loader

Principal

Consultant

Otite moyenne chez un enfant: symptômes, traitement, prévention

Lorsque les oreilles d'un enfant commencent à faire mal, même les parents expérimentés peuvent perdre leur sang-froid à cause des caprices et des larmes. Afin de lutter efficacement contre la maladie, vous devez connaître l'ennemi, qui est appelé "en face", averti est avant-bras.

Qu'est-ce que l'otite moyenne?

L'otite moyenne fait référence à toute inflammation de l'oreille. Distinguer:

  • L'oreille externe (oreillette et conduit auditif externe jusqu'à la membrane tympanique), dont l'inflammation sera une otite externe. Ici, les furoncles causés par les staphylocoques et les lésions fongiques du conduit auditif viennent en premier..
  • Oreille moyenne, commençant derrière le tympan et comprenant la cavité tympanique, la trompe d'Eustache, les cellules mastoïdiennes et l'antre. L'inflammation dans cette zone est appelée otite moyenne. Il s'agit de la pathologie de l'oreille la plus courante chez les enfants..
  • L'otite moyenne est également appelée labyrinthite. Dans ce cas, l'inflammation affecte la cochlée, son vestibule ou ses canaux semi-circulaires.

Qui est coupable?

L'otite moyenne se développe dans le contexte d'une infection bactérienne (moins souvent virale). La cause la plus fréquente de son développement est une flore streptococcique ou staphylococcique agressive. Le plus souvent, l'infection pénètre dans la cavité de l'oreille par la trompe d'Eustache, qui équilibre la pression entre l'oreille et la cavité nasale. Par conséquent, très souvent, l'otite moyenne est le résultat d'un rhume..

Une condition préalable au développement de l'otite moyenne est une diminution significative de l'immunité locale dans le corps de l'enfant, les enfants sont plus sujets à l'inflammation de l'oreille:

  • souffrant de rachitisme (voir symptômes et traitement du rachitisme chez les nourrissons)
  • anémique
  • poids insuffisant
  • pathologies chroniques des organes ORL
  • diathèse exsudative
  • les formes extrêmes d'immunodéficience s'attaquent au diabète sucré, au sida et à la leucémie.

Mais même un enfant sans maladie somatique grave peut devenir victime d'une otite moyenne avec une hypothermie banale. Le fait est que le conduit auditif externe d'un enfant, contrairement à un adulte, n'a pas de courbure en forme de S. Par conséquent, tout flux d'air froid peut provoquer une otite moyenne chez un enfant, les symptômes de l'otite moyenne dépendront directement de l'emplacement de l'inflammation.

Otite moyenne

Avec l'otite externe, les symptômes chez les enfants peuvent varier en fonction de la gravité du processus..

  • Le furoncle de l'oreillette ou du conduit auditif se manifestera par une rougeur, un gonflement, l'apparition d'un tubercule inflammatoire, qui changera progressivement de couleur du rouge au cyanosé. Un noyau purulent se formera au centre de la formation inflammatoire. Jusqu'à ce que le tissu ait fondu en pus, la douleur sera intense. Après la mort des récepteurs, il deviendra légèrement moins. Après l'ouverture du furoncle et le départ de la tige nécrotique, une blessure profonde restera, qui guérira avec la formation d'une cicatrice.
  • L'otite externe fongique se caractérise par l'apparition de croûtes et une desquamation dans le conduit auditif dans le contexte d'une infection fongique. Des démangeaisons sont également notées.
  • L'otite moyenne peut être divisée en otite moyenne catarrhale et otite moyenne purulente. Le catarrhe se produit lorsque l'inflammation causée par des microbes se manifeste par une rougeur, un gonflement et une douleur intermittente lancinante ou lancinante. En fonction de la gravité de l'inflammation, l'intensité de la douleur change également, de légère à insupportable. La douleur peut être située à l'intérieur de l'oreille ou irradier vers la joue, la tempe, la gorge. Il est lié au nerf commun qui alimente la cavité tympanique et l'oropharynx. La douleur peut être associée à une congestion de l'oreille.
  • Depuis la formation d'un abcès sur la membrane tympanique, on parle d'otite moyenne purulente. En plus de la douleur, elle se caractérise par une perte auditive. Si l'abcès éclate, un épanchement purulent mélangé à du sang s'écoule de l'oreille. Par la suite, la membrane tympanique guérit avec la formation d'une cicatrice, après quoi l'audition est rétablie. Avec un défaut important, la membrane peut ne pas guérir complètement, puis des problèmes d'audition seront observés.

De plus, l'enfant sera dérangé par les élévations de température et l'intoxication (douleurs musculaires, articulaires et de tête, fatigue et faiblesse).

  • En plus de l'otite moyenne aiguë, un processus inflammatoire chronique peut se développer, qui se divise en otite moyenne exsudative, purulente ou adhésive. Les variantes exsudatives et adhésives de l'otite moyenne présentent des manifestations bénignes sous forme d'acouphènes (causes) et de perte auditive. Otite moyenne adhésive (adhésive) - résultat de la prolifération du tissu conjonctif et de la fibrose de la cavité tympanique et de la membrane tympanique.
  • Dans un processus purulent chronique, on observe des fuites périodiques de l'oreille et une perte auditive persistante due à la perforation constamment existante de la membrane tympanique.
  • La labyrinthite se manifeste par des douleurs, une perte auditive et des vertiges (causes), car l'organe d'équilibre associé à l'oreille interne est impliqué dans le processus.

Comment suspecter une otite moyenne à la maison?

Les enfants plus âgés peuvent très bien se plaindre de la douleur à l'oreille et même parler du type de douleur et de son origine. C'est beaucoup plus difficile avec les bébés de moins de deux ans, qui ne peuvent toujours pas vraiment parler et pleurer juste en réponse à la douleur (y compris l'otite moyenne). Les symptômes chez les nourrissons atteints de cette pathologie ne sont pas spécifiques:

  • la pensée d'une inflammation de l'oreille moyenne peut entraîner de l'anxiété chez l'enfant
  • son cri non motivé
  • abandonner le sein ou le biberon
  • les enfants peuvent également saisir l'oreille douloureuse avec leurs mains
  • tourner la tête d'un côté à l'autre
  • si vous appuyez sur le tragus d'une oreille douloureuse, l'anxiété ou les pleurs de l'enfant augmentent en raison d'une douleur accrue

En cas de suspicion d'otite moyenne, l'enfant doit être immédiatement montré au pédiatre ou au médecin ORL.

Comment un médecin définit l'otite moyenne?

Un oto-rhino-laryngologiste dispose d'un appareil aussi simple et pratique qu'un miroir auriculaire. Avec son aide, vous pouvez voir les changements dans le conduit auditif externe, la membrane tympanique. Ainsi, les otites moyennes correspondent à des modifications du cône lumineux sur la membrane tympanique. Dans le même but, le médecin peut utiliser un otoscope..

Premiers secours pour l'otite moyenne

Si la visite chez le médecin est reportée pour des raisons objectives (bien qu'il soit impossible de la retarder) et que l'enfant est inquiet et pleure, la première chose à faire si vous soupçonnez une otite est d'anesthésier l'oreille..

À cette fin, vous pouvez utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens qui ont la propriété de supprimer l'inflammation, la température et la douleur. Les enfants sont autorisés à utiliser les dérivés du paracétamol (Tiled, Calpol, Efferalgan, Panadol, Tylenol), de l'ibuprofène (Nurofen, ibuklin) et du naproxène (céfécone) - voir l'aperçu de tous les antipyrétiques pour enfants, avec dosages et prix. Vous pouvez utiliser du sirop, des comprimés ou des suppositoires rectaux.

Le deuxième remède contre l'otite moyenne sera les gouttes auriculaires Otipax (170-250 roubles), Otirelax (140 roubles) Il s'agit d'une préparation combinée, qui comprend la phénazone anti-inflammatoire et le chlorhydrate de lidocaïne anesthésique local. Il ne faut pas oublier qu'Otipax ne peut être utilisé que si le tympan n'a pas été endommagé (l'oreille n'a pas fui). Chez les nourrissons, 2 gouttes sont instillées et chez les enfants de plus de deux ans, 3-4 gouttes dans chaque oreille.

Comment égoutter correctement les gouttes?

  • Avant d'instiller des gouttes, le biberon doit être réchauffé à température ambiante. Chez les nourrissons, la température peut atteindre 36 degrés. Alternativement, les gouttes sont versées d'une bouteille dans une cuillère chaude, puis collectées avec une pipette.
  • L'enfant doit être couché avec l'oreille vers le haut et l'oreillette tirée vers l'arrière et vers le bas pour redresser le conduit auditif.
  • Une fois que les gouttes ont coulé, l'enfant est tenu à l'envers pendant au moins dix minutes afin que le médicament ne s'échappe pas..
  • Chez les enfants, des gouttes sont instillées dans les deux oreilles, car le processus est généralement bilatéral.
  • Pour un bébé qui suce une tétine, celle-ci doit être retirée avant l'instillation des gouttes. Lorsqu'elle est associée à un nez bouché, une sucette peut provoquer un barotraumatisme de la membrane tympanique..

Traitement de l'otite externe

Un furoncle de l'oreille externe (otite moyenne purulente) est traité selon le schéma classique. Au stade d'infiltration (avant la formation de la tige) avec des agents anti-inflammatoires et des compresses d'alcool à des fins de résorption. Une fois la tige formée - ouverture chirurgicale de l'abcès avec drainage de la cavité, rinçage avec du peroxyde d'hydrogène ou de la chlorhexidine, de la miramistine et des pansements de pommade ultérieurs avec du lévomekol jusqu'à ce que la plaie soit complètement guérie. En cas d'intoxication, de température élevée, de lymphadénite, des antibiotiques sont utilisés.

Les lésions fongiques du conduit auditif sont traitées avec des pommades antifongiques (clotrimazole, candida, flucanazole), si nécessaire, des agents antifongiques systémiques sont prescrits sous forme de comprimés (amphotéricine, griséofulvine, mycosiste). En règle générale, les agents antifongiques systémiques ne sont pas utilisés chez les enfants de moins de deux ans..

Traitement de l'otite moyenne

Pour les plus petits, un traitement local est préféré. Pour eux, les antibiotiques systémiques pèsent trop lourd sur le système immunitaire et les intestins (voir la liste des probiotiques, analogues de Linex). Par conséquent, des indications très strictes sont fixées pour les antibiotiques:

  • hyperthermie dans les trois jours suivant le début du traitement local
  • intoxication sévère
  • douleur mal contrôlée qui empêche un enfant de dormir et de manger normalement

Les gouttes dans les oreilles sont utilisées dans un cours pendant sept à dix jours. Pendant cette période, l'enfant doit être examiné par un oto-rhino-laryngologiste pour s'assurer de la dynamique positive de l'inflammation ou pour corriger le traitement si le résultat n'est pas satisfaisant.

Chez les enfants plus âgés (à partir de deux ans), le traitement commence également par des gouttes auriculaires, complétées par des anti-inflammatoires (voir Premiers secours pour l'otite moyenne).

Une condition préalable au traitement de l'otite moyenne est de se débarrasser du rhume. Avec une rhinite non traitée, il existe des risques de récidive de l'otite moyenne. À cette fin, des gouttes antivirales (interféron), antibactériennes (gouttes - isofra, polydexa, protorgol) et combinées (vibrocyl).

- Otipax combine des effets anti-inflammatoires et analgésiques.
- Sodium sulfacyl (albucide) - un agent antimicrobien et antiviral universel.
- Otofa - un médicament antibactérien basé sur l'antibiotique rifamycine.
Albucid et otofa ne sont pas contre-indiqués en cas de perforation de la membrane tympanique.
- Polydex - les enfants de plus de deux ans et demi ont la possibilité d'utiliser polydex (une combinaison d'antibiotiques néomycine et polymyxine avec l'ajout de l'anti-inflammatoire hormonal dexaméthasone).

Le traitement de cours est effectué de sept à dix jours. Pendant ce temps, il est tout à fait possible de guérir une otite moyenne catarrhale non compliquée chez un enfant. Le traitement doit être prescrit et surveillé par un médecin ORL.

  • Antibiotiques en comprimés, suspensions ou injections

Exigences pour ces médicaments: sécurité, non-toxicité, obtention de concentrations suffisantes au site d'inflammation, maintien des doses thérapeutiques pendant une longue période (au moins huit heures pour une fréquence de doses confortable par jour). La durée de l'antibiothérapie est de sept jours, sauf pour les médicaments capables d'accumuler et de maintenir des concentrations thérapeutiques dans le sang pendant une semaine ou dix jours (par exemple, l'azithromycine, qui est prescrite pendant trois à cinq jours).

  • Pénicillines. On préfère les semi-synthétiques (oxacilline, amoxicilline, flemoxine, ampicilline, carbénicilline) et protégés par un inhibiteur, permettant de résister aux souches résistantes de microbes (amoxiclav, flemoclav, augmentin, unazine, sultamicilline, ampixide).
  • Céphalosporines des deuxième (céfuroxime, céfaclor), troisième (ceftibuten, ceftriaxone, céfotaxime, céfazidime) et quatrième (céfépime) générations.
  • Les macrolides remplacent actuellement les céphalosporines. Plus pratique dans le dosage, la durée du cours et les formes d'administration (comprimés, suspension). Le traitement de l'otite moyenne chez les enfants est effectué avec l'azithromycine (azitral, sumamed, chimiomycine), la clarithromycine.
  • Les aminosides sont les médicaments de choix si un enfant a une otite moyenne purulente staphylococcique. Le traitement avec la kanamycine, la gentamycine, la sisomycine, l'amikacine est effectué principalement de manière stationnaire en raison de la néphrotoxicité.

Les particularités de l'antibiothérapie chez les enfants incluent le rejet de l'utilisation des fluoroquinolones, car elles sont contre-indiquées chez les enfants de moins de 18 ans, et également afin de réduire le nombre d'infections résistantes aux antibiotiques..

Sur la question des antihistaminiques

Les schémas thérapeutiques classiques pour l'otite moyenne impliquent la nomination d'antihistaminiques afin de réduire la composante allergique de l'inflammation et de réduire l'œdème. Moyens recommandés des deuxième et troisième générations qui ne provoquent pas de somnolence ou ont un effet sédatif minime: claritine, desloratadine, loratadine, clarisens, cétirizine, kétotifène (voir médicaments contre les allergies).

Cependant, aujourd'hui, un certain nombre de spécialistes (principalement américains, qui ont mené des études cliniques sélectives sur des patients pédiatriques) estiment que l'utilisation de ce groupe de médicaments pour l'otite moyenne est inappropriée, car aucune relation directe n'a été trouvée entre leur utilisation et le taux de guérison de la maladie. À ce jour, la question reste ouverte, car il n'y a toujours pas de normes à part entière pour le traitement de l'otite moyenne aiguë chez les enfants..

Traitement de la labyrinthite

Étant donné que le processus peut facilement être compliqué par une inflammation méningée, une septicémie et même des troubles de la circulation cérébrale, le traitement est effectué dans des conditions stationnaires. Des antibiotiques, des anti-inflammatoires et des médicaments déshydratants sont utilisés. La chirurgie est effectuée si nécessaire.

Traitement de l'otite moyenne avec des remèdes populaires

Les méthodes traditionnelles de traitement de l'otite moyenne chez les enfants sont assez diverses, mais il convient de noter que transformer un enfant en un terrain d'expérimentation n'est ni humain ni imprudent. Bien entendu, sur le terrain, lorsqu'un médecin et une pharmacie ne sont pas disponibles, une personne aura recours à tous les moyens disponibles pour soulager la douleur et la souffrance de l'enfant. Par conséquent, nous nous concentrerons sur les remèdes populaires les plus adéquats et les moins nocifs pour la santé des enfants pour lutter contre l'otite moyenne (inflammation de l'oreille).

L'otite externe, s'écoulant sous la forme d'une ébullition au stade de l'infiltration (avec un tubercule rougi sans tige purulente), ainsi que l'otite moyenne catarrhale moyenne chez les enfants, se prête aux remèdes populaires. Vous pouvez utiliser de la vodka ou des compresses d'alcool ou des lotions:

  • de l'alcool borique, de camphre ou de vodka est appliqué sur un tampon de gaze appliqué sur la zone de l'oreille
  • une pellicule plastique ou du papier ciré est posé sur le dessus
  • le bandage est renforcé avec un mouchoir ou une écharpe
  • temps d'exposition de 15 à 30 minutes (plus l'enfant est jeune, plus la procédure est courte)
  • résout décemment les infiltrats et l'iode
  • Des feuilles d'aloès sont également utilisées, en les coupant en deux et en appliquant une feuille coupée sur l'abcès

Aucune procédure de réchauffement pour l'otite moyenne n'est acceptable. Le traitement avec de l'alcool et des solutions est strictement interdit chez les enfants de moins d'un an, même à usage externe. Chez les enfants plus âgés, il n'est pas non plus souhaitable, il est particulièrement contre-indiqué d'utiliser de l'alcool médical non dilué pour la compresse. Mieux vaut utiliser du camphre, des alcools boriques ou de la vodka. L'instillation d'alcool borique ou de camphre dans l'oreille est autorisée, mais uniquement chez les enfants de plus de 6 ans - pas plus de 2 gouttes.

Avec une infection fongique du conduit auditif, les gens utilisent le frottement avec une solution de soude (à ne pas confondre avec l'instillation ou le lavage). La soude crée un environnement alcalin dans lequel les champignons ne se reproduisent pas bien, mais ne peuvent pas guérir complètement une infection fongique..

Sollux (lampe bleue) est une procédure thermique indiquée pour les otites moyennes non purulentes. Cependant, dans la vie de tous les jours, une otite moyenne non purulente due à une otite moyenne purulente est difficile à distinguer, d'autant plus qu'une infection bactérienne ne peut pas être réchauffée. Par conséquent, toute méthode alternative doit être convenue avec le pédiatre traitant..

Comment traiter l'otite moyenne chez un enfant

L'otite moyenne - un processus inflammatoire dans l'oreille - est assez courante chez les enfants, en particulier les jeunes enfants. Étant donné que la maladie s'accompagne d'une douleur atroce dans l'oreille, les parents doivent bien comprendre comment traiter l'otite moyenne chez un enfant..

Le processus inflammatoire peut affecter diverses parties de l'oreille.Par conséquent, en fonction de l'emplacement de la localisation, on distingue les otites moyennes externes, moyennes et internes. Le plus souvent, la cause du processus inflammatoire est une infection bactérienne et moins souvent une infection virale. Assez souvent, l'otite moyenne est une complication d'une rhinite banale. Les enfants à risque sont ceux qui ont une immunité affaiblie, ainsi que ceux qui souffrent de rachitisme, d'anémie, de diathèse.

Avec les enfants plus âgés, c'est un peu plus facile, ils peuvent dire où ça fait mal, où ça donne, et si nous parlons de petits enfants, alors la situation ici sera beaucoup plus compliquée. Par conséquent, il est important que les parents essaient de reconnaître eux-mêmes le développement de la maladie et consultent immédiatement un médecin. Vous pouvez être alarmé par les pleurs constants de l'enfant, les caprices, le refus de manger. L'enfant peut même toucher constamment l'oreille douloureuse avec sa main ou tourner la tête d'un côté à l'autre. Si vous appuyez sur le tragus de l'oreille, les pleurs s'intensifieront..

Premiers secours pour l'otite moyenne

Si, pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas voir un médecin dans un proche avenir, même si cela doit être fait le plus tôt possible, la première chose à faire est d'engourdir l'oreille. À cette fin, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont souvent utilisés, qui non seulement suppriment la douleur, mais combattent également le processus inflammatoire et normalisent la température. Ces médicaments sont disponibles sous forme de comprimés, de suppositoires rectaux et de sirops. Les dérivés du paracétamol ou de l'ibuprofène sont utilisés pour les enfants.

La deuxième étape est l'utilisation de gouttes auriculaires combinées avec un composant antibactérien, en particulier Otipax. L'utilisation de tels fonds est autorisée avec l'intégrité de la membrane tympanique, mais en cas de suspicion de perforation, de telles gouttes ne peuvent qu'aggraver la situation. Ces gouttes contiennent des composants anesthésiques et anti-inflammatoires locaux..

Caractéristiques d'un enterrement d'oreille correct

Suivez les recommandations suivantes pour instiller des gouttes à votre enfant:

  • en aucun cas, des gouttes froides ne doivent être instillées, cela peut entraîner des sensations désagréables. Avant d'effectuer la procédure, le produit doit être réchauffé;
  • l'enfant doit être placé sur le côté de manière à ce que l'oreille affectée soit en haut. Pour redresser le conduit auditif, l'oreillette doit être légèrement tirée vers l'arrière et vers le bas;
  • après la procédure, votre enfant doit rester dans cette position pendant environ dix minutes de plus;
  • si vous égouttez les oreilles d'un bébé, avant d'enterrer les oreilles, vous devez retirer le mamelon de la bouche. Le fait est qu'un nez bouché en combinaison avec une sucette peut endommager le tympan..

Erreurs typiques des jeunes parents

Si votre enfant a une forte fièvre, il est absolument impossible de faire des compresses chauffantes..

Si votre enfant commence à fuir du pus du conduit auditif, ne nettoyez pas les oreilles avec force et en profondeur, cela peut endommager le tympan. Il y a des cas où les parents eux-mêmes provoquent le développement d'une otite moyenne. Par exemple, lorsqu'un enfant est malade et a le nez qui coule, il peut pincer les deux narines et le faire se moucher violemment. Dans cette situation, les oreilles peuvent être bloquées instantanément..

Une autre erreur courante de nombreuses mères est de mettre le bébé sur le côté immédiatement après avoir été nourri. À quoi cela peut-il conduire? Pendant l'allaitement, le bébé peut avaler de l'air et doit être debout pour le régurgiter. Si l'enfant ment, à la suite d'une régurgitation, le lait peut pénétrer dans le tube auditif et provoquer le développement du processus inflammatoire.

N'oubliez pas, entre autres, quoi faire après que l'enfant a souffert d'otite moyenne. Il faut comprendre que la maladie peut avoir des conséquences importantes, en particulier une perte auditive. Si votre enfant ne répond pas la première fois, il vaut mieux ne pas le gronder, mais faites attention à cela et consultez le médecin pour déterminer l'acuité auditive..

Prévenu est prévenu

Bien sûr, il est beaucoup plus facile de prévenir toute maladie que de la guérir plus tard. La prévention de l'otite moyenne est, tout d'abord, le traitement rapide du rhume, qui s'accompagne d'un nez qui coule. Si nous parlons de jeunes enfants, le lait maternel est la source de leurs forces protectrices.Par conséquent, vous devez allaiter les enfants le plus longtemps possible. Une bonne nutrition, de bons soins, un accès rapide à un médecin - tout cela est la clé de la bonne santé de votre enfant..

Comment traiter

En règle générale, le traitement de la maladie chez les enfants est effectué en ambulatoire. Le traitement hospitalier n'est indiqué que dans les cas graves. Quelle que soit la douleur dans l'oreille de l'enfant, se référer à un oto-rhino-laryngologiste est une condition préalable.

Que peut-on faire à la maison?

L'automédication peut être très dangereuse, il est préférable d'appeler d'abord un médecin et de suivre ensuite ses recommandations:

  • instillation de gouttes spéciales;
  • donner des agents antibactériens si nécessaire;
  • faire des compresses chauffantes à température normale;
  • réchauffez votre oreille avec une lampe bleue;
  • fournir des soins appropriés;
  • nettoyer rapidement les voies nasales.

Considérez les règles de base qui aideront à traiter correctement l'otite moyenne chez un enfant à l'aide de compresses:

  • la gaze doit être pliée en quatre couches;
  • la taille de la gaze doit être légèrement plus grande que l'oreillette;
  • une incision est faite au milieu, où l'oreillette sera insérée;
  • la gaze doit être imbibée de vodka ou d'alcool, diluée à parts égales avec de l'eau;
  • sur le dessus de la serviette, vous devez mettre du papier compressé, puis du coton;
  • la compresse est fixée avec un foulard.

Otite moyenne purulente: traitement

Il ne sera pas possible de guérir rapidement l'otite moyenne purulente, car il s'agit d'un processus grave qui se déroule en plusieurs étapes: avant et après la perforation de la membrane tympanique. Au stade aigu du processus pathologique, il est conseillé aux patients de suivre un régime ambulatoire, mais en cas de symptômes sévères, en particulier un malaise sévère et de la fièvre, le repos au lit doit être observé..

Le processus purulent s'accompagne d'une détérioration de la capacité de drainage et de ventilation du tube auditif. Pour restaurer et améliorer ces fonctions, les patients se voient prescrire un vasoconstricteur intranasal et des gouttes astringentes.

Lorsque cela est indiqué, des antibiotiques sont administrés pour supprimer l'infection bactérienne. Les médicaments antipyrétiques sont administrés à des températures élevées.

Après la perforation de la membrane tympanique, le soulagement survient, mais il existe des cas où la suppuration n'apparaît pas, auquel cas les médecins peuvent décider d'une ponction. Après la parocentèse, les spécialistes sont convaincus que toute la sécrétion purulente est sortie des oreilles.

Un traitement intempestif de l'otite moyenne purulente peut entraîner de graves complications: méningite, mastoïdite, maladies rénales, hépatiques et cardiaques.

Traitement avec des méthodes folkloriques

Il est possible de traiter l'otite moyenne chez les enfants à l'aide de méthodes non traditionnelles, mais elles doivent être utilisées après consultation d'un médecin. En effet, les recettes folkloriques sont très diverses et abordables, mais il ne faut pas faire de cobaye avec un enfant et expérimenter diverses techniques dessus. Néanmoins, vous devez traiter votre bébé avec des moyens éprouvés et fiables..

huile de noix

Préparez ce produit à l'avance. Pour cela, les feuilles de noix doivent être écrasées et placées dans un bocal. Remplissez le dessus d'huile végétale.

Le produit doit rester pendant trois mois dans un endroit frais et sombre. Le produit fini est utilisé pour lubrifier la surface de la parotide et de l'oreille interne avec un coton-tige.

Huile de propolis

Versez la propolis avec de l'huile végétale et laissez mijoter au bain-marie pendant environ deux heures. En conséquence, la cire de propolis devrait se déposer au fond..

L'huile de propolis doit être versée dans un pot séparé. Deux fois par jour, une turunda de coton imbibée de médicament est insérée dans l'oreille.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement médical d'un processus inflammatoire dans l'oreille comprend les éléments suivants:

  • agents antibactériens;
  • anti-douleurs;
  • médicaments antipyrétiques;
  • tactiques en attente;
  • une combinaison de tous les composants de thérapie énumérés.

Les antibiotiques

Pour de nombreux enfants plus âgés, l'otite moyenne peut être traitée sans antibiothérapie..
De nombreux médecins, compte tenu de la résistance élevée des bactéries, choisissent des tactiques dans l'expectative et se limitent à la nomination d'analgésiques et d'antipyrétiques..

Les tactiques en attente peuvent être utilisées dans les cas suivants:

  • le diagnostic est encore en cours de clarification;
  • l'enfant a plus de deux ans;
  • les symptômes cliniques sont mal exprimés;
  • le processus pathologique est unilatéral.

Si le diagnostic est confirmé par le diagnostic, la condition s'aggrave jusqu'à la formation d'un processus bilatéral, et si l'enfant a moins de deux ans, une antibiothérapie est absolument indiquée..

De nombreuses mères ne veulent pas «bourrer» leurs enfants d'antibiotiques compte tenu de son effet sur le corps, mais il convient de penser aux conséquences qui peuvent survenir après une otite moyenne, elles sont parfois beaucoup plus graves que les effets négatifs des agents antibactériens.

Chirurgie

Dans la plupart des cas, avec un processus inflammatoire dans l'oreille, la chirurgie n'est pas nécessaire, mais dans les cas graves, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Une myringotomie est l'ouverture du tympan. Le chirurgien fait une incision dans la membrane tympanique, à la suite de laquelle la sécrétion pathologique quitte la cavité tympanique. En outre, pendant la procédure, le liquide inflammatoire peut être prélevé pour la recherche afin de déterminer la sensibilité des agents pathogènes. La procédure est effectuée dans les cas graves avec un syndrome douloureux sévère. La myringotomie est réalisée sous anesthésie générale.

Une tympanostomie est une procédure dans laquelle un chirurgien insère un tube dans la cavité de l'oreille moyenne pour faciliter le drainage des sécrétions pathologiques. La procédure est réalisée pour l'otite moyenne exsudative, les rechutes fréquentes, ainsi que l'absence de résultat positif après un traitement antibiotique.

Ainsi, l'otite moyenne chez l'enfant peut apparaître par la faute des parents eux-mêmes sous la forme d'une complication d'une maladie respiratoire ou d'une hypothermie. La maladie peut se manifester sous diverses formes. Ce qui est possible avec un type de processus inflammatoire est strictement interdit avec un autre. Le traitement peut être effectué à domicile, mais cela doit être discuté avec votre médecin. Dans tous les cas, vous devriez consulter un spécialiste pour un examen, effectuer un examen diagnostique et, après un diagnostic précis, commencer le traitement. Respectez les recommandations médicales, traitez les rhumes à temps, n'oubliez pas les règles d'hygiène et soyez en bonne santé!

Comment traiter l'otite moyenne chez les enfants?

L'otite moyenne chez l'enfant (inflammation de l'oreille) est l'une des pathologies de nature oto-rhino-laryngologique les plus courantes. Si toutes les recommandations médicales sont suivies pendant le traitement d'une telle maladie chez les bébés, il n'y aura pas de danger, de graves conséquences négatives ne peuvent apparaître que lorsque les parents de l'enfant s'automédicament..

L'une des conséquences courantes de l'otite moyenne est la déficience auditive. Bien qu'un tel phénomène soit naturel et disparaisse de lui-même après quelques jours. Dans certains cas, ce symptôme parle du développement d'une maladie concomitante, dont le traitement doit être commencé immédiatement..

Faisons connaissance avec les causes de l'inflammation de l'oreille chez les enfants, quelles méthodes de médecine traditionnelle et traditionnelle aideront à faire face à cette maladie et comment vous pouvez empêcher son développement.

Qu'est-ce que l'otite moyenne?

L'otite moyenne est une pathologie de l'oreille d'origine inflammatoire. Selon l'emplacement de l'inflammation, la maladie est divisée en trois types. L'otite moyenne chez les enfants est:

  • À l'extérieur. Avec cette forme de maladie, l'oreillette et le conduit auditif externe jusqu'à la membrane tympanique sont impliqués dans le processus inflammatoire. Ce type de pathologie se caractérise par l'apparition de furoncles, provoqués par une exposition au conduit auditif de staphylocoques et de bactéries fongiques.
  • Moyenne. Ce type de maladie est localisé dans la région de la membrane tympanique, et la cavité tympanique, la trompe d'Eustache, le processus mastoïde avec antrum sont également impliqués dans le processus inflammatoire dans une situation similaire. Cette forme de la maladie survient le plus souvent chez les patients pédiatriques..
  • Interne. Cette forme de pathologie est également appelée labyrinthite. Dans ce cas, l'escargot est impliqué dans le processus inflammatoire, ainsi que dans les abords de celui-ci ou dans les passages semi-circulaires.

Seul un oto-rhino-laryngologiste peut déterminer quelle forme d'otite moyenne se développe chez un enfant.

Afin d'éviter la formation de complications dans le contexte d'une inflammation de l'oreille, il est nécessaire de consulter un médecin en temps opportun et de ne pas essayer de guérir le bébé par vous-même..

Les causes de l'otite moyenne chez les enfants?

Le processus inflammatoire dans l'aide auditive peut se développer sous l'influence de facteurs externes tels que:

  • dommages mécaniques - dus à un coup sur l'oreille, blessure au conduit auditif pendant le processus de nettoyage, pénétration d'un objet étranger dans le conduit auditif;
  • infection bactérienne - souvent formée dans le contexte de la pénétration de micro-organismes pathogènes dans le système auditif lors d'un processus inflammatoire dans le nez ou la gorge (dans l'enfance, la structure anatomique fournit un message entre le pharynx, les cavités nasales et auriculaires, par conséquent, l'inflammation de l'oreille chez les enfants est beaucoup plus fréquente que chez les adultes );
  • hypothermie - lorsque de l'eau froide pénètre dans le conduit auditif, l'enfant est dans un courant d'air pendant une longue période ou marche pendant la saison froide sans coiffe.

Que faire en premier en cas d'inflammation de l'oreille chez un enfant?

Constatant que le bébé souffre de douleurs aiguës à l'oreille, les parents paniquent souvent, car ils ne savent pas comment agir dans une situation similaire. Si même des signes mineurs d'otite moyenne sont trouvés, il est nécessaire de consulter un oto-rhino-laryngologiste dès que possible pour une consultation, surtout si un écoulement purulent du conduit auditif est détecté.

Si vous demandez une aide médicale en temps opportun, l'enfant est plus susceptible de se débarrasser d'une telle maladie et la probabilité de conséquences négatives sera minime..

Seul un médecin ORL qualifié doit faire confiance pour traiter les otites. Mais dans le cas où, pour une raison quelconque, il s'est avéré impossible de demander l'aide de spécialistes (par exemple, lorsqu'un syndrome de douleur aiguë survient la nuit), il est nécessaire d'affaiblir les sensations douloureuses dans l'oreille du bébé..

En tant que premiers soins pour les manifestations douloureuses de nature aiguë, l'enfant doit recevoir l'un des médicaments, qui comprend le paracétamol ou l'ibuprofène (Nurofen ou Panadol). Et le matin, vous devez demander conseil à un pédiatre ou à un oto-rhino-laryngologiste.

Comment et comment traiter l'otite moyenne chez un enfant?

Si une otite moyenne est diagnostiquée chez un très jeune enfant, un traitement local est le plus souvent prescrit. Le traitement avec des agents antibactériens systémiques à cet âge affecte négativement l'immunité et les fonctions intestinales. Pour cette raison, l'antibiothérapie a des indications strictes. Les antibiotiques ne sont pas prescrits dans le contexte de:

  • augmentation de la température corporelle pendant 3 jours après le début du traitement local;
  • intoxication du corps d'une évolution sévère;
  • sensations de douleur non traitables qui interfèrent avec le sommeil normal et la nutrition de l'enfant.

Les gouttes auriculaires sont prescrites en cure de 7 à 10 jours. Pendant cette période, le bébé doit être examiné par un oto-rhino-laryngologiste pour confirmer l'effet positif du traitement ou pour ajuster le traitement si le résultat n'est pas satisfaisant..

Pour les enfants qui ont atteint l'âge de deux ans, des gouttes auriculaires sont également prescrites au stade initial du traitement et des médicaments du groupe anti-inflammatoire sont prescrits en complément..

Dans le cas où l'enfant est diagnostiqué avec une otite moyenne, il est nécessaire de commencer à traiter la rhinite en parallèle. Puisqu'un nez qui coule non traité augmente la probabilité de formation secondaire d'otite moyenne.

Dans une situation similaire, l'utilisation d'agents locaux sous forme de gouttes à action antivirale (interféron), antibactérienne (isophra, polydex, protorgol) et combinée (vibrocyl).

Traitement à domicile de l'otite moyenne

Le plus souvent, l'inflammation de l'oreille est traitée à la maison. Il est nécessaire d'hospitaliser le bébé uniquement lorsque des complications se développent. La rééducation d'un enfant, après la guérison de l'otite moyenne, consiste à renforcer le système immunitaire.

À cette fin, une thérapie vitaminique est prescrite, ainsi qu'un régime alimentaire approprié. De plus, des promenades extérieures régulières sont recommandées..

Gouttes d'otite moyenne pour les enfants

Avec un processus inflammatoire dans l'aide auditive chez les enfants, le médecin peut prescrire un traitement avec de telles gouttes auriculaires:

  • Le sulfacyle de sodium (albucide) est un médicament topique polyvalent aux propriétés antimicrobiennes et antivirales.
  • Otofoy est un agent antibactérien qui contient l'antibiotique rifampicine. Otofa avec albucide n'a pas de contre-indications en cas de perforation de la membrane tympanique.
  • Polydexoy est un agent combiné qui comprend les antibiotiques néomycine et polymyxine, et le médicament anti-inflammatoire hormonal dexaméthasone est ajouté. Ce médicament est indiqué chez les patients jeunes à partir de 2,5 ans..

La durée du traitement est de 7 à 10 jours. Pendant ce temps, vous pouvez vous débarrasser de l'inflammation de l'oreille catarrhale non compliquée chez les enfants. La thérapie doit être effectuée conformément aux recommandations de l'oto-rhino-laryngologiste et sous sa supervision.

Compresses d'oreille

Si un enfant reçoit un diagnostic d'otite moyenne catarrhale aiguë, le médecin peut prescrire un traitement avec des compresses pour réchauffer l'organe enflammé et soulager la douleur..

Il est à noter que l'utilisation de compresses à des fins thérapeutiques est contre-indiquée en présence d'un écoulement purulent du conduit auditif externe, ou en cas de suspicion d'une perforation de la membrane tympanique.

Pour obtenir le résultat maximal du traitement avec des compresses, vous devez les appliquer conformément aux règles:

  1. Une serviette en gaze à quatre couches est utilisée, qui dépasse de 2 cm au-delà de l'oreillette, avec une coupe verticale au centre.
  2. La serviette est humidifiée dans un produit contenant de l'alcool, qui doit d'abord être diluée avec de l'eau dans un rapport 1: 1, pressée et appliquée sur l'oreille.
  3. Sur le dessus de la serviette en gaze, un papier spécial pour les compresses est appliqué, qui doit couvrir la serviette et dépasser ses bords d'un demi-centimètre.
  4. Le papier est recouvert d'une couche de coton, qui dépasse également d'un demi-centimètre au-delà des bords du papier.
  5. Au-dessus de la compresse, l'aide auditive doit être isolée avec une écharpe en laine chaude.

Le bandage avec la compresse doit être conservé sur l'oreille pendant 4 heures. La meilleure option est d'effectuer la manipulation avant le coucher. Cela aidera à empêcher le bébé de retirer le bandage et à éviter ses caprices..

Réchauffer l'oreille

Pour réchauffer l'oreille enflammée, le médecin peut prescrire des procédures de physiothérapie à l'enfant:

  • UHF;
  • rayonnement ultraviolet;
  • électrophorèse avec médecine.

À la maison, vous pouvez utiliser une lampe bleue comme traitement d'appoint de l'otite moyenne. La condition principale pour l'utilisation d'un tel dispositif est l'absence d'écoulement purulent de l'oreille..

Mais il est assez difficile de déterminer indépendamment quelle forme d'otite moyenne chez un enfant (purulente ou non purulente), et en cas d'infection bactérienne, il est également interdit de recourir à des procédures de réchauffement. Pour cette raison, l'utilisation de méthodes de traitement alternatives doit être convenue avec le médecin traitant..

Antibiotique pour l'otite moyenne chez les enfants

En ce qui concerne les médicaments antibactériens, lors du choix d'un médicament pour traiter les enfants, la préférence est donnée à ceux qui sont: sûrs, non toxiques, concentrés dans la zone enflammée, maintenez un dosage thérapeutique pendant une longue période (au moins 8 heures, ce qui vous permet de prendre confortablement le médicament pendant la journée).

La durée de l'antibiothérapie est de 7 jours, en plus des médicaments capables d'accumuler et de maintenir une concentration thérapeutique dans la circulation sanguine pendant 7 à 10 jours (par exemple, l'azithromycine, dont le cours dure 3 à 5 jours).

À des fins thérapeutiques, les antibiotiques des groupes suivants sont indiqués pour l'inflammation de l'oreille chez les enfants:

  • Pénicillines. La préférence est donnée aux médicaments semi-synthétiques (oxacilline, amoxicilline, flemoxine, ampicilline et carbénicilline), ainsi qu'aux agents protégés par des inhibiteurs qui offrent une résistance aux souches bactériennes stables (amoxiclav, flemoklav, augménite, unazine, sultamicilline, ampixidine).
  • Céphalosporines. Habituellement, la préférence est donnée aux antibiotiques de ce groupe de deuxième (céfaclor ou céfuroxime), troisième (céfazidime, céfotaxime, ceftriaxone ou ceftibuten) et quatrième (céfépime) génération.
  • Macrolides. Les antibiotiques de ce groupe sont maintenant plus populaires que les céphalosporines. Ils se caractérisent par un dosage, une durée de traitement et des formes posologiques plus pratiques (disponibles en comprimés et en suspensions). En cas d'inflammation de l'oreille moyenne chez les petits patients de ce groupe de médicaments, l'azithromycine (azitral, sumamed, chimiomycine), la clarithromycine est indiquée.
  • Aminosides. Les antibiotiques de ce groupe sont prescrits aux enfants atteints d'inflammation purulente de l'oreille staphylococcique. Habituellement, la kanamycine, la gentamicine, la sisomycine ou l'amikacine sont administrées. Cependant, le traitement est le plus souvent effectué en milieu hospitalier, car les médicaments peuvent avoir un effet néphrotoxique sur l'organisme..

Parmi les caractéristiques du traitement antibiotique dans l'enfance, il convient de noter l'interdiction d'utiliser des médicaments appartenant au groupe des fluoroquinolones, car ils ont des contre-indications à utiliser avant d'atteindre l'âge de 18 ans. Il aide également à réduire le risque d'infection résistante aux antibiotiques..

Comment ne pas aggraver les choses lors du traitement de l'otite moyenne chez un enfant?

Afin d'éviter la détérioration de l'état de l'enfant lors du traitement de l'otite moyenne, certains points doivent être pris en compte:

  • Lorsque la température augmente, il est nécessaire d'arrêter d'utiliser des compresses chauffantes, des inhalations et d'autres manipulations similaires à des fins thérapeutiques..
  • Il n'est pas recommandé d'utiliser de l'alcool borique pour placer des compresses sur l'oreille, car sous l'action de cette solution, il existe un risque de brûlures de la peau du conduit auditif et de la membrane tympanique.

Médecine traditionnelle dans le traitement de l'otite moyenne chez les enfants

Il existe de nombreux remèdes populaires pour traiter l'inflammation de l'oreille dans l'enfance, mais vous n'avez pas besoin d'expérimenter sur votre propre enfant. Naturellement, si, pour une raison quelconque, il n'est pas possible de demander l'aide d'un médecin ou d'aller à la pharmacie, vous pouvez utiliser des moyens improvisés pour soulager la douleur et la souffrance du bébé..

Pour cette raison, nous nous familiariserons avec les moyens de médecine alternative les plus adéquats et les plus inoffensifs pour les enfants qui aideront dans le traitement de l'otite moyenne..

Avec une inflammation externe de l'oreille, qui se manifeste par une ébullition, dans le degré d'infiltration (il y a une petite bosse de couleur rouge sans la présence d'un abcès), ainsi qu'une otite moyenne catarrhale moyenne dans l'enfance, vous pouvez recourir à la médecine traditionnelle.

Dans une telle situation, la vodka ou les compresses d'alcool aident à bien faire face aux signes de la maladie:

  • Un morceau de gaze plié en plusieurs couches doit être humidifié avec de l'alcool de camphre ou de la vodka et appliqué sur la zone près de l'oreille.
  • Mettez une pellicule de plastique ou du papier ciré sur le dessus.
  • Fixez le bandage avec une écharpe ou une écharpe chaude.
  • La durée de la procédure dépend de l'âge de l'enfant et varie de 15 minutes à une demi-heure.

L'iode contribue bien à la résorption des infiltrats. Alternativement, vous pouvez utiliser des feuilles d'aloès. La feuille de la plante doit être coupée dans le sens de la longueur et attachée à l'ébullition avec une coupe.

Quelles sont les complications et les conséquences de l'otite moyenne?

En cas d'appel intempestif pour une aide spécialisée, ainsi que lors de tentatives d'automédication d'une otite moyenne, un enfant peut développer des complications sous la forme de:

  • perte auditive;
  • méningite;
  • mastoïdite;
  • paralysie du nerf facial;
  • troubles du fonctionnement de l'appareil vestibulaire.

Pour éviter l'apparition de telles conséquences négatives, si vous détectez des signes même mineurs d'inflammation de l'organe auditif, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Prévention de l'otite

Pour éviter le développement d'un processus inflammatoire dans l'oreille d'un enfant, vous avez besoin de:

  • traiter en temps opportun et avec compétence les pathologies oto-rhino-laryngologiques;
  • éviter les chocs mécaniques de l'extérieur sur le conduit auditif externe et le tympan, la pénétration d'objets étrangers dans le conduit auditif;
  • apprenez au bébé à se moucher correctement (d'abord une narine, puis la seconde);
  • éviter la pénétration de liquide dans le conduit auditif, surtout s'il existe une prédisposition au re-développement de l'otite moyenne;
  • refuser d'utiliser des instruments pour nettoyer le conduit auditif qui ne sont pas prévus à cet effet;
  • renforcer le corps dans son ensemble (tempérer, bien manger, marcher dehors, faire du sport, etc.).

Conclusion

L'otite moyenne est une maladie assez courante chez les patients pédiatriques. Cette pathologie, avec un traitement inapproprié et le non-respect des recommandations médicales, est lourde de développement de complications graves..

Par conséquent, si vous trouvez des symptômes caractéristiques d'une inflammation de l'oreille, vous devez demander l'aide d'un spécialiste dès que possible. Un traitement optimal sera prescrit après examen visuel.

Otite moyenne chez les enfants

L'otite moyenne chez les enfants est une inflammation de l'oreille externe, moyenne ou interne. Dans la pratique médicale, le terme otite moyenne est le plus souvent appliqué à l'otite moyenne, car cette forme de maladie est la plus courante. Le processus inflammatoire dans l'oreille interne est appelé labyrinthite (l'oreille interne a une structure complexe, c'est pourquoi on l'appelle un labyrinthe).

L'otite moyenne survient à tout âge, mais les enfants y sont plus sensibles, en raison des caractéristiques anatomiques de cette zone. Au cours des trois premières années de la vie, environ 80% des enfants sont porteurs de la maladie et à l'âge de sept ans - 90 à 95% des enfants. L'otite moyenne chez les enfants n'est en aucun cas une maladie inoffensive, elle peut entraîner de graves complications et est également la principale cause de surdité acquise..

Le diagnostic différentiel de l'otite moyenne chez les enfants est effectué avec la dentition, l'eczéma du conduit auditif externe, la mastoïdite, les oreillons, la paralysie du nerf crânien.

L'oreille est un organe couplé complexe dont le but est de capturer les vibrations sonores (oreille externe et moyenne), la capacité de maintenir l'équilibre corporel et de déterminer la position du corps dans l'espace (oreille interne). La partie interne des oreilles est située dans les os temporaux du crâne, la partie externe est représentée par les oreillettes. L'oreille humaine perçoit des ondes sonores avec une fréquence de 8 à 20000 Hz.

L'oreille externe se compose de l'oreillette et du conduit auditif externe, se terminant par la membrane tympanique. L'oreille moyenne est représentée par la cavité tympanique située dans l'os temporal. L'oreille moyenne est reliée au nasopharynx par la trompe d'Eustache et contient trois osselets auditifs (marteau, incus, étrier), qui amplifient les vibrations sonores et les transmettent de l'oreille externe à l'oreille interne. La section la plus complexe est l'oreille interne, qui se compose du labyrinthe osseux et membraneux. L'oreille interne contient à la fois l'organe de l'audition (cochlée) et l'appareil vestibulaire. Les vibrations sonores sont ici converties en impulsions nerveuses et transmises au centre auditif cortical du cerveau.

Otite moyenne chez les enfants et facteurs de risque

L'otite moyenne chez les enfants se développe dans le contexte de maladies respiratoires aiguës, de pathologie bronchopulmonaire, d'infections infantiles, d'adénoïdite. Une cause plus rare d'otite moyenne chez les enfants est la transmission d'une infection lors de l'accouchement par une mère souffrant d'une maladie infectieuse et inflammatoire des voies urogénitales, la mammite..

Les agents responsables de l'otite moyenne chez les enfants peuvent être les staphylocoques, les streptocoques, les pneumocoques, Pseudomonas aeruginosa, Escherichia coli, Proteus, les champignons microscopiques, les virus.

Les complications possibles de l'otite moyenne comprennent une perte auditive réduite ou complète, une paralysie du nerf facial, des lésions de l'os temporal, des abcès cérébraux, une encéphalite, une méningite, une septicémie.

Les caractéristiques anatomiques liées à l'âge sont le principal facteur contribuant à l'apparition de l'otite moyenne chez les enfants. Les trompes d'Eustache chez les enfants de moins de 7 ans sont plus courtes et plus larges que chez les adultes, n'ont pratiquement pas de courbures et sont situées horizontalement par rapport au nasopharynx, ce qui facilite la propagation de l'infection à travers elles depuis le nasopharynx et l'oropharynx jusqu'à l'oreille.

Les facteurs de risque comprennent:

  • prématurité;
  • rachitisme;
  • alimentation artificielle;
  • les maladies allergiques;
  • diminution de l'immunité;
  • utilisation irrationnelle de médicaments antibactériens;
  • brûlures auriculaires chimiques et thermiques;
  • sports nautiques;
  • corps étranger pénétrant dans l'oreille.

L'otite externe chez les enfants est généralement causée par une infection des follicules pileux du conduit auditif latéral. Le développement de la maladie est facilité par des blessures, des abrasions de l'oreille externe, l'utilisation d'écouteurs enfichables. L'otite externe chez les enfants est le plus souvent diagnostiquée dans la période printemps-été, en moyenne - dans la période automne-hiver..

Formes de la maladie

En fonction de la localisation du processus pathologique, les otites moyennes externes, moyennes et internes chez les enfants sont déterminées. L'otite externe, à son tour, peut avoir une forme limitée et diffuse..

Dans la pratique médicale, le terme otite moyenne est le plus souvent appliqué à l'inflammation de l'oreille moyenne, car cette forme de maladie est la plus courante.

L'évolution de l'otite moyenne peut être aiguë, récurrente et chronique.

Selon la nature de l'exsudat résultant, l'otite moyenne et l'otite moyenne interne peuvent avoir une forme catarrhale ou purulente.

Par la nature de l'agent pathogène - bactérien, viral, fongique.

Stades de la maladie

Au cours de l'otite moyenne aiguë chez les enfants, les étapes suivantes sont distinguées:

  1. Catarrhe.
  2. Inflammation purulente.
  3. Étape réparatrice (réparatrice); dans une variante défavorable - la transition de la maladie vers une forme chronique.

Le stade de l'inflammation purulente, à son tour, est divisé en pré- et post-perforé.

L'otite moyenne chronique se produit avec des stades alternés d'exacerbation et de rémission.

Symptômes d'otite moyenne chez les enfants

Le principal symptôme de l'otite moyenne chez un enfant est la douleur à l'oreille. Son intensité et d'autres symptômes dépendent de la forme de la maladie. L'otite moyenne chez les enfants survient le plus souvent sous deux formes - aiguë, procédant violemment, avec des symptômes prononcés et une intoxication générale, ou latente (latente), qui est détectée par hasard, généralement déjà au stade de la chronicité. Cette dernière forme est caractéristique des enfants de moins d'un an..

L'otite externe aiguë chez les enfants débute généralement par une augmentation de la température corporelle, des démangeaisons sévères dans le conduit auditif externe et une douleur locale intense, qui s'intensifie en parlant, en mangeant, la nuit. L'enfant refuse de manger, essaie de ne pas parler, interfère avec l'examen de l'oreille affectée (la palpation est douloureuse). Avec une otite externe limitée chez les enfants, le conduit auditif est partiellement ou complètement bloqué par un furoncle hypertrophié, ce qui entraîne une légère perte auditive. Parfois, les ganglions lymphatiques régionaux augmentent, un gonflement apparaît dans la région derrière l'oreille, l'oreillette fait saillie.

L'otite moyenne diffuse aiguë externe est caractérisée par une inflammation diffuse du conduit auditif externe; la membrane tympanique peut être impliquée dans le processus pathologique. Les patients se plaignent d'une sensation de satiété dans l'oreille affectée, de démangeaisons, de douleurs. La douleur peut irradier vers la mâchoire inférieure et supérieure, les tempes, l'occiput, s'étendre à la moitié de la tête du côté de l'oreille affectée. Le conduit auditif externe est hyperémique, l'œdème entraîne son rétrécissement en forme de fente. L'écoulement de l'oreille est absent ou insignifiant. Peut-être une implication dans le processus inflammatoire de l'oreillette.

Pour l'otite moyenne suppurée chronique chez l'enfant, la présence d'une perforation persistante de la membrane tympanique est caractéristique.

L'otite moyenne aiguë chez les enfants commence généralement par une douleur aiguë et lancinante dans l'oreille. La température corporelle monte à 38–40 ˚С et l'état général en souffre. Les enfants deviennent léthargiques, agités, capricieux, secouent la tête, refusent de manger. Les jeunes enfants présentent souvent des symptômes dyspeptiques (vomissements, diarrhée). L'audition dans l'oreille affectée diminue, il y a une sensation de congestion. À ce stade, il n'y a pas de décharge de l'oreille. Ils apparaissent plus tard, 1 à 5 jours après le début de la maladie, lorsque la membrane tympanique est perforée et que l'exsudat est évacué. Cela apporte un soulagement - la douleur aiguë disparaît, la température corporelle se normalise, l'état général s'améliore, mais l'audition est toujours réduite. L'écoulement purulent dure 5 à 7 jours. Avec l'arrêt de la suppuration, les symptômes de l'otite moyenne disparaissent, le tympan est cicatrisé et l'audition est rétablie. La durée de l'otite moyenne aiguë chez l'enfant est en moyenne de 2 à 3 semaines.

Pour l'otite moyenne purulente chronique chez l'enfant, la présence d'une perforation persistante de la membrane tympanique est caractéristique. Les rechutes (exacerbations) se produisent plusieurs fois au cours de l'année, généralement sous l'influence d'une diminution de l'immunité due à une infection virale, des pathologies intestinales, une hypothermie. Le tableau clinique correspond en même temps à une otite moyenne aiguë, mais est moins prononcé. Les enfants se plaignent de douleurs dans l'oreille, de sa congestion, d'un écoulement muqueux ou mucopurulent et de bruit dans l'oreille. Au cours du processus pathologique, la perte auditive progresse.

En cas d'évolution latente d'otite moyenne chez l'enfant, les signes cliniques de la maladie sont absents ou faibles. Il peut y avoir une douleur spontanée à l'oreille, une congestion, une perte auditive, un état subfébrile. L'hyperémie de la membrane tympanique est limitée à l'injection de vaisseaux sanguins, aucune protrusion n'est notée, la zone mastoïde n'est pas modifiée.

La correction de la nutrition maternelle dans l'otite moyenne chez les nourrissons conduit dans certains cas à l'arrêt des rechutes.

L'otite moyenne (labyrinthite) chez les enfants se manifeste par des étourdissements, des nausées et des vomissements, une perte auditive partielle ou complète de l'oreille affectée, des bourdonnements dans l'oreille, des troubles de la coordination.

Diagnostique

Le diagnostic commence par la collecte des plaintes et de l'anamnèse, ainsi que par un examen objectif du patient.

La principale méthode de diagnostic instrumental en cas de suspicion d'otite moyenne chez un enfant est l'otoscopie, qui permet de déterminer l'œdème, l'hyperémie, la protrusion de la membrane tympanique, ainsi que sa percée (le cas échéant) et la suppuration.

Pour déterminer le type d'agent pathogène, une étude bactériologique en laboratoire des sécrétions du conduit auditif est réalisée.

L'examen radiographique des os temporaux révèle une diminution de la pneumatisation des cavités de l'oreille moyenne. Pour clarifier le diagnostic, une tomodensitométrie des os temporaux peut être réalisée. Si vous soupçonnez le développement de complications intracrâniennes, vous devrez peut-être consulter un neurologue pédiatrique.

Pour les otites moyennes récurrentes ou chroniques chez les enfants, la fonction auditive est évaluée par audiométrie ou mesure d'impédance acoustique, ainsi que par détermination de la perméabilité de la trompe d'Eustache.

Le diagnostic différentiel de l'otite moyenne chez les enfants est réalisé avec la dentition, l'eczéma du conduit auditif externe, la mastoïdite, les oreillons, la paralysie du nerf crânien, etc..

Traitement de l'otite moyenne chez les enfants

L'approche du traitement de l'otite moyenne chez les enfants dépend de la forme de la maladie.

Avec l'otite externe, dans la plupart des cas, un traitement local est suffisant, qui consiste en une toilette complète de l'oreille avec un traitement avec des antiseptiques, une irradiation infrarouge de la zone touchée, il est parfois conseillé d'utiliser des compresses chauffantes. Pour ouvrir une ébullition avec une otite externe limitée, il peut être nécessaire de l'exciser, après quoi l'oreille est lavée avec une solution antiseptique.

Avec l'otite moyenne, un traitement général est effectué: des antibactériens, des antihistaminiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. Avec l'inflammation catarrhale, des anti-inflammatoires sous forme de gouttes auriculaires sont prescrits localement, avec purulent - l'oreille est lavée avec une solution antiseptique (cette procédure est réalisée en ambulatoire par un médecin). Afin de soulager l'œdème de la trompe d'Eustache et la possibilité de sortie d'exsudat inflammatoire, des médicaments vasoconstricteurs sont utilisés sous la forme d'une goutte nasale.

L'otite moyenne chez les enfants se développe dans le contexte de maladies respiratoires aiguës, de pathologie bronchopulmonaire, d'infections infantiles, d'adénoïdite.

En cas d'absence prolongée de perforation de la membrane tympanique avec otite moyenne, il existe des indications de paracentèse - ponction de la membrane tympanique avec une aiguille droite ou en forme de lance pliée à un angle obtus. Le site de ponction est défini pendant l'otoscopie, l'opération est réalisée sous anesthésie locale, l'aiguille n'est pas insérée trop profondément pour éviter de blesser la paroi interne de la cavité tympanique. Ensuite, un coton-tige est placé dans le conduit auditif, qui est remplacé car il est saturé d'exsudat. Après l'arrêt de la suppuration, les bords de la ponction se développent ensemble. Avec une paracentèse correctement effectuée, les complications ne se produisent généralement pas.

Avec la progression de la perte auditive dans le contexte du traitement conservateur de l'otite moyenne, une tympanoplastie peut être nécessaire - une opération qui consiste à désinfecter la cavité de l'oreille moyenne et à restaurer la position des osselets auditifs.

Le traitement de l'otite moyenne chronique récurrente est effectué en deux étapes. Le but de la première étape est d'éliminer l'exacerbation. À cette fin, une toilette approfondie de l'oreille, un assainissement des voies respiratoires supérieures et un soufflage d'oreille sont effectués. La tâche de la deuxième étape est d'éviter les rechutes. Dans ce cas, l'établissement du facteur étiologique de la maladie est d'une importance capitale. Ainsi, la correction de la nutrition maternelle dans l'otite moyenne chez le nourrisson conduit dans certains cas à l'arrêt des rechutes.

Le traitement de l'otite moyenne interne chez les enfants est effectué en milieu hospitalier. On montre au patient le repos au lit. Des médicaments antibactériens à large spectre d'action sont prescrits (puis l'antibiothérapie est corrigée en tenant compte de la sensibilité de l'agent pathogène), des diurétiques, ainsi que des médicaments stimulant la circulation sanguine. Dans certains cas, un traitement chirurgical de l'otite moyenne interne est indiqué, dont le but est d'éliminer un foyer purulent.

L'otite externe chez les enfants est le plus souvent diagnostiquée dans la période printemps-été, en moyenne - dans la période automne-hiver..

Le complexe de mesures thérapeutiques pour l'otite moyenne chez les enfants après la disparition de l'inflammation aiguë peut inclure la thérapie à ultra-haute fréquence, l'irradiation aux ultraviolets, la thérapie au laser, la thérapie à ultra-haute fréquence, la phonophorèse, l'électrophorèse. Pour améliorer les fonctions d'Eustache, ils ont parfois recours au soufflage des oreilles selon Politzer, massage pneumatique de la membrane tympanique.

Complications et conséquences possibles

Les complications de l'otite moyenne chez les enfants se développent généralement avec un traitement tardif ou inadéquat, ainsi qu'avec une évolution sévère de la maladie (généralement chez les patients immunodéprimés). Les complications possibles de l'otite moyenne comprennent une perte auditive réduite ou complète, une paralysie du nerf facial, des lésions de l'os temporal, des abcès cérébraux, une encéphalite, une méningite, une septicémie.

Prévoir

Avec un diagnostic rapide et un traitement adéquat, le pronostic est favorable. Si le patient a des états d'immunodéficience, des maladies de fond, le pronostic s'aggrave. Avec le développement de complications intracrâniennes, une issue létale n'est pas exclue.

Prévention de l'otite moyenne chez les enfants

Afin de prévenir l'otite moyenne chez les enfants, il est nécessaire:

  • traitement rapide et compétent des maladies des organes ORL;
  • éviter les traumatismes du conduit auditif externe et du tympan, des corps étrangers pénétrant dans l'oreille;
  • apprendre aux enfants à se moucher correctement (une narine, puis l'autre);
  • éviter de mettre de l'eau dans les oreilles, en particulier chez les enfants sujets aux otites moyennes récurrentes;
  • refus d'utiliser des articles d'hygiène auditive qui ne sont pas destinés à cela;
  • renforcement général du corps (durcissement, alimentation saine, marche au grand air, activité physique suffisante, etc.).

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat