loader

Principal

Scarlatine

Otite moyenne aiguë

L'otite moyenne aiguë est un processus inflammatoire aigu qui peut se développer dans toutes les parties de l'oreille, mais dans la plupart des cas, ce terme fait référence à une inflammation aiguë de l'oreille moyenne, c'est-à-dire une otite moyenne aiguë..

L'oreille est un organe complexe qui non seulement perçoit les vibrations sonores, mais est également responsable de la position du corps dans l'espace et de la capacité à maintenir l'équilibre. L'oreille est divisée en trois sections - externe, moyenne et interne. L'oreille externe est formée par l'oreillette et le conduit auditif, qui se termine par le tympan. La fonction de l'oreille externe est de capter les signaux sonores et de les transmettre aux structures de l'oreille moyenne. L'oreille moyenne est constituée de la cavité tympanique, située entre la membrane tympanique et l'ouverture de l'os temporal. Dans la cavité tympanique, il y a des os sains (marteau, incus et étrier). La fonction de cette partie de l'oreille est de conduire le son. La cavité de l'oreille moyenne est reliée au nasopharynx par la trompe d'Eustache, à travers laquelle la pression dans la cavité tympanique et la pression atmosphérique externe sont égalisées.

L'oreille interne est formée par un système de canaux (cochlée) situés dans l'os temporal. La cochlée est remplie de liquide et tapissée de cellules ciliées qui convertissent les vibrations mécaniques du fluide en impulsions nerveuses qui pénètrent dans les parties correspondantes du cerveau par le nerf auditif. La fonction de l'oreille interne est de maintenir l'équilibre. L'inflammation de l'oreille interne (otite moyenne interne) est généralement appelée labyrinthite.

Un diagnostic différentiel de l'otite moyenne interne aiguë avec des pathologies cérébrales pouvant provoquer des étourdissements, y compris des néoplasmes est nécessaire.

L'otite moyenne aiguë peut survenir à tout âge, mais les enfants y sont plus sensibles - ils sont atteints de cette maladie oto-rhino-laryngologique la plus courante. Au cours des premières années de la vie, environ 80% des enfants souffrent d'otite moyenne aiguë, et à l'âge de 7 ans - jusqu'à 95%. Dans environ 30% des cas, l'otite moyenne infantile est à l'origine de la perte auditive chez l'adulte..

Causes et facteurs de risque

Les agents responsables de l'otite moyenne aiguë sont le plus souvent les staphylocoques, les pneumocoques, Haemophilus influenzae, Klebsiella, Pseudomonas aeruginosa, Moraxella, les champignons microscopiques de type levure du genre Candida, le virus de la grippe.

Les facteurs de risque comprennent:

  • maladies infectieuses et inflammatoires des organes ORL;
  • blessures auriculaires mécaniques ou chimiques;
  • la présence d'un corps étranger dans l'oreille;
  • l'eau pénètre dans l'oreille;
  • mauvaise hygiène des oreilles;
  • hypothermie;
  • opérations sur la cavité nasale et / ou le nasopharynx;
  • les allergies;
  • états d'immunodéficience;
  • Diabète;
  • enfants et vieillesse.

Formes de la maladie

En fonction de la nature de l'inflammation de l'oreille moyenne, on distingue l'otite moyenne catarrhale aiguë et l'otite moyenne purulente aiguë..

Par origine, l'otite moyenne aiguë se présente sous les formes suivantes:

  • bactérien;
  • viral;
  • fongique (otomycose).

L'otite externe aiguë peut être limitée et diffuse.

Une otite externe limitée se manifeste par une inflammation du follicule pileux ou le développement d'un furoncle dans le conduit auditif externe.

Stades de la maladie

Dans le tableau clinique de l'otite moyenne aiguë, on distingue les étapes suivantes:

  1. Catarrhe.
  2. Inflammation purulente, qui, à son tour, est subdivisée en stades pré-perforés et perforés.
  3. Récupération ou transition vers une forme chronique.

Symptômes de l'otite moyenne aiguë

Les symptômes de l'otite moyenne aiguë dépendent de la forme de la maladie.

Dans l'otite moyenne aiguë, il y a au départ une douleur lancinante intense dans l'oreille, une sensation de congestion de l'oreille, une perte auditive.

Les signes locaux sont accompagnés d'un malaise général: faiblesse, léthargie, fièvre - généralement à subfébrile, mais parfois à des valeurs fébriles. Dans certains cas, une inflammation aiguë de l'oreille moyenne s'accompagne d'un mal de gorge, d'une congestion nasale, d'un écoulement nasal.

Les enfants des premières années de la vie atteints d'otite moyenne aiguë refusent de manger, car lors de la succion et de la déglutition, la douleur dans l'oreille augmente. De plus, chez les enfants, l'otite moyenne aiguë s'accompagne souvent de régurgitations, de vomissements, de diarrhée..

Quelques jours après le début de la maladie, la membrane tympanique se perfore et sort du contenu séreux (otite moyenne catarrhale), puis purulent (dans certains cas, sanglant). Dans le même temps, l'état général du patient s'améliore. La température corporelle revient à la normale, la douleur à l'oreille disparaît. La suppuration ne dure généralement pas plus d'une semaine. Après la perforation des cicatrices, l'audition est généralement rétablie. En cas d'évolution défavorable de la maladie, l'exsudat purulent peut ne pas s'écouler, mais se propager dans la cavité crânienne avec le développement ultérieur d'une méningite ou d'un abcès cérébral. L'otite moyenne aiguë dure en moyenne 2-3 semaines.

En l'absence de traitement adéquat en temps opportun, l'otite moyenne aiguë peut devenir chronique, ce qui est associé à un risque élevé de perte auditive.

Pour l'otite moyenne aiguë interne (labyrinthite), de graves crises de vertiges sont caractéristiques, accompagnées de nausées, de vomissements, d'acouphènes et de troubles auditifs. La labyrinthite dans la plupart des cas est une complication de l'otite moyenne aiguë, par conséquent, l'apparition de troubles vestibulaires dans l'otite moyenne aiguë devrait alerter sur l'approfondissement du processus inflammatoire.

La manifestation de l'otite moyenne externe aiguë limitée est d'abord des démangeaisons, puis une douleur dans le conduit auditif, qui peut irradier vers la mâchoire supérieure et inférieure, la tempe, la nuque. Les sensations douloureuses s'intensifient lors de la mastication, ainsi que la nuit. Une otite externe limitée se manifeste sous la forme d'une inflammation du follicule pileux ou du développement d'un furoncle dans le conduit auditif externe. Le furoncle peut bloquer complètement la lumière du conduit auditif, ce qui entraîne une perte auditive. Lorsque l'ébullition est ouverte et que son contenu expire, la douleur disparaît, l'état du patient s'améliore.

Dans l'otite externe diffuse aiguë, les patients se plaignent d'une sensation de ballonnements, de démangeaisons, puis d'une douleur intense dans l'oreille, qui augmente au cours d'une conversation, lors de la mastication d'aliments et de la palpation de l'oreille. Il y a une hyperémie du conduit auditif, son œdème et un rétrécissement en forme de fente, une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux. L'écoulement de l'oreille dans l'otite externe diffuse aiguë est généralement rare, d'abord séreux, puis purulent. La propagation du processus inflammatoire aux tissus mous de la région parotidienne et de l'oreillette est possible.

Diagnostic de l'otite moyenne aiguë

Pour déterminer l'otite moyenne aiguë, l'anamnèse et les plaintes sont collectées, un examen objectif et, si nécessaire, des méthodes de diagnostic instrumentales et de laboratoire sont utilisées.

En cas de suspicion d'otite moyenne aiguë, une otoscopie est généralement réalisée, ce qui permet d'examiner la membrane tympanique, de détecter son épaississement, une hyperémie, une injection, une protrusion ou une perforation. L'examen radiographique des os temporaux révèle une diminution de la pneumatisation des cavités de l'oreille moyenne. La tympanométrie est utilisée pour déterminer la capacité du tympan et des osselets à conduire une vague de pression auditive. L'audiométrie est indiquée pour détecter une déficience auditive.

Afin d'identifier le pathogène et de déterminer sa sensibilité aux médicaments anti-infectieux, une étude bactériologique est réalisée.

Les enfants dans les premières années de la vie atteints d'otite moyenne aiguë refusent de manger, car lors de la succion et de la déglutition, la douleur dans l'oreille augmente.

Un diagnostic différentiel de l'otite moyenne interne aiguë avec des pathologies cérébrales pouvant provoquer des étourdissements, y compris des néoplasmes, est nécessaire. L'otite moyenne aiguë se différencie de l'histiocytose, une tumeur de la cavité tympanique. L'otite externe aiguë doit être différenciée des oreillons, des autres types d'otite moyenne, de l'eczéma du conduit auditif externe, de la mastoïdite, des furoncles du conduit auditif. Aux fins du diagnostic différentiel de l'otite moyenne aiguë avec d'autres maladies, une tomodensitométrie ou une imagerie par résonance magnétique du cerveau peut être prescrite..

Traitement de l'otite moyenne aiguë

Le traitement de l'otite externe aiguë est local, dans la plupart des cas, il consiste à laver le conduit auditif externe avec des solutions antiseptiques.

Avec le syndrome douloureux sévère, une augmentation de la température, des analgésiques du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. Si nécessaire, des furoncles mûrs sont ouverts, après quoi le conduit auditif est lavé avec des solutions antiseptiques.

Le traitement de l'otite moyenne aiguë est effectué avec des médicaments anti-infectieux (dans la plupart des cas antibactériens), des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Utilisation locale de médicaments vasoconstricteurs qui éliminent le gonflement de la cavité nasale et du nasopharynx afin de drainer la cavité tympanique. Si la cavité tympanique n'est pas drainée d'elle-même dans les quelques jours suivant l'apparition de la maladie, la membrane tympanique est disséquée (paracentèse). Si, après avoir cicatrisé le tympan, l'audition du patient n'est pas rétablie, un soufflage et un massage pneumatique sont indiqués..

Le traitement conservateur de l'otite moyenne interne aiguë est principalement symptomatique. Pour éliminer les nausées et les vomissements, des antiémétiques et des antihistaminiques sont utilisés. En cas d'inefficacité du traitement conservateur, une intervention chirurgicale est indiquée. Selon les indications, une labyrinthotomie est réalisée, une ouverture de la pyramide osseuse temporale.

Complications et conséquences possibles

En l'absence de traitement adéquat en temps opportun, l'otite moyenne aiguë peut devenir chronique, ce qui est associé à un risque élevé de perte auditive.

Dans environ 30% des cas, l'otite moyenne infantile est à l'origine d'une perte auditive chez l'adulte..

En outre, la maladie peut être compliquée par le développement d'une septicémie, d'une inflammation du processus mastoïde de l'os temporal, d'une encéphalite, d'une méningite, d'un abcès cérébral, d'une thrombose des sinus cérébraux et d'une paralysie du nerf facial. La survenue de complications intracrâniennes peut être fatale.

Prévoir

Avec un traitement opportun et adéquat de l'otite moyenne aiguë, le pronostic est favorable. En présence de maladies de fond, d'états d'immunodéficience, de recherche tardive d'aide médicale, d'automédication et d'apparition de complications, le pronostic s'aggrave.

La prévention

Afin de prévenir le développement d'une otite moyenne aiguë, il est recommandé:

  • traitement rapide des maladies infectieuses, en particulier des maladies des organes ORL;
  • renforcer les défenses de l'organisme;
  • évitement de l'hypothermie;
  • éviter les blessures à l'oreille (y compris le refus de tenter d'éliminer indépendamment des corps étrangers de l'oreille et d'utiliser des objets qui ne sont pas destinés à cela pour nettoyer les oreilles);
  • respect des règles d'hygiène personnelle.

Qu'est-ce que l'otite moyenne?

L'otite moyenne est une inflammation de l'oreille externe, interne ou moyenne. La maladie peut être aiguë ou chronique. Elle s'accompagne d'une douleur lancinante, lancinante ou douloureuse dans la zone de l'oreille, d'une déficience auditive, d'une augmentation de la température corporelle, d'un écoulement purulent du conduit auditif externe, d'acouphènes. Un traitement intempestif ou inadéquat entraîne le plus souvent des complications graves, pouvant aller jusqu'à une perte auditive complète.

Les enfants d'âge préscolaire sont plus souvent atteints d'otite moyenne que les adultes. Selon les statistiques médicales, 80% des enfants de trois ans ont souffert d'otite moyenne. Les lésions auriculaires, en particulier chez les enfants, peuvent être une condition extrêmement dangereuse, par conséquent, si des signes cliniques de la maladie apparaissent, vous devriez consulter un médecin ORL.

Symptômes d'otite

La gravité des symptômes est influencée par la virulence (agressivité) des bactéries et l'état d'immunité.

Les signes d'otite moyenne peuvent être différents et dépendent de la forme de la maladie. Le plus souvent, il y a une douleur dans l'oreille d'un personnage qui tire, qui a un début et une fin soudains. La douleur dans la zone de l'oreille n'indique pas toujours le développement d'une otite moyenne. Cela peut indiquer une congestion de soufre, un traumatisme du tympan, un corps étranger pénétrant dans l'oreillette.

Vous devez également être conscient que parfois la maladie ne s'accompagne pas de douleurs aiguës dans les oreilles..

Otite externe aiguë

L'otite externe aiguë avec un follicule purulent dans le conduit auditif s'accompagne généralement de douleur. Ils sont aggravés en tirant l'oreille, en la pressant, en ouvrant la bouche ou en insérant l'entonnoir auriculaire lors de l'examen physique. L'oreillette devient rougeâtre et gonfle. Peut-être l'ajout d'une infection purulente, qui s'accompagne d'une hyperémie et d'un gonflement de la peau du conduit auditif, la libération de pus avec une odeur désagréable. La douleur survient également, alternant avec des démangeaisons et une congestion de l'oreille.

Otite moyenne

L'inflammation de l'oreille moyenne a plusieurs stades de développement.

  1. Le premier degré est caractérisé par le développement d'une douleur ennuyeuse, pulsante ou lancinante irradiant vers l'œil, la mâchoire, la tempe. Le principal symptôme de l'otite moyenne aiguë est une augmentation de la température corporelle au-dessus de 38 °. Le syndrome de la douleur s'aggrave la nuit, affecte négativement la qualité du sommeil. Cela est dû à la pression exercée sur le tympan en position horizontale. En outre, le patient se plaint de perte d'audition, de sonnerie et de bruit dans l'oreille.
  2. La deuxième étape se développe après un éclatement de la membrane tympanique, accompagnée d'une fuite de contenu purulent, d'une diminution de la douleur, d'une normalisation des indicateurs de température.
  3. Le troisième stade de la maladie commence après l'arrêt du flux de pus. Le processus inflammatoire disparaît, des cicatrices du tympan se produisent. Perte auditive possible.

L'otite moyenne interne se caractérise par l'apparition de vertiges, de nausées, se transformant en vomissements. Le patient se plaint d'une perte auditive importante, d'un bruit dans la zone de l'oreille, d'une coordination altérée. Ce type de maladie est une complication de l'otite moyenne..

Les raisons de l'otite

Les principales raisons du développement de l'otite moyenne:

  1. La présence de maladies chroniques de la zone nasopharyngée (rhinosinusite, amygdalite).
  2. Plongées fréquentes dans les plans d'eau, ce qui est important pour les plongeurs, les plongeurs.
  3. Changements soudains de la pression atmosphérique. Cela se produit le plus souvent pendant le décollage et l'atterrissage des aéronefs..
  4. ARI à long terme.

En outre, l'apparition de la maladie est influencée par l'état du système immunitaire du corps humain, l'impact des facteurs de stress.

Complications et conséquences

Bien que l'otite moyenne soit une inflammation de l'oreille, ses complications peuvent également affecter d'autres organes. Une thérapie inadéquate peut entraîner de graves conséquences - la transition de la suppuration vers les tissus et les méninges voisins, ce qui conduit souvent à un handicap.

L'automédication peut entraîner une maladie plus grave - l'otoantrite (suppuration derrière l'oreille). En conséquence, un gonflement de la zone de l'oreille se produit, la température corporelle augmente..

Il est impossible de prédire la survenue d'une complication. Il peut se développer quelques jours après l'infection ou un mois plus tard. Si les symptômes douloureux sont ignorés pendant quelques mois, une méningite peut survenir. En outre, l'otite moyenne aiguë peut se transformer en un type chronique, entraîner une violation de l'appareil vestibulaire, une perte auditive.

D'autres conséquences négatives de l'otite moyenne peuvent se manifester par le développement:

  • complications intracrâniennes;
  • parésie du nerf facial;
  • cholestéatomes - en chevauchant le conduit auditif avec un néoplasme bénin;
  • rupture de la membrane tympanique;
  • surdité;
  • mastoïdite - inflammation du processus mastoïde, qui s'accompagne de la destruction des osselets auditifs dans l'oreille moyenne.

L'otite moyenne chronique réduit considérablement la qualité de vie du patient et est difficile à traiter. Dans ce cas, une déficience auditive se produit, la cavité de l'oreille devient enflammée, purulente. Dans les cas avancés, une intervention chirurgicale est effectuée.

Diagnostic de l'otite moyenne

Pour diagnostiquer une otite moyenne, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste. Un médecin expérimenté identifiera la forme aiguë de la maladie après un examen visuel de l'oreillette et du conduit auditif à l'aide d'un miroir spécial ou d'un otoscope. En outre, l'oto-rhino-laryngologiste examine la cavité nasale, le nasopharynx, puis ordonne au patient de subir des études de laboratoire et instrumentales. Le plus souvent attribué:

  • Diagnostic par rayons X.
  • Audiométrie - évaluation de la conductivité de l'air. Cette méthode permet d'identifier la déficience auditive.
  • CT scan. Avec son aide, il est possible d'identifier les processus tumoraux dans l'oreille, le développement de la mastoïdite et d'autres pathologies.
  • Examen bactériologique du contenu purulent (le cas échéant). Aide à identifier l'agent causal et sa sensibilité aux antibiotiques.

Il est également nécessaire de passer un test sanguin général. Si les résultats indiquent une augmentation du nombre de leucocytes et un excès de la vitesse de sédimentation des érythrocytes, alors nous pouvons parler d'un processus inflammatoire.

Que faire avec l'otite moyenne

Avec l'apparition de douleurs douloureuses, d'inconfort, de congestion périodique des oreilles, vous ne devez pas reporter le voyage chez le médecin ORL, car lui seul peut dire avec compétence comment traiter l'otite moyenne. Ignorer les symptômes peut entraîner de graves conséquences. S'il est impossible de consulter un oto-rhino-laryngologiste le jour même où les symptômes douloureux sont apparus, un antihistaminique peut être pris. Ces médicaments soulagent la douleur en abaissant la pression dans l'oreille. Les analgésiques sont utilisés pour soulager une douleur intense..

Il est fortement déconseillé de recourir aux remèdes populaires, que ce soit l'oignon, le jus d'ail, l'huile de camphre, l'alcool borique ou l'infusion de camomille. Une telle thérapie peut conduire à une surdité incurable. Cela s'applique également au réchauffement de la zone touchée avec un coussin chauffant, du sel chaud ou du sable. La chaleur favorise la reproduction de micro-organismes pathogènes, une suppuration, un gonflement se produit. Dans de rares cas, le contenu purulent pénètre dans le cerveau, ce qui entraîne des conséquences irréversibles - invalidité à vie.

Comment traiter l'otite moyenne

Les médicaments suivants sont utilisés pour traiter l'otite moyenne:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Réduit la douleur et l'inflammation.
  • Les antibiotiques L'action principale est l'élimination de la microflore pathogène.
  • Antiseptiques. Désinfecte la zone touchée.
  • Antihistaminiques. Soulager les poches, améliorer la ventilation dans la trompe d'Eustache.
  • Médicaments antifongiques.
  • Gouttes pour les oreilles. Aide à soulager l'inflammation, à prévenir la reproduction d'agents pathogènes.
  • Immunomodulateurs - médicaments qui améliorent les qualités protectrices du corps, accélèrent le processus de guérison.

Les procédures de physiothérapie sont utilisées comme thérapie supplémentaire:

Si le traitement médicamenteux n'apporte pas le résultat souhaité, une mesure extrême est prescrite - paracentèse (ponction) de la membrane tympanique. L'opération est réalisée sous anesthésie locale. Le médecin coupe le tympan pour aider à drainer le pus.

Prévention de l'otite

L'objectif principal de la prévention est de prévenir le blocage de la trompe d'Eustache avec du mucus épais. Afin de prévenir le développement de la maladie, il est également nécessaire de traiter rapidement et complètement les autres maladies ORL - sinusite, rhinite, éliminer en temps opportun les végétations adénoïdes et les amygdales.

Pour prévenir les maladies, il est recommandé:

  1. Enterrer ou irriguer la cavité nasale avec des médicaments vasoconstricteurs, ce qui réduit le gonflement de la membrane muqueuse.
  2. Prenez en temps opportun des médicaments antipyrétiques à des températures élevées. Je ne peux pas être autorisé à la tenir.
  3. Mouchez-vous très doucement.
  4. Aérez l'espace de vie en maintenant la température de l'air entre 18 et 20 ° С.
  5. Nettoyer régulièrement, maintenir une humidité optimale dans la pièce.
  6. Tempérer le corps.

Vous devez également maintenir l'équilibre hydrique dans le corps. Il est nécessaire de boire 1,5 à 2 litres d'eau purifiée par jour.

Le traitement de tout type d'otite moyenne doit être prescrit par un médecin ORL. Pour éviter des complications graves et une intervention chirurgicale, il est nécessaire de consulter un médecin en temps opportun, de ne pas ignorer le développement des symptômes, de suivre un traitement pour d'autres maladies jusqu'au rétablissement complet.

Otite moyenne aiguë (ACC)

Résident du microdistrict "Savelovsky", "Begovoy", "Airport", "Khoroshevsky"

Ce mois-ci, les résidents des districts "Savelovsky", "Begovoy", "Airport", "Khoroshevsky".

Deuxième opinion

Vous ne savez pas si votre diagnostic est correct? Loin des doutes! Venez chez MedicCity et consultez gratuitement.

Réductions pour les amis des réseaux sociaux!

Cette promotion s'adresse à nos amis sur Facebook, Twitter, VKontakte, YouTube et Instagram! Si vous êtes un ami ou un abonné de la page clinique.

Balashova Yulia Vyacheslavovna

Varnel, Olga Leonidovna

Catégorie de qualification la plus élevée

Kapustina Anna Alexandrovna

Ponomareva Larisa Viktorovna

Catégorie de qualification la plus élevée

Dmitry Pyshny

Catégorie de qualification la plus élevée, candidat en sciences médicales

Ramazanova Gunay Alniyaz-kyzy

Candidat en sciences médicales

«Doctor I», émission télévisée, TVC (septembre 2018)

"MediaMetrics", station de radio, programme "Réception en ligne" (août 2018)

"MediaMetrics", station de radio, programme "Medical Gadgets" (février 2018)

L'otite moyenne est une maladie accompagnée d'une douleur intense (à la fois lancinante et lancinante ou douloureuse) dans les oreilles. La douleur associée à une otite moyenne peut irradier vers les dents, la tempe, le côté correspondant de la tête et l'arrière de la tête. Le patient développe une faiblesse, une insomnie, l'appétit disparaît.

Selon la nature de la maladie, l'otite moyenne peut survenir sous forme aiguë et chronique..

L'otite moyenne aiguë a un caractère prononcé, caractérisé par la présence d'une douleur intense.

Audiométrie chez Mediccity

Lavage des conduits auditifs

Diagnostic de l'otite moyenne à Mediccity

L'otite moyenne aiguë est un signal pour le patient de consulter d'urgence un médecin! La douleur aiguë de l'oreille ne peut être tolérée, elle peut provoquer une surdité! L'otite moyenne de l'oreille chronique est moins prononcée, mais aussi très dangereuse! L'otite moyenne ne disparaît pas d'elle-même, après une otite moyenne, l'audition du patient peut disparaître à jamais, donc dès les premiers signes de la maladie, un besoin urgent de consulter un spécialiste.

Types d'otite moyenne

En fonction de la direction de la douleur, il est courant de distinguer 3 types d'otite moyenne: otite moyenne externe, moyenne et interne.

L'otite externe apparaît le plus souvent à la suite de lésions mécaniques de l'oreillette ou du conduit auditif externe. Pour l'otite externe de l'oreille, les symptômes suivants sont caractéristiques: douleur, douleur sourde, gonflement de l'oreille, légère augmentation de la température.

L'otite moyenne de l'oreille moyenne est une maladie inflammatoire des voies respiratoires de l'oreille moyenne: la cavité tympanique, le tube auditif et la mastoïde.

L'otite moyenne est une otite moyenne non traitée de l'oreille moyenne. Avec une otite moyenne interne, une inflammation de l'oreille interne et des dommages à l'ensemble de l'appareil vestibulaire se produisent.

Otite moyenne aiguë

Selon les statistiques de la maladie, la forme aiguë d'otite moyenne représente 30% du nombre total de maladies ORL. Le plus souvent, il survient chez les enfants d'âge préscolaire..

Symptômes de l'otite moyenne aiguë

La maladie se caractérise par une apparition aiguë avec l'apparition des symptômes suivants:

  • mal d'oreille;
  • congestion de l'oreille ou perte auditive;
  • augmentation de la température corporelle;
  • anxiété;
  • violation de l'appétit, sommeil;
  • maux de tête et maux de dents.

Raisons du développement de l'otite moyenne aiguë

Dans la plupart des cas, la maladie peut être causée par divers micro-organismes pathogènes - virus, microbes, champignons, etc. Dans l'exsudat obtenu de l'oreille moyenne, dans 30 à 50% des cas, on trouve des virus respiratoires. Le plus souvent, les virus de l'otite sont causés par la parainfluenza, la grippe, les rhinovirus, les adénovirus, les entérovirus, les virus respiratoires syncytiaux, etc..

Chez 50 à 70% des patients atteints d'otite moyenne aiguë, des bactéries sont détectées dans l'exsudat de l'oreille moyenne (le plus souvent Streptococcus pneumoniae, Haemophilus influenzae, Moraxella catarrhalis).

La cause de l'otite moyenne est souvent une infection mixte (virale-bactérienne).

Lors du diagnostic, un diagnostic différentiel est effectué avec myringite (inflammation de la membrane tympanique) et otite moyenne exsudative.

L'apparition de l'otite moyenne est directement liée à l'état du nez et du nasopharynx: la rhinite et l'amygdalite provoquent souvent une inflammation de l'oreille moyenne.

L'otite survient souvent dans un contexte d'immunité diminuée, d'états d'immunodéficience.

Diagnostic de l'otite moyenne à Mediccity

Diagnostic de l'otite moyenne à Mediccity

Diagnostic de l'otite moyenne à Mediccity

Moyens d'infection

La voie d'infection la plus courante de l'oreille moyenne est le tube auditif avec rhinite, sinusite.

Pénétration possible de l'infection par le sang avec grippe, scarlatine et autres maladies infectieuses.

Dans de rares cas, une infection de l'oreille moyenne à travers le conduit auditif est causée par une blessure (rupture) de la membrane tympanique.

Stades de l'otite moyenne aiguë

Il y a 5 stades de la maladie:

  • stade de l'eustachite aiguë: sensation de congestion, bruit dans l'oreille, température corporelle normale (avec une infection existante, elle peut augmenter);
  • stade de l'inflammation catarrhale aiguë de l'oreille moyenne: douleur aiguë dans l'oreille, fièvre légère, inflammation de la membrane muqueuse de l'oreille moyenne, augmentation du bruit et congestion de l'oreille;
  • stade pré-perforatif de l'inflammation purulente aiguë de l'oreille moyenne: douleur aiguë et insupportable dans l'oreille, qui irradie vers les yeux, les dents, le cou, le pharynx, augmentation du bruit dans l'oreille et perte auditive, augmentation de la température corporelle à 38-39 degrés, l'image sanguine devient inflammatoire;
  • stade post-perforatif de l'inflammation purulente aiguë de l'oreille moyenne: la douleur à l'oreille s'affaiblit, la suppuration de l'oreille apparaît, le bruit dans l'oreille et la perte auditive persistent, la température corporelle redevient normale;
  • stade réparateur: l'inflammation s'arrête, la perforation est fermée par une cicatrice.

Traitement de l'otite

Si vous avez une otite moyenne, seul un oto-rhino-laryngologiste peut vous prescrire un traitement. Le traitement de l'otite moyenne dépend du stade de la maladie et de l'état du patient..

Dans l'eustachite aiguë, le traitement de l'otite moyenne vise à restaurer les fonctions du tube auditif. La réorganisation des sinus paranasaux, du nez et du nasopharynx est effectuée afin d'éliminer l'infection - rhinite, sinusite, etc.).

Gouttes nasales vasoconstricteurs prescrites (otrivin, nasivin, etc.), avec un écoulement muqueux abondant du nez - médicaments à effet astringent (collargol, protargol). Le cathétérisme du tube auditif est réalisé à l'aide de solutions aqueuses de corticostéroïdes, pneumomassage des membranes tympaniques.

Au stade de l'otite moyenne catarrhale aiguë, le cathétérisme du tube auditif est effectué avec l'introduction de solutions aqueuses de corticostéroïdes et d'antibiotiques (pénicillines, céphalosporines) dans la cavité de l'oreille moyenne. Une anesthésie locale est prescrite (gouttes d'otipax, anauran, otinum). Une microcompression endaurale intra-auriculaire est réalisée selon Tsytovich: une turonde de coton ou de gaze imbibée d'un médicament à effet analgésique et déshydratant est introduite dans le conduit auditif externe. Des analgésiques à effet antipyrétique sont également prescrits (nurofène, solpadéine, etc.). S'il n'y a pas d'effet du traitement symptomatique, une antibiothérapie est prescrite pendant 48 à 72 heures.

L'otite moyenne purulente avant le stade aigu perforé nécessite le même complexe de procédures que dans le deuxième stade, mais complété par les mesures suivantes:

  • la nomination d'antibiotiques pénicilline (amoxicilline, etc.), de céphalosporines ou de macrolides;
  • paracentèse (incision de la membrane tympanique) lorsque la membrane tympanique gonfle.

Il est important de prévenir les complications de la maladie à ce stade. Après ouverture spontanée de la membrane tympanique ou paracentèse, la maladie entre au stade suivant.

Le stade post-perforé de l'otite moyenne purulente aiguë suggère le schéma thérapeutique suivant:

  • le traitement antibactérien commencé se poursuit;
  • le cathétérisme du tube auditif est effectué avec l'introduction de corticostéroïdes et d'antibiotiques;
  • une toilette approfondie du conduit auditif externe est effectuée quotidiennement - en le nettoyant du contenu purulent;
  • une perfusion transtympanique de gouttes à effet antibactérien et décongestionnant est prescrite (les gouttes à base d'alcool (otipax, solution d'acide borique à 3%) ne sont pas utilisées dans ce cas).

Au stade de la cicatrisation du CCA, une restauration spontanée de l'intégrité de la membrane se produit et toutes les fonctions de l'oreille sont complètement restaurées. Cependant, cette période nécessite une observation obligatoire par un oto-rhino-laryngologiste: il existe un risque d'inflammation chronique de l'oreille moyenne, de son passage à une forme purulente ou de développement d'un processus cicatriciel adhésif dans la cavité tympanique. Le développement d'une mastoïdite est également possible.

Comment traiter l'otite moyenne

Les sens aident une personne à naviguer dans l'espace, à percevoir le monde dans toute sa diversité et à assurer la sécurité de l'existence. L'ouïe est l'une des sensations les plus importantes, et si elle est fortement réduite ou perdue dans au moins une oreille, c'est toujours un problème grave, social et médical. Les causes les plus courantes de perte auditive sont les changements liés à l'âge associés à l'exposition au son et au bruit, ainsi que les lésions infectieuses et inflammatoires de l'analyseur auditif, en commençant par la partie externe conductrice du son, en terminant par les zones de perception où se trouve l'appareil vestibulaire..

Sans diagnostic complet et traitement opportun, cette pathologie peut s'éterniser pendant de nombreux mois, prenant une évolution chronique et récurrente, conduisant au développement de complications et d'une perte auditive, jusqu'à une surdité et un handicap complets. Mais si les symptômes aigus de l'otite moyenne obligent toujours les patients à aller chez le médecin, tout le monde ne traite pas l'otite moyenne chronique. Afin de développer un traitement complet et correct de l'otite moyenne (inflammation de l'oreille), un diagnostic professionnel en plusieurs étapes est nécessaire, basé non seulement sur l'analyse de toutes les plaintes et l'examen, mais également sur les données de diverses études..

Le contenu de l'article

Méthodes de diagnostic de l'otite moyenne

Il est nécessaire d'effectuer un certain nombre de procédures de diagnostic et d'examens effectués lors de la prise de contact avec un médecin ORL. Le diagnostic commence par l'identification des plaintes et la réalisation d'un examen à l'œil nu et à l'aide d'appareils - un réflecteur, un otoscope, ainsi que par l'étude des structures visibles de l'oreille à l'aide d'un otoscope. À l'aide d'appareils, on évalue l'état de l'oreillette, la peau de l'oreille externe, le cartilage et le conduit auditif, ainsi que la partie visible du tympan, la quantité de soufre et sa couleur, la présence de bouchons.

Des méthodes d'évaluation de l'audition et de l'état de la membrane tympanique (tympanométrie avec réflectométrie) sont utilisées, en présence de décharge purulente ou autre, elle est cultivée et analysée avec l'identification des agents pathogènes et leur sensibilité aux antibiotiques. Si une otite moyenne est détectée, le traitement et les symptômes sont évalués et développés exclusivement par un médecin, l'automédication est inacceptable.

Dans le processus de diagnostic, il est important non seulement d'identifier l'inflammation, mais également de déterminer sa forme et sa localisation, quelles structures de l'oreille sont affectées, s'il existe des complications et des pathologies concomitantes pouvant affecter le traitement..

Comment traiter l'otite externe

Une variante courante de la pathologie est l'otite externe, un processus inflammatoire affectant la peau ou le cartilage de l'oreillette, ainsi que la zone du conduit auditif et la partie externe de la membrane faisant face au canal. La thérapie dépend des raisons qui l'ont provoquée, puisque l'inflammation peut être infectieuse (microbienne, moins souvent virale) ou allergique, elle peut être causée par la pénétration d'eau et le gonflement de soufre, qui forme une irritation («oreille du nageur»). L'inflammation dans ce type d'otite moyenne peut être aiguë, durer en moyenne jusqu'à deux semaines, et chronique, lorsque le processus de lésion tissulaire dure des mois. La cause est généralement des microbes appartenant au groupe des agents pathogènes opportunistes (le plus souvent staphylocoques et Pseudomonas aeruginosa), moins souvent des champignons.

Comment l'otite moyenne est-elle traitée dans de tels cas? Traditionnellement, une thérapie locale sous forme de gouttes, de turunda avec des médicaments ou des procédures de physiothérapie (techniques de stimulation, de réchauffement, de régénération) est utilisée. Ce n'est que si ces mesures sont inefficaces qu'elles recourent à une thérapie systémique - prescription de médicaments par voie orale ou sous forme d'injections. La question de savoir comment guérir l'otite moyenne de cette forme est décidée par le médecin ORL, il prescrit des gouttes ou des pommades pour la pathologie cutanée dans la zone de l'oreillette (avec des antibiotiques, des composants anti-inflammatoires et hormonaux). Si les manifestations de l'otite externe s'accompagnent d'une augmentation de la température, les antipyrétiques sont présentés à des doses liées à l'âge et des antibiotiques oraux sont utilisés dans le processus bactérien.

Avec la nature fongique de l'infection (établie par les données des cultures et le tableau clinique), le médecin détermine comment l'otite moyenne est traitée - à l'aide de médicaments externes ou internes contenant des composants antifongiques.

Vous ne devriez pas pratiquer divers remèdes populaires et maison pour l'inflammation, surtout si les causes sont un abcès ou une ébullition. Il est interdit de les presser ou de les traiter avec des teintures, de faire des lotions. L'automédication menace de complications dangereuses avec la propagation du pus à l'oreille interne et même à la cavité crânienne. Toute recette de médecine traditionnelle doit être discutée avec un médecin.Dans certains cas, elle peut être contre-indiquée, surtout s'il existe une nature allergique de l'inflammation.

Comment traiter l'otite moyenne

L'otite moyenne aiguë est plus fréquente chez les enfants, bien que les adultes puissent également en souffrir, chez qui la maladie peut être chronique avec des périodes d'exacerbations. Son apparition est associée au développement d'infections virales respiratoires aiguës, de grippe ou à une exacerbation de processus infectieux et inflammatoires du nasopharynx. La maladie a le caractère d'une complication, d'un processus secondaire dans le contexte d'un affaiblissement de la défense immunitaire générale ou d'une diminution de la résistance locale des muqueuses. L'hypothermie, les soins auditifs inappropriés, l'écoulement nasal chronique, l'abus de sprays et de gouttes contenant des substances vasoconstricteurs contribuent à la formation d'une otite moyenne.

Une cause fréquente d'otite moyenne est la pénétration de l'infection dans la cavité auditive ascendante - du nasopharynx avec ARVI ou adénoïdite, sinusite. Rarement, l'introduction de microbes se produit avec l'écoulement de sang ou de lymphe provenant de foyers éloignés. Dans une telle situation, l'otite moyenne peut être traitée à la fois de manière conservatrice, grâce à l'utilisation de médicaments locaux et systémiques, et rapidement, avec un risque de pénétration de pus dans la cavité crânienne et une douleur insupportable..

Souvent, l'otite moyenne aiguë se manifeste par une augmentation de la température et un malaise général sur fond de douleur vive et intense dans la région de l'oreille, d'un côté ou des deux côtés à la fois. Dans le processus d'accumulation de liquide et d'œdème dans la cavité de l'oreille, l'audition diminue, en particulier fortement au sommet du processus, avec perforation de la membrane et sortie de pus avec un traitement adéquat, ce symptôme disparaît progressivement. En l'absence de toute mesure médicale lors de l'utilisation de méthodes traditionnelles, des complications et une perte auditive persistante peuvent se développer. Seul un médecin peut prescrire un traitement pour l'otite moyenne (inflammation de l'oreille moyenne).

Tout d'abord, des antibiotiques à large spectre sont prescrits. En plus d'eux, des gouttes auriculaires aux effets anti-inflammatoires, analgésiques et antiseptiques sont utilisées..

Avec la menace de propagation du processus, la percée de pus dans la cavité crânienne ou la présence d'indications spéciales, le médecin ORL peut recourir à un traitement chirurgical - une ponction de la membrane (paracentèse) pour la sortie de pus de la cavité tympanique, tout en poursuivant toutes les mesures thérapeutiques nécessaires.

Par ailleurs, il vaut la peine de s'attarder sur des recettes douteuses et dangereuses intitulées «comment guérir rapidement l'otite moyenne» sur Internet ou selon les conseils de l'ancienne génération. Les médecins les découragent fortement de pratiquer, surtout en cas de risque de perforation de la membrane ou de présence d'un trou dedans. L'instillation dans l'oreille de diverses décoctions et teintures, en particulier des médicaments alcooliques obsolètes, menace non seulement une perte auditive persistante, mais aussi la possibilité de développer une méningite.

Comment traiter l'otite moyenne de l'oreille interne (labyrinthite)?

La défaite de l'oreille interne ne se produit pas soudainement, il s'agit généralement d'une complication du processus inflammatoire dans la cavité tympanique, le plus souvent de nature virale. Les principaux symptômes sont une affection grave générale, des crises de vertiges ou leur présence constante, des douleurs et une perte auditive, des problèmes d'équilibre et de coordination. La condition principale du traitement est l'hospitalisation et le respect méticuleux de toutes les prescriptions du médecin. Comment traiter l'otite moyenne de l'oreille dans ce cas:

  • médicaments pour éliminer les vertiges;
  • les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • des moyens pour améliorer la circulation sanguine dans la zone de la cochlée et du nerf;
  • antibiotiques pour supprimer l'infection par voie orale ou par injection.

Toute tentative de corriger cette pathologie à l'aide de méthodes folkloriques est interdite, c'est dangereux!

Physiothérapie pour l'otite moyenne: comment traiter l'inflammation de l'oreille

Au stade de la disparition de la maladie et au stade de la rééducation, la physiothérapie est un point important du traitement..

Il est possible à la fois de visiter une polyclinique en utilisant un appareil professionnel fixe pour la physiothérapie et d'utiliser certains appareils et techniques portables à domicile. L'objectif est de supprimer l'inflammation et d'éliminer l'œdème, d'activer la circulation sanguine des tissus et de réparer les processus des tissus affectés, de normaliser ou de rétablir l'audition.

Les techniques suivantes sont les plus couramment utilisées.

L'électrophorèse est l'administration locale de médicaments utilisant un courant continu. Dans ce cas, les effets médicinaux sont associés à l'effet thérapeutique du courant continu (activation du métabolisme, effet anti-inflammatoire).

Le massage pneumatique est effectué avec des dispositifs spéciaux affectant la zone de l'oreille; en raison des fluctuations de pression dans les limites de sécurité autorisées, les processus de circulation sanguine et de récupération sont améliorés, l'écoulement de fluide de la cavité tympanique est plus actif.

La magnétothérapie a un bon effet anti-œdème, analgésique et anti-inflammatoire, stimule les processus de régénération.

L'irradiation avec un laser hélium-néon favorise l'expansion des vaisseaux sanguins, accélère le flux sanguin et augmente l'immunité locale.

L'irradiation ultraviolette (OVNI) a un effet bactéricide prononcé en raison de l'action sur la paroi cellulaire des micro-organismes, dilate modérément les vaisseaux sanguins, accélérant le flux sanguin.

La thérapie UHF est l'effet sur les tissus d'un champ électromagnétique avec une certaine fréquence d'oscillations magnétiques. Il a un effet chauffant, améliore la circulation sanguine et lymphatique, stimule la cicatrisation des zones endommagées, régénère les muqueuses, favorise la résorption des infiltrats inflammatoires.

Dans chaque cas spécifique, lorsqu'une otite moyenne est détectée, la façon de la traiter à l'aide de la physiothérapie n'est décidée que par un physiothérapeute spécialisé, en collaboration avec un médecin ORL.

Comment guérir rapidement les oreilles chez les enfants

L'otite moyenne est classée comme une maladie infantile courante, jusqu'à 80% des enfants de différents groupes d'âge ont souffert d'otite moyenne aiguë au moins une fois dans leur vie. L'incidence maximale survient dans la petite enfance jusqu'à 3 ans, lorsque les caractéristiques anatomiques de l'organe de l'audition prédisposent à la propagation de l'inflammation du nasopharynx à la cavité de l'oreille moyenne.

Les enfants sont les plus gravement touchés par l'inflammation aiguë de l'oreille moyenne à un âge précoce. Souvent, les otites moyennes ont un caractère récurrent dans un contexte de diminution de l'immunité, de problèmes avec le nasopharynx, une augmentation des végétations adénoïdes, à la suite de contacts fréquents avec des infections. Un médecin ORL ou un immunologiste expérimenté vous aidera à répondre à la question de savoir comment se débarrasser à jamais de l'otite moyenne chez les bébés. D'autres mesures sont également nécessaires: assainissement du nasopharynx, élimination des excroissances adénoïdes, traitement des maladies allergiques et autres.

Souvent, dans la thérapie complexe de l'otite moyenne chez les enfants, des médicaments locaux et systémiques, y compris des immunostimulants, sont combinés, la physiothérapie et diverses méthodes de traitement thermal sont utilisées pendant la période de rémission. Aide souvent à se débarrasser de l'otite moyenne récurrente et de l'inflammation chronique, de l'exclusion des produits allergènes et des effets irritants externes sur l'organe auditif des enfants, des activités de durcissement et de loisirs, d'un régime quotidien strict et d'une nutrition. Après 6-7 ans, la question de savoir comment guérir l'otite moyenne chez les bébés ne se pose plus, le problème disparaît progressivement à mesure que l'anneau lymphatique nasopharyngé mûrit, les excroissances adénoïdes régressent progressivement et forment une immunité aux infections infantiles et augmentent la résistance aux ARVI.

Demandez à un docteur

Il y a encore des questions sur le thème "Comment traiter l'otite moyenne"?
Demandez à votre médecin et obtenez une consultation gratuite.

Inflammation de l'oreille moyenne: occurrence et causes, manifestations, diagnostic, traitement

L'inflammation de l'oreille moyenne est une pathologie de l'organe de l'audition d'étiologie infectieuse qui affecte les structures de la cavité tympanique et se caractérise par un développement rapide. L'otite moyenne est considérée comme l'une des maladies oto-rhino-laryngologiques les plus courantes. Elle est causée par des micro-organismes pathogènes - bactéries, virus, champignons. Ils pénètrent dans l'oreille par la trompe d'Eustache ou par voie hématogène à partir de foyers infectieux endogènes.

La pathologie affecte principalement le corps de l'enfant. Chez les adultes, il est légèrement moins fréquent. Cela est dû aux caractéristiques structurelles de l'organe auditif chez les bébés et à l'imperfection du système immunitaire, qui n'est pas capable de résister pleinement à l'infection. La trompe d'Eustache chez les enfants est plus étroite. Il est souvent comprimé par des végétations adénoïdes élargies. Les enfants sont plus susceptibles de tomber malades avec les ARVI, de pleurer et de renifler activement, ce qui entraîne une infection de l'oreille moyenne. Selon les statistiques modernes, chez les adultes, une otite moyenne lente est généralement enregistrée, et chez les enfants, une inflammation récurrente..

L'oreille est un organe à la structure complexe qui capte les ondes sonores et les convertit en vibrations électromagnétiques, qui sont perçues par le cerveau. L'appareil vestibulaire est situé dans les structures internes de l'oreille, qui est responsable de la coordination des mouvements et de l'orientation d'une personne dans l'espace. L'oreille moyenne est remplie d'air et contient les osselets, qui sont utilisés pour conduire les vibrations sonores. Il est séparé de l'environnement extérieur par le tympan. La cavité de l'oreille moyenne interagit avec la cochlée, qui perçoit et reconnaît les ondes mécaniques.

L'otite moyenne est une maladie polyétiologique qui se développe principalement chez les personnes immunodéprimées. Les manifestations cliniques de la pathologie sont: la douleur et la perte auditive. Sous l'influence de microbes, des signes d'inflammation apparaissent dans la cavité tympanique - œdème, hyperémie, hyperthermie et autres réponses. Une douleur intense dans l'oreille devient lancinante, perçante, insupportable lors de la déglutition et de la mastication. Les patients refusent de manger. Ils se couchent sur le côté et pressent l'oreille affectée contre un oreiller. Le syndrome de la douleur est le plus prononcé chez les enfants. L'inflammation aiguë s'accompagne d'une intoxication - fièvre, faiblesse, douleurs dans tout le corps. De tels signes nécessitent une visite urgente chez le médecin..

L'otite moyenne survient rarement seule. Habituellement, il rejoint les maladies de l'oreille existantes et est une pathologie secondaire non isolée. La forme aiguë d'inflammation ne dure pas longtemps, se caractérise par des symptômes prononcés et devient souvent chronique. Une otite moyenne prolongée se manifeste par des signes d'inflammation aiguë, qui ne s'arrêtent pas pendant plus d'un mois. Le processus chronique dure plus de trois mois. Chez les patients, une suppuration de l'oreille se produit périodiquement et une perte auditive se développe avec le temps. Le risque de perforation de la membrane tympanique est élevé.

La maladie a un pronostic favorable. Dans les premiers stades, il répond bien à la thérapie et est rarement compliqué par des processus sérieux. La plupart des médicaments modernes sont très efficaces contre l'otite moyenne. L'essentiel est de commencer le traitement le plus tôt possible. Si l'otite moyenne est ignorée, l'inflammation progressera et se propagera aux organes voisins. Cela peut entraîner le développement de complications dangereuses, y compris la mort..

Etiopathogenèse

La principale cause de l'otite moyenne est l'infection. Les bactéries, virus ou champignons pénètrent dans les organes et les tissus depuis l'environnement externe ou les foyers internes. Chez les personnes à forte immunité, les micro-organismes étrangers se lient aux anticorps et meurent. Sous l'influence de facteurs négatifs endogènes ou exogènes, la défense immunitaire est affaiblie, ce qui conduit au développement d'un processus infectieux.

  • Les otites moyennes bactériennes sont causées par des streptocoques, des staphylocoques, Pseudomonas aeruginosa ou Haemophilus influenzae, des pneumocoques, des moraxelles.
  • L'inflammation de l'oreille moyenne devient souvent une complication des maladies virales - infections respiratoires et infantiles.
  • L'agent causal de la maladie fongique est généralement Candida. Récemment, il y a eu une augmentation du nombre de cas d'otomycose.

L'otite moyenne est une pathologie secondaire qui survient après qu'une infection pénètre dans l'oreille à partir de sections et d'organes adjacents - le conduit auditif, les amygdales, le pharynx, le larynx, le nez, les sinus. Lorsque vous éternuez et toussez, des particules de mucus et de mucosités infectées sont projetées dans l'oreille par le tube auditif. L'otite moyenne est souvent associée à l'eustachite, précédée d'une laryngite, d'une amygdalite, d'une rhinite et d'autres maladies du nasopharynx. Lorsque la lumière du tuyau est rétrécie ou complètement bloquée en raison d'un œdème, la ventilation est altérée et des processus stagnants se produisent. L'accumulation de liquide dans l'oreille conduit au développement de la maladie. Les autres modes d'infection de l'oreille moyenne, moins courants, comprennent: hématogène, méningogène, traumatique.

Facteurs qui suppriment l'immunité et contribuent au développement de la pathologie:

  1. Pénétration de liquide sale dans l'organe auditif.
  2. Hypothermie systémique ou locale.
  3. Élimination du cérumen, qui protège le conduit auditif du dessèchement, de la pénétration d'eau et des microbes pathogènes.
  4. Humidité et température de l'air excessives.
  5. Corps étrangers dans le conduit auditif.
  6. Porter une aide auditive.
  7. Prédisposition génétique.
  8. Opérations sur l'oreille, le pharynx, les sinus paranasaux.
  9. Mouche incorrecte de votre nez.

Maladies, mais dans lesquelles une otite moyenne peut se développer:

  • Maladies de la gorge et du nez.
  • Infections respiratoires.
  • Blessure traumatique de l'oreille.
  • Adénoïdes chez les enfants.
  • Anomalies structurelles du tube auditif.
  • Réactions allergiques.
  • VIH.
  • Déformation du septum du nez.
  • Néoplasmes ORL.
  • Méningite.
  • Dommages au nerf auditif.
  • Ostéochondrose cervicale et pathologie des vaisseaux du cou.

La cavité tympanique est si petite que toute inflammation infectieuse peut endommager les os de l'oreille et perturber la transmission des signaux sonores.

Liens pathogéniques du processus:

  1. Rétrécissement ou obstruction du tube auditif,
  2. Formation de vide dans la cavité tympanique,
  3. Activation des glandes muqueuses,
  4. Surproduction de liquide inflammatoire,
  5. Augmentation de la viscosité et de la densité des sécrétions sécrétées,
  6. Douleur et déficience auditive,
  7. Reproduction de microbes dans l'exsudat,
  8. Développement d'une inflammation purulente,
  9. Amincissement et perforation de la membrane tympanique,
  10. Décharge de pus à l'extérieur,
  11. Progression des processus dégénératifs,
  12. Perte d'audition.

Symptômes

Signes cliniques de pathologie:

  • Le syndrome de la douleur caractérise l'apparition de la maladie. La douleur palpite, tire, tire et ne s'arrête pas. Il se concentre dans l'oreille et irradie vers la tempe, l'arrière de la tête, les dents.
  • Déficience auditive de gravité variable jusqu'à la perte auditive et la surdité.
  • Congestion de l'oreille, qui disparaît avec les mouvements de déglutition.
  • Autophony - perception améliorée de votre voix.
  • Sensation d'un objet étranger dans l'oreille.
  • Sensation de pression.
  • Étourdissements et acouphènes.
  • Écoulement mucopurulent de l'oreille.
  • Lymphadénite régionale.
  • Gonflement et hyperémie de la peau derrière l'oreille.
  • Intoxication - fièvre, vomissements, frissons, faiblesse, troubles du sommeil et de l'appétit
  • Symptômes catarrhales - écoulement nasal, inconfort et douleur dans la gorge.

Dans le développement de l'otite moyenne, on distingue trois stades, qui se remplacent successivement et diffèrent par les symptômes cliniques..

  1. Le stade initial se manifeste par des signes d'intoxication et des syndromes douloureux. La douleur est causée par une irritation des branches des nerfs crâniens. Il vibre, irradie vers la tempe, la couronne et la mâchoire, s'intensifie lorsque le patient incline la tête du côté affecté. En raison du gonflement prononcé des tissus, la mobilité des osselets auditifs diminue. L'audition est altérée chez les patients. Signes otoscopiques du processus - épaississement de la membrane, présence de contenu purulent.
  2. Perforation de la membrane et libération de décharge purulente vers l'extérieur. Ce processus apporte un soulagement clair aux patients - les sensations douloureuses et les phénomènes d'intoxication passent. À l'examen, le médecin ORL découvre un trou dans la membrane pulsante, à travers lequel des masses purulentes sortent par portions. Leur nombre diminue progressivement. Si le pus ne sort pas, mais pénètre dans le crâne, des conditions potentiellement mortelles se développeront.

symptômes de l'otite moyenne

L'otite moyenne est aiguë et chronique. Ces formes diffèrent par le taux de développement du processus pathologique, la durée de l'évolution de la maladie et les méthodes thérapeutiques..

Le processus aigu progresse rapidement et aggrave l'état des patients. Au début, ils ressentent une gêne et des picotements dans l'oreille, qui sont bientôt suivis d'une douleur intense. Il est inconstant, s'apaisant périodiquement, mais il réapparaîtra certainement. L'otite moyenne se développe souvent chez les enfants au cours de la première année de vie. Ils ne peuvent pas parler de leur état de santé, pleurent continuellement, sont capricieux, ne prennent pas de sein et de biberon, dorment sans arrêt, ne répondent pas à leur voix et ont un mauvais équilibre. Les bébés mettent constamment la main sur l'oreille douloureuse ou la frottent contre l'oreiller. Parfois, leurs selles sont perturbées, il y a une douleur dans l'abdomen, un nez qui coule, une pharyngite. La douleur dans l'oreille disparaît lors de l'apparition d'un écoulement purulent. L'audition est progressivement rétablie. La forme aiguë de pathologie dure 2-3 semaines. Si elles ne sont pas traitées, des complications graves se développent avec des lésions des structures du système nerveux central. Pour éviter cela, vous devez contacter le spécialiste ORL en temps opportun..

L'otite moyenne chronique est caractérisée par une évolution lente avec des poussées saisonnières. Ceci est le résultat d'une forme aiguë qui n'a pas été traitée à temps ou qui n'a pas été effectuée correctement. La membrane muqueuse de la cavité tympanique gonfle et s'épaissit. Chez les patients, l'audition se détériore, un écoulement purulent apparaît, des vertiges, des bruits dans les oreilles. La douleur dans l'otite moyenne chronique est souvent absente. L'évolution de la pathologie est relativement favorable. Les complications graves sont rares. L'acuité auditive du patient dépend du degré de lésion des osselets auditifs..

Processus de diagnostic

Les mesures médicales et diagnostiques de l'inflammation de l'oreille moyenne sont effectuées par un oto-rhino-laryngologiste. Il conseille les patients, prescrit des traitements et donne toutes les recommandations nécessaires.

Le médecin parle avec le patient, écoute les plaintes, examine les symptômes, recueille des données anamnestiques. À l'aide d'une technique spéciale, il examine l'oreille, la gorge et le nez. Pour faire le diagnostic final, le médecin a besoin des résultats d'études de laboratoire et instrumentales.

  • Hémogramme - signes d'inflammation: une augmentation du nombre de leucocytes neutrophiles, une augmentation de l'ESR.
  • Analyse d'urine générale - signes d'intoxication: traces de protéines.
  • Examen microbiologique de l'écoulement de l'oreille - identification de l'agent causal avec un test de sensibilité aux antibiotiques.
  • Otoscopie - examen de la cavité tympanique, révélant une protrusion de la membrane vers l'extérieur, un œdème et une hyperémie.
  • Audiométrie - détermination du degré de déficience auditive.
  • Tympanométrie - détection d'une infiltration dans l'oreille moyenne ou d'une obstruction dans la trompe d'Eustache.
  • La radiographie et la tomographie sont effectuées dans les cas diagnostiquement difficiles.

Sur la base des résultats de toutes les procédures effectuées, le médecin sélectionne le traitement individuel pour le patient.

Activités de guérison

Les infections de l'oreille moyenne sont traitées en ambulatoire. Le médecin prescrit un ensemble de mesures visant à combattre l'infection, à éliminer l'œdème et d'autres signes d'inflammation de l'oreille et à éliminer les symptômes désagréables de la pathologie. Il est recommandé aux patients présentant une forme aiguë d'infection un repos complet, des aliments faciles à digérer, un régime de boisson optimal.

Médicaments pour les patients atteints d'otite moyenne:

  1. Les décongestionnants réduisent le gonflement des tissus du nasopharynx et rétablissent la perméabilité du tube auditif - "Nazivin", "Rinonorm", "Tizin".
  2. Agents locaux antimicrobiens sous forme de gouttes auriculaires - «Ofloxacin», «Néomycine», «Otofa».
  3. Gouttes à action anti-inflammatoire du groupe AINS - "Otinum", "Otipax".
  4. Préparations hormonales combinées avec des corticostéroïdes, des antibiotiques et des AINS dans la composition - "Sofradex", "Anauran", "Polydex".
  5. Antipyrétiques et analgésiques - «Ibuprofène», «Paracétamol», «Nimésulide».
  6. Immunomodulateurs pour activer le système immunitaire - "Imunoriks", "Ismigen", "Immunal".
  7. Les antihistaminiques éliminent l'œdème et améliorent la ventilation dans le tube auditif - "Suprastin", "Zodak", "Tsetrin".
  8. Complexes de vitamines - "Vitrum", "Centrum", "Undevit".
  9. Adaptogènes et biostimulants - "Actovegin", "Eleutherococcus", "Lemongrass".

En cas de suppuration, il est nécessaire de nettoyer régulièrement le conduit auditif et de le rincer avec un jet d'eau. Pour un effet maximal, des agents antiseptiques tels que le peroxyde d'hydrogène à 3% peuvent être utilisés à la place de l'eau. Après la toilette de l'oreille, l'introduction de fonds qui éliminent l'œdème et diluent le secret est montrée - "ACC", "Fluimucil".

Dans les cas graves, lorsque le traitement antimicrobien local ne donne pas de résultats positifs et que la maladie continue de progresser, des antibiotiques systémiques sont prescrits. Ils sont pris par voie orale ou injectés par voie intramusculaire - «Ampicilline», «Sumamed», «Klacid». Pour protéger la microflore intestinale, des pré- et probiotiques sont utilisés - "Linex", "Bifiform", "Maksilak". Si vous commencez le traitement à temps et arrêtez le développement ultérieur de l'inflammation infectieuse, vous pouvez éviter la destruction de la membrane et préserver l'audition.

Lorsque le traitement conservateur est inefficace, ils passent au traitement chirurgical. Une dérivation ou une paracentèse de la membrane tympanique est réalisée. Mais même de telles opérations ne préservent pas toujours l'audition du patient. Pour souffler et nettoyer le tube auditif, des cathéters spéciaux sont utilisés à travers lesquels des médicaments sont injectés dans l'oreille.

Au stade de la récupération, il est recommandé d'effectuer des procédures physiothérapeutiques - UHF, électrophorèse, réchauffement des oreilles, micro-ondes, rayonnement ultraviolet, thérapie au laser.

La médecine traditionnelle complète le traitement principal. Ils ne peuvent être utilisés qu'avec le consentement du médecin traitant..

  • Un coton-tige imbibé de teinture de propolis est introduit dans le conduit auditif. Cet agent a un effet bactéricide et cicatrisant..
  • Pour réchauffer l'oreille, mettez une compresse de vodka.
  • Le jus de feuille de plantain a des effets désinfectants et antimicrobiens. Il est enterré dans une oreille douloureuse trois fois par jour..
  • Rinçage du nasopharynx avec une décoction d'herbes médicinales - calendula, sauge, tussilage.
  • Un mélange de jus d'oignon et d'huile de lin est injecté dans une oreille douloureuse.
  • Une décoction de camomille et de mélilot humidifie le tissu et met une compresse derrière l'oreille.

Prévision et prévention

Pour prévenir le développement de l'otite moyenne, il est nécessaire de lutter contre l'infection - pour désinfecter les foyers, traiter les processus aigus à temps et empêcher leur transition vers une maladie chronique..

Mesures pour réduire le risque d'infection de l'oreille:

  1. Élimine l'eau qui pénètre dans les oreilles,
  2. Ne retirez pas tout le cérumen,
  3. Renforce l'immunité,
  4. Vivez une vie saine,
  5. Protégez les oreilles du froid, portez un chapeau.

L'inflammation de l'oreille moyenne a généralement un pronostic favorable. Si vous commencez le bon traitement à temps, vous pouvez facilement faire face à la maladie. Les patients, suivant toutes les recommandations médicales, récupèrent rapidement. Un traitement inadéquat et retardé est à l'origine du développement de complications dangereuses: méningite, mastoïdite, labyrinthite, abcès cérébral.

L'inflammation de l'oreille moyenne est une maladie grave dont les conséquences sont dangereuses pour la santé humaine. Si vous ressentez une douleur et un inconfort dans l'oreille, vous devez immédiatement consulter un médecin. Si les symptômes de l'otite moyenne sont ignorés et non traités, des complications graves peuvent survenir et menacer la vie du patient. Même les manifestations mineures de pathologie nécessitent une consultation avec un spécialiste.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat