loader

Principal

Consultant

Pourquoi le nez saigne-t-il

L'apparition de sang du nez est effrayante et vous fait paniquer. Parfois, seules quelques gouttes sont libérées, mais des saignements abondants et abondants se produisent également. Une maladie grave du corps peut être cachée derrière un tel symptôme. Ne négligez pas une visite chez un médecin - il vous aidera à établir un diagnostic précis et vous expliquera comment éviter les saignements à l'avenir. Mais avant de consulter le médecin, il sera utile de connaître les options possibles pour le problème et comment arrêter rapidement les saignements..

Les principales causes des saignements de nez

La source des saignements de nez peut être cachée à la fois directement dans la cavité nasale et dans le corps lui-même. La membrane muqueuse de la cavité nasale est fine, bien fournie en capillaires. Ceci est nécessaire pour réchauffer l'air. L'air chaud est mieux absorbé dans le sang des poumons. Par conséquent, le nez, si abondamment alimenté en vaisseaux sanguins, devient souvent une source de saignement. Il vaut la peine de savoir quelles raisons peuvent conduire à cela.

Traumatisme

Les dommages au nez entraînent presque toujours des saignements. Dans ce cas, le sang peut couler à la fois fortement et en gouttes, selon la taille du vaisseau endommagé. Souvent, un traumatisme entraîne une hémorragie sous la membrane muqueuse ou dans le cartilage, une fracture des os nasaux, des douleurs dans le nez et la tête.

Les tumeurs

Toute formation est activement fournie avec des navires. C'est une caractéristique de toutes les tumeurs - se développent fortement dans les artères et les veines. Par conséquent, même une petite formation dans la cavité nasale devient facilement une source de saignement. Provoque une hémorragie des vaisseaux sanguins pour augmenter la pression, une infection ou une blessure.

Rhinite atrophique

La muqueuse nasale saine est rose et humide. Il réchauffe et hydrate l'air inhalé. Dans la rhinite atrophique chronique, la membrane muqueuse est sèche et mince, de petits vaisseaux sont visibles à travers elle. Ils saignent facilement avec un nez qui coule ou de l'air trop sec.

Corps étranger

Les enfants ont tendance à mettre de petits objets dans leurs narines. Parfois, les parents manquent ce moment et alors seul un saignement de nez permettra de détecter un corps étranger. Par conséquent, si un petit enfant saigne du nez, il vaut la peine de contacter un ORL pour examiner la cavité nasale..

Hypertension artérielle

Une augmentation de la pression au-dessus de 140/90 mm Hg. Art. mauvais pour les petits navires. Ils sont facilement endommagés et saignent. Des saignements du nez à haute pression apparaissent sur le fond d'un mal de tête à l'arrière de la tête, des vertiges, clignotant devant les yeux des mouches noires. Il est possible de comprendre de manière fiable pourquoi le sang est apparu en mesurant la pression.

Maladies des organes internes

La cirrhose hépatique, l'insuffisance rénale chronique conduisent à une mauvaise condition vasculaire, aggravent la coagulabilité. Cela conduit à des saignements fréquents des petits vaisseaux du nez. Il s'agit généralement de saignements goutte à goutte, mais fréquents et prolongés. Le thérapeute aidera à comprendre pourquoi le sang est apparu dans cette situation..

Infections virales

Une caractéristique des infections virales respiratoires - grippe, parainfluenza, rhinovirus - rend les parois des vaisseaux sanguins fragiles. Cela peut se manifester par des yeux rouges, de petits points d'éruptions cutanées et des saignements de nez. Dans ce cas, le sang du nez accompagne le mucus, il peut y avoir des traînées de sang.

Manque de vitamines

L'acide ascorbique, l'acide folique, le rutoside - jouent un rôle important pour assurer la densité et l'élasticité de la paroi vasculaire. Avec leur manque, les petits capillaires sont les premiers à souffrir. En plus des vaisseaux qui saignent dans le nez, les gens développent des ecchymoses, des saignements des gencives.

Surchauffe

L'exposition au soleil nuit aux vaisseaux sanguins, en particulier aux enfants et aux personnes âgées. L'air sec et les températures ambiantes élevées entraînent une hémorragie des vaisseaux sanguins. Faiblesse, maux de tête, fièvre, chatouillements dans le nez précédés de saignements de nez.

Basse pression ambiante

Chez certaines personnes, les vaisseaux sanguins sont sensibles aux changements de pression atmosphérique. Ce sont des personnes âgées, des adolescents. Pression atmosphérique trop basse - 745 mm Hg. Art. et ci-dessous - a un effet négatif sur les vaisseaux sanguins. Les plus petits capillaires nasaux peuvent se décomposer et éclater à basse pression d'air.

Pourquoi saigne-t-il parfois?

Les infections virales sont l'une des causes des saignements de nez. Le SRAS, et en particulier la grippe, se manifeste presque toujours par des problèmes de paroi vasculaire. Un nez qui coule persistant et une paroi cassante de petits vaisseaux entraînent des saignements. Ne vous inquiétez pas si un nez saigne pendant un rhume - il s'agit d'un phénomène temporaire. Pour la prévention, les médecins prescrivent, en plus d'un traitement antiviral, des comprimés de vitamines qui renforcent les parois des vaisseaux sanguins:

Le traumatisme est une autre cause de saignement rare chez les personnes en bonne santé. Le nez est facilement blessé et des gouttes de sang peuvent apparaître même au moindre contact. Même si le saignement s'est arrêté tout seul, il est préférable de consulter un médecin afin de ne pas manquer un nez cassé ou une hémorragie sous la gaine cartilagineuse.

Pourquoi saigne-t-il constamment?

Si le nez d'un adulte saigne fréquemment, plusieurs médecins doivent être consultés: un thérapeute, un oto-rhino-laryngologiste. L'examen et les tests aideront à identifier la cause du problème. La source la plus courante de saignement est le plexus de Kisselbach. Il s'agit d'une petite zone de la membrane muqueuse, où les vaisseaux sont proches les uns des autres, en couches. Ce plexus est particulièrement délicat chez les enfants. C'est pourquoi les saignements fréquents mais légers chez un enfant en bonne santé peuvent être fréquents, temporaires..

Des pertes de sang régulières surviennent chez les personnes souffrant d'hypertension. Un thérapeute peut diagnostiquer en mesurant la pression. Si l'hypothèse est confirmée, les pilules compressives aideront à faire face en permanence aux saignements de nez..

Saignements de nez légers

Les médecins diagnostiquent l'épistaxis en cas de saignement de nez. Littéralement, cela signifie «goutte à goutte». En effet, le saignement ressemble le plus souvent à ceci: des gouttelettes de sang, une à une, s'écoulent d'une narine. Il s'agit d'une condition inoffensive s'il n'y a pas de problèmes de coagulation. Chez les enfants, un traumatisme mineur de la membrane muqueuse peut être causé par un doigt ou un jouet..

Chez l'adulte, de légers saignements surviennent lors de changements de pression atmosphérique ou de surchauffe. L'atrophie de la membrane muqueuse provoque également des saignements goutte à goutte. La source d'atrophie peut être la rhinite chronique ou l'utilisation fréquente de gouttes du rhume - nasivin, naphtyzine.

Saignements de nez sévères

L'apparition soudaine de saignements de nez abondants est rare. Elle est précédée de faiblesse, de maux de tête, de vertiges, de chatouillements ou de démangeaisons du nez. Si le sang commence à couler brusquement, avec un fort courant, un tel saignement est appelé "signal". Une personne perd beaucoup de sang en peu de temps..

Mais le principal danger de saignement de signal n'est pas seulement cela: il parle de dommages à un gros vaisseau dans le crâne. Cela peut être un anévrisme, un néoplasme malin, un traumatisme des os du crâne. Avec un problème similaire, une personne doit être emmenée à l'hôpital dès que possible afin de déterminer pourquoi le saignement signal est apparu..

Comment arrêter correctement les saignements de nez

Arrêter les saignements de nez est souvent facile. S'il y a un saignement goutte à goutte, des soins médicaux peuvent ne pas être nécessaires. Cependant, même si le saignement est fort, vous devez essayer de l'arrêter vous-même avant l'arrivée de l'ambulance:

  • La personne s'assoit confortablement en penchant la tête vers l'avant. Il est fortement déconseillé de rejeter la tête en arrière - le sang coulera le long de la paroi arrière du nasopharynx, ne s'arrêtera pas et, par conséquent, provoquera des vomissements de sang..
  • Appuyez sur la narine d'où provient le sang - ou les deux, si la source n'est pas claire - contre le septum. Étant donné que le plus souvent la source du saignement est les capillaires de la partie antérieure du nez, un tel serrage pendant 15 à 30 secondes aide souvent.
  • La glace est déposée sur l'arête du nez. Il doit être enveloppé dans un chiffon.
  • Si le fait d'appuyer sur les narines n'aide pas, un tampon vous sera utile. C'est mieux s'il s'agit de gaze - les fibres de coton se cassent et restent sur la membrane muqueuse.
  • L'écouvillon doit être humidifié avec du peroxyde d'hydrogène, de la chlorhexidine aqueuse ou simplement de l'eau. Un tampon est placé dans le passage nasal d'où provient le sang.
  • Positionnez le tampon fermement, mais pas grossièrement. Des dommages supplémentaires à la muqueuse nasale peuvent augmenter les saignements.
  • Après avoir arrêté le saignement du nez, il y aura des croûtes sur la membrane muqueuse. Ils provoquent une sensation désagréable de tiraillement et de sécheresse..
  • Vous devriez essayer de ne pas vous moucher pendant les premiers jours après le saignement de la cavité nasale - les croûtes s'envoleront grossièrement, le sang pourrait couler à nouveau.
  • Se débarrasser des croûtes aidera à la lubrification avec une solution d'huile: pinosol, paraffine liquide, huile végétale. Après ce traitement, les croûtes disparaîtront d'elles-mêmes, sans douleur, et le sang ne repartira plus.

Le sang ne s'arrête pas longtemps - que faire?

Une situation peut survenir lorsque tout ce qui doit être fait a été fait: une compresse froide, des tampons dans le nez ont été posés pendant 30 minutes, mais le sang continue de s'infiltrer à travers la gaze. Il s'agit d'une condition dangereuse et la perte de sang peut être importante. Ensuite, la personne ressentira:

  • la faiblesse,
  • vertiges,
  • assombrissement des yeux,
  • la nausée,
  • rythme cardiaque rapide.

Ce sont des symptômes de perte de sang aiguë. La raison pour laquelle le sang du nez ne s'arrête pas peut être la pathologie des cellules sanguines - l'incoagulabilité. Dans cette situation, il vaut la peine d'amener la personne à un spécialiste dès que possible. Parfois, les saignements de nez nécessitent des transfusions de substituts sanguins.

Le plus souvent, une personne entre en oto-rhino-laryngologie ou en chirurgie générale s'il n'y a pas de service spécialisé. Ici, les méthodes d'arrêt des médicaments peuvent être utilisées:

  • Tamponnade nasale postérieure - le tampon est inséré par la bouche;
  • médicaments qui favorisent la coagulation - étamzilate, vicasol;
  • des injections sclérosantes qui favorisent l'adhésion des vaisseaux de la membrane muqueuse;
  • si cela n'aide pas, dans les cas graves, les vaisseaux sont ligaturés, à partir desquels le saignement s'est ouvert.

Les médecins prescriront certainement des tests et des études supplémentaires pour comprendre pourquoi le sang du nez ne s'arrête pas si longtemps.

Les saignements de nez ne sont pas toujours une menace. Parfois, ce n'est qu'une caractéristique des vaisseaux nasaux ou une réaction à l'environnement. Ne vous inquiétez pas si des saignements légers à court terme surviennent une fois. Mais lorsque le sang du nez est répété régulièrement et ne s'arrête pas pendant une longue période, il n'est pas souhaitable de reporter la recherche d'une aide médicale..

Comment arrêter rapidement les saignements de nez

Comment arrêter les saignements de nez à la maison? Ce problème peut survenir soudainement en raison de nombreuses raisons: lésions traumatiques de la membrane muqueuse du nasopharynx, maladies du système cardiovasculaire, effets néfastes de facteurs environnementaux, notamment l'insolation causée par une exposition prolongée aux rayons brûlants du soleil sans chapeau, etc. Il est important de savoir que faire d'un saignement de nez pour bien aider la victime.

Mesures d'urgence pour les saignements de nez

Que faire des saignements de nez? Tout d'abord, nous devons nous rappeler que vous ne devez en aucun cas céder à la panique. Cela menace d'une augmentation de la pression artérielle et d'une aggravation de la situation, ce qui est difficile à corriger plus tard..

Le patient doit adopter une position assise confortable et incliner la tête vers l'avant. Il est nécessaire de respirer profondément, par la bouche, il est conseillé de desserrer les boutons supérieurs et de retirer la ceinture, le cas échéant. Cela aidera à assurer un bon accès à l'oxygène aux poumons et à activer les processus de coagulation sanguine..

Comment arrêter les saignements de nez à la maison? L'une des étapes importantes est l'application de froid sur la zone du pont nasal. Cela peut être un sac de glace ou un morceau de tissu de coton trempé dans de l'eau glacée. Vous pouvez utiliser d'autres moyens à portée de main, par exemple des légumes surgelés, après les avoir enveloppés dans un chiffon afin de ne pas geler la peau. Vous devez appliquer à froid pendant 15 à 20 minutes maximum. Cela devrait être suffisant pour rétrécir les vaisseaux sanguins et arrêter le saignement..

En cas de saignement du nez, un coussin chauffant chaud doit être appliqué sur les jambes du patient ou placé dans un bassin avec de l'eau chaude - cela active la circulation sanguine dans les membres inférieurs, ce qui a un effet bénéfique sur la redistribution du sang dans le corps humain et aide à arrêter les saignements de nez..

Les ailes du nez doivent être pressées avec vos doigts pendant quelques minutes pour presser les vaisseaux. Le peroxyde d'hydrogène aidera également.

Médicaments pour arrêter le saignement

Comment arrêter un saignement de nez chez un adulte s'il n'y a pas de dynamique positive lors de l'utilisation de méthodes standard? Dans ce cas, il est démontré que certains médicaments peuvent rétrécir les vaisseaux sanguins, accélérer les processus de coagulation et avoir d'autres effets bénéfiques:

  1. Le principal médicament utilisé pour arrêter les saignements de nez à la maison est le peroxyde d'hydrogène (3%). Prenez le médicament dans un petit récipient, humidifiez un coton-tige dans la solution et insérez-le profondément dans la cavité nasale. De plus, vous pouvez presser les ailes du nez avec vos doigts. Grâce à cela, le sang s'arrête plus rapidement, car les vaisseaux sont pincés. La durée d'application est de 15 à 20 minutes. Après cela, le tampon doit être retiré, car si le sang s'arrête, les villosités colleront à la membrane muqueuse et il sera problématique de les retirer. Utilisez le peroxyde d'hydrogène avec prudence.
  2. Vasoconstricteur gouttes. Si le peroxyde d'hydrogène ne vous aide pas, vous pouvez arrêter le saignement avec des médicaments capables de rétrécir les petits vaisseaux de la muqueuse nasale. Pour ce faire, 1 à 2 gouttes de Naphthyzin, Galazolin, Rinazolin, Sanorin ou un autre médicament ayant des propriétés similaires doivent être injectées dans chaque narine. Mais ils doivent être utilisés avec prudence..
  3. Comment arrêter un saignement de nez chez un adulte? L'utilisation de l'acide aminocaproïque sera un véritable salut. Il est conseillé d'utiliser ce remède sur recommandation d'un médecin, surtout si un problème similaire se reproduit périodiquement. Le médicament appartient au groupe des agents antihémorragiques et est destiné à une administration intraveineuse. Mais il est impossible de faire une telle injection par vous-même, le médicament peut donc être utilisé d'une autre manière: injecter quelques gouttes dans chaque narine. Après cela, le sang devrait s'arrêter..
  4. Comment arrêter les saignements de nez sévères? À cette fin, des médicaments hémostatiques peuvent être utilisés. Un médicament efficace Ditsynon, qui est disponible sous 2 formes posologiques - comprimés et solution injectable. En cas de saignement sévère, le médicament est utilisé non seulement pour une aide d'urgence, mais également pendant plusieurs jours après l'élimination du problème principal. Cependant, cela ne peut être fait qu'en consultation avec le médecin, afin de ne pas provoquer de réactions secondaires et de ne pas nuire au corps..
  5. L'arrêt des saignements est également effectué avec l'utilisation de Vikasol. Mais le remède n'est pas destiné aux soins d'urgence, car l'effet thérapeutique de son utilisation se manifeste après 12 heures. La nécessité de sa nomination survient en cas de saignement prolongé. Il ne peut être utilisé sans l'accord d'un médecin..
  6. Si le nez saigne, des éponges hémostatiques spéciales peuvent être utilisées. Le plus souvent, ces fonds sont utilisés pour les enfants, mais ils conviennent tout à fait aux adultes. Les éponges hémostatiques ont une capacité unique à se dissoudre d'elles-mêmes, il n'est donc pas nécessaire de les retirer des voies nasales. C'est leur commodité lorsqu'ils sont utilisés lorsqu'un problème survient..

Que faire des saignements causés par l'hypertension artérielle? Dans ce cas, il est conseillé d'utiliser des antihypertenseurs avec les conseils d'un spécialiste. En cas de saignement, il est nécessaire d'éliminer la cause de son apparition en utilisant des médicaments qui abaissent la pression artérielle, réduisant ainsi la charge sur les vaisseaux. Avec la pression, une personne doit respecter strictement les recommandations du médecin et prendre tous les médicaments prescrits strictement selon le schéma de traitement. Parmi les antihypertenseurs, on utilise la clonidine, le corinfar, le dibazol, le sulfate de magnésium, etc. Il est nécessaire de réduire la pression, mais cela doit être fait sous la surveillance d'un médecin.

Méthodes folkloriques

Si des saignements de nez surviennent, que pouvez-vous faire pour les arrêter rapidement? Vous pouvez utiliser des remèdes populaires qui ont été testés pendant des siècles. De nombreuses plantes ont un effet hémostatique. Les jus, décoctions et infusions à base de ceux-ci sont utilisés pour un usage local et interne. Comment arrêter correctement le saignement? Les remèdes suivants peuvent aider:

  1. Des résultats rapides peuvent être facilement obtenus avec le jus de l'ortie pressé à partir d'une plante fraîche. Imbibez les turundas de coton avec du jus et insérez-les dans le passage nasal problématique. La durée d'application est de 10 à 15 minutes. Répétez la procédure, si nécessaire, en utilisant de nouveaux tampons nasaux. Il a été utilisé depuis des temps immémoriaux et est aujourd'hui populaire comme hémostatique le plus efficace.
  2. Comment arrêter le saignement rapidement? Yarrow aura un bon effet. La plante doit être rincée à l'eau courante et passée dans un hachoir à viande, presser le jus et injecter 5 à 7 gouttes de liquide dans chaque passage nasal.
  3. Le jus de citron a un effet positif. Mais il ne peut pas être utilisé sous sa forme pure, car vous pouvez avoir une brûlure de la membrane muqueuse. Le jus est dilué avec de l'eau bouillie dans un rapport 1: 2.
  4. L'aloès est utilisé de la même manière. Pour cela, il est conseillé d'utiliser une plante adulte qui a atteint l'âge de 3 ans..
  5. Pour empêcher le sang de couler, vous pouvez utiliser une décoction de consoude: 1 cuillère à soupe. l. les matières premières sèches versent 1 tasse d'eau bouillante, insistent, filtrent et goutte à goutte dans les deux narines.

Ce qu'il ne faut pas faire

En cas de saignements de nez fréquents, le patient doit savoir ce qu'il faut éviter pour ne pas provoquer de complications graves dont les conséquences seront très difficiles à éliminer, voire parfois impossibles. Souvenez-vous de ce qui suit:

  1. La règle principale: lorsqu'elle saigne du nez, une personne ne doit en aucun cas prendre une position horizontale et rejeter la tête en arrière, bien que ce soit exactement ce que font la plupart des gens lorsqu'un problème survient. En conséquence, le sang ne sort pas, mais pénètre à l'arrière du pharynx et plus loin dans l'estomac. Cela menace l'apparition de vomissements avec du sang. Le sang du nez dans la trachée peut déclencher le développement d'une pneumonie.
  2. Après stabilisation de la condition, vous ne pouvez pas vous moucher pendant 10 à 12 heures, afin de ne pas provoquer la séparation du caillot et la reprise du saignement. Pendant la journée, il est nécessaire d'arrêter de boire du café ou du thé fort, car la caféine et d'autres substances qui composent leur composition peuvent provoquer une forte augmentation de la pression artérielle, ce qui peut provoquer de nouveaux saignements. De plus, certains éléments du café et du thé réduisent la coagulation sanguine et interfèrent avec la formation rapide d'un caillot..

Si le sang du nez n'arrête pas de couler pendant 30 à 40 minutes, vous devez appeler une ambulance. Le médecin effectuera une tamponnade nasale et pourra peut-être éviter une perte de sang sévère. Après stabilisation de la condition, il est nécessaire de consulter un oto-rhino-laryngologiste, un thérapeute et d'autres spécialistes afin de trouver la cause du développement du saignement et de l'éliminer.

Vous devez savoir comment arrêter les saignements de nez à la maison pour éviter de graves complications.

Comment arrêter les saignements de nez

Les saignements sont désagréables, surtout s'ils commencent à l'improviste. Pour éviter qu'il ne vous surprenne, étudiez ces informations et rappelez-vous la procédure pour arrêter le saignement du nez.

En raison de la grande accumulation de vaisseaux sanguins dans le nez d'une personne, parfois même un coup ou une blessure mineur provoque des saignements. Comment arrêter les saignements de nez? Dans certains cas, il est préférable de consulter immédiatement un médecin, mais dans d'autres situations, ce problème est résolu avec succès à la maison. Comment faire, lisez la suite.

Que faire des saignements de nez

Tout d'abord, vous devez déterminer la gravité de la situation. Faites attention à l'endroit où le saignement s'est produit et à son intensité.

Il arrive que le sang goutte un peu et s'arrête tout seul. Il est également possible d'arrêter les saignements mineurs par vous-même. Si le sang devient fort et s'accompagne d'autres signes (lésions cutanées graves, évanouissements, assombrissement des yeux, hystérie ou augmentation de la pression) ou des saignements compliqués par des maladies chroniques du sang, du système cardiovasculaire - vous devez appeler d'urgence une ambulance et suivre les instructions de l'opérateur téléphonique avant l'arrivée docteur.

Causes des saignements de nez

Jetez un œil à cette liste. Chacun des points peut provoquer des saignements de nez..

  • Surchauffe du corps;
  • Avitaminose;
  • Coagulation sanguine réduite;
  • Navires faibles;
  • Blessure au nez;
  • Processus inflammatoires dans le passage nasal;
  • Hypertension artérielle;
  • Pathologie du système cardiovasculaire;
  • Conditions médicales graves existantes, par exemple: leucémie ou anémie;
  • Une diminution du niveau de production de plaquettes dans le corps;
  • Prendre des médicaments;
  • La présence d'un néoplasme dans le passage nasal.

Ce qui peut précéder les saignements de nez

Parfois, avant l'apparition de saignements de nez, la tête commence à faire mal, une gêne dans la cavité nasale se fait sentir, des étourdissements ou des acouphènes se produisent. La présence d'au moins un de ces signes peut indiquer une apparition imminente de saignement..

Une telle situation peut arriver à n'importe qui, mais surtout cette situation soulève des questions lorsqu'elle survient chez un petit enfant, pendant la grossesse ou avec une pression artérielle élevée..

Comment arrêter correctement les saignements de nez chez les jeunes enfants

  • Pour commencer, l'enfant doit être assis pour que le sang puisse s'écouler librement..
  • La glace doit être placée sur l'arête du nez, du cou ou du front. Sinon, vous pouvez sortir n'importe quel produit froid du réfrigérateur. Les pieds à ce moment devraient être chauds.
  • Appuyez sur l'aile de la narine à partir de laquelle le sang arrive au septum pendant 15 secondes. Pendant ce temps, le saignement devrait cesser..
  • Si le sang devient fort, placez un tampon trempé dans une petite quantité de peroxyde d'hydrogène dans la narine (seule l'eau salée fera l'affaire), ou utilisez des gouttes vasoconstricteurs.

Pour éviter cette condition, il est important qu'un enfant soit à l'extérieur plus souvent (par tous les temps). La natation et le durcissement aident à renforcer les vaisseaux sanguins. Humidifiez périodiquement l'air de la pièce où se trouve le bébé la plupart du temps. Il est important que son alimentation soit variée et contienne tous les oligo-éléments et vitamines nécessaires.

Chez les jeunes enfants, il n'est pas rare que les saignements de nez provoquent de fréquents cueillettes de nez. Veillez à ce que l'enfant ne fasse pas cela. Si la cause du problème est l'activité physique, il est nécessaire de revoir la routine quotidienne du bébé et de la réduire..

Comment arrêter les saignements de nez pendant la grossesse

Asseyez-vous de manière à ce qu'il s'écoule librement de la cavité nasale. Suivez ensuite les instructions ci-dessous..

Tout d'abord, pincez les deux narines pendant 15 à 20 secondes. Si cela ne fonctionne pas, essayez d'insérer un tampon humide trempé dans de l'eau salée ou du peroxyde d'hydrogène dans votre nez..

La glace appliquée sur l'arête du nez aide beaucoup. Vous pouvez appuyer et maintenir votre doigt sur la lèvre supérieure pendant 20 secondes. Pendant ce temps, le saignement devrait cesser. Sinon, il est recommandé d'appeler un médecin.

Comment arrêter l'hypertension artérielle due aux saignements de nez

Comme mentionné ci-dessus, des saignements de nez apparaissent parfois dans un contexte de pression accrue. Afin d'arrêter l'écoulement du sang du nez avec une hypertension ou une augmentation soudaine de la pression, vous devez d'abord vous asseoir ou vous allonger (la tête doit être relevée). Ensuite, insérez une boule de coton dans votre nez, trempez-la dans du peroxyde d'hydrogène ou de l'eau salée avant cela, et asseyez-vous ou allongez-vous tranquillement pendant 5 à 10 minutes. Si le problème persiste, appelez une ambulance..

Ce qui peut aggraver les choses

Lorsque vous essayez d'arrêter les saignements de nez, certains facteurs peuvent aggraver la situation.

  1. Ne laissez pas le sang pénétrer dans les voies respiratoires. Pour ce faire, allongé sur le lit, soulevez la tête de lit avec un oreiller haut. Il n'est pas non plus recommandé de rejeter la tête en arrière. Le sang doit être craché.
  2. En décubitus dorsal, lever les jambes conduit à une redirection du sang vers la tête, ce qui peut provoquer de nouveaux saignements du nez. Évitez cette posture lorsque le sang s'arrête..
  3. Une anxiété sévère et la consommation de thé ou de café augmentent la tension artérielle. Essayez de vous calmer et évitez de boire ces boissons pour éviter une augmentation du flux sanguin..
  4. Au moment où le sang s'arrête, une croûte se forme dans le nez, qui, comme un bouchon, arrête le saignement. Si vous essayez de vous moucher immédiatement après, il se peut qu'il saigne à nouveau. Alors ne te précipite pas pour te moucher.

Quand voir un médecin

Une aide médicale est nécessaire si:

  • Lorsque vous essayez d'arrêter le saignement de nez, vous ressentez une blessure ou des dommages dans la cavité nasale;
  • Le saignement dure plus de 15 minutes et vous ne pouvez pas l'arrêter;
  • Vous avez des saignements de nez fréquents (à plusieurs reprises pendant une semaine, sans raison apparente).

Moyens populaires pour arrêter les saignements de nez

Ce qui précède était des recommandations standard, mais il y a une possibilité de se tourner vers une médecine traditionnelle efficace.

Essayez de faire couler quelques gouttes de jus de citron fraîchement pressé dans chaque narine. Vous pouvez tremper une boule de coton dans du jus de citron et l'insérer dans votre nez pendant quelques minutes. Changez-le si nécessaire.

Si vous avez des orties sous la main (disons que vous êtes dans la nature), pressez-en le jus et insérez un coton-tige imbibé de ce jus dans votre nez.

Certaines personnes réussissent à arrêter les saignements de nez en utilisant le système su-jok. Pour ce faire, vous devez bander le pouce de la main environ au niveau du milieu de l'ongle (utilisez un élastique ou une ficelle pour cela) et le maintenir pendant 10 minutes. Selon la technique su-jok, à cet endroit il y a une zone réflexe correspondant à la zone du nez.

Mesures préventives

En raison de la sécheresse accrue de l'air, des saignements de nez peuvent également survenir. Par exemple, lorsque le chauffage est allumé, l'air des appartements et des bureaux devient beaucoup plus sec qu'à d'autres moments. Un humidificateur correctement sélectionné, placer des serviettes mouillées sur des batteries, pulvériser la pièce avec un vaporisateur, aérer fréquemment ou des plantes d'intérieur aideront à améliorer la situation..

Lorsque la muqueuse nasale sèche, des croûtes peuvent se former dessus. Pour éviter ce phénomène, essayez de lui instiller périodiquement 2-3 gouttes d'huile d'églantier ou d'huile d'argousier..

Si le saignement dans votre cas est associé à une fragilité accrue des vaisseaux sanguins, consultez votre médecin. La rutine et l'acide ascorbique renforcent bien les vaisseaux sanguins.

Avec une coagulation sanguine réduite, il est recommandé de boire du thé à base d'herbes (achillée millefeuille, plantain, ortie, renouée, fruits et feuilles d'argousier). Une solution à 5-10% de chlorure de calcium aide à réduire la perméabilité des parois des vaisseaux. Il doit être pris après les repas, 2-3 fois par jour, 1 cuillère à café..

Le sang peut mal coaguler en cas de carence en vitamine K. Mangez de la laitue, des épinards, des bananes, tous les types de choux, des avocats, du soja, du son de blé, des œufs, de la viande, de l'huile d'olive et des produits laitiers. Et vous aiderez votre corps à faire face à ce problème..

Comment arrêter un saignement de nez chez un enfant, un adulte. Premiers soins pour saigner à la maison

L'épistaxis se développe à la suite de lésions des capillaires sanguins. Souvent, la situation est fixe chez les enfants de moins de 10 ans et les personnes âgées de plus de 50 ans, mais des saignements de nez peuvent être rencontrés même à un jeune âge..

Les médecins identifient un certain nombre de raisons à l'apparition d'une hémorragie, comment arrêter en toute sécurité le saignement du nez, l'établissement exact du facteur prédisposant est possible après que le patient a subi des mesures de diagnostic. Ces manipulations sont effectuées en milieu hospitalier..

Pourquoi saignements de nez

La source des hémorragies nasales peut être la paroi antérieure ou postérieure de l'organe respiratoire. De face, la séparation du sang est observée plus souvent chez les enfants, à partir d'un sinus. La sortie de plasma sanguin des deux narines de la partie postérieure se produit largement après des blessures, la pénétration de corps étrangers. Parfois, l'exsudat coule à l'arrière du larynx, aucun signe externe n'est observé.

Si l'épistaxis est abondante, elle se manifeste par une teinte noire de selles. C'est une raison objective de consulter un médecin, car le sang peut couler à la fois des narines et de l'estomac, de l'œsophage, surtout s'il existe des pathologies concomitantes dans l'anamnèse.

La rupture vasculaire est précédée de diverses maladies, blessures, stress psychologique, émotionnel et physique, facteurs externes. Dans la période périnatale, l'épistaxis présuppose des raisons prédisposantes particulières. Chez les adolescents, les capillaires éclatent pour des raisons externes ou en raison de la puberté.

Causes courantes avant l'hémorragie chez les adultes

Comment arrêter les saignements de nez - pour cela, il est nécessaire d'en établir les raisons, qui sont les suivantes:

  1. Chez une personne en bonne santé, une hémorragie peut apparaître après une surcharge émotionnelle et physique. Le sang ne coule pas abondamment, s'arrête tout seul.
  2. Inhalation à long terme d'oxygène sec et glacé. Le saignement est rare, s'arrête facilement.
  3. Surchauffe au soleil. L'épistaxis est complétée par des migraines, des courbatures, des acouphènes et même une opacification de la conscience.
  4. La présence de polypes dans le nez. Ils se forment lorsque la membrane muqueuse se développe et sont retirés chirurgicalement. Les néoplasmes de nature bénigne exercent une pression sur les vaisseaux, surtout le matin. À cause d'eux, il est difficile pour une personne de respirer, il y a un désir de se gratter le nez à l'intérieur.
  5. Phéochromacytome. Il s'agit d'un néoplasme dans la glande surrénale qui provoque une libération incontrôlée d'hormones de stress. Ils affectent la pression artérielle.
  6. Blessure traumatique - coup ou chute. Les structures des sinus paranasaux et du cartilage sont endommagées. L'hémorragie est caractérisée par un gonflement, une douleur dans la cavité nasale et les tissus voisins. S'il y avait une fracture osseuse, déformation visuellement visible de l'organe respiratoire ou de l'ensemble du visage.
  7. Lorsque l'écoulement nasal sanglant ressemble en apparence à des caillots de plasma, de mucus, la cause est une inflammation de la muqueuse nasale. Cela se produit avec la rhinite, la sinusite, la rhinite d'étiologie allergique, la frontite. Les petits capillaires de la membrane muqueuse sont endommagés en raison du processus inflammatoire. La condition est complétée par une hyperthermie.
  8. Crise d'hypertension. L'épistaxis due à une augmentation significative de la pression artérielle se produit en raison de la rupture de petits capillaires.
  9. Irritation de la membrane muqueuse par l'utilisation d'aérosols nasaux. Souvent, les gens abusent de médicaments vasoconstricteurs comme Béconase, Nasonex. Ils contiennent des corticostéroïdes, des substances antiallergiques. L'épistaxis survient également chez les personnes qui utilisent des médicaments de manière incontrôlable, la coagulation du plasma sanguin est empêchée - Warfarine, Aspirine, Héparine.
  10. Anémie aplastique. Les saignements sont complétés par des hémorragies utérines, une tendance aux hématomes, une augmentation des saignements des gencives. La moelle osseuse arrête la production de cellules sanguines, cela est toujours possible avec la leucémie, le purpura thrombocytopénique.
  11. Augmentation de la température corporelle. Les parois des capillaires deviennent minces, éclatent.
  12. La présence de tumeurs de nature différente. Une personne se plaint d'ulcères douloureux dans la cavité nasale, de modifications de la forme de l'organe respiratoire, de migraines. L'exsudat est d'aspect transparent. Les saignements surviennent soudainement ou après une surcharge physique. Décharge d'une teinte brune avec une impureté muqueuse. Les raisons comprennent l'adénocarcinome, les polypes malins, l'abandon, l'ostéosarcome, l'endométriose nasale.

Si l'épistaxis est causée par la présence de pathologies concomitantes, leur élimination complète est nécessaire. En l'absence de soins médicaux, les vaisseaux sanguins éclateront constamment.

Il y a souvent des hémorragies nasales la nuit. Cela se produit en raison du sommeil dans une pièce étouffante, des changements de pression atmosphérique et des circonstances ci-dessus. La nuit, il y a une rupture des vaisseaux sanguins dans le nez chez les personnes de tout âge et sexe.

Pourquoi les saignements de nez surviennent-ils chez les enfants

Dommages mécaniquesTraumatisme possible du nez avec les doigts, pénétration d'objets étrangers - jouets, pois, petites pièces. Parfois, le saignement est précédé de la baignade dans les étangs, les insectes pénètrent dans les sinus
Nez qui couleDu mucus est présent dans l'exsudat sanglant
Hémophilie ou autres maladies qui interfèrent avec la coagulation sanguineUne rupture régulière des vaisseaux sanguins se produit, complétée par une tendance aux ecchymoses
Inhalation d'air secCela se produit pendant la saison de chauffage, lorsque l'air de la pièce est sec.

Causes des saignements de nez chez la femme enceinte

Pendant la grossesse, l'hémorragie nasale est plus fréquente au 1er et au 3ème trimestre..

Les raisons sont les suivantes:

Manque de vitaminesHabituellement, il y a un manque de calcium, de vitamine K, d'acide ascorbique
Amélioration de l'apport sanguin à chaque organe

Les muqueuses deviennent minces, le nombre de capillaires augmente. Tout dommage peut entraîner la rupture des vaisseaux sanguins
Chutes de tension artérielle

L'épistaxis s'accompagne de fortes douleurs à la tête. La même chose se produit avec les femmes qui n'ont pas souffert d'hypertension avant la grossesse.
Modifications muqueusesEn raison de changements hormonaux, l'état de la muqueuse nasale change, elle gonfle, se détend et les vaisseaux perdent leur élasticité

Un saignement léger qui s'arrête sans problème et apparaît une fois par semaine n'est pas dangereux. Il est toujours nécessaire d'en informer le médecin afin d'exclure des conditions potentiellement dangereuses pour la mère et le fœtus..

Comment arrêter les saignements de nez pendant la période périnatale est le même que dans les autres cas. La seule différence réside dans l'utilisation de drogues. Tous les médicaments ne sont pas autorisés, il est donc recommandé de consulter un médecin au sujet de la maîtrise de soi de l'hémorragie.

Causes des saignements de nez chez les personnes âgées

Les causes de l'épistaxis chez le sujet âgé sont tous des facteurs comme chez l'adulte, mais avec certaines nuances:

  1. Les capillaires des parties postérieures du nez perdent de leur élasticité, éventuellement des saignements postérieurs. L'exsudat s'écoule dans le larynx, il existe un risque de perte de sang importante sans symptômes externes. La situation met la vie en danger.
  2. Rhinite atrophique. La condition est inhérente aux femmes après la ménopause. Les muqueuses se froissent, se dessèchent, la fragilité des parois vasculaires augmente.
  3. Maladie hypertonique. Une hémorragie apparaît en cas de surmenage physique, de changements de pression atmosphérique, de crise hypertensive.
  4. Utilisation régulière d'aspirine, tolectine, naprosine, ibuprofène.

Chez les personnes âgées, la rupture des capillaires nasaux est particulièrement dangereuse et nécessite une attention médicale immédiate..

Premiers pas pour saigner

Si vous avez des saignements de nez, vous devez savoir comment les arrêter vous-même. Vous pouvez utiliser l'aide de vos proches.

  1. Essayez de vous calmer en respirant profondément. Cette manipulation réduira les explosions émotionnelles, la fréquence cardiaque et l'hypertension artérielle. Ces facteurs augmentent la perte de sang. Si vous n'arrivez pas à vous calmer, comptez jusqu'à 10 mentalement.
  2. Asseyez-vous dans une position confortable, inclinez la tête vers l'avant. S'il est rejeté en arrière, les masses sanguines peuvent s'écouler dans le nasopharynx, qui est chargé de vomissements et de détresse respiratoire. Collez doucement des turundas de coton dans votre nez.

Comment tenir sa tête correctement pour arrêter les saignements de nez

  • Effectuer des manipulations pour arrêter l'hémorragie. Appuyez sur les sinus avec vos doigts, mouchez-vous doucement. Cela aidera à éliminer le sang dans les voies nasales. Après, goutte à goutte Galazolin, Sanorin, Naphtizin. Ils ont un effet vasoconstricteur. Dripping 5-6 gouttes du produit dans chaque sinus. Des médicaments tels que la thromboplastine, la thrombine sont utilisés. Pressez mécaniquement les capillaires, l'exsudat accumulé se coagule et se dessèche rapidement, un bouchon se forme. Grâce aux gouttes nasales, les vaisseaux sanguins se rétrécissent et le peroxyde accélère le processus de formation de caillots sanguins.
  • Appliquez de la glace sur votre nez. Vous pouvez utiliser une bulle de glace, l'envelopper dans un chiffon. Nettoyez toutes les 15 minutes pendant 60 secondes pour éviter le gel. En raison du froid, les capillaires se rétrécissent, l'intensité de l'hémorragie diminue. Vous pouvez plonger vos mains dans de l'eau glacée et vos pieds dans de l'eau chaude. Le sang s'arrêtera plus vite.
  • Insérez une boule de coton imbibée d'une solution de gouttes de rétrécissement capillaire - 3% de peroxyde, 5% d'acide aminocaproïque dans les sinus. Appuyez sur les sinus avec vos doigts pendant 5 minutes. Lorsque vous retirez le tampon, veillez à ne pas retirer la croûte qui apparaît.
  • Buvez de l'eau salée. Il est préparé avec 1 cuillère à soupe de sel pour 200 millilitres de liquide.
  • Une fois l'hémorragie terminée, rincez doucement les sections nasales avec une solution de peroxyde et de sel.
  • Parfois, ces mesures ne suffisent pas. Si le saignement ne s'est pas arrêté, la situation est lourde de conséquences dangereuses..

    Comment prévenir les saignements de nez

    Comment arrêter les saignements de nez n'est pas difficile à établir, mais il est important de se rappeler comment éviter la rupture des capillaires sanguins. La prévention consiste à éviter les facteurs à l'origine de leur perforation.

    1. Humidifiez l'air intérieur. Ils utilisent des humidificateurs spéciaux, ou prennent une serviette humide, la mettent sur la batterie.
    2. Éviter les situations traumatiques. Utilisez des chaussures de glace sur la glace, ne participez pas aux conflits, aux combats de masse.
    3. Arrêter de fumer, boire de l'alcool. Ces habitudes ont un effet néfaste sur l'état des capillaires..
    4. Prenez de la vitamine K, du calcium. Les oligo-éléments utiles renforcent les parois vasculaires et tout le corps.
    5. Traitez les pathologies majeures en temps opportun. Le traitement complet de toute maladie doit être suivi. Pour les maladies chroniques, examinez périodiquement.
    6. Pendant le décollage en avion, consommez des bonbons à sucer. Cela aidera à réduire la pression sur les capillaires..
    7. Pour améliorer l'état des muqueuses, lubrifiez-les avec de la vaseline ou de l'huile végétale.
    8. Surveiller les indices de coagulation du plasma sanguin lors de l'utilisation de médicaments qui affectent ce facteur.

    Il est impossible de se protéger complètement des hémorragies nasales, mais il est tout à fait possible de les prévenir autant que possible. Quelle que soit la raison qui a causé le phénomène, il vaut la peine de mener une vie saine.

    Quand voir un médecin

    Vous devriez consulter un médecin dans certaines variations de l'hémorragie nasale, elles menacent la santé humaine.

    1. Si le plasma sanguin coule abondamment, ne s'arrête pas après avoir essayé les mesures d'arrêt pendant 20 minutes.
    2. L'hémorragie est causée par des perturbations dans le processus de coagulation du plasma sanguin, le diabète, l'hypertension artérielle.
    3. Une personne utilise l'aspirine, l'ibuprofène, l'héparine de manière continue.
    4. L'exsudat sanguin coule intensément à l'arrière du larynx, provoquant des vomissements sanglants.
    5. Il y avait un trouble de la conscience.
    6. Le patient a perdu plus de 200 millilitres de plasma sanguin.
    7. Les hémorragies se reproduisent souvent.

    L'oto-rhino-laryngologiste vous indiquera comment arrêter correctement les saignements de nez, caractérisés par les symptômes donnés ou les causes suspectées. Si le patient a des difficultés à marcher ou s'il a perdu connaissance, il appelle les secours. Même une épistaxis qui apparaît une fois devrait être une raison de consulter un médecin..

    Conception de l'article: Vladimir le Grand

    Vidéos sur les saignements de nez

    Causes et que faire des saignements de nez:

    Remède pour arrêter le sang du nez: médicaments hémostatiques

    Les saignements de nez soudains peuvent être effrayants et même provoquer la panique. Surtout si cela ne s'arrête pas après avoir effectué les premiers soins standard. Ce phénomène ne doit pas être considéré comme inoffensif. Le sang du nez peut être le seul symptôme de gonflement du nez, de corps étrangers, de traumatisme, de sinusite. L'ignorer signifie risquer de manquer l'apparition de maladies endocriniennes, de crise hypertensive, d'accident vasculaire cérébral hémorragique. La faiblesse des parois des vaisseaux entraîne des conséquences désastreuses..

    Les saignements de nez persistants peuvent entraîner des maladies du système circulatoire, une perte de force, des évanouissements, des étourdissements, des fluctuations de la pression artérielle.

    Remèdes populaires

    • Jus de citron. Appliquer quelques gouttes de jus de citron sur une boule de coton et insérer dans les voies nasales. Peut également être utilisé sous forme de gouttes nasales. Il guérit le nez sec et élimine les bactéries. Un outil éprouvé et efficace.
    • Herbes hémostatiques. Ceux-ci incluent l'achillée millefeuille, le plantain, la racine de bergenia, la bourse de berger. Il suffit d'ajouter une cuillère à café de matières premières séchées à l'eau bouillante et de boire comme du thé une fois par jour.

    Les plantes médicinales ne sont pas inoffensives, elles peuvent être allergiques, certaines ont des contre-indications. Lisez les instructions sur l'emballage (qui se trouvent sur chaque paquet d'herbes pharmaceutiques). Ils ne peuvent pas arrêter les saignements sévères, des produits pharmaceutiques sont nécessaires.

    • Solution saline. Rincer avec une solution d'une cuillère à café de sel de mer (il est préférable de le prendre, et non de simple sel de table, ou d'utiliser la préparation prête à l'emploi Aquamaris pour se rincer le nez) dans un verre d'eau tiède aidera à restaurer la muqueuse nasale et à détruire les bactéries responsables de la rhinite. Bon pour prévenir les saignements.

    Comment traiter correctement la rhinite neurovégétative, lisez le lien.

    Traitement des saignements

    Il est inacceptable de traiter soi-même des saignements prolongés fréquents. Dans de telles situations, il est nécessaire de consulter un médecin qui recherchera la cause, puis prescrira un traitement complet..

    Comment traiter la rhinite atrophique lisez ici.

    Médicament

    Il existe de nombreux médicaments disponibles pour traiter les saignements de nez. Un représentant d'un groupe doit être accepté pour des indications spécifiques.

    Augmentation de la coagulation sanguine

    Le mécanisme d'action des médicaments de ce groupe est l'activation de la formation de plaquettes pour une coagulation sanguine rapide et l'arrêt des saignements.

    • Dicinon. Agrégat plaquettaire. Il peut être utilisé à la fois par injection et sous forme de comprimés. Contre-indiqué dans la porphyrie, la thrombose.
    • Chlorure de calcium. Il est utilisé sous forme d'injections. Augmente la contractilité des parois du vaisseau.

    L'injection doit être faite directement dans une veine, la procédure est donc effectuée par une infirmière expérimentée. Si la solution médicamenteuse pénètre dans les tissus cutanés, elle peut provoquer une nécrose.

    • Acide aminocoproïque. Le médicament le plus efficace est sous forme de compte-gouttes. Réduit la dégradation des caillots sanguins (fibrinolyse). Habituellement combiné avec la solution de Ringer, le chlorure de sodium, la rhéopolyglucine.
    • Vikasol. C'est un analogue synthétique de la vitamine K. Il fait partie d'une enzyme qui accélère la synthèse des plaquettes - les cellules responsables de la coagulation sanguine, c'est-à-dire arrêter l'hémorragie.

    Réduire la pression

    Si le nez saigne en raison d'une augmentation de la pression artérielle, vous devez prendre un antihypertenseur pour un traitement d'urgence.

    Comment il traite la rhinite hypertrophique lire dans cet article.

    • Corinfar. Désigne des moyens d'aide rapide. Il vaut mieux l'utiliser pour un effet immédiat. Si certains antihypertenseurs sont déjà pris, il ne sert à rien de les prendre au-dessus de la dose prescrite, avant l'heure de prise, etc. Ils sont conçus pour une réduction à long terme de la pression artérielle et n'aideront pas en cas de forte augmentation, lorsqu'une diminution rapide est nécessaire..
      Contre-indiqué pendant la grossesse, la crise cardiaque, l'angine de poitrine.
    • Nifédépine. Il agit sur les vaisseaux sanguins et, comme Corinfar, réduit rapidement la pression. Il n'y a pas de contre-indications spécifiques.
    • Dibazol: ampoule 1% - 5 ml. En réduisant le débit sanguin, il abaisse doucement et en douceur la pression artérielle.
    • Sulfate de magnésium: ampoule 25% - 10 ml. Premiers secours. Aide à augmenter la pression extracrânienne, avec commotion cérébrale. Intraveineux.

    Hémostatique

    L'utilisation de médicaments pour arrêter le sang peut servir à deux fins: des composants de coagulation supplémentaires ou des bloqueurs de la destruction de caillots déjà formés.

    Comment traiter correctement la rhinite subatrophique, lisez ce matériel.

    Coagulants
    Substances biologiques ou synthétiques qui accélèrent le processus de coagulation au détriment de ressources supplémentaires.

    • Thrombine. La thrombine est un composant sanguin naturel, dont des analogues sont inclus dans un grand nombre de médicaments. Indiqué pour les saignements de nez, les saignements des gencives, des capillaires.
    • Fibrinogènes. Des éponges pratiques sont produites avec du fibrinogène, une substance de coagulation sanguine. Il s'agit d'un petit matériau poreux qui prend facilement n'importe quelle forme. Très efficace pour arrêter les saignements locaux, incl. et du nez.

    Ce sont des substances qui perturbent le processus de décomposition des caillots sanguins. À cause d'eux, les saignements souvent à peine arrêtés recommencent. Les inhibiteurs éliminent ce processus. Utilisé uniquement comme alternative aux médicaments coagulants.

    • Amben. Inhibe les substances kinases sanguines. Amben est contre-indiqué pendant le 1er trimestre de la grossesse.
    • Gordox. Supprime l'activité du tissu et la cascade intravasculaire de réactions à la destruction des caillots sanguins - thrombus. Introduit par voie intraveineuse.
    • Contrikal. Introduit par voie intraveineuse. Bloque également la destruction des caillots sanguins.

    Accélérer la formation et l'entrée des plaquettes dans le sang.

    Adipate de sérotonine. Efficace en cas de dysfonctionnement plaquettaire, qui est déterminé par des diagnostics de laboratoire.

    Substances qui normalisent la perméabilité vasculaire

    • Etamsilat. Normalise la perméabilité vasculaire, améliore la circulation dans les capillaires du nez.
    • Rutin. La vitamine P aide à presque toutes les maladies vasculaires. On le trouve également dans les agrumes, le cassis, le pissenlit, le poivron rouge. Contre-indiqué au 1er trimestre de la grossesse.

    Vaso-renforcement

    Des substances sont synthétisées pour réduire la fragilité de la paroi vasculaire des capillaires. Doit être pris en association avec des vitamines.

    • Ascorutin. Médicament combiné. En plus de la vitamine P, il contient de la vitamine C.Améliore les réactions redox dans les tissus.
    • Anavenol. Il a un effet protecteur sur les capillaires, prévient l'œdème. Améliore la perméabilité vasculaire et la circulation sanguine dans les petits vaisseaux (p. Ex. Nasaux).
    • Detralex. Detralex a également un effet angio-protecteur. Réduit l'élasticité des veines, la stagnation du sang dans celles-ci, améliore l'hémodynamique. Non recommandé pendant l'allaitement.

    Physiothérapie

    Les dispositifs médicaux peuvent accélérer la récupération (oxygénothérapie) ou guérir complètement les saignements de nez (moxibustion pour la rhinite chronique).

    Cautérisation de la muqueuse nasale

    Cette méthode est nécessaire pour la rhinite chronique, les blessures au visage. Les vaisseaux envahis dans les cornets hypertrophiés sont facilement blessés et donnent de longs saignements. Peut également être indiqué pour le saignement des polypes nasaux. Il existe de nombreuses façons d'effectuer la procédure: utilisation d'azote liquide, laser, électricité, rayonnement ultrasonique, sels d'argent.

    Oxygénothérapie

    L'essentiel est l'effet à long terme de l'oxygène pur sur le corps. Il aide bien à l'étiologie bronchopulmonaire des saignements. Il suffit de respirer à partir d'un masque spécial sur le visage ou le nez. L'oxygène active le métabolisme local, favorise la cicatrisation des plaies, accélère l'achèvement des processus inflammatoires, etc. La méthode a ses propres contre-indications. Les patients y sont admis après un examen complet par un thérapeute.

    Tamponade

    La tamponnade est à l'avant et à l'arrière.

    Avant: insertion classique dans les voies nasales d'une turunda avec du coton ou un bandage. Ils sont pratiqués à la maison et dans les hôpitaux. Dans ce dernier cas, ils sont plus profonds, parfois ils sont fabriqués à l'aide d'une éponge absorbante en forme de gel..
    Postérieur: réalisé uniquement dans un hôpital. Le nom est dû à l'anatomie - la turonde est insérée dans le passage nasal postérieur. La procédure est effectuée par un médecin par la bouche. Habituellement nécessaire pour les saignements abondants et abondants.

    Que faire pendant la grossesse

    De nombreux médicaments sont limités pendant la grossesse. Dans ce cas, vous devez utiliser les premiers soins pour les saignements de nez - inclinez un peu la tête en arrière, insérez des cotons-tiges imbibés de peroxyde d'hydrogène, de corvalol, juste de l'eau et asseyez-vous dans cette position pendant 10 minutes. Après avoir doucement retiré le coton.
    S'il y a des saignements de nez fréquents, vous devez en informer votre gynécologue..
    Une hémorragie nasale prolongée peut être un signe de gestose. Dans de tels cas, une hospitalisation dans un service spécialisé est indiquée..

    Comment faire des saignements de nez sans douleur à la maison lisez ici.

    Vous devez rejeter un peu la tête en arrière, sinon le sang peut pénétrer dans la trachée ou l'œsophage.

    Que faire en cas d'hypertension artérielle

    L'hypertension artérielle provoque très souvent des saignements de nez, en particulier chez les personnes âgées. Leur paroi vasculaire s'amincit avec l'âge, de sorte qu'elle se rompt facilement lorsque la pression augmente. Mais ce qui est important, c'est que les accidents vasculaires cérébraux hémorragiques (hémorragies cérébrales) se produisent selon le même principe. Si vous ne faites pas attention à ces «premiers appels», vous pouvez contracter cette maladie grave entraînant une invalidité. Par conséquent, il vaut la peine de consulter un médecin: un thérapeute local ou un cardiologue pour ajuster le traitement antihypertenseur. Le remplacement des pilules, la modification de la dose aidera à éliminer ce symptôme..

    La prévention

    Pour éviter les saignements dus au stress, les névroses aideront au respect du régime de travail et de repos, une éducation physique modérée. La trempe avec une douche de contraste deviendra un entraînement pour les vaisseaux. Si le saignement se produit comme une complication de maladies chroniques, vous devriez consulter votre médecin.

    Vidéo

    Cette vidéo vous montre comment arrêter rapidement un saignement de nez.

    conclusions

    1. L'épistaxis peut être à la fois un événement accidentel et un signe avant-coureur d'une maladie très grave..
    2. Les saignements fréquents ne doivent pas être ignorés.
    3. La médecine moderne dispose d'une variété de médicaments, d'agents chirurgicaux et physiothérapeutiques pour le traitement des causes des saignements de nez chez les adultes..
    4. Pour éviter les saignements de nez en cas de maladies nerveuses, cardiovasculaires et autres, vous devriez consulter votre médecin..
    5. Le sang du nez est un compagnon fréquent de la grossesse. Il vaut mieux confier l'examen à un gynécologue.

    Catégories Populaires

    Un Kyste Dans Le Nez

    Perte De L'Odorat