loader

Principal

Rhinite

Cause des mucosités: dans la gorge et les bronches, avec et sans toux, vert, jaune, épais

Par expectorations, les agents de santé comprennent le secret qui est sécrété par les cellules des bronches, où se mélangent le contenu du nez et de ses sinus, ainsi que la salive. Normalement, il est transparent et visqueux, il n'y en a pas beaucoup et il n'est sécrété que le matin chez les personnes qui fument, travaillent dans une usine poussiéreuse ou vivent à l'air sec..

Dans ces cas, on parle de sécrétion trachéobronchique et non de mucosités. Avec le développement de pathologies, les expectorations peuvent obtenir: du pus, lorsqu'il y a une inflammation bactérienne dans les voies respiratoires, du sang, lorsqu'un vaisseau est endommagé sur le chemin du nez à l'extrémité des bronches, du mucus en cas d'inflammation non bactérienne. Cette teneur peut devenir plus ou moins visqueuse..

Les processus pathologiques en tant que raisons de l'accumulation de mucosités dans la gorge sans toux occupent généralement la localisation du nasopharynx, où le contenu du nez et de ses sinus paranasaux s'écoule, jusqu'à la trachée. Si la maladie a affecté des structures plus profondes: la trachée, les bronches ou le tissu pulmonaire, la production d'expectorations sera accompagnée d'une toux (chez les jeunes enfants, les vomissements avec une grande quantité de mucus ou d'autres contenus peuvent devenir un analogue de la toux). La bronchite et la pneumonie peuvent, bien sûr, se dérouler sans toux, mais la séparation des expectorations ne dérangera pas ici.

Lorsque la production d'expectorations est considérée comme normale

La membrane muqueuse des bronches est constituée de cellules à la surface desquelles se trouvent des cils - des microtubules pouvant se déplacer (normalement - vers le haut, vers la trachée). De petites glandes - cellules de gobelet - sont situées entre les cellules ciliées. Il y en a 4 fois moins que les ciliés, mais ils ne sont pas situés de telle sorte qu'après quatre ciliés, il y ait 1 gobelet: il y a des zones constituées d'une seule ou seulement de cellules du deuxième type. Les cellules glandulaires sont complètement absentes dans les petites bronches et les bronchioles. La coupe et les cellules ciliées sont unies par un nom commun - «appareil mucociliaire», et le processus de mouvement du mucus dans les bronches et la trachée - clairance mucociliaire.

Le mucus produit par les cellules de la coupe est la base du mucus. Il est nécessaire d'éliminer des bronches les particules de poussière et les microbes qui, en raison de leur taille microscopique, n'ont pas été remarqués par les cellules à cils qui se trouvent dans le nez et la gorge..

Les vaisseaux s'adaptent étroitement à la membrane muqueuse des bronches. Ils libèrent des cellules immunitaires qui contrôlent l'absence de particules étrangères dans l'air entrant dans les poumons. Certaines cellules immunitaires sont également présentes dans la membrane muqueuse elle-même. Leur fonction est la même.

Par conséquent, les expectorations, plus précisément, un secret trachéobronchique, sont également normales; sans elle, les bronches seraient couvertes de suie et d'impuretés de l'intérieur, elles seraient constamment enflammées. Sa quantité est de 10 à 100 ml par jour. Il peut contenir une petite quantité de globules blancs, mais il ne détecte pas les bactéries, les cellules anormales ou les fibres contenues dans les tissus pulmonaires. Le secret se forme lentement, progressivement, et lorsqu'il atteint l'oropharynx, une personne en bonne santé, sans s'en apercevoir, avale cette quantité minimale de contenu muqueux.

Pourquoi les mucosités peuvent être ressenties dans la gorge sans tousser

Cela est dû soit à une production accrue de sécrétion, soit à une détérioration de son excrétion. Il existe de nombreuses raisons à ces conditions. Voici les principaux:

  • Travailler dans des entreprises avec un niveau accru de pollution de l'air par des particules de silicates, de charbon ou autres.
  • Fumeur.
  • Une irritation de la gorge causée par les boissons alcoolisées, les aliments froids, épicés ou chauds peut provoquer une sensation de mucus sans toux. Dans ce cas, il n'y a pas de malaise, pas d'aggravation de la respiration, pas d'autres symptômes..
  • Reflux pharyngo-laryngé. C'est le nom du lancer du contenu de la gorge, où les ingrédients de l'estomac qui n'ont pas de milieu acide prononcé sont entrés, plus près de la trachée. Les autres symptômes de cette maladie sont les maux de gorge, la toux.
  • Sinusite aiguë. Les principaux symptômes seront la détérioration, la fièvre, les maux de tête, la libération d'une quantité abondante de morve. Ces symptômes se manifestent.
  • Sinusite chronique. Très probablement, c'est cette pathologie qui sera décrite comme «des expectorations dans la gorge sans toux». Elle se manifeste par des difficultés de respiration nasale, une détérioration de l'odorat, de la fatigue. Un mucus épais est sécrété des sinus dans la gorge, et cela se produit tout le temps.
  • Amygdalite chronique. Ici, une personne s'inquiète du "flegme", de la mauvaise haleine, des masses blanchâtres peuvent être vues sur les amygdales, qui peuvent se démarquer d'elles-mêmes et avec certains mouvements des muscles de la bouche, leur odeur est désagréable. La gorge ne fait pas mal, la température peut être augmentée, mais - entre 37 et 37,3 ° C.
  • Rhinite catarrhale chronique. Ici, par aggravation, le nez ne se couche que dans le froid, puis - une moitié; parfois une petite quantité d'écoulement muqueux est libérée par le nez. Avec une exacerbation, une morve épaisse et abondante apparaît et crée une sensation de mucus dans la gorge.
  • Rhinite hypertrophique chronique. Ici, le principal symptôme est une difficulté à respirer par le nez, avec la moitié, à cause de laquelle une personne peut être gênée par un mal de tête dans cette moitié. L'odorat et le goût se détériorent également et un léger goût nasal apparaît. La décharge s'accumule dans la gorge ou est excrétée.
  • Rhinite vasomotrice. Dans ce cas, une personne peut périodiquement «dépasser» les crises d'éternuements, qui surviennent après des démangeaisons dans le nez, la bouche ou la gorge. La respiration nasale est périodiquement difficile et du mucus liquide est sécrété du nez vers l'extérieur ou dans la cavité pharyngée. Ces crises sont associées au sommeil, peuvent apparaître après un changement de température de l'air, le surmenage, la consommation d'aliments épicés, le stress émotionnel ou l'hypertension artérielle.
  • Pharyngite. Ici, le flegme dans la gorge se produit sur fond de transpiration ou de douleur. Le plus souvent, la somme de ces sensations provoque une toux sèche, ou une petite quantité d'expectorations liquides est libérée ici..
  • Le syndrome de Sjogren. Dans le même temps, il y a une diminution de la production de salive et, en raison de la sécheresse de la bouche, il semble que des mucosités se soient accumulées dans la gorge..

Couleur des expectorations sans toux

Par ce critère, on peut soupçonner:

  • les expectorations blanches muqueuses témoignent en faveur d'une amygdalite fongique (plus souvent candidosique);
  • des crachats clairs avec des stries blanches peuvent accompagner la pharyngite catarrhale chronique;
  • des crachats verts, épais, peuvent indiquer une pharyngite hypertrophique chronique;
  • et si les expectorations sont jaunes et qu'il n'y a pas de toux, cela plaide en faveur du processus purulent des voies respiratoires supérieures (rhinite, pharyngite, laryngite).

Si le flegme est ressenti exclusivement le matin

La production de crachats le matin peut indiquer:

  • œsophagite par reflux - le rejet du contenu de l'estomac dans l'œsophage et la gorge. Dans ce cas, il y a une faiblesse du muscle circulaire, qui ne doit pas laisser revenir ce qui est entré dans l'estomac. Cette pathologie s'accompagne généralement de brûlures d'estomac, qui surviennent en prenant une position horizontale après avoir mangé, ainsi que d'éructations récurrentes d'air ou de contenu acide. Survenant pendant la grossesse et accompagné de brûlures d'estomac constantes, il s'agit d'un symptôme associé à la compression des organes abdominaux par l'utérus enceinte;
  • sinusite chronique. Symptômes: difficulté à respirer par le nez, détérioration de l'odorat jusqu'à son absence complète, mucus dans la gorge;
  • la bronchite chronique. Dans ce cas, les expectorations ont un caractère mucopurulent (jaune ou jaune-vert), accompagné de faiblesse, d'une température corporelle basse.
  • être le premier signe de bronchite aiguë. Ici, il y a une augmentation de la température, une faiblesse, une détérioration de l'appétit;
  • se développant dans la période printemps-automne, parlant de bronchectasie. Les autres symptômes sont un malaise, de la fièvre. En été et en hiver, une personne se sent à nouveau relativement bien;
  • apparaissant dans le contexte des maladies cardiaques, indiquent leur décompensation, c'est-à-dire l'apparition d'une congestion dans les poumons;
  • se développant chez les jeunes enfants, parlant d'adénoïdite. Dans ce cas, la respiration nasale est altérée, les enfants respirent par la bouche, mais il n'y a pas de température ni de signes d'infections respiratoires aiguës..

Expectoration en toussant

Si une personne note l'apparition d'une toux, après quoi des expectorations sont libérées, cela indique une maladie de la trachée, des bronches ou des poumons. Elle peut être aiguë et chronique, inflammatoire, allergique, néoplasique ou stagnante. Il est impossible de poser un diagnostic basé sur la seule présence d'expectorations: un examen, une écoute des bruits pulmonaires, une radiographie (et parfois une tomodensitométrie) des poumons, des tests d'expectorations - généraux et bactériologiques.

D'une certaine manière, la couleur des expectorations, sa consistance et son odeur aideront à naviguer dans le diagnostic..

Couleur des expectorations en toussant

Si des expectorations jaunes sont libérées lors de la toux, cela peut indiquer:

  • processus purulent: bronchite aiguë, pneumonie. Il est possible de distinguer ces conditions uniquement par les données d'études instrumentales (rayons X ou tomodensitométrie des poumons), car leurs symptômes sont les mêmes;
  • la présence d'un grand nombre d'éosinophiles dans les poumons ou les tissus bronchiques, ce qui indique également une pneumonie éosinophile (alors la couleur est jaune, comme un canari);
  • sinusite. Ici, il y a une mauvaise respiration nasale, une séparation non seulement des mucosités, mais aussi de la morve de caractère mucopurulent jaune, des maux de tête, des malaises;
  • des expectorations liquides jaunes avec une petite quantité de mucus, qui sont apparues dans le contexte d'une coloration ictérique de la peau (avec hépatite, tumeur, cirrhose du foie ou blocage des voies biliaires avec une pierre) indiquent qu'une lésion pulmonaire s'est produite;
  • L'ocre jaune indique la sidérose, une maladie qui survient chez les personnes qui travaillent avec de la poussière, qui contient des oxydes de fer. Avec cette pathologie, il n'y a pas de symptômes particuliers, à l'exception de la toux.

Les crachats de couleur jaune-vert indiquent:

  • bronchite purulente;
  • pneumonie bactérienne;
  • être un symptôme normal après une tuberculose qui a été traitée avec des médicaments spécifiques.

Si l'écoulement d'une couleur rouillée crache, cela indique que les vaisseaux sanguins ont été blessés dans les voies respiratoires, mais le sang, jusqu'à ce qu'il atteigne la cavité buccale, s'est oxydé et l'hémoglobine est devenue de l'hématine. Cela peut être quand:

  • toux sévère (il y aura alors des stries rouillées qui disparaîtront dans 1-2 jours);
  • pneumonie, lorsque l'inflammation (purulente ou virale), la fonte des tissus pulmonaires, a entraîné des lésions des vaisseaux. Il y aura: fièvre, essoufflement, faiblesse, vomissements, manque d'appétit, parfois diarrhée;
  • PE, embolie pulmonaire.

Si du mucus brun crache, cela indique également la présence de «vieux» sang oxydé dans les voies respiratoires:

  • si les poumons avaient une pathologie presque toujours congénitale, comme des bulles (cavités remplies d'air). Si une telle bulle se trouve près de la bronche puis se rompt, des expectorations brunes seront séparées. Si, dans le même temps, de l'air est également entré dans la cavité pleurale, un essoufflement sera noté, une sensation de manque d'air, qui peut augmenter. La moitié «malade» de la poitrine ne respire pas et une douleur a été notée lors de la rupture de la bulle;
  • gangrène du poumon. Ici, une détérioration significative de l'état général se fait jour: faiblesse, trouble de la conscience, vomissements, forte fièvre. Le flegme n'est pas seulement de couleur brune, mais a également une odeur putride;
  • pneumoconiose - une maladie due à la poussière industrielle (charbon, silicium). Caractérisé par des douleurs thoraciques, au début une toux sèche. Peu à peu, la bronchite devient chronique, conduisant souvent à une pneumonie;
  • cancer du poumon. La maladie ne se fait pas sentir pendant longtemps, des crises de toux se produisent progressivement. Une personne perd soudainement du poids, commence à transpirer la nuit, il lui devient plus difficile de respirer;
  • tuberculose. Faiblesse, transpiration (surtout la nuit), manque d'appétit, perte de poids, toux sèche prolongée sont notés ici..

Les expectorations vert clair à vert foncé indiquent qu'il y a un processus bactérien ou fongique dans les poumons. Il:

  • abcès ou gangrène du poumon. Les symptômes des pathologies sont très similaires (si nous parlons d'un abcès aigu, et non d'un abcès chronique, dont les symptômes sont plus rares). Il s'agit d'une faiblesse prononcée, d'un malaise, d'un essoufflement, de douleurs thoraciques, très élevées, pratiquement insensibles aux antipyrétiques, à la température corporelle;
  • bronchectasie. Il s'agit d'une pathologie chronique associée à l'expansion des bronches. Il se caractérise par un cours avec exacerbations et rémissions. Avec une exacerbation le matin et après avoir été sur le ventre, des expectorations purulentes (vertes, jaunes-vertes) partent. La personne ne se sent pas bien, elle a de la fièvre;
  • processus actinomycotique. Dans ce cas, il y a une fièvre à long terme, un malaise, des expectorations verdâtres mucopurulentes crachats;
  • la fibrose kystique est une maladie où presque toutes les sécrétions produites par les glandes du corps deviennent très visqueuses, mal évacuées et suppurées. Elle se caractérise par une pneumonie et une inflammation fréquentes du pancréas, un retard de croissance et un poids corporel. Sans régime spécial et sans apport enzymatique, ces personnes peuvent mourir des complications de la pneumonie;
  • sinusite (ses symptômes sont décrits ci-dessus).

Les crachats blancs sont typiques pour:

  • ARI: alors les expectorations sont blanches transparentes, épaisses ou mousseuses, muqueuses;
  • cancer du poumon: non seulement il est blanc, mais il présente des traces de sang. On note également une perte de poids, une fatigue;
  • asthme bronchique: il est épais, vitreux, libéré après une quinte de toux;
  • cardiopathie. La couleur de ces expectorations est blanchâtre, la consistance est liquide.

Les expectorations transparentes, vitreuses et difficiles à séparer sont caractéristiques de l'asthme bronchique. La maladie se caractérise par des exacerbations, lorsqu'il y a des difficultés à respirer (il est difficile d'expirer) et une respiration sifflante entendue à distance, et des rémissions lorsqu'une personne se sent satisfaisante.

Diagnostic des expectorations par consistance et odeur

Pour évaluer ce critère, il est nécessaire de cracher les expectorations dans un récipient en verre transparent, de les évaluer immédiatement, puis de les retirer, de les recouvrir d'un couvercle et de les laisser infuser (dans certains cas, les expectorations peuvent se stratifier, ce qui aidera au diagnostic).

  • Expectoration muqueuse: elle est principalement excrétée avec les ARVI;
  • Le liquide incolore est caractéristique des processus chroniques se développant dans la trachée et le pharynx;
  • Des expectorations mousseuses de couleur blanche ou rosée sont libérées avec un œdème pulmonaire, qui peut accompagner à la fois une maladie cardiaque et une intoxication aux gaz par inhalation, une pneumonie et une inflammation du pancréas;
  • Les expectorations de nature mucopurulente peuvent être sécrétées avec une trachéite, une angine de poitrine, une bronchite bactérienne, une fibrose kystique compliquée et une bronchectasie;
  • Vitréeux: fréquent dans l'asthme bronchique et la BPCO.

Une odeur désagréable est typique des bronchectasies compliquées, des abcès pulmonaires. Odeur offensive et putride caractéristique de la gangrène pulmonaire..

Si, en position debout, les expectorations se divisent en 2 couches, il s'agit probablement d'un abcès pulmonaire. S'il y a trois couches (dessus - mousseux, puis liquide, puis - floconneux), il peut s'agir de gangrène du poumon.

À quoi ressemblent les expectorations pour les principales maladies

Les expectorations dans la tuberculose ont les caractéristiques suivantes:

  • consistance visqueuse;
  • pas abondant (100-500 ml / jour);
  • puis des stries de pus de couleur verdâtre ou jaunâtre, des taches blanches apparaissent;
  • si des cavités apparaissent dans les poumons qui ont violé l'intégrité du tissu, des stries de sang apparaissent dans les expectorations: rouillées ou écarlates, de plus ou moins grande taille, jusqu'aux saignements pulmonaires.

Avec la bronchite, les expectorations ont un caractère mucopurulent, pratiquement inodore. Si un vaisseau est endommagé, des stries de sang écarlates brillantes pénètrent dans les expectorations..

Dans la pneumonie, s'il n'y a pas de fusion purulente des vaisseaux sanguins, les expectorations ont un caractère mucopurulent et une couleur jaune-vert ou jaune. Si la pneumonie est causée par un virus de la grippe ou si un processus bactérien s'est propagé sur une grande surface, la décharge peut être rouillée ou striée de sang rouillé ou écarlate.

Les expectorations dans l'asthme sont muqueuses, visqueuses, blanchâtres ou transparentes. Se démarquer après une quinte de toux, ressemble à du verre fondu, on l'appelle vitreux.

Causes de la toux avec mucosités après avoir mangé

Quelle est la toux la plus courante associée? Avec un rhume. En fait, ce symptôme peut survenir avec une variété de pathologies et de maladies. Par exemple, certaines personnes toussent après avoir mangé. La toux après avoir mangé est rare, mais peut être trouvée chez des personnes de tout âge et sexe.

Le danger d'une telle toux est qu'elle n'est pas accompagnée des symptômes habituels d'un rhume: hyperthermie, écoulement nasal, sensations douloureuses dans la poitrine. Pour cette raison, les patients adultes sont en retard pour un rendez-vous avec un médecin, ce qui entraîne le développement de complications de la pathologie sous-jacente qui provoque la toux après avoir mangé..

Les gens n'associent la toux à aucune maladie. Ils espèrent que le problème disparaîtra de lui-même. Il faut souvent plusieurs mois à partir des premiers signes d'un problème pour consulter un médecin. Ce temps suffit pour que la pathologie passe à un stade plus sévère..

Toux après avoir mangé: causes

Ce symptôme désagréable peut se développer pour les raisons suivantes:

  • Pathologies gastro-entérologiques. Le plus souvent, la toux après avoir mangé déclenche un reflux. Il se caractérise par le rejet du contenu de l'estomac dans la partie supérieure du système digestif. Cela conduit à une irritation des muqueuses de l'œsophage, qui se traduit par des brûlures d'estomac. Parfois, les brûlures d'estomac s'élèvent suffisamment pour irriter la muqueuse de la gorge. C'est ce qui cause la toux..
  • Le reflux est toujours pire après avoir mangé. Par conséquent, chez les personnes atteintes de cette maladie, le réflexe de toux après avoir mangé est un symptôme assez courant. Il convient de prêter attention au fait qu'avec le reflux, le sphincter œsophagien s'ouvre en moyenne après 10 minutes. Pour cette raison, il devient possible de soulever le contenu de l'estomac vers le haut. Autrement dit, après cette période de temps, une toux apparaît après avoir mangé..
  • Les réactions allergiques peuvent provoquer un réflexe de toux après avoir mangé. C'est l'option la plus dangereuse pour le développement de la pathologie, car l'identification tardive de la source du problème peut entraîner de graves conséquences. Une toux allergique survient après avoir mangé certains aliments auxquels une personne est allergique. Une réaction allergique augmente la circulation sanguine dans les poumons et provoque une augmentation des processus métaboliques. Dans ce contexte, les bronches commencent à sécréter une grande quantité de mucosités. Il provoque une toux après avoir mangé avec des mucosités. Les toux allergiques sont assez faciles à reconnaître et ne sont causées que par quelques aliments. Cela signifie que la pathologie n'apparaît que de temps en temps..
  • L'asthme est une autre cause fréquente de réflexe de toux après avoir mangé. La maladie elle-même peut être causée à la fois par la réaction du système immunitaire à l'allergène et par le reflux. Dans ce dernier cas, le contenu de l'estomac, jeté dans l'œsophage, monte, atteint la gorge, puis peut même pénétrer dans la trachée, où il endommage les muqueuses. Ceci, à son tour, conduit à une hyperactivité bronchique..
  • Les maux de gorge tels que la pharyngite et les maux de gorge peuvent provoquer une toux après avoir mangé. Les muqueuses du larynx dans ces maladies sont très sensibles et les particules alimentaires peuvent provoquer une irritation, suivie d'un réflexe de toux. Si la cause de la toux après avoir mangé est les maladies susmentionnées, alors avec le réflexe de toux chez les patients, une hyperthermie et des maux de tête sont notés - les principaux symptômes de l'infection.
  • Une autre cause fréquente de réflexe de toux est un régime alimentaire mal choisi. Certains aliments peuvent irriter les muqueuses du nasopharynx et le corps répond par une toux. Étant donné que toutes les personnes réagissent différemment aux mêmes aliments, une telle pathologie est assez rare..
  • La raison du réflexe de toux après avoir mangé chez les personnes âgées peut être la déshydratation. Faute de liquide, notre corps ne peut pas digérer efficacement les aliments. Il commence à capter l'humidité d'autres organes, y compris les bronches. Ceux-ci se dessèchent, c'est pourquoi le réflexe de toux se produit.
  • La raison du réflexe de toux après avoir mangé chez les enfants est une irritation des voies respiratoires avec des particules de nourriture. Les bébés ont un contrôle insuffisant sur le processus de déglutition, ce qui conduit à la toux.

Diagnostique

Comme vous le savez, il n'est possible de traiter efficacement la pathologie qu'après avoir établi sa cause. Par conséquent, lorsqu'un réflexe de toux apparaît après un repas, un diagnostic spécifique est prescrit..

Diagnostics reflux et pathologies du système digestif

Pour identifier les problèmes d'œsophage, les procédures suivantes sont prescrites:

  • Radiographie du système digestif avec un agent de contraste. Avec son aide, les médecins identifient les ulcères peptiques, les zones d'érosion muqueuse, les pathologies dans le développement du système digestif.
  • Oesophagogastroscopie. Cette procédure est un examen visuel de l'œsophage et de l'estomac à l'aide d'une sonde spéciale avec une caméra. Pendant l'examen, le médecin peut prélever des échantillons de tissus pour examen.
  • Surveillance de l'acidité gastrique.
  • Mesures manométriques de la force du sphincter œsophagien. Cette procédure détecte la faiblesse musculaire.

Diagnostic de l'asthme et des réactions allergiques

Si vous soupçonnez un asthme bronchique, nommez:

  • Spirographie. Avec son aide, les médecins déterminent l'état fonctionnel des bronches..
  • Examen des expectorations pour identifier des cellules spécifiques qui provoquent des allergies.
  • Tests allergiques.
  • Bronchoscopie.

Comment traiter un réflexe de toux après avoir mangé?

Le traitement de cette pathologie signifie l'élimination de ses causes..

Si la toux est provoquée par des particules de nourriture pénétrant dans la trachée, il est important d'aider la personne à tousser. Pour ce faire, vous pouvez tapoter le dos du patient ou lui appliquer la technique Heimlich..

Lorsque le réflexe de toux est déclenché par un reflux, un traitement réparateur est nécessaire. Habituellement, les médecins pour le traitement des pathologistes prescrivent Almagel, Maalox, Motillium, Omeprazole et Almagel. De plus, le patient reçoit les recommandations suivantes:

  • Réduire les aliments gras dans l'alimentation.
  • Éviter les aliments épicés et ennuyeux.
  • Rejet des mauvaises habitudes.
  • Ne pas se coucher immédiatement après avoir mangé.

Si le réflexe de toux après avoir mangé est causé par l'asthme ou des allergies, la pathologie doit être traitée en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient. Les traitements généraux comprennent:

  • ajuster le régime alimentaire;
  • exercices de respiration spéciaux;
  • utiliser des inhalateurs pendant les crises.

Conclusion

La toux après avoir mangé n'est pas une pathologie inoffensive. Ce symptôme peut être basé sur des maladies très graves. Par conséquent, il doit être traité dès les premiers jours de son apparition. Prenez soin de votre santé et vivez très longtemps.

Toux après avoir mangé - causes des mucosités et comment les traiter

La toux après avoir mangé est causée par des particules d'aliments qui irritent les récepteurs de la toux dans le larynx et l'œsophage supérieur.

Ces zones sont très sensibles et, pour diverses raisons, leur sensibilité peut augmenter. Très souvent, une toux qui apparaît après avoir mangé est un symptôme important de maladies..

Si ce réflexe survient régulièrement pendant une longue période, il est nécessaire de demander l'avis d'un thérapeute..

Causes de la toux après avoir mangé

Toutes les raisons pour lesquelles une toux apparaît après avoir mangé peuvent être divisées en deux grands groupes:

  • Irritation mécanique des récepteurs de la toux avec de la nourriture, non associée à une pathologie. Elle peut être causée par la nourriture elle-même (trop épicée, acide, froide ou chaude). Le cas le plus courant est l'aspiration de corps étrangers (ingestion d'un morceau de nourriture ou de liquide dans les voies respiratoires).
  • Processus inflammatoire affectant les parties de la membrane muqueuse des voies respiratoires et du tube digestif où se trouvent les récepteurs de la toux. Les causes les plus courantes de toux pathologique sont les maladies de l'œsophage, la pharyngite, l'asthme bronchique, les infections respiratoires aiguës.

Ingestion d'aliments dans les voies respiratoires

L'une des causes courantes de la toux en mangeant, avec la formation subséquente de mucosités, est que la nourriture pénètre dans la trachée et bloque sa lumière. Cela se produit souvent si une personne enfreint la culture de la consommation alimentaire: mange trop vite, prend de la nourriture allongée, rit et parle.

En cas d'aspiration (inhalation) d'un corps étranger dans les bronches, une personne perd la possibilité de respirer à fond. Une toux apparaît comme une réponse à une tentative de pousser un obstacle et de reprendre la respiration.

RGO, dysphagie et autres maladies gastro-intestinales

Très souvent, la cause de la toux réflexe est une irritation des récepteurs du pharynx, de l'estomac, de l'œsophage avec de la nourriture.

Le RGO - reflux gastro-œsophagien - survient lorsque l'estomac fonctionne mal. Le rejet de son contenu (reflux) provoque une inflammation des parois de l'œsophage. Une personne ressent des brûlures d'estomac, des éructations, des douleurs thoraciques. Le contenu acide pénètre dans les récepteurs, après quoi une toux commence et un mal de gorge.

La dysphagie n'est pas une maladie indépendante, mais une complication d'autres pathologies difficiles.

Il s'agit d'un trouble de l'acte de déglutition à la suite de blessures, de néoplasmes, d'accidents cérébrovasculaires, de maladies du système nerveux. La dysphagie peut toucher l'œsophage ou être oropharyngée.

Le trouble se manifeste par le fait qu'en mangeant il y a un spasme du larynx et une toux réflexe, ce qui rend difficile d'avaler de la nourriture.

Les brûlures d'estomac après avoir mangé peuvent également être causées par d'autres maladies gastro-intestinales (ulcère d'estomac, gastrite avec une acidité élevée).

Pharyngite

Une toux après avoir mangé avec des mucosités est souvent le signe d'une maladie ORL. La pharyngite est une inflammation du pharynx d'étiologie bactérienne ou traumatique, dans laquelle la membrane muqueuse devient très douloureuse.

Les aliments trop épicés et mal mâchés irrite la paroi enflammée, entraînant une toux et de la transpiration.

Plus tard, une faiblesse apparaît, la température corporelle augmente, les amygdales augmentent.

Asthme bronchique d'origine alimentaire

Ce type d'asthme bronchique se forme à la suite d'une réaction allergique. Un allergène alimentaire, s'il est avalé, irrite les récepteurs de la toux. Une toux sèche douloureuse après avoir mangé est remplacée par un bronchospasme et des crises d'étouffement.

Dans certains cas, l'asthme suit le soi-disant cours de toux. Ensuite, il n'est pas accompagné d'essoufflement. Ses attaques ressemblent à une toux humide avec de mauvaises expectorations. Ils surviennent pendant la journée, souvent après avoir mangé.

Allergie

Une toux après avoir mangé peut indiquer des allergies chez les adultes et les enfants. Une réaction allergique s'accompagne de la libération d'histamine, ce qui provoque la stagnation du sang dans les vaisseaux et leur expansion. Le gonflement des tissus muqueux s'accompagne d'une accumulation de sécrétions et d'une congestion nasale. Les irritants stimulent les récepteurs sensibles pour provoquer des quintes de toux.

Infections des voies respiratoires

Une toux accompagnée d'infections respiratoires aiguës est un signe d'inflammation de la muqueuse de la gorge. Ça empire après avoir mangé qui l'irrite.

En cas de maladie, une personne doit exclure du régime les plats assaisonnés avec beaucoup d'épices, ainsi que des noix, des graines.

Une toux après avoir mangé chez les enfants peut être un symptôme d'une infection à rotavirus. La maladie est causée par des virus qui vivent dans le tractus gastro-intestinal, mais parfois la maladie commence par des symptômes respiratoires et, dans les premiers jours de la maladie, l'enfant tousse.

Nourriture inadaptée

La toux après avoir mangé chez un enfant peut être causée par une irritation de la membrane muqueuse par des composants agressifs. Les récepteurs chez les enfants sont très sensibles et l'épithélium muqueux est très délicat. Si l'enfant a toussé, vous devez vérifier s'il a mangé des aliments inappropriés avant:

  • bonbons contenant des additifs nocifs (colorants, exhausteurs de goût);
  • nourriture trop épicée;
  • aliments riches en sel, acide, vinaigre;
  • nourriture très froide ou chaude.

Les aliments contenant une grande quantité de piments forts, d'oignons ou d'ail peuvent faire tousser votre bébé pendant une longue période et même brûler la bouche. Ces aliments doivent être limités ou totalement exclus de l'alimentation des enfants..

Autres raisons

Les crises sont souvent causées par d'autres causes. La toux chez les personnes âgées en mangeant peut être un symptôme de problèmes digestifs. Souvent, chez les personnes âgées, une déshydratation se développe, qui s'accompagne d'un dessèchement de la membrane muqueuse et d'une difficulté à passer la nourriture.

Dans certains cas, une toux persistante après avoir mangé parle d'helminthiase.

Les larves de certaines espèces de parasites vivent dans les tissus pulmonaires et pénètrent dans les voies respiratoires supérieures. Pendant ou après avoir mangé, leur irritation commence. Cela provoque des accès de toux, après quoi des mucosités sont libérées.

Chez les jeunes enfants, la toux survient lors de l'alimentation. Cela se produit si le bébé tète trop rapidement, capturant l'air avec le lait. Parfois, une jeune mère nourrit le bébé, le tenant dans une position inconfortable, c'est pourquoi le lait est jeté dans les voies respiratoires.

Quels tests doivent être passés

Si des crises de toux après avoir mangé sont observées pendant une longue période, il est nécessaire d'en rechercher la cause. Consultez immédiatement un thérapeute. Après avoir analysé les données d'examen, il établira un diagnostic préliminaire et rédigera des instructions pour un diagnostic détaillé. Vous devrez passer les examens suivants:

  • Un test sanguin général révélera des anomalies dans son image, la présence de signes d'un processus inflammatoire, la nature de l'infection (virale, bactérienne).
  • Un examen biochimique montrera une possible augmentation de la glycémie, l'état des organes internes (y compris le foie et le cœur).
  • La fluorographie est nécessaire pour identifier la pathologie du système bronchopulmonaire.
  • La bronchoscopie montrera la cause des lésions pulmonaires, la présence de bronchospasme dans l'asthme.
  • La spirographie est nécessaire pour évaluer la fonction de la respiration externe.
  • L'échographie abdominale (si nécessaire) révélera des pathologies des organes internes.
  • La gastro-fibroscopie déterminera un ulcère d'estomac ou une gastrite avec une acidité élevée.
  • Un test sanguin pour les anticorps contre les helminthes est effectué pour exclure les helminthiases.
  • L'étude du statut immunitaire évaluera l'état des défenses.
  • Des tests d'allergie sont prescrits si une personne a une prédisposition allergique.

Sur la base des résultats du test, le thérapeute donnera une référence pour une consultation à l'un des spécialistes restreints (gastro-entérologue, allergologue, ORL ou spécialiste des maladies infectieuses).

Comment traiter une toux après avoir mangé

Sur la base de la totalité de toutes les études, le médecin établira le diagnostic final et ce qui expliquera à quoi la toux constante après avoir mangé est liée, et prescrira un traitement.

Premiers secours

Une personne peut avoir besoin d'une aide d'urgence si une toux sévère après avoir mangé est causée par un corps étranger pénétrant dans les voies respiratoires. En l'absence d'intervention, l'état se détériorera rapidement. L'augmentation de la privation d'oxygène peut être fatale. Une fois dans cette situation, vous devez l'évaluer et commencer à agir:

  1. Demandez à la personne de s'éclaircir la gorge vigoureusement. En même temps, il doit prendre une respiration prudente (afin de ne pas pousser la particule plus profondément dans les voies respiratoires).
  2. Demandez à la victime de se pencher en avant et avec la paume ouverte, frappez-la à plusieurs reprises énergiquement dans le dos entre les omoplates, en observant la direction de bas en haut.
  3. Si les deux premières méthodes étaient inefficaces, la méthode Heimlich aidera. Vous devez vous approcher de la personne par derrière, la saisir étroitement, en plaçant votre poing sur l'estomac ou au milieu du sternum. Puis asseyez-vous et faites une forte poussée avec votre poing dans l'estomac, en observant la direction de bas en haut. Plusieurs de ces chocs doivent être effectués jusqu'à ce que la particule piégée quitte les voies respiratoires..

Lorsque vous vous aidez, vous devez appuyer votre propre poing sur votre ventre et faire quelques poussées. Si vous n'avez pas assez de force, vous devez tomber à plat ventre sur un objet dur (dossier de chaise, table) tout en continuant à tousser intensément.

Plus de traitements, prolongement de traitements

La nature de la thérapie dépend du diagnostic final, elle est donc prescrite par le médecin traitant et se déroule sous sa supervision.

  • Si l'irritation de la membrane muqueuse est causée par des maladies du système digestif, des antiacides (médicaments qui enveloppent la membrane muqueuse et soulagent les brûlures d'estomac) et des médicaments qui améliorent la motilité gastrique sont montrés à une personne. Il est également recommandé de suivre une alimentation douce.
  • Avec la dysphagie, il est nécessaire de changer de régime. La nourriture doit être mangée un peu, bien ramollie. Il est utile de le boire avec beaucoup d'eau..
  • Pour les allergies, des antihistaminiques sont prescrits pour soulager ses symptômes. Les aliments allergènes interdits doivent être définitivement éliminés de l'alimentation.
  • L'asthme bronchique est traité avec des médicaments hormonaux en association avec des antihistaminiques.
  • Pour le traitement des maladies ORL, une thérapie antibactérienne est utilisée. Les quintes de toux épuisantes sont soulagées avec des antitussifs et des médicaments pour éclaircir les expectorations.
  • En cas d'infections respiratoires aiguës, de repos au lit, de médicaments stimulant le système immunitaire, des inhalations sont prescrites. La toux humide est arrêtée avec des agents accélérant les expectorations.
  • Les agents antihelminthiques sont le pilier du traitement des helminthiases..

Si la cause de l'irritation de la membrane muqueuse est le mauvais régime, reconsidérez le régime. Privilégiez les aliments naturels, éliminez les aliments inappropriés.

Prévention de la toux en mangeant

Une bonne prévention des maladies qui provoquent la toux après avoir mangé consiste à améliorer la santé globale. Les médecins recommandent d'abandonner les mauvaises habitudes, de prêter attention à une bonne nutrition et d'observer l'apport alimentaire. Le risque de maladies infectieuses sera réduit par un durcissement régulier, le sport, l'utilisation de masques médicaux lors d'épidémies.

L'examen clinique aidera à identifier les maladies à un stade précoce et la vaccination annuelle contre la grippe aidera à rester en bonne santé à un moment où le seuil épidémique est dépassé..

Pour vous protéger du danger d'étouffement avec la nourriture, vous devez suivre la culture alimentaire. Il faut manger assis à table, en mordant de petits morceaux et en mâchant bien. Parler et rire en mangeant est distrayant et augmente le risque de tomber dans la mauvaise gorge..

Pourquoi une toux apparaît après avoir mangé

Une toux est une réaction réflexe du corps à un stimulus particulier. Il remplit une fonction protectrice et favorise l'élimination des expectorations et autres corps étrangers de la trachée, des bronches ou du larynx. Pour la plupart, les crises de toux sont accompagnées de rhumes. Mais dans certains cas, ils peuvent être causés par des raisons d'une nature complètement différente..

Par exemple, une personne peut remarquer une toux après avoir mangé avec des mucosités. Les médecins notent la gravité d'un tel symptôme et conseillent d'y prêter une attention particulière. Après tout, il peut signaler des maux graves. Pourquoi ce type de toux apparaît-il et quelles en sont les causes?

Le contenu de l'article

  • Les raisons
  • Conseils utiles
  • La prévention

Les raisons

  1. En règle générale, une toux après avoir mangé, dont la cause n'est pas établie, est due au RGO. Nous parlons de reflux gastro-œsophagien, dans lequel il y a une légère diminution du tonus musculaire de l'anneau alimentaire inférieur. Par conséquent, la nourriture absorbée n'est pas retenue dans l'estomac, mais immédiatement après son entrée, elle est repoussée dans l'œsophage. De l'air sort également avec la nourriture (il est avalé pendant le repas) et après environ 10 minutes une toux apparaît. Combien de temps faut-il pour que le sphincter œsophagien s'ouvre.
  2. De plus, les personnes souffrant d'asthme bronchique peuvent également commencer à tousser. Dans ce cas, il se produit également en raison du reflux alimentaire, mais le mécanisme de manifestation du bronchospasme est fondamentalement différent. Dans l'asthme, une toux après avoir mangé peut apparaître en raison de la pénétration du contenu de l'estomac dans la lumière de l'arbre bronchique (ainsi, les récepteurs qui s'y trouvent sont irrités). Il existe un autre mécanisme pour l'apparition de la toux asthmatique après avoir mangé. Une attaque de toux commence par un reflux et une stimulation des récepteurs dits vagaux (ils sont situés dans la partie distale de l'œsophage).
  3. Si une toux commence pendant un repas, nous disons souvent que la nourriture est entrée dans la mauvaise gorge. En règle générale, ce symptôme est typique des bébés et des personnes âgées. Lors de l'inhalation, les particules de nourriture et l'air pénètrent dans les voies respiratoires. Une toux paroxystique apparaît, ce qui dérange la personne pendant quelques minutes. Et même après avoir retiré les particules de nourriture des voies respiratoires, une personne peut ressentir une gêne pendant une longue période..
  4. La toux peut provenir d'une alimentation inappropriée. Ainsi, par exemple, des crises de toux accompagnent la consommation d'aliments excessivement épicés ou acides. Ils sont souvent accompagnés d'un mal de gorge. Dans d'autres cas, il suffit de consommer des pâtisseries sèches ou des boissons alcoolisées pour tousser..
  5. Le bronchospasme immédiatement après un repas peut être une réaction allergique du corps à un irritant dans les aliments. Par conséquent, les gens toussent assez souvent après avoir mangé du fromage bleu, des épices ou des bonbons..
  6. Souvent, l'inflammation des voies respiratoires due à une infection virale peut provoquer une toux après avoir mangé. Les aliments froids ou chauds entrent en contact avec la muqueuse laryngée irritée et provoquent des spasmes réflexes de toux. Mais dans ce cas, la toux accompagnera le patient tout au long de la journée, et pas seulement pendant le repas..

Conseils utiles

Si une toux après avoir mangé, dont les causes ne sont pas établies, vous dérange beaucoup, nous vous conseillons de consulter un médecin. Dans ce cas, il est judicieux de prendre rendez-vous avec un allergologue ou un gastro-entérologue.

Ne tardez pas à consulter un spécialiste. Un retard peut entraîner des complications dangereuses.

Ainsi, par exemple, la négligence à long terme du problème du RGO entraîne souvent l'apparition de pathologies ulcéreuses dans le système alimentaire..

Seul un médecin est en mesure d'identifier la cause de la toux après avoir mangé et de prescrire un médicament efficace. Mais vous ne restez pas à l'écart non plus. Le patient lui-même peut également faire beaucoup pour se débarrasser de ce symptôme désagréable. Pour éliminer ces bronchospasmes, nous conseillons:

  • ne dînez pas plus de 2 heures avant le coucher;
  • au moins arrêter temporairement de fumer;
  • exclure de l'alimentation les aliments trop riches en calories et en gras;
  • réduire le poids excessif;
  • arrêter complètement de boire de l'alcool pendant le traitement.

Les personnes âgées ont souvent une toux sèche après avoir mangé. Cela signale un manque de liquide dans le corps. Cela nuit à son tour à l'efficacité de la digestion des aliments. Nous vous recommandons de boire un verre d'eau pure immédiatement après les repas..

Si le RGO est la principale cause de toux après avoir mangé, les médecins prescrivent des antiacides. Ils protègent la membrane muqueuse du système digestif de l'irritation et de l'inflammation. Prendre un seul traitement de ces médicaments suffit à réduire considérablement la quantité de crachats et la toux elle-même s'arrête complètement..

Pourquoi est-il important d'écouter son corps? Parce qu'il est capable d'en dire beaucoup sur les causes de la toux après avoir mangé. Observez-vous. Par exemple, les brûlures d'estomac indiquent clairement l'une des maladies gastriques possibles. La production fréquente d'expectorations est un signe d'asthme imminent.

La prévention

Si des crises de toux après un repas surviennent rarement (sporadiquement), ne vous inquiétez pas. Le traitement dans ce cas n'est pas nécessaire. Les mesures préventives suivantes aideront à se débarrasser complètement de ce symptôme désagréable:

  • Arrêtez de fumer une fois pour toutes.
  • Mangez souvent de petits repas. C'est mieux que rarement, mais beaucoup.
  • Éliminez complètement les aliments qui peuvent provoquer des allergies.
  • Mangez autant d'aliments naturels que possible (viande, lait, herbes). Réduisez progressivement la quantité de plats cuisinés et dits «fast food» dans l'alimentation.
  • Évitez les vêtements trop serrés qui exercent une pression sur l'abdomen et la gorge. Cela nuit à l'efficacité de la digestion des aliments..
  • Pendant le repas, ne vous précipitez pas, mâchez chaque morceau soigneusement et pendant longtemps.
  • Ne mangez pas trop. Cette habitude conduit non seulement à l'apparition d'une toux après avoir mangé, mais également à un excès de poids..
  • Aérez les pièces plus souvent et effectuez un nettoyage humide, réglez le taux d'humidité dans les pièces d'habitation.

Si la prévention s'est avérée inefficace et que les crises de toux n'ont disparu nulle part, contactez immédiatement un spécialiste. Lui seul est capable de prescrire un examen et, sur la base de ses résultats, de déterminer clairement la cause principale du bronchospasme. Et, bien sûr, ne vous soignez pas. Un excès de confiance ou de négligence peut entraîner de graves problèmes de santé.

Sources: medscape.com, health.harvard.edu, medicalnewstoday.com.

Toux après avoir mangé avec des mucosités

Raisons de la toux

  • asthme;
  • ulcère gastro-duodénal;
  • autres troubles du système digestif.

Dans le contexte de la libération de suc gastrique, une personne peut commencer à développer de l'asthme, qui en même temps ne répond pas au traitement avec des médicaments anti-asthmatiques traditionnels. Une telle pathologie peut entraîner le développement de conséquences extrêmement dangereuses. Le danger de l'asthme réside dans le fait que les mucosités s'accumulent dans les bronches et provoquent une allergie à certains aliments..

Si une toux commence après avoir mangé chez les enfants, vous devez immédiatement consulter un médecin, car ce symptôme peut apparaître en raison de la pénétration de particules alimentaires dans les voies respiratoires..

Parfois, une toux peut déranger les personnes âgées, puis dans la plupart des cas, la déshydratation en devient la cause: il n'y a pas assez de liquide dans le corps humain pour digérer les aliments. En traitement, il suffit de boire 300 g d'eau après avoir mangé..

L'ulcère gastroduodénal et d'autres troubles du fonctionnement du système digestif sont d'autres causes possibles de toux après avoir mangé. Pour déterminer la nature de l'origine de la toux qui survient après avoir mangé, il est nécessaire d'être examiné par un gastro-entérologue et allergologue..

Comment traiter

L'élimination de la toux qui survient après avoir mangé est effectuée non seulement par l'utilisation de médicaments, mais pour cela, vous devez toujours respecter un certain nombre de recommandations. Les experts recommandent à leurs patients de se conformer aux exigences suivantes:

  1. Refuser la nourriture avant le coucher;
  2. Pour la période de traitement, excluez le tabagisme;
  3. S'il y a un excès de poids, combattez-le avec lui, dans le but de réduire le poids corporel du patient;
  4. Porter des vêtements amples autour de la gorge;
  5. Refus de boire des boissons alcoolisées;
  6. Minimisez la consommation d'aliments riches en calories, gras et salés. Si un spécialiste a diagnostiqué un RGO, qui est la raison d'un état aussi douloureux du patient, il doit lui être prescrit des antiacides, qui ont un effet enveloppant sur les muqueuses. La prise de ces médicaments protégera la membrane muqueuse du suc gastrique. À la suite de cette thérapie, les muqueuses ne seront pas irritées et ne provoqueront pas de toux..

Dans tous les cas, vous ne devez pas vous engager indépendamment à découvrir pourquoi une toux apparaît après avoir mangé, mais sans perdre de temps, contactez un spécialiste expérimenté, car la maladie doit être traitée..

Toux avec mucosités

Les professionnels de la santé appliquent le terme «productif» à un concept tel qu'une toux accompagnée de mucosités. Cela signifie que lors d'une crise de toux, la production des bronches est sécrétée - des sécrétions muqueuses, qui sont excrétées avec des mouvements de toux vers l'extérieur..

On pense qu'une telle décharge est un signe de nettoyage du système pulmonaire, ce qui signifie que l'un des symptômes d'un rétablissement rapide. Cependant, il ne faut pas oublier que la présence de sécrétions muqueuses peut également indiquer le développement de maladies graves, par exemple, l'asthme bronchique, la pneumonie, l'oncologie respiratoire, la maladie coronarienne..

Causes de la toux avec mucosités

La décharge pendant l'expectoration peut apparaître exclusivement dans les maladies des voies respiratoires, représentant le résultat d'une augmentation de la production et de la sécrétion de bronches (pendant la bronchite ou l'asthme), l'épanchement de plasma sanguin du système vasculaire dans la cavité pulmonaire (pendant l'œdème pulmonaire), la libération de pus par les cavités (avec abcès), cavités tuberculeuses, bronchectasie).

Les raisons les plus courantes sont:

  • infections des voies respiratoires supérieures (infections virales respiratoires et pathologies);
  • inflammation bronchique obstructive;
  • pneumonie;
  • états allergiques, y compris l'asthme bronchique;
  • rhinite;
  • abcès pulmonaire;
  • tuberculose.

La cause exacte du déclenchement du réflexe de toux ne peut être déterminée que par une méthode de diagnostic, tandis que les caractéristiques des sécrétions bronchiques, ainsi que la présence d'autres symptômes d'accompagnement, sont d'une grande importance.

Est-ce que les crachats sont contagieux?

Une personne est-elle contagieuse si elle tousse de manière productive? Cette question intéresse souvent de nombreux patients, en particulier les mères de jeunes enfants, qui doutent qu'il soit possible d'emmener un enfant à la maternelle si les crises sont devenues productives et que le mucus a commencé à cracher.

Il est à noter que le syndrome de la toux peut être contagieux, qu'il soit humide ou sec, s'il est causé par une infection virale. En moyenne, la période de «contagiosité» (en médecine - contagiosité) d'une maladie virale varie de 5 à 10 jours à partir du moment où les premiers symptômes apparaissent. Cependant, certaines maladies peuvent constituer un danger pour d'autres pendant une période plus longue:

  • diphtérie - jusqu'à 2 semaines;
  • coqueluche - jusqu'à 18 jours après le début de la maladie. En règle générale, après 28 jours, un patient qui a eu la coqueluche ne posera certainement pas de danger, même si les crises de toux continuent de déranger le patient..

Par conséquent, il n'est pas tout à fait correct de croire que si la température d'un enfant s'est stabilisée et qu'un secret muqueux est apparu, le risque d'infecter d'autres enfants est annulé. Le virus existe encore souvent dans le corps et est excrété par le patient lorsqu'il expire et éternue..

Les symptômes d'une toux avec mucosités

Au fur et à mesure que les symptômes de la maladie progressent avec l'accumulation de sécrétions de l'arbre bronchique, il devient nécessaire de dégager les voies respiratoires des sécrétions accumulées. Dans ce cas, un réflexe de toux est déclenché - l'envie d'expirer soudainement de l'air, en raison d'une irritation des parois bronchiques avec des sécrétions muqueuses.

Lorsqu'une abondance de mucus apparaît, il est important de distinguer le processus de nettoyage de la transition de la pathologie inflammatoire vers une forme chronique..

Pourquoi il y a une toux après avoir mangé

Les gens ont souvent toussé après avoir mangé, même s'ils se sentent bien. Le symptôme se manifeste si les voies respiratoires sont irritées par quelque chose.

Causes de la toux après avoir mangé

Les causes de la toux causée par la nourriture peuvent être divisées en plusieurs types. Le premier type est un symptôme résultant de la consommation d'aliments. Le plus souvent, après des plats trop épicés, une attaque de toux commence.

Les aliments qui causent ce symptôme sont des aliments acides. Les symptômes sont causés par des quantités excessives d'acide acétique ou citrique dans les aliments. Lorsqu'il pénètre sur la membrane muqueuse, une réaction naturelle se produit, une attaque de toux avec des mucosités commence. En mangeant des aliments épicés, un enfant développe une réaction similaire plus rapidement..

La toux avec mucosités après avoir mangé est causée par une aspiration banale. Cela se produit lorsqu'une personne mange rapidement ou en position couchée, en parlant pendant le repas. Lorsqu'une personne s'étouffe, le corps commence à réagir pour vider les voies respiratoires du corps étranger. La cause du symptôme est souvent la déshydratation..

Le deuxième type de causes comprend diverses maladies qui peuvent provoquer la toux en mangeant; les raisons sont les maladies suivantes:

  1. Diverses infections à adénovirus et à entérovirus. En présence de telles maladies, le virus peut pénétrer dans la trachée et provoquer un symptôme.
  2. Une réaction allergique à un produit. Si une personne a mangé un produit auquel elle est allergique, cela peut entraîner non seulement de la transpiration, mais également un œdème avec choc anaphylactique. Cela se produit immédiatement après avoir consommé le produit.
  3. Asthme. Les personnes asthmatiques peuvent ressentir une crise à tout moment, cela se produit plus souvent la nuit, mais cela se produit aussi après un repas.
  4. Diverses maladies ORL. En présence de telles infections, la gorge devient sensible et la moindre pénétration de produits rugueux provoque une irritation sévère et, par conséquent, une attaque..
  5. La gastrite peut causer cette condition.
  6. La présence d'helminthes dans le corps peut provoquer une attaque.

Un type distinct est un symptôme lors de l'alimentation de jeunes enfants de moins d'un an. Avant de cracher dans les premiers mois de la vie, un enfant peut éprouver ce symptôme. Cela se produit souvent en mangeant rapidement ou en piégeant de l'air, si la mère a plus de lait que le bébé ne peut en manger, ainsi que si la posture est incorrecte pendant la tétée..

Types de toux après avoir mangé

La toux de manger de la nourriture sur une base continue peut être divisée en sèche et humide. Dans certains cas, le processus pathologique peut se manifester sous une forme plus sévère et atteindre le point de vomir chez un adulte.

Si la toux s'accompagne de vomissements 15 à 20 minutes après la prise de nourriture avec des expectorations, cela indique un rétrécissement de l'œsophage ou la présence d'une tumeur.

Si une toux chez l'adulte apparaît 2 heures après un repas et que des vomissements surviennent, cela signifie des problèmes d'estomac.

Toux sèche après avoir mangé

Lorsqu'une personne tousse après avoir mangé, cela est dû à l'ingestion de résidus alimentaires dans les voies respiratoires, car la pièce peut bloquer partiellement ou complètement la respiration.

Si une personne tousse après avoir mangé de manière continue, il vaut la peine de vérifier l'épiglotte et les muscles responsables du réflexe de déglutition..

Une toux sèche sévère survient après le déjeuner si vous avez une sorte de maladie infectieuse ou chez les gros fumeurs.

Après avoir mangé, toussez avec des mucosités

Les problèmes bronchiques peuvent faire pénétrer l'acide gastrique dans les bronches. À ce moment, le corps se débarrasse indépendamment d'un corps étranger dans le système respiratoire et provoque une expectoration. La toux avec des expectorations après avoir mangé s'intensifie, une crise commence s'il y a des maladies telles que des crises d'asthme, une pneumonie, une bronchite avec obstruction.

Symptômes concomitants

Le symptôme apparaît souvent immédiatement après avoir mangé. Les symptômes supplémentaires peuvent inclure les signes suivants:

  1. Des brûlures d'estomac peuvent survenir lorsque des particules d'aliments passent à l'extérieur de l'œsophage et de l'estomac. Le plus souvent, cela est caractéristique des personnes ayant un sphincter faible..
  2. Dyspnée. La plupart des symptômes surviennent si une personne souffre d'asthme et d'allergies. Il se manifeste par une répétition rapide de l'inhalation et de l'expiration.
  3. Sentiment d'étouffement. Cela se produit si la nourriture bloque les voies respiratoires. Si une attaque a commencé, une personne commence à virer au bleu d'asphyxie, et cette condition est extrêmement dangereuse, car peut conduire à la mort.
  4. Des éructations. Le plus souvent, ce symptôme est ressenti par les enfants.En mangeant, l'enfant avale excessivement de l'air et, par conséquent, des éructations se produisent.
  5. Lourdeur dans la poitrine. Ce signe indique la présence de problèmes dans le tube digestif..

Diagnostique

Afin d'identifier la cause d'une toux sèche ou humide, vous devez consulter un médecin. Pour identifier les causes, un diagnostic est prescrit, qui comprend un examen médical, des tests de laboratoire de sang et d'urine et une fluorographie. La fibrogastroduodénoscopie, le cardiogramme, la spirographie et un certain nombre d'autres études sont souvent effectuées conformément aux prescriptions d'un médecin.

Traitement de la toux après avoir mangé

Le traitement de la toux qui apparaît après avoir mangé doit être prescrit par un médecin. Un examen est prescrit, car les raisons peuvent être différentes et l'auto-traitement aggrave souvent la condition.

Sur la base de tous les symptômes, le traitement est prescrit strictement individuellement. Si l'expectoration s'accompagne de la libération d'expectorations, les médicaments qui arrêtent le symptôme sont contre-indiqués. cela conduit à une pneumonie.

Si une toux allergique est détectée, il convient d'exclure l'utilisation de produits ayant provoqué une telle réaction allergique. Il est facile d'identifier l'allergène à la maison. Lorsque vous mangez des aliments qui provoquent des allergies, la première toux se produit avec un mal de gorge. Si le symptôme avec mal de gorge, mal de gorge devient plus fort à chaque fois, vous devez prendre des histamines pour arrêter la réaction allergique.

Pour les problèmes gastro-intestinaux, des médicaments sont le plus souvent prescrits qui normalisent l'équilibre acido-basique. Parmi eux: Omez, Fosfalugel, Almagel et analogues. Des sorbants sont également prescrits, tels que Smecta.

Vous trouverez plus d'informations sur le traitement de la toux gastrique ici

Causes de la toux après avoir mangé

Contrairement à la croyance populaire, la toux n'est pas toujours le symptôme d'une maladie respiratoire. Par exemple, si des spasmes de la gorge apparaissent après avoir mangé, cela peut indiquer diverses affections du tractus gastro-intestinal, qui nécessitent un traitement obligatoire..

Le corps humain est conçu de telle manière que toutes ses manifestations externes signalent tout échec ou processus se produisant à l'intérieur.

C'est pourquoi il est important d'étudier la nature des accès de toux qui apparaissent après avoir mangé afin d'exclure des affections graves ou lors de leur traitement..

Quelle pourrait être la raison de tousser après avoir mangé?

Le symptôme désagréable causé par un spasme de la gorge a plusieurs causes, quel que soit le moment où il se produit. En particulier, après avoir mangé, il peut apparaître en raison des maux suivants:

  1. Infections respiratoires. Dans ce cas, la toux survient non seulement après avoir mangé, mais se poursuit tout au long de la journée, accompagnée d'autres signes de lésions des voies respiratoires.
  2. Asthme bronchique, surtout s'il est chronique, car les périodes d'exacerbation s'accompagnent de spasmes de toux sévères.
  3. Irritation de la membrane muqueuse du passage alimentaire due à des aliments trop épicés. Les aliments dominés par les épices provoquent souvent des quintes de toux après l'ingestion.
  4. La présence de corps étrangers dans le système respiratoire.
  5. Réactions allergiques à divers stimuli externes, y compris la nourriture.
  6. La présence d'une maladie du tractus gastro-intestinal, en particulier, il peut s'agir d'un reflux gastro-œsophagien.

De plus, la toux en mangeant peut être un signe de troubles névrotiques, en particulier dans la petite enfance. En aucun cas, vous ne devez essayer de vous diagnostiquer vous-même, car cela peut entraîner une perte de temps et une aggravation de la situation..

Il convient également de prêter attention à la nature de la toux, en particulier à savoir si elle est productive. Le diagnostic est souvent déterminé par le type de spasme de la toux et s'il s'accompagne d'une production de crachats..

Toux avec mucosités

Le type de toux le plus courant après avoir mangé est celui dans lequel il y a une séparation claire des expectorations. Si ces crises surviennent après chaque repas, il est logique de consulter un médecin. Une toux accompagnée de mucosités est particulièrement dangereuse pour un enfant, car cela indique souvent que le bébé s'est étouffé et qu'une aide est nécessaire immédiatement.

La présence de mucosités provenant de la toux après avoir mangé est plus courante que la version sèche. Habituellement, il indique des affections du tractus gastro-intestinal, à savoir le reflux gastro-œsophagien, qui se manifeste sous une forme chronique et affecte les organes digestifs.

Avec une telle maladie, le contenu de l'estomac est rejeté dans l'œsophage, ce qui conduit finalement à sa défaite, provoquant un spasme de toux avec production d'expectorations.

L'apparition de mucosités avec un spasme de la gorge après un repas indique souvent l'ingestion habituelle de morceaux de nourriture directement dans les voies respiratoires. Dans ce cas, le spasme peut être si fort qu'il provoque la sécrétion de mucosités accumulées dans les bronches. Ce phénomène est particulièrement dangereux dans l'enfance, car il est mal diagnostiqué et peut entraîner la mort..

Une réaction allergique peut être accompagnée d'une toux sévère après avoir mangé, qui sera caractérisée par la production de mucosités.

Il survient non seulement à la suite d'une exposition à un stimulus externe sur les muqueuses du système respiratoire, mais également en tant que réponse du corps à l'ingestion de tout produit interdit..

Cette situation est très dangereuse, car elle peut provoquer un choc anaphylactique et même entraîner la mort..

Les expectorations peuvent également partir en présence d'un ulcère gastro-duodénal, à la fois de l'estomac et des intestins. Ceci est courant pendant la phase d'exacerbation, lorsque la consommation d'aliments même autorisés conduit à une toux grasse et humide, similaire à celle qui se produit avec une maladie du rhume. Habituellement, il s'accompagne d'une douleur intense dans la cavité abdominale et est reconnu par échographie.

Si une toux avec des mucosités après avoir mangé survient à un âge avancé, cela indique une déshydratation. Lorsqu'un manque de liquide est diagnostiqué dans le corps, cela entraîne à son tour une perturbation du processus de digestion des aliments, ce qui sera signalé par un fort spasme de toux.

Il y a donc plusieurs raisons pour lesquelles une toux accompagnée d'expectorations survient après avoir mangé. Vous ne devez pas essayer de vous diagnostiquer vous-même, car cela retardera considérablement le traitement afin d'éliminer le problème sous-jacent à l'origine d'un tel symptôme..

Toux sans mucosités

Le danger d'une toux apparaissant immédiatement après avoir mangé est que, par son apparence, il est parfois difficile de déterminer la véritable cause de son apparition.

Par exemple, une toux avec crachats indique la pénétration de particules alimentaires dans les voies respiratoires, mais avec un tel problème, les expectorations peuvent ne pas se produire..

De plus, les médecins considèrent souvent le spasme de la gorge sèche comme le premier symptôme d'un corps étranger pénétrant dans le système respiratoire..

Si une toux sans mucosités est un symptôme de la pénétration d'aliments dans le système respiratoire, des mesures doivent être prises immédiatement, car le passage de particules étrangères à travers le système respiratoire peut entraîner le développement de maladies complexes..

En particulier, il peut s'agir d'une pneumonie par aspiration, difficile à traiter et non diagnostiquée immédiatement..

De plus, une toux sèche, même si elle survient après avoir mangé, peut indiquer un simple rhume, qui se fait sentir plus fortement, car la nourriture, lorsqu'elle est avalée, irrite le système muqueux déjà irrité du larynx..

Cependant, si les crises sont systématiquement observées et s'accompagnent d'un écoulement de crachats, il est nécessaire de consulter un médecin pour un examen. Au départ, il est nécessaire de diagnostiquer avec un thérapeute local, qui écoutera la poitrine pour une respiration sifflante, et examinera également l'état de la gorge.

Si aucun problème visuel n'est observé, des diagnostics supplémentaires sous forme de fluorographie et de don de sang pour analyse sont nécessaires. La présence d'un assombrissement des organes respiratoires indiquera leur défaite par diverses infections.

De plus, à l'aide d'études supplémentaires, il sera possible d'établir la présence d'un corps étranger dans les voies respiratoires..

Si le thérapeute ne parvient pas à diagnostiquer, malgré tous les examens effectués, il est nécessaire de consulter un médecin d'une spécialisation plus étroite - un pneumologue. De plus, en cas de problèmes gastro-intestinaux, un gastro-entérologue traitera le traitement de la toux en tant que symptôme..

La méthode de traitement de ce symptôme dépendra directement de la cause qui l'a causé. Ainsi, les options thérapeutiques suivantes seront possibles:

  1. La présence d'un reflux gastro-œsophagien nécessite un traitement à long terme par un gastro-entérologue, qui comprend un certain traitement médicamenteux, un régime alimentaire et un examen régulier de la dynamique du développement de la maladie.
  2. Si les causes de la toux après avoir mangé sont une maladie chronique du système respiratoire, en particulier, il peut s'agir d'asthme bronchique, le traitement est effectué par un pneumologue à l'aide d'un traitement par inhalation et divers médicaments.
  3. Une infection virale aiguë peut également provoquer des crises de toux après avoir mangé. Le plus souvent, les méthodes pour y faire face consistent à prendre des immunomodulateurs. Si la maladie est de nature bactérienne, le traitement est effectué en prenant des antibiotiques.

Ainsi, la présence d'une toux après avoir mangé ne doit pas être considérée comme un phénomène inoffensif, car elle peut indiquer des maladies assez graves nécessitant un traitement immédiat..

Pourquoi une toux apparaît-elle après avoir mangé et comment la traiter

La toux après avoir mangé est un phénomène qui ne peut être ignoré. Ainsi, le corps humain tente de se protéger des irritants pathologiques..

Les expirations forcées fréquentes peuvent être le symptôme d'une maladie potentiellement dangereuse. Si, à part la toux, rien d'autre ne vous dérange, il est encore temps de vous occuper de votre «monde intérieur».

Une source d'inconfort désagréable correctement identifiée est la première étape vers son élimination..

Pourquoi une toux commence-t-elle après avoir mangé

La toux après avoir mangé commence en raison de l'irritation de formations sensibles spéciales situées le long des voies respiratoires, dans les zones réflexogènes de l'oreille externe, des sinus nasaux, de l'œsophage, du diaphragme, de la péricardite. Le signal de stimulation des récepteurs est transmis le long des fibres nerveuses au cerveau. L'impulsion de réponse est la contraction des muscles des organes creux responsables du passage de l'air.

La nature de la toux et les signes qui l'accompagnent aideront à identifier le coupable du phénomène atypique.

Corps étranger

Le chef de file parmi les causes de la toux après avoir mangé est la pénétration de fragments d'aliments non mâchés ou d'objets étrangers dans les voies respiratoires..

Un incident ridicule se produit lors de l'inhalation avec une absorption rapide de la nourriture, des rires et une conversation émotionnelle à table. Avec l'aide du réflexe de toux, le corps essaie de nettoyer les voies respiratoires.

Si cela échoue, la victime subit une suffocation progressive..

Nourriture inadaptée

Les provocateurs de toux les plus triviaux sont les exhausteurs de goût naturels et artificiels. Chez un enfant, les récepteurs biologiques sont très sensibles, ils réagissent donc brusquement, même à une petite quantité d'épices et d'additifs alimentaires. L'allergie après les repas aromatisée avec des ingrédients inappropriés, se manifeste sous forme de toux sèche, larmoiement, écoulement nasal, spasme de la gorge.

Pharyngite

La colonisation des virus, des bactéries, l'exposition aux allergènes, les lésions chimiques et traumatiques de la muqueuse pharyngée conduisent au développement de divers types de pharyngite. Au stade aigu de la maladie, le bien-être général s'aggrave, mal de gorge, ganglions lymphatiques hypertrophiés.

Même de petits morceaux de nourriture, tombant sur les tissus enflammés, provoquent une irritation. Avec le passage à une forme chronique, la pharyngite est presque asymptomatique. Mais la membrane muqueuse hypertrophiée amincie sert de source de toux sèche et larmoyante après avoir mangé.

"Se dégager la gorge" s'accompagne d'un écoulement de mucus - mucus accumulé à l'arrière de la gorge.

La dysphagie

La dysphagie est une sensation douloureuse qu'une personne éprouve lors du processus d'absorption des aliments et de leur déplacement dans l'œsophage. Il est considéré par les médecins comme un symptôme des maladies actuelles et des troubles nerveux..

Elle peut être épisodique ou se manifester régulièrement en association avec des douleurs et des suffocations lors de la déglutition, une sensation de "coma" coincé derrière le sternum, un enrouement, une salivation accrue. Les tentatives d'absorption d'aliments solides et plus souvent liquides provoquent une toux après avoir mangé.

Avec l'expiration réflexe, le contenu destiné à l'estomac est expulsé par la bouche ou la cavité nasale.

RGO

Reflux gastro-œsophagien - le mouvement du contenu de l'estomac dans la direction opposée est considéré comme une norme physiologique, alors qu'il se produit à de rares exceptions près. Avec des émissions fréquentes, sous l'influence du suc gastrique acide, le sphincter inférieur devient enflammé - une formation musculaire fermée située à la frontière de l'œsophage et de l'estomac.

Une maladie de reflux gastro-œsophagien se développe - parois du sphincter affaiblies, qui ne devraient fonctionner qu'à l'entrée, ouvertes, jetant un morceau de nourriture dans l'œsophage. Quelques minutes après avoir mangé, il y a une toux, un essoufflement, des brûlures d'estomac, des éructations avec un goût amer.

Parfois, la pathologie s'affirme avec des douleurs derrière le sternum, irradiant vers la région interscapulaire, des nausées, des vomissements.

Important! Un patient sur dix avec un RGO diagnostiqué par la suite se plaint initialement d'une toux seulement après avoir mangé. La pathologie latente augmente les risques de développer des complications graves..

Asthme bronchique d'origine alimentaire

Inflammation chronique des voies respiratoires due à une réaction allergique. Au fur et à mesure que la maladie progresse, elle entraîne une hyperactivité des bronches, un épaississement de leurs parois et une production excessive de mucus..

Lorsqu'un allergène alimentaire pénètre dans le corps, la perméabilité de l'arbre bronchique est instantanément perturbée. L'essoufflement commence: les respirations deviennent courtes, les expirations sifflantes bruyantes - longues.

L'arythmie de la respiration est favorisée par la toux après avoir mangé avec des mucosités, qui crache mal.

Autres raisons

Diverses raisons peuvent amener une personne à avoir des quintes de toux après avoir mangé avec du mucus:

  1. infections respiratoires;
  2. maladies inflammatoires du nasopharynx et des organes respiratoires;
  3. syndrome postnasal;
  4. dysbiose;
  5. néoplasmes malins du système respiratoire;
  6. l'emphysème des poumons;
  7. infestation de vers.

La toux sèche est provoquée par: une forme récurrente de gastrite, une déshydratation de l'épithélium muqueux tapissant la cavité nasopharyngée et les voies respiratoires, la nourriture sèche.

Le réflexe de toux après avoir mangé chez les nourrissons est causé par: une position d'alimentation inconfortable, un flux de lait abondant, une mauvaise capture du sein par le bébé.

Important! Dans certains cas, aucune justification évidente de l'apparition d'une toux chronique après avoir mangé n'a été identifiée. Vraisemblablement, l'anomalie est justifiée par la sensibilité accrue du système des voies respiratoires..

Complications possibles

Qu'il s'agisse d'une toux sévère ou d'une toux rare après avoir mangé, le phénomène ne peut être ignoré. Si la cause de la déviation pathologique n'est pas éliminée, des dommages importants seront causés à la santé humaine..

  • La pénétration de morceaux de nourriture «dans la mauvaise gorge» est lourde de pneumonie par aspiration, œsophagite, asphyxie.
  • Avec la pharyngite, les organes voisins sont impliqués dans le processus inflammatoire, donnant lieu à une laryngite, une trachéite, un abcès paratonsillaire.
  • Le RGO contribue au développement d'ulcères hémorragiques et de tumeurs épithéliales malignes de l'œsophage.
  • L'asthme est compliqué par l'emphysème, l'insuffisance cardio-pulmonaire.

Premiers secours

Si une personne, en avalant un objet étranger et en le déplaçant dans le système des voies respiratoires, présente des signes d'asphyxie prononcés, une aide d'urgence doit être fournie sans délai:

  • inclinez le corps de la victime vers l'avant;
  • avec le côté intérieur de la main ouverte, faites 5-6 coups sur l'espace interscapulaire.

Si les actions se sont révélées inefficaces, essayez une autre méthode:

  • donner à la victime une position verticale;
  • par l'arrière, saisissez le torse avec les mains attachées "dans la serrure", sous la partie inférieure du sternum;
  • appuyez rapidement sur la zone sous le diaphragme tout en frappant le dos de la victime avec votre poitrine.

Des options de sauvetage similaires sont utilisées jusqu'à ce que la personne s'évanouisse..

Méthodes pour diagnostiquer une telle toux

Afin de différencier correctement le facteur pathogénique contribuant à l'apparition d'une toux après avoir mangé, les mesures de diagnostic suivantes sont effectuées:

  • prélèvement sanguin pour analyse générale et biochimique;
  • examen en laboratoire des expectorations;
  • radiographie pulmonaire et œsophage;
  • gastroscopie;
  • électromyographie;
  • Échographie de la cavité abdominale;
  • spirométrie;
  • étude du statut immunitaire.

La bronchoscopie diagnostique est réalisée selon les indications.

Comment traiter une toux après avoir mangé

Le plus souvent, les crises de toux obsessionnelles après avoir mangé informent sur le développement de changements pathologiques dans les structures fonctionnelles du corps. Toutes les mesures thérapeutiques doivent avant tout viser à éliminer la maladie sous-jacente..

Important! Le schéma thérapeutique et le schéma thérapeutique sont choisis par le médecin, en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient (sexe, âge, présence de maladies concomitantes et contre-indications).

Mais comptez sur les médecins, mais ne vous trompez pas vous-même. Pour aider votre proche dont vous avez besoin:

  1. passer à des repas équilibrés fractionnés;
  2. buvez suffisamment de liquide;
  3. avec une acidité accrue, introduisez 250 ml d'eau minérale dans l'alimentation quotidienne;
  4. abandonner l'alcool et fumer.

Le bon fonctionnement des voies respiratoires dépend de la quantité d'oxygène fournie. L'air frais et l'activité physique dosée stimuleront tout le système biologique.

Dois-je consulter un médecin, si oui, lequel

Tout écart par rapport à la norme nécessite une étude détaillée. Cela ne fait jamais de mal de partager la responsabilité de votre santé avec un professionnel qualifié. Diagnostique et traite les maladies qui se manifestent par une toux après avoir mangé:

  • gastro-entérologue;
  • pneumologue;
  • oto-rhino-laryngologiste;
  • neurologue.

Pour la première visite, vous pouvez prendre rendez-vous avec un médecin généraliste ou un médecin généraliste. Le médecin collectera les informations de diagnostic nécessaires et redirigera vers un spécialiste de profil étroit.

Conclusion

Selon les médecins, le plus gros problème dans le traitement de nombreuses maladies est le traitement tardif du patient. En essayant d'éliminer le réflexe de toux après avoir mangé avec des moyens improvisés, les gens oublient qu'ils se battent uniquement avec un symptôme. Tôt ou tard, la pathologie se manifestera au stade thermique, lorsque même les médicaments reconnus peuvent être inactifs..