loader

Principal

Sinusite

Plaies au nez, plaies: raisons, comment traiter, que faire si elles ne guérissent pas

Les plaies dans le nez indiquent la présence dans le corps de toute perturbation du travail des organes et des systèmes internes. Habituellement, la cause de leur formation est un dysfonctionnement de la muqueuse nasale, une dystonie vasculaire ou une maladie infectieuse. Les virus sont le principal facteur étiologique de l'apparition de foyers d'inflammation et de fissures dans le nez, qui finissent par devenir croûteuses. Les gouttes nasales vasoconstricteurs assèchent la membrane muqueuse et perturbent la microflore, ce qui finit également par provoquer l'apparition de plaies au nez. Les plaies nasales peuvent ne pas déranger le patient de quelque manière que ce soit et disparaître d'elles-mêmes, ou elles peuvent démanger pendant une longue période, s'infecter et entraîner le développement de complications graves.

Les plaies au nez nécessitent un traitement qualifié, car dans la plupart des cas, ce sont des symptômes externes d'une maladie grave du corps et peuvent avoir des conséquences désastreuses. Le médecin ORL s'occupe traditionnellement du diagnostic et du traitement de cette pathologie. Il sélectionne individuellement les médicaments en fonction de l'examen et en tenant compte de la cause identifiée.

Étiologie

Les raisons de l'apparition de plaies au nez sont très diverses:

  • Infection herpétique,
  • Furoncles,
  • Rhinite aiguë ou chronique chez l'adulte et l'enfant,
  • Sinusite, sinusite causée par Staphylococcus aureus ou epidermalis,
  • Adénoïdes chez les enfants, accompagnés d'une inflammation et d'un œdème de la membrane muqueuse,
  • Influences externes - coups avec hématomes, abcès, conséquences de blessures, qui s'enflamment lorsqu'une infection est attachée,
  • Pyoderma de l'étiologie streptococcique,
  • Eczéma d'origine allergique ou infectieuse,
  • Erysipèle - inflammation staphylococcique de la peau autour des ailes du nez,
  • La principale manifestation de l'infection syphilitique est un chancre dur à la veille du nez,
  • Tuberculose du nez,
  • Néoplasmes,
  • Diminution de l'immunité,
  • Parasitose et helminthiase,
  • Déséquilibre hormonal,
  • Dysbactériose de la cavité nasale causée par la prise d'antibiotiques,
  • Risques industriels dans une cimenterie ou une usine de chrome,
  • Les enfants ont l'habitude de se cueillir le nez,
  • Utilisation incontrôlée de médicaments, en particulier de gouttes nasales vasoconstricteurs,
  • Inflammation d'un vaisseau sanguin, indiquant une détérioration du fonctionnement de l'ensemble du système vasculaire, résultant du tabagisme, de l'alcoolisme, d'une mauvaise alimentation.

Symptômes

L'infection virale est la principale cause des plaies nasales difficiles à guérir. Chez les patients, la température corporelle augmente, un malaise général et une faiblesse apparaissent, la muqueuse nasale devient sèche et de petites fissures apparaissent à sa surface. La macération de la peau sous le nez, causée par un nez qui coule persistant, conduit à une violation de l'intégrité de la peau et à la formation de fissures.

L'infection herpétique existe dans le corps de chaque personne et ne se manifeste que chez les personnes dont l'immunité est affaiblie. Une éruption cutanée sous forme de bulles apparaît sur la peau et les muqueuses, qui sont généralement situées sur la surface interne des ailes du nez et dans la zone adjacente.

manifestations de l'herpès

Lorsqu'une éruption cutanée apparaît, une personne devient très contagieuse et dangereuse non seulement pour les autres, mais aussi pour elle-même. Avec les mains sales, le virus de l'herpès est facilement transféré du nez à d'autres parties du corps - aux yeux, aux lèvres et aux organes génitaux. Les bulles démangent et font mal lorsqu'elles sont rayées. Les bulles ne peuvent pas être évincées et les croûtes ne doivent pas être arrachées, sinon une infection cutanée supplémentaire se produira.

Chez la femme enceinte, le système immunitaire est déprimé, le risque de pénétration et d'activation des virus est augmenté. Cela conduit à l'apparition fréquente de plaies d'herpès. Ils sont accompagnés de démangeaisons, de brûlures et d'enflures et, dans les cas graves, de fièvre, de douleurs musculaires et articulaires. Les virus de l'herpès peuvent infecter le fœtus pendant la grossesse et l'accouchement. L'herpès nasal pendant la grossesse ne peut en aucun cas affecter l'état du fœtus, mais peut avoir des conséquences graves et irréversibles.

La rhinite se manifeste par un gonflement de la cavité nasale et l'apparition de boutons de fièvre dans le nez. C'est la cause la plus courante de douleur et de douleur. La membrane muqueuse du nez devient enflammée et enflée, les patients ont le nez qui coule. Un écoulement constant du nez irrite la membrane muqueuse et entraîne des plaies. Avec la rhinite atrophique, de nombreuses fissures se forment dans le nez et les vaisseaux sanguins sont endommagés. Une substance sécrétoire s'accumule dans la cavité nasale et les sinus, qui devient épaisse et dure, acquiert une odeur désagréable et interfère avec le mouvement normal de l'air pendant l'inhalation. Chez les patients, la respiration nasale devient difficile et l'odorat s'aggrave. Des croûtes purulentes et sanglantes peuvent recouvrir toute la surface muqueuse.

Les plaies dans le nez se forment avec une sinusite ou une autre forme de sinusite. Les patients ressentent d'abord des douleurs dans l'arête du nez, du nez et d'autres parties du visage, une gêne et une compression dans la projection des sinus, une congestion nasale, un écoulement mucopurulent, une voix nasale, une mauvaise haleine, un gonflement du visage, une détérioration de l'état de santé général et une intoxication sévère - fièvre, frissons, perte d'appétit, fatigue, faiblesse, insomnie.

Traitement

Les plaies au nez causent de l'inconfort et causent beaucoup d'inconfort. S'ils sont trouvés, il est nécessaire de contacter un médecin ORL, qui examinera les voies nasales à l'aide d'instruments médicaux spéciaux et prescrira le traitement approprié..

Les spécialistes choisissent la tactique de traitement des plaies au nez après avoir examiné le patient et déterminé la cause de la pathologie. Pour se débarrasser des plaies du nez, les patients se voient prescrire diverses pommades, sprays et gouttes. En plus de la thérapie conservatrice traditionnelle, des phytopréparations et d'autres remèdes populaires sont utilisés pour éliminer les plaies au nez et soulager l'état du patient..

Traitement traditionnel

Le traitement de l'herpès dans le nez est complexe. Actuellement, il n'existe aucun médicament qui détruirait complètement les virus de l'herpès dans le corps. Les médicaments antiviraux modernes ne font que supprimer la reproduction de ce microbe. Les patients présentant des éruptions herpétiques dans le nez sont prescrits:

  • Antihistaminiques - «Cetrin», «Zodak», «Diazolin»,
  • Médicaments antiviraux - pommade et comprimés «Acyclovir», «Valacyclovir», «Famciclovir», «Penciclovir»,
  • Immunostimulants - «Likopid», «Isoprinosin», «Cycloferon»,
  • Adaptogènes - "Apilak", "Eleutherococcus", "Pantokrin", "Immunal".

Les femmes enceintes atteintes d'herpès nasal se voient généralement prescrire des agents antiviraux à usage topique - onguents et gels «Acyclovir», «Zovirax», «Panavir».

L'approche correcte du traitement et la mise en œuvre adéquate de toutes les recommandations médicales peuvent guérir efficacement et rapidement les plaies du nez.

Pour se débarrasser de l'infection staphylococcique des voies respiratoires et de ses manifestations, utilisez:

  1. Antibiotiques du groupe des macrolides et des céphalosporines,
  2. Antiseptiques pour rincer le nez - "Furacilin", "Miramistin",
  3. Agents de restauration de la microflore - "Bifiform", "Acipol", "Linex",
  4. Gouttes nasales vasoconstricteurs - «Xylométazoline», «Tizin», «Rinonorm»,
  5. Solutions salines - "Aquamaris", "Aqualor",
  6. Mucolytiques - «Rinofluimucil»,
  7. Corticostéroïdes nasaux - «Fliksonase», «Nasonex»,
  8. Inhalations avec décoctions d'herbes médicinales - camomille, calendula.

Chez les enfants, les plaies au nez ne disparaissent pas longtemps et nécessitent une sélection spéciale de médicaments. Le traitement d'un furoncle dans le nez d'un enfant consiste à prescrire des antibiotiques à une posologie adaptée à l'âge. Le furoncle est enduit de vert brillant ou d'iode, et après ouverture et élimination du pus - avec des onguents antibactériens et cicatrisants.

Pour éliminer la sécheresse de la membrane muqueuse, éliminer les croûtes et guérir les fissures, utilisez des pommades antiseptiques et réparatrices thérapeutiques - «Rescuer», «Levomekol», «Vishnevsky», «Oxolin», «Ichthyol pommade», «Viferon»; sprays - "Aqualor", "Dolphin", "Marimer"; procédures de physiothérapie - lavage, organothérapie, iontophorèse.

ethnoscience

Les méthodes de médecine traditionnelle les plus courantes et les plus simples utilisées pour traiter les plaies nasales sont:

  • Inhalation à la vapeur d'eau avec décoctions apaisantes ou huiles essentielles. Pour ce faire, utilisez un inhalateur portable ou une casserole dans laquelle de l'eau est bouillie, ajoutez quelques gouttes d'huile et, en vous penchant et recouvert d'une couverture, inhalez les vapeurs de guérison..
  • À la maison, ils préparent de l'huile à partir de fleurs de calendula. Les matières premières sèches sont placées dans un récipient, versées avec de l'huile végétale et chauffées dans un bain-marie pendant deux heures. Après une perfusion quotidienne, l'huile est prête à l'emploi. Il est recommandé de frotter avec cette huile les zones touchées de la peau et des muqueuses.
  • Un œuf de poule aidera à faire face à l'herpès dans le nez. Son film interne est appliqué sur les plaies, ce qui contribue à leur guérison rapide..
  • Un remède très efficace pour guérir rapidement les plaies du nez est l'huile d'ail, obtenue en mélangeant de l'ail haché et de l'huile d'olive. Cet agent a un effet antiseptique, bactériostatique, émollient, cicatrisant et apaisant..
  • Pour augmenter la résistance globale du corps et renforcer le système immunitaire, les immunologistes recommandent de prendre constamment des infusions de thym, mélisse, framboises, genévrier, absinthe pendant 2-3 mois.
  • Les clous de girofle aideront à se débarrasser de l'herpès. Il est recommandé de mâcher et d'avaler des bâtons de clous de girofle, ainsi que des fleurs utilisées en cuisine comme assaisonnement.
  • La tête d'allumette est humidifiée et graissée avec une plaie grise. Vous pouvez acheter une pommade sulfurique à la pharmacie.
  • Réchauffer le nez complétera le traitement principal des plaies. Pour ce faire, utilisez une lampe à ultraviolets, un œuf dur ou du sel chauffé dans une casserole et enveloppé dans un sac..

La prévention

Mesures pour éviter la formation de plaies dans le nez:

  1. augmenter la résistance générale du corps,
  2. manger des aliments riches en vitamines et minéraux,
  3. maintenir un mode de vie sain,
  4. adhésion au sommeil et au repos,
  5. durcissement,
  6. éducation physique,
  7. boire suffisamment de liquides pour accélérer l'élimination des toxines du corps,
  8. utilisation limitée de vasoconstricteurs et d'autres agents responsables de la sécheresse de la muqueuse nasale,
  9. prendre de la vitamine E,
  10. rincer le nez avec la solution "Aquamaris", "Aqualor",
  11. humidification de la pièce.

Les personnes atteintes d'herpès au nez doivent utiliser une serviette et des ustensiles séparés. Après avoir touché la lésion, ils doivent se laver soigneusement les mains. Lors d'une exacerbation d'une maladie infectieuse, il est nécessaire d'abandonner les baisers et les contacts oro-génitaux. Vous pouvez appliquer des pommades et des gels médicinaux sur les plaies uniquement avec un coton-tige et non avec les doigts. Si des plaies au nez apparaissent fréquemment, l'immunité doit être vérifiée et examinée pour des infections cachées..

Nez douloureux: causes et variétés

Un nez qui coule est une chose extrêmement désagréable. Mais lorsque toutes sortes de plaies et de plaies apparaissent encore dans les voies nasales enflammées, la condition devient tout simplement insupportable. Et s'en débarrasser n'est pas du tout facile. Au contraire, ils semblent se multiplier et toucher une zone de plus en plus grande, passant aux ailes du nez, et parfois à la lèvre supérieure. Alors, que peut-on faire pour vaincre rapidement les maux de nez?

Le contenu de l'article

Types de plaies

Tout d'abord, définissons la terminologie. En médecine officielle, le terme «endolori», et plus encore «ondulation dans le nez» n'est tout simplement pas là. Ainsi, les gens appellent des lésions visibles de la membrane muqueuse ou de la peau, qui produisent des sensations douloureuses désagréables. Et qu'est-ce que c'est vraiment?

  • Les croûtes sont des formations denses qui peuvent apparaître sur les parois des voies nasales, y adhérer étroitement et rendre la respiration difficile. Si vous essayez de les arracher de force, vous pouvez endommager la membrane muqueuse, elle commencera à saigner et sera à nouveau recouverte d'une croûte, déjà avec des traces de sang.
  • Sore - se forme également à la surface de la muqueuse nasale. Mais en même temps, la surface de la plaie reste tout le temps humide et enflammée, s'approfondit progressivement, suinte ou du pus en suinte. Si vous ne le terminez pas jusqu'au bout, il est resserré avec un film mince, puis, à la moindre irritation ou infection, il s'ouvre à nouveau.
  • Une plaie est une partie enflammée et parfois saignante de la peau ou de la membrane muqueuse, qui peut se former après avoir rompu la croûte ou lorsque l'intégrité de la peau est endommagée à la suite d'une brûlure ou d'une blessure chimique. Après un traitement approprié et opportun, il guérit rapidement. Lorsqu'une infection pénètre, elle s'enflamme, la décomposition peut commencer.
  • Un furoncle est une formation très douloureuse qui est une cavité sous-cutanée remplie de pus. Après «maturation», le pus traverse la peau et sort. Si l'ébullition n'est pas complètement effacée, après un certain temps, le processus purulent reprend.

Ceci, bien sûr, est une classification très générale, les plaies au nez sont beaucoup plus diverses. Mais déjà à partir de ces exemples, il est clair que certains d'entre eux sont assez difficiles à guérir. Et la première chose à faire est de découvrir la raison pour laquelle ils ont commencé à apparaître.

Facteurs de risque

Les causes les plus courantes de maux de nez sont associées à une maladie aiguë ou chronique. Mais il existe certains facteurs de risque qui affectent directement leur apparence et interfèrent avec la guérison rapide des ondulations en surface et dans la cavité nasale:

  • air trop sec dans la pièce - conduit au dessèchement des muqueuses et accélère la formation de croûtes et de fissures à sa surface;
  • ionisation excessive de l'air - l'engouement pour les ioniseurs, les ozoniseurs par des personnes qui ne connaissent pas les particularités de leur travail, conduit au fait qu'un excès d'ions affecte négativement la muqueuse du nez, réduisant ses fonctions de protection;
  • climatiseurs - les climatiseurs fonctionnant constamment assèchent l'air, entraînent la poussière et sont souvent également porteurs de spores de moisissure et d'infections transmises par des gouttelettes en suspension dans l'air;
  • air pollué - des particules de poussière, de peluches et d'autres polluants se déposent sur les muqueuses du nez, obstruant les voies nasales et contribuent à la formation de croûtes denses;
  • fumer du tabac - la fumée toxique chaude irrite constamment les muqueuses et affecte négativement les villosités qui la tapissent, ce qui réduit les fonctions de protection et l'infection qui pénètre dans le nez provoque l'apparition de plaies;
  • infections fongiques, herpès - ils ne sont pas dangereux pour une personne en bonne santé avec une forte immunité, mais lorsque la maladie l'affaiblit, des plaies et des éruptions cutanées apparaissent immédiatement sur les muqueuses délicates.

Un autre facteur important causant un séchage excessif et une fissuration des muqueuses est l'utilisation incontrôlée de médicaments vasoconstricteurs. Beaucoup d'entre eux ont un effet prolongé et vous ne pouvez pas les utiliser plus de 1 à 2 fois par jour. Le dépassement de la dose recommandée dans les instructions devient la raison pour laquelle des plaies apparaissent dans le nez.

Maladies provocateurs

Les plaies dans le nez provoquent également diverses maladies qui affectent non seulement le système respiratoire. C'est peut-être pourquoi il est parfois si difficile de découvrir exactement la raison de leur apparition. Les facteurs de risque énumérés ci-dessus augmentent considérablement la probabilité que des plaies commencent à se former:

  • Rhinite aiguë ou chronique. La morve qui coule constamment pour quelque raison que ce soit irrite la peau et les muqueuses. Et si vous vous frottez constamment le nez ou si vous vous mouchez trop, la peau et les muqueuses sont endommagées, créant des conditions idéales pour l'apparition de plaies ou de croûtes..
  • Blessures au nez. Souvent, ils entraînent des lésions de la cloison nasale, la formation d'hématomes et une violation de l'intégrité de la peau. En conséquence, des croûtes, des plaies, des plaies peuvent apparaître..
  • Courbure de la cloison nasale (congénitale ou acquise). Réduit les voies nasales, rend la respiration difficile, interfère avec le passage du mucus et provoque la formation de croûtes.
  • Furonculose. La cause de cette maladie est le plus souvent une intoxication forte ou prolongée du corps. Elle affecte généralement les personnes travaillant dans l'industrie chimique ou dans les ateliers chauds. Parfois, des furoncles apparaissent lorsqu'une infection pénètre dans les canaux des glandes sébacées obstrués par de la saleté.
  • Sycose des narines. Il provoque la formation de plusieurs pustules et de petites éruptions cutanées, qui sont des follicules pileux enflammés des villosités tapissant la muqueuse nasale.
  • Eczéma. Il s'agit d'une maladie de la peau qui survient lorsque les niveaux hormonaux sont perturbés ou se développe comme une complication d'allergies et de rhinite chronique. Des croûtes humides et constamment craquelées se forment couvrant les ailes du nez, l'espace au-dessus de la lèvre, la surface interne des voies nasales.
  • Érésipèle. Une maladie infectieuse qui, si elle n'est pas traitée, peut se propager à toute la surface interne du nez, toucher les sinus et le nasopharynx. Se produit lorsqu'un agent pathogène pénètre dans la plaie.
  • Syphilis. Il affecte et détruit progressivement tout le corps. Sur la muqueuse nasale, cela conduit à la formation d'ulcères purulents non cicatrisants, à un stade ultérieur, le tissu cartilagineux est détruit et le pont nasal s'effondre.
  • Tuberculose. Il provoque également des lésions de la muqueuse nasale et la formation de multiples ulcères et / ou de petits phoques dessus. L'utilisation de méthodes de traitement traditionnelles ne donne pas de résultats tangibles.
  • Polypose. Les polypes sont une muqueuse dégénérée et hypertrophiée qui se forme en réponse du corps à un dessèchement ou une irritation constant de la membrane muqueuse. Des croûtes sèches et denses peuvent apparaître dessus..
  • Diabète. Dans les derniers stades, cela entraîne des modifications de la peau non seulement du nez, mais également de tout le corps. Des ulcères non cicatrisants commencent à se former.

Il n'est pas réaliste de poser un diagnostic précis uniquement sur la base de l'apparence de la plaie.

Par conséquent, si vous ne parvenez pas à vous en débarrasser rapidement à la maison, vous devriez consulter un médecin qui vous indiquera les tests à effectuer pour en déterminer la cause exacte. Et alors seulement, l'avantage dans la lutte contre les plaies sera de votre côté.

Comment traiter

Les raisons de la formation et les types de plaies dans le nez sont si différents qu'il est tout simplement impossible de donner des recommandations uniformes pour leur traitement. Les maladies infectieuses graves: syphilis, tuberculose, oncologie, érysipèle ne doivent être traitées que par des spécialistes. Ils nécessitent une approche systématique et l'utilisation de médicaments antibactériens puissants..

Vous pouvez traiter les plaies du nez en utilisant:

  • antihistaminiques - réduisent la sécrétion de mucus, soulagent l'enflure et les réactions allergiques;
  • antiseptiques - utilisés pour traiter les plaies à la surface et à l'intérieur de la muqueuse nasale afin d'empêcher l'infection d'entrer et de se multiplier;
  • les médicaments pour le traitement de l'herpès - ne sont efficaces qu'au stade actif de la maladie et pour le traitement de ce type particulier de plaie;
  • immunostimulants - activent les défenses de l'organisme, l'aidant à prévenir la multiplication des micro-organismes pathogènes;
  • médicaments antiviraux - pris 72 heures après l'apparition des premiers signes d'ARVI, cela aidera à prévenir son développement, à réduire l'écoulement nasal;
  • remèdes populaires - aident à guérir rapidement les plaies, adoucir et éliminer les croûtes.

Il est fortement conseillé d'arrêter complètement de fumer au moins jusqu'à ce que la dernière plaie au nez soit passée: la fumée de tabac est l'un des irritants domestiques les plus puissants qui empêchent la guérison rapide de la peau et des muqueuses endommagées.

Prévention des plaies

La meilleure prévention contre les maux de nez est un mode de vie sain et une forte immunité. La plupart des infections, qui pénètrent dans la cavité nasale, meurent très rapidement, car elles sont attaquées par des cellules protéiques spéciales dans le corps. Mais lorsque les fonctions protectrices des muqueuses sont affaiblies, les micro-organismes pathogènes se multiplient sans entrave, créant des lésions.

D'autres mesures préventives qui renforcent l'immunité et réduisent le risque de plaies et d'infections respiratoires sont également utiles:

  • nettoyage humide régulier et aération des locaux d'habitation et de travail;
  • maintenir une température et une humidité optimales;
  • aliments sains de haute qualité riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments;
  • abandonner les mauvaises habitudes: tabagisme, abus d'alcool, drogues;
  • l'utilisation de respirateurs et d'autres équipements de protection lors de travaux dans des pièces avec de l'air pollué ou avec des produits chimiques nocifs;
  • accès en temps opportun à un médecin pour le traitement des maladies respiratoires;
  • utilisation correcte des médicaments à des doses strictement conformes aux instructions.

Vous devriez essayer de passer au moins une heure par jour à l'air frais et faire de l'exercice régulièrement. Si vous traitez les plaies avec des méthodes traditionnelles, mais qu'elles continuent à se former, vous devez consulter un médecin et ne pas attendre qu'elles se transforment en plaies ou plaies non cicatrisantes..

Quels sont les onguents pour les plaies dans le nez

En automne et en hiver, les gens souffrent souvent de rhumes et d'autres problèmes associés à l'intensification saisonnière de diverses infections. Les plaies au nez dues à la propagation de virus ou de bactéries peuvent provoquer de nombreux moments désagréables. Malheureusement, de nombreuses personnes ne savent tout simplement pas comment traiter cette attaque et attendent patiemment que le problème disparaisse de lui-même..

Mais il existe des médicaments efficaces à usage nasal qui peuvent rapidement se débarrasser d'un rhume du nez, restaurer les muqueuses sèches et résoudre d'autres problèmes..

Les raisons

Les causes des plaies peuvent être différentes.

Ils surviennent souvent avec une infection virale par l'herpès de type I. Dans ce cas, un ulcère caractéristique se produit au site d'introduction du virus, généralement sur les lèvres, le nez, le menton..

Le même problème apparaît si la muqueuse nasale est trop sèche. Il se fissure, une infection peut pénétrer dans les fissures, puis un traitement sera certainement nécessaire.

Enfin, sous l'influence de basses températures, dans le contexte d'un système immunitaire affaibli, caractéristique des saisons d'automne et d'hiver, des furoncles peuvent apparaître dans le nez, très douloureux, une sycose (inflammation des follicules pileux sous l'influence d'une infection staphylococcique) et d'autres maladies associées au développement de lésions bactériennes.

Principes généraux de traitement

Pour commencer, il faut déterminer quel type d'infection a provoqué l'apparition d'une plaie. En cas de maladie virale, des médicaments antiviraux doivent être utilisés.

Les fonds dans lesquels les antibiotiques sont présents, dans ce cas, sont absolument inutiles..

Si un abcès s'est formé dans le passage nasal, une inflammation et du pus sont présents, il est nécessaire d'utiliser des pommades avec un composant antibactérien.

Si l'ulcération de la membrane muqueuse est causée par la formation de fissures et de croûtes dans le nez, des onguents adoucissants et régénérants sont appliqués sur la zone endommagée, ils peuvent restaurer rapidement la membrane muqueuse.

Des plaies peuvent survenir en raison du développement d'une réaction allergique. Dans ce cas, le traitement est effectué à l'aide de pommades contenant des glucocorticostéroïdes ou de préparations combinées.

Important: vous devez connaître exactement la cause du problème, c'est la clé d'un traitement réussi

Les plaies dans le nez d'un adulte peuvent être traitées avec une pommade, des crèmes et des gels sont utilisés. Le lavage des voies nasales avec une solution saline ou une décoction d'herbes médicinales aide bien, la physiothérapie est souvent utilisée. Il convient de rappeler que l'échauffement en cas de problèmes bactériens peut entraîner une aggravation de la situation, c'est pourquoi, dans de nombreux cas, les inhalations sont catégoriquement contre-indiquées..

Traitement avec des onguents

Pour établir ce qui a causé l'apparition de plaies (surtout si elles surviennent souvent ou ne disparaissent pas pendant une longue période), seul un spécialiste est en mesure de le faire sur la base d'études de laboratoire approfondies.

Si le médecin a exclu le développement d'infections latentes du corps, de polypose, de maladies oncologiques et a établi la nature de l'apparition des plaies (infection bactérienne ou virale locale, réaction allergique, muqueuses sèches), un traitement supplémentaire est souvent effectué à l'aide de pommades et de crèmes.

Ils sont sélectionnés individuellement, en tenant compte de l'âge du patient, de l'état général, de la présence de maladies concomitantes et de la cause identifiée des plaies au nez.

Onguents antibactériens

Les pommades antibactériennes contiennent des antibiotiques comme substance active. Ces fonds sont très efficaces contre un grand nombre de bactéries Gram-positives et Gram-négatives. Dans le traitement des furoncles dans le nez, de la sycose, de l'inflammation de la muqueuse nasale, des plaies dans le nez de nature bactérienne, ils utilisent le plus souvent:

  1. Levomekol, Levosin - à base de chloramphénicol. A haute efficacité, nettoie parfaitement les plaies du contenu purulent, favorise la régénération des tissus.
  2. Tétracycline. L'ingrédient actif est le chlorhydrate de tétracycline. Pour un usage nasal, une pommade à la tétracycline à 1% convient.
  3. Gentomycine. Il est utilisé selon les directives d'un médecin. Actif contre un grand nombre de bactéries.
  4. Lincomycine. Un agent à large spectre, utilisé pour traiter la sycose, les furoncles.

Avant d'utiliser la pommade, lavez soigneusement les voies nasales, utilisez une solution saline, une solution de furaciline ou une solution saline pour le rinçage.

Agents antiviraux

Si la cause de la plaie sous le nez est une infection virale, il est nécessaire d'utiliser des pommades antivirales:

  • Acyclovir;
  • Zovirax;
  • Pommade oxolinique;
  • Viru Merz.

Les médicaments sont particulièrement efficaces au premier signe d'infection. Pommade contre l'herpès sur les lèvres et le nez, utilisée 4 à 6 fois par jour, appliquée sur la plaie, après avoir dégagé le nez. Les onguents antiviraux sont prescrits en association avec des médicaments pour renforcer le système immunitaire.

Médicaments combinés

Ils peuvent être utilisés pour éliminer les manifestations d'allergies, beaucoup de ces pommades ont des effets anti-inflammatoires et émollients, guérissent les muqueuses endommagées, éliminent les croûtes, aident à vaincre l'écoulement nasal et sont utilisées pour les rhumes sous le nez. Efficace:

  1. Hyoxysone, contient un glucocorticostéroïde et un antibiotique, soulage rapidement l'inflammation et l'œdème;
  2. Triderm;
  3. Pinosol - élimine l'inflammation, adoucit et guérit les muqueuses.

Ces pommades restaurent rapidement les muqueuses endommagées, les soulagent des fissures et empêchent le développement de rechutes de la maladie.

Dans presque tous les cas, les médicaments sont appliqués sur des tampons de coton ou de gaze et placés dans les narines pendant 5 à 10 minutes.

La pommade peut être appliquée en couche mince sur la membrane muqueuse des voies nasales à l'aide d'un coton-tige.

Recettes de médecine traditionnelle

Pour les plaies au nez, la médecine traditionnelle recommande des remèdes maison à base d'herbes médicinales. La gelée de pétrole prête ou la lanoline est mélangée avec une teinture de calendula ou de ficelle.

Les turundas sont imprégnées de ce mélange et insérées dans chaque narine pendant 5 à 10 minutes. Le médicament aide à se débarrasser des plaies dans le nez, à éliminer les croûtes.

Un mélange de gelée de pétrole et de jus d'aloès ou de Kalanchoe est utilisé pour traiter le nez. Cette composition a des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes, soulage les muqueuses de la sécheresse..

Caractéristiques du traitement des enfants

Pour protéger votre enfant des plaies au nez, vous devez vous assurer que le bébé ne s'habitue pas à se pincer le nez. Il doit être nettoyé régulièrement, enlever les croûtes, traiter rapidement un nez qui coule.

Bepanten est utilisé à partir de croûtes et pour la cicatrisation de la membrane muqueuse, en cas d'infection, il est nécessaire de contacter le pédiatre et d'établir la cause du problème.

Pour les problèmes de nez chez les enfants et les adultes, la physiothérapie, le rinçage avec des solutions et des sprays spéciaux et l'inhalation sont utilisés pour le traitement. Une combinaison de méthodes de traitement vous permet de réussir et d'oublier l'inflammation et les plaies pendant longtemps.

Causes de l'apparition et du traitement des plaies dans le nez

L'inflammation dans la cavité nasale est un problème courant. Des formations petites mais douloureuses apparaissent en hiver, lorsque les défenses du corps sont réduites. Ils indiquent la présence de maladies concomitantes. Avant de vous débarrasser d'un nez endolori, déterminez les causes. Le traitement doit se concentrer sur l'élimination de la maladie sous-jacente.

Quelles sont ces plaies?

Une croûte sèche qui interfère avec le processus d'inhalation et d'expiration, un bouton, une inflammation du follicule pileux - tout cela est une classification des plaies. Dans certains cas cliniques, ce mot fait référence à des ulcères et des plaies à la surface de la muqueuse nasale. Une autre sous-espèce est le papillome..

Lorsqu'un néoplasme suspect apparaît dans le nez, le patient doit être alerte. Chancre, indiquant le développement de la syphilis, peut s'avérer être une "plaie".

Officiellement, il n'y a pas de diagnostic de nez douloureux dans le système ICD. Ce concept indique un problème dans la cavité nasale. L'analyse d'autres symptômes aide à déterminer la maladie exacte.

Les raisons

N'essayez pas de résoudre le problème sans l'aide de médecins! Le traitement à domicile est justifié lorsque les plaies commencent à guérir après 3-4 jours. Si la plaie ne guérit pas pendant longtemps et se purifie, cela indique la présence d'un problème grave (jusqu'à l'oncologie).

Pourquoi des croûtes et des plaies douloureuses se forment constamment dans le nez:

  1. Éruptions herpétiques. Cette maladie se caractérise par l'apparition de bulles sur le contour des lèvres. Les patients remarquent l'apparition de plaies sur la pointe et les ailes du nez. La maladie réapparaît après une hypothermie.
  2. Irritation des muqueuses. De telles conséquences sont causées par un rhume ou une sinusite. Les capillaires sont affaiblis et facilement endommagés en essayant de décoller la croûte. Cela crée un ulcère douloureux qui ne peut guérir sans un traitement approprié..
  3. Dommages mécaniques (chez les enfants). L'intégrité de la membrane muqueuse est endommagée par l'introduction d'objets étrangers et de doigts dans le nez. Les enfants peuvent se blesser le nez en jouant ou en marchant, un hématome apparaît sur le site de l'impact.
  4. Furonculose. Le patient a besoin d'une thérapie complexe et d'une immunité accrue. La croissance peut apparaître à tout moment de l'année. Vous ne pouvez pas presser les furoncles dans la zone du visage: le pus pénètre dans le cerveau.
  5. Sycose - follicules pileux enflammés. À la place du follicule, une petite bulle de pus apparaît. La raison de la formation d'une telle maladie est le non-respect des règles d'hygiène personnelle et la pénétration du staphylocoque dans le corps.
  6. Eczéma. Il se forme en raison d'une sinusite purulente et d'une rhinite allergique et, dans certains cas, d'une tuberculose, d'un mélanome, d'un hémangiome. Difficile à traiter.
  7. Diphtérie. La source de la maladie est la corynebacterium. De l'érosion et une floraison blanche peuvent apparaître. Diagnostiqué chez les enfants.
  8. Tumeur. Il peut s'agir d'une croissance maligne ou bénigne non cicatrisante. Au début, le cancer du nez ressemble à une plaie, qui se développe progressivement et commence à saigner.

Autres sources de formation de plaies: végétations adénoïdes, déséquilibre hormonal, présence d'helminthes, immunité réduite, abus de gouttes pour resserrer les vaisseaux sanguins.

Symptômes

L'infection virale est considérée comme la cause dominante des plaies nasales. Une personne souffre de fièvre (jusqu'à 40 ° C), de maux de tête, d'une activité réduite. La membrane muqueuse se dessèche et commence à se fissurer. La peau autour du nez devient rouge, s'épaissit et se blesse facilement. L'allergie provoque les mêmes symptômes..

Avec l'herpès, de petites bulles remplies de pus apparaissent sur les muqueuses et la peau. Au fil du temps, une sensation de démangeaison apparaît. Les bulles commencent à éclater au toucher. Les symptômes apparaissent chez les personnes ayant une immunité réduite.

La rhinite provoque un gonflement de la cavité nasale et la formation de plaies. En raison d'une rhinite abondante, une inflammation de la membrane muqueuse commence. Avec la forme atrophique de la rhinite, les vaisseaux sanguins sont endommagés, ce qui provoque le développement d'ecchymoses et de petites fissures. Un liquide épais et clair s'accumule dans les sinus et la cavité nasale, ce qui sent mauvais et rend la respiration difficile. La personne a du mal à sentir. Les plaies avec des croûtes sanglantes dures couvrent toute la surface des muqueuses. Peut commencer à pourrir.

Avec la sinusite et la sinusite, un adulte se plaint d'une gêne douloureuse à l'arête du nez, d'une sensation d'oppression dans les sinus et d'un nez bouché. Une grande quantité de pus est évacuée. La personne souffre d'un gonflement du visage et d'une faiblesse générale (frissons, fièvre, perte d'appétit).

La formation d'une ébullition provoque de la fièvre, une douleur intense dans le nez, une rougeur de la peau dans la zone endommagée. Au toucher, la sensation douloureuse augmente. La décharge contient du sang. Au fil du temps, un abcès purulent se développe, qui peut être vu à travers la peau.

La sycose est un petit abcès (ou plusieurs abcès). La peau devient rougeâtre et enflée. Un poil pousse au centre de l'abcès, qui se retire facilement.

Pourquoi les plaies apparaissent régulièrement?

Ce symptôme indique la présence d'infections chroniques. L'inflammation dure 2-3 semaines et ses symptômes sont permanents, seul le degré de leur gravité change. Une telle image peut se former lorsque le patient ignore le traitement ou ne termine pas le cours thérapeutique..

La cause de l'apparition de plaies peut être la propriété de l'infection d'acquérir une résistance aux médicaments. Il s'installe dans le corps du patient et se rappelle à la moindre diminution des forces protectrices de l'immunité.

En outre, l'apparition de plaies dans le nez indique des problèmes avec un organe vital ou un système organique. Par exemple, cela indique un manque de fonctionnement du système digestif, ou la présence de diabète sucré..

Une mauvaise performance du climat intérieur est une autre raison pour laquelle les plaies apparaissent régulièrement. L'augmentation de la sécheresse de l'air sert de source d'amincissement de la membrane muqueuse et de développement actif de microbes, conduisant à la formation de plaies.

Pourquoi les plaies mettent du temps à guérir?

Une telle évolution de la situation est possible avec un schéma thérapeutique élaboré de manière illettrée. Par exemple, dans le cas où le patient a confondu chancre de syphilis et éruptions herpétiques. L'utilisation de pommades anti-herpétiques pour la syphilis sera inefficace. Ceci est une autre confirmation que vous n'avez pas besoin de vous laisser emporter par l'automédication. L'utilisation de gouttes et de pommades en présence d'une allergie médicamenteuse aggrave la maladie et une plaie au nez ne disparaît pas longtemps.

Traitement

Les néoplasmes provoquent un inconfort douloureux. Après leur apparition, le patient doit consulter un médecin ORL. Il examine attentivement les voies nasales et vous explique comment traiter les plaies du nez chez un adulte.

Pour se débarrasser d'une plaie au nez, des gouttes, un spray, une crème, un gel ou une pommade sont prescrits. Les phytopréparations et la médecine traditionnelle sont utilisées comme méthode auxiliaire. Dans cette condition, ils passeront plus vite..

Traitements traditionnels

Pour guérir les éruptions herpétiques, une thérapie complexe est utilisée. Mais vous ne pouvez pas éradiquer complètement le virus de l'herpès. Les médicaments modernes ralentissent simplement le processus de leur reproduction et masquent les symptômes pendant un certain temps. Pour traiter l'herpès est recommandé:

  • antihistaminiques (Zodak, Cetrin, Diazolin);
  • médicaments antiviraux (Acyclovir, Valacyclovir, Penciclovir);
  • médicaments pour augmenter l'immunité (Cycloferon, Likopid);
  • adaptogènes (Immunal, Apilak, Pantokrin).

Le traitement de l'infection staphylococcique est effectué en utilisant:

  • antibiotiques (macrolides, céphalosporines);
  • antiseptiques (Furacilin et Miramistin);
  • préparations pour la restauration de la microflore (Bifiform, Linex);
  • une goutte pour la vasoconstriction (Tizin, Rinonorm);
  • solutions salines (Aquamaris, Aqualora);
  • mucolytiques;
  • inhalations avec l'ajout de camomille, calendula.

Pour éliminer un niveau accru de sécheresse de la membrane muqueuse et guérir les petites fissures, utilisez une pommade: Vishnevsky, Rescuer, Ichthyol, Levomekol. Également à cet effet, un spray est utilisé: Dolphin, Aqualor, Marimer.

L'organothérapie, le lavage et l'iontophorèse sont prescrits comme procédures physiothérapeutiques. Il n'est généralement pas nécessaire d'éliminer les excroissances en effectuant une opération. Après certaines procédures, une cicatrice peut rester.

Méthodes traditionnelles de traitement

Les moyens les plus efficaces de guérir les plaies sont:

  • Inhalation avec ajout de décoctions à base de plantes et d'huile essentielle. À cette fin, utilisez un inhalateur portable, un bol profond ou une casserole (une méthode efficace à domicile). L'eau est bouillie et 2-3 gouttes d'huile y sont versées. Ensuite, ils se couvrent la tête avec n'importe quel grand morceau de tissu, se penchent sur le vaisseau et respirent des vapeurs curatives.
  • Huile de calendula. L'herbe séchée est placée dans une casserole, de l'huile végétale est versée et chauffée au bain-marie pendant environ 1,5 à 2 heures. Ensuite, il est versé dans un bocal et laissé au repos pendant 24 heures. Il est nécessaire de lubrifier la membrane muqueuse et la zone affectée de la peau avec l'huile finie..
  • Coquille d'oeuf bouilli. Aide avec les plaies d'herpès. Il est appliqué sur la plaie à l'intérieur sous la forme d'une compresse.
  • Huile d'ail. L'ail finement haché est mélangé avec de l'huile d'olive. Cette masse a un effet antiseptique et cicatrisant. Lubrifiez la zone endommagée 2 à 3 fois par jour.
  • Prendre des tisanes aide à renforcer le système immunitaire. Cours de traitement: 2-3 mois. Le thym, la framboise, la mélisse, l'absinthe, le genévrier sont utilisés comme base..
  • Œillet. Élimine efficacement l'infection herpétique. Il est conseillé de mâcher et d'avaler les bâtonnets (étoiles).
  • Réchauffer le nez. Pour cela, une lampe UV, un œuf chaud (pré-emballé avec un chiffon fin), un sac de sel chauffé dans une poêle conviennent.

Pour se débarrasser des croûtes, le médecin peut prescrire une iontophorèse et des médicaments pour les ramollir. Mais les secrets de la médecine traditionnelle sont également utilisés comme une aide..

Tout d'abord, le nez est lavé avec de l'eau minérale, instillée de menthol (1 goutte dans chaque narine). Ensuite, une compresse de pommes de terre bouillies est appliquée: deux pommes de terre bouillies dans une peau sont légèrement refroidies et conservées sur les zones blessées du nez jusqu'à ce qu'elles refroidissent. Après plusieurs procédures, la croûte devient plus molle et disparaît.

Traitement des plaies dans l'enfance

Un nez douloureux apparaissant chez un enfant provoque une infection staphylococcique. Les micro-organismes se déposent sur les muqueuses et provoquent un gonflement, des plaies, des ulcères et du pus. Le complexe thérapeutique doit viser à guérir les voies respiratoires. Il doit comprendre:

  1. agents antibactériens (Azithromycine, Ceftriaxone);
  2. préparation à la restauration de la microflore (Linex);
  3. rincer le nez avec une solution saline;
  4. inhalation d'herbes;
  5. se gargariser avec du bouillon de camomille;
  6. des mesures supplémentaires pour augmenter les forces protectrices du système immunitaire (citron, lait au miel, thé aux framboises, etc.).

Le traitement des infections à staphylocoques chez un enfant prend du temps, de la patience et la surveillance d'un médecin (ORL ou pédiatre).

La prévention

Pour éviter le développement de plaies dans la cavité nasale, vous devez maintenir votre système immunitaire et respecter ces recommandations:

  • Remplissez votre alimentation avec des aliments riches en vitamines et minéraux. Cela provoque une guérison rapide de tout dommage à la peau..
  • Menez une vie saine et active: le travail du système circulatoire s'améliore, ce qui a un bon effet sur tout le corps dans son ensemble. Aide à éliminer les toxines.
  • Augmentez la quantité de miel consommée dans l'alimentation. La propolis accélère la régénération tissulaire.
  • Surveiller le taux d'humidité: nettoyage régulièrement humide.
  • Marchez dehors 2-3 heures par jour.
  • Ne pas abuser d'agents vasoconstricteurs (dessécher les muqueuses).
  • Traitez le nez régulièrement avec la solution Aquamaris.

Si un membre de la famille souffre d'herpès, fournissez-lui des serviettes et de la vaisselle personnelles. Rappelez-leur de se laver les mains avec du savon et de l'eau après chaque contact avec une éruption cutanée. Il est nécessaire d'étaler les excroissances avec un coton-tige. S'abstenir de s'embrasser.

La présence d'une plaie dans la cavité nasale est un problème désagréable, mais résoluble. Le spécialiste sera en mesure de déterminer le bon traitement et surveillera le processus de guérison. Si la plaie ne disparaît pas pendant une longue période, demandez à nouveau comment la traiter, une correction du complexe thérapeutique est peut-être nécessaire. Le processus de guérison des plaies est long, mais a un haut niveau d'efficacité..

Plaies dans le nez - causes et traitement chez les enfants et les adultes

Les petites plaies, éruptions cutanées, abcès, croûtes qui apparaissent dans la cavité nasale apportent un inconfort grave et font souvent s'interroger sur les causes. Populairement, ils sont appelés «plaies», ils sont perçus comme un problème ennuyeux, mais certains d'entre eux peuvent entraîner de graves complications. Pourquoi apparaissent-ils et comment sont-ils éliminés?

Quelles sont les plaies au nez?

En médecine officielle, il n'y a pas de tel diagnostic - sous les plaies, on entend toute violation de l'intégrité des muqueuses des voies nasales, qui s'accompagne de sensations inconfortables. Chaque personne en a sa propre idée: cloques aqueuses, plaies, croûtes, ulcères qui surviennent à la suite d'un traumatisme, de l'activité de micro-organismes pathogènes. Ils peuvent apparaître à l'intérieur des voies nasales ou à l'extérieur des narines. La plupart des gens entrent dans la définition de «plaies»:

  • Fissures - se produisent principalement sur la partie externe des voies nasales (à la base, à la pointe, sur les côtés des narines), souvent lors de rhinite, lorsque vous devez constamment vous moucher et que la peau fine et sensible est soumise à un frottement actif. Leur apparition est précédée de rougeurs sévères..
  • Les furoncles sont des cavités purulentes denses et très douloureuses qui dépassent de la surface de la peau. Au fur et à mesure que l'ébullition mûrit, une tige blanche s'y épaissit, qui sort ensuite, et le pus s'écoule après elle.
  • Croûte - souvent une plaie de guérison ressemble à ceci. Il peut être situé sur la muqueuse interne ou à l'extérieur, il se caractérise par une surface rugueuse dense de couleur rouge-brun, jaune-vert. Cela fait mal de l'arracher et cela provoque des saignements, car le réseau de petits capillaires est endommagé.
  • Sore (érosion) - caractérisée par une dépression remplie de contenu purulent. La surface est toujours humide, les bords sont nets, une germination plus profonde se produit en l'absence de traitement.
  • Eczéma - se compose de taches et de croûtes dont la surface est recouverte de petites écailles. La plaie peut être humide ou sèche, est toujours difficile à éliminer et a une grande zone de lésion.
  • Follicules pileux - ressemblent à des pustules, se forment à l'extérieur des voies nasales et ont un poil qui pousse au centre.
  • Herpès - chez la plupart des personnes, le nez (au niveau des voies nasales et du septum) apparaît après une rhinite prolongée. Tout d'abord, de petits boutons se forment, puis ils se transforment en bulles avec du liquide à l'intérieur. Quand ils éclatent, une croûte dense se forme sur le dessus..

Raisons de l'apparition de plaies dans le nez

Chez une personne en parfaite santé, des fissures, des croûtes, des plaies dans le nez peuvent se former à la suite de dommages mécaniques, car la membrane muqueuse est ici très fine. Un coup ou une égratignure (en particulier chez les enfants ayant l'habitude de se pincer le nez) entraînera une inflammation, des saignements et si une infection s'ajoute, la situation s'aggravera. Les raisons les plus graves sont:

  • Diminution de l'immunité - conduit souvent à l'activation du virus de l'herpès, en particulier avec un rhume sévère (irritation de la membrane muqueuse due à un frottement constant lors du se moucher).
  • Utilisation prolongée et incontrôlée de gouttes vasoconstricteurs - elles assèchent la cavité nasale, provoquant la formation de fissures, puis, avec une infection ou des dommages mécaniques, des croûtes, des cloques, des plaies peuvent apparaître.
  • Troubles du tube digestif et maladies du système endocrinien (en particulier le diabète sucré) - affectent souvent l'état de la peau, par conséquent, ils peuvent se manifester par de petites plaies (éléments inflammatoires, démangeaisons) dans les voies nasales.
  • Allergies - peuvent apparaître comme une réponse à un contact constant avec des produits chimiques qui libèrent des vapeurs nocives dans l'air, une réaction au pollen, à la poussière, aux poils d'animaux et à d'autres facteurs qui entrent en contact avec le nez. Les plaies allergiques sont principalement des plaies qui surviennent comme une blessure mécanique (les démangeaisons vous obligent à gratter un point spécifique), de petites éruptions cutanées, des croûtes dans la muqueuse interne.
  • Infection fongique, virale ou bactérienne - staphylococcus aureus, tuberculose, syphilis sont particulièrement actives, qui se manifestent par des ulcères (le nombre augmente constamment en l'absence de traitement). De l'infection streptococcique, l'érysipèle apparaît. Une infection plus bénigne qui a pénétré dans les canaux sébacés provoque la formation d'un furoncle.
  • Rhinite chronique - peut provoquer un eczéma non cicatrisant en raison d'une irritation constante de la zone autour des narines due à l'écoulement de mucus, à la friction. Avec un écoulement purulent, une inflammation des follicules pileux se développe, conduisant à une sycose.
  • Air sec à l'intérieur ou à l'extérieur - irrite la muqueuse nasale pas moins que les gouttes vasoconstricteurs, conduit à la formation de croûtes denses.
  • Croissance anormale des muqueuses dans la cavité nasale - peut entraîner l'apparition de polypes, qui sont facilement blessés, entraînant l'apparition de plaies saignantes.

Quels symptômes accompagnent les plaies

L'inconfort dans la zone touchée peut avoir plusieurs manifestations - douleur, démangeaisons, sensation de tiraillement, brûlure. Il peut être prononcé ou n'apparaître qu'au toucher, accompagné de symptômes généraux supplémentaires (malaise, écoulement nasal, etc.). Le tableau clinique des plaies les plus courantes est le suivant:

  • Herpès - les principaux symptômes sont des cloques sur la zone enflammée, qui démangent beaucoup et se multiplient progressivement. Après quelques jours, ils pénètrent, se recouvrent d'une croûte solide (toute la zone près du nez et sur la membrane muqueuse). Le retirer augmentera la douleur et provoquera des saignements..
  • Furoncle - la douleur est caractéristique non seulement de la zone enflammée, mais également des tissus adjacents du nez, la peau est rouge, elle répond au toucher avec une douleur accrue. Le furoncle augmente progressivement, une tige se forme à l'intérieur. Les ganglions lymphatiques régionaux peuvent gonfler.
  • La sycose est une symptomatologie faible en dehors du stade aigu, caractérisée par un œdème sévère et une hyperémie (rougeur) de la peau. De petites pustules avec des poils au centre de chacune sont situées à l'entrée du nez, couvertes de croûtes.
  • Éruption cutanée allergique - les symptômes concomitants sont des démangeaisons et des brûlures sévères, des éternuements, des déchirures et un écoulement abondant de mucus liquide clair du nez. L'éruption cutanée est petite et abondante; lors du grattage, une infection bactérienne peut être ajoutée ici.
  • L'eczéma est une rougeur et un gonflement du visage lors d'une exacerbation. L'éruption cutanée est localisée sous le nez, jusqu'aux lèvres et aux coins de la bouche. Lorsque les bulles s'ouvrent, les ulcères restent sous eux, se resserrant progressivement avec des croûtes avec des fissures et des abcès.
  • Erysipèle - commence par des fissures au bout du nez qui, après avoir pénétré dans les plaies, l'infection va plus profondément. Le problème peut également affecter les lèvres, les paupières, le larynx (un gonflement apparaîtra).
  • Dégénérescence de la polypose - accompagnée de démangeaisons pendant le développement. Le symptôme clé est une difficulté à respirer par le nez, une diminution de la lumière des voies nasales. La douleur peut être ressentie au toucher.
  • La sinusite (et d'autres formes de sinusite) se caractérise par une douleur dans l'arête du nez, une altération de la respiration nasale, la voix nasale, la séparation du mucus avec du pus. L'état de santé général se détériore également, une personne peut perdre l'appétit, avoir des troubles du sommeil, se plaindre de maux de tête.
  • Ozena est une maladie rare appelée coryza fétide. Il se caractérise par une atrophie de la muqueuse nasale, une forte mauvaise haleine, des croûtes denses et sanglantes sur la muqueuse nasale.
  • Les tumeurs ne sont pas les plaies les plus courantes, mais elles nécessitent une visite immédiate chez le médecin. Le cancer commence par un petit ulcère hémorragique qui grossit progressivement et le papillome mou commence par un néoplasme qui ressemble à une inflorescence de chou.
  • Diphtérie - commence par des érosions sur les ailes du nez, après quoi une couche blanchâtre est ajoutée sur la membrane muqueuse à l'intérieur. Dans le même temps, le pharynx est affecté (la plaque apparaît également). L'agent causal est la corynebacterium, chez les enfants, la maladie est diagnostiquée plus souvent que chez les adultes.

Comment traiter les maux de nez

La plupart des processus inflammatoires qui accompagnent ce problème se prêtent à un traitement ambulatoire (à domicile). Elle dure 1 à 2 semaines, selon la cause de la plaie. Le schéma thérapeutique est formé des étapes suivantes:

  1. Nettoyage - principalement avec des agents antiseptiques, en se rinçant le nez.
  2. Élimination des symptômes - onguents, lotions, solutions sont utilisés ici.
  3. Augmenter l'immunité locale - également grâce aux onguents et aux solutions.
  4. Stimulation de la réparation tissulaire (cicatrisation).

Lorsque des fissures apparaissent, il est impératif d'utiliser des agents réparateurs qui stimulent la régénération tissulaire pour empêcher l'infection de pénétrer à travers la zone endommagée de la peau. La pommade pour la guérison de la muqueuse nasale est souvent utilisée dans les dernières étapes du traitement - avant d'être traitée avec des antiseptiques, des anti-inflammatoires et d'autres médicaments. Vous pouvez travailler avec eux de trois manières:

  • appliquer en couche épaisse en frottant doucement;
  • étendre en couche épaisse sur un coton ou un morceau de gaze et appliquer comme une compresse;
  • imbiber un coton-tige et injecter dans la narine (si la plaie est profondément dans le nez).

En cas d'inflammation de la membrane muqueuse des voies respiratoires, de croûtes difficiles à séparer, de présence de maladies chroniques, accompagnées de congestion nasale, il est conseillé d'utiliser des agents locaux qui hydratent la membrane muqueuse et stimulent l'activité sécrétoire. Certains d'entre eux ont en outre des qualités antiseptiques, réduisent l'irritation et protègent contre l'air sec et les basses températures. La pommade pour le nez pour la sécheresse et les plaies est appliquée 3 à 5 roubles / jour en 5 à 7 jours. La membrane muqueuse est traitée après le nettoyage (lavage).

Inhalation

Si la cause de la formation de plaies n'est pas la grippe, le SRAS et d'autres infections accompagnées d'une température élevée, le médecin peut prescrire l'inhalation de vapeur comme méthode de traitement supplémentaire. L'air chaud et humide adoucit les croûtes, améliore l'écoulement du mucus et accélère la guérison des fissures. Les décoctions d'herbes (camomille, sauge, calendula) utilisées pour la procédure aident à soulager l'inflammation et l'irritation, ont un effet antiseptique et nettoient les voies nasales. Avec une rhinite, une sinusite, une rhinite fétide, l'inhalation est effectuée comme suit:

  1. Versez de l'eau sur l'herbe (concentration standard ou élevée - 2 cuillères à soupe / verre).
  2. Au bain-marie, porter à ébullition. Retirer du poêle.
  3. Penchez-vous sur le récipient, couvrez avec une serviette. Respirez la vapeur pendant 10 minutes, inspirez par le nez et expirez par la bouche.

La lessive

Si un grand nombre de croûtes denses se sont accumulées dans les voies nasales, elles ne peuvent pas être décollées - il est plus compétent de les ramollir et de les enlever soigneusement avec un coton-tige. Le lavage aide à cela, qui a en outre un effet antiseptique (en utilisant des solutions spéciales), hydrate, soulage l'irritation, améliore la respiration nasale et élimine les sécrétions muqueuses en excès. Il est conseillé de rincer avec la sinusite, la rhinite allergique, et le faire de plusieurs manières:

  • Avec une seringue de 10 ml (n'utilisez pas d'aiguille), injectez lentement le liquide en inclinant la tête d'un côté. Remettez-le ensuite en position verticale pour que la solution s'écoule.
  • Une poire en caoutchouc (seringue pour bébé) qui est utilisée par la compression d'une base ronde.
  • Si vous avez acheté une solution d'eau de mer (Aqualor, Aquamaris), vous devez incliner la tête sur le côté, insérer l'embout profondément dans la narine supérieure (elle doit être horizontale) et appuyer sur la pompe. Un jet ou une douche nettoiera la cavité tout seul. Chaque côté peut être pressé 2 fois.

Comment traiter

Il est conseillé de sélectionner des médicaments et des procédures sur la base d'analyses, parmi lesquelles il existe une culture bactérienne. Il aide à identifier la sensibilité d'un microorganisme pathogène aux médicaments et à rendre la thérapie aussi efficace que possible. Le traitement est nécessairement complexe (une plaie n'est qu'un symptôme d'une maladie, vous devez donc influencer sa cause), en supposant l'utilisation de remèdes systémiques et locaux. Ceci est particulièrement important lors de la lutte contre l'herpès, qui ne peut pas être détruit: seule une forte immunité supprime son activité. Les principales directions de traitement:

  • élimination de la cause - à l'aide de médicaments sélectionnés individuellement par le médecin;
  • la stimulation du processus de guérison est une mesure symptomatique qui réduit le degré d'inconfort;
  • renforcer le système immunitaire (même avec les plaies d'une simple rhinite froide) - cela aide à prévenir l'apparition de complications graves, aide à accélérer la régénération des tissus et la destruction des virus et des bactéries pathogènes.

Drogues

En raison du grand nombre de raisons conduisant à la formation de plaies sur la membrane muqueuse des voies nasales ou sur la partie externe des narines, il n'existe pas de liste universelle de médicaments pour un traitement rapide et efficace. Le médecin peut recommander des médicaments des groupes suivants:

  • Antiviraux (Arbidol, Acyclovir) - sont nécessaires pour combattre les micro-organismes pathogènes de l'intérieur, surtout si la cause de la formation de plaies est le rhume, la grippe, l'exacerbation de l'herpès. Les médicaments sont utilisés en interne et réduisent le risque de complications. Pour le traitement local, des onguents antiviraux antibactériens sont utilisés - Tétracycline, Acyclovir, Viferon.
  • Immunomodulateurs (Interféron, Imudon) - aident à augmenter les défenses de l'organisme, contribuant à une guérison rapide d'une maladie infectieuse, empêchent les micro-organismes pathogènes d'affecter les organes voisins. Utilisé oralement.
  • Antiseptiques - à usage local: traitement avec tampons, rinçage, lotions. Ces médicaments (Miramistin, Furacilin, Chlorhexidine) empêchent le développement de l'infection et accélèrent légèrement les processus de régénération.
  • Antibiotiques (macrolides, céphalosporines) - en interne (comprimés d'amoxicilline, lévofloxacine) et en externe (le spray Bioparox est appliqué localement) en présence d'une infection bactérienne. La posologie est fixée par le médecin, ainsi que la durée du traitement. Après eux, vous devez restaurer le tube digestif en prenant des probiotiques (Linex).
  • Anti-inflammatoires - principalement des agents topiques, dans les cas graves, ce sont des onguents hormonaux (sur les corticostéroïdes). Soulager l'inflammation, l'enflure, soulager la furonculose. Ces médicaments comprennent l'acide fusidique, la pommade Ichthyol.
  • Les antihistaminiques (Zodak, Claritin) sont utilisés par voie orale pour traiter les réactions allergiques, soulager l'enflure, les démangeaisons, les rougeurs. Peut compléter le programme de contrôle de l'herpès en tant qu'élément auxiliaire.
  • Guérison - des agents qui améliorent le trophisme tissulaire et stimulent le processus de régénération sont utilisés localement. Utilisé pour l'eczéma sec, l'érosion, les fissures. Ceux-ci incluent Bepanten, Solcoseryl, Rescuer.

La liste des groupes de médicaments acceptables est incomplète: dans de rares cas, le médecin peut conseiller des analgésiques et des gouttes antipyrétiques vasoconstricteurs. Chaque cause de plaie au nez ou à l'intérieur a ses propres caractéristiques de traitement:

  • Herpès - l'utilisation de pommades sur l'acyclovir (Valacyclovir, Zovirax) est obligatoire, et en cas d'évolution sévère (malaise, zone de lésion étendue), il vaut la peine de boire un médicament avec un ingrédient actif similaire pendant 3-5 jours sous forme de comprimés.
  • Sinusite - le traitement repose sur le rinçage du nez avec des solutions antiseptiques (la furaciline est considérée comme la plus populaire). Dans les cas graves, des antibiotiques oraux sont nécessaires: lévofloxacine, céfaclor.
  • Furonculose - un traitement systémique est rarement nécessaire, le traitement des zones touchées avec de l'alcool éthylique à 70%, la pommade Ichthyol est principalement indiquée. En l'absence de dynamique positive, il est recommandé de boire un cours de Cefazolin, Vancomycin.
  • Sycose - implique également un traitement local, mais plus long qu'avec la furonculose. Assurez-vous d'appliquer des pommades plusieurs fois par jour: Levomikol, Gentamicin, Flucinar.
  • Eczéma - Les traitements topiques sont le traitement principal. Pour enlever les croûtes, elles sont ramollies avec de l'huile d'olive, qui est trempée dans des cotons-tiges. Les solutions de risorcinol, de tanin, d'émulsion de synthomycine aident à soulager les démangeaisons, les rougeurs et les irritations de la peau.

Procédures de physiothérapie

Plusieurs procédures doivent être ajoutées au traitement médicamenteux pour aider à accélérer le processus d'élimination des plaies. Ils ont peu d'effet sur les causes de l'apparition, l'effet symptomatique est plus prononcé. Les techniques physiothérapeutiques suivantes sont les plus efficaces:

  • L'électrophorèse - indiquée pour la sinusite, la sinusite, la sinusite frontale et la rhinite persistante, est réalisée à l'aide de chlorure de calcium. La procédure est un effet sur la membrane muqueuse avec des impulsions électriques qui transmettent une solution médicinale. Par électrophorèse, l'œdème, l'inflammation sont éliminés, la circulation sanguine est améliorée, la régénération est stimulée.
  • OVNI - l'irradiation ultraviolette améliore la circulation sanguine, soulage l'inflammation, a un effet bactéricide et antiviral et stimule la régénération tissulaire. La procédure n'est pas effectuée sur les abcès, en présence de maladies auto-immunes, de tuberculose.
  • Thérapie laser magnétique - basée sur l'utilisation d'une combinaison d'un champ magnétique et d'un rayonnement laser de faible intensité. La procédure améliore le processus de guérison des tissus, montre une grande efficacité dans l'eczéma, l'herpès, les ulcères, mais présente de nombreuses contre-indications.

Traitement avec des remèdes populaires

Si nous parlons de plaies, dont les causes sont l'air sec, les traumatismes, l'herpès, un nez qui coule abondamment, vous pouvez éviter d'utiliser la plupart des médicaments et vous concentrer sur la médecine traditionnelle. Les recettes suivantes ont fait leurs preuves:

  1. Hachez quelques gousses d'ail, passez dans une presse. Incorporer 1 cuillère à café au jus obtenu. miel liquide, imbibez un coton-tige avec ce mélange. Mettez-le dans votre nez pendant une demi-heure. La procédure peut être répétée 3 roubles / jour jusqu'à ce que la plaie soit complètement éliminée, s'il n'y a pas d'irritation de la membrane muqueuse (le jus d'ail est très agressif). Le remède est efficace dans les processus inflammatoires et les croûtes, dont la cause est une infection bactérienne.
  2. S'il y a de l'huile d'argousier à la maison, aucune pommade nasale cicatrisante n'est nécessaire: ce remède a de fortes propriétés régénératrices et est sans danger même pour les jeunes enfants. Traitez simplement une plaie de n'importe quelle cause (autre qu'une infection fongique) 2-3 roubles / jour si elle est à l'extérieur, ou insérez un tampon imbibé d'huile pendant 20 minutes si à l'intérieur. Le traitement peut être effectué jusqu'à guérison complète.
  3. Les plaies qui apparaissent lorsque les cloques d'herpès s'ouvrent peuvent être traitées avec un film d'œuf de poule cru: appliquez-les sur la zone touchée et conservez-les pendant 30 à 40 minutes. Vous pouvez répéter ces actions 3 roubles / jour jusqu'à ce que la plaie disparaisse.
  4. L'infusion de pomme de terre pour inhalation est un bon moyen de ramollir doucement les croûtes, d'améliorer la respiration nasale et d'hydrater les muqueuses. Les tubercules pelés sont cuits à feu moyen sous un couvercle pendant 20 minutes, puis ils respirent la vapeur provenant de la casserole pendant 10 minutes. La procédure est effectuée le soir et uniquement en l'absence de température et d'un fort processus inflammatoire.
  5. Les plaies mal cicatrisées, en particulier celles de l'herpès, peuvent être lubrifiées avec du soufre. Mouiller la tête d'allumette, gratter la couche noire, lubrifier la zone touchée. Effectuez la procédure 3-5 roubles / jour jusqu'à la récupération.

Caractéristiques du traitement des plaies du nez chez un enfant

Chez les enfants âgés de 1 à 3 ans, les causes des plaies et des croûtes sont une grande vulnérabilité de la membrane muqueuse, le non-respect des règles de base d'hygiène et l'ouverture de l'immunité aux microorganismes pathogènes (même à partir d'un jouet qui gisait sur le sol et est entré dans la bouche). Le traitement doit être discuté avec un médecin; l'auto-sélection des médicaments est interdite. Veillez à respecter les consignes suivantes:

  • rincer régulièrement les voies nasales et humidifier avec des solutions d'eau de mer (Aqualor, Aquamaris);
  • n'utilisez pas de gouttes vasoconstricteurs;
  • maintenir une humidité intérieure optimale;
  • utiliser des médicaments qui ont la fonction d'immunomodulateurs - teinture d'échinacée, Anaferon, Immunal;
  • inhalez avec de l'eau minérale ou une solution saline;
  • pour restaurer la membrane muqueuse, utilisez la pommade Vishnevsky ou Oxolinic.

Pour la plupart, les médecins prescrivent un traitement à base de pommades pour enfants (à l'exception des affections causées par la turbbéculose, la syphilis et d'autres infections graves). Levomekol, Lincomycin ont des propriétés antibactériennes, Panivir, Erazaban aident contre l'herpès et Sinaflan peut être utilisé pour une inflammation sévère. Si des antibiotiques sont nécessaires, leur dose est calculée en fonction de l'âge et du poids du bébé, l'application se fait sous la surveillance d'un médecin.

La prévention

Il n'est pas possible pour tout le monde de se protéger complètement de la formation de plaies dans le nez ou sur ses muqueuses, mais il est possible de réduire la probabilité d'un tel problème. La cause principale est les infections, c'est pourquoi les médecins conseillent:

  • lors d'épidémies de rhume et de grippe, renforcer le système immunitaire localement et systémiquement: en plus des comprimés, il est impératif d'utiliser des pommades contre la sécheresse pour protéger la muqueuse nasale (Oxolinic);
  • rincer le nez après le retour de la rue, en utilisant une solution saline;
  • boire des complexes de vitamines et de micro-éléments en automne et au printemps avec un cours complet;
  • utilisez des solutions d'eau de mer pour humidifier la membrane muqueuse si elle a tendance à se dessécher ou lors de l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs;
  • observez le régime de travail et de repos, assurez-vous un sommeil complet de 8 heures.

Vidéo

Une erreur a été détectée dans le texte?
Sélectionnez-le, appuyez sur Ctrl + Entrée et nous allons tout réparer!

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat