidéo pour une bonne vue des vides accessoires.

En médecine, l'examen endoscopique des tissus muqueux, cartilagineux et osseux avec une sonde flexible avec des instruments optiques est considéré comme plus informatif. Il est indispensable dans les méthodes chirurgicales de traitement des maladies des organes ORL..

La procédure de diagnostic est effectuée directement dans le bureau de l'oto-rhino-laryngologiste. Les petits enfants peuvent être engourdis par une anesthésie locale afin qu'ils puissent insérer des instruments dans la cavité intranasale..

Rhinoscopie - orta. Cela est particulièrement vrai pour l'introduction de dilatateurs de spéculum à travers le pharynx.

Une technique plus détaillée pour réaliser chaque type sera décrite ci-dessous. L'algorithme d'examen médical nasal consiste en une fixation correcte de la tête du patient et en l'introduction d'un spéculum dans les narines. Le plus souvent, l'examen est effectué par la méthode de manipulation diagnostique antérieure.

Pendant l'examen, la tête de la personne est inclinée à l'angle souhaité ou tournée vers la position dans laquelle les zones examinées sont le mieux vues.

La méthode nasale d'examen des organes ORL est prescrite pour diverses maladies. Puisqu'il est utilisé pour examiner l'état de la membrane muqueuse, les voies respiratoires, la bouche des sinus accessoires, la coquille, la forme du septum, la voûte nasopharyngée, les amygdales pharyngées, etc..

La méthode de diagnostic révèle des changements pathologiques, la présence de néoplasmes, des processus inflammatoires, une atrophie, un exsudat purulent, etc..

Vous pouvez faire une rhinoscopie dans n'importe quelle clinique avec un oto-rhino-laryngologiste. Préparation - toilette du nez. Les indications sont:

  • Saignement;
  • Trouble respiratoire;
  • Sensations douloureuses dans les sinus, le front, le visage;
  • Écoulement catarrhal ou purulent;
  • Traumatisme.

L'examen physique peut être complété par une radiographie, des données de laboratoire. Pour déterminer les agents pathogènes, vous devez effectuer une analyse de la microflore de la membrane sécrétoire ou de l'exsudat séparé.

La rhinoscopie antérieure est réalisée chez tous les patients. Elle n'a aucune contre-indication. Mais avec la méthode pharyngée d'identification des pathologies, qui est réalisée avec des sensations douloureuses, cela peut être interdit.

Il n'est pas pratiqué sur les nourrissons. Il est également impossible d'examiner la région nasopharyngée chez les personnes ayant un réflexe nauséeux accru..

Si une personne a des amygdales palatines ou linguales trop élargies, le spécialiste n'insérera pas l'instrument dans les voies respiratoires supérieures. Étant donné que l'anesthésie est souvent nécessaire lors d'un examen postérieur, elle n'est pas réalisée en cas d'allergie aux médicaments anesthésiques..

Pour des manipulations réussies et un résultat correct, le médecin doit tout d'abord veiller à la facilité de passage de l'appareil dans les voies respiratoires du patient..

Pour préparer la procédure, vous devez effectuer les manipulations suivantes:

  1. Éliminer le gonflement excessif de la membrane muqueuse à l'aide de médicaments vasoconstricteurs.
  2. Appliquer un anesthésique local à la surface des tissus internes à l'aide d'un spray ou d'un coton-tige.
  3. Éliminer le mucus résiduel des passages avec un dispositif d'aspiration.

Avant de procéder à un examen endoscopique, vous devez vous assurer que le patient ne présente aucune réaction allergique aux médicaments utilisés..

Où faire une endoscopie nasopharyngée pour un enfant?

Quel médecin effectue ce diagnostic? Habituellement, l'endoscopie est réalisée par un oto-rhino-laryngologiste dans une salle de traitement.

L'examen est effectué dans des cliniques spécialisées et des centres médicaux, équipés d'équipements modernes et agréés pour fournir ce type de services médicaux.

Un test sanguin peut être prescrit par votre médecin avant une endoscopie. Cela est nécessaire pour éliminer le risque de réactions allergiques aux analgésiques. L'endoscopie est la méthode la plus moderne et la plus fiable pour diagnostiquer divers changements pathologiques dans la cavité nasale. La plupart des patients évaluent correctement son efficacité, sa rapidité, sa sécurité et sa fiabilité..

Effectuer la procédure à temps vous permet de traiter diverses maladies sans leur transition vers des formes chroniques et sans complications.

Formation

L'examen endoscopique du nasopharynx ne nécessite pas de période préparatoire particulière. Les patients sont souvent anxieux avant l'intervention en raison de la peur de la douleur. Dans ce cas, le médecin peut irriguer la muqueuse nasale avec un anesthésique local. Si une chirurgie mini-invasive est pratiquée, une anesthésie générale est utilisée. Avec de larges voies nasales du patient, le médecin procède à un examen avec un endoscope sans utiliser d'anesthésie. De plus, l'anesthésie n'est pas utilisée pour les réactions allergiques sévères aux anesthésiques..

Lorsqu'une endoscopie est réalisée sur un enfant, il y a une conversation avant la procédure. Un parent ou un médecin explique les points suivants:

  • avec l'aide d'un médecin, l'examen du nez avec un endoscope ne prendra que quelques minutes;
  • si le bébé ne se contracte pas et ne se retire pas, la procédure se déroulera sans douleur.

Pour l'indolore de la procédure pour l'enfant, un gel contenant de la lidocaïne est utilisé. Le médicament est appliqué sur l'extrémité flexible du tube d'endoscope. Lorsqu'il est exposé à un anesthésique, un engourdissement de la muqueuse nasale se produit, à cause duquel le tube pénètre dans le passage nasal sans que le bébé ne le remarque. Le médecin peut utiliser un spray d'anesthésique pour engourdir le passage nasal..

Avis des patients

Ma fille a été traitée pour un nez qui coule pendant des mois. Je ne savais plus quoi faire. Le médecin a conseillé de faire un examen endoscopique du nasopharynx. Le processus est le suivant. L'enfant est placé sur une chaise et une procédure de gel du nez est effectuée, c'est-à-dire qu'une anesthésie est administrée.

Cela se fait avec un coton-tige. Ma fille a dit que ça ne faisait pas mal. Il y a une caméra au bout du bâton, qui, lorsqu'elle pénètre dans les voies nasales, vous permet de voir tous les problèmes de l'intérieur.

Grâce à l'endoscopie nasopharyngée, nous avons appris notre diagnostic. Avant cela, les médecins n'arrivaient pas à comprendre quel était le problème. Oleg, 35 ans

Mon fils de 5 ans a subi une endoscopie. Nous sommes allés voir les végétations adénoïdes. Tout d'abord, le nez est traité avec un agent anti-inflammatoire et anesthésique. Ils disent que c'est encore plus désagréable que la procédure elle-même. Mon bébé n'a pas pleuré et s'est assis tranquillement.

Il était intéressé à regarder ce qui était montré à l'écran. Puis je lui ai demandé: reviendrons-nous ici? Il a répondu avec joie que nous viendrions. Il n'y a donc absolument rien de mal à cet événement. Tatyana, 39 ans

Je crois que ce n'est qu'avec l'aide de cette manipulation qu'un diagnostic précis peut être posé. J'ai emmené mon enfant chez de nombreux médecins et personne n'a vu les végétations adénoïdes. C'est bien qu'au moins un des spécialistes ait remarqué un soupçon à leur sujet et les ait envoyés faire une radiographie. J'ai compris que la radiographie ne suffirait pas et je me suis rendu indépendamment dans une clinique privée pour un examen.

Là, on nous a immédiatement prescrit une endoscopie. Au début, l'enfant avait peur du fait qu'une sorte de tube était enfoncé dans ses narines. Mais le médecin a pu le régler de la bonne manière. Tous les problèmes peuvent être vus à l'écran. On nous a diagnostiqué des végétations adénoïdes du troisième degré. Alexandra, 29 ans

Sinon pour cette procédure, alors je ne sais pas ce que nous ferions. À l'aide d'un bâton avec une caméra à la fin, nous avons identifié notre maladie et avons pu prescrire un traitement compétent. J'avais entendu parler de cette procédure par mes amis, donc je n'ai pas d'abord rendu visite au thérapeute.

Je me suis immédiatement tourné vers l'ORL, qui m'a prescrit une endoscopie. La caméra se faufile dans les endroits difficiles d'accès et montre toutes les blessures et les néoplasmes. L'ensemble du processus est enregistré sur vidéo, qui peut ensuite être obtenue sur disque. Malheureusement, des polypes ont été trouvés. Nous allons devoir faire une opération. Gennady Petrovia, 48 ans

Nous avons emmené notre fils à une endoscopie à l'âge de trois ans. Il n'y aura pas longtemps. L'ensemble de la procédure prend au maximum cinq minutes. Nous avons un bon médecin qui connaît l'approche des enfants.

Notre enfant n'aime pas du tout aller chez le médecin, mais il s'est assis tranquillement avec elle. Certes, il grimaça au moment où une baguette fut enfoncée dans ses narines. Ça n'a pas fait mal. Avant d'entrer dans la chambre, les voies nasales ont été traitées avec un anesthésique. Svetlana, 37 ans

Comment examiner le nasopharynx

Il existe de nombreuses méthodes pour diagnostiquer les maladies associées au nasopharynx. Les principales méthodes sont: la rhinoscopie, la méthode de palpation, la radiographie et, bien sûr, l'endoscopie nasopharyngée. L'endoscopie du nasopharynx est un type d'examen du nez plus moderne, plus précis, moins traumatique et indolore.

L'endoscope est un tube fin, de 2 à 4 mm d'épaisseur, équipé d'une lampe de poche et d'un appareil photo d'un côté et d'un oculaire de l'autre.

L'endoscopie permet à l'oto-rhino-laryngologiste d'examiner la surface interne du nez sous différents angles, à différents grossissements. Cela permet de détecter les pathologies et d'établir le diagnostic le plus précis..

Les raisons de l'endoscopie nasopharyngée peuvent être:

difficulté à respirer; altération de l'odorat; écoulement nasal; saignements de nez; maux de tête; pression dans la zone du visage; maladies inflammatoires du nasopharynx; perte auditive / acouphènes; retard de la parole chez les enfants; ronflement.

En règle générale, l'endoscopie est prescrite pour: sinusite, pollinose, amygdalite, sinusite, pharyngite, rhinite, ethmoïdite (inflammation du labyrinthe ethmoïde), sinusite frontale (inflammation du sinus frontal), sphénoïdite (inflammation du sinus sphénoïde).

À l'aide de l'endoscopie nasale, les plus petites pathologies de la membrane muqueuse peuvent être détectées. Pour détecter les tumeurs bénignes et malignes, les processus inflammatoires des végétations adénoïdes, les sinus maxillaires, la présence de croissances (polypes), les modifications de la structure de la membrane muqueuse sans chirurgie! Ce qui est important pour diagnostiquer les maladies chez les enfants.

La procédure est effectuée en position assise. Le patient est assis sur une chaise (semblable à une chaise en dentisterie), sa tête est légèrement rejetée en arrière. Après cela, la cavité nasale est anesthésiée. Il peut s'agir d'un gel à base de lidocaïne utilisé pour lubrifier l'endoscope ou d'un spray anesthésique utilisé directement dans le nasopharynx. Après l'anesthésie, une sensation de picotement se produit dans le nez, ce qui provoque un certain inconfort. Ensuite, l'endoscope est inséré dans le nez.

L'image est affichée sur le moniteur et le médecin, évaluant la situation, prend une décision sur le traitement. La procédure, en règle générale, ne prend pas plus de vingt minutes (anesthésie, examen endoscopique direct, impression de photographies et rédaction des conclusions du médecin).

L'endoscopie chirurgicale vous permet d'éliminer les formations sans affecter les structures importantes de la membrane muqueuse. Ils sont éliminés dans les tissus sains. Lors d'une telle opération, les saignements sont minimisés, il n'y a pas de cicatrices, de cicatrices et d'incisions sur le visage, il n'y a pas de période de rééducation postopératoire. Le patient est sous la surveillance de médecins seulement 24 heures après l'opération.

La procédure de rhinoscopie, en règle générale, ne nécessite aucune formation particulière et est facilement tolérée même par les enfants. L'essentiel est que le médecin prépare mentalement le patient à la procédure, parle de toutes les étapes et réponde à toutes les questions sur les principes du comportement d'examen rhinoscopique. Pendant l'examen, vous ne devez pas être nerveux et bouger. Vous avez besoin de vous détendre et de respirer uniformément, calmement. En cas de crise de panique, de douleur soudaine, vous pouvez en informer le médecin à tout moment.

L'endoscopie du nez est un diagnostic ORL courant. Les indications pour le diagnostic rhinoscopique, en plus des rhumes et des dysfonctionnements respiratoires, sont également des lésions du crâne et du visage, une déviation de la cloison nasale, des périodes préopératoires et postopératoires (rhinoplastie).

La seule contre-indication à l'endoscopie peut être une allergie à la lidocaïne. Il est impératif d'avertir le médecin en cas de saignements de nez fréquents et d'hypersensibilité de la membrane muqueuse, dans ce cas, l'endoscopie est réalisée avec un appareil ultra-fin, généralement utilisé chez les enfants. Cela aidera à ne pas blesser à nouveau le nasopharynx..

Le nasopharynx est la partie supérieure du pharynx, qui communique avec la cavité nasale et l'oreille moyenne. L'inspection de cette formation anatomique, en raison des particularités de son emplacement, est impossible sans l'utilisation d'instruments spéciaux. Ainsi, la rhinoscopie postérieure - la principale méthode utilisée par le médecin ORL pour évaluer l'état du nasopharynx - est réalisée à l'aide d'un spéculum nasopharyngé inséré par la bouche. Il permet de détecter une inflammation de la membrane muqueuse, de détecter des masses, mais n'est pas applicable dans certaines situations: lorsqu'il est impossible d'ouvrir la bouche ou chez les jeunes enfants. Dans ce dernier cas, vous pouvez recourir à la recherche au doigt. Mais pour une évaluation visuelle de la pathologie, des méthodes instrumentales sont prescrites, dont la radiographie du nasopharynx.

Radiographie du nasopharynx de l'enfant

Cette étude, malgré l'exposition aux rayonnements du patient, est dans certains cas la plus préférable. L'endoscopie n'est pas associée à un risque de rayonnement, mais en tant que procédure invasive, elle est souvent inapplicable à l'examen de jeunes enfants. La tomodensitométrie (TDM) est plus informative, mais nécessite que le patient soit stationnaire pendant une longue période, ce qui est problématique pour l'enfant.

Le nasopharynx est clairement visible sur la vue latérale du crâne. La recherche est effectuée rapidement et ne nécessite pas de formation particulière. Autorisée pour toutes les patientes, la seule contre-indication est la grossesse. Elle est réalisée en ambulatoire dans une polyclinique ou dans toute clinique privée avec une salle de radiographie.

La radiographie est effectuée sous réserve d'un certain nombre de conditions:

Position du patient: couché, la tête est appuyée avec la surface latérale sur la cassette. L'exactitude de la position est contrôlée par les paramètres suivants: Une ligne tracée conditionnellement à travers les pupilles du patient est perpendiculaire à la cassette. La ligne infra-orbitaire est perpendiculaire au bord de la cassette. Tous les objets métalliques de la tête et du cou du patient doivent être retirés. Pendant l'étude, le patient retient sa respiration et ne bouge pas.

Les sinus paranasaux sont également visibles dans la projection latérale. Cependant, si vous souhaitez évaluer l'état de ce dernier, vous devez prendre d'autres photos. Les sinus sont des formations appariées qui sont superposées les unes sur les autres dans la projection latérale. Pour augmenter le contenu informationnel de l'étude, d'autres arrangements pour les patients sont utilisés..

Le radiologue explique les progrès de l'étude au garçon

Prendre une radiographie d'un enfant nécessite parfois de fixer ce dernier. Pour retenir un patient agité, les parents accompagnateurs peuvent être impliqués, mais dans ce cas, ils doivent être munis d'un équipement de protection contre les radiations: un tablier ou des gants spéciaux. La femme participant à la fixation de l'enfant doit être parfaitement sûre qu'elle n'est pas enceinte.

Attention! La dose de rayonnement lors de la prise d'une photo est de 0,02 ou 0,04 mSv pour les rayons X numériques ou sur film, respectivement, ce qui ne dépasse pas 2 à 4% de la norme annuelle de 1 mSv.

Un examen aux rayons X du nasopharynx est généralement prescrit pour identifier les corps étrangers, déterminer le degré de prolifération des végétations adénoïdes chez les enfants (si l'examen endoscopique ne peut être effectué) et également évaluer la progression du processus tumoral. Cependant, dans ce dernier cas, beaucoup plus d'informations peuvent être obtenues en effectuant une TDM..

À quoi ressemble la pathologie sur la photo (exemples de certaines maladies courantes du nasopharynx):

Angiofibrome (fibrome juvénile). Il se manifeste cliniquement par une difficulté à respirer par le nez jusqu'à l'incapacité de respirer par le nez, la voix nasale, un écoulement nasal - mucopurulent ou sanglant, des saignements de nez. À un stade avancé, avec une taille tumorale importante, une déformation du visage, un déplacement du globe oculaire se produit, des douleurs et des symptômes neurologiques apparaissent en raison de la compression des nerfs. Aux rayons X, il se manifeste par une déformation des structures osseuses. Un trait caractéristique est un déplacement antérieur de la paroi postérieure du sinus maxillaire. Adénoïdes - hypertrophie du tissu lymphoïde du nasopharynx, une pathologie courante de l'enfance. L'enfant ne respire pas bien par le nez, en particulier pendant le sommeil, des ronflements, des changements de voix et une déficience auditive peuvent survenir. Sur la radiographie en projection latérale, les végétations adénoïdes sont visibles comme une ombre émanant de la paroi postérieure du nasopharynx. Par le degré de fermeture de la lumière de ce dernier, on peut juger du stade de la maladie. Une ombre qui occupe les ⅓ du nasopharynx indique I degré de prolifération des végétations adénoïdes, ½ - II degré, ⅔ ou plus - III degré.

Cancer du nasopharynx. Symptômes de la maladie: congestion nasale, écoulement sanglant avec une odeur désagréable, saignements de nez, troubles de l'audition et de la déglutition, bourdonnements d'oreilles, maux de tête. Lors de l'évaluation d'une radiographie, une attention particulière est portée au degré de croissance de la tumeur - signes de destruction et de déformation des os. Les corps étrangers sont un problème courant chez les jeunes enfants. Aux rayons X, ils sont visibles sous la forme d'une ombre intensément colorée. Les objets métalliques sont particulièrement bien visualisés.

Attention! La radiographie n'est pas l'une des méthodes les plus informatives pour examiner le nasopharynx. La rhinopharyngoendoscopie, l'endoscopie rigide, ainsi que la tomodensitométrie vous permettent d'en apprendre beaucoup plus sur la pathologie diagnostiquée, ce qui est important pour prescrire un traitement et déterminer les indications chirurgicales, par exemple pour un enfant avec des végétations adénoïdes.

Avec le développement de la médecine, la radiographie du nasopharynx n'est plus la principale méthode de détection des maladies dans cette zone anatomique. Ses avantages lors de l'examen d'un enfant sont réduits à la courte durée de l'étude (par rapport au scanner) et à l'absence de nécessité d'introduire des dispositifs de diagnostic par le nez ou la bouche, comme en endoscopie. Cependant, en termes de contenu d'information, les rayons X sont inférieurs à ces méthodes..

L'inspection du nasopharynx est possible de plusieurs manières: à l'aide d'un miroir (rhinoscopie postérieure) ou d'un endoscope. Ces méthodes permettent d'évaluer l'état de sa membrane muqueuse, de détecter des formations pathologiques (végétations adénoïdes, papillomes, polypes). Pour clarifier le diagnostic, lors de l'identification de ce dernier, ils ont recours à la biopsie. Cependant, l'introduction d'outils de diagnostic n'est pas toujours possible. Par exemple, les jeunes enfants sont très négatifs sur les procédures invasives.

1 - luette; 2 - miroir; 3 - langue; 4 - spatule.

La tomodensitométrie est une autre méthode de diagnostic radiologique, elle consiste à obtenir une image couche par couche de la zone étudiée. Donne une image plus claire, est indispensable pour évaluer la prévalence du processus oncologique. La méthode, cependant, implique une irradiation du patient et la durée de l'examen peut atteindre 15 minutes, ce qui est inacceptable pour un petit enfant. Le prix compte également. Une radiographie peut être effectuée gratuitement avec une assurance médicale obligatoire, mais un scanner, à de rares exceptions près, est réalisé aux frais du patient.

Ainsi, la radiographie, bien que ce soit un moyen obsolète et peu informatif de détecter les maladies du nasopharynx, n'a pas perdu de son importance dans l'examen des patients qui, en raison de leur âge ou de leur état mental, sont incapables de percevoir correctement d'autres manipulations diagnostiques. Elle devient également la seule méthode possible si le patient ne peut pas payer pour d'autres tests ou les recevoir avec une prestation..

Parmi les nombreuses méthodes de diagnostic des maladies du nez et de la gorge, une place particulière est occupée par l'endoscopie du nasopharynx..

Cette méthode d'examen vous permet de reconnaître la maladie au stade le plus précoce de son apparition et de prescrire un traitement en temps opportun..

L'endoscopie de la cavité nasale et du nasopharynx est réalisée à l'aide d'un appareil sous la forme d'un tube mince - un endoscope. Grâce à la flexibilité du tube, de la mini caméra intégrée et d'une lampe de poche spéciale, il est possible de procéder à un examen efficace dans toutes les maladies ORL.

L'inspection à l'aide de cette technologie est possible à la fois pour un examen régulier et pour clarifier un diagnostic antérieur. La procédure de diagnostic peut être effectuée à différents angles et grandissements, ce qui garantit la précision des résultats.

Ce type de diagnostic fait partie des diagnostics peu traumatiques. Il est largement utilisé en chirurgie nasopharyngée..

Il ne nécessite pas d'incisions chirurgicales, une longue préparation et une période de récupération.

Le diagnostic endoscopique du nasopharynx est une procédure indolore, qui ne dure que quelques minutes, causant un inconfort minimal aux patients. Ces avantages permettent de recommander cette manipulation à des personnes de tous âges, y compris les enfants..

Cet examen vous permet de diagnostiquer diverses maladies à temps. Parmi eux, des maladies telles que l'amygdalite, la laryngite, la pharyngite, la sinusite, la sinusite, les tumeurs d'origines diverses, les polypes, les pathologies des muqueuses, les processus inflammatoires dans les sinus maxillaires.


Ce type de diagnostic est utilisé en parallèle avec des diagnostics plus traditionnels, dont la rhinoscopie..

Souvent, l'examen endoscopique du nasopharynx devient le seul moyen fiable d'évaluer l'état des zones difficiles à atteindre de la cavité nasale..

Les indications pour l'utilisation de la procédure de diagnostic sont:

troubles de la respiration nasale et diminution de l'odorat; maux de tête réguliers d'origine inexpliquée; écoulement de mucus, de pus et de sang des voies nasales; problèmes d'audition et sous-développement de la parole chez les enfants; apparition fréquente de «bruit» et congestion des oreilles; sensation de pression et bouffées de chaleur au visage.

L'endoscopie est effectuée lors du ronflement pendant le sommeil et pour déterminer la gravité de la courbure ou de la blessure de la cloison nasale. La procédure de diagnostic est réalisée pendant la préparation à la chirurgie et dans la période postopératoire.

Il n'y a pas de contre-indication absolue à l'examen endoscopique. Un certain obstacle à sa mise en œuvre peut être la présence d'une allergie aux anesthésiques, qui sont utilisés pour traiter la cavité nasale avant le diagnostic..

D'autres contre-indications comprennent: la présence de saignements réguliers et intenses du nez; vaisseaux sanguins affaiblis; faible coagulation sanguine.

L'hypersensibilité des muqueuses, qui est plus fréquente chez les enfants, ne doit pas non plus être une contre-indication à l'endoscopie. Dans ce cas, un appareil ultra-mince est utilisé, dont l'utilisation élimine le risque de blessure au nasopharynx..

L'examen endoscopique du nez n'implique aucune préparation préalable. Il est bien toléré par la plupart des patients et ne provoque généralement ni peur ni inconfort, même chez les jeunes enfants..


Si l'enfant a toujours peur d'une procédure qui lui est inconnue, il est nécessaire de le préparer mentalement au fait que l'examen avec un endoscope ne causera pas de douleur.


La pratique montre que pendant la procédure, les enfants se comportent calmement et sans peur. Pendant le diagnostic, vous n'avez pas besoin de faire de mouvements brusques ou de vous inquiéter. Le corps doit être aussi détendu que possible et la respiration doit être régulière et calme..

L'examen endoscopique est réalisé en plusieurs étapes. Immédiatement avant la manipulation, les voies nasales sont nettoyées et irriguées avec des médicaments vasoconstricteurs. Ceci est nécessaire pour réduire le gonflement de la membrane muqueuse et augmenter la vue.


Pour éliminer les sensations douloureuses, la lidocaïne est généralement utilisée. Le gel est poussé sur l'extrémité du tube. Sous l'influence du gel anesthésique, un engourdissement des voies nasales se produit, leur sensibilité diminue, grâce à quoi le médecin insère librement l'endoscope dans le nez pour déterminer la pathologie.

Lors de l'examen, le patient est assis sur une chaise avec la tête légèrement inclinée vers l'arrière. Au deuxième stade, le médecin examine les vestibules du nez pour la présence d'inflammation ou de formations purulentes.

L'endoscope nasal utilisé lors de la manipulation peut être flexible ou rigide. Les résultats de l'examen s'affichent à l'écran.

Pendant la manipulation, le médecin reçoit une visualisation de l'état des sections antérieures de la cavité nasale, des voies nasales, du septum, des parois postérieures.


Après l'examen, le médecin retire le tube de la cavité nasale, imprime des images de zones présentant des changements pathologiques et tire une conclusion, dont les données sont prises en compte dans le traitement ultérieur.

De nombreux parents se méfient de la procédure car ils ne sont pas sûrs que leur enfant se comportera calmement. Mais dans la plupart des cas, l'état d'anxiété chez les enfants leur est transmis précisément par des parents qui ne comprennent pas pleinement la signification de la procédure..

Le diamètre du tube utilisé pour les enfants ne dépasse pas 3 mm. En outre, des buses raccourcies sont utilisées pour diagnostiquer les maladies chez les bébés. Un médecin expérimenté n'aura pas besoin de plus de 2-3 minutes pour effectuer un examen complet.

À l'aide de pointes endoscopiques, vous pouvez facilement pénétrer dans les parties du nez ou du pharynx inaccessibles à l'œil. Un éclairage et un grossissement supplémentaires vous permettent d'étudier en détail les changements pathologiques et les caractéristiques anatomiques des organes.

L'hypertrophie et l'inflammation des végétations adénoïdes sont une pathologie courante chez les enfants qui est très difficile à diagnostiquer à l'œil nu. À l'aide d'un endoscope, le médecin peut facilement évaluer l'état des végétations adénoïdes et la présence ou l'absence de liquide derrière la membrane.

La vidéo-endoscopie du nez est la seule méthode fiable pour détecter et observer l'hypertrophie adénoïde au cours de leur développement. Une telle manipulation est possible à tout âge de l'enfant. Les parents peuvent tenir de très jeunes enfants pendant l'examen.

Outre un diagnostic clair ou la confirmation d'un diagnostic préliminaire de maladies des voies respiratoires supérieures d'origines diverses, l'endoscopie par le nez peut révéler d'autres pathologies moins courantes..

Les petits enfants très souvent, en jouant, mettent divers petits objets dans leur nez. Dans ce cas, l'enfant développe un gonflement des muqueuses, du mucus et même du pus des voies nasales apparaissent, ce qui est difficile à expliquer. L'endoscopie permet de détecter facilement la présence d'un objet étranger dans la cavité nasale.

Si un patient est suspecté d'avoir des tumeurs malignes, en utilisant cette méthode de diagnostic, il est possible de déterminer avec précision la couleur des muqueuses, la présence de taches ou de dommages, l'épaisseur de la croissance des tissus.

L'endoscopie nasopharyngée pédiatrique est également utilisée pour identifier les causes et le type de saignements de nez fréquents. L'endoscopie est également inestimable pour diagnostiquer les causes de la perte auditive et du manque d'élocution normale chez les enfants d'âge préscolaire..

De nombreux patients s'inquiètent de savoir si l'endoscopie nasopharyngée fait mal ou non. Ils ont peur des éventuelles conséquences négatives de la procédure..

Dans certains cas, vous pouvez rencontrer:

réactions allergiques aux anesthésiques locaux; inconfort lors de sa mise en œuvre et douleur mineure au nez pendant plusieurs heures après celle-ci; saignements de nez; vertiges.

Si la procédure est effectuée dans une clinique de bonne réputation et un spécialiste expérimenté, de telles complications sont très rares. Le syndrome douloureux est éliminé par anesthésie locale.


Lorsque le tube est inséré, le patient ressent une légère pression, ce qui n'est pas dangereux. Les instruments flexibles sont utilisés pour les enfants qui ne rayent pas ou ne blessent pas les muqueuses.

Si le patient a une prédisposition à des saignements fréquents ou prend des coagulants, ces faits doivent être signalés au médecin, car ils peuvent provoquer des saignements nasaux..

Quel médecin effectue ce diagnostic? Habituellement, l'endoscopie est réalisée par un oto-rhino-laryngologiste dans une salle de traitement.


L'examen est effectué dans des cliniques spécialisées et des centres médicaux, équipés d'équipements modernes et agréés pour fournir ce type de services médicaux.

Un test sanguin peut être prescrit par votre médecin avant une endoscopie. Cela est nécessaire pour éliminer le risque de réactions allergiques aux analgésiques..

L'endoscopie est la méthode la plus moderne et la plus fiable pour diagnostiquer divers changements pathologiques dans la cavité nasale. La plupart des patients évaluent correctement son efficacité, sa rapidité, sa sécurité et sa fiabilité..

Effectuer la procédure à temps vous permet de traiter diverses maladies sans leur transition vers des formes chroniques et sans complications.

Ma fille a été traitée pour un nez qui coule pendant des mois. Je ne savais plus quoi faire. Le médecin a conseillé de faire un examen endoscopique du nasopharynx. Le processus est le suivant. L'enfant est placé sur une chaise et une procédure de gel du nez est effectuée, c'est-à-dire qu'une anesthésie est administrée.

Cela se fait avec un coton-tige. Ma fille a dit que ça ne faisait pas mal. Il y a une caméra au bout du bâton, qui, lorsqu'elle pénètre dans les voies nasales, vous permet de voir tous les problèmes de l'intérieur.

Grâce à l'endoscopie nasopharyngée, nous avons appris notre diagnostic. Avant cela, les médecins n'arrivaient pas à comprendre quel était le problème. Oleg, 35 ans

Mon fils de 5 ans a subi une endoscopie. Nous sommes allés voir les végétations adénoïdes. Tout d'abord, le nez est traité avec un agent anti-inflammatoire et anesthésique. Ils disent que c'est encore plus désagréable que la procédure elle-même. Mon bébé n'a pas pleuré et s'est assis tranquillement.

Il était intéressé à regarder ce qui était montré à l'écran. Puis je lui ai demandé: reviendrons-nous ici? Il a répondu avec joie que nous viendrions. Il n'y a donc absolument rien de mal à cet événement. Tatyana, 39 ans

Je crois que ce n'est qu'avec l'aide de cette manipulation qu'un diagnostic précis peut être posé. J'ai emmené mon enfant chez de nombreux médecins et personne n'a vu les végétations adénoïdes. C'est bien qu'au moins un des spécialistes ait remarqué un soupçon à leur sujet et les ait envoyés faire une radiographie. J'ai compris que la radiographie ne suffirait pas et je me suis rendu indépendamment dans une clinique privée pour un examen.

Là, on nous a immédiatement prescrit une endoscopie. Au début, l'enfant avait peur du fait qu'une sorte de tube était enfoncé dans ses narines. Mais le médecin a pu le régler de la bonne manière. Tous les problèmes peuvent être vus à l'écran. On nous a diagnostiqué des végétations adénoïdes du troisième degré. Alexandra, 29 ans

Sinon pour cette procédure, alors je ne sais pas ce que nous ferions. À l'aide d'un bâton avec une caméra à la fin, nous avons identifié notre maladie et avons pu prescrire un traitement compétent. J'avais entendu parler de cette procédure par mes amis, donc je n'ai pas d'abord rendu visite au thérapeute.

Je me suis immédiatement tourné vers l'ORL, qui m'a prescrit une endoscopie. La caméra se faufile dans les endroits difficiles d'accès et montre toutes les blessures et les néoplasmes. L'ensemble du processus est enregistré sur vidéo, qui peut ensuite être obtenue sur disque. Malheureusement, des polypes ont été trouvés. Nous allons devoir faire une opération. Gennady Petrovia, 48 ans

Nous avons emmené notre fils à une endoscopie à l'âge de trois ans. Il n'y aura pas longtemps. L'ensemble de la procédure prend au maximum cinq minutes. Nous avons un bon médecin qui connaît l'approche des enfants.

Notre enfant n'aime pas du tout aller chez le médecin, mais il s'est assis tranquillement avec elle. Certes, il grimaça au moment où une baguette fut enfoncée dans ses narines. Ça n'a pas fait mal. Avant d'entrer dans la chambre, les voies nasales ont été traitées avec un anesthésique. Svetlana, 37 ans

Organisation de la préparation du patient

La préparation du patient pour la procédure à venir, en particulier si le patient est un enfant, peut réduire considérablement les niveaux de stress et prévenir un certain nombre de complications possibles.

Il est très important que le médecin traitant ou les parents de l'enfant expliquent au patient la nécessité de l'étude, que la procédure elle-même ne prend que quelques minutes et qu'elle est totalement indolore pour une personne. Tout cela vous permet de calmer le patient de tout âge et de le préparer à la procédure avec un endoscope..

Une bonne préparation psychologique du patient peut réduire considérablement le niveau de stress toléré et faciliter le séjour du patient à l'hôpital.

Lors de l'examen, des anesthésiques locaux sont utilisés pour désensibiliser les muqueuses. Ce groupe peut entraîner le développement de réactions allergiques chez une personne.Par conséquent, avant l'examen, il est nécessaire d'interroger le patient et de collecter des données auprès de lui sur les allergies existantes..

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat