loader

Principal

Rhinite

Pansinusite: aiguë et chronique

La pansinusite est une maladie inflammatoire de tous les sinus paranasaux (sinus) du nez en même temps.

Les sinus paranasaux sont interconnectés par des fistules naturelles, avec une évolution défavorable de l'inflammation, ayant surgi dans l'un des sinus, le processus s'étend à tous les autres sinus paranasaux.

La maladie peut être aiguë ou chronique. Les agents responsables de la maladie sont les virus, les bactéries, les champignons.

L'infection par des virus conduit à une pansinusite catarrhale avec écoulement muqueux caractéristique du nez. Lorsqu'une infection bactérienne est attachée, une forme purulente de pansinusite se développe.

Avec la pansinusite, tous les sinus paranasaux sont enflammés..

Une inflammation simultanée est observée:

  • sinus maxillaires - sinusite;
  • sinus frontaux - sinusite frontale;
  • cellules osseuses ethmoïdes - ethmoïdite;
  • sinus sphénoïdes - sphénoïdite.

La pansinusite purulente aiguë est caractérisée par un écoulement actif d'écoulement purulent-muqueux des voies nasales, une accumulation de pus dans les sinus paranasaux. Les masses purulentes qui remplissent les sinus maxillaires, les sinus frontaux, les cellules ethmoïdes, le sinus sphénoïde, sont clairement visibles sur la radiographie sous la forme d'un assombrissement étendu.

L'inflammation de tous les sinus paranasaux peut provoquer une polypose de la cavité nasale et des sinus maxillaires. Les polypes, en croissance, traversent les fistules naturelles dans d'autres sinus paranasaux.

Vous pouvez en savoir plus sur les autres causes des polypes nasaux dans l'article suivant Causes, symptômes des polypes nasaux, méthodes de traitement.

La maladie peut être de nature allergique, la pansinusite polypeuse dans ce cas acquiert une évolution chronique avec des exacerbations périodiques.

Les raisons

Les personnes dont l'immunité est réduite sont plus susceptibles de tomber malades. Le groupe à risque comprend les personnes atteintes de diabète, infectées par le VIH, prenant des médicaments hormonaux, cytostatiques, fumeurs, prenant des drogues, alcool.

Les causes de l'inflammation affectant tous les sinus paranasaux peuvent être:

  • blessures à la tête, nez, courbure de la cloison nasale;
  • infection en nageant dans de l'eau sale;
  • caries dentaires profondes, maladies de la mâchoire.

Symptômes

Les signes caractéristiques de la pansinusite bactérienne sont:

  • maux de tête sévères qui ne peuvent être traités avec des analgésiques;
  • écoulement mucopurulent du nez;
  • écoulement de pus dans le nasopharynx, en particulier une grande quantité de décharge s'accumule le matin après le sommeil.

Avec la pansinusite, une douleur est observée derrière le globe oculaire, dans l'orbite. Souvent, le patient ne demande pas l'aide d'un médecin ORL, mais d'un ophtalmologiste - un spécialiste des maladies oculaires.

Avec la pansinusite virale, il n'y a pas de pus dans l'écoulement nasal, mais avec une évolution défavorable de la pansinusite catarrhale aiguë, la maladie est compliquée par une infection bactérienne et l'état du patient se détériore rapidement.

Une complication de la pansinusite catarrhale virale peut être la propagation de l'inflammation au périoste et aux os du crâne.

Pansinusite aiguë

Le premier symptôme de la pansinusite aiguë est un mal de tête intense. Un écoulement abondant du nez avec du pus apparaît, la température monte à 39-39,5 o C.La voix du patient devient nasale en raison d'un nez complètement bouché.

L'état général se détériore fortement, une personne perd complètement sa capacité à travailler, elle a froid, a de la fièvre, les symptômes d'intoxication générale du corps augmentent.

Les symptômes locaux de la pansinusite sont également notés:

  • ballonnements, lourdeur à l'arête du nez;
  • douleur dans les sourcils, dans l'orbite;
  • congestion nasale complète;
  • gonflement de la zone du nez, gonflement des tissus du visage;
  • manque d'odeur;
  • douleur avec pression dans la région des sinus frontaux.

L'odorat est tellement perturbé que le patient ne ressent pas l'odeur de l'ammoniac.

Pansinusite chronique

Après avoir souffert et une sinusite aiguë non traitée, le processus devient chronique. Un foyer d'inflammation persistant demeure dans l'un des sinus paranasaux, plus souvent dans la cavité maxillaire (maxillaire).

Avec une exacerbation, l'infection recouvre à nouveau tous les sinus, la situation peut se répéter plusieurs fois sur plusieurs années.

Les symptômes de la pansinusite chronique sont flous, subtils. Le danger de la maladie réside dans le risque élevé de complications intracrâniennes et intra-orbitales.

Une élévation persistante de la température à des valeurs subfébriles peut persister même après un traitement réussi de la pansinusite pendant jusqu'à trois mois. La température augmente le soir, fluctue autour de 37-37, 2 o С.

Pansinusite chez les enfants

A la naissance d'un enfant, au lieu du sinus frontal, il a une dépression nasogénienne, au lieu du sinus sphénoïde, une vésicule mesurant 2 mm de longueur et de largeur, 1,5 mm de hauteur. Chez un nouveau-né, il y a 2 à 4 cellules de l'os ethmoïde, le sinus maxillaire maxillaire est insignifiant - 3 et 4 mm de longueur et de largeur, 7 mm de hauteur.

Tous les sinus paranasaux continuent à se former à mesure que les os du crâne se développent. Cependant, la pansinusite est également observée chez les jeunes enfants à l'âge de 2-3 ans. La maladie est aiguë, la pansinusite survient souvent à la suite d'une complication d'un rhume viral.

Pour les enfants de moins de 7 ans, les ponctions sont prescrites dans les cas extrêmes, la préférence est donnée à la méthode YAMIK sans ponction.

Diagnostique

La cavité nasale du patient est examinée avec un rhinoscope, l'écoulement est prélevé pour l'inoculation bactérienne. À l'aide de cette analyse, la nature de l'agent causal de la maladie est déterminée avec précision, la sensibilité aux antibiotiques est établie.

Avec la pansinusite de polypose, la rhinoscopie endoscopique est prescrite pour identifier la distribution des polypes.

Des informations plus complètes sont obtenues grâce à la ponction diagnostique de la cavité maxillaire. Le diagnostic comprend une étude utilisant la tomodensitométrie. Cette méthode vous permet d'évaluer avec précision la gravité de la maladie..

La méthode d'examen des sinus paranasaux aux rayons X n'a ​​pas perdu de son importance. Selon la photo radiographique, le chirurgien a la possibilité d'évaluer la prévalence de la pansinusite et la nature de l'inflammation.

Traitement

Le but du traitement de la pansinusite est de restaurer l'écoulement du contenu des sinus à travers la fistule. Pour normaliser la fonction de drainage des cavités paranasales, il est nécessaire d'éliminer le pus et le mucus accumulés.

Ponction et méthode YAMIK

La ponction ou la méthode sans ponction YAMIK élimine le contenu des sinus, lave les sinus avec des désinfectants, injecte des drogues.

Pour le traitement de la pansinusite, ils utilisent une méthode indolore telle que le "coucou". Pour nettoyer complètement les sinus, cette méthode devra être utilisée plusieurs fois. La méthode facilite la respiration, élimine la congestion nasale.

Cette méthode de nettoyage des sinus est également utilisée dans le traitement de la sinusite. Détails dans l'article Coucou avec sinusite ou mouvement de fluides selon Proetz.

Thérapie médicamenteuse

Dès les premiers jours de traitement, des antibiotiques ceftriaxone, azithromycine sont prescrits. Le cours du traitement dure 7 à 10 jours.

Les antibiotiques de choix pour la pansinusite sont l'augmentation, le klacide, le fémoclave. Le cours du traitement est de 10 à 14 jours. La céfazoline, le levolet, le wilprafen, l'amoxiclav sont également utilisés. Si vous êtes allergique aux antibiotiques céphalosporones et pénicillines, la rovamycine est préférable.

Les symptômes de la douleur de la pansinusite sont soulagés avec l'ibuprofène, le piroxicam, le naproxène. Il est démontré qu'il fait l'inhalation avec le bioparox.

La réduction de l'inflammation est obtenue à l'aide d'antihistaminiques erius, fenspiride, doxylamine, loratadine. Utilisé dans le traitement des médicaments homéopathiques aflubine, euphorbium, larinol.

La préparation à base de plantes Sinupret est prescrite pour le traitement de la pansinusite. Il contient des substances actives de racines de gentiane, de fleurs de sureau, d'onagre, d'herbe de verveine. Le médicament a un effet anti-inflammatoire, liquéfie les écoulements visqueux, améliore l'écoulement des sinus.

Les immunomodulateurs - échinacée, glutoxime, taméride, tiloron - sont utilisés pour renforcer les défenses de l'organisme. Pour améliorer la décharge des expectorations, l'agent antitussif lévodropropizine est prescrit. Dans les cas graves, la prednisone, l'hydrocortisone sont prescrites.

Opération

Pour le traitement de la pansinusite, une technique de chirurgie endoscopique a été développée, qui permet de dégager les sinus et les fistules de l'accumulation de mucus et de pus. L'opération fait référence à une méthode de traitement douce, à l'aide d'une sonde spéciale, le médecin peut contrôler visuellement ses actions.

Avec la pansinusite polypeuse, la chirurgie endoscopique est utilisée pour éliminer les polypes à mesure qu'ils se développent. Pendant l'opération, les zones de la membrane muqueuse altérée sont également supprimées.

L'opération est réalisée sous anesthésie générale. Après l'intervention, le patient reçoit un traitement médicamenteux conservateur, y compris l'utilisation de corticostéroïdes.

Méthodes folkloriques

Avec la pansinusite, il est permis d'utiliser des remèdes populaires comme thérapie auxiliaire, chaque étape du traitement doit être surveillée par un médecin ORL. Il est possible de commencer l'auto-traitement selon des recettes folkloriques uniquement après avoir éliminé les principaux symptômes.

À la maison, rincez le nez avec une solution saline, une solution d'eau de mer avec de l'iode. Une cuillère à café de sel de mer est prise dans un verre d'eau et 5 gouttes d'une solution alcoolique à 5% d'iode sont égouttées.

Bien nettoyer la muqueuse nasale en la lavant avec la composition minérale Dolphin. Le produit est vendu à la pharmacie avec un appareil spécial. Vous pouvez vous rincer le nez avec Dolphin plusieurs fois par jour..

Aide à soulager les maux de tête et soulage l'état du patient avec une décoction de fleur de tilleul. Utile pour nettoyer les sinus paranasaux en mâchant un nid d'abeille.

Le vinaigre de cidre de pomme dilué avec du miel est considéré comme un traitement efficace contre la pansinusite. Ajouter 2 cuillères à café de miel et 9% de vinaigre de cidre de pomme dans un verre d'eau. Ils boivent des médicaments le matin avant le petit déjeuner et le soir avant le coucher..

Complications

Les complications intracrâniennes et intra-orbitales peuvent devenir des conséquences dangereuses de la pansinusite. Les plus graves d'entre eux sont la méningite, la septicémie.

La manifestation de la pansinusite peut être une infection et un remplissage du sac lacrymal avec du pus, un signe pouvant être des yeux larmoyants constants dans la rue. Avec ce problème, il est nécessaire de consulter un ophtalmologiste, l'automédication ne fera qu'aggraver la situation.

La prévention

La prévention de la pansinusite consiste à durcir, à faire du sport, à effectuer des exercices de respiration visant à entraîner le système respiratoire et le système cardiaque. Une bonne circulation sanguine, une concentration élevée d'oxygène dans le sang aident à faire face rapidement à l'infection, à prévenir la maladie.

Après la pansinusite, ils commencent à faire du sport au plus tôt 1, 5 semaines après la clôture du certificat d'incapacité de travail.

Prévoir

Le pronostic est favorable en l'absence de complications. Ce dernier peut être évité en recherchant des soins médicaux en temps opportun..

Les raisons du développement et du traitement de la pansinusite

Malgré la prévalence généralisée de la maladie, un assez grand nombre de personnes n'ont pas entendu un nom tel que la pansinusite et ne savent pas ce que c'est..

La pansinusite est un processus inflammatoire dans les sinus paranasaux. Il peut se propager des deux côtés du visage ou d'un côté (hémisinusite).

C'est une complication d'une maladie aussi courante que la sinusite. Dans ce cas, les sinus paranasaux suivants sont touchés:

  • frontal,
  • maxillaire,
  • en forme de coin,
  • labyrinthe en treillis.

Qu'est-ce que la pansinusite?

Compte tenu de la nature de la localisation des sinus les uns par rapport aux autres, la propagation rapide de la maladie est facile à expliquer. Le fait est que les sinus sont très proches, le processus inflammatoire de l'un passe rapidement à l'autre.

Dans ce cas, ils sont étonnés:

  • OS,
  • périoste,
  • membrane muqueuse,
  • couche sous-muqueuse.

En fait, la pansinusite est une combinaison d'un certain nombre de maladies, car l'inflammation qui affecte la membrane muqueuse du sinus maxillaire (maxillaire) est la sinusite, la sphénoïde - sphénoïdite, frontale - frontale - frontale - frontale - ethmoïdite, labyrinthe ethmoïde. Le processus inflammatoire conduit à l'accumulation de pus dans les sinus, s'accompagne d'un certain nombre de symptômes et a un effet négatif sur l'état du corps dans son ensemble.

Le processus peut présenter certaines différences dans la nature du cours, ce qui affecte l'état du patient et nécessite une approche différenciée du traitement. De ce point de vue, la pansinusite est divisée en:

  • polype,
  • catarrhal,
  • exsudatif,
  • hyperplasique,
  • purulent.

Ce dernier type est considéré comme le plus difficile et le plus dangereux. La pansinusite purulente peut même être mortelle si elle n'est pas traitée..

Le volume de pus dans les sinus augmente à un rythme élevé, entraînant un grand nombre de complications. Il n'est pas facile de guérir cette forme de maladie, cela nécessite une intervention chirurgicale, un drainage des accumulations purulentes, un traitement médicamenteux à long terme.

La pansinusite polypoïde nécessite également une intervention chirurgicale. Les polypes résultant du processus inflammatoire augmentent en taille et en quantité, se propagent dans les espaces adjacents et peuvent couvrir de vastes zones avec une population de polypose. Les polypes sont enlevés par chirurgie.

La pansinusite catarrhale est considérée comme la forme la plus bénigne. Dans ce cas, il y a gonflement de la membrane muqueuse et du mucus, mais il n'y a pas de pus. Néanmoins, il est nécessaire de traiter cette forme de la maladie très soigneusement, car dans des conditions de blocage des passages et d'inflammation dans les sinus, un environnement optimal est créé pour la croissance rapide des bactéries pathogènes. En conséquence, cela conduit à la formation de pus et à la transition de la maladie vers une forme purulente..

En termes de présence / absence de fluctuations récurrentes et de la nature de l'évolution, la pansinusite peut être divisée sous les formes suivantes:

La pansinusite primaire survient comme une complication de la sinusite lorsqu'elle n'est pas traitée. Aiguë - caractérisé par de la fièvre, des maux de tête, une pâleur, des troubles du sommeil, une perte d'appétit et de l'odorat. Chronique - présente les mêmes symptômes, mais moins prononcés, disparaissant et réapparaissant périodiquement.

Symptômes et diagnostic de la pansinusite

Certains symptômes sont inhérents à la plupart des processus inflammatoires, quel que soit leur emplacement. À eux s'ajoutent et d'autres, caractéristiques de chaque maladie séparément. Ainsi, un complexe symptomatique se forme, qui ressemble à ceci avec la pansinusite:

  • écoulement nasal (mucus ou pus),
  • augmentation de la température corporelle (pas toujours),
  • fièvre,
  • frissons,
  • mal de crâne,
  • douleur des sinus,
  • perte d'odeur,
  • pâleur,
  • gonflement du visage,
  • voix rauque et nasillarde,
  • faiblesse générale du corps.

Une personne souffrant de pansinusite ne peut pas mener une vie normale, toute activité physique la fatigue rapidement. En raison de sa faiblesse et de son état douloureux, il lui est difficile d'étudier, de travailler et de faire ses activités quotidiennes. Si nous parlons d'un enfant, il devient de mauvaise humeur, perd l'appétit, ne dort pas bien.

Lors du diagnostic, le médecin détermine la forme de la maladie, après quoi il prescrit un traitement. Pour cela, différentes méthodes de diagnostic sont utilisées, par exemple:

  • examen aux rayons X,
  • Imagerie par résonance magnétique,
  • endoscopie,
  • crevaison,
  • analyse microbiologique.

Tout d'abord, le sinus affecté, la présence d'œdème et d'écoulement purulent, les polypes sont déterminés. À l'aide d'une ponction, le mucus et le pus sont séparés, le sinus est lavé avec des solutions antiseptiques. Un échantillon du matériel obtenu est envoyé pour examen microbiologique. En conséquence, le type d'agent pathogène est déterminé, ce qui vous permet de prescrire le traitement optimal pour chaque cas..

Traitement de la maladie

Vous devez savoir que la pansinusite est assez dangereuse, principalement en raison de ses complications. Certains d'entre eux sont dangereux pour la vie humaine. Par conséquent, le traitement ne peut être négligé ni reporté. Cette maladie nécessite un impact multidirectionnel. En ce qui concerne le traitement médicamenteux, dans ce cas, les médicaments suivants sont le plus souvent prescrits:

  1. Orientation symptomatique - pour éliminer les symptômes débilitants de la maladie, améliorer l'état général du corps. Par exemple, les antipyrétiques (Nurofen), les antihistaminiques (Cetrin), les anti-inflammatoires (Indomethacin, Bioparox).
  2. Action antibiotique - selon le type de maladie, des médicaments sont prescrits pour détruire les champignons, les cocciques et autres agents pathogènes. Par exemple, l'amoxicilline, la nystatine, le kétoconazole, le kagocel, etc..
  3. Agents pathogénétiques - sont nécessaires pour liquéfier et éliminer le mucus des sinus, ainsi que pour soulager les poches. Dans le premier cas, Ambroxol convient, dans le second, divers sprays sont utilisés, par exemple Tizin ou Nazivin.

En outre, il est recommandé d'utiliser des médicaments renforçant le système immunitaire (Imudon, Irs-19), ainsi que divers complexes vitaminiques (Vitrum, Supradin). Sur recommandation d'un médecin, il est conseillé de se livrer à des exercices de respiration lorsque la phase de la maladie le permet.

Dans le cas où le traitement médicamenteux n'apporte pas l'effet souhaité, le médecin prescrit des méthodes plus radicales. Une méthode de ponction est utilisée pour pomper les masses purulentes des sinus. Une ponction est pratiquée dans l'une des parois du sinus, à travers laquelle un drainage est effectué. Après la procédure, le patient se sent beaucoup mieux, un traitement médicamenteux supplémentaire le soulage complètement de la maladie.

Souvent, les patients se voient prescrire un autre type de procédure - lavage des sinus nasaux. Sous l'influence d'une solution antibactérienne, non seulement des masses de mucus sont éliminées, mais les agents pathogènes eux-mêmes sont également détruits. En conséquence, le patient ressent également un soulagement significatif presque immédiatement..

En conclusion, en règle générale, le médecin prescrit un certain nombre de procédures physiothérapeutiques pour consolider l'effet thérapeutique. Ceux-ci inclus:

  • inhalation,
  • électrophorèse,
  • UHF,
  • magnétothérapie,
  • thérapie de boue, etc..

Si le patient reçoit un diagnostic de pansinusite de polypose, une intervention chirurgicale est nécessaire. Cependant, les techniques modernes permettent d'effectuer cette procédure de la manière la plus indolore et la moins invasive possible. L'élimination des polypes est effectuée à l'aide d'un endoscope, qui se caractérise par une grande précision de l'opération et la période d'adaptation la plus confortable.

Après la guérison, il est conseillé au patient d'effectuer une prophylaxie afin que la maladie ne réapparaisse pas.

La prévention de la pansinusite, comme de nombreuses autres maladies, repose sur les grands principes:

  • aliments nutritifs de haute qualité,
  • respect de la routine quotidienne,
  • sommeil complet,
  • éviter les situations stressantes,
  • rejet des mauvaises habitudes,
  • apport périodique de complexes multivitaminés.

En suivant les règles de base de l'organisation de votre vie quotidienne, vous pouvez éviter de nombreux problèmes de santé, dont la pansinusite. La promotion de la santé aidera le corps à résister efficacement à cette maladie grave.

Qu'est-ce que la pansinusite et comment la traiter

L'inflammation de la couche muqueuse dans les sinus est appelée sinusite. Mais il y a aussi la pansinusite: qu'est-ce que c'est? Il s'agit d'une forme compliquée de sinusite, dans laquelle tous les sinus paranasaux sont impliqués dans le processus pathologique en même temps..

Une personne a 4 groupes de sinus paranasaux. Le plus grand d'entre eux est le sinus maxillaire maxillaire apparié, situé dans la zone de la mâchoire supérieure. Le sinus frontal apparié est localisé dans l'os frontal. Le labyrinthe ethmoïde apparié est formé à partir des cellules de l'os ethmoïde. Le sinus sphénoïde non apparié est situé à l'intérieur de l'os sphénoïde et est divisé par un septum en parties gauche et droite. Ils sont reliés à la cavité nasale par des fistules et sont remplis d'air. Chez une personne en bonne santé, l'air y circule constamment, de l'air frais est respiré et l'air qui se trouvait auparavant dans les sinus est expiré.

Manifestations symptomatiques

Avec la pansinusite, les symptômes apparaissent comme:

  1. Congestion nasale persistante causée par une obstruction complète des voies nasales.
  2. Température corporelle élevée.
  3. Maux de tête sévères au front.
  4. Gonflement du visage, intensification de la douleur faciale lors de la toux, des éternuements.
  5. Voix rauque et nasillarde.
  6. Écoulement purulent abondant du nez.
  7. Mauvaise santé générale, exprimée par une fatigue rapide, une faiblesse et une léthargie.
  8. Altération de l'odorat.
  9. Congestion et déficience auditive.

Qu'est-ce que la pansinusite et comment se développe-t-elle? Les sinus paranasaux sont proches les uns des autres, l'inflammation de l'un d'entre eux entraîne la transition vers les voisins. La pathologie se développe en présence d'agents pathogènes dans le corps (bactéries, virus, microbes ou champignons). Le plus souvent, la maladie est provoquée par des staphylocoques et des streptocoques, à Gram négatif et Escherichia coli. Les agents pathogènes pathogènes pénètrent dans les sinus paranasaux lorsqu'ils respirent par le nez.

Les signes de pansinusite peuvent indiquer un traitement analphabète des maladies ORL et des pathologies dentaires. Une immunité affaiblie, le diabète sucré, une carence en vitamines sont les facteurs contributifs. Blessure à la tête, septum nasal dévié, les polypes augmentent le risque de développer la maladie. La pathologie peut prendre une forme progressive dans le contexte d'un système immunitaire affaibli. Avec la pansinusite, un gonflement des muqueuses se produit, les fistules sont bloquées et les sécrétions s'accumulent dans la cavité. Des conditions favorables sont créées pour la croissance rapide de microbes nocifs. Dans ce cas, la couche sous-muqueuse, le périoste et l'os sont affectés. La pansinusite est une maladie qui évolue sur une longue période, il est donc impossible de ne pas remarquer les signes de la maladie.

Classification de la pathologie

Il existe plusieurs types de pansinusite:

  1. La pansinusite catarrhale est considérée comme une forme bénigne de pathologie, le processus inflammatoire s'accompagne d'un gonflement important de la membrane muqueuse, écoulement sans pus. Si vous ne commencez pas la maladie et ne commencez pas le traitement à temps, elle peut être facilement guérie..
  2. La pansinusite aiguë suppurée est reconnue comme la forme la plus dangereuse de la maladie. La membrane muqueuse œdémateuse bloque les voies nasales, ce qui conduit à l'accumulation de mucus dans les sinus, ce qui contribue à son tour à la multiplication de bactéries nocives et à la formation de pus.
  3. La pansinusite polypoïde ou kystique se développe lorsque la pansinusite aiguë se transforme en une pansinusite chronique. Un œdème constant de la membrane muqueuse développe une hypertrophie des tissus qui, en augmentant leur taille, forment des polypes et des granulations. La pansinusite chronique nécessite un traitement chirurgical obligatoire.
  4. La pansinusite hyperplasique est caractérisée par un processus d'inflammation sévère et prolongé, conduisant à un épaississement et une prolifération des tissus muqueux, ainsi qu'à un dysfonctionnement des glandes responsables de la sécrétion de mucus..

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de pansinusite est effectué par un oto-rhino-laryngologiste, qui évaluera la respiration externe par le nez et effectuera une rhinoscopie, la palpation des sinus paranasaux et identifiera les points douloureux. Des études de laboratoire seront également nécessaires, à l'aide de l'endoscopie, les sinus sont examinés. La procédure révèle un gonflement et une hyperémie des muqueuses, un écoulement purulent dans les profondeurs des voies nasales.

L'imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie évaluent l'état des sinus, déterminent le niveau de liquide et la présence de néoplasmes pathologiques. En outre, une analyse microbiologique des sécrétions est effectuée pour la sensibilité des agents pathogènes pathogènes aux antibiotiques..

Traitement de la pansinusite

Le but du traitement est d'éliminer les facteurs pathologiques et de soulager les symptômes de la maladie. La pansinusite est une condition médicale grave et peut entraîner des complications potentiellement mortelles si elle n'est pas correctement traitée. Avec la pansinusite, le traitement doit être effectué dans un hôpital sous la supervision d'un oto-rhino-laryngologiste. Les patients souffrant de fièvre se voient prescrire un alitement, des antipyrétiques sont prescrits. Le traitement de la pansinusite avec écoulement purulent nécessite un drainage des sinus pour drainer le contenu pathogène.

Des antibiotiques systémiques à large spectre qui affectent tout le corps sont prescrits. La posologie et la durée d'administration déterminent la forme et la gravité de la maladie. Prescrire de l'azithromycine, de l'amoxicilline ou des antibiotiques sous forme de spray (Polydex, Isofra). Les agents pathogènes fongiques sont détruits par la nystatine, le fluconazole et le kétoconazole. Un traitement antibiotique est effectué pour toute forme de pansinusite, les médicaments doivent être prescrits sur la base d'une étude de culture bactériologique. Une condition importante est de prendre un traitement antibiotique complet, même avec une amélioration significative de la condition..

Pour éliminer la congestion nasale, des gouttes nasales vasoconstricteurs Nazivin, Tizin, Rinonorm sont utilisées. Liquéfiez et éliminez le mucus des sinus à l'aide de Sinupret, Ambroxol. Avant d'utiliser des gouttes nasales et un spray, les voies nasales doivent être rincées avec une solution saline (Aquamaris, Dolphin).

Dans un hôpital, la procédure de lavage est effectuée à l'aide d'un appareil professionnel. À l'aide d'un cathéter sinusal, des solutions antibactériennes sont injectées sous pression dans les sinus. La procédure détruit les micro-organismes pathogènes et facilite le processus de décharge purulente. Les antihistaminiques sont prescrits pour neutraliser les effets négatifs des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires..

L'hormonothérapie est réalisée avec un développement sévère de la maladie. Pour augmenter les défenses de l'organisme, des immunomodulateurs, des complexes de minéraux et de vitamines sont prescrits.

Après le traitement antibactérien, des procédures de physiothérapie sont prescrites pour accélérer et consolider la récupération, telles que la thérapie à ultra-haute fréquence et au laser. Les méthodes de médecine traditionnelle peuvent être utilisées comme mesures supplémentaires, nécessairement en consultation avec le médecin traitant.

L'intervention chirurgicale pour la pansinusite à polypose vise à rétablir l'écoulement normal du mucus des sinus paranasaux. Pour cela, une opération est réalisée à l'aide d'un équipement endoscopique, ce qui permet d'éliminer les polypes avec un degré minimal d'invasivité. L'insertion intranasale des instruments exclut les incisions de tissu osseux, les formations sont retirées sans blessure inutile. Après l'opération, l'immunothérapie est prescrite au patient, pendant la période de récupération, une alimentation complète et équilibrée, un sommeil sain est recommandé.

L'évolution chronique de la maladie forme une insuffisance respiratoire extrapulmonaire due à l'absence de respiration nasale. Une alimentation en air insuffisante dans le corps perturbe les échanges gazeux dans les poumons et accumule du dioxyde de carbone dans le corps. Une carence en oxygène développe une hypoxie tissulaire, qui peut provoquer le développement d'un processus pathologique à partir de tous les organes.

Si elle n'est pas traitée, la pansinusite peut entraîner des complications graves telles que la méningite (inflammation de la paroi dure du cerveau), la thrombose de la sinusite caverneuse ou la septicémie. Chacune des complications énumérées nécessite un traitement urgent et peut être fatale..

Prévention de la pansinusite

Pour éviter le développement d'une pathologie, il est nécessaire de traiter en temps opportun la sinusite et la sinusite. Les patients dont la cloison nasale est déformée doivent être particulièrement attentifs à leur santé..

À titre préventif, vous devez périodiquement vous rincer le nez avec des solutions salines. Lors d'une exacerbation de la grippe, la procédure doit être effectuée quotidiennement.

Dans les climats secs et pendant le chauffage hivernal, il est nécessaire de maintenir l'humidité de l'air. Il est conseillé aux personnes ayant tendance aux maladies ORL d'augmenter leur immunité, de faire des exercices de durcissement et de respiration.

Pansinusite

Par Irakli Yakobashvili, oto-rhino-laryngologiste, Ph.D..

La sinusite aiguë est une maladie infectieuse caractérisée par une inflammation de la membrane muqueuse à l'intérieur des sinus paranasaux, et dure jusqu'à 4 semaines. C'est une maladie extrêmement courante chez les enfants et les adultes. Elle peut résulter d'une infection virale ou bactérienne. Dans le cas d'un virus, un traitement spécial n'est pas nécessaire, tandis qu'une infection bactérienne est plus grave et nécessite un traitement médicamenteux. Les médicaments sont strictement prescrits par le médecin.

Les sinus sont des cavités dans le crâne qui sont remplies d'air et recouvertes de muqueuses à l'intérieur. Leur fonction est de réchauffer, purifier et humidifier l'air inhalé, ainsi que de protéger contre les dommages au cerveau et aux globes oculaires. En plus de cela, ils nous protègent des virus et des bactéries et donnent à notre voix une personnalité..

Cependant, dans certains cas, ils deviennent eux-mêmes des foyers d'infection. Cela se produit lorsque les canaux sinusaux nasaux qui se connectent à la cavité nasale sont fermés (par exemple, en raison de polypes dans la sinusite de polypose).

La pansinusite est l'une des formes de sinusite purulente aiguë. Avec la pansinusite, tous les sinus paranasaux du crâne deviennent enflammés à la fois, ce qui s'accompagne de l'accumulation d'une grande quantité de pus et de mucus. Ce sont des sinus maxillaires appariés (gauche et droit), en forme de coin, ethmoïdes et frontaux (Fig.1).

Figure. 1. Anatomie des sinus paranasaux

Cette variante du processus inflammatoire est la plus sévère, comporte plus de risques de complications (y compris l'inflammation des méninges - méningite), en particulier chez les patients à immunité réduite, et est plus susceptible de se transformer en processus chronique. L'une des caractéristiques importantes de la maladie est qu'elle peut se développer rapidement (dans les 1 à 2 jours) après une infection virale aiguë courante (ARVI).

Symptômes de la pansinusite

Les symptômes de la pansinusite aiguë peuvent inclure:

  • maux de tête, sensation de lourdeur dans la tête,
  • douleur au visage, surtout en inclinant la tête,
  • congestion nasale,
  • une grande quantité d'écoulement épais, jaune-vert de la cavité nasale,
  • drainage de l'écoulement le long de l'arrière du pharynx (écoulement postnasal),
  • diminution de l'odorat,
  • douleur dans la région des dents de la mâchoire supérieure,
  • la faiblesse,
  • congestion dans les oreilles.

Cependant, aucun de ces symptômes n'est exclusif à la pansinusite aiguë, le diagnostic ne peut être posé que par un médecin après examen..

Diagnostic de la pansinusite

L'un des principaux critères de diagnostic de la pansinusite est la persistance des plaintes ci-dessus pendant plus de 10 jours. Un autre facteur important est la détérioration répétée de l'état du patient après l'amélioration initiale..

Les méthodes de choix pour diagnostiquer la pansinusite aiguë sont:

  • tomodensitométrie (TDM) des sinus paranasaux,
  • examen endoscopique de la cavité nasale.

Méthodes de diagnostic supplémentaires:

  • analyse sanguine générale,
  • Protéine C-réactive,
  • cytologie nasale,
  • semer l'exsudat du passage nasal moyen ou de la lumière des sinus.

Traitement de la pansinusite aiguë

Jusqu'à récemment, le traitement de la pansinusite aiguë était effectué en milieu hospitalier, car des complications se produisaient souvent. Actuellement, il est possible de les prévenir efficacement en raison de la disponibilité d'algorithmes modernes de diagnostic et de traitement.Par conséquent, les patients atteints de pansinusite peuvent être traités en ambulatoire, mais avec une surveillance obligatoire de la maladie. Si vous trouvez les premiers signes de complications, contactez immédiatement votre médecin, car une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Signes de complications:

  • maux de tête intenses qui ne disparaissent pas avec les analgésiques conventionnels (ibuprofène),
  • apparition soudaine de nausées et de vomissements,
  • photophobie,
  • dépression de conscience,
  • gonflement de l'œil et de l'orbite,
  • mobilité limitée des globes oculaires,
  • déficience visuelle,
  • fièvre élevée qui ne diminue pas après la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Complications de la pansinusite

L'une des complications les plus redoutables est la méningite. Cette inflammation des méninges, qui peut potentiellement menacer la vie du patient, provoque une dépression du système irrégulier central et nécessite un traitement en unité de soins intensifs ou en unité de soins intensifs. Mais le principal est le traitement chirurgical du foyer dans le sinus nasal..

Les complications orbitales (abcès orbitaire, phlegmon orbitaire) sont des maladies inflammatoires de l'œil pouvant entraîner une perte partielle ou totale de la vision. Une telle complication nécessite une intervention chirurgicale urgente dans les sinus pour éliminer le foyer principal de l'inflammation..

La septicémie est une réponse inflammatoire systémique du corps, qui peut s'accompagner d'une perturbation du travail de nombreux organes et systèmes. L'état de ces patients est considéré comme sévère et nécessite un traitement dans les soins intensifs à distance.

Séparément, il convient de mentionner l'importance de surveiller l'état des sinus paranasaux après la période aiguë de pansinusite, lorsque la plupart des symptômes disparaissent. Avec une inflammation dans tous les sinus paranasaux, il existe une très forte probabilité de développement dans l'un d'entre eux d'un processus chronique, qui peut ne se manifester d'aucune manière..

Seul un travail coordonné et conjoint d'un médecin et d'un patient, une discussion ouverte des projections et des nuances d'un cas clinique individuel et une thérapie compétente peuvent garantir une guérison complète de cette pathologie..

Liste de références:

Cummings Otolaryngology, 7e édition par Paul W. Flint, MD, Bruce H.Haughey, MD, FACS, Valerie J.Lund, CBE, MS, FRCS, FRCSEd, K. Thomas Robbins, MD, FACS, J. Regan Thomas, MD, FACS, Marci M. Lesperance, MD et Howard W. Francis

Meltzer EO, ​​Hamilos DL, Hadley JA et al. Rhinosinusite: établissement de définitions pour la recherche clinique et les soins aux patients. Otolaryngol Head Neck Surg 2004; 131: S1.

Rosenfeld RM, Piccirillo JF, Chandrasekhar SS, et al. Directive clinique (mise à jour): sinusite chez l'adulte. Otolaryngol Head Neck Surg 2015; 152: S1.

Blackwell DL, Lucas JW, Clarke TC. Statistiques de santé sommaires aux États-Unis adultes: enquête nationale sur la santé, 2012. Vital Health Stat 10 2014; :1.

Wilson JF. Dans la clinique. Sinusite aiguë. Ann Intern Med 2010; 153: ITC31.

Pansinusite - symptômes et traitement

La pansinusite est une évolution compliquée de la sinusite, plus précisément une inflammation de tous les sinus paranasaux paranasaux («pan» - général, «sinusite» - inflammation des sinus nasaux). La maladie est caractérisée par la gravité de l'évolution, car en plus de la couche glandulaire, les couches inférieures (périoste, os et couches sous-cutanées) sont impliquées dans le processus pathologique. L'inflammation simultanée des cavités accessoires paranasales se produit pour diverses raisons, et en cas de traitement intempestif, elle se caractérise par le développement de complications défavorables pour une personne.

Pansinusite - quelle est cette maladie?

Les sinus paranasaux paranasaux sont conçus pour réchauffer et humidifier l'air inhalé, les sinus sont donc des formations de cavité avec une couche muqueuse de l'épithélium glandulaire.

Une personne a 4 groupes d'appendices nasaux:

  1. Maxillaire ou maxillaire - situé dans les joues sous les orbites. L'inflammation est appelée sinusite..
  2. Labyrinthe éthmoïde - les sinus sont situés à l'arrière de la cavité nasale. Inflammation - ethmoïdite.
  3. Les sinus sphénoïdes sont situés entre les arcades sourcilières dans la région du nez. Sphénoïdite inflammatoire.
  4. Sinus frontaux - situés dans le lobe frontal de la tête. La maladie s'appelle la sinusite frontale.

L'inflammation simultanée dans toutes les cavités est appelée pansinusite. Le processus pathologique se déroule des deux côtés, ce qui complique considérablement la nature de la maladie. Selon la Classification internationale des maladies CIM-10, le processus pathologique reçoit le code J01.4.

Formes et types de la maladie

La maladie diffère par la nature de l'évolution, les types morphologiques et la gravité.

De par la nature du cours, la pansinusite est aiguë et chronique:

  1. Pansinusite aiguë. Les signes cliniques de la maladie se développent soudainement et augmentent rapidement. Il existe des symptômes caractéristiques de l'inflammation des sinus (douleur, manque de respiration nasale, écoulement nasal). Le patient se plaint d'un malaise aigu et d'une élévation de température. La forme aiguë de la maladie, avec un diagnostic rapide, se prête au traitement, après 10 à 14 jours, la maladie est guérie. L'inflammation simultanée de tous les sinus est associée au développement de complications et de conséquences néfastes pour la santé du patient..
  2. Pansinusite chronique. Un processus lent s'accompagne de périodes de symptômes «aigus», mais avec une évolution plus fidèle. La forme chronique affecte le fonctionnement du système immunitaire, provoque des changements dystrophiques dans la couche glandulaire des sinus et est difficile à traiter.

Il existe plusieurs types de pansinusite, qui diffèrent par leurs caractéristiques morphologiques et leur pathogenèse..

  • La pansinusite catarrhale ou virale s'accompagne d'un œdème des couches muqueuses (supérieures et inférieures), une hyperémie des appendices paranasaux se développe. La raison en est un agent virulent qui est entré dans une ou plusieurs cavités à la fois, qui s'est ensuite propagé à tous les sinus avec l'écoulement de la lymphe (ou des voies respiratoires). La maladie catarrhale se déroule en deux étapes: chronique et aiguë.
  • Hyperplastique. Une forme défavorable de la maladie, car elle s'accompagne d'une augmentation prolongée de la couche de tissu conjonctif. Le processus pathologique affecte non seulement l'épithélium glandulaire supérieur, mais provoque également des modifications hypertrophiques de la couche sous-muqueuse. La forme hyperplasique n'est pas traitée pansinusite aiguë de diverses pathogenèses. Un processus chronique lent s'accompagne d'une sorte de tableau clinique et entraîne de graves conséquences négatives.
  • Purulent. Les membranes gonflées empêchent la circulation de l'air, des conditions optimales sont créées dans les cavités pour la reproduction des bactéries opportunistes. La reproduction d'agents pathogènes s'accompagne d'un tableau clinique spécifique, des accumulations de pus se forment, qui s'accumulent dans les cavités ou éclatent. la forme purulente de la maladie est répandue et imprévisible, et en l'absence de traitement, elle constitue une menace pour la santé et même la vie du patient.
  • La forme polypoïde et kystique est caractéristique de la forme chronique de la maladie. En raison de la dégénérescence prolongée de l'épithélium glandulaire, des excroissances ou des polypes se forment dans les sinus paranasaux et les voies nasales. Les néoplasmes rendent difficile l'aération et la perturbation du drainage du mucus. Ce type de maladie ne se prête pas à un traitement conservateur, par conséquent, des opérations sont effectuées pour exciser les formations kystiques dans les appendices nasaux..
  • Exsudatif. Dans les cavités paranasales, un épanchement ou un exsudat inflammatoire s'accumule, constitué de cellules épithéliales, de corpuscules, de protéines et de bactéries.

Les espèces de la maladie et la pathogenèse permettent de diagnostiquer et d'effectuer le traitement correct. Souvent, plusieurs types de sinusite se produisent simultanément, par exemple, exsudative et catarrhale, ou purulente et polypose.

Causes de la maladie

Il y a plusieurs raisons à l'apparition de la maladie, cependant, la plus courante, ou plutôt la principale, est une infection infectieuse. L'infection se produit lorsque de l'air est inhalé ou lorsque de l'eau contaminée par des bactéries opportunistes ou des virus est ingérée. Avec une défense immunitaire faible, les sinus deviennent enflammés et les agents pathogènes se déplacent d'une cavité à une autre. La pansinusite est un type courant de sinusite chez les enfants et les adultes.

Il existe d'autres causes et facteurs de risque qui favorisent le développement de la pansinusite, tels que:

  • blessure mécanique au nez;
  • anomalies congénitales dans la structure des sinus paranasaux paranasaux;
  • allergie;
  • végétation adénoïde.

Les facteurs de risque de développement de la maladie comprennent:

  • Mode de vie malsain;
  • fatigue chronique;
  • la labilité immunitaire;
  • immunodéficience;
  • tabagisme et abus d'alcool;
  • inhalation de vapeurs toxiques (activité professionnelle).

Des maladies secondaires, telles que le diabète sucré, des anomalies dentaires et des infections des voies respiratoires inférieures, peuvent être impliquées dans la pansinusite. La sinusite générale est un «compagnon» courant de la chimiothérapie et de l'hormonothérapie à long terme (parfois injustifiée).

Toute condition pathologique, accompagnée d'une diminution de l'immunité, peut provoquer une pansinusite de diverses formes.

La sinusite, l'ethmoïdite et d'autres types d'inflammation sinusoïdale peuvent également provoquer une pansinusite ou aggraver l'état des voies nasales et des sinus.

Symptômes

Les signes de pansinusite ne diffèrent que par le foyer de l'infection, car tous les appendices paranasaux sont impliqués dans le processus, il n'y a donc pas de différences particulières entre les autres sinusites. Les manifestations cliniques de la forme aiguë de la maladie commencent par une élévation de la température, l'apparition de frissons, de douleurs et de courbatures dans le corps (signes d'intoxication et d'inflammation). Ensuite, des signes caractéristiques apparaissent:

  • douleur pressante dans le lobe frontal, dans la mâchoire supérieure, orbites;
  • mal de crâne;
  • douleur à la palpation des appendices;
  • gonflement du visage;
  • manque de respiration nasale;
  • une augmentation de la sécrétion muqueuse;
  • voix nasale;
  • larmoiement;
  • pâleur de la peau;
  • fatigue, léthargie et perte d'appétit.

Avec la pansinusite bilatérale, les deux côtés des cavités paranasales sont touchés et les manifestations cliniques se propagent sur tout le visage. Selon le type de maladie, la nature du mucus change:

  • avec une forme catarrhale, le mucus est liquide, transparent, inodore;
  • avec polypose, il peut n'y avoir aucune sécrétion en raison du chevauchement des voies nasales;
  • la pansinusite purulente s'accompagne de la libération d'une sécrétion épaisse et visqueuse, avec une teinte verdâtre et une odeur spécifique

Les bactéries, lorsqu'elles sont oxydées à l'air, acquièrent une couleur jaune-vert, par conséquent, l'apparition d'impuretés d'une teinte verte ou jaune indique une infection bactérienne.

La nature aiguë du cours est caractérisée par des symptômes d'intoxication prononcés, une difficulté à respirer par le nez. Au stade de la chronicité: congestion nasale constante, maux de tête fréquents, léthargie et diminution de la capacité de travail. De temps en temps, la maladie acquiert des caractéristiques d'exacerbation jusqu'à plusieurs fois par an (par exemple, lors d'une situation épidémique instable).

Diagnostique

Les oto-rhino-laryngologistes sont engagés dans le diagnostic et le traitement. Pour confirmer le diagnostic, les procédures de diagnostic suivantes sont effectuées:

  1. Examen externe du patient, recueil d'anamnèse et de plaintes.
  2. Rhinoscopie et endoscopie pour évaluer l'état de la membrane muqueuse.
  3. Sonder les trous de cavité.
  4. radiographie.

En outre, un certain nombre de tests de laboratoire obligatoires sont prescrits: un test sanguin général et une culture bactériologique de l'écoulement nasal et un grattage de l'épithélium.

Sur la base des études réalisées, le diagnostic, la forme et la pathogenèse sont établis. En cas d'informations insuffisantes, des examens complémentaires sont réalisés: TDM, IRM ou échographie.

Traitement

La thérapie visant à éliminer le processus inflammatoire dans tous les sinus paranasaux doit être commencée immédiatement, car la probabilité de complications négatives est élevée. Le traitement complexe consiste en l'utilisation de médicaments de divers groupes pharmaceutiques. Moins fréquemment, ils recourent à une méthode chirurgicale, par exemple dans le cas de la formation de mains polypose et d'hyperplasie.

Thérapie médicamenteuse

La pansinusite est traitée avec les groupes de médicaments suivants:

  • Les antibiotiques Sprays nasaux topiques à effet antimicrobien: Isofra, Bioparox. Par voie orale - Azithromycine, Amoxiclav. Les antibiotiques sont prescrits dans le cas d'une forme purulente de la maladie, et seulement après la formation de la sensibilité du MCI pathogène.
  • Des médicaments antiviraux sont nécessaires en cas d'infection d'une étiologie virale. Les médicaments sont prescrits pour une administration orale et par voie topique sous forme de gouttes.
  • Les gouttes vasoconstricteurs sont nécessaires pour restaurer la respiration nasale et soulager les poches. Dans le contexte de l'utilisation de vasoconstricteurs, la sortie de mucus s'améliore. Certains produits contiennent des antihistaminiques pour éliminer un éventuel agent irritant.
  • Préparations pour fluidifier le mucus sous forme de solutions de rinçage nasal, d'inhalations et de gouttes.
  • Solutions pour éliminer le mucus et hydrater la cavité - Furacilin, physique. solution, solution saline. Avant l'instillation d'agents vasoconstricteurs, la cavité nasale est désinfectée avec des solutions salines.

Pour éliminer la douleur et abaisser la température, il est permis de prendre des antipyrétiques: Nurofen, Ibuprofen, Paracetamol. En cas de pansinusite allergique, des antihistaminiques d'action générale et locale seront prescrits.

Important! La thérapie et le schéma thérapeutique dépendent de la nature du processus pathologique, et seul un médecin peut choisir l'un ou l'autre type de thérapie. De plus, le spécialiste définira clairement le déroulement du traitement et la combinaison de préparations pharmaceutiques.

Pour restaurer l'immunité, un complexe d'immunomodulateurs, des complexes vitaminiques sont prescrits. En thérapie, les procédures physiothérapeutiques, l'inhalation et le chauffage des appendices sont acceptables, cependant, toutes les actions doivent être convenues avec le médecin.

Mesures drastiques

Ceux-ci comprennent: le lavage des sinus «par la méthode du coucou», l'ablation des polypes sous anesthésie locale, la coupure des zones avec hyperplasie et l'ouverture de la cavité des sinus dans les cas graves et de mauvais pronostic. Le plus souvent, le lavage est effectué à l'aide du cathéter sinusal YAMIK.

Comment traiter à la maison

Il est possible de traiter l'inflammation des sinus paranasaux à domicile, mais la médecine traditionnelle agira dans le cadre d'un traitement complet. Les méthodes non conventionnelles visent à restaurer l'immunité générale et locale, à nettoyer les cavités du mucus accumulé. Les plus populaires sont:

  • gouttes de miel et de jus d'aloe vera;
  • inhalations à la vapeur d'herbes médicinales et décoctions;
  • thé à base d'herbes médicinales et de miel.

Le traitement à domicile consiste à effectuer des exercices de respiration spéciaux, à suivre un régime alimentaire et à éviter les dépendances. Avant d'effectuer un traitement avec des méthodes alternatives, vous devriez consulter un ORL.

Complications possibles

Avec un traitement rapide et adéquat, la maladie peut être éliminée en 2 semaines. Sinon, le risque de transition de la maladie vers une forme chronique, difficile à traiter, est augmenté. Des complications telles que:

  • hypoxie du cerveau;
  • méningite;
  • thrombose;
  • état septique;
  • abcès et phlegmon des orbites;
  • dommages au périoste et aux os.

La maladie est mortelle si la sinusite n'est pas traitée.

La prévention

Pour éviter les maladies, vous devez bien manger, manger des légumes et des fruits, prendre des vitamines et surveiller l'état des muqueuses. Aux premiers signes d'une maladie, utilisez des antiviraux et demandez l'aide de spécialistes.

Les patients doivent reconsidérer leur mode de vie, arrêter de fumer et de boire de l'alcool, rincer le nasopharynx avec des solutions salines lors d'une situation épidémiologique difficile..

Les maladies des organes ORL sont en premier lieu en termes de prévalence, mais malgré cela, les médecins sont capables de traiter la sinusite, évitant ainsi des conséquences dangereuses. La pansinusite est l'une des pathologies de l'oto-rhino-laryngologie, qui ne se produit pas moins souvent que la sinusite. Un diagnostic rapide permet un traitement complexe et soulage le patient d'un rhume. La prévention de la maladie est également efficace, ce qui contribue à augmenter les fonctions de protection du corps et à prévenir les rechutes.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat