loader

Principal

Scarlatine

Opération pour corriger le septum du nez - caractéristiques et rééducation

Violation de la respiration naturelle par le nez, maladies fréquentes des sinus paranasaux et du conduit auditif perturbent le confort de vie d'une personne, lui apportant un inconfort physique et mental.

Cela peut être dû à la courbure de la cloison nasale, qui ne peut pas être complètement éliminée par des méthodes thérapeutiques conservatrices. Par conséquent, la meilleure option thérapeutique consiste à effectuer une opération appelée septoplastie..

Caractéristiques et fonctions de la cloison nasale

Le septum divise le nez en deux cavités symétriques. Dans sa structure, il contient du cartilage et du tissu osseux..

Dans la partie antérieure, il est formé de cartilage quadrangulaire, la paroi postérieure est formée de tissu osseux (os ethmoïde, vomer et mâchoire supérieure).

Le nez assure les fonctions suivantes:

  1. Permet de distinguer les odeurs.
  2. Les poils positionnés constituent une barrière naturelle contre la pénétration de particules étrangères, grâce à laquelle l'air inhalé est purifié.
  3. Avant d'entrer dans les poumons, l'air est réchauffé à la température du corps et il est également humidifié à 100%. Lorsque l'expiration se produit, la cavité nasale empêche l'humidité et la perte de chaleur.

Les raisons

Une cloison nasale parfaitement plate est fixée chez seulement 5% de la population.

Causes conduisant à la déformation:

  1. Conséquences d'un traumatisme mécanique (50% de tous les cas). Il peut s'agir de blessures au nez et au visage (suite à un coup). Les courbures avec des plis nets sont particulièrement dangereuses..
  2. Croissance anormale du tissu osseux facial (enregistrée chez 30% des patients).
  3. Processus pathologiques conduisant à une déformation compensatoire du nez (diagnostiquée dans 10% des cas). En étiologie, un rôle particulier est donné aux excroissances polypes et aux changements hypertrophiques des sinus nasaux..
  4. Prédisposition génétique. Cette condition pathologique peut survenir si des cas ont été enregistrés dans la famille par des proches (parents, grands-parents).
  5. Modifications hypertrophiques de l'organe de Jacobson. Chez l'homme, l'organe vomer-nasal est dans un état atrophié (atavisme). C'est un lieu de concentration de cellules olfactives, et est très développé chez l'animal. Mais parfois, une croissance anormale se produit, provoquant des changements structurels dans la cloison nasale.

Classification

Selon la façon dont la partition est pliée, trois degrés sont distingués:

  1. Poids léger. Manifesté comme un léger écart par rapport au milieu de l'axe.
  2. Moyenne. Il y a une déviation latérale au milieu du sinus.
  3. Lourd. La déformation provoque un contact presque complet avec la paroi latérale du nez.

Il existe les types de déformations suivants:

  1. Modifications de la configuration du nez sous la forme d'une courbure en forme de crête. Il est de petite taille et n'interfère pratiquement pas avec la respiration.
  2. Une courbure en forme de crête avec une respiration altérée. Localisé dans la partie antérieure du nez.
  3. Déviation de la crête se développant au septum postérieur.
  4. Déformation en S. Le septum est courbé, avec le développement de la crête simultanément sur les côtés droit et gauche.
  5. "Sabre turc". Formé dans la cavité nasale par l'arrière.
  6. Courbure de la cloison nasale en projection horizontale.
  7. «Froissé». Des anomalies apparaissent dans différentes projections.

Symptômes

Le tableau clinique avec une courbure de la cloison nasale présente les symptômes principaux et supplémentaires.

Les principales caractéristiques sont:

  • Le patient note une inflammation fréquente des sinus (sinusite, ethmoïdite ou sinusite frontale). Parfois, une rhinite apparaît qui ne répond pas bien au traitement conventionnel. Ces maladies provoquent le tableau clinique suivant:
    • La congestion nasale n'est soulagée par aucun type de gouttes nasales.
    • L'écoulement de la cavité nasale apparaît sous la forme d'une sécrétion purulente ou muqueuse.
    • Les organes visuels deviennent sensibles à la lumière vive, ce qui augmente la séparation des larmes.
    • Le timbre de la voix change (des sons nasaux apparaissent).
  • L'apparition de ronflements avec le développement d'un arrêt respiratoire à court terme (apnée). Cela peut être une conséquence de la somnolence le matin, des douleurs à la tête. Chez les personnes âgées, ce symptôme peut s'accompagner d'une augmentation brutale de la pression artérielle..
  • Il y a des problèmes d'inspiration et d'expiration naturelles par le nez. Cela s'accompagne de la nécessité de passer à la respiration par la bouche, ce qui provoque une tendance à des manifestations fréquentes de rhume..

De plus, des symptômes supplémentaires se développent, qui se manifestent comme suit:

  • Une diminution de l'odorat peut survenir progressivement et une maladie grave entraîne une perte complète de la capacité de distinguer les odeurs.
  • L'amincissement de la muqueuse entraîne une perturbation du réseau capillaire, ce qui conduit à une tendance aux saignements spontanés.
  • La respiration par la bouche provoque le développement de l'asthme bronchique et de la bronchite.
  • La perturbation des glandes muqueuses provoque une sensation de sécheresse de l'épithélium muqueux.
  • Le bruit apparaît dans les oreillettes et l'acuité de la perception auditive diminue. Le manque de thérapie appropriée peut entraîner une perte auditive.
  • Un septum déformé oblige le patient à respirer par la bouche, entraînant une bouche sèche.
  • Le visage adénoïde se présente comme un défaut esthétique. Une bouche constamment ouverte contribue au fait que la dentition d'une personne ne se ferme pas hermétiquement (malocclusion).

Mesures diagnostiques

Pour un spécialiste expérimenté, pour diagnostiquer une courbure pathologique de la cloison nasale, un examen externe et une anamnèse suffisent.

Mais afin de déterminer le degré du processus pathologique qui s'est produit et d'éviter une erreur médicale, les procédures de diagnostic suivantes sont prescrites:

  1. L'examen aux rayons X est réalisé en 4 projections. Cela vous permet d'évaluer l'état des sinus, ainsi que d'établir la présence d'une anomalie osseuse..
  2. La tomodensitométrie détecte la présence de changements à l'arrière du nez. De plus, avec son aide, des maladies concomitantes de l'oreille, de la gorge et du nez sont détectées..
  3. IRM. C'est un type de recherche informatif. Aide à identifier la présence de formations de genèse différente ou de croissances polypes.
  4. Rhinoendoscopie. Elle est réalisée à l'aide d'un endoscope utilisant des anesthésiques locaux. Cette technique vous permet d'évaluer l'état et d'examiner les parties postérieures du nez.
  5. La rhinoscopie. Le type d'étude vous permet d'évaluer l'état de la partie antérieure du nez et des sections profondes du septum.
  6. La rhinométrie permet d'établir un obstacle au passage de l'air inhalé.

Traitement

La thérapie conservatrice est un report de la chirurgie. Il est prescrit dans l'enfance et l'adolescence pour éliminer les symptômes négatifs..

Les médicaments suivants sont généralement prescrits:

  • La cure d'antibiotiques réduit le risque de complications possibles résultant d'une exposition à la microflore pathogène. À cette fin, il est recommandé dans l'enfance:
    • Bioparox.
    • Isofra ou Polydexa.

Types de chirurgie du nez

La chirurgie du nez, qui est effectuée pour corriger les anomalies congénitales et acquises et les troubles fonctionnels, est appelée rhinoplastie en médecine. Une telle opération permet au patient de mettre son visage en ordre, en se concentrant sur la correction de l'organe olfactif..

Pourquoi ce type d'opération est-il effectué?

Les chirurgiens plasticiens considèrent la rhinoplastie comme la manipulation la plus difficile de l'organe olfactif. Cela est dû au fait que le nez est considéré comme l'un des organes les plus vitaux et que ses dommages sont inacceptables. C'est pour cette raison que des qualifications médicales élevées sont exigées des spécialistes engagés dans un tel domaine. Cette remarque s'applique non seulement au chirurgien, mais également à l'anesthésiste et aux infirmières..

Les spécialistes identifient les indications fonctionnelles et esthétiques de telles opérations sur le nez. Cependant, en règle générale, le patient présente les deux types d'indications. Par exemple, si nous prenons la courbure interne du septum de l'organe olfactif, ce dernier gâche non seulement l'apparence esthétique d'une personne, mais interfère également avec la respiration normale. Par conséquent, si nous mettons en évidence les indications plus spécifiquement, elles seront les suivantes:

  • déformation de parties individuelles de l'organe de l'odorat;
  • violation de ses fonctions physiologiques à la suite de la forme transférée;
  • insatisfaction du patient quant à l'apparence du nez.

En tant qu'indications esthétiques de la rhinoplastie, les points suivants doivent être soulignés:

  • nez de selle;
  • la présence d'une bosse à l'arrière du nez;
  • pointe d'organe en crochet;
  • extrémité trop pointue ou épaissie de l'organe olfactif;
  • nez excessivement long;
  • asymétrie des ailes de l'organe olfactif;
  • la présence de narines dilatées.

Quant à la présence de défauts, le chirurgien les détermine en effectuant des mesures spéciales et en les comparant aux données moyennes. Si le patient a un trouble mental, exprimé par une inquiétude excessive quant à la présence de défauts mineurs, une telle personne devra alors consulter un psychologue.

Quant aux indications esthétiques, la rhinoplastie n'est pratiquée que chez les patients adultes, dont le corps est complètement formé. Si nous parlons de contre-indications à de telles manipulations, il convient de noter la présence de pathologies du système cardiovasculaire, des reins et du foie, du diabète sucré, des maladies mentales et oncologiques, ainsi qu'en violation de la coagulation sanguine. Ce type de chirurgie n'est pas recommandé pour les personnes de plus de 40 ans, car à ce moment-là, la capacité de régénération des tissus diminue..

Méthodes d'intervention chirurgicale sur le nez

La chirurgie plastique du nez est ouverte, fermée et non chirurgicale. Chacune des méthodes énumérées est utilisée en fonction du but de l'intervention chirurgicale..

Dans ce cas, la méthode de rhinoplastie est choisie par le médecin après un examen visuel du patient. Et le moment décisif dans ce cas est quelle déformation le médecin a révélée lors de l'examen du patient, quels troubles de la fonction respiratoire sont observés. Dans le même temps, le chirurgien tiendra compte des souhaits du patient..

Ainsi, la méthode ouverte implique l'accès à la zone de la colemula (le soi-disant pli de peau qui sépare les voies respiratoires), à chaque narine. Cette méthode permet au chirurgien de séparer qualitativement toutes les zones de l'organe olfactif, offrant ainsi une visualisation appropriée. Cette méthode est fournie pour des tâches chirurgicales plus volumineuses..

Avec la méthode fermée, l'opération est effectuée à l'intérieur des narines. Dans une telle intervention, la peau est séparée des tissus osseux et cartilagineux. Lors d'une opération utilisant cette méthode, le chirurgien enlève ou ajoute du tissu osseux et cartilagineux, après quoi les tissus mous sont suturés.

Le traitement sans chirurgie, ou la méthode non chirurgicale, élimine le besoin d'une seule incision et est applicable en présence de défauts cosmétiques mineurs, par exemple, une pointe de nez pointue ou une asymétrie. Il est à noter que le prix de la rhinoplastie sera considérable. Cependant, le coût final de l'opération dépendra de la méthode et de la portée de la chirurgie..

Traitement d'un septum nasal dévié

La courbure de la cloison nasale peut être provoquée par une déformation du tissu osseux ou cartilagineux, ou les deux. Cependant, un tel défaut est généralement causé par des facteurs génétiques et un traumatisme. Dans un cas distinct, les blessures à la naissance de l'organe olfactif doivent être désignées, ce qui entraîne une déformation de la cloison nasale.

Il convient de noter que ce problème est la raison la plus courante pour contacter des chirurgiens plasticiens, car après un certain temps, la respiration nasale peut s'aggraver, à la suite de laquelle le patient développe une sinusite. Dans certains cas, une cloison nasale déviée peut être accompagnée d'une déformation des structures externes. Dans une telle situation, l'opération de la cloison nasale sera complétée par des manipulations de l'extérieur de l'organe olfactif..

Élimination des polypes dans le nez

En plus de la chirurgie plastique, dans certains cas, les patients se tournent vers un chirurgien afin d'éliminer les polypes formés dans le nez. Ces excroissances bénignes, à mesure qu'elles grossissent, provoquent des difficultés respiratoires avec le temps. Ils se forment à la fois dans la cavité et dans la zone où se trouvent les sinus paranasaux. Les polypes dans le nez peuvent être présentés au singulier et au pluriel.

Si nous parlons des raisons possibles qui peuvent provoquer la formation de polypes dans le nez, il est nécessaire de noter la manifestation de processus inflammatoires chroniques, tels que la sinusite. Ce dernier, à son tour, peut être de nature inflammatoire-infectieuse ou allergique. Le développement de la polypose sinusite peut être facilité par: une prédisposition héréditaire, des pathologies allergiques, la présence d'infections chroniques et des anomalies anatomiques.

Dans ce cas, les symptômes de la sinusite polypeuse sont observés:

  • impossibilité de respiration nasale;
  • congestion nasale persistante et éternuements;
  • écoulement de la cavité nasale du contenu de la consistance muqueuse d'une teinte verte;
  • maux de tête.

Dans le même temps, des méthodes thérapeutiques conservatrices sont indiquées au stade initial ou au deuxième stade de la polypose. Le traitement des polypes du nez sans chirurgie est également utilisé dans les cas où il existe des contre-indications à la chirurgie..

Dans le langage des professionnels de la santé, la chirurgie pour enlever les polypes nasaux est appelée polypotomie. Dans ce cas, le chirurgien peut recourir à des méthodes d'excision des néoplasmes telles que l'ablation d'une boucle polype, ainsi que des ondes radio, laser et endoscopique..

Comme pour les contre-indications existantes, les opérations d'élimination des polypes sont inacceptables pendant la grossesse, dans un état somatique général sévère de la patiente, en présence d'un risque de saignement.

Vous pouvez vous débarrasser de cette maladie avec des remèdes populaires. L'un d'eux est le jus de chélidoine, qui doit être injecté 1 goutte dans chaque narine 2 fois par jour pendant deux semaines. Le traitement doit être répété après une pause de deux semaines. De la même manière, vous pouvez effectuer une thérapie avec des remèdes populaires tels qu'un mélange de millepertuis et de chélidoine..

Un très curieux est le traitement de la maladie avec l'utilisation de miel, qui doit être lubrifié les narines 3 fois par jour pendant un mois. De même, vous pouvez travailler sur la cavité nasale et restaurer la respiration nasale..

Dans le même temps, pour traiter une affection aussi pathologique que des polypes dans le nez, vous pouvez recourir à une solution de momie, d'huiles végétales et de techniques respiratoires spéciales. La thérapie de la sinusite polypose de cette manière a de plus en plus de fans.

À leur tour, de nombreuses réponses positives ont trouvé l'utilisation de la propolis dans la lutte contre la maladie indiquée. Afin de traiter la maladie, il est nécessaire d'inhaler les vapeurs qui se forment lorsque le produit spécifié est chauffé.

Ainsi, les opérations effectuées sur le nez peuvent être très différentes. Tout dépend du problème auquel le patient est confronté. Dans tous les cas, quel que soit le type de chirurgie, que ce soit la rhinoplastie ou l'ablation de polypes dans le nez, il est nécessaire de résoudre le problème de santé afin d'éviter d'éventuelles conséquences et sensations d'inconfort.

Septoplastie (chirurgie pour corriger la cloison nasale): indications, types et performances, résultat

Auteur: Averina Olesya Valerievna, MD, PhD, pathologiste, enseignante au Département de Pat. anatomie et physiologie pathologique, pour Operation.Info ©

Septoplastie - une opération sur la cloison nasale, effectuée pour corriger sa courbure, ou un autre défaut.

Diverses données de recherche affirment que l'incidence de la déviation de la cloison nasale varie de 65% à 95%, ce qui, combiné à un tableau clinique vif, a conduit la communauté médicale à attirer l'attention sur le problème de la chirurgie pour corriger la cloison nasale. Les premières mentions d'interventions chirurgicales qui ont jeté les bases de la chirurgie moderne de la cloison nasale remontent au 19e siècle. Une grande expérience clinique dans le domaine de la septoplastie, associée aux réalisations de la science moderne, font de cette intervention chirurgicale l'une des plus efficaces et des plus sûres sur le plan clinique..

La structure et la fonction de la cloison nasale

La cloison nasale se compose de trois parties: osseuse (elle est située suffisamment profondément à l'intérieur de la cavité nasale et constituée d'os), cartilagineuse (sous la forme d'un cartilage quadrangulaire) et mobile (la zone de la peau entre les narines à la partie cartilagineuse).

Le septum nasal divise la cavité nasale en deux voies nasales - déterminant ainsi l'uniformité du flux d'air pendant la respiration. Il remplit également des fonctions de soutien et de mise en forme importantes - il est directement impliqué dans la mise en forme du nez, en particulier de sa surface supérieure et inférieure..

Raisons du développement de la courbure de la cloison nasale

Physiologique - survient à la suite du développement disharmonieux de parties du nez à un jeune âge. Le plus souvent, la courbure non traumatique prend la forme d'un déplacement complet vers la totalité du septum, des crêtes épaissies ou des excroissances-épines.

types de courbure de la cloison nasale

Traumatique - survient à la suite d'un impact externe, le plus souvent mécanique. Dans la plupart des cas, la blessure combine des dommages aux structures de la cloison nasale elle-même et des os nasaux, ce qui provoque un défaut esthétique important et nécessite une septoplastie de la cloison nasale en combinaison avec une rhinoplastie.

Compensatoire (adaptatif) - se produit lorsque dans la cavité nasale il y a une sorte de formation à l'extérieur du septum lui-même, qui exerce une pression sur ce dernier. Dans cette situation, l'opération sur la cloison nasale est combinée avec une opération pour éliminer la cause de la courbure de la cloison nasale..

Tumeurs de la cloison nasale - et pas toujours le cancer, dans la plupart des cas, la courbure tumorale de la cloison nasale provoque des polypes, des tumeurs bénignes.

Indications du traitement chirurgical

Il n'est pas rare qu'une personne présente un certain nombre de symptômes, parfois graves, et en même temps ne suppose même pas que la cause de ses troubles se trouve dans la courbure de la cloison nasale. La décision d'utiliser un traitement chirurgical est prise en cas de symptômes sévères:

  • Défaut esthétique - il comprend une courbure du nez, une bosse, une dépression ou simplement une forme irrégulière du nez;
  • Nez qui coule persistant - écoulement fréquent du nez de nature muqueuse;
  • Congestion nasale chronique sur un ou même deux côtés, qui peut se manifester par la respiration par la bouche;
  • Sensation de sécheresse du nez et de la bouche;
  • Respiration bruyante pendant le sommeil;
  • Ronflement, souvent très fort;
  • Saignements de nez fréquents, parfois sans raison apparente;
  • Réactions allergiques allant jusqu'à des manifestations d'asthme bronchique;
  • Rhumes fréquents;
  • Maladies fréquentes et chroniques de nature inflammatoire des sinus paranasaux - maxillaires, frontaux et autres;
  • Maux de tête;
  • Augmentation de la fatigue, diminution de l'attention et des performances, troubles de la mémoire;
  • Diminution de l'odorat.

Il convient également de garder à l'esprit qu'en présence d'une courbure prononcée de la cloison nasale et en l'absence des symptômes ci-dessus, il est logique de procéder à un redressement opératoire de la cloison nasale, car, en particulier à un jeune âge, les mécanismes compensatoires-adaptatifs sont capables de neutraliser les manifestations cliniques. Avec l'âge, l'épuisement des capacités d'adaptation du corps qui a précédemment fait face à la tâche se produit, et les symptômes commencent à augmenter, et l'opération à un âge plus mûr n'est pas toujours possible en raison de l'état général des organes et des systèmes.

Se préparer à la chirurgie

Si une décision est prise de procéder à une opération avec une courbure de la cloison nasale, un certain nombre de tests médicaux de routine sont prescrits pour évaluer l'état général du corps et la présence ou l'absence de contre-indications à l'anesthésie et au traitement chirurgical:

  1. Analyse sanguine générale;
  2. Analyse d'urine générale;
  3. Chimie sanguine;
  4. Test sanguin pour l'infection à VIH, l'hépatite virale et la syphilis;
  5. Coagulogramme - détermine l'état du système de coagulation sanguine;
  6. Glycémie;
  7. Électrocardiographie;
  8. Fluorographie.

Parfois, si nécessaire, le médecin élargit la liste des tests de laboratoire et prend les rendez-vous appropriés.

Immédiatement avant l'opération, vous devez:

  • Raser la moustache, le cas échéant;
  • Refusez les médicaments qui réduisent la coagulation sanguine (par exemple, l'aspirine, le cardiomagnyl, l'héparine, le Plavix, la warfarine, le diclofénac, l'indométacine et autres);
  • Vous devez également vous abstenir de boire de l'alcool et limiter le tabagisme..

Contre-indications pour le traitement chirurgical

L'opération pour la courbure de la cloison nasale n'a pas de contre-indications spécifiques, ce qui signifie que si une personne peut subir une opération importante, elle pourra subir une septoplastie. Mais il y a encore certaines contre-indications:

  1. Âge: plus de 50 ans et moins de 16-18 ans. Cela est dû au fait qu'après 50 ans, la membrane muqueuse s'atrophie et elle «perd du poids» quelque peu, ce qui conduit à la restauration du flux d'air normal à travers les voies nasales et, par conséquent, à l'insensibilité de l'opération. À l'âge de 16-18 ans, il n'est pas souhaitable d'effectuer des interventions chirurgicales sur le cartilage et les os du nez, car jusqu'à cet âge, la croissance des éléments cartilagineux et osseux est souvent préservée, ce qui peut conduire à la futilité du traitement. Cependant, en présence de défauts et de symptômes graves, il est possible de réaliser l'opération à la fois à partir de six ans et après 50 ans;
  2. La présence d'une maladie inflammatoire chronique aiguë ou exacerbée;
  3. La présence de menstruations et la première semaine après;
  4. Maladie mentale;
  5. Coagulopathie - maladie de la coagulation sanguine;
  6. Décompensation des maladies somatiques chroniques;
  7. Tuberculose des poumons et des voies respiratoires supérieures;
  8. Atrophie sévère de l'épithélium du septum du nez.

Anesthésie

Selon l'endroit où se trouve la zone courbe, l'opération est réalisée sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale (anesthésie).

L'anesthésie locale lors du redressement de la cloison nasale est réalisée lorsque la courbure de la cloison n'affecte pas la partie osseuse, mais est localisée uniquement dans la partie mobile ou cartilagineuse de la cloison nasale - dans ces zones, la membrane muqueuse est irriguée avec un anesthésique, ou des tampons imbibés d'anesthésique sont appliqués et, après une perte complète de tous les types de sensibilité, démarrer l'opération.

Lorsque la courbure a impliqué les structures osseuses, ou que la septoplastie de la cloison nasale n'est qu'une partie ou une étape d'une opération extensive, le patient reçoit une anesthésie générale. Les enfants sont également opérés dans un état de sommeil anesthésique.

Méthodes de traitement chirurgical

La chirurgie classique du septum nasal est utilisée depuis 1882. Naturellement, sur une si longue période de temps, une énorme expérience clinique a été accumulée, un grand nombre de modifications du traitement chirurgical ont été développées et, pour le moment, des méthodes éprouvées sont utilisées, qui, combinées aux innovations technologiques modernes, sont pratiquement garanties pour donner un effet positif et provoquer un minimum de complications..

Résection sous-muqueuse de la cloison nasale

Opération de Killian: toute l'opération est réalisée à l'intérieur de la cavité nasale, c'est-à-dire qu'aucune incision n'est pratiquée sur le côté de la peau du visage et, par conséquent, la possibilité de cicatrices postopératoires sur les zones ouvertes du visage est exclue.

résection sous-muqueuse de la cloison nasale selon Killian

L'essence de cette opération est qu'à l'intérieur des voies nasales, souvent sous contrôle endoscopique (alors l'opération est appelée septoplastie endoscopique), des incisions sont pratiquées alternativement dans la membrane muqueuse de la cloison nasale et du périchondre des deux côtés. Du niveau du toit du nez à son bas. Dans ce cas, un petit scalpel pointu avec une pointe arrondie non pointue est utilisé, car l'extrémité pointue du scalpel peut facilement disséquer toute l'épaisseur du cartilage, ainsi que le périchondre et la membrane muqueuse du passage nasal opposé. La membrane muqueuse et le périchondre sont disséqués jusqu'au cartilage.

Ensuite, un anesthésique est injecté sous le périchondre, après quoi très soigneusement, afin de ne pas endommager la membrane muqueuse elle-même, à travers les incisions pratiquées, la membrane muqueuse est exfoliée avec le périchondre et le périoste au niveau requis.

En présence d'une crête ou d'une épine du septum, le détachement est effectué en le contournant du côté du toit et du fond du passage nasal, afin de ne pas endommager la membrane muqueuse dans la zone d'élévation maximale du défaut. Le détachement est effectué au-delà de la partie déformée de la partition. De plus, le septum du nez est redressé mécaniquement: les épines et les crêtes sont coupées, les courbures sont excisées, tandis que le cartilage et l'os peuvent être corrigés.

Après alignement, la cloison nasale est immobilisée avec des tampons, la membrane muqueuse précédemment détachée, le périchondre et le périoste sont pressés contre le cartilage et les os en utilisant les mêmes tampons. Souvent, après la chirurgie, le port d'un bandage en écharpe est indiqué..

Modifications conservatrices de la résection sous-muqueuse de la cloison nasale proposées par V.I.Voyachek:

Réduction du septum: L'incision est réalisée de la même manière que dans l'opération de Killian, mais uniquement du côté d'un passage nasal. Ensuite, le périchondre et le périoste ne sont séparés que du côté de l'incision et, du même côté, quatre dissections sont effectuées directement sur le cartilage lui-même de sorte que la partie incurvée du cartilage ne soit reliée à rien sauf à la membrane muqueuse, au périchondre et au périoste du passage nasal adjacent. Par le même principe, comme pour la partie cartilagineuse, la base osseuse de la cloison nasale est disséquée au niveau de sa courbure. À la suite des manipulations effectuées, la cloison nasale acquiert une mobilité et, sans intervention extérieure, prend une position naturelle. Après cela, les tampons sont insérés dans les voies nasales de la même manière que pendant l'opération de Killian.

Mobilisation du septum: L'essence et la technique de cette modification sont absolument identiques à la réparation, mais n'affectent que la partie cartilagineuse de la cloison nasale, sans toucher sa partie osseuse.

Résection circulaire: Si lors de la mobilisation du septum, le quadrilatère cartilagineux n'acquiert pas une mobilité suffisante pour ramener le septum à sa position naturelle, les incisions pratiquées sont élargies par excision de fines bandes de cartilage.

La résection partielle est une combinaison des modifications ci-dessus des opérations sur le septum nasal proposées par V.I. Voyachekom.

La résection-réimplantation est une telle modification des interventions chirurgicales ci-dessus, dans lesquelles un fragment incurvé de cartilage est excisé, la zone excisée prend la forme correcte et est renvoyée entre les couches de la membrane muqueuse de la cloison nasale.

Septoplastie au laser

La méthode est basée sur un phénomène découvert en 1992, dont l'essence est que sous l'influence d'un faisceau laser présentant certaines caractéristiques, le cartilage conserve sa forme précédemment donnée. Le déroulement de cette opération comprend le redressement mécanique du cartilage, amenant le laser à la place de l'ancienne courbure et l'exposition du laser à cette zone à travers la membrane muqueuse, après quoi le cartilage conserve la forme correcte.

La septoplastie au laser présente un certain nombre d'avantages indéniables:

  1. Aucune incision - l'exposition au laser est effectuée sans endommager la membrane muqueuse.
  2. L'opération est complètement exsangue.
  3. Il n'y a absolument aucun risque de complications infectieuses, ainsi que la formation d'hématomes.
  4. Peut être effectué en ambulatoire - pas besoin d'hospitalisation.
  5. Pas d'œdème postopératoire.
  6. Période de rééducation postopératoire très courte.

L'utilisation d'un laser pour aligner la cloison nasale présente un certain nombre de limites et ne peut pas être appliquée dans tous les cas. Premièrement, cela est dû au fait que le laser n'agit que sur le cartilage, par conséquent, le traitement des défauts dans la partie osseuse de la cloison nasale est exclu. Et, deuxièmement, le laser ne peut conserver que le cartilage préformé, mais il ne peut pas enlever la crête ou la colonne vertébrale. De plus, le laser est inefficace si la courbure du cartilage de la cloison nasale est associée à des causes compensatoires, qui sont décrites ci-dessus..

Le choix de l'une des options décrites pour le traitement chirurgical est principalement dicté par la prévalence et la gravité de la courbure de la cloison nasale, ainsi que par les capacités techniques de la clinique avec laquelle vous avez contacté..

Réhabilitation

Dans le cas de la septoplastie au laser, la rééducation n'est pratiquement pas nécessaire en raison du faible traumatisme de la méthode.

Pour la septoplastie classique, dans la plupart des cas, un séjour à l'hôpital jusqu'à sept jours est nécessaire.

Dans les premiers jours, il y a des tampons de gaze dans le nez, qui interfèrent avec la respiration nasale. Dans de nombreuses cliniques, les anciens tampons de gaze sont remplacés par des tampons en silicone ou un gel spécial, qui remplissent les mêmes fonctions que les tampons de gaze, mais contiennent des canaux spéciaux à l'intérieur qui permettent de préserver la respiration nasale même au début de la période postopératoire, ce qui améliore considérablement la qualité de vie pendant la rééducation..

Dès le moment venu - vers le deuxième ou le troisième jour, selon la version de l'opération effectuée, les tampons sont retirés et les voies nasales sont examinées afin de contrôler leur état. Lors d'un séjour à l'hôpital, les croûtes sont enlevées avec la participation du personnel médical très soigneusement afin de ne pas endommager la membrane muqueuse blessée de la cavité nasale.

Pendant la période de récupération, des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques sont souvent prescrits pour soulager l'état du patient. Afin de prévenir les complications infectieuses, des médicaments antibactériens sont prescrits, leur utilisation peut être à la fois systémique (pilules, injections) et locale - irrigation de la muqueuse nasale.

Après la sortie de l'hôpital, avant de commencer le travail, pour contrôler l'état de la cavité nasale, il est nécessaire de consulter le médecin ORL de la polyclinique. Dans la plupart des cas, si le travail n'est pas associé à un effort physique intense, vous pouvez commencer à travailler dans 10 à 14 jours.

Afin de prévenir les complications en période postopératoire, il est nécessaire:

  1. Évitez de manger de la nourriture et des boissons chaudes;
  2. Évitez de visiter le bain, le solarium;
  3. Limitez la durée de l'exposition au soleil;
  4. Protégez-vous de l'activité physique intense.

Complications

Ce type d'intervention chirurgicale a été élaboré en détail et le développement de complications est rare. Les complications postopératoires peuvent se manifester comme suit:

  • La formation d'un hématome - une cavité tendue remplie de sang entre les parties cartilagineuses ou osseuses du septum et la muqueuse nasale;
  • Saignement du nez;
  • Perforation de la cloison nasale - formation d'un canal reliant deux voies nasales;
  • Complications inflammatoires sous forme d'abcès;
  • Sinusite, sinusite frontale et autres sinusites;
  • Synechiae - adhérences à l'intérieur des voies nasales;
  • Diminution de l'odorat;
  • Déformation du nez sous la forme d'une dépression de son dos.

Où pouvez-vous obtenir l'opération et combien cela coûte-t-il??

Dans la plupart des grands hôpitaux des cliniques publiques et privées avec des services ORL, cette opération est effectuée.

Le chemin libre vers une cloison nasale plate passe par le médecin ORL de la clinique régionale à laquelle vous appartenez. Le médecin enverra une référence à l'hôpital, où vous serez mis sur une liste d'attente et après les examens nécessaires et après un certain temps, vous subirez une septoplastie. Si vous choisissez cette voie, il y a deux inconvénients: le temps et les qualifications du médecin opérant, qui peuvent être les plus élevés ou non. Heureusement, il n'y a pas beaucoup de très jeunes médecins et les chirurgiens débutants travaillent toujours sous la direction de leurs collègues plus expérimentés..

Le coût d'une opération classique, compte tenu du séjour à l'hôpital, varie de 20 000 à 100 000 roubles. Ici, il convient de considérer que le prix est souvent surestimé, citant l'utilisation de scalpels laser et ondulés, cependant, étant donné les petites incisions à l'intérieur des voies nasales, l'utilisation d'un équipement aussi coûteux semble discutable. La septoplastie au laser est beaucoup plus chère et ses prix varient entre 40000 et 30000 roubles.

Résultat

Selon les critiques, dans la très grande majorité des cas, après une intervention chirurgicale sur la cloison nasale, les manifestations cliniques ci-dessus passent d'abord, et elles disparaissent complètement, et vous pouvez respirer à plein nez! En outre, la fréquence, la gravité et la durée de l'évolution des maladies infectieuses - ARVI, ARI, rhinite, sinusite et autres.

Naturellement, une intervention chirurgicale est une étape sérieuse et vous devez évaluer et peser tous les avantages et inconvénients, après avoir préalablement supprimé votre peur, mais le résultat de cette opération dépasse généralement les attentes, et après deux à trois semaines, les patients notent l'absence de symptômes nasaux précédemment perturbés et une amélioration significative de la qualité. la vie en général.

Rhinoplastie

La rhinoplastie est l'une des opérations esthétiques complexes, dont le but est de changer la forme du nez, d'éliminer les défauts acquis ou congénitaux, ainsi que de restaurer cette partie du visage après des blessures ou des maladies. Désigne les types combinés de procédures affectant les tissus mous, les os et les tissus cartilagineux.

La complexité de la procédure réside dans le fait que le nez est l'organe respiratoire clé d'une personne.Par conséquent, non seulement le changement de l'apparence externe du visage du patient, mais également le travail ultérieur de son système respiratoire dépendent des qualifications d'un chirurgien plasticien..

Indications de la procédure

Toutes les indications de la rhinoplastie peuvent être combinées en deux grands groupes - esthétique et pathologique.

Indications esthétiques

  • Épaississement congénital de la pointe du nez;
  • Bosse prononcée du nez;
  • Longueur du nez disproportionnée;
  • Déformation congénitale de l'os nasal;
  • Narines trop larges;
  • Pont de nez large;
  • Mélanger le nez horizontalement;
  • Nez de selle;
  • Toute déformation du nez due à un traumatisme.

Indications pathologiques

  • Difficulté à respirer en raison de la courbure du septum;
  • Les conséquences de la fente palatine - «fente palatine» et «fente labiale»;
  • Congestion nasale fréquente, non causée par une maladie respiratoire.

Contre-indications

La rhinoplastie a un certain nombre de contre-indications, dans lesquelles l'opération est interdite par tout médecin consultant. Ceux-ci inclus:

  • Toute formation maligne;
  • Maladies infectieuses associées aux muqueuses;
  • Sinusite chronique;
  • Forme décompensée de diabète sucré;
  • Forme active de tuberculose;
  • Insuffisance rénale;
  • Herpès;
  • Épilepsie et autres affections neurologiques;
  • Trouble de la coagulation sanguine;
  • Maladie parodontale, stomatite et autres maladies inflammatoires de la cavité buccale;
  • Arythmie;
  • Période de menstruation;
  • Grossesse et allaitement;
  • Moins de 18 ans.

Types de rhinoplastie

Tout d'abord, la rhinoplastie est divisée en deux grands groupes selon la méthode d'accès:

  • Rhinoplastie ouverte. Avec cette opération, une incision est pratiquée le long de la cloison nasale entière de l'extérieur. La technique ouverte est plus simple et vous permet de corriger de nombreuses autres lacunes, mais laisse une cicatrice assez visible même après une guérison complète.
  • Rhinoplastie fermée. Dans ce cas, les incisions sont faites à l'intérieur de la cavité nasale, aucune cicatrice ou cicatrice n'est laissée à l'extérieur. La réhabilitation est plus courte, l'opération elle-même est plus facile, mais tous les défauts ne peuvent pas être corrigés de cette façon.

Il existe un autre type de rhinoplastie fermée - la rhinoplastie avec assistance endoscopique. Le fait est que lorsqu'un chirurgien fait des incisions à l'intérieur de la cavité nasale, il ne peut physiquement pas voir ses actions et est obligé d'opérer au toucher. Pour obtenir les meilleurs résultats, une petite caméra spéciale est insérée dans la cavité nasale, qui affiche l'image sur un moniteur. En conséquence, le médecin opère en regardant l'écran et peut faire les incisions aussi précisément et précisément que possible. C'est ce qu'on appelle l'assistance endoscopique..

En outre, la rhinoplastie au laser peut être distinguée séparément. Elle peut être réalisée de manière ouverte et fermée - la seule différence est qu'au lieu d'un scalpel, un chirurgien plasticien utilise un laser.

Le laser est totalement stérile, car aucun manipulateur n'entre en contact avec la peau. Il a même un effet antibactérien supplémentaire, aidant à prévenir toute inflammation et complications après la chirurgie. De plus, il chauffe les tissus et scelle les vaisseaux sanguins pour éviter les saignements. Presque toutes les cliniques de haut niveau utilisent désormais un laser.

En outre, la rhinoplastie diffère en fonction de ce qui doit exactement être corrigé..

Septoplastie

La septoplastie est la correction de la cloison nasale. Parfois, cette opération est considérée comme non liée à la rhinoplastie du nez, mais elle est essentiellement effectuée de la même manière que les autres types de rhinoplastie. La seule différence est que cela est plus souvent fait pour des raisons médicales - en raison d'une congestion nasale persistante, de problèmes respiratoires ou après une blessure.

Après la septoplastie, la cloison nasale devient uniforme, elle divise le nez exactement en deux, les narines acquièrent la même taille, donc l'esthétique est également légèrement améliorée. De plus, il devient beaucoup plus facile pour le patient de respirer, la congestion nasale constante et le ronflement disparaissent..

Avant et après la septoplastie

Pointe de nez en plastique

Cette procédure vous permet de corriger une pointe de nez tombante ou relevée, de supprimer un sillon visible et de corriger la position de la cloison nasale. L'opération est atypique, dans chaque cas, elle est effectuée individuellement - quelqu'un doit retirer une partie du cartilage, quelqu'un doit le déplacer ou le suturer un peu. La chirurgie plastique de la pointe du nez est assez non traumatique, car elle n'affecte pas les os - le chirurgien ne travaille qu'avec du cartilage.

Avant et après la chirurgie plastique du bout du nez

Correction de columelle

La columelle est un pont cutané entre les narines situé sous le septum. La correction de la columelle est l'une des opérations les plus faciles en rhinoplastie, car elle ne nécessite pas beaucoup d'efforts et de ressources.

Si le patient le souhaite, la columelle descend, monte, se secoue ou se transforme de quelque manière que ce soit pour donner au nez la symétrie souhaitée. La position idéale de la columelle est considérée comme juste en dessous des ailes du nez..

L'opération est réalisée sous anesthésie locale pendant 30 à 40 minutes. La période de rééducation dépasse rarement 12 jours.

Avant et après la correction de la columelle

Élimination de la bosse

Une opération assez complexe, qui n'est effectuée que de manière ouverte. Il faut enlever la peau du nez et couper littéralement la bosse, c'est-à-dire enlever la partie saillante de l'os. Après la coupe, il est nécessaire de déplacer légèrement les pentes latérales du nez pour faire le dos rond. Habituellement, avec le retrait de la bosse, il est nécessaire de pratiquer une chirurgie plastique du bout du nez, car un nez lisse semble visuellement plus long et doit être raccourci.

Avant et après avoir enlevé la bosse

Réduire la longueur du nez

Encore une opération très sérieuse. Parfois, pour réduire visuellement le nez, il suffit d'ajuster sa pointe, mais si le nez est trop long, il sera alors nécessaire de limer l'os et de déplacer le cartilage. L'opération est généralement réalisée de manière ouverte et prend beaucoup de temps, car une grande quantité d'os doit être coupée et le nez remodelé naturellement.

Avant et après avoir réduit la longueur du nez

Élargissement du nez

Cette opération est moins populaire, mais parfois le nez doit être agrandi pour créer un visage harmonieux. Cela se fait soit avec des implants en silicone, soit en implantant le propre cartilage du patient. L'élargissement du nez vous permet d'élargir visuellement le nez et de masquer la bosse.

Avant et après l'augmentation du nez

Rhinoplastie d'augmentation

L'une des opérations complexes est considérée comme une rhinoplastie d'augmentation - soulever l'arête du nez en installant un cadre spécial sous la peau du patient, qui est à l'intérieur pendant un certain temps, puis se développe naturellement dans l'arête du nez.

Une monture est faite d'os ou de tissu cartilagineux du donneur ou du patient lui-même. Il est prélevé sur la côte, la crête iliaque ou l'arrière du coude. En raison de la complexité de chacune des étapes, toutes les cliniques n'ont pas la capacité d'effectuer une opération, et tous les chirurgiens n'ont pas un niveau de qualification approprié.

L'opération elle-même ne dure pas plus de 2 heures, mais la période de rééducation est très longue. Les premiers jours, le patient peut respirer exclusivement par la bouche, puis les voies nasales sont libérées des tampons.

Une récupération complète après une rhinoplastie d'augmentation est prévue pendant 8 à 9 mois, mais il y a des moments où la rééducation dure jusqu'à un an et demi.

Avant et après la rhinoplastie (augmentation)

Plastique de narine

L'une des rhinoplasties les plus délicates est la rhinoplastie des ailes du nez (narines). La procédure esthétique se concentre sur le rétrécissement ou le rétrécissement des ailes du nez. Leur donner une symétrie et d'autres effets conçus pour rendre le nez plus attrayant.

L'opération est réalisée sous anesthésie générale, le chirurgien, après avoir déterminé le résultat final, retire les tissus mous en excès à l'aide de micro-incisions puis suture la zone disséquée. Les types d'incisions, leur taille et leur forme sont déterminés individuellement.

La durée de la procédure est déterminée par la complexité. En règle générale, cela ne dépasse pas 2 heures. La période de rééducation dure environ six mois..

Avant et après correction des ailes du nez

Rhinoplastie par injection

Certaines cliniques qualifient la rhinoplastie par injection de non chirurgicale. En fait, ce sont deux noms pour la même procédure, ce qui implique l'absence d'incisions sur le nez. Mais en même temps, on utilise des médicaments qui sont administrés par injection - d'où le nom principal.

Il existe plusieurs façons de procéder à une telle intervention, mais elles se résument à une chose - les médicaments utilisés, ou comment les appeler correctement - les charges, affectent les tissus mous du nez, éliminant l'excès et, ainsi, formant une nouvelle architecture. En plus des tissus mous, ces médicaments, gels et autres composants n'affectent rien, cette méthode est donc exclusivement cosmétique..

La procédure ne dure pas plus d'une demi-heure et la période de rééducation dépasse rarement une semaine.

Rhinoplastie complexe du nez

Habituellement, pour donner au nez une forme idéale, plusieurs opérations sont nécessaires - pour corriger la pointe et les narines, corriger le septum, enlever la bosse, changer la longueur. Par conséquent, les procédures sont généralement effectuées de manière complexe. Cela augmente quelque peu la durée de l'opération, mais cela vous permet d'obtenir l'effet souhaité en une seule procédure, sans réimmersion dans l'anesthésie et la rééducation à long terme.

Rhinoplastie de révision

Ce type se distingue séparément, car l'opération est assez compliquée. Il est nécessaire si le patient n'est pas satisfait de l'apparence de son nez après la chirurgie et la récupération. Par exemple, si le cartilage latéral est excessivement enlevé, le nez peut sembler déformé ou court. L'asymétrie et d'autres inconvénients sont également courants. Les complications ne peuvent être évitées que par un chirurgien plasticien vraiment expérimenté.

La complexité de la rhinoplastie de révision est qu'il y a déjà des cicatrices sur le tissu nasal et qu'il y a souvent peu de tissu cartilagineux à corriger. Peut nécessiter la pose d'implant ou un transfert de cartilage.

Se préparer à la rhinoplastie

Un travail du nez est une intervention chirurgicale sérieuse et nécessite donc une préparation particulièrement soignée. Tout d'abord, le chirurgien oriente le patient vers des tests permettant d'identifier d'éventuelles contre-indications à la chirurgie. S'il s'avère que l'anesthésie est contre-indiquée pour le patient, des méthodes de chirurgie sont sélectionnées qui peuvent être effectuées sous anesthésie locale, par exemple, la rhinoplastie de contour.

Ensuite, une radiographie du nez est prise pour étudier son état. Si nécessaire, un examen endoscopique de la cavité nasale est effectué, ce qui aide à identifier les anomalies et les changements pathologiques dans les tissus, par exemple les tumeurs. Il est également déterminé ce que le patient veut exactement changer et de quelle manière cela vaut la peine de procéder à l'opération..

Dans les cliniques modernes, un élément de traitement obligatoire est la simulation informatique. On montre au client comment son nez va approximativement après l'opération afin que la nouvelle apparence ne lui vienne pas surprendre..

Lorsque tout est décidé, le chirurgien fixe la date de l'opération. La patiente doit arrêter de prendre des médicaments qui réduisent la coagulation sanguine, comme l'aspirine, deux semaines avant elle. L'arrêt des médicaments doit être discuté avec votre médecin..

IMPORTANT: la veille de l'opération, vous ne devez pas prendre de somnifères ni de sédatifs - ils peuvent affaiblir l'effet de l'anesthésie ou de l'anesthésie.

Comment est la rhinoplastie

Le déroulement de l'opération dépend directement de la méthode choisie et du résultat souhaité, mais il y a quelques points généraux.

Le plus souvent, la rhinoplastie est réalisée sous anesthésie générale, car l'intervention est très grave et difficile pour le patient, à la fois physiquement et psychologiquement. Dans de rares cas, par exemple, lors de la correction de la pointe du nez, il est possible d'utiliser une anesthésie locale, mais c'est plutôt une exception..

L'anesthésie endotrachéale est généralement utilisée pour la rhinoplastie. Le patient est mis en état de sommeil et un tube spécial est inséré dans les voies respiratoires par la bouche. Il permet non seulement de respirer, mais empêche le sang de pénétrer dans les voies respiratoires. L'anesthésie intraveineuse est parfois utilisée, mais elle ne protège pas les voies respiratoires.

Une fois que le patient est immergé dans l'anesthésie (ou qu'il a reçu un soulagement de la douleur), l'opération elle-même commence. Le médecin fait des incisions et effectue des manipulations conformément à la technique opératoire choisie. L'ensemble de la procédure prend 1 à 3 heures, selon la complexité de l'opération. Pendant tout ce temps, le patient ne ressent rien.

À la toute fin, le chirurgien suture et réveille le patient du sommeil. Dans les premiers jours, le patient reste à l'hôpital - il doit s'éloigner de l'anesthésie et le chirurgien doit s'assurer qu'il n'y a pas d'infection. Habituellement, le deuxième ou le quatrième jour, le patient est autorisé à rentrer chez lui avec un plâtre sur le nez. Vous devrez consulter un médecin pour changer les pansements et surveiller la guérison.

En cours de rhinoplastie

Photos avant et après la rhinoplastie

Avant et après la rhinoplastie (pointe du nez)

Avant et après la rhinoplastie (type fermé)

Avant et après la rhinoplastie (type ouvert)

Rééducation après rhinoplastie

La période de rééducation après la rhinoplastie dure trois semaines, mais le nez ne prend sa forme définitive qu'après 6 à 12 mois, lorsque tous les os et le cartilage sont complètement guéris.

Au cours de la première semaine et demie, le patient marche avec un plâtre. Des cotons-tiges sont insérés dans les voies nasales, qui doivent être changées périodiquement. À ce stade, il est assez difficile de respirer, le nez peut faire mal, le visage peut gonfler. Parfois, il y a des maux de tête assez sévères. Le plâtre et les points de suture sont retirés après une semaine et demie, à peu près à ce moment-là, une douleur intense passe et le gonflement disparaît.

Plâtre et gonflement après une chirurgie nasale

Pendant deux semaines, vous ne pouvez pas vous laver le visage avec de l'eau chaude, prendre un bain chaud, visiter des bains et un sauna - l'œdème peut se propager sur tout le visage et le cou. Vous ne pouvez dormir que sur le dos, la tête légèrement relevée, de sorte qu'il soit plus facile de respirer et que le sang ne se précipite pas vers le nez. Dans les pièces poussiéreuses, portez un écran facial.

Au cours des trois premières semaines, vous devriez limiter l'activité physique, ne pas soulever de poids et même pas beaucoup marcher. Bien qu'être à l'air frais soit bon pour le nez. Pendant les trois premiers mois, il est interdit de porter des lunettes et des chapeaux lourds, de visiter la piscine et de prendre le soleil. En été, dans la chaleur, vous devriez porter un chapeau à larges bords ou utiliser un parapluie du soleil.

Des restrictions supplémentaires pour le patient seront fixées par le chirurgien - elles dépendent des caractéristiques individuelles de l'organisme et de l'opération effectuée. Par exemple, après le retrait d'une bosse, la rééducation peut être beaucoup plus longue..

Complications possibles

Une plastie nasale est considérée comme une opération très difficile. Les complications après cela surviennent dans 4 à 15% des cas, mais leur principale raison est un appel à un chirurgien inexpérimenté. Le médecin qui pratique la rhinoplastie doit avoir une vaste expérience et une vaste expérience, il est préférable qu'il ait étudié à l'étranger et possède divers certificats confirmant ses qualifications.

Directement pendant l'opération, des complications telles qu'une rupture de la peau, des saignements, une violation de l'intégrité de l'os, une fracture du nez ou un décollement de la membrane muqueuse et du cartilage peuvent survenir. Ces complications peuvent généralement être rapidement éliminées, mais elles augmentent la durée de la chirurgie et de la rééducation..

Un gonflement, une douleur et des difficultés respiratoires sont observés immédiatement après la chirurgie. C'est normal, mais si les symptômes persistent après une semaine, c'est une raison de consulter un médecin. Aussi, parfois après une rhinoplastie, le patient souffre d'un affaiblissement ou d'une perte d'odorat.

Pendant la chirurgie ouverte, la peau du nez peut s'assombrir, se couvrir d'un réseau vasculaire et parfois des cicatrices visibles se forment dessus. Cela se produit à la fois en raison de l'erreur du chirurgien et en raison d'un mauvais soin du nez après la chirurgie..

Il existe également des complications esthétiques - forme irrégulière du nez ou insatisfaction du patient face au résultat de l'opération. Dans ce cas, une deuxième rhinoplastie est réalisée après 2-3 ans..

Le résultat de plusieurs opérations infructueuses

Complications après rhinoplastie

Rhinoplastie: prix par procédure

Le coût de la rhinoplastie commence à 100 mille roubles pour une intervention mineure, par exemple, la chirurgie plastique du bout du nez. Un tel coût élevé est associé à la complexité de l'opération et à la nécessité d'une anesthésie. La rhinoplastie complexe coûte à partir de 200 mille roubles et répétée - à partir de 300 mille et plus. Le prix dépend du niveau de la clinique, des caractéristiques individuelles du patient et du volume de l'opération.

La rhinoplastie de contour coûte un peu moins - à partir de 30000 par procédure.

Avis sur la rhinoplastie

La rhinoplastie est l'une des chirurgies plastiques les plus populaires, car de nombreuses personnes ne sont pas satisfaites de la forme de leur nez. La plupart des gens sont satisfaits du résultat, mais beaucoup de gens trouvent la réadaptation trop dure..

Avis positifs

Les patients qui ont visité un chirurgien expérimenté laissent des avis positifs. Il s'agit généralement de personnes avec un seuil de douleur assez élevé qui ont subi une rééducation normalement. En outre, ceux qui ont corrigé la cloison nasale parlent presque toujours bien de la rhinoplastie - après l'opération, les gens perdent des maux de tête et la respiration s'améliore..

«Ma rhinoplastie a littéralement bouleversé toute ma vie! Le nez était très petit, au nez retroussé, constamment taquiné dans l'enfance, sortait de l'école avec un tas de complexes et sans amis. J'ai économisé de l'argent et décidé d'une opération. Oui, la première semaine avec le casting a été difficile, je ne pouvais pas respirer, mais pas pire qu'avec un rhume. Mais déjà quand le plâtre a été enlevé et qu'une semaine plus tard le gonflement était endormi, j'ai réalisé que tout était super! Et six mois plus tard, le nez est finalement devenu presque parfait! "

«Le médecin m'a dit que je ne pourrais jamais respirer normalement sans septoplastie. Je ne voulais pas me rendre à l'opération, mais il était déjà impossible de respirer normalement et toute la famille gênait les ronflements. En conséquence, je suis allé et je l'ai fait. Il a récupéré rapidement, il n'y avait presque aucune douleur. Maintenant, un an s'est écoulé - beaucoup de force est apparue, apparemment en raison du flux d'oxygène. Il a également complètement arrêté de ronfler, sa femme a jeté les bouchons d'oreille. Donc, si vous avez un septum tordu, je recommande vivement l'opération ".

Avis neutres

Les avis avec des notes moyennes sont principalement laissés par des personnes satisfaites du résultat, mais qui ont à peine récupéré..

«J'écris en plein dans la course, j'ai subi une opération il y a deux mois. Jusqu'à présent, le nez faisait parfois mal, et la première semaine c'était généralement un cauchemar - je ne pouvais pas dormir, d'autant plus que je devais dormir sur le dos. Il était impossible de respirer, la sensibilité aux odeurs n'était que maintenant rétablie. Oui, je vois que le nez est devenu beaucoup mieux en forme, mais la rééducation est très difficile ".

«Je ne dirai pas que je suis ravi. J'ai donné 200 000, attendu un super résultat, mais à la sortie, le nez a pas mal changé. Étant donné à quel point c'était douloureux et combien de temps j'ai attendu, je ne suis pas ravi. Mon mari dit que c'est perceptible, mes amis aussi, mais moi-même, je ne vois pas un tel effet wow "

Avis négatifs

Il y a aussi des critiques très négatives sur la rhinoplastie. Ils sont principalement associés à la référence à un chirurgien inexpérimenté ou à la tentative de corriger des défauts mineurs. Voici des exemples typiques:

«J'avais un nez comme celui d'Akhmatova, fin, avec une bosse, mais avec une pointe large et ridicule. J'ai décidé de me faire opérer. Ils ont montré des collages de photos, tout semblait super, j'aimais tout. Immédiatement après l'opération, tout était terriblement enflé, mais ils m'ont dit que tout allait bien, attendez six mois. J'ai attendu - et par conséquent, le bout du nez n'a pas rétréci, mais a complètement disparu! La barre transversale au-dessus de la lèvre supérieure est énorme, elle ressemblait à un homme, maintenant elle ressemble à un singe (je ne sais pas quoi faire, apparemment, passer à nouveau sous le couteau. "

«Je voulais rendre mon nez un peu plus petit, mais je devais limer l'escroc en même temps. Après l'opération, ça faisait mal comme l'enfer, le nez s'est ouvert, il y avait un gonflement et une douleur terribles. Le résultat n'est devenu perceptible qu'après un an, et il n'était pas particulièrement prononcé. Tout est resté presque le même, même la bosse n'a pas trop diminué. Si j'avais su qu'il en serait ainsi, je ne l'aurais pas fait - pour une petite correction, cela n'en vaut pas la peine. "

Foire aux questions sur la rhinoplastie

La rhinoplastie est douloureuse?

L'opération elle-même est réalisée sous anesthésie générale, vous ne ressentirez donc rien. Après l'opération, la douleur peut être assez intense, le médecin vous prescrira donc des analgésiques.

Je sentirai après la rhinoplastie?

Si l'opération a été effectuée correctement, alors oui. Si une correction de la cloison nasale a été effectuée, c'est encore mieux qu'avant. La sensibilité aux odeurs revient une semaine ou deux après la chirurgie.

Quand peut-on effectuer une rhinoplastie de révision??

Pas plus tôt que deux ans après le précédent - les tissus devraient complètement guérir.

La rhinoplastie peut-elle être pratiquée après une blessure au nez?

Oui, mais le nez doit d'abord guérir. La rhinoplastie est généralement pratiquée au moins un an après la blessure. Tout défaut causé par un traumatisme peut être éliminé par chirurgie.

Quel âge a la rhinoplastie?

La rhinoplastie ne peut certainement pas être réalisée avant l'âge de 18 ans. Certains chirurgiens conseillent de le reporter jusqu'à l'âge de 25 ans - à cet âge, les os et le cartilage se forment enfin. Si l'opération est effectuée plus tôt, le nez peut changer de forme..

La rhinoplastie est vraiment sûre?

Effectué par un chirurgien expérimenté - oui. La récupération après cette opération est assez longue et elle-même est très traumatisante, mais à la fin tout l'enflure s'atténuera, le nez guérira et vous obtiendrez un visage harmonieux et esthétique..

Je n'aime pas mon nez après la rhinoplastie, que faire?

La première étape est d'attendre. Ce n'est qu'après six mois, voire un an, que le nez prendra sa forme définitive. Au début, il sera déformé et même déséquilibré. Si vous n'aimez pas la forme après, essayez d'abord de vous y habituer pendant quelques mois - peut-être que le problème est simplement que votre visage a maintenant l'air inhabituel. Si le résultat ne vous convient toujours pas, consultez un chirurgien - il peut être possible de corriger le nez sans chirurgie, par exemple avec des charges.

Dois-je faire une rhinoplastie?

La réponse à cette question n'est en fait pas si évidente. L'opération est encore assez sérieuse, et vous n'avez pas besoin d'y recourir simplement car la forme du nez ne vous convient pas un peu. La plupart des petits défauts peuvent être corrigés avec des charges, c'est-à-dire une rhinoplastie de contour, et il est parfois préférable de privilégier cette méthode particulière. Et dans certains cas, un petit défaut décore même le visage et le rend harmonieux. Par exemple, une petite bosse a généralement l'air bien et donne même au visage une apparence aristocratique..

Aussi, vous ne devriez pas faire de rhinoplastie pour vous faire un nez comme une idole. Ce nez est peut-être beau, mais c'est sur le visage d'une célébrité qu'il est beau. Cela peut sembler complètement différent de vous, absolument inharmonieux et même laid. Un chirurgien plasticien expérimenté vous aidera à comprendre cela..

Cependant, si vous avez un défaut grave, comme une bosse notable, cela peut sérieusement compromettre l'estime de soi et l'esthétique du visage. Dans ce cas, il vaut mieux toujours décider de la rhinoplastie..

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat