loader

Principal

Scarlatine

D'où vient la morve du nez?

Qu'est-ce qu'un nez qui coule, tout le monde le sait de sa propre expérience. Mais d'où vient la morve, en principe, et pourquoi sont-elles nécessaires? D'accord, si la personne a clairement attrapé un rhume ou une sorte d'infection respiratoire. Mais souvent, il commence à couler du nez comme ça, sans raison apparente et sérieuse. De plus, la morve elle-même est capable de changer de couleur et de consistance, même au cours de la même maladie. De quoi cela dépend-il?

Le contenu de l'article

Qu'est-ce que la morve

Commençons par le fait qu'il n'existe tout simplement pas de terme tel que «morve» en médecine. Ce qu'on appelle dans le langage courant écoulement muqueux du nez, qui chez une personne en bonne santé n'hydrate que les parois des voies nasales et du nasopharynx. Normalement, ils ne se déversent pas. Un nez qui coule n'apparaît que lorsque les muqueuses sont irritées par quelque chose et commencent à sécréter plus de sécrétions.

Il est possible de décrire en termes généraux comment se forme la morve et dans quel but, comme suit. Les parois de la membrane muqueuse chez l'homme sont composées de cellules sécrétant constamment du mucus, dont la composition varie en fonction de l'état du corps. Sa base: eau, sel, protéines, glucides et cellules protectrices spéciales. Au besoin, le nombre de ces cellules augmente et leurs proportions changent. Il est régulé par les systèmes hormonal et immunitaire.

Protection morveuse

C'est donc de là que provient la morve du nez - elle est produite par le corps lui-même, parfois en plus grande quantité que d'habitude. En fait, ils remplissent une fonction protectrice, étant une barrière fiable protégeant les voies respiratoires supérieures contre:

  • hypothermie sévère - la morve ralentit également légèrement le passage de l'air à travers les voies nasales et se réchauffe davantage;
  • dessèchement - l'écoulement hydrate non seulement les voies nasales, mais également le nasopharynx et la paroi arrière du larynx;
  • pénétration de particules de poussière et de débris - dans un environnement visqueux, elles collent aux parois du nez ou s'accumulent en petits morceaux;
  • pénétration de petits insectes - se trouvant dans le nez, ils se noient simplement dans la morve, comme une mouche dans un sirop, puis sortent en nettoyant le nez;
  • microorganismes pathogènes - le mucus d'une personne en bonne santé avec un système immunitaire fort contient des cellules qui peuvent détruire jusqu'à 90% des bactéries qui pénètrent dans le nez.

De plus, la morve fait partie d'un mécanisme de défense aussi important que les éternuements. Les éternuements sont un nettoyage aigu et réflexif des voies respiratoires d'un irritant piégé en eux..

Un fait intéressant est qu'en éternuant, la morve vole jusqu'à une distance de 5 m, avec une vitesse initiale pouvant atteindre 160 km / h. Et avec eux, tous les "invités" indésirables s'envolent du nez.

Causes du rhume

Lorsque des écoulements muqueux s'écoulent constamment du nez ou s'accumulent dans les voies nasales, les bloquant et rendant la respiration difficile, on peut parler d'un nez qui coule. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles un nez qui coule apparaît et elles peuvent toutes être divisées en trois grands groupes. Elles sont:

  • allergique - dans lequel une irritation des muqueuses se produit sous l'influence d'un allergène;
  • non infectieux - le plus souvent des stimuli mécaniques, ainsi qu'une humidité, une température ou une composition de l'air inappropriées;
  • infectieux - avec eux, un nez qui coule abondamment est causé par le système immunitaire qui est devenu plus actif pour combattre l'infection.

Comprenant d'où vient la morve, pourquoi nous en avons, connaissant leur nature possible, il est facile de deviner qu'un nez qui coule ne peut être complètement guéri que si sa cause est précisément déterminée. Sinon, l'effet de tout traitement sera à court terme..

Un nez qui coule n'est pas une maladie, mais seulement un symptôme. Un indicateur que quelque chose ne va pas avec le corps. L'apparition et l'odeur des sécrétions muqueuses peuvent partiellement résoudre cette énigme..

Morve colorée

La couleur et la consistance de la morve à un médecin expérimenté peuvent indiquer assez précisément la cause et même le type de maladie. Mais ce n'est pas la base d'un diagnostic définitif. Dans la plupart des cas, il faudra plusieurs tests de laboratoire supplémentaires pour choisir le seul correct parmi les différentes options. Cependant, connaissant certaines des caractéristiques de la morve, vous pouvez considérablement accélérer le diagnostic..

La morve liquide et transparente est le plus souvent de nature allergique. De cette manière, le corps essaie de neutraliser l'allergène et de le faire ressortir. Le corps réagit également à la pénétration d'un corps étranger, de la poussière ou d'une infection. Par conséquent, vous devez ici faire attention aux symptômes qui l'accompagnent. La morve liquide de nature allergique peut être guérie en utilisant des antihistaminiques.

La morve visqueuse transparente apparaît avec un rhume, lorsqu'il n'y a pas d'infection et que le corps a souffert d'hypothermie ordinaire. Elle est souvent compensée par une température corporelle élevée, dans laquelle les muqueuses du nez et du nasopharynx se dessèchent rapidement. Cela peut causer de la douleur et des fissures. Pour éviter ces phénomènes désagréables, un mucus plus épais apparaît dans le nez. Il n'est pas nécessaire de traiter spécialement cette morve, et si elles sont trop abondantes, les médicaments vasoconstricteurs aideront à arrêter l'écoulement nasal.

La morve épaisse jaune signale que les cellules qui combattent les virus se sont activées. Cela signifie qu'il y a une infection dans le corps. Si le système immunitaire n'y fait pas face, il se propage davantage et peut provoquer des maladies telles que la sinusite, la sinusite, la sinusite frontale, la bronchite, la pneumonie. Conclusion - il est temps que le corps commence à traiter activement.

Morve orange - indique presque toujours qu'une personne a une sinusite aiguë. Dans les sinus maxillaires, le mucus s'accumule, qui est un cocktail d'organismes pathogènes et de cellules immunitaires humaines mortes. S'il ne sort pas, du pus se forme. Cette morve doit être traitée avec des antibiotiques puissants ou pompée en pratiquant une ponction de la paroi des sinus maxillaires.

La morve verte ou jaune-verte est un indicateur à cent pour cent qu'un nez qui coule est de nature bactérienne. Dans le corps humain, il existe des cellules spéciales, les neutrophiles, qui sont envoyées pour lutter contre les bactéries pathogènes. Après la mort, ils se décomposent, donnant à la morve une teinte verte.

Plus la couleur est intense, plus la maladie est avancée. Il est très probable qu'il ne sera pas possible de guérir un tel nez qui coule sans antibiotiques..

La morve brune est un symptôme plutôt alarmant. Cela indique que les sécrétions muqueuses contiennent du sang coagulé. Et comprendre pourquoi elle se présente là-bas peut parfois être vital. L'une des raisons peut être une forte augmentation de la pression intracrânienne ou artérielle, en raison de laquelle de petits vaisseaux sanguins éclatent.

En outre, le sang dans la morve peut indiquer une fragilité capillaire, des troubles de la coagulation et d'autres problèmes dans le corps. Si la morve brune d'une ou deux narines apparaît régulièrement, il vaut la peine de subir un examen diagnostique.

La prévention

Comprendre d'où il vient et ce que signifie un nez qui coule, il est plus facile de trouver un moyen de le gérer plus rapidement. Personne ne pourra se débarrasser de lui une fois pour toutes. Et cela n'en vaut pas la peine - comme nous l'avons déjà découvert, la morve nous est utile. Mais vous pouvez empêcher son apparition en observant des mesures simples:

  • la pièce dans laquelle vous êtes constamment, et plus encore vous dormez, doit être bien aérée, et l'air doit être humidifié;
  • le nettoyage humide dans l'appartement doit être effectué au moins 2 fois par semaine, et s'il y a un enfant et / ou des animaux domestiques - tous les jours;
  • les poils d'animaux doivent être régulièrement entretenus, coupés, nettoyés et peignés;
  • la poussière s'accumule dans les tapis et les meubles rembourrés, ce qui avec le temps peut provoquer des allergies, par conséquent, ils doivent être soigneusement nettoyés au moins 2 fois par an;
  • l'exercice régulier améliore la circulation sanguine, aère les poumons, nettoie les voies respiratoires supérieures, les exercices d'aérobie sont particulièrement utiles: course à pied, vélo, etc.
  • il est préférable de choisir des vêtements et des chaussures à partir de matériaux naturels, pas de couleurs trop agressives (ils peuvent contenir de nombreux colorants allergènes nocifs);
  • il est très important pendant la saison froide d'éviter l'hypothermie, en particulier de la tête; à des températures inférieures à zéro et à une humidité de l'air élevée, il est impératif de porter un chapeau;
  • pendant la période de maladies de masse avec infections respiratoires aiguës, il est conseillé de ne pas visiter les endroits bondés et, si nécessaire, de se couvrir le visage avec un foulard ou un masque;
  • un nez qui coule chronique peut être dû à une irritation constante des voies respiratoires supérieures avec la fumée de tabac, ce qui est important pour les fumeurs actifs et passifs.

Pour le bon fonctionnement du système immunitaire, il est très important d'avoir une bonne nutrition avec des aliments riches en vitamines et oligo-éléments. A une époque où il est difficile d'apporter une quantité suffisante de fruits et légumes frais dans l'alimentation, leur manque doit être compensé par la prise de préparations multivitaminées..

Si vous doutez encore que votre système immunitaire puisse faire face à des infections particulièrement activées pendant la période automne-hiver, vous pouvez boire des immunomodulateurs. Et avant de sortir, créez une barrière protectrice supplémentaire en lubrifiant les voies nasales avec une pommade oxolinique.

Une excellente prévention du rhume est l'utilisation d'huiles essentielles. Certains d'entre eux (eucalyptus, genévrier, pin, sapin) ont un puissant effet antibactérien. Pendant une demi-heure de combustion, une lampe aromatique conventionnelle peut éliminer jusqu'à 80% des agents pathogènes dans la pièce et en même temps dans les voies respiratoires supérieures d'une personne.

D'où et pourquoi vient la morve du nez?

La morve est du mucus nasal (sécrétion muconasale, dans une conversation, simplifiée - morve), qui est sécrétée dans le nez. En cas de rhume, d'allergies ou lorsque le nez est froid (gelé), la production de mucus augmente. Un nez qui coule est une réaction protectrice du corps. La morve résultante dans le nez protège le système respiratoire des influences extérieures néfastes. Avec un nez qui coule, l'air froid et les bactéries pathogènes n'entrent pas dans les poumons, car la morve qui en résulte crée un obstacle pour l'agent pathogène.

D'où vient la morve du nez?

L'écoulement nasal est le résultat du travail de la muqueuse rétinienne. La taille et le volume des sécrétions dépendent de la protéine mucine, qui, interagissant avec l'humidité, peut augmenter de volume de plus de 500 fois. Un corps sain produit 50 à 100 millilitres de mucus par jour. Comment se forme la morve si une personne pleure? Les larmes, constituées d'eau, pénètrent dans la cavité nasale et interagissent avec la protéine mucine. Comme il y a beaucoup de larmes, elles ne s'attardent pas dans la cavité nasale et peuvent couler assez abondamment..

De quoi sont faits la morve

Les composants du mucus sont complexes et variés. Leur présence dans le mucus dépend de l'état de la personne et des conditions extérieures..

Le mucus a une fonction protectrice, il contient donc des protéines responsables de l'immunité locale.

  • lysozyme - détruit les cellules bactériennes;
  • mucine - une protéine responsable de la viscosité de la morve.
  • l'interféron est une protéine qui déclenche le mécanisme des systèmes de défense antiviraux dans le corps;
  • lactoferrine - activation de la réponse immunitaire des cellules du corps.

La composition chimique de la morve ressemble à ceci:

  • eau - environ 95%;
  • protéines - 1% à 3%. En cas de maladie, le nombre augmente, le nombre est jugé en fonction de l'état du patient;
  • graisses et acides nucléiques - 1%;
  • sels, enzymes, etc. - 1%.

Très souvent, les neutrophiles se retrouvent dans la composition des sécrétions. Ils pénètrent dans le mucus lorsque les bactéries dans le nez augmentent. Les neutrophiles sont les défenseurs de la cavité nasale. Ils détruisent les ennemis et meurent eux-mêmes, émettant de la peinture verte. Cela est dû à la couleur du mucus.

En cas d'hypersensibilité, des éosinophiles apparaissent dans le mucus. Leur présence est déterminée par une simple analyse. Les éosinophiles signalent l'origine allergique de la maladie.

Si les capillaires sont endommagés, les érythrocytes pénètrent dans le mucus. Ils sont de couleur rouge et peignent en rouge, orange ou marron. Dans un corps sain, ils sont absents du mucus..

Si le sang coule du nez, cela n'a rien à voir avec la muqueuse nasale. Le sang coule lorsque les vaisseaux sanguins sont endommagés.

Causes de la morve

Le mucus agit différemment dans chaque cas. Si un nez qui coule est allergique, l'écoulement sera de nature à court terme. Ils éliminent la substance irritante du nez et se terminent dès que le contact avec l'allergène est perdu.

Avec un rhume, les propriétés bactéricides des protéines du mucus sont au premier plan. La muqueuse nasale devient un site de croissance explosive de bactéries et de virus. La protéine incluse dans la composition a des propriétés bactéricides et peut détruire des bactéries nocives. Mais ses propriétés bénéfiques sont extrêmement de courte durée, c'est pourquoi il y a tant de sécrétions pendant la maladie. Les déchets de protéines sont éliminés et remplacés par des protéines fraîches pour lutter contre l'infection.

La protéine mucine a une viscosité élevée en raison de sa structure complexe. Les molécules de mucine capturent mécaniquement les substances étrangères dans la cavité nasale, qui pénètrent à partir de l'environnement extérieur. Après quoi la substance visqueuse est éliminée.

En cas de lésion physique de la membrane muqueuse, le mucus referme la plaie, évitant l'infection du corps jusqu'à sa guérison et favorisant une régénération accélérée. Un tel nez qui coule n'est pas lié à un rhume..

Augmentation de la formation de morve

Si la norme de 50 à 100 ml de formation de morve par jour est dépassée, le corps est considéré comme malade. Le chiffre peut aller jusqu'à 2 litres par jour. La plupart du mucus est utilisé pour humidifier le flux d'air entrant dans les poumons, le reste assure la destruction et l'élimination des particules étrangères.

Pendant la maladie, la morve coulera abondamment et d'un facteur physique favorable, elle se transforme en un facteur dangereux pour la santé. Les bactéries et virus pathogènes détruisent les cellules épithéliales, raison pour laquelle leur nombre est considérablement réduit. Sous l'influence de substances nocives, la protéine mucine modifie ses propriétés et rend la décharge plus visqueuse.

Il est difficile pour les restes de cellules épithéliales de déplacer le mucus visqueux avec un nez qui coule et le mucus stagne dans le nez, formant un bouchon dans lequel les agents pathogènes se développent avec succès. Pour les micro-organismes, un tel bouchon est les meilleures conditions de reproduction. Il contient de grandes quantités d'eau et de nutriments, ce qui contribue à leur reproduction active.

Conclusion

Pour résumer, l'écoulement de morve, un nez qui coule n'est pas une maladie. La morve du nez est un indicateur de la santé du corps dans son ensemble. C'est pourquoi, avec un nez qui coule qui s'intensifie, le corps signale que tout ne va pas bien avec lui, il a besoin d'aide.

Comment savoir d'où vient la morve du nez?

La plupart des gens réfléchissent à l'origine de la morve du nez et au rôle que joue ce mucus dans le corps..

Le mucus produit par le système respiratoire et situé dans la cavité nasale est appelé mucus nasal, c'est-à-dire morve. Ils sont constitués de protéines, de cellules épithéliales, de sel, d'eau et de mucine. Beaucoup de gens pensent que la morve est nocive pour le corps, mais ils se trompent profondément..

La formation de la morve dans le nez est intéressante pour de nombreuses personnes. Le fait est que la mucine vous permet d'absorber une grande quantité d'humidité, elle-même se compose principalement de sucre. Le reste des protéines sert à protéger contre les bactéries et les virus avec des anticorps, qui sont détruits par des enzymes. Ainsi, la morve sert de filtre pour protéger les poumons des germes et de la poussière entrant par le nez et la bouche. Lorsque de la poussière ou des germes pénètrent dans la cavité nasale, la personne éternue. Fait intéressant, la vitesse d'éternuement atteint 160 km / h. De plus, en plus du corps, la morve protège également les poumons et les voies respiratoires de la déshydratation.

Il y a une réponse intéressante à la question de savoir où les gens prennent autant de morve quand ils pleurent. Contribue à ce facteur mucine, qui absorbe une grande quantité d'humidité (c'est-à-dire les larmes mêmes).

Pourquoi la morve apparaît-elle?

La cause fondamentale de l'apparition de la maladie est considérée comme la pénétration de microbes dans le corps avec des gouttelettes d'expectorations.

Des expectorations se forment lorsque le patient éternue ou tousse. Autrement dit, être près d'une personne grippée, vous courez le risque de la contracter, mais grâce au système immunitaire, cela ne se produit pas à chaque fois. Il détruit les microbes infectieux même lorsqu'ils viennent de pénétrer dans le corps et, dans de nombreux cas, fait face à la maladie. Mais il ne vaut pas non plus la peine d'être constamment en contact avec les patients, car même avec un faible pourcentage de morbidité, l'immunité peut toujours ne pas faire face, puis la membrane muqueuse devient enflammée, un nez qui coule apparaît et en cas de maladie grave dure au moins une semaine.

Un autre cas est l'apparition de morve allergique. La réaction allergique peut se manifester sur divers facteurs. Cela peut être de la poussière, des fruits, de la laine ou même la prise de médicaments, dont les composants peuvent également provoquer une réaction similaire. Dans de nombreux cas, les allergies sont accompagnées de mucus, il devient difficile de respirer, le nez est bouché et les yeux sont larmoyants. Soit les médicaments peuvent aider, surtout s'il est impossible de refuser l'allergène, soit un minimum de contact avec l'allergène.

Dans certains cas, la membrane muqueuse est mécaniquement endommagée et de la morve apparaît. Dans une telle situation, ils ont une fonction protectrice de la membrane muqueuse contre les processus inflammatoires et les infections et aident à la guérison précoce de la plaie..

Pourquoi la morve coule-t-elle?

Enfin, le dernier coupable de questions comme: "d'où vient la morve du nez?" le temps est froid. Étant dans l'air frais glacial, on a l'impression que l'air humide se dépose sur la muqueuse nasale, les gouttelettes commencent à geler lors de l'inhalation et lorsque vous expirez, elles décongèlent et restent dans le nez. L'humidité commence à s'accumuler progressivement, s'écoulant après une courte période de temps par les narines. De plus, cela arrive à chaque personne, qu'elle soit malade ou non..

Mais que se passe-t-il lorsque vous tombez malade. Lorsque le corps subit une attaque virale, la morve coule pendant une longue période. Le fait est que lorsqu'il est exposé aux microbes, ce mucus perd toutes ses propriétés bactéricides bénéfiques, il est donc continuellement renouvelé et s'écoule sous forme de morve, tandis que de nouveaux sont entre-temps produits par la coquille..

Cependant, tout le temps, le corps ne peut pas produire une grande quantité de mucus, donc ils s'épaississent. Il vaut la peine de savoir une chose: plus la morve est épaisse, plus la maladie est déclenchée. Dans ce cas, il vaut la peine de consulter un thérapeute pour un traitement supplémentaire du rhume..

Pourquoi la morve coule-t-elle avec un rhume

Probablement, il est difficile d'imaginer au moins une personne qui n'aurait jamais été malade de l'une ou l'autre maladie du rhume, dont le compagnon constant est la rhinite notoire. Mais les gens ont-ils réfléchi à l'origine de la morve pour un rhume et quel est ce phénomène banal?.

La morve, ou comme on dit dans le monde médical, la sécrétion muconasale, est un mucus spécial qui est produit dans la muqueuse nasale. Ce mélange est principalement composé d'eau (environ 95%), de protéine mucine (3%), de sels (1% à 2%) et de cellules épithéliales. La mucine donne de la viscosité aux buses, elle possède également des propriétés antivirales et antifongiques.

À propos, même le nez d'une personne en bonne santé contient toujours une petite quantité de morve. Cela est dû au fait que la protéine mucine susmentionnée a une propriété remarquable d'absorber l'humidité de l'air, tout en se multipliant en volume..

Les raisons

En un mot, en parlant de l'origine de la morve chez une personne enrhumée, on peut imaginer le processus suivant.

  1. Les voies respiratoires supérieures d'une personne sont «attaquées» par des bactéries ou des virus.
  2. Le mécanisme de destruction des organismes étrangers sur la muqueuse nasale est lancé.
  3. La production améliorée de protéine mucine commence, ce qui commence à neutraliser l'action des agents pathogènes, en les enveloppant.
  4. Dans le processus de «travail», la protéine perd progressivement ses propriétés protectrices et est retirée du nez (s'écoule), et au lieu du matériau usé, le corps en produit un nouveau, et le processus se répète à nouveau.
  5. Une partie des déchets inoffensifs se retrouve dans l'estomac, où elle est neutralisée en toute sécurité avec de l'acide chlorhydrique.

À propos, beaucoup de gens ont probablement remarqué qu'avec une morve froide de différentes couleurs et différentes consistances s'écoule. Ce sont des couleurs liquides, épaisses, transparentes ou saturées (gris, jaune, marron, vert). Par le type d'écoulement nasal, on peut conclure sur la nature de l'infection qui a frappé le corps du patient, bactérienne ou virale.

Par exemple, la morve incolore liquide signale que les virus sont en charge du corps. Mais si l'écoulement nasal devient épais et vert, cela indique au malade que les voies respiratoires supérieures sont «attaquées» par des bactéries.

La morve avec une teinte rouillée est un indicateur qu'une inflammation sévère (pneumonie) ou un saignement se produit dans le corps.

Protection corporelle

À la question «d'où vient la morve pour un rhume» et pourquoi en avons-nous besoin, nous pouvons ajouter que l'écoulement de la muqueuse nasale protège non seulement le corps de la pénétration de microbes, de bactéries et de virus de l'extérieur, mais hydrate également constamment le nasopharynx, lui donnant la possibilité de se dessécher et fissure.

Pourquoi la morve coule-t-elle abondamment avec une hypothermie sévère et un rhume? Cela est dû à une diminution des défenses de l'organisme, qui n'est plus capable de faire face à la multiplication des virus. Plus ils deviennent, plus la mucine est produite, et ainsi de suite jusqu'à ce que le corps soit enfin nettoyé des "extraterrestres".

Mais les capacités de protection du corps ne sont pas illimitées, car les glandes ne sont pas capables de produire plus de 700 ml de liquide par jour (dans un état sain - 500 ml). Par conséquent, la morve devient plus visqueuse en consistance et plus épaisse, et commence à s'écouler spontanément du nez, car leur nombre ne peut plus se dissoudre progressivement et imperceptiblement dans l'environnement acide de l'estomac..

Ainsi, la décharge muqueuse du nez est un mécanisme de défense nécessaire et important du corps humain..

Causes de l'écoulement nasal et de la rhinite - pourquoi la morve apparaît

Pourquoi y a-t-il une décharge de couleur et de consistance différentes avec différentes maladies? Le fait est qu'une certaine nuance de morve peut indiquer différents types d'inflammation dans la région nasale..

Qu'est-ce que la morve et en quoi consiste-t-elle?

C'est un volume tellement impressionnant qui est nécessaire pour l'hydratation et le fonctionnement normal de la membrane muqueuse. Le mucus «usé» coule dans le nasopharynx et est complètement avalé imperceptiblement par une personne avec la salive.

Par conséquent, tout doute sur la possibilité d'avaler de la morve n'est pas fondé, car la nature elle-même a tout organisé pour que le mucus nasal pénètre dans l'estomac et que les bactéries qu'il contient soient détruites par l'acide chlorhydrique..

Eh bien, pourquoi les gens ont-ils encore besoin de morve? La tâche principale de la sécrétion de la muqueuse nasale est de protéger les organes respiratoires de la pénétration de ceux-ci:

  • particules de poussière;
  • microorganismes;
  • air froid.

Il comprend:

  • l'eau;
  • la mucine et un certain nombre d'autres protéines;
  • les enzymes, en particulier le lysozyme;
  • sels inorganiques.

Ainsi, nous avons compris comment et où la morve apparaît dans la norme. Mais sous l'influence de facteurs externes défavorables, une augmentation du volume de mucus produit se produit, car les mécanismes de défense naturels entrent en vigueur, c'est-à-dire qu'un nez qui coule apparaît.

Comment et pourquoi la morve se forme pendant la maladie?

Lorsque l'infection pénètre, les vaisseaux sanguins se dilatent, ce qui entraîne la transpiration du composant liquide du sang dans l'espace intercellulaire des tissus environnants. La conséquence en est l'apparition d'un œdème..

Les glandes sécrétant du mucus répondent également à l'infection en augmentant leur activité. Par conséquent, une plus grande quantité de sécrétion est synthétisée, ce qui est nécessaire pour l'élimination mécanique des agents pathogènes de la cavité nasale..

Cette glycoprotéine est capable d'absorber de grands volumes d'eau, tout en gonflant. Par conséquent, avec le développement de la rhinite, une morve épaisse et visqueuse est traditionnellement libérée..

Fait intéressant, le mucus est sécrété non seulement dans la partie externe de la cavité nasale accessible pour l'auto-examen, mais également dans les sinus paranasaux, où la morve s'accumule..

Si, à la suite de l'apparition d'un œdème ou pour d'autres raisons, ils y stagnent, ce sera une excellente aide pour le développement de la sinusite..

Les principales causes d'écoulement nasal

La principale raison de l'augmentation de la quantité de mucus nasal est le développement d'un processus inflammatoire dans la cavité nasale. Ceci est typique d'un grand nombre de maladies, comme certaines d'entre elles, mais les plus courantes sont:

  • rhinite allergique;
  • ARVI;
  • rhinite bactérienne;
  • sinusite, en particulier sinusite;
  • adénoïdite.

Rhinite allergique

  • L'allergie, en particulier au pollen, à la poussière domestique et à d'autres allergènes en suspension dans l'air, se manifeste souvent par un nez qui coule et souvent associée au développement d'une conjonctivite et d'un larmoiement.
  • Dans de tels cas, la morve est généralement comme l'eau et coule dans un ruisseau, bien que ce ne soit pas toujours un signe d'allergies.
  • Lorsqu'un allergène pénètre sur les surfaces internes de la cavité nasale, de l'histamine est produite dans le corps.
  • Cette substance déclenche une série de réactions séquentielles, au cours desquelles les vaisseaux sanguins se dilatent, entraînant le développement d'un œdème et la production de mucus est activée..

Avec un nez qui coule

Lorsqu'un nez qui coule est l'un des principaux signes d'un malaise, il peut indiquer la survenue de:

Sinusite, en particulier, sinusite. C'est le nom des processus inflammatoires dans les sinus paranasaux (sinus). Le plus souvent, les sinus maxillaires ou maxillaires sont touchés. Dans de tels cas, une sinusite est diagnostiquée..

La maladie se manifeste par de graves maux de tête, une gêne lors de la pression sur la peau sur les sinus enflammés, une détérioration notable de l'état général, de la fièvre et, bien sûr, la présence d'un écoulement nasal.

Adénoïdite. Ce terme cache une inflammation chronique de l'amygdale pharyngée ou des végétations adénoïdes. Souvent, la pathologie est diagnostiquée chez les enfants d'âge préscolaire, elle se reproduit souvent et se manifeste par une rhinorrhée, une toux, de la fièvre, des maux de gorge, etc..

En outre, avec l'adénoïdite, vous pouvez remarquer de la morve dans la gorge, qui coule dans le nasopharynx..

Avec un rhume

Les infections virales respiratoires aiguës sont l'une des causes les plus courantes du rhume. L'hypothermie mineure ou le stress peuvent altérer les défenses naturelles de l'organisme.

Cela sera certainement utilisé par les virus qui sont constamment dans l'air, en particulier pendant la saison automne-printemps. Dans de telles situations, une morve abondante coule constamment, obstrue le nez, mais l'état général s'aggrave généralement légèrement.

Souvent plus tard, cela se complique par l'ajout de la flore bactérienne, du fait que l'immunité affaiblie par l'attaque des virus est incapable de supprimer l'activité des microbes vivant dans la cavité nasale.

Pour la rhinite bactérienne, une détérioration générale et un mucus épais sont typiques..

Que signifie la couleur morve? Pourquoi pas transparent?

Les rejets doivent normalement être rares, modérément liquides et transparents. S'il y a un changement de couleur, de consistance ou de quantité, cela indique la présence de changements pathologiques dans le corps..

Une personne peut ressentir la décharge des nuances suivantes:

Transparent. Le fait qu'une morve incolore abondante ait disparu indique généralement le développement d'ARVI ou une réaction allergique.

Blanc. Une telle décharge est observée dans les stades initiaux de la sinusite, de l'adénoïdite et de la polypose (pathologie dans laquelle des excroissances se forment à la surface de la membrane muqueuse - polypes).

Ils acquièrent cette couleur en raison de la présence de particules de cellules mortes, d'une teneur accrue en protéines et en enzymes. Cependant, parfois, la mononucléose, l'infection à cytomégalovirus, ainsi que les complications de la rougeole, des caries dentaires et de la grippe se manifestent de cette manière..

Jaune. L'apparition de mucus jaunâtre, surtout s'il a une odeur désagréable, devrait obliger le patient à consulter un thérapeute ou un oto-rhino-laryngologiste dès que possible, car cela indique la présence d'un processus purulent dans une structure anatomique particulière de la cavité nasale ou de l'oreille..

Le plus souvent, de cette manière, divers types de sinusite et d'otite moyenne se manifestent. Bien qu'il soit possible de libérer de la morve jaunâtre pendant la période de récupération, ils reçoivent cette couleur en raison du lavage des particules de micro-organismes morts, des cellules et des résidus de substances impliquées dans la destruction des agents pathogènes..

Vert. Un tel écoulement est un signe typique d'une infection bactérienne et les micro-organismes peuvent infecter les sinus paranasaux, la muqueuse nasale, etc..

La morve acquiert une couleur verdâtre à la suite de la pénétration de leucocytes, c'est-à-dire de cellules sanguines directement impliquées dans la destruction des bactéries et la suppression du processus inflammatoire. C'est ainsi que peuvent se manifester la rhinite bactérienne, la sinusite et l'adénoïdite avancée..

Marron. L'apparition de mucus brunâtre est une conséquence de la pénétration de sang dans celui-ci. Ceci est typique des infections fongiques, du développement d'ozènes, de la formation de néoplasmes de diverses natures, y compris des polypes..

Bien qu'il existe des raisons relativement inoffensives de coloration du mucus dans les tons brunâtres, par exemple le tabagisme, l'air sec, l'abus de médicaments vasoconstricteurs, etc..

De plus, se rincer le nez avec des solutions salines est un moyen efficace de faire face à un rhume. A ce titre, vous pouvez choisir:

Divers médicaments peuvent également venir à la rescousse:

Vasoconstricteur: Knoxprey, Xilen, Nazik, Nazol, Rinofluimucil
Ces médicaments soulagent le gonflement et facilitent la respiration nasale, mais ils ne peuvent être utilisés plus de 7 jours, sinon l'effet inverse est obtenu. De plus, ces médicaments n'ont aucun effet thérapeutique, ils ne font que soulager les symptômes..

Antihistaminiques: Zyrtec, Loratadin, Erius, Claritin, etc..
Ces médicaments peuvent aider au développement de la rhinite allergique. Ils bloquent l'interaction de l'histamine avec les récepteurs correspondants, arrêtant ainsi la réaction à la racine, à la suite de laquelle un nez qui coule ne se produit pas.

Corticostéroïdes topiques: Nasonex, Beconase, etc..

Les médicaments de ce type sont nécessaires pour les processus inflammatoires graves et les réactions allergiques, car ils éliminent rapidement les symptômes de malaise.

Les corticostéroïdes modernes ne sont pratiquement pas absorbés dans la circulation sanguine, par conséquent, seule la membrane muqueuse y est exposée et il ne faut donc pas avoir peur de leur utilisation..

Les médicaments sont prescrits pour la nature bactérienne prouvée de la rhinite ou de la sinusite. Le médicament doit être pris tout au long du parcours prescrit par le médecin, même si quelques jours après le début de l'utilisation les signes de pathologie ont disparu.

Si la morve ne souffle pas: que faire?

Parfois, le mucus devient si épais qu'il peut être extrêmement difficile de se moucher. Cela peut également être dû à un œdème sévère..

De telles situations sont assez dangereuses, car les sécrétions contiennent une masse de micro-organismes qui continuent à se multiplier activement et peuvent infecter d'autres parties du nez ou même des oreilles et des yeux, provoquant le développement de complications.

Par conséquent, dans de tels cas, le traitement doit être débuté immédiatement, de préférence sous la direction d'un oto-rhino-laryngologiste. Avant de consulter le médecin, il est recommandé de faire un rinçage avec des solutions salines.

Remèdes populaires pour la morve

La médecine traditionnelle est riche en divers remèdes pour lutter contre le rhume, mais tous ne sont pas sûrs. Par conséquent, avant de décider d'expérimenter votre santé, nous vous recommandons de consulter un médecin.

Certains des plus efficaces et inoffensifs sont:

  • Le jus de betterave coulait en 3 à 5 gouttes. dans chaque narine.
  • Inhalation aux huiles essentielles d'arbre à thé, de sapin, de patchouli et autres aux propriétés antiseptiques.
  • Rincer le nez avec des décoctions et des infusions de fleurs de camomille, de calendula, de fines herbes, etc..
  • Le jus d'aloès dilué avec de l'eau est instillé trois fois par jour, quelques gouttes dans chaque narine. Mais vous devez être prudent avec l'aloès, car il est utilisé pour provoquer la morve exprès.

Docteur Komarovsky à propos de la morve

Le célèbre pédiatre EO Komarovsky considère la morve comme un phénomène normal, en particulier chez les enfants. Avec un rhume, il conseille:

  • humidifier l'air des locaux d'habitation et surveiller le maintien de sa température entre 18 et 22 ° C;
  • faire un rinçage avec des solutions salines;
  • ventiler régulièrement l'appartement;
  • marchez beaucoup au grand air;
  • utiliser des gouttes vasoconstricteurs si nécessaire.

Le pédiatre populaire ne recommande pas la décharge transparente pour traiter activement, utiliser des pilules et d'autres médicaments, car il n'y a pas de médicaments qui affectent directement les virus.

Pourquoi la morve coule-t-elle quand tu pleures?

Les yeux et le nez sont étroitement liés, principalement en raison du fait que le canal lacrymal s'ouvre dans le nez. À travers elle, pendant les pleurs, le liquide lacrymal pénètre dans les voies nasales, qui s'écoule vers l'extérieur, lavant la membrane muqueuse. Cela explique d'où vient la morve quand on pleure.

D'où vient la morve dans le nez d'une personne, de quoi est-elle faite

Une personne est la plus sensible aux attaques virales et infectieuses en automne et en hiver. Les premiers signaux d'un rhume - la température augmente, le nez est bouché et un nez qui coule si désagréable. D'où vient la morve? Pourquoi avons-nous besoin de ce slime translucide? Est-ce que cela nuit ou protège notre santé? Examinons plus en détail plus loin dans l'article.

Qu'est-ce que la morve?

Lors de la transition de l'hiver au printemps ou de l'automne à l'hiver, les virus sont souvent activés. Les gens attrapent la grippe et le rhume. Ces maladies ne disparaissent presque jamais sans morve. Ils sont particulièrement fréquents chez les enfants. Dans le monde moderne, ils essaient de ne pas discuter de ce problème, d'un point de vue esthétique..

Beaucoup connaissent de telles sécrétions, mais tout le monde ne peut pas expliquer ce que c'est. Selon l'une des versions, il s'agit d'un fluide qui s'écoule du cerveau. D'autres voient des similitudes avec le cytoplasme du sang et pensent que c'est lui qui est excrété du corps. Est-ce vrai et qui a raison?

Selon la définition médicale, il s'agit d'un écoulement qui se forme en raison du travail des muqueuses nasales..

Le but de la morve est de protéger le système respiratoire. Ils sont sécrétés à la fois chez les personnes malades et chez les personnes en bonne santé. La morve hydrate et favorise le bon fonctionnement du système respiratoire, ils sont donc nécessaires. La quantité quotidienne de mucus sécrétée est inférieure à 500 ml. Beaucoup de mucus est avalé.

De quoi est faite la morve? La composition est totalement inoffensive: eau, sel, protéines, poussière, cellules. Grâce à la mucine, la morve a une consistance visqueuse. Si la décharge ressemble à de l'eau, il y a peu de protéines dans le corps..

Le mucus qui s'accumule est une sorte de barrière qui empêche les petites particules et les microorganismes pathogènes de pénétrer dans les poumons.

On remarque que par temps humide, il se forme plus de morve que par temps sec. Pourquoi? La mucine favorise l'accumulation d'humidité et gonfle. C'est de là que provient l'écoulement nasal..

Quelle est la morve?

Tout le monde a remarqué une consistance différente de morve - liquide et aqueuse ou épaisse et visqueuse. Par le type de mucus, vous pouvez déterminer le type d'infection qui les a provoqués..

Lorsque des virus sont introduits dans le corps, la morve est très liquide. Ils coulent du nez, ce qui apporte un grand inconfort à leur propriétaire. Un homme ne peut pas se passer d'un mouchoir pendant cinq minutes. Un essuyage fréquent du nez entraîne une irritation cutanée.

Si la morve est complétée par un larmoiement, des éternuements, cela peut signaler le développement d'une réaction allergique. Le corps déclenche une réaction protectrice et essaie de toutes ses forces d'éliminer l'allergène du corps.

Un mucus vert épais indique une infection bactérienne.

Comment et pourquoi la morve se forme pendant la maladie?

D'où vient la morve dans le nez d'une personne? Lorsqu'une infection pénètre dans le corps, les vaisseaux sanguins se dilatent, ce qui entraîne un gonflement de la muqueuse nasale et des difficultés respiratoires.

D'où vient la morve? Le processus infectieux active les glandes, de sorte que la quantité de mucus augmente rapidement afin de détruire et d'éliminer la flore pathogène. Le mucus commence à s'accumuler dans les parties antérieures du nez et des sinus. Si le gonflement empêche l'élimination de la morve des sinus maxillaires, la probabilité de développer une sinusite est élevée.

Une augmentation de la décharge est observée avec un processus inflammatoire des voies respiratoires.

Rhinite allergique

Les allergies sont courantes aujourd'hui. Les adultes et les enfants y font face. Il est très difficile d'identifier l'irritant à l'origine de l'allergie..

Les principaux symptômes d'une réaction allergique sont:

  • écoulement aqueux abondant du nez;
  • éternuements;
  • rougeur des yeux;
  • larmoiement accru;
  • œdème laryngé et ainsi de suite.

Il existe un grand nombre d'allergènes, les plus courants sont:

  • pollen de plante, qui est libéré au printemps et en été pendant la floraison;
  • fourrure d'animaux à quatre pattes;
  • fumée de tabac;
  • certains médicaments;
  • Aliments.

Un allergène qui est entré dans le corps provoque la production d'histamine. Un certain nombre de réactions séquentielles surviennent. Suffisamment de morve liquide se forme et ils commencent à s'écouler dans un courant. Le corps lutte contre les effets négatifs de l'irritant et s'efforce de l'éliminer.

Il est scientifiquement prouvé que la morve elle-même se forme lorsqu'une personne commence à pleurer. Après tout, les yeux sont connectés à la cavité nasale.

Avec un nez qui coule

Si la rhinite est le principal symptôme de malaise, cela indique le développement de l'une des maladies suivantes:

  1. La sinusite se produit lorsque l'inflammation se développe dans les sinus. Si les sinus maxillaires et maxillaires sont touchés, une sinusite se développe. Parmi les principaux symptômes figurent des maux de tête sévères, des sensations douloureuses lors de la pression sur les sinus, une détérioration générale du bien-être, une augmentation de la température corporelle, de la fièvre..
  2. Adénoïdite, dans laquelle il existe un processus inflammatoire des amygdales (végétations adénoïdes). Cette maladie survient principalement chez les enfants d'âge préscolaire. Elle s'accompagne d'une toux nocturne, de fièvre, d'une température corporelle élevée. Si la morve coule au fond de la gorge, l'enfant les avale.

Que dit la couleur de la morve??

Tout le monde a remarqué que la morve n'a pas toujours une consistance et une couleur uniformes. Une fois qu'ils sont légers et coulent comme de l'eau. Parfois, ils sont épais et verts. Et aussi jaune, marron, parfois ils apparaissent même avec des impuretés de sang et de pus.

Si pendant plusieurs jours il y a une congestion nasale et une détérioration du bien-être. Et après quelques jours, la décharge a une couleur verdâtre, alors on peut dire avec certitude que le corps a été attaqué par des bactéries. Le corps a besoin de plus de mucine pour les supprimer..

D'où vient la couleur caractéristique de la morve? Les anticorps qui combattent l'infection, produisent des enzymes spéciales et colorent le mucus en vert.

La morve orange ou la morve avec des impuretés sanguines indiquent des troubles graves du corps. Développement possible d'une pneumonie ou d'un saignement.

Les personnes qui aiment fumer notent que leur morve est jaune ou brune. Tout est la faute de la nicotine, qui pénètre dans le corps à chaque bouffée de cigarette.

Comment arrêter la morve de votre nez?

Si un nez qui coule, une personne ne consulte pas immédiatement un médecin, considérant que cette maladie n'est pas trop grave. Mais ne sous-estimez pas la maladie. Si, en plus d'un nez qui coule, il y a un mal de tête sévère, un gonflement du visage, vous devriez consulter un oto-rhino-laryngologiste.

Avec un nez qui coule, vous devez être au chaud, boire beaucoup de liquide, vous échauffer.

L'inhalation est parfois la méthode la plus efficace pour contrôler les écoulements excessifs et la congestion nasale..

Si la température corporelle d'une personne dépasse 38 degrés, il est recommandé de prendre un médicament antipyrétique.

Remèdes locaux:

  • gouttes vasoconstricteurs;
  • sprays nasaux anti-inflammatoires;
  • onguents antimicrobiens.

Dans la pièce où séjourne le patient, l'humidité doit être d'au moins 60%. Cela facilitera la respiration..

Se moucher vous aidera à faire face à la morve..

Pour nettoyer les voies nasales, vous devez avoir un mouchoir avec vous. Curieusement, cette procédure doit être suivie correctement. Il est important d'empêcher le contenu de pénétrer dans la cavité de l'oreille et les sinus..

Ouvrez votre bouche en vous mouchant. Fermez les narines une par une en appuyant l'aile du nez contre le septum. Vous ne devez pas faire de gros efforts et essayer de vous moucher le plus possible. Un surmenage excessif ne fera rien de bien. Il est interdit de fermer les deux narines et de se moucher.

Si la morve ne souffle pas: que faire?

Avant de faire quoi que ce soit, vous devez bien réfléchir à tout. Il est important de ne pas s'automédiquer. Une technique de traitement mal sélectionnée peut conduire à des résultats négatifs.

Les médicaments ne peuvent pas toujours aider rapidement et ont un certain nombre de contre-indications. Leur choix doit être abordé avec une extrême prudence..

  1. Il n'est pas recommandé aux personnes ayant tendance aux réactions allergiques d'utiliser des préparations à base de plantes. Les huiles essentielles de sapin, de cèdre, de pin sont de puissants allergènes. Pour vérifier la réaction, une petite quantité de médicament doit être appliquée sur la surface de la peau et frottée. Attendez deux heures et voyez la réaction. S'il n'y a pas d'éruption cutanée ou de rougeur, le médicament peut être utilisé.
  2. Il est interdit aux personnes souffrant de problèmes cardiaques d'utiliser des bains chauds. Ils augmentent la charge sur le système cardiovasculaire..
  3. Il n'est pas recommandé aux asthmatiques d'utiliser des huiles essentielles à forte odeur. Et aussi utiliser l'inhalation, cela peut provoquer une attaque d'étouffement.

Comment la morve peut se former dans le nez et pourquoi elle n'est pas soufflée?

Lorsque vous avez des difficultés à vous moucher, un rinçage vous aidera. L'objectif principal est de nettoyer rapidement les voies nasales du mucus, d'hydrater les muqueuses et d'arrêter les symptômes du processus inflammatoire.

Le liquide peut être injecté à l'aide d'une paume, d'une poire ou d'une seringue médicale ordinaire.

La procédure est pratique à effectuer au-dessus d'une baignoire ou d'un lavabo. Le liquide doit être recueilli dans la paume de votre main, fermez une narine et inspirez l'autre. Puis expirez par la deuxième narine.

Les liquides suivants sont utilisés pour se laver le nez:

  • eau minérale: Essentuki ou Borjomi;
  • acheter une solution saline pour la préparation d'injections dans une pharmacie;
  • une solution saline qui peut être facilement préparée à la maison;
  • jus de betterave dilué avec de l'eau dans une certaine proportion;
  • jus de plantes médicinales d'aloès et de kalanchoe avec de l'eau;
  • eau additionnée d'huiles essentielles;
  • solution alcoolique diluée de chlorophyllipt;
  • solutions salines spéciales vendues à la pharmacie.

Ce traitement est inoffensif. Les composants du liquide n'entrent pas dans le corps et n'ont aucun effet secondaire. Cela leur permet d'être utilisés pour traiter les jeunes enfants..

Le rinçage peut être fait lorsque l'enfant comprend déjà comment agir. Pour les nouveau-nés, pour se débarrasser d'un nez qui coule, vous pouvez enterrer de l'eau salée dans le nez.

Traitement d'un rhume pour les rhumes

La chaleur est la plus efficace contre la congestion nasale. Aux premiers symptômes d'un rhume, vous devez rester au chaud:

  1. Prenez du thé chaud avec de la confiture de framboises. Râpez avec du gingembre. Mangez quelques cuillères de miel. Habillez-vous chaudement pour transpirer.
  2. Prenez un bain chaud avec l'ajout d'huiles essentielles d'eucalyptus et de sapin. Habillez-vous chaudement ou enveloppez-vous dans une couverture et transpirez.

Ces méthodes ne sont efficaces qu'au stade initial de la maladie. Si le nez est bouché depuis une semaine, ces méthodes ne doivent pas être utilisées, elles sont inutiles..

Autres moyens de réchauffer le corps:

  1. Compresses. Pour cuisiner, vous avez besoin d'un morceau de gaze, de vodka ou d'alcool et d'oignons ou d'ail. Broyez le légume à l'aide d'une râpe ou d'un hachoir à viande. Humidifiez la gaze dans la vodka. Mettez la purée de bouillie à l'intérieur, enveloppez-la dans du plastique et une écharpe. Attachez à l'arête du nez.
  2. Réchauffement avec du sel ou du sable. Chauffer le sel dans une poêle jusqu'à ce qu'il soit chaud. Verser dans un sac en coton ou une chaussette. Mettez l'arête du nez et attendez qu'il refroidisse complètement.
  3. Diluez l'argile avec de l'eau et formez deux gâteaux. Mettre au four et chauffer. Mettre des deux côtés du nez.
  4. Faites bouillir l'œuf. Attendez qu'il refroidisse complètement.

L'échauffement doit être effectué dans l'heure. S'il y a une forte fièvre et des douleurs, terminez la procédure.

Pour soulager rapidement les symptômes de la rhinite, il est nécessaire de fournir un environnement intérieur confortable. L'air de la pièce doit être frais. La température n'est pas supérieure à 20 degrés. Allumez l'humidificateur en hiver.

Sinon, utilisez des serviettes éponge. Ils doivent être mouillés, pressés un peu et suspendus dans la pièce. Ils augmentent l'humidité rapidement. Un bassin d'eau peut être placé à proximité d'appareils de chauffage.

Dans les cas extrêmes, des médicaments antibactériens et hormonaux sont prescrits.

La rhinite bactérienne est traitée avec Chlorophyllipt, Miramistin, Collargol, Pinosol.

Les gouttes vasoconstricteurs aideront à faire face à la congestion nasale. Ils ne guérissent pas, mais ils aident à arrêter rapidement les symptômes négatifs. Il n'est pas recommandé de les utiliser pendant une longue période. Ils provoquent une dépendance du corps et le passage du rhume au stade chronique..

Avec un traitement approprié et rapide, vous pouvez faire face à un nez qui coule en 4 à 5 jours.

Traitement du rhume avec la médecine traditionnelle

Vous pouvez rapidement oublier ce qu'est la morve abondante, en utilisant des remèdes populaires.

Considérons les méthodes les plus efficaces.

Ail

Hachez finement l'ail ou passez au presse. Le jus obtenu goutte à goutte deux gouttes dans chaque narine. Une légère sensation de brûlure et une sensation de picotement sont un indicateur de la norme. Cette procédure aidera à faire face à un nez qui coule et à l'oublier pendant longtemps..

Eau chaude

Une procédure utile consiste à se rincer le nez avec de l'eau ordinaire. Il doit être aspiré dans une narine et craché de la bouche..

Le miel aidera à faire face à la congestion nasale. Pour effectuer la procédure à partir de coton, vous devez enrouler les turundas. Trempez généreusement dans le miel et insérez dans les narines. La congestion disparaîtra dans 20 minutes.

Betterave

Épluchez les betteraves et coupez-y un trou effilé. Mettez du miel là-dedans et partez un moment. Le liquide résultant doit être instillé dans le nez trois fois par jour, deux gouttes.

Mère et belle-mère

Le jus fraîchement pressé de la plante aide à faire face au rhume.

Moutarde

Une vieille et bonne méthode de traitement du rhume est la moutarde. La poudre doit être versée dans des chaussettes en tissu de coton, enfiler des chaussettes en laine et se coucher. La procédure est interdite s'il y a un processus inflammatoire sur les pieds..

Pour un rhume aigu, les méthodes suivantes aideront:

  1. Inhalation de vapeur d'ail.
  2. Instillation d'huile de camphre ou de menthol.
  3. Boisson abondante: thés, décoctions, compotes, boissons aux fruits.
  4. Inhalation de vapeurs d'ammoniac. Première narine, puis la seconde.
  5. Inhalez les vapeurs de raifort râpé toutes les demi-heures.
  6. Mâcher la racine de calamus 2 fois par jour.

Conclusion

Après avoir découvert d'où provient la morve du nez, il devient clair qu'elles se forment toujours. Principalement excrété au moment de la maladie.

D'où vient la morve dans le nez: avec un rhume, avec des pleurs

Avec l'arrivée du temps humide d'automne, de nombreuses personnes ressentent une gêne due à l'apparition de morve. Cet écoulement nasal n'est pas seulement inconfortable, mais peut entraîner d'autres symptômes et complications si rien n'est fait. Pour éviter cela, vous devez avoir une idée de l'origine de la morve, de la nature de cette substance liquide..

Qu'est-ce que la morve

Les glandes de la muqueuse nasale sécrètent presque constamment un secret, et pas seulement lorsque la maladie se développe. Environ 0,5 litre de sécrétions se forment par jour, mais une personne n'y prête pas attention, elles tombent dans la gorge et sont simplement avalées avec la salive. Le mucus nasal a de nombreuses fonctions importantes:

  • Couvre la membrane muqueuse et empêche les microorganismes pathogènes de pénétrer dans les vaisseaux sanguins.
  • Ne permet pas à la muqueuse nasopharyngée de se dessécher en raison d'une humidité constante.
  • Protège contre les micro-dommages. Si une plaie apparaît dans la cavité nasale, elle la remplit, formant un film protecteur et empêche les bactéries de pénétrer dans le sang.
  • La membrane muqueuse sert de sorte de piège à poussière.
  • En raison du grand nombre de capillaires sanguins, les masses d'air sont réchauffées, ce qui est particulièrement important pendant les saisons froides et humides.

Le travail normal du système respiratoire est impossible sans la libération d'une substance liquide. En respirant par le nez, une énorme quantité de bactéries pénètre dans la membrane muqueuse, mais la mucine qu'elle contient les détruit.

Une décharge inoffensive pénètre ensuite dans le tractus gastro-intestinal, où elle est finalement rendue inoffensive par l'acide chlorhydrique.

Après la pénétration d'agents pathogènes, le corps réagit immédiatement, donc la morve coule en cas de rhume.

Processus de formation de morve

Une fois que l'infection a pénétré dans le corps, le mécanisme de formation de mucus consiste à dilater la lumière des vaisseaux sanguins et à faire pénétrer la partie liquide du sang dans l'espace tissulaire. C'est ainsi que le gonflement apparaît qui interfère avec la respiration nasale..

Mal de gorge sans fièvre et nez qui coule - comment vous aider

Les cellules glandulaires de la muqueuse nasale commencent à réagir et à augmenter leur activité en sécrétant plus de mucus. Ce mécanisme de défense vise à éliminer les micro-organismes de la cavité nasale. Le même objectif est poursuivi par des éternuements fréquents lors d'un rhume..

Le but de la substance émise s'explique également par la composition de la morve. Ils contiennent: 95% d'eau, 3% de mucine, 1-2% de sels, l'enzyme lysozyme.

C'est la mucine qui donne de la viscosité, lors d'un écoulement nasal, sa production augmente et elle est capable d'absorber une grande quantité d'humidité, de sorte que le mucus du nez devient épais.

Le lysozyme a un effet bactéricide, ce qui assure la mort des micro-organismes dans le nez, les sels donnent aux sécrétions un goût salé.

La décharge s'accumule non seulement dans la cavité nasale, mais également dans les sinus. Si, au cours du développement de l'œdème, un obstacle apparaît pour leur excrétion, la reproduction en masse des bactéries crée d'excellentes conditions pour le développement de la sinusite ou de la sinusite frontale..

Pourquoi la morve se forme

La réaction normale du corps à l'invasion d'agents étrangers est la production de grandes quantités de mucus nasal. Mais qu'est-ce qui peut provoquer une morve de sel en excès? Il peut y avoir plusieurs facteurs provoquants:

  • Hypothermie ou infection dans le corps.
  • Allergie accompagnée d'écoulement nasal qui coule.
  • Lésion de la muqueuse nasale. La formation de mucus est un lubrifiant naturel, donc la morve est nécessaire pour accélérer le processus de guérison.

Le mucus dans le nez offre une protection contre les bactéries et les virus, la décharge est une réaction normale et vous ne devez pas commencer le traitement tout de suite pour ne pas compromettre la défense.

La mucine, neutralisant les agents pathogènes, perd sa capacité à détruire les bactéries, elle est donc excrétée par le nez et une nouvelle partie se forme.

Il est clair que si la membrane muqueuse a été attaquée par des bactéries et des virus, un renouvellement fréquent des sécrétions protectrices est nécessaire.

Un écoulement nasal constant est souvent observé chez les enfants lorsqu'ils commencent la maternelle ou l'école. C'est ainsi que la membrane muqueuse réagit à une rencontre avec de nouveaux microorganismes. Habituellement, une telle rhinite ne nécessite pas de traitement et disparaît rapidement d'elle-même dès que le corps s'adapte à de nouvelles conditions..

Raisons de changer la couleur de la morve

Si une personne est en bonne santé, le mucus sécrété par le nez est transparent et mince. S'il y a un changement de couleur et de densité, alors on peut juger que les changements pathologiques commencent, nécessitant une attention et des mesures.

La couleur du mucus peut en dire long sur les causes de la rhinite..

Si l'écoulement s'écoule dans un courant du nez et est complètement transparent, on peut soupçonner qu'ils ont été provoqués par des virus transportés par le sang à travers le corps ou une allergie à quelque chose..

Lorsque les allergènes se déposent sur la membrane muqueuse, la synthèse d'histamine augmente dans le corps, ce qui déclenche une chaîne de réactions cycliques: les vaisseaux sanguins se dilatent, un gonflement apparaît et la production de mucus augmente.

C'est ainsi que le corps essaie de se débarrasser de l'allergène..

La morve blanche se forme avec le développement de la sinusite ou des végétations adénoïdes et des polypes dans le nez. Les cellules mortes et une grande quantité de protéines donnent une couleur blanche aux sécrétions.

Si un écoulement jaune apparaît, il est urgent de consulter un médecin. Un tel symptôme peut être un signal du début du développement d'un processus purulent dans les sinus. Mais un tel mucus peut également être observé au stade de la récupération en éliminant les agents pathogènes morts.

La morve verte est le signe d'une infection bactérienne, le traitement nécessite donc des antibiotiques. L'écoulement de morve brune indique un mélange de sang dans le mucus. Cela peut être observé avec des néoplasmes dans le nez, une infection fongique.

Pour un spécialiste, la couleur de la décharge aide à poser le bon diagnostic, sur la base duquel la thérapie est sélectionnée.

Est-il possible d'avaler du mucus

Normalement, cela se produit presque constamment. Une personne ne remarque même pas comment le mucus qui en résulte s'écoule à l'arrière du pharynx puis pénètre dans l'estomac. Il ne porte aucun mal au corps..

Mais lorsqu'une pathologie infectieuse se développe, la décharge devient verte ou jaune, indiquant des impuretés de pus, des bactéries pathogènes, il est alors conseillé de ne pas avaler le mucus, mais de souffler le mucus. Seulement cela doit être fait correctement, alternativement à partir de chaque narine, en couvrant la seconde.

Tout dans le corps humain est interconnecté. Ce mécanisme biologique qui fonctionne bien sait comment agir pour se protéger de l'attaque des virus et des bactéries. Ne pas saisir immédiatement les gouttes lorsque la morve apparaît. Cette réaction défensive n'est pas dangereuse pour la santé, c'est seulement un signal que le corps est exposé à des invités indésirables..

Morve pour le rhume: pourquoi ils coulent et d'où ils viennent

Probablement, il est difficile d'imaginer au moins une personne qui n'aurait jamais été malade de l'une ou l'autre maladie du rhume, dont le compagnon constant est la rhinite notoire. Mais les gens ont-ils réfléchi à l'origine de la morve pour un rhume et quel est ce phénomène banal?.

La morve, ou comme on dit dans le monde médical, la sécrétion muconasale, est un mucus spécial qui est produit dans la muqueuse nasale. Ce mélange est principalement composé d'eau (environ 95%), de protéine mucine (3%), de sels (1% à 2%) et de cellules épithéliales. La mucine donne de la viscosité aux buses, elle possède également des propriétés antivirales et antifongiques.

À propos, même le nez d'une personne en bonne santé contient toujours une petite quantité de morve. Cela est dû au fait que la protéine mucine susmentionnée a une propriété remarquable d'absorber l'humidité de l'air, tout en se multipliant en volume..

Les raisons

En un mot, en parlant de l'origine de la morve chez une personne enrhumée, on peut imaginer le processus suivant.

  1. Les voies respiratoires supérieures d'une personne sont «attaquées» par des bactéries ou des virus.
  2. Le mécanisme de destruction des organismes étrangers sur la muqueuse nasale est lancé.
  3. La production améliorée de protéine mucine commence, ce qui commence à neutraliser l'action des agents pathogènes, en les enveloppant.
  4. Dans le processus de «travail», la protéine perd progressivement ses propriétés protectrices et est retirée du nez (s'écoule), et au lieu du matériau usé, le corps en produit un nouveau, et le processus se répète à nouveau.
  5. Une partie des déchets inoffensifs se retrouve dans l'estomac, où elle est neutralisée en toute sécurité avec de l'acide chlorhydrique.

À propos, beaucoup de gens ont probablement remarqué qu'avec une morve froide de différentes couleurs et différentes consistances s'écoule. Ce sont des couleurs liquides, épaisses, transparentes ou saturées (gris, jaune, marron, vert). Par le type d'écoulement nasal, on peut conclure sur la nature de l'infection qui a frappé le corps du patient, bactérienne ou virale.

Par exemple, la morve incolore liquide signale que les virus sont en charge du corps. Mais si l'écoulement nasal devient épais et vert, cela indique au malade que les voies respiratoires supérieures sont «attaquées» par des bactéries.

La morve avec une teinte rouillée est un indicateur qu'une inflammation sévère (pneumonie) ou un saignement se produit dans le corps.

Protection corporelle

À la question «d'où vient la morve pour un rhume» et pourquoi en avons-nous besoin, nous pouvons ajouter que l'écoulement de la muqueuse nasale protège non seulement le corps de la pénétration de microbes, de bactéries et de virus de l'extérieur, mais hydrate également constamment le nasopharynx, lui donnant la possibilité de se dessécher et fissure.

Pourquoi la morve coule-t-elle abondamment avec une hypothermie sévère et un rhume? Cela est dû à une diminution des défenses de l'organisme, qui n'est plus capable de faire face à la multiplication des virus. Plus ils deviennent, plus la mucine est produite, et ainsi de suite jusqu'à ce que le corps soit enfin nettoyé des "extraterrestres".

Mais les capacités de protection du corps ne sont pas illimitées, car les glandes ne sont pas capables de produire plus de 700 ml de liquide par jour (dans un état sain - 500 ml). Par conséquent, la morve devient plus visqueuse en consistance et plus épaisse, et commence à s'écouler spontanément du nez, car leur nombre ne peut plus se dissoudre progressivement et imperceptiblement dans l'environnement acide de l'estomac..

Ainsi, la décharge muqueuse du nez est un mécanisme de défense nécessaire et important du corps humain..

Tout ce que vous devez savoir sur la morve: parfois un nez qui coule doit encore être traité

Le nez qui coule est un terme courant qui combine deux concepts scientifiques: la rhinite, qui est une inflammation de la muqueuse nasale, et la rhinorrhée qui l'accompagne, c'est-à-dire le mucus nasal..

Un nez qui coule est un signe de l'hiver, un compagnon des basses températures. Sous l'influence du froid dans le nez, il y a une alternance séquentielle de cycles de rétrécissement et d'expansion des petits vaisseaux sanguins, ce qui entraîne un gonflement réflexe de la muqueuse nasale, des difficultés respiratoires. C'est une réaction totalement inoffensive du corps..

Cependant, un nez qui coule n'est pas toujours inoffensif. Elle peut être le résultat d'une infection: grippe, rougeole, scarlatine, diphtérie, gonorrhée. Dans ce cas, nous avons affaire à une rhinite infectieuse aiguë, qui est traitée dans le cadre de la maladie sous-jacente.

Le plus souvent, pendant la saison froide, elle est causée par l'un ou l'autre virus et est une manifestation d'ARVI ou de grippe. Traitez-le dans ce cas ou ne le traitez pas?

Les avis des experts diffèrent. On sait qu'il n'y a pas de traitements efficaces contre la grippe et les infections virales respiratoires aiguës, et il ne reste donc au patient que la paix et la boisson chaude, ainsi que le paracétamol, si la température élevée est difficile à tolérer.

Sur cette base, la plupart des experts étrangers suggèrent une tactique attentiste. Cependant, si les symptômes d'un nez qui coule deviennent extrêmement désagréables, le nez coule constamment, il est bloqué, la respiration est difficile, le médecin peut recommander une solution saline ou un spray nasal et des gouttes qui contractent les vaisseaux sanguins et permettent pendant un certain temps de soulager l'enflure et les fuites de mucus..

  • Il est important de se rappeler, cependant, que l'utilisation à long terme de médicaments vasoconstricteurs (xylométazaline, naphazoline et autres) peut entraîner le développement d'une rhinite vasomotrice (les détails sont ci-dessous), de sorte qu'ils ne peuvent être instillés plus de 7 à 10 jours, puis il est préférable de les remplacer par des médicaments astringents (Collargol, Protargol), et si la membrane muqueuse est sèche, irriguez-la avec des solutions contenant de l'eau de mer.
  • Dans les sources russes, ainsi que des publicités pour divers produits pharmaceutiques, vous pouvez trouver des conseils pour traiter un rhume avec des remèdes maison..
  • Il existe de nombreuses recettes: goutte à goutte de jus de betterave mélangé avec du miel, ou un mélange de jus d'ail et de carotte, graisser l'oreille et les voies nasales avec du jus d'oignon pressé, boire une décoction de romarin sauvage avec de l'huile végétale.
  • Personne n'a étudié l'efficacité de ces thérapies, mais avec une tendance aux réactions allergiques, ce type de remède peut compliquer l'évolution de la maladie..

Certains experts recommandent l'inhalation et la physiothérapie: irradiation UV, UHF, diathermie au niveau du nez. Il existe des contre-indications à ces procédures, elles doivent donc être prescrites avec prudence..

L'attitude des spécialistes vis-à-vis des plâtres à la moutarde et des banques est ambiguë. De nombreux médecins de notre pays continuent de les recommander comme thérapies à domicile utiles, mais à l'étranger, ils sont traités plutôt négativement..

Aux États-Unis, par exemple, les banques sont interdites. Les experts américains estiment qu'ils contribuent à la propagation de l'infection dans le corps: sous leur influence, les micro-organismes des bronches pénètrent dans les poumons, où une inflammation peut se développer..

Que faire si l'écoulement nasal persiste alors que les autres symptômes d'une infection virale sont déjà passés?

Il est nécessaire de consulter un médecin ORL afin d'éviter, si possible, la rhinite chronique et les complications graves ultérieures, la sinusite et la sinusite.

La sinusite est une inflammation de la muqueuse des sinus paranasaux. Les sinus sont des voies respiratoires dans les os du crâne qui communiquent avec la cavité nasale. Les principaux symptômes sont une lourdeur dans la région paranasale ou frontale, des douleurs avec mouvements brusques de la tête, un écoulement nasal épais, de la fièvre.

Le plus souvent, la sinusite affecte les enfants âgés de 3 à 15 ans, tandis que l'image suivante est observée: le nez qui coule est presque passé et après quelques jours, la température augmente à nouveau et un écoulement épais du nez apparaît.

Le type de sinusite le plus courant est la sinusite, une inflammation du sinus paranasal maxillaire (maxillaire). L'un des principaux symptômes de la sinusite est une douleur à la traction qui survient lorsque le tronc est incliné vers l'avant. La confirmation du diagnostic est faite sur la base d'une radiographie

Le traitement de la sinusite comprend un drainage des sinus et des antibiotiques, sauf si la maladie est causée par une infection virale. Les antibiotiques n'aideront pas à la sinusite causée par la rhinite allergique.

La rhinite allergique est également appelée rhume des foins. Il s'agit d'une inflammation de la muqueuse nasale causée par divers allergènes. Comme une rhinite infectieuse, elle se manifeste par un gonflement et une congestion nasale, du mucus, des démangeaisons. La rhinite allergique se caractérise par des éternuements répétés et répétés.

Pour certaines personnes, c'est saisonnier, exacerbant au printemps et en été pendant les périodes de floraison de diverses plantes, d'autres ne laissent pas le nez qui coule toute l'année.

Avec la rhinite allergique, les antihistaminiques sont principalement prescrits. De plus, des sprays spéciaux (par exemple, Nazaval) peuvent aider, créant un film protecteur sur la muqueuse nasale et empêchant le contact avec l'allergène. Dans les cas graves de la maladie, des médicaments hormonaux doivent être utilisés - corticostéroïdes intranasaux.

Malheureusement, les médicaments n’aident pas toujours les allergies. Dans ce cas, vous devriez consulter un allergologue sur l'utilisation de l'immunothérapie allergénique spécifique (SIT). La thérapie consiste en l'introduction de doses progressivement croissantes de l'allergène pour développer la résistance corporelle du patient à celui-ci.

Si vous souffrez de rhinite allergique, il est important que vous sachiez que la prévention est primordiale pour prévenir les crises. Vous réduirez le risque d'attaque si vous resserrez l'ouverture de la fenêtre avec de la gaze ou une maille fine, installez un filtre de fenêtre, qui vous permettra de ventiler l'appartement, empêchant le pollen végétal, la poussière et les substances nocives d'y pénétrer.

Ne séchez pas votre linge à l'extérieur ou sur un balcon ouvert, car les allergènes peuvent y adhérer. Faites un nettoyage humide de l'appartement tous les jours. Un filtre de sol sera utile, de préférence avec un élément en carbone. Pendant les mois les plus chauds, il est conseillé de porter un chapeau à larges bords pour réduire la quantité de pollen tombant sur le visage.

Un autre type de rhinite est la rhinite vasomotrice. Dans cette maladie, les vaisseaux de la muqueuse nasale se dilatent vers l'irritant et provoquent un gonflement. L'irritant peut être l'air froid, une forte odeur, de la vapeur.

Le mécanisme de ce phénomène n'est pas entièrement compris et la cause reste souvent inconnue, bien que dans certains cas, la rhinite vasomotrice puisse être une conséquence d'une rhinite infectieuse ou allergique..

Des crises de coryza avec rhinite vasomotrice peuvent survenir sans raison apparente: congestion nasale, éternuements fréquents, écoulement nasal aqueux abondant et parfois larmoiement. La maladie peut être compliquée par une rhinite infectieuse et provoquer une sinusite ou une sinusite, auquel cas l'écoulement aqueux devient jaune ou vert..

La respiration étant altérée par la rhinite vasomotrice, le patient développe une carence en oxygène, entraînant une fatigue accrue, une faiblesse et parfois même des troubles de la mémoire et des maux de tête, une perte d'appétit, une insomnie..

Dans les cas graves, la rhinite vasomotrice peut entraîner une détérioration de l'état des poumons, l'accumulation d'un excès de liquide dans ceux-ci et, dans certains cas, de l'asthme.

Ils commencent à traiter la maladie avec des médicaments, mais les médicaments contre la rhinite vasomotrice sont souvent inefficaces. De bons résultats peuvent être obtenus de la thérapie photodynamique, à l'aide de laquelle la membrane muqueuse est irriguée avec des particules minérales, et de l'organothérapie, qui permet d'améliorer le flux lymphatique et de normaliser l'immunité locale..

Dans les cas particulièrement difficiles, avec un épaississement de la membrane muqueuse des parties inférieures des cornets, une intervention chirurgicale est nécessaire. La correction muqueuse peut être effectuée à l'aide d'un laser.

Ainsi, un nez qui coule peut être soit relativement inoffensif, soit être le symptôme de l'une ou l'autre maladie désagréable..

Voici quelques signes avant-coureurs:

  1. le nez qui coule dure plus de 10 jours;
  2. les symptômes du nez qui coule disparaissent puis reviennent de façon inattendue
  3. vous avez une forte fièvre;
  4. mucus nasal de lumière jaune vif ou verte, écoulement accompagné de douleur dans les sinus paranasaux;
  5. écoulement prolongé de mucus clair ou sanglant après une blessure à la tête.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat