loader

Principal

Consultant

Que faire si un enfant éternue - comment prévenir un rhume

Les éternuements sont la capacité d'éliminer toutes les particules étrangères des voies respiratoires. Mais souvent, ce mécanisme de défense est un symptôme d'infection. Avec un éternuement, l'infection commence à se propager, passant d'une personne malade à une personne en bonne santé. Les mères d'enfants se méfient particulièrement des éternuements. Dès que l'enfant commence à éternuer fréquemment, il y a des soupçons de rhume, qui doivent être guéris le plus tôt possible sans entraîner de conséquences difficiles. Avant de bourrer un enfant de drogues, vous devez savoir s'il s'agit vraiment d'une infection..

Pourquoi la rhinite apparaît-elle

La rhinite de l'enfance est dangereuse pour ses conséquences incontrôlables. Si l'inflammation de la membrane muqueuse est ignorée, le bébé peut développer une otite moyenne, une sinusite ou une sinusite frontale. Il est beaucoup plus difficile de guérir de telles maladies, il est donc important de se débarrasser des sécrétions muqueuses même aux premiers stades de la maladie..

Si l'enfant a de la morve et éternue sans fièvre, une infection est entrée dans le corps du bébé. Vous pouvez vous en débarrasser avec des lavages et des gouttes vasoconstricteurs. Mais vous ne pouvez pas appliquer le traitement vous-même, car il est important de connaître exactement la cause profonde de la maladie.

Si les éternuements sont accompagnés de rhinite, il est nécessaire de vérifier l'état de la membrane muqueuse. N'oubliez pas que les éternuements ne sont qu'un réflexe et non une maladie indépendante. Avec son aide, le corps élimine les infections causant des maladies ou les petites particules, dégageant les voies respiratoires supérieures.

Les sécrétions muqueuses ont également des fonctions protectrices. En petites quantités, ils hydratent la membrane muqueuse et empêchent l'infection de pénétrer. Si l'écoulement devient plus visqueux et abondant, il est nécessaire de subir un examen urgent, car un tel symptôme symbolise l'apparition de la maladie.

La chronisation de deux processus peut se produire pour les raisons suivantes:

  • hypothermie;
  • exposition à des courants froids en raison d'un climatiseur ou d'un courant d'air;
  • la formation d'une réaction allergique au pollen, à la poussière, aux poils d'animaux, aux produits chimiques ménagers;
  • maladie respiratoire aiguë qui provoque des démangeaisons et des brûlures;
  • conditions de vie défavorables;
  • air excessivement sec;
  • dysfonctionnement de la membrane muqueuse;
  • caractéristiques physiologiques ou adaptation du corps.

Parfois, il n'y a aucune raison de paniquer. Par exemple, si un bébé éternue après l'allaitement, vous ne devriez pas avoir peur. C'est ainsi que le corps réagit à une succion intense. Cependant, il est impossible d'identifier la cause par vous-même, alors ne risquez pas la santé du bébé.

Stimulation externe

Les jeunes enfants peuvent réagir fortement à tout stimulus externe. Le bébé commence souvent à éternuer parce que maman a utilisé du parfum. En outre, tous les cosmétiques qui ont un parfum peuvent provoquer une réaction similaire..

Si papa a récemment fumé et a ensuite pris le bébé dans ses bras, il peut aussi commencer à éternuer. Tout cela est une réaction défensive aux stimuli externes. Souvent, dans ce cas, une séparation abondante du mucus du nez commence..

Traitement nécessaire

Si vous ne savez pas quoi faire, si un enfant éternue et a de la morve, allez à l'hôpital. Pour traiter un bébé, il est important de connaître exactement la cause profonde de la maladie, ainsi que de déterminer les symptômes de la maladie et les facteurs connexes. Un parent sans formation médicale ne pourra pas identifier seul le tableau clinique complet.

Faites attention à la liste de ce qu'il faut traiter si un enfant éternue et morve:

  1. Compte tenu de la nature virale de la maladie, le bébé se voit prescrire des médicaments antiviraux - interféron, Viferon, Grippferon, Ingaron, Derinat. Ils détruiront le foyer de l'inflammation et réduiront les symptômes aigus de la maladie..
  2. En cas de lésions bactériennes, le bébé a besoin d'antibiotiques systémiques, ainsi que de préparations topiques.
  3. En cas de rhinite allergique et d'éternuements, le bébé se voit prescrire des antihistaminiques - Erius, Zirtek, Cetrin, Diazolin, Claritin, Tavegil, Suprastin et autres. Ils réduiront le gonflement des tissus et amélioreront la respiration nasale. Cependant, les pilules ne peuvent que réduire la gravité des symptômes, mais le traitement sera inefficace jusqu'à ce que vous identifiiez le type d'agent pathogène et l'éliminiez..
  4. Lors du traitement de très jeunes enfants, il est nécessaire de se rincer le nez, mais en raison des très petites voies nasales, des gouttes d'Otrivin ou d'Aqualor doivent être instillées dans le nez. De plus, vous pouvez préparer des solutions salines ou utiliser des décoctions de plantes médicinales. Ils réduisent non seulement l'inflammation, mais hydratent également la membrane muqueuse..
  5. Si l'enfant n'allaite pas, laver la cavité nasale avec des médicaments tels que Aqualor, Dolphin, No-Sol, Humer, Aqua Maris.
  6. Pour libérer les voies respiratoires, on prescrit au patient des agents vasoconstricteurs nasaux Otrivin, Sanorin, Nafzitin, Nazivin, Vibrcil.
  7. En cas de lésion infectieuse du corps, l'enfant doit être inhalé. Utilisez des huiles aromatiques comme ingrédient, mais avant utilisation, assurez-vous qu'il n'y a pas de réaction allergique chez le bébé à la composition du médicament. En plus des huiles aromatiques, vous pouvez utiliser des fleurs de camomille, du millepertuis ou d'églantier, des feuilles de laurier ou des racines de framboise. Vous devez respirer à deux pas plus de dix minutes trois fois par jour.

La thermothérapie, ainsi que l'échauffement des jambes, ont un bon effet. Dans le premier cas, les médecins conseillent de réchauffer les sinus, mais uniquement si l'enfant n'a pas de température. Vous pouvez utiliser des œufs chauds bouillis ou des lotions salées comme ingrédient. Pour réchauffer les pieds, ajoutez une petite quantité de feuilles de bouleau ou de calendula au bain.

L'avis d'un pédiatre

Selon le célèbre médecin pour enfants Komarovsky, si un enfant éternue souvent, mais qu'il n'y a pas de morve, il est nécessaire de faire de la prévention. Pour ce faire, le médecin conseille de bien laver le salon et d'humidifier l'air à soixante pour cent. En outre, Komarovsky conseille de ventiler la pièce au moins cinq fois par jour et de donner à l'enfant une grande quantité d'eau propre..

Si ces méthodes n'ont pas aidé et que l'enfant est tombé malade, Komarovsky conseille de consulter un médecin dès que possible. Il est impossible de donner des médicaments à ce moment, car vous pouvez nuire à la santé du bébé.

Lors de la prescription de médicaments, assurez-vous que l'enfant ne reçoit pas d'antibiotiques au stade initial. Komarovsky rappelle qu'il n'y a tout simplement pas besoin d'une antibiothérapie aux premiers stades de la maladie. Mais si le bébé commence à souffrir d'une forte fièvre et d'un écoulement de couleur verte ou jaune, les antibiotiques agissent comme un traitement nécessaire..

Rappelles toi! Une couleur non naturelle de morve signale une infection bactérienne des voies respiratoires. Il est impossible de se débarrasser d'une telle maladie sans antibiotiques, car le corps de l'enfant est encore très faible.

Komarovsky attire l'attention sur le fait que les éternuements et l'écoulement nasal doivent disparaître cinq jours après le début du traitement. Si l'inflammation ne disparaît pas et que le bien-être de l'enfant s'aggrave, passez de toute urgence un examen détaillé.

Si le développement de la maladie n'est pas arrêté, l'enfant peut développer une otite moyenne, une bronchite, un asthme bronchique ou une sinusite..

Après un rétablissement complet, Komarovsky conseille de disposer de plus de temps pour marcher avec l'enfant et de créer des conditions favorables au niveau du ménage. Éliminez tous les allergènes et autres agents infectieux possibles. Assurez-vous que votre enfant boit beaucoup de liquides et fait de l'exercice.

Les éternuements sont un signe possible d'une maladie respiratoire naissante. Ses autres symptômes sont la toux, la morve abondante, la détérioration de l'état général, les sautes d'humeur, l'hyperthermie (parfois il n'y a pas de fièvre). Habituellement, l'IRA est précédée soit d'un contact de l'enfant avec une personne malade, soit d'une hypothermie.

Même dans le cas d'une simple maladie respiratoire aiguë, le bébé doit être traité sous la surveillance d'un médecin. Avec une infection virale, il suffit de boire beaucoup d'eau, de normaliser l'air de la pièce et de prendre des antipyrétiques. Si l'agent causal de la maladie est une bactérie, le schéma thérapeutique est plus complexe et n'est déterminé que par un médecin.

Causes des éternuements et de la morve chez les enfants

Parmi les raisons qui provoquent des éternuements chez un enfant, les principales sont:

  • le processus de nettoyage des sinus nasopharyngés, en particulier pour les nouveau-nés. Une grande quantité de mucus s'accumule dans le nasopharynx, ce qui met du temps à sortir spontanément du corps;
  • la trompe d'Eustache n'a pas terminé sa formation. Les éternuements s'expliquent par le fait qu'en mangeant, le nouveau-né ressent un léger chatouillement dans la cavité nasale et provoque des éternuements par réflexe;
  • si un éternuement est observé chez un enfant après le moment du réveil, il est très probable qu'il soit provoqué par une réaction allergique. La raison de sa manifestation peut être: la pénétration de pollen, de poils d'animaux, de poussière, d'odeurs piquantes, d'éthers d'agrumes, de fortes sautes de température de l'air dans les sinus nasaux;
  • si des éternuements sont observés pendant que le bébé dort, il est fort probable que la raison en soit une humidité trop faible dans sa chambre;
  • si le bébé regarde une lumière vive;
  • maladie du froid.

Que faire et comment aider

Pour éviter que le bébé éternue souvent, vous avez besoin de:

  1. aérer régulièrement sa chambre - idéalement le matin et le soir avant de se coucher;
  2. effectuer quotidiennement un nettoyage humide;
  3. installer des appareils pour mesurer l'humidité et la température dans la pièce - un hygromètre et un thermomètre;
  4. acheter un humidificateur, surtout si le bébé est né pendant la période automne-hiver. Il n'est pas recommandé d'utiliser un aquarium, des fleurs d'intérieur qui aiment l'humidité ou une serviette humide sur un radiateur pour humidifier, simplement parce que ces méthodes sont complètement inefficaces en elles-mêmes;
  5. acheter uniquement des vêtements en tissus naturels sans insertions synthétiques;
  6. rincez le bec avec une solution saline ou de l'eau de mer si nécessaire. Retirez les croûtes avec des cotons-tiges spéciaux avec un bouchon;

  • ne vous laissez pas emporter par les aspirateurs nasaux, car ils dessèchent la membrane muqueuse du nez et provoquent le développement de diverses affections;
  • sélectionner les cosmétiques et les produits chimiques ménagers autorisés pour les nouveau-nés;
  • ne pas essayer de contenir les éternuements en fermant les narines, empêchant la sortie des irritants.
  • Mémorisez les règles, enregistrez-vous un article sur le mur, et abonnez-vous également au blog! C'était Lena Zhabinskaya, bye-bye!

    Les éternuements peuvent être accompagnés de divers symptômes.

    Avant de «sonner l'alarme» et d'aller voir votre médecin, vous devez faire attention aux symptômes qui l'accompagnent, à l'exception des éternuements. Les signes décrits ci-dessous vous aideront à déterminer ce qui arrive à votre enfant et, en conséquence, à déterminer les mesures à prendre pour éliminer les éternuements:

    1. Nez qui coule. Si le bébé, en plus d'éternuer, a de la morve qui coule du nez, alors qu'il n'a pas de couleur, c'est-à-dire transparent, cela indique un rhume.
    2. Démangeaison. La présence de démangeaisons est principalement observée au niveau des yeux. L'enfant de cela se grattera souvent les yeux. De plus, il y a une augmentation de la déchirure et de la rougeur de la protéine. Cela indique une allergie à une source. En outre, un signe caractéristique qu'un enfant a une réaction allergique est la congestion nasale. Cependant, aucune décharge n'est observée..
    3. Toux. Une telle manifestation parle d'un rhume en développement dans le corps de l'enfant. En plus de la toux, la température corporelle peut augmenter. Le phénomène nécessite un examen spécialisé et la nomination de médicaments appropriés pour la guérison.

    En ce qui concerne les plus jeunes enfants, les signes indiquant la présence d'un rhume sont les suivants:

    • la température corporelle augmente;
    • il y a un nez qui coule et un écoulement des sinus;
    • il est difficile pour l'enfant de respirer;
    • les bébés en train de se nourrir deviennent agités et il leur est très difficile de prendre de la nourriture;
    • le processus de sommeil est perturbé, le nouveau-né se réveille souvent;
    • l'état général de l'enfant est lent et maussade.

    Caractéristiques physiologiques

    Les enfants dans les premiers mois de la vie grognent souvent en raison des particularités du développement du système respiratoire. La période d'adaptation après la respiration intra-utérine chez le nouveau-né s'accompagne de l'apparition d'une réponse immunitaire. Le mucus s'accumule dans les voies nasales pour protéger le bébé de l'infection. L'accumulation de débris dans les voies nasales et les croûtes de mucus séché provoquent la congestion et les éternuements. Ce phénomène est appelé «rhinite physiologique» et est considéré par les pédiatres comme la norme..

    Parfois, la cause de sons suspects lors de la respiration d'un nourrisson est une déformation physiologique de la cloison nasale. À un âge précoce, elle est élastique et mobile. Pendant l'inspiration et l'expiration, le septum est déplacé, provoquant des grognements. Ce n'est pas dangereux, c'est lié au développement de l'enfant qui grandit. À un âge plus avancé, tout est normalisé.

    Traitement du rhume

    Les options de traitement dépendent des symptômes qui apparaissent. S'il y a le moindre doute sur la gravité de la maladie de l'enfant, alors un besoin urgent de consulter un médecin:

    1. La règle principale pour une récupération rapide est le respect du repos au lit, tout en facilitant le régime et en y ajoutant une grande quantité de liquide chaud.
    2. Si les éternuements s'accompagnent d'une augmentation de la température jusqu'à un seuil supérieur à 38 degrés, il utilise des médicaments antipyrétiques, par exemple Nurofen, Cefecon, Efferalgan, Paracetamol et Ibuprofen.
    3. Pour éliminer la congestion nasale, une procédure de lavage des sinus est effectuée. Pour cela, AquaMaris est bien adapté. Nazol, Nesopin sont assez efficaces.
    4. Dans le cas où le rhume ne peut pas être traité et que la condition s'aggrave, vous devez utiliser Amoxiclav, Supraks, Zinnat, Sumamed, Flexid, qui sont des antibiotiques..

    Une méthode distincte pour débarrasser un enfant des éternuements causés par un rhume est l'utilisation de la médecine traditionnelle. Les plus efficaces et éprouvés comprennent:

    1. Citron. Le produit est caractérisé par une teneur élevée en vitamine C.Il est capable de soulager efficacement les premières manifestations symptomatiques d'un rhume et d'éliminer les mucosités du corps. Le citron peut être ajouté à n'importe quelle boisson ou consommé sous forme de limonade.
    2. Gingembre. En raison du fait que la racine de gingembre améliore les processus de transpiration, le corps du bébé commence à mieux faire face aux symptômes d'un rhume. Une augmentation de l'immunité du bébé est due aux propriétés antibiotiques du gingembre. Il peut être utilisé en pré-cuisant une petite quantité du produit dans l'eau ou en l'ajoutant à n'importe quelle boisson.
    3. Ail. L'enfant ne voudra pas toujours manger ce produit, mais vous pouvez utiliser l'ail d'une manière différente. Inhaler l'odeur d'une tête d'ail sera tout aussi efficace. L'allicine aide à se débarrasser des manifestations symptomatiques du rhume.
    4. Épines d'ail. Pour éliminer instantanément un rhume chez un enfant, utilisez l'axe central de cette plante, présente dans la variété d'ail d'hiver. Il faut y mettre le feu et après qu'il commence à brûler, inspirez à tour de rôle chaque narine la fumée qui en émane.
    5. Thé aux herbes et baies. Une bonne option est la matière première de framboise (100 g), qui doit être cuite à la vapeur avec 250 ml d'eau bouillante. Après 15 minutes, ajoutez une cuillère à café de miel à l'infusion. La réception est effectuée avant de mettre l'enfant au lit..
    6. Le thé de tilleul nature est également efficace pour lutter contre le rhume..

    Étant donné que les éternuements réguliers chez un enfant peuvent se manifester non seulement en raison du rhume, mais également en raison d'allergies, il est nécessaire d'utiliser des recettes de médecine traditionnelle uniquement si les parents sont sûrs de la cause des éternuements apparus. Quelle que soit la situation, vous devez vous assurer que l'enfant n'est pas allergique à l'un des produits ci-dessus.

    Les activités supplémentaires qui aideront à se débarrasser d'un rhume en peu de temps sont les suivantes:

    1. Bains de vapeur ou inhalation. Ils peuvent être préparés à partir de toute matière végétale vendue en pharmacie. Pour les décoctions, les framboises, les raisins de Corinthe, l'écorce de chêne, l'eucalyptus, la camomille conviennent et les composants peuvent être combinés les uns aux autres. Pour les inhalations, il est nécessaire de mettre les ingrédients à base de plantes dans un récipient et d'y ajouter de l'eau bouillante. Après avoir attendu 5 à 7 minutes, l'enfant est amené à un couple et autorisé à respirer. L'événement peut être fait si le bébé a déjà 3 ans. Si l'enfant est plus jeune, il est préférable d'utiliser des dispositifs spéciaux pour l'inhalation..
    2. Trituration. Une procédure assez simple qui est effectuée à l'aide de pommades telles que le Dr Mom, le Dr Theis ou similaire. Il est préférable de frotter votre bébé avant de le coucher. Une contre-indication à un tel événement est une augmentation de la température corporelle..
    3. Bain de pieds. La procédure peut être effectuée en utilisant de l'eau chaude ordinaire, des pieds fumants. Vous pouvez ajouter n'importe quel composant végétal au bain, par exemple des feuilles de calendula, de sauge ou de bouleau. La durée de la procédure est d'au moins 20 minutes, après quoi il est préférable d'aller dans un lit chaud.

    Pourquoi un nouveau-né éternue-t-il souvent et est-ce dangereux?

    Bonjour les amis! Moi, Lena Zhabinskaya, je suis de nouveau avec vous! Tôt ou tard, chaque mère a une question raisonnable: "Pourquoi un nouveau-né éternue-t-il souvent?" Les pédiatres essaient d'y répondre aussi simplement et clairement que possible, en s'assurant que, de cette manière, les voies nasales des miettes sont dégagées. Cela signifie-t-il que le processus est naturel et qu'il n'y a rien à craindre? Découvrons-le ensemble.

    À propos des premiers éternuements et de leurs causes

    C'est difficile à croire, mais un nouveau-né peut éternuer dans les premières secondes de son séjour à l'hôpital. Tout simplement parce que c'est son genre de réaction à l'environnement. Le fait est que ses voies nasales pendant cette période sont encore très étroites, cependant, elles pourraient déjà avoir accumulé du mucus et de la pollution. Les éternuements vous permettent de vous en débarrasser - un réflexe inconditionné, au cours duquel une puissante expiration d'air dégage les voies respiratoires supérieures.

    Inutile de dire que ces éternuements ne sont pas dangereux. De plus, ils peuvent accompagner le bébé jusqu'à l'âge de 2 à 3 mois, lorsque sa trompe d'Eustache se forme. C'est une sorte de canal qui relie le nasopharynx et la cavité tympanique. C'est en lui pendant la tétée que des chatouillements peuvent être ressentis, ce qui devient la cause des éternuements..

    C'est pire si les éternuements sont constants. Ensuite, il est important de consulter immédiatement un médecin afin qu'il exclut la présence d'une maladie virale ou bactérienne. Il peut apparaître chez un nouveau-né non seulement en raison de son immunité affaiblie, mais également en raison de la structure particulière de son passage nasal. Pendant cette période, il est à un angle, à la suite de quoi tous les processus œdémateux et inflammatoires se «propagent» rapidement à la trachée, aux bronches et au larynx. S'ils ne sont pas identifiés en temps opportun, l'enfant peut tomber malade..

    Rhinite physiologique

    Il n'est pas rare qu'une mère remarque du mucus dans son nez en éternuant. Les raisons de son apparition, selon les pédiatres, sont courantes: il s'agit d'un processus naturel d'amélioration et de test du système respiratoire. Encore une fois, ne vous inquiétez pas pour eux. Très probablement, ils passeront rapidement et le seul rappel d'entre eux sera les croûtes accumulées dans les narines, qui peuvent être facilement nettoyées avec un coton-tige en nageant..

    Un nez qui coule physiologique peut être observé dès la naissance et jusqu'à 3 mois, lorsqu'il y a une colonisation intensive des voies nasales par des micro-organismes. Si leur nombre augmente fortement, les éternuements du nouveau-né, sans raison apparente, augmentent.

    Pendant ce temps, ne vous inquiétez pas du fait que l'infection pénètre dans les voies respiratoires et provoque le développement de la maladie. Ceci est empêché par le mucus même qui se forme dans le nez. Certes, à condition que la mère n'interfère pas avec le processus naturel et offre au bébé des conditions optimales pour rester.

    Conditions optimales

    Un nouveau-né éternue-t-il beaucoup? Ce n'est peut-être pas seulement la physiologie, mais aussi l'environnement. Si rien n'est changé, tout peut se terminer par le développement d'une maladie, qui, très probablement, sera attribuée à une faible immunité. Dans le même temps, la mère ne soupçonnera même pas que les causes de la maladie étaient des facteurs qui provoquent des éternuements fréquents:

    • Air sec. L'humidité optimale dans la pièce est de 50 à 70% à une température de l'air ne dépassant pas 22 degrés. Dans de telles conditions, les muqueuses ne se dessèchent pas, le corps fonctionne normalement et les éternuements fréquents ne se produisent pas. L'humidité doit être particulièrement surveillée pendant la saison de chauffage..
    • Poussière. Les enfants éternuent-ils à cause de la poussière? Oui, car c'est l'un des principaux allergènes et provocateurs des éternuements fréquents et des maladies chez les enfants. Il peut s'accumuler non seulement sur les surfaces, mais également sur les peluches, qu'ils aiment utiliser avec les enfants. Et aussi sur les rideaux, par exemple, lorsque la pièce est aérée.
    • Autres allergènes. Laine et salive d'animaux, le cas échéant, pollen de plantes, vêtements en matières synthétiques, allergènes dans les cosmétiques, nouveaux aliments de la mère si le bébé est sous HS.
    • Fumer des gens dans la crèche. Non seulement fumer à proximité d'un enfant est inacceptable, mais aussi la présence d'une personne fumant une cigarette dans sa chambre. La meilleure confirmation en est des éternuements fréquents et même des déchirures au moment de son apparition à la porte de la crèche. De plus, le fait que la mère fume pendant l'allaitement est un phénomène dangereux et inacceptable..
    • La présence de croûtes séchées au nez. Il est normal qu'elles se forment dans les voies nasales des miettes et provoquent des éternuements. En attendant, dans son propre intérêt, il vaut mieux les nettoyer régulièrement, car ils chatouillent et agacent.

    Et si les conditions optimales pour la crèche sont réunies et que les éternuements ne s'arrêtent pas? Vérifiez si l'enfant a de la morve, de la fièvre, de la toux. Peut-être, de la même manière, le corps du bébé informe-t-il de l'apparition de la maladie..

    À propos du nombre d'éternuements «sûrs»

    Combien de fois par jour un nouveau-né peut-il éternuer pour des raisons physiologiques? Alors que les pédiatres appellent le chiffre de 20 éternuements la norme avec des grognements caractéristiques dus à l'immaturité du larynx, les oto-rhino-laryngologistes peuvent dire qu'une fois suffit pour dégager les voies respiratoires..

    Le temps dira lequel d'entre eux est juste. Jusque-là, vous pouvez simplement tout faire pour soulager l'état du bébé..

    Que faire et comment aider

    Pour éviter que le bébé éternue souvent, vous avez besoin de:

    1. aérer régulièrement sa chambre - idéalement le matin et le soir avant de se coucher;
    2. effectuer quotidiennement un nettoyage humide;
    3. installer des appareils pour mesurer l'humidité et la température dans la pièce - un hygromètre et un thermomètre;
    4. acheter un humidificateur, surtout si le bébé est né pendant la période automne-hiver. Il n'est pas recommandé d'utiliser un aquarium, des fleurs d'intérieur qui aiment l'humidité ou une serviette humide sur un radiateur pour humidifier, simplement parce que ces méthodes sont complètement inefficaces en elles-mêmes;
    5. acheter uniquement des vêtements en tissus naturels sans insertions synthétiques;
    6. rincez le bec avec une solution saline ou de l'eau de mer si nécessaire. Retirez les croûtes avec des cotons-tiges spéciaux avec un bouchon;
    7. ne vous laissez pas emporter par les aspirateurs nasaux, car ils dessèchent la membrane muqueuse du nez et provoquent le développement de diverses affections;
    8. sélectionner les cosmétiques et les produits chimiques ménagers autorisés pour les nouveau-nés;
    9. ne pas essayer de contenir les éternuements en fermant les narines, empêchant la sortie des irritants.

    Mémorisez les règles, enregistrez-vous un article sur le mur, et abonnez-vous également au blog! C'était Lena Zhabinskaya, bye-bye!

    Pourquoi un nouveau-né éternue-t-il souvent et est-ce dangereux?

    À propos de la norme

    Les éternuements sont un réflexe inconditionné qu'un nourrisson a depuis sa naissance. Sa fonction est de protéger les voies respiratoires des influences extérieures. Il existe un certain nombre de raisons normales d'éternuer. Parmi eux:

    Plus d'articles sur votre question

    • Érythème chez un nouveau-né: causes, symptômes, traitement
    • Dysplasie de l'articulation de la hanche chez les nouveau-nés: causes, symptômes, traitement
    • Mastite lactationnelle: des causes au traitement
    • Si le menton du bébé tremble: causes, conséquences, traitement
    • Diminution de l'hémoglobine chez un nourrisson: à propos des causes et du traitement
    • Staphylococcus aureus chez les nourrissons: diagnostic et traitement
    1. Incohérence des systèmes nerveux et respiratoire. Chez un nouveau-né, l'interaction de ces fonctions n'a pas encore été complètement établie, de sorte que les éternuements peuvent être une réaction normale du corps à tout stimulus, par exemple, une lumière vive..
    2. Voies nasales étroites. Pour cette raison, un enfant peut réagir par un éternuement lorsque même les plus petites particules pénètrent dans les voies respiratoires..
    3. Pendant les 8 à 10 premières semaines, le bébé s'adapte à de nouvelles conditions de vie. Des bactéries apparaissent sur sa peau et ses muqueuses, parmi lesquelles il vivra. Éternuements - peut être un moyen de se débarrasser d'un trop grand nombre de micro-organismes.
    4. Allaitement maternel. Curieusement, mais sucer le sein peut donner envie d'éternuer, cela est dû à la structure du nasopharynx.

    Rhinite physiologique

    Toutes ces raisons sont liées à des phénomènes physiologiques. Les pédiatres pensent que le nombre de ces éternuements peut atteindre 20 fois par jour, alors qu'aucun mucus n'est libéré par le nez. Séparément, il convient de souligner un phénomène tel que la rhinite physiologique..

    Elle est également associée à l'adaptation du nourrisson à un nouvel environnement. Le corps a besoin de tester sa force, de «s'infecter» avec des bactéries bénéfiques, de se familiariser avec les micro-organismes qui l'entourent. Il peut le faire en mode «sec» ou «humide». Dans le second cas, une libération abondante de liquide clair commence dans le nasopharynx..

    Important! La rhinite physiologique se distingue par son écoulement. C'est une substance liquide incolore ressemblant à de l'eau et inodore..

    Pour effacer la congestion du nez, le corps éternue par réflexe. Un phénomène similaire peut être observé chez les enfants de moins de 2 mois. Dans ce cas, aucun traitement n'est requis et le bébé ne souffrira pas d'un tel rhume.

    Les éternuements du nouveau-né

    Immédiatement après la naissance d'un bébé, son corps commence à s'adapter aux conditions environnementales. Ainsi, le bébé peut hocher, éternuer et tousser. Le plus souvent, ce n'est un symptôme d'aucune pathologie et ne nécessite aucun traitement. Cependant, il y a des moments où un nouveau-né éternue fréquemment, ce qui est un signe de maladie. Dans ce cas, il est nécessaire de commencer la correction dès que possible, cependant, le médecin doit prescrire le traitement.

    Pourquoi un nouveau-né éternue-t-il souvent? Considérez les principales raisons de l'apparition de ce symptôme et découvrez comment l'éliminer..

    Lorsque la cause est un irritant

    Le bébé n'éternue pas toujours dans la plage normale. Parfois, c'est la réaction du corps aux stimuli qui ne devrait pas l'être. Parmi eux:

    • Climat sec dans la pépinière. Il est très important de maintenir l'humidité autour de 70%, les pédiatres recommandent aujourd'hui d'utiliser des humidificateurs spéciaux. Dans une pièce sèche, la muqueuse nasale s'assèche, des grappes, des insectes se forment dessus. En respirant, ils provoquent une gêne, irritent la membrane muqueuse.
    • La poussière domestique est l'allergène le plus puissant. De plus, le respirer est extrêmement nocif et l'accumulation de petites particules peut provoquer des éternuements fréquents. Dans la pépinière, il est nécessaire d'effectuer un nettoyage humide tous les jours, de laver périodiquement les textiles, la literie et les peluches. Les tapis doivent être enlevés ou frottés.
    • Les irritants sévères, tels que l'odeur de cigarette, le parfum, les parfums, provoquent des éternuements non seulement chez un nouveau-né, mais aussi chez un adulte. Essayez de protéger votre bébé contre l'inhalation de tels produits chimiques..

    Dans ce cas, il n'y a qu'un seul moyen de sauver l'enfant de la maladie - éliminer l'irritant. Essayez de le faire le plus rapidement possible..

    Recettes folkloriques éprouvées

    Il existe plusieurs moyens de prévenir l'apparition du rhume chez les enfants:

    1. Bains aux herbes. Les feuilles de sauge, de calendula, d'achillée millefeuille, de bouleau leur conviennent. Avant de prendre un bain 50 gr. les plantes doivent être brassées avec un litre d'eau bouillante et insistées dans un thermos pendant une heure. Pour que le bain aide mieux, il est conseillé d'utiliser plusieurs herbes à la fois. Il est utile de faire des bains de pieds avec eux. La température de l'eau est maintenue à 36 degrés et la procédure dure jusqu'à 20 minutes. Après le bain, le bébé doit être enveloppé chaudement et endormi.
    1. Bains de vapeur. On y utilise des feuilles de camomille, d'eucalyptus, d'écorce de chêne, de menthe, de framboise et de cassis. Cette méthode n'est pas recommandée pour les très jeunes enfants - il est préférable d'acheter un inhalateur spécial. Il peut être rempli non seulement d'infusions à base de plantes, mais également d'huiles essentielles..
    1. Huiles essentielles. Lors des éternuements et du nez qui coule, les huiles de plantes de conifères, de menthe poivrée et d'eucalyptus soulagent l'inflammation du nasopharynx. Vous pouvez faire des onguents avec eux..
    1. Trituration. Vous pouvez utiliser à la fois de l'huile végétale et de la cire d'abeille. Il est conseillé d'ajouter de l'huile de cyprès ou de lavande en même temps. Le frottement inhibe les bactéries et les virus, et les huiles essentielles réduisent les symptômes du rhume, surtout au début..
    1. Wraps. Avec cette méthode, des onguents chauffants tels que "Doctor Moma" sont utilisés. Le bébé est lubrifié sur le dos et la poitrine, enveloppé dans une serviette éponge et envoyé dormir. Habituellement, le matin, le bien-être de l'enfant s'améliore..

    Le Dr Komarovsky a ses propres méthodes éprouvées de traitement du rhume. Il interdit l'utilisation d'antibiotiques pour traiter les enfants, car ils ne fonctionnent pas sur les virus. La technique de Komarovsky est assez simple et efficace. Il a plusieurs règles.

    Lorsqu'un rhume commence, le médecin conseille de ventiler souvent la pièce et de faire un nettoyage humide. La température de l'air doit être à 20 degrés. Les banques et les emplâtres à la moutarde, selon l'expérience de Komarovsky, sont des procédures désagréables et inefficaces. Il est beaucoup plus important de bien manger et de boire beaucoup. Mais si le bébé a perdu l'appétit, il n'est pas nécessaire de le forcer. Selon Komarovsky, en cas d'éternuements et d'écoulement nasal, l'instillation du nez avec une solution saline (par exemple, avec des gouttes Isofra) aide. Ne donnez pas de médicaments expectorants à votre bébé lorsqu'il tousse.

    Evgeny Komarovsky traite le rhume chez les nourrissons à l'aide d'un liquide - de l'eau bouillie tiède. Un enfant à partir de 6 mois peut déjà recevoir une infusion d'églantier ou de camomille, ainsi que des compotes. Vous ne pouvez pas marcher et vous baigner trop jeunes enfants.

    Avec un rhume sévère, le Dr Komarovsky met en garde contre les médicaments vasoconstricteurs populaires (naphtyzine, galazoline, sanorine et autres). Ils ne peuvent pas être utilisés plus d'une semaine, afin de ne pas créer de dépendance, et également dépasser la dose pour enfants avec un effet faible..

    Nez qui coule et rhumes

    Malheureusement, les rhumes ne passent même pas par les plus petits. Si le bébé éternue constamment, alors que les symptômes d'un rhume apparaissent, des mesures doivent être prises. Un traitement est nécessaire si, dans le contexte des éternuements, il y a:

    1. Température élevée (rappelez-vous que pour un enfant, la température physiologique est de 37 ° C).
    2. L'écoulement nasal a une teinte jaunâtre ou grisâtre, une consistance épaisse.
    3. L'enfant pleure souvent sans raison apparente;
    4. Refuse de téter ou tète lentement.

    En cas de rhume, le bébé doit être montré au pédiatre; l'automédication est dangereuse, car de nombreuses méthodes pour adultes sont interdites. Le médecin vous expliquera quels moyens peuvent être utilisés pour soulager les symptômes désagréables, que faire pour renforcer le système immunitaire.

    Dans le cadre des premiers soins, il est important que vous aidiez votre enfant à respirer correctement. Il devrait toujours y avoir des gouttes d'eau de mer et un aspirateur dans une trousse de premiers soins pour enfants, elles nettoieront le nez de l'excès de mucus.

    Maladie

    Pourquoi un nouveau-né éternue-t-il souvent? Cela peut être un symptôme que le bébé est malade. Si, en plus des éternuements, le bébé a le nez qui coule ou du mucus abondant du nez, ainsi qu'une toux avec fièvre, alors nous parlons d'un rhume.

    Il est à noter que les éternuements peuvent survenir avec des infections bactériennes et virales. Le traitement dans les deux cas est très différent. C'est pourquoi il vaut la peine de consulter un spécialiste pour un examen et de recevoir des rendez-vous.

    Allergie

    Les réactions allergiques apparaissent rarement au cours du premier mois de vie, mais les éternuements sont probablement la réponse à l'allergène. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre en compte la prédisposition génétique, ainsi que les symptômes qui l'accompagnent, ce sont une rougeur des yeux et de la peau, une inflammation de la membrane muqueuse des yeux, un larmoiement.

    Les allergies peuvent être causées par les animaux domestiques, le pollen, la poussière, les produits de nettoyage et les détergents. Vous devez identifier l'irritant et en débarrasser l'enfant. Vous pouvez soulager l'inconfort avec des antihistaminiques. Dès les premiers jours de la vie, Fenistil en gouttes est autorisé.

    Diagnostique

    Les éternuements non-stop en l'absence d'autres symptômes nécessitent tout d'abord une visite chez le pédiatre. Le médecin procédera à un examen initial, puis vous dirigera vers le spécialiste approprié pour ce cas, cela peut être un ORL ou un allergologue. Le diagnostic de la maladie sera le suivant:

    • examen des voies nasales et du pharynx;
    • tests d'urine et de sang pour la présence de virus et d'infections;
    • livraison de semis bactériens à partir des muqueuses;
    • faire des tests pour déterminer l'allergène.

    Comme vous pouvez le voir, rien de terrible n'attend votre bébé. Tous les diagnostics sont assez simples et sûrs, ce qui signifie que vous pouvez emmener votre enfant chez le médecin en toute sécurité si vous vous inquiétez de ses éternuements fréquents. Si la nature de la maladie est évidente, vous pouvez recourir au traitement des miettes à la maison.

    La prévention

    Il existe de nombreuses raisons d'éternuer, mais le plus souvent, la prévention de l'irritation de la muqueuse nasale se résume à des soins appropriés pour le bébé. Essayez de suivre ces directives:

    • La chambre des enfants doit être régulièrement ventilée.
    • Faites votre nettoyage humide quotidien.
    • Essayez de minimiser la quantité d'objets qui collectent la poussière. Il est préférable pour la première fois d'enlever les tapis, les grandes peluches, les textiles inutiles.
    • Choisissez des produits de soin uniquement issus de gammes enfants, privilégiez les produits hypoallergéniques.
    • Au début, maman ne devrait pas utiliser de parfum..
    • La fumée de tabac dans l'appartement est strictement interdite.
    • Rincer périodiquement le bec avec Aquamaris ou Aqualor, utiliser un aspirateur.

    Important! Un aspirateur est une aide précieuse pour prendre soin d'un enfant, mais n'en faites pas trop, une petite quantité de mucus doit toujours rester à la surface de la membrane muqueuse.

    Maintenant, nous pouvons dire avec confiance qu'un bébé peut éternuer, et il n'y a rien de mal à cela. L'essentiel est de comprendre la raison d'une telle réaction du corps, s'il y a des allergies, des irritants ou des virus, alors consultez votre médecin, il vous aidera à choisir un traitement adéquat.

    Recommandations supplémentaires

    Que faire si votre bébé éternue fréquemment? Les recommandations suivantes des pédiatres aideront à se débarrasser de ce problème et à prévenir son apparition:

    • Renforce le système immunitaire de l'enfant;
    • Effectuer des procédures de durcissement doux;
    • Aérez régulièrement la pièce où vit le bébé;
    • Évitez le contact de l'enfant avec d'éventuels allergènes;
    • Traiter en temps opportun et avec compétence les maladies de type viral, rhume, respiratoire;
    • Maintenir une humidité optimale dans la pièce où se trouve l'enfant;
    • Faites des promenades régulières avec votre bébé à l'extérieur.

    Si l'enfant éternue constamment, cela indique peut-être la présence de maladies suffisamment graves qui nécessitent un traitement adéquat. Par conséquent, s'il y a des signes douloureux supplémentaires, les parents du bébé devraient consulter un pédiatre pour obtenir des conseils.!

    Avec des troubles physiologiques

    La rhinite physiologique ne nécessite pas d'intervention médicale. Il suffit d'éliminer rapidement le mucus des voies nasales du bébé. Pour cela, un aspirateur est utilisé (un dispositif d'aspiration de liquide). Les aspirateurs ont une conception différente, mais le principe de fonctionnement est le même: sous pression, le mucus est retiré de la cavité nasale. On utilise également des cotons-tiges (tampons), qui sont placés dans les narines du nouveau-né et, avec de légers mouvements de rotation, retirés avec les caillots d'expectorations. Les solutions nasales isotoniques (Aquamaris, Aqualor, etc.) sont utilisées pour liquéfier et évacuer facilement le mucus..

    Qu'est-ce que les éternuements?

    L'enfant maîtrise la capacité d'éternuer avant même sa naissance, mais pour la première fois, il ne peut démontrer au monde cette compétence qu'après la naissance, lorsque les voies respiratoires sont remplies d'air.

    À l'aide d'éternuements, les voies respiratoires supérieures peuvent être libérées de la poussière emprisonnée en elles, du mucus nasal accumulé. Immédiatement avant d'éternuer, l'enfant ressent un chatouillement dans le nez, prend une respiration rapide, remplit les poumons d'air et il y a une sortie forcée brusque par le nasopharynx..

    Un son caractéristique se forme en raison de la position de la langue et la glotte, la langue se lève, ferme le nasopharynx. L'intensité de l'expiration au niveau de la glotte est très élevée chez les nouveau-nés et les nourrissons - l'air est expulsé à une vitesse d'environ 70 à 100 mètres par seconde.

    Tout ce processus ultra-rapide est régulé par des cellules nerveuses spéciales au niveau de la moelle allongée. Les récepteurs du nasopharynx transmettent rapidement au cerveau un signal à travers les cellules nerveuses concernant l'invasion de quelque chose qui n'a pas sa place dedans, le nasopharynx, et le cerveau donne l'ordre de chasser de manière décisive l'intrus..

    Pourquoi l'enfant éternue-t-il souvent, y a-t-il des raisons d'anxiété et que faire pour éviter de tomber malade?

    Qu'est-ce que les éternuements

    Les éternuements sont un processus tout à fait naturel, comme le hoquet ou la toux. C'est un réflexe inconditionné visant à protéger le corps. Et ce n'est que chez les humains et les animaux supérieurs. Le but de cette action est de nettoyer les voies respiratoires. Autrement dit, enlevez ce qui interfère avec la respiration: excès de mucus avec écoulement nasal, poussière, allergènes. Parfois, vous voulez éternuer à cause d'une lumière trop vive, d'un changement soudain de température ou d'une blessure au nez.

    Tout ressemble à ceci:

    1. Sensation de démangeaisons, chatouillement dans le nez;
    2. Profonde respiration;
    3. Langue collée au palais dur, qui bloque la cavité buccale;
    4. Contraction du diaphragme, des muscles intercostaux et droits. Fermeture du larynx vocal. Tout cela crée la bonne pression à l'intérieur de la poitrine et de l'abdomen;
    5. Expiration forte et vigoureuse.

    Les éternuements sont très similaires à la toux. La seule différence est qu'en cas de toux, l'expiration passe par le nez et la bouche. Quand tu éternues, ce dernier est bloqué.

    Intéressant. Lors des éternuements, les liquides volent en petites gouttelettes très loin - jusqu'à 5 mètres. C'est pourquoi il est si important de couvrir votre visage avec votre main tout en faisant cela..

    À propos du nombre d'éternuements «sûrs»

    Combien de fois par jour un nouveau-né peut-il éternuer pour des raisons physiologiques? Alors que les pédiatres appellent le chiffre de 20 éternuements la norme avec des grognements caractéristiques dus à l'immaturité du larynx, les oto-rhino-laryngologistes peuvent dire qu'une fois suffit pour dégager les voies respiratoires..

    Le temps dira lequel d'entre eux est juste. Jusque-là, vous pouvez simplement tout faire pour soulager l'état du bébé..

    Causes des éternuements chez les nouveau-nés

    Le nouveau-né tousse et éternue sans température - raisons

    Certains parents croient à tort que si un bébé éternue, cela signifie qu'il est malade. La maladie peut en effet être l'une des raisons de cette action, mais pas la seule..

    Facteurs physiologiques

    La différence la plus importante entre un nourrisson et un adulte est son manque de formation. En fait, un enfant arrive dans ce monde immature, même à terme. Après la naissance, les systèmes de ses organes internes continuent de se développer activement. Cela affecte également la fréquence des éternuements. Par exemple:

    • La trompe d'Eustache du bébé est courte. Par conséquent, lors de l'alimentation (avec du lait ou avec un mélange), l'enfant peut ressentir un chatouillement dans le nez.
    • Un nouveau-né éternue dans les premiers jours de sa vie, à l'hôpital, car il reste des restes de mucus dans ses voies respiratoires, qui doivent être enlevés.


    Nouveau-né avec maman à la maternité

    • Maladie. Chez les nourrissons jusqu'à six mois, cela peut également être attribué à la physiologie, car, en raison des caractéristiques structurelles, le passage nasal est plié avec un angle spécifique. Cela conduit au fait que tous les processus inflammatoires de la gorge au nez (et vice versa) se propagent plus rapidement..

    Facteurs pathologiques

    La pathologie est un écart par rapport à la norme. Autrement dit, vous pouvez parler d'éternuements pathologiques précisément lorsque le bébé est malade:

    • Du froid. Avec cette maladie, le nasopharynx gonfle, la quantité de morve augmente. De plus, des bactéries pathogènes s'accumulent sur la membrane muqueuse..
    • Allergie. Cela peut être de la laine ou du pollen. Ici aussi, une inflammation apparaît, mais déjà à cause de la substance spécifique à laquelle la réaction se produit.
    • Séchage du mucus. Si le mucus dans le nez sèche, formant des croûtes, il peut irriter la membrane muqueuse..

    Stimulation externe

    Cette catégorie comprend quelque chose qui n'est pas lié à la particularité de la structure du nez du bébé et quelque chose qui n'est pas une maladie. Force les bébés à éternuer fréquemment:

    • Poussière. Les enfants y sont particulièrement sensibles. Être dans un endroit poussiéreux pendant une longue période peut même déclencher le développement de l'asthme bronchique..
    • Hypothermie. Une diminution de la température corporelle en dessous d'un niveau confortable entraîne une sécrétion abondante de mucus par le nez, des éternuements. Même un bébé peut commencer à avoir le hoquet.
    • Lumière brillante. Les muqueuses des yeux et du nez chez de nombreuses personnes (il s'agit d'un trait héréditaire) sont étroitement liées à l'aide du système nerveux. Par conséquent, une réaction sous forme d'éternuements ou, au contraire, de déchirure lors d'éternuements est possible.
    • Air sec. Il assèche la paroi interne du nez.
    • Un changement brusque de température. Par conséquent, les enfants éternuent souvent lorsqu'ils rentrent de la rue, par exemple.

    Diagnostique

    Si l'enfant éternue sans s'arrêter, mais qu'il n'y a pas d'autres signes de maladie, il est préférable de commencer par consulter un thérapeute. Il procédera à un diagnostic initial, puis pourra orienter vers un ORL ou un allergologue si la cause des éternuements répétés dépasse ses compétences. Ce qui vous attend au stade du diagnostic:

    • examen de la cavité nasale et du pharynx;
    • tests sanguins et urinaires généraux pour les infections et les virus;
    • éventuel semis bactérien du contenu des muqueuses;
    • tests allergènes.

    Le diagnostic dans de tels cas n'implique pas de tests de laboratoire terribles. Donc, si vous n'êtes pas sûr de la raison pour laquelle l'enfant éternue sans arrêt, mieux vaut l'emmener à l'hôpital et le découvrir. Si vous avez pu le déterminer vous-même, vous pouvez essayer de le guérir à la maison..

    Des fois ça arrive. Il y a des gens qui ne éternuent jamais. Ils ont endommagé la partie inférieure du tronc cérébral, responsable de ce réflexe..

    Que faire si vous éternuez fréquemment

    Un nouveau-né respire souvent - comment un bébé devrait respirer dans un rêve

    La chose la plus importante qu'un parent puisse faire est de ne pas paniquer. Si un nouveau-né éternue, vous devez comprendre pourquoi il le fait. Le contrôle doit être effectué selon l'algorithme suivant:

    1. Vérifiez les voies nasales du bébé. Probablement, ils ont accumulé du mucus, ce qui empêche le bébé de respirer normalement, ou des croûtes, à cause desquelles des démangeaisons dans le nez..
    2. Vérifiez le niveau d'humidité. C'est une raison très courante pour laquelle les gens éternuent. Le taux optimal est de 60%. Il sera indiqué par un hygromètre. Afin d'éviter un séchage excessif de la membrane muqueuse, le lit doit être éloigné de la batterie.
    3. Vérifiez l'éclairage pour voir si la lumière atteint les yeux du bébé.
    4. Vérifiez la température corporelle des miettes. Peut-être qu'il a juste froid parce qu'il éternue. S'il fait chaud, c'est un signe que le bébé tombe malade..
    5. Retirez tous les allergènes et dépoussiéreurs possibles: laine, fleurs, pare-chocs de berceau, peluches, couvertures moelleuses.
    6. Nettoyer. Il y a probablement trop de poussière sur le meuble ou en dessous, cela affecte le bien-être du bébé.

    Important! Certains pédiatres croient qu'une augmentation de la sécrétion de mucus dans le nez du bébé lorsqu'il se trouve dans une foule de personnes est la norme. À leur avis, il s'agit d'une rhinite «protectrice» - les bactéries pathogènes sont éliminées de la membrane muqueuse, sans avoir le temps de nuire.

    Éternuer plusieurs fois n'est pas encore préoccupant si le bébé est en bonne santé: il a une température corporelle, un appétit et un bien-être normaux. Dans le cas où un enfant commence clairement à avoir une sorte de maladie, il est important de réagir immédiatement et correctement:

    • Boire abondamment. Lait maternel ou formule, eau.
    • Retirez le mucus du nez. Utilisez un coton-tige ou un aspirateur nasal pour cela. Pour ramollir les croûtes, utilisez un liquide de lavage dans un biberon avec un accessoire spécial pour bébé.


    Aspirateur nasal pour nouveau-nés

    Attention! Vous ne pouvez pas rincer le nez de votre bébé. Un zèle excessif dans ce cas entraînera le développement d'une otite moyenne - en raison de la physiologie, la probabilité de son apparition est élevée. Il est seulement permis d'irriguer doucement le passage nasal. De plus, le bébé est mis sur le côté, la narine qui est plus haute que l'autre est dégagée. La buse du vaporisateur est dirigée vers la cloison nasale. Il est également impossible de tirer la morve avec un aspirateur.

    • Pour la congestion nasale, des agents vasoconstricteurs adaptés à l'âge sont utilisés..
    • Hydratez l'air. Si un bébé est exposé à un virus ou à une bactérie, il vivra plus longtemps sur la paroi interne sèche du nez. L'une des propriétés de la sécrétion est la protection (créant une barrière contre les microorganismes pathogènes).
    • Ventiler. Le virus pénètre dans l'air lorsque vous éternuez. De plus, le bébé ne sait toujours pas comment se couvrir le nez avec sa main. Puis il inhale ces virus. Il est impératif de ventiler la pièce où se trouve le malade.
    • Si la température monte chez un enfant de moins d'un an, il doit appeler une ambulance, qu'elle soit accompagnée d'éternuements ou non, et également donner des antipyrétiques prescrits par un médecin.


    Nurofen - antipyrétique à l'ibuprofène à partir de 3 mois

    Méthodes de traitement

    Pour éliminer les éternuements chez les jeunes enfants, le Dr Komarovsky recommande de nettoyer régulièrement les voies nasales de l'accumulation de croûtes sèches qui irritent les muqueuses. Cette procédure médicale et hygiénique est réalisée à l'aide d'un petit coton-tige traité à l'eau tiède. Un tel flagelle est doucement, alternativement inséré dans chaque narine du bébé et tourné dans le sens des aiguilles d'une montre.

    Lorsqu'un enfant commence à éternuer, il peut tomber gravement malade. Si les éternuements sont le symptôme d'une maladie virale, froide ou infectieuse, vous devez commencer par traiter la maladie sous-jacente qui a provoqué cette manifestation.

    Le bébé peut être recommandé anti-froid, antipyrétique, analgésiques et même antibiotiques. Seul un pédiatre doit prescrire certains médicaments à un enfant, établir leur posologie optimale et la durée d'un parcours thérapeutique après un diagnostic préliminaire.!

    Un bon effet thérapeutique est donné en rinçant le nez avec une solution saline, ainsi que des gouttes Nazol, Aquamaris, Nesopin. Pour le traitement du rhume et des maladies virales, les médicaments suivants sont souvent prescrits aux enfants:

    Les médicaments immunomodulateurs, ainsi que les complexes de vitamines et de minéraux pour enfants aideront à renforcer le système immunitaire et à activer les propres défenses du bébé..

    Si un petit patient a des maladies de type allergique, le médecin lui prescrira des antihistaminiques après avoir identifié des allergènes provoquants. Dans le même temps, afin d'obtenir des résultats extrêmement rapides et favorables du traitement, il est important de soumettre l'enfant à un régime hypoallergénique et de limiter son contact avec des allergènes qui provoquent des éternuements..

    Si un bébé d'un mois éternue sans aucun signe alarmant, un traitement spécial dans ce cas n'est pas nécessaire. Si les éternuements d'un bébé sont accompagnés d'un écoulement nasal physiologique, son état peut être soulagé en nettoyant les voies nasales à l'aide d'aspirateurs nasaux et en rinçant régulièrement le nez..

    La norme est de deux mois

    Un nouveau-né ne fait pas caca pendant un jour, deux jours ou plus - que faire

    Les enfants à différents âges ont des normes de température différentes. Un bébé de deux mois a un indicateur naturel d'environ 37 degrés. Et il peut faire plus frais le matin, plus chaud le soir..

    Si un nouveau-né éternue fréquemment, de plus, la température corporelle peut atteindre 37 degrés, bon appétit et bien-être, ne vous inquiétez pas. Avec un thermomètre atteignant 37,5 degrés le soir, il n'y a toujours pas de raisons d'excitation non plus. Cependant, l'état de l'enfant doit être surveillé. Si la température continue d'augmenter, appelez un médecin.

    37 degrés de chaleur pour le corps des miettes seront considérés comme normaux jusqu'à six mois. Chez un bébé de 6 mois, la thermorégulation est déjà en train de se normaliser et l'indicateur standard sera également de 36,6, comme chez un adulte.

    Hoquet

    Souvent, avec les éternuements, le hoquet apparaît chez un nouveau-né. Les raisons de l'apparition du hoquet peuvent être différentes, il suffit parfois d'habiller plus chaudement l'enfant pour que le hoquet passe. En outre, ce symptôme apparaît après avoir nourri le bébé au mauvais angle ou après avoir trop mangé. Le petit estomac d'un nouveau-né lorsqu'il est étiré exerce une pression sur le diaphragme, provoquant des crises convulsives qui se produisent sous forme de hoquet. Avec l'alimentation artificielle, la cause de l'apparition du hoquet peut être le mauvais mamelon..

    Que ne pas faire en éternuant

    Lorsqu'un bébé éternue, les parents sont inquiets. Personne ne veut que l'enfant fasse du mal. Parfois, cette excitation conduit à des actions éruptives et néfastes pour le bébé. Il y a un certain nombre d'interdictions à respecter dans ce cas:

    1. N'utilisez pas de médicaments pour adultes. Toutes les solutions, gouttes et sprays pour bébés doivent être dosés strictement en fonction de l'âge. Le dépassement de la concentration de la substance active est dangereux.
    2. N'utilisez pas de fluides qui ne sont pas prévus à cet effet. Par exemple, de nombreuses mères traitent la rhinite infantile avec du lait maternel. C'est nocif - la nourriture pour le bébé devient une excellente nourriture et pour les microbes nocifs.
    3. Ne traitez pas le bébé seul avec des antibiotiques. Ces médicaments complexes ne doivent être prescrits que par un médecin et personne d'autre. Ils sont bu uniquement avec des lésions bactériennes et strictement selon le cours prescrit par le pédiatre. Sinon, il est facile de développer une résistance aux antibiotiques et d'endommager les organes internes du bébé..

    Pour ton information. Selon le pédiatre Komarovsky, il y a très peu de raisons de traiter un rhume avec de tels médicaments. Plus précisément, ils sont extrêmement rares. Plus de 90% des causes des éternuements fréquents sont un virus qui ne peut pas être guéri, pas une bactérie. Autrement dit, la maladie est vaincue exclusivement par les forces de l'immunité. Tout ce que maman et papa peuvent faire est de soutenir le corps de l'enfant, de fournir une aide symptomatique.


    Evgeny Olegovich Komarovsky

    1. N'utilisez pas d'huiles essentielles, de frottement, d'inhalation. Ceci est interdit sans consulter un spécialiste des bébés. Maman peut ne pas savoir quel ingrédient est autorisé dans ce cas, lequel est interdit. Ne pas savoir peut nuire à un bébé.

    La prévention

    Il existe de nombreuses raisons d'éternuer, mais le plus souvent, la prévention de l'irritation de la muqueuse nasale se résume à des soins appropriés pour le bébé. Essayez de suivre ces directives:

    • La chambre des enfants doit être régulièrement ventilée.
    • Faites votre nettoyage humide quotidien.
    • Essayez de minimiser la quantité d'objets qui collectent la poussière. Il est préférable pour la première fois d'enlever les tapis, les grandes peluches, les textiles inutiles.
    • Choisissez des produits de soin uniquement issus de gammes enfants, privilégiez les produits hypoallergéniques.
    • Au début, maman ne devrait pas utiliser de parfum..
    • La fumée de tabac dans l'appartement est strictement interdite.
    • Rincer périodiquement le bec avec Aquamaris ou Aqualor, utiliser un aspirateur.

    Important! Un aspirateur est une aide précieuse pour prendre soin d'un enfant, mais n'en faites pas trop, une petite quantité de mucus doit toujours rester à la surface de la membrane muqueuse.

    Maintenant, nous pouvons dire avec confiance qu'un bébé peut éternuer, et il n'y a rien de mal à cela. L'essentiel est de comprendre la raison d'une telle réaction du corps, s'il y a des allergies, des irritants ou des virus, alors consultez votre médecin, il vous aidera à choisir un traitement adéquat.

    Quand voir un médecin

    Si un nouveau-né éternue, cela parle toujours de pathologie. Par conséquent, ce n'est pas une raison pour consulter immédiatement un médecin. Une attention spécialisée est nécessaire si:

    • Il n'a pas été possible de trouver la raison. Autrement dit, maman a passé en revue toutes les options: elle a nettoyé le nez des enfants, enlevé les dépoussiéreurs, humidifié l'air de la pièce. Mais son bébé continue d'éternuer tout le temps..
    • On soupçonne une allergie. Dans ce cas, le pédiatre consultera le parent lui-même, si nécessaire, il redirigera vers l'allergologue. Vous devrez probablement passer des tests d'allergie.
    • L'enfant tombe malade. Les symptômes de cela - le bébé est léthargique, capricieux, refuse de manger, dort beaucoup. Peut-être grognant ou commençant à tousser. La température peut être à la fois déjà élevée et encore normale.

    Si un bébé éternue souvent, c'est l'occasion pour les parents de se pencher de plus près sur son bien-être. Peut-être que la raison réside dans quelque chose de simple qui peut être facilement éliminé. Ou c'est plus grave, alors vous avez besoin d'une consultation pédiatre.

    Rhinite physiologique

    Souvent, les nouveau-nés éternuent en raison du fait qu'une grande quantité de mucus est sécrétée dans leur nez. Tout cela a une explication assez simple. Pendant qu'il est dans l'utérus, le bébé est dans un liquide. Ses poumons sont étroitement collés et ne respirent pas d'air. Le nez du bébé peut aspirer le liquide amniotique et le libérer. Les muqueuses du système respiratoire sont constamment hydratées.

    Lorsque le bébé est né, il prend son premier souffle. Les poumons se dilatent et le système respiratoire commence à fonctionner différemment. Les muqueuses commencent à se dessécher progressivement et de petites croûtes se forment à l'intérieur du bec. Ils peuvent irriter les voies respiratoires. La conséquence en est qu'un nouveau-né éternue souvent.

    La raison pour laquelle les nouveau-nés éternuent souvent peut être l'échec du passage d'Eustache. Ce tube relie les oreilles du bébé au nasopharynx. Il est court et large juste après la naissance. Il s'allonge et s'amincit avec l'âge..

    Si un bébé commence à éternuer immédiatement après avoir été nourri, c'est probablement la raison. Ne vous en faites pas trop. Dans quelques semaines, l'état du bébé va changer.