loader

Principal

Bronchite

Kyste du sinus maxillaire

Un kyste du sinus maxillaire est un néoplasme bénin, constitué d'une membrane muqueuse. De telles tumeurs, selon la plupart des experts, sont mieux éliminées immédiatement après leur détection. Les médecins recommandent plusieurs façons de résoudre le problème, chacune étant caractérisée par ses propres caractéristiques, avantages et inconvénients.

Contenu

Méthodes de suppression

L'ablation d'un kyste dans le sinus maxillaire peut être effectuée de plusieurs manières, parmi lesquelles les suivantes.

Sinusite classique

Il s'agit d'un type d'élimination du kyste des sinus de Caldwell-Luke. Cette manipulation est l'une des plus courantes. Sa méthode consiste à faire une incision et à obtenir un large accès à la zone touchée. Pour l'opération de retrait du kyste, une anesthésie générale ou locale est utilisée.

Le patient est en décubitus dorsal. Sur la gencive, située à la veille de la cavité buccale, une incision est pratiquée, qui est située légèrement en dessous du pli de transition. En outre, la membrane muqueuse est séparée et la paroi osseuse du sinus est ouverte. Pour accomplir cette tâche, un spécialiste peut utiliser une perceuse ou un ciseau..

Après cela, il mord un trou dans l'os à l'aide de pinces spéciales. Dans ce cas, le diamètre de la cavité doit être d'environ un centimètre et demi.

Pour une ponction, le médecin utilise divers outils - une cuillère, une pince ou des crochets. Ensuite, le kyste du sinus maxillaire est coupé et retiré.

Sur ce sujet

Que montre un scanner de l'oreille?

  • Natalia Gennadievna Butsyk
  • 6 décembre 2019.

Pour bien drainer, un petit trou est fait dans la paroi qui sépare la cavité nasale du sinus. Grâce à lui, l'extrémité du tampon est amenée dans le nez, qui est retiré après un jour.

Une suture est appliquée sur la plaie opératoire.

La durée de la chirurgie dure de 40 minutes à 1 heure..

Les inconvénients de cette technique sont un traumatisme élevé, la nécessité pour le patient de rester à l'hôpital pendant une semaine ou jusqu'à ce que les points de suture soient enlevés, la présence de nombreuses restrictions sur la conduite, une longue période de récupération (en règle générale, des effets secondaires sous forme de gonflement des joues, des saignements et un engourdissement du tissu gingival et des lèvres peuvent persister pendant 21 à 30 jours).

Parmi les avantages figurent l'absence du besoin d'acheter du matériel coûteux, un prix abordable, un radicalisme élevé. En raison de la large accessibilité, une excision complète de la formation kystique et de la muqueuse pathologiquement altérée est réalisée.

De plus, dans certains cas, la sinusite radiale est la seule méthode acceptable pour les gros kystes, pour lesquels aucune autre technique chirurgicale ne convient..

Chirurgie endoscopique

La méthode de retrait endoscopique est récemment devenue de plus en plus populaire non seulement parmi les chirurgiens, mais également parmi les patients. Pour effectuer une telle manipulation, des dispositifs spéciaux sont en cours de développement - des microendoscopes. Il s'agit d'un fil guide mince et flexible avec une mini-caméra intégrée, dimensionnée de manière optimale pour la chirurgie, ce qui permet d'effectuer la procédure dans les cavités les plus étroites du sinus maxillaire en utilisant un accès depuis la cavité nasale.

L'image résultante, agrandie plusieurs fois, est affichée sur le moniteur, ce qui vous permet de contrôler toute l'avancement du travail.

En utilisant les mêmes mini-outils, un spécialiste peut effectuer toutes les manipulations opérationnelles.

Types d'opérations pour éliminer les kystes des sinus nasaux

Un kyste sinusal est une formation anormale, mais non maligne, sous la forme d'une capsule avec un contenu liquide ou muqueux qui apparaît et se développe dans les sinus paranasaux - les sinus. Dois-je effectuer une opération si elle se produit? Tout est déterminé par la taille du nœud et la gravité des symptômes..

Une guérison radicale du kyste du sinus paranasal ne peut être que chirurgicale, en raison de la nature de la formation. Il ne peut pas disparaître ou se dissoudre avec un traitement conservateur, bien que les médicaments aident à soulager l'inflammation dans la zone du foyer kystique.

Le fait est que le kyste dans le nez a deux membranes de cellules épithéliales qui produisent en permanence du mucus, dont le volume à l'intérieur de la capsule augmente constamment, et donc un tel kyste de rétention ne peut qu'augmenter à partir de l'afflux de liquide et ne passe pas de lui-même.

Bien que le kyste du sinus sphénoïde et des autres sinus ne se développe pas de manière maligne, il peut devenir dangereux. Le traitement chirurgical évite des complications aussi graves que l'ostéomyélite de la mâchoire supérieure, la méningo-encéphalite, la déficience visuelle et le déplacement des globes oculaires, la thrombose du sinus caverneux, l'abcès de la cavité nasale.

Pour éviter des conséquences graves et des symptômes douloureux, l'excroissance doit être supprimée si le kyste du sinus a atteint 10 à 12 mm et se manifeste par les symptômes suivants:

  • essoufflement, étourdissements, fatigue;
  • détérioration rapide de la vision;
  • douleur et distension sous les orbites, dans l'arête du nez, dans la région du front;
  • maux de tête avec un retour à l'arrière de la tête et des dents;
  • nausées Vomissements.

L'apparition de tels symptômes est un signe non seulement de l'apparence, mais également de la croissance active du kyste de la cavité nasale. L'abondance des manifestations douloureuses s'explique par le fait que le kyste du sinus principal est localisé près des nerfs oculomoteur et optique, de certaines parties du cerveau, et appuie sur ces structures.

Une attention particulière doit être portée à ces symptômes d'un kyste des sinus paranasaux en cas de traitement inefficace des migraines, des troubles neurologiques et visuels, car les signes d'un kyste du sinus maxillaire sont souvent confondus avec des manifestations similaires de ces pathologies.

Il convient également de noter que le kyste du sinus gauche se produit aussi souvent que le droit.

Méthodes chirurgicales

Si un kyste dans le sinus nasal est considérablement élargi, il est possible de s'en débarrasser en utilisant uniquement un traitement chirurgical.

L'avantage du traitement chirurgical n'est pas seulement l'élimination radicale de la pathologie, mais également la possibilité de correction simultanée du volume du cornet, de redressement du septum déformé et d'autres corrections plastiques..

L'ablation d'un kyste dans le nez peut être réalisée sous anesthésie générale et locale.

Contre-indications à une intervention chirurgicale:

  • processus malins, maladies auto-immunes;
  • réactions allergiques aiguës aux anesthésiques (la question de la réalisation d'une opération sans recours à l'anesthésie est en cours de résolution);
  • fluidité sanguine anormalement élevée (faible coagulation);
  • diabète sucré II - III degré;
  • tout processus infectieux aigu et exacerbations de pathologies chroniques;
  • troubles respiratoires associés à des maladies des poumons, des bronches;
  • pression intraoculaire élevée;
  • signes de suppuration du kyste;
  • épilepsie;
  • grossesse (les opérations ne sont effectuées que pour des raisons de santé);
  • les enfants de moins de 5 ans (uniquement après l'autorisation du pédiatre);
  • insuffisance grave du cœur, des vaisseaux sanguins, des reins.

Sinusite radicale

Traditionnellement, l'opération d'ablation du kyste du sinus maxillaire est réalisée par sinusite radicale selon la technique classique de Caldwell-Luc. Il s'agit d'une méthode largement utilisée dans laquelle l'ablation d'un kyste dans le sinus maxillaire est réalisée à travers une ouverture dans la cavité buccale..

Le processus de traitement d'un kyste dans la cavité nasale de cette manière consiste en l'ouverture chirurgicale de la paroi antérieure du sinus maxillaire en coupant les gencives sous la lèvre supérieure de 5 à 6 cm. Aujourd'hui, les médecins ne pratiquent pas une longue horizontale, mais une incision verticale plus douce - courte. En outre, la couche de la membrane muqueuse et des tissus sous-jacents est déplacée et un trou de trépanation est créé dans la paroi osseuse pour maintenir les instruments dans le sinus maxillaire (sinus) et extraire une formation bénigne. Après cela, un canal (anastomose) se forme entre le sinus et la cavité nasale.

Toutes les manipulations sont effectuées soit sous anesthésie endotrachéale, soit sous anesthésie locale de la membrane muqueuse sous la lèvre supérieure avec une solution de lidocaïne ou de novocaïne. La durée de la procédure est de 40 à 60 minutes. L'hospitalisation dure environ 10 à 14 jours.

L'avantage de l'opération d'excision du kyste dans le sinus par cette méthode est:

  • la capacité d'éliminer les formations profondément localisées;
  • effectuer une opération dans n'importe quel hôpital avec un service d'oto-rhino-laryngologie sans utiliser d'équipement coûteux.

Cependant, l'opération d'élimination du kyste du sinus maxillaire par la méthode de Caldwell-Luc présente des inconvénients importants..

  1. Violation de l'intégrité de la membrane muqueuse, car l'opération n'est pas effectuée physiologiquement, tandis que la fermeture postopératoire du trou dans la paroi osseuse ne se produit pas par prolifération de tissu osseux, mais par cicatrisation. Cela implique le développement de la sinusite actuelle récurrente à long terme, la rhinite.
  2. Inconfort important en période postopératoire en raison d'une guérison incomplète: écoulement prolongé de la cavité nasale (jusqu'à 3-4 mois). Selon les statistiques, chez 50% des patients, la décharge peut s'arrêter après 2 mois..
  3. Violation de sensibilité (paresthésie), engourdissement de la lèvre supérieure et du site de l'intervention (jusqu'à 82% des cas).

Aujourd'hui, des améliorations ont été apportées à l'opération classique qui permet de ne pas blesser les fibres nerveuses, ce qui conduisait auparavant souvent à des paresthésies..

Les formations kystiques dans le sinus sphénoïde, situées au-dessus du sinus maxillaire, sont éliminées par un accès externe par le sinus maxillaire ou frontal. Le plus souvent, ils ont recours à l'ablation du kyste du sinus nasal par la méthode endoscopique. La nécessité d'une ouverture chirurgicale ouverte du sinus sphénoïdal a également été considérablement réduite par les nouvelles technologies..

Chirurgie endoscopique

La méthode d'élimination du kyste sinusal à l'aide d'un équipement endoscopique est considérée comme la plus physiologique, efficace et sûre.

Comment enlever un kyste du sinus maxillaire à l'aide de l'endoscopie?

L'ablation endoscopique du kyste du sinus maxillaire permet d'accéder à l'espace opératoire de deux manières:

  • par une ouverture naturelle - une anastomose - qui relie le sinus maxillaire à la cavité nasale, alors qu'aucune incision n'est faite sur le visage, dans la bouche et dans les parois du nez;
  • par une ponction de la paroi antérieure du sinus depuis l'intérieur de la cavité buccale.

Retrait par anastomose

Dans le premier cas, pour enlever un kyste dans le nez, des instruments sont insérés par la narine et l'anastomose. L'opération est réalisée à l'aide d'un endoscope - un tube flexible équipé d'une minuscule caméra vidéo. L'appareil permet au chirurgien de coordonner toutes les manipulations, puisque l'image de la caméra est affichée sur un écran d'ordinateur.

Le chirurgien coupe le kyste du sinus principal ainsi que la membrane capsulaire, ce qui empêche sa réapparition.

Si nécessaire, il est possible d'élargir l'anastomose (sinusoplastie) pour améliorer la ventilation, ce qui assure un bon drainage lymphatique dans le sinus maxillaire.

La chirurgie endoscopique est réalisée dans la plupart des cas sous anesthésie locale. Mais le patient a la possibilité de s'entendre avec le médecin sur le type de soulagement de la douleur, bien que la procédure soit pratiquement indolore. La durée du processus de traitement est de 15 à 25 minutes.

Si un kyste du sinus maxillaire est diagnostiqué avec une cloison nasale déformée, lors de la procédure endoscopique, la zone incurvée est simultanément corrigée afin d'améliorer l'accès au site chirurgical.

  1. Aucun dommage tissulaire et cicatrices rugueuses.
  2. En raison de l'exclusion des lésions muqueuses - œdème moins prononcé, indolence, état émotionnel normal, ce qui est particulièrement important dans la pratique pédiatrique.
  3. Efficacité, précision d'intervention grâce à l'instrumentation endoscopique.
  4. La capacité d'enquêter sur les spécificités de l'anatomie des sinus nasaux, de déterminer la localisation du nœud, de développer des tactiques chirurgicales.
  5. Rares complications, notamment avec l'endoscopie par anastomose, car la micronectomie est réalisée de manière physiologique sans incisions ni perforations.
  6. 2 fois moins de période de décharge postopératoire. Selon les statistiques, après 2 mois, un écoulement n'est observé que chez 20 à 25% des patients.
  7. Il n'y a pratiquement pas de complications sous la forme d'un trouble de la sensibilité.
  8. Le développement de la sinusite et de la rhinite après la chirurgie n'est pas diagnostiqué.
  9. La récidive des kystes ne survient que chez 4 à 5% des patients. Après avoir utilisé la technique Caldwell-Luc, des rechutes sont observées chez 48% des patients.
  10. La guérison des tissus est plusieurs fois plus rapide.
  11. Séjour hospitalier écourté - lors de la micronectomie endoscopique, le patient est sous observation pendant seulement 1 à 2 jours.
  12. Période de récupération courte.
  13. Peu de contre-indications, la méthode la plus sûre pour traiter les petits patients.

Ablation endoscopique du kyste par ponction

En cas d'accès difficile par l'anastomose à l'endroit où le kyste s'est formé, une méthode peu traumatique d'élimination du kyste dans le sinus nasal par cystectomie endoscopique avec dissection tissulaire minimale est choisie..

À l'aide d'un microdébrideur, le chirurgien fait une petite ponction (jusqu'à 5 mm de diamètre) dans la paroi du sinus sous la lèvre, y insérant un endoscope et une pince pour extraire le kyste.

Grâce à la caméra endoscopique, le médecin voit clairement sur l'écran une image multipliée par l'agrandissement de la zone touchée, de sorte que le kyste peut être retiré et retiré avec précaution, tout en éliminant les dommages aux tissus sains.

  • la définition exacte de la localisation du kyste et de son élimination radicale, mais avec parcimonie;
  • il n'y a pas de cicatrices et de dommages à la peau du visage, la guérison d'un petit trou et d'une membrane muqueuse a lieu en peu de temps;
  • tous les inconvénients de la méthode classique sont minimisés;
  • contrairement à la méthode de trépanation radicale, la période de récupération est raccourcie. Le patient revient rapidement à sa vie normale;
  • la durée moyenne de l'opération est de 30 minutes;
  • la méthode est approuvée pour une utilisation en pédiatrie.

Suppression d'un nœud kystique avec un laser

L'ablation au laser d'un kyste des sinus nasaux consiste à insérer une LED à travers une incision sous la lèvre supérieure, qui émet un faisceau laser étroitement focalisé qui peut complètement évaporer les tissus atypiques. En même temps, les parois des vaisseaux sanguins sont scellées, le saignement s'arrête et la désinfection.

La méthode est moderne, mais son application est limitée pour les raisons suivantes:

  1. Lors de l'utilisation de cette technologie de traitement, l'accès complet de l'équipement laser au site de localisation de la tumeur est impossible. Par conséquent, le chirurgien doit également ouvrir la paroi des sinus, comme pour la sinusite radicale. Ainsi, tous les avantages de la procédure sont réduits..
  2. L'élimination laser des formations donne les meilleurs résultats avec les plus petits nœuds. Les tissus du kyste à partir de 5 mm sont évaporés par le laser pendant trop longtemps, il y a donc une forte probabilité d'élimination incomplète de l'anomalie et des excroissances répétées dans le nez.

Le déroulement de la période postopératoire

Après l'ablation du kyste par sinusite classique, qui est une opération abdominale à part entière, le patient doit rester au repos pendant 3 à 5 jours.

Après microhaymorotomie endoscopique sans ponction, le patient quitte l'hôpital ou la polyclinique au bout de 2 à 3 heures, si une ponction a été faite dans la paroi antérieure du sinus (dans la bouche), la période de rééducation primaire est prolongée à 1 à 2 jours et un congé de maladie est émis pendant plusieurs jours pour se conformer au régime à domicile... Pendant ce temps, se moucher, se réchauffer le nez, le stress physique, prendre des bains chauds, visiter les saunas, les bains et les piscines ne sont pas autorisés pour éviter les saignements, l'augmentation de l'œdème et les infections possibles.

Après une intervention chirurgicale pour enlever le kyste du sinus paranasal, un gonflement de la membrane muqueuse est observé pendant 1 à 3 mois (selon la technique utilisée), pour le retrait duquel le médecin peut prescrire des préparations nasales hormonales. Les glucocorticostéroïdes topiquement appliqués ne sont pas absorbés dans la circulation sanguine et n'ont aucun effet secondaire.

Si la technique Calldwell-Luc a été utilisée, il y a un écoulement nasal pendant 2 à 3 mois, ainsi qu'un léger engourdissement de la peau du triangle nasolabial, des joues et des gencives en raison de l'implication des branches nerveuses.

Pour prévenir l'inflammation, soulager la douleur, utilisez Ketorol, Nimesil, vasoconstricteur et agents antiallergiques. Selon les indications, les antibiotiques, la physiothérapie sont prescrits pour réduire les poches et accélérer la régénération. Tous les patients doivent mâcher les aliments du côté opposé à celui où le traitement a été effectué et rincer la cavité buccale avec de la chlorhexidine plusieurs fois par jour.

Toute la période de récupération doit avoir lieu sous la surveillance constante d'un oto-rhino-laryngologiste et d'une radiographie.

Complications postopératoires possibles

Les complications postopératoires sont plus probables si une technique radicale a été utilisée, et beaucoup moins souvent des conditions anormales surviennent après l'endoscopie.

  • lésion du nerf trijumeau avec douleur ou diminution de la sensibilité de la peau du visage sur le côté du traitement;
  • la formation d'une fistule (trou) dans la cavité sinusale;
  • des saignements, qui sont évités par tamponnade des voies nasales (se produisent plus souvent avec une coagulation sanguine réduite ou la prise d'anticoagulants tels que la warfarine);
  • détérioration du bien-être général due à une réaction à une anesthésie locale ou générale;
  • apparition d'une infection bactérienne et de complications inflammatoires;
  • la sortie de liqueur cérébrale due à une violation de l'intégrité des sinus sphénoïdes et ethmoïdaux (s'arrête généralement pendant l'opération);
  • diminution de l'odorat lorsque certaines zones de la cavité nasale sont endommagées;
  • changer le timbre de la voix;
  • le développement d'une rhinite chronique, d'une sinusite (après une méthode radicale).

Si l'infection rejoint la capsule kystique, le pus commence activement à s'y accumuler. En conséquence, l'éducation peut éclater, ce qui entraînera des conséquences et des complications graves..

Kyste dans le sinus maxillaire - symptômes, traitement conservateur ou ablation

Un kyste dans le sinus maxillaire est une formation bénigne formée à la suite d'un blocage de la glande muqueuse. En raison de l'accumulation de mucus, une capsule dense se forme qui remplit une partie du sinus. Le plus souvent, la maladie est asymptomatique. Des signes de pathologie se trouvent lorsque le kyste atteint une grande taille ou lorsque le processus inflammatoire se développe.

Classification des pathologies du sinus maxillaire

Les oto-rhino-laryngologistes distinguent aujourd'hui deux types de formations kystiques dans le sinus maxillaire:

  1. Kyste de rétention (vrai) du sinus maxillaire - formé à partir du tissu de la membrane muqueuse de la cavité nasale à la suite de l'obstruction des canaux glandulaires. Il se produit dans n'importe quelle partie du sinus et est entouré d'une capsule à deux couches, et de l'intérieur est tapissé d'épithélium muqueux.
  2. Faux - formations similaires à kystiques, résultant d'une exposition à des allergènes, des bactéries, des virus, et également en raison d'une dent carieuse enflammée (kyste odontogène). Ce type de kyste se développe dans l'épaisseur de la membrane muqueuse, mais la muqueuse épithéliale est absente..


En outre, les formations kystiques sont classées selon la nature de leur contenu:

  • purulent - piocèle;
  • muqueux - mucocèle;
  • séreux - hydrocèle.

La localisation de la maladie détermine:

  • kyste du sinus maxillaire droit;
  • un kyste dans le sinus maxillaire gauche;
  • cavité nasale polykystique bilatérale.

Les principales causes de l'apparition d'un néoplasme

Les causes du blocage des canaux des glandes muqueuses sont dans la plupart des cas des processus inflammatoires dans la cavité nasale. Les maladies qui provoquent la stagnation comprennent:

  • sinusite (sinusite);
  • rhinite, y compris: vasomotrice et allergique;
  • polysinusite (inflammation de plusieurs sinus).

Augmenter considérablement le risque de formation de kystes:

  • pulpite;
  • les dents carieuses, qui sont une source constante d'infection;
  • polypes de la cavité nasale;
  • structure incorrecte des dents;
  • courbure du septum;
  • réactions allergiques.

Quel est le danger d'avoir un kyste?

Les formations kystiques dans les sinus maxillaires constituent une menace sérieuse pour la santé. Plus le kyste est situé près des gros vaisseaux et des terminaisons nerveuses, plus les conséquences deviennent dangereuses. Il existe un risque très élevé de développer une inflammation, la formation d'une fistule - une grande formation purulente. Il est également possible que la capsule kystique se rompe, ce qui peut entraîner la propagation de l'infection dans tout le corps..

Un dysfonctionnement respiratoire résultant du blocage des voies respiratoires peut entraîner une hypoxie - une carence en oxygène. Cette condition est lourde de développement de pathologies du système cardiovasculaire, ainsi que d'anomalies dans le travail du cerveau..

Un processus inflammatoire chronique associé à un blocage des canaux peut évoluer vers une tumeur maligne au fil du temps. Par conséquent, en l'absence de résultats du traitement médicamenteux, le kyste du sinus maxillaire doit être rapidement retiré.

Symptômes d'un kyste dans le sinus maxillaire

Les premiers signes de développement de néoplasmes dans les sinus maxillaires commencent à apparaître lorsqu'il atteint une certaine taille. La maladie peut également être suspectée par la présence d'une inflammation aiguë. Lorsque le kyste se développe dans le sinus maxillaire droit et gauche, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • douleur aiguë irradiant vers l'orbite, la tempe;
  • inconfort dans le nez;
  • augmentation de la température corporelle;
  • une sensation constante de congestion;
  • perte totale ou partielle d'odeur;
  • voix nasale;
  • congestion de l'oreille.

En termes généraux, les signes d'un kyste dans les sinus maxillaires ressemblent aux symptômes de la sinusite. C'est pourquoi les patients ignorent souvent la présence d'un néoplasme dans la cavité nasale..

Diagnostique

Il est presque impossible de suspecter indépendamment un kyste du sinus maxillaire. En raison du manque de signes spécifiques, il est facile de le confondre avec d'autres maladies inflammatoires. Que faire dans ce cas? Un diagnostic précis ne peut être posé que par un médecin sur la base des images radiographiques réalisées. Pour diagnostiquer un kyste maxillaire, il est parfois réalisé:

Comment traiter un kyste dans le sinus maxillaire?

La question de savoir comment se débarrasser d'un kyste développé est posée par de nombreux patients. Dans la plupart des cas, un néoplasme dans les sinus maxillaires ne nécessite pas de chirurgie d'urgence. Sur la base des plaintes, des antécédents médicaux du patient, ainsi que de la radiographie du kyste du sinus maxillaire, un traitement est prescrit.

Si la cavité kystique est relativement petite, les médecins recommandent simplement d'observer la vitesse de sa croissance et le degré de changement. En outre, il est nécessaire d'éliminer les causes qui ont conduit au développement de la maladie. Par exemple, si la cause du néoplasme est un kyste d'une dent qui s'est développée dans le sinus maxillaire, vous devez immédiatement vous attaquer aux pathologies dentaires..

Traitement conservateur ou chirurgie?

Le traitement médicamenteux dans la plupart des cas est efficace au stade initial de la maladie. Pour le traitement de la formation kystique, des médicaments antibactériens sont prescrits si la pathologie a été causée par un processus inflammatoire dans les sinus nasaux. De plus, l'utilisation de médicaments hormonaux peut être nécessaire. Ils aident à réduire les manifestations d'allergies, à réduire le gonflement des muqueuses et à faciliter la respiration. L'utilisation de vasoconstricteurs est également montrée..

Avec une formation de grande taille, une intervention chirurgicale est nécessaire. L'élimination d'un kyste dans le sinus maxillaire est une opération grave qui est effectuée lorsque les symptômes cliniques sont très prononcés. Le patient a:

  • troubles respiratoires;
  • maux de tête douloureux;
  • augmentation de la pression oculaire;
  • le processus inflammatoire dans le sinus s'accompagne de la formation de pus;
  • manque d'odeur;
  • écoulement fréquent des voies nasales associé à une sinusite, ce qui est difficile à répondre à un traitement conservateur.

Est-il possible de guérir la médecine traditionnelle?

Les recettes folkloriques aident à faire face à un assez grand nombre de maladies diverses. Cependant, si un kyste est trouvé, cette thérapie alternative peut aggraver l'état du patient. Si la formation du corps kystique s'est produite dans le contexte d'une réaction allergique, les préparations à base de plantes et les substances biologiquement actives qu'elles contiennent peuvent entraîner de graves complications. Par exemple, le miel ou la propolis aggravent l'état du patient et provoquent une augmentation du kyste.

En outre, en présence de formation kystique, il n'est pas recommandé d'utiliser les méthodes de traitement alternatives suivantes:

  • enterrez le nez avec des huiles végétales, des décoctions et des infusions aux herbes;
  • lubrifiez les voies nasales avec du miel;
  • inhalation de vapeur;
  • rincer la cavité nasale avec des décoctions à base de plantes.

De plus, traitement physiothérapeutique, toute procédure de réchauffement est catégoriquement contre-indiquée. Aussi, il ne faut pas se laisser emporter par les remèdes homéopathiques..

Traitement médical

La décision de retirer le kyste du sinus maxillaire doit toujours être prise par le médecin. Cependant, même si la formation est de taille impressionnante, l'opération ne peut pas être réalisée en cas de processus inflammatoire aigu. Avant une intervention chirurgicale, un traitement médicamenteux sera nécessaire pour soulager l'état du patient.

Le traitement conservateur dans ce cas comprend:

  • rinçage de la cavité nasale avec des solutions salines de pharmacie: "Aquamaris", "Marimer" et autres;
  • l'utilisation de médicaments qui normalisent l'écoulement du contenu pathologique des sinus nasaux: "Sinuforte";
  • irrigation des voies nasales avec des médicaments hormonaux: "Beksonase", "Nasonex";
  • l'utilisation d'antibiotiques locaux: "Polydexa", "Bioparox", "Isofra";
  • l'utilisation de médicaments antibactériens à action systémique: "Amoxicilline", "Cefatoxim";
  • irrigation des voies nasales avec des sprays vasoconstricteurs: "Xilen", "Nazivin", "Nazol".

Recettes folkloriques

La médecine alternative offre une myriade de traitements pour les excroissances nasales kystiques. Cependant, l'utilisation de méthodes alternatives ne doit être effectuée qu'après consultation d'un oto-rhino-laryngologiste. Il faut se rappeler que de telles recettes ne peuvent pas conduire à la résorption du kyste, mais seulement soulager l'état du patient..

Les méthodes suivantes aideront à éliminer l'inconfort et à ralentir la croissance des néoplasmes:

  1. Rincer la cavité nasale avec une solution saline. Il est préparé de cette manière: une cuillère à café de sel est dissoute dans un verre d'eau bouillie. Ensuite, le produit résultant est recruté avec une seringue ou une seringue ordinaire et lavé tour à tour chaque passage nasal. Vous devez effectuer la procédure quotidiennement.
  2. Gouttes de jus d'aloès. Une feuille d'une plante médicinale est écrasée et pressée hors du jus. L'agent est instillé dans le passage nasal du côté affecté, 3 gouttes chaque matin.
  3. Inhalation aux huiles essentielles. Pour cela, du gros sel est chauffé, quelques gouttes de l'huile sélectionnée (sauge, eucalyptus) sont versées dessus et ses vapeurs sont inhalées. La durée de la procédure ne dépasse pas 10 minutes.
  4. Gouttes de jus de racine de cyclamen. C'est un remède efficace pour nettoyer les voies nasales. Le tubercule est bien pelé, lavé et haché avec une râpe. Ensuite, pressez le jus de la masse obtenue et diluez-le avec de l'eau bouillie dans un rapport de 1: 5. Le produit fini est instillé en 3 gouttes dans chaque passage nasal.

Opérations pour enlever un kyste du sinus maxillaire

Si le médecin traitant a décidé de procéder à une manipulation chirurgicale et qu'il n'y a pas de contre-indication à l'opération, vous devez tout de même vous rappeler que cette procédure ne donne pas une garantie de récupération à 100%. En plus d'éliminer le kyste lui-même, il est nécessaire de suivre un traitement visant à éliminer la cause du développement de la pathologie.

Sinusite traditionnelle

L'opération pour enlever les kystes des sinus maxillaires s'appelle la procédure Caldwell-Luke. Cette technique la plus courante consiste à faire une incision qui ouvre un large accès au sinus. La méthode d'anesthésie est choisie par le médecin. L'intervention chirurgicale dans la plupart des cas est réalisée sous anesthésie générale.

Pour éliminer la formation kystique, le médecin pratique une incision dans les gencives légèrement en dessous du pli de la lèvre supérieure. Ensuite, le sinus lui-même est ouvert directement. À l'aide d'une perceuse spéciale ou d'un ciseau médical, un trou d'un diamètre d'au moins 1,5 cm est percé.

Ensuite, le kyste est percé puis coupé. De plus, le médecin fait un trou dans la paroi séparant la cavité nasale et les sinus. Ceci est nécessaire pour la mise en place du tampon, qui dure 24 heures. Ensuite, la membrane muqueuse est suturée, mais le trou dans l'os se développera progressivement de lui-même.

Les inconvénients de l'opération traditionnelle pour enlever un kyste dans le sinus maxillaire comprennent la durée de la procédure elle-même, son traumatisme élevé. La manipulation est effectuée uniquement dans un hôpital, sous la surveillance constante des médecins, tandis que le patient n'est pas libéré tant que les sutures n'ont pas été retirées. La période de rééducation après la chirurgie est assez longue. Mais quelques mois après la prolifération du tissu osseux, un défaut grave peut apparaître, ce qui entraînera de nombreux désagréments..

Malgré le grand nombre d'inconvénients, cette procédure a ses propres avantages. Une large incision vous permet d'éliminer complètement non seulement le kyste du sinus maxillaire, mais également la muqueuse altérée. Dans certains cas, une telle procédure est la seule possible.

Sinusite endoscopique

L'endoscopie est une technique moderne qui vous permet d'effectuer une opération pour enlever un kyste sinusal avec le moins de traumatisme. Cette méthode d'intervention chirurgicale est une procédure douce réalisée comme suit: l'endoscope est inséré directement dans les voies nasales après une ponction sinusale d'un diamètre de 5 mm. Grâce aux technologies modernes, sur un moniteur connecté à l'appareil, vous pouvez examiner attentivement l'état des cavités nasales et éliminer la formation kystique avec le moins de dommages à la membrane muqueuse.

L'opération ne prend pas plus de 20 minutes. Cette procédure est considérée comme moins traumatisante et peut être réalisée sous anesthésie locale. Les risques pour la santé du patient sont minimes, une telle opération est donc préférable à la méthode traditionnelle d'élimination du kyste.

Sinusite au laser

Cette procédure est également considérée comme la moins traumatisante. Pour retirer un néoplasme du sinus maxillaire, une petite ponction doit être pratiquée dans sa paroi. Ensuite, un laser est inséré dans le trou résultant. L'essence de cette méthode est de vaporiser le kyste sous l'action d'un faisceau laser..

L'ensemble de la procédure ne prend pas plus de 15 minutes. Après la manipulation, il ne reste aucun défaut esthétique ni de grandes cicatrices. Le risque de saignement est minime..

Élimination du kyste dentaire

Les racines des dents de la mâchoire supérieure ne sont séparées du sinus maxillaire que par une fine paroi osseuse. C'est pourquoi, à la suite de certaines maladies dentaires, l'inflammation pénètre très rapidement directement dans la cavité sinusale. Souvent, un tel processus inflammatoire provoque la formation d'un kyste près de la racine de la dent, qui finit par se développer dans le sinus et continue de se développer déjà à l'intérieur..

Les kystes dentaires dans le sinus maxillaire sont soumis à une élimination obligatoire, tandis qu'un traitement doit être effectué dans le but d'éliminer la source de l'infection. Le choix de la méthode d'élimination reste au médecin. Dans les cas bénins, une chirurgie endoscopique est pratiquée, mais dans les cas plus complexes, une méthode radicale avec un accès ouvert depuis la bouche peut être nécessaire. Parfois, il est nécessaire d'enlever une dent avec un kyste.

Période postopératoire - rééducation

La période de rééducation et les soins postopératoires dépendent directement du type de chirurgie pratiquée. Avec la sinusite traditionnelle, les temps de récupération peuvent être de deux à quatre semaines. Dans ce cas, le patient se trouve dans un établissement médical avant le retrait des points de suture..

Étant donné que la procédure est traumatisante, le patient doit être conscient des conséquences de l'ablation du kyste. Les principales complications après la chirurgie sont:

  • maux de tête;
  • saignement;
  • la nausée;
  • vertiges.

En outre, les signes de complications peuvent être un changement du timbre de la voix, un sceau formé sur le site de l'opération. À la moindre déviation, il est impératif de consulter un oto-rhino-laryngologiste, il aidera à éviter le développement de conséquences graves.

Avec une méthode endoscopique plus douce, la période de récupération ne prend pas plus d'une semaine. Pour éviter le développement de complications, les médecins ORL recommandent:

  • prendre soin de la cavité buccale;
  • consultez votre médecin régulièrement;
  • refuser de visiter les bains et les solariums pendant la période de rééducation;
  • observer le régime de température de la boisson et de la nourriture;
  • abandonner complètement l'alcool.

Si des croûtes se sont formées dans les voies nasales, vous ne devez pas les retirer vous-même après l'opération. Cela peut entraîner une infection et d'autres complications. Au moindre écart d'état de santé en période postopératoire, il est impératif de consulter un médecin.

Types d'opérations pour enlever le kyste du sinus maxillaire

Un kyste situé dans la mâchoire supérieure ou le sinus est une masse bénigne. À l'intérieur, ces structures sont remplies de contenu liquide. Selon les statistiques, ce type de pathologie se produit dans tous les dix cas. Le plus souvent diagnostiqué chez les enfants.

Un kyste est une masse bénigne.

Caractéristiques de la pathologie

Aucune caractéristique unique qui caractérise le kyste maxillaire n'a été identifiée. Habituellement, ce processus pathologique ne provoque aucun changement. Un néoplasme ne peut être détecté que par hasard, lors d'un examen lors d'une sinusite ou d'un mal de gorge purulent.

Si l'éducation est petite, elle ne risque pas de détériorer la santé. Dans ce cas, aucune thérapie du kyste des sinus n'est nécessaire et parfois elle se résout d'elle-même. Si la tumeur est provoquée par une inflammation de la dent, elle est réduite après sa guérison..

La taille de la tumeur peut atteindre des volumes impressionnants.

Parfois, les formations provoquent une variété de symptômes. La taille du kyste du sinus maxillaire peut augmenter à des volumes impressionnants, fermant les passages dans les sinus et exerçant une pression sur eux.

Pour s'en débarrasser, une opération est nécessaire. Avec un kyste du sinus nasal, le traitement sans chirurgie est inefficace: la pharmacothérapie et les méthodes de traitement alternatives n'ont pas l'effet souhaité. La physiothérapie ou les traitements thermiques sont contre-indiqués.

Indications de retrait

Les instructions pour la chirurgie pour enlever un kyste dans le nez sont une augmentation de la taille de la formation et la présence de signes d'un processus inflammatoire:

  • une augmentation de la tumeur jusqu'à 1,5 cm;
  • sensation de douleur, d'inconfort;
  • pus, dysfonctionnement de l'appareil visuel.

Un kyste dans le sinus avec une croissance ultérieure sans chirurgie provoque:

  • suppuration de la région interne;
  • pression sur les structures du nerf optique, ce qui peut entraîner le développement de certains troubles;
  • le développement de migraines dues à la compression des plexus nerveux;
  • chevauchement de la zone entre le sinus et l'espace nasal, ce qui contribue au développement d'une sinusite avec un risque de mort;
  • déformation des os du crâne due à une compression constante.

Dans certains cas, avec une pression prolongée sur les os, leur nécrose se produit. Habituellement, ces pathologies ne montrent aucun signe et sont détectées lors de l'examen. Mais avec la croissance, le néoplasme peut complètement comprimer les sinus nasaux..

Si l'opération n'est pas effectuée à temps, des migraines se développent en raison de la compression des plexus nerveux.

Les anomalies des sinus sont généralement détectées sur les rayons X. Sur la photo, la masse sinusale ressemble à un assombrissement avec un bord clair dans la région axillaire. Mais pour clarifier le diagnostic, des recherches supplémentaires sont en cours..

Contre-indications

L'opération avec un kyste dans le nez n'est pas une intervention nécessaire, le chirurgien doit donc peser tous les aspects positifs et négatifs de la procédure.

Une opération pour enlever une masse sinusale est un risque pour une personne. Pour certaines maladies, l'opération n'est pas effectuée. Ceux-ci inclus:

Les contre-indications comprennent une mauvaise coagulation sanguine.

  • processus infectieux dans le corps;
  • pathologie du système cardiovasculaire, du foie, des reins au stade décompensé;
  • mauvaise coagulation du sang;
  • crises d'épilepsie;
  • tumeurs malignes.

Sondage

Avant l'opération sur le sinus, les manipulations suivantes sont effectuées:

  • tomodensitométrie des sinus;
  • examen endoscopique;
  • Radiographie des sinus;
  • examen microbiologique de l'écoulement nasal.
Des radiographies des sinus sont prises avant l'opération.

Deux semaines avant l'opération, nommer:

  • examen général des fluides biologiques;
  • biochimie;
  • ECG;
  • test de coagulation sanguine;
  • fluorographie;
  • visiter un thérapeute;
  • examen au cabinet dentaire.

Façons de conduire

Un kyste dans le sinus maxillaire ne peut pas être traité sans chirurgie. Le type de manipulation chirurgicale est choisi en fonction d'un certain nombre de facteurs, y compris les caractéristiques de l'éducation elle-même, la disponibilité de l'équipement nécessaire et les compétences des médecins. Dans les cliniques privées, les patients se voient proposer des manipulations moins douloureuses.

Sinusite radicale

Les hôpitaux ordinaires utilisent généralement la méthode classique. Cette manipulation implique une incision dans la zone du visage. Une incision est pratiquée sous la lèvre, après quoi une autopsie est réalisée et à travers elle, le néoplasme dans le sinus est retiré.

Une incision est pratiquée sous la lèvre, après quoi une autopsie est réalisée et à travers elle, le néoplasme dans le sinus est retiré.

L'avantage de l'opération pour enlever complètement le kyste du sinus maxillaire est qu'elle neutralise tous les symptômes désagréables.

Les inconvénients de l'opération sur le kyste radiculaire de la mâchoire supérieure comprennent:

  • l'anesthésie locale ne supprime pas complètement la sensibilité à la douleur;
  • après l'opération, il y a un gonflement du visage, des douleurs et des ecchymoses;
  • la période de récupération prend beaucoup de temps;
  • au site de formation de la cicatrice, certains tissus perdent leurs fonctions, ce qui provoque le développement de certaines maladies.

Avec laser

Dans certaines cliniques, il est proposé d'éliminer la formation avec un laser. Mais en même temps, certaines nuances sont prises en compte:

  • Le diamètre du faisceau ne dépasse pas 600 microns, la procédure pour se débarrasser du kyste prendra donc beaucoup de temps.
  • Il est difficile d'accéder à la formation avec un laser, il est donc nécessaire de percer le sinus.
  • La température de rayonnement atteint 300 degrés, donc même avec une anesthésie complète, un inconfort sera présent.
  • Pendant la procédure, l'odeur de la corne brûlée se fait sentir.

Par conséquent, cette technique est utilisée encore moins souvent que l'excision radicale.

Endoscope

L'intervention endoscopique est la manipulation la plus efficace qui ne traumatise presque pas le tissu lors de l'ablation du kyste..

Après la chirurgie, il n'y a presque pas de défauts sur la peau. La récupération a également lieu très rapidement, car les complications sont rares et les symptômes ne sont pas prononcés.

Après le retrait avec un endoscope, il ne reste pratiquement aucun défaut sur la peau.

L'endoscope est doucement inséré à travers l'ouverture nasale. La personne ressent un léger inconfort. Ainsi, le tissu est retiré et également retiré..

Si un processus pathologique dans la dent a conduit au développement d'une inflammation, ils ont alors recours à l'opération classique avec une incision de 5 mm sous la lèvre supérieure.

Crevaison

La ponction n'implique pas l'ablation du néoplasme. Au cours de la procédure, son contenu est donné. Après une telle ponction, il est possible de soulager temporairement la gravité des symptômes. Le contenu du kyste est libéré à l'aide d'une aiguille spéciale, mais les parois de la formation restent.

La ponction n'implique pas l'ablation du néoplasme, elle est donc considérée comme une mesure temporaire.

Par conséquent, après un certain temps, le liquide se remplit et les symptômes réapparaissent. Cette manipulation ne remplace pas la chirurgie et ne peut être utilisée que pour soulager les symptômes..

Réhabilitation et récupération

La durée de la période de récupération dépend du type de chirurgie pratiquée. Avec l'excision classique, le patient subit les conséquences de l'intervention pendant longtemps.

Après l'endoscopie, la gravité des symptômes diminue environ 5 jours après la procédure.

Pendant la rééducation, vous devez refuser de visiter les saunas, bains et solariums.

Les principales recommandations à suivre pendant la période de rééducation pour éviter le développement de complications:

  • soin approfondi de la cavité buccale;
  • prendre des médicaments;
  • le refus de visiter les saunas, les bains et les solariums, cela peut provoquer l'ouverture des saignements;
  • refus total de consommer des boissons alcoolisées;
  • ne mangez pas d'aliments froids et chauds.

Complications et conséquences possibles

Les principales conséquences visibles après le retrait du kyste:

  • saignement;
  • gonflement du visage;
  • engourdissement dans certaines zones du visage;
  • fuite de liquide alcoolique du nez.

Pendant la période de récupération, les complications suivantes peuvent se développer:

  • saignements abondants;
  • l'apparition d'une infection secondaire;
  • détérioration de l'état du patient;
  • changement de voix à un plus rugueux.

Certaines de ces manifestations disparaissent d'elles-mêmes, tandis que d'autres nécessitent un traitement sous la surveillance d'un médecin..

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat