loader

Principal

Scarlatine

Comment éliminer l'enflure du nez chez un enfant de moins d'un an

La difficulté à respirer par le nez est courante chez les nourrissons pour diverses raisons. Naturellement, cela inquiète les parents. Il est nécessaire de faire face à la congestion nasale, car elle interfère avec l'alimentation et le sommeil du bébé. Vous pouvez utiliser tout médicament uniquement selon les directives d'un médecin et à une dose adaptée à l'âge de l'enfant. Toute automédication peut entraîner de gros problèmes..

Difficulté à respirer par le nez

Causes du gonflement de la muqueuse nasale et du nasopharynx

Les causes les plus courantes de gonflement de la muqueuse nasale et nasopharyngée sont:

  • tissu adénoïde envahi;
  • infection virale respiratoire aiguë;
  • allergies sévères;
  • la dentition;
  • corps étranger pénétrant dans le nez.

Pour les bébés, la respiration nasale libre est particulièrement importante, car à l'âge d'un an, ils ont des voies nasales étroites et toute difficulté, même mineure, en particulier un gonflement, interfère beaucoup avec le bébé. Le bébé devient agité, passe une mauvaise nuit et refuse de téter car il lui est difficile de respirer. Cette condition nécessite un traitement..

L'opinion du Dr Komarovsky

Le spécialiste affirme que les causes les plus courantes de congestion nasale chez les enfants sont l'air sec dans l'appartement et les mauvaises conditions de vie de l'enfant (nettoyage humide irrégulier dans la crèche, courtes promenades, abondance d'allergènes avec lesquels le petit entre en contact à la maison). Toutes ces raisons doivent être rapidement éliminées pour que l'enfant grandisse en bonne santé et se développe harmonieusement, alors la membrane muqueuse ne gonflera pas.

Symptômes du développement d'un œdème muqueux

Il est facile de reconnaître un gonflement du nez d'un enfant, les parents peuvent le déterminer eux-mêmes sans l'aide d'un médecin. Les principaux symptômes sont:

  • bouche ouverte ou légèrement ouverte pendant le sommeil;
  • bouffées ou ronflements bruyants pendant le repos, surtout si le bébé est couché sur le dos;
  • une grande quantité de mucus épais difficile à aspirer des voies nasales;
  • respiration prononcée par la bouche pendant que vous êtes éveillé.

Si un enfant a le nez bouché, il est strictement interdit de marcher pendant la saison froide, car un bébé qui respire constamment par la bouche peut contracter une pneumonie en raison de l'inhalation d'air froid..

Complications possibles

Si la congestion est traitée correctement, elle disparaît rapidement et sans complications. Cependant, si tout est laissé au hasard, les complications suivantes peuvent se développer:

  • otite;
  • angine;
  • sinusite;
  • bronchite;
  • pneumonie et autres maladies des voies respiratoires inférieures.

En outre, l'habitude constante de respirer par la bouche peut entraîner la formation d'une morsure irrégulière chez le bébé..

Attention! Les enfants de plus d'un an doivent apprendre à se moucher correctement: d'abord souffler une narine, puis l'autre. Un souffle incorrect de deux narines en même temps entraîne souvent une otite moyenne et une inflammation de l'oreille moyenne.

Complications d'une rhinite non traitée

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de la maladie est effectué par un pédiatre lors d'un examen dans une clinique pour enfants, étudiant les principaux symptômes de la maladie. Si le bébé a de la fièvre, vous devez appeler un médecin à domicile. Lors du diagnostic, le médecin prend en compte les facteurs suivants:

  • plaintes parentales;
  • bien-être général du nourrisson;
  • rythme et fréquence respiratoires;
  • l'épaisseur et la couleur du mucus sécrété par le nez.

Pour déterminer la nature virale ou bactérienne de la maladie, des tests supplémentaires peuvent être nécessaires. Parfois, la congestion nasale est causée par une courbure congénitale de la cloison nasale due à une mauvaise formation de l'organe du bébé pendant la grossesse. Dans ce cas, les tactiques de traitement sont déterminées par le médecin ORL..

Il existe une congestion nasale dite physiologique causée par l'étroitesse des voies nasales. Dans ce cas, il n'est pas accompagné d'œdème et ne nécessite pas de traitement; si la respiration est difficile dans un rêve, des gouttes vasoconstricteurs peuvent être appliquées sur l'enfant. L'essentiel est de ne pas les utiliser souvent, car les drogues de ce type créent rapidement une dépendance chez les enfants. Vous ne pouvez pas faire couler les gouttes nasales pour bébé pendant 3 à 5 jours consécutifs. En règle générale, ce temps est suffisant pour éliminer complètement le problème..

Il peut être nécessaire de passer des tests supplémentaires pour les allergènes lors du diagnostic, car l'œdème muqueux est souvent causé par des réactions allergiques. Dès que l'allergène est identifié et éliminé, l'état de l'enfant est complètement normalisé. Le plus souvent, l'enflure et la congestion sont causées par le contact du bébé avec la peinture (par exemple, si la maison est en cours de rénovation), les poils d'animaux, la poussière et les produits chimiques ménagers. Ne sautez pas aux conclusions, car il est parfois très difficile d'identifier la véritable cause d'une allergie..

Comment aider un enfant

Afin d'aider le bébé avant l'arrivée du médecin, vous devez:

  • éliminer le mucus des voies nasales;
  • goutte à goutte des gouttes vasoconstricteurs pour faciliter la respiration;
  • surveiller le bien-être de l'enfant afin d'éviter l'aggravation de la condition.

Important! Il est strictement interdit de donner des antibiotiques au bébé. Ils ne sont prescrits que par un professionnel de la santé en cas de maladies bactériennes (par exemple, avec sinusite). Il ne vaut pas non plus la peine de traiter un nez qui coule avec des remèdes populaires..

Fournir les premiers soins

Avant d'éliminer l'œdème nasal chez un enfant avec des gouttes vasoconstricteurs adaptées à son âge, il est nécessaire d'éliminer le mucus des voies nasales qui s'y est accumulé (le cas échéant). Pour ce faire, vous pouvez utiliser une poire en caoutchouc ordinaire n ° 1 ou n ° 2. La pointe de la poire est insérée dans le passage nasal et un mouvement d'aspiration est effectué, le mucus s'échappe du nez. Les narines sont nettoyées une à la fois.

Conseil. Il est préférable d'effectuer cette procédure avec l'un des adultes tenant le bébé. Les enfants n'aiment pas cela, mais il est nécessaire de restaurer une respiration nasale libre. Il est parfois difficile de soulager l'œdème muqueux..

Premiers soins pour un bébé avec un rhume sévère

Quel médecin contacter

Pour tout problème de gonflement de la membrane muqueuse et de morve pour l'élimination des symptômes et le traitement, la mère doit contacter le pédiatre local, dont l'enfant est observé sur le lieu de résidence. Le traitement, en règle générale, est effectué en ambulatoire, en cas de complications (otite moyenne, sinusite), le bébé peut être hospitalisé. Vous ne devez pas refuser l'hospitalisation, car dans la période aiguë de la maladie, il est important que l'enfant soit sous surveillance médicale constante.

Mesures préventives

Pour éviter l'œdème, la congestion et d'autres perturbations dans le travail des organes ORL des enfants, le nez du bébé doit être lavé quotidiennement avec une solution d'eau salée. Vous n'avez pas besoin de nettoyer le nez avec des cotons-tiges. Pour la prévention des maladies virales, il faut éviter les endroits avec une grande foule de personnes, ainsi que les contacts limités entre un nouveau-né et des adultes et d'autres enfants, en particulier lors d'épidémies massives de grippe et d'infections respiratoires aiguës. Ces mesures simples aideront à garder votre respiration nasale libre et à éviter de nombreux problèmes graves..

Dans la chambre des enfants, il est nécessaire d'effectuer un nettoyage humide tous les jours et d'essuyer toutes les surfaces de la poussière. Vous devez également retirer les animaux de la pépinière, les tapis et couvertures, les peluches - tout ce qui accumule la poussière. Si nécessaire, vous pouvez acheter un humidificateur ou simplement mettre un pot d'eau près du lit du bébé pour l'évaporation, c'est un bon moyen de lutter contre l'œdème à la maison..

Attention! L'eau saline n'est pas un médicament, elle peut donc être utilisée plusieurs fois par jour. Il élimine efficacement toutes les bactéries et virus de la membrane muqueuse et élimine également les allergènes.

Solution saline pour éviter la congestion

De nombreux parents ne prennent pas la rhinite d'un enfant au sérieux, ne comprennent pas pourquoi la traiter, pensent que cette maladie disparaîtra d'elle-même, pensent qu'un nez qui coule ne peut signifier qu'un léger rhume. Cependant, la congestion nasale chez un bébé d'un mois à un an peut entraîner de graves complications, il est difficile de s'en débarrasser, il est donc nécessaire de prendre des mesures pour éliminer le gonflement en temps opportun. Si le pédiatre ne trouve aucune pathologie chez le bébé, vous devez contacter l'ORL et également consulter un allergologue-immunologiste.

Gonflement du nez de l'enfant. Veuillez aider avec des conseils!

Salut les filles. Je n'écrirai pas dans quelle confusion je suis... Je ne sais tout simplement pas quoi faire et comment aider mon enfant de 3 ans. En septembre, 2 fois de suite, ils ont eu des rhumes. Guéri! Mais après environ une semaine, l'enfant a commencé à ronfler la nuit. Nous nous sommes tournés vers l'ENT (vérifié) pour obtenir de l'aide. Elle a diagnostiqué une adénoïdite. Sirop prescrit "Edem" + "Okomistin" (dans le nez) + alcool borique dans les oreilles. Une semaine s'est écoulée, le ronflement a diminué, mais j'ai remarqué que l'enfant avait une congestion nasale sévère. Elle respirait constamment par la bouche et la nuit, elle se réveillait souvent et pleurait. J'ai de nouveau couru chez le médecin. Elle a regardé et a dit que l'enfant avait un gonflement sévère du nez. "Erius" + Nazinex "+" Otrivin "+ inhalations prescrites avec un nébuliseur. Envoyé pour un test sanguin, car je soupçonnais une allergie. L'analyse a montré l'absence d'allergène. Une autre semaine s'est écoulée et il n'y a pas de soulagement significatif. Les sinus enflés sont clairement visibles dans le nez. (comme les boules muqueuses), vous n'avez même pas besoin d'être médecin pour les voir. Enregistre "Otrivin", quand je goutte la nuit, le gonflement diminue, mais ce n'est que pendant un moment pendant que le médicament fonctionne. Aujourd'hui, je vais à nouveau à l'ORL, je dis que le traitement n'aide pas et en général je m'inquiète de l'utilisation à long terme des vasoconstricteurs. Elle a regardé son nez et a dit de continuer le traitement. Comme, tout ne prend pas du temps si vite, etc. Notre ORL est bon, mais pour une raison quelconque, je ne la crois pas cette fois... Demain j'irai à un autre médecin. Aujourd'hui, je suis moi-même allé prendre un tampon du nez, mais il sera prêt dès le 11 novembre. Il s'avère que l'enfant ne respire pas normalement pendant 3 semaines. Et la raison en est encore inconnue. Il n'y a pratiquement aucun résultat de traitement. Les filles! Qu'est-ce que tu as fait?

Comment soulager un gonflement nasal sévère chez un enfant: traitement de la muqueuse nasopharyngée

Le contact avec le monde extérieur se fait à travers différents organes et systèmes. Un de ces «moyens de communication» est notre odorat. L'air contient une énorme quantité de petites particules qui peuvent avoir un effet néfaste sur le corps de l'enfant. La première barrière est la muqueuse nasale. Le bébé a le nez bouché, ce qui est très inquiétant pour les parents. Le gonflement du nez d'un enfant peut avoir des conséquences dangereuses.

Causes de l'œdème de la muqueuse nasale et du nasopharynx

Un gonflement de la muqueuse nasale et nasopharyngée se produit pour diverses raisons. Lorsqu'un agent infectieux ou un allergène pénètre dans les tissus, le remplissage sanguin des vaisseaux augmente. Cela conduit à une augmentation de leur volume et à la survenue d'un œdème. Les experts identifient les principales causes suivantes de gonflement des voies respiratoires externes:

  • maladies infectieuses;
  • réactions allergiques;
  • maladies chroniques: amygdalite, adénoïdite, rhinite;
  • blessure au nez;
  • air intérieur sec.

Symptômes typiques

Il existe également des symptômes caractéristiques pour chaque agent pathologique. Analysons les manifestations cliniques en fonction de la cause:

  1. Avec les lésions infectieuses de la muqueuse nasale, il y a toujours un agent pathogène - des virus ou des bactéries. Avec une rhinite virale, le liquide sécrété est transparent, abondant. Lorsque la rhinite est compliquée par la flore bactérienne, l'écoulement s'épaissit et devient jaune ou vert. Avec une infection fongique, du mucus blanc avec des stries de mycélium apparaît, des croûtes se forment sur la membrane muqueuse, qui s'érodent ensuite.
  2. Dans l'environnement, notamment dans l'air, il existe un grand nombre de substances qui provoquent des allergies. Lorsqu'il est inhalé, le système immunitaire du corps de l'enfant est activé. La membrane muqueuse est irritée et, par conséquent, un œdème se forme. L'enfant éternue, l'écoulement muqueux est transparent, la respiration est difficile partiellement ou totalement impossible.
  3. Toute maladie chronique du nasopharynx et du nez peut entraîner un œdème. L'adénoïdite est caractérisée par un processus inflammatoire puissant. Tous les tissus environnants sont remplis de sang et la respiration devient problématique. Avec l'amygdalite, les amygdales deviennent enflammées, leurs volumes peuvent augmenter plusieurs fois. Cela conduit à un blocage partiel des voies respiratoires.
  4. Si un enfant est blessé au nez, l'inflammation ne prendra pas longtemps (voir aussi: premiers soins pour un nez meurtri chez un enfant). Le gonflement de tous les tissus du nez obstrue partiellement ou complètement la respiration nasale. Le bébé ressent une douleur d'intensité variable. Saignement possible.

Comment soulager l'enflure?

Il est important d'éliminer les poches en peu de temps. Ce problème doit être abordé de manière globale. Un spécialiste doit prescrire un traitement. Le choix des fonds à ces fins est énorme. Tous visent à éliminer les causes et les manifestations cliniques de la maladie. Une approche individuelle de chaque enfant est d'une grande importance..

Méthode de médication

Quelles préparations pharmaceutiques peuvent être utilisées pour soulager le gonflement de la muqueuse nasale chez un enfant? Si le gonflement du nez et du nasopharynx du bébé est provoqué par un agent infectieux, il est préférable d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs et anti-inflammatoires. Leur sélection dépend de l'âge de l'enfant et des caractéristiques individuelles de l'organisme:

  • Rinofluimucil. Non attribué aux enfants de moins de 3 ans. De trois à 10 - 1 pression dans chaque narine (pas plus de 4 r / jour). La durée du traitement est de 7 jours.
  • Vibrocil. Convient aux œdèmes causés par des virus. Il est contre-indiqué pour les bébés de moins de 12 mois. De 1 à 6 ans - 1-2 cap. jusqu'à 4 roubles / jour.
  • Sanorin. Appliquer lorsque l'enfant atteint l'âge de deux ans, 1 à 2 gouttes d'une solution à 0,05% 2 à 3 fois par jour.
  • Sanorin-Xylo. Enfants de moins de 6 ans - 1-2 gouttes. 0,05% concentration trois p / jour.
  • Nazivin. Aide à soulager les gonflements sévères et à neutraliser les réactions allergiques. De la naissance à 1 mois - 1 goutte de 0,01% 2-3 r / jour. De 5 semaines à un an - 0,01% 1-2 cap. 2-3 r / jour. 1-6 ans - solution à 0,025%, 1-2 gouttes. 2-3 r / jour.

En cas d'œdème de nature allergique, il est conseillé d'utiliser des antihistaminiques (pour administration orale):

  • Fenistil. Divisez en trois doses: de 1 mois à 12 - 10-30 gouttes, de 1 an à 3 - 30-45 gouttes, 3-12 ans - 45-60 gouttes.
  • Zyrtec. Les gouttes sont recommandées à partir de 6 mois. 6-12 mois - 1 fois par jour, 5 gouttes, 1-6 ans - 5 gouttes. deux p / jour, à partir de 6 ans - 20 gouttes chacun. une fois par jour.

Le gonflement de la membrane muqueuse chez un enfant peut être éliminé par inhalation. Contrairement aux gouttes, le médicament ne coule pas dans la gorge, mais est solidement fixé sur la membrane muqueuse. Ces procédures sont effectuées à l'aide d'une casserole ordinaire ou d'un nébuliseur. La solution saline, l'eucalyptus, la miramistine ou un autre agent sont utilisés comme médicaments. Pour que la procédure soit efficace, vous devez respirer profondément et en douceur. Inspirez par le nez, expirez par la bouche.

ethnoscience

Le gonflement de la muqueuse nasale chez un enfant aidera à éliminer non seulement la médecine traditionnelle, mais également les remèdes populaires. Ils sont utilisés en cas de refus de médication. Il est préférable de les utiliser sous la surveillance d'un pédiatre..

Les gouttes de jus d'aloès sont un remède très efficace contre le gonflement nasal, mais elles ne peuvent être utilisées qu'après consultation d'un pédiatre

Il existe les recettes suivantes:

  1. Inhalation avec une composition d'oignons finement râpés, ail, racine de raifort. Enlevez l'enflure en cas d'infections. Le mélange est placé dans un pot et un entonnoir en papier y est inséré. Le bébé a besoin de respirer des vapeurs. Pour l'inhalation sèche, le muguet séché est utilisé. Il est broyé à un état poudreux, stocké dans un bocal.
  2. Rincez-vous avec une infusion de fleurs de camomille. Le bouillon est préparé à partir d'inflorescences séchées. Prenez une cuillère à soupe de la plante et versez de l'eau bouillie à température ambiante. Placer dans un bain-marie, laisser mijoter 15-20 minutes, égoutter. La procédure est effectuée 4 à 6 fois par jour..
  3. Gouttes à base de jus d'aloès. Prenez une feuille fraîche (au moins 3 ans), enveloppez-la dans du papier sulfurisé et réfrigérez 12 heures. Ensuite, les feuilles sont pressées et mélangées avec de l'eau 1: 4. Instiller 1-2 gouttes.

Comment restaurer la muqueuse nasale après le traitement?

La restauration tissulaire comprend:

  • l'utilisation d'agents cicatrisants;
  • thérapie corticostéroïde;
  • effectuer des procédures de physiothérapie;
  • hydrater la membrane muqueuse;
  • utilisation d'agents immunostimulants.

Les médicaments de guérison comprennent: les onguents à la lanoline et au naftalan, le Solcoseryl, la gelée de pétrole. Les tampons sont humidifiés dans le médicament et placés tour à tour dans chaque narine. Les huiles d'argousier, d'olive et de pêche aident à adoucir la membrane muqueuse.

Comment soulager l'enflure et l'inflammation sévères du nasopharynx chez un enfant, que faire pour traiter la muqueuse nasale?

La microflore d'un adulte est adaptée pour combattre les espèces prédominantes de microbes et de bactéries. Le corps de l'enfant est plus vulnérable aux maladies infectieuses causées par des virus, des bactéries et des champignons..

À un jeune âge, les réactions aux agents pathogènes apparaissent de manière imprévisible. Cela rend le diagnostic difficile. Le gonflement du nez de l'enfant est souvent confondu avec une congestion ordinaire ou un nez qui coule et ne prend pas de mesures en temps opportun.

Quelles sont les causes de l'œdème nasopharyngé chez les enfants?

Le gonflement des tissus muqueux est une réponse développée du corps à une infection qui pénètre à l'intérieur. Avec le mucus produit par la muqueuse nasale, les corps nocifs sont transportés à l'extérieur sans briser la barrière protectrice. Au moindre échec, l'agent causal de la maladie pénètre dans les voies respiratoires. Un processus inflammatoire commence, le sang coule vers les tissus et ils gonflent.

Les principales raisons de l'échec:

  • syndrome allergique;
  • maladies infectieuses;
  • la pénétration de produits chimiques dans les voies nasales;
  • dommages mécaniques;
  • courbure du septum;
  • végétation adénoïde - une augmentation de l'amygdale nasopharyngée;
  • excroissances polypes.

Il n'est pas facile de trouver la raison du gonflement du nasopharynx qui en résulte: plus le patient est jeune, plus il est difficile de reconnaître la réaction à laquelle. La protection naturelle contre les agents pathogènes se développe dans le corps humain par contact direct avec eux, et chez les enfants jusqu'à 1-3 mois, la microflore automatique n'est pas du tout organisée. Il convient de noter que chez les nouveau-nés, un gonflement physiologique du nez est normalement observé..

Symptômes de gonflement nasal

En fonction de la cause profonde du gonflement du nasopharynx, une autre méthode de traitement est sélectionnée. Pour que le médecin puisse poser un diagnostic précis, vous devrez passer un test de réaction allergique, un test sanguin, un test d'urine et passer une radiographie..

Pour faciliter la recherche du problème, il est conseillé aux parents de noter indépendamment les signes de la maladie. Ainsi, avec une inflammation allergique, des rougeurs cutanées, des éruptions cutanées et des déchirures sont observées, et avec la formation de croissances et de végétations adénoïdes, des ronflements apparaissent, les oreilles sont bloquées, l'appétit s'aggrave ou disparaît. Outre:

  • la température corporelle augmente;
  • un malaise et des frissons surviennent;
  • inquiet de la congestion nasale ou d'un écoulement muqueux excessif;
  • il y a des démangeaisons et une sécheresse dans les sinus;
  • un œdème externe se forme, accompagné d'une respiration lourde;
  • l'ouïe est étouffée, des douleurs aux oreilles apparaissent.

Au stade où la maladie n'a pas encore été identifiée, il n'est pas recommandé de prescrire indépendamment un traitement médicamenteux. Le médicament peut provoquer le développement de complications.

Complications possibles

La rhinopharyngite se développe rapidement. Le 2ème jour, le patient ressent certains des symptômes (faiblesse, écoulement nasal, démangeaisons ou picotements dans la gorge). Les retards dans l'élimination de l'œdème nasopharyngé des enfants ne sont pas autorisés, car ils sont lourds de conséquences:

  1. Plus l'enfant est jeune, plus il lui est difficile de supporter la maladie. Plus la probabilité que la maladie se développe en une forme aiguë, puis atrophique est élevée.
  2. Les inflammations purulentes causées par un œdème sévère affectent les os et les tissus mous du visage à l'avenir..
  3. L'infection peut se propager aux organes proches de l'oto-rhino-laryngologie, provoquant des maladies respiratoires.
  4. Lorsqu'un enfant respire par la bouche, la probabilité d'être attaqué par de nouveaux micro-organismes nocifs augmente.
  5. Au fil du temps, l'audition est déformée, l'odorat est émoussé, la parole est altérée.

Comment aider un enfant?

Comment soulager le gonflement de la muqueuse nasale chez un enfant? Seul un spécialiste répondra à cette question, il n'est donc pas souhaitable de négliger une visite au bureau de l'oto-rhino-laryngologiste. Après l'examen, le médecin rédigera une référence pour des tests, sur la base desquels il prescrira des médicaments et conseillera individuellement les procédures de physiothérapie.

Traitement médicamenteux

Les gouttes et les sprays nasaux ne guérissent pas la maladie, mais seulement soulagent ou atténuent les symptômes qui l'accompagnent. Les meilleurs médicaments vasoconstricteurs pour enfants sont:

Si la source de la maladie est un virus, des gouttes antivirales sont prescrites. De bons résultats montrent Grippferon, Nazoferon et Derinat.

Les diluants nasaux aident le patient à soulager l'écoulement nasal et à éliminer le mucus épaissi dans les voies nasales. Ils normalisent la membrane muqueuse elle-même. Parmi les médicaments bien connus de cette action, on note:

La durée du traitement avec les pharmacies est de 5 à 7 jours. S'il n'est pas possible d'éliminer le gonflement, des gouttes nasales hormonales sont prescrites:

ethnoscience

Certains parents essaient de soulager l'état de l'enfant avec des remèdes populaires. Les mélanges sont fabriqués à base d'ingrédients végétaux et naturels. Ils sont inhalés avec des vapeurs chaudes, gouttées dans les narines, utilisées comme solutions de rinçage et de rinçage:

  1. Les propriétés protectrices de l'aloès sont inestimables pour l'organisme. Instiller le nez avec un extrait de feuilles 2-3 gouttes trois fois par jour apaise la muqueuse interne du nasopharynx, désinfecte, normalise la microflore locale. Pour la cuisson, le jus de la plante est mélangé à de l'eau dans un rapport 1: 1.
  2. La solution d'oignon est une arme bactéricide puissante. Il est interdit d'enterrer le jus d'oignon sous sa forme pure. Pour créer un produit moins agressif, versez de l'eau fraîche sur l'oignon et laissez reposer 2 à 3 heures. Hachez ensuite finement et mélangez avec 30 à 35 ml d'huile de tournesol raffinée. Laisser infuser le mélange résultant pendant 8 à 10 heures, puis égoutter 2 à 3 fois par jour (mais pas plus de 4 jours).
  3. 1,75 grammes de sel et 2 gouttes d'iode, dilués dans de l'eau à température ambiante, sont excellents pour réduire l'inflammation si vous vous gargarisez deux fois par jour.
  4. Des inhalations avec des huiles de conifères à raison de 3 gouttes par verre d'eau bouillante donnent un effet expectorant et décongestionnant, et augmentent également le tonus vasculaire. L'accumulation de sang est dispersée, minimisant ainsi l'œdème.
  5. Un sac de sel chauffé dans une casserole est appliqué sur les sinus et l'arête du nez deux fois par jour pendant plusieurs minutes. Avec la chaleur, les grains dégagent des minéraux et absorbent les gonflements externes et internes.

Avec le bon traitement, la maladie recule complètement après 10 à 14 jours. Pour éviter les rechutes, gardez les enfants à l'écart des courants d'air et du froid. Assurez-vous qu'ils reçoivent les micronutriments dont ils ont besoin, pratiquez une bonne hygiène et évitez les environnements contaminés.

Comment soulager le gonflement nasal chez un enfant?

Les raisons

Les cellules des muqueuses sont nécessaires pour protéger l'environnement interne de la pénétration de diverses substances ayant un effet pathogène. Ils constituent la première ligne de défense contre la pénétration de diverses infections bactériennes dans le corps de l'enfant..

La violation de la respiration nasale se développe chez les bébés à tout âge. Presque toutes les mères sont confrontées à cette situation assez souvent..

Toutes les allergies entraînent l'apparition d'un œdème de la muqueuse nasale chez les bébés. Ils se produisent lorsque divers allergènes pénètrent dans le corps. De telles situations sont généralement saisonnières..

Le pic de leur développement se produit au printemps et en été. À ce moment, diverses fleurs, herbes et arbustes commencent à fleurir. Le pollen se dépose et provoque chez l'enfant une rhinite allergique (rhinite).

La particularité de la structure du nasopharynx chez les nourrissons et les nouveau-nés contribue au fait qu'un nez qui coule peut avoir un caractère très physiologique. Cela est particulièrement vrai chez les bébés qui vivent dans des pièces trop sèches depuis longtemps. Une diminution de l'humidité dans la chambre des enfants provoque l'apparition chez le bébé de signes de respiration nasale altérée.

La prolifération de divers polypes dans le nasopharynx conduit au fait que le bébé respire moins bien par le nez. Les effets de diverses raisons peuvent entraîner leur apparition dans le nez. Le plus souvent, de telles pathologies se manifestent chez les enfants d'âge scolaire. Il est assez facile d'identifier cette manifestation - par l'apparence de l'enfant. Le bébé commence à respirer constamment par la bouche, car la respiration par le nez est considérablement altérée.

Les bactéries ou les virus, qui pénètrent sur les muqueuses, contribuent également au fait que le bébé présente des manifestations d'un rhume sévère. La maladie peut évoluer de différentes manières. La gravité des symptômes indésirables dépend en grande partie de l'âge auquel l'enfant a développé une telle infection..

De nombreux staphylocoques agressifs provoquent un œdème sévère des muqueuses chez le bébé, qui s'accompagne d'une rhinite persistante et sévère.

Le gonflement du nasopharynx se produit assez souvent avec des végétations adénoïdes. Cette pathologie se manifeste par le développement chez un enfant d'une croissance excessive de tissu adénoïde, qui bloque la lumière du nasopharynx pour la conduction aérienne. Cette condition se développe principalement chez les enfants d'âge scolaire..

La maladie peut évoluer de différentes manières. En règle générale, les stades initiaux de cette maladie ne se manifestent en aucun cas. Ce n'est qu'avec une prolifération assez active des végétations adénoïdes chez le bébé que des manifestations spécifiques de cette pathologie apparaissent.

Les blessures traumatiques au nez conduisent également au fait que le bébé présente un gonflement sévère du nasopharynx. Les garçons qui se battent souvent sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie. Le danger de blessures nasales est également qu'elles peuvent endommager la cloison nasale, ce qui ne fera que contribuer à la progression des symptômes indésirables chez l'enfant à l'avenir..

Symptômes

Des muqueuses enflées peuvent provoquer des symptômes indésirables chez un enfant. Un bébé malade a l'air normal. L'apparence de l'enfant ne change pratiquement en rien, en particulier pendant les premiers stades de la maladie. Ce n'est que lorsque le cours est en cours que le bébé commence à respirer activement par la bouche, car il lui est très difficile de respirer par le nez..

Une telle respiration contribue au fait que les lèvres de l'enfant sont très sèches. Les muqueuses du pharynx commencent également à se dessécher fortement. Cela ne se manifeste pas seulement par une sécheresse prononcée des lèvres, mais peut également entraîner le développement d'une pharyngite ou d'autres maladies chez l'enfant. En règle générale, cela conduit à un contact avec les muqueuses d'air trop froid..

Tous les symptômes commencent à apparaître chez le bébé de manière séquentielle et augmentent progressivement. Tout d'abord, le bébé développe une congestion. Le symptôme suivant est l'apparition d'un nez qui coule. L'écoulement nasal est muqueux, généralement avec une teinte jaunâtre. Dans les infections bactériennes, le nez qui coule est abondant avec une décharge verte..

Le gonflement prononcé contribue au fait que le bébé peut ronfler pendant son sommeil. Ce symptôme se manifeste particulièrement bien lorsqu'un enfant présente diverses excroissances adénoïdes ou polypes dans le nasopharynx qui interfèrent avec la respiration normale. Les formes sévères de la maladie s'accompagnent également d'un changement de voix. L'enfant malade commence à avoir un nez ou une respiration sifflante.

Traitement

Après avoir déterminé la cause de l'œdème nasopharyngé du bébé, les médecins lui prescrivent un schéma thérapeutique approprié. Les oto-rhino-laryngologistes pour enfants sont engagés dans le traitement de diverses maladies du nez. Pour établir le diagnostic correct, ils mènent une étude à l'aide d'instruments médicaux spéciaux. Lors d'un tel examen, ils peuvent révéler une variété de changements pathologiques présents sur les muqueuses des voies nasales..

Vous pouvez soulager l'enflure nasale en utilisant divers médicaments. Le choix de ces médicaments est fait par le médecin traitant, car nombre de ces médicaments ont un certain nombre de restrictions d'utilisation..

Les parents doivent se rappeler que ces fonds doivent être utilisés pendant un certain temps, car ils peuvent provoquer l'apparition et le développement d'effets secondaires indésirables chez l'enfant..

Afin d'éliminer le gonflement du nasopharynx, les médecins prescrivent généralement divers antihistaminiques. Ils font un bon travail pour éliminer l'inflammation et ont également un effet réparateur sur les muqueuses endommagées de la cavité nasale. La durée de la prise de ces médicaments est généralement de 5 à 10 jours et dépend de la gravité de l'état pathologique de l'enfant..

Les antihistaminiques modernes ne provoquent pratiquement pas d'effets secondaires chez les bébés. Le plus défavorable d'entre eux est une somnolence prononcée. Cependant, afin de réduire davantage la probabilité que le bébé développe une telle manifestation indésirable du travail du médicament, les médecins recommandent de prendre ces médicaments principalement l'après-midi avant de se coucher..

Cette condition doit être observée par les écoliers afin de ne pas aggraver leurs performances scolaires pendant les heures de classe..

La forme de libération des antihistaminiques peut être très différente. Pour le traitement du gonflement des muqueuses de la cavité nasale, les médicaments les plus courants sont sous forme de sprays. Ils irriguent parfaitement les voies nasales et n'ont aucun effet systémique sur le corps du bébé. «Kromosol» et «Kromoglin» aideront à réduire l'enflure du nasopharynx et favoriseront une meilleure respiration chez un enfant malade.

Dans certains cas, le traitement topique est insuffisant. Dans de telles situations, les médecins recourent déjà à l'utilisation de médicaments produits sous forme de comprimés. Ces fonds ont un effet thérapeutique plus prononcé. Ils sont nommés, en règle générale, 1 à 2 fois par jour. Buvez ces fonds avec une quantité suffisante de liquide.

Suprastin, Zirtek, Loratadin, Tsetrin et bien d'autres sont utilisés avec succès comme tels médicaments dans la pratique des enfants. Il convient de noter que ces fonds peuvent être utilisés non seulement pour le traitement, mais également pour la prévention de l'œdème nasal. Et surtout pour éviter le développement d'une exacerbation de certains types de pathologies allergiques.

Dans certains cas, les médecins prescrivent également des remèdes homéopathiques. Ils aident non seulement à faire face au gonflement du nez, mais améliorent également le bien-être général de l'enfant. "Rengalin" aide à éliminer l'inflammation et a également un effet antitussif, ce qui permet d'utiliser cet agent pour le traitement des maladies concomitantes des voies respiratoires supérieures et inférieures.

Vous pouvez également éliminer les symptômes indésirables de l'œdème de la muqueuse nasale à l'aide de diverses gouttes nasales vasoconstricteurs. Il est important de se rappeler que vous ne devez pas abuser de l'utilisation de ces médicaments. L'apport à long terme et incontrôlé de ces fonds contribue grandement au développement de signes d'atrophie des muqueuses des voies nasales chez un enfant malade..

Cette condition est très défavorable, car elle ne répond pas bien au traitement, mais s'accompagne de la persistance de symptômes dangereux de troubles respiratoires..

En tant que telles gouttes nasales sont utilisées "Nazivin", "Xilen", "Dlyanos", Galazolin "et bien d'autres. Ces fonds sont généralement utilisés pendant 3 à 5 jours. Une utilisation prolongée n'est pas souhaitable et doit être discutée avec votre médecin. Vous pouvez utiliser ces médicaments 2 à 3 fois par jour selon les instructions sur l'emballage. Il est préférable de rincer le nez de l'enfant avant l'instillation.

Les médecins recommandent de rincer avec des solutions salines. En termes de composition chimique, ces produits sont presque totalement équivalents à l'eau de mer. Ces médicaments sont vendus dans toutes les pharmacies. Vous pouvez utiliser ces fonds pendant longtemps, car ils provoquent des conditions dangereuses chez l'enfant et aident à améliorer sa respiration nasale.

Vous devez vous rincer le nez à chaque fois avant d'y instiller diverses gouttes médicinales ou de le traiter avec un spray. Les bébés devraient faire de telles procédures sous la surveillance obligatoire d'adultes. Les adolescents peuvent se laver le nez seuls. Si un enfant a des difficultés avec cette procédure, il doit absolument aider.

Il est très important lors du lavage des voies nasales d'empêcher le liquide de pénétrer dans la cavité de l'oreille moyenne..

Certaines formes d'œdème nasal ne peuvent être éliminées sans l'utilisation d'agents hormonaux locaux. Ce ne sont pas des médicaments qui sont prescrits à tous les bébés sans exception. Il existe certaines indications strictes pour toute nomination d'hormones, elles ne sont donc prescrites que par des oto-rhino-laryngologistes.

«Benorin» et «Nazarel» sont utilisés dans des situations cliniques assez difficiles, lorsqu'un traitement plus intensif est nécessaire pour éliminer les symptômes indésirables apparus chez le bébé en raison d'un œdème nasopharyngé sévère.

Le Dr Komarovsky vous dira tout sur les causes de la congestion nasale dans le prochain numéro du programme.

Comment soulager le gonflement de la muqueuse nasale chez les enfants: médicaments et recommandations

Causes du gonflement de la muqueuse nasale

Des processus inflammatoires dans la cavité nasale et l'oropharynx se produisent dans de nombreuses maladies. La membrane muqueuse du nez, les amygdales du pharynx sont les premières à combattre les agents infectieux. C'est la «pointe» de la lutte du système immunitaire du corps contre une grande armée d'ennemis naturels de la santé. C'est comme un programme anti-virus sur votre ordinateur. Seul le système immunitaire reconnaît et combat non pas avec les virus informatiques, mais avec de vrais virus, ainsi qu'avec des bactéries, des champignons, des protozoaires.

Des cellules spéciales se lient et éliminent toutes les particules que le système immunitaire confondra comme nocives et étrangères. Cependant, n'importe quel programme peut échouer, et la défense du corps est capable de faire des erreurs pour savoir qui est «ami» et qui est «ennemi». Le système immunitaire «confus» réagit aux acariens inoffensifs, aux squames d'animaux omniprésents, au pollen et à certains aliments. Un gonflement des muqueuses du nasopharynx se développe, un mal de gorge, un larmoiement, une rougeur des yeux apparaissent.

Il n'est pas toujours possible d'identifier l'irritant, mais on sait avec certitude que la nourriture provoque rarement le développement d'un œdème dans les voies nasales chez un enfant.

La rhinite allergique est 2 à 2,5 fois plus susceptible de se développer chez les enfants qui ont hérité de leurs parents la capacité de réagir fortement aux substances courantes. Les statistiques médicales fournissent des données sur la sensibilité à cette maladie de 10% de la population. Même les bébés tombent malades, mais les premiers symptômes apparaissent généralement après que l'enfant atteint l'âge de 3 ans. Complications de la rhinite allergique - maladies respiratoires récurrentes, éruptions cutanées sur le corps, sinusite. Dans les cas graves, inflammation de la membrane muqueuse des voies respiratoires inférieures, début des bronches, essoufflement, toux.

Complications possibles


Angor, amygdalite - conséquences possibles d'un gonflement nasal laissé sans traitement

Si vous ne faites pas attention au gonflement du nez, ne traitez pas le traitement des causes qui le provoquent, des conséquences graves peuvent survenir.

  1. S'il y a une infection bactérienne:
  • pharyngite;
  • angine;
  • sinusite;
  • amygdalite.
  1. En raison de difficultés respiratoires, la circulation sanguine est perturbée, une quantité suffisante d'oxygène cesse de s'écouler vers le cerveau, ce qui entraîne le développement de:
  • handicap mental;
  • la faiblesse;
  • déficience de mémoire.
  1. Développement de la rhinite atrophique. Une perte d'odeur peut survenir.
  2. Si le bébé a souvent la bouche ouverte, les changements de déformation des os du visage ne sont pas exclus..
  3. S'il y a une inflammation purulente prolongée, le développement d'une ostéomyélite, qui affecte la mâchoire supérieure, est possible. En outre, le pus peut pénétrer dans les méninges et provoquer le développement d'une méningite..

Rhinite allergique: toute l'année et saisonnière

La forme de la maladie toute l'année se manifeste quelle que soit la saison de l'année. Les symptômes sont causés par des particules de peluche, des particules de fourrure et des pellicules, de la salive et des excréments d'animaux. L'allergie chez les enfants se développe le plus souvent en présence de ces «petits frères» qui vivent dans des maisons et des appartements avec leurs propriétaires. Ce sont des chiens, des chats, des rongeurs, des oiseaux, des cafards. Les races d'animaux dites hypoallergéniques sont en quelque sorte un coup de pub. Après tout, ce n'est pas l'animal lui-même, mais la réaction du système immunitaire humain.

Le gonflement de la muqueuse nasale se développe lorsque les enfants sont allergiques aux détergents, aux assouplissants, aux parfums, aux assainisseurs d'air.

Symptômes de la rhinite allergique:

  • congestion nasale, écoulement abondant de mucus clair des deux narines;
  • rougeur des yeux, gonflement des paupières, yeux larmoyants;
  • irritabilité, diminution de l'appétit;
  • démangeaisons dans le nez, les yeux, mal de gorge;
  • difficulté à respirer dans la gorge;
  • cernes sous les yeux;
  • attaques d'éternuements;
  • toux sèche.

La rhinite saisonnière est causée par une réaction inhabituellement forte au pollen de certaines plantes. Ce type de maladie se manifeste tout au long de la saison chaude ou seulement pendant les mois où certains types d'arbres et de graminées sont en fleurs. Tous les types d'ambroisie, bouleau, aulne, peuplier, pissenlit, céréales ont les propriétés allergènes les plus fortes..

Comment traiter une rhinite allergique sévère - méthodes de traitement

Parmi les moyens efficaces de traiter la rhinite sévère avec allergies, on trouve:

  1. Rinçage nasal, qui implique une théière avec une buse étroite ou une seringue pour une meilleure irrigation de la membrane muqueuse et une normalisation de la respiration. Comme charges, le sel de table ou de mer, l'iode, une décoction de camomille, de calendula ou de sauge peuvent agir contre les allergènes. Les récipients remplis sont versés en alternance dans l'une et l'autre narine afin que le médicament dégage l'espace du nasopharynx.
  2. Inhalation de vapeur, dans laquelle l'air chaud affecte à la fois la membrane muqueuse et les sinus paranasaux, hydratant et éliminant les bactéries et les allergènes. Un appareil nébuliseur ou une simple casserole d'eau traite le nez avec une décoction de pommes de terre aux tubercules, une solution saline, une solution de soude chaude avec une proportion d'une cuillère à café par litre d'eau, une décoction de plantes comme les soucis ou la camomille. La procédure est effectuée pendant un quart d'heure, après quoi il est optimal de couvrir le visage avec quelque chose de chaud. Un tel traitement est contre-indiqué immédiatement après le déjeuner, la présence de manifestations de fièvre ou d'exacerbation de maladies chroniques.
  3. Réchauffement nasal qui, contrairement à l'inhalation, ne nécessite pas de liquide. Ici, le sel est appliqué sur les sinus du nez, préalablement calciné dans une casserole et enveloppé dans un sac en tissu. La température affecte le flux sanguin vers les vaisseaux pour éliminer l'allergène avec du mucus. Des options avec du millet, du sarrasin ou des œufs durs sont possibles. Cette procédure doit être annulée en cas de sinusite..
  4. Inhalation d'huiles essentielles - bons antiseptiques et produits anti-inflammatoires - 8 gouttes par litre d'eau. Pour réduire les poches, l'agent est frotté dans les sinus maxillaires ou instillé dans la cavité nasale. Pour le médicament, 50 ml d'huile d'olive sont préparés avec quelques gouttes du produit - sauge, romarin, eucalyptus, menthe et autres. L'utilisation de jus de Kalanchoe donne un bon effet. Il est seulement important qu'il n'y ait pas de réaction allergique à l'huile elle-même..
  5. La technique de l'acupression, avec l'application du pouce des mains sur les ailes nasales et l'exécution de mouvements de rotation pour éliminer le flux nasal et améliorer la circulation sanguine dans les tissus. Le massage peut être douloureux, par conséquent, la procédure est effectuée jusqu'à ce que les associations désagréables disparaissent complètement..
  6. L'utilisation de produits épicés et épicés pour le nettoyage rapide des muqueuses et des sinus, comme le poivre, l'ail et le gingembre. Mais avec les ulcères et la gastrite, il est recommandé de choisir une technique différente pour se débarrasser du malheur «nasal» décrit.

Symptômes de rhinite allergique: gonflement, congestion nasale, éternuements, écoulement nasal, conjonctivite

Les personnes allergiques choisissent souvent des médicaments contre les réactions correspondantes, et ce sont des gouttes vasoconstricteurs. Il est conseillé de ne pas les utiliser pendant plus d'une semaine afin de ne pas développer de dépendance et de complications potentielles, notamment avec un traitement pédiatrique..

Comment soulager le gonflement de la muqueuse nasale avec des allergies, s'il n'y a pas d'écoulement? A partir des gouttes vasoconstricteurs déjà décrites ci-dessus, la xylométazoline est aujourd'hui isolée, dont l'utilisation peut être prolongée de 3 jours. Ce sont ces gouttes qui sont efficaces pour les difficultés respiratoires avec gonflement, une certaine tumeur nasale sans écoulement nasal pour les adultes et les enfants.

Quant aux remèdes populaires contre un tel œdème, il en existe un grand nombre. Parmi les plus efficaces:

  • gruau à l'ail et à l'oignon, dont la vapeur doit être inhalée par le patient. Cela soulagera l'irritation et aidera la muqueuse nasale à guérir;
  • frotter les pieds avec de l'iode la nuit, suivi de l'utilisation de chaussettes en laine;
  • inhalation d'une solution avec du jus de citron dilué avec de l'eau bouillante. Le liquide peut également être humidifié avec des tampons de coton pour le placer dans le nez pendant un quart d'heure;
  • inhalations à base d'huile essentielle de cèdre. Quelques gouttes sont ajoutées dans une casserole de 5 litres et, recouverte d'une couverture chaude, le patient inhale et expire les vapeurs du contenu. Les pommes de terre bouillies peuvent être utilisées à la place du cèdre..

Encore une fois, après avoir essayé les options qui vous plaisent, il est conseillé de choisir celle qui est la plus proche de vous..

Rhinite allergique: vue d'ensemble, symptômes, diagnostic, traitement, prévention.

Le développement d'un œdème nasal sans écoulement nasal chez un enfant ne se produit pas par lui-même. Cette condition est influencée par certains facteurs, à savoir, infectieux ou allergiques:

  • rhinite vasomotrice causée par des agents pathogènes infectieux ou des irritants allergiques (un rétrécissement des voies nasales se produit, une congestion et un écoulement nasal sont observés);
  • exposition constante à des substances médicamenteuses, ce qui contribue au développement d'un gonflement chronique sans écoulement nasal.

De plus, les causes de la rhinite sèche sont des polypes dans les passages, un septum courbé, de l'air sec que l'enfant respire. Que faire avec du mucus chez un enfant en raison d'un gonflement du nez, mais sans morve, le médecin vous le dira.

Thérapie chez les enfants

Il est possible d'éliminer l'enflure du nez d'un enfant selon une méthode complexe, à l'aide de médicaments et d'autres procédures thérapeutiques (par exemple, physiothérapie). Parmi les médicaments, les vasoconstricteurs sont activement prescrits, par exemple la naphtizine ou la galazoline. Il est nécessaire d'utiliser ces fonds uniquement après accord avec le médecin traitant.

Un traitement universel de l'œdème nasal sans écoulement nasal chez un enfant n'a pas été développé. Les méthodes pour se débarrasser d'un symptôme dépendent de la cause profonde d'une telle affection: avec une étiologie infectieuse, elles sont identiques et, par exemple, avec une allergie, elles sont différentes..

Traitement de l'œdème avec des médicaments

Comment soulager le gonflement de la muqueuse nasale chez un enfant? Les groupes de médicaments suivants (à usage oral et local) suppriment les symptômes caractéristiques et soutiennent le système immunitaire:

  • antihistaminiques;
  • vasoconstricteur;
  • immunostimulant;
  • corticostéroïde (hormonal, GCS).

Un nombre important de médicaments pour la congestion nasale et l'écoulement nasal contiennent le principe actif xylométazoline. Ce sont des gouttes nasales Galazolin, Otrivin, Snoop - plus de 35 noms commerciaux de médicaments contenant le même ingrédient actif ou sa combinaison avec d'autres composés.

Remèdes populaires pour le traitement du gonflement du nez chez un enfant sous forme de gouttes et de sprays:

L'œdème de la muqueuse nasale diminue sous l'effet de l'action vasoconstrictrice de la xylométazoline. La substance active, lorsqu'elle est appliquée par voie topique, n'entre pas dans la circulation systémique. L'effet se produit presque immédiatement après l'instillation ou après seulement quelques minutes. Un soulagement significatif de la respiration nasale est ressenti pendant 2 heures ou plus.

Indications pour le traitement avec des médicaments contenant de la xylométazoline:

  • rhinite infectieuse et allergique;
  • sinusite sans morve;
  • otite moyenne;
  • rhume des foins.

La liste des contre-indications comprend l'hypersensibilité aux substances actives et auxiliaires et à un certain nombre de maladies graves. Une solution à 0,1% n'est pas utilisée si l'enfant n'a pas encore 6 ans, le gel n'est pas utilisé avant 7 ans.

Comment soulager le gonflement nasal chez un enfant:

  1. Un bébé âgé de 0 à 2 ans est recommandé d'instiller une solution contenant 0,05% de xylométazoline.
  2. Mieux vaut utiliser les options «bébé» pour les gouttes nasales ou les vaporisateurs nasaux avec une teneur en ingrédient actif appropriée.
  3. Le compte-gouttes doit avoir une extrémité arrondie, la pointe du vaporisateur nasal est plus mince et plus courte que celle d'un produit pour adulte.
  4. Immédiatement avant d'utiliser la solution, il est nécessaire de nettoyer les voies nasales..

L'utilisation fréquente de gouttes ou de spray n'améliore pas l'état du patient. Au contraire, le gonflement de la membrane muqueuse augmente, une irritation et une sécheresse du nez apparaissent. La toxicomanie s'installe, la drogue ne fonctionne plus.

Découvrez l'avis du Dr Komarovsky

Evgeny Olegovich Komarovsky est un célèbre médecin de notre temps. De nombreux parents écoutent ses conseils. Dans la série de programmes, Komarovsky parle beaucoup des soins et du traitement appropriés des enfants, y compris comment et comment soulager le gonflement prononcé de la membrane muqueuse du nez d'un enfant.

Il conseille, tout d'abord, de rincer le nez du mucus séché et des croûtes. Une solution saline normale fonctionne mieux pour cette tâche. Il n'est pas nécessaire d'acheter des bouteilles prêtes à l'emploi avec un médicament coûteux à la pharmacie. Une telle solution peut être réalisée à la maison dans n'importe quelle cuisine..

Après le lavage, il est nécessaire de créer des conditions appropriées pour l'enfant. Pour ce faire, il faut donner souvent et beaucoup des boissons: eau, compotes, thés.

Il est impératif de surveiller la fraîcheur et l'humidité de l'air. Une diffusion régulière est essentielle. Si possible, il est nécessaire de réduire la température ambiante à 19-20 degrés. Avec la bonne approche du problème de la congestion, l'enfant récupère rapidement.

Avec la congestion due aux allergies, Evgeny Olegovich recommande fortement de protéger l'enfant de l'allergène, d'organiser un régime hypoallergénique pour lui, de surveiller l'humidité et la température dans la pièce.

En cas d'œdème prolongé, Komarovsky conseille de contacter l'ORL et de subir un examen.

Traitement de l'œdème pour les allergies

Les antihistaminiques ont un effet vasoconstricteur et anti-inflammatoire. Ils peuvent être utilisés en cas de gonflement du nasopharynx ou de toute autre partie du corps. De nombreux médicaments contre les allergies sont disponibles en vente libre dans les pharmacies, mais cela ne signifie pas que vous n'avez pas besoin d'ordonnances de spécialistes pour les traiter..

Le médecin est en mesure de choisir parmi une grande variété de médicaments les médicaments les plus adaptés à chaque âge, en tenant compte de la gravité de l'état du patient. Habituellement, les ordonnances ne sont pas limitées à un seul médicament, plusieurs types de médicaments peuvent être nécessaires.

Liste des antihistaminiques pour le traitement de l'œdème nasal allergique chez un enfant (à quel âge):

  • Gouttes: Fenistil (après 1 mois), Zyrtec (à partir de 6 mois), Zodak, Cetirizin, Parlazin, Ksizal (sur 1 an).
  • Sirops: Zodak, Erius, Eslotin, Loratadin, Claritin, Erolin (après 1-2 ans).
  • Comprimés: Cetirizine, Parlazin, Zyrtec, Levocetirizine, Suprastinex, Zodak Express, Desloratadin, Erius, Eslotin, Desal, Loratadin, Claritin, Erolin, Clemastine, Tavegil, Allegra, Fexadine (après 6-12 ans).
  • Sprays: Histimet, Tizin Alerji.

Diagnostic de la maladie

Pour poser un diagnostic correct, le médecin vérifie les parties externe et interne du nez. Il notera la présence de poches ou une modification de sa forme, d'autres signes de la maladie.

Les méthodes de diagnostic les plus populaires pour les types de rhinite décrits comprennent:

  1. Tests sanguins cliniques pour détecter la présence de processus inflammatoires ou allergiques, pour comprendre le degré de leur intensité.
  2. Écouvillon nasal, PCR - pour comprendre le type d'agent causal de la maladie.
  3. Test de Vlyachek pour déterminer la perméabilité des voies nasales.
  4. Une échographie des sinus paranasaux, une tomographie et une radiographie montreront des polypes et une congestion remplie de pus.
  5. Rhinoscopie avant et arrière, avec d'éventuels tests d'odorat supplémentaires. Le degré de ce dernier est également vérifié à l'aide d'un ensemble de composants odorants, qui marque l'intensité de l'arôme.

Parmi les principales manifestations du problème se trouve le gonflement allergique du nez, dont le traitement doit être sélectionné en fonction du type de maladie..

Le diagnostic commence par une visite chez le pédiatre. Si l'enfant ne ressent aucune amélioration au cours de la semaine, le médecin prescrit une consultation avec un oto-rhino-laryngologiste. L'examen initial comprend:

  • collection d'anamnèse et examen manuel, au cours desquels la zone touchée des sinus nasaux est établie;
  • analyse des analyses d'urine et de sang, ce qui vous permet de déterminer la gravité des changements œdémateux;
  • diagnostic de laboratoire, qui implique l'utilisation de diverses méthodes cytologiques.

Si nécessaire, le spécialiste appliquera les méthodes de recherche suivantes:

  1. Rhinoscopie.
    Une méthode d'examen de la cavité, dans laquelle le médecin insère des miroirs fermés dans l'ouverture nasale, puis les ouvre à l'intérieur.
  2. Microrinoscopie.
    Cette méthode utilise un miroir auto-rétenteur qui permet au médecin de manipuler à deux mains et de prendre des photographies de la cavité nasale..
  3. Diaphanoscopie.
    Transillumination des sinus paranasaux avec un faisceau de lumière afin d'identifier les lésions cutanées.
  4. Endoscopie des fibres.
    Examen du nasopharynx avec un endoscope jusqu'à 3 mm de diamètre. Si une allergie est suspectée, des tests allergologiques et immunologiques sont effectués.

Médicament combiné Vibrocil pour la congestion nasale

Le médicament contient des substances antiallergiques diméthindène et phényléphrine. Le premier, lorsqu'il est appliqué localement, inhibe l'activité des récepteurs de l'histamine, la phényléphrine a un effet vasoconstricteur. Vibrocil est produit sous la forme d'un gel nasal, d'un spray et de gouttes.

Les gouttes sont utilisées pour la rhinite allergique, les infections virales respiratoires aiguës et le rhume chez les enfants de plus de 12 mois.

Comment éliminer la congestion nasale chez un enfant à l'aide de Vibrocil:

  1. Pour les bébés de 1 à 6 ans, enterrez le produit trois fois par jour, 1 à 2 gouttes dans chaque passage nasal.
  2. Pour la congestion nasale la nuit et le gonflement de l'arête du nez de l'enfant, utilisez un gel nasal.
  3. Pour le traitement d'un enfant de plus de 6 ans, vous pouvez utiliser des gouttes, un spray ou un gel Vibrocil.
  4. Immédiatement avant d'utiliser le produit, nettoyez les voies nasales du mucus accumulé.

Le médicament n'a aucun effet hypnotique. Les experts recommandent d'utiliser Vibrocil pendant 1 à 2 semaines maximum. Vous ne pouvez pas, à votre discrétion, modifier les posologies indiquées par le médecin et listées dans les instructions du médicament..

Nous identifions le problème à temps

Malgré le fait que les causes des poches chez un enfant sont très diverses, les symptômes de son apparition sont toujours les mêmes:

  • sécrétion de mucus;
  • respiration difficile;
  • diminution ou perte d'odeur;
  • signes de congestion nasale;
  • l'apparition de sécheresse et de brûlure au nez.

Si la cause de l'œdème est une infection, des signes d'intoxication corporelle s'ajoutent aux principaux symptômes locaux: maux de tête, fièvre, faiblesse. Avec un œdème allergique, les yeux deviennent rouges, un mal de gorge, un écoulement muqueux transparent apparaît. Avec des symptômes sévères, un gonflement est visible à l'extérieur.

Sur la photo, gonflement de la muqueuse nasale:

Notes aux parents

L'exacerbation de la rhinite allergique commence par des éternuements, des démangeaisons dans le nasopharynx. Un mucus incolore de consistance aqueuse s'écoule des voies nasales. Un gonflement se développe dans la cavité nasale, il devient difficile de respirer. L'attaque dure de quelques minutes à plusieurs heures ou jours, se produit à la fois de jour et de nuit.

Avec la rhinite d'origine allergique, l'enfant est plus sensible aux infections respiratoires, aux maladies de l'oreille, à l'asthme bronchique.

Que faire avec la congestion nasale chez les enfants - recommandations aux parents:

  • Essayez de ne pas confondre la rhinite allergique d'un enfant avec le SRAS, le rhume. Les premiers symptômes sont très similaires et les jeunes enfants ne peuvent pas dire ce qu'ils ressentent.
  • Utilisez des antihistaminiques qui aident à éliminer rapidement les symptômes de la rhinite allergique (effets secondaires - somnolence, sécheresse de la bouche, constipation).
  • Utilisez un spray nasal à base de corticostéroïdes au début de la maladie et pendant la semaine suivante après une crise (les hormones topiques soulagent rapidement le gonflement de la muqueuse nasale).
  • Faites attention que, sans traitement, la rhinite allergique devient généralement chronique (parfois les symptômes disparaissent après l'âge adulte).
  • La rhinite allergique chronique non traitée peut entraîner de mauvais résultats scolaires.
  • Une attention particulière doit être accordée au traitement de la maladie chez les enfants de 1 an à 12-15 ans.

Il est important pour les parents de savoir non seulement comment traiter, mais aussi d'essayer d'éliminer les causes de congestion nasale constante ou périodique. Essayez ensuite de mettre l'enfant en contact direct avec l'allergène le moins possible. Après une journée passée à la maternelle, à l'école, dans la rue, les enfants allergiques doivent prendre une douche et se changer en vêtements propres. Les choses qui étaient sur l'enfant doivent être lavées immédiatement. Moins la muqueuse nasale est affectée par l'allergène, mieux l'enfant se sent.

Protéger les bébés par la prévention

L'enflure à l'intérieur du nez est plus facile à prévenir qu'à traiter. Il existe quelques règles préventives simples que les parents peuvent apprendre à leur enfant à:

  1. Évitez de mettre des allergènes sur la membrane muqueuse.
  2. N'utilisez pas de gouttes vasoconstricteurs pendant plus de 5 jours.
  3. Rincez-vous régulièrement le nez avec une solution de sel marin ou de sel ordinaire. Cela est particulièrement vrai dans les endroits où se rassemblent un grand nombre de personnes, lors des visites à l'hôpital et lors d'épidémies..
  4. Renforcer le système immunitaire. Menez un mode de vie sain, effectuez des procédures de durcissement régulières, une activité physique adéquate. Observez le régime, mangez bien. Faites de longues et fréquentes promenades au grand air.

L'œdème est un symptôme insidieux. Un médecin expérimenté expliquera aux parents attentionnés comment éliminer sa cause, ses symptômes et soulager l'état de l'enfant.

Faciliter la respiration nasale à la maison

Dans les premiers stades, vous pouvez faciliter indépendamment la respiration nasale. Dans ce cas, vous pouvez vous passer de médicaments pharmaceutiques. Il existe plusieurs procédures simples:

  • Rincer le nez
  • Inhalation
  • Enterrer le nez

Pour le rinçage, vous pouvez utiliser 1 cuillère à café de solution saline. sel et 0,5 litre d'eau. La méthode dans laquelle la solution versée dans une narine sort par l'autre narine est considérée comme plus efficace. Vous pouvez également utiliser une décoction de fleurs de camomille séchées ou de calendula..

Pour l'inhalation, vous aurez besoin d'un récipient d'eau bouillante et de quelques gouttes d'huile essentielle. Un choix de cèdre, de pin et de sapin. Ils percent le nez le mieux. Respirer les vapeurs parfumées suffit pendant 10 à 15 minutes.

Même les gouttes peuvent être préparées à la maison. Pour l'une des recettes, vous aurez besoin d'oignons, d'eau et de miel. Hachez l'oignon et versez un verre d'eau. Tout en remuant, ajoutez-y 1 cuillère à café. mon chéri. Après une perfusion de 40 minutes, la solution peut être versée dans le nez. Pas plus de 5 gouttes dans chaque narine. Vous pouvez enterrer les voies nasales avec des gouttes d'aloès et de miel. La sève de la plante est mélangée avec du miel dans des proportions 1: 1. Les gouttes résultantes peuvent être instillées sans souci jusqu'à 5 fois par jour. Jusqu'à 3 gouttes suffisent pour chaque narine.

Comment traiter correctement un nez qui coule, dit le Dr Komarovsky:

Actions préventives

Prévenir l'apparition d'un œdème muqueux est assez simple. Certaines recommandations doivent être suivies afin que vous n'ayez pas à être traité plus tard. Voici quelques règles:

  1. Renforcez votre système immunitaire
  2. Traiter les maladies infectieuses et virales à temps
  3. Évitez l'hypothermie
  4. Essayez de ne pas vous blesser le nez
  5. Évitez l'exposition aux allergènes

L'air de la pièce où vous vous trouvez doit être humidifié. Vous pouvez périodiquement vous rincer le nez avec des décoctions à base de plantes ou une solution saline. Lorsque les premiers signes de congestion nasale ou d'irritation des muqueuses se développent, il est recommandé de consulter un médecin.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat