loader

Principal

Consultant

Gonflement de la muqueuse nasale chez un enfant Komarovsky

Un nez qui coule est l'un des symptômes les plus courants des ARVI. Toutes les manifestations de la maladie - fièvre, écoulement nasal, toux, refus de manger - sont les moyens par lesquels le corps peut lutter contre l'agent infectieux. Et les médicaments modernes peuvent faire des merveilles - réduire instantanément la température, «éteindre» le nez qui coule et la toux. Malheureusement, il existe de nombreux médicaments de ce type dans votre armoire à pharmacie à domicile, vous essaierez donc de vous simplifier la vie et celle de vous-même. Et en conséquence, au lieu de trois jours d'écoulement nasal, vous passerez trois semaines dans un hôpital avec une pneumonie. Je dis cela au fait qu'en lisant les recommandations écrites ci-dessous, portez une attention particulière à celles de vos actions qui ne doivent en aucun cas être menées.

Pourquoi un nez qui coule se produit-il??

Tout d'abord, à l'aide d'un rhume, le corps essaie d'arrêter l'infection dans le nez (ne la laissez pas aller plus loin - dans la gorge, dans les poumons). Deuxièmement, la membrane muqueuse du nez sécrète du mucus, qui contient en grande quantité des substances neutralisant les virus. La tâche principale des parents est d'empêcher le mucus de se dessécher. Pour cela, encore une fois, de l'air frais et humide propre et une quantité suffisante de liquide consommé à l'intérieur sont nécessaires. Si le mucus s'assèche, l'enfant respirera par la bouche, puis le mucus commencera à s'épaissir et à sécher dans la lumière des bronches, créant les conditions propices au développement de la bronchite et de la pneumonie.

Que faire?

Vous pouvez aider votre enfant en hydratant les voies nasales avec des gouttes qui fluidifient le mucus. Un exemple est une solution saline. C'est de l'eau ordinaire avec l'ajout d'une petite quantité de sel. Il est impossible de surdoser, donc goutte à goutte 3-4 gouttes dans chaque narine au moins toutes les demi-heures.

Ce qu'il ne faut pas faire?

Il est inacceptable d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs avec une rhinite courante. Au début, cela devient très bon - le mucus disparaît. Et puis c'est très mauvais - un gonflement de la muqueuse nasale commence. Cela se manifeste comme ceci: la morve a cessé de fonctionner, mais la respiration nasale n'est pas seulement restaurée, mais elle s'aggrave également. Et pour être bon, il faut à nouveau égoutter. Et ainsi de suite à l'infini.

En savoir plus sur le traitement des virus dans le livre du Dr Komarovsky "La santé de l'enfant et le bon sens de ses proches".

Gonflement du nez chez un enfant: comment éliminer et se débarrasser du problème

Le nez du bébé est en garde pour tout le corps.

La membrane muqueuse la protège de l'influence des virus et des allergènes.

Elle est la première à prendre le coup.

Lorsqu'un irritant pénètre dans la membrane muqueuse, un flux sanguin rapide commence, des substances spéciales sont produites qui provoquent un œdème.

Ce problème nécessite une attitude responsable de la part des parents, dont la tâche est d'identifier et de résoudre le problème à temps..

Causes de la souffrance infantile

Les causes d'un gonflement sévère de la membrane muqueuse du nez de l'enfant sont de nature différente:

  • allergique: contact avec la membrane muqueuse des allergènes;
  • infectieux: origine bactérienne et virale;
  • acquis: l'apparition de néoplasmes dans le nez et une hernie cérébrale;
  • traumatique: après une intervention chirurgicale ou une blessure au nez;
  • congénitale: courbure de la cloison nasale, rétrécissement pathologique du passage nasal.

Après avoir établi la cause fondamentale de l'œdème de l'arête du nez et des muqueuses, vous pouvez correctement prescrire un traitement et faciliter considérablement la vie de l'enfant.

Nous identifions le problème à temps

Malgré le fait que les causes des poches chez un enfant sont très diverses, les symptômes de son apparition sont toujours les mêmes:

  • sécrétion de mucus;
  • respiration difficile;
  • diminution ou perte d'odeur;
  • signes de congestion nasale;
  • l'apparition de sécheresse et de brûlure au nez.

Si la cause de l'œdème est une infection, des signes d'intoxication corporelle s'ajoutent aux principaux symptômes locaux: maux de tête, fièvre, faiblesse. Avec un œdème allergique, les yeux deviennent rouges, un mal de gorge, un écoulement muqueux transparent apparaît. Avec des symptômes sévères, un gonflement est visible à l'extérieur.

Sur la photo, gonflement de la muqueuse nasale:

Pourquoi les symptômes sont-ils dangereux?

Bien que le gonflement à l'intérieur du nez lui-même ne soit pas une menace directe, les symptômes sont gênants. Plus l'enfant est jeune, plus il lui est difficile de supporter un gonflement nasal et une incapacité à respirer correctement..

Par conséquent, il est important de surveiller la propreté du nez du bébé et de prendre immédiatement des mesures pour lutter contre la congestion..

Découvrez l'avis du Dr Komarovsky

Evgeny Olegovich Komarovsky est un célèbre médecin de notre temps. De nombreux parents écoutent ses conseils. Dans la série de programmes, Komarovsky parle beaucoup des soins et du traitement appropriés des enfants, y compris comment et comment soulager le gonflement prononcé de la membrane muqueuse du nez d'un enfant.

Il conseille, tout d'abord, de rincer le nez du mucus séché et des croûtes. Une solution saline normale fonctionne mieux pour cette tâche. Il n'est pas nécessaire d'acheter des bouteilles prêtes à l'emploi avec un médicament coûteux à la pharmacie. Une telle solution peut être réalisée à la maison dans n'importe quelle cuisine..

Après le lavage, il est nécessaire de créer des conditions appropriées pour l'enfant. Pour ce faire, il faut donner souvent et beaucoup des boissons: eau, compotes, thés.

Il est impératif de surveiller la fraîcheur et l'humidité de l'air. Une diffusion régulière est essentielle. Si possible, il est nécessaire de réduire la température ambiante à 19-20 degrés. Avec la bonne approche du problème de la congestion, l'enfant récupère rapidement.

Avec la congestion due aux allergies, Evgeny Olegovich recommande fortement de protéger l'enfant de l'allergène, d'organiser un régime hypoallergénique pour lui, de surveiller l'humidité et la température dans la pièce.

En cas d'œdème prolongé, Komarovsky conseille de contacter l'ORL et de subir un examen.

Traitement sûr et efficace

Le traitement dépend de la raison pour laquelle l'enfant a le nez enflé.

Gouttes nasales

Plusieurs groupes de gouttes nasales ont été développés, les principaux sont:

  1. Vasoconstricteur. L'action vise à rétrécir les vaisseaux sanguins de la membrane muqueuse, soulageant l'œdème, mais n'élimine pas la cause de la maladie. Ils ne sont pas utilisés plus d'une semaine, avant de commencer l'utilisation, il est important d'étudier attentivement les instructions.
  2. Antiseptique. Avec l'apparition aiguë d'infections virales, les gouttes antiseptiques font bien leur travail. Nettoyez les muqueuses des virus. Un remède courant est le spray Miramistin.
  3. Antibactérien. Utilisé pour l'attaque bactérienne de la membrane muqueuse. Ces gouttes comprennent: Sofradex, Polydex.
  4. Antihistaminiques. Prescrit pour les poches dues aux allergies.

Les antibiotiques

Parfois, dans le contexte d'une maladie virale, une infection bactérienne se joindra, puis des antibiotiques entrent en jeu. Seul un médecin pourra calculer correctement la posologie et choisir le bon médicament pour un cas particulier.

Glucocorticostéroïdes

Les enfants ne sont prescrits que lorsqu'ils ne peuvent pas faire face à l'œdème à l'aide d'autres médicaments. Il n'est pas nécessaire de s'écarter de la posologie prescrite par le médecin et du cours d'utilisation.

Flushing

Le rinçage du nez est l'élément le plus important pour la prévention et le traitement du nez des enfants. Dans les pharmacies, il existe de nombreuses formulations de sel de différents fabricants. Ils peuvent être trouvés sous forme de gouttes et de sprays, avec une grande variété d'excipients..

Le lavage avec de telles solutions est utilisé quelle que soit la cause de l'œdème. Si les premiers symptômes d'une infection virale apparaissent, la solution élimine les virus du nez, ramollit les croûtes et élimine les sécrétions muqueuses. Avec la nature allergique de l'œdème, les allergènes qui sont tombés sur la membrane muqueuse sont éliminés.

Avec les complications bactériennes, il est important de maintenir une hygiène nasale pour éviter des complications encore plus importantes. Dans de tels cas, la composition de sel lave le mucus, l'empêchant de stagner dans les sinus..

Inhalation

L'inhalation pour réduire l'œdème s'est avérée positive. Si auparavant nous utilisions des inhalations à la vapeur avec des infusions d'herbes médicinales, nous avons maintenant des nébuliseurs dans notre arsenal. Avec leur aide, il est devenu possible d'effectuer la procédure même pour les plus petits patients..

Pour l'inhalation, les préparations spéciales sont les mieux adaptées. Dans le processus, de petites particules du médicament pénètrent dans la membrane muqueuse, éliminent la cause et hydratent le nez.

Les inhalations doivent être effectuées en suivant un certain nombre de règles simples:

  1. Avant la procédure, vous devez vous rincer le nez avec une solution de sel.
  2. Pendant la procédure, vous ne pouvez pas parler, vous devez respirer uniformément et calmement.
  3. Respectez strictement le temps imparti et suivez les recommandations des instructions du médicament.
  4. En cours d'inhalation, vous ne pouvez pas monter en flèche vos jambes et vous envelopper.
  5. Après ça, tu ne peux pas sortir pendant au moins une heure.
  6. Une heure avant la procédure et deux heures après, vous ne pouvez rien manger ni boire.
  7. Surveiller l'exposition minimale à d'autres tissus corporels.

L'inhalation a un certain nombre de contre-indications:

  • tumeurs et kystes;
  • chaleur;
  • saignements de nez;
  • complications bactériennes purulentes.

Le meilleur remède contre l'œdème viral est l'inhalation hydratante avec une solution saline ou de soude. L'eau minérale est utilisée seulement encore. De telles inhalations peuvent être utilisées par tout le monde et pendant longtemps..

Les médicaments pour les procédures sont prescrits par le médecin. Ceux-ci peuvent être des antiseptiques. Ils ont un large agent antibactérien et antifongique. Ils sont utilisés pour désinfecter la cavité nasale. Les antibiotiques sont utilisés très soigneusement et uniquement dans des cas extrêmes. Les médicaments hormonaux sont utilisés pour les allergies modérées à sévères. L'inhalation de médicaments hormonaux se fait uniquement avec des nébuliseurs à compression.

Protéger les bébés par la prévention

L'enflure à l'intérieur du nez est plus facile à prévenir qu'à traiter. Il existe quelques règles préventives simples que les parents peuvent apprendre à leur enfant à:

  1. Évitez de mettre des allergènes sur la membrane muqueuse.
  2. N'utilisez pas de gouttes vasoconstricteurs pendant plus de 5 jours.
  3. Rincez-vous régulièrement le nez avec une solution de sel marin ou de sel ordinaire. Cela est particulièrement vrai dans les endroits où se rassemblent un grand nombre de personnes, lors des visites à l'hôpital et lors d'épidémies..
  4. Renforcer le système immunitaire. Menez un mode de vie sain, effectuez des procédures de durcissement régulières, une activité physique adéquate. Observez le régime, mangez bien. Faites de longues et fréquentes promenades au grand air.

L'œdème est un symptôme insidieux. Un médecin expérimenté expliquera aux parents attentionnés comment éliminer sa cause, ses symptômes et soulager l'état de l'enfant.

comment soulager le gonflement de la muqueuse nasale chez un enfant?

Depuis vendredi, en arrêt maladie, j'ai attrapé un virus, je traite avec du cytovir, du génféron, de la miramistine dans le nez et du tantum verde dans la gorge. Hier, nous sommes allés chez le médecin. week-end avec les médecins on a un mauvais boulot... il n'y a personne, elle a regardé et a dit: continuez le même traitement, tout est correct. Eh bien, notre température est partie, la gorge est presque pâle, il n'y a pas de toux, mais la baise se passe avec le nez... apparemment tout est enflé là-bas et la morve ne peut pas sortir, car le nez ne coule pas et n'est pas aspiré - rien n'est soufflé même après le lavage avec aqualore... mais tout gargouillis dans le nez, il parle dans le nez, ronfle la nuit, n'a rien à respirer, se réveille en pleurant... comment enlever le gonflement et retirer la morve.

Gonflement sévère du nez d'un enfant Comment traiter Komarovsky

Presque tous les enfants dès la naissance commencent déjà à souffrir d'un nez qui coule. Dans certains cas, l'écoulement nasal est une cause physique. Autrement dit, la membrane muqueuse de l'enfant n'a pas encore le temps de s'habituer au contact avec l'air et y réagit comme un irritant, sécrétant constamment du mucus. Mais dans les 1-2 mois après la naissance, la rhinite physique s'arrête sans aucune intervention de la mère et des pédiatres.

Mais la situation est complètement différente avec un nez qui coule, causé par divers facteurs négatifs, par exemple un rhume. Le Dr Komarovsky explique la raison de l'apparition de l'écoulement après que l'enfant est hypothermique ou a contracté une maladie virale aiguë.

Nez qui coule: pourquoi la décharge n'a pas toujours besoin d'être éliminée?

L'écoulement nasal ne vient jamais sans raison spécifique. En règle générale, la membrane muqueuse commence à produire une quantité accrue de mucus liquide afin de protéger le corps de divers types d'irritants:

  • Virus ou bactéries;
  • Poussière ou substances toxiques;
  • Les allergènes.

Même en pleurant, l'enfant aura le nez qui coule. Seulement dans ce cas, ce n'est pas la muqueuse nasale qui est responsable de l'écoulement, mais les canaux lacrymaux. Lorsqu'un grand nombre de larmes se forment, elles sont déversées à travers le canal nasolacrimal dans la cavité nasale, et de là sortent.

Si l'ARVI est devenu la cause du rhume, une augmentation de la quantité de décharge est responsable de la destruction de l'infection qui est entrée dans le corps de l'enfant. C'est dans le mucus que se trouvent des substances capables de neutraliser l'activité vitale et la reproduction des virus. Il s'avère qu'en éliminant le nez qui coule dans une maladie respiratoire aiguë, les parents éliminent automatiquement les défenses du corps de l'enfant. Par conséquent, avec une infection virale, il n'est pas nécessaire d'arrêter un nez qui coule, il doit faire son travail.

Mais, si le nez qui coule devient épais ou si des croûtes se forment dans le nez de l'enfant, le mucus perd ses fonctions protectrices. Par exemple, cela peut se produire lorsque la température augmente ou que l'air intérieur est trop sec. Dans de tels cas, le mucus épais et sec devient un excellent milieu protéique pour la multiplication des infections bactériennes. L'enfant développe une morve de couleur blanc jaunâtre, ce qui indique qu'à ce stade, dans la cavité nasale du bébé, se produit non seulement une microflore virale, mais déjà bactérienne..

À partir de ces informations du Dr Komarovsky, on peut conclure qu'il n'est pas nécessaire de traiter une rhinite virale si l'écoulement est abondant et liquide. Mais dès que le nez qui coule prend une teinte, devient épais et sèche, il faut alors veiller à ce que l'enfant ne développe pas de rhinite bactérienne ou de sinusite.

Qu'est-ce qui cause un nez qui coule chez un enfant

Une diminution de la fonctionnalité du système immunitaire, à la suite de laquelle un nez qui coule apparaît, peut être associée à la pénétration d'une infection, d'une hypothermie ou même d'une surchauffe du corps. Tous ces facteurs négatifs conduisent à un affaiblissement de l'immunité et à l'apparition de morve. Et comme chez les enfants, les voies nasales sont encore assez étroites, même un léger gonflement de la membrane muqueuse provoque un écoulement nasal.

Les allergies sont une autre cause fréquente. Un nez qui coule suite à une réaction allergique s'accompagne toujours d'éternuements, de démangeaisons, de déchirures et d'enflure du visage. Parfois, la rhinite est causée par un objet étranger dans le nez du bébé.

Si un enfant a le nez qui coule en raison d'un agent pathogène infectieux ou d'une réaction allergique, une inflammation prolongée du nez peut entraîner les complications suivantes:

  • Sinusite (lésion des sinus maxillaires);
  • Otite moyenne (inflammation de l'oreille);
  • Adénoïdite (inflammation de l'amygdale pharyngée);
  • Bronchite;
  • Trachéite.

De plus, une congestion dans le nez entraînera le fait que la respiration de l'enfant sera perturbée et qu'une quantité suffisante d'oxygène ne pourra pas pénétrer dans son corps. Cela affectera négativement le développement mental du bébé, son état émotionnel..

Le docteur Komarovsky dans son livre dit qu'avec l'évolution d'un rhume chez les enfants pendant plus de 7 jours, il est déjà nécessaire de contacter un ORL. Ainsi, les complications peuvent être évitées et l'état de l'enfant peut être amélioré à l'aide de médicaments efficaces. Le médecin ne pourra prescrire certains médicaments qu'après avoir établi la cause exacte de l'écoulement. Ainsi, par exemple, si la cause est une allergie, des antihistaminiques seront nécessaires pour le traitement, etc..

La tâche principale des parents ayant l'apparence d'une rhinite épaisse est de garder le liquide de décharge. Pour ce faire, il est nécessaire de donner plus de liquide à l'enfant, d'humidifier l'air, de laver les sols, de ventiler la pièce..

Pour l'irrigation de la muqueuse nasale, vous pouvez utiliser des solutions maison ou des produits pharmaceutiques:

Pour que le traitement du rhume soit effectué correctement, il est nécessaire d'utiliser un complexe de procédures de guérison. Assurez-vous de vous rincer le nez avec des solutions spéciales. Le Dr Komarovsky recommande que la respiration du bébé soit soulagée par un rinçage avec une solution saline ou du sel marin. Pour préparer une solution saline sûre à la maison, il vous suffit de prendre 9 grammes de cristaux de mer et de les diluer dans un litre d'eau. Une telle solution ne brûlera ni n'irritera la membrane muqueuse, mais nettoiera en douceur le nez de l'infection et des écoulements épais. La solution saline aidera à éliminer la toux sèche en hydratant la gorge et en l'éliminant de l'infection..

Si un bébé a le nez qui coule et ne peut pas se moucher seul, le docteur Komarovsky recommande aux parents de suivre la procédure suivante:

  1. Prenez un peu de solution médicinale dans une pipette et mettez 2-3 gouttes dans une narine du bébé.
  2. Tournez la tête du bébé pour que la narine instillée soit en haut.
  3. Ensuite, vous pouvez enterrer l'autre narine et également tourner la tête dans la direction opposée.
  4. Sucez l'écoulement des deux narines avec un petit lavement.

Et pour que l'enfant n'ait pas le nez qui coule, vous pouvez de temps en temps rincer le nez avec une solution saline pour éviter les ARVI.

Vidéo - Dr Komarovsky "Nez qui coule et médicaments contre la rhinite":

Pansinusite: une maladie dangereuse des sinus paranasaux

Si l'inflammation de la muqueuse nasale se propage à un ou plusieurs.

Est-il possible de réchauffer le nez avec une sinusite: indications et contre-indications

L'automédication de l'inflammation dans les cavités maxillaires peut avoir des conséquences graves..

Spray Sinusite: ce que propose l'industrie pharmaceutique?

Les médicaments nasaux ne provoquent pas d'effets secondaires systémiques car ils ne.

Afrin: description du médicament

Avant d'utiliser Afrin spray, il est recommandé de lire les instructions du fabricant.

Sinusite aiguë: comment traiter l'inflammation des sinus paranasaux?

Dans la classification internationale de la CIM, la sinusite aiguë reçoit le code J01.0. il.

Inhalation pour la sinusite: les méthodes de traitement les plus efficaces

L'inflammation dans les cavités paranasales du nez nécessite une thérapie complexe, car.

IMPORTANT! Pour enregistrer l'article dans les signets, appuyez sur: CTRL + D

Vous pouvez poser une question au DOCTEUR, et obtenir une RÉPONSE GRATUITE, en remplissant un formulaire spécial sur NOTRE SITE, par ce lien

Comment le nez d'un enfant peut-il gonfler

La muqueuse nasale était enflée au moins une fois chez chaque enfant. Les parents qui ont déjà rencontré ce problème savent quoi faire dans une telle situation. Mais pour ceux qui n'ont pas encore cette expérience, il sera très utile de savoir quels remèdes sont les plus efficaces pour soulager le gonflement de la muqueuse nasale chez un enfant..

Comment reconnaître un gonflement du nez

Alors d'où vient cet œdème? Il apparaît lorsqu'un excès de liquide s'accumule dans les tissus de la cavité nasale. En conséquence, le bébé ressent un inconfort sévère en raison de la congestion et de l'incapacité de respirer normalement. Si cette condition est un symptôme d'une maladie, elle peut être accompagnée de somnolence et de fatigue..

Dans la petite enfance, le gonflement de la muqueuse nasale peut entraîner un certain nombre de complications dangereuses et même provoquer un arrêt respiratoire. Par conséquent, dès que vous pensez qu'un enfant a des problèmes de nez, vous devez immédiatement consulter un médecin. Après tout, plus la maladie est diagnostiquée tôt, plus l'œdème peut être éliminé rapidement et efficacement..

Vous pouvez voir que la muqueuse nasale est enflée si vous regardez dans les voies nasales. Il devient généralement rouge et gonfle. Cependant, les parents savent qu'il n'est pas toujours possible de bien examiner la membrane muqueuse du bébé. Par conséquent, vous devez faire attention aux symptômes pouvant indiquer un gonflement nasal..

En règle générale, il est accompagné de:

  • difficulté à respirer;
  • sensation de congestion;
  • haute température;
  • mal de crâne;
  • morve incolore;
  • perte d'odeur;
  • sensation de brûlure et de sécheresse dans le nez.

Si le gonflement est déclenché par une infection, l'enfant peut devenir fatigué et faible. Lorsque le nez est enflé pendant une longue période, il existe un risque de complications sous la forme d'une inflammation purulente. Son symptôme caractéristique est un écoulement périodique de mucus jaune ou vert offensant des voies nasales..

Si l'œdème est d'origine allergique, les enfants éternuent régulièrement. Ces poches se développent presque instantanément - après le contact avec l'allergène. La morve peut être complètement transparente. Les allergies sont également indiquées par des démangeaisons cutanées et des maux de gorge désagréables. Dans de nombreux cas, l'œdème d'origine allergique, ainsi que les symptômes qui l'accompagnent, disparaissent assez rapidement - dès que l'irritant est éliminé.

Pour résumer: la muqueuse nasale peut gonfler en raison d'une infection, d'une réaction allergique ou d'une blessure. Lorsque la cause du gonflement est clairement établie, vous pouvez commencer à l'éliminer..

Quels médicaments sont autorisés à utiliser

Pour de nombreux parents, la question de savoir comment soulager le gonflement de la muqueuse nasale chez leur enfant est mise à jour périodiquement. Le fait est qu'aujourd'hui, il existe de nombreuses options de traitement différentes. Et pas seulement avec les médicaments de pharmacie, mais aussi avec les remèdes populaires.

Le pédiatre vous expliquera plus en détail ce qu'il faut faire. Il donnera à l'enfant un diagnostic précis, car vous devez savoir ce que nous allons traiter. Parmi l'énorme arsenal de médicaments, les médecins prescrivent le plus souvent:

  1. Gouttes pour la vasoconstriction. La gamme de médicaments, dont l'action vise à rétrécir les vaisseaux sanguins, est très large. Cependant, lors de leur achat, il faut se rappeler que l'élimination de l'œdème avec leur aide est associée à une augmentation de la pression artérielle. Par conséquent, il est permis de ne pas appliquer plus de 5 à 7 jours. Si cette période est dépassée, le risque d'hypertension chez l'enfant augmente. Bien sûr, avant de donner à votre bébé un médicament vasoconstricteur, vous devez étudier attentivement les instructions qui y sont jointes. Le point le plus important après le dosage est une liste de contre-indications et d'effets secondaires possibles.
  2. Antiseptiques. Si la muqueuse nasale est enflée en raison d'une maladie infectieuse ou respiratoire, il est conseillé d'utiliser un médicament antiseptique pour soulager l'enflure. La forme optimale de déblocage de ces fonds pour les enfants est la goutte. S'agissant directement de la membrane muqueuse affectée, ils réduisent l'œdème et, par conséquent, accélèrent la récupération.
  3. Les antibiotiques Si le médecin découvre que la muqueuse nasale de l'enfant est enflée en raison d'une maladie infectieuse ou virale, il peut prescrire des antibiotiques. Ces médicaments se caractérisent par des effets puissants sur le corps. Cependant, la liste des effets secondaires possibles est assez impressionnante. L'automédication avec des antibiotiques est inacceptable. Leur utilisation doit être prescrite et contrôlée exclusivement par le médecin traitant..
  4. La lessive. Afin de bien rincer le nez du bébé, vous pouvez utiliser les produits achetés à la pharmacie, à base d'eau de mer purifiée ou de solution saline ordinaire. La procédure doit être effectuée clairement selon les instructions. Bien que la composition des produits de rinçage soit considérée comme inoffensive, leur utilisation prolongée ou trop fréquente peut nuire à l'enfant. Tout doit être fait avec modération.
  1. Inhalation. Si ces procédures sont effectuées à l'aide d'un appareil spécial (nébuliseur), vous pouvez rapidement vous débarrasser du gonflement de la muqueuse nasale. De plus, les inhalations ont un effet complexe sur les voies respiratoires supérieures et inférieures. Ceci est extrêmement important si votre bébé reçoit un diagnostic de maladie respiratoire. Pour les procédures, vous pouvez utiliser à la fois des huiles essentielles curatives et de l'eau minérale ordinaire, ainsi que des liquides d'inhalation spéciaux achetés à la pharmacie..
  2. Onguents. Pour soulager le gonflement du nez de l'enfant, les médecins recommandent d'utiliser des pommades à base de plantes. Lors de leur utilisation, il est extrêmement important de ne pas oublier que la peau et la muqueuse nasale d'un enfant sont beaucoup plus sensibles que celles d'un adulte. Alors soyez extrêmement prudent.
  3. Intervention chirurgicale. Il est utilisé dans de rares cas - lorsque les médicaments sont impuissants. Un moyen extrêmement efficace peut être utilisé, par exemple, avec des végétations adénoïdes. En outre, la chirurgie est recommandée si l'œdème a provoqué une néoplasme pathologique.

De toute évidence, il existe aujourd'hui de nombreuses façons de traiter avec succès l'enflure du nez d'un enfant avec des médicaments. L'essentiel est d'observer la posologie et de consulter un médecin..

Recettes folkloriques

Le principal avantage des recettes de «grand-mère» est que beaucoup d'entre elles sont totalement sûres. Cela signifie que la plupart des médicaments traditionnels conviennent aux enfants. Bien sûr, à un dosage adapté à l'âge.

Alors, comment éliminer l'œdème des remèdes populaires:

  • Solution iodée. Il est nécessaire de rincer le nez du bébé avec la solution préparée. Cette méthode est recommandée si le gonflement apparaît en raison du développement d'une infection bactérienne. Pour le préparer, vous devez prendre un verre d'eau bouillie à température ambiante et y ajouter 1 ou 2 gouttes d'iode. Lorsque vous lavez le nez de votre bébé avec ce produit, veillez à ne pas le mettre dans la gorge. Il est fortement déconseillé d'avaler une solution d'iode.
  • Inhalation. Si vous n'avez pas de nébuliseur, ce n'est pas grave. Vous pouvez vous en passer. Il est bon de faire des inhalations avec des huiles essentielles cicatrisantes, qui doivent être versées dans de l'eau bouillante. Pour une fois, 3-4 gouttes d'huile essentielle de conifère suffisent. Vous pouvez en utiliser différents et les alterner. Respirez très soigneusement un récipient d'eau bouillante pour ne pas vous brûler. Cette procédure doit être effectuée 3 à 4 fois par jour..
  • Jus d'oignon. Pour préparer un remède naturel à l'oignon, vous devrez râper finement ou réduire en purée un gros oignon avec un mélangeur. Ajoutez ensuite le gruau d'oignon obtenu (3 cuillères à café) dans un verre d'eau pré-bouillie et refroidie à température ambiante. Bien mélanger. Ajoutez éventuellement une cuillère à café de miel liquide. Laisser le médicament infuser pendant environ 40 à 50 minutes. Après cela, vous devez instiller ce remède pour l'enfant - 5 gouttes devraient tomber sur chaque narine.
  • Jus d'aloès. Pour préparer ce produit, vous devez couper 3-4 des feuilles d'aloès les plus grandes et charnues (en règle générale, ce sont les feuilles inférieures). Rincez-les bien et broyez-les avec un hachoir à viande ou un mixeur. Pressez la masse résultante à travers un morceau de gaze. Le jus pressé doit être instillé chez le bébé, 3 gouttes dans chaque passage nasal. Cela devrait être fait 4 à 5 fois par jour..

Les recettes de médicaments données sont l'une des plus efficaces et des plus populaires. En général, la médecine traditionnelle dispose d'un assez large éventail d'outils qui peuvent être utilisés pour réussir à soulager les poches nasales chez un enfant..

Post factum

Malgré le fait que les pharmacies vendent un grand nombre de médicaments pour soulager le gonflement de la muqueuse nasale et que les brochures thématiques dans les librairies et les sites Internet regorgent de recettes de médecine traditionnelle, l'enfant doit être traité sous surveillance médicale. En effet, pour les nourrissons, le gonflement du nez est un réel danger pour la vie - ils peuvent simplement suffoquer dans un rêve ou pendant l'alimentation.

Important: il est préférable de ne pas utiliser de médicaments vasoconstricteurs à effet à court terme. Après quelques améliorations, la membrane muqueuse gonfle encore plus..

Il est recommandé de préférer les gouttes qui ont un effet durable. Ils devront être rarement utilisés, ce qui signifie que la dépendance ne se développera pas. De plus, il ne sera pas superflu de vous rappeler la nécessité de surveiller attentivement la posologie..

Auteur: Julia Zablotskaya

Commentaires et commentaires

Vous serez également intéressé par

Prix ​​et produits réels

Un médicament fabriqué selon une vieille recette folklorique. Découvrez comment il s'est retrouvé sur les armoiries de la ville de Shenkoursk.

Gouttes célèbres pour la prévention des maladies et l'amélioration de l'immunité.

Thé monastique pour les maladies ORL

Pour la prévention et l'assistance dans le traitement des maladies de la gorge et du nez selon la prescription de Shiarchimandrite George (Savva).

Toute utilisation du matériel du site n'est autorisée qu'avec le consentement de la rédaction du portail et l'installation d'un lien actif vers la source.

Les informations publiées sur le site sont uniquement destinées à l'information et ne nécessitent en aucun cas un autodiagnostic et un traitement. Pour prendre des décisions éclairées sur le traitement et la prise de médicaments, il est obligatoire de consulter un médecin qualifié. Les informations publiées sur le site proviennent de sources ouvertes. La rédaction du portail n'est pas responsable de son exactitude.

Enseignement médical supérieur, anesthésiste.

Gonflement du nez chez un enfant: comment soulager rapidement la congestion muqueuse sans écoulement nasal?

La plupart des patients sont habitués au fait qu'une rhinite allergique s'accompagne d'un écoulement nasal sévère, d'un gonflement des muqueuses, d'un larmoiement et d'éventuels éternuements.

Mais dans certains cas, les allergies et un certain nombre de pathologies graves ne se manifestent qu'avec une congestion complète des sinus nasaux sans production d'expectorations.

Que faire et pourquoi de tels troubles surviennent chez les enfants peuvent être trouvés dans les informations fournies.

Que signifie la congestion sans nez qui coule??

Parmi les principales raisons d'un gonflement possible des sinus sans expectoration, on trouve:

  • les premiers jours avant l'apparition d'un rhume aigu, cela se produit souvent après une hypothermie, alors que l'infection n'a pas encore eu le temps de provoquer la production de crachats;
  • la formation de polypes, qui peuvent bloquer complètement les voies respiratoires nasales et provoquer un gonflement de la membrane muqueuse;
  • prolifération des végétations adénoïdes, ce symptôme se manifeste généralement jusqu'à 14 ans, après quoi l'état de l'enfant peut revenir à la normale;

déshydratation sévère de la muqueuse nasale due à l'inhalation constante de fumée de tabac, de produits chimiques nocifs et de poussière; l'utilisation de certains médicaments, le plus souvent une telle violation est causée par les médicaments pris par le nez; sinusite et autres formes de sinusite, dans lesquelles, en raison de la forte formation de pus, le nasopharynx peut gonfler sans manifestation d'un nez qui coule, les expectorations s'accumulent simplement dans les sinus; une consommation excessive de sucre, qui perturbe l'équilibre hormonal et provoque une congestion sans écoulement nasal.

Malgré les raisons énumérées, la pathologie est le plus souvent causée par une réaction allergique.

Il peut être déclenché par tout irritant, de la poussière domestique aux cosmétiques. L'allergène exact ne peut être identifié qu'après un examen médical.

Un nez qui coule est un signe clair de rhinite allergique qui accompagne la maladie. C'est lui qui parle du développement relativement sûr des allergies pour le patient..

Si elle n'est pas accompagnée d'une production d'expectorations, la maladie peut entrer dans un stade généralisé, caractérisé par de nombreuses complications graves. C'est pourquoi il convient de s'assurer que votre enfant ne présente pas de forme latente de rhinite allergique..

Diagnostic des causes

Le diagnostic est effectué uniquement avec un examen interne.

Le spécialiste examine d'abord les sinus avec un réflecteur et un spéculum nasal.

Après cela, un examen aux rayons X est nécessaire..

De plus, un examen oncologue peut être prescrit pour exclure les excroissances cancéreuses, qui peuvent également provoquer des symptômes désagréables similaires. Une étude de détection des allergènes est obligatoire.

Premiers soins pour un enfant souffrant d'allergies au nez

Pour aider rapidement un bébé avec un gonflement du nasopharynx, un certain algorithme doit être suivi:

  • sauver l'enfant du contact avec l'allergène, si le problème est causé par son exposition;
  • goutte à goutte antihistaminique dans la cavité nasale;
  • assurer un régime de consommation normal;
  • emmenez l'enfant à l'air frais;
  • s'il n'y a pas de gouttes vasoconstricteurs ou antihistaminiques à portée de main, vous pouvez essayer de soulager les poches avec du jus d'aloès;
  • demander conseil à un spécialiste.

Lors de l'utilisation d'un composant végétal, vous devez prendre une plante de plus de trois ans, c'est en elle que la concentration maximale de nutriments est observée. Trois gouttes d'aloès fraîchement pressé sont instillées dans chaque passage nasal.

Traitement de l'œdème

Le traitement pour éliminer le gonflement de la cavité nasale peut être effectué de plusieurs manières..

  1. Pour supprimer une réaction allergique aiguë, des gouttes et des comprimés contenant un antihistaminique doivent être utilisés.

Parmi les formes de comprimés, ils peuvent recommander de prendre Levocetirizine, Cetrin, Diazolin, Loratadin, Suprastin.

Parmi les gouttes, Vibrocil, Cromhexal, Fenistil montrent d'excellents résultats.

Si les antihistaminiques ne sont pas sous la main, des gouttes vasoconstricteurs peuvent être utilisées comme mesure temporaire..

Mais ils ne conviennent pas pour une utilisation à long terme, car ils altèrent considérablement les parois des vaisseaux sanguins et créent une dépendance, ce qui peut éventuellement conduire à un œdème encore plus massif. Pour le traitement, vous pouvez utiliser Tizin, Naphtizin, Galazolin, Otrivin.

Rincer les voies nasales une seule fois par jour et utiliser des solutions salines pour cela.

Pour plus de commodité, vous pouvez utiliser un arrosoir spécial (exemple sur la photo), qui est vendu à la pharmacie.

Le mélange peut être préparé indépendamment du sel de mer ou utilisé prêt à l'emploi. Les solutions appropriées pour le traitement sont Humer, Aqualor, Aquamaris.

Il est utile d'effectuer des procédures d'inhalation à l'aide d'un nébuliseur.

Des solutions salines doivent être sélectionnées pour eux. Le chlorure de sodium est recommandé pour les enfants. De telles procédures sont effectuées jusqu'à six fois par jour, elles sont totalement sûres et ne provoquent pas de réaction allergique..

Au lieu du chlorure de sodium, vous pouvez prendre les eaux minérales de Borjomi et Essentuki. Mais d'abord, ils doivent être débarrassés des gaz..

Les gouttes et les sprays hormonaux ne doivent être utilisés que sous la surveillance d'un professionnel de la santé.

Ils peuvent provoquer des symptômes de sevrage, ce qui à la fin amplifie considérablement tous les symptômes négatifs. Ces médicaments comprennent Avamis, Fliksonase et Fluticasone. Ils peuvent être utilisés dès l'âge de deux ans.

Il est impératif de procéder à un nettoyage humide des locaux où vit l'enfant malade. Vous devez régulièrement marcher avec lui au grand air, établir un régime de boisson et améliorer la nutrition..

Si le traitement est retardé, l'enfant peut subir de graves conséquences sous forme de retard mental et physique..

Ces symptômes sont particulièrement dangereux lors de la formation de la parole..

Une congestion constante pendant cette période provoque une hypoxie cérébrale, ce qui peut entraîner des problèmes d'élocution et d'apprentissage à l'avenir..

De plus, tous les organes internes sont touchés. Leur taille peut considérablement diminuer, ce qui entraînera des troubles de la circulation sanguine, des reins, du foie et du cœur..

Même en l'absence de réaction allergique aux animaux domestiques et à leur excrétion, le contact du bébé avec les animaux domestiques doit être limité autant que possible, en particulier lors d'une exacerbation.

Si votre enfant est confronté au fait qu'il se fourre systématiquement le nez sans écoulement nasal, vous devez être examiné par un allergologue et ORL.

Il est très important d'exclure les lésions sévères sous forme de formation de polypes et de tumeurs cancéreuses, qui nécessitent une intervention chirurgicale et médicamenteuse spécialisée obligatoire..

Dès que la cause est trouvée, un traitement compétent doit être effectué, ce qui éliminera définitivement la maladie ou l'arrêtera..

Vidéos connexes

Comment soulager l'enflure et traiter la congestion nasale allergique chez les enfants, conseille le Dr Komarovsky:

Gonflement de la muqueuse nasale chez un enfant traitement komarovsky

Presque tous les enfants dès la naissance commencent déjà à souffrir d'un nez qui coule. Dans certains cas, l'écoulement nasal est une cause physique. Autrement dit, la membrane muqueuse de l'enfant n'a pas encore le temps de s'habituer au contact avec l'air et y réagit comme un irritant, sécrétant constamment du mucus. Mais dans les 1-2 mois après la naissance, la rhinite physique s'arrête sans aucune intervention de la mère et des pédiatres.

Nez qui coule: pourquoi la décharge n'a pas toujours besoin d'être éliminée?

L'écoulement nasal ne vient jamais sans raison spécifique. En règle générale, la membrane muqueuse commence à produire une quantité accrue de mucus liquide afin de protéger le corps de divers types d'irritants:

  • Virus ou bactéries;
  • Poussière ou substances toxiques;
  • Les allergènes.

Même en pleurant, l'enfant aura le nez qui coule. Seulement dans ce cas, ce n'est pas la muqueuse nasale qui est responsable de l'écoulement, mais les canaux lacrymaux. Lorsqu'un grand nombre de larmes se forment, elles sont déversées à travers le canal nasolacrimal dans la cavité nasale, et de là sortent.

Si l'ARVI est devenu la cause du rhume, une augmentation de la quantité de décharge est responsable de la destruction de l'infection qui est entrée dans le corps de l'enfant. C'est dans le mucus que se trouvent des substances capables de neutraliser l'activité vitale et la reproduction des virus. Il s'avère qu'en éliminant le nez qui coule dans une maladie respiratoire aiguë, les parents éliminent automatiquement les défenses du corps de l'enfant. Par conséquent, avec une infection virale, il n'est pas nécessaire d'arrêter un nez qui coule, il doit faire son travail.

Mais, si le nez qui coule devient épais ou si des croûtes se forment dans le nez de l'enfant, le mucus perd ses fonctions protectrices. Par exemple, cela peut se produire lorsque la température augmente ou que l'air intérieur est trop sec. Dans de tels cas, le mucus épais et sec devient un excellent milieu protéique pour la multiplication des infections bactériennes. L'enfant développe une morve de couleur blanc jaunâtre, ce qui indique qu'à ce stade, dans la cavité nasale du bébé, se produit non seulement une microflore virale, mais déjà bactérienne..

Qu'est-ce qui cause un nez qui coule chez un enfant

Une diminution de la fonctionnalité du système immunitaire, à la suite de laquelle un nez qui coule apparaît, peut être associée à la pénétration d'une infection, d'une hypothermie ou même d'une surchauffe du corps. Tous ces facteurs négatifs conduisent à un affaiblissement de l'immunité et à l'apparition de morve. Et comme chez les enfants, les voies nasales sont encore assez étroites, même un léger gonflement de la membrane muqueuse provoque un écoulement nasal.

Si un enfant a le nez qui coule en raison d'un agent pathogène infectieux ou d'une réaction allergique, une inflammation prolongée du nez peut entraîner les complications suivantes:

  • Sinusite (lésion des sinus maxillaires);
  • Otite moyenne (inflammation de l'oreille);
  • Adénoïdite (inflammation de l'amygdale pharyngée);
  • Bronchite;
  • Trachéite.

De plus, une congestion dans le nez entraînera le fait que la respiration de l'enfant sera perturbée et qu'une quantité suffisante d'oxygène ne pourra pas pénétrer dans son corps. Cela affectera négativement le développement mental du bébé, son état émotionnel..

Le docteur Komarovsky dans son livre dit qu'avec l'évolution d'un rhume chez les enfants pendant plus de 7 jours, il est déjà nécessaire de contacter un ORL. Ainsi, les complications peuvent être évitées et l'état de l'enfant peut être amélioré à l'aide de médicaments efficaces. Le médecin ne pourra prescrire certains médicaments qu'après avoir établi la cause exacte de l'écoulement. Ainsi, par exemple, si la cause est une allergie, des antihistaminiques seront nécessaires pour le traitement, etc..

La tâche principale des parents ayant l'apparence d'une rhinite épaisse est de garder le liquide de décharge. Pour ce faire, il est nécessaire de donner plus de liquide à l'enfant, d'humidifier l'air, de laver les sols, de ventiler la pièce..

Pour l'irrigation de la muqueuse nasale, vous pouvez utiliser des solutions maison ou des produits pharmaceutiques:

Pour que le traitement du rhume soit effectué correctement, il est nécessaire d'utiliser un complexe de procédures de guérison. Assurez-vous de vous rincer le nez avec des solutions spéciales. Le Dr Komarovsky recommande que la respiration du bébé soit soulagée par un rinçage avec une solution saline ou du sel marin. Pour préparer une solution saline sûre à la maison, il vous suffit de prendre 9 grammes de cristaux de mer et de les diluer dans un litre d'eau. Une telle solution ne brûlera ni n'irritera la membrane muqueuse, mais nettoiera en douceur le nez de l'infection et des écoulements épais. La solution saline aidera à éliminer la toux sèche en hydratant la gorge et en l'éliminant de l'infection..

Si un bébé a le nez qui coule et ne peut pas se moucher seul, le docteur Komarovsky recommande aux parents de suivre la procédure suivante:

  1. Prenez un peu de solution médicinale dans une pipette et mettez 2-3 gouttes dans une narine du bébé.
  2. Tournez la tête du bébé pour que la narine instillée soit en haut.
  3. Ensuite, vous pouvez enterrer l'autre narine et également tourner la tête dans la direction opposée.
  4. Sucez l'écoulement des deux narines avec un petit lavement.

Et pour que l'enfant n'ait pas le nez qui coule, vous pouvez de temps en temps rincer le nez avec une solution saline pour éviter les ARVI.

Vidéo - Dr Komarovsky "Nez qui coule et médicaments contre la rhinite":

Pansinusite: une maladie dangereuse des sinus paranasaux

Est-il possible de réchauffer le nez avec une sinusite: indications et contre-indications

Spray Sinusite: ce que propose l'industrie pharmaceutique?

Afrin: description du médicament

Sinusite aiguë: comment traiter l'inflammation des sinus paranasaux?

Inhalation pour la sinusite: les méthodes de traitement les plus efficaces

L'inflammation dans les cavités paranasales du nez nécessite une thérapie complexe, car.

Un nez qui coule est un visiteur fréquent des familles avec enfants. Tout le monde sait que la congestion nasale n'est pas une maladie indépendante, ce n'est qu'un symptôme. De plus, il peut parler d'une grande variété de maladies. Cependant, dans la plupart des familles, les mamans et les papas continuent de traiter l'enfant avec un nez qui coule. Cette thérapie est parfois à long terme. Le pédiatre bien connu Yevgeny Komarovsky raconte ce que le nez qui coule d'un enfant signale aux adultes et ce que les parents devraient faire pour que l'enfant respire facilement et facilement.

Même la mère la plus attentionnée, qui prend soin de l'enfant et le protège de tout ce qui se passe dans le monde, ne pourra pas faire en sorte que l'enfant n'attrape jamais un rhume de sa vie. En effet, la rhinite (le nom médical du rhume) survient le plus souvent dans les infections respiratoires virales aiguës. Au niveau physiologique, ce qui suit se produit: l'un des nombreux virus qui entourent toujours l'enfant pénètre dans la muqueuse nasale. En réponse, le système immunitaire donne l'ordre de sécréter autant de mucus que possible, ce qui devrait isoler le virus des autres organes et systèmes, l'empêcher de se déplacer plus loin le long du nasopharynx, du larynx dans les bronches et les poumons..

En plus de la forme virale, qui occupe environ 90% de tous les cas de rhinite infantile, selon Evgeny Komarovsky, la rhinite peut être bactérienne. Avec lui, des bactéries pathogènes pénètrent dans la cavité nasale. Le corps réagit de la même manière - en augmentant la production de mucus. En soi, la rhinite bactérienne est extrêmement rare et son évolution est toujours très grave. Les bactéries (le plus souvent les staphylocoques) provoquent une inflammation sévère, une suppuration et des déchets toxiques provoquent une intoxication générale.

Parfois, un nez qui coule bactérien peut devenir après qu'un enfant a eu une infection virale. Cela est dû au fait que le mucus accumulé dans les voies nasales devient un excellent terrain fertile pour les bactéries..

Habituellement, ces bactéries sont inoffensives, elles vivent dans le nez et la bouche de manière permanente et ne dérangent en aucun cas l'enfant. Cependant, dans des conditions d'abondance de mucus, de stagnation, de dessèchement, les microbes deviennent pathogènes et commencent à se multiplier à un rythme rapide. Cela se produit généralement avec une rhinite compliquée..

La troisième cause assez fréquente du rhume chez les enfants est les allergies. La rhinite allergique se produit comme une réponse immunitaire locale à un antigène protéique. Si une telle substance pénètre dans le corps, la muqueuse nasale réagit par un œdème, ce qui rend difficile la respiration de l'enfant par le nez..

Dans certains cas, la congestion nasale et la respiration nasale perturbée sont associées à des maladies ORL telles que les végétations adénoïdes. Si le nez qui coule est aigu (survenu il y a moins de 5 jours), il ne devrait y avoir aucune raison de s'inquiéter. En cas de morve persistante et d'autres symptômes, il est préférable de consulter un oto-rhino-laryngologiste.

Traitement d'une rhinite virale

La rhinite virale est la plus fréquente chez les enfants et ne nécessite pas de traitement en tant que tel. Le mucus produit par les membranes nasales contient des substances spéciales qui sont très importantes pour combattre le virus qui est entré dans l'organisme. Cependant, les propriétés bénéfiques du mucus prendront fin immédiatement après l'épaisseur de la morve. Tant qu'ils coulent - tout va bien, les parents peuvent se calmer.

Mais si soudainement le mucus nasal s'épaissit, devient vert, jaune, jaune-vert, purulent, purulent avec des impuretés de sang, il cesse d'être un «combattant» contre le virus et devient un excellent terreau pour les bactéries. C'est ainsi que commence un nez qui coule bactérien, ce qui nécessitera un traitement antibiotique.

Ainsi, avec une rhinite virale, la tâche principale des parents est d'empêcher le mucus du nez de se dessécher. La morve doit rester liquide. Par conséquent, Evgeny Komarovsky recommande de ne pas rechercher de gouttes nasales magiques en pharmacie, car il n'y a pas de médicaments contre les virus, mais simplement de rincer la cavité nasale de l'enfant avec des solutions salines et de le faire aussi souvent que possible (au moins toutes les demi-heures). Pour préparer la solution, vous devez prendre une cuillère à café de sel dans un récipient d'un litre d'eau bouillie et refroidie. La solution obtenue peut être égouttée, rincée avec une seringue jetable sans aiguille, vaporisée avec un flacon spécial.

Pour l'instillation, vous pouvez utiliser d'autres moyens qui contribuent à la liquéfaction du mucus nasal - "Pinosol", "Ektericid". Liquide efficacement la morve en lavant avec la solution saline la plus courante, qui peut être achetée à peu de frais dans n'importe quelle pharmacie.

Le séchage du mucus nasal, si nécessaire pendant la période de lutte du corps contre les virus, est facilité par la congestion et l'air sec dans la pièce, le manque d'une quantité suffisante de liquide dans le corps. Par conséquent, la pièce où se trouve l'enfant au nez qui coule doit être ventilée, un nettoyage humide doit être effectué. L'air doit être humidifié à 50-70% sans faute. Des appareils spéciaux - des humidificateurs - aideront les parents à cet égard. S'il n'y a pas un tel miracle de la technologie dans la famille, vous pouvez mettre des bassins d'eau dans les coins de la pièce pour qu'elle puisse s'évaporer librement, suspendre des serviettes mouillées sur les batteries et vous assurer qu'elles ne sèchent pas. Un enfant qui souffre souvent de rhinite devrait absolument donner un aquarium avec du poisson.

Sur les radiateurs de chauffage de la chambre du père, des vannes spéciales doivent être installées, qui peuvent être utilisées pour réguler la température de l'air pendant la saison de chauffage. La température de l'air dans la chambre des enfants doit être de 18 à 20 degrés (toute l'année).

Lors du traitement d'une infection virale, l'enfant doit absolument boire. Mais pas les sirops et les médicaments d'une pharmacie, mais le thé, la compote de fruits secs ou de baies fraîches, les boissons aux fruits, l'eau de boisson ordinaire. Le régime de boisson doit être abondant, la mère doit servir toutes les boissons à l'enfant tièdes, mais pas chaudes, de préférence à température ambiante. Une telle boisson est absorbée plus rapidement dans le corps et le risque de dessèchement des muqueuses est considérablement réduit..

Si un enfant n'a pas une forte fièvre, il doit, malgré un nez qui coule, marcher à l'air frais, respirer davantage. C'est là que se termine le traitement de la rhinite virale.

Traitement de la rhinite bactérienne

Si la morve a changé de couleur, de consistance, est devenue épaisse, verte, purulente, vous devez absolument appeler un médecin. L'infection bactérienne est un problème grave et la ventilation seule ne suffit pas. Dans la plupart des cas, votre enfant aura besoin de gouttes nasales antibiotiques. Mais avant le rendez-vous, le médecin examinera nécessairement la prévalence du processus inflammatoire et ce n'est qu'alors qu'il décidera sous quelle forme donner à l'enfant des antibiotiques - en comprimés (avec une infection étendue avec des symptômes supplémentaires) ou en gouttes.

Les recommandations de Komarovsky concernant l'humidité de l'air, la température de l'air, le nettoyage humide, la ventilation et les boissons chaudes abondantes pour un nez qui coule causé par des microbes restent également valables.

Traitement de la rhinite allergique

Le meilleur traitement de la rhinite causée par les protéines antigéniques est de se débarrasser de la source de ces protéines. Pour cela, dit Komarovsky, l'allergologue et le pédiatre doivent essayer de trouver, à l'aide de tests et de tests spéciaux, l'allergène même qui affecte l'enfant de cette manière. Alors que les médecins recherchent une raison, les parents doivent créer les conditions les plus sûres pour le bébé à la maison..

Il est impératif de retirer de la chambre des enfants tous les tapis et peluches qui accumulent la poussière et les allergènes. À l'intérieur, le nettoyage humide doit être effectué plus souvent, mais sans l'utilisation de produits chimiques, en particulier les produits chimiques ménagers doivent être évités, qui contiennent une substance telle que le chlore.

Les affaires de l'enfant doivent être lavées exclusivement avec de la poudre pour bébé, dont l'emballage porte l'inscription «Hypoallergénique», après le lavage, toutes les affaires et le linge de lit doivent être rincés en plus à l'eau claire. Les parents doivent créer des conditions adéquates dans la pièce - température de l'air (18-20 degrés), humidité de l'air (50-70%).

Si toutes ces mesures échouent et que le nez qui coule ne disparaît pas, l'utilisation de médicaments peut être nécessaire. Habituellement, dans cette situation, des gouttes nasales vasoconstricteurs sont prescrites. Ils ne guérissent pas la rhinite allergique, mais apportent un soulagement temporaire. Presque immédiatement après l'instillation, les vaisseaux de la muqueuse nasale se rétrécissent, l'œdème disparaît et la respiration nasale est rétablie.

Ces gouttes se trouvent dans n'importe quelle armoire à pharmacie, et généralement leurs noms sont sur toutes les lèvres. En ce qui concerne le traitement des enfants, ce sont «Nazol», «Nazivin», «Tizin», etc. dépendance, dans laquelle, sans gouttes, il aura toujours des difficultés à respirer par le nez et, en cas d'utilisation constante, la muqueuse nasale peut s'atrophier. En outre, Komarovsky appelle à l'utilisation de formes de gouttes exclusivement pour enfants, qui diffèrent des adultes par une dose réduite. De plus, il ne faut pas oublier que bon nombre de ces médicaments sont catégoriquement contre-indiqués chez les enfants de moins de deux ans. La liste des effets secondaires des médicaments vasoconstricteurs est également assez longue..

Pour le traitement de la rhinite allergique, le gluconate de calcium est souvent prescrit à une dose spécifique à l'âge, des antihistaminiques, si le médecin le juge nécessaire. Les enfants qui ont une rhinite allergique chronique prolongée, des exacerbations se produisent chaque saison, peuvent se voir prescrire des agents antiallergiques à usage topique («Kromoglin», «Allergodil», etc.). Le médicament «Rinofluimucil», qui est un agent combiné, qui comprend des hormones, des composants antiallergiques et des agents antibactériens, s'est montré assez efficace.

Si l'enfant «renifle»

Habituellement, les parents ont immédiatement tendance à croire que le bébé a le nez qui coule et à planifier comment et comment le traiter. Cependant, dit Yevgeny Komarovsky, renifler n'est pas toujours un signe de maladie..

Si un enfant est bouleversé, pleure, puis renifle pendant une longue période, il s'agit d'un processus physiologique normal dans lequel des larmes «en excès» coulent le long du canal lacrymal dans le nez. Il n'est pas nécessaire de guérir ou de faire couler quoi que ce soit, offrez simplement un mouchoir à l'enfant.

Nez qui coule chez les nourrissons

Les parents demandent souvent comment traiter un nez qui coule chez les nouveau-nés et les bébés. Evgeny Komarovsky soutient que de telles miettes n'ont pas toujours besoin de traitement en tant que telles. Si la mère pense que le bébé ronfle ou ronfle dans son sommeil, ce n'est pas toujours une simple rhinite. Chez les nourrissons, les voies nasales sont très étroites, ce qui rend la respiration nasale quelque peu difficile. Cet état ne nécessite aucune autre aide, sauf pour créer le microclimat correct dans la pièce, ce qui a été mentionné ci-dessus. Vous pouvez marcher plus souvent avec votre enfant.

Si le nez ne respire pas, respire mal ou si un écoulement muqueux apparaît, il faut se rappeler que c'est l'étroitesse des voies nasales chez les nourrissons qui rend difficile l'écoulement du mucus, et donc le risque de développer une infection bactérienne chez eux est significativement plus élevé que chez les enfants plus âgés. Le bébé ne sait toujours pas se moucher. Les parents devront acheter un aspirateur et aider le petit à libérer les voies nasales de la morve accumulée. Vous pouvez égoutter avec des solutions salines, de l'eau et humidifier - aussi.

Si un bébé a du mucus blanc du nez, c'est du mucus mélangé avec du lait ou un mélange. Cela se produit si l'enfant a un rot sans succès (partiellement - dans le nez). Il n'y a pas non plus besoin de traiter dans cette situation. Retirer le mucus blanc, rincer le nez avec une solution saline.

La congestion nasale se produit parfois avec la poussée dentaire. Dans cette situation, les parents sont également tenus de remplir le minimum nécessaire pour créer des conditions normales. Cela n'a aucun sens de goutte à goutte et de traiter un tel nez qui coule, dès que les dents éclatent, le gonflement dans la zone des voies nasales disparaîtra de lui-même.

Les conseils du docteur Komarovsky

Plus un enfant avec un nez bouché respire longtemps par la bouche avec la grippe ou l'ARVI, plus le risque que non seulement l'écoulement muqueux dans le nez, mais aussi dans les bronches et les poumons, se dessèche. Pour éviter la bronchite et la pneumonie, qui sont les complications les plus courantes des infections virales respiratoires, assurez-vous d'hydrater et de liquéfier. Toutes les méthodes sont décrites ci-dessus.

Si, après avoir appliqué certaines gouttes dans le nez, l'enfant éternue, ses yeux sont larmoyants, vous ne devez pas considérer ces symptômes comme une réaction allergique à un médicament. Ce sont des manifestations normales de la lutte immunitaire contre le virus, vous ne devez pas annuler le traitement.

Un nez qui coule n'a pas toujours l'air classique. Si la morve d'un enfant ne s'écoule pas vers l'extérieur, mais vers l'intérieur, le long de la paroi arrière du larynx, la maladie sera appelée rhinopharyngite. Un médecin devrait le traiter.

Tout traitement avec des remèdes populaires peut entraîner de graves complications, explique Yevgeny Komarovsky. Toutes les recettes proposées par les guérisseurs traditionnels visent à éliminer la quantité de mucus. Avec une rhinite bactérienne, vous ne pouvez pas réchauffer votre nez, le rincer avec des solutions chaudes, faire des compresses et des inhalations. Avec la rhinite allergique, en particulier d'étiologie incertaine, la plupart des plantes médicinales utilisées par la médecine alternative présentent en elles-mêmes un danger pour un enfant allergique.

Comment traiter un nez qui coule chez les enfants, voir le programme du Dr Komarovsky.

Le nez du bébé est en garde pour tout le corps.

La membrane muqueuse la protège de l'influence des virus et des allergènes.

Elle est la première à prendre le coup.

Lorsqu'un irritant pénètre dans la membrane muqueuse, un flux sanguin rapide commence, des substances spéciales sont produites qui provoquent un œdème.

Ce problème nécessite une attitude responsable de la part des parents, dont la tâche est d'identifier et de résoudre le problème à temps..

Causes de la souffrance infantile

Les causes d'un gonflement sévère de la membrane muqueuse du nez de l'enfant sont de nature différente:

  • allergique: contact avec la membrane muqueuse des allergènes;
  • infectieux: origine bactérienne et virale;
  • acquis: l'apparition de néoplasmes dans le nez et une hernie cérébrale;
  • traumatique: après une intervention chirurgicale ou une blessure au nez;
  • congénitale: courbure de la cloison nasale, rétrécissement pathologique du passage nasal.

Après avoir établi la cause fondamentale de l'œdème de l'arête du nez et des muqueuses, vous pouvez correctement prescrire un traitement et faciliter considérablement la vie de l'enfant.

Nous identifions le problème à temps

Malgré le fait que les causes des poches chez un enfant sont très diverses, les symptômes de son apparition sont toujours les mêmes:

  • sécrétion de mucus;
  • respiration difficile;
  • diminution ou perte d'odeur;
  • signes de congestion nasale;
  • l'apparition de sécheresse et de brûlure au nez.

Si la cause de l'œdème est une infection, des signes d'intoxication corporelle s'ajoutent aux principaux symptômes locaux: maux de tête, fièvre, faiblesse. Avec un œdème allergique, les yeux deviennent rouges, un mal de gorge, un écoulement muqueux transparent apparaît. Avec des symptômes sévères, un gonflement est visible à l'extérieur.

Sur la photo, gonflement de la muqueuse nasale:

Pourquoi les symptômes sont-ils dangereux?

Bien que le gonflement à l'intérieur du nez lui-même ne soit pas une menace directe, les symptômes sont gênants. Plus l'enfant est jeune, plus il lui est difficile de supporter un gonflement nasal et une incapacité à respirer correctement..

En raison des particularités de leur développement, les jeunes enfants ne peuvent pas respirer complètement par la bouche. Avec la congestion, ils deviennent léthargiques, pleurent beaucoup. Chez les nourrissons, un arrêt respiratoire peut survenir. Une incapacité prolongée à respirer par le nez chez les enfants plus âgés entraîne de fréquentes infections virales respiratoires aiguës, le développement d'une sinusite et même une perte auditive.

Par conséquent, il est important de surveiller la propreté du nez du bébé et de prendre immédiatement des mesures pour lutter contre la congestion..

Découvrez l'avis du Dr Komarovsky

Evgeny Olegovich Komarovsky est un célèbre médecin de notre temps. De nombreux parents écoutent ses conseils. Dans la série de programmes, Komarovsky parle beaucoup des soins et du traitement appropriés des enfants, y compris comment et comment soulager le gonflement prononcé de la membrane muqueuse du nez d'un enfant.

Il conseille, tout d'abord, de rincer le nez du mucus séché et des croûtes. Une solution saline normale fonctionne mieux pour cette tâche. Il n'est pas nécessaire d'acheter des bouteilles prêtes à l'emploi avec un médicament coûteux à la pharmacie. Une telle solution peut être réalisée à la maison dans n'importe quelle cuisine..

Après le lavage, il est nécessaire de créer des conditions appropriées pour l'enfant. Pour ce faire, il faut donner souvent et beaucoup des boissons: eau, compotes, thés.

Il est impératif de surveiller la fraîcheur et l'humidité de l'air. Une diffusion régulière est essentielle. Si possible, il est nécessaire de réduire la température ambiante à 19-20 degrés. Avec la bonne approche du problème de la congestion, l'enfant récupère rapidement.

Si les techniques les plus simples n'apportent pas le soulagement souhaité, vous pouvez utiliser des gouttes vasoconstricteurs. Mais il ne faut pas oublier qu'ils ont un effet à court terme et ne doivent pas être utilisés plus de 5 jours..

Avec la congestion due aux allergies, Evgeny Olegovich recommande fortement de protéger l'enfant de l'allergène, d'organiser un régime hypoallergénique pour lui, de surveiller l'humidité et la température dans la pièce.

En cas d'œdème prolongé, Komarovsky conseille de contacter l'ORL et de subir un examen.

Traitement sûr et efficace

Le traitement dépend de la raison pour laquelle l'enfant a le nez enflé.

Gouttes nasales

Plusieurs groupes de gouttes nasales ont été développés, les principaux sont:

  1. Vasoconstricteur. L'action vise à rétrécir les vaisseaux sanguins de la membrane muqueuse, soulageant l'œdème, mais n'élimine pas la cause de la maladie. Ils ne sont pas utilisés plus d'une semaine, avant de commencer l'utilisation, il est important d'étudier attentivement les instructions.
  2. Antiseptique. Avec l'apparition aiguë d'infections virales, les gouttes antiseptiques font bien leur travail. Nettoyez les muqueuses des virus. Un remède courant est le spray Miramistin.
  3. Antibactérien. Utilisé pour l'attaque bactérienne de la membrane muqueuse. Ces gouttes comprennent: Sofradex, Polydex.
  4. Antihistaminiques. Prescrit pour les poches dues aux allergies.

Avant d'utiliser des gouttes, il est nécessaire de rincer le nez des éventuelles croûtes, mucus et poussières afin que le médicament pénètre autant que possible à la surface de la membrane muqueuse..

Les antibiotiques

Parfois, dans le contexte d'une maladie virale, une infection bactérienne se joindra, puis des antibiotiques entrent en jeu. Seul un médecin pourra calculer correctement la posologie et choisir le bon médicament pour un cas particulier.

Glucocorticostéroïdes

Les enfants ne sont prescrits que lorsqu'ils ne peuvent pas faire face à l'œdème à l'aide d'autres médicaments. Il n'est pas nécessaire de s'écarter de la posologie prescrite par le médecin et du cours d'utilisation.

Flushing

Le rinçage du nez est l'élément le plus important pour la prévention et le traitement du nez des enfants. Dans les pharmacies, il existe de nombreuses formulations de sel de différents fabricants. Ils peuvent être trouvés sous forme de gouttes et de sprays, avec une grande variété d'excipients..

Les solutions salines peuvent être fabriquées indépendamment, cela ne réduit pas leur efficacité. Pour la cuisson, vous devez diluer 1 cuillère à café de sel dans un litre d'eau bouillie.

Le lavage avec de telles solutions est utilisé quelle que soit la cause de l'œdème. Si les premiers symptômes d'une infection virale apparaissent, la solution élimine les virus du nez, ramollit les croûtes et élimine les sécrétions muqueuses. Avec la nature allergique de l'œdème, les allergènes qui sont tombés sur la membrane muqueuse sont éliminés.

Avec les complications bactériennes, il est important de maintenir une hygiène nasale pour éviter des complications encore plus importantes. Dans de tels cas, la composition de sel lave le mucus, l'empêchant de stagner dans les sinus..

Si la cause du gonflement nasal est une blessure ou un corps étranger, la solution avec du sel ne peut pas être utilisée. En cas de blessure au nez, il est nécessaire de mettre du froid à la place de la blessure et de laisser l'enfant se coucher. Si le bébé a mis quelque chose dans le nez, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible..

Inhalation

L'inhalation pour réduire l'œdème s'est avérée positive. Si auparavant nous utilisions des inhalations à la vapeur avec des infusions d'herbes médicinales, nous avons maintenant des nébuliseurs dans notre arsenal. Avec leur aide, il est devenu possible d'effectuer la procédure même pour les plus petits patients..

Les solutions à base de plantes ne doivent pas être versées dans des nébuliseurs: cela risque de se casser. Les inhalations d'huile sont également interdites dans ces appareils. Pour le traitement des enfants, leur utilisation est hautement indésirable en raison du risque de développer une «pneumonie à l'huile».

Pour l'inhalation, les préparations spéciales sont les mieux adaptées. Dans le processus, de petites particules du médicament pénètrent dans la membrane muqueuse, éliminent la cause et hydratent le nez.

Les inhalations doivent être effectuées en suivant un certain nombre de règles simples:

  1. Avant la procédure, vous devez vous rincer le nez avec une solution de sel.
  2. Pendant la procédure, vous ne pouvez pas parler, vous devez respirer uniformément et calmement.
  3. Respectez strictement le temps imparti et suivez les recommandations des instructions du médicament.
  4. En cours d'inhalation, vous ne pouvez pas monter en flèche vos jambes et vous envelopper.
  5. Après ça, tu ne peux pas sortir pendant au moins une heure.
  6. Une heure avant la procédure et deux heures après, vous ne pouvez rien manger ni boire.
  7. Surveiller l'exposition minimale à d'autres tissus corporels.

L'inhalation a un certain nombre de contre-indications:

  • tumeurs et kystes;
  • chaleur;
  • saignements de nez;
  • complications bactériennes purulentes.

Le meilleur remède contre l'œdème viral est l'inhalation hydratante avec une solution saline ou de soude. L'eau minérale est utilisée seulement encore. De telles inhalations peuvent être utilisées par tout le monde et pendant longtemps..

Les médicaments pour les procédures sont prescrits par le médecin. Ceux-ci peuvent être des antiseptiques. Ils ont un large agent antibactérien et antifongique. Ils sont utilisés pour désinfecter la cavité nasale. Les antibiotiques sont utilisés très soigneusement et uniquement dans des cas extrêmes. Les médicaments hormonaux sont utilisés pour les allergies modérées à sévères. L'inhalation de médicaments hormonaux se fait uniquement avec des nébuliseurs à compression.

Protéger les bébés par la prévention

L'enflure à l'intérieur du nez est plus facile à prévenir qu'à traiter. Il existe quelques règles préventives simples que les parents peuvent apprendre à leur enfant à:

  1. Évitez de mettre des allergènes sur la membrane muqueuse.
  2. N'utilisez pas de gouttes vasoconstricteurs pendant plus de 5 jours.
  3. Rincez-vous régulièrement le nez avec une solution de sel marin ou de sel ordinaire. Cela est particulièrement vrai dans les endroits où se rassemblent un grand nombre de personnes, lors des visites à l'hôpital et lors d'épidémies..
  4. Renforcer le système immunitaire. Menez un mode de vie sain, effectuez des procédures de durcissement régulières, une activité physique adéquate. Observez le régime, mangez bien. Faites de longues et fréquentes promenades au grand air.

L'œdème est un symptôme insidieux. Un médecin expérimenté expliquera aux parents attentionnés comment éliminer sa cause, ses symptômes et soulager l'état de l'enfant.