loader

Principal

Rhinite

Grippe pendant la grossesse: ce qui peut être traité?

Temps de lecture 7 minutes

Peu importe comment ils combattent la grippe, elle reste l'infection virale la plus massive au monde, qui provoque périodiquement des épidémies et des pandémies. Les épidémies, lorsqu'un grand nombre de personnes dans un pays sont malades, et les pandémies, lorsqu'une épidémie fait rage dans plusieurs pays ou régions du monde en même temps. Pendant la grossesse, la grippe n'est pas non plus rare et pertinente. Que peuvent les femmes enceintes atteintes de la grippe?

Non seulement pour les femmes enceintes, mais aussi pour les médecins, des questions se posent toujours:

  • Comment traiter la grippe pendant la grossesse pour que la femme enceinte et son fœtus n'aient pas de complications?
  • Comment traiter la grippe pendant la grossesse, en particulier au cours du premier trimestre, lorsque la menace pour l'enfant à naître est énorme.
  • Est-ce que le vaccin contre la grippe pendant la grossesse aidera?

Qu'est-ce que la grippe

La grippe du mot français à saisir, gratter est une infection virale aiguë et contagieuse, qui se caractérise par:

  1. Lésions des voies respiratoires, en particulier des bronches et des poumons
  2. Fièvre, avec des fluctuations de la température corporelle de 38 à 40 degrés
  3. Intoxication, avec douleur, douleurs musculaires et articulaires du corps, maux de tête
  4. Perturbation du travail du cœur et des vaisseaux sanguins: avec fragilité des vaisseaux sanguins (saignements de nez, hémorragies ponctuelles dans la peau), palpitations

Il adore s'exprimer pendant la saison froide: de septembre à mars - dans l'hémisphère nord et de juin à septembre - dans le sud.

L'infection se transmet d'une personne à l'autre par l'air lors de la toux, des éternuements, des gouttelettes de salive d'une grippe.

En quoi l'infection grippale diffère-t-elle des autres infections virales respiratoires aiguës

Contrairement à de nombreuses autres infections virales, la grippe est un virus sec. Cela commence toujours par une forte fièvre, des courbatures sur tout le corps, des maux de tête, ne commence jamais par un nez qui coule et une toux. Mal de gorge, toux, écoulement nasal et autres manifestations apparaissent plus tard. Ils peuvent ne pas apparaître si le virus est léger et sans complications. Ou le traitement avec des médicaments antiviraux a été commencé à temps, la vaccination contre la grippe a été effectuée.

Le virus pénètre dans la couche superficielle des voies respiratoires. L'une des principales fonctions de la couche de surface est de nettoyer l'air inhalé de la poussière, des virus, des bactéries, etc. Après avoir pénétré dans la cellule, le virus de la grippe la détruit à un rythme élevé. Dans les 24 à 48 heures suivant sa pénétration, un nombre suffisant de nouveaux virus se forment qui peuvent affecter davantage la couche de surface.

Les couches endommagées des poumons, ainsi que d'autres organes, ne forment pas une barrière protectrice et deviennent disponibles pour que les bactéries y pénètrent et s'y multiplient. En conséquence, l'infection grippale transférée est compliquée par une bronchite, une pneumonie, une otite moyenne, une sinusite. Il y a souvent des violations du cœur, des vaisseaux sanguins, du foie, des reins et d'autres organes et systèmes. Les complications deviennent la cause de la mort, cela distingue ce virus des autres infections virales respiratoires aiguës.

Pourquoi est-ce dangereux pendant la grossesse

La grippe est une infection dangereuse non seulement pour la femme enceinte, mais aussi pour son enfant à naître..

Danger pour le fœtus

Au cours du premier trimestre, le virus peut infecter l'embryon et provoquer des troubles de la maturation des organes et des systèmes. C'est ce qui est souvent la cause de déformations flagrantes et de mort foetale. Une telle grossesse peut entraîner une fausse couche..

L'infection de l'enfant à naître au deuxième trimestre de la grossesse n'est pas si dangereuse pour lui, car les organes et les systèmes se sont déjà formés. Mais en pénétrant dans le placenta, le virus interfère avec une nutrition adéquate du fœtus et la réception d'une quantité suffisante d'oxygène. Ce qui entraîne à son tour une hypoxie et un retard du développement du futur bébé.

Au troisième trimestre, la grippe entraîne une infection intra-utérine du fœtus et après la naissance, l'enfant peut développer une pneumonie congénitale, qui se termine souvent par la mort du bébé.

Danger pour la future maman

Cette infection est dangereuse pour la femme enceinte elle-même. Lorsqu'une femme porte un bébé, son système immunitaire est mis à rude épreuve. Par conséquent, l'infection grippale provoque souvent des complications..

Le plus souvent, le système respiratoire est endommagé et une femme enceinte se développe: bronchite, pneumonie bactérienne, moins souvent pleurésie, empyème, abcès pulmonaire.

  • En cas de lésion des voies respiratoires supérieures: otite moyenne, inflammation de la membrane muqueuse des sinus paranasaux - sinusite, laryngotrachéite.
  • Lorsque le cœur et les vaisseaux sanguins sont endommagés, les éléments suivants se développent: myocardite infectieuse - inflammation du muscle cardiaque et péricardite - inflammation des membranes du cœur. Lorsque de petits vaisseaux sont endommagés, des hémorragies et des saignements se produisent.
  • Si le système nerveux est endommagé, une femme enceinte peut développer une méningite virale et une encéphalite..
  • Avec des lésions hépatiques, une cholestase intrahépatique, une hépatite virale se produit.
  • Avec lésions rénales: pyélonéphrite, glomérulonéphrite.

Après avoir souffert de la grippe, des maladies auto-immunes peuvent se développer. Des problèmes articulaires peuvent commencer: arthrite, arthrose.

Traitement de l'infection grippale chez la femme enceinte

Si la grippe commence pendant la grossesse, que devrait faire la femme enceinte? Si la femme enceinte est malade, quelle que soit la durée de la gestation, elle doit consulter un médecin! Le médecin vous prescrira un traitement adéquat et les examens nécessaires.

À la maison

Pendant la grossesse, la grippe:

  1. Le repos au lit est requis. La pièce où se trouve le patient doit être fraîche, entre 18 et 21 degrés, et humide, au moins 60%. Dans de telles conditions, le virus ne se multiplie pas bien et la muqueuse nasale évacue mieux l'air inhalé..
  2. Boire suffisamment. Cela reconstitue la perte de liquide à des températures élevées, soutient la fonction de nettoyage des reins et aide à éliminer le virus. Que peuvent boire les femmes enceintes avec la grippe? Pour reconstituer le liquide perdu, les éléments suivants conviennent:
    • Eau minérale, les virus ne se multiplient pas bien dans un environnement alcalin;
    • Thé sucré au citron;
    • Thé à la feuille de framboisier ou à la fleur de tilleul, bon effet antipyrétique;
    • Tisanes au calendula, camomille, échinacée, elles ont des propriétés antiseptiques, soutiennent le système immunitaire;
    • La canneberge, le jus de cassis, la vitamine C renforce la paroi vasculaire et aide l'organisme à combattre le virus;
    • Eau pure.
  3. La nourriture doit être facile à digérer. Tous les systèmes corporels visent à combattre le virus et non à digérer les aliments lourds..
  4. Toilette du nez avec une solution saline: solution saline, "Aquamaris", "Aqualor", autres. Cette procédure aide à nettoyer la muqueuse nasale et réduit son gonflement. Un environnement alcalin est créé dans le nez qui est défavorable à la reproduction du virus.
  5. Les médicaments contre la grippe pour les femmes enceintes doivent être prescrits par un médecin. Étant donné que la plupart des médicaments ne sont pas approuvés pour une utilisation par les femmes enceintes, en raison du manque de sécurité prouvée pour le fœtus.

Recommandations de traitement

Pendant la grossesse de la grippe, ce que vous pouvez boire:

  • Agents antiviraux: oseltamivir (Tamiflu, Flustop), Arbidol;
  • Antipyrétique: paracétamol, ibuprofène, sauf pour le 3ème trimestre.

Les remèdes homéopathiques, immunostimulants et vitaminés contre la grippe pendant la grossesse ne sont pas contre-indiqués. Mais il n'y a aucune base de preuves scientifiques pour leur influence sur l'évolution et la guérison de l'infection grippale..

Comment ne pas être traité

Il est déconseillé à la femme enceinte de prendre un certain nombre de médicaments pendant la maladie, en particulier dans les premiers jours de la maladie. Ces médicaments contre la grippe pendant la grossesse ne traiteront pas une maladie virale, mais nuisent gravement à la mère et à la santé du bébé à naître:

  1. Antibiotiques (ne fonctionnent pas sur le virus)
  2. Médicaments antipyrétiques, à l'exception du paracétamol (affectent négativement le développement de l'enfant à naître)
  3. Gouttes nasales vasoconstricteurs (contre-indiquées surtout au 1er et au 3ème trimestre)
  4. Antitussifs (interdits pendant la grossesse et retardant l'infection dans le corps)

Prévention de la grippe pendant la grossesse

Il existe une expression bien connue selon laquelle il est plus facile de prévenir une infection que de la guérir plus tard. Cela s'applique également à l'infection grippale. Lorsqu'une future mère rencontre un virus de la grippe et n'a pas d'anticorps protecteurs dans son sang, elle tombera malade. Ces anticorps apparaissent dans le sang dans deux cas:

  • La femme enceinte était malade;
  • Elle a été vaccinée contre la grippe.

Vaccination

Le vaccin antigrippal et la grossesse sont-ils compatibles? La vaccination est un moyen scientifiquement prouvé de prévenir l'infection grippale dans le monde.

Mais il faut savoir que le vaccin antigrippal pendant la grossesse n'est pas recommandé au cours du premier trimestre de la gestation. S'il existe un risque élevé d'infection et de développement de complications post-grippales, le vaccin contre la grippe pour les femmes enceintes est prescrit individuellement au cours des deuxième et troisième trimestres. Les vaccins sont utilisés là où les instructions permettent une utilisation chez les femmes enceintes. Maintenant pour la vaccination chez les femmes enceintes qu'ils utilisent:

  1. Vaccins fractionnés (vaccins fractionnés). Par exemple: Vaxigripp, Fluarix,
  2. Sous-unité. Par exemple: Grippol, Grippol plus, Influvac.

Le vaccin ne protège que contre la grippe, il ne fonctionne pas sur les autres virus, vous ne devez donc pas vous y fier pour vous protéger contre les ARVI.

Quand se faire vacciner contre la grippe?

Le moment optimal pour la vaccination antigrippale est fin septembre - novembre, avant le début de la hausse saisonnière de la maladie. Pour l'apparition d'anticorps protecteurs dans le sang, cela prend du temps de 2 à 3 semaines, par conséquent, le vaccin administré au pic de l'augmentation de la grippe peut être inefficace.

Autres méthodes de prévention

Si votre future maman n'est pas vaccinée, comment se protéger de la grippe?

  1. Puisque le virus se propage d'une personne à l'autre, évitez les endroits où de nombreuses personnes se rassemblent. Les magasins, centres commerciaux, cinémas et autres établissements doivent être visités au besoin. Moins souvent pendant cette période, utilisez les transports en commun, s'il y a une possibilité de mieux marcher.
  2. Se laver les mains fréquemment et utiliser des lingettes antiseptiques, en particulier dans les lieux publics.
  3. Masque jetable, protège contre les infections, mais il doit être changé toutes les 2 heures, il vaut mieux être porté par une personne malade, le masque retient les gouttelettes de salive riches en virus.
  4. Des toilettes nasales fréquentes avec une solution saline peuvent être physiologiques, surtout après avoir visité des lieux publics. La muqueuse nasale humide est meilleure pour éliminer le virus.
  5. Aération fréquente, nettoyage humide de l'appartement. Le virus de la grippe se décompose dans un air frais, en mouvement et humide.

Il s'agit d'un minimum de connaissances que les femmes enceintes atteintes de grippe peuvent traiter et protéger contre le virus. Le reste des recommandations pour la femme enceinte doit être donné par le médecin traitant.

Comme l'article, dites à vos amis

SALID © En cas de copie totale ou partielle du matériel, un lien vers la source est requis.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Mettez en surbrillance le fragment souhaité et appuyez sur ctrl + entrée

Maladies catarrhales chez la femme enceinte - prévention et traitement

Il est dangereux pour une femme enceinte de tomber malade avec des ARVI ou la grippe à n'importe quel trimestre, en particulier au cours des premières semaines, donc un rhume pendant la grossesse nécessite un traitement obligatoire. Sinon, il existe un risque de complications qui nuiront au bébé à naître, perturbant le développement de ses organes vitaux. Même un léger nez qui coule est un grave danger. Pendant la grossesse, d'autres méthodes de traitement et certains médicaments sont utilisés qui n'affectent pas la santé du bébé et de la mère.

Qu'est-ce qu'un rhume pendant la grossesse

Un rhume est compris comme une maladie provoquée par le virus de la grippe ou ARVI. Vous pouvez attraper un rhume à n'importe quelle période de la vie d'une personne, y compris pendant la grossesse. L'incidence maximale est observée pendant la saison froide: en hiver et au début du printemps. Un rhume peut également être le premier signe de grossesse. Tout dépend de la durée d'apparition des symptômes. Pour chaque trimestre, certaines conséquences de la maladie sont caractéristiques. Pour éviter un rhume, il est nécessaire de consulter un spécialiste dès les premiers symptômes. Le médecin prescrira un traitement adéquat en fonction du diagnostic.

Symptômes

Les symptômes du rhume chez les femmes enceintes ne diffèrent pratiquement pas de ceux des autres personnes. Au départ, un léger malaise, des maux de tête et de la fatigue apparaissent. La condition s'aggrave progressivement au cours de la journée. De plus, un rhume chez la femme enceinte s'accompagne de symptômes tels que:

  • toux;
  • éternuements;
  • perte d'appétit;
  • douleur et mal de gorge, gonflement et rougeur;
  • frissons;
  • un état de fièvre;
  • déchirure;
  • sensation de démangeaisons dans le nez, sécrétion de mucus.

La toux est souvent sèche et légère, et la température ne dépasse pas 38 degrés, sauf si la maladie est trop grave. Avec la grippe, les symptômes sont plus graves que le rhume causé par d'autres virus. Après 2-3 jours, les signes de la maladie régressent progressivement. Cela est dû à la fin de la période active du rhume. Ses symptômes sont très similaires à ceux d'autres maladies telles que la pneumonie, la sinusite ou la bronchite. Pour cette raison, il est important de consulter un médecin dès les premières manifestations..

Les raisons

Il est plus difficile pour les femmes enceintes de se protéger du rhume. La raison en est que le corps de la femme perçoit le fœtus comme étranger. Pour éviter qu'elle ne soit rejetée par l'organisme, ce dernier abaisse volontairement la fonctionnalité du système immunitaire. Cela évite les conflits entre la mère et le bébé. Ce processus est appelé immunosuppression. C'est tout à fait normal, mais augmente en même temps la vulnérabilité d'une femme aux maladies virales, par conséquent, la principale raison de leur développement est une immunité réduite. Les facteurs privés dans le développement de la maladie sont:

  • stress;
  • séjour prolongé à l'extérieur par temps froid;
  • fumeur;
  • manger beaucoup d'aliments gras et de sucreries;
  • contact avec une personne déjà malade.

Ce qui est dangereux

Un rhume pendant la grossesse peut affecter le développement des organes vitaux de votre bébé ou entraîner une fausse couche. L'infection intra-utérine et la mort fœtale sont considérées comme des conséquences dangereuses. Avec la grippe, il existe un risque élevé d'infections bactériennes, qui à l'avenir provoquent également des malformations ou des fausses couches. Néanmoins, il ne faut pas paniquer, car selon les statistiques, 75% des femmes enceintes souffrent de rhume, mais des conséquences graves ne sont observées que chez quelques patients. L'essentiel est de commencer le traitement à temps.

Un rhume est dangereux pour la femme enceinte elle-même. À l'avenir, elle peut développer de graves complications pendant l'accouchement ou après celles-ci. Ces conséquences comprennent:

  • perte de sang massive pendant l'accouchement;
  • maladies inflammatoires du système génito-urinaire;
  • libération de liquide amniotique plus tôt que prévu;
  • infections chroniques;
  • complications de la période post-partum.

Comment un rhume affecte-t-il le fœtus

L'herpès sur les lèvres est moins dangereux. À l'avenir, l'enfant développe simplement une immunité contre ce virus. Les rhumes entraînent de graves complications. Ils dépendent de l'état de santé de la femme avant la conception, de la présence de maladies somatiques concomitantes et de la durée de la grossesse. Parmi les complications les plus dangereuses figurent:

  • mort foetale;
  • syndrome de retard de développement;
  • infection intra-utérine;
  • insuffisance foetoplacentaire;
  • malformations graves;
  • manque d'oxygène - hypoxie;
  • apparition d'infections secondaires.

Effets

Le plus dangereux est un rhume au premier trimestre. La raison en est que pendant cette période, les formations les plus importantes de l'œuf ont lieu avec sa transformation en embryon humain. À ce stade, le système nerveux, les organes sensoriels, l'œsophage, les membres et le cœur sont posés. Si, avant la 10e semaine de grossesse, une maladie virale a affecté l'embryon, le risque de fausse couche est élevé. À ce stade également, des malformations fœtales se produisent..

Dangereux n'est pas seulement un rhume, mais aussi un traitement avec des antibiotiques, des hormones, des immunomodulateurs, des enzymes et d'autres médicaments. La future maman peut les utiliser sans connaître sa situation. Au deuxième trimestre (de 12 à 24 semaines), le bébé est déjà légèrement protégé en raison de la formation du placenta. Elle est un bouclier contre tous les dangers, mais il est toujours dangereux d'attraper un rhume pendant cette période. Les conséquences comprennent:

  • insuffisance placentaire, qui peut entraîner un manque d'oxygène et de nutriments;
  • naissance prématurée avec un degré élevé de dystrophie et un faible poids;
  • violation du développement des systèmes nerveux et endocrinien;
  • fausse couche à 14 semaines;
  • violation de l'ovogenèse intra-utérine, ce qui rend les futures filles stériles.

Au troisième trimestre de la grossesse, un rhume est également dangereux, en particulier dans les derniers stades. Cela augmente le risque de contracter le bébé avec une infection virale et une naissance prématurée. Le bébé est menacé d'hypoxie et de retard de développement. Les autres conséquences d'un rhume en fin de grossesse comprennent:

  • polyhydramnios;
  • perte de sang pendant l'accouchement;
  • période post-partum difficile;
  • rupture précoce du liquide amniotique;
  • risque élevé de traumatisme à la naissance;
  • maladies infectieuses des organes génitaux internes d'une femme;
  • avortement menacé.

Comment traiter un rhume pendant la grossesse

Les méthodes de traitement d'un rhume pendant la grossesse sont légèrement différentes des méthodes habituelles. Certains médicaments traditionnels peuvent non seulement ne pas être bénéfiques, mais également affecter négativement le fœtus. Tout d'abord, il est important d'observer la paix, de rester à la maison pendant quelques jours, d'annuler tous les cas. Le repos au lit implique également l'abandon des tâches ménagères. Pour accélérer votre récupération, vous devez avoir une alimentation équilibrée et boire suffisamment de liquides. Le traitement médical du rhume pendant la grossesse est déterminé en fonction de la durée de la grossesse.

Est-il nécessaire de faire baisser la température d'une femme enceinte atteinte de la grippe et du SRAS

Traiter les rhumes pendant la grossesse. Pourquoi la grippe et la forte fièvre sont dangereuses

Tatiana Butskaya pédiatre, blogueuse, auteur de livres

Une grossesse précoce est toujours une période de risque particulier, et plus encore pendant la saison du rhume et de la grippe. Et cette année, la propagation du coronavirus chinois ajoute également des inquiétudes - on ne sait pas encore à quel point les résidents de la Russie sont protégés. Pourquoi les infections virales telles que la grippe et le SRAS sont-elles dangereuses pendant la grossesse? Qu'est-ce qui ne va pas avec une température élevée chez les femmes enceintes, s'il est nécessaire de l'abattre et que peuvent avoir les femmes enceintes d'une température?

Que peuvent les femmes enceintes avec un rhume

Il est difficile d'éviter un rhume en 9 mois de grossesse. Tout le monde tombe malade, et les futures mères, désarmées par leur état, encore plus. Vous pouvez attraper un rhume à tout moment. Certes, selon les statistiques, cela se produit le moins souvent au 9e mois. Cela est dû au fait qu'avant l'accouchement, un plus grand nombre de leucocytes circulent dans le sang de la mère - ils sont prêts à attaquer tout «étranger» et à empêcher le développement de la maladie.

Et ici, je tiens à vous rappeler que les masques médicaux ne sauvent pas des virus, contrairement au "Grippferon", qui est approuvé pour une utilisation chez les femmes enceintes et les enfants dès les premiers jours de la vie.

Si vous attrapez un rhume, ne paniquez pas. Il est peu probable qu'un rhume banal affecte d'une manière ou d'une autre l'état du fœtus. Le risque de imperfections est très faible. Le plus souvent, des pathologies après des infections respiratoires aiguës ou des infections virales respiratoires aiguës surviennent en raison d'une température élevée.

Si une femme enceinte a une température supérieure à 38,5, elle doit être réduite. Le paracétamol y aidera. Il ne provoque pas de malformations congénitales chez le fœtus et est considéré comme l'antipyrétique le plus sûr pour les femmes enceintes. C'est peut-être le seul médicament que je recommanderai dans ce livre..

Abaisser la température - et attendre les recommandations du médecin. Il vous dira ce que vous pouvez prendre pour la toux et le nez qui coule. Et veuillez ne pas expérimenter avec des recettes folkloriques..

Ne transpirez pas vos jambes - cela peut provoquer une fausse couche ou une naissance prématurée.

Ne buvez pas de décoctions et d'infusions d'herbes médicinales - elles peuvent avoir un effet tératogène ou provoquer un avortement spontané.

Ne sautez pas de repas si possible. Une température élevée accélère le métabolisme de 20 à 50%, de sorte que le corps a besoin de calories supplémentaires. Si vous n'avez pas envie de manger, ne vous forcez pas. Mais lorsque la température commence à baisser, prenez de la nourriture..

Température supérieure à 38 pendant la grossesse: que faire?

La température élevée (au-dessus de 38,5 degrés) est un fidèle compagnon des maladies. Plus votre corps a de la fièvre longtemps et en colère, plus c'est difficile. Une élévation prolongée de la température au-dessus de 38,9 degrés en début de grossesse (entre la 4e et la 14e semaine) peut entraîner de graves malformations fœtales. Parmi eux se trouvent la microcéphalie, le retard mental, l'hypotonie musculaire, les malformations du visage (hypoplasie ou fente de la lèvre supérieure et du palais), le sous-développement des oreillettes, les malformations des membres, ainsi que la fusion des doigts.

Si vous avez une forte fièvre pendant la grossesse, n'ignorez pas ce fait..

Galina Klimenko, obstétricienne-gynécologue de la catégorie la plus élevée:

- Chez la femme enceinte, toutes les infections sont plus sévères en raison d'une diminution de l'immunité. Si vous êtes malade, vous ne devez pas vous rendre à la clinique ou à la clinique prénatale, où vous pouvez infecter d'autres femmes enceintes. Appelez votre médecin à la maison. En attendant, en attendant, veillez à maintenir l'équilibre hydrique et électrolytique - buvez beaucoup et restez hydraté. Cela peut entraîner une augmentation de la viscosité du sang. Si la température dépasse 38,5 degrés, abattez-la.

Pourquoi la grippe est dangereuse en début de grossesse

Le virus de la grippe est l'un des plus insidieux, il entraîne souvent des complications et peut être mortel. Environ 300 à 500 000 personnes meurent chaque année de cette maladie infectieuse aiguë..

Les femmes enceintes sont incluses dans le groupe à risque de développer une évolution sévère ou compliquée de l'infection, et ce n'est pas une coïncidence. En raison de leur système immunitaire affaibli, ils sont plus susceptibles de contracter la grippe. Le corps a peu de résistance à la maladie, de sorte que les femmes enceintes sont plus souvent à l'hôpital que les autres..

Pour l'enfant à naître, la grippe est particulièrement dangereuse au cours du premier trimestre. Au début de la grossesse, tous les organes et systèmes se forment. Le virus a un effet embryotoxique sur les tissus et les membranes du fœtus, ce qui conduit à diverses pathologies. Le plus souvent, il s'agit d'une fente labiale, d'une fente palatine, d'anomalies du tube neural et de malformations cardiaques congénitales. Certaines études ont établi un lien entre la grippe de la mère et des maladies de l'enfant à l'avenir telles que l'autisme, la schizophrénie, la maladie de Parkinson.

La grippe peut provoquer une privation d'oxygène chez le fœtus, des fausses couches et une naissance prématurée. C'est pourquoi, pendant la période automne-hiver, l'OMS recommande aux femmes enceintes de se faire vacciner..

Cependant, avant cela, vous devez absolument consulter votre médecin. S'il vous aide à prendre cette décision, n'oubliez pas que tous les vaccins antigrippaux ne fonctionneront pas pour vous. Il existe environ 100 vaccins contre la grippe sur le marché pharmaceutique. Ils ont fait l'objet de recherches approfondies il y a plusieurs années. Les experts sont arrivés à la conclusion que sur cette liste, seuls 29% des vaccins peuvent être recommandés aux femmes enceintes, 44% peuvent l'être si nécessaire. Deux vaccins contre-indiqués pendant la grossesse.

On ne sait pas exactement comment les vaccinations affecteront un fœtus en croissance; des recherches supplémentaires sont nécessaires. En ce qui concerne le nouveau-né, il est prouvé que les enfants de mères vaccinées en fin de grossesse sont 30% moins susceptibles de contracter un rhume avec complications au cours des six premiers mois de vie..

Galina Klimenko, obstétricienne-gynécologue de la catégorie la plus élevée:

- Les patients vaccinés ont moins souvent une évolution sévère de la maladie, moins souvent des complications telles que la pneumonie se développent, nous préconisons donc la vaccination contre la grippe. Mais - une nuance importante! - personnellement, je suis favorable à la vaccination même au stade de la planification de la grossesse.

En plus de la vaccination, je vous demande de prendre en compte les règles simples: évitez les grandes foules (pour attraper le virus, il suffit d'être à une distance de 3 mètres du malade), lavez-vous les mains plus souvent, ne touchez pas vos yeux, votre bouche et votre nez avec vos mains. Assurez-vous que les enfants suivent ces directives.!

Si vous vous sentez mal (vous avez mal, vous avez mal à la tête, vous avez des frissons, votre température a grimpé à 39-40 degrés, votre nez est bouché, vous avez des nausées ou des vomissements), appelez immédiatement un médecin. Plus tôt vous commencez le traitement, plus les risques pour vous et votre bébé sont faibles..

Pour des questions médicales, assurez-vous de consulter un médecin à l'avance

Traitement du rhume et du SRAS pendant la grossesse

La saison la plus dangereuse du point de vue épidémiologique arrive - l'automne, qui déjà début octobre se transforme en «tardif» avec toutes les conséquences qui en découlent - froid, intempéries, humidité, changements de température, vents froids et neige précoce. C'est à ce moment que tombe le plus grand nombre de patients atteints d'infections virales respiratoires aiguës, souvent appelées «rhumes». Qu'une telle attaque peut menacer une femme enceinte, comment l'éviter et que faire s'il n'était pas possible de se protéger, comment sortir de cette situation avec le moins de pertes?

Olga Komova
Obstétricien-gynécologue, Moscou

Comment ne pas tomber malade avec ARVI pendant la grossesse?

Avant de sortir, vous pouvez lubrifier la muqueuse nasale avec 0,25% de pommade OXOLIN. Cette recommandation s'étend également au premier trimestre de la grossesse, lorsque l'ingestion de médicaments est hautement indésirable, et que la prévention et le traitement sont mieux réalisés avec des remèdes populaires sûrs, dont nous parlerons plus tard..

Les mesures courantes et bien connues au milieu d'une épidémie, qui pour une raison quelconque sont négligées, sont les suivantes:

  • limiter les contacts, visiter les lieux publics;
  • porter des bandages de gaze;
  • se rincer le nez et se gargariser immédiatement après avoir visité des lieux publics - cela aide à combattre les virus que vous pourriez obtenir de plusieurs personnes dans des endroits bondés;
  • prendre des vitamines et des suppléments prescrits par un médecin;
  • vaccination préalable 1.

Comment traiter le rhume et le SRAS pendant la grossesse

Il existe plusieurs règles absolues pour les femmes enceintes, dont la négligence est dangereuse pour la vie de l'enfant à naître..

  1. En aucun cas, vous ne devez vous prescrire des médicaments, car ils peuvent nuire à l'embryon, en provoquant des changements irréversibles; Cela est particulièrement vrai des antibiotiques, qui ne sont nécessaires que pour lutter contre les complications des infections respiratoires aiguës ou de la grippe et sont prescrits individuellement par un médecin.
  2. Appeler un médecin généraliste à domicile.
  3. Commencer le traitement le plus tôt possible et prévenir le développement de la maladie.
  4. Influencer les foyers d'infection (muqueuses du nez, de la gorge) avec des remèdes populaires.
  5. Observez le repos au lit pendant les premiers jours.
  6. Aérez régulièrement l'appartement.
  7. Buvez beaucoup de liquides pour éliminer les toxines du corps.
  8. Manger un régime à base de produits laitiers.

Traitement du rhume avec des remèdes populaires

Ils concernent l'effet sur différents organes, mais en général, ils contribuent à l'amélioration de l'état et à la récupération..

Traitement de la gorge pendant la grossesse

  • Gargarisez-vous avec de l'eau salée (1 cuillère à café de sel dans un verre d'eau). L'eau doit être tiède, mais pas chaude.
  • Rinçage avec une solution de bicarbonate de soude (1 cuillère à café dans un verre d'eau tiède, vous pouvez ajouter 2-3 gouttes de solution d'iode) - cette solution a un effet destructeur sur les virus, aide à combattre l'inflammation.
  • Vous pouvez vous gargariser avec des décoctions d'herbes: sauge, camomille, millepertuis, eucalyptus.

Ces herbes sont anti-inflammatoires et antiseptiques. Ils peuvent être utilisés séparément ou combinés. Par exemple, vous pouvez préparer des feuilles de camomille et de tussilage - ce remède a également un effet expectorant lors de la toux. La seule contre-indication des herbes énumérées est l'hypersensibilité, l'intolérance individuelle..

Gargarisez-vous au moins 3-4 fois par jour..

Parmi les médicaments sans danger pour les femmes enceintes, nous pouvons nommer HEXORAL (un aérosol qui a un effet antiseptique, adapté pour lutter contre les maladies inflammatoires de la cavité pharyngée. Dosage principal: appliquer 2 fois par jour, une dose unique est administrée en 1-2 secondes. Contre-indications - hypersensibilité individuelle aux composants du médicament).

L'aérosol INHALIPT est également très efficace (contient du glycérol, de l'huile de menthe poivrée, du sulfamide, de l'huile d'eucalyptus et d'autres composants). Il a des effets antiseptiques et anti-inflammatoires. Contre-indication - hypersensibilité aux huiles essentielles.

Traitement de la toux pendant la grossesse

Inhalation de vapeur: faites bouillir les pommes de terre en veste (5-6 petites pommes de terre par litre d'eau), ajoutez une pincée de feuilles d'eucalyptus, gardez le feu encore 2-3 minutes, puis posez la casserole sur la table, couvrez d'une serviette et laissez reposer pendant 5-7 minutes). Vous pouvez ajouter 1 goutte d'huile de sapin juste avant la procédure.

En tant qu'agent antitussif et expectorant:

  • thé à base de feuilles de tussilage, de feuilles de plantain et de cassis;
  • sirop d'oignon: Lavez un oignon de taille moyenne (dans la coque), versez de l'eau au ras de l'oignon et ajoutez 50 g de sucre. Cuire à feu doux pendant 30 à 40 minutes, laisser refroidir, puis filtrer et boire 1 cuillère à café 4 à 5 fois par jour, de préférence 20 à 30 minutes avant les repas).
  • thé aux fleurs de tilleul;
  • thé aux framboises séchées;
  • une décoction de pommes sèches (ajouter un demi-verre de pommes séchées à 1 litre d'eau bouillante);
  • canneberges frottées avec du miel (prendre 2 cuillères à soupe de canneberges, écraser, frotter à travers une passoire, ajouter une cuillère à café de miel et verser 2-3 cuillères à soupe d'eau très chaude (60-70 ° C). Remuer, laisser refroidir légèrement et boire par petites gorgées);
  • jus de betterave ou de carotte (vous pouvez y ajouter 1/4 de jus de chou blanc).

Traitement d'un rhume pendant la grossesse

Rincer le nez avec des solutions et des teintures:

  • Solution iodée-saline (versez un demi-verre d'eau tiède, ajoutez quelques gouttes d'iode et de sel sur le bout d'une cuillère à café. Mettez 2-3 gouttes dans le nez, alternativement dans chaque narine. Ce rinçage est bon 3-4 fois par jour).
  • Collection d'herbes (prendre les cynorrhodons - 1 part, feuille de menthe poivrée - 3 parts, herbe de succession - 2 parts. Faire bouillir 2 cuillères à soupe de la collection avec de l'eau bouillante (1 verre), insister dans un thermos pendant 2-3 heures, filtrer à travers une étamine, ajouter avant le lavage 1 à 2 gouttes d'huile de sapin. Lavez-vous le nez 2 à 3 fois par jour).

Pour instillation dans le nez:

  • jus d'aloès dilué avec de l'eau dans un rapport 1: 1.

Médicaments sans danger pour les femmes enceintes:

  • AQUAMARIS (eau de mer) - une solution stérile d'eau de mer - hydrate la membrane muqueuse, soulage l'inflammation.
  • PINOSOL - contient des huiles de menthe, de pin, d'huile d'eucalyptus, de vitamine E, d'autres composants, a un effet antimicrobien et anti-inflammatoire.
  • NAZIVIN - en raison du vasospasme de la muqueuse nasale, réduit l'inflammation.

Qu'est-ce que l'ARVI?

Le SRAS - infections virales respiratoires aiguës - sont causés par divers virus que la personne malade libère lorsqu'elle tousse, éternue, parle.

La période d'incubation - du moment de l'infection à la manifestation des premiers symptômes - dure 3 à 5 jours. La maladie se développe progressivement et l'état de santé dans les premiers jours est tout à fait satisfaisant, la température augmente légèrement, des symptômes d'inflammation des muqueuses des voies respiratoires supérieures apparaissent - écoulement nasal, toux, enrouement. Durée de la maladie - en moyenne une semaine et demie à deux semaines.

Ces maladies surviennent le plus souvent en basse saison, lorsque l'hypothermie peut survenir en raison du contraste des températures. Et comme l'infection se propage par des gouttelettes en suspension dans l'air, alors pendant cette période, il y a tellement de malades, qui essaient également de transférer la maladie sur leurs jambes et ainsi multiplier le nombre de malades autour..

Chez les femmes enceintes, les maladies respiratoires aiguës sont souvent plus graves et entraînent plus de complications. Pourquoi cela arrive-t-il?

Grossesse et infections

Le fait est que la grossesse elle-même pour le corps féminin est un facteur qui réduit l'immunité: de cette manière, un conflit immunitaire entre la mère et le fœtus est évité. Une diminution de l'immunité est nécessaire pour qu'un enfant puisse se développer normalement, ce qui est «étranger» au corps de la mère.

Lorsqu'une maladie survient, les virus qui sont entrés dans le corps ont un effet destructeur sur de nombreux organes et systèmes; dans de rares cas, le fœtus peut également être affecté. Par conséquent, les maladies virales augmentent le risque d'avortement, en particulier aux premiers stades..

Remarque! Les jus fraîchement préparés contiennent des phytoncides (substances biologiquement actives formées par les plantes). Ils tuent ou suppriment la croissance et le développement des micro-organismes, évitant ainsi les complications secondaires (bactériennes).

Lorsque la température dépasse 39 ° C, vous pouvez faire du vinaigre (9%) ou du vodka rubdown - pour cela, vous devez essuyer tout le corps avec une serviette trempée dans de la vodka (ne pas frotter!). Lorsque la température dépasse 38,5 ° C, il est nécessaire de prendre des médicaments antipyrétiques, que le médecin vous prescrira.

Si vous attrapez un rhume pendant la grossesse (au 1, 2, 3ème trimestre) - quel est le degré de danger et de sécurité à traiter

La grossesse est une période difficile pour le milieu psycho-émotionnel et le corps d'une femme en travail. Les défenses immunitaires sont affaiblies lors de ce type de stress..

Une femme est sensible aux attaques de bactéries et de virus. Un rhume pour les gens ordinaires pendant la grossesse causera des dommages irréparables à la mère, à l'embryon.

Tout le monde attrape la grippe. L'incidence maximale tombe sur le changement de saison, hiver, automne. La thérapie habituelle ne fonctionnera pas car elle implique la prescription de médicaments.

Comment soigner un rhume pendant la grossesse et préserver le fœtus? Il existe des recommandations pour préserver la santé de l'embryon et de la mère.

Froid pendant la grossesse

Le SRAS, les infections respiratoires aiguës, les maladies virales dues à la suppression du système immunitaire des femmes se développent rapidement, souvent avec des complications. Aux premiers signes de la maladie, vous devez commencer le traitement afin que le froid n'affecte pas le fœtus..

Vous ne pouvez pas vous soigner - il vaut mieux consulter un médecin.

Il est facile d'attraper un rhume pendant la grossesse en traitant son propre corps comme s'il n'était pas en train de porter un enfant. Une maladie rusée qui peut envahir un organisme affaibli par la grossesse.

La future maman a surchauffé au soleil et s'est retrouvée prise dans un courant d'air, trop refroidie? Le froid est garanti.

Causes et symptômes

Un rhume pendant la grossesse est compris comme une maladie infectieuse qui se propage aux bronches, aux poumons, à la gorge. La cause de l'événement n'est pas la pénétration d'une infection virale de l'extérieur, mais une faiblesse générale des fonctions de protection.

L'immunité chez les femmes enceintes diminue en raison du fait que le corps considère le fœtus comme un corps étranger, il essaie donc de s'en débarrasser.

L'immunosuppression, d'une part, permet d'éviter le rejet de l'embryon, d'autre part, elle réduit la réaction protectrice contre la pénétration de virus dans le corps.

Pour cette raison, même un court séjour à côté d'une personne qui a un rhume peut provoquer des ARVI, ARI chez une femme enceinte.

En plus d'une immunité réduite, les causes de nombreuses maladies chez la femme enceinte sont:

  • stress;
  • hypothermie;
  • gastrite;
  • consommation d'alcool;
  • fumeur;
  • refus de suivre les recommandations du médecin;
  • non-respect du régime alimentaire établi.

Même si la future maman respecte toutes les règles, ne se refroidit pas trop, s'habille en fonction de la météo, il y a encore un risque de tomber malade.

Les rhumes tels que les infections respiratoires aiguës et les infections virales respiratoires aiguës sont accompagnés de symptômes prononcés. Dans les premières heures suivant l'entrée du virus dans le corps, une femme se sent faible, fatiguée et de mauvaise humeur.

Il est difficile de se concentrer sur quelque chose, la fatigue apparaît. Il peut y avoir un écoulement aqueux clair du nez.

Si ces symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin pour arrêter l'apparition de la maladie..

Si cela n'est pas fait pendant la journée, des maux de gorge, de la toux et de la fièvre s'ajouteront aux symptômes initiaux, un écoulement nasal se transformera en un nez qui coule sévèrement. Le développement rapide de la maladie chez la femme enceinte peut s'accompagner de complications futures.

Si vous commencez le traitement immédiatement lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous pouvez atténuer l'évolution de la maladie dans les deux à trois jours. Un examen préliminaire par un médecin, des tests montrera exactement de quoi la future mère est tombée malade.

En fonction de cela, un traitement est prescrit qui aidera à restaurer le corps et à ne pas nuire à l'enfant dans l'utérus..

Risque de rhume pendant la grossesse

Le rhume peut affecter la formation du système nerveux de l'enfant, provoquer le développement de diverses pathologies. Il est nécessaire de surveiller à tout moment l'état du corps d'une femme enceinte afin d'éviter d'éventuelles complications sur le fœtus.

Lors de la détermination du degré de la maladie, il n'est pas nécessaire de reporter le traitement. Il est important de se rappeler à quel point un rhume pendant la grossesse est dangereux pour le futur bébé et la future mère.

Les virus provoquent l'apparition de processus inflammatoires dans le corps. Ils peuvent à leur tour compliquer l'accouchement, interférer avec le développement correct du fœtus..

Qu'arrivera-t-il à l'enfant si une femme enceinte a encore un rhume? Cela dépend du type de rhume, de l'intensité, des méthodes de traitement appliquées au patient.

Il y a des situations où le corps d'une femme ne peut pas faire face sans médicaments puissants. Ensuite, vous devez choisir entre la santé d'une personne déjà existante et un fœtus naissant..

Il est très indésirable qu'un rhume apparaisse dans les premiers mois de la grossesse. Les médecins recommandent de prendre des précautions particulières pour surveiller leur santé pour les femmes en ce moment..

L'hypothermie, les longues promenades en plein air, dormir dans une chambre froide sont inacceptables.

Je trimestre

La grossesse humaine dure neuf mois. Ils sont divisés en périodes appelées trimestres. Un trimestre équivaut à trois mois.

Chaque période est due aux caractéristiques du développement du fœtus, à la formation des organes internes, du système nerveux, du cerveau. Le premier trimestre est la période de grossesse la plus importante et en même temps l'une des plus dangereuses..

La combinaison d'un rhume et d'une grossesse précoce n'est pas souhaitable. Cela doit être évité aussi soigneusement que possible. La rubéole fait partie des maladies virales les plus dangereuses qui peuvent affecter le corps de la mère et de l'enfant..

Sans une analyse approfondie, un examen par un médecin, vous pouvez le confondre avec l'ARVI habituel. À partir de là, le danger de la maladie ne fait qu'augmenter. La seule différence est une légère éruption cutanée..

Si une femme attrape un rhume au cours du premier trimestre de la grossesse, cela peut avoir un effet négatif sur le fœtus. Jusqu'à la dixième semaine dans l'embryon, les futurs organes et systèmes sont formés et pondus.

Si une infection virale pénètre dans le corps à ce moment, le développement peut avoir des conséquences désastreuses sous forme de pathologies, de maladies, de complications.

La période est due à la formation de l'embryon en tant que personne. Il a les rudiments du cœur, des organes internes, du système nerveux, de la circulation sanguine.

Il est faible pour résister aux effets d'une infection virale. Une maladie qui a pris une forme sévère causera des dommages irréparables à l'état externe et interne du fœtus.

Le danger d'un rhume au premier trimestre est également dû au fait qu'une femme peut ne pas savoir qu'elle est déjà enceinte. Dans le même temps, traiter un rhume sera le moyen et les méthodes habituels, ignorant les dommages qu'il cause au développement du fœtus.

L'utilisation de médicaments puissants en début de grossesse, lors du traitement d'un rhume, peut être fatale pour un enfant.

Il est interdit d'effectuer un auto-traitement pour le rhume. Il est recommandé de consulter un médecin pour un diagnostic précis. Un spécialiste compétent sélectionnera les bons médicaments qui ne nuiront pas au développement du fœtus à l'avenir.

Trimestre II

Au deuxième trimestre, l'embryon se transforme progressivement en une petite personne. Un placenta se forme autour de lui, à travers lequel les nutriments pénètrent dans son corps.

Et c'est aussi une sorte de protection contre les effets des infections virales, des bactéries. L'évolution de la maladie à ce moment affectera dans une moindre mesure le développement du bébé, mais sans traitement approprié, tout peut arriver..

Attraper un rhume au deuxième trimestre est tout aussi facile qu'au premier. Pendant cette période, l'effet sur le fœtus des virus sera réduit, mais des complications peuvent affecter le placenta.

Sans traitement approprié de l'infection virale, une insuffisance foetale-placentaire se développe. De là, des problèmes surgissent déjà au niveau même du fœtus..

La maladie et le développement d'une carence peuvent empêcher l'enfant de recevoir des nutriments, des minéraux et des vitamines dans l'utérus. Cela est dû à une violation des connexions dans le placenta.

En raison du manque d'oxygène et de nutrition, le fœtus peut souffrir d'hypoxie. Si vous n'agissez pas à temps, l'enfant sera faible..

Au deuxième trimestre, le système nerveux se développe activement. Si dans les premiers mois, ses fondations ont été posées, la deuxième période est due à la formation soigneuse des terminaisons nerveuses.

Le développement sévère d'une maladie virale, l'apparition de complications porteront un coup dur au nouveau système nerveux du bébé. Pour cette raison, il pourrait souffrir à l'avenir de toutes sortes de maladies nerveuses..

De plus, la maladie peut provoquer:

  • violation dans le développement du système endocrinien;
  • fausse couche (14e semaine de grossesse);
  • l'apparition de l'infertilité chez les filles;
  • mauvaise formation de tissu osseux.

Il n'est pas recommandé aux médecins de se soigner pendant cette période. Les femmes enceintes, leurs proches et les maris doivent comprendre qu'un traitement inapproprié peut provoquer des conséquences plus graves que la maladie elle-même.

Vous devez prendre vos médicaments uniquement selon les directives de votre médecin et gynécologue. Vous devez également utiliser les méthodes de traitement traditionnelles avec prudence..

III trimestre

Le troisième trimestre est le dernier de la formation du corps de l'enfant. En cas de pathologies internes, caractéristiques du corps de la mère, parfois le troisième trimestre s'accompagne d'un danger de naissance prématurée.

La médecine moderne est capable de laisser les enfants nés à un stade précoce de la grossesse. Cependant, un tel développement d'événements doit être évité afin de ne pas provoquer l'apparition de maladies chez l'enfant..

L'opinion selon laquelle il est sécuritaire d'attraper un rhume au troisième trimestre de la grossesse est fausse. À ce stade, la femme enceinte doit faire attention à son corps et à son fœtus..

Une maladie catarrhale à ce moment peut se transformer en complications pour la femme elle-même, pas seulement pour l'enfant.

Lorsque les premiers signes d'un rhume apparaissent, des mesures doivent être prises pour arrêter la maladie immédiatement. Un retard provoquera une détérioration de l'état du système immunitaire.

Cela compliquera l'accouchement, la maladie peut se propager à un enfant à naître.

Au cours des derniers mois de la grossesse, le corps d'une femme est exposé au stress quotidien. En raison du fœtus, qui prend une grande taille, les organes internes de la mère sont comprimés.

Il met la pression sur tous les systèmes de survie de la femme. Il lui est difficile de respirer, de se déplacer, de s'asseoir, de s'allonger, de soulever des objets et d'effectuer des actions habituelles.

Le risque de rhume en fin de grossesse est dû au fait que le corps de la femme enceinte est le plus affaibli possible. En raison de la déformation des organes internes, de l'évolution de la maladie elle-même, d'un état de faiblesse, d'une panne ne peut pas avoir un effet positif sur la santé.

Il sera très difficile de porter une infection virale. Une infection virale qui a frappé le corps d'une femme au cours des dernières semaines de grossesse peut être transmise au bébé à la naissance.

Traiter le rhume pendant la grossesse

Quelle que soit la durée de vie d'une femme enceinte, aux premiers signes d'un rhume, vous devez immédiatement prendre un congé de maladie et rester à la maison. Il est hautement indésirable de porter une infection virale sur vos pieds..

Pour le traitement, les remèdes populaires pour les femmes enceintes sont utilisés pour le rhume, rarement - des médicaments. Découvrez comment traiter un rhume au début de la grossesse avec votre médecin.

Que peut attraper une femme enceinte avec un rhume? Options de traitement, le nombre de médicaments dépend de la durée de la femme malade.

Le traitement du rhume pendant la grossesse au 1er trimestre est accompagné d'une consultation obligatoire avec votre médecin. Avec une forme bénigne de la maladie, le médecin peut conseiller d'utiliser des remèdes populaires:

  1. Pour abaisser la température corporelle, utilisez un rinçage à l'eau. En aucun cas, vous ne devez utiliser de boissons fortes! Vous pouvez également ajouter du vinaigre à l'eau. Diluer avec de l'eau dans des proportions de 1 à 3 si l'ABV est de 9%.
  2. Le mal de gorge est traité avec des solutions de gargarisme. Dans un verre d'eau tiède, diluez une cuillère à café de sel, de soude, goutte à goutte une goutte d'iode. Rincer plusieurs fois par jour jusqu'à ce que le symptôme disparaisse. La camomille en sachet, le calendula, la sauge conviennent aux mêmes fins..
  3. Vous pouvez vous débarrasser d'une toux avec un vieux remède éprouvé - faire bouillir les pommes de terre dans leurs uniformes, créer l'effet d'un hammam, respirer les vapeurs. L'inhalation peut être faite avec de l'eau minérale.
  4. Pour un rhume, utilisez des gouttes à base d'huiles naturelles ou utilisez simplement de l'huile. L'argousier sèche bien la membrane muqueuse, réduit l'inflammation et les plaies.

Le traitement du rhume pendant la grossesse au 2ème trimestre est légèrement différent. La règle principale - être au repos - s'applique également pendant cette période. Vous pouvez également utiliser des remèdes populaires..

En outre, vous pouvez utiliser des complexes de vitamines pour les femmes enceintes, l'accent étant mis sur le traitement à base de plantes. Buvez beaucoup de décoctions de baies, de framboises, de miel, d'églantier. Utilisez du miel, des pommades à frotter et réchauffer.

Au cours du deuxième trimestre, votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour soulager l'évolution de la maladie. Sûr sont ceux à base de pénicilline.

Des agents antiseptiques sont utilisés pour éliminer les maux de gorge. Les médicaments antiviraux sont prescrits pour la grippe.

Comment traiter un rhume pendant la grossesse au 3ème trimestre? Il est recommandé à la femme de se reposer au lit. L'utilisation de médicaments pendant cette période n'est pas souhaitable, car leur effet peut affecter le fœtus..

Vous pouvez être traité avec des remèdes populaires, des plantes médicinales. Pour la toux, prenez des décoctions de réglisse, de tussilage, de tilleul, de calendula, de camomille.

Retirer le nez qui coule en lavant à l'eau de mer. À des températures élevées, buvez des thés avec l'ajout de framboises, d'herbes antipyrétiques. Comment être traité autrement pour un rhume pendant la grossesse dans les dernières étapes de l'avis du médecin.

Vous devez le contacter dans tous les cas pour éviter les complications de la maladie..

Quelles méthodes de traitement sont interdites pendant la grossesse

Maintenir la santé d'une femme pendant la grossesse est une tâche importante et primordiale. Après tout, toute ingérence extérieure dans le corps d'une femme pendant la grossesse peut se transformer en catastrophe..

Les rhumes sont dangereux car ils ne constituent pas une menace sérieuse pour une personne ordinaire qui n'est pas en train de porter un fœtus.

Il est interdit de prendre des médicaments puissants pendant la grossesse, des médicaments qui dépriment la vie du fœtus. Si cette règle n'est pas respectée, les substances actives contenues dans les comprimés peuvent provoquer des mutations dans l'embryon. Dans les cas mortels, provoquer une fausse couche.

La prise incontrôlée de médicaments pendant la grossesse entraînera des problèmes pour le corps de la mère et du fœtus. Un spécialiste expérimenté formé doit être impliqué dans le traitement du rhume chez la femme enceinte.

Lors de la visite d'un médecin, il est important de s'assurer de sa compétence. Il est conseillé que la consultation soit réalisée en collaboration avec le gynécologue qui mène la grossesse.

Un grand nombre de médicaments prescrits pour le traitement du rhume sont dangereux pour les femmes enceintes. La prise d'antibiotiques pendant cette période est contre-indiquée. N'utilisez pas de chloramphénicol, des anti-inflammatoires. Il est interdit de mettre des vaccins contre la grippe.

Les médicaments sont divisés en plusieurs groupes, en fonction du degré d'influence sur le fœtus. Les plus sûrs appartiennent au groupe A - vitamines. Les prendre n'affecte pas le développement de l'enfant dans l'utérus..

Les plus dangereux sont le groupe X. Il s'agit notamment des hormones, des médicaments anticancéreux. En cas de doute, vous devriez consulter votre médecin au sujet des médicaments prescrits. Vous devrez peut-être consulter un autre médecin.

Tous les remèdes populaires ne sont pas bons pour les femmes enceintes. Ainsi, vous ne pouvez pas surchauffer, prendre des bains chauds, des bains, monter en flèche vos pieds. Mangez beaucoup de framboises, réchauffez les herbes. Attention à l'absence de genièvre et de fraise dans les décoctions aux herbes.

Vous n'avez pas besoin de sirops pour lutter contre la toux. Ils inhibent le système respiratoire du fœtus, affectent négativement la santé de la femme enceinte. L'automédication peut entraîner des complications, des pathologies du développement fœtal, une détérioration de la santé de la mère.

Prévenir les rhumes pendant la grossesse

Il est possible de prévenir la maladie, de ne pas guérir, avec une prévention appropriée du rhume pendant la grossesse. Pour éviter de contracter l'infection pendant la haute saison de la maladie - en hiver, en automne - vous devez sortir dans les lieux publics avec un masque médical sur le visage.

Rincer le nez à l'eau minérale, l'utilisation de vitamines pour les femmes enceintes aide à faire face à une éventuelle infection.

Prévenir le rhume pendant la grossesse empêche d'attraper le rhume. Pour rester en bonne santé, vous devez bien manger, vous habiller en fonction de la météo et ne pas trop refroidir.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat