loader

Principal

Rhinite

Se rincer le nez est-il vraiment mauvais? Vérité et fiction sur la procédure populaire

Le lavage nasal est largement utilisé dans la pratique médicale russe. Les oto-rhino-laryngologistes (ORL) utilisent des solutions de furaciline, des médicaments vasoconstricteurs et du sel comme médicaments. La même pratique est courante dans tout l'espace post-soviétique. Dans quelle mesure une telle méthode est-elle justifiée pour lutter contre un rhume et des maladies des voies respiratoires supérieures? Sujet controversé, des discussions ont lieu entre thérapeutes, pédiatres et oto-rhino-laryngologistes.

Quant à la tradition médicale américaine de l'Europe occidentale, la question de l'opportunité a été résolue il y a plus d'un demi-siècle. Le rinçage du nez est considéré comme inacceptable pour plusieurs raisons. Il n'y a que deux indications pour cette procédure sous une forme économe: l'ingestion d'un allergène puissant dans les voies respiratoires supérieures et les dommages toxiques. Qui a raison après tout? Il est nocif ou bénéfique de se rincer le nez?

Quand est-il conseillé de se rincer le nez??

La pratique étrangère, contrairement à la pratique russe et à l'ensemble «post-soviétique», repose sur un champ d'application extrêmement limité des lavages. Pourquoi donc? Lors de rhumes, grippes, rhinites et autres pathologies similaires, du mucus est sécrété dans le nez. D'une certaine manière, c'est une substance unique. Il a des propriétés antiseptiques, affaiblit et tue l'agent infectieux. De plus, il hydrate la muqueuse interne du nez, réduisant l'intensité de l'inconfort. Et, étant produit en grande quantité, il élimine également naturellement les bactéries, les agents pathogènes infectieux et leurs déchets.

RINCER LE NEZ EST UNE GRANDE INTERFÉRENCE AVEC UN SYSTÈME NATUREL ET DÉPRIDÉ. AVEC LE LAVAGE MÉCANIQUE DU BOUFFANT, LES BACTÉRIES NE DEVIENNENT PAS MOINS.

Le nombre d'agents est rétabli très rapidement et la production de mucus prend plus de temps. Ce qui peut conduire à une aggravation de la condition. Par conséquent, avec des lésions virales et bactériennes, vous ne devez pas vous rincer le nez.

Parmi les indications, les experts étrangers ne distinguent que deux conditions:

  • Ingestion d'un allergène. Par exemple, au printemps, lors de l'inhalation de pollen. La mesure est plus efficace dans les 30 à 40 premières minutes, voire moins. Jusqu'à ce qu'une réaction complète commence. La méthode supprime l'allergène. En passant, les femmes souffrent beaucoup plus d'allergies que les hommes. Tu le savais?
  • La deuxième raison est des dommages toxiques à la membrane muqueuse des voies respiratoires. Irritation par les vapeurs acides (non applicable aux alcalis, car l'eau accélère la réaction et l'activité de l'agent chimique). Vous permet d'éliminer rapidement les particules de matière fixées.

Les indications n'ont rien à voir avec un rhume. Dans ce cas, de l'eau ordinaire à température ambiante est utilisée comme préparation. Pas de sel, pas de médicaments. En tant que substance la plus naturelle et la plus sûre pour le corps humain.

De nombreux médecins incluent raisonnablement la production excessive de mucus ici. Quand il devient tellement et qu'il est si épais qu'il ne s'en va pas de lui-même. Dans une telle situation, l'eau dilue l'exsudat et s'en va plus vite. Vous ne pouvez pas abuser de la technique.

Quand est-il préférable de refuser la procédure?

Dans la plupart des cas, à l'exception des deux décrits ci-dessus, il n'y aura aucun sens à se rincer le nez. Mais le préjudice est tout à fait possible et probable. Dans le contexte du rhume, le problème se fera sentir par un nez qui coule aggravé, des symptômes de lésions des voies respiratoires supérieures. L'inconfort, les brûlures, les démangeaisons, les éternuements deviendront plus forts. Ceci est le résultat d'une hydratation insuffisante de la muqueuse nasale..

CONSIDÉRANT QUE LE NEZ EST RELIÉ BEAUCOUP DE FOIS PAR JOUR, IL Y A DE RÉELLES PERSPECTIVES POUR UN COURS PLUS LONG D'ARVI QUE SI AUCUNE MESURE N'ÉTAIT PRISE.

Par conséquent, il est fortement déconseillé de se rincer le nez. Pas aux enfants, pas à nous-mêmes. Cela nuira et aggravera l'évolution de la maladie et augmentera le temps de récupération. En dehors des cas nommés, lorsque la procédure est possible.

Comment bien se rincer le nez pour ne pas se blesser?

Même si indiqué, il n'est pas recommandé de se rincer le nez fréquemment. Maximum 1 à 2 fois par jour si nécessaire. Pour la procédure, une seringue de volume moyen ou un ballon en plastique avec une buse spéciale est utilisé (livré avec de nombreux médicaments).

Le volume d'eau qui pénètre dans la narine doit être suffisant, mais pas assez fort pour perturber la respiration et provoquer une suffocation. Lors du lavage, vous devez vous pencher au-dessus de l'évier, tourner la tête du côté opposé au côté de l'injection. Autrement dit, lorsque vous rincez la narine droite, vous devez vous tourner vers la droite et vice versa. Le liquide est injecté 3 à 5 fois. Au moment de l'introduction, vous devez retenir votre souffle. Puis mouchez-vous et répétez la procédure à nouveau.

Faites de même avec l'autre narine pour dégager les voies respiratoires. La respiration nasale peut être altérée immédiatement après la fin de la procédure. C'est un phénomène temporaire. Tout reviendra à la normale dans 10 à 15 minutes. Soumis à la technique d'exécution.

Quels médicaments peuvent être utilisés pour le lavage, qui ne peuvent pas?

Comme mentionné, il est préférable d'utiliser de l'eau ordinaire à température ambiante pour le rinçage. Une eau trop froide provoquera une vasoconstriction réflexe, qui conduira d'abord à la normalisation de la respiration nasale, et après quelques minutes, à l'effet inverse. De plus, l'inhalation réflexe et l'aspiration avec de l'eau (inhalation involontaire de liquide) est possible. Il en va de même pour l'eau chaude..

Il est strictement interdit d'utiliser des agents phytothérapeutiques (ils provoquent trop souvent des allergies), des vasoconstricteurs (perturbent de manière critique la circulation sanguine normale dans les structures du nez), du bicarbonate de soude (dessèche la membrane muqueuse, interfère avec la production de mucus), du sel (pour les mêmes raisons).

À propos, il existe de nombreuses informations contradictoires sur les propriétés du bicarbonate de soude..

La furaciline à la concentration minimale est également acceptable à utiliser. Il a des propriétés bactéricides. Une solution trop concentrée peut irriter la membrane muqueuse et ne fera qu'empirer.

Il ne sert à rien de se rincer le nez. Les avantages de cette procédure sont extrêmement limités, mais il y a beaucoup de mal. Par conséquent, la procédure n'est utilisée que s'il y a des preuves et dans un montant limité.

Avantages et inconvénients: rincez-vous le nez avec de l'eau et du sel

Une douche nasale saline est déjà reconnue par la médecine comme le meilleur moyen de prévenir et de traiter la rhinite sans effets secondaires. Cette méthode devient particulièrement pertinente à l'automne, lorsque les enfants et les adultes commencent à avoir des rhumes saisonniers..

Produit acheté ou solution maison

Je dois dire que ce remède est utilisé régulièrement dans notre famille, car notre fils et notre fille ont des rhumes constants à l'automne..

Je suis d'accord, ce sera certainement moins cher, mais est-ce plus pratique?

Et elle est allée à la laine Internet. Et elle a également consulté un immunologiste. Il s'est avéré que le rinçage du nez, ou la douche nasale, est toute une science.

Cependant, la solution saline maison a également de nombreux partisans. A en juger par le nombre de conseils sur Internet, les informations
sur cette méthode de lutte contre les virus et le rhume est très demandé.

Quelle est l'utilisation du rinçage salin

Le but principal de la procédure est d'éliminer le mucus de la cavité nasale et d'hydrater la membrane muqueuse. Une simple aspersion de solution saline dans le nez gardera le nasopharynx humide. Rinçage - hydrate et nettoie.

Vous pouvez utiliser du sel comestible ordinaire ou iodé pour préparer une solution, mais le sel de mer a plus d'avantages: il contient de nombreux minéraux utiles. Le rinçage aide à éliminer les virus, les bactéries, les particules de poussière et autres irritants de la muqueuse nasale qui peuvent provoquer une rhinite allergique. Et aussi une douche nasale efface le nez du mucus accumulé et élimine la microflore pathogène, aide à renforcer les parois des petits capillaires de la membrane muqueuse, ce qui conduit à une augmentation de l'immunité locale.

L'air sec dans l'appartement peut également provoquer un écoulement nasal ou une gêne au nez. Lorsque la saison de chauffage commence, l'humidité de nos maisons diminue fortement et la membrane muqueuse du nez et du nasopharynx s'assèche. Par conséquent, il est très important d'humidifier la pièce. Mais il est encore plus important d'hydrater la muqueuse nasale. Si vous faites cela tous les jours, vous n'êtes pas obligé de prendre de pilules: votre nez fera face seul aux virus..

Si le nez qui coule a déjà commencé

Ensuite, rincer le nez est un must. Il peut être utilisé pour soigner la rhinite de toute étiologie. Un nez qui coule est un symptôme désagréable des ARVI, mais c'est un mécanisme de protection du corps humain. Les glandes muqueuses du nez sécrètent un secret. Il enveloppe les particules de poussière, divers allergènes, constitue une barrière pour les virus et les microbes, empêchant leur pénétration dans les parties inférieures du système respiratoire. Mais lorsque ce mucus devient trop important, les défenses cessent de fonctionner correctement et l'inflammation commence, ce qui rend la respiration difficile..

En rinçant avec une solution saline, l'inflammation et le gonflement de la membrane muqueuse sont réduits et, par conséquent, la respiration par le nez est normalisée. Pour le rinçage avec un rhume, vous pouvez également utiliser des solutions de médicaments contenant des composants antibactériens (furaciline, miramistine, solution saline, chlorhexidine), ce qui renforcera l'effet thérapeutique.

Quand pouvez-vous vous rincer le nez

Le rinçage du nez avec une solution saline est recommandé à la fois pour la prophylaxie pendant les périodes de croissance saisonnière des infections virales respiratoires aiguës et dans le traitement complexe de la grippe et des infections virales respiratoires aiguës, avec sinusite, sinusite, avec rhinite allergique ou vasomotrice. En outre, l'utilisation de sel de mer pour le lavage peut être indiquée par une courbure de la cloison nasale. Cette procédure aidera à se préparer à la chirurgie. Ne pas faire sans se laver et après une opération transféré dans la cavité nasale ou les sinus paranasaux.

Contre-indications

Vous ne pouvez pas rincer le nez lors d'une otite moyenne aiguë, en présence de néoplasmes dans la cavité nasale, en cas d'intolérance individuelle à cette solution, en cas de saignements de nez fréquents. Il est également déconseillé de se laver avec une congestion nasale sévère et avant de sortir. Une contre-indication peut remonter à 2 ans..

Recette saline

Aujourd'hui, les pharmacies proposent une large gamme de solutions de rinçage nasal. Mais ce sont toujours des médicaments assez chers, car ils sont vendus dans des systèmes jetables conçus pour une procédure confortable..

Mais la solution peut être préparée à la maison. Pour la prophylaxie, une solution saline isotonique (ou physiologique) est utilisée: pour 1 litre d'eau bouillie - 2 cuillères à café de sel de table ou de mer ordinaire. Pour les enfants, il vaut mieux baisser la concentration: un quart de cuillère à café de sel par verre d'eau.

Il est important de ne pas en faire trop, car avec une concentration accrue de sel, même une brûlure muqueuse est possible.

Comment bien se rincer le nez

Les rinçages salins sont effectués au-dessus d'un évier ou d'un autre récipient pratique. Avant de commencer, vous devez vous moucher soigneusement, les nourrissons sont sucés avec un appareil spécial ou une seringue. La solution est aspirée dans une seringue (sans aiguille), une seringue, un flacon spécial pour rincer le nez ou un flacon sous gouttes. L'enfant doit prendre de l'air avec sa bouche, la fermer et ne pas respirer.

Il existe une méthode lorsque le nez est lavé avec un fort jet, tandis que la solution doit s'écouler de l'autre narine. Mais les enfants peuvent simplement irriguer abondamment la membrane muqueuse lorsque la tête est inclinée vers l'avant. L'excès de solution s'écoulera du nez par lui-même. Il n'est pas recommandé de sortir immédiatement après le rinçage. Un résultat positif ne sera obtenu que si la procédure est effectuée correctement. Par conséquent, il est préférable de consulter au préalable un médecin ORL..

Rincer le nez: avantages et inconvénients

Très souvent, pour les rhumes et la rhinite allergique, les médecins recommandent de se rincer le nez. L'idée principale est d'hydrater et de nettoyer sa cavité. Si vous regardez la muqueuse nasale au microscope, vous pouvez voir le travail coordonné de millions de cils, qui retiennent les particules entrées par inhalation et les conduisent vers le nasopharynx, où elles sont avalées et neutralisées sous l'action de l'acide chlorhydrique de l'estomac. Pour que la membrane muqueuse remplisse pleinement ses fonctions, elle doit être humide. Si la membrane muqueuse est trop sèche, il est plus facile pour les virus et les bactéries de pénétrer dans l'organisme. C'est pourquoi, en cas d'ARVI, il est recommandé de boire beaucoup d'eau pour l'enfant (surtout lorsque la température corporelle augmente), d'allumer un humidificateur dans sa chambre et - de rincer la cavité nasale.

De plus, le lavage aide à dégager la membrane muqueuse. Le fait est que la pénétration de virus entraîne une augmentation de la production de mucus et l'attraction des cellules immunitaires vers la scène. C'est ainsi que se développe l'inflammation - une réaction de défense importante du corps. Extérieurement, il se manifeste par les symptômes familiers des ARVI: œdème (congestion nasale) et écoulement abondant (morveux). Le rinçage efface la membrane muqueuse des micro-organismes piégés et réduit la concentration de substances qui favorisent l'inflammation. D'ailleurs, c'est précisément grâce à la capacité d'éliminer les allergènes qui se sont répandus dans le nez (pollen, poussière et particules de laine) que le rinçage du nez est efficace dans la rhinite allergique..

Quoi laver?

La meilleure façon de faire face à cela est une solution physiologique ordinaire (saline), qui, dans sa composition chimique, est proche du contenu naturel de la cavité nasale. D'autres substances (par exemple, les décoctions à base de plantes) dessèchent ou irritent la membrane muqueuse, et les substances astringentes et les onguents «collent» les cils, les empêchant de fonctionner correctement - c'est pourquoi ils sont inefficaces pour prévenir les infections, malgré la croyance largement répandue au contraire. Il n'est pas souhaitable d'utiliser des huiles essentielles et d'autres produits aromatiques (surtout si vous le faites pour la première fois) - en raison du risque de développer une réaction allergique aiguë et un gonflement des voies respiratoires.

Les pharmacies proposent une large gamme de solutions salines: des sachets de poudre à dissoudre à l'eau de mer prête à l'emploi en bidons. Une solution saline normale peut être une alternative peu coûteuse à l'eau de mer industrielle. Vous pouvez créer votre propre solution de rinçage, mais il n'y a pas de recette universelle. Habituellement, du sel non iodé est ajouté à de l'eau bouillie, et parfois de la soude, dans certaines proportions - jusqu'à ce qu'une solution isotonique (0,9% NaCl) ou hypertonique (environ 3% NaCl) soit obtenue, et avant utilisation, amenez-la à une température confortable.

Comment rincer?

Vous pouvez instiller une solution saline avec une pipette ou irriguer la muqueuse nasale à partir de canettes avec une buse spéciale - chez les jeunes enfants, des méthodes aussi délicates sont utilisées, puis le contenu est retiré à l'aide d'un aspirateur si l'enfant ne sait pas comment se souffler. Pour les enfants plus âgés, vous pouvez utiliser un spray. Il existe une méthode de rinçage du nez sous pression, lorsque, à l'aide de dispositifs spéciaux, une solution saline est pompée dans une narine, lave la membrane muqueuse du nez et des sinus et s'écoule de l'autre côté. Cette procédure n'est pas toujours agréable, et même avec un respect scrupuleux de la technique, elle provoque souvent une gêne. Bien qu'il n'y ait aucune preuve fiable que le rinçage à pression augmente le risque d'otite moyenne ou d'autres événements indésirables, de nombreux médecins ne recommandent pas d'utiliser cette méthode chez les enfants..

Ce qu'il ne faut pas faire?

Au premier signe d'un rhume, il n'est pas nécessaire d'inhaler une solution saline à travers un nébuliseur. Cet appareil crée une suspension de particules ultrafines qui peuvent pénétrer dans les parties inférieures des poumons afin que les molécules de médicament puissent agir là où elles sont vraiment nécessaires (par exemple, en obstruant les petites voies respiratoires). Pour une hydratation normale des muqueuses, il suffit d'allumer un humidificateur à la maison et de suivre le régime de consommation. L'inhalation de vapeur avec de l'air chaud (par exemple sur des pommes de terre) est interdite chez les enfants en raison du risque élevé de brûlures des voies respiratoires.

Alors, rincez-vous le nez ou pas?

Le rinçage du nez avec ARVI hydrate et nettoie la membrane muqueuse, l'aidant à combattre les virus. Mais malgré les avantages évidents, vous ne devriez pas torturer un enfant si cette procédure ne lui convient pas du tout. Boire beaucoup de liquides, des conditions confortables et les défenses naturelles du corps aideront l'enfant à faire face seul à un rhume.

Est-ce dangereux de se rincer le nez

Il y a des contre-indications.
Il y a des moments où le lavage est au moins inutile, au plus nocif.

Le rinçage du nez est contre-indiqué lorsque:

- il y a une congestion nasale aiguë, de sorte qu'une personne ne peut pas du tout la respirer. Après avoir essayé de "briser" la congestion avec un jet d'eau à haute pression, vous pouvez, avec le liquide, amener l'agent causal de la maladie dans l'oreille moyenne
- il y a une courbure du septum, dans ce cas, la solution de rinçage peut s'attarder dans les voies nasales et devenir un terrain fertile pour les bactéries
- il y a des polypes dans la cavité nasale - des formations bénignes sur la muqueuse nasale
- saignements de nez fréquents
- avez une otite moyenne ou une prédisposition à l'otite moyenne

De plus, vous ne devez pas vous rincer le nez immédiatement avant de sortir à l'air froid..

La procédure de lavage du nez est effectuée même pour les nourrissons dès le premier jour de la vie. Il est important de choisir la bonne méthode de lavage. Des actions inappropriées peuvent provoquer une otite moyenne et blesser la muqueuse nasale.

Il existe différentes méthodes de rinçage du nez. La méthode d'irrigation est le plus souvent utilisée - un ballon est amené à la narine, à partir duquel la substance active est uniformément pulvérisée (généralement du chlorure de sodium ou des sprays pharmaceutiques prêts à l'emploi - "Aqualor", "Rinolife" et autres). Aspiration - une méthode utilisée pour les bébés qui ne peuvent pas se moucher. Une préparation médicinale est versée dans le nez de l'enfant avec un spray ou une seringue, le mucus est aspiré avec une poire ou un appareil spécial - un aspirateur. Douche nasale - à la maison, elle est effectuée à l'aide d'une tasse ou d'une poire spéciale, et dans les établissements médicaux à l'aide d'un olivier, qui est installé dans le vestibule du nez, du tuyau et du récipient avec une solution Le mouvement intranasal le long de Proetz, chez les gens ordinaires appelés "coucou", n'est effectué que sur des indications et des spécialistes spécialement formés.

Si le lavage est nécessaire à des fins thérapeutiques, il n'est utilisé que sur prescription d'un médecin, et le médecin détermine également la méthode de lavage pour chaque patient spécifique individuellement..

Par conséquent, il vaut la peine de lire les inscriptions sur l'emballage des produits de rinçage nasal et, avant utilisation, d'étudier attentivement les instructions, et il est préférable d'utiliser les solutions recommandées par le médecin..

Oui. Mais vous devez le faire correctement. Par conséquent, même si votre bébé de quatre à cinq ans sait se moucher lui-même, il est préférable que les parents contrôlent ce processus et répètent les règles pour se moucher à chaque fois. Il est inutile que les enfants de moins de trois ans en parlent, par conséquent, avant cet âge, les bébés au nez qui coule sont simplement lavés avec les voies nasales..

Moucher votre nez:

- Se moucher se fait tour à tour sur chaque narine. Si nécessaire, avant de vous moucher, vous pouvez rincer les voies nasales avec des solutions salines spéciales de pharmacie ou une solution saline..
- Il est préférable de se moucher dans des mouchoirs et jetables (les lingettes humides sont la meilleure option).
- Il n'est pas recommandé de se moucher immédiatement après le réveil. Il vaut la peine d'attendre au moins 10 minutes pour que les accumulations de mucus se déplacent dans la cavité nasale par gravité après avoir pris une position verticale. Cela permettra avec le moindre effort d'éliminer le maximum de sécrétions qui se sont accumulées pendant la nuit..
- Vous ne pouvez pas vous moucher fort! Cela peut pousser le mucus dans les sinus paranasaux et provoquer une sinusite. En cas de mouche intense du nez, des ruptures et des lésions locales des vaisseaux de la muqueuse nasale peuvent se former, ce qui peut être accompagné de saignements de nez.

Rincer le nez: comment bien faire les choses, précautions

Le rinçage du nez était pratiqué avant même le début de notre ère. Il a été décrit pour la première fois par des yogis indiens dans l'Ayurveda. La technique est également une composante du complexe de purification vaudou (Islam), et les musulmans l'utilisent depuis le 7ème siècle. Une personne moderne a-t-elle besoin d'une telle procédure, comment la réaliser correctement, y a-t-il des contre-indications? L'expert médicale Anna Tikhomirova, qui rédige des articles pour le portail NUR.KZ, répondra à ces questions et à d'autres questions fréquemment posées sur le sujet..

Anna, qu'est-ce que le lavage du nez et pourquoi est-il nécessaire?

- La procédure est un processus de nettoyage du nez avec des solutions salines spéciales, qui comprennent de l'eau de mer ou de l'eau salée. Il est utilisé dans la thérapie complexe des maladies du nez, telles que l'écoulement nasal, la sinusite. Aussi, le lavage est pratiqué par des personnes en bonne santé pour nettoyer la cavité nasale de toutes sortes d'impuretés et assurer une respiration libre..

Le rinçage du nez aide à drainer les sinus, ce qui supprime la congestion du mucus dans la cavité nasale et empêche son apparition ultérieure. La procédure aide également à nettoyer l'entrée des trompes d'Eustache, situées dans les cavités nasopharyngées. Chez les personnes en bonne santé, la pratique régulière du rinçage du nez contribue au bon fonctionnement des mécanismes de drainage et à la répartition de la zone oreille-gorge-nez. Cette procédure permet d'augmenter la résistance du corps au rhume, à la rhinite allergique, à l'amygdalite, au catarrhe, à la toux et à un certain nombre d'autres maladies..

Pourquoi un simple rinçage est-il si efficace et à quelle fréquence vous devez effectuer la procédure?

- Les petits poils qui se trouvent à l'entrée du nez sont appelés "cils". Ils filtrent les grosses impuretés qu'une personne inhale avec l'air. Le mucus qui est produit par la membrane muqueuse et couvre toute la cavité nasale filtre les petites particules externes et les bactéries. La meilleure filtration se produit dans les sinus. En cas de pénétration d'agents pathogènes, du mucus liquide y est produit pour les expulser de la cavité nasale, ce qui conduit à une sinusite.

Le plus souvent, la cavité nasale se dégage d'elle-même en respirant normalement et en se mouchant. Mais en raison de la forte pollution de l'air, la saleté s'accumule sur les "cils", qu'ils ne peuvent pas nettoyer seuls. Dans ce cas, la fonction protectrice du corps est perturbée..

Avec un rinçage régulier du nez, la cavité reste propre. Et lorsque tous les mécanismes de protection de la cavité nasale fonctionnent normalement, le risque d'infection est considérablement réduit..

Pour les personnes en bonne santé, le lavage se fait quotidiennement matin et soir. Taux de fréquence de la procédure pour les patients présentant un nez qui coule - 3-4 fois par jour.

Tout le monde peut se laver le nez, ou il y a des contre-indications?

- En effet, il existe des contre-indications au traitement par irrigation. Le rinçage du nez ne peut pas être fait dans de tels cas:

  • courbure de la cloison nasale;
  • obstruction des voies nasales pour une raison quelconque;
  • otite moyenne et autres inflammations aiguës dans la région des oreilles-nez-gorge;
  • saignements de nez fréquents;
  • néoplasmes sur la muqueuse nasale (polypes).

Rincez-vous le nez dans un état détendu et calme. Si une personne est tendue, effrayée, la procédure ne peut pas être effectuée correctement, ce qui peut entraîner le développement d'un certain nombre de maladies. (Note de l'éditeur: dans le travail "Approche différenciée de l'utilisation de la thérapie par irrigation-élimination", les scientifiques de la liste des contre-indications indiquent également l'attitude négative d'une personne à l'égard de la procédure à venir. Cela est particulièrement vrai pour les enfants).

Si le nez est bouché avec une sinusite et qu'il est nécessaire d'effectuer la procédure, vous devez d'abord verser un médicament vasoconstricteur et attendre que la ventilation de l'air dans le nez soit rétablie.

Aussi, n'effectuez pas d'irrigation nasale avant de sortir. En été, vous devriez attendre une demi-heure, en hiver - au moins deux heures.

À quel âge peut-on rincer les enfants avec le nez??

- Un lavage adéquat ne constitue pas une menace pour les enfants de tout âge. Mais si vous ne savez pas comment bien rincer le nez, en particulier chez les nourrissons, il existe un grand risque d'inondation et de liquide pénétrant dans l'oreille moyenne, la cavité du tube auditif. (Note de l'éditeur: les scientifiques médicaux pensent qu'une mauvaise mise en œuvre des techniques développées lors de l'exécution de la procédure à domicile peut provoquer des phénomènes négatifs tels que le laryngospasme, l'otite moyenne. Par conséquent, il est conseillé aux jeunes enfants d'utiliser des solutions salines sous forme de gouttes nasales).

Comment se rincer le nez?

- Les solutions salines, la solution saline normale, l'eau de mer ou d'océan spécialement préparée sont idéales pour qu'une personne en bonne santé se rince le nez. En cas de maladies, des décoctions d'herbes médicinales anti-inflammatoires sont également utilisées et, si nécessaire, le médecin prescrit des liquides spéciaux bactéricides ou antimicrobiens. Par exemple, en cas de rhinite fréquente, de sinusite, d'infection streptococcique, la furaciline est prescrite, dont une solution a des propriétés bactéricides.

Est-il possible de préparer une solution à la maison?

- Les fluides de rinçage salins et furaciliniques peuvent être préparés indépendamment. Pour préparer une solution saline, prenez 1 c. pour 0,5 litre d'eau. Après dissolution des cristaux, une solution isotonique à 0,9% doit être obtenue. C'est la salinité du sang humain. Il est conseillé de ne pas utiliser de sel comestible, car il contient des additifs tiers qui empêchent le sel de coller ensemble et le rendent friable. L'option idéale est le sel de mer non iodé, sans aucun additif.

Assurez-vous que tous les cristaux de sel sont complètement dissous avant utilisation..

Pour préparer une solution de furaciline, un comprimé de la substance est utilisé pour 100 ml d'eau tiède, qu'il est conseillé d'écraser avant la préparation.

Pourquoi utiliser une solution saline et non de l'eau ordinaire?

- La solution saline permet d'atteindre l'égalité entre les fluides corporels physiologiques et la pression osmotique de l'eau, ce qui minimise l'irritation de la muqueuse nasale et de ses vaisseaux sanguins. L'eau salée est excellente pour nettoyer le nez, mais elle n'est pas absorbée par la muqueuse nasale. Il est à noter que le corps de chaque personne est unique et possède une sensibilité individuelle. Par conséquent, si une forte sensation de brûlure est ressentie lors de l'utilisation d'une solution saline maison, la concentration doit être réduite ou, au contraire, plus.

Dois-je faire bouillir de l'eau avant de préparer la solution?

- Pour le moment, les scientifiques ne sont pas parvenus à un consensus. Mais tout le monde convient que l'eau doit être correctement traitée et exempte d'agents pathogènes. Si vous n'êtes pas sûr de sa pureté, il est plus sûr d'utiliser de l'eau plate bouillie réfrigérée ou en bouteille..

Comment se rincer correctement le nez?

- À domicile, l'intervention peut être réalisée à l'aide d'un appareil disponible gratuitement dans la pharmacie. De plus, des seringues, des bouilloires neti et même des seringues ordinaires de 20 cc sans aiguille sont utilisées pour rincer le nez. La théière neti peut être remplacée par une théière conventionnelle avec un bec fin..

Pour bien rincer votre nez, suivez ces recommandations:

  • chauffer la solution pour que sa température soit d'environ 36‒37 ° С;
  • versez-le dans une rondelle nasale, une seringue, une bouilloire ou une seringue;
  • penchez-vous en avant et placez votre tête de sorte que son point inférieur soit le bout du nez;
  • tournez légèrement la tête vers la droite pour que la narine gauche devienne le point le plus bas de la tête;
  • installez l'embout du récipient contenant la solution dans la narine droite de manière à ce qu'il en bloque l'entrée (si nécessaire, coupez l'excédent de pointe de la seringue ou de la seringue);
  • respirer calmement par la bouche, ne pas rire, ne pas éternuer, ne pas parler ni avaler;
  • lorsque le liquide commence à s'écouler librement de la narine gauche, rincer le nez pendant environ 30 secondes, relâcher le nez du récipient pour le rinçage;
  • redressez-vous, expirez doucement l'air avec les deux narines, en soufflant l'eau restante, le mucus;
  • répétez toutes les étapes avec l'autre narine;
  • sèche ton nez.

Si vous sentez que votre nez ne s'est pas complètement dégagé, répétez la procédure. Si vous utilisez une seringue ou une seringue, injectez lentement de l'eau de manière à ce que le débit entre les narines corresponde au débit d'administration du liquide.

Qu'est-ce qu'un nez sec et comment le faire?

Le séchage du nez est une partie importante de la procédure et permet à la solution restante de s'écouler hors de la cavité nasale. Pour vous sécher le nez, suivez ces instructions:

  • pliez le bas du dos au sol;
  • levez la tête jusqu'à ce que les narines pointent vers le bas;
  • laissez le reste de la solution s'écouler du nez, inspirez doucement par la bouche et expirez par le nez;
  • redressez-vous et effectuez 10 respirations rapides par le nez, inspirez plus doucement et expirez avec emphase;
  • fermez l'une des narines avec votre doigt et effectuez 10 des mêmes respirations, puis répétez avec la deuxième narine;
  • libérez vos narines et prenez 10 respirations profondes et calmes avec les deux narines.

La déshumidification est effectuée pour éviter la contamination si des résidus de liquide sale restent dans la cavité nasale ou dans la trompe d'Eustache. Lorsqu'il ne vidange pas le nez, le liquide restant dans la cavité nasale peut provoquer un écoulement nasal qui dure plusieurs heures.

Quels problèmes peuvent survenir lors du rinçage du nez et pourquoi?

- Avec la procédure correcte, aucune complication ne survient. Au cours de la procédure, de telles difficultés peuvent survenir:

Cela se produit lorsque l'angle d'inclinaison de la bouilloire ou de la tête n'est pas correct. En outre, la solution pénètre dans la gorge si vous inspirez par le nez au moment de la procédure ou si l'une des narines est bouchée.

  • La solution ne coule pas librement dans l'autre narine.

Cela se produit si la personne est tendue ou si le bec du flacon de rinçage est bloqué à l'intérieur du nez. En outre, la cause peut être une importante accumulation de sécrétions muqueuses ou lorsque la température de l'eau est trop basse. Si le nez ne s'ouvre toujours pas après avoir corrigé des erreurs, une consultation médicale est requise.

  • Après le lavage, des saignements de nez apparaissent.

Cela se produit chez les personnes dont la muqueuse nasale est trop sensible, ainsi que lorsque la pression artérielle augmente. En cas de saignement, la procédure doit être arrêtée immédiatement et un médecin doit être consulté. (NDLR: D.P. Polyakov dans l'article scientifique "On traite un rhume sans délire" explique en détail pourquoi une otite moyenne peut survenir lors du rinçage et réfute l'affirmation selon laquelle le rinçage du nez nuit au corps).

Anna, merci pour la conversation. Que dites-vous en conclusion?

- Le rinçage du nez est une procédure utile et efficace qui a un effet bénéfique sur le corps humain sain et malade. Suivez les règles pour exécuter la technique et votre respiration sera légère et libre..

L'article est à titre informatif uniquement. Ne vous soignez pas. Cela peut nuire à votre santé. Consultez votre médecin pour obtenir de l'aide professionnelle.

Rincer le nez: avantages et inconvénients. Comment bien se rincer le nez

Le rinçage du nez avec une solution saline ou, comme le disent les médecins, la thérapie d'irrigation et d'élimination des méthodes traditionnelles a longtemps migré vers la médecine officielle. La méthode a même été incluse dans les recommandations internationales pour le traitement de la rhinosinusite à partir de 2012 [1]. En effet, rincer le nez avec du sel:

  • élimine les agents infectieux du nasopharynx: virus, champignons, bactéries;
  • efface la membrane muqueuse des allergènes possibles: poussière, pollen, moisissure;
  • réduit la concentration de substances biologiquement actives qui stimulent l'inflammation: histamine, leucotriènes et autres;
  • stimule la circulation sanguine dans la membrane muqueuse;
  • liquéfie la sécrétion sécrétée lors de l'inflammation;
  • restaure le transport mucociliaire: le mouvement du mucus, nettoyant mécaniquement les voies respiratoires des agents étrangers;
  • élimine mécaniquement les biofilms - des structures formées par des bactéries qui leur permettent de se protéger contre la thérapie antibactérienne;
  • réduit le besoin de médicaments et la durée de leur utilisation.

Il semblerait - un avantage continu. D'un autre côté, en lisant des critiques sur la procédure, vous pouvez rencontrer des personnes qui, après cela, n'ont fait qu'empirer, au point que leurs oreilles leur font mal. En effet, il n'est pas difficile de «laver» les otites moyennes, surtout chez les enfants, avec leur tube auditif court et large. Alors quel est le problème?

Et le fait est que le rinçage du nez, même à domicile, est une procédure médicale, et comme toute procédure médicale, il nécessite une exécution correcte à toutes les étapes, à partir de la préparation d'une solution.

Préparer la solution

Bien sûr, vous pouvez en acheter un prêt à l'emploi - heureusement, il existe de nombreux moyens pour se rincer le nez en pharmacie: Dolphin, Aqualor, AquaMaris, Salin, Marimer... vous ne pouvez pas tous les compter. Mais est-il utile de donner plus de 200 roubles pour un demi-verre de solution saline ou même de l'eau de mer?

Alors, la recette du rinçage nasal salin à la maison:

  • 10 grammes ou 1 cuillère à café de sel (vous pouvez utiliser du sel de mer);
  • 1 litre d'eau bouillie.

La salinité d'une telle solution correspond exactement à la salinité du plasma sanguin, elle est donc appelée isotonique ou physiologique.

N'oubliez pas cette proportion: une cuillère à café par litre! Les recettes salines déambulent de site en site, dans lesquelles il est proposé de prendre une cuillère à café de sel dans un verre. Une concentration aussi élevée n'est autorisée que dans les processus purulents et uniquement chez les adultes, en cours de courte durée. Et même dans ce cas, il est préférable de prendre une solution hypertonique de concentration de 2 à 3%, soit 20 à 30 g par litre.

Il est inacceptable de rincer le nez pour les enfants, et encore plus pour les nourrissons, avec une telle solution - cela irrite la membrane muqueuse déjà enflammée, ne faisant qu'aggraver la condition. Sans parler du fait qu'une solution aussi forte est pincée, que l'enfant se détache et crie - et ce n'est pas seulement un stress pour le bébé et la mère, mais aussi la probabilité que la solution saline pénètre dans la cavité de l'oreille moyenne, provoquant une otite moyenne, voire dans les poumons - et c'est bien s'il se débrouille avec une quinte de toux.

La température de la solution de sel de rinçage nasal préparée doit être approximativement égale à la température corporelle. Autrement dit, si vous le déposez sur votre poignet, il doit être agréablement chaud - pas chaud ou froid..

La solution finie peut être conservée au réfrigérateur pendant 2-3 jours, en chauffant la quantité requise si nécessaire.

Instructions

Se laver le nez pour un bébé

Vous aurez besoin d'une pipette et d'un aspirateur - "poire" pour éliminer le mucus du nez avec une pointe souple.

  • prendre 2 à 3 gouttes de solution chaude dans une pipette;
  • goutte à goutte dans 1 passage nasal;
  • retirer immédiatement avec un aspirateur;
  • la même chose avec l'autre narine;
  • répéter 2-3 fois.

La procédure peut être effectuée à la fois de manière prophylactique (par exemple, après un voyage en transport ou en visite dans une clinique) et pour le traitement d'un rhume - elle doit ensuite être répétée 2 à 3 fois par jour jusqu'à ce que la respiration nasale soit rétablie.

Malgré le fait que les instructions pour certains sprays indiquent qu'ils peuvent être utilisés dès la naissance, il vaut mieux ne pas le faire: l'aspiration (inhalation) du spray par un bébé peut provoquer un laryngospasme, c'est pourquoi tous les sprays pour la gorge sont interdits d'utilisation pour les enfants de moins de 3 ans.

Laver le nez du bébé

Si l'enfant hurle et se débat, vous devrez rechercher d'autres traitements. Pourquoi laver par la force peut être dangereux, nous en avons parlé un peu plus tôt..

Vous aurez besoin d'une seringue, "poire", de préférence avec une pointe souple.

Si un nez qui coule est causé par un rhume, dans les 2 à 3 premiers jours, 3 à 5 minutes avant la procédure, utilisez des gouttes vasoconstricteurs ou un spray.

  • verser une solution tiède dans la poire;
  • inclinez la tête de l'enfant au-dessus d'un bassin, d'une baignoire, d'un évier (selon la hauteur);
  • pressez la poire en libérant de l'air jusqu'à ce qu'une goutte d'eau apparaisse;
  • insérer dans la narine de l'enfant, il est souhaitable que la pointe «regarde» le coin interne de l'œil du même côté;
  • libérer de l'eau avec un jet doux, sans essayer de «percer»;
  • la même chose de l'autre côté;
  • rincez chaque narine 2-3 fois;
  • demandez à l'enfant de se moucher (assurez-vous de lui apprendre à se moucher - en pinçant le premier, puis la deuxième narine).

En aucun cas, vous ne devez incliner la tête d'un côté, comme sur les photos de yogis se lavant le nez avec une bouilloire. De cette façon, vous pouvez facilement amener l'infection dans le tube auditif, d'où elle ira dans l'oreille interne..

Le rinçage du nez pour un adulte n'est fondamentalement pas différent d'une procédure similaire pour un enfant, seul un peu plus de solution est nécessaire: 300 - 400 ml.

Résumer

Le rinçage du nez est utile à la fois pour la prévention des ARVI et pour le traitement d'un rhume de toute nature, mais il doit être fait correctement:

  • la solution saline correspond à 10 g de sel pour 1 litre d'eau;
  • rincer le nez pour les enfants uniquement avec une solution saline;
  • pour les adultes, il est possible de se rincer le nez avec une solution hypertonique: 20-30 g par litre, mais uniquement avec écoulement purulent en cure courte (jusqu'à 5 jours).
  • si la rhinite est causée par les ARVI, dans les 2 à 3 premiers jours, 3 à 5 avant le lavage, utilisez des gouttes ou des sprays vasoconstricteurs;
  • la température de la solution de rinçage du nez est égale à la température corporelle;
  • si l'enfant résiste activement et crie, il est impossible de se rincer le nez - vous pouvez provoquer une otite moyenne ou la propagation d'une infection dans la trachée et les bronches;
  • la tête doit être inclinée sur la baignoire ou le lavabo, en aucun cas elle ne doit être tournée d'un côté;
  • la pointe de la seringue de lavage du nez doit être dirigée vers le coin interne de l'œil;
  • le jet doit être "doux",
  • 1 procédure prend 100 à 300 ml de solution en fonction de l'âge de l'enfant, pour un adulte 300 à 400 ml,
  • après le rinçage du nez, vous devez vous moucher doucement en fermant à tour de rôle le premier, puis l'autre narine.

C'est un traitement adjuvant efficace pour les maladies du nasopharynx, aidant à réduire le temps de la maladie et la quantité de médicament.

Le médecin a mis en garde contre le traitement du rhume avec du savon

Le traitement du rhume avec du savon à lessive entraîne une inflammation, allant de la rhinite aiguë à la sinusite. Vladimir Zaitsev, candidat aux sciences médicales, oto-rhino-laryngologiste, en a parlé dans un entretien avec le site aif.ru mercredi 4 mars..

L'utilisation de savon à lessive pour traiter un rhume est l'une des options les plus populaires. En particulier, beaucoup suggèrent d'insérer un morceau de savon à lessive dans la narine, affirmant que ce produit est sans danger, car il est aussi naturel que possible, car il contient de l'argile blanche, des graisses animales, du sel de sodium, de l'eau, de la colophane..

Selon le spécialiste, en effet, le savon à lessive dans le nez crée un environnement agressif et hautement alcalin et la membrane muqueuse n'est pas prête pour un tel effet..

«Il ne nous vient jamais à l'esprit d'utiliser du savon à lessive pour le traitement des yeux! Après tout, près de la membrane muqueuse de la conjonctive, il y a des terminaisons nerveuses qui sont facilement irritées par une exposition savonneuse. En conséquence, une personne ressent une douleur vive et une sensation de brûlure dans les yeux. La muqueuse nasale n'a pas de telles terminaisons, elle ne peut donc pas signaler des sensations douloureuses », a déclaré Zaitsev..

Le médecin a souligné que lorsqu'un morceau de savon est poussé dans le nez, il y a un séchage excessif de la membrane muqueuse, un collage de la couche villeuse de la muqueuse, responsable du fonctionnement normal du nez. Ceci, à son tour, conduit à une rhinite aiguë et, par conséquent, provoque une sinusite. Le spécialiste a souligné qu'un tel «traitement» peut être dangereux pour la santé, car le savon ne fait que provoquer encore plus d'inflammation..

En décembre 2019, la chef du service d'oto-rhino-laryngologie de l'hôpital Stupino du ministère de la Santé de la région de Moscou, Irina Lukina, a donné des conseils sur le traitement d'un rhume. Selon elle, tout d'abord, il est nécessaire de ventiler et d'humidifier souvent la pièce, et également d'éviter d'utiliser les transports en commun, où il est facile de s'infecter à nouveau. Il est nécessaire de rincer le nez avec des solutions salines - préparations pharmaceutiques prêtes à l'emploi avec du sel de mer et une solution saline. En outre, le médecin recommande de se moucher correctement - sans effort ni effort. Il est préférable d'utiliser du papier de soie jetable pour cela..

Rinçage à l'eau salée

Combien d'espoirs sont placés sur le plantain, et combien de déceptions il apporte en réalité. Les méthodes de grand-mère ne sont pas nécessairement aussi puissantes que le disent les légendes. Mais pas toujours et pas avec tout le monde. Nous suggérons de dissiper les mythes sur le rinçage du nez avec une solution saline. Est-il vrai que la méthode sauve, et comment ne pas nuire?

Y a-t-il un danger lors du rinçage du nez avec du sel?

Exister! Et c'est le principal inconvénient des méthodes folkloriques - il n'y a pas de recette claire. Quelqu'un met une cuillère à café sur 1 litre et quelqu'un met une table sur un verre.

Pourquoi le sel est-il dangereux? Brûler! La membrane muqueuse est très délicate et le sel est un élément chimique doté de certaines propriétés. Une forte concentration de sel dans l'eau brûlera, comme le napalm, non pas de la morve, mais des muqueuses. Pour un nez bouché, vous aurez des douleurs et un inconfort monstrueux dans le nez, et l'utilisation de gouttes deviendra un tourment infernal. Et si un adulte est capable de supporter, cela deviendra un cauchemar pour un enfant..

De plus, le rinçage du nez est dangereux si du liquide pénètre dans l'oreille. Et cela, à son tour, conduit à son inflammation, à une perte auditive, etc. Le cas est rare, mais tant qu'il y a des talents dans le monde qui peuvent se casser une jambe, juste debout sur une plate-forme plane, il ne faut pas l'oublier.

Pourquoi se rincer le nez et quelle est la consistance?

Le rinçage du nez avec une solution saline a plusieurs tâches:

  1. Destruction des bactéries. Oui, le sel a un désinfectant, mais faible, si vous avez déjà de la morve verte, il y a probablement déjà une complication d'un nez qui coule.
  2. Liquéfaction des masses. La morve est épaisse et très difficile à souffler. De plus, ils ne manquent pas le médicament.
  3. Nettoyer les endroits difficiles à atteindre. Avec un rinçage approprié, la solution saline s'écoule même dans les coins les plus éloignés de votre nez et évacue le mucus que vous ne pouvez pas vous moucher.

En résumé, nous concluons: le rinçage nettoie les fosses nasales, procède à une légère désinfection et facilite le soufflage. Les médicaments deviennent plus efficaces et l'effet de la naphtyzine est instantané. Un lavage régulier accélérera considérablement la récupération après un rhume.

La procédure n’est pas agréable, mais vous ne subirez pas non plus de tourment infernal (si vous n’utilisez pas la solution). La même sensation vous attend que dans l'enfance, lorsque lorsque vous vous baignez dans un étang, l'eau vous coule par le nez. Dégoûtant, mais tolérant.

Beaucoup ont peur du processus lui-même - "Et si je m'étouffe?" Soyez intelligent et respirez par la bouche. Le corps se réajustera et bloquera les passages d'air du nez. Ta vie est hors de danger.

Un enfant est une situation complètement différente. Dans un état de peur, il n'écoutera pas les instructions de ses parents, mais seulement des cris et des coups de pied déchirants. Dans de tels cas, réfléchissez à deux fois si cela en vaut la peine. Et, si c'est le cas, rincez doucement ou utilisez des technologies modernes (sprays spéciaux dans le nez).

Caractéristiques de la procédure

  1. Utilisez toujours de l'eau bouillie pour le lavage - vous n'avez pas besoin de bactéries supplémentaires d'origine inconnue sur la muqueuse enflammée.
  2. La température de l'eau doit être la même que celle de votre corps. Placez une goutte à l'intérieur de votre poignet. Froid - chaud, chaud - frais. Et ne mets pas tes doigts dans le verre!
  3. Mieux vaut utiliser du sel de mer plutôt que du sel de cuisine. C'est plus utile. Il peut ne pas se dissoudre complètement, il est donc recommandé de filtrer à travers une étamine.
  4. L'iode peut être utilisé - 1 goutte par verre d'eau.
  5. Il est préférable de verser la solution après utilisation et d'en préparer une nouvelle pour le prochain rinçage.
  6. Recette standard: 0,5 à 1 cuillerée de sel (sans lame) dans un verre d'eau. Pour les muqueuses sensibles - pas plus de 1/2 cuillère à café.

Comment se rincer le nez?

La méthode la plus douce et la plus inoffensive consiste à utiliser une pipette. Prenez une pipette, un verre de solution, prenez une pipette pleine de liquide, inclinez la tête et goutte à goutte. Après 30 secondes, vous pouvez vous moucher. La méthode ne permet pas de rincer tout le volume des cavités nasales, y compris les sinus maxillaires, mais parfois cela suffit.

De la théière. La solution est versée dans la théière, le nez est inséré dans la narine, la tête est inclinée et versée. Versez de sorte que le liquide s'écoule de la deuxième narine. Respire par la bouche grande ouverte.

Une autre méthode est l'injection. Ordinaire, la plus petite seringue, avec une pointe souple de la pharmacie. L'injection est comme un lavement de poire, mais au lieu d'un embout en plastique dur, un caoutchouc souple.

La technique est simple: prenez l'enfant, fixez-le dans une couverture comme une momie, placez une serviette devant lui comme un bavoir et un grand mouchoir, aspirez une solution dans la seringue, insérez-la dans le nez et versez.

Répétez la procédure en changeant les narines. L'effet est incroyable - le nez ne grogne pas, la naphtizine fonctionne, la «propreté» est maintenue pendant plusieurs heures, le nez qui coule passe 2 fois plus vite.

Mais toutes les mères ne sont pas capables de supporter les cris déchirants de son enfant au cours de cette exécution. De plus, vous devez faire attention à ne pas insérer la seringue trop profondément, ce qui peut blesser la membrane muqueuse et le nez lui-même. L'enfant se détache et a besoin de beaucoup de confiance en lui. La méthode est particulièrement bénéfique dans les cas où les enfants eux-mêmes ne peuvent pas bien se moucher. Il n'est pas recommandé d'utiliser plus de 2 fois par jour.

Comment bien se rincer le nez à la maison

Lifehacker a préparé les instructions les plus détaillées.

Pourquoi se rincer le nez

Les scientifiques ont effectué de nombreuses recherches sur l'irrigation nasale saline pour les affections respiratoires supérieures et ont découvert que la solution saline:

  • Hydrate la muqueuse nasale en l'empêchant de s'amincir sous l'influence d'un air trop sec.
  • Supprime le développement de l'inflammation.
  • Réduit les poches.
  • Facilite la respiration avec ARVI.
  • Réduit les symptômes de la rhinite allergique. Par exemple, avec une allergie saisonnière au pollen, car il chasse les particules d'allergène du nez.
  • Réduit le risque de maladies virales et bactériennes.

De plus, le rinçage maintient la santé des cils nasaux, les poils qui poussent dans les narines. Ces cheveux sont enveloppés de mucus et hydratent l'air, qui pénètre ensuite dans le nasopharynx et les poumons, emprisonne les bactéries pathogènes et aide l'odorat.

Les avantages du rinçage nasal sont si évidents que les médecins recommandent le soulagement naturel des allergies: les sprays nasaux salins pour tout le monde. Y compris quotidiennement. Par exemple, en hiver, lorsque l'air des locaux est trop sec par les appareils de chauffage.

Et si vous avez le rhume des foins ou ARVI avec morve, un rinçage est absolument nécessaire. Si, bien sûr, vous souhaitez récupérer rapidement.

Comment bien se rincer le nez

Le mécanisme est simple: vous versez une solution saline dans une narine et inclinez la tête pour que le liquide, passant à travers le nasopharynx, s'écoule par l'autre.

1. Choisissez l'outil

Pour le rinçage, vous avez besoin d'un récipient pour solution saline: une seringue, une seringue sans aiguille, un neti-pot (c'est le nom d'une théière spéciale pour cette procédure). Tout cela peut être acheté à la pharmacie.

Des sprays prêts à l'emploi avec des solutions salines y sont également vendus, vous pouvez les utiliser.

2. Préparez la solution saline

De telles solutions sont également appelées physiologiques ou isotoniques. Cela signifie qu'en plus de l'eau, ils contiennent exactement la même quantité de sels que les fluides corporels naturels. En outre, il existe des solutions hypertoniques - à haute teneur en sel. Les deux options conviennent au rinçage.

Voici la recette la plus populaire de solution saline maison. Vous aurez besoin d'un verre d'eau tiède (environ 36,6 ° C, concentrez-vous sur la température corporelle) - distillée ou bouillie pour prévenir l'infection.

Ajouter ¼ - ½ cuillère à café de sel non iodé et une pincée de bicarbonate de soude. Bien mélanger et verser dans le récipient préparé.

3. Mettez-vous dans la bonne posture

Penchez-vous au-dessus de l'évier à un angle d'environ 45 degrés. Les narines doivent pointer vers le bas. Maintenant, tournez légèrement la tête pour qu'une narine soit plus haute que l'autre..

4. Commencer le rinçage

Avant de commencer la procédure, n'oubliez pas d'ouvrir la bouche - vous devez respirer à travers. Placez l'embout d'une seringue, d'une seringue, d'un spray ou d'un pot neti dans la narine supérieure et injectez-y suffisamment de solution.

Comment cela est fait peut être vu dans la vidéo de la clinique Mayo..

Si vous ressentez une sensation de brûlure, arrêtez la procédure et préparez une solution différente - avec moins de sel..

Si vous faites tout correctement, du liquide commencera à s'écouler de la narine inférieure et éventuellement de la bouche. Vous n'avez pas besoin d'avaler la solution, il suffit de la recracher. Mais si quelque chose te passe dans la gorge, ça va.

5. Nettoyez le nez et répétez pour l'autre narine

Après avoir rincé une narine, mouchez-vous doucement. Essuyez votre nez avec un mouchoir et répétez la procédure (à partir du point 3) pour l'autre narine.

Quand tu ne peux pas te rincer le nez

Dans certains cas, le lavage est au moins inutile, tout au plus nocif. N'effectuez pas cette procédure si:

  • Le nez est tellement bouché que vous ne pouvez pas le respirer. En essayant de briser la congestion, vous courez le risque d'appliquer un jet d'eau à haute pression et, avec le liquide, d'amener l'agent causal de la maladie dans l'oreille moyenne.
  • Vous avez un septum nasal dévié. Dans ce cas, le liquide peut rester dans les voies nasales et devenir un terreau fertile pour la multiplication des bactéries..
  • Vous avez des polypes - des excroissances bénignes sur la muqueuse du nez.
  • Vous souffrez souvent de saignements de nez.
  • Vous avez une otite moyenne ou êtes conscient de votre prédisposition aux otites.

Si, avec tout cela, vous pensez qu'un rinçage du nez est nécessaire, demandez l'aide et les conseils d'un ORL.

Rincer le nez - la nécessité et les avantages de la procédure

commentaires alisa: 0

De nombreuses personnes s'inquiètent des dangers ou des avantages du rinçage du nez, ainsi que de l'efficacité de cette procédure. Ce sont des expériences tout à fait justifiées, car avec n'importe quelle thérapie, vous pouvez non seulement être guéri d'une maladie, mais aussi nuire.

L'opération de lavage du nez est un processus préventif et thérapeutique, qui est nécessairement prescrit pour les maladies des voies respiratoires supérieures. Tous ceux qui ont fait cela au moins une fois ne pouvaient manquer de noter les résultats positifs..

Les indications pour la nomination de cette procédure sont la rhinite, la sinusite, la sinusite et les réactions allergiques qui provoquent un écoulement nasal et une congestion nasale. Par conséquent, le rinçage du nez avec une solution saline peut améliorer considérablement le bien-être du patient..

Il convient de noter qu'une telle procédure doit être menée dans le strict respect des règles. Les connaissances et compétences de base vous aideront à obtenir d'excellents résultats.

Pourquoi se laver le nez?

Le mucus (secret) qui s'accumule dans les sinus est un mécanisme naturel qui remplit une fonction protectrice et sert en quelque sorte de barrière contre la pénétration de poussières et de microorganismes pathologiques. Grâce à la sécrétion, les particules étrangères ne peuvent pas pénétrer dans les voies respiratoires et ne polluent pas les poumons. Mais le corps humain ne fait parfois pas face à des phénomènes pathologiques sans assistance. Par conséquent, en cas de réactions allergiques ou de maladies ORL, une aide est nécessaire sous la forme d'un rinçage du nez..

Cette procédure aide à éliminer les particules de poussière de la membrane muqueuse, les sécrétions accumulées avec des bactéries pathogènes et des microparticules étrangères qui provoquent des allergies. Après une procédure correctement effectuée, le gonflement est sensiblement réduit et le travail du nez et de ses capillaires se normalise. Grâce à cette méthode, le mouvement du mucus dans les voies nasales augmente et le corps retrouve la capacité de lutter contre les infections. Cette méthode de traitement est plutôt conservatrice et les solutions auxiliaires renforcent son efficacité. De plus, le rinçage du nez à la maison et à l'hôpital empêche une solution chirurgicale au problème - une ponction.

Quand faut-il se rincer le nez?

Le lavage est effectué pour des maladies telles que:

  • sinusite;
  • ARVI;
  • grippe;
  • adénoïdite;
  • rhinite vasomotrice;
  • amygdalite;
  • frontal;
  • polypes, etc..

Ces procédures peuvent être effectuées non seulement en cas de maladie, mais également à des fins préventives. Les personnes qui aiment le yoga recommandent de se rincer le nez avec une solution saline pour les enfants et les adultes avec les diagnostics suivants:

  • maux de tête fréquents;
  • mauvaise vue;
  • fatigue accrue;
  • dépression;
  • pneumonie (pneumonie);
  • insomnie;
  • stress nerveux;
  • Bronchite chronique.

Ils sont convaincus que cette procédure aidera à résoudre tous les problèmes énumérés..

Comment et comment se rincer le nez: recommandations pour les débutants

Vous pouvez vous rincer le nez avec n'importe quelle solution que vous trouverez à la pharmacie. Vous pouvez également le préparer vous-même en utilisant des recettes maison:

  • solution avec du sel de mer. Vous devez prendre 1/3 c. sel et dissolvez-le dans un verre d'eau tiède. Vous pouvez acheter des produits prêts à l'emploi;
  • la solution est préparée à partir de sel de table de la même manière;
  • solutions pharmaceutiques prêtes à l'emploi - elles contiennent non seulement du sel, mais également diverses huiles essentielles de plantes médicinales. L'utilisation de telles solutions est aussi simple que celle d'une solution saline conventionnelle;
  • solutions à base de décoctions à base de plantes, pour la préparation desquelles ils utilisent de la camomille, de l'eucalyptus, de la ficelle, du millepertuis et du calendula. Avant de se rincer le nez avec des infusions aux herbes, il faut les filtrer. Il est préférable de consulter un médecin pour savoir quel bouillon vous convient;
  • solution de furaciline. Cet agent antimicrobien est très souvent utilisé pour se rincer le nez avec une sinusite. Il est prêt à l'emploi dans chaque pharmacie. Mais vous pouvez le faire vous-même en dissolvant la poudre d'un comprimé dans un verre d'eau chaude..

L'essentiel est de tout faire correctement pour éviter que l'infection ne pénètre dans les sinus, ce qui peut entraîner une sinusite..

Dans le cabinet de chaque médecin ORL, il y a toujours un appareil appelé "coucou". Son utilisation n'a pas de contre-indications. Mais il n'est pas recommandé aux tout-petits de se rincer le nez avec un «coucou». S'il n'est pas possible de consulter un médecin tous les jours, vous pouvez effectuer la procédure à la maison, d'autant plus que les enfants n'aiment pas du tout ces appareils..

Lorsque vous vous rincez le nez avec une sinusite à la maison, rappelez-vous les mesures de sécurité et les règles de la procédure, et n'oubliez pas de respecter toutes les proportions de la solution.

Si vous n'avez pas de bec de rinçage spécial, vous pouvez utiliser un arrosoir, une seringue ou un petit lavement. Il existe trois façons de nettoyer les voies nasales:

  • aspirer la solution de la paume vers le nez;
  • du sinus à la bouche;
  • coulant d'une narine à l'autre.

La première option est la plus simple, car lors du rinçage du nez avec une solution par aspiration, du liquide est craché par la bouche. Les enfants plus âgés et les adultes peuvent le faire. Pour les enfants d'âge préscolaire et les nourrissons, cette option est inacceptable. Pour les plus petits, le mucus est éliminé à l'aide d'un aspirateur ou d'une petite poire.

La troisième option peut ne pas fonctionner la première fois. Ici, vous devez vous adapter en tenant votre tête de manière à ce qu'une narine soit plus haute que l'autre. Et une solution est soigneusement versée dans le passage nasal supérieur, qui s'écoule par la narine inférieure. La procédure doit être répétée, en changeant de position et en inclinant la tête de l'autre côté. Ensuite, vous devez bien vous moucher, en éliminant tout le liquide résiduel.

Si vous avez un appareil spécial ou une petite bouilloire pour le lavage, il sera très pratique d'effectuer la procédure de la troisième manière. Mais il convient de rappeler qu'après de telles actions, vous ne devez pas sortir, car le liquide reste encore en petite quantité dans les sinus. Par conséquent, s'il fait froid dehors, vous devez vous abstenir de marcher..

Dans quels cas vous ne devez pas vous rincer le nez?

Tout le monde ne peut pas utiliser ces méthodes pour traiter un rhume. Il existe un certain nombre de contre-indications au lavage, notamment:

  • otite moyenne fréquente;
  • saignement;
  • obstruction des sinus;
  • intolérance individuelle aux composants;
  • néoplasmes dans le nez.

Si ces facteurs ne vous concernent pas, rincez-vous le nez dès les premiers signes de maladie et soyez toujours en bonne santé.!

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat