loader

Principal

Rhinite

Médicaments de traitement Ozena

L'une des maladies les plus désagréables de la cavité nasale est l'ozène ou la rhinite atrophique. À la base, il s'agit d'un processus chronique d'inflammation de la membrane muqueuse de la région interne de la cavité nasale, provoquant sa dégénérescence. Les principaux symptômes de cette maladie sont la formation de tissus secs et morts dans le nez, à la suite de quoi une sécrétion sanguine peut se former, l'odorat diminue et le septum sensible à l'intérieur du nez s'effondre. Dans les formes plus sévères, l'ozène peut provoquer la destruction du tissu osseux dur. Dans ce cas, une personne est confrontée à un processus très désagréable d'élargissement des ouvertures des narines. Une forme de rhinite atrophique aux conséquences aussi graves est appelée ozène. Avec lui, l'air inhalé à travers l'ouverture nasale le sèche assez fortement, ce qui entraîne des sensations désagréables non seulement pour le porteur de la maladie, mais également une gêne pour les personnes qui l'entourent. Ceci s'explique par l'odeur désagréable que le patient exhale.

La rhinite atrophique se présente sous deux formes. La forme primaire peut être provoquée de plusieurs manières: prédisposition génétique, modifications de l'organisme pendant la puberté, bactérie Klebsiella ozenae. La forme secondaire peut être formée à la suite d'opérations chirurgicales sur le nez, d'un déséquilibre des substances endocriniennes dans le corps féminin, d'une carence en fer, en vitamine D.

Le diagnostic d'une maladie telle que l'ozène peut inclure des tests de laboratoire des sécrétions des sinus et la détermination de la quantité de fer dans le sérum sanguin. Il est également utile d'avoir une tomographie ou une radiographie des sinus..

Après avoir confirmé le diagnostic, vous devez immédiatement procéder au traitement de la maladie. Bien que de nombreux médecins pensent qu'il est impossible de guérir la rhinite atrophique chronique, cela vaut la peine d'essayer. À tout le moins, vous pouvez vous débarrasser des symptômes de la maladie et, tout au plus, l'oublier pendant longtemps..

Car le problème principal d'un patient atteint de rhinite atrophique est la sécheresse de la cavité nasale interne et la formation d'une croûte dessus; des procédures d'hydratation doivent être effectuées périodiquement. L'irrigation du nez avec une solution isotonique tamponnée d'eau chaude est parfaite pour cela. Pour un effet plus fort, il est recommandé de nettoyer la cavité nasale des sécrétions qui contiennent le pathogène. Une telle opération utilisant des instruments spéciaux est mieux réalisée par un médecin ORL. Si la maladie s'accompagne d'un écoulement important de liquide purulent, il est impératif d'utiliser des médicaments à action antimicrobienne. Ils peuvent être utilisés à la fois pour le rinçage du nez et l'hydratation avec un spray.

De plus, des médicaments contenant des substances avec différents spectres d'action peuvent être utilisés pour le traitement. Par exemple, l'acétylchitéine, le sulfate de tuaminoheptane, qui resserre les vaisseaux sanguins et agit comme un mucolytique.

En plus du traitement préventif, l'ozène peut être influencé par une méthode chirurgicale. Le but de l'opération est de rétrécir l'ouverture nasale. Dans ce cas, une couche intermédiaire à base d'alloplastes est implantée dans la cavité nasale. Cela peut être du téflon, du lavsan, du cartilage, du nylon. Les principaux inconvénients de cette méthode sont l'absence de garantie à 100% d'un effet positif et la probabilité de rejet par le corps des éléments implantés..

Il est possible d'évaluer les résultats du traitement seulement après un moment où il devient enfin clair si les symptômes de la maladie persistent ou non. Mais dans tous les cas, même se débarrasser des manifestations symptomatiques de la rhinite atrophique sera un bon résultat pour prévenir cette maladie..

Ajoutée

Ozena: raisons

Ozena est un coryza fétide. La maladie est un processus progressif dans la membrane muqueuse, ainsi que dans les structures nasales osseuses. Le coryza est accompagné d'une décharge désagréable et offensive. La maladie est caractérisée par un grand nombre de croûtes dans le nez et une perte d'odeur.

Ozena est connue depuis l'Antiquité, lorsque les Egyptiens l'ont décrite mille ans avant JC dans leurs manuscrits. De nos jours, il est assez rare et survient chez environ 1 à 3% des patients âgés de quarante à cinquante ans. Le plus souvent, les femmes et les enfants tombent malades. Il n'y a eu aucun cas d'Ozena parmi les Arabes ou les Nègroïdes..

Les principales raisons de l'apparition d'une rhinite fétide comprennent:

blessures aux os du nez ou du squelette facial; dommages au nœud palatin; dommages au nerf trijumeau; maladies infectieuses: rougeole, rubéole, diphtérie, scarlatine, varicelle; maladies chroniques: sinusite, amygdalite, rhinite, adénoïdite, pharyngite; manque de conditions de vie nécessaires; mauvaises habitudes; trouble de l'alimentation.

Il existe plusieurs théories sur l'origine de l'ozen:

La théorie anatomique est associée à la présence de voies nasales dilatées, au sous-développement des sinus paranasaux, à une partie faciale trop large du crâne. La théorie infectieuse suggère que les personnes malades ont un grand nombre de microflores différentes. L'agent causal exact n'a pas encore été déterminé, mais dans 80% des cas, il s'agit de Klebsiella ozeny. Dans la théorie héréditaire de l'apparition de la maladie, on parle de plusieurs cas d'ozène dans la même famille. Cela indique une prédisposition génétique. La théorie neurogène parle de troubles de l'innervation autonome. La théorie endocrinienne parle des caractéristiques de la maladie chez les femmes et les relie aux changements hormonaux dans le corps pendant la grossesse, la ménopause et les menstruations.

Klebsiella ozeny

Klebsiella ozeny sont des bactéries pathogènes conditionnelles d'une espèce aérobie facultative. Ils tirent leur nom du nom du microbiologiste scientifique allemand Devin Klebs. Extérieurement, ce sont des bâtons elliptiques courts et épais. Leurs dimensions ne dépassent pas quelques micromètres. Ils ne forment pas de spores, sont immobiles et ont des capsules prononcées qui les rendent stables et les protègent des facteurs externes défavorables. Ils peuvent être dans le sol, l'eau, sur divers objets à l'intérieur pendant une longue période. L'environnement laiteux est favorable à leur reproduction même à des températures inférieures à zéro. À des températures supérieures à 65 ° C, les bactéries meurent en une heure. Les ozenes de Klebsiella provoquent de graves maladies chroniques du larynx, du pharynx et de la trachée.

Ozena: symptômes

La maladie se produit en trois étapes: initiale, active et finale.

Le stade initial peut apparaître à l'âge de sept à huit ans. Il commence imperceptiblement et se développe progressivement. Après un certain temps, les parents remarquent que l'enfant a un écoulement nasal persistant. Au début, le mucus est visqueux, puis avec du pus et une odeur désagréable. L'enfant devient léthargique, se fatigue rapidement et ne dort pas bien, il a souvent mal à la tête. Cette étape est caractérisée par une évolution progressive, extrêmement difficile à arrêter avec un traitement médicamenteux. Des croûtes se forment dans le nez, l'odeur de l'écoulement devient si désagréable que les gens autour de l'enfant la remarquent. Pendant la puberté, l'odeur s'intensifie encore plus. Au fil du temps, l'odorat disparaît et le patient ne le remarque plus.

Le stade actif de développement de l'ozène est caractérisé par un grand nombre de croûtes sèches dans le nez, des difficultés à respirer par le nez, un épaississement des lèvres, des narines et des voies nasales dilatées.

L'étape finale ou terminale apparaît après quarante ans. Cela peut être appelé une auto-cure lorsque les croûtes et l'odeur fétide ont disparu. Les changements atrophiques au fil des ans entraînent une rhinite chronique et un nez sec.

L'ozène unilatéral survient souvent chez les patients présentant un septum nasal dévié. L'évolution de la maladie a une forme classique et se développe dans la moitié la plus large du nez.

L'ozène localisé n'affecte que certaines zones de la cavité nasale. Le plus souvent, ce sont des passages intermédiaires, où l'atrophie se produit. L'hypertrophie est observée dans les régions antérieures.

Il y a un ozena sans odeur désagréable et sans croûtes. D'autres signes de la maladie sont présents dans ce cas à des degrés divers..

Diagnostic Ozena

Au stade initial, il est difficile de diagnostiquer l'ozène, en particulier chez les enfants traités pour une rhinite chronique par un oto-rhino-laryngologiste. Seule l'endoscopie peut donner une image fidèle de la maladie. La rhinoscopie peut révéler un élargissement des voies nasales, une atrophie des cornets et des muqueuses, et la présence de croûtes vert-jaune denses. Une fois les croûtes enlevées, une membrane muqueuse rose, saignante et très amincie peut être observée. Les voies nasales dilatées vous permettent de voir au cours d'une conversation la paroi arrière du pharynx, le mouvement du palais mou et l'entrée du sinus sphénoïde. La microscopie révèle une métaplasie de l'épithélium cilié dans le squameux et kératinisé. La pharyngoscopie détermine les changements atrophiques qui se sont produits à l'arrière du pharynx et la laryngite atrophique. La radiographie des sinus paranasaux et du crâne diagnostique des modifications du tissu osseux et sa transformation en tissu fibreux. La même chose peut être vue en effectuant une tomodensitométrie. L'examen bactériologique est prescrit en prélevant des écouvillons de la gorge et du nez.

Ozena: traitement

Étant donné qu'Ozena est difficile à diagnostiquer et que l'agent pathogène exact n'est pas connu, les méthodes de traitement peuvent être à la fois thérapeutiques et chirurgicales. La thérapie médicamenteuse comprend des traitements généraux et locaux. Des médicaments antibactériens sont utilisés pour éliminer Klebsiella ozena. Un rinçage du nez avec une solution de chlorure de sodium à 0,9%, ainsi que des alcalins et des désinfectants est prescrit. Pour se débarrasser de nombreuses croûtes dans le nez, un tampon avec des enzymes protéolytiques est inséré avant le rinçage. Ensuite, une pommade et une instillation endonasale sont appliquées. Ce sont des procédures d'irrigation goutte à goutte de la membrane muqueuse avec des médicaments antiseptiques, des antibiotiques, des antiseptiques locaux. Il peut s'agir de rasters d'argent ou de Lugol, d'huile d'argousier, d'huiles vitaminées. Des procédures physiothérapeutiques sont également prescrites: électrophorèse à l'iodure de potassium, à l'acide nicotinique, à la chymotrypsine, au laser et aux rayons ultraviolets.

Il existe plusieurs moyens de traitement dans la méthode chirurgicale. L'un d'eux vise à rétrécir les voies nasales. Il s'agit d'une opération pour déplacer les parois nasales latérales et implanter de la paraffine ou de la vaseline sous la muqueuse et sous le septum. Le procédé comprend également la transplantation d'autogreffes et l'implantation de billes et de bâtons acryliques. Utilisez une technique pour stimuler la membrane muqueuse. Ivalon (analogue osseux) est placé dans la région de la partie postérieure du septum à l'endroit où se trouve le plexus nerveux. Pour hydrater, utilisez la technique Almeida. Un trou est fait dans le sac lacrymal pour permettre à la déchirure de pénétrer dans le passage nasal. Selon la méthode de Vitmaak, le canal parotidien est suturé au sinus maxillaire. Après cela, le secret pénètre dans la zone du passage nasal moyen. Il existe un traitement selon la formule de F.T. Solodkoy, il consiste en l'utilisation de pâte de chlorophylle carotène. Des bougies de cette pâte sont injectées dans le nez du patient tous les jours pendant un mois. Après dix minutes, l'odeur désagréable disparaît, qui n'apparaît pas pendant deux jours. Avec les procédures suivantes, la désodorisation augmente avec chacun. Un certain nombre d'études médicales ont montré l'efficacité de l'utilisation de la diathermie et de l'iontophorèse. Le patient inhale de l'air ionisé. À ce jour, le moyen le plus efficace de traiter l'ozène est l'opération Lautnschläger. Sur le plan chirurgical, la paroi interne du sinus maxillaire est pressée contre le septum nasal. Ensuite, le mur est séparé et fixé dans la position correcte dans laquelle il est maintenu.

Comment traiter l'ozène?

En traitement conservateur, les ozenes utilisent des mesures thérapeutiques pour éliminer le nez sec et les croûtes. Effectuez les procédures de rinçage avec du peroxyde d'hydrogène ou une solution faible de permanganate de potassium. Une solution saline normale fonctionnera également. Utilisez un arrosoir ou une tasse Esmarch pour cela. Pour éviter que du liquide ne pénètre dans votre oreille, inclinez la tête et ouvrez légèrement la bouche. Lubrifiez le nez avec 2% ou 5% d'iodoglycérine.

Ozena: traitement à domicile

Ozena est efficacement traité avec des recettes de médecine traditionnelle. Les traitements réguliers sont efficaces même dans les cas les plus avancés.

Prenez une teinture à base de plantes. Pour ce faire, mélangez des quantités égales de sauge, d'absinthe et de menthe. Versez le mélange à raison de cinq cuillères à soupe dans un thermos et versez un litre d'eau bouillante. Insistez pendant deux heures. Boire un verre trois fois par jour.

Broyez les algues séchées dans un mélangeur en poudre. Inhalez la poudre plusieurs fois par jour..

Ajoutez de l'huile d'argousier, d'églantier ou de chardon-Marie trois fois par jour.

Mélangez deux parties de miel et une partie d'huile de menthe et lubrifiez trois fois par jour.

Mélangez des proportions égales de menthol et d'huile d'olive. Lubrifiez votre nez trois fois par jour.

Mélangez quatre gousses d'ail avec deux cuillères à soupe d'huile végétale et laissez mijoter au bain-marie pendant trente minutes. Laisser refroidir, laisser reposer deux heures, puis filtrer. Instiller cinq fois par jour, une goutte dans chaque narine..

Dans un bol en verre, mélanger trois cuillères à soupe de romarin haché et un verre d'huile d'olive. Laisser reposer un mois dans un endroit sombre en agitant quotidiennement. Puis pressez et filtrez. Instillez le produit résultant quatre fois par jour dans chaque narine..

Versez trois cuillères à soupe d'oignons hachés avec cinquante millilitres d'eau bouillie tiède et ajoutez une cuillère à café de miel. Laisser agir trente minutes puis filtrer. Enterrez cinq à six fois par jour.

Faites fondre la graisse intérieure. Mélangez la graisse obtenue en quantités égales avec de la propolis. Chauffer le mélange obtenu dans un bain-marie, en remuant constamment, mais sans bouillir. Puis filtrez, versez dans un bocal en verre et fermez hermétiquement. Lubrifiez votre nez quotidiennement aussi profondément que possible au moins deux fois par jour.

Respirez par paires sur des pommes de terre bouillies. La croûte accumulée dans le nez devient molle. Puis enterrez les gouttes d'huile.

Faire bouillir deux pommes de terre de taille moyenne. Trempez de l'huile de menthol dans votre nez et appliquez les racines légèrement refroidies sur les ailes du nez des deux côtés jusqu'à ce qu'elles soient complètement froides. Après cela, rincez-vous le nez avec une solution à base de plantes ou de soude..

Versez une cuillère à soupe de jus d'aloès frais avec un demi-verre d'eau bouillie tiède. Aspirez la solution par les narines une fois par jour.

Dissoudre une cuillère à soupe de miel de sarrasin ou de tilleul dans un verre d'eau bouillie tiède. Le matin et le soir, aspirez avec vos narines puis appliquez des gouttes d'huile..

Mettez deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude et cinq gouttes d'iode dans un verre d'eau bouillie. Rincer le nasopharynx et inspirer par les narines plusieurs fois par jour.

Traitement Ozena avec des antibiotiques

Dans le traitement de l'ozène, des antibiotiques systémiques sont utilisés. Ce sont des médicaments du groupe des aminosides - Gentomycine, Streptomycine. Ils sont administrés par injection intramusculaire. Le groupe Lincomycine est également utilisé. C'est l'érythromycine, l'oxacilline.

Pourquoi Ozena est-il dangereux??

Les complications locales de l'ozène comprennent: la pharyngite, la laryngite, la sinusite, la sinusite, la laryngotrachéite. Il peut y avoir une inflammation oculaire sous forme de bléphorite, conjonctivite, kératite. Complication possible sous forme d'otite moyenne.

Les complications à long terme comprennent: la pneumonie, la névralgie du trijumeau, la bronchite, la méningite. Les organes du tractus gastro-intestinal souffrent également. La constipation, les flatulences, la gastrite, la dyspepsie se produisent. Les complications du système nerveux sont exprimées par la neurasthénie, la dépression, la perte de mémoire et l'apathie intellectuelle.

Ozena ou rhinite atrophique est une maladie grave de l'organe olfactif, caractérisée par une atrophie de la membrane muqueuse, l'apparition de croûtes avec une odeur désagréable.

Une fois ces croûtes sèches, le patient forme des excroissances qui l'empêchent de respirer normalement. Par la suite, une personne perd même son odorat.

Le traitement de la rhinite atrophique peut être à la fois conservateur et chirurgical, selon le degré de négligence de la maladie..

À domicile, le traitement de l'ozène consiste à éliminer les croûtes, à irriguer le nez, à soulager l'état du patient.

Quels médicaments, moyens traditionnels de se débarrasser de l'ozène, ainsi que comment prévenir l'apparition de cette maladie - lisez à ce sujet ci-dessous.

Raisons de l'apparition de l'Ozen

Jusqu'à présent, les médecins ne peuvent pas dire clairement quelle est la cause de la rhinite atrophique. De nombreux médecins pensent qu'un facteur prédisposant à l'apparition d'une rhinite fétide peut être:

Infection de la muqueuse nasale par des bactéries. Modifications des niveaux hormonaux (ménopause, grossesse, puberté). Mauvaises habitudes. Maladies chroniques des organes ORL. Blessures au nez. Mauvaise nutrition. Hérédité.

La rhinite fétide d'Ozen apparaît principalement dans la moitié féminine de l'humanité, et la maladie peut être observée à la fois chez les adolescents et les femmes de cet âge.

Qu'est-ce que Ozena et comment le traiter

Symptômes de la rhinite atrophique

Les premiers signes de l'apparition d'un ozène sont:

Écoulement nasal nauséabond. Congestion nasale. Croûte difficile à sortir du nez. Augmentation de la fatigue.

Par la suite, d'autres sont liés à ces symptômes:

Perte d'odeur. Modifications dystrophiques des tissus osseux et cartilagineux du nez. Dilatation importante des narines. Maux de tête. Gorge sèche. Enrouement de la voix. Perturbation de la respiration, du sommeil. Détérioration des performances mentales.

Ozena peut-il être guéri?

Tout dépend de la négligence de la maladie.

Ainsi, si une personne essayait de guérir la rhinite seule, le faisait avec les mauvais médicaments dont elle avait besoin, provoquait une maladie, la maladie du stade aigu se transforme en chronique..

Dans ce cas, il sera difficile de se débarrasser de l'ozène, sauf par chirurgie (le chirurgien rétrécit la cavité nasale).

Mais si une personne demande une aide médicale en temps opportun, suivra strictement toutes les prescriptions du médecin, elle pourra alors se débarrasser de l'ozène. Mais vous devez être préparé au fait que le processus de traitement d'Ozena sera long et difficile..

Principes de traitement de la rhinite atrophique

Pour faire face à la maladie, vous devez savoir comment traiter correctement l'ozène. Le traitement de la rhinite atrophique consiste à:

ramollir les croûtes pour leur élimination ultérieure; se débarrasser d'une odeur désagréable, des croûtes dans le nez; nettoyer en temps opportun les voies nasales; désodoriser le nez.

Un traitement non commencé en temps opportun ou un traitement mal exécuté peut entraîner une évolution chronique de la maladie.

À la maison, vous ne pouvez vous débarrasser de l'ozène qu'au stade initial de la maladie, lorsque les récepteurs olfactifs ne sont pas encore endommagés et que le volume des croûtes est petit.

Ramollir les croûtes dans le nez

Avant d'éliminer les croûtes dans les voies nasales, il est nécessaire de les ramollir pour que le processus d'élimination se déroule rapidement et efficacement..

Pour ce faire, vous pouvez utiliser les huiles suivantes:

olive; l'argousier; pêche; huile d'arbre à thé.

Il suffit de lubrifier doucement la muqueuse nasale avec l'huile sélectionnée plusieurs fois par jour..

Les inhalations à la vapeur avec des huiles essentielles aident également à ramollir les croûtes du nez; rinçage avec des décoctions de camomille, de plantain ou de sauge (1 cuillère à soupe cuillère d'herbes, versez 0,5 litre d'eau bouillante, laissez reposer une demi-heure).

Débarrassez-vous des croûtes dans le nez

Rincer les voies nasales est la bonne méthode pour éliminer les croûtes. Pour l'irrigation, hydrater le nez, du peroxyde d'hydrogène (3%), du permanganate de potassium ou une solution saline est utilisé.

Pour effectuer le traitement à domicile, le patient aura besoin d'une tasse Esmarch ou d'un arrosoir spécial pour le nez.

Le processus de rinçage avec une solution saline ou un autre médicament à l'aide d'un arrosoir est simple: le patient incline légèrement la tête vers l'avant, ouvre légèrement la bouche pour que le liquide médicinal puisse sortir par la deuxième narine, ne pénètre pas dans le corps.

En outre, la tamponnade selon Gotstein aidera à faire face aux croûtes dans le nez. Un coton-tige doit être humidifié avec une solution d'iode (1%) et de la glycérine, inséré dans chaque narine pendant 3 heures.

Quand une personne sort un tampon de son nez, elle constate que toutes les croûtes resteront sur le coton.

Aussi, pour éliminer les croûtes fétides dans le nez, le médecin peut prescrire une solution d'iodoglycérine (2%). Ils doivent lubrifier la cavité nasale tous les jours..

Pour éliminer les odeurs fétides

Pour la désodorisation, du menthol (300 mg) avec de l'acide borique (10 g) peut être utilisé. Enterrez les voies nasales avec cette solution plusieurs fois par jour.

Vous pouvez également acheter une pâte spéciale avec le principe actif chloraphyllocarotène à la pharmacie..

À la maison, vous pouvez préparer vous-même des gouttes de déodorant: pressez le jus d'un oignon, mélangez-le avec de l'huile de pêche dans des proportions égales. Avec ce moyen, enterrez chaque passage nasal 3 fois par jour..

Si le traitement médicamenteux ne fonctionne pas, une opération est prescrite au patient: des implants en acrylique, en paraffine ou en os sont insérés sous la muqueuse nasale, empêchant l'expansion des narines, empêchant la formation de croûtes et la sécheresse de la membrane muqueuse.

Traitement antibiotique Ozena: thérapie générale

Un écoulement nasal nauséabond est traité avec des médicaments antibactériens.

Les antibiotiques efficaces pour traiter les odeurs fétides et les écoulements nasaux comprennent:

Poudre «streptomycine» - une solution en est fabriquée, qui est utilisée pour l'injection intramusculaire. En outre, cette solution peut être utilisée sous forme de pommade dans le nez. La poudre "Kefozol" est également un antibiotique très puissant, elle est souvent prescrite si le patient est allergique au médicament "Streptomycine". Capsules de lincomycine - traiter diverses maladies des organes ORL: sinusite, pharyngite, y compris l'ozène.

Les antibiotiques doivent être prescrits par un médecin, l'automédication avec de tels médicaments est inacceptable.

Avant de prescrire un médicament particulier, un spécialiste effectue d'abord un test pour déterminer le meilleur agent antibactérien adapté à un patient particulier..

Sprays de traitement Ozena

L'utilisation de sprays dans le traitement de la rhinite atrophique est indiquée pour soulager la congestion nasale, nettoyer et hydrater la membrane muqueuse, éliminer les croûtes sèches, éliminer les microbes, faciliter la respiration, stimuler le métabolisme.

Les sprays suivants aideront à soulager les symptômes désagréables de l'ozène:

"Euphorbium Compositum" - soulage l'état du patient, améliore les processus métaboliques, empêche l'exacerbation de la maladie, active l'immunité locale dans la cavité nasale. "AquaMaris" - hydrate la membrane muqueuse, facilite la respiration. "Derinat" - a un effet antiviral et immunostimulant. "Xilen" - soulage la congestion nasale.

L'action des sprays dans le traitement de l'ozène est l'élimination rapide du mucus des voies nasales, qui est complétée par une odeur désagréable.

Remèdes populaires dans le traitement de la rhinite atrophique

En parallèle avec le traitement traditionnel, vous pouvez recourir à l'aide de méthodes alternatives dans la thérapie de l'ozène.

Les recettes de médicaments suivantes, bien sûr, n'aideront pas à faire face à la maladie elle-même, mais elles éliminent bien les symptômes de la rhinite atrophique, soulagent grandement l'état du patient.

Infusion d'herbes médicinales

Prenez la menthe sèche, l'absinthe et la sauge dans des proportions égales. Mélangez ces ingrédients, prenez 5 cuillères à soupe du mélange sec, versez-le dans un thermos, versez 1 litre d'eau bouillante.

Insistez pendant 2 heures. Boire 200 ml tiède 3 fois par jour.

Inhalation de pommes de terre

Faites bouillir les pommes de terre, versez le bouillon de pommes de terre dans un autre bol. Penchez-vous sur elle, couvrez votre tête avec une serviette, inspirez de la vapeur.

Pommade au saindoux et à la propolis

Faire fondre le saindoux dans une poêle, le verser dans une poêle en émail, mélanger avec de la propolis (rapport 1: 1).

Chauffer le mélange au bain-marie, remuer constamment pour qu'il ne colle pas au fond, ne pas porter à ébullition.

Ensuite, filtrez le liquide, versez le mélange dans un bocal, fermez-le bien.

Lubrifiez quotidiennement les narines avec cette pommade, en introduisant un coton-tige aussi profondément que possible.

Instillation d'huile

L'instillation quotidienne d'huile d'argousier, de chardon-Marie et d'huile d'églantier dans le nez aide à bien soulager les symptômes de l'ozène.

Ils aident à éliminer les odeurs désagréables et facilitent également l'élimination des croûtes..

Complications d'Ozena

La rhinite atrophique est une maladie dangereuse; en l'absence de traitement adéquat, elle peut évoluer en sinusite, sinusite, pharyngite, trachéite, otite moyenne, conjonctivite. D'autres complications comprennent la bronchite, la pneumonie et même la méningite..

Mesures préventives

Pour que vous n'ayez pas à faire face à une maladie aussi complexe que la rhinite atrophique, nous vous recommandons de respecter les recommandations suivantes:

Menez une vie active, tempérez le corps. C'est vrai, mangez bien. Abandonnez les mauvaises habitudes - alcool, tabac. Respectez les règles d'hygiène personnelle. Traitez en temps opportun les maladies chroniques des organes ORL. Assurez-vous de consulter un médecin pour les ARVI, la grippe pour éviter les complications.

Vous savez maintenant comment traiter Ozena, mais cela ne signifie pas que, après avoir reçu des informations complètes sur le traitement de cette maladie, vous pouvez faire face à la maladie par vous-même..

Seul un médecin, sur la base des résultats des tests, d'une radiographie des sinus nasaux, peut dire exactement quelles sont les meilleures méthodes pour traiter la rhinite atrophique.

Vous devez peut-être recourir à une intervention chirurgicale ou rester sous traitement médicamenteux de la maladie.

Ces matériaux vous intéresseront:

Articles similaires:

Comment traiter un nez qui coule pendant la grossesse? Un nez qui coule pendant la grossesse est assez courant. Beaucoup de femmes ne donnent pas... Traitement du nasopharynx à domicile Les maladies du nasopharynx sont l'une des maladies les plus courantes. Dans la gorge... Sinusite - traitement avec des remèdes populaires à la maison chez les adultes et les enfants Cela semblerait un nez qui coule inoffensif, si vous ne prenez pas son traitement à temps...

Comment traiter le forum Ozena

Ozena (rhinite atrophique ou rhinite fétide) est une maladie d'étiologie inconnue, caractérisée par le développement d'une atrophie progressive de la muqueuse nasale, des cornets et des modifications dégénératives des os et du cartilage de la cavité nasale. Manifesté par une odeur fétide du nez, perte d'odeur.

Causes supposées d'Ozena

• Étiologie infectieuse: pénétration de l'agent pathogène Klebsiella pneumoniae ozaenae dans la muqueuse nasopharyngée.

• Violation des systèmes endocrinien et nerveux (dysfonctionnement des ganglions sympathiques cervicaux et lésion du ganglion ptérygopalatin).

• Mauvaises conditions d’hygiène et de vie

• Mauvaise nutrition (manque de vitamine A, B, K, D).

Symptômes cliniques d'Ozena

L'apparition de la maladie se manifeste souvent dans l'enfance (7-8 ans). Plus souvent chez les filles. Les parents remarquent un écoulement nasal persistant avec une odeur désagréable. Congestion nasale. Augmentation de la fatigue. Habituellement, ces symptômes ne sont pas associés à l'ozène et sont traités comme une rhinite..

La hauteur de la maladie survient pendant la puberté. Les symptômes d'Ozena pendant cette période sont typiques..

Écoulement nasal abondant, entraînant une sécheresse sévère du nez.

La présence de nombreuses croûtes au nez. Au début, ils sont minces et peu nombreux. Ils deviennent progressivement plus denses et recouvrent toute la muqueuse nasale. Dans les cas graves, il peut se propager du nasopharynx à la trachée.

Odeur désagréable du nez. Il augmente avec le nombre de croûtes et diminue lorsqu'elles sont enlevées. Caractéristique - le patient cesse de ressentir cette odeur à mesure que l'odorat diminue. Mais il est très bien entendu des autres..

Diminution et perte rapide de l'odorat (anosmie).

Maux de tête frontaux et pariétaux.

Enrouement, gorge sèche et difficulté à respirer (avec lésions du larynx et de la trachée).

Insomnie, léthargie, troubles mentaux.

A l'examen externe: un changement de forme du nez en forme de selle (nez de selle). Narines larges, ouvertes antérieurement.

Avec la rhinoscopie antérieure, une expansion de la cavité nasale est visible, une membrane muqueuse atrophique recouverte de croûtes jaune-vert ou gris sale.

Avec la pharyngoscopie, la membrane muqueuse atrophique du pharynx, et parfois la trachée, est déterminée.

Le stade final de la maladie survient généralement à l'âge de 40 ans ou plus. La cessation de l'écoulement nasal et de la formation de croûte est caractéristique. L'odeur désagréable disparaît également progressivement. L'atrophie des muqueuses de la cavité nasale et la destruction inerte persistent.

C'est la cure dite «spontanée». En outre, la maladie se transforme en rhinite atrophique chronique..

Le traitement conservateur vise à éliminer le nez sec, à éliminer les croûtes, à éliminer les odeurs désagréables et à lutter contre les infections.

Traitement médicamenteux local. Rinçage quotidien du nez. Au début, les croûtes sont ramollies en plaçant une turunda imbibée d'une enzyme protéolytique pendant 15-20 minutes ou de l'huile de rose musquée pendant 2 heures dans le nez. Ensuite, le nez est lavé avec une solution alcaline (bicarbonate de sodium à 2%) mélangée à de la glycérine. Ou une solution saline avec de l'iode.

Un médicament antimicrobien (streptomycine) et un médicament qui améliore la nutrition des tissus (nicotinate de xanthinol) sont administrés par voie topique.

Un bon effet déodorant est fourni par l'introduction dans le nez de suppositoires à base de pâte de chlorophylle carotène de Solodkoy.

Traitement médicamenteux général pour Ozena: utilisation d'antibiotiques contre l'agent causal Klebsiella pneumoniae ozaenae. Ce sont des aminosides (streptomycine, gentamicine). L'antibiotique est administré par voie intramusculaire deux fois par jour, 0,5 g chacun (jusqu'à 20 g par cycle de traitement).

Phytothérapie. Recette: Versez 400 ml d'eau bouillante sur deux cuillères à soupe de prêle. Mettez dans un bain-marie pendant 15 minutes. Ensuite, insistez à température ambiante pendant 40 minutes et égouttez. Ajoutez de l'eau bouillie tiède au volume d'origine. Rincer la cavité nasale le matin.

Physiothérapie. Électrophorèse endonosale à l'iodure de potassium. UHF ou diathermie à la zone des ganglions sympathiques cervicaux.

Traitement chirurgical Ozena

L'objectif principal est de rétrécir artificiellement la cavité nasale. Pour ce faire, des parties du cartilage, des os du patient ou des matériaux synthétiques sont introduits dans la base sous-muqueuse de la cloison nasale ou les parois latérales de la cavité nasale. En réponse à cela, le tissu conjonctif se développe et le nombre de glandes muqueuses augmente et leur activité sécrétoire augmente..

Ozena ou rhinite atrophique est une maladie grave de l'organe olfactif, caractérisée par une atrophie de la membrane muqueuse, l'apparition de croûtes avec une odeur désagréable.

Une fois ces croûtes sèches, le patient forme des excroissances qui l'empêchent de respirer normalement. Par la suite, une personne perd même son odorat.

Le traitement de la rhinite atrophique peut être à la fois conservateur et chirurgical, selon le degré de négligence de la maladie..

À domicile, le traitement de l'ozène consiste à éliminer les croûtes, à irriguer le nez, à soulager l'état du patient.

Quels médicaments, moyens traditionnels de se débarrasser de l'ozène, ainsi que comment prévenir l'apparition de cette maladie - lisez à ce sujet ci-dessous.

Jusqu'à présent, les médecins ne peuvent pas dire clairement quelle est la cause de la rhinite atrophique. De nombreux médecins pensent qu'un facteur prédisposant à l'apparition d'une rhinite fétide peut être:

  1. Infection de la muqueuse nasale par des bactéries.
  2. Modifications des niveaux hormonaux (ménopause, grossesse, puberté).
  3. Mauvaises habitudes.
  4. Maladies chroniques des organes ORL.
  5. Blessures au nez.
  6. Une mauvaise nutrition.
  7. Hérédité.

La rhinite fétide d'Ozen apparaît principalement dans la moitié féminine de l'humanité, et la maladie peut être observée à la fois chez les adolescents et les femmes de cet âge.

Les premiers signes de l'apparition d'un ozène sont:

  1. Écoulement nasal nauséabond.
  2. Congestion nasale.
  3. Croûte difficile à sortir du nez.
  4. Augmentation de la fatigue.

Par la suite, d'autres sont liés à ces symptômes:

  1. Perte d'odeur.
  2. Modifications dystrophiques des tissus osseux et cartilagineux du nez.
  3. Dilatation importante des narines.
  4. Maux de tête.
  5. Gorge sèche.
  6. Voix rauque.
  7. Perturbation de la respiration, du sommeil.
  8. Détérioration des performances mentales.

Tout dépend de la négligence de la maladie.

Ainsi, si une personne essayait de guérir la rhinite seule, le faisait avec les mauvais médicaments dont elle avait besoin, provoquait une maladie, la maladie du stade aigu se transforme en chronique..

Dans ce cas, il sera difficile de se débarrasser de l'ozène, sauf par chirurgie (le chirurgien rétrécit la cavité nasale).

Mais si une personne demande une aide médicale en temps opportun, suivra strictement toutes les prescriptions du médecin, elle pourra alors se débarrasser de l'ozène. Mais vous devez être préparé au fait que le processus de traitement d'Ozena sera long et difficile..

Pour faire face à la maladie, vous devez savoir comment traiter correctement l'ozène. Le traitement de la rhinite atrophique consiste à:

  • ramollir les croûtes pour leur élimination ultérieure;
  • se débarrasser d'une odeur désagréable, des croûtes dans le nez;
  • nettoyer en temps opportun les voies nasales;
  • désodoriser le nez.

Un traitement non commencé en temps opportun ou un traitement mal exécuté peut entraîner une évolution chronique de la maladie.

À la maison, vous ne pouvez vous débarrasser de l'ozène qu'au stade initial de la maladie, lorsque les récepteurs olfactifs ne sont pas encore endommagés et que le volume des croûtes est petit.

Avant d'éliminer les croûtes dans les voies nasales, il est nécessaire de les ramollir pour que le processus d'élimination se déroule rapidement et efficacement..

Pour ce faire, vous pouvez utiliser les huiles suivantes:

  • olive;
  • l'argousier;
  • pêche;
  • huile d'arbre à thé.

Il suffit de lubrifier doucement la muqueuse nasale avec l'huile sélectionnée plusieurs fois par jour..

Les inhalations à la vapeur avec des huiles essentielles aident également à ramollir les croûtes du nez; rinçage avec des décoctions de camomille, de plantain ou de sauge (1 cuillère à soupe cuillère d'herbes, versez 0,5 litre d'eau bouillante, laissez reposer une demi-heure).

Rincer les voies nasales est la bonne méthode pour éliminer les croûtes. Pour l'irrigation, hydrater le nez, du peroxyde d'hydrogène (3%), du permanganate de potassium ou une solution saline est utilisé.

Pour effectuer le traitement à domicile, le patient aura besoin d'une tasse Esmarch ou d'un arrosoir spécial pour le nez.

Le processus de rinçage avec une solution saline ou un autre médicament à l'aide d'un arrosoir est simple: le patient incline légèrement la tête vers l'avant, ouvre légèrement la bouche pour que le liquide médicinal puisse sortir par la deuxième narine, ne pénètre pas dans le corps.

En outre, la tamponnade selon Gotstein aidera à faire face aux croûtes dans le nez. Un coton-tige doit être humidifié avec une solution d'iode (1%) et de la glycérine, inséré dans chaque narine pendant 3 heures.

Quand une personne sort un tampon de son nez, elle constate que toutes les croûtes resteront sur le coton.

Aussi, pour éliminer les croûtes fétides dans le nez, le médecin peut prescrire une solution d'iodoglycérine (2%). Ils doivent lubrifier la cavité nasale tous les jours..

Pour la désodorisation, du menthol (300 mg) avec de l'acide borique (10 g) peut être utilisé. Enterrez les voies nasales avec cette solution plusieurs fois par jour.

Vous pouvez également acheter une pâte spéciale avec le principe actif chloraphyllocarotène à la pharmacie..

À la maison, vous pouvez préparer vous-même des gouttes de déodorant: pressez le jus d'un oignon, mélangez-le avec de l'huile de pêche dans des proportions égales. Avec ce moyen, enterrez chaque passage nasal 3 fois par jour..

Si le traitement médicamenteux ne fonctionne pas, une opération est prescrite au patient: des implants en acrylique, en paraffine ou en os sont insérés sous la muqueuse nasale, empêchant l'expansion des narines, empêchant la formation de croûtes et la sécheresse de la membrane muqueuse.

Un écoulement nasal nauséabond est traité avec des médicaments antibactériens.

Les antibiotiques efficaces pour traiter les odeurs fétides et les écoulements nasaux comprennent:

  1. Poudre «streptomycine» - une solution en est fabriquée, qui est utilisée pour l'injection intramusculaire. En outre, cette solution peut être utilisée sous forme de pommade dans le nez..
  2. La poudre "Kefozol" est également un antibiotique très puissant, elle est souvent prescrite si le patient est allergique au médicament "Streptomycine".
  3. Capsules de lincomycine - traiter diverses maladies des organes ORL: sinusite, pharyngite, y compris l'ozène.

Les antibiotiques doivent être prescrits par un médecin, l'automédication avec de tels médicaments est inacceptable.

Avant de prescrire un médicament particulier, un spécialiste effectue d'abord un test pour déterminer le meilleur agent antibactérien adapté à un patient particulier..

L'utilisation de sprays dans le traitement de la rhinite atrophique est indiquée pour soulager la congestion nasale, nettoyer et hydrater la membrane muqueuse, éliminer les croûtes sèches, éliminer les microbes, faciliter la respiration, stimuler le métabolisme.

Les sprays suivants aideront à soulager les symptômes désagréables de l'ozène:

  1. "Euphorbium Compositum" - soulage l'état du patient, améliore les processus métaboliques, empêche l'exacerbation de la maladie, active l'immunité locale dans la cavité nasale.
  2. "AquaMaris" - hydrate la membrane muqueuse, facilite la respiration.
  3. "Derinat" - a un effet antiviral et immunostimulant.
  4. "Xilen" - soulage la congestion nasale.

L'action des sprays dans le traitement de l'ozène est l'élimination rapide du mucus des voies nasales, qui est complétée par une odeur désagréable.

En parallèle avec le traitement traditionnel, vous pouvez recourir à l'aide de méthodes alternatives dans la thérapie de l'ozène.

Les recettes de médicaments suivantes, bien sûr, n'aideront pas à faire face à la maladie elle-même, mais elles éliminent bien les symptômes de la rhinite atrophique, soulagent grandement l'état du patient.

Prenez la menthe sèche, l'absinthe et la sauge dans des proportions égales. Mélangez ces ingrédients, prenez 5 cuillères à soupe du mélange sec, versez-le dans un thermos, versez 1 litre d'eau bouillante.

Insistez pendant 2 heures. Boire 200 ml tiède 3 fois par jour.

Faites bouillir les pommes de terre, versez le bouillon de pommes de terre dans un autre bol. Penchez-vous sur elle, couvrez votre tête avec une serviette, inspirez de la vapeur.

Faire fondre le saindoux dans une poêle, le verser dans une poêle en émail, mélanger avec de la propolis (rapport 1: 1).

Chauffer le mélange au bain-marie, remuer constamment pour qu'il ne colle pas au fond, ne pas porter à ébullition.

Ensuite, filtrez le liquide, versez le mélange dans un bocal, fermez-le bien.

Lubrifiez quotidiennement les narines avec cette pommade, en introduisant un coton-tige aussi profondément que possible.

L'instillation quotidienne d'huile d'argousier, de chardon-Marie et d'huile d'églantier dans le nez aide à bien soulager les symptômes de l'ozène.

Ils aident à éliminer les odeurs désagréables et facilitent également l'élimination des croûtes..

La rhinite atrophique est une maladie dangereuse; en l'absence de traitement adéquat, elle peut évoluer en sinusite, sinusite, pharyngite, trachéite, otite moyenne, conjonctivite. D'autres complications comprennent la bronchite, la pneumonie et même la méningite..

Pour que vous n'ayez pas à faire face à une maladie aussi complexe que la rhinite atrophique, nous vous recommandons de respecter les recommandations suivantes:

  1. Mener une vie active, tempérer le corps.
  2. Correctement, bien manger.
  3. Abandonnez les mauvaises habitudes - alcool, tabac.
  4. Respectez les règles d'hygiène personnelle.
  5. Traiter en temps opportun les maladies chroniques des organes ORL.
  6. Assurez-vous de consulter un médecin pour les ARVI, la grippe pour éviter les complications.

Vous savez maintenant comment traiter Ozena, mais cela ne signifie pas que, après avoir reçu des informations complètes sur le traitement de cette maladie, vous pouvez faire face à la maladie par vous-même..

Seul un médecin, sur la base des résultats des tests, d'une radiographie des sinus nasaux, peut dire exactement quelles sont les meilleures méthodes pour traiter la rhinite atrophique.

Vous devez peut-être recourir à une intervention chirurgicale ou rester sous traitement médicamenteux de la maladie.

Articles similaires:

  1. Comment traiter un nez qui coule pendant la grossesse? Un nez qui coule pendant la grossesse est assez courant. Beaucoup de femmes ne s'attachent pas...
  2. Traitement du nasopharynx à domicile Les maladies du nasopharynx sont l'une des maladies les plus courantes. Dans la gorge…
  3. Sinusite - traitement avec des remèdes populaires à la maison chez les adultes et les enfants Cela semblerait être une rhinite inoffensive, si vous ne prenez pas de traitement en temps opportun...

Ozena ou coryza fétide était autrefois appelé «cauchemar de rhinologie» par les médecins en raison du manque de traitements efficaces contre l'ozène.

Les traitements modernes de la rhinite fétide existent, mais ils reposent davantage sur des théories que sur les causes réellement établies de la maladie.

Le traitement Ozena vise principalement à améliorer la muqueuse nasale, à éliminer les mauvaises odeurs du nez, à traiter les croûtes dans le nez, à lutter contre les bactéries et à restaurer le volume normal de la cavité nasale..

Pourtant, comment traiter l'ozène? Le traitement d'Ozena peut être général, médicamenteux et chirurgical..

Le traitement général d'une rhinite fétide consiste à se débarrasser des écoulements nasaux nauséabonds et des croûtes nasales.

Le plus efficace est la propreté du nez et son nettoyage en temps opportun..

Pour adoucir les croûtes, on utilise: argousier, pêche, olive, beurre et autres huiles, vaseline, lanoline, pommade diachal.

Pour l'évacuation du mucus du nez, des irritants sont utilisés tels que: solution d'iode dans la glycérine, etc..

Après cela, vous n'avez pas besoin de vous moucher pendant 10 à 15 minutes, puis de vous débarrasser du mucus et de lubrifier votre nez avec une solution d'huile de l'un des moyens énumérés ci-dessus..

À ces fins, des remèdes populaires sont également utilisés..

Traitement médicamenteux d'Ozena

Aide à éliminer les croûtes qui causent une mauvaise odeur de nez.

Avant le lavage, vous devez insérer sans serrer des turundas imbibées: d'une enzyme protéolytique (pendant 20 minutes);

carotoline, solution d'huile de vitamines A et E, huile d'églantier, olive, pêche, huile de maïs (pendant une heure et demie), eau sulfurée d'hydrogène, etc..

Après cela, vous devez rincer le nez avec une seringue et un tube en caoutchouc ou irriguer avec un vaporisateur, en inclinant la tête vers l'avant et du côté opposé à la narine rincée. Ne pas inhaler la solution rincée dans le nez..

Comme solutions de lavage sont utilisées: solution isotonique de chlorure de sodium (solution saline), solution de thymol (2 gouttes d'un mélange de 1 mg de thymol et 20 ml d'alcool éthylique à 95%, ajoutées à 1 verre d'eau tiède), une solution à 2% de soude avec de la glycérine, solution de Lugol avec glycérine, une solution faible de nitrate d'argent, une solution faible de permanganate de potassium, une solution de solcoséryle, une solution de peroxyde d'hydrogène à 1%, une solution de dioxidine à 1%, etc..

  • Nettoyer le nez des croûtes et du mucus après le rinçage

Étalez les voies nasales pour ramollir la membrane muqueuse: huile d'argousier, solution d'huile de vitamines A et E, carotoline, pâte de chlorophylle carotène au beurre de cacao sous forme de bougies (environ, 2 g de pâte et 0,5 g de beurre), pommade à l'ichtyol mélangée à de l'huile de poisson et de la pêche huile (30 g, 5 g et 5 g, respectivement), pommade Vishnevsky, etc..

Injectez de la poudre de menthol et d'acide borique (0,3 mg et 10 mg, respectivement) dans le nez immédiatement après le rinçage et l'élimination des croûtes.

Chez les adultes, après cette procédure, il y a une amélioration significative et, dans certains cas, les enfants peuvent être complètement guéris..

  • L'utilisation d'antibiotiques dans le lac

L'antibiotique le plus efficace est la streptomycine (injections de 500 000 UI deux fois par jour par voie intramusculaire). Le cours dure 10 jours. La streptomycine peut être utilisée par voie topique sous forme de pommades et d'inhalation. Si une intolérance à la streptomycine est observée, le kefzol peut être remplacé.

Vous pouvez utiliser l'oxacilline, la zeporine, la métacycline, la gentamicine, l'érythromycine, la lincomycine, etc..

Pour faire des injections intramusculaires ou intraveineuses avec des médicaments: Ectofer, Ferrum-lek, etc..

  • Prendre des médicaments endocriniens
  • Électrophorèse endosonale

Habituellement utilisé pour l'électrophorèse: acide nicotinique, solution d'iodure de potassium, extrait d'aloès, solution de chymotrypsine, etc..

Il suffit généralement d'effectuer de 10 à 20 procédures.

  • Diathermie ou UHF sur la zone des ganglions sympathiques cervicaux ou un collier galvanique selon Shcherbak

Réalisé dans une polyclinique.

  • Thérapie ultratonique et rayonnement laser IR ultérieur

Réalisé dans une polyclinique.

  • OVNI (rayonnement ultraviolet) du nez

Pour effectuer cette procédure, vous devez vous asseoir à côté de l'appareil, qui fera briller un rayon ultraviolet dans le nez. La procédure dure 10 minutes et est effectuée à la clinique. Il peut y avoir une odeur désagréable ou une sensation de brûlure, dans ce dernier cas, vous devez en informer l'infirmière.

Traitement chirurgical Ozena

  • Opération pour l'introduction d'implants sous la muqueuse nasale

Cette méthode contribue au rétrécissement des voies nasales et est le plus souvent utilisée en pratique..

A cet effet, on utilise: paraffine, gelée de pétrole, graisse sous-cutanée du beige ou de l'abdomen du patient, cartilage de la côte du patient, plaques du cartilage de la cloison nasale d'un autre patient, plaques de l'os spongieux des animaux, bâtonnets acryliques, etc..

  • Opération de déplacement des parois latérales du nez

Cette technique endonasale permet d'améliorer l'hydratation de la muqueuse nasale et de soulager la croûte nasale..

Cette méthode est plus compliquée et moins tolérée, elle est recommandée dans les cas où les sinus maxillaires ou les voies nasales sont particulièrement larges.

Dans le cas de passages particulièrement larges, l'implant ne s'enracine pas bien.

La méthode la plus efficace pour les voies nasales particulièrement larges: première implantation, et après un an ou deux - chirurgie pour déplacer les voies latérales.

Si une courbure de la cloison nasale est observée avec un os bilatéral, il est préférable de procéder à une implantation sur le côté étroit du passage nasal et sur le côté le plus large - dans un mois pour effectuer un déplacement des voies latérales.

Se débarrasser complètement d'une rhinite nauséabonde est presque impossible, même en cas de chirurgie. La prophylaxie d'Ozena est un moyen de détection précoce de la maladie. Pour la détection précoce de l'ozène, une attention accrue doit être portée aux patients présentant des signes d'atrophie de la muqueuse nasale.

Ozena est une rhinite chronique, accompagnée de la formation de croûtes denses dans le nez, de mucus épais, d'une odeur fétide désagréable, d'une évolution prolongée et d'une congestion nasale constante. Le traitement Ozena avec des remèdes populaires, qui peut être utilisé à la fois indépendamment et en parallèle avec le traitement prescrit par le médecin, donne de bons résultats.

Ozena provoque une inflammation et une atrophie de la muqueuse nasale, ainsi que des formations osseuses dans les parois du nez. Un secret épais et abondant se forme, qui ne s'éteint pas, mais se dessèche en croûtes épaisses et denses. Ces croûtes dégagent une forte odeur désagréable et recouvrent presque toute la muqueuse nasale..

Ozena n'est pas si courant et affecte principalement les jeunes femmes. Ozena peut se développer pendant une longue période - jusqu'à plusieurs années. Le processus de traitement de l'ozène est également long et devrait inclure des médicaments de thérapie conservatrice, la médecine traditionnelle, la physiothérapie et même un traitement chirurgical pour réduire la lumière des sinus nasaux..

Les raisons de l'ozène ne sont pas entièrement comprises, mais le stress, l'hypothermie, les facteurs sociaux défavorables, le déséquilibre hormonal, d'autres maladies inflammatoires et les menstruations peuvent provoquer l'apparition ou l'exacerbation de la maladie. Les symptômes d'Ozena sont considérablement atténués pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi que dans la vieillesse.

Les patients atteints du lac notent une sensation de sécheresse dans le nez, une sensation de brûlure, la formation de croûtes denses dans la cavité nasale, une odeur fétide du nez et de la bouche, une altération de l'odorat, des difficultés à respirer par le nez. Par la méthode de la rhinoscopie, le médecin ORL peut voir des croûtes denses jaune-vert ou brunes à la surface de la membrane muqueuse. Les croûtes peuvent se propager au nasopharynx, au larynx, à la trachée. Ozena provoque souvent une trachéite, une pharyngite, une laryngite.

Le traitement Ozena est symptomatique, la tâche principale est d'éliminer les croûtes denses de la cavité nasale et une odeur fétide.

Différencier le diagnostic de "Ozena" des maladies de la gorge, des dents pourries, des maladies de l'estomac, des végétations adénoïdes - ce sont des maladies qui peuvent également être accompagnées d'une mauvaise haleine et du nez.

Pour un traitement plus efficace de l'ozène, le patient doit appliquer des méthodes de médecine traditionnelle.

Traitement Ozena avec des méthodes folkloriques.

1) Mélangez les herbes sèches en quantités égales: absinthe, menthe poivrée, sauge. Versez 5 cuillères à soupe de la collection dans un thermos, versez un litre d'eau bouillante. Insistez 2 heures. Buvez un verre trois fois par jour, comme du thé, et rincez-vous la bouche avec la même infusion.

2) Moudre finement les algues sèches sur un moulin à café pour obtenir une poudre, sans grosses particules. Chaque jour, 2 à 3 fois par jour, inhalez cette poudre dans le nez (ne respirez pas profondément pour éviter de faire pénétrer la poudre dans les bronches), comme si vous éternuez du tabac. La poudre d'algues aide à soulager les croûtes dures.

3) Chaque jour, 3-4 fois par jour dans chaque passage nasal, vous devez instiller de l'huile d'argousier, de l'huile d'églantier, de l'huile de chardon-Marie, des moyens alternatifs. Cela aidera à éviter la formation de croûtes denses et un lac malodorant..

4) Versez trois cuillères à soupe de romarin finement haché dans un bocal en verre avec un verre d'huile d'olive. Mettez pendant un mois dans un endroit sombre, le mélange doit être secoué quotidiennement. Filtrer, presser bien la matière première. Instiller de l'huile dans les voies nasales 4 fois par jour, pendant une semaine.

5) Versez 50 ml d'eau bouillie tiède sur trois cuillères à soupe d'oignons finement râpés. Ajoutez une demi-cuillère à café de miel au mélange. Insistez une demi-heure, puis filtrez. Enterrez la perfusion dans le nez jusqu'à 5 à 6 fois par jour.

6) Épluchez quatre gousses d'ail, hachez-les finement, ajoutez deux cuillères à soupe d'huile végétale, mettez dans un récipient en verre au bain-marie, laissez mijoter pendant une demi-heure. Retirer du feu, laisser reposer le mélange pendant 2 heures. Filtrer, instiller une goutte dans chaque narine jusqu'à 5 fois par jour.

7) Mettez deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans un verre d'eau bouillie tiède, ajoutez cinq gouttes de teinture d'iode, mélangez bien. La solution doit être aspirée dans les narines et rincée également le nasopharynx plusieurs fois par jour..

Mettez une cuillère à café de sel dans un verre d'eau tiède, de préférence du sel de mer. Le matin, immédiatement après le réveil et le soir, avant de vous coucher, vous devez aspirer la solution dans les narines plusieurs fois.

9) Faire fondre le saindoux de porc. Mettez la graisse dans un bol en émail, mélangez avec la même quantité de propolis. Chauffer le mélange au bain-marie en remuant, mais ne pas porter à ébullition. Le mélange doit être bien filtré, versé dans un bocal en verre avec un couvercle hermétique. Chaque jour, lubrifiez les narines avec une pommade aussi profondément que possible, en utilisant le petit doigt. La procédure peut être effectuée 2 fois par jour..

10) Mélangez 1 partie d'huile de menthe et 2 parties de miel naturel. Lubrifiez les narines quotidiennement, 2 à 3 fois par jour. Avec cette méthode de traitement, vous devez boire du thé au thym 3 fois par jour..

11) Utilisez une pommade au boromenthol pour lubrifier les voies nasales plusieurs fois par jour.

12) Ajoutez une cuillère à soupe de jus d'aloès frais dans un demi-verre d'eau tiède. La solution est aspirée dans les narines, la procédure est effectuée une fois par jour..

13) Mélangez l'huile de menthol avec l'huile d'olive dans des proportions égales. Tous les jours, 3 fois par jour, lubrifiez les voies nasales avec ce mélange.

14) Lors du traitement de l'ozène, les gouttes vasoconstricteurs ne doivent pas être utilisées. Pour faciliter la respiration par le nez, il est nécessaire de traiter les croûtes qui occupent toute la cavité nasale. Bien adoucir et éliminer les produits à base d'huiles liquides: huile d'olive mélangée à du menthol, eucalyptus, sapin dans un rapport de 10: 1.

15) Pour ramollir les croûtes dans la cavité nasale, effectuez quotidiennement la procédure suivante: respirez sur la vapeur des pommes de terre cuites, puis instillez dans le nez l'un des produits pétroliers.

16) Mélangez 20 cuillères à soupe d'eau bouillie tiède avec une cuillère à soupe de miel naturel (de préférence sarrasin ou citron vert). Tous les jours 2 fois, matin et soir, aspirez cette solution avec les narines, puis instillez un peu d'huile dans le nez.

17) Faites bouillir 2 pommes de terre en robe. Attendez que les pommes de terre aient un peu refroidi et placez-les sur les ailes du nez des deux côtés, après avoir laissé tomber de l'huile de menthol dans le nez. Gardez les pommes de terre au frais, puis le nez peut être lavé avec une décoction d'herbes ou de l'eau gazeuse.

Le traitement Ozena avec des méthodes folkloriques apporte toujours un effet tangible. La condition principale est que les procédures doivent être effectuées régulièrement, pendant assez longtemps. Dans les cas compliqués d'utilisation de recettes folkloriques, vous devez consulter un médecin.

être en bonne santé!

Les facteurs prédisposant au développement de l'ozena sont des conditions de vie insatisfaisantes (logement médiocre, nutrition insuffisante).

Les raisons du développement de l'ozena restent encore floues. Certains auteurs pensent que la cause de la maladie est une largeur excessive congénitale du nez, un raccourcissement des dimensions antéropostérieures de la cavité nasale, un sous-développement des sinus paranasaux et un crâne facial large..

Avec une respiration nasale totalement libre, une sécheresse atroce dans le nez et la présence de quelque chose d'étranger se font sentir.

Ces manifestations provoquent la nécessité de nettoyer le nez et le patient tente d'éliminer les croûtes accumulées. Dans certains cas, les croûtes s'accumulent en si grande quantité qu'elles bloquent complètement la cavité nasale. Ensuite, il y a une difficulté à respirer par le nez, qui passe rapidement après un soufflage vigoureux ou une élimination mécanique des croûtes.

Une maladie concomitante courante est l'inflammation du tube auditif et de l'oreille moyenne, qui entraîne des acouphènes et une perte auditive. Ozena peut se propager à la membrane muqueuse du pharynx, du larynx et de la trachée. Ensuite, il y a sécheresse de la gorge, enrouement et difficulté à respirer, en particulier avec une accumulation abondante de croûtes dans la trachée.

Le traitement conservateur d'Ozena comprend l'élimination de la sécheresse du nez, l'accumulation de croûtes et la désodorisation. Le nez est lavé avec une solution à 3% de peroxyde d'hydrogène, une solution rose pâle de permanganate de potassium ou une simple solution saline. Pour ce faire, utilisez un arrosoir nasal spécial ou une tasse Esmarch.

Certains auteurs ont observé une amélioration de l'état des patients atteints d'ozène grâce à l'utilisation de procédures physiothérapeutiques, par exemple de la diathermie et de l'iontophorèse. De bons résultats sont notés après l'inhalation d'air ionisé (il est donc conseillé aux patients de garder un ioniseur d'air à la maison).

L'essence du traitement chirurgical de l'ozène est le rétrécissement artificiel de la cavité nasale. De toutes les techniques chirurgicales, la plus douce est l'introduction de graisse, d'os et de cartilage dans la sous-muqueuse. À la suite de l'implantation du matériau, une forte réaction se produit de la part du périchondre et de la membrane muqueuse, qui se traduit par une formation accrue de tissu conjonctif, de vaisseaux et une augmentation de la taille et du nombre de glandes muqueuses. Ces changements après la chirurgie sont responsables de l'amélioration.

Une technique chirurgicale plus radicale est l'opération de Lautenschleger, qui consiste à presser la paroi interne du sinus maxillaire contre la cloison nasale. La paroi du sinus est séparée et fixée dans la position souhaitée avec un tampon. Par la suite, la paroi séparée est maintenue dans une nouvelle position par fusion des surfaces de la cloison nasale et de la conque nasale.

Ozena se développe lentement. L'écoulement nasal commence en premier. Ils sont visqueux, de plus en plus de pus et une odeur désagréable s'y retrouvent. Les patients se plaignent d'une sécheresse constante du nez, de difficultés respiratoires. Des croûtes brunes ou jaune-vert se forment dans le nez qui couvrent toute la cavité nasale et peuvent même se propager au nasopharynx, au pharynx, au larynx et à la trachée. Tout cela s'accompagne d'une odeur très désagréable, qui augmente chez les filles pendant la menstruation, cependant, les victimes elles-mêmes ne la ressentent qu'au tout début de la maladie, car avec le temps, leur odorat diminue ou disparaît complètement. Les saignements de nez sont également possibles. douleur dans le nez. Le sommeil est progressivement perturbé et une fatigue constante se développe. De nombreuses personnes souffrant d'Ozena se plaignent d'une perte auditive.

En raison du fait que le pus du nasopharynx pénètre dans le tractus gastro-intestinal, des nausées, des ballonnements, un manque d'appétit, de la constipation, des selles fétides sont possibles.

Après avoir enlevé les croûtes, la cavité nasale est dilatée et sur ses parois, vous pouvez trouver un écoulement jaune-vert.

Les premières informations sur le lac remontent à 1500 avant JC - en Egypte, cette maladie s'appelait naa. Les hindous l'appelaient putinasia (nez malodorant), mais ils l'ont rencontré un peu plus tard. Et Galen l'a qualifiée d'ulcère fétide du nez. Cependant, plus tard, au 9ème siècle après JC, Constantin l'Africain a identifié deux formes d'ozène - ulcéreuse et non ulcéreuse. Bien sûr, tout ce temps, les gens ont essayé de comprendre ce qui se passe dans le nez pendant le lac. Pendant les croisades, les médecins étaient convaincus que l'ozène était une manifestation de la syphilis. Et ce n'est qu'au 19ème siècle qu'il a été découvert que cette maladie était basée sur l'atrophie de la muqueuse nasale..

Habituellement, les enfants de 7 à 8 ans souffrent d'ozène. Il y a des cas où la maladie a commencé beaucoup plus tôt, chez des enfants de deux ans nourris au biberon. Et chez les personnes âgées, c'est extrêmement rare. Ozena est particulièrement fréquente chez les filles..

Facteurs de risque d'Ozena:

l'ozène unilatéral se développe généralement chez ceux qui ont un septum nasal dévié. Habituellement, le côté large est affecté et, dans l'étroit, le processus pathologique est lent ou ne se déroule pas du tout. il y a aussi une ozena sans croûtes. Sous cette forme, il n'y a pas de croûtes ni d'écoulement nasal, mais tous les autres signes sont présents.

Au début, il peut être difficile de poser un diagnostic, car il peut ne pas y avoir de signes caractéristiques, en particulier chez les enfants. Le diagnostic devient clair plus tard, avec l'apparition de signes caractéristiques. Il est basé sur l'odeur caractéristique du nez et la présence de croûtes. Mais vous devez faire une rhinoscopie et une pharyngoscopie pour comprendre jusqu'où le processus pathologique est allé.

Il n'y a pas de traitement efficace pour cette maladie, car sa cause exacte est inconnue. Pour améliorer l'état du patient, un lavage nasal quotidien avec du chlorure de sodium et des solutions alcalines est prescrit. Cependant, cela doit être fait avec prudence, avec un arrosoir spécial, et ne pas inhaler l'eau lors du rinçage. À l'aide de solutions enzymatiques, ils ramollissent et éliminent les croûtes. Pour lutter contre Klebsiella pneumoniae ozaenae, une antibiothérapie est prescrite, généralement des antibiotiques de la série des aminosides.

La physiothérapie donne un bon effet. en particulier l'électrophorèse, la thérapie UV et laser.

Le traitement chirurgical de l'ozène consiste en un rétrécissement artificiel de la cavité nasale. Cela peut être fait en déplaçant les parois du nez vers son septum, en introduisant des implants sous la membrane muqueuse du septum nasal ou la membrane muqueuse du sinus nasal inférieur.

Des opérations sont souvent effectuées à la suite desquelles la muqueuse nasale est en outre hydratée. Ceci est réalisé en redirigeant les larmes vers la cavité nasale..

La métaplasie, c'est-à-dire la transformation d'un tissu d'un type en un autre, au cours de l'osénie conduit à la transformation de l'épithélium cylindrique cilié en un épithélium plat. Cependant, avec la rhinite atrophique habituelle, elle survient extrêmement rarement et seulement dans de petites zones..

À ce jour, les causes de l'ozène, ainsi que ses symptômes, ne sont pas bien compris. Un certain nombre d'experts affirment que la pathologie congénitale de la cavité nasale est à blâmer: une largeur excessivement augmentée du nez, des sinus paranasaux sous-développés et une partie faciale large du crâne. Les opposants à cette théorie pensent que l'ozène doit son origine à la dégénérescence de la muqueuse nasale, qui, à la suite de ce processus, se désintègre progressivement, donnant lieu à une odeur désagréable..

Les traitements traditionnels pour l'ozène comprennent la sécheresse nasale et les croûtes et la désodorisation. Dans ce cas, le nez est lavé avec une solution à 3% de peroxyde d'hydrogène, de permanganate de potassium (rose) et une solution saline simple. Pour plus de commodité, utilisez une tasse Esmarch ou un arrosoir pour le nez. La procédure de lavage est assez simple: le patient doit incliner la tête vers l'avant, ouvrant légèrement la bouche pour que le liquide médicinal s'écoule librement à travers l'une des moitiés du nez et ne soit pas avalé. Pendant le processus de lavage, vous devez agir avec prudence, assurez-vous que le médicament n'entre pas dans le tube auditif.

Le médecin peut également effectuer une tamponnade de Gotstein. Un tampon imbibé d'une solution à un à deux pour cent d'iode dans la glycérine est placé dans la cavité nasale et laissé pendant deux à trois heures. Ensuite, le tampon est retiré et avec lui les croûtes avec une odeur désagréable sont éliminées. Dans certains cas, il est recommandé de lubrifier le nez quotidiennement avec une solution de 2 à 5% d'iodoglycérine.

Il convient de mentionner le traitement à la pâte de chlorophylle carotène, qui est fabriqué selon la recette de F.T.Solodky. Le patient est injecté quotidiennement pendant un mois dans les deux moitiés du nez, une bougie de cette pâte. En seulement 5 à 10 minutes, l'odeur défavorable du nez disparaît. L'effet dure deux jours. Avec la prochaine introduction de la pâte, la période de désodorisation augmente. Ce cours de traitement doit être effectué quatre fois par an..

Récemment, de nouvelles tendances sont apparues dans le traitement de l'ozène. L'os a été remplacé par du polystyrène (ivalone) avec une nouvelle administration d'acétate de désoxycorticostéroïde sous la peau du patient en tant qu'hormone qui stimule le développement des tissus conjonctifs et des vaisseaux sanguins.

Ozena est une rhinite chronique, accompagnée de la formation de croûtes denses dans le nez, de mucus épais, d'une odeur fétide désagréable, d'une évolution prolongée et d'une congestion nasale constante. Le traitement Ozena avec des remèdes populaires, qui peut être utilisé à la fois indépendamment et en parallèle avec le traitement prescrit par le médecin, donne de bons résultats.

Ozena provoque une inflammation et une atrophie de la muqueuse nasale, ainsi que des formations osseuses dans les parois du nez. Un secret épais et abondant se forme, qui ne s'éteint pas, mais se dessèche en croûtes épaisses et denses. Ces croûtes dégagent une forte odeur désagréable et recouvrent presque toute la muqueuse nasale..

Ozena n'est pas si courant et affecte principalement les jeunes femmes. Ozena peut se développer pendant une longue période - jusqu'à plusieurs années. Le processus de traitement est également long et devrait inclure des médicaments de thérapie conservatrice, la médecine traditionnelle, la physiothérapie et même un traitement chirurgical pour réduire la lumière des sinus.

Les raisons de l'ozène ne sont pas entièrement comprises, mais le stress, l'hypothermie, les facteurs sociaux défavorables, le déséquilibre hormonal, d'autres maladies inflammatoires et les menstruations peuvent provoquer l'apparition ou l'exacerbation de la maladie. Les symptômes d'Ozena sont considérablement atténués pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi que dans la vieillesse.

Les patients notent une sensation de sécheresse dans le nez, de brûlure, la formation de croûtes denses dans la cavité nasale, une odeur fétide du nez et de la bouche, une altération de l'odorat, des difficultés respiratoires nasales. Par la méthode de la rhinoscopie, le médecin ORL peut voir des croûtes denses jaune-vert ou brunes à la surface de la membrane muqueuse. Les croûtes peuvent se propager au nasopharynx, au larynx, à la trachée. Ozena provoque souvent une trachéite, une pharyngite, une laryngite.

Le traitement Ozena est symptomatique, la tâche principale est d'éliminer les croûtes denses de la cavité nasale et une odeur fétide.

Différencier le diagnostic de "Ozena" des maladies de la gorge, des dents pourries, des maladies de l'estomac, des végétations adénoïdes - ce sont des maladies qui peuvent également être accompagnées d'une mauvaise haleine et du nez.

Pour un traitement plus efficace, le patient doit appliquer les méthodes de médecine traditionnelle.

Traitement Ozena avec des méthodes folkloriques

1) Mélangez les herbes sèches en quantités égales: absinthe, menthe poivrée, sauge. 5 cuillères à soupe Versez la collection dans un thermos, versez 1 litre d'eau bouillante. Insistez 2 heures. Buvez un verre trois fois par jour, comme du thé, et rincez-vous la bouche avec la même infusion.

2) Moudre finement les algues sèches sur un moulin à café pour obtenir une poudre, sans grosses particules. Chaque jour, 2 à 3 fois par jour, inhalez cette poudre dans le nez (ne respirez pas profondément pour éviter de faire pénétrer la poudre dans les bronches), comme si vous éternuez du tabac. La poudre d'algues aide à soulager les croûtes dures.

3) Chaque jour, 3-4 fois par jour dans chaque passage nasal, vous devez instiller de l'huile d'argousier, de l'huile d'églantier, de l'huile de chardon-Marie, des moyens alternatifs. Cela aidera à éviter la formation de croûtes denses et une odeur nauséabonde..

4) 3 c. À soupe Versez le romarin sauvage finement haché dans un bocal en verre avec un verre d'huile d'olive. Mettez pendant un mois dans un endroit sombre, le mélange doit être secoué quotidiennement. Filtrer, presser bien la matière première. Instiller de l'huile dans les voies nasales 4 fois par jour, pendant une semaine.

5) 3 c. À soupe Versez 50 ml d'oignon finement râpé avec de l'eau bouillie tiède. Ajouter 1/2 cuillère à café au mélange. mon chéri. Insistez une demi-heure, puis filtrez. Enterrez la perfusion dans le nez jusqu'à 5 à 6 fois par jour.

6) Épluchez 4 gousses d'ail, hachez-les finement, versez 2 cuillères à soupe. huile végétale, mettre dans un récipient en verre dans un bain-marie, noircir pendant une demi-heure. Retirer du feu, laisser reposer le mélange pendant 2 heures. Filtrer, instiller 1 goutte dans chaque narine jusqu'à 5 fois par jour.

7) Mettez 2 cuillères à soupe dans un verre d'eau bouillie tiède. bicarbonate de soude, égouttez 5 gouttes de teinture d'iode, mélangez bien. La solution doit être aspirée dans les narines et rincée également le nasopharynx plusieurs fois par jour..

Mettez 1 cuillère à café dans un verre d'eau tiède. le sel, mieux que la mer. Le matin, immédiatement après le réveil et le soir, avant de vous coucher, vous devez aspirer la solution dans les narines plusieurs fois.

9) Faire fondre le saindoux de porc. Mettez la graisse dans un bol en émail, mélangez avec la même quantité de propolis. Chauffer le mélange au bain-marie en remuant, mais ne pas porter à ébullition. Le mélange doit être bien filtré, versé dans un bocal en verre avec un couvercle hermétique. Chaque jour, lubrifiez les narines avec une pommade aussi profondément que possible, en utilisant le petit doigt. La procédure peut être effectuée 2 fois par jour..

10) Mélangez 1 partie d'huile de menthe et 2 parties de miel naturel. Lubrifiez les narines quotidiennement, 2 à 3 fois par jour. Avec cette méthode de traitement, vous devez boire du thé au thym 3 fois par jour..

11) Utilisez une pommade au boromenthol pour lubrifier les voies nasales plusieurs fois par jour.

12) Ajoutez 1 cuillère à soupe dans un demi-verre d'eau tiède. jus d'aloès fraîchement pressé. La solution est aspirée dans les narines, la procédure est effectuée une fois par jour..

13) Mélangez l'huile de menthol avec l'huile d'olive dans des proportions égales. Tous les jours, 3 fois par jour, lubrifiez les voies nasales avec ce mélange.

14) Lors du traitement de l'ozène, les gouttes vasoconstricteurs ne doivent pas être utilisées. Pour faciliter la respiration par le nez, il est nécessaire de traiter les croûtes qui occupent toute la cavité nasale. Bien adoucir et éliminer les produits à base d'huiles liquides: huile d'olive mélangée à du menthol, eucalyptus, sapin dans un rapport de 10: 1.

15) Pour ramollir les croûtes dans la cavité nasale, effectuez quotidiennement la procédure suivante: respirez sur la vapeur des pommes de terre cuites, puis instillez dans le nez l'un des produits pétroliers.

16) Mélangez 20 c. eau bouillie tiède avec 1 cuillère à soupe. miel naturel (meilleur que le sarrasin ou le citron vert). Tous les jours 2 fois, matin et soir, aspirez cette solution avec les narines, puis instillez un peu d'huile dans le nez.

17) Faites bouillir 2 pommes de terre en robe. Attendez que les pommes de terre aient un peu refroidi et placez-les sur les ailes du nez des deux côtés, après avoir laissé tomber de l'huile de menthol dans le nez. Gardez les pommes de terre au frais, puis le nez peut être lavé avec une décoction d'herbes ou de l'eau gazeuse.

Le traitement Ozena avec des méthodes folkloriques apporte toujours un effet tangible. La condition principale est que les procédures doivent être effectuées régulièrement, pendant assez longtemps. Dans les cas compliqués d'utilisation de recettes folkloriques, vous devez consulter un médecin.

L'une des maladies les plus désagréables de la cavité nasale est l'ozène ou la rhinite atrophique. À la base, il s'agit d'un processus chronique d'inflammation de la membrane muqueuse de la région interne de la cavité nasale, provoquant sa dégénérescence. Les principaux symptômes de cette maladie sont la formation de tissus secs et morts dans le nez, à la suite de quoi une sécrétion sanguine peut se former, l'odorat diminue et le septum sensible à l'intérieur du nez s'effondre. Dans les formes plus sévères, l'ozène peut provoquer la destruction du tissu osseux dur. Dans ce cas, une personne est confrontée à un processus très désagréable d'élargissement des ouvertures des narines. Une forme de rhinite atrophique aux conséquences aussi graves est appelée ozène. Avec lui, l'air inhalé à travers l'ouverture nasale le sèche assez fortement, ce qui entraîne des sensations désagréables non seulement pour le porteur de la maladie, mais également une gêne pour les personnes qui l'entourent. Ceci s'explique par l'odeur désagréable que le patient exhale.

La rhinite atrophique se présente sous deux formes. La forme primaire peut être provoquée de plusieurs manières: prédisposition génétique, modifications de l'organisme pendant la puberté, bactérie Klebsiella ozenae. La forme secondaire peut être formée à la suite d'opérations chirurgicales sur le nez, d'un déséquilibre des substances endocriniennes dans le corps féminin, d'une carence en fer, en vitamine D.

Le diagnostic d'une maladie telle que l'ozène peut inclure des tests de laboratoire des sécrétions des sinus et la détermination de la quantité de fer dans le sérum sanguin. Il est également utile d'avoir une tomographie ou une radiographie des sinus..

Après avoir confirmé le diagnostic, vous devez immédiatement procéder au traitement de la maladie. Bien que de nombreux médecins pensent qu'il est impossible de guérir la rhinite atrophique chronique, cela vaut la peine d'essayer. À tout le moins, vous pouvez vous débarrasser des symptômes de la maladie et, tout au plus, l'oublier pendant longtemps..

Car le problème principal d'un patient atteint de rhinite atrophique est la sécheresse de la cavité nasale interne et la formation d'une croûte dessus; des procédures d'hydratation doivent être effectuées périodiquement. L'irrigation du nez avec une solution isotonique tamponnée d'eau chaude est parfaite pour cela. Pour un effet plus fort, il est recommandé de nettoyer la cavité nasale des sécrétions qui contiennent le pathogène. Une telle opération utilisant des instruments spéciaux est mieux réalisée par un médecin ORL. Si la maladie s'accompagne d'un écoulement important de liquide purulent. il est impératif d'utiliser des médicaments à action antimicrobienne. Ils peuvent être utilisés à la fois pour le rinçage du nez et l'hydratation avec un spray.

De plus, des médicaments contenant des substances avec différents spectres d'action peuvent être utilisés pour le traitement. Par exemple, l'acétylchitéine, le sulfate de tuaminoheptane, qui resserre les vaisseaux sanguins et agit comme un mucolytique.

En plus du traitement préventif, l'ozène peut être influencé par une méthode chirurgicale. Le but de l'opération est de rétrécir l'ouverture nasale. Dans ce cas, une couche intermédiaire à base d'alloplastes est implantée dans la cavité nasale. Cela peut être du téflon, du lavsan, du cartilage, du nylon. Les principaux inconvénients de cette méthode sont l'absence de garantie à 100% d'un effet positif et la probabilité de rejet par le corps des éléments implantés..

Il est possible d'évaluer les résultats du traitement seulement après un moment où il devient enfin clair si les symptômes de la maladie persistent ou non. Mais dans tous les cas, même se débarrasser des manifestations symptomatiques de la rhinite atrophique sera un bon résultat pour prévenir cette maladie..

Ozena est un coryza fétide. La maladie est un processus progressif dans la membrane muqueuse, ainsi que dans les structures nasales osseuses. Le coryza est accompagné d'une décharge désagréable et offensive. La maladie est caractérisée par un grand nombre de croûtes dans le nez et une perte d'odeur.

Ozena est connue depuis l'Antiquité, lorsque les Egyptiens l'ont décrite mille ans avant JC dans leurs manuscrits. De nos jours, il est assez rare et survient chez environ 1 à 3% des patients âgés de quarante à cinquante ans. Le plus souvent, les femmes et les enfants tombent malades. Il n'y a eu aucun cas d'Ozena parmi les Arabes ou les Nègroïdes..

Les principales raisons de l'apparition d'une rhinite fétide comprennent:

blessures aux os du nez ou du squelette facial; dommages au nœud palatin; dommages au nerf trijumeau; maladies infectieuses: rougeole, rubéole, diphtérie, scarlatine, varicelle; maladies chroniques: sinusite, amygdalite, rhinite, adénoïdite, pharyngite; manque de conditions de vie nécessaires; mauvaises habitudes; trouble de l'alimentation.

Il existe plusieurs théories sur l'origine de l'ozen:

  1. La théorie anatomique est associée à la présence de voies nasales dilatées, au sous-développement des sinus paranasaux, à une partie faciale trop large du crâne.
  2. La théorie infectieuse suggère que les personnes malades ont un grand nombre de microflores différentes. L'agent causal exact n'a pas encore été déterminé, mais dans 80% des cas, il s'agit de Klebsiella ozeny.
  3. Dans la théorie héréditaire de l'apparition de la maladie, on parle de plusieurs cas d'ozène dans la même famille. Cela indique une prédisposition génétique.
  4. La théorie neurogène parle des troubles de l'innervation autonome.
  5. La théorie endocrinienne parle des caractéristiques de la maladie chez les femmes et les relie aux changements hormonaux dans le corps pendant la grossesse, la ménopause et les menstruations.

Klebsiella ozeny sont des bactéries pathogènes conditionnelles d'une espèce aérobie facultative. Ils tirent leur nom du nom du microbiologiste scientifique allemand Devin Klebs. Extérieurement, ce sont des bâtons elliptiques courts et épais. Leurs dimensions ne dépassent pas quelques micromètres. Ils ne forment pas de spores, sont immobiles et ont des capsules prononcées qui les rendent stables et les protègent des facteurs externes défavorables. Ils peuvent être dans le sol, l'eau, sur divers objets à l'intérieur pendant une longue période. L'environnement laiteux est favorable à leur reproduction même à des températures inférieures à zéro. À des températures supérieures à 65 ° C, les bactéries meurent en une heure. Les ozenes de Klebsiella provoquent de graves maladies chroniques du larynx, du pharynx et de la trachée.

La maladie se produit en trois étapes: initiale, active et finale.

Le stade initial peut apparaître à l'âge de sept à huit ans. Il commence imperceptiblement et se développe progressivement. Après un certain temps, les parents remarquent que l'enfant a un écoulement nasal persistant. Au début, le mucus est visqueux, puis avec du pus et une odeur désagréable. L'enfant devient léthargique, se fatigue rapidement et ne dort pas bien, il a souvent mal à la tête. Cette étape est caractérisée par une évolution progressive, extrêmement difficile à arrêter avec un traitement médicamenteux. Des croûtes se forment dans le nez, l'odeur de l'écoulement devient si désagréable que les gens autour de l'enfant la remarquent. Pendant la puberté, l'odeur s'intensifie encore plus. Au fil du temps, l'odorat disparaît et le patient ne le remarque plus.

Le stade actif de développement de l'ozène est caractérisé par une grande quantité de croûtes sèches dans le nez. difficulté à respirer par le nez, épaississement des lèvres, narines et voies nasales dilatées.

L'étape finale ou terminale apparaît après quarante ans. Cela peut être appelé une auto-cure lorsque les croûtes et l'odeur fétide ont disparu. Les changements atrophiques au fil des ans entraînent une rhinite chronique et un nez sec.

L'ozène unilatéral survient souvent chez les patients présentant un septum nasal dévié. L'évolution de la maladie a une forme classique et se développe dans la moitié la plus large du nez.

L'ozène localisé n'affecte que certaines zones de la cavité nasale. Le plus souvent, ce sont des passages intermédiaires, où l'atrophie se produit. L'hypertrophie est observée dans les régions antérieures.

Il y a un ozena sans odeur désagréable et sans croûtes. D'autres signes de la maladie sont présents dans ce cas à des degrés divers..

Au stade initial, il est difficile de diagnostiquer l'ozène, en particulier chez les enfants traités pour une rhinite chronique par un oto-rhino-laryngologiste. Seule l'endoscopie peut donner une image fidèle de la maladie. La rhinoscopie peut révéler un élargissement des voies nasales, une atrophie des cornets et des muqueuses, et la présence de croûtes vert-jaune denses. Une fois les croûtes enlevées, une membrane muqueuse rose, saignante et très amincie peut être observée. Les voies nasales dilatées vous permettent de voir au cours d'une conversation la paroi arrière du pharynx, le mouvement du palais mou et l'entrée du sinus sphénoïde. La microscopie révèle une métaplasie de l'épithélium cilié dans le squameux et kératinisé. La pharyngoscopie détermine les changements atrophiques qui se sont produits à l'arrière du pharynx et la laryngite atrophique. La radiographie des sinus paranasaux et du crâne diagnostique des modifications du tissu osseux et sa transformation en tissu fibreux. La même chose peut être vue en effectuant une tomodensitométrie. L'examen bactériologique est prescrit en prélevant des écouvillons de la gorge et du nez.

Étant donné qu'Ozena est difficile à diagnostiquer et que l'agent pathogène exact n'est pas connu, les méthodes de traitement peuvent être à la fois thérapeutiques et chirurgicales. La thérapie médicamenteuse comprend des traitements généraux et locaux. Des médicaments antibactériens sont utilisés pour éliminer Klebsiella ozena. Un rinçage du nez avec une solution de chlorure de sodium à 0,9%, ainsi que des alcalins et des désinfectants est prescrit. Pour se débarrasser de nombreuses croûtes dans le nez, un tampon avec des enzymes protéolytiques est inséré avant le rinçage. Ensuite, une pommade et une instillation endonasale sont appliquées. Ce sont des procédures d'irrigation goutte à goutte de la membrane muqueuse avec des médicaments antiseptiques, des antibiotiques, des antiseptiques locaux. Il peut s'agir de rasters d'argent ou de Lugol, d'huile d'argousier, d'huiles vitaminées. Des procédures physiothérapeutiques sont également prescrites: électrophorèse à l'iodure de potassium, à l'acide nicotinique, à la chymotrypsine, au laser et aux rayons ultraviolets.

Il existe plusieurs moyens de traitement dans la méthode chirurgicale. L'un d'eux vise à rétrécir les voies nasales. Il s'agit d'une opération pour déplacer les parois nasales latérales et implanter de la paraffine ou de la vaseline sous la muqueuse et sous le septum. Le procédé comprend également la transplantation d'autogreffes et l'implantation de billes et de bâtons acryliques. Utilisez une technique pour stimuler la membrane muqueuse. Ivalon (analogue osseux) est placé dans la région de la partie postérieure du septum à l'endroit où se trouve le plexus nerveux. Pour hydrater, utilisez la technique Almeida. Un trou est fait dans le sac lacrymal pour permettre à la déchirure de pénétrer dans le passage nasal. Selon la méthode de Vitmaak, le canal parotidien est suturé au sinus maxillaire. Après cela, le secret pénètre dans la zone du passage nasal moyen. Il existe un traitement selon la formule de F.T. il consiste en l'utilisation de pâte de chlorophylle carotène. Des bougies de cette pâte sont injectées dans le nez du patient tous les jours pendant un mois. Après dix minutes, l'odeur désagréable disparaît, qui n'apparaît pas pendant deux jours. Avec les procédures suivantes, la désodorisation augmente avec chacun. Un certain nombre d'études médicales ont montré l'efficacité de l'utilisation de la diathermie et de l'iontophorèse. Le patient inhale de l'air ionisé. À ce jour, le moyen le plus efficace de traiter l'ozène est l'opération Lautnschläger. Sur le plan chirurgical, la paroi interne du sinus maxillaire est pressée contre le septum nasal. Ensuite, le mur est séparé et fixé dans la position correcte dans laquelle il est maintenu.

En traitement conservateur, les ozenes utilisent des mesures thérapeutiques pour éliminer le nez sec et les croûtes. Effectuez les procédures de rinçage avec du peroxyde d'hydrogène ou une solution faible de permanganate de potassium. Une solution saline normale fonctionnera également. Utilisez un arrosoir ou une tasse Esmarch pour cela. Pour éviter que du liquide ne pénètre dans votre oreille, inclinez la tête et ouvrez légèrement la bouche. Lubrifiez le nez avec 2% ou 5% d'iodoglycérine.

Ozena est efficacement traité avec des recettes de médecine traditionnelle. Les traitements réguliers sont efficaces même dans les cas les plus avancés.

Prenez une teinture à base de plantes. Pour ce faire, mélangez des quantités égales de sauge, d'absinthe et de menthe. Versez le mélange à raison de cinq cuillères à soupe dans un thermos et versez un litre d'eau bouillante. Insistez pendant deux heures. Boire un verre trois fois par jour.

Broyez les algues séchées dans un mélangeur en poudre. Inhalez la poudre plusieurs fois par jour..

Ajoutez de l'huile d'argousier, d'églantier ou de chardon-Marie trois fois par jour.

Mélangez deux parties de miel et une partie d'huile de menthe et lubrifiez trois fois par jour.

Mélangez des proportions égales de menthol et d'huile d'olive. Lubrifiez votre nez trois fois par jour.

Mélangez quatre gousses d'ail avec deux cuillères à soupe d'huile végétale et laissez mijoter au bain-marie pendant trente minutes. Laisser refroidir, laisser reposer deux heures, puis filtrer. Instiller cinq fois par jour, une goutte dans chaque narine..

Dans un bol en verre, mélanger trois cuillères à soupe de romarin haché et un verre d'huile d'olive. Laisser reposer un mois dans un endroit sombre en agitant quotidiennement. Puis pressez et filtrez. Instillez le produit résultant quatre fois par jour dans chaque narine..

Versez trois cuillères à soupe d'oignons hachés avec cinquante millilitres d'eau bouillie tiède et ajoutez une cuillère à café de miel. Laisser agir trente minutes puis filtrer. Enterrez cinq à six fois par jour.

Faites fondre la graisse intérieure. Mélangez la graisse obtenue en quantités égales avec de la propolis. Chauffer le mélange obtenu dans un bain-marie, en remuant constamment, mais sans bouillir. Puis filtrez, versez dans un bocal en verre et fermez hermétiquement. Lubrifiez votre nez quotidiennement aussi profondément que possible au moins deux fois par jour.

Respirez par paires sur des pommes de terre bouillies. La croûte accumulée dans le nez devient molle. Puis enterrez les gouttes d'huile.

Faire bouillir deux pommes de terre de taille moyenne. Trempez de l'huile de menthol dans votre nez et appliquez les racines légèrement refroidies sur les ailes du nez des deux côtés jusqu'à ce qu'elles soient complètement froides. Après cela, rincez-vous le nez avec une solution à base de plantes ou de soude..

Versez une cuillère à soupe de jus d'aloès frais avec un demi-verre d'eau bouillie tiède. Aspirez la solution par les narines une fois par jour.

Dissoudre une cuillère à soupe de miel de sarrasin ou de tilleul dans un verre d'eau bouillie tiède. Le matin et le soir, aspirez avec vos narines puis appliquez des gouttes d'huile..

Mettez deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude et cinq gouttes d'iode dans un verre d'eau bouillie. Rincer le nasopharynx et inspirer par les narines plusieurs fois par jour.

Dans le traitement de l'ozène, des antibiotiques systémiques sont utilisés. Ce sont des médicaments du groupe des aminosides - Gentomycine, Streptomycine. Ils sont administrés par injection intramusculaire. Le groupe Lincomycine est également utilisé. C'est l'érythromycine, l'oxacilline.

Les complications locales de l'ozène comprennent la pharyngite. laryngite. sinusite. sinusite. laryngotrachéite. Il peut y avoir une inflammation oculaire sous forme de bléphorite, conjonctivite, kératite. Complication possible sous forme d'otite moyenne.

Les complications à long terme comprennent: la pneumonie, la névralgie du trijumeau, la bronchite, la méningite. Les organes du tractus gastro-intestinal souffrent également. La constipation, les flatulences, la gastrite, la dyspepsie se produisent. Les complications du système nerveux sont exprimées par la neurasthénie, la dépression, la perte de mémoire et l'apathie intellectuelle.

Ozena (le terme vient du nom de la pieuvre de mer, dégageant une odeur similaire), ou rhinite fétide, est une maladie qui comprend une triade de symptômes: atrophie chronique de la muqueuse avec lésions osseuses, écoulement abondant et nauséabond, croûtes volumineuses.

Les raisons, ainsi que le traitement efficace de la pathologie, ne sont pas bien compris. Pour soulager l'état des patients, des mesures symptomatiques sont utilisées. La maladie a tendance à se résoudre spontanément.

Aujourd'hui, les causes de la maladie restent un domaine d'intérêt pour les discussions scientifiques. Il existe un certain nombre de théories avec divers degrés de preuves..

On pense que les éléments suivants peuvent contribuer au dessèchement de la muqueuse et des lésions infectieuses:

larges voies nasales (théorie anatomique); maladies passées de la cavité nasale (théorie physiopathologique); la présence de foyers infectieux chroniques dans les sinus (théorie focale); prédisposition génétique (théorie héréditaire); diminution de l'immunité (théorie immunitaire).

La maladie touche souvent les jeunes femmes. De plus, les premiers signes peuvent être notés déjà à un âge précoce, passant au stade actif à l'adolescence.

Facteurs favorisant l'apparition de la pathologie:

conditions sanitaires et domestiques défavorables; une mauvaise nutrition; thérapie inadéquate pour les maladies antérieures; spécificités professionnelles; mauvaises habitudes.

Ces derniers expliquent la prévalence particulière de l'ozène dans les pays en développement..

En faveur du diagnostic d'ozène, établi par un oto-rhino-laryngologiste lors de l'examen, il y a trois signes:

  • rhinite atrophique, dans laquelle il y a un amincissement de la muqueuse nasale;
  • la formation d'une sécrétion épaisse vert jaunâtre en grande quantité, alternée avec un nez sec;
  • tapissant la surface interne de plusieurs croûtes de teinte gris sale ou jaune-vert, qui s'épaississent progressivement et, dans les cas graves, se propagent à la trachée.
  • congestion nasale;
  • écoulement nauséabond;
  • fatigue accrue.
  • modifications dystrophiques du cartilage et du tissu osseux du nez;
  • perte d'odorat, expansion pathologique significative des voies nasales (de sorte qu'il soit facile de voir la paroi postérieure du nasopharynx);
  • maux de tête dans la région de la couronne et du front;
  • gorge sèche, enrouement, difficulté à respirer;
  • détérioration des performances mentales;
  • les troubles du sommeil;
  • léthargie.
  • l'écoulement nasal disparaît;
  • les croûtes cessent de se former;
  • l'odeur disparaît;
  • la destruction osseuse et l'atrophie muqueuse persistent, mais ne progressent pas.
  • rinçage régulier de la cavité nasale avec une solution physiologique ou alcaline (1 cuillère à café de sel, de soude et de sucre par litre d'eau);
  • instillation d'une solution à 25% dans du glucose glycérine;
  • utilisation locale de médicaments antibactériens à base de streptomycine;
  • l'utilisation d'antibiotiques systémiques du groupe des aminosides (gentomycine, streptomycine), généralement sous forme d'injections intramusculaires, ainsi que la lincomycine, l'oxacilline, l'érythromycine, etc.
  • physiothérapie (irradiation ultraviolette, électrophorèse de la cavité nasale, diathermie et / ou thérapie UHF dans la zone des ganglions cervicaux sympathiques);
  • prendre des médicaments contenant du fer (Ferrum-Lek, etc.);
  • prendre des médicaments pour corriger les troubles endocriniens, etc..
  • une forme atrophique localisée ne se développe pas dans toute la membrane muqueuse, mais seulement à certains endroits de la cavité nasale et du nasopharynx. Dans le reste du nez, la membrane muqueuse reste normale ou presque normale. Habituellement, les voies nasales moyennes sont affectées.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat