loader

Principal

Sinusite

Que faire si le nez est constamment bouché, mais qu'il n'y a pas de nez qui coule

Dans la pratique des médecins, on constate qu'une personne n'a pas de rhume et que le nez ne respire pas. Lorsqu'une maladie résulte d'une infection, tout est clair avec cela, la température augmente, le nez qui coule, la fatigue apparaît. Mais c'est très étrange quand le nez est constamment bouché et que la personne se sent normale.

Danger de condition

Même si la maladie est asymptomatique, une congestion nasale sévère indique le développement d'une infection. Si la condition dure plusieurs heures et passe sans laisser de trace, ne vous inquiétez pas, le corps y a fait face. Mais si vous avez toujours du mal à respirer, cela signifie que la maladie est devenue chronique. Une personne, inconsciente de cela, subit une privation d'oxygène si chaque jour un nez bouché. Ce facteur a un effet néfaste sur les cellules cérébrales et d'autres organes du corps. La mémoire se détériore, la somnolence, la distraction apparaissent, le manque d'oxygène affecte les processus biochimiques de la manière la plus négative. De plus, l'odorat peut disparaître, une otite moyenne peut se développer.

Types de congestion nasale persistante

Il arrive souvent que le nez ne respire pas régulièrement, principalement à la même heure de la journée. Sur cette base, la maladie est divisée en groupes:

  • congestion nasale le matin - il peut y avoir une réaction allergique à n'importe quelle substance dans la maison, ou il s'agit d'un début d'inflammation des sinus;
  • congestion nasale la nuit - très probablement, air très sec dans la pièce, vous pouvez simplement couvrir le radiateur avec une couverture humide pour hydrater;
  • fréquent - se manifeste par des règles, parfois une ou plusieurs semaines ne se rappelle pas d'elle-même, puis elle revient, les raisons d'un nez constamment bouché peuvent être différentes dans ce cas;
  • forme chronique - cela se produit six mois ou plus, le corps n'est pas alimenté en oxygène par les voies nasales.

Causes de la maladie

Il existe plusieurs situations où la physiologie contribue à des difficultés respiratoires:

  • Les nouveau-nés. L'appareil respiratoire des bébés apprend juste à travailler dans de nouvelles conditions et la membrane muqueuse produit un secret abondant. Sans surprise, les bébés dorment la bouche ouverte. Le traitement dans ce cas n'est pas nécessaire.
  • Rhinite hormonale chez la femme enceinte. Les causes de la congestion nasale constante résident dans la restructuration du corps. Le travail des capillaires est perturbé et un œdème se produit. Nécessite un spray nettoyant doux ou de l'aromathérapie. Une influence agressive n'est pas nécessaire, car le fond hormonal s'équilibrera - les symptômes disparaîtront.
  • L'humidité minimale de l'air est un moment provocant. Toute personne peut avoir un nez bouché chronique dans un tel microclimat. Il n'y a qu'une seule recommandation ici - humidifier l'air, aucun traitement requis.

Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles une maladie survient, lorsqu'une consultation ORL est nécessaire:

  • Allergie. Travailler avec des substances dangereuses, une inhalation constante, de la poussière industrielle ou être dans une pièce enfumée tous les jours pendant plusieurs heures affecte négativement l'état de la cavité nasale..
  • Maladies infectieuses. Après avoir mené des recherches, ORL vous dira exactement pourquoi le nez est constamment bouché. Avec la rhinite ou la sinusite avancée, les conchas inférieurs du nez deviennent enflammés, hypertrophiés, gonflés, le mucus stagne dans les sinus et se forme du pus.
  • Septum nasal tordu / cassé, formation de polypes, gonflement. Dans ce cas, seule la chirurgie aidera..

Méthodes de traitement

Il est absolument impossible de prendre des médicaments vasoconstricteurs de manière incontrôlable! Leur utilisation constante provoque une atrophie muqueuse. Chaque médicament doit être prescrit par un médecin en fonction de l'étiologie de la maladie. Le spécialiste mènera une série d'études pour établir un diagnostic et prescrire un traitement. Les antihistaminiques aideront à lutter contre les allergies, mais dans la lutte contre les infections, vous aurez besoin de toute une gamme de médicaments. Après tout, la forme chronique est beaucoup plus difficile à guérir que l'inflammation initiale.

La thérapie peut inclure:

  • médicaments anti-inflammatoires;
  • décongestionnants;
  • rinçage des voies nasales;
  • physiothérapie;
  • exercices de respiration;
  • suppléments de vitamines et minéraux d'entretien.

Le rinçage du nasopharynx peut être effectué avec le spray Aqualor. L'eau de mer contenue dans la canette est fournie sous la même pression pendant la procédure, ce qui vous permet de rincer soigneusement la cavité nasale, éliminant efficacement le mucus accumulé. L'outil soulage rapidement le gonflement en ouvrant l'oxygène. Comment guérir la congestion nasale persistante si les médicaments n'aident pas? Seulement chirurgicalement. Le médecin pratiquera une ponction dans la paroi des sinus où le pus s'est accumulé et le fera sortir. Puis rincer avec une solution antiseptique.

Quand voir un médecin

Les deux ou trois premiers jours, vous pouvez essayer de vous faire plaisir avec des recettes maison, utilisez un spray d'une pharmacie. Si le soulagement n'est pas observé même après cinq jours et que le tableau de la maladie ne fait que s'aggraver, l'automédication doit être mise de côté et aller à un rendez-vous avec un oto-rhino-laryngologiste. Des méthodes de diagnostic spéciales (rhinoscopie, examen échographique, radiographie, frottis sur la flore et autres) donneront une image complète du foyer de l'inflammation, de la nature de la maladie. Dans ce cas, l'institution médicale déterminera la raison exacte pour vous et vous dira professionnellement comment se débarrasser de la congestion nasale constante..

La prévention

Voici quelques conseils professionnels importants pour vous aider à rester en bonne santé:

  • stimuler l'immunité;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes;
  • ne retardez pas le traitement de la maladie, en la transformant en une maladie chronique;
  • mangez bien, obtenez plein de vitamines et de minéraux.

Gardez la cavité nasale propre, rincez-la à des fins préventives avec Aqualor.

Congestion nasale sans écoulement nasal chez l'adulte: causes et traitement

La congestion nasale constante sans écoulement nasal est un phénomène désagréable qui se produit dans le contexte d'une inflammation du gonflement de la muqueuse nasale. Cette pathologie dans la pratique médicale est appelée «congestion sèche». En l'absence de traitement adéquat et opportun, la congestion nasale sans morve entraînera le développement d'une inflammation chronique et d'autres complications.

Facteurs de risque chez les adultes

Pourquoi le nez se bourre-t-il? Chez l'adulte, les raisons suivantes peuvent affecter le développement du processus pathologique:

  1. Déformation de la plaque nasale. Il peut revêtir un caractère inné et acquis. Dans ce cas, des crêtes longitudinales se forment, qui sont en contact avec la membrane muqueuse interne de la cavité de l'organe de l'odorat, contribuant à son gonflement, c'est pourquoi le nez est souvent bloqué.
  2. Air sec dans la pièce. S'il devient difficile de respirer par le nez uniquement dans une pièce fermée, la raison réside probablement dans le microclimat. Une sécheresse accrue de l'air ne peut pas provoquer de pathologie, mais si l'immunité locale de la membrane muqueuse diminue, cela conduit au développement de symptômes de rhinite. L'air assèche la membrane muqueuse, ce qui obstrue le nez. La sinusite et la sinusite qui surviennent dans l'air sec créent également une sensation de congestion..
  3. S'il n'y a pas de maladies chroniques des organes ORL, une congestion nasale prolongée sans écoulement nasal se forme en raison de la présence d'un corps étranger dans la cavité nasale. Les adultes ne sont pas toujours conscients de ce fait. Les objets concentrés dans la cavité nasale irritent la membrane muqueuse, ce qui contribue à son gonflement.

Facteurs de risque chez les enfants

Chez les enfants, les causes de la congestion nasale sans écoulement nasal sont les suivantes:

  • déformation de la plaque nasale;
  • les polypes;
  • végétations adénoïdes;
  • réaction allergique;
  • corps étranger.

Des troubles respiratoires chez un bébé de moins d'un an peuvent survenir en raison de l'état physiologique de la membrane muqueuse. Après la naissance, il faut 2-3 mois pour se former. Le mucus et la sécheresse accrue de l'air dans la pièce affectent le développement des croûtes. Pour cette raison, la respiration du bébé devient difficile, il est capricieux, refuse de manger et ne dort pas bien.

Quelles maladies peuvent causer de la congestion?

Si vous vous bourrez constamment le nez sans écoulement nasal, des maladies spécifiques peuvent y contribuer. Allouer:

  1. Rhinite vasomotrice. S'il est difficile de respirer, mais qu'il n'y a pas de morve, cela peut être le résultat de changements hormonaux ou nerveux dans le corps. Un phénomène similaire est souvent diagnostiqué lors de la grossesse (en raison de pics de taux d'hormones stéroïdes). Cela ne présente aucun danger pour la santé. La maladie touche plus souvent les adolescents et les femmes en prévision de la ménopause.
  2. Médicament contre la rhinite. Lorsqu'il est difficile de respirer par le nez, mais qu'il n'y a pas de nez qui coule, cela peut être le résultat d'une mauvaise utilisation de gouttes à effet vasoconstricteur..
  3. Rhinite postérieure. Si le nez est bouché, cela peut être le symptôme d'une rhinite classique, dans laquelle l'inflammation affecte certaines zones de la membrane muqueuse. Dans ce cas, une sécrétion liquide se forme, qui s'écoule dans la pile arrière de la gorge, et les adultes n'ont pas de morve.
  4. Polypes. Ils se développent dans le contexte de l'adénoïdite, de l'inflammation du nasopharynx, de la consommation active d'alcool, des pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins. Les polypes surviennent après une blessure au nez et à la cloison nasale.

Complications possibles

Si le nez ne respire pas pendant une longue période, un phénomène similaire peut être compliqué par une atrophie de la membrane muqueuse de la cavité nasale. Pour cette raison, il n'est pas en mesure de remplir pleinement ses fonctions, ce qui augmente la probabilité d'infection et de pénétration de la microflore pathogène dans les voies respiratoires. En raison de la rhinite atrophique, le nasopharynx reste non protégé et l'infection peut le frapper à tout moment. Cela augmente l'incidence des rhumes et des infections respiratoires aiguës..

Important! Si le nez est constamment bouché, mais qu'il n'y a pas de morve et que cela dure plus de 2 semaines, vous devez immédiatement consulter un médecin. Cela vous permettra de résoudre rapidement le problème et d'éviter les complications..

Lorsqu'il n'y a pas de morve et que le nez se bouche, avec le temps, dans cet état, les cavités dans les cornets se développent, compensant la charge accrue sur les voies nasales. Ce processus peut être comparé à la formation de callosités sur la peau dans les lieux de friction. Ce problème ne peut être résolu que rapidement..

Que se passera-t-il si vous ne traitez pas?

Lorsque le nez est bouché et qu'il n'y a pas de morve pendant une longue période, il est urgent de commencer le traitement. En l'absence de traitement adéquat, un certain nombre de conséquences négatives surviennent:

  • violation de l'odorat;
  • maux de tête dus au manque d'oxygène;
  • ronfler;
  • état dépressif;
  • otite moyenne, sinusite;
  • pathologie cérébrale.

Diagnostique

La congestion nasale sans écoulement nasal, ses causes et son traitement ne peuvent être déterminés sans diagnostic. Pour cela, un endoscope est utilisé en médecine. Grâce à lui, vous pouvez détecter la présence d'objets étrangers dans les voies nasales. La procédure s'appelle l'endoscopie.

Pour déterminer pourquoi le nez est constamment bouché sans écoulement nasal, il est nécessaire de faire un test sanguin pour les anticorps. Vous devrez également tester le mucus pour le contenu des cellules immunitaires et du pus. Sur la base des résultats obtenus, il est possible de supposer la présence d'une rhinite de nature allergique ou infectieuse..

Parfois, le nez est bouché, mais il n'y a pas de nez qui coule pour diverses raisons. Pour une thérapie à part entière, vous devez comprendre quels facteurs ont conduit au développement d'une pathologie et les éliminer. Cela ne peut être fait qu'à l'aide d'un diagnostic complet, que le médecin ORL peut effectuer..

Options de traitement

Que faire avec un nez bouché? La thérapie est effectuée de plusieurs manières, en fonction des raisons qui ont conduit au gonflement de la membrane muqueuse..

Médicaments symptomatiques

Pour éliminer un symptôme tel qu'un nez bouché sans libération de morve, les médicaments suivants sont utilisés:

  1. Vasoconstricteur gouttes ou spray. Utilisez efficacement "Nazivin", "Otrivin", "Vibrocil", "Tizin".
  2. Antihistaminiques - "Zodak", "Cetrin", "Erius". Il est nécessaire d'utiliser ces médicaments lorsque des difficultés respiratoires surviennent en raison d'allergies..
  3. Préparations à base de solution saline ou d'eau de mer - "Aqua Maris", "Salin", "Marimer". Leur action se réduit à hydrater la muqueuse sèche.

Il n'est pas recommandé de traiter la congestion nasale sans écoulement nasal avec des gouttes vasoconstricteurs pendant plus de 5 jours. Ces médicaments ne sont pas prescrits pour une pression intraoculaire accrue..

Lorsqu'une personne a une mauvaise respiration nasale, mais qu'il n'y a pas d'écoulement nasal, le médecin sélectionne un schéma de traitement individuellement.

Déformations structurelles

La cause de la congestion, lorsqu'il n'y a pas de nez qui coule prononcé et que le nez est bouché pendant une longue période, peut être une déformation de la cloison nasale (il y a des déformations imperceptibles de l'extérieur). La difficulté à respirer ne peut être éliminée que par chirurgie. L'opération est réalisée sous anesthésie et la rééducation dure jusqu'à 7 jours.

Si la cause est une rhinite vasomotrice

Il est très difficile de guérir la rhinite vasomotrice hormonale. Pour le traitement, des médicaments hormonaux d'action générale sont utilisés. Leur tâche est de normaliser la fonction des glandes endocrines et, après la fin du traitement, il est possible de se débarrasser complètement de la congestion..

Congestion due au dessèchement de la membrane muqueuse

Lorsqu'il y a une congestion nasale sans écoulement nasal, et que les raisons résident dans la rhinite infectieuse et allergique, le traitement est réduit à éliminer le dessèchement de la membrane muqueuse et l'inflammation.

Que faire pour hydrater la membrane muqueuse avec une congestion nasale chronique sans écoulement nasal? Les options thérapeutiques suivantes sont utilisées:

  1. Rincer avec une solution saline. Les solutions salines peuvent être préparées à la maison. Ils servent à normaliser la sécrétion de mucus..
  2. Boire beaucoup de liquides.
  3. Humidification de l'air. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des humidificateurs spéciaux ou installer des récipients contenant de l'eau dans la pièce, suspendre des serviettes mouillées dans la pièce.

Une fois que l'écoulement de mucus chez un adulte s'est normalisé, il est important d'éliminer la cause et le nez qui coule lui-même. Pour ce faire, utilisez les moyens suivants:

  • antibactérien - «Amoxicilline», «Clarithromycine», «Azithromycine», «Cefaclor», «Co-trimoxazole», «Cefprozil»;
  • antiviral - "Viferon", "Tamiflu", "Kipferon", "Arbidol";
  • antihistaminiques - «Cetrin», «Suprastin», «Zirtek», «Allertek», «Desloratadin»;
  • corticostéroïde - «Dexaméthasone», «Prednisolone», «Sinalar», «Triamcinolone».

Si la cause du symptôme désagréable est la sinusite, les experts prescrivent des médicaments antibactériens et, dans les cas avancés, une ponction du sinus maxillaire (pour éliminer le contenu purulent).

Si la cause de la congestion est un médicament contre la rhinite

Comment traiter la congestion nasale causée par la rhinite médicamenteuse? Pour cela, des gouttes à effet vasoconstricteur sont utilisées. Si le nez est bloqué, les médicaments peuvent être appliqués simultanément ou progressivement, ce qui réduit la posologie et la fréquence d'utilisation. Après un certain temps, la membrane muqueuse commence à fonctionner normalement et la respiration par le nez reprend.

Remèdes populaires

Lorsqu'il n'y a pas de nez qui coule et que le nez ne respire pas, en plus des médicaments et des procédures hospitalières, la pathologie peut être traitée à la maison à l'aide de remèdes populaires. Les plus efficaces restent:

  1. Exposition à la chaleur. Appliquer les œufs des deux côtés, en appuyant aussi près que possible des sinus maxillaires. Gardez 10-15 minutes. Effectuez pendant 10 jours. Cela arrêtera le gonflement et améliorera la respiration. Il est impossible d'effectuer une manipulation dans le contexte d'une sinusite non guérie.
  2. Massage. Essuyez les ailes du nez et l'arête du nez dans un mouvement circulaire. La durée du massage prend 10 minutes.
  3. Jus de kalanchoe. Si la morve est absente, mais que le nez ne respire pas, vous pouvez égoutter du jus de Kalanchoe frais. Dripping 1-2 gouttes 3 fois par jour.
  4. Inhalation de pommes de terre. Lorsque le nez ne respire pas librement, mais qu'il n'y a pas de morve, vous pouvez faire bouillir des pommes de terre, vous pencher sur le récipient, vous couvrir d'une couverture et inhaler les vapeurs pendant 10 à 15 minutes.
  5. Compresses à base de plantes. Appliquez des tampons de coton imbibés de bouillon. Pour obtenir une décoction, la camomille, le millepertuis conviennent. Prenez 20 g de matières premières et 200 ml d'eau bouillante. Cuire pendant 20 minutes, filtrer, humidifier un tampon et placer dans la cavité nasale.
  6. Oignon tombe. Lorsque le nez est bouché, vous pouvez éplucher un oignon, le diviser en 4 parties et le passer dans un presse-ail. Diluez 1: 2 avec de l'eau. Nez goutte à goutte 2 gouttes dans chaque passage nasal 2 fois par jour pendant 5 jours.
  7. Eau salée de mer. S'il n'y a pas de nez qui coule et que le nez est constamment bouché, vous pouvez prendre 200 ml d'eau, une goutte d'iode et un peu de sel. Dégoulinant dans les deux narines pendant 2-3 jours. Ce produit folklorique convient pour soulager l'œdème.
  8. Carotte. Couper les carottes en cubes, mettre dans les voies nasales pendant 10-15 minutes.

Une congestion nasale prolongée sans écoulement nasal est courante et peut se développer pour diverses raisons. Une personne peut tomber malade pendant une longue période sans aller chez le médecin, à la suite de quoi il y a des complications graves, dont il est déjà beaucoup plus difficile et parfois impossible de se débarrasser sans intervention chirurgicale.

Congestion nasale

informations générales

Le système respiratoire humain relie le corps à l'environnement. Le nez, en tant que section initiale des voies respiratoires, est une puissante barrière protectrice qui emprisonne, détoxifie et réchauffe l'air inhalé. Le mouvement des microcils de l'épithélium avec le mucus élimine la plupart des bactéries et virus. Il y a trois cornets sur les parois latérales du nez - leur présence augmente la surface de la cavité nasale, ce qui contribue à une meilleure humidification et au réchauffement de l'air. Dans la membrane muqueuse des coquilles se trouvent les corps caverneux veineux (plexus) remplis de sang. Les corps caverneux ont la capacité de se remplir rapidement de sang et de se vider..

Le remplissage sanguin accru des plexus veineux provoque un gonflement des cornets inférieurs jusqu'à la fermeture complète des passages. Le remplissage sanguin des corps caverneux dépend de nombreux facteurs - la température ambiante, la poussière et la présence d'une inflammation jouent un rôle. Des milliers de micro-organismes sont constamment déposés sur la muqueuse nasale et le principal fardeau de la lutte contre eux repose sur la résistance non spécifique et l'immunité locale de la membrane muqueuse.

La membrane muqueuse s'infecte et réagit avec un œdème, qui accompagne divers types de rhinite. De plus, la muqueuse nasale est exposée à une variété de particules étrangères (allergènes) et de facteurs environnementaux nocifs. Dans des conditions de pollution de l'air par les xénobiotiques, la muqueuse nasale est constamment en stress fonctionnel. Ces influences conduisent à son gonflement, qui est la principale cause de difficulté à respirer par le nez - un symptôme de congestion nasale. C'est loin d'être la seule raison de ce symptôme. De nombreuses maladies du nez et de ses muqueuses, ainsi que la pathologie congénitale et acquise de ses structures s'accompagnent également de difficultés de respiration nasale..

La difficulté à respirer par le nez affecte l'état général d'une personne - elle souffre d'hypoxie (maux de tête, insomnie, humeur dépressive, faiblesse apparaissent). Avec l'hypoxie chronique, des complications plus graves sont possibles. Dans cet article, nous répondrons à la question: comment traiter un nez qui coule sévère et une congestion nasale, comment se débarrasser de la congestion nasale chronique, comment augmenter l'immunité locale de la membrane muqueuse de la partie initiale des voies respiratoires et quelles devraient être les actions avec une congestion nasale constante et une respiration nasale altérée.

Pathogénèse

En raison des nombreuses causes de cette condition, la pathogenèse est également différente. La rhinite allergique, et le symptôme associé de congestion nasale, est une réaction inflammatoire de la membrane muqueuse causée par des allergènes environnementaux. Au cours de la première année de vie, les enfants reçoivent une sensibilisation primaire aux allergènes à la maison, puis à l'extérieur. Libérée en réponse à des allergènes, l'immunoglobuline E active les mastocytes de la muqueuse, provoquant la production d'histamine et d'autres médiateurs qui déclenchent la cascade inflammatoire. Dans une chaîne pathogénique complexe, l'histamine joue un rôle déterminant. C'est un médiateur puissant avec un large éventail d'effets cliniques..

L'histamine s'accumule dans les mastocytes et les basophiles sanguins. Sa libération se produit sous l'influence de stimuli immunologiques, principalement la réaction «antigène-anticorps». L'histamine libérée provoque des effets cliniques associés à l'effet sur différents récepteurs - H1, H2, H3. L'effet sur les récepteurs de l'histamine H1 se manifeste cliniquement par un bronchospasme, une augmentation de la perméabilité capillaire, un œdème des tissus et de la muqueuse nasale, la formation de mucus dans les voies respiratoires, une diminution de la pression, une libération accrue de médiateurs inflammatoires, qui aggravent encore l'état du patient..

Ainsi, de nombreux effets inflammatoires et immunomodulateurs de ce neurotransmetteur sont médiés par les récepteurs H1. Le rôle clé de l'histamine dans la pathogenèse de la rhinite allergique nécessite l'utilisation d'antihistaminiques dans cette pathologie. L'effet sur H2 et H3 n'est pas associé à un œdème des voies respiratoires.

Diverses anomalies structurelles des structures intranasales (courbure du septum, cornet bulleux altéré, anomalies dans le développement du labyrinthe ethmoïde, pathologie du passage nasal moyen) provoquent une inflammation chronique de la muqueuse nasale et des sinus paranasaux, qui se développe dans un contexte d'altération de la ventilation. Le rôle principal dans la pathogenèse de la rhinite chronique est joué par des modifications du passage nasal moyen. Son étroitesse et d'autres anomalies sont des facteurs prédisposant au développement d'une inflammation chronique, car des micro-organismes pathogènes se développent dans ce contexte..

Les infections virales et bactériennes entraînent des modifications de la membrane muqueuse - œdème, dommages à l'épithélium cilié, ce qui provoque le blocage des fistules des sinus. Dans ce cas, l'aération des sinus et l'évacuation des sécrétions de ceux-ci sont perturbées. La fixation d'une infection bactérienne (streptocoque, staphylocoque) provoque des lésions purulentes des sinus paranasaux (le plus souvent maxillaires et frontaux).

Classification

Causes de la congestion nasale

Congestion nasale sans écoulement nasal, causes et traitement

Ce symptôme survient dans de nombreuses conditions et maladies, et dans chaque cas, il est important d'établir la cause de l'efficacité du traitement. Si la difficulté à respirer par le nez et la présence d'un nez qui coule ne préoccupent pas le patient, le même symptôme, mais sans écoulement nasal, doit alerter et servir de motif d'examen. Vous ne pouvez pas vous prescrire un médicament ou utiliser un spray qui a aidé quelqu'un - vous devez être examiné plus en détail.

Causes de la congestion nasale sans écoulement nasal:

  • Rhinosinusite post-virale aiguë, on en parle lorsque la congestion ne disparaît pas dans les 10 à 14 jours.
  • Rhinosinusite bactérienne. Si, après une infection virale respiratoire aiguë, un écoulement purulent apparaît et que la congestion nasale ne disparaît pas pendant longtemps, vous devez penser à la sinusite (le sinus maxillaire est le plus souvent touché) et consulter un médecin. Si la congestion nasale ne disparaît pas après une sinusite, que faire? Vous devez revoir un médecin. Des anti-inflammatoires et de la physiothérapie seront ajoutés au traitement.
  • Amygdalopharyngite aiguë d'Epstein-Barr. Une caractéristique distinctive de cette maladie est une difficulté à respirer par le nez sans écoulement nasal, qui est associée à un œdème du tissu lymphoïde.
  • Rhinite chronique. La rhinite chronique est une issue aiguë et est évoquée si un nez qui coule et une congestion dure plus de 6 mois. Avec une longue évolution de la rhinite catarrhale chronique, une rhinite hypertrophique se développe, dans laquelle il y a une prolifération (prolifération) de l'épithélium et son descellement. La rhinite chronique est toujours accompagnée d'une congestion nasale et lorsqu'une infection virale est attachée, un nez qui coule apparaît.
  • La congestion nasale chronique se produit lorsque la cloison nasale est courbée. Cela conduit au fait que les cornets (principalement les plus bas) deviennent très gros et que la respiration devient difficile. La deuxième cause de congestion chronique peut être une diminution congénitale du tonus des vaisseaux des coquilles et de leur remplissage sanguin actif. En position assise ou debout, la respiration nasale n'est pas difficile et en position couchée, les coquilles nasales sont activement remplies de sang, augmentent et la respiration devient difficile.
  • Rhinosinusite chronique de polypose (polypes nasaux).
  • Déséquilibre hormonal pendant la grossesse qui provoque un œdème muqueux.
  • Rhinite allergique. Caractérisé non seulement par des symptômes respiratoires (difficulté constante de la respiration nasale, éternuements), mais également par des larmoiements et d'autres symptômes, notamment dermatologiques. Tout patient souffrant de rhinite allergique peut avoir une rhinite infectieuse (aiguë et chronique) et une complication sous forme de rhinosinusite (sinusite). Les allergènes à longueur d'année comprennent la poussière domestique, la poussière de bibliothèque, les moisissures, l'épiderme animal, les allergènes alimentaires, les allergènes professionnels et les médicaments. Allergènes saisonniers: au printemps - pollen d'arbre, en été - herbes des prés, en août-septembre - mauvaises herbes. À cet égard, le symptôme de congestion nasale peut être constant ou intermittent..
  • Rhinite allergique locale. Il s'agit d'un phénotype distinct dans lequel les données de l'examen allergologique (taux de cIgE dans le sang et les tests cutanés) sont négatives et il n'y a pas de sensibilisation systémique. Chez ces patients, les IgE et cIgE sont produites localement (dans la muqueuse nasale). Ceci est confirmé par des méthodes de diagnostic spécifiques - un test provocateur nasal est effectué avec un allergène suspecté et le patient développe des symptômes nasaux.
  • Rhinite hypertrophique, dans laquelle il y a une augmentation des cornets due à une croissance excessive du tissu des cornets, ce qui conduit à un rétrécissement des voies nasales. Souvent, une condition similaire est observée après une utilisation prolongée de gouttes vasoconstricteurs. Dans ce cas, un traitement chirurgical est indiqué..
  • Rhinite atrophique. Malgré le fait que l'opposé du processus hypertrophique se produit - une diminution du volume des structures intranasales et une augmentation du passage nasal - la respiration par le nez est toujours difficile. Avec l'atrophie des muqueuses du nez, des croûtes se forment, ce qui rend la respiration difficile. La principale méthode de traitement est l'irrigation (lavage) de la cavité nasale et l'hydratation de la membrane muqueuse pour éliminer les croûtes.
  • Fibrose kystique.
  • Syndrome de Kartagener.
  • Eustachéite. Il se caractérise par un nez et des oreilles bouchés..
  • Rhinite non allergique non infectieuse. Ce groupe comprend les médicaments contre la rhinite. Il est de deux types: après une prise prolongée de médicaments à l'intérieur (sympathomimétiques, β-bloquants, antihypertenseurs, bronchodilatateurs, antidépresseurs, contraceptifs) et en cas de surdosage de gouttes sympathomimétiques destinées à éliminer la congestion nasale. Le patient développe un état douloureux de dépendance aux gouttes. Ce groupe de rhinites comprend également: la rhinite professionnelle, hormonale (rhinite de la femme enceinte), sénile, gustative. Avec tous ces types de rhinite, une augmentation des cornets se développe en raison du gonflement de la membrane muqueuse. Souvent, le traitement implique l'ablation chirurgicale d'une partie de la muqueuse.
  • Rhinite vasomotrice. Elle se caractérise par une congestion nasale le matin et une congestion nasale alternée dans les deux moitiés pendant la journée. En outre, la congestion apparaît du côté du nez sur lequel la personne se trouve. La rhinite vasomotrice est similaire à la rhinite allergique, mais aucune sensibilisation n'est constatée à l'examen. Parfois, le terme «idiopathique» est utilisé pour la rhinite vasomotrice. La cause de la rhinite vasomotrice est une violation de la réponse à l'irritation (odeur, air), qui provoque une réaction violente de la membrane muqueuse. La rhinite vasomotrice est une condition fonctionnelle associée à une violation du tonus vasculaire des cornets inférieurs. Normalement, il y a un certain cycle: les côtés gauche et droit du nez fonctionnent avec des charges différentes et à des moments différents. Si le tonus vasculaire augmente dans une moitié du nez, la température augmente et du mucus est produit, alors le second "se repose" à ce moment. Après un certain temps, le ton change - cela se produit une fois par heure. Avec la rhinite vasomotrice, le cycle est raccourci ou allongé et le tonus vasculaire est généralement réduit des deux côtés. Cette maladie survient souvent chez les patients atteints de dystonie neurocirculatoire, en âge de préménopause et chez les patients hypotendus.
  • Adénoïdes (prolifération des tissus de l'amygdale pharyngée chez l'enfant). Selon le degré d'élargissement des végétations adénoïdes, il peut y avoir une congestion nasale modérée ou sévère..
  • Déformations acquises du nez et anomalies de la structure du nez (le plus souvent étroitesse congénitale des voies nasales).
  • Tumeurs du nez et des sinus.

Nous avons examiné les principales raisons pour lesquelles une congestion nasale peut survenir chez un adulte et un enfant. Ci-dessous, nous verrons comment traiter la congestion nasale sévère chez un adulte. Chez l'adulte, de nombreux remèdes peuvent être utilisés, y compris les plus puissants, ce qui n'est pas toujours possible chez l'enfant. Il est difficile de nommer le meilleur remède contre la congestion nasale chez un adulte - c'est purement individuel: cela aide quelqu'un, quelqu'un se sent soulagé pendant une courte période et quelqu'un utilise avec succès des remèdes populaires. Cela dépend de la cause de la difficulté de la respiration nasale (infection, allergie, anomalies de la structure des voies nasales) et du degré de sa gravité.

Les psychologues expliquent les causes psychosomatiques de la congestion nasale de différentes manières, mais elles se résument toutes à environ une. Ils croient que la psychosomatique de la congestion nasale est due à la réticence à percevoir quelqu'un ou quelque chose dans leur vie, l'incapacité de vivre une vie pleine, la peur de quelque chose, une faible estime de soi, le dégoût de soi, la non-reconnaissance de leur propre valeur, des problèmes d'estime de soi, un sentiment de soi inutile et sans valeur. À cet égard, vous devez reconsidérer votre attitude envers vous-même et la vie. En termes de traitement, vous pouvez dire des affirmations: «Je m'aime. Je me respecte et me valorise. J'apprécie ce que je fais. J'ai un sens de la dignité. Je me valorise en tant que personne ".

Symptômes

Avec toutes les maladies ci-dessus, le principal symptôme est la congestion nasale. Le reste des symptômes sera caractéristique de telle ou telle maladie. Avec les allergies, le patient sera dérangé par des démangeaisons dans le nez, des éternuements, une rhinorrhée, un larmoiement, des éruptions cutanées et des démangeaisons. Tous ces symptômes sont de nature permanente ou saisonnière, épuisent le patient, provoquent des troubles du sommeil, altèrent la concentration de l'attention et réduisent généralement la qualité de vie du patient..

Les symptômes de la rhinite comprennent, en plus de la congestion, un écoulement nasal récurrent. Avec une courbure de la cloison nasale, un changement de voix (nasalité) est possible et la congestion est chronique. La croûte est caractéristique de la rhinite atrophique. Avec la sinusite, il y a des douleurs éclatantes dans le sinus maxillaire et un écoulement purulent périodique du côté de la lésion.

Analyses et diagnostics

  • Examen du médecin ORL et endoscopie nasale. Cette étude clarifie ou exclut la courbure de la cloison nasale, la présence de polypes, de végétations adénoïdes et d'autres pathologies.
  • Examen aux rayons X des sinus paranasaux.
  • Tests d'allergie pour la genèse allergique suspectée de la maladie.
  • Détermination du taux d'anticorps IgE spécifiques d'allergène.
  • Consultation allergologue.
  • CT scan. Cet examen révèle les caractéristiques anatomiques de la structure, la pathologie des voies nasales et des sinus paranasaux, détermine la nature et la prévalence du processus pathologique.

Traiter un nez bouché sans nez qui coule

Comme nous l'avons constaté, il existe diverses causes et le traitement de la congestion nasale sans écoulement nasal dépendra de ces causes. Une congestion nasale constante sans écoulement nasal, dont les causes résident dans les allergènes, nécessite des antihistaminiques, qui ont un effet décongestanat (vasoconstricteur). Si la congestion nasale n'est pas dominante et est légère, le traitement commence par des antihistaminiques oraux. Pour les cas modérés et sévères, des préparations de corticostéroïdes sous forme de spray sont utilisées comme traitement de base. Si nécessaire, une thérapie combinée avec des antihistaminiques est prescrite..

Ils soulagent rapidement la congestion nasale sans écoulement nasal, éternuements et démangeaisons. De plus, ils aident à éliminer les symptômes oculaires: rougeurs, larmoiement, démangeaisons des yeux. La desloratadine améliore considérablement la respiration par le nez chez les patients atteints de rhinite allergique. La lévocétirizine contrôle les symptômes pendant 24 heures, de sorte que ses médicaments sont pris une fois par jour. La durée du traitement est déterminée dans chaque cas individuellement: en cas de rhinite allergique persistante, elle est prise pendant toute la période de contact avec des allergènes et, dans les processus chroniques, elle peut être prise en continu jusqu'à 12 mois. La présence d'une forme sirop permet l'utilisation de la lévocétirizine en pratique pédiatrique.

Comment guérir la congestion nasale allergique?

Pour lutter contre la congestion nasale, vous devez prendre des antihistaminiques à long terme. Il a été noté que la lévocétirizine réduit la congestion, ce qui est difficile à traiter avec d'autres antihistaminiques. Des études ont montré un effet décongestionnant plus prononcé de la lévocétirizine par rapport à la desloratadine.

Si les symptômes allergiques sont limités uniquement aux symptômes nasaux, des médicaments antiallergiques locaux peuvent être utilisés: gouttes d'Alergodil, Histimet, Tizin Alerji. Ils agissent plus rapidement que les antihistaminiques oraux. Les effets secondaires sont mineurs (il peut y avoir des maux de tête, un mauvais goût dans la bouche). Parfois, les patients se plaignent d'une diminution de l'efficacité des médicaments au fil du temps. Cela peut être dû au manque d'efficacité des médicaments dans une évolution sévère de la maladie ou à un contact continu avec l'allergène..

Comment se débarrasser de la congestion nasale en cas d'allergies si les antihistaminiques ne sont pas très efficaces ou s'il y a une évolution sévère de la maladie avec une congestion principalement nasale? Dans de tels cas, sur recommandation d'un médecin, le traitement de la congestion nasale est réduit à l'utilisation de corticostéroïdes intranasaux - Aldecin, Nazarel, Nazonex, Beconase, Fliksonase, Nasobek, ou une suspension aqueuse de furoate de fluticasone (Avamis spray). Le médicament peut être utilisé chez les adultes et les enfants à partir de six ans. C'est un corticostéroïde fluoré synthétique à action prolongée.

Les symptômes sont soulagés par 34 heures, mais l'action ne commence pas rapidement - seulement après 8 heures. La substance active a une forte affinité pour les récepteurs des glucocorticoïdes, par conséquent, en termes d'efficacité, elle est supérieure à la mométasone, à la dexaméthasone et au budésonide. Chaque fois qu'il est enfoncé dans le passage nasal, une dose de 50 μl de suspension est administrée - il s'agit d'un très petit volume de suspension qui ne s'écoule pas dans la gorge et n'est pas avalé. La dose recommandée est de deux injections dans chaque passage nasal.

Il est conseillé aux patients d'injecter la suspension dans les deux narines et de prendre un antihistaminique avec l'ingrédient actif fexofénadine (Telfast, Feksadin, Allegra comprimés). Cette combinaison élimine la congestion pendant une journée. Un fait intéressant est que l'utilisation d'Avamis spray même pendant un an ne provoque pas d'atrophie muqueuse - une réaction secondaire caractéristique des corticostéroïdes locaux..

Il y avait également une diminution des végétations adénoïdes chez les enfants, qui se manifestaient par une congestion nasale, dans le contexte d'une application mensuelle du spray. La fréquence des effets secondaires est réduite en rinçant la membrane muqueuse avec une solution saline, ce qui est effectué 5 minutes après la pulvérisation du spray. En cas de congestion nasale sévère, il est recommandé d'utiliser des gouttes de bétaméthasone (ce sont des gouttes pour les yeux qui peuvent être instillées dans le nez) au cours des deux premières semaines. L'utilisation à long terme de ce médicament n'est pas recommandée en raison d'un surdosage.

Le plus efficace et le plus acceptable pour les patients est une combinaison d'un antihistaminique et d'un médicament hormonal en une seule préparation et appliquée par voie topique. Le spray nasal Momat Rhino Advance contient de l'azélastine + furoate de mométasone a un effet anti-œdème et anti-inflammatoire prononcé, élimine donc efficacement la congestion nasale et l'écoulement nasal associés aux allergies saisonnières.

Le traitement doit être instauré avec cette association médicamenteuse. Après la réduction des symptômes, il est conseillé de passer à Momat Rino (furoate de mométasone) et de l'utiliser pendant 2 à 4 semaines pour obtenir un contrôle durable des symptômes d'allergie. Ensuite, il est recommandé de réduire la dose de moitié pour le traitement d'entretien pendant toute la période de floraison des herbes..

Il convient de rappeler que les gouttes hormonales ne doivent être utilisées que pour la rhinite allergique et uniquement sur recommandation d'un médecin. Pour les patients atteints de rhinite saisonnière modérée à sévère, le traitement débute deux semaines avant la période critique de l'année pour le patient et se poursuit tout l'été. Les décongestionnants (médicaments vasoconstricteurs) sont indiqués pour toute forme de rhinite allergique comme traitement symptomatique, mais ils ne doivent pas être utilisés plus de 7 jours..

Comment éliminer rapidement la congestion nasale?

Vous pouvez utiliser des médicaments combinés contenant un antihistaminique et un décongestionnant. Un exemple d'un tel médicament est Vibrocil, qui combine des effets anti-œdème et anti-allergiques. Il présente des avantages par rapport aux autres médicaments:

  • même avec une utilisation prolongée, il ne cause pas de dommages fonctionnels à la membrane muqueuse (ce qui signifie des troubles circulatoires et une atrophie);
  • il n'y a pas d'effets systémiques (vasoconstriction généralisée) même chez les jeunes enfants;
  • ce médicament peut être considéré comme des gouttes pour bébé utilisées à partir de la période néonatale.

Vibrocil est produit sous forme de gouttes, de spray et de gel. Les gouttes sont instillées 3 à 4 fois par jour. Pour les enfants de moins de 1 an - 1 goutte et de un an à 6 ans - 1-2 gouttes. Les nourrissons sont instillés avant de les nourrir. Pour les adultes, une dose unique est de 3 à 4 gouttes. Avant d'utiliser des gouttes, vous devez bien nettoyer votre nez.

Les gouttes sont instillées la tête rejetée en arrière et maintiennent cette position pendant plusieurs minutes. Le spray peut être utilisé chez les enfants à partir de 6 ans et chez les adultes. On lui prescrit 1 à 2 injections 3 à 4 fois par jour. Dans le même temps, vous devez garder la tête droite et le pulvérisateur droit dans le nez. Pendant l'injection, vous devez respirer brièvement par le nez..

Le gel s'utilise également à partir de 6 ans et des adultes. Il est injecté profondément dans la narine 3-4 fois par jour. L'application au coucher permet une respiration nasale libre tout au long de la nuit..

Comment traiter la congestion nasale causée par la flore bactérienne?

Pour cela, il existe des formes d'antibiotiques sous forme de spray pour administration nasale. Les antibiotiques topiques pour la rhinosinusite sont controversés. Cela est dû au fait que de fortes doses d'antibiotique affectent négativement l'épithélium cilié et perturbent la clairance mucociliaire. À la discrétion du médecin, dans le traitement de la rhinite bactérienne et de la sinusite, Bioparox peut être utilisé sous forme d'injections, de mupirocine (Bactroban) - pommade nasale et framicétine (Isofra) - un antibiotique sous forme de spray nasal.

En outre, Miramistin peut être utilisé localement. Le médicament a un large spectre d'action contre les microbes, y compris les micro-organismes résistants à de nombreux antibiotiques. Disponible sous forme de solution à 0,01%, de pommade et de spray. Ce médicament peut être utilisé pour rincer le nez et la forme en spray n'est pas destinée à un usage nasal - il peut être utilisé pour traiter la pharyngite ou le mal de gorge. La solution est injectée avec une seringue dans une moitié du nez et doit être versée par l'autre moitié. Le lavage est effectué en se penchant au-dessus de l'évier. Chez les enfants, le médicament n'est utilisé qu'à partir de 3 ans.

Qu'est-ce qui aide et que faut-il faire si les sinus sont remplis d'exsudat mucopurulent?

  • rincer la cavité nasale avec une solution saline (irrigation, douche nasale avec Aqua Maris, Otrivin More, Aqualor);
  • utilisez des décongestionnants;
  • effectuer un traitement mucolytique.

Les décongestionnants sont des vasoconstricteurs: Nazivin, Afrin, Nazol, Oxyphrin, Otrivin, Galazolin, Tizin Xylo, Irifrin, Nazol Baby, Relief. Ils diffèrent par leur composition, leur durée d'action, mais le mécanisme de leur action est le même. Ce sont des agonistes α-adrénergiques, qui resserrent les vaisseaux de la membrane muqueuse, par conséquent, l'œdème, l'hyperémie et la production de mucus sont réduits. En conséquence, les voies nasales se dilatent et la respiration nasale devient libre. Tous les médicaments sont divisés en action courte, moyenne et longue durée. Les médicaments à courte durée d'action comprennent la naphazoline (Naphtizin, Sanorin, Naftizin plus) et la tétrizoline (Vizin, Montevizin, Octilia).

Ils travaillent pendant 4 à 6 heures, ils doivent donc être appliqués 4 fois par jour. Les médicaments affectent négativement les cils de la membrane muqueuse. Les médicaments de durée moyenne (dérivés de la xylométazoline - Otrivin, Tizin, Galazolin, Xylometazoline) agissent pendant 8 à 10 heures. Les dérivés de l'oxymétazoline (Nazivin, Knoxprey, Afrin, Nazol, Oxyfrin) sont des médicaments à action prolongée (temps d'action 10-12 heures). Il suffit d'utiliser le dernier groupe de médicaments 2 fois par jour..

La gravité de l'action anti-œdémateuse est à peu près la même, mais comme vous pouvez le voir, la durée de l'effet est très différente. Les avantages des préparations d'oxymétazoline sont l'absence d'effet indésirable sur l'épithélium cilié..

Tous les décongestionnants ont des réactions secondaires: une sensation de brûlure dans le nez, des éternuements, une sécheresse de la muqueuse, son hyperémie. L'apparition de sécheresse et d'hyperémie peut être évitée si le médicament contient des composants supplémentaires - menthol, eucalyptol, camphre. Ces composants ont un effet hydratant, anti-inflammatoire et contribuent à la répartition uniforme du vasoconstricteur. Avec le strict respect du schéma thérapeutique et la durée du traitement, les effets secondaires sont rares. Avec une utilisation prolongée, une atrophie des muqueuses peut survenir et le développement du syndrome du «ricochet» est possible - une expansion paradoxale des vaisseaux sanguins et l'apparition d'une congestion. À cet égard, ce groupe de médicaments ne doit pas être utilisé plus de 4 à 5 jours.

La thérapie mucolytique est importante dans le traitement en présence d'une sécrétion visqueuse et épaisse dans la cavité nasale, ce qui rend la respiration difficile. Les mucolytiques acétylcystéine et carbocystéine sont utilisés pour les maladies respiratoires et diluent activement la sécrétion. Cependant, il existe des formes d'utilisation de l'acétylcystéine topique..

Des préparations combinées contenant un aérosol mucolytique + décongestionnant (sulfate de tuaminoheptane) - Rinofluimucil sont également disponibles. Il est injecté dans la cavité nasale avec un nébuliseur. Adultes - 2 pressions 3 à 4 fois par jour et enfants - une pression 3 à 4 fois. Le cours du traitement ne dépasse pas 7 jours. Le rinçage de la cavité nasale sera discuté ci-dessous..

Gouttes nasales efficaces sans dépendance

Tout le monde s'intéresse à ce que les médicaments soient efficaces, aient un effet complexe, n'aient pas d'effets secondaires sous forme de dépendance et que ces médicaments soient peu coûteux. Comment trouver un tel médicament et quelles gouttes nasales sont les meilleures pour la congestion?

Tout d'abord, vous devez faire attention à la composition et à la forme de la libération. La composition doit contenir un décongestionnant si l'on veut enseigner l'effet vasoconstricteur. Si des huiles sont présentes dans la composition, le médicament aura également un effet anti-inflammatoire et adoucira l'effet du décongestionnant. La présence de glycérol dans la composition aura un effet hydratant, car elle possède des propriétés hygroscopiques et lubrifiantes élevées..

La forme de la préparation est d'une grande importance. Les gouttes dues à la congestion nasale ne sont pas très pratiques en ce sens que la majeure partie de la solution injectée s'écoule dans la cavité nasale dans le pharynx. Dans ce cas, l'effet thérapeutique est mal atteint, il existe un risque d'exposition systémique au médicament et de sa consommation inutile. Le spray dosé est beaucoup plus rentable à cet égard. Si nous considérons le spray nasal pour la congestion nasale Lazolvan Rino, alors il a un effet complexe:

  • Élimine rapidement la congestion, grâce au principe actif décongestionnant tramazoline (il agit après 5 minutes).
  • Un mélange d'eucalyptol, de menthol et de camphre donne un effet anti-inflammatoire et apaisant, réduit les brûlures et l'irritation des muqueuses.
  • Hydrate (dans le cadre du glycérol).
  • Il est pratique à utiliser car le dispositif de distribution distribue uniformément la substance active à la membrane muqueuse dans la même dose. Une injection comprend une très petite dose de la substance et la charge de médicament sur la membrane muqueuse est minime. La forme en spray permet une utilisation locale fiable sans gouttes ni perte de médicament dans le pharynx.
  • Effet longue durée (dure 10 heures).
  • Un traitement à court terme ne provoque pas de changements fonctionnels de la membrane muqueuse, donc la dépendance est exclue.

Knoxprey est une combinaison d'oxymétazoline avec du menthol, de l'eucalyptol et du camphre. Disponible sous forme de spray. Il se caractérise également par un effet durable et des effets toxiques minimes sur l'épithélium cilié..

Les huiles essentielles ont des effets antimicrobiens et immunostimulants, hydratent la muqueuse nasale. La forme en spray élimine le surdosage et vous permet d'irriguer uniformément la cavité nasale. Il est appliqué 2 fois par jour.

Les préparations suivantes sous forme de gouttes et de pommades ne provoqueront certainement pas de dépendance, car elles contiennent des huiles, cependant, vous ne devez pas non plus vous attendre à un effet rapide sous la forme d'une respiration libre par le nez..

La pommade Suprima Plus est utilisée pour appliquer sur la poitrine (avec soin peut être appliquée sur la peau des ailes du nez) et a un effet comme l'inhalation d'huiles. Contient du camphre, de l'huile d'eucalyptus, du menthol, de l'essence de térébenthine, du thymol, de la cire d'abeille.

La pommade intranasale Evamenol est totalement sûre. Il contient de l'huile d'eucalyptus, du menthol et de la vaseline. Appliquer sur la muqueuse nasale 2-3 fois par jour. Les gouttes d'origine végétale Pinosol sont efficaces dans la rhinite virale, ont des effets anti-inflammatoires et antiseptiques. Contient de l'huile de pin, eucalyptus, menthe poivrée, thymol, α-tocophérol, guaiazulène.

Il existe des situations où l'utilisation de gouttes nasales n'est pas souhaitable (grossesse) ou il existe des contre-indications (hypertension, glaucome, adénome de la prostate). Que faire dans de tels cas?

Comment se débarrasser de la congestion nasale sans gouttes?

Cela ne fonctionnera pas pour soulager rapidement la congestion nasale sans médicaments vasoconstricteurs, mais vous pouvez essayer certaines techniques. La congestion peut être supprimée sans gouttes:

  • Masser et frotter les ailes du nez. L'efficacité augmentera si le baume Golden Star est appliqué pendant le massage. Les médicaments à base de plantes peuvent être considérés comme un traitement alternatif. Les huiles essentielles (menthe poivrée, eucalyptus, girofle, cannelle, menthol) ont un effet cicatrisant. "Zvezdochka" est disponible sous forme de stick pour inhalation, baume liquide et baume solide.
  • Le même baume peut être utilisé pour l'inhalation sèche - inhalez le produit directement de la boîte ou du crayon, en alternance avec l'une et l'autre moitié du nez. L'outil soulage efficacement la congestion.
  • Élimine la congestion du nez et des oreilles en inhalant des phytoncides d'oignons et d'ail. Pour ce faire, l'ail est pressé dans une presse et un morceau d'oignon est finement haché. Le gruau est placé dans un récipient scellable. Pendant la journée, vous devez respirer plusieurs fois les vapeurs d'ail et d'oignon..
  • Instillation nasale de Pinosol, qui a été mentionné ci-dessus et d'autres préparations similaires contenant des huiles (par exemple, Pinovit, il a une composition similaire).

La préparation homéopathique en aérosol Euphorbium compositum est assez efficace, ce qui peut être considéré comme un décongestionnant local et un immunostimulant local. Les composants actifs du médicament sont efficaces dans l'inflammation des organes ORL et le nitrate d'argent est efficace dans les processus chroniques des muqueuses.

Les adultes peuvent faire une ou deux pulvérisations 3 à 5 fois par jour. Enfants de 4 à 6 ans - une injection trois fois par jour. En cas de congestion sévère, le nombre d'injections augmente jusqu'à 6 fois par jour. Le médicament ne crée pas de dépendance même avec une utilisation prolongée (cela peut durer jusqu'à un mois, si nécessaire). Le médicament est absolument inoffensif, il est donc utilisé chez les enfants et les femmes enceintes, car il ne contient pas de substances vasoconstricteurs.

Le massage du nez aide à la congestion, mais vous devez le faire 3 à 4 fois par jour. Le massage par acupression améliore le drainage du mucus et contribue à la vasoconstriction. L'effet se fait sentir immédiatement après le massage - la respiration devient libre, mais après quelques heures, le nez se bloque à nouveau. Par conséquent, une acupression répétée est nécessaire. Les points sont situés symétriquement, le massage se fait donc avec les deux mains en même temps. Chaque point est massé pendant une minute dans un mouvement circulaire.

Comment traiter la congestion nasale à la maison?

Il faut comprendre qu'en éliminant l'inflammation, en normalisant la fonction de la membrane muqueuse, nous obtiendrons une diminution / disparition de l'œdème de la membrane muqueuse et une respiration libre par le nez. Comment soulager la congestion nasale à la maison et ce que vous devez faire pour cela?

Points d'affection pour la congestion nasale

Pour normaliser la fonction de la membrane muqueuse, stimuler la circulation sanguine et combattre la microflore pathogène, des solutions d'eau de mer sont utilisées. Les micro-éléments contenus dans l'eau augmentent l'activité motrice des cils, activent les processus réparateurs dans la membrane muqueuse, ont un effet antiseptique et améliorent la fonction des glandes..

Le rinçage du nez à l'eau de mer a un effet antibactérien (les virus et les bactéries sont éliminés), tandis que l'immunité locale est augmentée. En général, l'eau de mer maintient l'état physiologique de la muqueuse nasale et les préparations à base de celle-ci, contrairement aux vasoconstricteurs, ne sèchent pas la membrane muqueuse et conviennent à une utilisation à long terme..

Les solutions isotoniques sont conçues pour hydrater et éviter le dessèchement de la membrane muqueuse dans des conditions d'air excessivement sec (appareils de chauffage, climatiseurs, etc.). La perte d'humidité dans la membrane muqueuse entraîne l'arrêt du mouvement des cils épithéliaux et réduit considérablement sa fonction protectrice. La solution d'eau de mer hypertonique crée une différence de pression entre la solution et la membrane muqueuse permettant et réduit efficacement le gonflement des voies nasales. Et l'ajout d'huiles essentielles (eucalyptus, menthe) à la composition a en outre un effet anti-inflammatoire.

Des exemples de solutions hypertoniques sont: Otrivin More Forte, Otrivin More Eco, Aqua Maris Strong. Ils ont une teneur élevée en minéraux, ils éliminent donc efficacement la congestion. Aqua Maris Plus contient du dexpanthénol et réduit donc la sécheresse et l'irritation. La série Aqualor comprend également différentes formes: Aqualor Baby Drops (solution isotonique), Aqualor Throat (antiseptique à la camomille), Aqualor Baby Spray (solution isotonique).

Parmi les moyens que vous pouvez préparer et utiliser à la maison, vous pouvez citer: une décoction de camomille, de thym, de sauge, avec laquelle la cavité nasale est lavée. Vous pouvez vous débarrasser de la congestion en instillant du jus de Kalanchoe. Vous devez presser le jus et l'enterrer 2 gouttes plusieurs fois par jour. Comment atténuer la condition sans utiliser de produits chimiques? Vous pouvez utiliser l'inhalateur «Nozzle» ou «Breathe», mais plus efficace est l'utilisation de l'huile d'inhalation «Breathe», qui élimine l'œdème, l'hyperémie de la muqueuse et les troubles de la respiration nasale.

Une diminution de la congestion nasale est déjà notée le deuxième jour des inhalations. Un certain nombre d'études ont montré l'efficacité de l'utilisation préventive de l'huile «Breathe» chez les enfants. L'utilisation de la composition d'huiles essentielles 2 fois par jour a réduit l'incidence de 2 fois, si les inhalations étaient effectuées 3 fois par jour, l'incidence diminuait 11 fois. L'inhalation d'huile dans une polyclinique est effectuée dans la salle d'aromathérapie sur l'appareil Fitotron, à la maison il suffit d'appliquer 3 gouttes d'huile sur une peluche avec laquelle l'enfant joue ou dort.

Remèdes populaires pour la congestion nasale que le rinçage?

Nous avons déjà considéré que vous pouvez vous rincer le nez avec des préparations toutes faites et que des produits peu coûteux peuvent être préparés à la maison. Pour rincer le nez chez les adultes et les enfants, vous pouvez utiliser une solution hypertonique auto-préparée. Pour ce faire, vous devez prendre une cuillère à café de sel de mer dans un verre d'eau tiède. Le nez peut être rincé de la manière qui vous convient (à l'aide d'une seringue ou d'une seringue). La solution hypertonique éliminera la sécrétion épaisse et réduira considérablement le gonflement de la muqueuse nasale.

Les examens des patients indiquent que beaucoup de personnes au stade initial de la congestion sont aidées par du jus de carotte fraîchement pressé, qui doit être instillé plusieurs fois par jour. Le meilleur remède contre la congestion nasale à la maison est également appelé - c'est le baume Golden Star, la pommade Supreme Plus, qui est utilisé pour le frottement et les inhalations, ainsi que pour réchauffer le nez avec du sel chaud (sable, œuf à la coque). Cette dernière procédure peut être effectuée à température corporelle normale et en l'absence de sinusite.