loader

Principal

Bronchite

Pourquoi la muqueuse nasale sèche apparaît et comment y faire face

Bonjour, chers lecteurs de blog! Beaucoup d'entre vous ont probablement souffert d'une maladie que la médecine interprète comme une sécheresse du nez ou de la muqueuse nasale. Une sensation désagréable, accompagnée de congestion nasale, parfois d'un côté ou de l'autre.

Il y a souvent une sensation de brûlure et des démangeaisons, des croûtes dans le nez, du dessèchement sévère, une fine membrane muqueuse se fissure, ce qui entraîne la libération de sang. Tous ces signes provoquent une gêne, interfèrent avec un sommeil réparateur..

Un nez sec provoque des douleurs et rend difficile la purification de l'air que nous respirons. La surface épithéliale sèche ne peut pas retenir les particules de poussière, les virus, les bactéries et ils pénètrent dans le système respiratoire.
La muqueuse nasale sèche peut être le symptôme de nombreuses maladies et affections, telles que: les allergies, l'hypothyroïdie ou la rhinite du nez. La sécheresse de la muqueuse nasale survient souvent chez un enfant.

Causes de la sécheresse de la muqueuse nasale.

Les causes les plus courantes de la muqueuse nasale sèche sont:

Air sec. Être dans un environnement avec une faible humidité de l'air. En règle générale, dans une pièce climatisée ou en hiver, dans une pièce sans ventilation, ainsi qu'un long séjour à des températures élevées. Si l'humidité de l'air ne dépasse pas 30%, elle endommage la muqueuse nasale. Une humidité insuffisante contribue également à la sécheresse du nez chez les enfants..

Une petite quantité d'eau potable. La situation est aggravée par l'utilisation de quantités insuffisantes de liquide. En règle générale, après le réveil, il y a une douleur dans la région nasale, la membrane muqueuse est recouverte de croûtes sèches dans le nez, des saignements se produisent souvent après une tentative de les enlever. Peut aller jusqu'au blocage des voies nasales, entraînant une respiration buccale.

Mauvaises habitudes et environnement. Le dessèchement des muqueuses du nez est également favorisé par de mauvaises habitudes, comme fumer ou travailler dans des conditions de poussières élevées, ce qui contribue à la sécheresse. Si le travail est lié à des matériaux de construction, des réactifs chimiques, il est préférable d'utiliser un respirateur.
Plus il y a de substances dans le nez, plus le filtre à air à membrane muqueuse doit fonctionner activement. Par conséquent, les groupes professionnels vulnérables comprennent: les travailleurs des usines chimiques, les coiffeurs, les artistes, les ouvriers du bâtiment et même les vendeurs..

Les maladies infectieuses provoquent une perturbation des muqueuses. Il y a souvent un dessèchement de la membrane muqueuse de la gorge, à la suite d'infections antérieures. Le séchage de la membrane muqueuse apparaît chez une personne qui a récemment guéri un rhume.

L'usage de drogues. Ceci est facilité par l'utilisation de médicaments populaires contre le rhume, qui contiennent de l'oxymétazoline ou de la xylométazoline. Ces substances provoquent le rétrécissement des vaisseaux sanguins à l'intérieur du nez, ce qui soulage et réduit la quantité de décharge. Mais leur utilisation pendant plus de 5 à 7 jours perturbe tellement l'apport sanguin au nez qu'il en résulte une violation de l'hydratation nécessaire de la muqueuse nasale.

causes du nez sec

Ajustement hormonal. La sécheresse apparaît souvent dans la gorge et le nez chez les personnes âgées, non seulement en raison de l'amincissement de la membrane muqueuse, mais également pendant la ménopause, en raison de changements hormonaux dans le corps. Pour la même raison, il survient chez les femmes enceintes..

L'épithélium nasal sec peut être le signe de nombreuses autres maladies et affections, telles que:

  • le syndrome de Sjogren,
  • allergie,
  • rhinite du nez, en particulier chez les personnes après une chirurgie du septum nasal,
  • hypothyroïdie,
  • Granulome de Wegener,
  • carence en vitamines et en fer,
  • infections fréquentes et récurrentes, en particulier les infections fongiques,
  • utilisation à long terme d'antihistaminiques.

Toutes ces raisons perturbent les fonctions de base et importantes de la membrane muqueuse, et elles sont nombreuses.

Les principales fonctions de la muqueuse nasale

La muqueuse nasale est le début des voies respiratoires. C'est ici que l'air inhalé arrive en premier. L'odorat n'est qu'une des nombreuses fonctions que remplit la cavité nasale. Toutes les substances aromatiques se dissolvent dans la membrane muqueuse, recouvrant les terminaisons nerveuses des nerfs olfactifs. Le sens de l'odorat vous permet non seulement de profiter des parfums de parfums ou de plats délicieux, mais protège également de nombreux dangers.

Une autre fonction du nez est la purification de l'air. Grâce à l'épithélium spécifique, équipé de poils microscopiques qui agissent comme un filtre, la plupart des impuretés et impuretés sont absorbées, de sorte qu'elles ne pénètrent pas dans les alvéoles délicates, qui sont rapidement endommagées. De plus, l'air dans le nez est réchauffé, ce qui est particulièrement important en hiver..

La muqueuse nasale est similaire aux lingettes humides, en raison de leur action, l'air humidifié et chauffé n'irrite pas les voies respiratoires et, lorsqu'il pénètre dans les poumons, dégage de l'oxygène nécessaire à la vie de chaque cellule du corps humain.

La membrane muqueuse, remplissant des fonctions métaboliques actives, subit un nettoyage et une régénération rapides, est un organe multifonctionnel, il est donc important de surveiller son hydratation..

À quoi peut conduire une violation de la membrane muqueuse chez un enfant?.

Il est nécessaire de surveiller en permanence l'état de l'épithélium chez un enfant de moins d'un an, en particulier en hiver, lorsque l'air des appartements est sec. L'air sec provoque une congestion nasale, des brûlures et des démangeaisons.

  • Les bébés endurent cet inconfort par caprices, des difficultés à s'endormir, ils peuvent même perdre du poids.
  • La fonction de filtration du nez est altérée et peut provoquer une maladie avec infections virales.
  • Il y a eu des cas d'augmentation de la pression intracrânienne chez les bébés, d'hypoxie et de troubles nerveux.

Que peut causer un nez sec chez la femme enceinte?.

Les statistiques confirment qu'environ 30% des femmes enceintes sont confrontées à ce problème. Certaines femmes souffrent de ces symptômes tout au long de leur grossesse. La raison principale de ces manifestations est une modification de la fonction hormonale..

En règle générale, il se traduit par un léger gonflement de la membrane muqueuse, un essoufflement. Pendant la grossesse, avec la manifestation de tels symptômes, il est préférable de consulter un médecin, car même les remèdes populaires inoffensifs peuvent entraîner des réactions différentes.

nez sec chez les femmes enceintes et les enfants

Mesures préventives

Lorsque la sécheresse du nez apparaît, la base du traitement et de la prévention est une bonne humidification de l'air et du nez lui-même. Dans le premier cas, l'utilisation d'humidificateurs est appropriée, ainsi que des remèdes maison, par exemple, vous pouvez suspendre des serviettes mouillées près des radiateurs et des pièces chauffées. L'humidité intérieure optimale doit être proche de 70%.

Hygromètre. Vous pouvez maintenant acheter tous les appareils ménagers nécessaires pour résoudre ces problèmes. Ainsi, un appareil de mesure de l'humidité dans un appartement - un hygromètre, peut être acheté dans les magasins en ligne chinois, pour environ 6-8 dollars, qui montrent non seulement l'humidité de l'air, mais aussi la température de la pièce, contient la fonction d'une horloge, d'un calendrier, d'un réveil. Gadgets très pratiques et pratiques pour les familles avec de jeunes enfants.

Humidificateurs d'air. Il existe de nombreux humidificateurs d'air pour les appartements, du plus simple - traditionnel aux ultrasons. Le principal facteur déterminant est leur prix. Le moins cher est considéré comme traditionnel et si un humidificateur à vapeur, un humidificateur à ultrasons est un peu plus cher, et un cher est une moissonneuse-batteuse, qui est remplie de nombreuses fonctions supplémentaires. Il y a un écran LCD, un hygrostat, un chauffe-eau et différents types de contrôle (analogique et numérique)...

Reconstitution du corps en eau. Un rôle très important dans l'hydratation du nez est joué par une reconstitution adéquate des liquides dans le corps, ce qui signifie que boire au moins 2 litres d'eau par jour, et avec le stress, les infections ou les températures élevées, respectivement, plus.

Hydrater votre nez. Cela vaut la peine d'utiliser un spray nasal spécial. Il contient généralement de l'acide hyaluronique, du panthénol, de la glycérine. Un bon remède consiste à appliquer des gouttes nasales hydratantes.

Comment traiter la muqueuse nasale sèche et quels remèdes utiliser?

Le choix des traitements pour la sécheresse dépend en grande partie des causes de son apparition. Quoi qu'il en soit, ils partent toujours des symptômes et, tout d'abord, le traitement vise un traitement symptomatique. Cela signifie hydrater la membrane muqueuse, sécher les croûtes, réduire l'œdème et restaurer la respiration libre..

Les préparatifs. Il existe de nombreuses préparations à base d'eau de mer (eau de mer pour le nez) ou de solution saline de chlorure de sodium. Les gouttes et spray salins pharmaceutiques font un bon travail avec ce problème: Otrivin et AquaMaris, Marimer et Salin, contenant une concentration idéale d'oligo-éléments essentiels pour la muqueuse nasale. Spray Ocean ou Air bien soulager le gonflement et restaurer les troubles muqueux.

Produits contenant de l'huile végétale. Disons baume spray Narisan, qui contient des extraits de thuya, d'eucalyptus, de kalanchoe et d'olive, d'arbre à thé, de pin et de cèdre. Le baume cicatrise très efficacement les muqueuses, soulage les gonflements, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, régénérantes et antibactériennes.

Vitaon - se compose également d'huiles végétales: achillée millefeuille et menthe, rose musquée et pin, absinthe. Ce médicament favorise la régénération accélérée de la muqueuse nasale, rétablit ses fonctions et protège contre la pénétration d'infections dans le nez..

Les experts recommandent, en l'absence de ces médicaments dans la maison, de lubrifier les voies nasales avec des vitamines d'huile, par exemple, Aevit, favorise la cicatrisation des microfissures et accélère la régénération cellulaire.

traitement du nez sec

Utilisez une pommade salicylique à 2% pour éliminer les croûtes.

S'il n'est pas possible d'acheter un produit prêt à l'emploi conçu pour hydrater les muqueuses de la cavité nasale, vous pouvez utiliser avec succès de la vaseline cosmétique ou, dans les cas extrêmes, vaporiser de l'eau propre directement dans le nez à l'aide d'un vaporisateur. Le sauna, la solution saline et les inhalations utilisant un inhalateur professionnel ou des bains de vapeur ont un effet très bénéfique sur la membrane muqueuse..

Comment et quoi traiter les bébés?.

Pour les bébés, les points les plus importants sont:

  • Niveau d'humidité normal dans la maison.
  • Boire à l'heure, jour et nuit.
  • Instiller 1 à 2 gouttes d'eau salée dans le bec. Les sprays pour bébés sont inacceptables.
  • Pour enlever les croûtes, utilisez des huiles végétales: lin, amande, pêche, arbre à thé. Soyez prudent car les huiles peuvent provoquer une réaction allergique.

Traitement avec des remèdes populaires pour l'épithélium nasal sec.

Les remèdes populaires aident à ramollir les croûtes formées et à les éliminer sans violer l'intégrité de l'épithélium de la membrane muqueuse, à soulager l'inflammation et l'œdème.

L'inhalation de camomille et de calendula adoucit les croûtes, soulage l'inflammation et le gonflement. Vous pouvez faire tremper des cotons-tiges avec une infusion de ces herbes et les insérer dans votre nez pendant 10 minutes.

Le jus d'aloès agit comme un agent anti-inflammatoire et cicatrisant. Lubrifiez les voies nasales avec du jus la nuit.

Comment lubrifier la muqueuse nasale de la sécheresse? L'huile d'olive, les pépins de raisin et même l'huile de tournesol peuvent être utilisées pour lubrifier le nez ou utiliser 1 à 2 gouttes dans votre nez. L'huile d'argousier et l'huile d'églantier conviennent à cet effet..

Oignon tombe. Hachez 1/2 petit oignon, versez 50 ml d'eau bouillie tiède dessus et ajoutez une cuillère à café de miel. Laissez infuser, après avoir filtré, utilisez l'infusion sous forme de gouttes.

Traiter le nez sec n'est pas difficile. Si vous utilisez également des mesures préventives, ces symptômes ne vous dérangeront bien sûr plus s'ils ne sont pas associés à des maladies chroniques..

Je te souhaite santé et longévité!

Les articles du blog utilisent des images de sources ouvertes sur Internet. Si vous voyez soudainement la photo de votre auteur, informez-en l'éditeur du blog via le formulaire de commentaires. La photo sera supprimée ou un lien vers votre ressource sera placé. Merci de votre compréhension!

Nez sec: mécanisme et facteurs d'occurrence, relation avec les maladies, comment traiter

Apport sanguin superficiel abondant à la membrane muqueuse de la cavité nasale, présence d'un grand nombre de petites glandes muqueuses, excès de sécrétions des glandes lacrymales qui entrent ici - fournissent une humidité constante des muqueuses de cette partie des voies respiratoires.

Cela est nécessaire, tout d'abord, pour assurer un drainage constant vers le nasopharynx des microparticules de poussière, de bactéries, de gros virus qui pénètrent dans le corps lors de l'inhalation. Le nettoyage est également facilité par la contraction des cils de l'épithélium cilié qui tapisse les voies respiratoires supérieures..

De plus, les récepteurs olfactifs situés juste là, ne distinguent alors les odeurs que lorsqu'elles sont recouvertes de mucus. Le volume quotidien de mucus sécrété par toute la surface de la cavité nasale varie de 100 ml. jusqu'à 2 l.

La température la plus confortable pour cela est considérée comme étant de 27 à 33 ° C et l'état de l'équilibre acido-basique à un pH de 5,5 à 6,5. Toutes les fluctuations au-dessus ou en dessous des indicateurs indiqués, qui sont survenues pour diverses raisons, ainsi que la simple déshydratation du corps, entraînent l'arrêt du mucus à partir duquel la sécheresse du nez s'installe, des croûtes se forment, ayant souvent un caractère sanglant.

Les démangeaisons et les douleurs dans le nez, qui provoquent un grattage obsessionnel de l'intérieur du nez avec un doigt, contribuent à la formation de croûtes. Les croûtes de sang qui se forment provoquent une mauvaise odeur de nez.

Causes du nez sec

La membrane muqueuse du nez s'assèche lorsqu'elle est exposée à des facteurs externes et internes.

Les conditions externes comprennent des conditions telles qu'un climat excessivement sec à des températures ambiantes élevées ou basses. Le même effet est exercé par les pièces avec chauffage central en fonctionnement ou climatisation en fonctionnement constant en l'absence de ventilation régulière..

Les risques professionnels tels que le travail dans les ateliers chauds (industrie lourde), dans les pièces poussiéreuses (industrie légère), dans la production chimique, les cimenteries ont un effet négatif sur la muqueuse nasale..

La sécheresse et la congestion nasale surviennent avec un séjour prolongé dans une atmosphère raréfiée (terrain montagneux, voyages en avion).

Une sécheresse à court terme puis permanente des muqueuses du nez est également causée par le fait d'être dans des pièces enfumées, ainsi que par le tabagisme intensif par le patient lui-même..

Les causes internes de la sécheresse nasale sont souvent associées aux effets secondaires indésirables d'un certain nombre de médicaments. Ceux-ci incluent les médicaments anti-allergènes (suprastine, diphenhydramine, etc.), ainsi que ceux contenant de l'atropine.

L'utilisation prolongée de sprays contenant des vasoconstricteurs et des médicaments hormonaux dans la lutte contre le rhume chez un enfant entraîne également une sécheresse persistante de la muqueuse nasale.

Une intoxication constante à l'alcool entraîne également une sécheresse de la cavité nasale, car les produits de décomposition des alcools, excrétés, entre autres, par les glandes excrétrices, ont un effet négatif sur leurs performances..

L'amincissement de la muqueuse nasale, qui signifie une diminution ou un arrêt de la formation de sécrétions, se produit dans la rhinite atrophique chronique. Approximativement les mêmes processus se produisent avec l'atrophie muqueuse liée à l'âge chez les personnes âgées..

La sécheresse sévère du nez est l'un des symptômes caractéristiques d'une maladie telle que le syndrome de Sjögren, dans laquelle les glandes salivaires et lacrymales sont initialement affectées, entraînant une insuffisance sécrétoire.

Parfois, une sécheresse de la muqueuse nasale est observée avec un sclérome - une lésion infectieuse à long terme des voies respiratoires supérieures.

Une sécheresse persistante du nez survient lors de l'apparition du diabète sucré, souvent avant l'apparition de ses principaux symptômes.

Le nez sec chez les femmes enceintes, en plus des conditions décrites ci-dessus, peut être dû au contexte hormonal particulier de la femme pendant cette période.

Les principaux symptômes du nez sec

  1. Irritation, démangeaisons, sensation de brûlure dans les parois de la cavité nasale.
  2. Congestion nasale, surtout la nuit, entraînant de graves ronflements.
  3. Croûte sur la muqueuse nasale.
  4. Saignement de la perméation hémorragique minime des croûtes à l'hémorragie de jet prolongée. Cela est dû à la localisation superficielle des gros vaisseaux dans la muqueuse nasale.
  5. L'apparition d'une bordure sèche au niveau des ouvertures nasales externes, souvent avec des fissures et des croûtes imbibées de sang.
  6. Perte d'odeur.

On ne peut qu'être d'accord avec les scientifiques qui affirment qu'en termes de degré d'inconfort et de diminution de la sensation de qualité de vie, les symptômes décrits observés avec la sécheresse du nez sont subjectivement significativement plus douloureux pour les patients que l'infarctus du myocarde et ses conséquences. Par conséquent, une attention particulière doit être accordée à la guérison de la maladie entraînant une sécheresse des muqueuses de la cavité nasale, et également à tout mettre en œuvre pour éliminer les symptômes associés..

Traitement du nez sec

1. Irrigation de la muqueuse nasale avec des solutions salines isotoniques

Le plus souvent, une solution de chlorure de sodium isotonique stérile (0,9%) est utilisée pour cela. En médecine, il est le plus souvent utilisé pour la dilution de substances médicinales avant leur administration intraveineuse. L'irrigation avec une solution isotonique conduit à une amélioration des propriétés rhéologiques du mucus formé, et améliore également les mouvements contractiles des micro-flagelles dans l'épithélium cilié.

Il convient de noter que les gouttes faites à base d'eau de mer ou d'eau minérale dans une concentration isotonique de sels ont un effet similaire. Les sels de potassium, magnésium, cuivre, fer, calcium inclus dans ces préparations, en plus d'activer le drainage, participent activement aux processus de réparation, restaurant la structure de la membrane muqueuse. Ce sont des médicaments tels que Salin, Marimer, Otrivin More, Aqua Maris, Salts. Dans certains cas, l'utilisation de ces médicaments suffit à se débarrasser du nez sec..

2. Restriction et refus d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs pour le traitement de la rhinite.

3. Aération régulière obligatoire des pièces à vivre pendant la saison de chauffage et utilisation d'humidificateurs intérieurs dans les climats secs.

4. En cas de croûtage abondant, il est recommandé d'enfouir les huiles végétales en début de traitement.

Le plus souvent, on utilise des huiles qui n'ont pas d'odeurs piquantes, avec une acidité neutre: olive, pêche, tournesol, lin, argousier, sésame. Leur utilisation contribue à l'élimination indolore des croûtes de la muqueuse nasale, sans saignement possible.

De telles gouttes d'huile avec une composition complexe comme "Pinosol" et "Vitaon" ont un effet similaire..

Une fois les croûtes dissoutes, l'utilisation ultérieure des huiles doit être arrêtée, car leur excès réduit considérablement les mouvements oscillatoires des cils, entraînant leur collage..

5. Onguents médicinaux.

La sécheresse du nez, qui est apparue comme une manifestation d'infections respiratoires aiguës et de grippe, est parfaitement éliminée par des onguents tels que "Interferno" et "Gripferon". La pommade Oxaline a le même effet bénéfique..

Dans d'autres cas, des pommades pour lubrifier les muqueuses nasales sont utilisées pour faciliter le passage des croûtes et pour stimuler la guérison des surfaces enflammées et érodées de la paroi nasale en dessous. À cette fin, la pommade de Fleming a été largement utilisée. Le même effet est exercé par la pommade Rescuer, Traumeel S, le gel Pantestin, le baume Narisan.

6. Afin de renforcer la paroi vasculaire des vaisseaux nasaux et de prévenir les saignements de nez avec le nez sec, la préparation de comprimés «Ascorutin» est prescrite.

7. L'application des méthodes physiothérapeutiques est limitée à la thérapie photodynamique et à l'inhalation de solutions salines isotoniques.

8. Si la sécheresse du nez est associée à l'utilisation d'antihistaminiques, une consultation avec le médecin qui les a nommés est nécessaire pour résoudre le problème de l'annulation ou du changement du médicament..

Le traitement du nez sec avec des remèdes populaires se limite principalement à l'inhalation de décoctions de plantes médicinales telles que la camomille, l'achillée millefeuille et le calendula. De plus, des décoctions chaudes de ces herbes sont utilisées comme compresses locales sur la peau du vestibule du nez si elle sèche à cause de la formation de croûtes et de fissures..

Toujours en médecine traditionnelle, le jus d'aloès fraîchement pressé est utilisé sous forme de gouttes (1 à 2 dans chaque narine) pour soulager la sécheresse du nez..

Il convient de rappeler que l'auto-traitement du nez sec ne doit pas commencer sans consultation préalable d'un spécialiste, en particulier dans les cas où les symptômes caractéristiques sont accompagnés de saignements de nez fréquents et prolongés..

En l'absence d'un médecin ORL dans un établissement médical, vous pouvez et devez contacter un médecin généraliste ou un médecin de famille pour obtenir de l'aide. Si, à la suite de l'auto-traitement, l'effet souhaité n'est pas obtenu, une deuxième visite chez un spécialiste doit suivre..

Croûtes et sécheresse du nez: causes et traitement de la maladie

Bien que la sécheresse de la muqueuse nasale et sa congestion provoquent non seulement des sensations désagréables, mais aussi des maladies graves, peu de gens y prêtent attention. La personne a des difficultés à respirer, parfois accompagnées de douleurs et de saignements. Étant donné que l'accomplissement des fonctions protectrices de la membrane muqueuse est difficile, la probabilité de contracter une infection augmente. L'air pénètre dans les poumons non filtré, sans chauffage ni humidification, ce qui n'améliore pas la santé. Même se moucher devient normalement difficile..

Causes du nez sec

La congestion nasale sèche et la congestion nasale peuvent être causées par un traitement zélé avec des antihistaminiques et des gouttes du rhume, ainsi que par l'utilisation de lavages nasaux et de produits contenant de l'atropine..

Il sèche au nez chez les personnes vivant dans des climats avec une humidité inférieure à 40%. Cette faible humidité se produit non seulement dans le désert, mais également dans la voie du milieu en hiver et par temps chaud, dans les pièces avec chauffage central. Le nez sec est causé par l'air poussiéreux en production (produit chimique, ciment, etc.).

Parfois, la présence de 2 maladies rares est jugée par la sécheresse du nez: la kératoconjonctivite sèche et le syndrome de Sjögren. Ces maladies sont également caractérisées par un manque d'humidité dans la membrane muqueuse des yeux et de la bouche en raison de lésions des glandes salivaires..

La cause de la sécheresse du nez peut être une rhinite progressive, pour le traitement de laquelle des gouttes sont utilisées pour resserrer les vaisseaux sanguins et des antihypertenseurs. Parfois, c'est la conséquence d'une blessure ou d'une maladie infectieuse. Chez les personnes âgées, la capacité à former du mucus diminue lorsque la membrane muqueuse commence à sécher.

Si la formation de croûtes de sang commence dans les voies nasales, cela signifie la transition de la maladie en rhinite atrophique chronique (nez sec). La forme chronique de rhinite (également appelée rhinite sèche) est caractérisée par une absence totale de sécrétions de mucus ou elles sont négligeables. Avec la rhinite sèche, les croûtes rendent la respiration difficile, des saignements se produisent et il y a une perte totale ou partielle de l'odorat. La forme chronique de la maladie n'a rien à voir avec le rhume. Elle est causée par une irritation de la couche muqueuse avec l'air sec, la poussière, le changement climatique, des troubles du tractus gastro-intestinal, une surcharge nerveuse.

Les conséquences de la rhinite sèche

Si vous ne commencez pas le traitement à temps, en vous appuyant sur le «peut-être» russe - cela entraînera un séchage progressif de la couche muqueuse et l'apparition de microfissures sur la peau des narines, ce qui entraînera des saignements. Des croûtes douloureuses commenceront à se former dans les voies nasales, la santé s'aggravera, accompagnée de maux de tête fréquents, de faiblesse.

La sécheresse de la couche muqueuse crée un environnement favorable à la multiplication des virus et des bactéries, cette honte sera accompagnée d'une inflammation avec un risque élevé de contracter des maladies infectieuses.

Si vous ne vous débarrassez pas des croûtes formées, elles provoqueront des modifications atrophiques de la membrane muqueuse et des dommages au tissu osseux. La congestion nasale, principalement la nuit, procurera tous les délices du manque chronique de sommeil.

Afin de ne pas amener la maladie à de si tristes conséquences, il est nécessaire de consulter un médecin lorsque des signes apparaissent. Après le diagnostic, il indiquera comment se débarrasser de la sécheresse de la membrane muqueuse à l'aide de médicaments ou d'une thérapie. Si vous souhaitez compléter le traitement prescrit par des recettes de médecine traditionnelle, il est nécessaire de discuter de cette possibilité avec le médecin.

Traitement traditionnel

Pour faciliter le décollement des croûtes, il faut les ramollir. Pour ce faire, vous pouvez utiliser de l'argousier ou de l'huile d'églantier. Alternativement, vous pouvez utiliser de l'huile d'olive ou de tournesol. Il est enterré dans le nez avec un léger rejet de la tête, ou pendant une demi-heure, des boules de coton imbibées d'huile sont placées dans les narines.

Pour le traitement de la membrane muqueuse, il est nécessaire de la réorganiser et de restaurer son fonctionnement. La rénovation est réalisée en utilisant une irrigation finement dispersée de la coque avec des particules minérales. La fonctionnalité est restaurée par thérapie photodynamique. L'hydratation de la couche muqueuse est effectuée à l'aide d'une solution faible de sel de mer, préparée à raison de 0,5 c. pour un verre d'eau.

De l'huile d'olive extra vierge est ajoutée pour augmenter l'efficacité. 4 gouttes sont enterrées plusieurs fois par jour. Vous pouvez vous procurer la solution prête à l'emploi à la pharmacie ou la remplacer par une solution saline. L'eau saturée en argent a un effet bénéfique sur l'état de la couche muqueuse. Elle s'est lavé le nez trois fois par jour.

Si vous avez des sensations douloureuses à l'intérieur du nez qui vous empêchent de vous endormir, vous devriez boire du thé faible. Un verre de lait ou une boisson aux fruits soulagera également l'inconfort..

Les huiles aident à restaurer la membrane muqueuse: raisin, tournesol, olive. Ils sont instillés en 2 gouttes. Pour la rhinite chronique, l'huile d'arbre à thé est utilisée. En plus des huiles, des agents mucolytiques sont utilisés pour hydrater..

Pour adoucir et éliminer sans douleur les croûtes, une inhalation d'huiles essentielles doit être effectuée: menthol, eucalyptus, menthe. Pendant la procédure, il est nécessaire de contrôler la température de la vapeur, afin de ne pas brûler le nasopharynx. Durée - 10 minutes.

Comment se débarrasser du nez sec avec des méthodes non conventionnelles

Les prescriptions de médecine alternative sont bonnes car elles sont inoffensives et souvent plus efficaces que les traitements traditionnels. Par conséquent, ils peuvent être utilisés pour lutter contre la sécheresse du nez même chez les nourrissons..

Méthodes éprouvées par le temps:

  • rincer le nez avec des décoctions d'herbes médicinales (camomille, calendula, menthe);
  • instiller du jus de plantes et de légumes (oignons, aloès, carottes);
  • inhalations avec pommes de terre, décoctions à base de plantes;
  • lubrification de la sécheresse avec de la vaseline;
  • pour réduire l'irritation et la congestion, vous devez boire un verre de lait chaud avec du miel, une tisane avec une tranche de citron ou de menthe avant de vous coucher.

Mesures préventives

Dans de nombreux cas, de simples mesures préventives suffisent pour prévenir les causes de la rhinite sèche:

  • utiliser des humidificateurs à la maison ou au bureau si l'humidité est inférieure à 70%;
  • si des signes de sécheresse apparaissent, rincez périodiquement le nez avec des solutions salines;
  • l'utilisation de vasoconstricteurs ne doit pas durer plus d'une semaine en stricte conformité avec la prescription du médecin;
  • lorsque vous travaillez dans des conditions de poussière et de nocivité accrues pour le système respiratoire, veillez à utiliser des masques de protection.

L'état de la cavité nasale dépend en grande partie de l'état du système immunitaire. Pour le renforcer, vous devez faire du sport régulièrement ou au moins faire du jogging le matin, manger des aliments enrichis, renoncer aux mauvaises habitudes (tabagisme, alcool), traiter les maladies chroniques en temps opportun.

Nez sec - causes et traitement

Le nez sec est l'un des symptômes des maladies respiratoires. Souvent, les patients se plaignent aux oto-rhino-laryngologistes qu'une sensation d'oppression et de démangeaisons dans les voies nasales se produit plus souvent qu'un nez qui coule. La sécheresse du nez peut indiquer la présence de pathologies graves, mais il s'agit le plus souvent d'une réaction spécifique en réponse à un changement des conditions climatiques extérieures. Comment reconnaître une «maladie» à temps et comment l'éliminer.

Nez sec - qu'est-ce que c'est?

Le nez est un organe universel qui vous permet de recevoir une quantité suffisante d'oxygène, le débarrassant des impuretés pathogènes. La fonction principale des voies nasales est d'hydrater, de réchauffer et de purifier l'air. Ces fonctions sont attribuées aux couches muqueuses du nasopharynx. L'épithélium tapissant les voies nasales est une couche glandulaire multicouche avec des cellules de gobelet. Les cellules produisent du mucus, des voies hydratantes et lubrifiantes, permettant à l'excès de sécrétion d'être évacué à temps.

Pour un certain nombre de raisons, les cellules caliciformes et l'épithélium glandulaire ne produisent pas suffisamment de mucus, ce qui entraîne une sécheresse des voies nasales. L'épithélium réduit la capacité de filtration, le risque d'infection sans pénétration de barrière dans le corps humain augmente. En fonction de la durée du déficit de sécrétion muqueuse, une sécheresse du nez de genèse temporaire et absolue est émise. Dans les deux cas, le processus est réversible, mais les méthodes de traitement et de restauration de l'épithélium sont différentes..

Le mucus produit est nécessaire pour lubrifier les sinus paranasaux, par conséquent, avec un déficit de sécrétion, des exacerbations de pathologies chroniques des voies respiratoires supérieures et des appendices nasaux sont possibles.

L'épithélium de la cavité nasale d'une personne en bonne santé produit environ 500 ml de sécrétion liquide, qui n'est pas libérée dans l'environnement, mais assure le fonctionnement normal de l'organe respiratoire. Une légère fluctuation du mucus vers la face inférieure entraîne une sécheresse. Le patient note un inconfort sévère, une insuffisance respiratoire, des démangeaisons ou des brûlures dans les voies nasales. Les patients hypersensibles comparent cette condition à une congestion nasale aiguë, qui n'est pas soulagée par l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs. Les jeunes enfants sont particulièrement sensibles aux carences en mucus. Leur humeur change, la peau autour du triangle nasolabial devient rouge.

Malgré l'innocuité de la maladie, le manque à long terme de lubrification suffisante conduit non seulement à une diminution de l'immunité locale, mais peut également provoquer la destruction de la base osseuse dans les cavités nasales.

Causes d'occurrence

La sécheresse du nez survient pour de nombreuses raisons, qui à leur tour sont classées selon des facteurs externes et internes. Les raisons externes incluent:

  • mauvaises habitudes;
  • changement des conditions climatiques;
  • emploi professionnel.

Les causes internes sont les perturbations hormonales, les maladies du système endocrinien, la toxicomanie et les allergies d'origines diverses..

Mauvaises habitudes

Les dépendances au tabagisme (dépendance à la nicotine) qui raccourcissent la vie du patient et conduisent à l'apparition de maladies du système respiratoire et circulatoire. Le goudron contenu dans les cigarettes provoque une vasodilatation temporaire lorsqu'il est inhalé.

Si un tel processus se produit constamment, la fonction de production de mucus est perturbée, les voies nasales «sèchent». Les fumeurs actifs et passifs sont à risque. L'alcool éthylique empoisonne la couche basale de l'épithélium, dégrade la qualité du mucus et conduit à sa carence.

Important! L'alcool «draine» de nombreuses cellules de l'épithélium, en particulier le tractus gastro-intestinal, l'œsophage, les tissus pulmonaires.

Les personnes souffrant de dépendance à l'alcool sont plus sensibles aux infections respiratoires, en raison d'un manque de mucus dans le nasopharynx et d'une altération de la fonctionnalité de l'épithélium glandulaire.

Changement des conditions climatiques

Les changements de temps, être dans une pièce trop sèche ou inhaler de l'air sec entraînent une perte temporaire de liquide dans le corps. Un état de sécheresse du nez, de la bouche et une soif aiguë se manifestent. La maladie est une affection temporaire et disparaît lorsque la cause est éliminée. Ces facteurs comprennent:

  • saison de chauffage en hiver, à condition que la température soit élevée et que la pièce ne soit pas ventilée;
  • La chaleur de l'été;
  • climatisation dans la chambre;
  • air raréfié;
  • vol en avion ou montée en hauteur;
  • rester dans des pays au climat aride.

La sécheresse intranasale causée par les changements des conditions météorologiques peut être facilement éliminée même sans l'utilisation de médicaments.

Emploi professionnel

Il existe un certain nombre de professions qui impliquent l'inhalation directe de microparticules. Ceux-ci inclus:

  • boulangers;
  • constructeurs;
  • travailleurs pharmaceutiques;
  • couturières et bien d'autres spécialités.

L'inhalation de farine, de ciment, de poussières chimiques entraîne le déclenchement d'une réponse immunitaire à un stimulus externe. Au début, le patient est submergé par une gêne, puis il y a une sensation d'oppression (sécheresse) dans le nasopharynx. Souvent, dans le contexte d'une carence constante de sécrétions muqueuses, une allergie auto-immune se développe, c'est pourquoi les organisations présentant une menace accrue pour la santé humaine versent une compensation monétaire, ou augmentent les vacances ou envoient des travailleurs dans des sanatoriums.

Déséquilibre hormonal

Un déséquilibre hormonal se produit chez les femmes enceintes, les femmes ménopausées, ainsi que chez les hommes souffrant de dysfonctionnements thyroïdiens. Un excès ou un manque de taux d'hormones s'accompagne de nombreux symptômes, dont l'un est une sensation de brûlure et une oppression de la muqueuse nasale.

La toxicomanie

L'utilisation à long terme de gouttes nasales entraîne des modifications des couches épithéliales des voies nasales. Le processus pathologique affecte la couche basale, les cellules du tissu glandulaire. Une exposition prolongée aux substances actives des gouttes et des sprays entraîne des modifications hypertrophiques de l'épithélium, dont le premier signe est une sécheresse excessive du nasopharynx et des voies nasales. Un certain nombre de médicaments généraux et locaux ont un effet pathologique similaire..

Allergie

Les allergies (le plus souvent polypose) sont une autre raison courante de perturber le processus de production de mucus. Une réponse immunitaire sous forme de réponse allergique conduit à des changements dystrophiques (de type absolu ou relatif).

Intéressant! Selon une enquête, les personnes souffrant d'allergies saisonnières signalent souvent un nez sec. La deuxième place est occupée par les patients utilisant des gouttes nasales "Naftizin".

Les allergies peuvent être causées par des produits pharmaceutiques, des aliments et des produits chimiques ménagers.

En plus des raisons principales énumérées, la carence en mucus dans le nasopharynx peut être causée par des anomalies de la structure de la mâchoire, un traumatisme mécanique de l'arête du nez et d'autres pathologies du développement.

Symptômes de la muqueuse nasale sèche

Le principal symptôme de la maladie est une gêne au nez. Certains patients ont des démangeaisons, des brûlures, une congestion nasale, une sensation de corps étranger. D'autres se plaignent d'une carence aiguë en oxygène, de maux de tête et d'oppression. Plus le processus pathologique est actif, plus le tableau clinique est intense:

  1. Le sens de l'odorat disparaît.
  2. Le mal de tête se développe.
  3. Augmentation du gonflement des voies nasales, ce qui entraîne des difficultés respiratoires.
  4. Essoufflement (symptôme non spécifique).
  5. Des croûtes de contenu sanglant se forment sur la muqueuse nasale.
  6. Les brûlures et les démangeaisons s'intensifient la nuit.
  7. Le patient est envahi par le ronflement.

Les symptômes de la maladie sont similaires à ceux d'une infection respiratoire, mais il n'y a pas de sécrétion de mucus, la température corporelle ne change pas et les signes secondaires du processus inflammatoire ne se développent pas. À l'avenir, en l'absence de traitement, les changements hypertrophiques passent au stade de l'atrophie. Le processus pathologique implique les couches inférieures du derme et du tissu osseux. La survenue de saignements du nez n'est pas exclue.

Nez sec chez les enfants

En raison de leur jeune âge, les enfants peuvent difficilement tolérer la maladie. Les jeunes bébés deviennent capricieux, refusent de manger et se frottent souvent le nez. Les enfants plus âgés se plaignent de douleurs à l'intérieur et à l'extérieur du nez. Les parents doivent être extrêmement attentifs au bien-être de l'enfant, car il est possible que le bébé ait enfoncé un objet étranger dans son nez.

Le nez sec chez les enfants survient pour les mêmes raisons que chez les adultes:

  • mauvaise manipulation dans le traitement des infections respiratoires;
  • thérapie insuffisante pour les infections respiratoires aiguës;
  • l'utilisation de plantes médicinales qui provoquent des allergies;
  • humidification insuffisante de la pièce.

Le traitement du processus pathologique doit être convenu avec le médecin pédiatrique, en tenant compte des caractéristiques d'âge de l'enfant.

Nez sec chez la femme enceinte

Les changements hormonaux sont la principale raison de la sécheresse du nasopharynx et des voies nasales de la femme enceinte. Le corps de la femme dirige toutes ses forces pour mener une grossesse saine. Une carence en sécrétion muqueuse complique la respiration nasale, plus tard la femme se plaint de maux de tête. La sécheresse du nez est particulièrement fréquente au cours du deuxième trimestre de la gestation. Après la naissance du bébé, le fond hormonal est restauré et la fonctionnalité de l'épithélium des voies nasales est restaurée.

Quel est le danger?

Le nez sec n'est pas une maladie distincte - c'est une condition qui conduit au développement d'autres anomalies. Ainsi, par exemple, une carence en sécrétion muqueuse aggrave la qualité du sommeil, la fonction protectrice du corps diminue et une hypertrophie de l'épithélium glandulaire se développe. Le risque d'hypoxie, de dysfonctionnement du système nerveux central et d'anomalies névrotiques augmente.

Traitement

La thérapie contre la sécheresse de la cavité nasale est réduite à l'utilisation de médicaments topiques et à la normalisation des conditions externes. Les oto-rhino-laryngologistes recommandent de subir un examen afin d'établir la cause de la maladie, et seulement après cela, commencer le traitement. Le traitement est effectué à domicile.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement pour le nez sec est avec des gouttes et des sprays nasaux. Médicaments populaires pour éliminer la sécheresse intranasale:

  • Solution de sodium à 0,9% pour l'irrigation de la cavité nasale;
  • Gouttes de nez sec - eau de mer (Aquamaris, Morenorm) pour l'assainissement des voies respiratoires;
  • Solution saline bricolage.

Le principal objectif de la pharmacothérapie est de rétablir l'équilibre hydrique. Le liquide pénètre dans les couches muqueuses et compense la carence en sécrétions naturelles, stimulant le travail des cellules basales. De plus, le sel, qui fait partie des médicaments, élimine les agents pathogènes, a des propriétés régénératrices et améliore la production de cellules immunitaires.

Les sprays nasaux vasoconstricteurs ne remplacent pas la perte de liquide et peuvent augmenter la sécheresse en soulageant les crampes.

Avec une tendance à former des croûtes dans le nez sur fond de muqueuses trop sèches, des pommades contenant de la vitamine E (Aevit) ou du pinosol doivent être appliquées. Les substances actives des préparations ont un effet cicatrisant et préviennent la perte de liquide.

Comment traiter à la maison?

Le traitement du nez sec à la maison consiste à utiliser des décoctions et des onguents médicinaux. Le plus efficace est une décoction de camomille, de thym et de menthe. Dans le complexe, les herbes médicinales accélèrent la circulation sanguine, guérissent les microfissures et préviennent la sécheresse du nez. Le bouillon est préparé comme suit: 1 cuillère à café d'inflorescences de camomille, quelques brins de thym et de la menthe poivrée hachée (1 cuillère à soupe) sont ajoutés à un verre d'eau bouillante. Le bouillon est infusé chaud pendant au moins 1 heure. Après cela, filtrez la boisson. Mode d'application: instiller 10 gouttes dans chaque passage nasal au moins 4 fois par jour. La seule contre-indication est l'allergie aux ingrédients composés..

Options de traitement pour les enfants et les femmes enceintes

Pour éliminer la sécheresse du nez des femmes enceintes, des solutions de sel marin sont utilisées. Les préparations de ce groupe ne sont pas contre-indiquées pendant la grossesse, car elles ne contiennent pas de substances actives qui affectent le processus de portage d'un bébé. Aqualor, Aquamaris et Morenorm sont applicables pendant la période de gestation. En outre, le traitement peut être complété par une solution saline normale. En cas de douleur, la cavité nasale est traitée avec de l'huile de pêche, de l'huile de thuya ou une pommade à l'argousier.

Les enfants subissent une prophylaxie similaire, mais si le bébé n'a pas atteint l'âge de trois ans, il est interdit d'utiliser des sprays. Ils doivent être remplacés par des solutions goutte à goutte de Morenorm ou de chlorure de sodium à 0,9%. La muqueuse nasale doit être lubrifiée avec de l'huile d'argousier (sur le bout du petit doigt ou à l'aide d'un coton-tige).

Indépendamment de la méthode de traitement, de l'âge du patient et de son état, les pièces doivent être humidifiées et ventilées, boire suffisamment de liquides et rester à l'air frais.

La prévention

Il est difficile de prévenir la sécheresse du nez, car la maladie peut être causée par des changements hormonaux ou des maladies du système endocrinien. Mais, malgré cela, il existe un certain nombre de façons de réduire considérablement le risque de sécheresse nasopharyngée:

  1. Surveiller le niveau d'humidification à l'intérieur de la pièce, si nécessaire, utiliser des gicleurs d'eau, des climatiseurs et des aérateurs.
  2. Utilisez des solutions de rinçage pendant la saison sèche d'été et la saison des allergies.
  3. Buvez beaucoup d'eau, surtout pendant les saisons chaudes. Au moins un litre et demi d'eau doit être consommé par jour. La restriction hydrique s'applique aux femmes enceintes et aux enfants.
  4. Surveillez l'état du nasopharynx, utilisez des médicaments dès les premiers signes de maladie.
  5. Il est recommandé aux personnes dont les activités professionnelles impliquent l'inhalation de microparticules d'utiliser des masques pour protéger la bouche et le nez..
  6. Consulter un médecin qualifié en cas d'inconfort nasal.

Des méthodes simples éviteront non seulement la sécheresse du nez, mais également les changements hypertrophiques et atrophiques de la couche muqueuse.

Une sensation de tiraillement dans le nez et une carence en sécrétions muqueuses sont fréquentes. Dans la plupart des cas, la «maladie» n'est pas dangereuse, mais si les symptômes surviennent fréquemment ou en cas d'inconfort sévère, vous devriez consulter un médecin pour obtenir des conseils. Le manque de thérapie nécessaire peut entraîner de graves conséquences.

Comment traiter le nez sec à la maison?

La perturbation de la sécrétion de mucus dans les voies nasales conduit non seulement à des sensations inconfortables, mais également à une diminution de l'immunité locale. La surface interne du nez est tapissée d'épithélium cilié, qui doit nettoyer et hydrater l'air entrant dans l'organe ORL. Mais en l'absence de sécrétion à la surface de la membrane muqueuse, la filtration de l'air est perturbée, ce qui augmente le risque d'infection des voies respiratoires. Le traitement du nez sec à la maison consiste principalement à restaurer l'activité des cellules caliciformes qui produisent une sécrétion visqueuse.

Le contenu de l'article

Pour normaliser la microflore des voies respiratoires supérieures, les médecins recommandent d'utiliser des solutions hydratantes, des pommades, des huiles et des herbes. Comme le montre la pratique, l'assainissement du nasopharynx, les inhalations et les compresses locales aident à restaurer les fonctions de l'épithélium cilié et à hydrater la membrane muqueuse.

L'article d'aujourd'hui couvrira les méthodes les plus simples et les plus efficaces pour traiter le nez sec..

Causes du nez sec

La surface interne de la cavité nasale est recouverte d'épithélium cilié, qui contient de nombreux petits cils. Ils sont complètement immergés dans le mucus, qui est produit par des glandes unicellulaires - des cellules de gobelet. En l'absence d'inflammation, les cils oscillent constamment, à la suite de quoi la sécrétion visqueuse se déplace de la cavité nasale vers les voies nasales.

Les dysfonctionnements des cellules caliciformes entraînent une diminution de la quantité de sécrétion visqueuse à la surface de la muqueuse nasale. Le dysfonctionnement des glandes unicellulaires peut être causé par:

  • sclérome du nez;
  • maladies auto-immunes;
  • rhinite atrophique;
  • réaction allergique.

Avant de traiter le nez avec des hydratants, vous devez déterminer la véritable cause du dessèchement de la membrane muqueuse. Une thérapie inadéquate dans certains cas entraîne des complications et une détérioration de la santé. En particulier, le traitement irrationnel de la rhinite atrophique est lourd d'inflammation purulente, de nécrose tissulaire et d'abcès.

Principes de traitement

Traiter votre nez à la maison implique une variété de traitements de physiothérapie. Une irrigation régulière de l'épithélium cilié avec des agents hydratants aide à restaurer l'activité des cellules caliciformes et, par conséquent, à hydrater le nasopharynx. Absolument toutes les méthodes de traitement du nez sec visent à:

  • hydratation intensive de l'épithélium cilié;
  • élimination des croûtes sèches dans les canaux nasaux;
  • restauration de l'activité des cellules de gobelet;
  • normalisation de la clairance mucociliaire;
  • immunité locale accrue.

Un traitement intempestif entraîne la formation de fissures dans la membrane muqueuse et, par conséquent, des saignements de nez.

L'effet thérapeutique dépend en grande partie de la régularité du traitement. Pour obtenir une hydratation normale de la membrane muqueuse et restaurer les fonctions des glandes unicellulaires dans l'épithélium, des procédures de physiothérapie devront être effectuées 3 à 4 fois par jour pendant au moins une semaine.

Recommandations générales

Comment hydrater la muqueuse nasale sans utiliser de médicament? Il n'est possible d'éliminer un symptôme désagréable que par une hydratation intensive de l'épithélium cilié. La restauration ultérieure de l'équilibre hydrolipidique dans les tissus contribuera à l'activation des fonctions des cellules caliciformes et à une augmentation de l'immunité locale..

Le respect du schéma de traitement contribue à la récupération rapide et à l'élimination de l'inconfort dans la cavité nasale:

Normalisation du régime de consommation

La déshydratation est l'une des principales causes de dysfonctionnement des cellules caliciformes. Pour combler le manque d'humidité dans le corps et normaliser l'équilibre hydrolipidique, il est recommandé d'utiliser pendant toute la durée du traitement:

  • eau minérale (sans gaz);
  • lait chaud avec du miel;
  • soupes liquides;
  • jus de fruits frais;
  • décoctions d'églantier;
  • tisanes.

Important! Il est conseillé de consommer au moins 1,5 litre de boisson alcaline chaude par jour.

Il faut comprendre que toutes les boissons ne compensent pas le manque de liquide dans le corps. Par exemple, l'alcool et les boissons gazeuses perturbent l'équilibre eau-sel du corps. Leur utilisation régulière entraîne une déshydratation et, par conséquent, un dysfonctionnement des glandes de sécrétion interne et externe..

Humidification de l'air

L'hydratation de la membrane muqueuse est facilitée par une augmentation du taux d'humidité dans la pièce d'au moins 65%. Pour obtenir les conditions nécessaires, vous pouvez utiliser des humidificateurs spéciaux ou des climatiseurs avec une fonction d'humidification..

En l'absence d'équipement spécial, il est recommandé de suspendre des serviettes mouillées, des taies d'oreiller et d'autres objets dans la chambre. L'évaporation de l'humidité de leur surface vous permettra d'atteindre le niveau d'humidité optimal dans la pièce.

Si la sécheresse du nez est associée à une inflammation septique des organes ORL, vous pouvez étendre des tranches d'ail et d'oignons hachés dans la pièce. Au fur et à mesure que les légumes sèchent, ils libèrent des phytoncides dans l'atmosphère, qui ont un effet antiseptique et anti-inflammatoire prononcé..

Remèdes populaires

Les hydratants normalisent non seulement la fonction de la couche sous-muqueuse dans le nasopharynx, mais augmentent également l'immunité locale. À mesure que la quantité d'humidité dans le corps diminue, le mucus qui se forme à la surface des voies nasales s'épaissit. À cet égard, les cils à la surface de l'épithélium ne peuvent pas faire face au transport de sécrétions visqueuses, ce qui entraîne une violation de la clairance mucociliaire. Une congestion de mucus dans la cavité nasale augmente le risque d'inflammation septique. Pour réduire la viscosité du mucus et normaliser l'appareil mucociliaire, il est recommandé d'utiliser:

Les huiles végétales

Vous pouvez éliminer les croûtes dans le nez et hydrater la membrane muqueuse à l'aide d'huiles végétales. Une lubrification régulière des voies nasales avec des liquides huileux contribue à la formation d'un film protecteur sur leur surface interne. Il empêche non seulement l'évaporation de l'humidité, mais également la pénétration d'agents infectieux dans les tissus. Certaines des meilleures huiles hydratantes comprennent:

  • amande;
  • pêche;
  • moutarde;
  • noix de coco;
  • olive;
  • sésame.

Vous ne devez pas utiliser d'huile de moutarde s'il y a des plaies sur la surface interne des voies nasales, car cela entraînera une irritation et un gonflement des tissus..

Avant de sortir, il est recommandé d'instiller 1 à 2 gouttes d'huile dans chaque canal nasal. L'utilisation régulière de liquides huileux réduira l'inconfort nasal, normalisera le métabolisme eau-sel et renforcera l'immunité locale.

Lavage nasal (irrigation nasale)

Lavage nasal - irrigation de la muqueuse nasopharyngée avec des solutions médicinales afin d'éliminer les réactions inflammatoires et la sécheresse. Les procédures thérapeutiques aident à éliminer la poussière, les allergènes et les agents infectieux du nez qui peuvent provoquer une inflammation des voies respiratoires supérieures. Pour restaurer le métabolisme eau-sel dans les tissus, il est recommandé de se rincer le nez avec les moyens suivants:

  • solution saline: dissoudre ½ c. sel dans 250 ml d'eau bouillie;
  • décoction à base de plantes: versez 1 cuillère à soupe. l. fleurs de camomille 1,5 litre d'eau, puis faire bouillir et filtrer.

Lors d'une procédure de physiothérapie, il est conseillé de suivre une règle: immédiatement après le rinçage du nez, lubrifiez la membrane muqueuse avec des onguents hydratants ou instillez 1 à 2 gouttes de jus d'aloès dans le nez. Ainsi, vous éviterez le dessèchement de l'épithélium cilié et la formation de fissures à sa surface..

Compresses locales (coton)

Les compresses locales sont l'une des méthodes les plus efficaces pour éliminer les croûtes sèches et le nez sec. Le coton turunda trempé dans la solution doit être inséré dans les voies nasales pendant 30 à 40 minutes au moins 3 à 4 fois par jour. Avec l'application régulière de compresses, la sécrétion de mucus nasal est normalisée et l'immunité locale augmente également

Pour obtenir le résultat souhaité, lorsque vous utilisez du coton turunda, vous devez prendre en compte les points suivants:

  • pour mettre une compresse, il est préférable d'utiliser du coton stérile;
  • vous pouvez humidifier les cotons-tiges dans des décoctions à base de plantes, des huiles ou des pommades (Rescuer, pommade de Fleming, Vitaon);
  • après l'intervention, il est conseillé d'instiller des huiles végétales dans le nez.

Les pommades et les huiles aident non seulement à hydrater les tissus, mais également à restaurer la microflore dans les voies respiratoires. Ceci, à son tour, a un effet bénéfique sur l'immunité locale et empêche les infections virales et bactériennes de pénétrer dans les voies respiratoires..

Conclusion

Le traitement de la cavité nasale sèche consiste en des solutions hydratantes, des crèmes, des huiles et des solutions salines. Les procédures de désinfection vous permettent d'éliminer le mucus visqueux et les particules pathogènes non seulement des voies nasales, mais également des sinus paranasaux. La physiothérapie aide à prévenir l'inflammation des voies respiratoires et à restaurer la fonction des glandes qui produisent le mucus nasal.

L'efficacité du traitement à domicile dépend de la régularité et de l'exactitude des mesures thérapeutiques. Pour restaurer rapidement la clairance mucociliaire et le métabolisme eau-sel dans les tissus, il est recommandé de combiner l'irrigation nasale avec l'utilisation de compresses locales et l'instillation d'huiles végétales dans le nez.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat