loader

Principal

Bronchite

L'huile d'olive dans le nez d'un enfant

I. PANOV: Et au travail? Une sorte de pommade. Oxolin.

V. ZAITSEV: L'Oxolin est une pommade antivirale, ce n'est pas mal. Il y a des gouttes huileuses que vous pouvez couler dans votre nez littéralement goutte à goutte, cela hydratera votre membrane muqueuse, la ramollira. Cela vous donnera un travail confortable tout au long de la journée..

I.P.: Avec le menthol, vous pouvez?

V.Z.: Le menthol sera ennuyeux.

M. BACHENINA: Y a-t-il beaucoup de ces gouttelettes? Ou ils sont quelqu'un, nous ne devrions pas les nommer, nous allons les annoncer.

V.Z.: Il y a des gouttes huileuses dans le nez. Il y a de l'huile ozonée. Ce serait vraiment bien aussi.

I.P.: Nous devons parler de maladies complexes. Mais pour l'instant, pour hydrater. Peut être graissé avec de l'huile d'olive?

V.Z.: Non. Parce qu'il a un fort effet astringent. Et nous allons égoutter cette huile, elle sera confortable pour nous littéralement pendant quelques minutes, puis tout s'épaissira, et nous devrons aussi rincer.

Lisez la version complète du programme "Forward" avec Vladimir Zaitsev ci-dessous et écoutez l'enregistrement audio.

I. PANOV: Bonjour! Maria Bachenina.

M. BACHENINA: Ilya Panov. Bonjour!

I.P.: Nous avons un invité aujourd'hui. Il peut vous sembler qu'il fait plus chaud et qu'il le sera toujours. Mais non! Il fera bientôt plus froid, comme nous l'avons découvert ce matin. Littéralement mercredi, vous pouvez déjà vous attendre à des changements de conditions météorologiques. La pensée du froid fait que mon nez commence à se boucher.

M.B.: Je viens de l'évoquer. Quelques cheveux de Panov le soir. Donc, maintenant il fait plus chaud, alors il fera plus froid. Tout ce réchauffement peut être très dangereux car vous allez maintenant vous déshabiller, sortir vous promener et vous faire couler le nez..

I.P.: Non, nous croyons que vous ne vous ferez pas couler le nez, bien sûr, vous n'attraperez pas un rhume. Averti est prévenu. Aujourd'hui, notre invité est un oto-rhino-laryngologiste de la plus haute catégorie, candidat aux sciences médicales, Vladimir Zaitsev. Vladimir Mikhailovich, bonjour.

V.Z.: Bonjour!

M.B.: Il me semble que ce serait formidable de diffuser aujourd'hui des hacks de vie ORL, car les gens ne comprennent souvent pas qu'ils ont plus qu'une simple rhinite, un nez qui coule.

I.P.: La rhinite est une inflammation du nasopharynx.

V.Z.: Inflammation de la muqueuse nasale.

M.B.: Oui. Autrement dit, du plus petit au plus grand. Et quand chez le médecin?

I. P.: Nous traitons très souvent un rhume avec insouciance. Et aussi aux maux de gorge et à la toux. Nous pensons que cela passera tout seul, nous sucerons des pilules pour un mal de gorge - et tout ira bien. Mais il y a des complications, de plus, terribles, y compris sur les oreilles: otite moyenne, méningite. Tout ce que vous voulez peut vous arriver. Disons à quoi tu dois faire attention, comment te battre.

V.Z.: Pour un médecin ORL, l'écoulement nasal est le point de départ. Il faut faire attention à la couleur du contenu, à la viscosité du contenu, à l'odeur du contenu. Et puis nous pouvons faire le bon diagnostic et prescrire le bon traitement..

I.P.: Prenons la rhinite la plus courante, dont parle Masha. Que se passe-t-il et comment y faire face?

Tout commence par une rhinite aiguë. Il s'agit d'une inflammation de la muqueuse nasale V. Zaitsev

Une infection virale pénètre dans la cavité nasale et le nasopharynx - la membrane muqueuse devient enflammée. Et cette infection virale provoque une décharge claire du nez..

M.B.: Ce n'est pas encore effrayant - les buses ont commencé à couler.

V.Z.: C'est l'histoire quand on dit que si vous êtes traité, vous serez malade pendant une semaine, et si vous n'êtes pas traité, vous serez malade pendant sept jours. Lorsque l'infection virale s'est envolée, vous avez enflé, êtes tombé malade et elle est rapidement passée. Ce que nos enfants ont souvent. Maintenant, si l'inflammation survient, elle trouve de nouveaux sites pour elle-même, comme les sinus paranasaux.

M.B.: Pourquoi le trouve-t-il pour certains, et pour certains il sort tout seul après sept jours?

V.Z.: Il y a des personnes qui ont une courbure congénitale de la cloison nasale et, en conséquence, tout dans la cavité nasale a déjà été modifié. On regarde le nez, et il peut être visuellement uniforme, beau, il semble y avoir aucun problème. Et si vous regardez dans votre nez - la cloison nasale est incurvée, le cornet inférieur est également des formations anatomiques qui occupent un grand volume dans la cavité nasale - elles sont agrandies. L'anastomose - les trous qui relient nos sinus à la bouche du nez - ne fonctionnent pas bien. Et en conséquence, l'infection peut facilement pénétrer dans les sinus, et avec beaucoup de difficulté, elle peut en sortir..

M.B.: A cause de ces couloirs courbes?

V.Z.: Tout à fait raison.

M.B.: Est-ce courbé pour la plupart des gens? On dit qu'elle est comme de la porcelaine, presque immédiatement de son côté.

V.Z.: Bien sûr, pas tout à fait de la porcelaine.

Dans un tiers de la population de notre planète, la cloison nasale est parfaitement plate, le nez respire bien. En conséquence, il n'y a pas tant de précédents pour la morve et l'inflammation V. Zaitsev

Dans l'autre tiers, le septum est courbé congénitalement. S'il est fort, il nécessite une intervention chirurgicale. Et un autre tiers sont les courbures traumatiques.

I.P.: Et de quoi est-il chargé? C'est tout - d'une manière ou d'une autre, il a semblé frapper, se battre, me casser presque le nez. Ça donne de la brutalité.

M.B.: Mon enfant m'a cassé le nez, il m'a cogné la tête sur l'arête du nez. Ça arrive souvent.

V.Z.: Et il y a une autre histoire. Lorsque les parents ne suivent pas un petit enfant, il peut se cogner le nez, le sang ne vient pas du nez. Tout semble aller bien. Et pour une raison quelconque, l'enfant a commencé à mal respirer par le nez.

Pour les médecins ORL, la cloison nasale est le point de départ V.Zaitsev

Si le septum du nez est uniforme, le nez respire, respectivement, il n'y a pas de précédent pour morveux.

M.B.: Comment définir notre auditeur?

V.Z.: Bien sûr, si vous sentez que votre nez respire mal, et que vous souhaitez que votre respiration soit meilleure, c'est une raison pour consulter un médecin ORL. Le médecin ORL regardera et dira de manière impartiale que votre cloison nasale est courbée et que le composant est traumatisant. Si le nez est aussi morveux, ce qui est le sujet de notre programme, c'est encore pire, car aujourd'hui morveux est un écoulement transparent du nez, et demain il commence à s'épaissir, à devenir vert.

I.P.: Et c'est là que les problèmes commencent? Sinusite, amygdalite, sinusite frontale.

V.Z.: Tout cela peut être. Sinusite - inflammation des sinus maxillaires, sinusite frontale - inflammation des sinus frontaux, amygdalite - du mucus s'écoule le long de l'arrière du pharynx et irrite la membrane muqueuse même de l'arrière du pharynx et des amygdales. Et les oreilles peuvent également devenir enflammées, car ce mucus peut s'écouler dans les tubes auditifs et provoquer une inflammation et une maladie - comme la tubootite.

I.P.: Un adulte produit entre un demi-litre et un litre de mucus par jour. C'est vrai? Et où vont-ils? De quoi ont-ils besoin?

V.Z.: Quant au volume, c'est une question discutable. Comme toutes les muqueuses, elles produisent du mucus. Mais il est produit dans un tel volume que cela ne nous dérange pas, et nous ne le sentons pas, ne le remarquons pas. Comme il est muqueux, il doit être hydraté. Le fait que la membrane muqueuse se soit développée, nous l'avons avalée et n'avons pas remarqué, n'avons pas ressenti.

M.B.: Et souvent il n'est pas hydraté. Et toutes sortes de microbes sur cette sécheresse. Ce qui est plus sec - ils ont une station là-bas. Il faut hydrater?

M.B.: Nous avons des solutions salines, des sprays. À base de sel marin. J'ai récemment lu qu'ils favorisaient l'œdème muqueux. S'il y a du sel de mer. Et mieux utilisé pour l'hydratation à base de xylitol. Qu'est-ce que tu penses?

V.Z.: Je vais dire ceci. Nous ne parlerons pas spécifiquement du xylitol. Parlons de la concentration de sel. Le plus de sel, la concentration de sel, le pire. On parle de rinçage et d'hydratation.

I.P.: Probablement, le simple fait de mouiller avec du sel est quelque peu inapproprié.

V.Z.: Bien sûr. Si nous parlons d'hydratation, hydratons-nous. Si nous prenons un inhalateur et respirons à travers un inhalateur.

I.P.: Au fait. Dans mes bureaux, et même dans les nôtres, le nasopharynx est très sec. Et je pense que de nombreux auditeurs dans les bureaux équipés de systèmes de climatisation et de ventilation ont toujours le nez sec. Que faire? Quels médicaments? Ou toi-même?

V.Z.: Pour l'humidification, si vous ne travaillez pas en plein air, où il y a une pièce géante, mais qu'il s'agit de votre bureau ou du bureau de plusieurs personnes, alors vous pouvez y installer un humidificateur - veuillez le mettre au bureau.

I.P.: Mes parents l'ont. Je n'en ai jamais remarqué aucun avantage..

V.Z.: Il est en position de travail?

M.B.: Je sais pourquoi je n'ai pas remarqué. Ils ouvrent souvent les portes ou aèrent.

V.Z.: Inhalateur à usage domestique. Bien sûr, vous ne l'utiliserez pas au travail..

I.P.: Et au travail? Une sorte de pommade. Oxolin.

V.Z.: Oxolin est une pommade antivirale, ce n'est pas mal. Il y a des gouttes huileuses que vous pouvez couler dans votre nez littéralement goutte à goutte, cela hydratera votre membrane muqueuse, la ramollira. Cela vous donnera un travail confortable tout au long de la journée..

I.P.: Avec le menthol, vous pouvez?

V.Z.: Le menthol sera ennuyeux.

M.B.: Y a-t-il beaucoup de ces gouttelettes? Ou ils sont quelqu'un, nous ne devrions pas les nommer, nous allons les annoncer.

V.Z.: Il y a des gouttes huileuses dans le nez. Il y a de l'huile ozonée. Ce serait vraiment bien aussi.

I.P.: Nous devons parler de maladies complexes. Mais pour l'instant, pour hydrater. Peut être graissé avec de l'huile d'olive?

V.Z.: Non. Parce qu'il a un fort effet astringent. Et nous allons égoutter cette huile, elle sera confortable pour nous littéralement pendant quelques minutes, puis tout s'épaissira, et nous devrons aussi rincer.

I.P.: Argousier?

M.B.: Recherche de gouttes à base d'huile ou d'huile ozonée.

V.Z.: Huiles ozonisées, huile d'abricot et pêche.

M.B.: Nous avons parlé de transparence. Et puis ils ont compris pourquoi le nez qui coule se transforme en une forme compliquée. La plupart ont un septum incurvé. Lorsque les complications commencent, comme on peut le voir par la couleur de ces sécrétions?

V.Z.: Si hier le mucus était transparent, aujourd'hui il est déjà un peu blanchâtre-flou et a commencé à s'épaissir, et le soir il devient également vert, alors nous pouvons supposer sans risque que certaines des variantes de la sinusite se développent. Le sinus est le sinus. Nous avons beaucoup de sinus. Et tout sinus a le droit d'être enflammé. Et donc, c'est déjà une raison de consulter un médecin ORL.

Il est inacceptable de vivre avec de la morve verte dans le nez V. Zaitsev

V.Z.: Cela peut conduire à une hospitalisation. Et cela peut entraîner une méningite - une inflammation des méninges.

I.P.: C'est-à-dire courir immédiatement chez le médecin?

V.Z.: Pas exactement pour courir. Si vous voyez que vous vous dirigez vers la guérison, aujourd'hui la morve est épaisse, demain il n'y a pratiquement pas de morve - il ne sert à rien d'y aller. Et si vous voyez que - pour votre part, dans la mesure où le temps vous le permet - ça empire, votre douleur se prépare déjà sous les yeux, au niveau des sinus maxillaires, quand nous inclinons la tête, quand nous attachons nos lacets, enfilons des chaussures ou secouons la tête, nous on sent que quelque chose roule à l'intérieur de la tête, comme si du liquide battait contre les parois d'un verre, le sinus frontal fait mal, la paupière supérieure gonfle - cela parle de frontite, la paupière inférieure gonfle - cela parle de sinusite.

I.P.: Ça sent déjà l'opération?

V.Z.: Pas sur l'opération, mais une visite chez l'oto-rhino-laryngologiste est nécessaire.

I.P.: Prenons l'appel. Bonjour.

AUDITEUR: Peu importe ce que le médecin vient, vous ne pouvez pas supporter, vous ne pouvez pas mentir. Et même avec de la morve. J'avais de la morve, mon nez était tordu. Mais je ne me suis jamais plaint. Je l'ai pincé avec mon doigt et ai nettoyé l'un ou l'autre sur le côté. J'allais bien. En général, si vous prenez tout cela si au sérieux, alors même les médecins interdisent de boire de l'eau du robinet. Et quand on se brosse les dents, d'où buvons-nous de l'eau??

I.P.: Nous ne buvons pas d'eau lorsque nous nous brossons les dents. Et quand ils se nettoient le nez comme ça dans la rue, c'est juste l'enfer. Du point de vue de l'anatomie humaine. Parce que vous soufflez soudainement ce mucus, ou même avec du pus, et qu'il ne sort pas simplement, il va encore plus profondément dans les sinus. Il me semble que Vladimir Mikhailovich ne dit pas seulement que c'est impossible, mais il dit comment vivre avec.

V.Z.: La situation de l'auditeur, comme la situation de beaucoup d'autres personnes, lorsqu'une personne s'habitue à son écoulement nasal, cela suggère qu'il n'y a probablement pas tout dans la cavité nasale et les sinus. Il s'agit probablement de la même courbure du septum et de la rhinite vasomotrice - il s'agit d'une inflammation des cornets inférieurs. Les cornets eux-mêmes produisent du mucus. Cela arrive de façon chronique, le patient s'y habitue. Quelqu'un se mouche, à droite ou à gauche, quelqu'un se rince le nez. Tout dépend de la culture personnelle, de l'hygiène. Si nous parlons du fait qu'il commence déjà à faire mal, s'il commence à s'infecter, à s'épaissir, à sentir désagréable, à écraser partout, à faire mal, à faire mal à la tête à cause de cela, bien sûr, vous devez vous rendre chez le médecin ORL..

I.P.: Autrement dit, l'auditeur a plus de chance de ne pas avoir de complications.

I.P.: Notre auditeur vous demande: "Est-il possible de guérir la sinusite frontale chronique?"

V.Z.: Il y a des sinus frontaux - ils sont situés au-dessus des yeux. En raison du fait que la jonction frontale-nasale est assez insidieuse, mal ventilée, cette jonction est souvent complètement et partiellement fermée - la sinusite frontale est malheureusement traitée bien pire que la sinusite.

I.P.: Est-ce possible ou pas?

V.Z.: C'est encore une fois la question que tous les médecins font peur. Mais si une sinusite frontale s'est produite, le patient divise déjà sa vie en avant et après.

I.P.: Percer le front?

M.B.: j'ai eu de la chance, il s'avère que je n'ai pas de sinus frontal gauche?

I.P.: Il s'enflamme d'un côté, ce qui signifie.

V.Z.: Vous voyez, tout est amusant, mais pour l'instant cela ne concerne pas personnellement. Et quand le médecin ORL dit que la trépanopuncture du sinus frontal est nécessaire... "Docteur, qu'est-ce que c'est?" Et maintenant, nous allons prendre une si petite perceuse, faire un trou et libérer le pus. Je ne peux pas imaginer comment cela peut m'arriver. C'est pourquoi vous devez faire très attention à votre nez..

I.P.: Un autre appel. Bonjour!

AUDITEUR: Mais j'ai de graves douleurs dans la tête tout le temps. Peut-être que j'ai là-bas? Mais je n'ai pas le nez qui coule, rien.

V.Z.: Bonne question. Ça l'est vraiment. Le patient a mal à la tête. Une question tout à fait appropriée. Dans la partie frontale, des branches du nerf trijumeau sont dégagées. Cette fois. N'oublie pas qu'il y a des yeux, la pression intracrânienne peut augmenter. La pression intraoculaire peut augmenter. Et tout cela peut donner des douleurs dans le lobe frontal ou le lobe fronto-pariétal. Par conséquent, tout ce qu'il faut faire est de prendre une radiographie dans un état si inconfortable pour soi-même afin que le médecin ORL l'évalue et dise que tout est calme dans ses organes. Veuillez vérifier le fond, la pression intraoculaire, voir un neurologue.

I. P.: L'auditeur est ironique: «Cela ressemble à un rendez-vous chez le médecin». Qui, sinon nous, protégera contre l'inflammation des sinus de votre crâne?

M.B.: C'était toujours intéressant pour moi. À la réception, vous mettez une telle cloche dans votre oreille ou votre nez. Que pouvez-vous voir à travers? Et donc ce n'est pas visible, mais vous réduisez toujours la visibilité.

V.Z.: Quand j'ai commencé un cours d'oto-rhino-laryngologie à l'institut, j'ai regardé à la fois dans le nez et dans l'oreille, je n'ai rien compris. Cela prend du temps, de l'expérience, des compétences. Le médecin examine d'abord la norme, puis examine la pathologie. Il s'en souvient visuellement, puis après un certain temps de communication avec le patient, le médecin se rend compte qu'il a une seconde pour le regarder.

I.P.: L'auditeur écrit: "Seul un idiot complet peut faire confiance aux médecins russes qui achètent des diplômes aux universités de médecine pour des pots-de-vin.".

M.B.: «Veuillez poser une question sur l'efficacité des exercices de respiration de Strelnikov. Je fais cette gymnastique, il n'y a jamais de nez qui coule ".

V.Z.: C'est une très bonne chose. Cela fonctionne très bien comme prévention, mais pas comme remède. Si le patient a déjà une sinusite ou une sinusite frontale, alors, bien sûr, l'aide d'un médecin ORL est nécessaire.

I.P.: Ce qu'il faut savoir pour ne pas tomber malade de morve?

V.Z.: Vous devez reconnaître votre maladie, votre état à temps. Vous devez contacter à temps et ne pas négliger une visite chez le médecin ORL. Venez, montrez-vous. J'ai besoin de prendre une radiographie. Il existe maintenant une analyse des sinus. Ceci est un analogue des rayons X. C'est rapide, fiable, informatif.

I.P.: Ne tardez pas trop, comme on dit. Vladimir Zaitsev, oto-rhino-laryngologiste de la plus haute catégorie, docteur en sciences médicales. remercier!

Comment égoutter votre nez avec de l'huile d'olive?

Huile pour instillation dans le nez pour la rhinorrhée

Les médicaments à base d'huiles naturelles ont acquis une grande popularité et sont souvent utilisés dans le traitement des maladies des voies respiratoires supérieures, dont la rhinite, une inflammation de la muqueuse nasale. La principale manifestation de la rhinite - un nez qui coule - est caractérisée par une congestion, une difficulté à respirer par le nez et la présence de sécrétions pathologiques, de croûtes. Les médicaments à base d'huile peuvent aider à faire face aux symptômes douloureux, mais vous devez connaître les règles d'utilisation, en fonction du type de processus inflammatoire. Comment choisir une huile nasale pour traiter un nez qui coule?

Informations de base

Un nez qui coule, souvent considéré comme un synonyme simplifié de rhinite, un processus inflammatoire de la muqueuse nasale, est peut-être la maladie la plus répandue sur la planète. Lorsque les symptômes apparaissent, le traitement doit être commencé - l'huile pour instillation dans le nez peut-elle être utile??

Tout d'abord, vous devez savoir comment le remède à l'huile agit sur la muqueuse nasale. Parmi les effets bénéfiques:

  • prévention du dessèchement de la membrane muqueuse;
  • simplification de l'élimination du mucus séché sous forme de croûtes (par exemple, lors du nettoyage du nez d'un bébé);
  • soulagement de la respiration (lors de l'utilisation de certains types de fonds).

Un médicament huileux injecté dans la cavité nasale forme un film mince à la surface de la membrane muqueuse.

Cela vous permet de vous débarrasser temporairement de la sensation désagréable de sécheresse qui survient au stade initial d'un rhume. Certaines préparations d'huile ont également un effet bactéricide. Dans le même temps, ils créent un obstacle à l'oscillation des cils de l'épithélium cilié tapissant le nez, ils ne sont donc utilisés que si cela est indiqué..

Il n'est pas toujours possible de traiter un nez qui coule avec de l'huile. Par exemple, les médicaments à base d'huile sont généralement contre-indiqués dans la rhinite allergique et ne sont pas nécessaires dans la rhinite vasomotrice non allergique. Dans le même temps, ils sont utiles dans les processus subatrophes et atrophiques, lorsque la membrane muqueuse n'est pas suffisamment hydratée et que le patient souffre constamment d'une sécheresse atroce et d'une accumulation de croûtes denses et douloureuses..

L'huile froide en tant que médicament peut être:

  • mono-composant (c'est-à-dire que l'ingrédient actif principal est une huile spécifique);
  • combiné (la présence de plusieurs huiles, vitamines et autres substances actives dans la composition).

La plupart des huiles sont achetées à la pharmacie (par exemple, l'argousier, la vaseline). L'huile d'olive est également utile, qui est également utilisée pour la cuisine..

Méthodes d'application

Comment utiliser l'huile pour aider un patient enrhumé? N'utilisez que des produits propres, correctement préparés et ayant une bonne durée de conservation. Vérifiez les instructions - il ne devrait y avoir aucune impureté étrangère, odeur et encore plus de granules solides. L'huile doit chauffer facilement, avoir une couleur uniforme.

Pour la rhinite infectieuse aiguë (ARVI, rhume), l'huile d'olive, l'huile de vaseline dans le nez peuvent aider. Il convient également de prêter attention aux solutions d'huile de tocophérol et de rétinol, agents combinés - Pinosol, Neonox Cyclamen. Ces médicaments sont administrés sous forme de gouttes, ainsi qu'à l'aide de cotons-tiges.

Le Pinosol et le Neonox Cyclamen contiennent des composants aux propriétés antiseptiques. Ils sont également utiles pour lutter contre le gonflement et les difficultés de respiration nasale et aident à restaurer la muqueuse nasale. Éviter le contact visuel.

Il est recommandé d'administrer l'huile de rose musquée dans le nez pour la rhinite atrophique simple. Ils imbibent des cotons-tiges, qui sont ensuite insérés dans les narines. Vous pouvez préparer un mélange dans un rapport 1: 4 avec de l'huile d'argousier, d'olive ou de pêche et une solution d'huile de rétinol (vitamine A). Il est conseillé de ne pas combiner plus de deux composants.

Il est nécessaire de choisir soigneusement un médicament à base d'huile - par exemple, vous ne devez en aucun cas utiliser de la vaseline. Il s'agit d'une pommade conçue pour protéger la peau et ne convient pas pour une application sur les muqueuses..

Tous les médicaments huileux sont injectés 3-4 fois par jour, il est conseillé de nettoyer la membrane muqueuse en la lavant avec une solution saline avant de lubrifier.

Une quantité suffisante de produit - pas plus de 2-3 gouttes dans chaque narine. Vous devez faire égoutter le médicament au chaud, il est donc utile de réchauffer légèrement le biberon à l'avance (par exemple, en le tenant dans vos mains, en le laissant dans une pièce chaude pendant plusieurs heures). Des gouttes peuvent également être utilisées pour lubrifier la muqueuse nasale, cette méthode est assez pratique - imbibez un coton-tige avec le produit. Dans ce cas, vous devez être prudent, surtout si le patient est un enfant..

Contre-indications

Le traitement à l'huile nécessite la connaissance des contre-indications, qui comprennent:

  1. Grossesse (seules certaines huiles sont exclues, comme la vaseline).
  2. Sensibilité individuelle à un agent spécifique.
  3. Propension aux réactions allergiques, à la rhinite allergique, à l'asthme bronchique.
  4. Petite enfance (l'utilisation n'est autorisée que sur recommandation d'un médecin).

Avec soin et seulement après consultation d'un médecin, l'huile est utilisée pour un rhume si le patient souffre également d'eustachite, d'otite moyenne, de sinusite. Il convient de prêter attention non seulement aux allergies respiratoires, mais également aux allergies alimentaires - par exemple, si le patient a noté des signes de réaction allergique lors de la consommation d'huile d'olive, l'introduction de cet agent dans le nez est catégoriquement contre-indiquée. Un remède à base d'huile peut être utile dans le traitement du rhume, mais le traitement doit être effectué selon les instructions et sous la surveillance d'un médecin..

Huiles dans le nez: types, comment instiller et lubrifier, pour enfants et adultes

Avec un nez qui coule de toute nature, la muqueuse nasale en souffre grandement. Il peut devenir croûté, ulcéré, aminci et éclatant. Si la rhinite acquiert une évolution chronique, sa destruction (atrophie) ou, au contraire, sa croissance (hypertrophie) est possible. L'une des mesures préventives de ces complications est une bonne hygiène de la cavité nasale en cas de rhume. Les médecins recommandent d'instiller et de mettre de l'huile dans le nez. C'est l'un des moyens les plus efficaces et les plus sûrs de lutter contre les troubles de la muqueuse.

Principe d'impact

La composition et, par conséquent, la portée de chaque huile est unique. Cependant, des mécanismes généraux peuvent encore être distingués:

  • Ramollissement de la membrane muqueuse. Les huiles agissent comme un solvant sur le mucus séché. Chacun d'eux contient de la graisse végétale liquide. C'est lui qui aide à se débarrasser des croûtes. Sur la membrane muqueuse elle-même, les huiles forment une sorte de film protecteur, hydratent l'épithélium. Si vous le déposez sur une assiette, vous remarquerez qu'il est recouvert de la couche la plus fine. La même couche se forme sur la membrane muqueuse, elle réduira temporairement son irritation et empêchera les bactéries et virus pathogènes d'infecter de nouvelles cellules.
  • Amélioration des processus métaboliques, nutrition. Cela est particulièrement vrai pour les huiles obtenues par pressage à partir de graines (lin, pêche, pépins de raisin). Ils contiennent une grande quantité de nutriments qui sont utilisés par la plante lors de la germination. Leur utilisation accélère la récupération, la régénération de la membrane muqueuse.
  • Effet antiseptique. Cet effet est caractéristique principalement des huiles végétales. Le fait est que les arbres et les graminées n'ont pas de système immunitaire pour se défendre contre les infections. Par conséquent, les plantes contiennent des phytoncides, elles servent à supprimer et à détruire les parasites. Avec un rhume de nature infectieuse, ces huiles aideront à éliminer la cause de la maladie..
  • Effet anti-inflammatoire. Les huiles, apaisent les muqueuses, soulagent l'enflure, la congestion nasale, réduisent les démangeaisons. Leur effet est beaucoup plus faible que les médicaments vasoconstricteurs, vous ne devez donc pas vous attendre à une amélioration instantanée. La restauration de la membrane muqueuse et de ses fonctions se produit progressivement, les premiers signes d'un amendement peuvent survenir après 1-2 jours d'administration.

Indications et contre-indications

Les huiles sont utilisées pour les maladies suivantes de la cavité nasale et des sinus:

  1. Rhinite allergique. Dans ce cas, les huiles ne doivent être utilisées que pour adoucir et hydrater la membrane muqueuse. Il est nécessaire de choisir les médicaments les plus hypoallergéniques. Ceux-ci incluent la gelée de pétrole, l'huile de pêche.
  2. Rhinite infectieuse. Dans un tel cas, l'arrimage, l'enfouissement et la lubrification peuvent être indiqués. Ils aident à soulager ou à réduire la manifestation de la plupart des symptômes de la maladie..
  3. La sinusite est une inflammation des sinus paranasaux. La meilleure mesure est l'inhalation. Ils permettent aux substances actives des huiles de pénétrer dans les sinus et d'affecter le site de l'infection.

La principale contre-indication est l'intolérance aux médicaments. Cela entraîne une réaction allergique après son utilisation. Aussi, il vaut mieux ne pas utiliser certaines huiles sous leur forme pure en raison du risque d'intoxication (thuya, argousier, camphre). Pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi que dans l'enfance, il est préférable de coordonner l'utilisation de ces médicaments avec votre médecin..

L'utilisation d'huiles par voie orale peut provoquer une exacerbation des maladies du tractus gastro-intestinal. Par conséquent, en cas de problèmes avec le système digestif, il est préférable de refuser une telle mesure..

Méthodes de réception

Il existe plusieurs méthodes d'utilisation des huiles pour le nez qui coule et le nez sec:

  1. Enfouissement. Cette méthode vous permet d'hydrater et d'adoucir la membrane muqueuse. Il est utilisé en l'absence de congestion nasale et de forte sécrétion d'expectorations. La méthode est efficace pour les symptômes d'un rhume naissant comme des brûlures, des éternuements, des maux de gorge. Les huiles peuvent être égouttées pures ou après une forte dilution avec de l'eau. Dans le premier cas, il est conseillé d'utiliser le remède 1 fois avant le coucher, dans le second cas - jusqu'à 3-4 fois par jour.
  2. Farce dans le nez. Pour ce faire, vous devez utiliser des turundas en pur coton imbibé d'huile. Après cela, ils sont placés dans le nez. La durée totale de la procédure est de 15 minutes. La méthode convient pour restaurer les muqueuses, soulager la congestion nasale.
  3. Lubrification de la membrane muqueuse et du vestibule du nez. Cette mesure peut être pertinente à presque tous les stades d'un rhume. Il est également bien adapté pour sa prévention lors d'un séjour prolongé dans des pièces à faible humidité de l'air. Pour cela, des huiles sont appliquées sur un coton-tige propre et traitent délicatement la muqueuse et la peau autour du nez..
  4. Inhalation. Dans ce cas, les huiles essentielles sont principalement utilisées, car elles s'évaporent bien et deviennent volatiles. Ajouter quelques gouttes à la solution mère ou simplement à l'eau chaude et inhaler la vapeur. L'inhalation atteint son effet maximal lorsque la perméabilité des voies nasales n'est pas altérée. Mais sinon, cela peut être utile. Ensuite, il est nécessaire d'inhaler la vapeur par la bouche et d'essayer d'expirer par le nez, sans exercer en même temps une pression excessive.
  5. Ingestion. Quelques gouttes d'huile peuvent être ajoutées aux décoctions, au miel et à d'autres agents fortifiants. Dans ce cas, ils activent le système immunitaire, contribuent à la récupération du corps. Cela est particulièrement vrai pour les infections chroniques persistantes..
  6. Massez les ailes du nez. Une goutte d'huile suffit pour la procédure. Les guérisseurs traditionnels conseillent de le réaliser avec une congestion nasale, un gonflement. Pour ce faire, les pouces avec une légère pression sont portés le long des voies nasales et la zone près des narines est massée avec l'index..

L'utilisation de certaines huiles pour les rhumes et les rhumes

Huile de pêche

Le produit a un effet doux. Les patients notent son léger arôme sucré, ainsi que des sensations agréables après utilisation. L'huile de pêche convient dès la naissance.

L'huile de pêche est obtenue par pressage à partir des graines, cette technologie vous permet d'économiser la plupart des vitamines et des acides gras. En plus d'eux, la composition contient une variété d'oligo-éléments: potassium, fer, iode, phosphore, zinc et autres.

L'huile de pêche est principalement utilisée pour hydrater et nettoyer les muqueuses. En tant que tel, il n'a pas d'effet thérapeutique en cas d'infection. Cependant, mettre de l'huile de pêche dans le nez peut améliorer l'état de la membrane muqueuse, restaurer l'équilibre ionique.

Huile d'argousier

Le produit est obtenu à partir de graines de plantes. Il a une couleur orange ou rougeâtre caractéristique. Cette huile contient une grande quantité de tocophérols et de caroténoïdes (pigments qui apportent de la couleur), responsables de ses propriétés antibactériennes. En raison de la teneur élevée en acides gras et en vitamines, l'utilisation aide à adoucir et à nourrir la muqueuse nasale.

Important! L'huile est contre-indiquée pour l'ingestion dans les processus inflammatoires dans les organes du tractus gastro-intestinal et la maladie des calculs biliaires. Par conséquent, avec de telles pathologies lors de l'instillation, il est également nécessaire d'exclure l'ingestion accidentelle..

L'huile peut être mélangée avec de l'ail écrasé ou de la propolis pour une plus grande efficacité. Le mélange résultant est enterré dans le nez. L'huile d'argousier peut provoquer des allergies. Par conséquent, si vous ressentez une sensation de brûlure, la réception doit être interrompue..

Important! L'huile d'argousier n'est pas recommandée pour la prévention du rhume, en particulier dans l'enfance.

Tous les conifères et thuyas, y compris, contiennent une quantité accrue de composés antibactériens. C'est pourquoi il est si utile d'être dans une forêt de conifères avec une tendance au rhume. Cependant, si cela n'est pas possible, les promenades dans le bosquet de thuyas peuvent être remplacées par des procédures utilisant des huiles essentielles..

Important! Il faut faire la distinction entre le produit pur et le remède homéopathique EDAS-801. L'huile à 100% est contre-indiquée pour l'administration orale, la farce et l'instillation nasale chez les enfants de moins de 12 ans, car c'est un allergène puissant et, à fortes doses, elle devient une source d'empoisonnement. Il ne peut être utilisé que pour l'inhalation.

L'huile de thuya est utilisée pour éliminer la cause du rhume, régénérer les tissus et traiter les végétations adénoïdes. La prise du médicament EDAS-801 aide à accélérer le métabolisme. L'inhalation d'huile de thuya est une excellente méthode pour éliminer les mucosités du corps et nettoyer les voies respiratoires..

Huile d'olive

Le produit est une source de vitamines et de nutriments. Il est beaucoup plus sain que le tournesol, son utilisation constante dans les aliments sert à renforcer le système immunitaire.

L'huile d'olive peut ramollir les croûtes nasales, lubrifier les plaies et les irritations de la membrane muqueuse. La médecine traditionnelle conseille d'utiliser la recette suivante pour l'instillation: une cuillère à soupe de romarin sauvage est insérée pendant 3 semaines dans 100 grammes d'huile dans un endroit sombre. Après cela, l'herbe est pressée, le liquide résultant doit être versé dans le nez 3-4 fois par jour pendant 8 jours.

Huile d'abricot

Le médicament est utilisé pour adoucir et hydrater la membrane muqueuse. Il peut être utilisé pour prévenir le rhume pendant la période de carences en vitamines ou l'augmentation de l'incidence des ARVI.

La composition d'huile d'abricot contient des acides gras polyinsaturés, connus pour leurs propriétés antioxydantes, ainsi que des sels de magnésium et de potassium. Ils empêchent la destruction des cellules muqueuses et fournissent les réserves nécessaires à sa restauration. Son utilisation après une infection guérie soulage la sécheresse et les démangeaisons du nez, accélère le processus de rééducation. Lubrifier le nez avec de l'huile est utile pendant et après un rhume..

Huile de sapin et camphre

La spécificité de l'action du médicament par rapport à l'huile de thuya est qu'il est obtenu à partir d'aiguilles, et dans le second cas, des aiguilles et des cônes sont utilisés. En conséquence, son effet est plus cosmétique que thérapeutique. En revanche, l'huile de sapin est plus sûre, son utilisation n'entraîne pas d'empoisonnement.

Il est utilisé comme l'un des composants d'un mélange pour inhalation. Il facilite la respiration et aide à guérir la rhinite chronique. Dans les formes plus douces du rhume, l'instillation peut être efficace..

Le camphre semi-synthétique est obtenu à partir d'huile de sapin. Les préparations basées sur celui-ci sont placées dans le nez. Certaines méthodes décrivent l'instillation d'alcool de camphre dilué à l'intérieur, mais il est préférable de consulter un médecin avant utilisation.

Huile d'arbre à thé

Le médicament aide contre le rhume, en raison de la teneur élevée en substances antibactériennes et antivirales naturelles dans sa composition. Il est utilisé pour l'instillation, le rembourrage du nez, le massage et l'inhalation.

Important! Le médicament est contre-indiqué chez les femmes enceintes et allaitantes. Il faut également se rappeler qu'il peut provoquer des allergies, il est donc préférable de prendre d'abord la dose minimale d'huile d'arbre à thé (1-2 gouttes) pour vérifier la réponse de votre corps..

Huile de tournesol

En termes de composition, le produit est un mélange d'acides gras et d'une petite quantité de cires, tocophérols, etc. La présence de vitamine E dans la composition est importante, qui possède des propriétés antioxydantes importantes..

Pour les enfants de plus de 5 ans, il peut être utilisé dans le cadre d'un mélange d'oignon pour instillation (l'huile de tournesol est mélangée avec du jus de plante). À un plus jeune âge, il peut être utilisé pour ramollir les croûtes de mucus séchées. Il est recommandé aux adultes de lubrifier la membrane muqueuse avec de l'huile avant de sortir pour prévenir l'infection pendant le pic d'ARVI.

Huile d'eucalyptus

La préparation contient des pigments végétaux et des composés de type camphre. L'huile d'eucalyptus favorise la séparation des expectorations, la suppression des agents pathogènes fréquents de l'infection - staphylocoques et streptocoques, ainsi que le soulagement des symptômes de l'inflammation.

Il est principalement utilisé dans la composition d'un mélange pour inhalation. Sous cette forme, il atteint facilement le foyer de l'infection.De plus, l'effet thérapeutique de l'huile d'eucalyptus est renforcé par l'effet du réchauffement..

Huile de vaseline

Le gros avantage du produit est son hypoallergénicité. La vaseline est un produit recommandé pour l'hygiène des nouveau-nés. Il ne contient pas de composés antiseptiques ou anti-inflammatoires, mais il aide à restaurer les tissus endommagés et à les hydrater.

Il est principalement utilisé pour éliminer le mucus de la muqueuse nasale des bébés et prévenir la sécheresse. Le Dr Komarovsky affirme que s'il n'y a pas suffisamment d'humidité de l'air dans la pièce où l'enfant a un rhume, «il est tout à fait raisonnable d'utiliser de la vaseline ou de l'huile d'olive». Le médicament est appliqué sur une boule de coton et injecté doucement dans la cavité nasale, lubrifiant sa surface interne et éliminant l'excès de mucus.

Les huiles végétales ou synthétiques peuvent considérablement soulager l'évolution du rhume, soulager la congestion nasale et soulager l'enflure. Ne négligez pas un traitement aussi simple et abordable pour la rhinite de toute origine..

Vidéo: huile de sapin, méthodes d'application

Question numéro 15 - Comment faire couler correctement de l'huile d'olive dans le nez?

S'il vous plaît dites-moi si de l'huile d'olive peut couler dans le nez pour les adultes et les enfants pour ramollir la membrane muqueuse et comment le faire correctement?

La réponse de notre spécialiste:

Les huiles végétales naturelles sont bonnes pour adoucir les muqueuses. L'extrait d'olive est riche en vitamines, oligo-éléments, acides gras.

Avec une utilisation régulière, il renforce le système immunitaire, augmente les défenses de l'organisme. En raison de la teneur en grande quantité d'antioxydants, il empêche le développement du cancer, ralentit le processus de vieillissement.

Vous pouvez faire couler de l'huile d'olive dans votre nez et pas seulement pour ramollir la membrane muqueuse. Voici ce qu'il fait:

  • aide à arrêter le rhume;
  • soulage les démangeaisons et les irritations;
  • réduit la douleur dans le nasopharynx;
  • guérit les plaies et les fissures de la membrane muqueuse;
  • réduit les chatouilles;
  • soutient la santé des muqueuses et de la peau.

Mais tous les grignons d'olive ne conviennent pas au traitement. L'huile raffinée est purifiée de presque tout, y compris les nutriments.

Mais riche et sain - huile de première pression à froid non raffinée. Il contient un ensemble complet de substances essentielles. Vous devriez acheter un produit versé dans des bouteilles en verre foncé - les substances utiles sont conservées qualitativement dans un tel récipient. Vous devez choisir un produit fabriqué dans des zones oléicoles naturelles, par exemple en Espagne.

Instiller de l'huile d'olive trois ou quatre fois par jour, une ou deux gouttes dans chaque passage nasal. Il n'est pas souhaitable que les bébés utilisent cette méthode, mais il est permis d'utiliser le produit pour lubrifier un nez enflammé rougi.

Mais afin de renforcer le système immunitaire et de prévenir le rhume et le rhume, il est utile d'ajouter de l'huile d'olive à l'alimentation quotidienne, en habillant des salades, des collations avec elle, en ajoutant aux seconds plats.

Cette substance est l'une des rares à ne pas provoquer la formation de cancérogènes lorsqu'elle est chauffée, les cuisiniers conseillent donc de l'utiliser pour la friture ou de prendre une cuillerée à jeun le matin..

Il existe une recette pour un rhume:

  • Vous devez prendre une cuillère à soupe de romarin sauvage haché et la verser avec 100 grammes d'huile d'olive.
  • Le mélange est infusé dans un endroit sombre pendant trois semaines, en agitant quotidiennement.
  • Ensuite, essorez l'herbe et filtrez l'huile. Instiller trois ou quatre fois par jour, une goutte dans chaque narine.
  • Avant d'utiliser ce remède, vous devriez consulter votre médecin.

La manipulation doit être effectuée en présence d'un parent ou d'un être cher, surtout pour la première fois. Cela évitera des problèmes ou des complications, le patient agira avec confiance..

Vidéo: Comment guérir rapidement et simplement un nez qui coule et une sinusite avec des remèdes populaires

Toutes les huiles naturelles ont un effet adoucissant. Par conséquent, ils peuvent être utilisés pour hydrater et adoucir les muqueuses. En particulier, l'huile d'olive est utilisée. Il contient un grand nombre d'éléments utiles - acides gras, oligo-éléments, vitamines.

Avantages de l'huile d'olive pour le nez

L'huile d'olive a un effet positif non seulement sur l'organe respiratoire, mais également sur le corps dans son ensemble. Il augmente l'immunité, a un effet bénéfique sur les défenses de l'organisme. En outre, l'huile contient une grande quantité d'antioxydants qui ralentissent le processus de vieillissement et préviennent le développement du cancer..

L'outil est efficacement utilisé pour adoucir les muqueuses. Cela est dû à ses actions:

  • élimine les démangeaisons et les irritations;
  • augmente l'immunité locale, donc s'il y a un nez qui coule, cela passe rapidement;
  • soulage l'inconfort du nasopharynx;
  • guérit les fissures et les plaies sur la membrane muqueuse.

L'huile d'olive peut être utilisée pour prévenir diverses maladies de la cavité nasale. Il est recommandé de n'utiliser que de l'huile naturelle. De préférence non raffiné, pressé à froid. Il contient un maximum d'oligo-éléments utiles. L'huile raffinée ne contient presque pas de vitamines et d'autres substances essentielles.

Lors du choix d'un produit, vous devez faire attention à la capacité. Il est conseillé de prendre de l'huile stockée dans des bouteilles sombres. Ainsi, il ne se détériore pas sous l'influence de la lumière du soleil. Il est nécessaire de privilégier les huiles fabriquées dans le lieu où l'olive pousse (par exemple, en Espagne).

Mode d'application

Vous pouvez instiller de l'huile d'olive sous sa forme pure 3 fois par jour, 1 à 2 gouttes dans chaque narine. Cette méthode n'est pas recommandée pour les enfants de moins d'un an, car ils peuvent développer des allergies. Mais pour un usage externe, l'huile d'olive est autorisée..

Il est également utile d'inclure un produit à base de plantes dans votre alimentation. Vous pouvez remplir les salades de légumes d'huile, cuire les premier et deuxième plats avec. Il peut même être utilisé pour la friture car il ne forme pas de cancérogènes. Il est recommandé d'utiliser 1 cuillère à soupe. produit quotidiennement à jeun pour la prévention des maladies gastriques.

Avec un rhume, vous pouvez utiliser cette recette:

  • 1 cuillère à soupe romarin sauvage haché versez 100 ml d'huile végétale;
  • insister pendant 20 jours dans un endroit sombre, il est recommandé de secouer pendant les premiers jours;
  • après une période de temps spécifiée, filtrez l'huile et pressez soigneusement l'herbe pour qu'elle renonce également à ses substances bénéfiques.

Le produit résultant doit être instillé trois fois par jour, 1 goutte dans chaque narine. Assurez-vous que vous n'y êtes pas allergique. Après la première application, vous devez attendre un jour. Si aucun effet secondaire n'apparaît, le médicament peut être utilisé à l'avenir..

En cas de rhinite prolongée, la première étape consiste à perturber les fonctions de la muqueuse nasale. La cavité se couvre de croûtes, de plaies et d'autres néoplasmes qui provoquent un amincissement de la membrane muqueuse et son irritation. Dans la forme chronique du rhume, le patient présente une atrophie de la cavité nasale ou un risque d'hypertrophie. Il n'est pas facile de se débarrasser de ces signes, pour cela, il est nécessaire d'obtenir un traitement médicamenteux complexe et à long terme..

Pour restaurer les fonctions de l'organe respiratoire et restaurer le travail de la membrane muqueuse, le patient se voit prescrire des anti-inflammatoires, des gouttes pour hydrater et d'autres médicaments. En plus du traitement standard, il est utile pour le patient d'utiliser de l'huile d'olive pour la sécheresse nasale. L'application correcte des recettes aidera à se débarrasser rapidement de la rhinite et à rétablir l'humidité naturelle de la membrane muqueuse..

L'huile d'olive peut-elle couler dans le nez?

La composition de l'huile d'olive contient de nombreuses vitamines et oligo-éléments utiles qui améliorent l'état corporel du patient. Ce produit naturel aide à se débarrasser de la sécheresse, à restaurer des fonctions importantes de la membrane muqueuse, à améliorer le fonctionnement de toute la cavité de l'organe respiratoire.

Vous pouvez utiliser de l'huile d'olive sans prescription médicale. Cependant, parmi les principales contre-indications du remède se trouve la petite enfance..

Les oligo-éléments utiles ne se trouvent que dans les olives fraîches dont l'huile est extraite par pression à froid.

Important! Ce produit ne doit pas être utilisé sur les enfants de moins de six mois. À partir de l'âge de six mois, l'huile d'olive est instillée dans le nez de l'enfant en très petites quantités.

L'huile d'olive peut être utilisée pour les rhumes et les infections de la membrane muqueuse. Il peut non seulement être enterré dans le nez, mais également inclus dans l'alimentation. En habillant les salades avec ce produit, vous augmentez le système immunitaire du corps. De plus, l'huile peut être appliquée avant de manger une cuillère à soupe..

Si vous utilisez le médicament à des fins médicales, vous devez consulter votre médecin. La préparation contient des vitamines et des graisses insaturées, qui ne peuvent pas nuire à la santé du patient. Cependant, lors de l'administration de gouttes nasales, il est important de connaître une règle: ne choisissez que le produit de première pression. Sinon, l'agent peut provoquer un certain nombre de réactions secondaires:

démangeaison; brûlant; la formation d'une décharge abondante; douleur dans le nasopharynx.

Si au moment de l'application de l'huile, il y a des fissures ou des ulcères dans la cavité nasale, l'agent peut provoquer le développement d'un processus inflammatoire et provoquer la propagation d'agents infectieux.

Quand puis-je utiliser le produit

L'huile d'olive peut être utilisée en cas de maladies respiratoires ou des sinus dans les cas suivants:

rhinite allergique; rhinite infectieuse; inflammation des sinus maxillaires.

En utilisant de l'huile pressée à froid, le patient peut guérir le coryza infectieux doux au premier stade de l'inflammation. De plus, le remède soulage la douleur, la sécheresse et les démangeaisons. L'huile d'olive peut être utilisée pour une action anti-inflammatoire, ainsi que pour éliminer rapidement les démangeaisons et les chatouilles dans le nasopharynx.

Cependant, il est impossible de guérir de cette manière la rhinite virale ou infectieuse au stade aigu ou chronique. Avec cette évolution de l'inflammation, l'huile d'olive ne fera que réduire la gravité des symptômes et normaliser la muqueuse nasale..

Règles d'application d'huile

Avant d'utiliser le produit, il est important de savoir exactement comment égoutter le nez avec de l'huile d'olive. Ne chauffez en aucun cas le produit ou n'injectez pas de turunda imbibée de produit pendant toute la journée..

Sur Internet, vous pouvez voir des recettes avec l'inhalation de vapeur à base d'huile. La mise en œuvre de telles méthodes met la vie en danger.

Rappelles toi! Il est strictement interdit d'utiliser l'huile d'olive comme ingrédient pour l'inhalation! Dans ce cas, il existe un risque de développer une pneumonie lipoïde. Pour une liste d'huiles aromatiques qui réduisent les symptômes de la rhinite, cliquez ici.

Avant d'utiliser l'huile, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de réactions allergiques. N'utilisez pas le produit si le patient présente une hypersensibilité aux composants du produit.

Enfouissement

Instiller de l'huile d'olive dans le nez aide à lutter contre de nombreuses maladies virales et infectieuses. Vous pouvez verser de l'huile dans votre nez trois fois par jour. En une seule application, n'injectez pas plus de trois gouttes dans chaque narine. Si vous utilisez plus de produit, l'huile peut pénétrer dans les voies respiratoires inférieures, provoquant une exacerbation de la maladie..

Pour fournir un effet thérapeutique, la dernière goutte doit être prise le soir, en préparation du coucher. Hydrater la membrane muqueuse vous aidera à vous endormir plus rapidement.

Bordeaux

Pour ramollir les croûtes et améliorer la muqueuse nasale, les médecins conseillent d'utiliser la turunda. Pour ce faire, préparez une gaze flagelle et humidifiez-la dans une petite quantité de produit. Insérez l'écouvillon dans le nez pendant quinze minutes.

Vous pouvez utiliser des turundas jusqu'à cinq fois par jour. Une utilisation plus fréquente n'est pas recommandée.

Lubrification

Pour améliorer la respiration nasale et restaurer les fonctions de la muqueuse nasale, vous pouvez lubrifier la cavité nasale de l'intérieur. Cette méthode est efficace contre les rhumes ou pour maintenir la santé pendant la saison des affections respiratoires accrues.

Vous pouvez lubrifier les voies nasales avec votre doigt ou avec un coton-tige.

De plus, cette méthode est incluse dans la prévention si vous êtes souvent dans une pièce sèche ou dans une pièce où le climatiseur fonctionne constamment..

L'huile d'olive est un produit naturel qui renforce le système immunitaire du corps et améliore le passage nasal. En utilisant le remède, vous pouvez éviter les rhumes et soulager la congestion pendant l'inflammation. De plus, l'agent réduit le gonflement de la membrane muqueuse et restaure les tissus affectés..

En observant le traitement complexe et les règles d'utilisation du produit, vous pouvez vous débarrasser de la rhinite en quelques jours.

Avec un nez qui coule de toute nature, la muqueuse nasale en souffre grandement. Il peut devenir croûté, ulcéré, aminci et éclatant. Si la rhinite acquiert une évolution chronique, sa destruction (atrophie) ou, au contraire, sa croissance (hypertrophie) est possible. L'une des mesures préventives de ces complications est une bonne hygiène de la cavité nasale en cas de rhume. Les médecins recommandent d'instiller et de mettre de l'huile dans le nez. C'est l'un des moyens les plus efficaces et les plus sûrs de lutter contre les troubles de la muqueuse.

La composition et, par conséquent, la portée de chaque huile est unique. Cependant, des mécanismes généraux peuvent encore être distingués:

Ramollissement de la membrane muqueuse. Les huiles agissent comme un solvant sur le mucus séché. Chacun d'eux contient de la graisse végétale liquide. C'est lui qui aide à se débarrasser des croûtes. Sur la membrane muqueuse elle-même, les huiles forment une sorte de film protecteur, hydratent l'épithélium. Si vous le déposez sur une assiette, vous remarquerez qu'il est recouvert de la couche la plus fine. La même couche se forme sur la membrane muqueuse, elle réduira temporairement son irritation et empêchera les bactéries et virus pathogènes d'infecter de nouvelles cellules.

Amélioration des processus métaboliques, nutrition. Cela est particulièrement vrai pour les huiles obtenues par pressage à partir de graines (lin, pêche, pépins de raisin). Ils contiennent une grande quantité de nutriments qui sont utilisés par la plante lors de la germination. Leur utilisation accélère la récupération, la régénération de la membrane muqueuse. Effet antiseptique. Cet effet est caractéristique principalement des huiles végétales. Le fait est que les arbres et les graminées n'ont pas de système immunitaire pour se défendre contre les infections. Par conséquent, les plantes contiennent des phytoncides, elles servent à supprimer et à détruire les parasites. Avec un nez qui coule de nature infectieuse, ces huiles aideront à éliminer la cause de la maladie. Effet anti-inflammatoire. Les huiles, apaisent les muqueuses, soulagent l'enflure, la congestion nasale, réduisent les démangeaisons. Leur effet est beaucoup plus faible que les médicaments vasoconstricteurs, vous ne devez donc pas vous attendre à une amélioration instantanée. La restauration de la membrane muqueuse et de ses fonctions se produit progressivement, les premiers signes d'un amendement peuvent survenir après 1-2 jours d'administration. Indications et contre-indications

Les huiles sont utilisées pour les maladies suivantes de la cavité nasale et des sinus:

Rhinite allergique. Dans ce cas, les huiles ne doivent être utilisées que pour adoucir et hydrater la membrane muqueuse. Il est nécessaire de choisir les médicaments les plus hypoallergéniques. Ceux-ci incluent la gelée de pétrole, l'huile de pêche. Rhinite infectieuse. Dans un tel cas, l'arrimage, l'enfouissement et la lubrification peuvent être indiqués. Ils aident à soulager ou à réduire la manifestation de la plupart des symptômes de la maladie. La sinusite est une inflammation des sinus paranasaux. La meilleure mesure est l'inhalation. Ils permettent aux substances actives des huiles de pénétrer dans les sinus et d'affecter le site de l'infection.

La principale contre-indication est l'intolérance aux médicaments. Cela entraîne une réaction allergique après son utilisation. Aussi, il vaut mieux ne pas utiliser certaines huiles sous leur forme pure en raison du risque d'intoxication (thuya, argousier, camphre). Pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi que dans l'enfance, il est préférable de coordonner l'utilisation de ces médicaments avec votre médecin..

L'utilisation d'huiles par voie orale peut provoquer une exacerbation des maladies du tractus gastro-intestinal. Par conséquent, en cas de problèmes avec le système digestif, il est préférable de refuser une telle mesure..

Il existe plusieurs méthodes d'utilisation des huiles pour le nez qui coule et le nez sec:

Enfouissement. Cette méthode vous permet d'hydrater et d'adoucir la membrane muqueuse. Il est utilisé en l'absence de congestion nasale et de forte sécrétion d'expectorations. La méthode est efficace pour les symptômes d'un rhume naissant comme des brûlures, des éternuements, des maux de gorge. Les huiles peuvent être égouttées pures ou après une forte dilution avec de l'eau. Dans le premier cas, il est conseillé d'utiliser le remède 1 fois avant le coucher, dans le second cas - jusqu'à 3-4 fois par jour. Farce dans le nez. Pour ce faire, vous devez utiliser des turundas en pur coton imbibé d'huile. Après cela, ils sont placés dans le nez. La durée totale de la procédure est de 15 minutes. La méthode convient pour restaurer les muqueuses, soulager la congestion nasale. Lubrification de la membrane muqueuse et du vestibule du nez. Cette mesure peut être pertinente à presque tous les stades d'un rhume. Il est également bien adapté pour sa prévention lors d'un séjour prolongé dans des pièces à faible humidité de l'air. Pour cela, des huiles sont appliquées sur un coton-tige propre et traitent délicatement la membrane muqueuse et la peau autour du nez. Inhalation. Dans ce cas, les huiles essentielles sont principalement utilisées, car elles s'évaporent bien et deviennent volatiles. Ajouter quelques gouttes à la solution mère ou simplement à l'eau chaude et inhaler la vapeur. L'inhalation atteint son effet maximal lorsque la perméabilité des voies nasales n'est pas altérée. Mais sinon, cela peut être utile. Ensuite, il est nécessaire d'inhaler la vapeur par la bouche et d'essayer d'expirer par le nez, sans exercer de pression excessive en même temps. Ingestion. Quelques gouttes d'huile peuvent être ajoutées aux décoctions, au miel et à d'autres agents fortifiants. Dans ce cas, ils activent le système immunitaire, contribuent à la récupération du corps. Cela est particulièrement vrai pour les infections chroniques persistantes. Massez les ailes du nez. Une goutte d'huile suffit pour la procédure. Les guérisseurs traditionnels conseillent de le réaliser avec une congestion nasale, un gonflement. Pour ce faire, les pouces avec une légère pression sont portés le long des voies nasales et la zone près des narines est massée avec l'index. L'utilisation de certaines huiles pour les rhumes et les rhumes

Le produit a un effet doux. Les patients notent son léger arôme sucré, ainsi que des sensations agréables après utilisation. L'huile de pêche convient dès la naissance.

L'huile de pêche est obtenue par pressage à partir des graines, cette technologie vous permet d'économiser la plupart des vitamines et des acides gras. En plus d'eux, la composition contient une variété d'oligo-éléments: potassium, fer, iode, phosphore, zinc et autres.

L'huile de pêche est principalement utilisée pour hydrater et nettoyer les muqueuses. En tant que tel, il n'a pas d'effet thérapeutique en cas d'infection. Cependant, mettre de l'huile de pêche dans le nez peut améliorer l'état de la membrane muqueuse, restaurer l'équilibre ionique.

Le produit est obtenu à partir de graines de plantes. Il a une couleur orange ou rougeâtre caractéristique. Cette huile contient une grande quantité de tocophérols et de caroténoïdes (pigments qui apportent de la couleur), responsables de ses propriétés antibactériennes. En raison de la teneur élevée en acides gras et en vitamines, l'utilisation aide à adoucir et à nourrir la muqueuse nasale.

Important! L'huile est contre-indiquée pour l'ingestion dans les processus inflammatoires dans les organes du tractus gastro-intestinal et la maladie des calculs biliaires. Par conséquent, avec de telles pathologies lors de l'instillation, il est également nécessaire d'exclure l'ingestion accidentelle..

L'huile peut être mélangée avec de l'ail écrasé ou de la propolis pour une plus grande efficacité. Le mélange résultant est enterré dans le nez. L'huile d'argousier peut provoquer des allergies. Par conséquent, si vous ressentez une sensation de brûlure, la réception doit être interrompue..

Important! L'huile d'argousier n'est pas recommandée pour la prévention du rhume, en particulier dans l'enfance.

Huile de thuya

Tous les conifères et thuyas, y compris, contiennent une quantité accrue de composés antibactériens. C'est pourquoi il est si utile d'être dans une forêt de conifères avec une tendance au rhume. Cependant, si cela n'est pas possible, les promenades dans le bosquet de thuyas peuvent être remplacées par des procédures utilisant des huiles essentielles..

Important! Il faut faire la distinction entre le produit pur et le remède homéopathique EDAS-801. L'huile à 100% est contre-indiquée pour l'administration orale, la farce et l'instillation nasale chez les enfants de moins de 12 ans, car c'est un allergène puissant et, à fortes doses, elle devient une source d'empoisonnement. Il ne peut être utilisé que pour l'inhalation.

L'huile de thuya est utilisée pour éliminer la cause du rhume, régénérer les tissus et traiter les végétations adénoïdes. La prise du médicament EDAS-801 aide à accélérer le métabolisme. L'inhalation d'huile de thuya est une excellente méthode pour éliminer les mucosités du corps et nettoyer les voies respiratoires..

Le produit est une source de vitamines et de nutriments. Il est beaucoup plus sain que le tournesol, son utilisation constante dans les aliments sert à renforcer le système immunitaire.

L'huile d'olive peut ramollir les croûtes nasales, lubrifier les plaies et les irritations de la membrane muqueuse. La médecine traditionnelle conseille d'utiliser la recette suivante pour l'instillation: une cuillère à soupe de romarin sauvage est insérée pendant 3 semaines dans 100 grammes d'huile dans un endroit sombre. Après cela, l'herbe est pressée, le liquide résultant doit être versé dans le nez 3-4 fois par jour pendant 8 jours.

Le médicament est utilisé pour adoucir et hydrater la membrane muqueuse. Il peut être utilisé pour prévenir le rhume pendant la période de carences en vitamines ou l'augmentation de l'incidence des ARVI.

La composition d'huile d'abricot contient des acides gras polyinsaturés, connus pour leurs propriétés antioxydantes, ainsi que des sels de magnésium et de potassium. Ils empêchent la destruction des cellules muqueuses et fournissent les réserves nécessaires à sa restauration. Son utilisation après une infection guérie soulage la sécheresse et les démangeaisons du nez, accélère le processus de rééducation. Lubrifier le nez avec de l'huile est utile pendant et après un rhume..

La spécificité de l'action du médicament par rapport à l'huile de thuya est qu'il est obtenu à partir d'aiguilles, et dans le second cas, des aiguilles et des cônes sont utilisés. En conséquence, son effet est plus cosmétique que thérapeutique. En revanche, l'huile de sapin est plus sûre, son utilisation n'entraîne pas d'empoisonnement.

Il est utilisé comme l'un des composants d'un mélange pour inhalation. Il facilite la respiration et aide à guérir la rhinite chronique. Dans les formes plus douces du rhume, l'instillation peut être efficace..

Le camphre semi-synthétique est obtenu à partir d'huile de sapin. Les préparations basées sur celui-ci sont placées dans le nez. Certaines méthodes décrivent l'instillation d'alcool de camphre dilué à l'intérieur, mais il est préférable de consulter un médecin avant utilisation.

Le médicament aide contre le rhume, en raison de la teneur élevée en substances antibactériennes et antivirales naturelles dans sa composition. Il est utilisé pour l'instillation, le rembourrage du nez, le massage et l'inhalation.

Important! Le médicament est contre-indiqué chez les femmes enceintes et allaitantes. Il faut également se rappeler qu'il peut provoquer des allergies, il est donc préférable de prendre d'abord la dose minimale d'huile d'arbre à thé (1-2 gouttes) pour vérifier la réponse de votre corps..

En termes de composition, le produit est un mélange d'acides gras et d'une petite quantité de cires, tocophérols, etc. La présence de vitamine E dans la composition est importante, qui possède des propriétés antioxydantes importantes..

Pour les enfants de plus de 5 ans, il peut être utilisé dans le cadre d'un mélange d'oignon pour instillation (l'huile de tournesol est mélangée avec du jus de plante). À un plus jeune âge, il peut être utilisé pour ramollir les croûtes de mucus séchées. Il est recommandé aux adultes de lubrifier la membrane muqueuse avec de l'huile avant de sortir pour prévenir l'infection pendant le pic d'ARVI.

La préparation contient des pigments végétaux et des composés de type camphre. L'huile d'eucalyptus favorise la séparation des expectorations, la suppression des agents pathogènes fréquents de l'infection - staphylocoques et streptocoques, ainsi que le soulagement des symptômes de l'inflammation.

Il est principalement utilisé dans la composition d'un mélange pour inhalation. Sous cette forme, il atteint facilement le foyer de l'infection.De plus, l'effet thérapeutique de l'huile d'eucalyptus est renforcé par l'effet du réchauffement..

Le gros avantage du produit est son hypoallergénicité. La vaseline est un produit recommandé pour l'hygiène des nouveau-nés. Il ne contient pas de composés antiseptiques ou anti-inflammatoires, mais il aide à restaurer les tissus endommagés et à les hydrater.

Il est principalement utilisé pour éliminer le mucus de la muqueuse nasale des bébés et prévenir la sécheresse. Le Dr Komarovsky affirme que s'il n'y a pas suffisamment d'humidité de l'air dans la pièce où l'enfant a un rhume, «il est tout à fait raisonnable d'utiliser de la vaseline ou de l'huile d'olive». Le médicament est appliqué sur une boule de coton et injecté doucement dans la cavité nasale, lubrifiant sa surface interne et éliminant l'excès de mucus.

Les huiles végétales ou synthétiques peuvent considérablement soulager l'évolution du rhume, soulager la congestion nasale et soulager l'enflure. Ne négligez pas un traitement aussi simple et abordable pour la rhinite de toute origine..

Vidéo: huile de sapin, méthodes d'application

J'ai beaucoup écrit ici sur mes problèmes de chatouillement dans la gorge, une toux larmoyante, une pression dans le cœur et un gonflement du nez. il a différents travaux et pas seulement en cardiologie, nous avons convenu de le rencontrer la semaine prochaine, mais alors qu'il me disait de verser de l'huile d'olive dans mon nez, de prendre directement une seringue et de la remplir le plus souvent possible, car j'ai eu un gonflement du nez depuis six mois et ce mal. Mais le fait est que je l'ai essayé une fois et que ça faisait très mal, j'ai juste sangloté pendant que mon mari me versait 1 cube dans le nez, et le médecin a dit que 3 cubes étaient nécessaires. Quand ils l'ont appelé et lui ont dit que c'était terriblement douloureux, il a dit que ce n'était rien d'étonnant parce que pendant six mois, la membrane muqueuse du nez là-bas ne fait probablement plus mal, versez-la pour l'instant, et je suis terrifiée. En général, qui d'autre a pratiqué cela? ça va?

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat