loader

Principal

Sinusite

Remèdes sûrs contre le rhume pour les femmes enceintes

Chaque femme pendant sa grossesse accorde une attention particulière à elle-même et à sa santé. Il est très important pour la période de porter un enfant de bien manger, de se reposer et en aucun cas de tomber malade.

Le rhume le plus courant est une maladie très courante et l'une des plus dangereuses chez les femmes enceintes. Et en cas de maladie, la future maman doit certainement être guérie.

Il existe des remèdes sûrs contre le rhume pour les femmes enceintes qui peuvent être pris, mais à un certain moment et en une certaine quantité..

Causes du rhume

Une immunité réduite et, bien sûr, les virus sont les principales causes du rhume..

Dès les premiers jours de la grossesse, une perturbation et une restructuration hormonales se produisent dans le corps de la femme enceinte, avec une augmentation du sang d'une hormone telle que la progestérone, qui répond et protège l'ovule fécondé et tout le processus de port favorable du fœtus.

Pour le bon déroulement de la grossesse, afin que le corps de la femme ne rejette pas l'ovule fécondé, comme un corps étranger, le tonus musculaire du corps de la femme est affaibli, ainsi que son système immunitaire. Ceci est normal et nécessaire..

Signes de rhume

L'un des premiers signes parfois trompeurs d'un rhume est une détérioration du bien-être. Presque toutes les femmes enceintes sont confrontées à un facteur aussi négatif que la toxicose, dont les symptômes sont très similaires aux premiers symptômes de tout rhume.

Malaise, maux de tête, fatigue, nausées - tout cela peut accompagner une femme pendant la grossesse.

Par conséquent, chaque femme enceinte a besoin d'entendre et de comprendre son corps afin de reconnaître les signes d'un rhume dans le temps. Les rhumes sont généralement accompagnés d'un nez qui coule, de la toux et des maux de gorge, de la fièvre et des frissons, ce qui indique le développement actif d'un rhume..

Très souvent, la congestion nasale chez une femme enceinte n'est pas le signe d'un rhume. Mais avec un œdème sévère, des éternuements et un écoulement nasal abondant, il vaut la peine de déterminer de quel type de maladie froide ou d'allergie il s'agit, avec un traitement supplémentaire obligatoire.

Habituellement, un mal de gorge ou une perte de voix est associé à une infection du nez au larynx qui est descendu. Assurez-vous de contacter un médecin spécialisé et de commencer le traitement.

C'est déjà un stade dangereux de la maladie, qui est très négatif pendant la grossesse et nécessite un traitement indispensable et rapide sous la surveillance d'un médecin..

Avec un rhume pour une femme enceinte, la température est très dangereuse et indique une infection qui doit être éliminée du corps de la femme enceinte. Vous ne devez baisser la température que selon les instructions de votre médecin..

Il convient de rappeler que les symptômes ci-dessus d'un rhume peuvent également accompagner des maladies plus graves, telles que la sinusite, la sinusite, la laryngite, la bronchite, la pneumonie, par conséquent, une visite chez un médecin expérimenté est nécessaire dès les premiers symptômes de détérioration.

Conséquences du rhume

Tout rhume pendant la grossesse doit être traité et traité correctement afin d'éviter les conséquences et les complications.

Une infection bactérienne peut rejoindre le rhume le plus simple, ce qui entraînera des complications de la maladie et entraînera une évolution négative de la grossesse et le développement d'un fœtus avec ses défauts.

Dans les premiers stades de la grossesse, il faut surtout se méfier du rhume, car c'est la période la plus dangereuse. C'est à ce moment que le placenta se forme et que le risque de transmettre le virus au fœtus est le plus élevé, tout comme la probabilité de fausse couche.

En fin de grossesse, un rhume est moins dangereux pour l'enfant, mais s'il n'est pas correctement traité, le risque de complications et de conséquences est également très élevé..

Traiter le rhume pendant la grossesse

S'il est déterminé qu'une femme enceinte a un rhume, aux premiers symptômes de celui-ci, demandez l'avis d'un médecin spécialisé..

Il établira le diagnostic correct et déterminera comment surmonter rapidement et efficacement la maladie, afin de ne pas nuire à l'enfant à naître et à la femme enceinte elle-même. C'est le médecin qui prescrira les remèdes nécessaires, sûrs mais efficaces contre le rhume, en prescrivant la dose de médicament autorisée.

Recommandations générales pour les rhumes:

  • repos au lit;
  • dormir;
  • boisson copieuse, chaude et enrichie;
  • nourriture variée;
  • être dans une pièce ventilée.

Les médicaments pour femmes enceintes contre le rhume se distinguent dans une catégorie distincte, car ils sont les seuls à être testés de manière approfondie pour leur sécurité à la fois pour la femme enceinte elle-même et pour l'enfant à naître..

Beaucoup d'entre eux ne sont autorisés que pendant certaines périodes et à certains dosages..

Les instructions pour de nombreux médicaments indiquent qu'ils sont contre-indiqués pendant la grossesse, chez d'autres - qu'il est possible de le prendre tel que prescrit par un médecin si le bénéfice attendu l'emporte sur le risque pour le fœtus, et également que l'utilisation n'est pas recommandée car aucune étude clinique n'a été menée..

Par conséquent, il est impossible pour les femmes enceintes de choisir des médicaments contre le rhume sans ordonnance d'un médecin, il est important de savoir si la composition de certains médicaments est contre-indiquée pendant la grossesse. L'approche du traitement doit être individualisée. Le traitement dépend de la durée de la grossesse et de la gravité de l'évolution du rhume..

Après de nombreuses conclusions pharmacologiques, après avoir étudié les instructions officielles des médicaments les plus populaires et les recommandations des médecins, vous pouvez dresser une petite liste de remèdes contre le rhume, mais sûre et plutôt efficace..

Agents antiviraux

Les premiers symptômes d'un rhume peuvent être arrêtés avec des méthodes traditionnelles, et l'utilisation de médicaments antiviraux pour les femmes enceintes n'est nécessaire que dans le cas d'ARVI sévère, en particulier la grippe, ainsi que l'herpès.

C'est au cours de cette période que tous les organes de l'enfant se forment.Par conséquent, l'effet toxique des médicaments peut entraîner le développement de diverses pathologies congénitales graves. Ce risque diminue à mesure que le fœtus grandit, il est donc plus sûr de prescrire des antiviraux contre le rhume en fin de grossesse..

Les médicaments antiviraux autorisés pendant la grossesse concernent uniquement les groupes d'interférons et l'homéopathie:

  • Interférons, tels que Grippferon, Viferon, Cycloferon. Ces médicaments contiennent de l'interféron, qui a des effets antiviraux, immunomodulateurs et anti-inflammatoires. Ils peuvent être utilisés à n'importe quel stade de la grossesse. En outre, Anaferon est considéré comme un agent antiviral relativement sûr pour les femmes enceintes. Il est efficace contre les virus et les bactéries, a un effet positif sur le système immunitaire. Cependant, ce médicament n'est pas recommandé pour les femmes enceintes sujettes à des réactions allergiques..
  • Remèdes homéopathiques tels que Oscillococcinum. Ces fonds ne doivent être prescrits que par un médecin. De nombreuses préparations homéopathiques contiennent une petite quantité de poisons, mais elles agissent très efficacement contre les virus du rhume et des inflammations..
  • Agents synthétisés artificiellement, par exemple l'acyclovir. Dirigé pour lutter contre l'herpès. Mais la nomination de tels agents antiviraux n'est pas recommandée en début de grossesse. Ils ne sont prescrits que si le bénéfice attendu pour la femme l'emporte sur le risque potentiel pour le fœtus. Le risque de cet effet est réduit avec l'application topique d'acyclovir sous forme de pommade.

Conseillé:

  • Avec un rhume, la transpiration est très utile, mais pour que le corps ne souffre pas de déshydratation, des boissons chaudes abondantes sont nécessaires, telles que des thés au miel, au citron, aux framboises, aux tisanes et aux boissons aux fruits et baies, qui améliorent le bien-être d'une femme enceinte.
  • Dans les derniers stades de la grossesse, vous ne devez pas abuser d'une consommation excessive d'alcool, car une grande quantité de liquide dans le corps améliore le travail des reins, qui sont déjà surchargés..
  • Prendre des bains chauds, vaporiser les pieds, appliquer des pansements à la moutarde, des inhalateurs à vapeur chaude et de la physiothérapie.
  • De plus, lors du traitement d'un rhume, vous ne devez pas prendre de millepertuis, de tussilage, d'échinacée ou de ginseng, en raison desquels la pression artérielle augmente et des allergies apparaissent. La racine de réglisse stimule les contractions utérines, de sorte qu'une femme peut faire une fausse couche.

Remèdes contre la congestion nasale et l'écoulement nasal

Les remèdes les plus sûrs contre la congestion nasale pour les femmes enceintes sont:

Ce sont des sprays dont le composant principal est une eau de mer inoffensive..

Afin de rincer et de nettoyer le nez, chaque femme enceinte peut préparer à la maison un remède à partir de table ordinaire ou de sel de mer et de soda. Ajoutez quelques cuillères à soupe de sel, de soude et quelques gouttes d'iode dans un verre d'eau bouillie, dissolvez-les complètement dans l'eau. Ensuite, utilisez dans chaque passage nasal à l'aide d'une seringue médicale ordinaire ou d'une petite seringue.

Il est très bon de se rincer le nez pour que la solution saline atteigne la gorge, recueillant tout mucus accumulé. Ensuite, il est bon de se moucher. Rincez-vous le nez aussi souvent que possible, au moins une fois par heure.

Pour le traitement de la congestion nasale, les femmes enceintes sont autorisées à inhaler de la vapeur, à l'aide d'un nébuliseur ou d'une casserole ordinaire avec un bouillon chaud. Les décoctions de pommes de camomille, de sauge, d'eucalyptus, de pin et d'épinette sont utiles.

De plus, un œuf à la coque ou du sel chaud aidera à réchauffer le nez et à le soulager de la congestion. L'essentiel avec ces procédures est de ne pas brûler la peau du nez et des joues. Par conséquent, enveloppez un œuf chaud ou du sel dans un mouchoir ou une petite serviette supplémentaire..

Après toute inhalation, il est recommandé de lubrifier les voies nasales avec de la crème pour bébé ou d'instiller des huiles naturelles, telles que l'huile d'olive, de tournesol ou de pêche diluée ou d'argousier..

Assurez-vous de ventiler et d'humidifier les pièces où se trouve la femme enceinte..

La chose la plus importante que les femmes enceintes doivent savoir est que pendant la grossesse, vous ne devez en aucun cas utiliser des gouttes vasoconstricteurs! Ces médicaments provoquent une vasoconstriction non seulement dans le nez, mais dans tout le corps, y compris le placenta, ce qui altère l'apport sanguin à l'enfant.

Si, néanmoins, votre médecin vous prescrit de tels médicaments, il ne devrait s'agir que de gouttes pour bébé et la prise de femmes enceintes est également recommandée à des doses pour enfants, pas plus d'une fois par jour et pas plus de 2-3 jours..

Parmi ces gouttes médicinales, selon ses instructions officielles, le Pinosol peut être recommandé. Bien que la composition principale des composants de la plante, elle élimine efficacement les mucosités du nez.

Un nez qui coule non traité à temps peut se transformer en maladies aussi graves que la sinusite et la sinusite, de sorte que la consultation d'un médecin ne sera pas superflue même avec une légère congestion nasale.

Lorsque le nez est bouché et qu'un nez qui coule n'est pas guéri à temps, ils commencent à respirer par la bouche, les infections pénètrent dans la gorge et cela devient enflammé. Le mal de gorge, la sensation de brûlure et la douleur lors de la déglutition dans la gorge sont un symptôme désagréable d'un rhume et sont associés à la sécheresse et à l'irritation.

Aux premiers symptômes, une femme enceinte doit absolument boire beaucoup de liquides pour éviter la déshydratation. Les boissons trop chaudes ou trop froides doivent être évitées, comme le thé chaud ou l'eau trop froide. Les thés chauds avec du miel ou de la confiture de framboises sont très utiles..

Les médecins recommandent de commencer le traitement avec des recettes naturelles. Le plus prouvé et assez sûr est le gargarisme avec des décoctions salines et à base de plantes..

Pour préparer une solution saline, dissolvez quelques cuillères à soupe de sel de table ou de mer ordinaire, quelques cuillères à soupe de soude et quelques gouttes d'iode dans un verre d'eau bouillie. Mélangez bien la solution et gargarisez-vous au moins une fois par heure.

Pour la préparation de décoctions à base de plantes, il est le plus souvent recommandé d'utiliser du calendula, de la camomille, de l'écorce de chêne, de la sauge. Quelques cuillères à soupe d'herbes séchées sont versées avec de l'eau bouillie chaude et insistées pendant au moins 2-3 heures. Bien filtrer avant utilisation et se gargariser au moins toutes les heures.

Parmi les médicaments de pharmacie pour se gargariser, les femmes enceintes ne sont recommandées que de la solution de chlorophyllipt. Ce médicament à base d'eucalyptus aide à lutter contre l'angine, la laryngite et autres rhumes.

Aussi, pour la douleur et tout inconfort dans la gorge, vous pouvez utiliser des sprays et des pastilles..

Parmi les nombreux médicaments de ces catégories, seuls les suivants peuvent être utilisés pendant la grossesse:

L'excellente composition antiseptique de ces médicaments est sûre, mais soulage assez efficacement la douleur et l'enflure de la gorge. Ils agissent localement et ont un effet bactériostatique, analgésique et adoucissant.

Parmi les sprays destinés aux femmes enceintes, seul Ingalipt peut être recommandé. L'outil est approuvé pour une utilisation même par les enfants à partir d'un an et est sans danger pour les femmes enceintes.

N'oubliez pas que même les médicaments les plus inoffensifs ont un certain nombre de contre-indications.Par conséquent, avant d'utiliser l'un d'entre eux, vous devriez consulter un médecin..

Remèdes contre la toux

Une toux peut apparaître avec des ARVI, des maladies de la gorge, des réactions allergiques. Seul un médecin peut déterminer la cause d'une toux après examen et résultats des tests. Et le choix des médicaments et l'efficacité du traitement dépendront de l'exactitude du diagnostic, en tenant compte de la durée de la grossesse et d'autres caractéristiques de la femme enceinte..

Avec une toux sèche chez une femme, la membrane muqueuse du larynx est irritée, une charge sur les muscles de la cavité abdominale se produit. Le traitement doit se concentrer sur l'hydratation de la toux. Avec une toux humide, une sécrétion abondante d'expectorations se produit, ce qui indique le nettoyage des voies respiratoires de la plaque pathologique. Pour améliorer le processus de décharge des expectorations, des médicaments à effet expectorant sont prescrits.

La toux sèche est bien atténuée par les tisanes. Il est très utile de frotter la poitrine avec des onguents chauffants. Il est conseillé aux femmes enceintes de boire du thé avec du citron et du miel pendant la journée et du lait chaud avec du beurre et du miel le soir avant le coucher..

Important! Dans les premiers stades de la grossesse, les huiles essentielles ne sont pas recommandées, et dans les derniers stades - boissons avec beaucoup de miel, qui est un allergène puissant et peut provoquer une réaction allergique chez une femme enceinte et un enfant.

Des préparations pharmaceutiques contre la toux, les futures mamans sont recommandées des comprimés et des sirops, uniquement à partir d'ingrédients naturels.

Les médicaments suivants sont sans danger pour l'enfant et pour la femme enceinte elle-même quel que soit le trimestre:

  • Sirop Herbion Plantain;
  • Mukaltin;
  • Dr maman.

Ces médicaments contre la toux n'ont pratiquement aucun effet sur l'enfant, mais la pharmacie doit tout de même être choisie par un médecin et non par le patient lui-même, car certains des médicaments peuvent contenir des composants dangereux.

Remèdes contre la température

L'un des premiers et principaux symptômes d'un rhume est la fièvre. La température favorise la production de son propre interféron, qui combat les virus infectieux.

Mais s'il n'est généralement pas recommandé d'abaisser la température en dessous de 38,5 degrés, alors pour les femmes enceintes, la température ne doit pas être portée à plus de 37,5 degrés. De nombreuses boissons chaudes sont recommandées aux femmes enceintes. Plus le liquide pénètre dans le corps, plus les virus et les bactéries en sont excrétés avec l'urine..

À des températures élevées, vous ne devez pas vous envelopper dans une couverture chaude ou porter des vêtements chauds, au contraire, vous devez vous déshabiller et essuyer votre corps avec des compresses fraîches. Les compresses sont mieux fabriquées à partir de vinaigre de table ou de vodka diluée dans de l'eau. Ils essuient le corps avec une serviette douce trempée dans la solution et appliquent une compresse sur le front. Des compresses fraîches stimulent la transpiration et aident à réduire la fièvre.

Une seule chose peut être dite à propos des préparations pharmaceutiques: il n'existe pas de médicaments antipyrétiques sûrs contre la fièvre pour les femmes enceintes.!

Par conséquent, à des températures élevées, il est nécessaire d'appeler un médecin à domicile et de suivre toutes ses recommandations de traitement. Les femmes enceintes ne peuvent pas prendre seules de médicaments contenant du paracétamol..

Agents antibactériens

Avec les complications du rhume, des médicaments peuvent être nécessaires pour éliminer la contamination bactérienne. Seul un médecin déterminera la nécessité de prendre des médicaments antibactériens, après avoir effectué tous les tests qui vous permettent de déterminer la sensibilité à certains médicaments.

En cas de besoin urgent d'admission, les femmes enceintes se voient généralement prescrire des agents antibactériens du groupe amoxicilline.

Des médicaments tels que:

Recommandations générales pour la prévention du rhume

Il peut être assez difficile de guérir un rhume pendant la grossesse, en particulier dans les premiers stades, lorsque presque tous les médicaments sont interdits. Par conséquent, vous devez prendre soin de votre santé à l'avance..

Recommandations pour la prévention du rhume:

  • Les femmes enceintes doivent renforcer leur immunité avant même le début de la grossesse (observer un mode de vie sain, se mettre en colère, boire des vitamines);
  • Manger sainement pendant la grossesse
  • Habillez-vous pour le temps;
  • Aérez et humidifiez la pièce;
  • Ne négligez pas les règles d'hygiène, notamment dans les lieux publics;
  • Évitez les foules, en particulier pendant la saison froide, afin de ne pas être infecté par des personnes malades;
  • Prenez des vitamines et des minéraux en pharmacie uniquement selon les directives d'un médecin spécialisé.

Les femmes enceintes ne sont pas autorisées à prendre elles-mêmes des immunostimulants.

De nombreuses femmes enceintes souffrent de rhume pendant leur grossesse. Mais comme le montre la pratique, si vous commencez le traitement en temps opportun, vous pouvez vaincre un rhume en utilisant une petite quantité de médicaments sûrs. Lorsque la maladie est déjà en cours, la maladie peut entraîner des complications..

Dédié à toutes les femmes enceintes atteintes de rhume (article utile)

Il est nécessaire d'être traité très soigneusement pour un rhume enceinte afin de ne pas nuire à l'enfant.!

Idéalement, il serait préférable que la femme enceinte ne tombe pas du tout malade, mais rarement personne réussit à éviter le rhume et la grippe pendant la saison froide. Même si vous gardez le contact avec le monde extérieur au minimum, des virus peuvent être introduits dans la maison par un membre de la famille décrochée..

En outre! Parfois, ils nous attaquent de l'intérieur sans aucune infection externe, car ils somnolent dans l'appareil génétique des cellules, attendant un moment favorable pour se déclarer. La grossesse est l'une de ces conditions..

Le système de défense du corps féminin, pour des raisons physiologiques, est dans un état d'oppression forcée - immunosuppression. C'est une garantie que le mécanisme de protection de l'environnement interne de tout ce qui est étranger ne fonctionnera pas contre la vie naissante. La compatibilité tissulaire complète n'est possible qu'entre deux clones ou jumeaux identiques, mais pas entre la future mère et son bébé!

Cependant, la même immunosuppression qui inhibe les réactions de rejet et aide à maintenir la grossesse rend une femme très sensible aux infections saisonnières. Si vous en avez attrapé un, agissez avec sagesse pour ne pas nuire à l'enfant.!

GROSSESSE: TRAITEMENT DU FROID

Aucune chimie ne peut être prise pendant la grossesse (et la grande majorité des médicaments de la pharmacie sont impuissants contre les virus), mais la phytothérapie doit également être abordée avec prudence: les herbes sont parfois plus puissantes que les médicaments!

Les médicaments contenant de l'alcool sont interdits (même en petites quantités, cela est nocif pour le fœtus!), En particulier les teintures d'immunostimulants - réglisse, échinacée, citronnelle, zamaniha, leuzea, ginseng, rhodiola rosea... Ils augmentent la pression artérielle et accélèrent le rythme cardiaque, augmentant la charge sur le travail acharné le cœur de la future maman et le système vasculaire du bébé.

Son petit cœur bat déjà à un rythme effréné, faisant plus de 200 battements par minute. Accélérer ce rythme signifie épuiser le muscle cardiaque en formation et jeter les bases des maladies cardiaques..

Conseil: utilisez un immunostimulant qui ne produit pas d'effets indésirables. Il s'agit du raifort, utilisé depuis longtemps pour les rhumes pendant la grossesse par la médecine traditionnelle. Râper sa racine sur une râpe fine, mélanger avec la même quantité de sucre, laisser dans un endroit chaud pendant 12 heures, filtrer et prendre 1 cuillère à soupe. toutes les heures pendant la période aiguë d'un rhume.

GROSSESSE ET ÉCRASEMENT

Utilisez des médicaments tels que la galazoline et la naphtyzine uniquement au plus fort d'un rhume, en respectant strictement la posologie (1 à 2 gouttes, pas un quart de bouteille à la fois!) Et la fréquence, qui dépend du type de substance active. Certains médicaments sont utilisés 1 à 2 fois par jour, d'autres 4 à 5 fois: lisez attentivement les instructions!

Moins vous utilisez ces gouttes, mieux c'est. Pourquoi?

1. L'effet vasoconstricteur peut se propager aux artères du placenta, perturbant l'apport sanguin au fœtus, si vous goutte à goutte le médicament trop souvent, pendant une longue période ou trop. Une partie est absorbée par la membrane muqueuse du nasopharynx, tandis que l'autre s'écoule dans l'œsophage et pénètre dans la circulation sanguine depuis le système digestif..

2. De telles gouttes ont la propriété désagréable de provoquer des spasmes non seulement de l'adducteur, mais également des vaisseaux de décharge, augmentant le gonflement de la muqueuse nasale. L'effet commence à se manifester à partir du 3 à 5 jour de la maladie, formant une dépendance au médicament. Ils ont coulé - et il est devenu plus facile de respirer, et une heure plus tard, votre nez est devenu encore plus bouché et vous avez à nouveau pris des gouttes - ce n'est pas pour rien que les médecins modernes les appellent des médicaments pour le nez.!

Chez la femme enceinte, cette dépendance survient plus facilement que chez tout le monde: le fond hormonal est tel que la congestion nasale se fait parfois sentir tout au long des 9 mois, et après l'accouchement, les manifestations de la rhinite vasomotrice disparaissent comme par magie. C'est une autre raison d'être prudent avec les gouttes vasoconstricteurs - car la science moderne et la médecine traditionnelle connaissent de nombreux autres remèdes contre le rhume.!

Astuce: rincez-vous le nez d'une seringue avec une solution saline faible (dans un verre d'eau - sel de table à la pointe d'un couteau) et instillez dans le nez un moyen à base d'eau de mer (Aquamaris, Salin).

VITAMINES POUR LES ENCEINTES FROIDES

Le besoin d'eux chez les femmes enceintes est déjà élevé et augmente pendant la maladie. Dois-je les prendre en plus?

Tout dépend de la durée de la grossesse et des caractéristiques de la maladie: consultez votre médecin! N'augmentez pas la dose de vitamines en pharmacie sans son autorisation. Peut-être que le médecin vous conseillera de soutenir le corps avec de l'acide ascorbique, qui est fortement consommé lors d'infections, ou de l'ascorutine (renforce les parois des vaisseaux sanguins et réduit le risque de saignement avec la grippe).

L'essentiel est d'observer une ligne fine: pour compenser la carence en substances vitales causée par la maladie, mais pas pour créer une hypervitaminose. Un excès de vitamine A aux premiers stades de la grossesse entraîne des malformations, et un excès de vitamines C et D ces derniers mois est lourd de vieillissement du placenta.

Astuce: s'appuyer sur des fruits et légumes frais et boire des jus de fruits pressés (sauf la carotte). Le corps en assimile les vitamines dont il a besoin sans excès.

GROSSESSE-FROID-MIEL

Avec leur aide, nous nous sauvons généralement des infections respiratoires. Mais il est préférable de ne pas l'utiliser dans la seconde moitié de la grossesse: un bébé à naître peut déjà avoir une allergie et une future mère - diabète de grossesse.

ÉCHAUFFEMENT PENDANT LA GROSSESSE

Beaucoup d'entre eux sont contre-indiqués dans votre situation. Vous pouvez être habitué à prendre un bain de sel chaud et d'herbes pour le rhume. Vous devrez l'oublier pendant la grossesse! La flambée des jambes est également indésirable: il existe un réel danger de stimulation réflexe de l'utérus, de provoquer un avortement ou une naissance prématurée.

Mais même si rien de tel ne se produit, le problème est que le sang se précipite dans les veines des jambes (les étire et provoque un gonflement), et en même temps il s'écoule du placenta: pendant la procédure, le bébé souffrira d'un manque de nutrition et d'oxygène..

Conseil: les mains sous le robinet avec de l'eau chaude pour la future maman peuvent monter en flèche - c'est un excellent remède pour un nez qui coule et un mal de gorge! La chaleur sèche ne fera aucun mal non plus. Vous sentez que vous commencez à vous décoller, enveloppez votre cou avec une écharpe chaude, mettez des chaussettes en laine (vous pouvez y mettre un peu de poudre de moutarde ou découpez les semelles intérieures en plâtre moutarde), réchauffez le pyjama et allez vous coucher: il est possible que le matin le froid passe sans laisser de trace.

GROSSESSE: TRAITEMENT FROID AVEC HOMÉOPATHIE

Contrairement aux médicaments traditionnels, l'homéopathie pour les femmes enceintes n'est pas nocive.

Si vous ne vous sentez pas bien, dissolvez 5 grains d'Antigrippin homéopathique (!) Dans votre bouche toutes les 15-30 minutes, ou prenez un comprimé de grippe-hel, qui a le même effet, toutes les 15 minutes pendant 2 heures. Pour consolider l'effet, continuez la même chose pendant au moins 5 jours supplémentaires, en prenant de l'antigrippine toutes les 2 heures et de la grippe hel - 3-5 fois par jour.

CONTACTEZ VOTRE MÉDECIN SI:

  • N'a pas fait face au malaise en 2-3 jours.
  • Température supérieure à 38 degrés, surtout si elle s'accompagne d'une intoxication sévère - sensation de fatigue, faiblesse, maux de tête, vomissements.
  • Il y a des plaques dans la gorge, des "bouchons" sur les amygdales.
  • Le mucus du nez ou des expectorations est devenu jaune-vert et / ou sanglant.
  • Des maux de tête sévères surviennent au niveau du front et des yeux, aggravés en se penchant.
  • Perturbé par une toux prononcée, une respiration sifflante, des difficultés respiratoires.

Conseil: il est préférable d'inviter un médecin le matin lorsque les symptômes douloureux sont plus prononcés et qu'il est plus facile pour le médecin de diagnostiquer et de choisir le bon traitement.

GROSSESSE: SUSPENSION SÉVÈRE

TRAITEMENT DE L'ÉCRASEMENT PENDANT LA GROSSESSE

Il est difficile pour maman de respirer - et moins d'oxygène est fourni au bébé. De plus, avec le mucus abondant du nez, votre corps perd jusqu'à 2,5 litres de liquide. Buvez beaucoup - les pertes doivent être reconstituées!

  • Placez un oreiller supplémentaire sous la tête de lit: cela réduira l'enflure et l'inflammation de la membrane muqueuse, et il deviendra plus facile de respirer.
  • Massez les points à la base externe des narines avec le bout de vos index - la congestion nasale diminuera immédiatement.
  • Appliquez un peu de baume «Zvezdochka» plusieurs fois par jour sur l'arête du nez, les tempes et les endroits du visage où vous ressentez une gêne.
  • L'infusion chaude de plantain, de feuilles de fraise des bois et de millepertuis aide à lutter contre le rhume et la sinusite: 2 cuillères à soupe. verser des cuillères de n'importe quelle herbe avec un verre d'eau bouillante, laisser reposer 30 minutes, filtrer et boire un demi-verre 2-3 fois par jour.
  • Nettoie bien la cavité nasale, facilitant la respiration, gouttes de soda-tanin: infusez une cuillère à café de thé avec un verre d'eau bouillante, évaporez pendant 15 minutes à feu doux, passez à travers une gaze et ajoutez une cuillère à café de bicarbonate de soude. Enterrez 1-2 pipettes 2-3 fois par jour dans chaque narine, après quoi assurez-vous de vous moucher.
  • Les phytothérapeutes recommandent de verser 6 à 8 gouttes de jus de fruits frais (carotte et pomme) ou d'infusions aux herbes dans chaque narine 3 à 4 fois par jour. Ce dernier peut également être utilisé sous forme d'inhalation - 3-4 procédures quotidiennes pendant 5 minutes:
  • Mélanger le millepertuis, l'écorce de saule et de chêne, les fleurs de tilleul et les feuilles de menthe (1: 1: 2: 2: 2). Versez 2 cuillères à soupe. recueillir un verre d'eau bouillante. Laisser reposer 3 heures dans un thermos, filtrer et ajouter 3 à 5 gouttes d'huile de sapin avant utilisation.
  • 2. Prenez des parties égales de millefeuille et d'origan, de feuilles de sauge, de racine de violette tricolore et d'écorce de viorne. Versez 2 cuillères à soupe. recueillir avec un verre d'eau froide, laisser reposer pendant une heure, porter à ébullition, garder le feu pendant 5-7 minutes, refroidir et filtrer.
  • 3. Faites une collection à parts égales de boutons de pin, de fleurs de mauve, de feuilles de tussilage, d'écorce de saule et d'herbe d'origan. Préparez la perfusion comme dans # 2.

GROSSESSE: TEMPÉRATURE

TRAITEMENT DE LA TEMPÉRATURE PENDANT LA GROSSESSE

  • Si la température augmente brusquement et que vous ressentez en même temps des frissons et que vous ne pouvez pas avoir chaud, les mains et les pieds sont glacés, couvrez-vous d'une couverture, buvez quelques verres de thé diaphorétique chaud et mettez un coussin chauffant sur vos paumes et vos semelles. Cela aidera à dilater les vaisseaux sanguins rétrécis de la peau, provoquant la circulation du sang et augmentant ainsi la libération de chaleur. Lorsque vous avez chaud, commencez à faire baisser la chaleur en utilisant les moyens traditionnels de la grand-mère: frottez le corps avec de la vodka ou de l'eau à moitié diluée avec 3% de vinaigre (pendant la procédure, déshabillez-vous et ne vous précipitez pas pour envelopper immédiatement.
  • Pour la fièvre, préparez une tisane: 2 cuillères à soupe. secs ou extraits de confiture de framboises. 4 feuilles de tussilage, 3 plantains, 2 origan. Une autre recette: 1 c. Versez 1 tasse d'eau bouillante sur l'écorce de saule blanc finement hachée, laissez refroidir. Boire 4 fois par jour, 1 cuillère à soupe.
  • préparer à l'avance un cocktail de conifères. Broyez 100 g de jeunes pousses de sapin ou de pin et 50 g de racines de framboise. Mettre dans un bocal en verre en versant 100 g de sucre. Compléter avec 1 c. eau bouillante, laissez reposer pendant une journée, puis chauffez-la pendant encore 6 à 8 heures dans un bain-marie. Laisser reposer 2 jours, égoutter le jus de framboise brillant obtenu. Conservez-le dans un endroit frais et sombre et prenez 1 cuillère à soupe chacun. 4-5 fois avant les repas.

GROSSESSE: MAL DE GORGE

TRAITEMENT DE LA GORGE PENDANT LA GROSSESSE

  • Prenez 1 cuillère à café de sirop de rose musquée en pharmacie, 2 cuillères à soupe chacune. jus de betterave et kéfir. Pressez le jus de ½ citron dans ce mélange. Cette boisson est utile pour les personnes souffrant de pharyngite chronique et d'amygdalite..
  • Buvez du bouillon de lait de sauge la nuit (déjà au lit). 1 cuillère à soupe. verser les herbes sèches avec un verre de lait, porter à ébullition, laisser mijoter 10 minutes à feu doux, puis filtrer et porter à nouveau à ébullition.
  • Il est préférable pour les femmes enceintes de ne pas utiliser de pastilles et de comprimés pharmaceutiques pour les maux de gorge. Remplacez-les par des moyens traditionnels: tenez dans votre bouche une cuillère à café d'huile d'argousier ou Vitaon, un morceau de feuille d'aloès coupé en travers.
  • Préparez un gargarisme antiviral: feuille de bouleau, eucalyptus et sauge (1: 2: 3). 1 cuillère à soupe verser le mélange avec un verre d'eau bouillante, laisser dans un endroit chaud sous le couvercle pendant 15-20 minutes, filtrer.
  • Toutes les 2 heures, gargarisez-vous avec de l'eau bouillie tiède avec du jus d'oignon ou de betterave (1: 1) ou une infusion tiède d'une des herbes - millepertuis, sauge, camomille, calendula, eucalyptus. Versez 1 cuillère à soupe. matières premières avec un verre d'eau bouillante, laisser reposer 15-20 minutes, filtrer. Selon la même recette, en prenant les composants à parts égales, vous pouvez préparer un rinçage à partir de préparations à base de plantes, seulement elles doivent être infusées plus longtemps - 1-2 heures: № 1 - feuilles d'airelles, St. N ° 2 - Fleurs d'immortelle, feuilles de framboisier et prêle des champs.

GROSSESSE: VOIX MANQUANTE

PROCÉDURES POUR LE TRAITEMENT DE LA GORGE DES FEMMES ENCEINTES

N'essayez pas de parler, même dans un murmure - cela peut être encore plus dangereux. Qu'un discours fort. Pendant la laryngite, les chuchotements tendent les cordes vocales, comme si elles criaient. Vous pouvez complètement perdre votre voix!

Respirez la vapeur aromatique toutes les 30 minutes. Versez le mélange d'herbes avec un verre d'eau bouillante, laissez tremper une heure sous le couvercle. La composition des infusions:

  • 1/2 cuillère à café de feuilles de romarin sauvage, 1 cuillère à café de feuilles de gros plantain et 2 cuillères à café feuilles de mère et de belle-mère;
  • 3 cuillères à café chacun bourgeons de pin ou herbes de lavande et fleurs de camomille;
  • 2 cuillères à café herbes violettes tricolores et 1,5 c. herbes de la série en trois parties;
  • 1 cuillère à café feuilles de tussilage. Les fleurs du sceptre molène et les fleurs de l'aîné.

Ne vous gargarisez pas! De toute façon, aucune goutte n'entrera dans le larynx - pendant la procédure, l'épiglotte le recouvre étroitement. Et les sons de rinçage peuvent endommager.

GROSSESSE: TOUX (SÈCHE OU HUMIDE)

TRAITEMENT DE LA TOUX PENDANT LA GROSSESSE

Au début de la maladie, lorsque la toux est sèche, buvez et respirez au-dessus de la vapeur d'infusions et de décoctions de camomille, plantain, sauge, montre à trois feuilles, fleur de tilleul. Ils adoucissent le larynx et les bronches, apaisent les muqueuses respiratoires irritées et ont des effets anti-inflammatoires..

Après 2-3 jours, après que la toux devient humide et que le flegme commence à reculer, passez à des décoctions d'herbes avec un effet desséchant, astringent et expectorant - alpiniste serpent, feuille d'airelle et eucalyptus, herbe de romarin sauvage, achillée millefeuille et ficelle.

Avec une toux persistante qui ne vous laisse pas partir d'ici la fin de la semaine. Vous devriez être examiné par un médecin pour exclure une pneumonie.

Comment traiter la toux et le nez qui coule pendant la grossesse: quels médicaments pouvez-vous

Traitement et conséquences du SRAS et de la grippe pendant la grossesse

Irina Chesnova PhD en histoire, psychologue familiale, auteure de livres pour parents

La grippe pendant la grossesse, en particulier dans les premiers stades, beaucoup ont peur - mais ARVI, ou un rhume, est souvent porté sur leurs pieds, et en vain. Comment se comporter si vous avez été attaqué par un virus pendant la grossesse? Quels médicaments peuvent être utilisés pendant la grossesse pour soulager la toux, le nez qui coule, les maux de gorge? Voici des instructions détaillées pour traiter le rhume et la grippe pendant la grossesse.

Les premiers signes d'ARVI, ou rhumes, sont connus de tous: malaise général, mal de gorge, congestion nasale, parfois toux et fièvre. ARVI, en règle générale, se développe progressivement, de sorte qu'il peut être arrêté, comme on dit, «en chemin» - boire du thé avec du citron et du miel, mettre des chaussettes en laine et aller au lit. 2-3 jours en position horizontale avec beaucoup de boisson (thé, boisson aux fruits) peuvent faire un miracle.

La grippe commence toujours soudainement et de manière aiguë: la température monte rapidement à 38–40 ˚С, une faiblesse sévère, des courbatures, des maux de tête, des étourdissements, des frissons, souvent des nausées et une photophobie apparaissent. Ensuite, les phénomènes catarrhales se rejoignent - congestion nasale, toux. Il n'y a aucun moyen d'arrêter le développement de la maladie. La température élevée dure plusieurs jours.

Un rhume ou une grippe pendant la grossesse affectera-t-il le bébé à naître??

Si vous prenez bien soin de vous et que vous vous traitez correctement, il est peu probable que les ARVI aient un effet néfaste sur le bébé. Cependant, dans le cas de la grippe, cela n'est hélas pas exclu. Le plus grand danger de grippe se situe au début de la grossesse (jusqu'à 12 semaines, lorsque les organes et les tissus de l'enfant à naître sont pondus). Mais, en règle générale, dans ce cas, la loi bien connue du «tout ou rien» est déclenchée: c'est-à-dire que soit la grippe provoque des malformations incompatibles avec la vie, puis la grossesse est interrompue, soit le virus n'a pas d'effet particulier sur le bébé et la grossesse se développe en toute sécurité.

Après 12 semaines de grossesse, lorsque tous les organes de l'enfant à naître sont formés, l'infection ne peut plus provoquer de malformations macroscopiques. Cependant, le virus de la grippe réduit considérablement l'immunité et, dans ce contexte, les maladies chroniques de la femme enceinte peuvent s'aggraver ou des complications peuvent se développer, ce qui, en règle générale, affecte le déroulement de la grossesse et l'état du bébé. Par conséquent - prenez soin de vous.

Afin de ne pas s'inquiéter, il est conseillé aux femmes enceintes de faire un «triple test» (dépistage biochimique de l'AFP, de l'hCG et de l'œstriol libre) entre 16 et 20 semaines - si la grippe a été transférée dans la première moitié de la grossesse. Si cela s'est produit au cours du deuxième ou du troisième trimestre de la grossesse, après la guérison, pour clarifier l'état du bébé, vous devez faire une échographie, une dopplerométrie et un CTG (après 32 semaines), ainsi que faire un test sanguin et urinaire.

Que faire des premiers symptômes de la grippe ou du SRAS

Il est très important de vous écouter constamment afin de commencer le traitement dès que vous vous sentez mal. Si vous pensez avoir contracté le SRAS ou la grippe, l'essentiel est de ne pas paniquer ou désespérer. Appelez votre médecin ou appelez votre médecin à domicile, prenez un congé de maladie. Votre bien-être et la santé de votre futur bébé sont désormais plus importants que tout problème de temps au travail..

Un examen médical est également nécessaire car des maladies graves telles que l'amygdalite et la mononucléose infectieuse (une maladie virale aiguë caractérisée par de la fièvre, des douleurs musculaires et articulaires, des lésions de la gorge, une inflammation des ganglions lymphatiques, une hypertrophie du foie et / ou de la rate) peuvent être cachées sous le masque de l'ARVI.

Ne vous soignez en aucun cas. Même un agent apparemment inoffensif, s'il est utilisé sans contrôle, peut être nocif. Par conséquent, ne prenez que ce que le «médecin vous a prescrit» et suivez les recommandations simples pour soulager votre état.

  • Assurez-vous de vous coucher et d'y rester aussi longtemps que nécessaire. Vous avez besoin d'une paix complète maintenant.
  • S'il fait froid, portez des chaussettes chaudes. N'oubliez pas que les femmes enceintes ne peuvent pas flotter leurs jambes et prendre des bains chauds.
  • Aérez la pièce plus souvent (cela réduit la concentration de virus pathogènes dans l'air et la poussière de la pièce). Demandez à votre famille de faire un nettoyage humide deux fois par jour ou de mettre un humidificateur - il sera beaucoup plus facile de respirer.
  • Il est très important de boire beaucoup - thé au citron, lait chaud au miel, boissons aux fruits aux canneberges ou aux airelles, compote de fruits secs, infusion d'églantier, décoction de baies et de feuilles de framboise, thé de tilleul, jus de pamplemousse ou tout simplement de l'eau tiède.
  • Très probablement, vous ne voudrez pas manger, mais si votre appétit ne s'est pas éteint, vous devez privilégier les aliments légers et sains - poissons, produits laitiers, légumes et fruits..

Comment traiter la toux et le nez qui coule pendant la grossesse: ce qui est possible, ce qui ne l'est pas?

L'inhalation de vapeur est utile. Respirez sur les pommes de terre, juste une casserole d'eau bouillante ou utilisez un inhalateur (nébuliseur). Pour l'inhalation, vous pouvez utiliser une décoction de calendula, de camomille, de menthe ou de mélanges pour inhalation prêts à l'emploi vendus en pharmacie.

Pour soulager les maux de gorge, le gargarisme aide - avec une solution de furaciline (1 comprimé pour 150 ml d'eau), une solution de sel (1 cuillère à café) avec de l'iode, des infusions ou des décoctions d'herbes médicinales (camomille, eucalyptus ou calendula). Vous devez vous rincer souvent - une fois toutes les 2 heures. En outre, dans le traitement des infections virales respiratoires aiguës et de la grippe pendant la grossesse, vous pouvez utiliser des sprays "Tantum Verde" ou "Hexoral", à partir de bonbons - "Strepsils", "Lizobakt", "Faringosept".

Pour le traitement de la toux pendant la grossesse, les frais de sein et les médicaments naturels conviennent - "Gedelix", "Prospan", "Doctor Mom", homéopathique "Stodal". Cependant, tous les médicaments ne peuvent être pris qu'après consultation d'un médecin, car ils peuvent ne pas fonctionner pour votre cas particulier..

Avec un nez qui coule pendant la grossesse, Pinosol, le spray homéopathique Euphorbium compositum, des solutions d'eau de mer ou une solution saline ordinaire (solution de chlorure de sodium, 0,9%), qui peuvent être achetés en pharmacie, aident. Concernant les gouttes nasales vasoconstrictives, qui facilitent la respiration, il est impératif de consulter un médecin, car leur utilisation pendant la grossesse n'est pas souhaitable: un surdosage peut provoquer une augmentation de la pression artérielle et une fréquence cardiaque rapide. De plus, les gouttes vasoconstricteurs sont souvent addictives, dont il est alors très difficile de se débarrasser..

Il est nécessaire d'abaisser la température pendant la grossesse uniquement si elle dépasse 38,5 ˚С. Vous pouvez vous essuyer avec de l'eau fraîche, boire du thé avec de la confiture de framboises maison ou prendre un médicament contenant du paracétamol à la posologie indiquée dans les instructions. L'aspirine, l'ibuprofène, la codéine, ainsi que les analgésiques complexes, qui contiennent ces substances, ne doivent pas être bu, car ils peuvent avoir un effet négatif sur le développement du bébé et augmenter le risque de saignement. Il est également recommandé de refuser des médicaments tels que "Teraflu", "Coldrex".

Pour le traitement de la grippe, les infections virales respiratoires aiguës et le renforcement du système immunitaire, les médecins recommandent parfois des suppositoires "Viferon" (à une posologie de 150 000 UI et pas avant le deuxième trimestre de la grossesse). Appliquer 1 suppositoire 2 fois par jour après 12 heures par jour. La durée du traitement est de 5 à 10 jours.

Vous pouvez également être traité pour la grippe et les ARVI avec des remèdes homéopathiques, mais un médecin homéopathe expérimenté devrait les recommander..

Pour des questions médicales, assurez-vous de consulter un médecin à l'avance

Remèdes populaires contre le rhume pendant la grossesse

Cette année, dans de nombreuses régions de notre pays, entre le printemps et l'automne, un été peu convaincant s'est en quelque sorte perdu. Et en septembre, le temps n'a pas plu longtemps avec la chaleur. Elle a été immédiatement remplacée par des gelées plutôt d'octobre. La saison froide a commencé plus tôt que prévu. Il n'est pas facile de se protéger des virus maintenant, et les femmes enceintes qui ont une résistance corporelle réduite, d'autant plus.

Que faire si vous ne pouvez pas résister et que des symptômes d'un rhume sont apparus?

Pas d'automédication

Si vous avez l'habitude de faire face à la maladie par vous-même, il vaut mieux ne pas le faire pendant la grossesse. Même l'évolution des infections respiratoires aiguës banales et des infections virales respiratoires aiguës pendant la période d'attente d'un enfant ne peut être laissée sans surveillance médicale. Après tout, les complications probables peuvent nuire à la fois à la future mère et à l'enfant..

Une attention médicale immédiate est requise:

  • Températures supérieures à 38 degrés.
  • L'apparition de la plaque dans la gorge.
  • Écoulement vert du nez.
  • Signes d'intoxication: vomissements, diarrhée, maux de tête.
  • Toux, respiration sifflante, voix réduite.

S'il n'y a pas de tels symptômes ou si le médecin ne craint pas l'utilisation de remèdes populaires, il est tout à fait possible de vous aider sans médicament.

Traitement d'un rhume pendant la grossesse

Un nez qui coule ne menace pas la grossesse, mais la congestion nasale interfère avec la respiration libre, ce qui peut entraîner le fait que le fœtus recevra moins d'oxygène. Et les femmes enceintes n'ont pas besoin d'inconfort supplémentaire. Il est possible d'atténuer la maladie non seulement avec des médicaments prescrits par le médecin, mais également avec des remèdes populaires.

  • Acupression. Massez la peau à la base des narines. Cela soulagera la congestion et facilitera la respiration..
  • Huiles. Mettez des huiles chaudes d'olive, de pêche et d'argousier dans votre nez.
  • La lessive. L'eau de mer (ou l'eau bouillie avec du sel de mer dilué) est un excellent remède contre le rhume. Et il n'est pas du tout nécessaire d'acheter des sprays coûteux. Il suffit de diluer 1 cuillère à café de sel de mer (seulement le plus simple, sans additifs aromatiques ni colorants) dans 2 verres d'eau bouillie et se rincer le nez avec cette solution plusieurs fois par jour.

Traitement des maux de gorge pendant la grossesse

Les pastilles, pastilles et solutions alcooliques ne sont pas souhaitables pour le traitement de la toux pendant la grossesse. Cependant, cela ne signifie pas que vous devez endurer et attendre que la gorge disparaisse d'elle-même..

Dans le combat, vous serez aidé par:

Utilisez des décoctions de plantes médicinales (camomille, sauge, thym, eucalyptus, lavande, origan, tussilage, menthe, écorce de chêne, bourgeons de bouleau, etc.), huiles essentielles (eucalyptus, genévrier, anis, amande), solution de sel marin (1 cuillère à café pour 0,5 litre d'eau).

Pour l'inhalation, utilisez de l'eau dont la température ne dépasse pas 60 à 65 degrés. Respirez par la bouche pendant 15 minutes.

Le gargarisme traditionnel avec une solution de bicarbonate de soude est assez efficace pour les maux de gorge. Ils réduisent également bien l'inconfort et le rinçage avec des décoctions de camomille et de calendula.

  • Tisanes

Aide aux maux de gorge et tisanes à base de camomille, d'eucalyptus, de sauge, de menthe et d'autres plantes médicinales.

Traitement de la toux pendant la grossesse

Le remède le plus inoffensif et en même temps efficace contre la toux pendant la grossesse est l'inhalation, qui se fait à l'aide d'un nébuliseur - un appareil spécial qui fournit un spray dispersé ultra-petit. Si vous n'en avez pas, il est temps d'acheter: un nébuliseur est nécessaire dans une famille avec enfants.

Et encore une fois, nous n'utilisons que des remèdes populaires inoffensifs, dans ce cas de l'eau minérale (de préférence dans des bouteilles en verre, achetées dans une pharmacie). Vous pouvez également utiliser une solution saline (chlorure de sodium), qui ne nuira ni à la future mère ni au bébé..

Comment faire baisser la température pendant la grossesse

Tout le monde sait qu'une augmentation de la température indique que le corps se bat. Par conséquent, il n'est pas recommandé de faire baisser la température en dessous de 38 degrés. Et les femmes enceintes doivent être extrêmement prudentes et ne pas se soigner elles-mêmes..

Des remèdes populaires sûrs pendant la saison froide, vous devriez toujours avoir des fleurs de tilleul, des feuilles et des fleurs de framboises ou de fraises forestières, la racine de bardane à portée de main. Soyez prudent avec le miel. Bien qu'il soit utile, il s'agit toujours d'un allergène puissant, ce qui peut ensuite affecter l'enfant..

Si vous ne pouvez pas vous passer des antipyrétiques en pharmacie, choisissez ceux qui sont conçus pour les enfants.

Comment renforcer l'immunité pendant la grossesse

Préparez-vous à l'avance pour le froid. Il est maintenant temps de consulter un thérapeute et de lui demander de prescrire des remèdes naturels qui augmentent l'immunité..

Soyez prudent avec les oignons et l'ail. Ils fluidifient le sang et ne sont donc pas montrés à tout le monde. Mais si les tests confirment une augmentation de la coagulation sanguine, l'utilisation régulière d'oignons et d'ail aidera simplement à normaliser la maladie..

Mais le raifort est un excellent immunostimulant et, surtout, sûr pendant la grossesse. Et maintenant il est encore tout à fait possible de le préparer en réserve (il suffit d'éplucher les racines de raifort et de le hacher avec une râpe ou un hachoir à viande). Mais, en dernier recours, les assaisonnements de raifort du commerce (de composition aussi naturelle que possible) conviennent également. Ne les abuse pas.

Que faire en cas d'hypothermie

Si vous souffrez d'hypothermie, évitez de flotter vos pieds ou de prendre un bain chaud. Ceci est dangereux car cela peut provoquer un avortement spontané ou une naissance prématurée. De plus, les bains de pieds chauds favorisent la circulation sanguine vers les veines et la sortie du placenta, ce qui entraîne un manque d'oxygène chez le bébé..

Mais la future maman peut se réchauffer les mains. Cela ne blessera pas le bébé et aidera avec un nez qui coule ou un mal de gorge. Réchauffe parfaitement et chaleur sèche. Une écharpe en laine autour du cou, des chaussettes sur les jambes, un pyjama en tissus naturels et un lit chaud sont un remède prophylactique efficace après l'hypothermie.

Maladies catarrhales chez la femme enceinte - prévention et traitement

Il est dangereux pour une femme enceinte de tomber malade avec des ARVI ou la grippe à n'importe quel trimestre, en particulier au cours des premières semaines, donc un rhume pendant la grossesse nécessite un traitement obligatoire. Sinon, il existe un risque de complications qui nuiront au bébé à naître, perturbant le développement de ses organes vitaux. Même un léger nez qui coule est un grave danger. Pendant la grossesse, d'autres méthodes de traitement et certains médicaments sont utilisés qui n'affectent pas la santé du bébé et de la mère.

Qu'est-ce qu'un rhume pendant la grossesse

Un rhume est compris comme une maladie provoquée par le virus de la grippe ou ARVI. Vous pouvez attraper un rhume à n'importe quelle période de la vie d'une personne, y compris pendant la grossesse. L'incidence maximale est observée pendant la saison froide: en hiver et au début du printemps. Un rhume peut également être le premier signe de grossesse. Tout dépend de la durée d'apparition des symptômes. Pour chaque trimestre, certaines conséquences de la maladie sont caractéristiques. Pour éviter un rhume, il est nécessaire de consulter un spécialiste dès les premiers symptômes. Le médecin prescrira un traitement adéquat en fonction du diagnostic.

Symptômes

Les symptômes du rhume chez les femmes enceintes ne diffèrent pratiquement pas de ceux des autres personnes. Au départ, un léger malaise, des maux de tête et de la fatigue apparaissent. La condition s'aggrave progressivement au cours de la journée. De plus, un rhume chez la femme enceinte s'accompagne de symptômes tels que:

  • toux;
  • éternuements;
  • perte d'appétit;
  • douleur et mal de gorge, gonflement et rougeur;
  • frissons;
  • un état de fièvre;
  • déchirure;
  • sensation de démangeaisons dans le nez, sécrétion de mucus.

La toux est souvent sèche et légère, et la température ne dépasse pas 38 degrés, sauf si la maladie est trop grave. Avec la grippe, les symptômes sont plus graves que le rhume causé par d'autres virus. Après 2-3 jours, les signes de la maladie régressent progressivement. Cela est dû à la fin de la période active du rhume. Ses symptômes sont très similaires à ceux d'autres maladies telles que la pneumonie, la sinusite ou la bronchite. Pour cette raison, il est important de consulter un médecin dès les premières manifestations..

Les raisons

Il est plus difficile pour les femmes enceintes de se protéger du rhume. La raison en est que le corps de la femme perçoit le fœtus comme étranger. Pour éviter qu'elle ne soit rejetée par l'organisme, ce dernier abaisse volontairement la fonctionnalité du système immunitaire. Cela évite les conflits entre la mère et le bébé. Ce processus est appelé immunosuppression. C'est tout à fait normal, mais augmente en même temps la vulnérabilité d'une femme aux maladies virales, par conséquent, la principale raison de leur développement est une immunité réduite. Les facteurs privés dans le développement de la maladie sont:

  • stress;
  • séjour prolongé à l'extérieur par temps froid;
  • fumeur;
  • manger beaucoup d'aliments gras et de sucreries;
  • contact avec une personne déjà malade.

Ce qui est dangereux

Un rhume pendant la grossesse peut affecter le développement des organes vitaux de votre bébé ou entraîner une fausse couche. L'infection intra-utérine et la mort fœtale sont considérées comme des conséquences dangereuses. Avec la grippe, il existe un risque élevé d'infections bactériennes, qui à l'avenir provoquent également des malformations ou des fausses couches. Néanmoins, il ne faut pas paniquer, car selon les statistiques, 75% des femmes enceintes souffrent de rhume, mais des conséquences graves ne sont observées que chez quelques patients. L'essentiel est de commencer le traitement à temps.

Un rhume est dangereux pour la femme enceinte elle-même. À l'avenir, elle peut développer de graves complications pendant l'accouchement ou après celles-ci. Ces conséquences comprennent:

  • perte de sang massive pendant l'accouchement;
  • maladies inflammatoires du système génito-urinaire;
  • libération de liquide amniotique plus tôt que prévu;
  • infections chroniques;
  • complications de la période post-partum.

Comment un rhume affecte-t-il le fœtus

L'herpès sur les lèvres est moins dangereux. À l'avenir, l'enfant développe simplement une immunité contre ce virus. Les rhumes entraînent de graves complications. Ils dépendent de l'état de santé de la femme avant la conception, de la présence de maladies somatiques concomitantes et de la durée de la grossesse. Parmi les complications les plus dangereuses figurent:

  • mort foetale;
  • syndrome de retard de développement;
  • infection intra-utérine;
  • insuffisance foetoplacentaire;
  • malformations graves;
  • manque d'oxygène - hypoxie;
  • apparition d'infections secondaires.

Effets

Le plus dangereux est un rhume au premier trimestre. La raison en est que pendant cette période, les formations les plus importantes de l'œuf ont lieu avec sa transformation en embryon humain. À ce stade, le système nerveux, les organes sensoriels, l'œsophage, les membres et le cœur sont posés. Si, avant la 10e semaine de grossesse, une maladie virale a affecté l'embryon, le risque de fausse couche est élevé. À ce stade également, des malformations fœtales se produisent..

Dangereux n'est pas seulement un rhume, mais aussi un traitement avec des antibiotiques, des hormones, des immunomodulateurs, des enzymes et d'autres médicaments. La future maman peut les utiliser sans connaître sa situation. Au deuxième trimestre (de 12 à 24 semaines), le bébé est déjà légèrement protégé en raison de la formation du placenta. Elle est un bouclier contre tous les dangers, mais il est toujours dangereux d'attraper un rhume pendant cette période. Les conséquences comprennent:

  • insuffisance placentaire, qui peut entraîner un manque d'oxygène et de nutriments;
  • naissance prématurée avec un degré élevé de dystrophie et un faible poids;
  • violation du développement des systèmes nerveux et endocrinien;
  • fausse couche à 14 semaines;
  • violation de l'ovogenèse intra-utérine, ce qui rend les futures filles stériles.

Au troisième trimestre de la grossesse, un rhume est également dangereux, en particulier dans les derniers stades. Cela augmente le risque de contracter le bébé avec une infection virale et une naissance prématurée. Le bébé est menacé d'hypoxie et de retard de développement. Les autres conséquences d'un rhume en fin de grossesse comprennent:

  • polyhydramnios;
  • perte de sang pendant l'accouchement;
  • période post-partum difficile;
  • rupture précoce du liquide amniotique;
  • risque élevé de traumatisme à la naissance;
  • maladies infectieuses des organes génitaux internes d'une femme;
  • avortement menacé.

Comment traiter un rhume pendant la grossesse

Les méthodes de traitement d'un rhume pendant la grossesse sont légèrement différentes des méthodes habituelles. Certains médicaments traditionnels peuvent non seulement ne pas être bénéfiques, mais également affecter négativement le fœtus. Tout d'abord, il est important d'observer la paix, de rester à la maison pendant quelques jours, d'annuler tous les cas. Le repos au lit implique également l'abandon des tâches ménagères. Pour accélérer votre récupération, vous devez avoir une alimentation équilibrée et boire suffisamment de liquides. Le traitement médical du rhume pendant la grossesse est déterminé en fonction de la durée de la grossesse.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat