loader

Principal

Scarlatine

Comment restaurer l'odorat du nez, goûter avec des remèdes populaires après une maladie, un traumatisme crânien

La perte d'odorat ne menace pas la vie des gens et les victimes ne sont pas pressées de demander l'aide d'un médecin. Mais il est impossible de ressentir pleinement le goût si, pour une raison quelconque, le nez ne sent pas. Par conséquent, pour améliorer la qualité de vie, vous devez essayer de restaurer la perception perdue..

Le mécanisme de perception des odeurs et des goûts chez l'homme

Une personne ressent le goût et l'odorat dans différentes parties du corps, mais les informations à son sujet entrent dans un seul centre de sensibilité olfactive et gustative. Il est situé dans la région temporelle du cerveau.

Une personne reçoit une langue pour définir le goût. De nombreuses papilles situées sur toute la surface de l'organe sont équipées de papilles gustatives.

Ils sont divisés en types, chacun distinguant certains goûts, et se situent sur:

  • doux - le bout de la langue;
  • salé - avant;
  • aigre - surface latérale;
  • amer - zone radiculaire postérieure.

Les données des papilles gustatives pénètrent dans le système nerveux central via les nerfs (facial et glossopharyngien).
La perception de l'odorat se produit en raison de l'inhalation d'air par le nez, dans les parties supérieures (espace olfactif) desquelles se trouvent des récepteurs olfactifs spéciaux. Le flux d'air avec des molécules d'odeur agit sur les villosités des récepteurs. En conséquence, une impulsion nerveuse apparaît, qui est transmise aux bulbes olfactifs des nerfs crâniens..

Ensuite, le signal (impulsion) passe au mésencéphale. C'est là que les odeurs sont distinguées et mémorisées. Après cela, l'impulsion atteint le centre, où les informations sur le goût et l'odeur sont entrelacées..

Types de troubles de l'odeur

L'odorat joue un rôle important dans la vie des gens, car il permet:

  • changer l'état émotionnel;
  • recevoir des informations sur une menace potentielle (fuite de gaz, incendie, nourriture avariée);
  • profiter de la variété gastronomique;
  • avoir confiance en la société.

Souvent, la perception des odeurs d'une personne est altérée. Ces écarts sont divisés en changements quantitatifs et qualitatifs du sens de l'odorat, qui peuvent se manifester à des degrés divers..

Les violations quantitatives comprennent:

  • hypersensibilité aux odeurs (hyperosmie);
  • diminution du sens des odeurs (hyposmie);
  • absence totale de perception des arômes (anosmie).

Les violations qualitatives sont divisées comme suit:

  • cacosmie - une sensation d'odeur désagréable sans raison apparente;
  • dysosmie - perception des odeurs sous une forme pervertie;
  • parosmie - un odorat dont la source n'est pas présente pour le moment.

Formes de perte d'odeur

Il n'est pas toujours possible de restaurer l'odorat du nez, car des perturbations dans la perception des odeurs peuvent survenir dans différentes parties du processus olfactif.

Anosmie respiratoire

Les modifications de l'écart olfactif rendent difficile le flux d'air avec les molécules de parfum.

Ils ont le caractère suivant:

  • courbure de la cloison nasale dans la partie supérieure;
  • gonflement de la membrane muqueuse;
  • la formation de polypes;
  • changements hypertrophiques dans les cornets.

Anosmie fonctionnelle

Cette forme d'anosmie est une pathologie transitoire (temporaire) qui se développe à la suite de:

  • attraper la grippe
  • complications après ARVI;
  • rhinite allergique prolongée;
  • l'apparition de névroses et de psychoses.

Anosmie essentielle

Un dysfonctionnement des récepteurs et des nerfs impliqués dans la perception des odeurs survient lorsque:

  • l'action de substances toxiques;
  • infections d'étiologie virale;
  • maladies spécifiques;
  • brûlures thermiques et chimiques du nasopharynx;
  • blessures accompagnées d'une compression prolongée de la cavité nasale.

Avec la formation de cette forme de maladie, dans la plupart des cas, la perte d'odeur ne peut pas être restaurée..

Anosmie d'âge

À mesure qu'une personne atteint un âge avancé, des processus physiologiques se développent associés à l'atrophie de l'épithélium muqueux et glandulaire du nasopharynx. La sécheresse apparaît dans les voies nasales. Cela contribue à la réduction des récepteurs olfactifs, une diminution de la sensibilité aux odeurs. Souvent, une perte complète de l'odeur se développe, qui ne peut pas être restaurée.

Anosmie unilatérale

La perte du sens des odeurs d'un côté du nez est une sonnette d'alarme, signalant un dysfonctionnement des ampoules olfactives. Ceci est facilité par le développement d'une tumeur dans la fosse crânienne antérieure du cerveau..

Un tel néoplasme ne se manifeste pas pendant une longue période et le patient peut ne pas comprendre pendant une longue période qu'une moitié du nez ne réagit pas aux odeurs. Par conséquent, pour toute diminution de l'odorat, il est nécessaire de consulter un médecin pour identifier la cause..

Anosmie cérébrale

Les lésions cérébrales entraînent une perception déformée des odeurs, une sensibilité accrue aux odeurs, l'apparition d'hallucinations olfactives.

Ceci est facilité par:

  • lésion cérébrale traumatique;
  • néoplasmes de diverses qualités;
  • changement du rapport hormonal;
  • les troubles mentaux;
  • prendre des stupéfiants.

Causes de la perte simultanée de goût et d'odeur

Il a déjà été dit que le goût et l'odorat sont interconnectés. La perte d'odorat entraîne une perte de sens de la gamme gustative des aliments consommés. Ceci est précédé de certaines raisons.

Rhumes et nez qui coule

Avec l'arrivée du froid, le risque de développer des maladies respiratoires (IRA, ARVI, grippe) augmente fortement. Une immunité diminuée conduit à l'activité de micro-organismes pathogènes, qui sont toujours présents sur la muqueuse nasopharyngée.

En conséquence, les tissus sont affectés, un processus inflammatoire se développe, qui s'accompagne de:

  • l'apparition d'un œdème;
  • dessèchement de la membrane muqueuse;
  • écoulement de liquide séreux (épanchement);
  • augmentation du mucus.

L'épanchement se forme en vésicules, qui sont situées sous la couche supérieure de la surface muqueuse enflammée. Si l'intégrité des bulles est violée, une érosion douloureuse se produit.

Les récepteurs olfactifs se recouvrent de mucus. Ils cessent de répondre aux stimuli et ne transmettent pas d'impulsions au cerveau. Le gonflement du nasopharynx empêche l'odeur de la nourriture d'atteindre les récepteurs, de sorte que la nourriture semble insipide pendant les rhumes. Bien qu'en fait, pendant la maladie, une personne ne cesse de ressentir les goûts de base.

Après le traitement, la perception des odeurs et des goûts est complètement rétablie.

Sinusite

Souvent, un nez qui coule avec ARVI entraîne des complications sous la forme d'une inflammation des sinus maxillaires et frontaux. Cette maladie est également à l'origine d'une altération de la perception de l'odorat et du goût. Les fibres nerveuses traversent les sinus, qui conduisent une impulsion nerveuse des récepteurs vers le cerveau.

Il est possible de restaurer l'odorat du nez avec la sinusite, à condition que le traitement soit commencé en temps opportun et que le rétablissement soit complet. Après tout, cette maladie est le résultat d'un rhume..

Blessure à la tête

La cause la plus courante de détérioration ou de manque d'odorat, et avec elle de goût, est un traumatisme crânien.

Cela se produit dans de tels cas:

  • dommages au nez - si du tissu cicatriciel se forme sur l'épithélium olfactif;
  • obstruction mécanique dans la cavité nasale - elle interfère avec la pénétration de l'odeur;
  • rupture des filaments olfactifs - s'il y a une fracture de la plaque osseuse à travers laquelle ils passent;
  • dommage ou destruction du centre de l'odorat et de la sensibilité gustative dans le cerveau.

Parfois, ces lésions n'entraînent pas d'altération de l'activité cérébrale. Une récupération partielle de la perception est possible, mais après une longue période de rééducation.

Autres raisons

La perte d'odeur et de goût peut indiquer le développement de pathologies des organes internes.

Ceux-ci inclus:

  • néoplasmes oncologiques;
  • défaillance de la fonction rénale;
  • cirrhose du foie;
  • Troubles endocriniens;
  • instabilité hormonale.

Quel médecin contacter?

Des médecins de diverses spécialisations aideront à restaurer l'odorat du nez, en fonction de la raison qui a influencé la perception des arômes:

  • ORL - lors de l'examen, découvre l'état des voies nasales, l'intégrité du cartilage, le changement de la cloison nasale; détermine la présence de processus inflammatoires, de formations de polypose;
  • allergologue - traite la rhinite allergique, prescrit des tests pour les allergènes si nécessaire; ajuste la pharmacothérapie;
  • neurologue - en cas de lésion cérébrale, prescrit des études matérielles pour clarifier le diagnostic et formuler des tactiques de traitement.

Si nécessaire, recommander une consultation avec un chirurgien.

Diagnostique

Le diagnostic de la violation du sens de l'odorat permet non seulement d'établir le fait de la perte de "parfum", mais aussi de trouver clairement la cause de la pathologie.

L'enquête comprend les étapes suivantes:

  • olfactométrie - vous permet de déterminer le degré de diminution de la capacité olfactive; on propose au patient de sentir 4 à 6 odeurs différentes à tour de rôle, disposées de manière à augmenter la sévérité des arômes;
  • rhinoscopie - détermine l'état de la cavité nasale;
  • CT - montre les zones enflammées, l'emplacement des polypes dans les voies nasales;
  • IRM - révèle des zones atrophiées du bulbe olfactif, confirme ou exclut la présence de néoplasmes dans le cerveau;
  • électroencéphalographie - examine le fonctionnement du cerveau;
  • analyse du liquide sécrété par le nez - révèle la présence de micro-organismes pathogènes d'origine bactérienne ou virale;
  • test sanguin - détermine la carence en vitamines, oligo-éléments;
  • analyse des marqueurs tumoraux - détermine la nature de la tumeur.

Si des problèmes d'odorat sont survenus après un rhume, les mesures de diagnostic peuvent ne pas être effectuées.

Est-il possible de restaurer rapidement l'odorat et le goût des aliments?

De nombreux patients s'intéressent à la durée de persistance de la maladie pendant laquelle il est impossible de profiter pleinement des goûts et des odeurs..

Tout dépend de:

  • causes de pathologie;
  • tactiques de traitement;
  • respect par le patient des recommandations du médecin;
  • capacités corporelles.

Avec un rhume mineur, accompagné d'un nez qui coule, d'une congestion nasale, la perte d'odorat est de nature à court terme. Après stabilisation de la respiration nasale, arrêt des sécrétions, l'état est normalisé.

La perception de l'odorat et du goût est restaurée avec les meilleurs résultats dans les maladies suivantes:

  • rhinite compliquée par une composante bactérienne;
  • nez qui coule prolongé de nature allergique;
  • sinusite (sinusite);
  • formations de polypose;
  • tumeurs de diverses étiologies;
  • névroses.

L'essentiel est de consulter un médecin le plus tôt possible et de se conformer pleinement à ses recommandations..

Comment restaurer l'odeur et le goût de votre nez à la maison?

Il est possible de restaurer l'odorat et le goût du nez à la maison. Pour cela, il est nécessaire d'établir correctement un plan de thérapie, composé de médicaments et de procédures supplémentaires..

Drogues

Le tableau répertorie certains des médicaments pour traiter les causes qui affectent l'odorat et le goût:

DroguesCauseActe
Naftizin

Tizine

  • nez qui coule;
  • œdème;
  • congestion.
  • vasoconstricteur;
  • réduire l'enflure;
  • rétablir la respiration libre.
Aqualor (spray)

Bioparox (aérosol)

Mucus épais dans les voies nasales
  • nettoyage;
  • préparation à l'utilisation de gouttes.
Antibiotiques (pénicillines),

(macrolides)

Rhinite bactérienneAntibactérien
Pommade oxolinique

Arbidol

Rhinite d'origine viraleThérapie antivirale
Claritin

Zyrtec

Rhinite allergique
  • arrêt de la production de mucus;
  • gonflement réduit.
Kagocel

Imudon

Affaiblir le corpsAugmentation des défenses
Médicaments corticostéroïdes

Dexaméthasone)

Processus inflammatoire
  • réduction des manifestations inflammatoires;
  • accélération de la récupération.
Comprimés Claritin

Selon les médecins, dans de nombreux cas, il est possible de restaurer la fonction olfactive en utilisant des vitamines A, B12, ainsi que des préparations contenant du Zn.

Bains de contraste

Lors de l'utilisation de bains de contraste, le corps est généralement renforcé. Une personne est moins sujette au rhume avec le développement de symptômes concomitants. Les récepteurs de l'épithélium olfactif ne sont pas obstrués par du mucus, ce qui signifie que la perception des odeurs n'est pas perturbée.

Inhalation

L'inhalation est utilisée pour traiter les rhumes.

La vapeur chaude inhalée par la bouche et le nez a les effets suivants:

  • améliore la circulation sanguine dans les muqueuses;
  • hydrate l'épithélium;
  • élimine l'irritation;
  • élimine l'œdème;
  • désinfecte les zones d'inflammation.

Pour la procédure, prenez un bain avec de l'eau chaude à une température confortable et ajoutez:

  • herbes médicinales (camomille, menthe, origan);
  • feuilles d'eucalyptus;
  • Bourgeons de bouleau;
  • huiles essentielles.

Il est conseillé d'utiliser ces composants avec l'autorisation d'un médecin..

Pour que l'inhalation apporte un soulagement, vous devez suivre ces règles:

  • effectuez la procédure 1,5 à 2 heures après avoir mangé;
  • après manipulation, ne pas manger ni boire pendant une demi-heure;
  • temps d'inhalation de vapeur - 10-15 minutes.

Échauffement

Réchauffer le nez a souvent un bon effet. Pour ce faire, utilisez du sel de table, du sable de rivière ou un mélange de ces composants..

Le sable doit d'abord être lavé et séché:

  • la masse en vrac est placée dans une casserole, chauffée à 50 degrés;
  • versé dans un sac de chiffon pré-préparé;
  • appliqué sur le nez pendant 15 à 20 minutes;
  • la procédure est répétée tous les jours, 10 fois au total.

La lessive

Le rinçage de la cavité nasale élimine le mucus et, avec lui, les bactéries, les écoulements purulents et les composants fongiques. Pour la procédure, utilisez des sprays de pharmacie à base de sel de mer (Aquamaris, Aqualor, Marimer) ou des solutions maison (dissolvez 2 cuillères à café de chlorure de sodium dans 0,5 litre d'eau tiède).

Avant la procédure, il est nécessaire d'éliminer le gonflement de la membrane muqueuse en appliquant des gouttes vasoconstricteurs. Le lavage est effectué 3 fois par jour.

Cotons-tiges

L'utilisation de cotons-tiges à base d'huiles végétales aide à restaurer l'état normal de la muqueuse surséchée, qui se développe à partir d'une utilisation prolongée de gouttes vasoconstricteurs.

Pour imprégner des tampons, des huiles telles que:

  • olive;
  • blé;
  • tournesol;
  • grain de raisin;
  • l'argousier.

Du coton en forme de petit garrot est placé dans les narines pendant une demi-heure deux fois par jour.

Des exercices

Les exercices du visage améliorent la circulation sanguine dans les parties internes du nez, responsables de la perception des arômes. Cela conduit à une normalisation progressive de la fonction perdue..

La gymnastique comprend les exercices suivants:

  • inspirez et expirez lentement, tout en gardant la bouche fermée; faire 10 exercices;
  • prenez une respiration vive et expirez en 3 étapes par à-coups avec un arrêt pendant 10 secondes; effectuer 5 approches;
  • appuyez sur le bout du nez avec votre doigt tout en faisant dépasser simultanément la lèvre inférieure;
  • appuyez sur l'arête du nez avec une légère pression et rapprochez les sourcils le plus possible; il suffit de le faire 10 fois.

Il est important de garder les muscles du visage détendus pendant l'exercice..

Recettes folkloriques

Les conseils des guérisseurs traditionnels sont un bon complément au traitement conservateur. Les recettes ci-dessous vous aident à accélérer votre récupération, car elles visent à libérer les récepteurs olfactifs du mucus et à restaurer la perception des arômes..

Propolis

La propolis, qui est un antibiotique naturel, aidera à restaurer l'odorat perdu. Il est utilisé pour mettre des tampons dans le nez..

Les étapes suivantes doivent être suivies:

  1. moudre 1 c. propolis;
  2. ajoutez-y 50 ml de beurre;
  3. placer le contenu dans un bain-marie pendant 2 heures;
  4. imbibez les cotons-tiges de la composition;
  5. mettre dans les narines pendant une demi-heure le matin et le soir.

Jus de raifort

Le raifort est une racine de guérison qui a longtemps été utilisée dans les recettes folkloriques. Jus de raifort mélangé avec du miel - un remède dans le traitement de la rhinite et de la sinusite.

Possède les propriétés suivantes:

  • élimine les micro-organismes pathogènes;
  • réduit l'inflammation;
  • liquéfie et élimine le mucus.

Le vinaigre

La congestion nasale interfère souvent avec la sensation d'arômes. L'inhalation des vapeurs du vinaigre chauffé permet de débloquer les voies nasales. Cette épice est capable de supprimer les bactéries pathogènes, d'éliminer l'inflammation. La procédure peut être effectuée plusieurs fois par jour. Cela permet de réduire l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs..

sauge

Une infusion de sauge aidera à améliorer l'odorat en raison d'un écoulement nasal prolongé.

Il est préparé comme suit:

  1. 1 cuillère à soupe. l. les herbes sont versées avec 2 cuillères à soupe. eau bouillante;
  2. laisser infuser pendant 2 heures;
  3. filtrer le liquide;
  4. pris par voie orale ½ tasse trois fois par jour.

Gouttes d'huile de menthol et de camphre

Les gouttes maison ont les avantages suivants:

  • une composition d'huile douce est utilisée;
  • ne dessèche pas le nasopharynx;
  • affecter efficacement la membrane muqueuse;
  • aide à une récupération rapide.

Pour obtenir un agent thérapeutique, les huiles de menthol et de camphre sont mélangées à parts égales. Appliquer trois fois par jour, goutte à goutte 2 gouttes dans chaque narine.

Gouttes de betterave et miel

Le jus de betterave au miel (3 cuillères à café de jus + 1 cuillère à café de miel) donne un bon résultat.

Après tout, le jus de betterave a les propriétés suivantes:

  • liquéfie le mucus épais;
  • aide à la libération rapide des voies nasales;
  • réduit les poches;
  • élimine l'inflammation.

Instillez 2-3 gouttes plusieurs fois par jour. Le miel ne convient pas à tout le monde, car il peut provoquer une réaction allergique. Cette recette est efficace pour les infections virales..

Lavage sodo-iodé des voies nasales

Les médecins recommandent de rincer pour éliminer le mucus des voies nasales. La solution pour la manipulation est préparée comme suit: dissoudre 1 cuillère à café dans un verre d'eau tiède. soda et ajoutez 2 gouttes d'iode.

Le liquide résultant est lavé par le nez:

  1. aspirez du liquide dans la seringue;
  2. inclinez votre tête d'un côté;
  3. versez la solution dans la narine supérieure pour que l'eau s'écoule par la narine inférieure;
  4. tournez la tête de l'autre côté;
  5. entrez également la portion suivante de liquide.

Bains de sel

L'irrigation nasale saline renforce le corps.

L'effet est renforcé par le sel de mer, qui:

  • a une grande variété d'éléments chimiques;
  • possède des propriétés bactéricides;
  • augmente les défenses de l'organisme.

Ajouter 1 cuillère à café dans un verre d'eau tiède. sel. Le liquide résultant est aspiré dans le nez afin qu'il pénètre dans la bouche. Crache le morceau.

Inhalation de citron

Pour l'inhalation, vous pouvez utiliser du jus de citron à raison de 10 à 12 gouttes pour 1 cuillère à soupe. eau chaude. Vous pouvez ajouter 2 gouttes d'huile essentielle de lavande à la solution. Les guérisseurs traditionnels conseillent de respirer sur la vapeur en alternance avec chaque narine pendant 3 à 5 minutes. tous les jours. Vous devez effectuer 10 procédures.

Inhalation d'huile de basilic

Respirer les vapeurs d'huile essentielle de basilic aide à éliminer le nez qui coule à long terme et à restaurer le sens des arômes. La procédure aide à réduire l'enflure et l'inflammation. Quelques gouttes sont appliquées sur une serviette, déposées à côté (près de l'oreiller la nuit, sur le bureau, sur la table de chevet, dans la poche de vos vêtements).

Peaux d'oignon brûlant

Un accompagnement désagréable des infections respiratoires aiguës est d'abord une «fuite» continue du nez, puis - un bourrage ou un gonflement des voies nasales. Si vous respirez la fumée provenant des cosses d'oignon qui couvent, vous pouvez restaurer votre respiration libre. Cela devrait être fait plusieurs fois (3-5) tout au long de la journée pendant 7 minutes..

Quand la perte d'odeur devient la raison de la chirurgie?

Souvent, une intervention chirurgicale est nécessaire pour restaurer l'odorat..

Lors de l'examen avec rhinoscopie, les pathologies suivantes sont révélées:

  • courbure de la cloison nasale;
  • agrandissement des cornets;
  • la formation de polypes;
  • prolifération des végétations adénoïdes.

Les opérations chirurgicales sauvent la mise:

  • septoplastie (élimination de la courbure du septum);
  • conchoplastie (réduction des cornets inférieurs du nez);
  • polypotomie (élimination des formations bénignes);
  • adénotomie (couper et enlever la plupart des végétations adénoïdes).

Après une période de rééducation, la capacité à sentir est rétablie. L'odorat est l'un des cinq sens fondamentaux dont la perte appauvrit la vie. Par conséquent, avec le développement de l'anosmie, il est nécessaire de s'efforcer de restaurer la capacité perdue par le nez..

Vidéo de récupération des odeurs

Raisons de la perte et comment retrouver son odorat:

L'odeur et le goût ont disparu avec un rhume: causes et règles de traitement

Dans le corps humain, tous les sens sont également importants - l'odorat, le toucher et le goût. Si l'on cesse d'agir correctement, la personne perd la capacité de mener pleinement sa vie et se plaint constamment d'inconfort. Un nez qui coule commun peut entraîner une perte d'odorat.Par conséquent, les personnes confrontées à de telles situations doivent savoir comment faire la bonne chose, comment retrouver l'odorat avec un nez qui coule.

Variétés

Le correctif est assez simple. Il suffit de consulter un spécialiste en temps opportun, en suivant strictement les règles établies par lui. Pour normaliser la sensibilité, vous devez d'abord comprendre quel type de maladie se développe. Cela permettra au médecin de choisir la méthode de correction et les médicaments nécessaires. La perte de sensibilité des récepteurs nasaux est de deux types:

  1. Hyposmie - détérioration de la capacité à percevoir les odeurs, qui se produit sous l'influence du rhume, de l'inflammation de la muqueuse nasale, due à des allergies ou des polypes.
  2. L'anosmie est une perte complète de l'odorat, provoquée par la rhinite. Il disparaît sous l'influence du processus inflammatoire de la muqueuse nasale après ARVI, après infection de la partie supérieure des voies respiratoires, sous l'influence de la croissance de polypes, de tumeurs. Cela se produit parfois en raison de la prise de certains médicaments antibactériens, qui affectent fortement l'odorat..

En raison de l'accumulation d'un grand volume de mucus dans les voies respiratoires supérieures, une personne peut se plaindre que l'odorat a disparu avec un nez qui coule. La morve obstrue les sinus et s'épaissit avec le temps. L'anosmie peut être temporaire ou chronique.

En outre, une violation peut être unilatérale ou bilatérale, c'est-à-dire qu'elle se produit lorsque des arômes spécifiques sont perçus. La perte de l'odorat peut également être accompagnée d'un malaise sévère, de la fièvre. Pour un diagnostic précis, les raisons de la violation doivent être établies..

Raisons de la perte d'odorat, symptômes de cette condition

La principale raison de la détérioration de la perception des odeurs est le gonflement et l'inflammation de la membrane muqueuse du nez. Il s'enflamme lors d'un rhume, lorsqu'il est infecté par des virus, avec des allergies, un écoulement nasal, une sinusite et d'autres maladies du nez, dans lesquelles il y a une perturbation du fonctionnement de la membrane muqueuse.

De plus, le non-respect des instructions pour les produits nasaux entraîne une perte de l'odorat..

En règle générale, si l'odorat s'aggrave ou disparaît complètement sous l'influence de la rhinite, il revient pendant la phase de récupération après la maladie. Il est important de ne pas oublier que les nerfs inutiles et la panique ne font que ralentir le processus de récupération de la sensibilité. Si l'odeur ne revient toujours pas, des diagnostics supplémentaires dans un établissement médical sont nécessaires.

Si le nez n'est pas bloqué, mais que la personne ne sent pas, il est fort probable que beaucoup de mucus se soit accumulé dans la cavité. En même temps, le sommeil d'une personne est perturbé, il devient trop irritable.

Après la rhinite, l'odorat revient dans environ une semaine. Mais dans des conditions d'influence défavorables sur le corps, la perte peut devenir chronique - ce sera une conséquence de la pathologie transférée.

Comment retourner

Alors, que faire si l'odorat a disparu avec un nez qui coule. La perte de sensibilité aux récepteurs olfactifs est généralement un symptôme naturel du rhume. La normalisation complète se produit lorsque vous récupérez. Avec le développement de la rhinite, la première place est la question de savoir comment restaurer l'odorat. Pour arrêter la rhinite infectieuse, il est nécessaire de détruire les micro-organismes pathogènes qui l'ont provoquée. Seul un médecin peut donner une réponse complète à la question de savoir quoi faire si le nez ne sent pas. Différentes formes de troubles sont traitées avec différents médicaments:

  1. Rhinite virale - se développe dans 50 à 60% des cas, un traitement symptomatique est effectué. Il consiste en une boisson chaude et abondante, en infusion avec une solution saline. En outre, le médecin peut prescrire un traitement antiviral avec des médicaments Remantadin ou Amiksin et autres.
  2. Rhinite bactérienne - nécessite l'utilisation d'antibiotiques - pénicillines, macrolides ou céphalosporines.
  3. Rhinite allergique - des antihistaminiques sont prescrits - Zirtek, Suprastin, Claritin.

Les gouttes nasales vasoconstricteurs n'ont pas d'effet thérapeutique, elles aident seulement à arrêter la congestion et l'œdème pendant un certain temps. Ces gouttes provoquent une dépendance rapide et se caractérisent par une longue liste d'effets secondaires. Les médecins permettent de les utiliser au maximum 3 fois par jour et pendant 5 jours, pas plus.

Nettoyer le nez de la morve

Pour restaurer plus rapidement le fonctionnement des récepteurs, pour répondre à la question de savoir comment restaurer l'odorat avec un rhume, un rinçage avec des solutions salines aidera. La recette la plus simple consiste à dissoudre une cuillère à café de sel dans un verre d'eau bouillie tiède. Les pharmacies vendent des produits de rinçage spéciaux - Aqualor, Aquamaris, etc..

L'essentiel est de suivre l'algorithme pour les laver pour être efficace:

  1. Incline ta tête d'un côté.
  2. Versez la solution dans la narine supérieure.
  3. Le liquide s'écoulera de la narine inférieure tout seul - aucun effort n'est requis.
  4. Maintenant, la même chose est faite de l'autre côté.

L'algorithme est assez simple, l'inconfort de la procédure elle-même cessera de se faire sentir après plusieurs fois. Un nettoyage régulier du nez aide à éliminer les agents pathogènes de la surface de la membrane muqueuse, à renforcer l'immunité locale, à restaurer la vitalité globale du corps et à rendre la sensation d'odeurs et de goûts. Les lavages n'ont pas de contre-indications, ils sont autorisés pour les enfants et les femmes enceintes.

Recommandations et méthodes pour normaliser la condition

Il existe des méthodes spéciales pour restaurer l'odorat, ce qui aidera le patient à rétablir rapidement la santé après ARVI, rhinite. Ceux-ci inclus:

  1. Inhalation à domicile. Une recette classique qui a aidé beaucoup et qui s'est imposée au fil de nombreuses années de mise en œuvre est l'inhalation sur des pommes de terre bouillies. Au lieu de pommes de terre, vous pouvez utiliser des décoctions d'herbes médicinales ou d'eau avec l'ajout d'huiles essentielles, à condition qu'il n'y ait pas de réaction allergique à celles-ci.
  2. Un bon remède est des cotons-tiges imbibés de solutions spécialement préparées. Il peut s'agir de miel liquide, de sokaloe en deux avec de l'eau, de momie à l'huile de tournesol, de beurre à la propolis.
  3. Baume Asterisk - ils devraient enduire les ailes du nez, mais pas la membrane muqueuse.
  4. Les gouttes maison sont une excellente méthode de médecine traditionnelle. Le plus efficace est la composition suivante: une partie d'huile de menthol, la même quantité d'huile de camphre. Instiller 3 gouttes dans une narine trois fois par jour.
  5. La méthode de la thérapie de choc est l'inhalation alternative d'odeurs piquantes. Il peut s'agir de menthol, de conifères, de café, de pommade Vishnevsky, de térébenthine et d'autres arômes intenses et prononcés..

Règles de soulagement de la respiration

Les moyens les plus simples, mais non moins efficaces, de faciliter la respiration par le nez et de restaurer l'odorat et le goût avec un rhume sont:

  1. Prendre une douche chaude la nuit. La vapeur nettoie les voies nasales du mucus congelé, il devient plus facile de respirer et l'état de santé s'améliore. L'essentiel est de s'habiller chaudement après la vapeur, surtout s'il fait frais à la maison.
  2. Maintien de l'humidité à environ 60-65%. Ceci peut être réalisé en utilisant des appareils modernes - des humidificateurs.
  3. Buvez beaucoup d'eau - il doit être chaud, le thé au citron ou à la confiture est bon, à condition qu'il n'y ait pas de température, vous pouvez également inclure du bouillon maigre sur le poulet dans l'alimentation.

Mesures préventives

Malgré le processus graduel de restauration de la sensibilité après une maladie, cela ne doit pas être un problème. La prévention joue un rôle important et, par conséquent, tout citoyen consciencieux qui surveille sa propre santé devrait connaître ses mesures. Les moyens de prévenir la perte de sensibilité aux odeurs comprennent:

  1. Prévention de l'hypothermie prolongée.
  2. Déjà les premiers symptômes du rhume doivent être traités en buvant beaucoup et en rinçant la cavité nasale.
  3. Avant de commencer le traitement, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas d'hypersensibilité aux médicaments sélectionnés..
  4. Essayez de ne pas contacter les personnes atteintes de rhume, de ne pas visiter de grandes foules de personnes pendant les épidémies saisonnières.
  5. Effectuer un traitement rapide des rhumes et autres pathologies accompagnés d'un nez qui coule, ainsi que de toute forme d'exacerbation des allergies.

Lorsqu'une personne ressent déjà les premiers symptômes d'une maladie catarrhale, il est nécessaire de prendre des mesures en temps opportun. Ainsi, la pathologie ne progressera pas. Par exemple, lorsque les arômes saturés habituels perdent de leur force, la rhinite interfère avec le sommeil la nuit - c'est une raison de penser à la nécessité d'organiser une thérapie et de consulter un médecin. Si la perte d'odeur s'est déjà produite, vous devez vous rendre de toute urgence chez l'oto-rhino-laryngologiste, qui diagnostiquera et prescrira un traitement efficace..

Comment restaurer votre odorat, votre odorat et votre goût?

La diminution de l'odorat a son propre terme médical - l'hyposmie. Ce n'est pas une condition mortelle. Mais cela peut être le symptôme d'une maladie dangereuse. Pour ressentir la vie dans toutes les couleurs et odeurs, il vaut mieux restaurer l'odorat perdu.

Perte d'odeur - quelle est la raison?

La source du problème est une violation du processus de formation et de transmission de l'impulsion le long du chemin olfactif.

Un échec de l'analyseur olfactif est possible à tous les niveaux:

  • Les récepteurs qui reçoivent un signal de l'environnement externe (odeur) sont des cellules bipolaires, qui sont le premier neurone de la voie. Les dendrites du premier neurone et de son corps sont situées dans la muqueuse nasale, dans la zone olfactive. La membrane muqueuse du cornet supérieur (et il y en a trois) et la partie supérieure de la cloison nasale représentent la regio olfactoria (zone olfactive). Les axones des premiers neurones - sans myéline, à raison de 15-20, sont dirigés sous la forme de filaments séparés à travers l'os ethmoïde antérieur (à savoir sa plaque horizontale) vers le bulbe olfactif.
  • Le bulbe olfactif est représenté par les corps du deuxième neurone (cellules mitrales). Son axone est dirigé dans le cadre du tractus olfactif vers le triangle olfactif. Dans le cadre du tractus, les faisceaux médial, latéral et intermédiaire sont divisés. Le premier va du côté opposé de l'ampoule. Le faisceau latéral est dirigé vers l'extrémité corticale de l'analyseur. Faisceau intermédiaire - au corps du troisième neurone.
  • Le triangle olfactif, la substance perforée antérieure, le septum transparent contiennent des troisièmes neurones dans le corps. Leurs axones sont dirigés vers l'extrémité corticale du chemin. Cela se fait de trois manières. Les axones des corps du triangle sont dirigés par le plus long chemin: je fais le tour du corps calleux. Les axones des neurones septaux sont guidés à travers le fornix. Le chemin le plus court est celui des axones des neurones de la substance perforée, va directement au crochet de l'hippocampe. Cette séparation assure certaines fonctions de l'analyseur: courte - une réaction protectrice aux odeurs fortes, longue - associations olfactives, médium - recherche de la source de l'odeur.
  • Le crochet hippocampique et le gyrus parahippocampique sont l'extrémité corticale de l'analyseur olfactif. C'est là que les informations reçues sont analysées..

Les impulsions du cortex pénètrent ensuite dans les corps papillaires et le thalamus (centres sous-corticaux) le long de la voie thalamique papillaire. Ces centres sont associés au cortex frontal, aux structures limbiques, au système extrapyramidal.

Ce lien fournit une réponse émotionnelle et motrice à l'odorat. S'il y a un échec à l'un des niveaux énumérés, une violation de l'odorat est possible.

Ce qui a causé?

Connaissant la structure du tractus olfactif, il est possible de démonter les raisons spécifiques de la diminution de l'odorat:

  • Rhinite: virale, bactérienne, allergique. Avec un nez qui coule, un gonflement de la muqueuse nasale se produit, en raison duquel l'odeur n'atteint pas ses récepteurs. En conséquence, il y a une diminution de l'odorat (hyposmie), ou son absence (anosmie).
  • Le polype nasal empêche les odeurs de pénétrer dans la zone olfactive. Surtout s'il n'est pas seul.
  • La courbure de la cloison nasale empêche également l'odeur d'atteindre la région olfactorique.
  • Sinusite. Avec la sinusite, il y a une muqueuse nasale pâteuse. Avec l'ethmoïdite, la membrane muqueuse est également œdémateuse, ce qui limite la transmission des impulsions le long des filaments olfactifs.
  • Lésion cérébrale traumatique. Avec une fracture de la base du crâne, les filaments se cassent, ce qui se manifestera par une diminution ou un manque d'odeur.
  • Le néoplasme de la fosse crânienne antérieure comprime les composants du tractus olfactif: méningiome, gliome. Les tumeurs du thalamus et de l'hypothalamus provoquent non seulement une perte d'odeur, mais aussi sa perversion (cacosmie), une sensibilité accrue aux odeurs (hyperosmie).
  • L'intervention neurochirurgicale est à l'origine du développement de l'hyposmie à la suite d'une rupture du chemin.
  • Maladie neurodégénérative caractéristique des personnes âgées: maladie d'Alzheimer, maladie de Parkinson. Ces maladies sont caractérisées par des processus destructeurs dans les neurones..
  • Violation aiguë de la circulation cérébrale dans l'hypothalamus.
  • Maladie inflammatoire du cerveau et de ses membranes: méningite, encéphalomyélite, arachnoïdite. Dans ces cas, la perte d'odeur sera un signe secondaire, en premier lieu des symptômes cérébraux et focaux.
  • Pathologie congénitale. Sous-développement congénital de toute structure de voie. Le syndrome de Kallman est caractérisé par une anosmie et un hypogonadisme secondaire. L'étiologie de la pathologie est une violation du processus de sécrétion de gonadolibérine dans le thalamus. Il s'agit d'une pathologie héréditaire, liée à l'X ou autosomique dominante, avec pénétrance incomplète. Le syndrome de Kallman est associé à d'autres anomalies somatiques du développement: «fente labiale», «fente palatine», six doigts, frein court de la langue.

Comment restaurer votre odorat?

Il est possible de restaurer la fonction du nez. C'est un processus qui demande du temps et des efforts. À l'heure actuelle, une thérapie conservatrice et un traitement chirurgical sont utilisés à cette fin. Et utilisez également des méthodes folkloriques et de la physiothérapie. Ne vous soignez pas.

Quel médecin contacter?

L'auto-administration de médicaments est lourde de complications. En outre, tout d'abord, il est nécessaire de poser un diagnostic, de comprendre la cause profonde de la pathologie. L'oto-rhino-laryngologiste vous aidera avec cela. Il est médecin ORL. Il est «l'oreille-gorge-nez» parmi le peuple. Le médecin vous aidera à tout restaurer.

Il fera le bon diagnostic après examen et examen nécessaire.

Peut-être qu'il nommera:

  1. Des analyses de sang. Selon l'analyse générale et biochimique, il sera clair quelle est la nature de la rhinite, la suspicion de formation oncologique sera supprimée.
  2. Olfactométrie. L'utilisation de tubes à essai avec des odeurs différentes permettra d'évaluer le degré de dysfonctionnement.
  3. La radiographie révélera la courbure de la cloison nasale, des fractures de la base du crâne, la présence d'une sinusite, une ethmoïdite.
  4. La tomodensitométrie des os du crâne et du cerveau permet une visualisation plus détaillée des défauts des os du crâne.
  5. L'IRM du cerveau visualise les néoplasmes cérébraux.
  6. Une analyse des hormones hypothalamiques est prescrite en cas de suspicion de tumeur, le syndrome de Kallman. L'hypothalamus produit 12 hormones. 7 d'entre eux libèrent des hormones (stimulant la production d'hormones dans l'hypophyse antérieure): corticolibérine, somatolibérine, thyrolibérine, prolactolibérine, lulibérine, follibérine, mélanolibérine. Trois hormones - statines (effet suppressif sur les hormones de l'hypophyse antérieure): somatostatine, prolactostatine, mélanostatine. Deux autres hormones sont synthétisées dans l'hypothalamus, mais stockées dans le lobe postérieur de l'hypophyse: la vasopressine et l'ocytocine.

Il n'est pas nécessaire de terminer l'ensemble des examens. L'oto-rhino-laryngologiste, après examen, décidera de ce dont vous avez exactement besoin.

Si nécessaire, désigner des consultations d'experts. De plus, vous pourriez avoir besoin de l'aide d'un neurologue, d'un ophtalmologiste, d'un allergologue, d'un généticien, d'un oncologue, d'un traumatologue.

Si un traitement chirurgical est nécessaire, vous serez examiné par un chirurgien, un neurochirurgien ou un chirurgien maxillo-facial. Ils chercheront leurs propres moyens de restaurer la fonction perdue..

Traitement

Un traitement complet se compose de plusieurs composants. Prescrit uniquement par un médecin après examen.

La thérapie est possible en ambulatoire, s'il s'agit de rhinite, sinusite. Si une intervention chirurgicale est nécessaire, le patient est hospitalisé dans un hôpital pour restaurer le.

Drogues

Parfois, vous ne pouvez pas vous passer de médicaments.

Considérez quels médicaments sont prescrits pour restaurer l'odorat:

    Médicaments vasoconstricteurs. Ce groupe est nécessaire pour soulager l'œdème muqueux. En conséquence, il sera possible de restaurer la respiration, d'améliorer l'écoulement du contenu des sinus avec une sinusite. Le risque de développer une otite moyenne diminuera en présence d'une rhinopharyngite concomitante. Ils agissent sur les récepteurs alpha1 et alpha2 des vaisseaux de la muqueuse nasale. Idéalement, seul le premier type de récepteur est suffisant. Parmi les agents présentés, seule la phényléphrine agit de manière sélective sur le premier type de récepteurs. Il en découle qu'il est le plus sûr, mais le moins efficace. Il convient de rappeler que l'utilisation de gouttes et de sprays vasoconstricteurs pendant plus de cinq jours est contre-indiquée! En raison du développement de la dépendance. De plus, chaque goutte de vasoconstricteur a des contre-indications, car les vaisseaux du cœur se rétrécissent également et la pression artérielle augmente. À cet égard, il est plus préférable de prescrire des hormones locales.
    Selon la durée de l'action, il y a:

  • Médicaments à courte durée d'action: phényléphrine, naphazoline, tétrizoline. Dure de trois à six heures.
  • Gouttes et sprays d'effet de durée moyenne - jusqu'à 8 heures: Xylométazoline.
  • Gouttes à action prolongée qui durent jusqu'à 12 heures: Oxymetazoline.
  • Solutions salines. Ils éliminent mécaniquement les virus, les bactéries, le mucus épais.
  • Mucolytiques. Liquide le mucus, facilite la libération de la cavité nasale. Cet effet est nécessaire pour la sinusite, l'ethmoïdite, dans les derniers stades du rhume..
  • Les médicaments antiviraux sont utilisés au début de la rhinite en développement. Dans certains cas, l'exposition au virus empêche le développement de la rhinite. En règle générale, ces gouttes et sprays comprennent l'interféron.
  • Les agents antibactériens sont indiqués pour la rhinite bactérienne, la sinusite. La décharge est généralement épaisse, jaune-vert. Seul un médecin prescrit. Des antibiotiques du groupe des aminosides (framycétine), de nature polypeptidique (fusafungine), des antibitoiques locaux à action bactéricide (mupirocine) sont utilisés. Octenisept est actif contre les virus et les bactéries. Les antibiotiques font partie des aérosols combinés, qui contiennent en outre des hormones locales et des substances vasoconstricteurs.
  • Vaccins bactériens. Une substance de traitement relativement nouvelle, qui contient des lysats de plus d'une douzaine de bactéries. Le principe d'action est similaire à celui de la vaccination, lorsque l'immunité locale se développe en réponse au vaccin administré.
  • Les antiseptiques locaux sont représentés par des solutions d'argent colloïdal, de furaciline.
  • Les hormones locales sont représentées par la dexaméthasone, la béclométhasone, la momentazone, la fluticasone et l'hydrocortisone. Ce groupe est prescrit uniquement par un médecin, souffrant de rhinite allergique. Les effets secondaires courants sont les saignements de nez et les ulcères. Partie d'aérosols combinés.
  • Les antihistaminiques sont prescrits à la fois sous forme de formes orales (ingestion) et sous forme de préparations topiques. Ils sont utilisés dans le traitement de la rhinite allergique. La composition locale contient de l'acide cromoglicique (stabilisateur des membranes des mastocytes), de l'azélastine (bloqueur des récepteurs de l'histamine H 1), du diméthindène (bloqueur des récepteurs H1), de l'antazoline (H1).
  • Hydratants contenant des huiles essentielles de menthe, d'eucalyptus, de pin.
  • Les gouttes à l'acide hyaluronique sont conçues pour hydrater, récupérer d'un nez qui coule.
  • Et aussi en présence de maladies neurodégénératives chez les personnes âgées, une thérapie avec des nootropiques et des neuroprotecteurs est effectuée. Ils seront prescrits par un neurologue.
  • Rincer le nez

    Cette procédure est l'une des plus efficaces dans le traitement de la rhinite..

    Au stade initial de développement de la rhinite virale, une élimination complète (élimination) du virus de la cavité nasale est possible. La maladie ne se développera pas.

    L'organe est lavé avec des solutions salines, des décoctions à base de plantes, de la furaciline. La procédure est effectuée à l'aide d'un ballon aérosol (avec une solution achetée), d'une seringue ou d'une bouilloire spéciale pour le lavage.

    Lors du rinçage avec une bouilloire, vous devez incliner la tête d'un côté, verser la solution dans un passage nasal, pendant qu'elle s'écoulera par le second.

    Inhalation

    Cette méthode est réalisée à l'aide d'un nébuliseur, ou par inhalation de vapeur sur un récipient avec une décoction.

    Il existe un certain nombre de règles pour l'inhalation:

    • La procédure est contre-indiquée avec une augmentation de la température corporelle.
    • L'inhalation est effectuée une heure avant ou une heure après les repas.
    • La procédure prend 10-15 minutes.
    • Après la procédure, restez dans une pièce chaude pendant deux heures.
    • L'inhalation de vapeur se fait mieux sous un chiffon épais ou une serviette.

    Les solutions salines et la solution d'interféron sont recommandées comme substance pour inhalation avec un nébuliseur. Le premier groupe favorise le nettoyage actif de la cavité nasale du mucus et des virus. L'interféron renforce l'immunité locale des voies respiratoires, empêche la propagation de l'infection aux sections inférieures.

    Parmi les inhalations à la vapeur, l'utilisation d'une décoction de camomille, d'eucalyptus, l'inhalation de vapeurs de pommes de terre dans leur uniforme est populaire.

    L'inhalation de soude est largement utilisée. Pour ce faire, dissolvez une cuillère à café de soda dans un verre d'eau bouillie. En plus des décoctions à base de plantes, vous pouvez ajouter jusqu'à 5 gouttes d'huiles essentielles d'arbre à thé, d'huile de sapin, de menthe poivrée, d'eucalyptus.

    Physiothérapie

    Les procédures de physiothérapie les plus efficaces pour traiter un rhume et restaurer l'odorat sont:

    • Irradiation ultraviolette (OVNI) de la cavité nasale. L'exposition aux rayons ultraviolets restaurera la fonction. En conséquence, l'immunité locale augmente. Cette influence est réalisée à travers un tube qui est inséré dans la cavité nasale. Si le patient a une amygdalite, il est possible d'influencer l'oropharynx avec une autre buse.
    • La darsonvalisation de la peau du visage contribue à une augmentation de la circulation sanguine.
    • L'électrophorèse avec une solution de diphenhydramine a un effet antihistaminique supplémentaire.

    Chirurgie

    Les indications du traitement chirurgical sont:

    • Septum nasal courbé. Il est nécessaire de le redresser, car un septum déformé contribue au développement de la rhinite chronique, de la sinusite, de l'hyposmie et au développement de la fatigue chronique. Ce dernier est dû à la présence d'une hypoxie chronique.
    • Polype dans le nez. C'est également un obstacle à la circulation normale de l'air dans les voies respiratoires, ce qui crée les conditions préalables au développement de la rhinite chronique..
    • Élimination des néoplasmes du cerveau avec étude ultérieure de l'histologie tissulaire.

    Méthodes folkloriques

    Une option de traitement similaire pour un odorat perdu doit être utilisée en combinaison avec d'autres, après avoir consulté un médecin.

    La médecine traditionnelle, en plus des inhalations avec infusions et décoctions à base de plantes, recommande:

    • Sacs de sel. Efficace pour la sinusite. La chaleur sèche aide à libérer le contenu des sinus. La circulation sanguine s'améliore, le gonflement diminue, l'odorat est restauré.
    • Gouttes d'aloès, ail, raifort, oignon. Les gouttes sont diluées avec de l'eau dans un rapport de 1:10. Vous devez être attentif au patient, s'il y a une détérioration de la santé, terminer immédiatement l'instillation. Il a été démontré que les gouttes d'aloès hydratent la membrane muqueuse, le reste - comme mesure antiseptique.
    • De plus, il est utile de prendre une décoction de camomille par voie orale comme thérapie anti-inflammatoire..

    Gymnastique et massage facial

    Les avantages de la gymnastique et du massage facial sont connus depuis longtemps - il s'agit d'une amélioration de l'apport sanguin aux tissus, grâce à laquelle les cellules de la peau et de la muqueuse nasale sont saturées d'oxygène. Il aide à restaurer l'odorat.

    Préparez votre peau avec un massage. Effectuer des mouvements de caresse du milieu du front à la périphérie, avec les deux mains. Puis du nez aux oreilles et du menton aux oreilles. Remplacez le frottement par le frottement, le pétrissage. Terminez le massage par des caresses.

    Prenez 15 minutes dans le temps. Vous pouvez utiliser des huiles essentielles.

    À l'avenir, effectuez les exercices suivants:

    • Inspirez et expirez brutalement 10 fois. Les ailes du nez doivent bouger! Reposez-vous pendant une minute, répétez cinq fois.
    • Appuyez sur l'arête du nez avec votre doigt, plissez votre front en même temps, maintenez la grimace pendant cinq secondes, répétez cinq fois.

    Faites de l'exercice et massez régulièrement pour retrouver votre capacité à sentir.

    Prévention de la perte d'odeur

    Afin de ne pas vous demander comment rendre l'odorat, vous devez le protéger dès le plus jeune âge:

    • Évitez tout contact avec des substances dangereuses.
    • Limiter la prise d'antibiotiques.
    • Ne commencez pas à fumer.
    • Évitez les blessures au niveau du visage.
    • Passer les examens médicaux périodiques à temps.
    • Traitez les maladies respiratoires à temps.
    • Évitez tout contact avec des allergènes.
    • Renforce l'immunité.
    • Utilisez des respirateurs de protection lorsque vous travaillez avec des produits chimiques dangereux.

    Si vous développez une hyposmie, consultez votre médecin. Il sélectionnera pour vous l'algorithme de traitement le plus adapté afin de restaurer rapidement la fonction corporelle perdue. Comme vous pouvez le voir dans l'article, l'arsenal de méthodes pour restaurer l'odorat est excellent..

    Commentaires

    Commentaires sur la récupération des odeurs:

    Catégories Populaires

    Un Kyste Dans Le Nez

    Perte De L'Odorat