loader

Principal

Consultant

Comment guérir un nez qui coule chez un enfant

Un nez qui coule est la maladie la plus répandue sur la planète. Absolument chaque personne rencontre cette maladie, et plus d'une fois. Pour éviter des complications désagréables, il faut le traiter. Cet article vous expliquera comment traiter un nez qui coule chez un enfant.

Qu'est-ce qu'un nez qui coule?

Un nez qui coule, ou rhinite, est un processus inflammatoire dans la muqueuse nasale. Les causes les plus courantes de son apparition: pénétrer dans le nasopharynx d'un virus, micro-organismes pathogènes et champignons. Cependant, la maladie peut commencer en raison d'allergies, d'un corps étranger coincé..

Komarovsky sur la rhinite des enfants

Le célèbre médecin pour enfants Yevgeny Komarovsky dit en plaisantant qu'un nez qui coule est quelque chose avec lequel nous avons tous vécu, vivre et vivre. Absolument tous les enfants et adultes souffrent d'un nez qui coule.

Komarovsky, contrairement à la croyance populaire, insiste sur le fait que les gouttes vasoconstricteurs devraient être dans chaque armoire à pharmacie à domicile. C'est le genre d'urgence qui est parfois nécessaire pour la rhinite chez les enfants. Ces médicaments doivent être pris lorsque:

  • Otite moyenne aiguë;
  • absence complète de respiration nasale;
  • respiration partiellement difficile par le nez et la bouche;
  • respiration partiellement laborieuse par le nez, plus en cas de fièvre élevée ou de chaleur intense dans la pièce.

Lors d'un écoulement nasal, le système respiratoire est soumis à un stress énorme et de telles gouttes aideront à soulager la tension de la région thoracique..

Important: les médicaments vasoconstricteurs ne doivent pas être pris pendant plus de 5 jours. Il est préférable de les donner aux enfants pas plus de 3 jours..

Le pédiatre accorde une attention particulière au traitement correct au début de la maladie. La chose la plus importante lorsque les premiers symptômes apparaissent est de donner beaucoup d'eau à l'enfant, de ventiler la pièce. Ainsi, la morve ne s'épaissira pas et sortira librement du nez.

Causes du rhume chez les enfants

Un nez qui coule est une maladie assez courante dont tous les enfants souffrent, mais les raisons peuvent être différentes.

Causes infectieuses du rhume chez les enfants

Un nez qui coule causé par une infection est appelé rhinite. La rhinite peut être causée par un virus, une bactérie, un champignon. Il apparaît à la suite d'infections virales respiratoires aiguës, d'une immunité affaiblie, par contact avec des personnes malades, coqueluche, scarlatine, grippe, etc. Lorsqu'une infection pénètre, le corps essaie de se nettoyer, provoquant une humidité abondante dans le nez. La morve verte indique que le système immunitaire se bat, envoyant un grand nombre de globules blancs à protéger.

Important: un nez qui coule est la réaction de défense du corps à l'infection..

Causes non infectieuses du rhume chez les enfants

Chez les nouveau-nés, le système respiratoire n'est pas encore suffisamment développé, la membrane muqueuse est délicate, le bébé s'habitue à l'environnement extérieur. Par conséquent, une décharge transparente se produit souvent. De nombreux médecins assurent qu'une telle morve n'est pas dangereuse pour la santé, il suffit de garder le nez propre.

Les plus dangereux sont les corps étrangers coincés dans le nasopharynx. Les petits enfants, qui apprennent le monde, peuvent mettre des boutons, une pièce de monnaie, une graine, un capuchon de stylo dans leur nez. Cela hydratera immédiatement le nez..

Important: s'il y a un corps étranger dans le passage nasal, vous ne pouvez pas le faire sortir avec une pince à épiler, une aiguille ou des ciseaux. Il n'y a qu'une seule solution: appeler un médecin à la maison!

Rhinite allergique chez les enfants

La rhinite allergique peut apparaître à tout âge. Si un médecin a déterminé qu'une allergie en est la cause, la source doit être éliminée. Assez souvent, la morve se produit en raison d'un air trop sec, surtout en hiver. Dans ce cas, un humidificateur automatique fera l'affaire..

Il est également nécessaire de nettoyer l'appartement 1 à 2 fois par jour. Pendant la floraison estivale, il vaut la peine d'utiliser des antihistaminiques, par exemple des gouttes Aqua-Maris pour enfants (instiller deux gouttes quatre fois par jour). Les huiles essentielles, par exemple, eucalyptus, lavande, sapin, agrumes, aideront également à faire face.

Stades de développement du rhume

Le développement du rhume se déroule généralement en trois étapes:

  1. La première étape est caractérisée par une sensation de sécheresse dans le nez. Il peut également y avoir une légère sensation de brûlure, de chatouillement, qui se transforme en éternuements fréquents.
  2. La deuxième étape se traduit par l'apparition d'un liquide clair du nez. Respirer par le nez devient très difficile ou s'arrête complètement. Le sens de l'odorat disparaît.
  3. La troisième étape est l'apparition de la morve verte. Si elle n'est pas traitée correctement, la troisième étape peut durer plusieurs semaines et se transformer en une maladie grave.

Symptômes d'un nez qui coule chez un enfant

Les symptômes d'un rhume chez les enfants sont les mêmes que chez les adultes. Tout commence par une gêne au nez: des démangeaisons apparaissent, le nez démange, des éternuements fréquents sont observés. Ensuite, une sélection transparente apparaît. L'enfant frotte le nez avec diligence pour éliminer l'humidité, ce qui rend la lèvre supérieure et les narines visiblement rouges. Déjà à ce stade, la température peut monter à 37 ° C.

Le symptôme le plus évident et le plus visible est l'apparition de morve verte. L'enfant ne peut pas supporter une grande quantité de liquide épais, le silencieux commence. Le bébé peut rapidement se fatiguer, perdre l'appétit et l'odorat.

Complications du rhume chez les enfants

De nombreux parents croient qu'un nez qui coule n'est qu'un symptôme d'accompagnement d'un rhume. C'est pourquoi tout le monde ne prête pas suffisamment attention au nez du bébé. En fait, il n'est pas toujours possible de remarquer une décharge transparente à temps, par conséquent, dans les 3-4 premiers jours, un traitement approprié n'est pas fourni.

Après environ 4 jours, la morve simple devient jaune ou verte. À ce stade, l'enfant ne peut plus respirer par le nez..

La morve verte persistante est dangereuse pour plusieurs raisons:

  1. Il existe un risque de sinusite. C'est aussi difficile chez les enfants que chez les adultes. Les sinus maxillaires sont remplis de liquide, qui devra certainement être enlevé. L'enfant recevra des lavages nasaux, des "coucous", des injections. Cela ne se passera pas sans un grand nombre de pilules, y compris des antibiotiques.
  2. Un simple nez qui coule peut se transformer en otite moyenne. Souvent, un nez qui coule non traité provoque une otite moyenne dans l'oreille moyenne. Dans ce cas, la température d'une personne augmente, la suppuration commence. La chose la plus dangereuse est la perte auditive.
  3. La frontite, en tant que type de sinusite, s'exprime par le remplissage de liquide dans les sinus frontaux. La maladie provoque une augmentation de la température, des douleurs à la tête. Dans les situations les plus dangereuses, une intervention chirurgicale est nécessaire.
  4. Le plus dangereux est la méningite, qui peut entraîner une invalidité et la mort..

Il est très important de remarquer un nez qui coule chez un enfant dans les premiers jours. C'est le seul moyen d'éviter d'autres complications..

Traitement de la rhinite chez les enfants

Les adultes savent très bien qu'il est très difficile de vivre avec un nez bouché. La tâche principale des parents est plutôt d’améliorer la condition de l’enfant. Un nez qui coule dure généralement plus d'une semaine, mais si vous savez comment guérir la morve, la maladie disparaîtra dans 3-4 jours.

Solutions de lavage

Les solutions de lavage sont un salut efficace. Le plus souvent, ils ne contiennent que de l'eau de mer, qui contient des micro-minéraux utiles. Le schéma de lavage est très simple: 4-6 fois par jour, lorsque la condition s'améliore - 1-3:

  1. Aqua-Maris Baby - convient aux bébés à partir de 3 mois.
  2. Physiomer - pour les enfants à partir de 2 semaines.
  3. Aqualor Baby - sous la forme d'un spray (a une buse avec une restriction qui empêche les dommages à la membrane muqueuse).
  4. RinoStop - dès les premiers jours de la vie.

Nez sec avant de rincer. Ensuite, utilisez le spray / gouttes avec de l'eau de mer. Lorsque la croûte et le liquide commencent à sortir d'eux-mêmes (après 2-3 minutes), la décharge doit être retirée avec un aspirateur ou une poire.

Vous pouvez créer votre propre solution de rinçage. Une demi-cuillère à café de sel de table ou de sel de mer est prise dans un verre d'eau bouillie tiède. Le lavage doit être fait assez souvent: 2 à 5 fois par jour.

Gouttes nasales

Les gouttes doivent être aussi naturelles que possible. Essayez de vous abstenir de prendre des médicaments vasoconstricteurs pour éviter la dépendance. Si vous ne pouvez pas vous en passer, utilisez:

  1. RinoStopom - pour les enfants des premiers jours de la vie à 1 an (la substance principale est la xylométazoline).
  2. Vibrocil (principes actifs: phényléphrine, huile de lavande).
  3. Nazol baby - pour les bébés à partir de 2 mois.
  4. Rinazolin, Nazivin, Xilen sont des drogues assez agressives qui créent une dépendance, mais soulagent bien les poches.

Avant d'utiliser des médicaments, vous devez lire les instructions et vérifier la date d'expiration.

Gouttes hydratantes

Le nez sec doit également être traité. Des sensations désagréables peuvent survenir pour plusieurs raisons. L'effet secondaire le plus courant des médicaments vasoconstricteurs. La sécheresse peut également apparaître après un rinçage du nez avec une solution saline trop forte. Exemples de gouttes hydratantes:

  1. Aqua-Maris (gouttes transparentes à l'eau de mer).
  2. Aqualor (gouttes).
  3. Pinosol.

Il est préférable d'hydrater le nez avec des huiles essentielles naturelles telles que l'argousier, la pêche, l'eucalyptus, l'arbre à thé.

Remèdes homéopathiques

Il vaut la peine de recourir aux médicaments homéopathiques uniquement au stade initial. S'il n'y a pas d'amélioration, utilisez une forme plus puissante.

Attention: les médicaments homéopathiques sont fabriqués à partir d'ingrédients naturels, ce qui peut entraîner une forte réaction allergique!

Comment les remèdes homéopathiques aident: soulager les poches, faciliter la respiration, réduire l'inflammation, combattre les infections.

Avec un rhume, vous pouvez prendre:

  1. Apis est un produit apicole.
  2. Fleurs de camomille sous forme de sachets de thé - infuser et boire 1 à 2 fois par jour.
  3. Aflubin, qui comprend la gentiane, l'aconit (convient aux enfants à partir de 1 an).
  4. Cinnabsin convient aux enfants à partir de 2 ans.
  5. La teinture d'aconit a un effet antipyrétique, facilite la respiration.

Agents antibactériens combinés

Le plus souvent, les médicaments combinés combinent plusieurs fonctions à la fois: la morve cesse de couler, le nez est humidifié, l'inflammation est soulagée, les vaisseaux sanguins se rétrécissent.

Les médicaments combinés les plus courants sont:

  1. Pinosol - les huiles essentielles aident à respirer librement, lubrifient le nasopharynx, soulagent les allergies.
  2. Eucasept combat les microbes et l'inflammation, convient aux enfants à partir de 2 ans.
  3. Otrivin au menthol soulage les poches, tue les germes.
  4. Vibrocil, en raison de sa composition en huile de lavande, a non seulement un effet vasoconstricteur, mais aussi antiallergique.
  5. Sanorin-Anallergin - contre les œdèmes et les allergies.

De nombreux médicaments combinés combattent efficacement non seulement un rhume, mais renforcent également le système immunitaire, soulagent l'état général.

Gouttes antivirales ou immunomodulatrices pour le rhume

Les médicaments immunomodulateurs soulagent non seulement les principaux symptômes sous forme de gonflement et de congestion nasale, mais renforcent également le système immunitaire et traitent le rhume.

  1. Grippferon.
  2. Interféron (disponible sous forme de poudre, qui doit être mélangé avec de l'eau distillée).
  3. Derinat.
  4. Ingaron.

Avant d'utiliser ces médicaments, vous devez consulter un médecin!

Pilules froides

Avec la morve chez un enfant, vous pouvez donner les comprimés suivants:

  1. Cinnabsin - à partir de 3 ans.
  2. Sinupret - à partir de 6 ans.
  3. Claritin - combat les allergies et les œdèmes, pour les enfants à partir de 3 ans.
  4. Korizalia - à partir de 2 ans;

Comme vous pouvez le voir sur la liste, les pilules contre le rhume ne peuvent pas du tout être administrées aux miettes. Les enfants peuvent suffoquer avec eux. De plus, de nombreux médicaments ont un effet puissant sur le corps d'un enfant fragile..

Morve chez un nouveau-né: que faire

La morve infantile est une condition plutôt dangereuse. Si le nez est bouché, le bébé dormira mal, le sommeil et le régime seront perturbés. De plus, l'appétit disparaîtra, car le lait ne sent plus. En conséquence, le bébé commencera à pleurer beaucoup, deviendra maussade et fatigué..

Tout parent conviendra que la morve chez un nouveau-né est plus difficile à traiter: l'enfant ne sait pas encore se moucher, il est très difficile de faire couler des gouttes nasales. Si vous remarquez un écoulement nasal, vous devez agir immédiatement..

Étape 1 - liquéfaction

Vous pouvez préparer une solution saline pour fluidifier la morve et l'aider à sortir d'elle-même. Nous prenons 300 ml d'eau bouillie tiède et y remuons 1/4 cuillère à café. sel. Nous enterrons quelques gouttes dans chaque passage et attendons quelques minutes. Vous pouvez également utiliser les gouttes naturelles Aqua-Maris pour vous rincer le nez..

Étape 2 - retrait

Comme la décharge est devenue moins dense, vous pouvez vous en débarrasser. Nous prenons un aspirateur spécial pour aspirer la morve (aspiration de la buse). On pense que l'aspirateur Otrivin Baby est bien adapté à cela. Si votre congestion nasale vous prend par surprise, vous pouvez utiliser le plus petit lavement. Dans ce cas, Otrivin Baby a un net avantage: il possède des buses remplaçables qui vous permettent d'éliminer la morve de manière plus hygiénique..

Étape 3 - traitement

Les nouveau-nés ne doivent pas recevoir de vasoconstricteurs. Ils agissent agressivement sur la membrane muqueuse délicate et créent une dépendance. Il est préférable d'utiliser des méthodes folkloriques: 1 goutte de jus d'oignon + 5 gouttes de vaseline.

Versez le mélange obtenu dans un bec verseur jusqu'à récupération complète. De plus, il ne faut pas oublier l'isolation. Les jambes peuvent être lubrifiées avec "Star" et mettre des chaussettes chaudes qui gardent au chaud.

Ce qu'il ne faut pas faire:

  1. Utilisez des antibiotiques sans la recommandation d'un médecin.
  2. Donner des médicaments vasoconstricteurs.
  3. Mettre des pansements à la moutarde.

Attention également aux méthodes traditionnelles: certaines herbes peuvent provoquer une forte réaction allergique..

Comment traiter la morve chez les bébés?

Le traitement du rhume chez les nourrissons est légèrement différent de celui des nouveau-nés. Une gamme plus large de médicaments convient aux nourrissons.

N'oubliez pas: si la cause est un rhume, la première chose à faire est de consulter un médecin! Seul un spécialiste peut diagnostiquer correctement et prescrire le traitement optimal.

De nombreuses mères combattent la maladie avec le lait maternel. En effet, il contient un grand nombre de microorganismes qui contribuent à une récupération rapide. Mais il y a aussi un inconvénient: le lait contient des bactéries dangereuses qui violent la microflore du nasopharynx.

Quels médicaments valent la peine d'acheter:

  1. Vasoconstricteur: pour le nez, Nazivin, Nazol (ne pas utiliser plus de 3 jours).
  2. Protargol. Il contient des ions d'argent, qui combattent activement les microbes.
  3. Aqua-Maris Baby pour le lavage quotidien et comme prophylaxie.
  4. Pinosol - gouttes lubrifient le nasopharynx avec des huiles essentielles de conifères.
  1. Instillation avec du jus d'aloès. Cela nécessitera une feuille succulente de la plante. Retirer la peau, envelopper la feuille de gaze ou de bandage et presser le jus. Nous diluons le liquide résultant avec de l'eau (1: 1). Utilisez des gouttes 2 à 4 fois par jour.
  2. Nous préparons une cuillère à café de calendula séchée et de camomille dans de l'eau bouillante et insistons sur un bain-marie pendant 15 minutes. Enterrez le bouillon deux fois par jour.
  3. Diluer le jus de carotte ou de betterave avec de l'eau (1: 1) et instiller 3-4 fois par jour. (Attention: il peut y avoir des allergies).

Les bains conviennent également. Il est nécessaire de verser de l'eau tiède dans une auge de bain et d'ajouter un bouillon de camomille pré-préparé. Vous pouvez déposer quelques gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus, de sapin, d'épinette dans l'eau. Cette procédure aidera à reporter le nez..

Est-il possible de faire du mantu avec un rhume?

Le sujet des vaccinations est toujours une polémique amère. De plus, ni les médecins ni les parents ne peuvent parvenir à un accord. Il existe plusieurs avantages et inconvénients. Les médecins préviennent souvent que le vaccin peut être administré si le bébé est en pleine santé. Cependant, la plupart des médecins assurent que Mantoux n'est pas un vaccin..

Par exemple, considérez ce qu'est un vaccin contre la grippe? Une petite dose d'agents infectieux est injectée dans le corps. Notre corps rencontre des organismes «ennemis», se bat avec eux pendant plusieurs jours. Conclusion: l'immunité est développée contre une certaine souche grippale. Si le corps est affaibli par un rhume, il y a un risque que l'infection ne soit pas vaincue et que la personne tombe malade, ou qu'une réaction allergique commence, se sent mal, etc..

Qu'est-ce que le test de Mantoux? Les enfants reçoivent des injections de tuberculine sous la peau presque de la naissance jusqu'à l'âge adulte. Si une personne est atteinte de tuberculose, une réaction suivra sous la forme d'une augmentation et d'une rougeur du site d'injection. Les personnes qui n'ont pas cette maladie n'ont généralement aucune réaction. On peut dire que le médicament injecté provoque une réaction allergique chez les patients tuberculeux. Par conséquent, il est impossible de tomber malade.

Attention: de nombreux médecins conseillent de ne pas abandonner le test de Mantoux, car ce n'est pas une vaccination.

Cependant, de nombreux médecins ne recommandent toujours pas de faire Mantoux pour un rhume. Si une personne a un rhume, le système immunitaire est en tension constante et est prêt à attaquer tous les agents pathogènes dangereux. Lorsqu'un test de Mantoux est effectué, le système immunitaire commence à se battre violemment avec la tuberculine, ce qui peut fausser le résultat du test. En conséquence, le pédiatre a le droit de prescrire un autre Mantoux après un certain temps. Mais encore une fois, il convient de noter qu'il est impossible de contracter la tuberculose après le test de Mantoux.!

Un nez qui coule fait partie intégrante de la vie d'un enfant. La tâche des parents est de remarquer la mauvaise santé du bébé à temps et de commencer le traitement. Un nez qui coule non traité peut provoquer une maladie grave. Mais il vaut mieux faire de la prévention en utilisant le durcissement, les vaccinations, les inhalations, le renforcement du système immunitaire.

Traitement de la rhinite chez les enfants

Chaque parent a été confronté à un problème tel qu'un nez qui coule chez un enfant. Ce que vous devez savoir sur cette condition afin de ne pas manquer le développement de complications graves?

Plus le bébé est jeune, plus il éprouve de désagréments lorsque l'enfant commence à avoir le nez qui coule. Cependant, traiter cette maladie n'est pas facile. Il est impossible de ne pas traiter du tout le nez qui coule chez les enfants: cela peut être compliqué par d'autres maladies, par exemple l'inflammation de l'oreille - l'otite moyenne. Cependant, trop et trop de traitements peuvent entraîner des problèmes nasaux et rendre la respiration nasale difficile pour l'enfant. Par conséquent, il est important de savoir comment aider le bébé correctement et rapidement..

La membrane muqueuse du nez est tapissée d'épithélium ciliaire: les cils oscillent et se fixent des particules de poussière, des virus et des microbes. Et le mucus sécrété par les cellules a un effet désinfectant. Il y a un apport sanguin abondant dans la cavité nasale, les parois des cornets sont tressées avec un réseau de vaisseaux. Cette structure du nez vous permet de réchauffer l'air inhalé, de le nettoyer de la poussière et des microbes, donc la respiration nasale est très importante pour les enfants. En respirant par la bouche, la protection est affaiblie et la probabilité de tomber malade augmente. De plus, le nez est une puissante zone réflexogène et perceptive, il existe de nombreuses terminaisons sensibles, olfactives et nerveuses. Il est étroitement lié au travail de nombreux organes et systèmes, il est donc important que le nez des miettes fonctionne toujours correctement.

Nez qui coule chez les enfants

Un nez qui coule chez les enfants, ou rhinite (du mot grec rhinocéros - nez + itis - désignation de l'inflammation), est une inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse nasale, qui se produit à la fois comme une maladie indépendante et comme un symptôme de nombreux rhumes et maladies non infectieuses. Si pour les adultes un nez qui coule, bien que désagréable, n'est le plus souvent pas dangereux, alors pour les enfants, ce n'est en aucun cas un problème inoffensif.

  • Un nez qui coule chez les enfants est différent de celui des enfants plus âgés ou des adultes. C'est particulièrement difficile pour les nourrissons et les enfants des premières années de la vie.
  • Ils ne savent pas comment se moucher pour éliminer le mucus et faciliter la respiration..
  • Les bébés ont des voies nasales très étroites et, en raison de l'abondance de l'approvisionnement en sang, toute irritation provoque un gonflement sévère, ce qui aggrave la violation de la respiration par le nez.
  • La cavité nasale d'un bébé a un petit volume, elle devient donc rapidement obstruée par du mucus, éliminant pratiquement la respiration par le nez, ce qui, à son tour, rend impossible de téter un sein ou un biberon normalement, ce qui conduit au refus de manger.
  • La violation de l'écoulement normal du mucus entraîne une stagnation et une multiplication des microbes, une inflammation et sa propagation aux oreilles ou à la gorge. De plus, l'immunité des miettes est toujours défectueuse, de sorte que l'infection est activée assez rapidement, provoquant une réaction générale du corps - fièvre, intoxication, léthargie.

Cependant, les bébés, contrairement aux adultes, ont également des rhinites physiologiques, «dentaires» et fausses chez les enfants, qui se développent avec une salivation abondante..

Comment se développe un nez qui coule chez les enfants

Souvent, les parents remarquent un «silencieux» dans le nez d'un bébé pendant les 2-3 premiers mois. Le plus souvent, le point ici n'est pas un rhume, mais la physiologie. Chez les bébés, la muqueuse nasale commence à se reconstruire selon un nouveau régime, car avant la naissance, l'habitat du bébé était aqueux et après la naissance, il était aéré. À environ 10 à 12 semaines de vie, les muqueuses du nez et de la gorge sont adaptées à un travail à part entière. Jusqu'à ce moment, le corps teste l'état de la muqueuse nasale - soit la sèche, ce qui peut ne pas être perceptible dans l'état de l'enfant, soit l'hydrate excessivement, ce qui se manifeste par un écoulement nasal. Habituellement, ce sont ces phénomènes que les parents prennent pour un nez qui coule chez les enfants et sont traités de manière intensive, bien qu'il s'agisse en fait d'une étape normale du développement du nez du bébé. Aucune intervention n'est nécessaire ici: le corps sait que l'excès d'humidité est libéré, il ajuste le mécanisme de régulation. Si vous intervenez et supprimez l'humidité, le corps augmentera sa production, "décidant" que puisque l'humidité disparaît, elle est alors nécessaire dans un volume encore plus grand. Ainsi, l'intervention peut transformer l'état physiologique de l'ajustement muqueux en problème..

Si, en plus de l'écoulement nasal, il n'y a pas d'autres symptômes et que le bébé a jusqu'à 2-3 mois, ne vous précipitez pas pour faire couler des gouttes - très probablement, il s'agit d'un nez qui coule physiologique chez les enfants, cela n'interfère pas avec la vie du bébé, ne dérangeant principalement que les parents. Dans ce cas, il est optimal de maintenir une température fraîche dans la pièce - environ 20 à 22 ° C - et une humidité de 50 à 70%, les muqueuses du nez ne se dessècheront pas et son travail se rétablira de lui-même. Vous pouvez enterrer votre bébé matin et soir avec des solutions salines, par exemple AQUAMARIS, AQUALOR, SALIN ou une solution saline de pharmacie: elles adoucissent et hydratent les muqueuses nasales. Aucune procédure supplémentaire requise.

En outre, les bébés ont des conditions spéciales qui ne se retrouvent pas chez les enfants plus âgés et les adultes. Vers 3 mois, avec le début de l'étape orale d'exploration du monde, lorsque le bébé met tout dans sa bouche, une salivation accrue apparaît. Dans ce cas, des épisodes de «grognements» peuvent survenir, causés par l'accumulation de mucus et de salive dans le nasopharynx lorsque le bébé ment. Ce blocage des voies nasales postérieures provoque une congestion nasale et un écoulement nasal chez les enfants..

Une légère fuite du nez peut survenir lors de la régurgitation: si une partie de la nourriture pénètre dans les voies nasales afin de se protéger contre le suc gastrique agressif, le mucus est sécrété de manière intensive, neutralisant l'acide, et donc un nez qui coule. Ce n'est pas dangereux pour la santé du bébé.

Portons une attention particulière aux soi-disant «maux de dents». Parfois, en particulier lors de la poussée dentaire des dents supérieures, en raison d'une irritation de la branche du nerf trijumeau, une sécrétion excessive de mucus se produit et un nez qui coule chez les enfants. Cependant, il ne s'accompagne d'aucun autre symptôme. S'il y a toux, fièvre, troubles des selles - ce n'est pas un «nez qui coule», mais une infection qui nécessite un examen par un médecin.

Qu'est-ce qu'un nez qui coule chez les enfants

La rhinite aiguë, ou écoulement nasal chez les enfants, est la maladie la plus courante chez les enfants dans les premières années de la vie, y compris les nourrissons. Très souvent, les parents demandent: pourquoi, si l'allaitement protège le bébé de la maladie, a-t-il encore le nez qui coule? En fait, le lait maternel n'apporte pas une absence complète de maladies, mais leur évolution adéquate et rapide. Par conséquent, le nez qui coule d'un enfant est beaucoup moins courant, il est plus facile et disparaît plus rapidement. L'environnement urbain, la présence d'un grand nombre d'adultes et d'enfants dans la maison, assurent des contacts fréquents avec des virus et des microbes et une forte probabilité de développer une infection. Cependant, un indicateur du travail actif de l'immunité est le nez qui coule d'un enfant, qui se déroule sans complications, sans température et passe en 3-5 jours: il entraîne le travail de tous les niveaux de défense du corps..

Les causes d'un nez qui coule chez les enfants peuvent être des agents infectieux, c'est-à-dire des virus ou des microbes. La première place en fréquence est occupée par les virus qui causent divers types d'infections virales respiratoires aiguës, la seconde - par les microbes. Normalement, les cils de l'épithélium nasal vibrent, capturant les particules étrangères, la poussière et les microbes, les neutralisant et les éliminant du corps. Lorsqu'un agent infectieux pénètre dans la muqueuse nasale avec l'air inhalé, il se dépose sur les cellules épithéliales ciliaires, paralysant leur travail. Là, il commence à se multiplier. Cette période, selon le type de maladie, dure de 12 heures à 2-3 jours. Les particules infectieuses endommagent l'épithélium, et il devient œdémateux, et les parois des vaisseaux sont plus perméables, d'où le mucus apparaît. Cette condition est favorable à l'ajout d'une infection bactérienne, c'est-à-dire une inflammation causée par des microbes, ce qui complique l'évolution de la maladie.

Le plus souvent, un nez qui coule chez les enfants se produit avec des changements soudains de température: cela change à la fois le caractère infectieux des microbes et la résistance du corps. Le risque de maladie augmente lorsque les jambes du bébé sont refroidies, car les jambes ont des connexions réflexes directes avec la cavité nasale: quand elles refroidissent, la protection active dans le nez diminue.

Nez qui coule chez les enfants: stades de la maladie

Au cours d'une rhinite aiguë chez l'enfant, on distingue trois étapes successives..

Au premier stade d'un rhume chez les enfants, lorsque l'agent inflammatoire est introduit dans les muqueuses, il y a sécheresse et tension dans le nez, congestion et sensation de gonflement, de démangeaisons. Chez les tout-petits, cela se caractérise généralement par des éternuements fréquents. Ensuite, cette étape se transforme en douceur en la deuxième étape du rhume chez les enfants - humide. Le nez est fortement bouché, la respiration nasale devient difficile, un écoulement aqueux transparent abondant apparaît - le nez «coule». L'œdème des muqueuses des trois cornets se joint, le mucus s'accumule dans les voies nasales - puis, en raison de difficultés à respirer par le nez, le bébé commence à respirer par la bouche. Pour un bébé à ce stade, il devient presque impossible de téter un sein ou un biberon, le bébé arrête souvent de téter, se fatigue, respire par la bouche.

Après 1 à 2 jours, le processus passe au stade de la suppuration: le mucus devient jaunâtre ou verdâtre en raison de l'accumulation de microbes tués et de virus absorbés par les cellules immunitaires; en fait c'est le même pus. Le gonflement des muqueuses diminue, la respiration nasale s'améliore, l'écoulement nasal devient filandreux, de nature mucopurulente, comme on dit habituellement, «avec de la verdure». Le volume de décharge diminue progressivement.

L'ensemble du processus se déroule de manière séquentielle et se termine dans environ 7 à 10 jours, parfois certaines étapes peuvent être courtes ou absentes.

Rhinite chronique chez les enfants

Si l'enfant est affaibli, il a fréquemment le nez qui coule, cela indique une rhinite chronique, qui s'observe sous plusieurs formes. Avec écoulement constant de nature muqueuse ou mucopurulente, difficulté à respirer par le nez, congestion de la moitié ou de la totalité du nez, ils parlent de rhinite chronique catarrhale ou simple. La forme hypertrophique de la rhinite se caractérise par une diminution de l'odorat, de l'audition et des sons nasaux. Cela se produit généralement avec une cause allergique du rhume chez les enfants. De plus, fumer dans la famille, en particulier avec un enfant, contribue au nez qui coule, aux allergènes à la maison - animaux, oiseaux, nourriture pour poissons, plumes d'oreillers, moisissures, poussières ou acariens des tapis.

Un traumatisme de la membrane muqueuse peut également provoquer un rhume chez les enfants; des corps étrangers, tels que des boules, des perles, des graines de baies, qui sont coincés dans la cavité nasale; exposition à de fortes odeurs, facteurs environnementaux - poussière, fumée, vernis, peintures, peluches de peuplier. L'irritation de la membrane muqueuse par ces facteurs est un environnement favorable à la fixation des microbes et à l'inflammation.

Nez qui coule chez les enfants: conséquences de la maladie

Un nez qui coule chez les enfants est le plus dangereux pendant la première année de vie, car il se déroule rarement de manière isolée, il s'accompagne généralement d'une inflammation du pharynx - pharyngite, inflammation de l'oreille - otite moyenne, inflammation des sinus - sinusite, inflammation des amygdales - amygdalite ou autres maladies. Cela est dû à l'ajout d'une infection secondaire ou à l'activation de sa propre microflore opportuniste dans la bouche et le nez. De plus, chez les bébés, un nez qui coule interfère avec la succion normale, ce qui entraîne une diminution du gain de poids ou même une perte de poids en raison du refus de manger..

L'irritation et l'ulcération de la zone autour du nez en raison du flux constant de mucus donnent aux bébés un inconfort important: les enfants se frottent le visage, provoquant une infection. Les croûtes démangent ou pincent, donnant à l'enfant un inconfort; dans ce cas, le bébé refuse d'essuyer ou de nettoyer son nez.

Nez qui coule chez les enfants: consultez un médecin

Vous devez savoir qu'un nez qui coule chez les enfants est un mécanisme de protection contre le développement d'une infection, car lorsque le mucus s'écoule, les microbes et les virus nocifs sont éliminés. Par conséquent, un nez qui coule court et simple ne nécessite pas de traitement intensif - vous pouvez le gérer vous-même. Cependant, un nez qui coule prolongé ou l'ajout de complications peuvent être dangereux pour le bébé, vous devez donc savoir quand demander l'aide d'un médecin, en particulier lorsqu'il s'agit d'un bébé dans la première année de vie..

Une consultation médicale est requise dans les situations suivantes:

  • avec un nez qui coule chez les enfants, la température monte à 38 ° C et plus, la maladie s'accompagne de pâleur, de régurgitation, de diarrhée;
  • avec un nez qui coule, une rougeur de la gorge, un essoufflement apparaît;
  • un nez qui coule interfère avec la succion et le sommeil pour un bébé de moins de 2 à 3 mois; le bébé jette ou ne prend pas le sein;
  • le nez qui coule dure plus de 2 semaines;
  • la maladie s'accompagne de douleurs au visage et de maux de tête (avec pression dans les sourcils, l'enfant hurle sous les yeux), le bébé est léthargique ou agité, le bleu autour de la bouche est visible;
  • il y a un écoulement purulent abondant du nez avec une odeur désagréable;
  • dans le contexte d'un nez qui coule, des saignements de nez se sont produits;
  • un nez qui coule apparaît après contact avec un animal, pollen, contact avec des produits chimiques.

Traitement de la rhinite chez les enfants

  • Tout d'abord, avant de commencer des mesures thérapeutiques, il est nécessaire de soulager l'état du bébé avec des moyens non médicamenteux disponibles. Parfois, cela suffit et le nez qui coule disparaît rapidement tout seul. Pour dormir, soulevez la tête du lit de l'enfant à environ 40–450, grâce à quoi le mucus qui s'accumule dans le nez sera plus facile à excréter ou à être avalé par les miettes. Aérez souvent l'appartement, faites un nettoyage humide, humidifiez l'air: il est plus facile de respirer de l'air frais et humide. Encouragez votre enfant à boire un peu, nourrissez-le selon son appétit.
  • Si le bébé refuse de téter ou ne peut pas le faire à cause du mucus dans le nez, il est nécessaire de faire une toilette des voies nasales. Pour ce faire, préparez des mèches enroulées de coton; vous n'avez pas besoin d'utiliser de baguettes, car l'enfant peut sursauter brusquement et se blesser.
  • Instiller dans chaque passage nasal 2-3 gouttes de solution saline: AQUAMARIS en gouttes, AQUALOR, SALIN, solution physiologique de pharmacie - ou décoction de camomille. Ensuite, en utilisant un mouvement de vissage, nettoyez le nez du bébé avec une mèche torsadée, en éliminant le mucus et les croûtes détrempées. Vous pouvez éliminer le mucus avec une petite poire en caoutchouc en insérant doucement la pointe dans le passage nasal, en appuyant l'autre aile du nez contre le septum. En outre, il existe des systèmes de pharmacie spéciaux pour nettoyer le nez des nourrissons - les aspirateurs. Il s'agit généralement d'un tube mince attaché à un ballon en caoutchouc souple ou en plastique. Ne pas utiliser d'huile pour ramollir les croûtes: cela perturbe le fonctionnement normal des cils de l'épithélium et peut provoquer des gonflements et des allergies.
  • Si un gonflement est exprimé dans le nez ou si du mucus est libéré très abondamment, interférant avec l'enfant, des vasoconstricteurs peuvent être utilisés, mais ceux-ci devraient être des gouttes spéciales pour bébé avec des doses réduites de médicaments. Les principaux dans l'enfance sont le NAZIVIN DES ENFANTS, le VIBROTSIL, le BÉBÉ OTRIVIN, le NAZOL DES ENFANTS. Pour les enfants de moins de 3 ans, il est autorisé d'utiliser uniquement des gouttes, car les sprays peuvent provoquer un spasme du larynx, à partir de 3 ans, il est permis d'utiliser des sprays nasaux. Ne pas abuser des gouttes ou des sprays, dépasser la dose ou les utiliser pendant plus de 3-4 jours.
  • Avant l'arrivée du médecin, vous pouvez utiliser une solution saline régulière ou des gouttes pour bébé pour aider votre bébé à manger. De plus, il faut se rappeler que les gouttes vasoconstricteurs agissent sur la membrane muqueuse, ce qui signifie qu'elles aideront si elles ne sont utilisées qu'après un nettoyage minutieux du nez, sinon, en raison de l'abondance de mucus, elles n'atteindront tout simplement pas leur lieu d'action..
  • Pour appliquer, les gouttes doivent être légèrement réchauffées au bain-marie ou dans la paume de vos mains. Placez le bébé sur une surface plane, inclinez légèrement la tête vers le haut, versez 1 à 2 gouttes de la solution dans le passage nasal et inclinez immédiatement la tête vers le bas, en appuyant la narine contre la cloison nasale. Ensuite, les gouttes ne seront pas avalées et seront uniformément réparties sur la membrane muqueuse. Répétez la même chose avec l'autre moitié du nez..

Lorsqu'une inflammation bactérienne est attachée, des gouttes antibactériennes, par exemple SULFACIL SODIUM, ou des pommades - BAKTROBAN sont utilisées selon les directives d'un médecin. Les gouttes Derinat peuvent être utilisées pour stimuler l'immunité locale; lorsqu'elles sont utilisées dans les premières heures de la maladie, un nez qui coule peut être évité ou réduit de moitié. Pour le traitement de la rhinite chez les enfants, des remèdes homéopathiques sont également utilisés avec succès - EUFORBIUM COMPOSITUM, OKARIZALIU.

Nez qui coule chez les enfants: que faire

Certaines activités ne devraient pas être pratiquées chez les enfants enrhumés, en particulier chez les enfants des trois premières années de la vie.

  • Ne rincez pas le nez de votre enfant avec une seringue ou une poire en caoutchouc: cela peut provoquer une otite moyenne. Le fait est que la cavité nasopharyngée est reliée à la trompe d'Eustache de l'oreille et que le tube lui-même est large et court. Lorsque le liquide est pompé dans le nez sous pression, le liquide infecté est projeté dans la cavité de l'oreille et une inflammation se développe. Cependant, cela ne se produit pas lorsqu'il est instillé - alors le liquide ne pénètre que par le nez..
  • Il est inacceptable de verser des solutions antibiotiques dans le nez de l'enfant par elles-mêmes.
  • Il est interdit d'utiliser constamment des gouttes vasoconstricteurs - leur utilisation n'est autorisée qu'en cas de congestion sévère, avant le coucher et pas plus de 3-4 jours. De plus, il est interdit aux enfants de moins de 3 ans d'instiller dans leur nez des huiles végétales, du jus d'aloès, du Kalanchoe ou des légumes tels que des betteraves ou des carottes, en particulier non dilués. Les composants qu'ils contiennent provoquent de graves brûlures de la muqueuse nasale..
  • Le lait maternel ne doit pas être instillé dans le nez du bébé, car c'est un terreau favorable pour les bactéries.

Nez qui coule chez les enfants: prévention des maladies

Un nez qui coule peut être évité en observant les mesures d'hygiène: visiter moins les endroits surpeuplés pendant la saison froide, se laver les mains et le visage, irriguer la muqueuse nasale avec des solutions salines après avoir visité des endroits surpeuplés - cela élimine les microbes et les virus de la membrane muqueuse.

Il est nécessaire d'habiller l'enfant pour la météo, assurez-vous que ses pieds sont toujours chauds et secs. Les activités de tempérage, les promenades fréquentes par tous les temps et une bonne nutrition sont utiles pour l'enfant.

Pourquoi un enfant a-t-il le nez qui coule depuis longtemps

Les petits enfants souffrent souvent de maladies respiratoires, accompagnées d'un nez qui coule. En raison de l'étroitesse des voies nasales, les buses de l'enfant ne passent pas immédiatement. Le processus prolongé inquiète les mères et non sans raison - il peut y avoir des complications graves après la rhinite.

Buses au niveau des miettes

Qu'est-ce qu'un nez qui coule

Les narines sont nécessaires pour respirer et sentir, et elles ont également une fonction protectrice. Sur les parois internes des cavités, des cellules filamenteuses appelées cils se développent. Lorsque le bébé respire, ces villosités vibrent d'avant en arrière, gardant ainsi les passages propres..

Pour que les cils fonctionnent activement, un lubrifiant spécial est nécessaire. Il est fourni par les glandes situées dans la muqueuse interne du nez. Suffisamment de liquide est produit pendant la journée pour garder les cavités humides.

Sous l'influence d'un certain nombre de facteurs, la membrane muqueuse peut se dessécher, devenir visqueuse et ressemblant à de la colle. Cela rend difficile le déplacement des cils et permet aux virus inhalés de s'y accrocher. Sous le poids des micro-organismes, les poils cessent de vibrer complètement.

Si, à l'état normal, une partie de la sécrétion sécrétée par les glandes est drainée dans la gorge et la cavité buccale pour y lubrifier les muqueuses, alors en «position stationnaire» tout le liquide s'accumule à l'arrière du nez et le dépose. Formations abondantes et s'appellent un nez qui coule.

Types de rhinite infantile

Chez un petit enfant de moins d'un an, les voies nasales sont très courtes, donc la sécrétion s'accumule rapidement. De plus, des terminaisons nerveuses sont situées à l'intérieur et relient les zones de la cavité aux systèmes et aux organes internes. Le moindre irritant entraîne un dysfonctionnement des fonctions physiologiques des voies respiratoires.

Cela se manifeste par divers symptômes, ce qui permet de classer la rhinite en types. Le plus souvent, les bébés reçoivent un diagnostic de rhinite infectieuse. Il peut s'agir soit d'une maladie indépendante causée par des bactéries ou des virus, soit être l'un des signes d'une autre maladie (ARVI, grippe, scarlatine, rougeole, etc.).

Il existe un autre type de rhinite qui n'est pas causée par des agents pathogènes..

Rhinite non infectieuse

VueFonctionnalités:
AllergiqueLa réaction de la muqueuse nasale à l'un des irritants: poussière, poils d'animaux, pollen, etc. Signes typiques de ce type de rhinite:
• éternuements fréquents;
• respiration difficile;
• "eau" transparente, abondamment allouée par le nez.
VasomoteurL'inflammation de la muqueuse entraîne une violation de la régulation nerveuse du tonus vasculaire. Dans ce cas, les odeurs irritantes et le stress sont considérés comme les «coupables». Un trait distinctif de la rhinite est la congestion périodique de l'un ou l'autre des sinus.
ÉtrangerLes enfants pénètrent parfois dans la cavité nasale d'objets tiers (perles, balles, capuchons de stylo). Ils agissent comme des irritants des récepteurs nerveux, provoquant ainsi une accumulation abondante de liquide.

Remarque! Quelle que soit la raison pour laquelle l'enfant n'a pas le nez qui coule, l'accumulation de morve se produit par étapes.

Étapes de développement du rhume:

  1. Le stade réflexe - il se développe à une vitesse fulgurante et dure plusieurs heures. Il y a une vasoconstriction, c'est pourquoi la membrane muqueuse pâlit. Il y a une sécheresse dans le nez, provoquant des démangeaisons et des brûlures, qui deviennent la cause des éternuements. La température reste normale ou augmente légèrement.
  2. L'acte catarrhal s'étend sur deux à trois jours. Maintenant, le processus inverse est observé - la vasodilatation, qui conduit à un œdème des coquilles et à une rougeur de la membrane muqueuse. Les sinus se remplissent d'un liquide aqueux qui commence à s'écouler du nez. Cela rend la respiration difficile et cause des problèmes tels que:
  • déchirure;
  • congestion de l'oreille;
  • diminution de l'odorat;
  • manque d'appétit.

Dans le contexte de tout cela, un ton nasal apparaît dans la voix.

  • Stade bactérien - le deuxième cycle de la maladie commence, dans lequel les micro-organismes de 2 types se complètent et l'inflammation continue de croître, se transformant en une forme purulente. Ceci est mis en évidence par la nuance de la décharge: jaunâtre ou verte. La consistance de la morve change également - elles deviennent plus épaisses.

Si le bébé est traité, le cycle entier ne prendra pas plus de 7 jours. En conséquence, l'état général du bébé s'améliorera, l'odorat et la respiration seront restaurés, la membrane muqueuse acquerra une teinte familière.

Lorsque la rhinite n'est pas basée sur une infection, les stades décrits peuvent être moins prononcés ou totalement absents. Dans ce cas, la récupération est possible en 2-3 jours - il suffit de sauver le bébé d'un stimulus externe.

Remarque! Si des virus et des bactéries sont impliqués dans le processus et que le système immunitaire des miettes est faible, le nez qui coule d'un enfant peut durer plus d'un mois et se transformer en une forme chronique..

Causes possibles de rhinite prolongée

Après avoir étudié les types de rhinite, il devient clair ce qui provoque son apparition. Il faut également savoir ce qui l'empêche de passer dans quelques jours et lui permet de s'étirer pendant des semaines. Parmi les causes de la rhinite prolongée sont les suivantes:

  • Maladies ORL (amygdalite, sinusite, végétations adénoïdes, polypes);
  • pathologie de la cavité nasale (courbure du septum, traumatisme, maladies congénitales, corps étrangers, etc.);
  • utilisation à long terme de gouttes nasales vasoconstricteurs (elles arrêtent simplement d'aider).

Outre des raisons physiologiques, les propriétés protectrices de la membrane muqueuse peuvent être réduites par des facteurs externes: il s'agit de l'air sec dans la pièce ou pollué par de la fumée ou de la poussière. Influencé par les changements soudains de la température ambiante, ainsi que par l'hypothermie et la surchauffe de l'enfant.

Quel médecin contacter

Pour guérir le bébé d'un rhume ou d'une autre infection, la mère, tout d'abord, va voir le pédiatre local. Si le nez qui coule d'un enfant ne disparaît pas pendant une longue période, le bébé doit être montré au médecin ORL. Le spécialiste aidera à identifier les pathologies qui interfèrent avec la récupération et, si nécessaire, prescrira un traitement supplémentaire.

Vous devrez peut-être consulter un spécialiste des maladies infectieuses qui déterminera la nature de la maladie. En effet, lors de la lutte contre les virus, certains médicaments sont nécessaires, contre les bactéries, d'autres sont nécessaires..

Chez le médecin

Si le problème n'est pas lié à une infection, un allergologue peut vous aider à trouver le principal irritant. Il suffit d'éliminer la cause d'une telle rhinite et la maladie disparaîtra rapidement..

Pourquoi l'automédication est-elle dangereuse?

Certaines mères ne considèrent pas l'écoulement nasal comme un problème grave et sont convaincues que l'enfant est capable de survivre sans la participation de médecins. Par conséquent, ils préfèrent traiter le petit avec des remèdes maison. Vous ne pouvez pas faire cela (même savoir comment et combien égoutter) - jus d'oignons, géraniums, betteraves, carottes, etc. peut brûler la membrane muqueuse du tout-petit, augmentant ainsi le processus inflammatoire.

Important! Les huiles essentielles utilisées dans le traitement des bébés provoquent une forte réaction allergique, ce qui rend encore plus difficile la respiration du petit.

Il existe une croyance populaire selon laquelle le lait maternel est un bon antiseptique, il doit donc être enfoui dans le nez du bébé. Cette affirmation peut être qualifiée de fausse - le liquide mammaire est un excellent terreau pour les bactéries et n'apporte aucun avantage dans ce cas..

Même les médicaments ne peuvent pas guérir un bébé s'ils sont mal sélectionnés. Les gouttes nasales ne doivent être prescrites que par un médecin, en tenant compte de la cause, du type et du degré de rhinite développée.

Le traitement passé sans surveillance médicale peut entraîner le développement d'une otite moyenne, d'une sinusite et d'autres maladies graves..

Le docteur Komarovsky à propos d'un rhume chez les nourrissons

Le docteur Komarovsky, populaire parmi les mères, aborde dans ses programmes de nombreux sujets intéressants liés à la santé des bébés. Le pédiatre a également prêté attention au nez qui coule, donnant de nombreux conseils utiles.

L'autorité des mères russes

Evgeny Olegovich estime que la base d'une rhinite persistante chez un enfant est principalement à blâmer pour l'humeur comportementale des parents. Avant que le bébé n'ait le temps de se boucher le nez, la mère attrape les gouttes ou utilise des recettes folkloriques.

En fait, la devise principale de la lutte contre le rhume est: "Ne laissez pas la morve sécher!" Alors que la lumière «eau» coule des sinus, il n'y a rien à craindre. Une situation difficile se produit lorsque l'écoulement s'épaissit et persiste dans le nez. C'est encore pire si la membrane muqueuse se recouvre d'une croûte sèche..

Remarque! Komarovsky suggère: avant d'appliquer des remèdes contre le rhume, ajustez les conditions de température et d'humidité dans la pièce.

Vous ne devez pas non plus recourir immédiatement aux gouttes vasoconstricteurs, ce qui donne au système immunitaire une chance de faire face à la situation par lui-même. Les préparations nasales sont recommandées dans de tels cas:

  • lorsque les miettes ont le nez bouché et qu'il doit respirer avec sa bouche tout le temps (ce qui conduit au dessèchement de la muqueuse laryngée et provoque une toux chez le bébé);
  • si les sinus ne sont pas bloqués, mais que les parois internes sont recouvertes d'une croûte, empêchant les récepteurs de fonctionner normalement;
  • dans une situation où la température des miettes a dépassé 38,5 ° (en plus de l'antipyrétique);
  • si vous soupçonnez une otite moyenne, une sinusite, une sinusite.

Dans tous les autres cas, ce que la mère devrait faire est de rincer périodiquement les sinus du bébé avec une solution saline faible (1 cuillère à café pour 1 litre d'eau bouillie tiède).

Si le nez qui coule d'un enfant ne disparaît pas pendant une semaine ou plus, les antibiotiques ne doivent pas être utilisés, en particulier l'exposition locale. Ces médicaments doivent être prescrits exclusivement par un médecin. De plus, tous les nez qui coule ne peuvent pas être éliminés avec ces médicaments - ils sont utilisés lorsqu'une infection bactérienne est diagnostiquée..

Mesures préventives

Pour éviter une rhinite persistante, il est plus facile de l'éviter. Pour que les muqueuses du nez ne s'enflamment pas et encore moins se dessèchent, un microclimat favorable est créé dans la chambre de l'enfant. Que le petit soit malade ou non, il est recommandé de rincer périodiquement les sinus avec de l'eau de mer ou une solution saline, et également d'utiliser une buse d'aspiration.

Traitement de la rhinite chronique chez les enfants

La rhinite chronique est une maladie polyétiologique de nature principalement infectieuse, dans laquelle la muqueuse nasale devient enflammée. Cette pathologie se caractérise par une évolution longue (plus de 2 semaines) et des modifications de la membrane muqueuse (atrophie, hypertrophie).

Raisons principales

Tout le monde ne connaît pas les raisons, les symptômes, le diagnostic et le traitement de cette pathologie. Le développement de la rhinite chronique chez un enfant est causé par:

  1. Infections respiratoires aiguës régulières (ARVI, parainfluenza, grippe, infection à rhinovirus). La cause la plus fréquente est l'infection par le virus de la grippe.
  2. Utilisation inappropriée d'agonistes alpha-adrénergiques (décongestionnants).
  3. Réactions allergiques. L'inflammation chronique de la muqueuse de la cavité nasale est causée par des allergènes (pollen, poussière, peluches, plumes, gaz, produits chimiques ménagers). Ces enfants développent une rhinite saisonnière ou pérenne..
  4. Hypothermie constante et inhalation d'air froid.
  5. Fumeur.
  6. Les infections fongiques.
  7. Multiplication active des microbes ou leur pénétration à partir d'autres organes.
  8. Inhalation d'air sec, pollué par des produits chimiques, chaud ou poussiéreux.
  9. Violations d'échange.
  10. Anomalies dans le développement de la cloison nasale (courbure, sous-développement).
  11. Traumatisme.
  12. Troubles hormonaux dans le contexte de la pathologie endocrinienne.

Contribuer au développement de la rhinite chez les enfants adénoïdes, polypes, ingestion accidentelle d'objets solides dans le nez, diathèse, inflammation des amygdales et altération de la microcirculation.

Comment cela se manifeste

Pour la rhinite chronique chez un bébé, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  1. Écoulement nasal purulent ou mucopurulent (rhinorrhée). Avec une inflammation virale de la muqueuse nasale, ils sont de consistance liquide, transparents, abondants et muqueux. Le pus n'apparaît qu'avec une inflammation bactérienne. À un stade ultérieur du développement de la rhinite, la décharge devient plus épaisse et difficile à sortir..
  2. Une sensation de congestion dans l'un ou l'autre des voies nasales.
  3. Diminution de l'odorat.
  4. La présence de croûtes à l'odeur désagréable dans les voies nasales. Signe d'ozène (forme atrophique de rhinite).
  5. Sensation d'une boule dans la gorge. La raison en est le drainage du mucus à l'arrière de la gorge.
  6. Violation du bien-être général sous forme de fatigue et de faiblesse. Observé dans la phase d'exacerbation de la maladie.
  7. Les éternuements.
  8. Rinolalia (voix nasale).
  9. Ronfler.
  10. Diminution des performances de l'enfant.
  11. Congestion des oreilles. Observé lorsque la rhinite est compliquée par une inflammation de l'oreille.
  12. Toux paroxystique. Se produit avec une inflammation du pharynx dans le contexte de la rhinite.
  13. Persécution.
  14. Respirer par la bouche. Causé par une congestion nasale persistante. Il est possible de suspecter une rhinite chez ces enfants à première vue..
  15. Augmentation de la transpiration. Typique de la rhinite vasomotrice.
  16. Vomissement. La raison est l'écoulement de mucus dans le nasopharynx.
  17. Mal de crâne.
  18. Saignements périodiques.
  19. Déformation du nez. Cause - atrophie osseuse.
  20. Lachrymation.
  21. Paresthésie (picotements, brûlures). Possible avec une forme vasomotrice de la maladie.
  22. Odeur fétide (dans le lac).
  23. Déficience auditive.
  24. Diminution de l'appétit.
  25. Insomnie.

Complications de la rhinite chronique

Les complications les plus courantes sont l'otite moyenne, l'inflammation du pharynx et du larynx, la perte d'odorat (anosmie), les troubles visuels dus à la conjonctivite, la sinusite, l'inflammation chronique des amygdales (causée par la respiration par la bouche), la bronchite, la pneumonie et les changements de forme du nez. Les conséquences de l'ozène comprennent des troubles dyspeptiques, la méningite, une altération de la mémoire et de l'attention de l'enfant, l'apathie.

Comment traiter une rhinite chronique

Si la respiration nasale est perturbée, écoulement, congestion nasale persistante, éternuements et rhinorrhée, vous devez consulter un ORL. Le diagnostic de la rhinite aiguë et chronique comprend la prise d'anamnèse, des tests de laboratoire et des études instrumentales (rhinoscopie, examen du pharynx et du larynx, radiographie).

Le schéma thérapeutique pour chaque forme de la maladie a ses propres caractéristiques. Dans les maladies inflammatoires chroniques de la cavité nasale, les mesures suivantes sont appliquées:

  1. Élimination du contact avec les irritants (allergènes). Pour la rhinite allergique chez les enfants, évitez l'inhalation de pollen, de peluches et de produits chimiques. Ne marchez pas à proximité de plantes à fleurs Portez un masque lorsque vous travaillez dans votre potager ou votre jardin. En été, après la marche, il est recommandé de se rincer le nez à l'eau tiède.
  2. Prendre des médicaments.
  3. Physiothérapie.
  4. Utiliser des solutions pour se rincer le nez.
  5. Spéléothérapie.
  6. Promenades hors de la ville.
  7. Instillations. Utilisé dans le lac.
  8. Renforce l'immunité.
  9. L'utilisation de remèdes populaires sous forme de pommades, de gouttes, de solutions et de décoctions.
  10. Nettoyer le nez des croûtes.

Les enfants malades peuvent être traités chirurgicalement. Avec une forme hypertrophique de rhinite, une conchotomie (excision d'une partie de la membrane muqueuse), une cryodestruction (congélation des tissus), une coagulation au laser et un durcissement des vaisseaux sanguins par ultrasons peuvent être nécessaires. Le traitement chirurgical est souvent effectué dans le lac. Si le nez est tordu, une rhinoplastie est nécessaire. Avec la prolifération du tissu lymphoïde du nasopharynx, une adénoïdectomie est réalisée (élimination des végétations adénoïdes).

Traitement de la rhinite chronique

En l'absence de complications, le traitement est effectué en ambulatoire. En cas de nécessité d'une intervention chirurgicale et avec le développement de l'ozena, une hospitalisation est nécessaire.

Utilisation de médicaments

Avec cette pathologie, les médicaments suivants peuvent être prescrits:

  1. Agents antibactériens systémiques (Augmentin, Doxycycline, Sumamed).
  2. Solutions pour nettoyer la cavité nasale du mucus et du pus (Aqualor, Aqua Maris).
  3. Corticostéroïdes (Hydrocortisone pour les blocages, Flixonase spray, Nasobek, Nasonex, Nosephrine, Dezrinit et Momat Reno). L'hydrocortisone est utilisée pour la rhinite vasomotrice et la Fliksonase - pour la rhinite allergique saisonnière et toute l'année.
  4. Agents antimicrobiens et anti-inflammatoires locaux à base d'huile. Ceux-ci incluent le Pinosol. Il est efficace pour les rhinites atrophiques chroniques et autres, accompagnées d'une muqueuse sèche.
  5. Agents antiallergiques systémiques et locaux (Suprastin, Chloropyramine, Tavegil, Claritin, Lorahexal, Clarisens, Erius, Zyrtec, Allegra, Dinox, Feksadin, Singular, Montelar, Allergodil, Kromoglin, Lecrolin, Kromohexal). Ce sont des médicaments du groupe des bloqueurs des récepteurs de l'histamine, des stabilisateurs de la membrane des mastocytes et des antagonistes des leucotriènes). Ils sont prescrits pour l'inflammation nasale allergique..
  6. Rince-bouche saline, antiseptique et alcaline. Montré au lac.
  7. Enzymes protéolytiques. Aide à éliminer les croûtes sur la muqueuse nasale.
  8. Médicaments vasoconstricteurs (agonistes alpha-adrénergiques). Ils sont utilisés dans la phase d'exacerbation de la rhinite dans les 2-3 jours. Ces médicaments sont contre-indiqués dans la rhinite atrophique et la sécheresse des muqueuses..

La solution de Protargol est souvent utilisée. Il a un effet astringent et antimicrobien pour soulager le rhume. Tous les médicaments sont prescrits individuellement. Dans ce cas, le médecin prend en compte l'âge de l'enfant, la forme de la maladie, les antécédents allergiques et la pathologie concomitante.

Procédures de physiothérapie pour améliorer l'effet

Le traitement de la rhinite chronique chez les enfants comprend les procédures de physiothérapie suivantes:

  1. Irradiation ultraviolette (thérapie UV).
  2. Thérapie au laser.
  3. Electrophorèse. Si le nez est constamment bouché sur le fond de l'ozène, alors à l'aide d'un courant électrique, de l'acide nicotinique (vitamine PP), de l'iodure de potassium et de la chymotrypsine peuvent être introduits.
  4. Exposition à un courant haute fréquence. La thérapie UHF est efficace.

Recettes de médecine traditionnelle

Dans le traitement de la rhinite chronique chez les enfants, les éléments suivants peuvent être utilisés:

  • huile d'argousier (prescrite pour l'atrophie de la muqueuse nasale);
  • gouttes et sprays hydratants;
  • jus d'aloès;
  • solution de sel de mer;
  • inhalations avec de l'huile d'eucalyptus et des décoctions à base de plantes;
  • décoction de camomille.

Caractéristiques du traitement de la rhinite chez les nouveau-nés

Les caractéristiques du traitement de la rhinite chez les nouveau-nés doivent être connues de chaque pédiatre. Si la santé de l'enfant se détériore et que la congestion nasale est altérée, il est nécessaire de nettoyer les voies respiratoires du mucus à l'aide d'un aspirateur. Si la température augmente, vous devez arrêter de nager et de marcher par temps froid.

Les méthodes de traitement de la rhinite chez les nouveau-nés sont:

  • l'utilisation de vasoconstricteurs (Nazola Baby, Nazivina 0,01%).
  • l'utilisation d'immunomodulateurs (Viferon 150 000 UI ou Genferon Light à un dosage de 125 000 UI);
  • l'utilisation d'agents antiviraux (si les infections respiratoires aiguës sont à l'origine de la rhinite).

Il est possible d'utiliser des antibiotiques dans le traitement des complications du rhume.

Puis-je utiliser des remèdes populaires

Avec un nez qui coule chez les nouveau-nés, vous ne pouvez pas utiliser de remèdes populaires qui irritent la muqueuse nasale. Ceux-ci incluent le jus de Kalanchoe, les oignons et l'ail. Les décoctions et infusions à base d'éphédra sont contre-indiquées, car elles contribuent à la survenue d'une excitation motrice et mentale chez l'enfant et peuvent entraîner d'autres conséquences indésirables (tremblements, convulsions). Il est difficile de guérir la rhinite chronique chez les enfants avec des remèdes populaires.

Prévention de la maladie

Tout médecin expérimenté doit savoir comment prévenir la rhinite chronique, les symptômes et le traitement chez les enfants. Pour réduire le risque de développer la maladie, vous devez:

  • traiter en temps opportun la rhinite aiguë;
  • éviter les allergènes potentiels (pollen, poussières, insectes, gaz, produits chimiques);
  • durcir;
  • vacciner un enfant contre la grippe;
  • habillez les enfants chaudement;
  • mener une vie saine et active;
  • faire du sport;
  • pour traiter les maladies chroniques de l'oropharynx (amygdalite, pharyngite);
  • effectuer une correction du nez (aligner le septum);
  • éliminer les polypes et les végétations adénoïdes;
  • Ne pas fumer;
  • ne vous blessez pas le nez;
  • ne pas utiliser de gouttes ni de sprays vasoconstricteurs pendant plus de 4 à 5 jours;
  • traiter les états d'immunodéficience;
  • boire des multivitamines;
  • mangez plus de fruits et de légumes;
  • empêcher la pénétration d'objets solides dans la cavité nasale.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat