loader

Principal

Bronchite

Chirurgie pour corriger la cloison nasale

Afin de restaurer la physiologie de la cavité nasale, une intervention chirurgicale est souvent utilisée, dont le résultat est la correction de la cloison nasale. Les oto-rhino-laryngologistes dirigent un grand nombre de leurs patients d'abord pour un examen aux rayons X, puis pour une intervention chirurgicale. Le problème de la courbure de la cloison nasale est très courant, mais pas aussi trivial que beaucoup le pensent. Les personnes qui laissent passer cette situation sont plus susceptibles que les autres de souffrir de sinusite, de sinusite, se terminant par un manque d'oxygène et une altération du processus métabolique dans le corps..

Causes de courbure

Il n'y a que 3 raisons principales à ce problème - génétique, compensatoire ou traumatique. Le plus souvent, les médecins sont confrontés à des causes génétiques de courbure de la cloison nasale - une structure anormale de la cavité nasale peut se développer en raison d'un mauvais développement intra-utérin d'une personne.

Cela se manifeste par le déplacement ou la déformation de l'os ou du tissu cartilagineux dans cette zone, l'apparition de saillies striées, la fusion de certains types de tissus, etc..

Les causes traumatiques sont fréquentes à notre époque, qui, de par leur nature, peuvent survenir chez de nombreux athlètes, militaires et autres catégories de personnes qui, professionnellement (ou d'une autre manière), ont un risque de fractures du nez..

Des actions mécaniques blessent le nez (il n'est même pas nécessaire de le casser dans ce cas), la cloison nasale est déplacée, réduisant la cavité interne d'un côté. Cette situation est plus dangereuse à l'adolescence, lorsque les tissus osseux et cartilagineux se développent activement.

Sous les causes compensatoires de la courbure de la cloison nasale, les experts comprennent le processus de croissance des végétations adénoïdes, l'apparition de polypes dans le nez, un gonflement fréquent de la rhinite, ainsi que la mise en place de piercings ou de haltères dans le nez.

A quoi sert l'opération?

Si la rhinoplastie est de nature purement esthétique et cosmétique et n'affecte que le facteur externe, alors l'opération de correction de la cloison nasale comporte une longue liste de prescriptions médicales.

Une telle intervention chirurgicale peut corriger la forme du nez, mais tout d'abord, elle est nécessaire pour restaurer la santé de l'organe, et non sa beauté..

Si une telle opération n'est pas effectuée à temps, de graves complications de santé peuvent survenir, notamment:

  • violation de l'exactitude de la respiration nasale, qui se traduit par le fait qu'il est difficile pour une personne d'inhaler de l'air par le nez;
  • perturbation dans la cavité nasale de la dynamique de l'air;
  • violation des fonctions protectrices de la membrane muqueuse;
  • l'apparition d'un manque d'oxygène dans le corps;
  • la survenue d'éternuements, de spasmes dans le larynx et d'autres troubles réflexes;
  • migraines fréquentes;
  • l'apparition d'une toux somatique.

Indications et contre-indications de la chirurgie

Une opération de correction de la courbure de la cloison nasale est réalisée après un examen complet du patient. Pour commencer un tel examen, le médecin doit analyser les plaintes orales qu'il peut entendre du patient..

Par exemple, vous pouvez penser à un tel diagnostic en cas de rhinite ou sinusite fréquente, de blocage de la fonction d'une des narines du patient, de modification de la forme du nez, de saignements de nez, de réactions allergiques fréquentes et de ronflements la nuit. Avec deux ou plusieurs plaintes similaires, une fluoroscopie est prescrite, à l'aide de laquelle le diagnostic est confirmé ou réfuté. L'image radiographique visualisera la nature de la déformation, ainsi que son type et sa forme.

Dès réception de ces informations, le spécialiste peut déterminer quelle opération doit être effectuée dans ce cas particulier. Parfois, le diagnostic se fait par rhinoscopie sans utiliser de radiographie.

Les principales indications de la chirurgie pour corriger la cloison nasale sont des déformations prononcées, des kystes internes, des anévrismes dans cette zone ou même les plaintes du patient concernant une forte détérioration de la santé. En outre, une intervention chirurgicale sera une altération du métabolisme, qui est survenue en raison d'un manque d'oxygène, une sinusite souvent tolérée, une rhinite, une difficulté à respirer par le nez et la transition vers la respiration par la bouche.

Tous les symptômes et maladies des voies respiratoires supérieures en cas de courbure de la cloison nasale sont très liés les uns aux autres.

La difficulté à respirer est causée par le rétrécissement de l'espace nasal, ce qui augmente également la probabilité que des bactéries pénètrent dans les voies nasales. Pour cette raison, les personnes souffrant de sinusite, de rhinite et d'autres maladies dans cette région sont plus susceptibles que d'autres de souffrir de sinusite grave, qui se transforme en stade chronique. Toutes les maladies ci-dessus provoquent des sensations douloureuses dans la tête et la partie supérieure du visage. Ces symptômes sont la raison d'une consultation immédiate avec un médecin..

Avec la résection de la tumeur hypophysaire, il est également possible de réaliser des opérations de restauration de la cloison nasale. Ceci est rendu possible grâce à une approche transphénoïdale transseptale. Une intervention chirurgicale de cette nature est également réalisée avec une rhinoplastie esthétique, car dans ce cas, il existe un besoin de cartilage de donneur, dont la source peut être la cloison nasale..

Il n'y a pas trop de contre-indications pour une telle intervention chirurgicale. Vous ne pouvez pas effectuer une opération similaire pour les femmes enceintes, les mères allaitantes souffrant de diabète sucré de type 1 ou 2, atteintes d'un cancer, à un âge avancé.

Il est également impossible de réaliser une intervention avec une perforation trop importante du septum, une dépendance à la cocaïne, une granulomatose de Wegener, des lymphomes malins et une prolifération des cellules T et B. Dans ce cas, vous pouvez obtenir des conseils de médecins sur la correction de la cloison nasale à l'aide d'un laser.

Variétés d'interventions chirurgicales

Si une courbure sévère de la cloison nasale est détectée, une intervention chirurgicale est recommandée dès que possible. Cela déterminera à l'avenir le bien-être général et l'état de santé du patient. Dans ce cas, l'opération peut être réalisée de deux manières - par résection sous-muqueuse ou par septoplastie endoscopique.

La technique classique de correction du septum nasal est la résection sous-muqueuse. Dans ce cas, le chirurgien fait une petite incision en forme d'arc sur le devant du cartilage du septum, dissèque la membrane muqueuse, puis le cartilage courbé. Ensuite, le cartilage est séparé du périchondre à l'aide d'un instrument spécial, les parties à corriger sont retirées, tandis que le niveau supérieur du cartilage n'est pas affecté.

Le septum osseux est retiré à l'aide d'instruments spéciaux, la couche supérieure de la membrane muqueuse, du périoste et du périchondre est fixée et fixée avec des cotons-tiges. Lors de cette opération, aucun point ne sera appliqué sur le visage en raison de la capacité de régénération rapide des tissus opérés..

Un septum nasal déformé peut être traité de manière plus douce - en utilisant une septoplastie endoscopique.

Cette technique moderne, utilisant un endoscope intranasal, diagnostique les zones déformées, leur nature, et aide à éliminer tout ce qui est inutile grâce à des micro-incisions de la membrane muqueuse. Associée à un endoscope, cette technique implique l'utilisation d'instruments microchirurgicaux, ainsi que d'un écran d'ordinateur, qui affiche l'ensemble du déroulement de l'opération..

En médecine moderne, ils préfèrent utiliser la deuxième méthode de chirurgie, bien que les deux soient très efficaces. L'endoscopie aide à éviter une augmentation des traumatismes, des complications, favorise la restauration précoce de toutes les fonctions nasales.

En tant que complications et effets secondaires de tout type d'intervention, des hémorragies survenant à l'intérieur de la muqueuse nasale, des saignements, des abcès-abcès, peuvent également survenir et une sinusite purulente, une déformation.

Pendant la courte période postopératoire, il est nécessaire de porter des turundas pour le soutien et la récupération, ainsi qu'un bandage de fixation de gaze dans le nez. Le patient ne peut respirer que par la bouche, jusqu'au quatrième ou cinquième jour, lorsque la respiration nasale est capable de récupérer.

Toute la période suivant l'opération, le spécialiste observe le patient, enlève les croûtes de sang, se lave le nez. Souvent, les médecins prescrivent des analgésiques aux patients, car le nez peut faire mal. En cas de risque d'infection de la plaie, des antibiotiques sont administrés. Une fois le patient sorti de l'hôpital, il devra être observé chaque semaine par l'oto-rhino-laryngologiste pour surveiller les progrès de la cicatrisation des plaies et restaurer la santé du nez. Dans le même temps, jusqu'à l'ordre spécial du médecin, vous ne pouvez pas pratiquer d'activité physique et manger du poivre.

En plus de deux techniques chirurgicales de restauration de la cloison nasale, il existe également une technique laser pour une intervention non chirurgicale. Avec la septoplastie au laser, lorsque la membrane muqueuse est coupée, les vaisseaux sont collés ensemble, il n'est donc pas nécessaire d'appliquer des sutures après un tel traitement. Après cette thérapie, il n'est pas nécessaire de rester à l'hôpital, l'opération elle-même est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locale. Une heure après la correction laser, le patient peut quitter les murs de l'hôpital.

Opérations de correction de la cloison nasale: chirurgicale, laser

Le septum nasal est une plaque qui divise la cavité nasale en 2 moitiés. Il a deux composants - os et cartilagineux.

L'homme, comme toute créature vivante, n'est symétrique qu'à première vue. En y regardant de plus près, nous voyons toutes sortes d'écarts par rapport à la symétrie stricte. Il en est de même de la cloison nasale. Seulement 5% de la population a une partition parfaite, située strictement au milieu.

Pourquoi, alors, la chirurgie pour le redresser est l'une des interventions chirurgicales les plus fréquemment pratiquées dans les hôpitaux ORL?

Causes de la courbure de la cloison nasale

Il y a plusieurs raisons à cette anomalie. Il:

  • Causes physiologiques: La courbure se produit lorsque le corps grandit. Différentes parties ont des taux de croissance différents. Par exemple, la partie cartilagineuse se développe plus rapidement que la partie osseuse, en raison d'un manque d'espace, elle se plie d'un côté ou de l'autre, des processus se développent à la frontière de la partie osseuse et du cartilage - crêtes et épines.
  • Raisons compensatoires. La cloison est déplacée du fait que quelque chose appuie dessus par le côté. Il peut s'agir de polypes ou de cornets hypertrophiés..
  • Blessure au nez. De plus, non seulement une fracture, mais aussi une ecchymose grave (surtout si elle est reçue dans l'enfance ou l'adolescence). Pour des raisons évidentes, il est plus fréquent chez les hommes.

Types de courbure

  1. La courbure elle-même, c'est-à-dire un écart par rapport à la ligne médiane, qui est en forme de C ou de S, dans différents plans, à l'avant ou à l'arrière.
  2. Peignes.
  3. Les épines. Les crêtes et les épines sont la croissance de la partie osseuse du septum. Peut être unilatéral et bilatéral.
  4. Combinaison de différents types de courbure.

Lorsque la cloison nasale doit être corrigée?

Le principal composant physiopathologique de la courbure de la cloison nasale est une diminution de la lumière du passage nasal d'un ou des deux côtés, une circulation d'air altérée, l'apparition de tourbillons pathologiques, ce qui conduit à un séchage excessif de la membrane muqueuse, une atrophie de l'épithélium cilié. Parfois, un septum incurvé recouvre les ouvertures de l'anastomose des sinus paranasaux ou l'ouverture du tube auditif, ce qui entraîne une violation de l'aération et empêche la sortie de sécrétion des sinus ou de la cavité tympanique.

Il n'y a pas de division de la courbure septale en stades selon la gravité du défaut anatomique, car cela n'a aucune signification clinique. L'indication du traitement ne concerne que les manifestations cliniques. De plus, il n'y a pas de corrélation directe entre les plaintes et le degré de courbure. Il y a des cas où des déformations importantes n'affectaient en aucune façon la respiration nasale et, inversement, même une légère courbure était la cause de nombreux symptômes désagréables..

On pense que les indications pour redresser la cloison nasale sont:

  1. Difficulté sévère ou absence de respiration nasale.
  2. Sinusite aiguë fréquente. Sinusite chronique.
  3. Otite moyenne aiguë fréquente ou présence d'otite moyenne chronique.

Le moment le plus difficile dans ce cas est de s'assurer que ces plaintes et maladies sont précisément associées à la déformation de la cloison nasale. En règle générale, en plus de la courbure de la cloison nasale, d'autres pathologies sont observées chez ces patients (rhinite vasomotrice, polypes, cornets hypertrophiés, allergies, etc.). Par conséquent, une chirurgie pour corriger la cloison nasale est généralement proposée après un traitement à long terme infructueux pour d'autres raisons..

Traitement des déformations de la cloison nasale

La courbure de la cloison nasale est un défaut anatomique et son traitement est principalement chirurgical. Principes de base du traitement chirurgical:

  1. L'opération est planifiée, réalisée après un examen et une préparation approfondis. Il est nécessaire d'identifier toutes les contre-indications à l'opération. Contre-indications absolues:
    1. Maladies infectieuses aiguës.
    2. Décompensation des maladies chroniques (diabète sucré, insuffisance cardiaque, hypertension, cancer, cirrhose du foie).
    3. Maladie mentale.
    4. Saignement, ralentissement de la coagulation sanguine.
  2. Il existe également des contre-indications relatives (c'est-à-dire des conditions dans lesquelles l'opération est possible, mais indésirable):
    1. Enfants de moins de 18 ans. La septoplastie est rarement pratiquée chez les enfants de plus de 6 ans.
    2. Vieillesse.
    3. La période de menstruation chez les femmes. Il est conseillé de subir une intervention chirurgicale 2 semaines après la menstruation.
    4. Sinusite, pharyngite, amygdalite lors d'une exacerbation. L'opération est réalisée au plus tôt 2 semaines après le traitement. Dans des cas exceptionnels, sous couvert d'antibiotiques puissants, la septoplastie est réalisée simultanément au débridement endoscopique des sinus pour la sinusite chronique.
  3. Avant l'opération, un examen est effectué: tests sanguins et urinaires généraux, analyse biochimique, détermination de la coagulabilité sanguine, ECG, examen par un dentiste, thérapeute.
  4. Avant l'opération, il est nécessaire d'annuler les médicaments qui augmentent le temps de coagulation sanguine (aspirine, warfarine, anti-inflammatoires tels que le diclofénac, l'indométacine, le kétoprofène).
  5. L'opération est réalisée dans un hôpital par un chirurgien ORL qualifié. Il existe une spécialisation distincte dans les cliniques spécialisées - rhinocéros, c'est-à-dire un chirurgien qui s'occupe exclusivement de la pathologie du nez.
  6. L'opération est généralement réalisée sous anesthésie locale. Une anesthésie générale est possible si le patient le souhaite. Accès chirurgical - à travers la cavité nasale, c'est-à-dire qu'aucune incision externe n'est prévue.
  7. Durée de la chirurgie - de 30 minutes à 1,5 heure.
  8. Après l'opération, des tampons sont insérés dans le nez, ce qui entraînera des inconvénients. Les tampons sont retirés après 1-2 jours.
  9. Après avoir retiré les tampons, en l'absence de complications, le patient peut sortir de l'hôpital sous la supervision ambulatoire d'un médecin ORL. Il sera nécessaire d'effectuer une toilette et une irrigation de la cavité nasale avec des solutions spéciales pour la désinfection du champ postopératoire, l'élimination des croûtes.
  10. Après l'opération, un gonflement se produit, de sorte que le soulagement n'est pas immédiatement ressenti. La restauration complète de la respiration nasale normale est possible en 1 à 4 semaines (les termes sont individuels, en fonction du type et du volume de l'opération).
  11. Pendant 3-4 semaines après l'opération, il est nécessaire d'éviter les surmenages physiques, les sports.

Opérations de base pour redresser la courbe de la cloison nasale

Fondamentalement, deux types d'opérations sont utilisés pour corriger la courbure septale: la résection sous-muqueuse et la septoplastie endoscopique peu invasive épargnante..

La résection sous-muqueuse est la plus ancienne méthode de chirurgie septale. Pour la première fois, l'opération a été réalisée il y a plus de deux siècles, elle est toujours utilisée. L'essence de la méthode: une incision arquée de la membrane muqueuse est pratiquée dans la partie antérieure du septum, le cartilage est coupé sur toute l'épaisseur, séparé du périchondre et de la membrane muqueuse et retiré presque complètement. Il ne reste que la partie supérieure du cartilage, large de 1 à 1,5 cm, puis, à l'aide d'un marteau et d'un ciseau, le septum osseux est retiré. Ce qui reste de la cloison - 2 couches de la membrane muqueuse, périchondre, périoste - est réuni et fixé avec des tampons pour la fusion. Les sutures ne sont généralement pas appliquées.

Inconvénients de cette opération:

  • L'opération est assez traumatisante et la récupération prend jusqu'à 2-3 semaines.
  • Étant donné que presque complètement la base solide de la cloison nasale est retirée, des complications postopératoires telles que la perforation, la rétraction de la selle du dos nasal sont possibles..
  • Après une telle opération, le septum est, en fait, un tissu cicatriciel, à cause de ce trophisme de la membrane muqueuse est perturbé, il ne peut pas remplir sa fonction protectrice, il y a une sensation de sécheresse constante dans le nez, la formation de croûtes.
  • Le septum devient suffisamment mobile, déplaçable, ce qui peut également entraîner à l'avenir des problèmes de respiration nasale.

Le principal avantage de cette opération est qu'elle ne nécessite pas d'équipement coûteux, elle est donc effectuée gratuitement dans n'importe quel hôpital à petit budget..

La septoplastie endoscopique douce est un type d'intervention chirurgicale plus moderne sur la cloison nasale. Sous le contrôle d'un endoscope intranasal, une révision approfondie de la cavité nasale est effectuée, des zones de déformation sont identifiées, seules les zones courbes sont éliminées par de petites incisions dans la membrane muqueuse. Des instruments microchirurgicaux modernes épargnés sont utilisés. Le chirurgien observe l'ensemble du champ opératoire sur l'écran du moniteur sous une forme multipliée par l'agrandissement.

Cette opération est moins traumatisante par rapport à la résection classique classique, elle évite les complications telles que la perforation de la cloison nasale, la dépression de la selle du dos nasal, les complications telles que les saignements, la suppuration se développent moins souvent et la rééducation est plus rapide. Cependant, avec des courbures complexes, son utilisation est limitée..

En fait, la division de ces opérations en deux types est plutôt arbitraire. En pratique, la résection sous-muqueuse n'est presque jamais réalisée sous sa forme pure, et avec la septoplastie endoscopique, la résection est également réalisée, bien que dans un volume plus petit. En fait, les deux opérations n'ont pas de différences fondamentales et, récemment, elles sont de plus en plus appelées par le même terme - septoplastie..

Il existe également une technique améliorée pour cette opération, dans laquelle les sections courbes du cartilage ne sont pas enlevées, mais sont modélisées de manière spéciale à l'aide d'un scalpel ou d'un aplatisseur spécial et remises à leur place, c'est-à-dire qu'elles sont installées entre les feuilles de membrane muqueuse pour combler le défaut. À l'avenir, ce cartilage prend une position physiologique normale. Cette opération s'appelle résection - réimplantation..

Si indiqué, simultanément à la septoplastie, d'autres manipulations sont effectuées dans la cavité nasale. Il s'agit de la coupe du cornet épaissi, de l'élimination des polypes et des végétations adénoïdes, des opérations endoscopiques sur les sinus paranasaux, de la vasotomie.

Le coût de la septoplastie dans les cliniques privées varie de 25 à 90000 roubles. Le prix dépend de la complexité de l'opération, de la catégorie de la clinique, des qualifications du chirurgien, du type d'anesthésie, de la durée du séjour à l'hôpital.

Complications de la septoplastie

Les complications suivantes sont possibles après une septoplastie:

  1. Saignements de nez.
  2. Suppuration, abcès de la cavité nasale.
  3. Hématomes (accumulation de sang sous la membrane muqueuse).
  4. Perforation (formation d'un trou traversant) du septum.
  5. Sinusite.
  6. Adhésions, adhérences dans la cavité nasale.
  7. Rétraction de l'arrière du nez.

Période postopératoire

Les tampons sont placés dans le nez immédiatement après l'opération. Cela permet de maintenir le septum dans la bonne position et d'éviter les saignements. Les tampons sont imprégnés d'une émulsion d'antibiotiques et d'agents hémostatiques. Il existe également des écouvillons de gel spéciaux avec des tubes à l'intérieur pour la respiration. Les tampons sont installés pendant 1 jour, si nécessaire, ils sont remplacés par de nouveaux 1 jour plus tard. Vous devez vous préparer au fait que pendant ce temps, vous devrez respirer avec la bouche tout le temps, ce qui, bien sûr, provoque une gêne. Parfois, un plâtre de fixation est appliqué sur le nez.

En raison du fait que vous devez respirer par la bouche, la membrane muqueuse de la cavité buccale, les lèvres se dessèchent, vous voulez constamment boire.

Il peut y avoir un mal de tête, la mâchoire supérieure fait souvent mal, il peut y avoir une augmentation de la température corporelle. Si l'opération a été réalisée sous anesthésie générale, les symptômes de l'effet secondaire des stupéfiants se rejoignent également - faiblesse, somnolence, étourdissements, nausées. Les médicaments sont couramment prescrits pour les analgésiques, les agents hémostatiques et les antibiotiques.

Il n'est pas recommandé de se moucher fortement, de boire des boissons chaudes et de prendre une douche ou un bain chauds dans les premiers jours après l'opération. Boire c'est mieux avec une paille.

Après avoir retiré les tampons, le gonflement persiste dans le nez, de sorte que la respiration nasale n'est pas rétablie immédiatement. Les conditions du rétablissement complet sont individuelles. Selon les critiques de personnes qui ont subi une intervention chirurgicale, la plupart commencent à respirer complètement par le nez et ressentent des odeurs en une semaine, pour certaines, cette période s'étend jusqu'à un mois..

Une fois les tampons retirés, une toilette nasale quotidienne est nécessaire pour éliminer les croûtes, rincer le nez avec des solutions salines et des antiseptiques. Ils sortent de l'hôpital généralement le 5-6ème jour, mais ils peuvent être libérés le 2ème après le retrait de la turunda avec une visite quotidienne chez le médecin ORL. La guérison complète de la cloison nasale se produit 7 à 10 jours après la chirurgie.

Il n'est pas recommandé de faire un travail physique intense, de faire du sport, de visiter les bains publics, de prendre de l'alcool pendant le mois.

Alternative à la septoplastie

À l'heure actuelle, en plus des méthodes chirurgicales traditionnelles, d'autres méthodes d'alignement de la courbe de la cloison nasale sont largement développées. La plus connue des méthodes alternatives est la septoplastie au laser. Cela n'est possible avec de petites déformations que dans la partie cartilagineuse du septum..

L'essence de la méthode est qu'à l'aide d'un faisceau laser, le lieu de la déformation du cartilage est chauffé, il reçoit la forme souhaitée et est fixé avec un tampon inséré dans la moitié du nez. L'opération dure environ 15-20 minutes et est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locale.

Les principaux avantages: l'opération est non traumatique, pratiquement indolore, il n'y a pas de saignement après, l'œdème est insignifiant, un traitement hospitalier et une observation à long terme ne sont pas nécessaires.

Cependant, malgré tous les avantages, la correction laser de la courbure septale n'est pas répandue du fait que les courbures isolées de la seule partie cartilagineuse du septum sont assez rares..

En plus du traitement au laser, il existe également une méthode de cristallotomie par ultrasons - l'élimination des crêtes et des épines du septum à l'aide d'une scie à ultrasons spéciale.

Médecins - Les ostéopathes essaient de corriger les petits défauts de la cloison nasale avec de bons résultats.

Vidéo: septoplastie au laser

Comment décider d'une opération?

Le pire est d'accepter une intervention chirurgicale pour corriger le septum tordu. Même les patients qui, pendant une longue période, ne peuvent pas respirer complètement par le nez et ne peuvent pas vivre sans gouttes vasoconstricteurs, tirent avec un moment décisif. Ils peuvent être compris, car toute opération est un stress pour le corps, c'est douloureux, effrayant, c'est 2-3 semaines d'invalidité.

Cependant, il vaut la peine de lire les critiques des personnes qui ont décidé de franchir cette étape. Pour la plupart, ce sont des sensations positives qui changent la vie. En plus de restaurer la respiration nasale, le redressement de la cloison nasale vous permet de vous débarrasser de la sinusite chronique, de l'otite moyenne chronique. Une personne commence à mieux entendre, sentir mieux, les ronflements constants disparaissent, les maux de tête disparaissent. En plus de tout cela, la septoplastie donne souvent aussi un effet cosmétique sous forme de correction de la forme du nez..

Chirurgie pour corriger la cloison nasale

Le septum nasal se compose de deux moitiés qui séparent la cavité nasale. La plaque se compose d'os et de cartilage. Selon les statistiques, seulement 5% des personnes ont une cloison nasale parfaitement plate. Par conséquent, l'opération de redressement de la cloison nasale est l'une des chirurgies ORL les plus courantes..

Causes de la courbure de la cloison nasale

Il y a plusieurs raisons à la courbure du septum. Ces raisons sont les suivantes:

  1. Physiologique. La courbure peut se produire pendant la croissance du corps. Ainsi, la partie osseuse dans son développement peut être en retard sur la partie cartilagineuse. De petits processus peuvent également se développer à la frontière de l'os et du cartilage..
  2. Compensatoire. Le septum nasal peut se déplacer sur le côté en raison du fait que quelque chose appuie sur l'un des côtés. Les polypes ou cornets hypertrophiés peuvent exercer une pression.
  3. Blessure au nez. Il n'est pas nécessaire que ce soit une fracture, la courbure peut également résulter de contusions graves. Surtout si la blessure a été reçue par un enfant ou un adolescent. Les blessures au nez sont fréquentes chez les garçons.

Indications pour l'opération

Les symptômes suivants peuvent indiquer qu'une opération doit être effectuée:

  • difficulté à sentir;
  • rhinite chronique;
  • sensation constante d'inconfort lors de l'inhalation par le nez;
  • absence partielle ou complète de respiration nasale;
  • Ronflement bruyant;
  • infections respiratoires aiguës fréquentes;
  • saignements de nez périodiques;
  • sinusite et sinusite frontale;
  • nez asymétrique.

Une légère courbure de la cloison nasale est présente chez de nombreuses personnes, mais si cela ne cause pas d'inconfort, l'intervention peut être évitée.

Variétés de septoplastie

Le redressement de la cloison nasale peut être effectué de plusieurs manières.

Technique plastique classique

La septoplastie classique dure environ 60 minutes. Pour la procédure, une anesthésie combinée, locale ou générale peut être utilisée.

Pour que l'opération se déroule sans complications, vous devez vous y préparer correctement. Faites attention aux directives suivantes:

  • abandonner la nourriture 12 heures avant la correction;
  • 2 semaines avant la septoplastie, réduisez au minimum la quantité de nicotine utilisée ou arrêtez complètement de fumer;
  • il est interdit de prendre des médicaments qui fluidifient le sang immédiatement avant l'opération;
  • la chirurgie ne peut être effectuée que 2 semaines après la fin des jours critiques.

Une caractéristique de la technique classique est que l'opération est accompagnée de saignements abondants et que la procédure elle-même est effectuée "à l'aveugle".

Au cours de la correction, le médecin dissèque la muqueuse nasale, seul moyen d'atteindre le septum. En outre, toutes les particules et excroissances saillantes sont éliminées. Si la déformation est très forte, le cartilage est retiré, redressé et réinséré. Avec une légère courbure, la correction est effectuée directement dans la cavité nasale.

Complications possibles sous forme de chute de la pointe du nez ou de maintien de la cloison nasale.

Le tissu osseux ou cartilagineux est fixé avec un maillage spécial, qui est implanté directement sous la membrane muqueuse. Après un an, il se dissout, il n'est donc pas nécessaire de le retirer. Malgré le fait que cette technologie présente de nombreux inconvénients, elle est utilisée assez souvent..

Procédure de correction endoscopique

Cette option de correction est réalisée sous anesthésie locale ou générale. L'opération est effectuée dans des conditions stationnaires, et prend d'une heure à deux.

Pour la procédure, un dispositif spécial est utilisé - un endoscope. C'est un film mince avec des fibres optiques attachées à l'extrémité. C'est précisément cette optique qui permet de transmettre l'image au moniteur..

L'algorithme de chirurgie endoscopique est le suivant:

  • le médecin fait une incision à l'intérieur du nez;
  • les parties déformées de l'os et du cartilage sont enlevées;
  • le médecin insère des tampons dans le passage nasal.

Le médecin ne sort ces tampons que le lendemain. La respiration par le nez ne sera normalisée que lorsque la cavité nasale sera complètement guérie.

Les complications peuvent être les suivantes:

  1. Perforation du septum. Le risque de développer une telle complication est très faible. Cependant, il augmente si la déformation est due à une blessure au nez..
  2. Hématomes. Ils peuvent souvent survenir lors de la récupération après une chirurgie. Si vous ne commencez pas leur traitement, un abcès de la cloison nasale peut survenir..
  3. Saignement. Il s'agit d'une complication courante qui peut être corrigée à l'aide de méthodes traditionnelles..
  4. Infection. Cette complication est très rare..

Remodelage laser de la cloison nasale

Pour une intervention chirurgicale, une anesthésie locale est utilisée. La procédure est effectuée dans une clinique externe et prend 20 à 30 minutes. La méthode de correction laser est utilisée pour corriger les petites déformations. Le principal avantage de cette technique est l'absence de perte de sang et d'œdème. Dans ce cas, les coutures ne sont pas appliquées..

La rééducation après la chirurgie est presque indolore. Pour minimiser le risque de déformation et de saignement, il est recommandé d'installer des tampons serrés.

La procédure laser présente de nombreux avantages, mais elle a également ses propres contre-indications. Cette technique est la plus sûre et la plus indolore. Le principal inconvénient de la procédure est le coût élevé.

Technique d'alignement des ondes radio

C'est l'une des techniques chirurgicales les plus douces. Pour la procédure, un appareil Surgitron et un vidéo-endoscope sont utilisés.

Le processus d'alignement de la cloison nasale de cette manière dure environ une heure, en fonction du degré de déformation. Pendant la procédure, seules les parties déformées du septum sont retirées, il y a donc une chance d'éviter les cicatrices.

La période postopératoire ne dure pas longtemps. Après correction, vous devez rester à l'hôpital pendant 3 jours.

Technologie de changement ultrasonique

Cette technologie est utilisée dans le cas où le changement de la cloison nasale est faible. L'essence de la technique est que l'os septal est exposé à des ultrasons à haute énergie. La période de récupération est courte.

Caractéristiques générales de la chirurgie

Avant de procéder à une opération, le médecin prescrit une liste d'examens et de tests. Ils sont souvent les mêmes pour tout type de septoplastie. Ainsi, le médecin prescrit les examens et tests suivants:

  • électrocardiogramme;
  • fluorographie;
  • test sanguin pour l'hépatite, la syphilis et le VIH;
  • analyse biochimique;
  • consultation d'oto-rhino-laryngologiste;
  • test de coagulation sanguine.

La septoplastie comprend plusieurs étapes. La première étape consiste à préparer la chirurgie et à choisir le type d'anesthésie. Maintenant, dans la plupart des cas, une anesthésie locale est utilisée, mais pour des indications spéciales, une anesthésie générale peut être utilisée. La deuxième étape est l'opération proprement dite pour corriger le septum. Troisième étape - réhabilitation.

Complications postopératoires

Souvent, la période de rééducation se déroule sans complications. Cependant, il s'agit toujours d'une opération, de sorte que le risque de complications ne peut être exclu, car toute opération est un certain risque..

Les complications peuvent se manifester sous la forme de saignements et de maladies infectieuses qui peuvent se développer dans leur contexte. Le risque de saignement peut augmenter si le patient prend des médicaments prescrits avant la chirurgie. Par conséquent, si vous prenez des médicaments qui ont été prescrits par un autre médecin, vous devez consulter le spécialiste effectuant la correction..

Avant une opération pour aligner la cloison nasale, vous devez arrêter de prendre des antibiotiques et vous devez également commencer à prendre des médicaments qui aident à prévenir la fragilité vasculaire..

Le tabagisme peut créer des problèmes pendant la récupération, donc jusqu'à ce que les tissus soient guéris d'une si mauvaise habitude.

Pour minimiser le risque de complications, vous devez suivre attentivement toutes les recommandations de votre médecin. Ce n'est qu'ainsi que la période de récupération sera rapide et aussi indolore que possible..

Dans de rares cas, une déformation de la forme du nez externe peut se produire. Une autre complication est la lésion des terminaisons nerveuses. Le pourcentage global de complications après une telle correction est minime..

Période de rééducation

La période de récupération après la chirurgie est souvent douce et indolore. Le premier jour, le patient marche avec des tampons serrés spéciaux. Ils aident à réduire le risque de saignement et fixent également la position normale du septum. Par conséquent, pendant la récupération, respirez par le nez..

Certaines cliniques utilisent des tampons en silicone modernes, qui non seulement empêchent les saignements, mais n'obstruent pas non plus la respiration. Une respiration normale par le nez est possible en raison du fait qu'à l'intérieur de ces tampons ne sont pas remplis. Lors du retrait des tampons, une personne ne ressent pas d'inconfort ni de douleur.

Pendant la période de rééducation, vous devez suivre attentivement toutes les recommandations du médecin concernant les boissons chaudes, les procédures à l'eau, le tabagisme et l'exercice..

Pour soulager la condition pendant la rééducation, le médecin peut prescrire des médicaments antipyrétiques et analgésiques. Dans certains cas, le médecin peut prescrire des intraveineuses ou des injections d'antibiotiques.

Après avoir retiré les tampons de la cavité nasale, des gouttes nasales hydratantes spéciales doivent être utilisées. Au fur et à mesure que les voies nasales se dégagent, la membrane muqueuse guérit progressivement et les incisions guérissent.

La respiration nasale est complètement normalisée seulement quelques semaines après l'opération. Si la correction a été effectuée avec un laser, le processus de récupération sera beaucoup plus rapide. Le laser, même pendant l'opération, lave les bords de toutes les incisions et les désinfecte également bien. Par conséquent, aucun tampon n'est inséré pendant la récupération après une chirurgie au laser.

Si le patient a une rhinite chronique et allergique, des rechutes peuvent survenir pendant la récupération. Par conséquent, le médecin peut prescrire des médicaments supplémentaires.

L'efficacité après la correction revient dans les 8 à 10 jours. Il n'y a pratiquement pas d'ecchymoses externes et de gonflement après une telle procédure.

En conséquence, il convient de noter qu'il existe de nombreuses options pour l'opération de correction de la cloison nasale. Le moyen le plus indolore et le plus rapide d'éliminer la déformation est une procédure au laser, mais elle est coûteuse. Par conséquent, la plupart des patients recourent à la technique classique..

Opération de la cloison nasale: période postopératoire, soins du nez après correction, rééducation. Photo

Selon les médecins, environ 15% des habitants de la planète ont un septum nasal dévié. À l'heure actuelle, la médecine est capable de corriger très efficacement cette carence..

L'opération de la cloison nasale prend relativement peu de temps, mais la période postopératoire dure beaucoup plus longtemps et est à bien des égards une étape plus importante. Pendant cette période, des complications peuvent survenir qui nécessitent un traitement supplémentaire..

Photos avant et après la chirurgie

Combien de temps dure la période de rééducation?

Cette période dure environ 4 semaines et se divise en deux étapes:

  • postopératoire - vous devrez marcher avec des tampons et respirer par le nez, mais avec le temps, cette période dure un peu, de un à trois jours, selon les antécédents individuels;
  • récupération - dure généralement jusqu'à trois semaines, bien que la récupération complète puisse prendre plus de temps - 8-12 semaines.

Avant le début de la période de récupération, le médecin enlève les tampons et prescrit un traitement approprié. Vous devrez utiliser des gouttes de croûtes, des médicaments qui empêchent le développement de l'infection.

La durée de la rééducation dépend en partie des habitudes de vie générales et de l'état corporel. Le respect des prescriptions du médecin est important. La logique est simple: mieux le corps se sent dans son ensemble, plus la récupération a lieu rapidement..

Quelles recommandations suivre en période postopératoire

Les spécialistes donnent aux patients une liste de prescriptions, mais il vaut mieux énumérer ce qu'il ne faut pas faire:

  • consommer de l'alcool, des cigarettes et d'autres substances nocives;
  • inclinez la tête pendant la journée;
  • visitez la plage et la piscine;
  • aller aux bains ou au sauna;
  • Porter des lunettes;
  • exercice, endurer lourd.

De plus, vous devriez essayer de ne dormir que sur le dos et éviter les infections et les rhumes de toutes les manières possibles. Se laver les cheveux est particulièrement difficile. Au cours de la première semaine, vous devrez abandonner complètement cette procédure. Après une semaine, le shampooing devient possible, mais vous ne pouvez pas incliner la tête et hydrater la région paranasale..

Caractéristiques de la période de récupération

Même si l'opération de la cloison nasale est réalisée avec soin et professionnalisme, la période postopératoire s'accompagne de sensations désagréables. Pendant la période de récupération, ils sont considérés comme absolument normaux..

Avant que le corps ne se soit complètement rétabli (généralement jusqu'à 12 semaines), divers symptômes peuvent apparaître:

  • maux de gorge et maux de dents;
  • douleur dans le nez;
  • réaction allergique;
  • déchirure;
  • sensations étranges dans la peau.

La plupart de toutes ces sensations sont causées par la déformation des tissus nerveux situés dans les sinus nasaux. Ces tissus peuvent être associés à ceux qui innervent également les zones proches des gencives et des dents. En conséquence, les sensations se propagent sur toute la zone du visage..

Quand retirer le bandage

En fonction de la complexité de l'opération en cours, la période de port d'un pansement ou d'un bandage thermoplastique est déterminée. En règle générale, la plage horaire est de 7 à 14 jours.

Au cours des deux premières semaines, les visites chez le médecin doivent être régulières - tous les 2-3 jours.

En conséquence, c'est lui qui détermine avec précision la période de retrait du bandage, mais cela dépend beaucoup de la rapidité avec laquelle les tissus sont restaurés..

Pourquoi le nez ne respire pas?

L'opération de la cloison nasale (la période postopératoire est presque toujours accompagnée de l'une ou l'autre difficulté associée à la respiration) affecte directement les voies respiratoires, il est donc d'abord possible de respirer uniquement par la bouche - avant le retrait des tampons.

Après cela, il reste un bandage, qui peut également légèrement comprimer les voies respiratoires. Ensuite, pendant environ trois semaines, le gonflement persiste et des croûtes peuvent se former, ce qui entrave la circulation de l'air. Quelle que soit la cause de l'essoufflement, il n'y a pas de sortie particulière et vous devrez endurer cette fois.

L'œdème dans la plupart des cas disparaîtra presque complètement après trois semaines, puis il peut y avoir un inconfort minime, qui finira par disparaître également. Les complications doivent être surveillées et évitées, mais fondamentalement, pour terminer la phase de récupération, vous n'avez besoin que d'un certain temps.

Combien de temps dure le gonflement

La durée de la conservation de l'œdème dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme, mais le fait même de son apparition est obligatoire, car il s'agit d'une réaction normale du corps aux lésions tissulaires. La période standard est d'environ 20 jours, mais peut être plus longue.

L'œdème le plus frappant est observé dans les sept jours au tout début, après quoi il disparaît progressivement.

Il est possible de prédire combien de temps l'œdème durera dans un cas particulier en évaluant la durée de guérison des blessures sur le corps ou des ecchymoses. Plus cette période dure, plus l'œdème tissulaire persistera..

Il existe des situations où le gonflement persiste jusqu'à 12 semaines ou plus. Et cette condition est une variante de la norme. En outre, certains organismes peuvent présenter une réaction non standard à une intervention chirurgicale, et dans ce cas, les mesures de rééducation doivent être sélectionnées sur une base individuelle. Par exemple, chez certaines personnes, après une période de récupération, le gonflement réapparaît par temps humide..

Comment soulager l'enflure

Le médecin fera des recommandations précises, mais le plus souvent, il proposera l'une des directions suivantes:

  • repos et repos au lit;
  • bandages de glace;
  • utilisation d'antihistaminiques;
  • médicaments qui renforcent les vaisseaux sanguins;
  • gouttes pour la vasoconstriction;
  • pulvérisations nasales;
  • humidification de la pièce.

Il s'agit d'une approche intégrée, c'est-à-dire vous devez utiliser plusieurs méthodes à la fois. Dans ce cas, les médicaments doivent être pris strictement conformément aux instructions et aux recommandations du médecin. Par exemple, les antihistaminiques ne doivent pas être utilisés plus de 7 jours consécutifs..

En outre, des procédures de physiothérapie sont effectuées, y compris des massages, qui peuvent être effectués indépendamment. Les mouvements de massage doivent être doux et légers, et la direction des lignes de massage est respectée. Grâce à cet effet, le trophisme tissulaire est amélioré..

Après avoir retiré les points de suture, des pommades cicatrisantes sont prescrites. Ils aident également à soulager l'enflure et à réparer les tissus sans complications supplémentaires..

Nez qui coule

C'est l'un des symptômes les plus courants qui surviennent pendant ou peu de temps après la période de récupération. La raison en est la destruction de la membrane muqueuse, qui prend du temps à récupérer.

Un nez qui coule peut survenir après une chirurgie du septum.

En règle générale, une opération de la cloison nasale avec une période postopératoire normale ne donne pas de complications sous la forme d'une rhinite chronique ou d'une sinusite. Il vous suffit d'attendre une récupération complète. Ensuite, la membrane muqueuse reviendra à la normale et fonctionnera comme avant - le nez qui coule disparaîtra.

La couture se fane

Il est nécessaire de vérifier régulièrement si la couture est purulente, car lorsque cette complication apparaît, vous devez immédiatement consulter un médecin. Une suture purulente en elle-même ne cause pas d'inconvénients importants, mais si l'infection commence à se développer et à pénétrer plus profondément, des conséquences plus graves peuvent survenir, en particulier une intoxication sanguine..

Au début de la période de récupération, des antibiotiques sont prescrits pour aider à prévenir l'apparition de pus. Ensuite, vous devez surveiller attentivement l'état de la couture. Une suture purulente ne doit pas être traitée avec des analgésiques et laissée sans surveillance. Lors de la recherche d'une aide médicale, le médecin nettoie le pus et élimine la cause première de son apparition. Ensuite, vous devrez suivre ses recommandations.

Sinusite

L'opération de la cloison nasale (la période postopératoire peut être associée à certaines complications) est souvent associée à l'apparition d'un écoulement nasal, en particulier de la morve verte. Ils indiquent souvent la réponse immunitaire du corps et pas seulement une récupération normale, mais même une bonne récupération..

Cependant, ce symptôme particulier peut également être un symptôme de sinusite. Par conséquent, si vous remarquez un écoulement nasal, vous devez immédiatement consulter un médecin. La maladie est un processus inflammatoire dans un sinus et nécessite un traitement antibiotique et parfois une intervention chirurgicale.

Violation de l'intégrité de la cloison nasale

Cette option est le plus souvent causée par une détérioration de la nutrition des tissus cartilagineux..

La soi-disant perforation commence, dont les symptômes peuvent être:

  • sensation de sécheresse;
  • inconfort dans le septum;
  • écoulement purulent.

Avec de tels dommages, vous devrez refaire l'opération.

Lors de sa mise en œuvre, le spécialiste prend un morceau de tissu adjacent et recouvre la surface endommagée. En conséquence, l'intégrité du septum est restaurée et les tissus remplissent à nouveau pleinement leurs fonctions..

Formation de synéchie

Ce terme se traduit par cavalier ou épissage. Nous parlons du moment où une fusion supplémentaire se produit entre les parois des vaisseaux. Le résultat est une diminution de la taille de la cavité nasale et, en conséquence, des difficultés respiratoires apparaissent..

Les synéchies sont également traitées chirurgicalement, mais l'opération peut également être réalisée avec un laser. Après cela, des pneus spéciaux sont installés dans la cavité, qui ne permettent pas aux vaisseaux de se développer davantage ensemble et permettent à la cavité de récupérer normalement..

Déformation du cartilage et des os

À la suite du traitement, diverses déformations peuvent être observées:

  • rétrécissement de l'arc;
  • courbure partielle;
  • rétrécissement du cartilage;
  • réduction des ailes du nez.

Pour éliminer ces complications, une deuxième opération sera nécessaire. La présence de déformations peut être identifiée par des symptômes secondaires tels qu'une gorge et une bouche sèches, une modification ou une diminution de la luminosité du goût et de l'odorat.

Saignement

L'opération de la cloison nasale (la période postopératoire s'accompagne parfois de l'apparition d'hématomes, mais c'est rare) implique le port d'un drainage spécial par la suite. Cet insert en caoutchouc, que le chirurgien insère à partir des bords de l'incision, empêche la formation de caillots sanguins et les saignements.

Comment restaurer la respiration

Au stade initial, la respiration par le nez peut ne pas être disponible du tout. Même si le chirurgien insère les tubes, il est difficile de respirer à travers eux. Pour faciliter la respiration à l'avenir, une pommade et des gouttes de croûtes sont utiles..

Restauration muqueuse

Pour restaurer la membrane muqueuse, des gouttes pour le lavage sont utilisées, par exemple, telles que Aqualor ou similaire pour aider à éliminer les croûtes, après quoi la cavité est nettoyée avec du coton.

Les pommades comme la naphtyzine aident non seulement à éliminer les croûtes, mais aussi le nez sec.

Pourquoi l'odorat est perdu et comment le restaurer

L'odorat peut être perdu en raison de complications. Si aucun n'est trouvé, alors nous parlons d'une réaction individuelle. Au fil du temps, l'odorat se rétablit tout seul, surtout si vous suivez les recommandations pour la période de récupération, qui ont été données plus tôt.

Hygiène du nez après la chirurgie

Chaque jour, vous devrez bien rincer votre nez, éliminer une variété d'impuretés et de sécrétions. Prendre soin de l'hygiène est également nécessaire afin de pouvoir suivre la survenue de complications.

Le processus d'entretien consiste en un rinçage régulier avec des gouttes à base de sel de mer (par exemple, Aqualor noté plus haut) et l'utilisation de gouttes émollientes.

Les gouttes à base d'huile et les gouttes de rhinite sont également utiles. Par exemple, un spécialiste peut prescrire Polydex ou Fliksonase.

Si vous avez une infection

Une cure d'antibiotiques de cinq jours est prescrite pour se débarrasser de l'infection, en plus de laquelle une pommade antibiotique appliquée localement peut être utilisée. Mais il est nécessaire d'identifier le type d'infection à l'origine du processus inflammatoire. Le spécialiste doit prélever un échantillon de micro-organismes et, en fonction des résultats obtenus, sélectionner la pommade optimale.

Il existe une interdépendance entre l'état général du corps et la sensibilité aux infections. Par conséquent, avant l'opération, vous devez renforcer votre propre immunité et le corps dans son ensemble, par exemple, grâce à une thérapie vitaminique. Si vous avez une infection, vous devez absolument contacter un spécialiste et ne pas vous prescrire d'antibiotiques.

Recommandations concernant la nutrition

En plus de limiter les aliments épicés et chauds, les médecins ne donnent pratiquement aucun conseil en matière d'alimentation. Cependant, la relation entre l'apport alimentaire et le taux de récupération du corps doit être claire..

Pendant la période de récupération, il est recommandé de privilégier les aliments riches en vitamines et utiles à tous égards.

Mieux vaut se concentrer sur divers smoothies et jus de fruits, car ils ne sont pas seulement utiles, mais également liquides, et au stade initial de la période de récupération, ces aliments doivent être préférés. Avant de retirer les points de suture, vous ne devez pas manger d'aliments difficiles à mâcher. De plus, vous ne devez pas consommer d'aliments qui peuvent provoquer des éternuements, des allergies, etc..

Que faire avec un rhume?

Les rhumes ne sont pas un désastre pendant cette période, mais il est conseillé de récupérer rapidement. L'automédication dans ce cas est inacceptable, car de nombreux médicaments peuvent provoquer des saignements et, par conséquent, aggraver le processus de récupération. Lorsqu'un rhume survient, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste pour lui fournir une liste des médicaments nécessaires au traitement.

Puis-je me moucher?

Un rinçage doux de la cavité nasale est optimal. Pour cela, un mélange à base de sel de mer (gouttes achetées) est utilisé, puis Miramistin peut être utilisé, qui désinfecte, guérit et réduit la quantité de sécrétions.

Les explosions et influences similaires ne sont pas autorisées. Seuls les lavages sont prescrits qui n'affectent pas les tissus, en particulier le cartilage, qui sont en cours de restauration.

S'il y a une quantité importante de morve qui rend la respiration difficile, vous devez consulter un spécialiste pour obtenir des conseils.

Prix ​​de la chirurgie du septum

Le coût peut différer selon la clinique et parfois on parle du montant plusieurs fois plus. Cependant, le niveau inférieur est d'environ 20 mille roubles et la limite supérieure est d'environ 50-100 mille roubles..

Le coût dépend du type d'opération:

  • endoscopie;
  • onde radio;
  • laser;
  • ultrasonique;
  • classique.

La version classique est plus abordable. D'autres options sont considérées comme plus chères. De plus, le coût augmente si une correction supplémentaire est effectuée, par exemple le squelette de la partition.

Il est nécessaire de suivre attentivement les instructions du médecin et de surveiller votre bien-être après une intervention chirurgicale sur la cloison nasale. En période postopératoire, des complications peuvent apparaître nécessitant un traitement complémentaire immédiat. Sinon, la période de récupération se déroule sans à-coups et seul un certain temps est nécessaire pour normaliser la condition..

Vidéo sur la chirurgie du septum nasal

Comment une telle procédure est effectuée - dit le médecin:

Les premiers jours après la chirurgie:

Probablement, il y a vraiment des situations où une telle opération ne peut se faire sans. Mais je n'oserais pas le prendre.

J'ai le 4ème jour après l'opération

Une semaine après sa sortie de l'hôpital, où il a opéré le septum, il y a une pression de 140/90. Qui sait pourquoi? Et est-ce normal ou pas??

En général, le médecin devrait expliquer tout cela avant même l'opération, il en était de même avec moi lorsque j'ai décidé de retirer la courbure de la cloison nasale. L'opération (à bas prix pour Kiev.) A été un succès. Sans complications ni problèmes, alors que tout guérissait.

Je l'ai fait en 2015, après l'opération, une inflammation constante et j'ai mal à la tête, mon nez a commencé à mieux respirer, mais le médecin n'a pas beaucoup dit que les coquilles devaient être dilatées, j'ai peur d'avoir parlé à l'hôpital, ils disent qu'il ne sert à rien de dépenser de l'argent dans les égouts après 6 mois. tout est de retour, et maintenant en hiver, si vous respirez profondément par le nez, il est effrayant de respirer ne serait-ce qu'une seconde fois, mais vous voulez vraiment vous promener dans la forêt en hiver

Je me suis aventuré dans l'opération. J'ai eu une courbure septum pointue et un kyste sinusal enlevé. Je me suis couché lundi. Le mardi, ils l'ont fait vers 11 h 00, se sont couchés aux soins intensifs et à 14 h 00 ils m'ont amené au service. L'opération elle-même est comme d'habitude et pas particulièrement effrayante. Les jambes étaient enveloppées de garrots, comme ils l'ont expliqué, pour éviter la formation de caillots sanguins. Je n'y suis pas vraiment entré, car c'est nécessaire, alors c'est nécessaire. Puis sur le lit à la salle d'opération, là sur la civière, là-dessus à la salle d'opération elle-même. Là, le compte-gouttes est dans la main, la main droite est sur le tonomètre, les jambes étaient attachées avec une ceinture et la main droite y était coincée. L'anesthésiste a mis un masque et a proposé de respirer. Quelque part au troisième ou au quatrième souffle, je me suis envolé pour le pays des rêves. Je ne me suis réveillé qu'en soins intensifs, je pense que c'était elle. Après l'opération, tout le monde y est resté. Il y avait d'autres patients derrière les cloisons. Quelqu'un a respiré avec un étirement, quelqu'un a gémi, quelqu'un a demandé une anesthésie. En général, tout est individuel. Je me suis endormi, puis je me suis réveillé, un petit orage. En général, je me remettais d'une anesthésie. À propos, l'anesthésie était courante. Je pense que c'est bon, je me suis endormi, je me suis réveillé et c'est tout. Déjà dans la salle, je me photographiais sur le mobile, regardais les pommes de terre à la place du nez sur le sol du visage, d'où sortent des fils, collés au nez et une serviette par-dessus. Hennissant, bien sûr pour lui-même, parce qu'il ne voulait ni parler, ni boire, ni manger. Le nez faisait mal, ça faisait mal à la lèvre supérieure, mais supportable. Des antibiotiques anesthésiques et intraveineux étaient administrés deux fois par jour. Puis c'est devenu plus facile, il a refusé l'anesthésique lui-même. Le plus difficile est de supporter le premier jour, qui m'a compris, qui n'a pas, ils n'ont peur de rien. Peu à peu, vous vous habituez à respirer uniquement par la bouche. En fait, vous pouvez maintenant pratiquer la plongée en toute sécurité sans formation. Ensuite, lorsque les tampons sont retirés, pendant plusieurs jours, en raison d'un gonflement à l'intérieur et d'une congestion de mucus, par habitude, vous ne respirez que par la bouche. Parfois, vous vous forcez à respirer par le nez - vous perdez l'habitude. Le premier jour où vous ne dormez pratiquement pas, votre bouche s'assèche. J'ai mouillé un chiffon de gaze, je l'ai mis sur ma bouche et j'ai respiré à travers, c'est plus facile à tolérer. Eh bien, vous buvez de temps en temps. Vous vérifiez l'heure presque toutes les minutes. Il est important de vous ajuster psychologiquement. Je voulais vraiment retirer les tampons moi-même pour pouvoir respirer normalement. Ensuite, vous vous accordez, et vous vous calmez (d'autres l'ont peut-être fait, pourquoi je ne peux pas le supporter...). Un jour plus tard, également au début de 12 heures, les tampons ont été retirés. Au cours de la tournée, le médecin a déclaré que les tampons avaient été retirés à 11 heures. Par souci de décence, j'ai attendu 11 h 05. Ils ne m'ont pas appelé, je voulais déjà y aller moi-même, exigeant de toute urgence de sortir les tampons. Puis il se calma, se mit à l'écoute et attendit encore une demi-heure pour son tour. Les tampons ont été retirés immédiatement, désagréables, mais pas douloureux. Il n'y avait pas de bleus. Il n'y avait pas de flux sanguin, seulement un peu de saignement. Lavé, aspiré et respiré par le nez. Au début, ils ont collé une serviette, mais c'est ainsi que si elle se ferme, alors dessus. Ensuite, le mucus s'accumule à nouveau et obstrue le nez (comme avec un rhume). Mais c'est plus facile de dormir. Lorsque vous vous allongez sur le dos, malgré le mucus dans le nez, le passage de l'air reste. Vous dormez bien. Le deuxième jour, le lavage était plus poussé. De plus, les sinus ont été lavés avec une sonde, deux puissants caillots de sang coagulé ont été éliminés des deux. Le lavage et l'aspiration ultérieurs du mucus sont devenus habituels. Pendant tout ce temps, il l'a lavé avec un aqualore et a coulé de l'huile. Déchargé samedi. Après la sortie pendant une autre semaine, j'étais en traitement ambulatoire, chaque jour je suis allé me ​​laver, sucer du mucus. Puis le congé de maladie a été fermé. Puis il s'est lavé avec Aqualor lui-même, instillé de l'huile de pêche, eh bien, tout est comme d'habitude. Maintenant, un mois s'est écoulé, exactement aujourd'hui. Tout va bien, mon nez a pratiquement cessé de me faire mal. Mais on a le sentiment que tout n'a pas été restauré à l'intérieur du nez. Mais ils disent qu'il devrait en être ainsi. Dans l'ensemble, je suis content de moi-même d'avoir décidé d'une opération. Un peu plus tard, je veux passer un examen de contrôle pour m'assurer que tout va bien. Je souhaite à tout le monde la santé et ne pas tomber malade.

Merci Ruslan pour ton commentaire détaillé. Cette opération est prévue demain..