loader

Principal

Consultant

Symptômes et traitement de la sinusite frontale chez l'adulte à la maison

La frontite est une inflammation des muqueuses des sinus supérieurs situés dans la partie inférieure du front. Il se manifeste par une faiblesse générale et des maux de tête, n'a pas de symptômes prononcés, se transforme souvent en une forme chronique latente avec des périodes d'exacerbations.

L'accumulation d'écoulement purulent près des yeux et du cerveau menace de complications graves, pouvant aller jusqu'à la mort, de sorte que la maladie doit être détectée et traitée en temps opportun. Pour cela, il est important de consulter un oto-rhino-laryngologiste à temps..

Les raisons

L'inflammation des sinus supérieurs se produit le plus souvent dans le contexte de maladies non traitées de nature bactérienne, virale, fongique, accompagnées de phénomènes œdémateux et congestifs, immunité affaiblie.

Autres facteurs de risque de sinusite frontale:

  • physique et barotraumatisme;
  • de l'eau pénétrant dans le nez en nageant et en plongeant;
  • courbure du septum, caractère congénital ou acquis;
  • lésions carieuses des dents, inflammation des gencives;
  • faible immunité;
  • la présence de streptocoques dans le corps;
  • les maladies héréditaires qui provoquent des troubles de la muqueuse;
  • hypothermie systématique de la tête;
  • maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures, de la gorge, du pharynx;
  • caractéristiques physiologiques de la structure du nez (rétrécissement et allongement des canaux de passage);
  • l'habitude de renifler;
  • forte tension lorsque vous vous mouchez (un secret infecté des sinus inférieurs vole dans les sinus supérieurs);
  • néoplasmes de diverses structures des parties internes du nez (polypes, kystes, phoques tumoraux, prolifération tissulaire anormale);
  • la production nocive et les facteurs domestiques (pollution par les gaz, fumée, présence de produits chimiques et de poussières dans l'air sous forme de suspension).

Symptômes de la sinusite frontale

Lorsque la maladie devient chronique, les symptômes n'apparaissent que pendant la période d'exacerbation, ce sont:

  • mal de tête sourd;
  • sensation de tiraillement au milieu du front et au-dessus de l'arête du nez;
  • douleur en appuyant sur l'arête du nez, les bords paranasaux de l'orbite oculaire;
  • gonflement des paupières, éventuellement rougeur de la sclérotique;
  • écoulement épais instable d'une ou deux narines, avec des lésions infectieuses, le mucus a une teinte verdâtre, une odeur désagréable, avec des allergies, il devient visqueux, blanc;
  • toux matinale avec élimination des grumeaux de mucus (la nuit, la sécrétion nasale roule sur la paroi arrière);
  • congestion nasale, difficulté à respirer;
  • violation partielle ou complète de l'odorat;
  • désir constant de fermer les yeux, photophobie.

Des symptômes d'intoxication générale du corps accompagnent la sinusite frontale. Ils se manifestent:

  • fatigue accrue;
  • températures jusqu'à 38 degrés;
  • petit appétit.

En cas d'inflammation infectieuse prolongée des régions axillaires supérieures, lorsque le processus capture le tissu osseux, des signes caractéristiques d'accumulation de pus apparaissent dans la région des paupières, l'arête du nez:

  • l'endroit de l'abcès est chaud au toucher;
  • rougeur, gonflement;
  • lorsque la lumière est dirigée vers la peau, du pus jaunâtre est visible.

Types de frontite

Les médecins classent la maladie en plusieurs types. À l'emplacement du foyer de l'inflammation, le processus est divisé en deux catégories:

  • flux unilatéraux uniquement dans le sinus droit ou gauche;
  • avec bilatéral, des foyers sont observés dans les deux sinus.

Le processus inflammatoire, à son tour, acquiert:

  • forme productive (il y a une augmentation du volume tissulaire avec la formation de polypes et de kystes);
  • de nature exsudative, lorsque la sécrétion nasale s'accumule dans l'espace axillaire.

La sinusite frontale aiguë diffère par le type d'agent pathogène qui a provoqué la modification du volume et du type de secret:

  • viral se produit dans le contexte de maladies respiratoires aiguës;
  • bactérienne est caractérisée par un écoulement purulent;
  • le champignon se développe avec une immunité affaiblie, est principalement diagnostiqué chez les personnes âgées;
  • l'allergie est causée par des irritants de diverses natures;
  • mixte est caractérisé par la présence de plusieurs agents pathogènes du processus inflammatoire à la fois.

Le processus inflammatoire est catarrhal et purulent. Le second est dangereux avec de graves complications: perte de conscience, lésions cérébrales.

Si la maladie devient chronique, les symptômes du processus inflammatoire diminuent. Une telle sinusite frontale se caractérise par un parcours vallonné, avec des périodes d'amélioration et d'exacerbation au cours de la journée: après le réveil, la tête fait mal, une forte sensation de congestion nasale. À midi, si la majeure partie de l'exsudat accumulé pendant la nuit est sortie naturellement, la condition est soulagée.

Il est important de se rappeler que la forme aiguë de sinusite frontale lors d'un traitement avec des médicaments ou des remèdes populaires ne se transforme pas en conséquences chroniques, dangereuses et graves.

Avec une frontite unilatérale prolongée, sous forme latente, les éléments suivants sont possibles:

  • courbure de la forme des canaux due à une pression constante d'un côté;
  • modifications du tissu osseux dans un contexte de stagnation.

Diagnostique

Des études supplémentaires sont menées pour exclure les lésions du nerf trijumeau ou la pathologie des tissus physiologiques. Les principaux types de diagnostic radiologique:

  • Radiographie des sections axillaires: la photo montre des accumulations de mucus dans les sinus, vous pouvez distinguer une sécrétion purulente ou aqueuse;
  • la rhinoscopie implique un examen instrumental des muqueuses, permet de détecter un gonflement, une rougeur, le pus est souvent visible;
  • l'introduction de l'endoscope dans les sinus naturellement ou par ponction vous permet d'identifier le degré de lésion muqueuse;
  • le diagnostic échographique révèle des néoplasmes (kystes, polypes, prolifération tissulaire), des corps étrangers, le volume d'exsudat accumulé;
  • la tomodensitométrie donne une image interne complète des sinus, c'est la méthode de recherche la plus efficace et la plus moderne.

La culture bactérienne identifie l'agent pathogène, elle est nécessaire pour un traitement approprié. Un test sanguin montre s'il existe un processus inflammatoire dans le corps.

Conséquences de la sinusite frontale

Il est très important de guérir rapidement les sinus frontaux afin d'éviter des conséquences graves. Parmi les maladies dangereuses qui surviennent dans le contexte de l'accumulation de mucus purulent dans les régions axillaires frontales, on peut nommer la propagation de l'infection dans la région des orbites. Peut être:

  • inflammation des tissus adipeux du visage (phlegmon);
  • développement de foyers purulents (abcès, fistules);
  • conjonctivite prolongée, entraînant une déficience visuelle, une perte d'acuité partielle.

Parmi les conséquences graves de la sinusite frontale chronique, les médecins distinguent:

  • granulation et nécrose des tissus muqueux;
  • l'apparition de polypes, de kystes;
  • le développement de tumeurs;
  • violation de la structure des fibres osseuses, destruction de l'arête du nez.

Si la maladie se propage à la paroi postérieure des sinus frontaux, une méningite (inflammation des méninges) et une septicémie (propagation d'une infection purulente à travers la circulation sanguine) sont possibles. Les deux maladies ont un pronostic décevant.

Traitement de la frontite

La thérapie complexe dépend de la cause de la maladie. Avec une forme infectieuse, il vise à éliminer l'agent pathogène, avec une forme allergène, il neutralise l'effet de l'irritant.

Nous ne devons pas oublier lorsque la maladie est apparue dans le contexte d'un rhume, continuer à prendre des médicaments antiviraux ou des antibiotiques prescrits par le thérapeute, l'oto-rhino-laryngologiste prescrit des médicaments supplémentaires.

Le traitement de la frontite comprend:

  • gonflement réduit;
  • élimination des phénomènes stagnants de manière naturelle ou mécanique;
  • soulagement de la fonction sécrétoire de la membrane muqueuse.

Si la raison est des changements physiologiques, des méthodes chirurgicales sont utilisées.

Crevaison

La trépanopuncture est effectuée dans les cas d'urgence, lorsque les méthodes de diagnostic par rayonnement révèlent des phoques purulents ou sanglants denses qui ne peuvent pas sortir naturellement par les canaux de passage. Il y a une menace de dommages au tissu cérébral.

L'opération est réalisée sous anesthésie locale. L'accès aux sinus frontaux est possible de plusieurs manières. Les adultes pratiquent une ponction à travers le front, l'arc de l'orbite. Le point est déterminé par une radiographie. Lorsque le pus s'accumule dans la partie inférieure du sinus frontal, une chirurgie douce par le passage nasal est possible. L'aiguille de ponction est sélectionnée individuellement pour exclure les dommages à la paroi axillaire postérieure. Après avoir pompé l'exsudat, les sinus sont traités avec des médicaments qui agissent sur les agents pathogènes du processus inflammatoire. Il peut s'agir d'agents antifongiques et antiviraux, d'antiseptiques.

Physiothérapie

La luminothérapie avec une lampe Solux est effectuée si le patient n'a pas une température élevée. Le rayonnement infrarouge peut pénétrer jusqu'à une profondeur de 5 cm et le chauffage se fait jusqu'à 10 jours d'affilée. Après les procédures, l'exsudat disparaît mieux de manière naturelle, les foyers stagnants se dissolvent, la sinusite frontale est complètement guérie, ne devient pas chronique.

Le zonage endozonal (électrophorèse profonde des canaux internes) peut être réalisé sur de jeunes enfants à partir de 2 mois. Lors de la conduite d'un courant électrique, la solution médicinale est mieux absorbée, pénètre plus profondément dans la membrane muqueuse.

La méthode au quartz de la surface interne du nez est basée sur la capacité du rayonnement ultraviolet à sécher les muqueuses. Ces procédures de désinfection sont effectuées jusqu'à 10 fois..

Remèdes populaires pour la sinusite frontale

À la maison, le lavage est effectué, l'inhalation est faite.

Le traitement de la membrane muqueuse avec une solution de sel ou une infusion d'herbes ayant un effet antiseptique (calendula, camomille, sauge, achillée millefeuille) est effectué à l'aide d'une poire, d'une grande seringue et d'une théière. La tête doit être tenue de sorte que l'eau pénètre dans une narine, s'écoule de l'autre. Pour les enfants, la procédure est effectuée avec prudence. Une pression d'eau excessive peut aggraver le processus inflammatoire..

Comment les infections frontales sont traitées par inhalation: réchauffez profondément le nez. Cela se fait de plusieurs manières:

  • vous pouvez respirer sur une décoction de pommes de terre, il est préférable de la faire cuire dans une peau, elle contient beaucoup d'ions potassium, qui aident à soulager l'œdème muqueux;
  • désinfecter la membrane muqueuse avec des décoctions d'herbes anti-inflammatoires;
  • dans une solution saline chaude chauffée à 45 degrés, ajoutez de l'huile essentielle d'eucalyptus, d'arbre à thé ou de baume "Zvezdochka".

Les procédures se font avant le coucher, elles facilitent grandement la respiration, soulagent la douleur. Le patient dort mieux, redonne de la force.

Antibiotiques pour la frontalite

Les préparations à action large contenant des composants antiviraux et des antibiotiques aident à éliminer rapidement les écoulements purulents. Pour le traitement des formes purulentes, les oto-rhino-laryngologistes prescrivent des médicaments synthétisés appartenant à trois groupes pharmacologiques:

  • les aminopénicillines sont actives contre un large éventail de bactéries et de virus;
  • les macrolides sont utilisés dans le traitement des infections streptococciques;
  • les céphalosporines ont un large spectre d'action contre les microbes purulents.

Préparations pour soulager l'œdème

Les médicaments vasoconstricteurs sont prescrits pour la congestion nasale sévère, le soulagement se produit deux ou trois heures après l'administration. Sans eux, le traitement de la sinusite frontale est tout à fait possible, ils n'éliminent donc que les symptômes de la maladie. L'action des médicaments est basée sur la réduction de la lumière des vaisseaux périphériques alimentant la muqueuse nasale. La production de liquide nasal est réduite, les tissus cessent de gonfler, le secret s'épaissit, s'assèche, la respiration est rétablie.

Il est important de se rappeler que les médicaments vasoconstricteurs peuvent provoquer des pathologies douloureuses, une dépendance leur est formée en une semaine.

Gouttes

Si une sinusite frontale est diagnostiquée, le médecin décide comment la traiter. Il choisit les bonnes gouttes de l'ensemble. Les vasoconstricteurs ont une durée d'action différente: Naphthyzin, Sanorin sont efficaces pas plus de 4 heures. Rinostop, Otrivin et d'autres gouttes contenant de la xylométazoline durent deux fois plus longtemps. Pour le plus long terme, Nazol, Nazivin et analogues sont sauvés de la congestion nasale. Il suffit de les enterrer deux fois par jour..

Il existe des gouttes complexes contenant des composants antibactériens: Vibrocil, Isofra, Protargol. Pour la sinusite frontale allergique, Tizin et d'autres gouttes avec antihistaminiques sont utilisés. Ces médicaments peuvent être utilisés pendant une longue période, ils ne provoquent pas de dépendance.

Thérapie UHF

La méthode la plus sûre et la plus efficace est la thérapie électromagnétique. Lorsqu'une sinusite frontale chronique est détectée, le traitement est prescrit jusqu'à 12 séances de micro-ondes ou d'UHF pendant la période d'amélioration, lorsqu'il n'y a pas de manifestations aiguës de la maladie, la sécrétion de sécrétions est réduite. Les procédures ont de multiples effets:

  • sécrétoire (production accrue de liquide qui dilue l'écoulement purulent);
  • décongestionnant (les cellules se débarrassent de l'excès d'eau, les déchets toxiques de micro-organismes pathogènes partent avec elle);
  • anti-inflammatoire (un réchauffement interne des membranes axillaires se produit, les agents pathogènes meurent);
  • analgésiques (la sensation de compression diminue);
  • régénérant (les processus métaboliques sont accélérés, les tissus sont restaurés plus rapidement);
  • trophique (la circulation sanguine et lymphatique se normalise).

Méthode "coucou"

Si la sécrétion est mal évacuée, une procédure d'élimination mécanique du mucus est effectuée en rinçant les sections axillaires du nez avec des solutions désinfectantes. La méthode tire son nom de l'expression «ku-ku», que les patients doivent prononcer. Le principe de fonctionnement de l'appareil: des tubes minces sont insérés dans la narine, la furaciline pénètre un par un, le mucus lavé s'écoule de l'autre.

Remèdes homéopathiques

Lorsque la sinusite frontale n'est pas accompagnée de la libération de pus, des méthodes thérapeutiques économes sont utilisées. Des médicaments complexes ont été développés pour supprimer le processus inflammatoire. Sinuforte, Sinupret, Cinnabsin ne nuisent pas au système immunitaire, favorisent la décharge de mucus en soulageant l'œdème et ont un effet mucolytique (liquéfie le secret).

La prévention

Afin de prévenir l'inflammation des sinus frontaux, il est nécessaire de traiter en temps opportun les maladies précédentes de nature infectieuse, de prendre des médicaments qui éliminent l'effet irritant des allergènes.

Il est très important de maintenir le système immunitaire par un durcissement régulier. Il est impossible de trop refroidir le front pendant la saison hivernale; il est préférable de porter un casque avec une coupe profonde. Au premier soupçon de sinusite frontale, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste.

Frontit

La frontite est une maladie dans laquelle un processus inflammatoire se développe dans la membrane muqueuse du sinus frontal (frontal).

Les sinus frontaux sont des cavités appariées situées dans l'os frontal du crâne de chaque côté de la ligne médiane. La taille et la configuration des sinus ont des caractéristiques individuelles chez différentes personnes. Dans certains cas, les sinus frontaux peuvent être peu développés ou totalement absents. L'emplacement proche des sinus frontaux de la fosse crânienne antérieure et des orbites est lourd de complications inflammatoires graves.

Tous les groupes d'âge sont également sensibles à la maladie, les hommes souffrent plus souvent de sinusite frontale que les femmes.

Causes et facteurs de risque

La cause la plus fréquente de la sinusite frontale aiguë est un processus infectieux qui s'est propagé à la membrane muqueuse du sinus frontal à partir de la cavité nasale dans les maladies respiratoires aiguës, ainsi que dans d'autres maladies infectieuses. Les agents responsables peuvent être des virus, des bactéries ou des champignons microscopiques.

Les facteurs de risque de développement de la sinusite frontale comprennent:

  • blessure au nez et / ou aux sinus;
  • courbure congénitale ou acquise de la cloison nasale;
  • violation de la respiration par le nez (polypes, végétations adénoïdes, rhinite vasomotrice, etc.);
  • hypothermie;
  • immunité affaiblie;
  • corps étrangers dans la cavité nasale.

La sinusite frontale chronique se développe dans le contexte d'un traitement incorrect ou intempestif de la forme aiguë de la maladie, elle est facilitée par les caractéristiques de la structure anatomique des sinus paranasaux et / ou du septum nasal.

La forme chronique de la sinusite frontale peut suivre une évolution persistante avec des rechutes périodiques.

Formes de la maladie

En fonction de la nature du processus pathologique, la sinusite frontale est divisée en aiguë, récurrente, subaiguë et chronique.

  • unilatéral (gauche ou droit);
  • bilatéral.

En fonction du facteur étiologique:

  • bactérien;
  • viral;
  • fongique;
  • allergique;
  • traumatique;
  • mixte.

Sur le chemin de l'infection:

  • rhinogène - se développe dans le contexte de la rhinite;
  • hématogène - l'agent pathogène pénètre dans le sinus frontal avec le flux sanguin;
  • traumatique - survient à la suite de lésions du crâne dans les sinus frontaux.

Par la nature de l'inflammation:

  • catarrhal;
  • séreux;
  • purulent;
  • polypose (kystique).

Le plus dangereux est la forme purulente de la sinusite frontale, car avec un traitement inadéquat ou insuffisant, elle peut entraîner de graves complications.

Symptômes de la sinusite frontale

Dans la frontaleite aiguë, les patients se plaignent d'une douleur aiguë dans la région sourcilière, qui augmente avec l'inclinaison de la tête, pendant le sommeil, avec la palpation, peut irradier vers la région temporale et n'est pas arrêtée par la prise de médicaments analgésiques. En outre, les symptômes de la sinusite frontale peuvent être des maux de tête d'une localisation différente, des sensations d'éclatement désagréables dans l'arête du nez, une photophobie, des douleurs oculaires, un écoulement nasal abondant, inodore ou avec une odeur désagréable et des particules de pus (avec frontite purulente), des difficultés à respirer par le nez. Ces phénomènes s'accompagnent d'une augmentation de la température corporelle, d'une toux avec crachats le matin, d'une détérioration de l'état général, de troubles du sommeil.

Le tableau clinique de la sinusite frontale chronique chez l'adulte est moins prononcé que aigu. En règle générale, la forme chronique de la maladie s'accompagne d'une inflammation des autres sinus paranasaux, en particulier de l'ethmoïde (ethmoïdite). La douleur au front est douloureuse, s'intensifie avec la pression, son intensité change au cours de la journée. L'écoulement nasal a souvent une odeur désagréable, il y a une diminution de l'odorat, jusqu'à une perte complète. Le gonflement des paupières indique la propagation du processus pathologique vers l'orbite. La sinusite frontale chronique se caractérise par une alternance de périodes d'exacerbation et de rémission. Les signes de sinusite frontale pendant la rémission peuvent être une sensation de lourdeur dans la région sourcilière, une diminution de l'odorat, un écoulement nasal.

Caractéristiques de l'évolution de la sinusite frontale chez les enfants

Chez les enfants de moins de 5 à 7 ans, les sinus frontaux ne sont pas développés, ils ne souffrent donc pas de sinusite frontale, la maladie est détectée à l'école primaire et à l'adolescence. L'inflammation isolée des sinus frontaux est rare chez les enfants, beaucoup plus souvent la sinusite frontale dans ce groupe d'âge est diagnostiquée comme une composante de la pansinusite.

Les agents responsables de la sinusite frontale peuvent être des virus, des bactéries ou des champignons microscopiques..

En général, les enfants se caractérisent par une évolution sévère de la sinusite frontale avec des lésions bilatérales des sinus, le tableau clinique est similaire aux infections respiratoires aiguës, mais il est alarmant en ce qui concerne l'inflammation des sinus paranasaux, tout d'abord, la durée de la maladie est plus longue que dans les infections respiratoires aiguës. Les symptômes spécifiques de la sinusite frontale chez les enfants comprennent:

  • maux de tête persistants, aggravés par les mouvements de la tête;
  • douleur dans la projection des sinus frontaux, aggravée par la pression;
  • écoulement purulent du nez;
  • voix nasale;
  • larmoiement;
  • toux le matin;
  • nez et oreilles bouchés.

Dans certains cas, dans le contexte de la sinusite frontale, les enfants développent une conjonctivite.

Il existe également un certain nombre de signes non spécifiques de la maladie:

  • augmentation de la température corporelle (rarement supérieure à 38,5 ° C);
  • pâleur de la peau;
  • difficulté ou impossibilité totale de la respiration nasale;
  • gonflement;
  • diminution de l'appétit;
  • faiblesse, fatigue;
  • irritabilité;
  • les troubles du sommeil.

La frontite chez les enfants a tendance à se propager à d'autres sinus paranasaux (si elle a été isolée), ainsi qu'à se transformer rapidement en une forme chronique.

Diagnostique

Le diagnostic est posé sur la base des résultats des études suivantes:

  • collection d'anamnèse (présence d'une maladie respiratoire antérieure, sinusite d'une autre localisation, durée des manifestations, etc.);
  • examen objectif;
  • examen rhinoscopique (aide à déterminer la présence d'un processus inflammatoire dans la cavité nasale);
  • examen bactériologique des écoulements nasaux (permet d'identifier un agent infectieux, de déterminer sa sensibilité aux médicaments antibactériens);
  • test sanguin général et biochimique, analyse d'urine (détermine les signes du processus inflammatoire, vous permet d'évaluer l'état général du corps);
  • Examen aux rayons X (permet un diagnostic différentiel de la sinusite frontale purulente et des formes non suppuratives de la maladie, des lésions d'autres sinus, pour établir la présence d'une courbure de la cloison nasale);
  • imagerie par résonance magnétique ou tomodensitométrie (aide à identifier les caractéristiques anatomiques du nez et des sinus paranasaux et la prévalence du processus pathologique).

Si nécessaire, des études complémentaires peuvent être appliquées:

  • analyse cytologique du contenu de la cavité nasale;
  • scintigraphie;
  • thermographie;
  • diaphanoscopie, etc..

Tous les groupes d'âge sont également sensibles à la maladie, les hommes souffrent plus souvent de sinusite frontale que les femmes.

Diagnostic différentiel de la sinusite frontale avec maladies inflammatoires d'autres sinus paranasaux, névralgie du trijumeau, inflammation des membranes méningées, etc..

Traitement de la frontite

Le traitement de la sinusite frontale est choisi en fonction de la forme de la maladie, de la prévalence du processus pathologique, de l'âge, de l'état général du patient et d'autres facteurs.

La sinusite frontale aiguë est une indication d'hospitalisation dans un hôpital oto-rhino-laryngologique.

Pour réduire le gonflement de la muqueuse nasale et des sinus paranasaux afin de créer les conditions nécessaires à la sortie du contenu pathologique des sinus frontaux enflammés, des agents vasoconstricteurs locaux sont utilisés pour lubrifier les muqueuses de la cavité nasale (ces médicaments sont également utilisés sous forme de gouttes et de sprays). Après avoir enlevé l'œdème, des médicaments antiseptiques et anti-inflammatoires sont injectés dans les sinus.

Le traitement général de la sinusite frontale aiguë consiste en l'utilisation de médicaments antibactériens à large spectre, d'antihistaminiques et d'anti-inflammatoires.

En plus du traitement médicamenteux de la sinusite frontale, des méthodes physiothérapeutiques telles que la thérapie au laser, la thérapie UHF, l'électrophorèse avec des médicaments, etc. peuvent être utilisées..

Le plus dangereux est la forme purulente de la sinusite frontale, car avec un traitement inadéquat ou insuffisant, elle peut entraîner de graves complications.

Avec l'inefficacité du traitement conservateur, l'apparition de complications et une détérioration prononcée de l'état du patient, une intervention chirurgicale (trépanopuncture) est indiquée. Avec la trépanopuncture, la pénétration dans le sinus frontal est effectuée à travers la zone de l'os frontal de la plus petite épaisseur. La manipulation peut être effectuée de deux manières: en perçant le tissu osseux ou en forant. Après avoir éliminé la sécrétion pathologique, le sinus est lavé avec une solution antiseptique, traitée avec un médicament antibactérien et anti-inflammatoire. Avec un soin approprié du site de ponction, la ponction guérit sans cicatrice ni cicatrices. Dans certains cas, la chirurgie est réalisée par la méthode endoscopique. Si toutes les autres méthodes sont inefficaces, elles ont recours à la trépanation du sinus frontal: après avoir coupé la peau avec un scalpel, le sinus est ouvert, lavé avec un antiseptique, un tube en plastique est inséré dans le canal reliant le sinus frontal à la cavité nasale pour le drainage, puis l'incision est suturée.

Dans le traitement de la sinusite frontale chronique, l'approche générale est utilisée, cependant, le médicament antibactérien est sélectionné en tenant compte de la sensibilité de l'agent infectieux à celui-ci, un traitement anti-inflammatoire est effectué à l'aide de glucocorticoïdes. Des vitamines et d'autres agents sont prescrits pour aider à renforcer le système immunitaire. La physiothérapie (magnétothérapie, OVNI, etc.) fournit également un effet positif..

Le traitement de la sinusite frontale aiguë dure de plusieurs jours à une semaine, chronique - 1-2 semaines ou plus.

Complications et conséquences possibles

En l'absence du traitement nécessaire, la sinusite frontale aiguë peut se transformer en une forme chronique - c'est la complication la plus fréquente. La sinusite frontale peut également être compliquée par les conditions suivantes:

  • atrophie de la muqueuse nasale;
  • conjonctivite;
  • phlegmon de l'orbite;
  • diminution de l'acuité visuelle;
  • photophobie;
  • otite;
  • implication dans le processus inflammatoire d'autres sinus paranasaux;
  • état septique;
  • maux de tête persistants;
  • détérioration de l'odeur; et etc.

Une hypoxie chronique peut se développer dans le contexte d'une respiration nasale perturbée, en outre, cela peut conduire au syndrome d'apnée obstructive du sommeil («maladie d'apnée du sommeil»). L'implication dans le processus pathologique du nerf optique s'accompagne d'une diminution et, dans les cas graves, d'une perte de vision. Avec la propagation de l'inflammation profondément dans le crâne, des conditions potentiellement mortelles telles que la méningite rhinogène, un abcès cérébral, une encéphalite, une inflammation purulente des os du crâne, etc..

Prévoir

Avec un traitement opportun et adéquat, le pronostic est favorable. La forme chronique de la sinusite frontale peut suivre une évolution persistante avec des rechutes périodiques.

Les complications intracrâniennes de la sinusite frontale sont caractérisées par un pronostic défavorable et peuvent être fatales.

Frontit

La frontite (sinusite frontale) est une inflammation des muqueuses des sinus paranasaux situés dans l'os frontal. La maladie se développe généralement de manière aiguë dans le contexte d'une infection bactérienne ou virale. L'inflammation peut également survenir à la suite d'un traumatisme au visage et à la tête dans la zone du canal frontal-nasal. 1 Dans la sinusite frontale, la communication entre le sinus et le nez est altérée. 2 Le blocage se produit en raison d'un gonflement de la membrane muqueuse, d'une accumulation de pus et de liquide inflammatoire. En raison de ces processus, les mécanismes d'immunité locale sont perturbés. La frontite chez les adultes et les enfants, en l'absence de traitement rapide, devient souvent chronique. Dans ce cas, la maladie se poursuit avec des rechutes constantes. L'inflammation peut se propager à d'autres sinus paranasaux..

Formes de frontite

Selon la durée, il existe trois formes principales de sinusite frontale:

  • aigus - les symptômes persistent pendant moins de 4 semaines, aucune rechute n'est observée à l'avenir;
  • subaiguë - la durée de la maladie varie de 4 semaines à 3 mois;
  • chronique - les symptômes dérangent le patient pendant plus de 3 mois, des exacerbations de la sinusite frontale se produisent généralement dans le contexte du rhume (ARVI).

À son tour, la sinusite frontale aiguë est également divisée en deux types:

  • catarrhale - accompagné de congestion nasale et d'écoulement modéré, inconfort dans la région des sourcils; avec un traitement adéquat, une guérison complète se produit; en son absence, une transition vers une forme chronique est possible;
  • purulente - accompagnée de l'ajout d'une infection bactérienne et de l'accumulation de pus dans les sinus frontaux, cette forme de sinusite frontale est plus sévère et nécessite un traitement antibiotique.

Causes de la frontalite

La cause de la sinusite frontale peut être des bactéries pathogènes, des virus ou des champignons. Le plus souvent, l'inflammation des sinus frontaux est une complication de la rhinite aiguë (rhinite) avec ARVI. Il existe également les facteurs suivants qui contribuent au développement de cette maladie:

  • rhinite lente prolongée de nature infectieuse ou allergique;
  • excroissances adénoïdes;
  • hypertrophie des amygdales;
  • courbure de la cloison nasale (congénitale ou acquise);
  • diminution de l'immunité générale et locale;
  • blessure au nez;
  • la présence de foyers d'infection chronique dans le corps.

Symptômes de la sinusite frontale

Symptômes de la sinusite frontale aiguë 3

La maladie s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle jusqu'à 39 ° C et d'une vive douleur au front. Les sensations désagréables s'intensifient en se penchant en avant, en appuyant, y compris sur la zone de l'orbite. Il peut y avoir un gonflement des tissus dans le coin des yeux. Les principaux symptômes de la sinusite frontale comprennent également des maux de tête, de graves difficultés respiratoires nasales, un larmoiement abondant et une photophobie. L'écoulement nasal n'a pas d'odeur désagréable, aux stades initiaux de la maladie, ils sont séreux (aqueux, incolores), puis deviennent purulents (épais, jaunâtres ou verdâtres). Le nettoyage des sinus frontaux s'accompagne d'un soulagement de la maladie et d'un soulagement de la douleur. À l'examen physique, une rougeur et un gonflement de la membrane muqueuse de la conque nasale sont également observés..

Symptômes de la sinusite frontale chronique

Les manifestations de la maladie sont moins prononcées, mais inquiétantes pendant longtemps. La sinusite frontale chronique s'accompagne de douleurs pressantes et douloureuses au front. Les sensations désagréables sont aggravées par l'accumulation de pus dans les sinus. Une douleur aiguë survient lorsqu'une pression est appliquée sur le sourcil ou le coin interne de l'œil. L'écoulement nasal est purulent et dégage une odeur désagréable. En raison de leur écoulement dans la gorge pendant la nuit le matin, le patient est souvent inquiet d'une toux humide. Lorsque le corps est debout (debout, assis), l'écoulement nasal devient plus abondant. Un examen physique révèle une rougeur et un gonflement des muqueuses.

Diagnostic de la frontite 4

Recueillir l'anamnèse. Au cours de la conversation avec le patient, le médecin précise combien de temps dure l'écoulement nasal, s'il y a eu des épisodes de sinusite dans le passé, si des exacerbations sur fond d'infections virales respiratoires aiguës perturbent, si des polypes ou d'autres formations dans la cavité nasale ont été diagnostiqués.

Diagnostics instrumentaux. Pour identifier les signes d'inflammation, une rhinoscopie est effectuée - un examen visuel de la cavité nasale. Une radiographie des sinus frontaux est généralement nécessaire pour confirmer le diagnostic. En utilisant cette méthode, vous pouvez détecter la sinusite catarrhale et purulente, ainsi que clarifier la forme de la maladie. Si nécessaire, le médecin procède à un examen endoscopique de la cavité nasale afin d'évaluer l'état des muqueuses, d'identifier les polypes / végétations adénoïdes. Dans certains cas, une échographie des sinus paranasaux est prescrite.

Diagnostics différentiels. Avant de prescrire un traitement (procédures, antibiotiques et autres médicaments), il est important de confirmer avec précision la présence d'une sinusite frontale. Des symptômes similaires - douleur dans la région frontale - peuvent être accompagnés d'une névralgie du trijumeau. Cependant, avec cette pathologie, la douleur est paroxystique, aiguë et survient soudainement.

Traitement de la frontite

Traitement de la sinusite frontale aiguë

Avec un cours simple, la maladie peut être guérie en ambulatoire. Il est recommandé au patient de boire beaucoup de liquides et d'utiliser un certain nombre de médicaments. Une hospitalisation est nécessaire si le traitement ambulatoire est inefficace, le patient a développé des complications et une inflammation sévère. Avec un traitement adéquat, la guérison se produit généralement en 1 à 2 semaines. Un traitement plus long peut être nécessaire en cas de complications.

  • Thérapie médicamenteuse. Pour réduire l'enflure et la congestion nasale, des médicaments vasoconstricteurs sont prescrits (par exemple, de la gamme TIZIN®). Ils sont appliqués localement, aident à soulager la respiration nasale et la décharge des sécrétions des sinus frontaux. Votre médecin peut également vous recommander des antihistaminiques, en particulier si l'inflammation est associée à une rhinite allergique persistante. Si nécessaire, utilisez des sprays antibiotiques. Dans certains cas, des agents sont également prescrits pour fluidifier le mucus. Avec la sinusite purulente, un traitement antimicrobien systémique est nécessaire. Les antibiotiques pour les infections frontales sont généralement nécessaires pendant 7 à 10 jours. Même si les symptômes de la maladie disparaissent plus tôt, il est nécessaire de poursuivre le traitement prescrit..
  • Procédures. Dans le cadre du traitement de la sinusite frontale aiguë, un lavage nasal peut être réalisé selon la méthode du «coucou». Dans ce cas, le médicament est versé dans une narine au patient et le contenu est aspiré par l'autre narine à l'aide d'un instrument spécial. Pour empêcher le liquide de pénétrer dans la gorge, le patient dit "coucou", d'où le nom de la procédure. Au stade final du traitement, sous réserve d'une bonne évacuation des sécrétions des sinus frontaux, une physiothérapie est prescrite: UHF, électrophorèse, etc..
  • Chirurgie. Dans les cas graves, la trépanopuncture est effectuée pour éliminer le pus du sinus frontal, le rincer et administrer des médicaments. La ponction est réalisée par un chirurgien en milieu hospitalier. La procédure est indiquée pour le développement de complications oculaires ou intracrâniennes.

Traitement de la sinusite frontale chronique

Au stade aigu, les mêmes médicaments et procédures sont utilisés que dans la forme aiguë de la maladie. En outre, avec la sinusite frontale chronique, le rinçage du nez avec des solutions salines, le traitement des allergies concomitantes ou des foyers d'infection dans le corps est indiqué. Dans certains cas, les médicaments hormonaux stéroïdiens peuvent être utilisés strictement selon les directives du médecin pour aider à réduire l'inflammation. De plus, dans le cadre de la thérapie systémique, des traitements longs d'antibiotiques à faibles doses sont parfois prescrits (le traitement doit être effectué exclusivement sous la surveillance d'un spécialiste). Si toutes ces méthodes ne donnent pas un effet durable, en présence d'anomalies dans la structure de la cavité nasale, une opération endoscopique est réalisée. Il vise à corriger les défauts anatomiques à l'origine de la sinusite frontale.

Préparations de la gamme TIZIN® dans le traitement de la sinusite frontale

Dans le cadre du traitement complexe de la sinusite frontale chez l'adulte et l'enfant *, des préparations de la gamme TIZIN® peuvent être utilisées. Ils aident à réduire le gonflement des voies nasales et facilitent le passage des sécrétions de la sinusite paranasale causée par le rhume. Les fonds ont un effet vasoconstricteur. Ils sont disponibles sous forme de spray pratique qui facilite leur utilisation chez les enfants et les adultes.

Spray TIZIN ® Classic. C'est un médicament vasoconstricteur de dernière génération, qui contient le principe actif xylométazoline. Déjà 5 à 10 minutes ** après l'application, le spray aide à soulager la respiration nasale et l'écoulement des sécrétions des sinus paranasaux. L'action rapide ** du médicament est fournie en raison du fait qu'il va directement à la membrane muqueuse de la cavité nasale. TIZIN ® Classic dure jusqu'à 10 heures **. Le spray a une large zone de pulvérisation et un dosage précis. Convient aux enfants à partir de 2 ans *.

Vaporisez TIZIN ® Expert. C'est un médicament qui contient de l'acide hyaluronique en plus de la xylométazoline. Grâce à elle, le produit réduit non seulement la congestion nasale avec une efficacité accrue jusqu'à 25% ***, mais hydrate et restaure en outre **** la muqueuse nasale. Outre les avantages de la composition, TIZIN ® Expert dispose d'une spirale avec de l'argent 5 et 3K dans l'atomiseur, ainsi que d'un système de filtre, grâce auquel les bactéries n'entrent pas dans le flacon, ce qui réduit le risque d'infection secondaire *****. Ne contient aucun conservateur. Le médicament a un profil de sécurité élevé et convient aux enfants à partir de 2 ans * et aux adultes.

Complications après sinusite frontale

Parmi les principales complications de la sinusite frontale figurent la pharyngite et la rhinite fréquentes, la congestion nasale persistante, le syndrome d'apnée du sommeil (arrêt respiratoire à court terme). Ces conditions se développent généralement en raison d'un traitement retardé ou incorrect de la maladie. Un refus complet de traitement peut entraîner le développement de complications plus graves. Ceux-ci incluent la propagation de l'infection dans la cavité crânienne (abcès cérébral, encéphalite, méningite), inflammation purulente des os du crâne, septicémie. Si elles ne sont pas traitées, ces maladies mettent la vie en danger..

Prévention de la sinusite frontale

Les principales mesures pour prévenir l'inflammation des sinus frontaux comprennent:

  • traitement rapide et complet du rhume (ARVI);
  • exclusion de l'hypothermie;
  • durcissement;
  • élimination des polypes, kystes et autres formations dans la cavité nasale;
  • régime équilibré;
  • rejet des mauvaises habitudes.

* TIZIN ® Classic et TIZIN ® Expert à la dose de 0,05% pour les enfants de 2 à 6 ans, à la dose de 0,1% pour les enfants de plus de 6 ans et les adultes.

** Le médicament commence à agir en 5 à 10 minutes, l'effet dure jusqu'à 8 à 10 heures, selon les instructions d'utilisation médicale de TIZIN ® Classic.

*** Castellano, Mouton. Activité décongestionnante des nouvelles formules de xylométazoline: une étude en double aveugle, randomisée, contrôlée par placebo avec une étude dose-réponse // Préparations dans des études expérimentales et cliniques. 2002. XXVIII (1): 27 - 35.

**** A. B. Malakhov 1, MD, DSc, Professeur, S. I. Shatalina 1, Ph.D., I. A. Dronov 1, Ph.D., M. A. Malakhova Kapanadze 2, A. R. Denisova 1, Ph.D. 1 Première université médicale d'État de Moscou. IM Sechenov, 2 Hôpital du district central de Kolomna (région de Moscou). Décongestionnants topiques dans le traitement des infections respiratoires aiguës chez les enfants.

***** Uniquement pour les produits TIZIN ® Expert de la gamme TIZIN ®. La désactivation des bactéries se produit dans le flacon. La spirale du pulvérisateur contient de l'argent, qui a des propriétés bactériostatiques pour empêcher les bactéries de pénétrer dans la préparation. Pas une propriété de drogue.

  1. Karpishchenko S.A., Bolozneva E.V., Goreva E.A. Frontotomie de révision endoscopique du sinus opérée avec accès externe. Première université médicale d'État de Saint-Pétersbourg nommée d'après I.I. I.P. Pavlova, Saint-Pétersbourg. Médecine pratique. Avril 2016; 2 (94). Volume 2: 15-17.
  2. Adam S. DeConde, Timothy L. Smith. Résultats après chirurgie des sinus frontaux: une revue factuelle. Cliniques oto-rhino-laryngologiques d'Amérique du Nord. 2016 août; 49 (4): 1019-1033.
    Adam S. DeConde, Timothy L. Smith. Résultats après chirurgie des sinus antérieurs: une revue factuelle.
  3. Société russe des rhinologues. Rhinosinusite aiguë: directives cliniques. Edité par A.S. Lopatin Moscou, 2017: 7-12.
  4. Boykova N.E. Le concept moderne de thérapie pour les maladies inflammatoires aiguës et chroniques de la cavité nasale et des sinus paranasaux chez les enfants.
    Centre scientifique et clinique du FSBI d'oto-rhino-laryngologie de l'Agence fédérale médicale et biologique de Russie, Moscou. Conseil médical, 2018 (11): 66-71.
  5. Shevchik E.A., Morozova S.V. École d'oto-rhino-laryngologie. Principes de traitement de la rhinosinusite aiguë. Première université médicale d'État de Moscou. LEUR. Sechenov. Conseil médical, 2016 (17): 50-55.

Quelle est la différence entre la sinusite frontale et la sinusite et comment traiter l'évolution articulaire des maladies

Les processus inflammatoires qui se forment dans les sinus paranasaux sont appelés sinusite. La sinusite et la sinusite frontale sont des types de sinusite qui surviennent sous l'influence de micro-organismes ou de virus. Le plus souvent avec la sinusite, la sinusite apparaît et, en deuxième lieu, en termes de fréquence de l'inflammation de la membrane muqueuse des sinus, la sinusite frontale. Ces deux types de maladies présentent un certain nombre de symptômes similaires, qui peuvent être utilisés pour déterminer lequel des sinus est enflammé. De plus, la sinusite frontale et la sinusite apparaissent parfois en même temps..

Développement de la sinusite

Les principaux agents responsables de la sinusite sont Haemophilus influenzae, les pneumocoques. Les complications après un nez qui coule, des infections et des rhumes peuvent provoquer une inflammation du sinus paranasal. La cause la plus fréquente de sinusite est le rhume. L'inflammation dans la sinusite entraîne un œdème, une contraction des capillaires, qui empêche le contenu accumulé des sinus de s'échapper. La production régulière de mucus stagne dans les cavités, ce qui conduit au développement d'une microflore pathogène. En raison de l'inflammation des parois muqueuses des sinus, une sinusite frontale et une sinusite se produisent souvent. Les maladies sont de 2 types: aiguës, chroniques. Quelle est la différence entre ces deux maladies?

La frontite est un processus inflammatoire du sinus frontal qui apparaît à la suite d'une infection bactérienne (très rarement virale, fongique) dans les sinus paranasaux. Le développement d'une inflammation infectieuse apparaît en raison d'une faible immunité, de végétations adénoïdes, de blessures au nez.

La sinusite est une inflammation de la membrane muqueuse maxillaire (maxillaire) du sinus, située autour du nez. L'inflammation des sinus maxillaires est souvent due à des dents malades. Les micro-organismes résidant dans les dents endommagées entraînent une suppuration. Les végétations adénoïdes peuvent également provoquer une sinusite (plus souvent chez les enfants, car elles ont beaucoup plus souvent une inflammation des amygdales nasopharyngées).

Similitude des symptômes

Un nez qui coule est le principal symptôme de la sinusite et de la sinusite frontale. Il est à noter que tous les écoulements nasaux ne sont pas une inflammation des sinus paranasaux..

Symptômes similaires des deux sinusites:

  • les micro-organismes se multipliant dans le foyer enflammé sécrètent des toxines, ils pénètrent dans la circulation sanguine et entraînent une intoxication du corps;
  • le pus accumulé, qui ne quitte pas complètement les sinus, contribue à l'expansion de la cavité, ainsi qu'à l'irritation des terminaisons nerveuses;
  • des signes d'intoxication se manifestent par une sinusite et une frontaleite: des maux de tête, une augmentation de la température corporelle est possible; faiblesse, léthargie; diminution de l'appétit.

Avec une évolution bénigne de la maladie, les signes d'intoxication peuvent être invisibles, seule la fatigue est ressentie. Mais avec une inflammation avec du pus accompagné, l'intoxication sera assez prononcée.

La sinusite frontale ou sinusite est caractérisée par une sécrétion de mucus et une difficulté à respirer. En raison de dommages à la ventilation dans les sinus enflammés, il n'y a pas de libre passage d'air et la sécrétion purulente accumulée quitte les voies nasales.

Différence de symptômes

Bien que ces deux pathologies aient des similitudes communes, elles présentent également certaines différences, selon lesquelles le médecin traitant peut déterminer le bon diagnostic..

  1. Maux de tête. La douleur dans la frontaleite est ressentie dans la région du front, en particulier une douleur intense, se manifeste juste au-dessus de l'arête du nez. La douleur avec la sinusite est ressentie sur les côtés du nez, ainsi que dans les pommettes et se dégage vers les tempes. Si les sinus maxillaires sont enflammés, la douleur augmente considérablement lorsque la tête est inclinée vers le bas. La pathologie des sinus frontaux provoque des douleurs avec des vibrations (conduite) ou des mouvements de la tête.
  2. L'apparition d'un œdème externe. L'inflammation associée à la sinusite provoque un gonflement sous les yeux et la paupière inférieure peut gonfler. Et avec la sinusite frontale, un gonflement apparaît sur la paupière supérieure, dans le front ou au-dessus des sourcils.
  3. Décharge des voies nasales. Le mucus est initialement transparent, puis il devient jaunâtre en raison de l'accumulation de pus. Chez les patients atteints de sinusite frontale, le nez est complètement bloqué et le mucus ne peut pas être séparé (le gonflement de la connexion entre le sinus frontal et le passage nasal est bloqué).

Il est à noter que la sinusite frontale est plus difficile, car la sortie de mucus est difficile en raison de modifications anatomiques des sinus frontaux. Il y a des risques de complications associés au cerveau.

Vous pouvez distinguer vous-même ces deux sinusites.

  1. Avec sinusite:
  • une voix nasale, une perte d'odeur se forme;
  • l'appétit est sensiblement réduit (surtout si l'inflammation s'est étendue aux sinus ethmoïdes);
  • en tournant ou en inclinant la tête, la douleur augmente;
  • des maux de tête apparaissent, irradiant vers l'arête du nez, le front, les dents.
  1. Devant:
  • des douleurs apparaissent lorsque vous appuyez sur la zone située au-dessus du sourcil (s'il y a une inflammation, la douleur qui en résulte durera longtemps);
  • larmoiement, photophobie et déficience visuelle partielle apparaissent en regardant une lumière vive.

Souvent, un processus inflammatoire combiné du sinus maxillaire et frontal se forme, ce qui conduit à une sinusite frontale.

Traitement de la sinusite et de la sinusite frontale

Il existe deux méthodes de traitement: conservatrice, chirurgicale. Le traitement principal de la sinusite est une antibiothérapie systémique et une thérapie locale..

Traitement conservateur de la sinusite

Le traitement conservateur de la sinusite ne diffère pratiquement pas du traitement de la sinusite frontale et est effectué de la même manière:

  • le traitement avec des agents antibactériens, des antibiotiques pour la sinusite frontale, ainsi que la sinusite sont sélectionnés individuellement pour chaque patient (le choix dépend de l'agent causal de la maladie, de l'intolérance à l'un des composants constitutifs du médicament, des réactions allergiques, etc.);
  • l'utilisation de sprays, de gouttes nasales à effet vasoconstricteur, d'irrigation, de rinçage du passage nasal avec une solution saline (Naphtizin, Nazivin) est également efficace;
  • pour réduire les poches, des anti-inflammatoires, des antihistaminiques sont utilisés (Zirtek, Zodak);
  • l'utilisation de médicaments pour liquéfier et drainer le mucus;
  • médicaments qui augmentent l'immunité (synthétiques, à base de plantes);
  • les médicaments antipyrétiques sont pris à des températures élevées;
  • physiothérapie (inhalation, UHF, phonophorèse).

Un traitement conservateur avec des antibiotiques et d'autres médicaments pour la sinusite ou la sinusite frontale peut être utilisé à domicile, mais avant cela, il est conseillé de consulter un spécialiste.

Thérapie chirurgicale

La chirurgie est pratiquée lorsque le traitement conservateur n'a apporté aucun résultat. Avec des polypes ou des formations dans le nez, des sinus paranasaux, une ponction (ponction) est effectuée.

Le but de toute opération est de nettoyer les sinus du contenu pathogène existant: champignons, polypes, corps étrangers, etc. Pendant la procédure, le canal naturel entre le passage nasal et le sinus se dilate, ce qui contribue à améliorer le drainage dans la cavité nasale. Vous pouvez également supprimer un secret pathologique à l'aide d'un cathéter spécial. Il existe d'autres méthodes de thérapie: selon Riedel, Jansen-Ritter, Killian, etc. Ces méthodes conviennent au traitement de la sinusite frontale et de la sinusite.

Frontite - symptômes et traitement chez l'adulte

Parfois, le traitement n'aide pas avec un rhume. La morve ne passe pas et, de plus, elle acquiert une odeur désagréable. Maux de tête aggravés par le mouvement. En contactant une polyclinique, le médecin diagnostique "Frontitis". Qu'est-ce que la sinusite frontale et en quoi est-elle dangereuse?

Ce que c'est?

La sinusite frontale est le latin pour la sinusite frontale. Les médecins appellent cela une sinusite frontale ou une inflammation des sinus frontaux. La proximité des sinus avec le cerveau, ainsi qu'avec le système veineux communicant, s'ils sont enflammés, peut entraîner de graves complications.

Il a été remarqué que la maladie de la sinusite frontale apparaît plus souvent chez les jeunes hommes. C'est en eux, à cause de la négligence du rhume, que se développent de dangereuses complications. Dans tous les cas, cette maladie appartient au type de sinusite le plus dangereux..

Types de sinusite frontale par localisation, cours, étiologie

Ce qui caractérise la sinusite frontale, ses symptômes et son traitement chez l'adulte. Le plus souvent, les agents pathogènes bactériens sont à blâmer pour l'apparition de cette maladie. Ce sont eux qui provoquent - la frontite. Mais il y a beaucoup d'autres raisons, car cette maladie a plusieurs types..

Quels sont les signes de la sinusite frontale chez l'adulte, ses symptômes et ses causes, sont indiqués dans le tableau suivant:

MaladieSymptômesCause de l'événement
Vue de forme de flux
Sinusite frontale frontale aiguëLes sensations douloureuses à l'avant de la tête augmentent ou se dissipent. Après s'être mouché, ils disparaissent pendant un moment. Lorsque vous tournez et inclinez la tête, des douleurs aiguës apparaissent.Apparaît en raison d'ARVI et d'une hypothermie générale du corps.
Sinusite frontale chroniqueCéphalée épisodique et subtile. Sensation de plénitude dans la cavité nasale. Perte d'odeur. Morve abondante avec une odeur pourrie.Apparaît après la maladie de la sinusite et des ARVI. La variante purulente commence généralement lorsque le traitement est ignoré ou lorsque la frontale catarrhale est auto-médicamentée.
Type par étiologie
Frontite catarrhale exsudativeDouleur au front, aux tempes, autour des yeux. Légère montée en température. Parfois des poches apparaissent sous les yeux, gonflement douloureux.C'est le stade initial de la maladie. La sinusite frontale exsudative apparaît en raison de diverses infections, ainsi qu'en cas de réactions allergiques aux composants de l'allergène inhalé.
Sinusite frontale purulente exsudativeMaux de tête devant le front. Fièvre, la respiration nasale est difficile, il y a un écoulement vert du nez, il y a une faiblesse.Se développe en raison d'un traitement inadéquat et de l'impossibilité de libérer l'exsudat.
Sinusite frontale avec traumatismeMaux de tête, sensation de nausée, nez distendu.Courbure de la cloison nasale, traumatisme du crâne facial.
Frontite fongiqueC'est une maladie lente qui provoque des maux de tête, une congestion nasale et une sensation d'essoufflement..Maladies inflammatoires chroniques. Hypovitaminose. Diminution générale des défenses de l'organisme.
Vue de l'emplacement
Frontite droite ou gaucheÉcoulement muqueux vert d'une narine.
Températures atteignant 39 degrés, maux de tête débilitants. Avec la frontaleite droite, l'inflammation est concentrée dans le sinus frontal droit, et vice versa.
Ces maladies apparaissent en raison d'un traumatisme facial et d'une diminution de l'immunité. La sinusite frontale bilatérale prolongée est lourde de rechutes.
Frontite bilatéraleDouleur bilatérale dans la région frontale-occipitale, a un caractère compressif terne, irradie vers d'autres endroits.

Causes de la sinusite frontale

La frontite a une variété de causes, les symptômes et la gravité de la maladie en dépendent. Les principaux facteurs de risque impliqués dans l'apparition de la sinusite frontale aiguë sont:

  • infections non traitées - porteuses de bactéries;
  • facteurs anatomiques: défauts du nez et blessures au visage;
  • végétations adénoïdes;
  • polypose nasale;
  • réactions allergiques.

Frontite - qu'est-ce que c'est, pour quelles raisons principales apparaît-elle et comment la maladie évolue:

Infection

La sinusite frontale aiguë est généralement précédée d'infections virales des voies respiratoires supérieures. Les passages du sinus frontal deviennent également enflammés par une infection fongique. L'infection se produit généralement par le sang. Les céphalées fongiques sont souvent sans fièvre. Par conséquent, les malades associent la sinusite frontale à d'autres maladies et ne sont pas traités.

Facteurs anatomiques

Les courbures congénitales ou acquises du nez peuvent entraîner une inflammation des sinus frontaux. Souvent, la maladie coule secrètement, car avec des troubles anatomiques, la sinusite frontale se produit souvent sans écoulement nasal.

Végétations adénoïdes

Les végétations adénoïdes sont des formations de tissu lymphoïde situées dans le nasopharynx. Le patient s'inquiète pour la tempe, une sensation de mucus s'écoulant à l'arrière du pharynx. De plus en plus gros, les végétations adénoïdes bloquent le canal reliant le sinus paranasal au passage nasal. Traiter l'inflammation des sinus frontaux causée par les végétations adénoïdes, principalement par chirurgie.

Polypes nasaux

Les polypes dans le nez apparaissent en raison de processus inflammatoires chroniques, à la suite desquels la muqueuse nasale se développe. Ils ressemblent à des pois ou à des raisins. Les polypes provoquent un gonflement, des difficultés respiratoires, bloquant l'écoulement du mucus des sinus, ce qui provoque une inflammation des sinus frontaux.

Allergie

L'écoulement nasal prolongé lié à une allergie provoque une accumulation de mucus et obstrue la sortie nasopharyngée. En raison de la stagnation prolongée de la morve, le nasopharynx devient enflammé et conduit à une sinusite frontale. Éliminer la source de l'allergène avant de commencer le traitement.

Souvent, le problème est qu'il y a plusieurs raisons à la fois et que le médecin ne peut pas immédiatement poser le bon diagnostic..

Symptômes d'inflammation des sinus frontaux

Les manifestations externes de la sinusite frontale chez les enfants sont perceptibles à l'œil nu, mais les symptômes de la sinusite frontale chez les adultes ne sont pas toujours prononcés. Ils sont souvent mélangés avec des signes d'accompagnement..

La sinusite frontale aiguë présente les symptômes suivants:

  • trouble de la respiration nasale;
  • écoulement purulent du nez;
  • haute température;
  • maux de tête intenses, généralement pires le matin. Ils disparaissent lorsqu'ils sont soufflés et reprennent lorsque les voies nasales sont remplies de mucus;
  • rougeur de la peau;
  • gonflement du front;
  • "Nager" des yeux du côté du sinus enflammé;
  • faiblesse, fatigue, diminution de l'appétit;
  • apathie;
  • nasalité.

Si vous n'y prêtez pas attention, la maladie peut devenir chronique..

Les symptômes de la sinusite frontale sous forme chronique sont plus faibles. Parfois, ils peuvent être exprimés sous la forme d'un léger malaise ou apporter de grandes souffrances au patient..

Les symptômes chroniques comprennent:

  • gonflement de la muqueuse nasale;
  • douleur pressante dans le front;
  • difficulté à respirer par le nez;
  • le matin, sans signes de morve froide, abondante avec une odeur désagréable apparaît;
  • fatigue, dépression.

Cette maladie est loin d'être inoffensive, elle n'apporte pas seulement de l'inconfort à la vie du patient, son évolution chronique conduit à des complications potentiellement mortelles de la sinusite frontale.

Diagnostique

Un diagnostic rapide et un traitement approprié de la sinusite frontale aiguë sont importants pour prévenir le développement de complications..

Pour détecter la maladie, une rhinoscopie est effectuée. L'étude est réalisée à l'aide d'un spéculum nasopharyngé et d'un spéculum-dilatateur nasal. Si une forme chronique est suspectée, la présence de polypes est détectée.

Si cela ne permet pas d'obtenir une image générale de la maladie, les éléments suivants sont envoyés pour clarifier le diagnostic du patient:

  • pour un test sanguin général;
  • semer l'écoulement des sinus pour identifier le type d'agent pathogène et déterminer le degré de sensibilité du patient aux médicaments antibactériens;
  • tomodensitométrie et IRM des sinus. Il s'agit du diagnostic le plus instructif pour détecter une infection fongique;
  • Rayons X qui montreront la nébulosité et les niveaux de liquide d'air à l'intérieur du sinus
  • Échographie des sinus paranasaux;
  • endoscopie vidéo pour déterminer la forme anatomique du nasopharynx.

Si nécessaire, nommez un examen supplémentaire.

L'infection frontale est-elle contagieuse?

Souvent, les patients et leurs proches se demandent si la sinusite frontale est contagieuse. De nombreux médecins affirment que la sinusite frontale n'est pas contagieuse. Mais dans le cas d'une forme virale et bactérienne, qui s'accompagne de symptômes d'une infection respiratoire, il est préférable de limiter la communication du patient avec d'autres personnes.

Traitement médical de la sinusite frontale

Si vous soupçonnez une sinusite frontale, vous devriez consulter un oto-rhino-laryngologiste. Dans une maladie telle que la sinusite frontale, les symptômes et les principes du traitement chez l'adulte sont différents dans chaque cas..

Traitement avec des préparations pharmaceutiques

Pour les infections frontales, le traitement chez l'adulte se limite souvent à des médicaments. Quoi et comment traiter la sinusite frontale doit être décidé par le médecin.

Habituellement, les médecins prescrivent:

  1. Remèdes vasoconstricteurs locaux pour soulager l'œdème. Les médicaments nasaux aident à réduire l'enflure, à améliorer le drainage du mucus des sinus et à prévenir la suppuration. Ce sont des sprays et des gouttes: Nazivin, Tizin, Rinostop. Les huiles essentielles ont un effet hydratant supplémentaire.
  2. Médicaments antiallergiques. Pour réduire le gonflement du nez et soulager les allergies, ils sont simultanément prescrits: Diphenhydramine, Suprastin, Diazolin. Ils sont bons pour prévenir et traiter les symptômes d'allergies. Pour éliminer le pus épais du sinus frontal, ACC-Long est prescrit.
  3. Préparations de sulfanilamide. Si les antibiotiques sont contre-indiqués au patient ou sont contre leur utilisation, Sulfadimezin, Norsulfazole, Etazole sont prescrits. Ils ont de puissants effets antimicrobiens.
  4. Analgésiques: Kalpol, Nurofen, Askofen-P, Analgin.
  5. Les antibiotiques Les médicaments de ce groupe sont prescrits sur la base des résultats des tests. Ils n'aident que contre les infections bactériennes et peuvent nuire si la maladie est causée par d'autres problèmes..

Dans la forme chronique, le traitement est effectué avec des antibiotiques étroits: ampicilline, pénicilline, amoxiclav, clarithromycine. Au cours de l'évolution aiguë de la maladie, des médicaments à large spectre d'action sont généralement prescrits: Augmentin, Flemoxin Solutab, Ceftriaxone, Sumamed.

Après un traitement antibiotique, des probiotiques sont pris pour maintenir la microflore intestinale et augmenter l'activité du système immunitaire: Florastol, Trilakt, Probiovit, Linex.

Procédures de physiothérapie

Pour accélérer la récupération, en plus du traitement médicamenteux, ils sont prescrits:

  • électrophorèse (effet sur les sinus avec courant électrique);
  • thérapie au laser et ultrasons;
  • quartzage.

Ces procédures réchauffent bien la cavité frontale, soulagent l'inflammation et améliorent la circulation sanguine..

Pour se rincer le nez dans les établissements médicaux, utilisez la procédure "coucou". Cette méthode est basée sur le drainage sous vide. Une sonde est insérée dans la cavité nasale, qui aspire la morve et le liquide médicinal les ramollit. C'est un traitement très efficace pour la sinusite frontale..

Dans quels cas une crevaison est-elle faite?

La ponction frontale (ponction) est une petite opération. Pour identifier le site exact de ponction, le patient est envoyé pour une radiographie pour étudier la structure des sinus frontaux. Une ponction est faite à travers la cavité nasale ou le front.

Après élimination des accumulations purulentes de la sinusite frontale, le site de ponction est lavé et des médicaments sont administrés. Ensuite, des points sont appliqués. La perforation à l'avant vous permet de vous débarrasser du contenu purulent. La frontite peut-elle être guérie sans ponction?

Homéopathie

Un homéopathe expérimenté peut aider même dans les cas avancés. Habituellement, pour la sinusite frontale aiguë, les éléments suivants sont prescrits:

  • Euphorbium compositum Nazentropfen C - combat toutes les manifestations de la sinusite frontale;
  • Cinnabsin - liquéfie la décharge et améliore leur écoulement du sinus maxillaire;
  • Aloe plus gouttes pour administration orale pour améliorer l'état du patient.

Pour la frontaleite chronique, les produits suivants sont recommandés: Mercurius Silicea, Kalium Yodatum, Solubilis.

La posologie des médicaments homéopathiques est à la discrétion du médecin, en fonction de la gravité de la sinusite frontale.

Hirudothérapie

Le traitement ne peut être effectué que par un médecin spécialisé dans le traitement des sangsues. Il met des sangsues sur l'arête du nez et du front pour aspirer le liquide stagnant..

Traitement avec des recettes folkloriques

Le traitement de la sinusite frontale chez l'adulte peut être complété par des méthodes alternatives, mais les résultats du traitement à domicile doivent être surveillés par le médecin traitant..

Inhalation

La vapeur chaude peut aider à hydrater vos sinus. Utilisez deux recettes folkloriques efficaces:

  1. Ajoutez quelques gouttes de menthol au bouillon de laurier. Couvrez votre tête avec une serviette et respirez sur la vapeur. Cette procédure aidera à éliminer le mucus dans le nez..
  2. Les inhalations avec du bouillon de pommes de terre bouilli dans la peau sont très populaires. Vous pouvez ajouter une goutte de baume "Doctor Mom". Compléter avec du bouillon chaud pendant qu'il refroidit.

Rincer le nez

Lors du traitement avec des remèdes populaires, le nez est d'abord lavé. Cette méthode n'est pas très agréable, mais efficace. Il soulage le mucus purulent, tue les bactéries, soulage l'inflammation.

Comment préparer des solutions de rinçage nasal:

  • Prenez une boule d'herbes hachées: romarin sec, calendula, thym et sauge, ajoutez une cuillerée de sel et trois gouttes d'huile de sapin. Remplissez avec un verre d'eau chaude. Il est nécessaire de se rincer le nez avec cette solution plusieurs fois par jour. Il aide à soulager les poches, désinfecte et adoucit les croûtes nasales.
  • Une cuillère-mesure d'herbe de millepertuis hachée à sec (5 g) est versée avec un verre d'eau bouillante, insister. Rincez-vous le nez au moins 3 fois par jour. Le thé au millepertuis tue les germes et réduit le gonflement des voies nasales.

Comment se rincer le nez soi-même

Il est pratique de rincer au-dessus de l'évier à l'aide d'une petite seringue. Inclinez votre tête et versez le liquide dans la direction opposée à l'inclinaison: d'abord dans la narine gauche et vice versa. Après une telle procédure, le patient commence à se sentir mieux..

Jus nasaux

Les jus de certaines plantes sont riches en phytoncides qui détruisent diverses infections et bactéries. Les guérisseurs traditionnels recommandent:

  • verser dans le nez le jus de radis noir mélangé au miel de tilleul;
  • Congelez les feuilles d'aloès au congélateur. Ensuite, broyez-les et pressez le jus. Avant l'instillation, diluer avec de l'eau tiède dans des proportions 1: 2.

Ce sont des méthodes très efficaces pour tout type de sinusite..

Les pommades pour la sinusite frontale sont très efficaces:

  • hachez une gousse d'ail, ajoutez un peu de graisse de porc, une cuillerée de miel au gruau, mélangez le tout et mettez un pansement sur votre front;
  • dans la pommade de Vishnevsky, ajoutez une cuillère à soupe dans des proportions égales: huile d'argousier, alcool et miel. Enroulez le flagelle du bandage, trempez-le dans la pommade et mettez-le dans le nez pendant quelques minutes.

En outre, la médecine traditionnelle pour les maux de tête sévères recommande de manger des agrumes, des asperges et des pêches. Ils contiennent du glutathion, un antioxydant qui régule la pression à l'intérieur des sinus..

Caractéristiques du traitement de la sinusite frontale chez la femme enceinte

Si une sinusite frontale est détectée pendant la grossesse, il est nécessaire d'éliminer de toute urgence les foyers d'inflammation. La maladie peut être transmise au fœtus. Les tactiques de traitement ne doivent être prescrites que par un médecin, car de nombreux médicaments peuvent causer des dommages irréparables à un enfant à naître.

Complications de la maladie

La méningite est l'une des complications intracrâniennes importantes de la sinusite frontale aiguë. L'ostéomyélite est une autre des conséquences graves de la sinusite frontale. Si l'infection se propage à l'orbite oculaire, des problèmes de vision peuvent se développer, conduisant parfois à une cécité permanente. Pour éviter cela, une opération est nécessaire.

Souvent, l'infection se propage au sinus caverneux, provoquant une thrombophlébite ou une inflammation du cerveau.

La prévention

Vous pouvez aider à prévenir les problèmes associés à la sinusite frontale en prenant les mesures préventives suivantes:

  • renforcer le système immunitaire;
  • boire beaucoup d'eau;
  • mangez des aliments sains;
  • tempérer le corps.

La prévention de la sinusite frontale pendant les épidémies est très importante. Pour ce faire, vous devez vous laver les mains avant de manger et après être allé aux toilettes. Lorsque vous sortez, utilisez un équipement de protection individuelle pour ne pas être infecté. En observant les mesures pour prévenir la sinusite frontale, vous pouvez éviter cette maladie désagréable..