loader

Principal

Scarlatine

D'où vient la morve du nez?

Qu'est-ce qu'un nez qui coule, tout le monde le sait de sa propre expérience. Mais d'où vient la morve, en principe, et pourquoi sont-elles nécessaires? D'accord, si la personne a clairement attrapé un rhume ou une sorte d'infection respiratoire. Mais souvent, il commence à couler du nez comme ça, sans raison apparente et sérieuse. De plus, la morve elle-même est capable de changer de couleur et de consistance, même au cours de la même maladie. De quoi cela dépend-il?

Le contenu de l'article

Qu'est-ce que la morve

Commençons par le fait qu'il n'existe tout simplement pas de terme tel que «morve» en médecine. Ce qu'on appelle dans le langage courant écoulement muqueux du nez, qui chez une personne en bonne santé n'hydrate que les parois des voies nasales et du nasopharynx. Normalement, ils ne se déversent pas. Un nez qui coule n'apparaît que lorsque les muqueuses sont irritées par quelque chose et commencent à sécréter plus de sécrétions.

Il est possible de décrire en termes généraux comment se forme la morve et dans quel but, comme suit. Les parois de la membrane muqueuse chez l'homme sont composées de cellules sécrétant constamment du mucus, dont la composition varie en fonction de l'état du corps. Sa base: eau, sel, protéines, glucides et cellules protectrices spéciales. Au besoin, le nombre de ces cellules augmente et leurs proportions changent. Il est régulé par les systèmes hormonal et immunitaire.

Protection morveuse

C'est donc de là que provient la morve du nez - elle est produite par le corps lui-même, parfois en plus grande quantité que d'habitude. En fait, ils remplissent une fonction protectrice, étant une barrière fiable protégeant les voies respiratoires supérieures contre:

  • hypothermie sévère - la morve ralentit également légèrement le passage de l'air à travers les voies nasales et se réchauffe davantage;
  • dessèchement - l'écoulement hydrate non seulement les voies nasales, mais également le nasopharynx et la paroi arrière du larynx;
  • pénétration de particules de poussière et de débris - dans un environnement visqueux, elles collent aux parois du nez ou s'accumulent en petits morceaux;
  • pénétration de petits insectes - se trouvant dans le nez, ils se noient simplement dans la morve, comme une mouche dans un sirop, puis sortent en nettoyant le nez;
  • microorganismes pathogènes - le mucus d'une personne en bonne santé avec un système immunitaire fort contient des cellules qui peuvent détruire jusqu'à 90% des bactéries qui pénètrent dans le nez.

De plus, la morve fait partie d'un mécanisme de défense aussi important que les éternuements. Les éternuements sont un nettoyage aigu et réflexif des voies respiratoires d'un irritant piégé en eux..

Un fait intéressant est qu'en éternuant, la morve vole jusqu'à une distance de 5 m, avec une vitesse initiale pouvant atteindre 160 km / h. Et avec eux, tous les "invités" indésirables s'envolent du nez.

Causes du rhume

Lorsque des écoulements muqueux s'écoulent constamment du nez ou s'accumulent dans les voies nasales, les bloquant et rendant la respiration difficile, on peut parler d'un nez qui coule. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles un nez qui coule apparaît et elles peuvent toutes être divisées en trois grands groupes. Elles sont:

  • allergique - dans lequel une irritation des muqueuses se produit sous l'influence d'un allergène;
  • non infectieux - le plus souvent des stimuli mécaniques, ainsi qu'une humidité, une température ou une composition de l'air inappropriées;
  • infectieux - avec eux, un nez qui coule abondamment est causé par le système immunitaire qui est devenu plus actif pour combattre l'infection.

Comprenant d'où vient la morve, pourquoi nous en avons, connaissant leur nature possible, il est facile de deviner qu'un nez qui coule ne peut être complètement guéri que si sa cause est précisément déterminée. Sinon, l'effet de tout traitement sera à court terme..

Un nez qui coule n'est pas une maladie, mais seulement un symptôme. Un indicateur que quelque chose ne va pas avec le corps. L'apparition et l'odeur des sécrétions muqueuses peuvent partiellement résoudre cette énigme..

Morve colorée

La couleur et la consistance de la morve à un médecin expérimenté peuvent indiquer assez précisément la cause et même le type de maladie. Mais ce n'est pas la base d'un diagnostic définitif. Dans la plupart des cas, il faudra plusieurs tests de laboratoire supplémentaires pour choisir le seul correct parmi les différentes options. Cependant, connaissant certaines des caractéristiques de la morve, vous pouvez considérablement accélérer le diagnostic..

La morve liquide et transparente est le plus souvent de nature allergique. De cette manière, le corps essaie de neutraliser l'allergène et de le faire ressortir. Le corps réagit également à la pénétration d'un corps étranger, de la poussière ou d'une infection. Par conséquent, vous devez ici faire attention aux symptômes qui l'accompagnent. La morve liquide de nature allergique peut être guérie en utilisant des antihistaminiques.

La morve visqueuse transparente apparaît avec un rhume, lorsqu'il n'y a pas d'infection et que le corps a souffert d'hypothermie ordinaire. Elle est souvent compensée par une température corporelle élevée, dans laquelle les muqueuses du nez et du nasopharynx se dessèchent rapidement. Cela peut causer de la douleur et des fissures. Pour éviter ces phénomènes désagréables, un mucus plus épais apparaît dans le nez. Il n'est pas nécessaire de traiter spécialement cette morve, et si elles sont trop abondantes, les médicaments vasoconstricteurs aideront à arrêter l'écoulement nasal.

La morve épaisse jaune signale que les cellules qui combattent les virus se sont activées. Cela signifie qu'il y a une infection dans le corps. Si le système immunitaire n'y fait pas face, il se propage davantage et peut provoquer des maladies telles que la sinusite, la sinusite, la sinusite frontale, la bronchite, la pneumonie. Conclusion - il est temps que le corps commence à traiter activement.

Morve orange - indique presque toujours qu'une personne a une sinusite aiguë. Dans les sinus maxillaires, le mucus s'accumule, qui est un cocktail d'organismes pathogènes et de cellules immunitaires humaines mortes. S'il ne sort pas, du pus se forme. Cette morve doit être traitée avec des antibiotiques puissants ou pompée en pratiquant une ponction de la paroi des sinus maxillaires.

La morve verte ou jaune-verte est un indicateur à cent pour cent qu'un nez qui coule est de nature bactérienne. Dans le corps humain, il existe des cellules spéciales, les neutrophiles, qui sont envoyées pour lutter contre les bactéries pathogènes. Après la mort, ils se décomposent, donnant à la morve une teinte verte.

Plus la couleur est intense, plus la maladie est avancée. Il est très probable qu'il ne sera pas possible de guérir un tel nez qui coule sans antibiotiques..

La morve brune est un symptôme plutôt alarmant. Cela indique que les sécrétions muqueuses contiennent du sang coagulé. Et comprendre pourquoi elle se présente là-bas peut parfois être vital. L'une des raisons peut être une forte augmentation de la pression intracrânienne ou artérielle, en raison de laquelle de petits vaisseaux sanguins éclatent.

En outre, le sang dans la morve peut indiquer une fragilité capillaire, des troubles de la coagulation et d'autres problèmes dans le corps. Si la morve brune d'une ou deux narines apparaît régulièrement, il vaut la peine de subir un examen diagnostique.

La prévention

Comprendre d'où il vient et ce que signifie un nez qui coule, il est plus facile de trouver un moyen de le gérer plus rapidement. Personne ne pourra se débarrasser de lui une fois pour toutes. Et cela n'en vaut pas la peine - comme nous l'avons déjà découvert, la morve nous est utile. Mais vous pouvez empêcher son apparition en observant des mesures simples:

  • la pièce dans laquelle vous êtes constamment, et plus encore vous dormez, doit être bien aérée, et l'air doit être humidifié;
  • le nettoyage humide dans l'appartement doit être effectué au moins 2 fois par semaine, et s'il y a un enfant et / ou des animaux domestiques - tous les jours;
  • les poils d'animaux doivent être régulièrement entretenus, coupés, nettoyés et peignés;
  • la poussière s'accumule dans les tapis et les meubles rembourrés, ce qui avec le temps peut provoquer des allergies, par conséquent, ils doivent être soigneusement nettoyés au moins 2 fois par an;
  • l'exercice régulier améliore la circulation sanguine, aère les poumons, nettoie les voies respiratoires supérieures, les exercices d'aérobie sont particulièrement utiles: course à pied, vélo, etc.
  • il est préférable de choisir des vêtements et des chaussures à partir de matériaux naturels, pas de couleurs trop agressives (ils peuvent contenir de nombreux colorants allergènes nocifs);
  • il est très important pendant la saison froide d'éviter l'hypothermie, en particulier de la tête; à des températures inférieures à zéro et à une humidité de l'air élevée, il est impératif de porter un chapeau;
  • pendant la période de maladies de masse avec infections respiratoires aiguës, il est conseillé de ne pas visiter les endroits bondés et, si nécessaire, de se couvrir le visage avec un foulard ou un masque;
  • un nez qui coule chronique peut être dû à une irritation constante des voies respiratoires supérieures avec la fumée de tabac, ce qui est important pour les fumeurs actifs et passifs.

Pour le bon fonctionnement du système immunitaire, il est très important d'avoir une bonne nutrition avec des aliments riches en vitamines et oligo-éléments. A une époque où il est difficile d'apporter une quantité suffisante de fruits et légumes frais dans l'alimentation, leur manque doit être compensé par la prise de préparations multivitaminées..

Si vous doutez encore que votre système immunitaire puisse faire face à des infections particulièrement activées pendant la période automne-hiver, vous pouvez boire des immunomodulateurs. Et avant de sortir, créez une barrière protectrice supplémentaire en lubrifiant les voies nasales avec une pommade oxolinique.

Une excellente prévention du rhume est l'utilisation d'huiles essentielles. Certains d'entre eux (eucalyptus, genévrier, pin, sapin) ont un puissant effet antibactérien. Pendant une demi-heure de combustion, une lampe aromatique conventionnelle peut éliminer jusqu'à 80% des agents pathogènes dans la pièce et en même temps dans les voies respiratoires supérieures d'une personne.

La morve va constamment et ne passe pas

De nombreuses personnes atteintes de rhinite chronique considèrent que la production excessive de mucus est normale. Une opinion erronée est de croire que les fonctions protectrices du corps fonctionnent de cette manière, et ce sont les processus naturels de nettoyage de la muqueuse nasale. Normalement, la sécrétion de sécrétions muqueuses dans le nez empêche vraiment l'infection de pénétrer dans le corps, mais en même temps, la personne ne devrait pas avoir de problèmes respiratoires. Une production excessive de mucus, une morve persistante chez un adulte ou un enfant indiquent des processus pathologiques se produisant dans le corps humain.

Le contenu de l'article

Causes de l'écoulement nasal persistant

L'écoulement nasal persistant prolongé (si la morve ne passe pas pendant un mois ou plus) indique des maladies chroniques chez l'homme.

Parmi les facteurs qui provoquent de telles maladies, les plus courants sont:

  • réactions allergiques;
  • déformations congénitales et post-traumatiques de la cloison nasale;
  • inflammation infectieuse chronique de la muqueuse nasale;
  • inflammation chronique des sinus paranasaux;
  • maladies inflammatoires chroniques du larynx supérieur;
  • rhinite vasomotrice;
  • rhinite médicamenteuse;
  • la présence d'un objet étranger dans la cavité nasale;
  • polypose de la muqueuse nasale;
  • abus de certaines drogues;
  • la présence de mauvaises habitudes (alcoolisme et tabagisme).

Diagnostic de la maladie

Pour diagnostiquer la cause exacte de l'apparition d'une rhinite chronique en laboratoire, les examens suivants sont effectués:

  • examen avec un endoscope (rhinoscopie);
  • Radiographie des sinus;
  • tomodensitométrie;
  • test sanguin;
  • Analyse d'urine;
  • culture bactériologique de mucus;
  • tests d'allergie;
  • histologie tissulaire.

Des conclusions approximatives sur la nature de la maladie peuvent également être tirées en fonction de ses symptômes:

  • pour les maladies infectieuses, la couleur verte des écoulements nasaux est caractéristique;
  • avec des réactions allergiques, l'exacerbation de la maladie se produit en fonction de la saison (au printemps ou en été - plus souvent, en hiver ou en automne - moins souvent);
  • la courbure de la cloison nasale est souvent visible à l'œil nu;
  • un mal de gorge, une rougeur et une toux indiquent un processus inflammatoire dans la gorge;
  • si un nez qui coule se produit dans les 10 à 15 minutes après l'application de gouttes nasales, la raison en est la rhinite médicamenteuse;
  • une absence totale de réaction aux gouttes vasoconstricteurs est observée avec les polypes de la muqueuse nasale.

Il est impossible de poser un diagnostic précis à la maison, vous devez être examiné par un médecin.

Rhinite allergique

La présence d'une hypersensibilité à certaines substances est confirmée par la réalisation de tests de scarification, au cours desquels une petite quantité d'une solution contenant un allergène est appliquée sur une zone prétraitée de la peau du patient..

Chez les personnes présentant une hypersensibilité au médicament, une hyperémie (inflammation et rougeur de la peau) survient au site de prélèvement.

La présence d'une maladie allergique est mise en évidence par la nature de ses manifestations cliniques, la saisonnalité de la maladie. Si le patient a constamment de la morve au printemps-été, cela est dû à la grande quantité d'aéroallergènes dans l'air (pollen, spores fongiques et moisissures). La rhinite allergique s'accompagne des symptômes suivants:

  • morve constante;
  • éternuements et toux;
  • Conjonctivite allergique;
  • urticaire;
  • crises d'asthme.

Les patients doivent éviter tout contact avec des allergènes, aux premiers symptômes d'une telle réaction immunitaire pathologique, utiliser des antihistaminiques. Il est recommandé d'observer des mesures préventives: changer de vêtements après avoir été à l'extérieur, effectuer un nettoyage humide régulier dans la maison, prendre une douche au moins deux fois par jour, etc..

La cause de la rhinite chronique, la morve persistante dans le nez peuvent être des déformations de la cloison nasale. Ils ne sont pas toujours le résultat d'un traumatisme ou d'une intervention chirurgicale; l'anomalie est souvent congénitale. Moins fréquemment, la courbure se produit lorsque l'enfant grandit et se développe, lorsque le taux de croissance des os du crâne est en retard par rapport au taux de croissance du cartilage nasal.

Plus de la moitié des personnes ont une asymétrie prononcée dans la structure de la cloison nasale.

Malheureusement, si le gonflement de la membrane muqueuse est causé par la courbure de la cloison nasale, la cause ne peut être éliminée que par chirurgie..

La rhinite chronique se développe souvent dans le contexte d'un rhume non traité. L'infection peut être causée par des virus, des bactéries. Une complication peut se développer en raison d'un traitement inapproprié. Cette raison de morve persistante est particulièrement fréquente chez les enfants, qui peuvent normalement contracter des maladies respiratoires jusqu'à six fois par an..

La rhinite infectieuse peut également apparaître en raison de l'immunité réduite d'une personne. C'est pourquoi, pour éliminer la maladie, il est très important de renforcer le système immunitaire: alimentation saine, sport, marche au grand air.

Maladies des sinus paranasaux

Cette raison s'applique plus souvent aux cas où la morve ne passe pas chez un adulte ou un adolescent, car chez les très jeunes enfants (jusqu'à six ans), les sinus paranasaux ne sont pas encore suffisamment développés. Ces maladies comprennent:

  • inflammation des sinus maxillaires;
  • inflammation des sinus frontaux;
  • inflammation du sinus sphénoïde;
  • inflammation des sinus ethmoïdes.

Habituellement, la maladie est traitée à domicile, l'hospitalisation est indiquée sous des formes particulièrement sévères. En plus du traitement médicamenteux, il est recommandé d'effectuer des procédures physiothérapeutiques: rinçage, inhalation, lavage. Les patients atteints de telles maladies respiratoires sont favorablement affectés par l'air marin..

Gorge irritée

Lorsque la morve ne disparaît pas dans l'enfance, l'inflammation du larynx est une cause fréquente:

  • angine;
  • inflammation des végétations adénoïdes;
  • inflammation de la muqueuse pharyngée;
  • inflammation du larynx, etc..

Ces maladies sont également traitées à domicile. Des anti-inflammatoires sont prescrits au patient, des procédures physiothérapeutiques sont recommandées: tube-quartz, électrophorèse, drainage sous vide, etc..

Dans le contexte d'un déséquilibre hormonal, qui peut être observé chez les adolescents, les femmes pendant la ménopause, une rhinite vasomotrice se développe.

Sa particularité est que la congestion nasale, ressentie dans une narine, peut bouger, selon le côté sur lequel la personne se trouve..

Dans ce cas, la morve n'est pas soufflée. Une telle rhinite est particulièrement caractéristique des femmes enceintes. Il ne nécessite aucun traitement particulier, les symptômes disparaissent dès que le fond hormonal se stabilise.

Parfois, la morve ne disparaît pas en raison de l'abus de certaines drogues. Ceux-ci incluent des gouttes vasoconstricteurs, avec une utilisation excessive desquelles cet effet secondaire se produit. Pour éliminer un symptôme désagréable, vous devrez arrêter d'utiliser des gouttes..

Un objet étranger bloquant le flux d'air normal est une cause très fréquente de rhinite chronique chez les enfants. Il est souvent confondu avec une manifestation de rhume. Un objet étranger devient la cause d'une inflammation chronique et la source du foyer d'infection.

Pour le supprimer, vous devez demander l'aide d'un médecin. à la maison, il y a un risque d'enfoncer l'objet encore plus profondément dans le nez.

Toute formation kystique de la muqueuse nasale peut entraîner une altération de la circulation de l'air, ce qui affecte la santé de tout le corps, le travail de tous les systèmes organiques. Les symptômes comprennent des rhumes et des ronflements fréquents. Les polypes sont enlevés chirurgicalement.

Les méthodes non chirurgicales, y compris l'utilisation de pommades, l'inhalation, l'assainissement à l'ozone et aux ultraviolets, ne sont recommandées que pour les formes plus bénignes de la maladie.

Un effet secondaire de certains médicaments est un nez qui coule. Parmi ces médicaments figurent les pilules hormonales, des médicaments qui corrigent la pression artérielle. Pour éviter l'apparition de ce problème, il est nécessaire d'abandonner l'automédication, de prendre des médicaments uniquement selon les directives d'un médecin et selon les instructions.

Un nez qui coule après avoir bu de l'alcool peut indiquer une réaction allergique à certains ingrédients: houblon, malt, alcool éthylique. Selon les dernières recherches scientifiques, une consommation excessive d'alcool augmente le risque de développer une forme chronique du rhume..

Prévention de la rhinite chronique

Pour réduire les risques de maladies respiratoires chroniques, vous devez être attentif à votre état de santé - dès les premiers symptômes de toute maladie, consultez un médecin. Le traitement doit toujours être effectué par un médecin, des médicaments mal sélectionnés et leurs dosages peuvent entraîner de graves complications.

Pour réduire les risques d'apparition de maladies infectieuses, il est nécessaire de renforcer le travail du système immunitaire, de tempérer. Pour ce faire, vous devez faire du sport, équilibrer votre alimentation et être plus souvent au grand air..

Il est conseillé aux personnes sujettes aux maladies du système respiratoire de faire régulièrement des exercices de respiration, de respirer de l'air marin.

Les personnes allergiques doivent éviter tout contact avec d'éventuels allergènes: plantes, animaux, etc..

Il est nécessaire de suivre les règles d'hygiène personnelle, de garder la maison propre.

Il est très important de renoncer aux mauvaises habitudes (boire de l'alcool, fumer), qui ont un effet néfaste sur le travail de tout le corps.

Qu'est-ce que la morve et d'où vient-elle?

Le rhume est considéré comme une maladie courante diagnostiquée chez des personnes d'âges et de sexes différents. Un signe caractéristique d'une telle pathologie est un nez qui coule, c'est-à-dire un nez bouché et de la morve..

Avec différents types de maladies, une personne produit du mucus d'une certaine couleur et consistance, vous devez donc savoir d'où vient la morve. Le fait est que telle ou telle nuance de mucus peut indiquer divers types de processus inflammatoires se produisant dans la cavité nasale..

Qu'est-ce que la morve?

La morve est du mucus suintant du nez.

La morve est produite par un grand nombre de glandes spéciales, localisées dans l'épaisseur de la membrane muqueuse. Une personne en bonne santé produit jusqu'à 500 ml de mucus chaque jour. Ces sécrétions sécrétoires contiennent des protéines, de l'eau, des sels, des cellules épithéliales et des acides nucléiques. La présence d'une substance telle que la mucine dans le mucus le rend visqueux et, si nécessaire, vous permet d'augmenter son volume jusqu'au volume requis.

Un tel liquide se trouve constamment dans les voies nasales et en son absence, vous devez absolument demander l'avis d'un spécialiste. Le but principal des écoulements nasaux est considéré comme une fonction protectrice, c'est-à-dire qu'ils protègent les voies nasales des effets de divers stimuli externes, du dessèchement et des dommages.

De plus, la fonction protectrice du secret réside dans le fait qu'il protège le nasopharynx de la pénétration de bactéries et de virus..

Cependant, dans certains cas, les écoulements deviennent trop abondants, ils ont une odeur spécifique et parfois du pus. Une telle condition pathologique indique qu'une sorte de maladie a commencé dans le corps humain et qu'elle nécessite un traitement obligatoire..

Lorsqu'une infection pénètre dans la cavité nasale, il y a une expansion des vaisseaux sanguins et le résultat est la formation d'un œdème. Les glandes sécrétant du mucus réagissent à une telle infection en augmentant leur activité, par conséquent, chez une personne malade, une quantité accrue de sécrétion commence à être produite.

En fait, la production de mucus est effectuée à la fois dans les parties externes visibles de la cavité nasale ainsi que dans les sinus paranasaux. Dans le cas où, pour une raison quelconque, la stagnation de la morve se produit, cela crée un environnement favorable au développement de la sinusite.

Causes de l'apparition de la morve

Un nez qui coule peut être à la fois physiologique et pathologique.

De nombreux patients associent un nez qui coule au rhume, car dans la plupart des cas, il se produit avec une hypothermie sévère. Cependant, il existe d'autres facteurs qui peuvent provoquer la formation d'une quantité accrue de sécrétion dans la cavité nasale. Il est important, tout d'abord, d'identifier la cause de l'apparition de la morve, ce qui vous permettra de choisir le traitement correct et efficace.

Le plus souvent, la rhinite n'est pas une pathologie indépendante, mais une maladie secondaire qui commence son développement dans le contexte d'autres troubles plus dangereux.

La cause de la rhinite chez les enfants et les adultes peut être:

  • hypothermie sévère
  • réaction allergique
  • lésions de la muqueuse nasale de complexité variable
  • la présence d'objets étrangers dans le nez
  • maladie virale
  • diminution des fonctions de protection du corps

L'étude des symptômes caractéristiques permet au spécialiste d'évaluer le stade de la maladie et de prescrire le traitement approprié. Dans le cas où un nez qui coule est la conséquence des autres, une thérapie complexe est généralement prescrite. Pour chaque patient, une méthode de traitement individuelle est sélectionnée en tenant compte de la raison qui a provoqué l'apparition de la morve.

Quelles morve sont considérées comme dangereuses?

Les bactéries, virus et allergènes peuvent causer de la morve.

La couleur de la morve peut être différente et indiquer un certain processus pathologique qui se produit dans les sinus paranasaux et le nasopharynx.

La rhinite peut être une manifestation d'une réaction allergique, ainsi que l'apparition de pathologies chroniques. Chez les enfants et les adultes, la couleur de la morve peut être blanche, transparente, jaune, verte ou brune..

Ce que la couleur de la morve peut "dire":

  • En l'absence de processus inflammatoire dans la cavité nasale, l'écoulement a généralement une couleur transparente et une consistance moyenne. De plus, ils sont présents en petites quantités et ne causent aucune gêne à une personne. Dans le même temps, la morve transparente peut être associée à une réaction allergique au tout début du développement d'une maladie virale. Avec de telles pathologies, le mucus transparent est produit en grande quantité et a une consistance différente, c'est-à-dire que la morve est liquide et ressemble à de l'eau.
  • La morve jaune ou jaune-brun indique qu'un processus purulent se déroule dans la cavité nasale. Le plus souvent, une telle morve apparaît avec une maladie telle que la sinusite. Le mucus blanc est considéré comme la principale manifestation du stade initial du processus inflammatoire qui se produit dans les sinus paranasaux. En outre, un écoulement nasal blanc peut également apparaître avec une pathologie de la cavité buccale telle que la candidose..
  • Un écoulement vert ou jaune-vert indique un fort processus inflammatoire se déroulant activement dans le nasopharynx. Après l'apparition du pus dans le mucus, la morve peut devenir brune. Souvent, du mucus vert est sécrété par les voies nasales si le processus inflammatoire se produit dans les voies respiratoires inférieures. Pas si souvent, la morve verte peut signaler des pathologies assez graves et dangereuses, par exemple, la pneumonie et la bronchite..
  • Un signal dangereux est l'apparition d'un nez qui coule brun chez un adulte ou un enfant. Cette couleur de morve indique qu'une inflammation grave progresse dans la cavité nasale, qui s'accompagne de la formation de pus. L'écoulement brun est considéré comme l'un des symptômes de la sinusite, qui survient sous forme aiguë et chronique. Si une morve brune du nez apparaît, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible, car le risque de développer une laryngite ou une pharyngite aiguës est trop élevé.

Traitement médical

Les médicaments pour le rhume sont prescrits par le médecin en fonction de la cause et de l'âge

Il est nécessaire de commencer le traitement de la rhinite immédiatement lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, à savoir une congestion nasale, des éternuements et des écoulements abondants. À la maison, vous pouvez faire un bain de pieds à la moutarde, cependant, un tel traitement n'est autorisé que si le patient n'a pas de température. Si vous avez de la fièvre, un bain de moutarde peut provoquer une augmentation encore plus importante de la température corporelle..

Un bon effet dans la lutte contre le rhume est donné par des inhalations, qu'il est recommandé de réaliser avec un nébuliseur. Cette procédure peut être effectuée à base d'eau minérale ou de solution saline. À l'aide d'inhalations, il est possible d'hydrater la muqueuse nasale et d'éliminer l'œdème tissulaire, et lors de l'utilisation de médicaments, il est possible de se débarrasser des micro-organismes et bactéries pathogènes.

Il est recommandé de traiter la rhinite en se lavant le nez avec de l'eau salée ou un spray spécial à base de sel marin.

Grâce au lavage, il est possible de libérer la membrane muqueuse des bactéries accumulées et d'accélérer ainsi la récupération. Les gouttes du rhume, qui peuvent être achetées dans n'importe quelle pharmacie, sont particulièrement populaires dans le traitement du rhume chez les enfants et les adultes. Avec l'aide de tels médicaments, il est possible de faciliter considérablement la vie du patient et de permettre au nez de respirer en peu de temps..

Dans le même temps, ces gouttes ont des contre-indications à leur utilisation.Par conséquent, avant de les utiliser, vous devez absolument lire les instructions. Il est interdit d'utiliser de tels médicaments pendant une longue période, car cela peut créer une dépendance et provoquer une rhinite allergique..

Vous pouvez en savoir plus sur ce qu'est un nez qui coule dans la vidéo:

D'où et pourquoi vient la morve du nez?

La morve est du mucus nasal (sécrétion muconasale, dans une conversation, simplifiée - morve), qui est sécrétée dans le nez. En cas de rhume, d'allergies ou lorsque le nez est froid (gelé), la production de mucus augmente. Un nez qui coule est une réaction protectrice du corps. La morve résultante dans le nez protège le système respiratoire des influences extérieures néfastes. Avec un nez qui coule, l'air froid et les bactéries pathogènes n'entrent pas dans les poumons, car la morve qui en résulte crée un obstacle pour l'agent pathogène.

D'où vient la morve du nez?

L'écoulement nasal est le résultat du travail de la muqueuse rétinienne. La taille et le volume des sécrétions dépendent de la protéine mucine, qui, interagissant avec l'humidité, peut augmenter de volume de plus de 500 fois. Un corps sain produit 50 à 100 millilitres de mucus par jour. Comment se forme la morve si une personne pleure? Les larmes, constituées d'eau, pénètrent dans la cavité nasale et interagissent avec la protéine mucine. Comme il y a beaucoup de larmes, elles ne s'attardent pas dans la cavité nasale et peuvent couler assez abondamment..

De quoi sont faits la morve

Les composants du mucus sont complexes et variés. Leur présence dans le mucus dépend de l'état de la personne et des conditions extérieures..

Le mucus a une fonction protectrice, il contient donc des protéines responsables de l'immunité locale.

  • lysozyme - détruit les cellules bactériennes;
  • mucine - une protéine responsable de la viscosité de la morve.
  • l'interféron est une protéine qui déclenche le mécanisme des systèmes de défense antiviraux dans le corps;
  • lactoferrine - activation de la réponse immunitaire des cellules du corps.

La composition chimique de la morve ressemble à ceci:

  • eau - environ 95%;
  • protéines - 1% à 3%. En cas de maladie, le nombre augmente, le nombre est jugé en fonction de l'état du patient;
  • graisses et acides nucléiques - 1%;
  • sels, enzymes, etc. - 1%.

Très souvent, les neutrophiles se retrouvent dans la composition des sécrétions. Ils pénètrent dans le mucus lorsque les bactéries dans le nez augmentent. Les neutrophiles sont les défenseurs de la cavité nasale. Ils détruisent les ennemis et meurent eux-mêmes, émettant de la peinture verte. Cela est dû à la couleur du mucus.

En cas d'hypersensibilité, des éosinophiles apparaissent dans le mucus. Leur présence est déterminée par une simple analyse. Les éosinophiles signalent l'origine allergique de la maladie.

Si les capillaires sont endommagés, les érythrocytes pénètrent dans le mucus. Ils sont de couleur rouge et peignent en rouge, orange ou marron. Dans un corps sain, ils sont absents du mucus..

Si le sang coule du nez, cela n'a rien à voir avec la muqueuse nasale. Le sang coule lorsque les vaisseaux sanguins sont endommagés.

Causes de la morve

Le mucus agit différemment dans chaque cas. Si un nez qui coule est allergique, l'écoulement sera de nature à court terme. Ils éliminent la substance irritante du nez et se terminent dès que le contact avec l'allergène est perdu.

Avec un rhume, les propriétés bactéricides des protéines du mucus sont au premier plan. La muqueuse nasale devient un site de croissance explosive de bactéries et de virus. La protéine incluse dans la composition a des propriétés bactéricides et peut détruire des bactéries nocives. Mais ses propriétés bénéfiques sont extrêmement de courte durée, c'est pourquoi il y a tant de sécrétions pendant la maladie. Les déchets de protéines sont éliminés et remplacés par des protéines fraîches pour lutter contre l'infection.

La protéine mucine a une viscosité élevée en raison de sa structure complexe. Les molécules de mucine capturent mécaniquement les substances étrangères dans la cavité nasale, qui pénètrent à partir de l'environnement extérieur. Après quoi la substance visqueuse est éliminée.

En cas de lésion physique de la membrane muqueuse, le mucus referme la plaie, évitant l'infection du corps jusqu'à sa guérison et favorisant une régénération accélérée. Un tel nez qui coule n'est pas lié à un rhume..

Augmentation de la formation de morve

Si la norme de 50 à 100 ml de formation de morve par jour est dépassée, le corps est considéré comme malade. Le chiffre peut aller jusqu'à 2 litres par jour. La plupart du mucus est utilisé pour humidifier le flux d'air entrant dans les poumons, le reste assure la destruction et l'élimination des particules étrangères.

Pendant la maladie, la morve coulera abondamment et d'un facteur physique favorable, elle se transforme en un facteur dangereux pour la santé. Les bactéries et virus pathogènes détruisent les cellules épithéliales, raison pour laquelle leur nombre est considérablement réduit. Sous l'influence de substances nocives, la protéine mucine modifie ses propriétés et rend la décharge plus visqueuse.

Il est difficile pour les restes de cellules épithéliales de déplacer le mucus visqueux avec un nez qui coule et le mucus stagne dans le nez, formant un bouchon dans lequel les agents pathogènes se développent avec succès. Pour les micro-organismes, un tel bouchon est les meilleures conditions de reproduction. Il contient de grandes quantités d'eau et de nutriments, ce qui contribue à leur reproduction active.

Conclusion

Pour résumer, l'écoulement de morve, un nez qui coule n'est pas une maladie. La morve du nez est un indicateur de la santé du corps dans son ensemble. C'est pourquoi, avec un nez qui coule qui s'intensifie, le corps signale que tout ne va pas bien avec lui, il a besoin d'aide.

Pourquoi la morve se forme avec un rhume ou un cri?

Avec l'arrivée du temps humide d'automne, de nombreuses personnes ressentent une gêne due à l'apparition de morve. Cet écoulement nasal n'est pas seulement inconfortable, mais peut entraîner d'autres symptômes et complications si rien n'est fait. Pour éviter cela, vous devez avoir une idée de l'origine de la morve, de la nature de cette substance liquide..

Qu'est-ce que la morve

Les glandes de la muqueuse nasale sécrètent presque constamment un secret, et pas seulement lorsque la maladie se développe. Environ 0,5 litre de sécrétions se forment par jour, mais une personne n'y prête pas attention, elles tombent dans la gorge et sont simplement avalées avec la salive. Le mucus nasal a de nombreuses fonctions importantes:

  • Couvre la membrane muqueuse et empêche les microorganismes pathogènes de pénétrer dans les vaisseaux sanguins.
  • Ne permet pas à la muqueuse nasopharyngée de se dessécher en raison d'une humidité constante.
  • Protège contre les micro-dommages. Si une plaie apparaît dans la cavité nasale, elle la remplit, formant un film protecteur et empêche les bactéries de pénétrer dans le sang.
  • La membrane muqueuse sert de sorte de piège à poussière.
  • En raison du grand nombre de capillaires sanguins, les masses d'air sont réchauffées, ce qui est particulièrement important pendant les saisons froides et humides.

Le travail normal du système respiratoire est impossible sans la libération d'une substance liquide. En respirant par le nez, une énorme quantité de bactéries pénètre dans la membrane muqueuse, mais la mucine qu'elle contient les détruit. La décharge inoffensive pénètre ensuite dans le tractus gastro-intestinal, où elle est finalement rendue inoffensive par l'acide chlorhydrique. Après la pénétration d'agents pathogènes, le corps réagit immédiatement, donc la morve coule en cas de rhume.

Processus de formation de morve

Une fois que l'infection a pénétré dans le corps, le mécanisme de formation de mucus consiste à dilater la lumière des vaisseaux sanguins et à faire pénétrer la partie liquide du sang dans l'espace tissulaire. C'est ainsi que le gonflement apparaît qui interfère avec la respiration nasale..

Les cellules glandulaires de la muqueuse nasale commencent à réagir et à augmenter leur activité en sécrétant plus de mucus. Ce mécanisme de défense vise à éliminer les micro-organismes de la cavité nasale. Le même objectif est poursuivi par des éternuements fréquents lors d'un rhume..

Le but de la substance émise s'explique également par la composition de la morve. Ils contiennent: 95% d'eau, 3% de mucine, 1-2% de sels, l'enzyme lysozyme. C'est la mucine qui donne de la viscosité, lors d'un nez qui coule, sa production augmente et elle est capable d'absorber de grandes quantités d'humidité, de sorte que le mucus du nez devient épais. Le lysozyme a un effet bactéricide, ce qui assure la mort des micro-organismes dans le nez, les sels donnent aux sécrétions un goût salé.

La décharge s'accumule non seulement dans la cavité nasale, mais également dans les sinus. Si, au cours du développement de l'œdème, un obstacle apparaît pour leur excrétion, la reproduction en masse des bactéries crée d'excellentes conditions pour le développement de la sinusite ou de la sinusite frontale..

Pourquoi la morve se forme

La réaction normale du corps à l'invasion d'agents étrangers est la production de grandes quantités de mucus nasal. Mais qu'est-ce qui peut provoquer une morve de sel en excès? Il peut y avoir plusieurs facteurs provoquants:

  • Hypothermie ou infection dans le corps.
  • Allergie accompagnée d'écoulement nasal qui coule.
  • Lésion de la muqueuse nasale. La formation de mucus est un lubrifiant naturel, donc la morve est nécessaire pour accélérer le processus de guérison.

Quand une personne pleure, la morve coule parce que la glande lacrymale est reliée à la cavité nasale par le canal. Les larmes n'ont tout simplement pas le temps de couler des yeux, et une partie coule dans le nez, donc quand nous pleurons, le liquide s'écoule des voies nasales..

Le mucus dans le nez offre une protection contre les bactéries et les virus, l'écoulement est une réaction normale et vous ne devez pas commencer le traitement tout de suite pour ne pas compromettre la défense. La mucine, neutralisant les agents pathogènes, perd sa capacité à détruire les bactéries, elle est donc excrétée par le nez et une nouvelle partie se forme. Il est clair que si la membrane muqueuse a été attaquée par des bactéries et des virus, un renouvellement fréquent des sécrétions protectrices est nécessaire.

Un écoulement nasal constant est souvent observé chez les enfants lorsqu'ils commencent la maternelle ou l'école. C'est ainsi que la membrane muqueuse réagit à une rencontre avec de nouveaux microorganismes. Habituellement, une telle rhinite ne nécessite pas de traitement et disparaît rapidement d'elle-même dès que le corps s'adapte à de nouvelles conditions..

Raisons de changer la couleur de la morve

Si une personne est en bonne santé, le mucus sécrété par le nez est transparent et mince. S'il y a un changement de couleur et de densité, alors on peut juger que les changements pathologiques commencent, nécessitant une attention et des mesures.

La couleur du mucus peut en dire long sur les causes de la rhinite..

Si l'écoulement s'écoule dans un courant du nez et est complètement transparent, on peut soupçonner qu'ils ont été provoqués par des virus véhiculés par le sang à travers le corps ou par une allergie à quelque chose. Lorsque les allergènes se déposent sur la membrane muqueuse, la synthèse d'histamine augmente dans le corps, ce qui déclenche une chaîne de réactions cycliques: les vaisseaux sanguins se dilatent, un gonflement apparaît et la production de mucus augmente. C'est ainsi que le corps essaie de se débarrasser de l'allergène..

La morve blanche se forme avec le développement de la sinusite ou des végétations adénoïdes et des polypes dans le nez. Les cellules mortes et une grande quantité de protéines donnent une couleur blanche aux sécrétions.

Si un écoulement jaune apparaît, il est urgent de consulter un médecin. Un tel symptôme peut être un signal du début du développement d'un processus purulent dans les sinus. Mais un tel mucus peut également être observé au stade de la récupération en éliminant les agents pathogènes morts.

La morve verte est le signe d'une infection bactérienne, le traitement nécessite donc des antibiotiques. L'écoulement de morve brune indique un mélange de sang dans le mucus. Cela peut être observé avec des néoplasmes dans le nez, une infection fongique.

Pour un spécialiste, la couleur de la décharge aide à poser le bon diagnostic, sur la base duquel la thérapie est sélectionnée.

Est-il possible d'avaler du mucus

Normalement, cela se produit presque constamment. Une personne ne remarque même pas comment le mucus qui en résulte s'écoule à l'arrière du pharynx puis pénètre dans l'estomac. Il ne porte aucun mal au corps..

Mais lorsqu'une pathologie infectieuse se développe, la décharge devient verte ou jaune, indiquant des impuretés de pus, des bactéries pathogènes, il est alors conseillé de ne pas avaler le mucus, mais de souffler le mucus. Seulement cela doit être fait correctement, alternativement à partir de chaque narine, en couvrant la seconde.

Tout dans le corps humain est interconnecté. Ce mécanisme biologique qui fonctionne bien sait comment agir pour se protéger de l'attaque des virus et des bactéries. Ne pas saisir immédiatement les gouttes lorsque la morve apparaît. Cette réaction défensive n'est pas dangereuse pour la santé, c'est seulement un signal que le corps est exposé à des invités indésirables..

7 erreurs qui gardent le nez qui coule

Vous pouvez contracter une rhinite chronique même si vous vous mouchez mal..

Ils disent que si un nez qui coule est traité, il disparaît en une semaine, et s'il n'est pas traité, puis en sept jours. C'est généralement le cas. Mais parfois, même malgré le traitement, la morve est retardée d'une semaine, deux, trois... Et c'est déjà une rhinite chronique.

C'est pourquoi ça arrive.

1. Vous avez choisi les mauvais médicaments

Un nez qui coule semble si banal que vous voulez juste vous soigner vous-même. Reniflant, vous venez à la pharmacie et demandez au pharmacien: "Donnez-moi des gouttes de morve." Et vous obtenez un médicament, peut-être populaire et efficace, mais qui ne vous convient pas spécifiquement.

Le fait est qu'un nez qui coule peut avoir de nombreuses causes de nez qui coule, en plus du rhume. Par exemple:

  • allergies: de la saison populaire au froid;
  • air excessivement sec et poussiéreux dans la pièce où vous passez la majeure partie de la journée;
  • changements hormonaux dans le corps: grossesse, ménopause, développement du diabète, etc.
  • même un petit objet accidentellement pris dans les voies nasales...

Chacune de ces raisons nécessite un schéma thérapeutique différent. Et ces médicaments qui aideront avec l'un seront catégoriquement inefficaces ou même aggraveront les symptômes avec l'autre. Ainsi, les gouttes vasoconstricteurs ne vous soulageront pas d'un écoulement nasal causé par un objet étranger dans le nez..

Que faire

Afin de ne pas faire d'erreur et de ne pas couler dans le nez ce qui ne convient pas à votre situation et ne peut pas l'améliorer, n'achetez que les médicaments qu'un thérapeute ou ORL vous prescrira.

Si vous utilisez déjà un médicament, annulez-le et discutez des alternatives possibles avec le même médecin..

2. Vous abusez des vasoconstricteurs

Les gouttes et les sprays vasoconstricteurs aident vraiment à arrêter un nez qui coule rapidement. Mais les instructions pour la plupart d'entre eux ne sont pas en vain écrites: "N'utilisez pas plus de 3-5 jours." En continuant à les enterrer au-delà de la période convenue, vous courez le risque de gagner la soi-disant rhinite médicamenteuse Pouvez-vous abuser du spray nasal?.

Les vasoconstricteurs, comme leur nom l'indique, réduisent la lumière des vaisseaux sanguins du nez. Pour cette raison, l'œdème de la membrane muqueuse est éliminé, ce qui entraîne une congestion. Cela semble inspirant, mais hélas, il y a deux moments désagréables ici..

Les vaisseaux, tout d'abord, s'habituent au médicament et cessent d'y répondre. Et deuxièmement, ils perdent l'habitude de se réduire d'eux-mêmes - ils ont besoin de médicaments. Mais ils n'y réagissent plus. Il en résulte une sorte de cercle vicieux: le nez ne peut plus se débarrasser de la congestion par lui-même, et les médicaments vasoconstricteurs n'aident plus.

Toujours en essayant de respirer librement, vous augmentez la dose du médicament. Et pendant un certain temps, cela fonctionne vraiment, mais tout se répète. La dose doit être augmentée encore et encore, et à la fin vous ne pouvez plus vivre sans le flacon convoité, et le nez qui coule se transforme en un compagnon constant.

Que faire

Accédez à la tradition dès que possible et résolvez le problème en étroite collaboration. Très probablement, vous devrez arrêter le médicament et tolérer la congestion nasale jusqu'à ce que les vaisseaux se rétablissent..

3. Vous enterrez du jus d'oignon et d'autres remèdes populaires dans votre nez

Les oignons sont parfaits pour soulager les symptômes de la congestion nasale. Des experts interrogés par la célèbre ressource médicale WebMD recommandent même d'utiliser les traitements à domicile pour bébés dans les pièces où les bébés dorment avec le rhume. Par exemple, coupez les oignons frais juteux en rondelles, mettez-les dans une assiette et placez-les à la tête du berceau. Le soufre contenu dans les oignons aidera à normaliser le drainage du mucus, afin que le bébé puisse respirer librement..

Tout va bien, sauf une chose: on parle d'inhaler l'odeur des oignons, mais en aucun cas de gouttes d'oignon dans le nez! La membrane muqueuse du nasopharynx est très sensible. Le jus d'oignon piquant peut l'endommager ou le dessécher, privant le corps de sa défense naturelle contre les infections. Et cela signifie que la maladie va s'éterniser.

La même chose s'applique à d'autres recettes folkloriques comme les gouttes de citron, la solution de savon à lessive, etc. En les utilisant, vous faites un pas confiant vers la rhinite chronique..

Que faire

Annulez les gouttes d'oignon et commencez à restaurer la muqueuse endommagée. Ceci est mieux fait sous la direction du savoir..

Le plus souvent, la restauration de la membrane muqueuse signifie uniquement son humidification: assurez-vous que l'air est humide et rincez-vous le nez avec des solutions salines plusieurs fois par jour. Vous pouvez les acheter à la pharmacie ou les préparer vous-même: ajoutez ¹⁄₄ cuillère à café de sel et de soda dans un verre d'eau tiède.

4. Vous dormez et travaillez dans une pièce à faible humidité de l'air

Pour que le nez (et tout le corps dans son ensemble) fonctionne normalement, l'humidité de l'air dans un appartement ou un bureau doit être de 40 à 60%. Cependant, il arrive que l'air soit sec. Le plus souvent, cela se produit en hiver en raison de fenêtres fermées et d'appareils de chauffage fonctionnels. Ensuite, l'humidité tombe à 15-20%.

Dans de telles conditions, la muqueuse nasale s'assèche. Gérez l'air intérieur sec cet hiver, devient plus mince. Et le corps attrape plus facilement les infections (vous ne sortez pas du rhume avec la rhinite comme l'un des symptômes clés), ou commence un processus de production accrue de morve pour compenser le manque d'humidité avec une fuite du nez.

Que faire

Commencez à humidifier l'air intérieur. Achetez un appareil spécial ou fabriquez-en un vous-même.

Si ce n'est pas votre option, hydratez régulièrement vos voies nasales avec des solutions salines. Comment les faire, lisez dans le paragraphe précédent..

5. Vous avez le nez qui coule

Un nez qui coule n'est pas une condition pour laquelle vous pouvez prendre un congé de maladie. Mais si elle s'accompagne d'un rhume et d'une détérioration générale du bien-être, c'est hautement souhaitable Quels remèdes maison peuvent aider avec un nez qui coule? réduire l'activité.

L'option idéale est de passer quelques jours à la maison, sous une couverture chaude, appuyé sur des boissons chaudes. Dans ce cas, toutes les forces du corps viseront à lutter contre l'infection et, avec le froid, vous vous débarrasserez de la rhinite..

Si vous rêvez simplement de relaxation, la lutte peut s'éterniser et un nez qui coule peut devenir chronique..

Que faire

Permettez-vous de vous reposer en permettant au système immunitaire de faire face à la maladie.

6. Vous avez des polypes ou d'autres complications dont vous n'êtes pas encore au courant

Parfois, un gonflement des tissus du nez devient habituel. Cela se produit, par exemple, chez ceux qui souffrent d'allergies saisonnières ou qui ont un rhume aux pieds depuis de nombreuses années. Les zones enflées de la membrane muqueuse augmentent progressivement. Ainsi, des excroissances apparaissent dans le nasopharynx - polypes Polypes nasaux.

Bien que les polypes soient petits, ils ne se font pas sentir. Mais d'année en année, ils se développent et à un moment donné, ils commencent à retenir du mucus dans les voies nasales. C'est ainsi que les symptômes de congestion nasale et d'écoulement nasal qui ne disparaissent pas..

D'autres complications peuvent également provoquer une rhinite chronique. Par exemple, une inflammation des sinus paranasaux ou des blessures antérieures qui déforment les voies nasales.

Que faire

Tout nez qui coule qui dure plus de 5 à 7 jours doit être montré à un médecin. Le spécialiste vous proposera un schéma de traitement qui vous convient. Le schéma peut inclure la physiothérapie, les médicaments et même la chirurgie (s'il s'avère que la cause de la congestion nasale est de gros polypes ou, par exemple, une courbure de la cloison nasale).

7. Vous vous mouchez mal

Se nettoyer le nez régulièrement est une étape importante dans le traitement d'un rhume. Mais cela est souvent négligé. Quelqu'un est gêné de se moucher et applique délicatement un mouchoir sur son nez. Quelqu'un, au contraire, se mouche trop activement - de sorte que le mucus s'échappe presque des oreilles.

Les deux options sont mauvaises. Dans le premier cas, vous accumulez de la morve à l'intérieur du nasopharynx, créant un environnement idéal pour la multiplication des bactéries. Dans le second, vous courez le risque de conduire du mucus dans les sinus maxillaires, ce qui est lourd de sinusite.

Que faire

Se moucher régulièrement et correctement Quelle est la meilleure façon de se moucher en cas de maladie?... Comme ça:

  • Prenez une profonde inspiration par la bouche..
  • Appuyez sur une narine avec votre doigt.
  • Expirez brusquement par la narine libre..
  • Maintenant, appuyez sur la partie nettoyée du nez avec vos doigts et répétez les mêmes manipulations pour la deuxième narine..

Mouchez-vous au besoin, mais au moins plusieurs fois par jour. Cela empêchera le mucus de s'accumuler dans le nez et vous évitera des complications..

Causes de l'apparition de la morve chez les adultes et les enfants

N'importe qui au moins une fois dans sa vie a été confronté à une maladie. Le type de maladie le plus courant est le rhume, vous devez donc connaître tous les détails associés à cette forme de maladie..

Beaucoup de gens ont remarqué qu'il y a toujours une décharge spéciale du nez. Cela peut sembler être le premier signe d'un rhume ou d'une rhinite, comme l'appellent les médecins. Ces sécrétions muqueuses ne sont pas toujours agréables et posent de nombreux problèmes. Les sécrétions doivent être soigneusement examinées, car elles peuvent souvent signaler l'apparition d'une sorte de dysfonctionnement dans le corps..

Causes de décharge

Afin de savoir d'où vient la morve du nez, vous devez d'abord déterminer de quoi il s'agit et en quoi elle consiste. L'écoulement apparaît en raison du travail de diverses glandes situées dans la cavité nasale. La composition, la quantité et la couleur de la décharge pour chaque personne sont sensiblement différentes. Il s'agit d'une fonction nécessaire et protectrice, qui comprend:

  • destruction des bactéries et microbes pathogènes,
  • régulation de la température requise dans la cavité nasale,
  • collecte de toutes les substances inutiles et nocives (poussière, saleté, petits débris),
  • maintenir un niveau d'humidité suffisant,
  • désinfection.

Le mucus sécrété se compose de divers éléments bénéfiques:

La composition d'un tel secret comprend une autre substance importante (la mucine), qui rend ces sécrétions épaisses. Toutes les cellules saines sécrètent environ 100 ml de cette substance par jour, ce qui permet d'éviter un écoulement nasal abondant. Et si, pour une raison quelconque, le niveau de mucus et de sécrétion diminue, des sensations désagréables et une sécheresse se produisent. Les surfaces muqueuses du nez ne sont pas suffisamment hydratées, ce qui entraîne de telles sensations désagréables.

Comment apparaît le mucus

La sécrétion ou, comme les gens appellent la morve, surviennent pour diverses raisons. Les gens souffrent de ces sensations après que le nez est exposé à la pénétration de germes ou de substances qui provoquent une réaction allergique. En réponse à la pénétration de bactéries, la personne développe une réponse immunitaire qui favorise la sécrétion abondante d'un liquide épais vert.

Ce n'est pas la seule raison pour laquelle il coule du nez, ces facteurs comprennent,

  • pénétrer dans la cavité nasale d'un liquide salé,
  • nez froid et qui coule,
  • pénétration d'allergènes,
  • virus et bactéries.

Le rhume est un facteur significatif et important dans l'apparition d'une telle sécrétion. Cela semble dû au fait que les microbes pathogènes commencent à se multiplier et à affecter la cavité nasale, et le corps n'a d'autre choix que de produire la quantité nécessaire de mucus pour détruire ces microbes..

Le composant actif dans la cavité nasale commence à augmenter de volume, ce qui conduit au nettoyage des éléments étrangers de la cavité.

La décharge qui en résulte empêche l'infection de pénétrer dans le système respiratoire. Un fait intéressant est que la cause est également des larmes, qui pénètrent dans le nez et conduisent à l'expansion de la substance..

L'allergie favorise l'activation de cette mucine, qui est conçue pour protéger la muqueuse nasale. Cela est dû au fait que la décharge apparaît sous forme de morve chez une personne exposée à un allergène externe. Cette substance contient des composants antibactériens spéciaux qui aident à tuer les virus et les germes..

Autres causes de mucus, en particulier chez les enfants:

  • prendre divers médicaments,
  • vaccinations,
  • corps étranger pénétrant dans les sinus.

Maintenant, il est clair comment la morve se forme.

Explications de l'apparition de mucus

Le corps humain est constitué de cellules qui fonctionnent activement, connectent et mettent en mouvement les organes. La provenance du mucus deviendra claire si l'on considère le fonctionnement de ces cellules..

Les cellules sont constamment en train de sécréter un secret spécial. Ils changent intensément en fonction de l'état de tout l'organisme. Tous ces processus sont coordonnés par les systèmes immunitaire et hormonal. À la question de savoir d'où vient la morve, vous pouvez donner une réponse sans ambiguïté: le corps produit indépendamment ces sécrétions afin de protéger les organes vitaux contre les infections et les dommages causés par divers virus..

Le secret se forme après une réaction protectrice comme les éternuements, si le corps est frappé par un nez qui coule.

Pourquoi la morve coule du nez - cette question est posée non seulement par les enfants, mais aussi par les adultes, elle ne se pose que lorsque le système immunitaire commence à résister aux bactéries et commence à sécréter intensément du mucus.

La raison est claire, la substance active, lorsqu'elle produit des anticorps, perd très rapidement ses propriétés positives, et après la défaite des bactéries, elle nécessite une sortie immédiate de la cavité nasale. La quantité de ce secret qui semble protéger le corps peut varier dans différents groupes de personnes, car les caractéristiques et les caractéristiques individuelles de chacun sont très importantes.

Ce que la couleur de la décharge indique

La couleur de l'écoulement nasal peut en dire long, par exemple:

  • s'il y a un secret transparent, alors, très probablement, il est apparu pendant le refroidissement,
  • le jaune apparaît lorsqu'une infection est entrée dans la cavité nasale,
  • le mucus vert signalera l'apparition et le développement d'une maladie telle que la rhinite.

Lorsque des écoulements jaunes et verts apparaissent, ne retardez pas la visite chez le médecin.

Il vaut la peine d'être calme sur le fait que le liquide nasal est assez commun et normal pour le corps. C'est vital et important, et c'est aussi un signe et un signal pour faire attention à la décharge et consulter un médecin.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat