loader

Principal

Consultant

Comment arrêter les saignements de nez

Cet article a été co-écrit par Julia Bowlin, MD. Le Dr Bowlin est un médecin de famille basé en Ohio. Diplômé de la Wright University Boonshoft School of Medicine en 1993.

Nombre de sources utilisées dans cet article: 17. Vous en trouverez une liste en bas de page.

Les saignements de nez surviennent souvent de manière inattendue. Parfois, cela est dû à l'inhalation d'air sec pendant une longue période. La membrane muqueuse sèche est plus facilement blessée. Les saignements de nez résultent de lésions des vaisseaux sanguins de la muqueuse nasale. La plupart des saignements de nez se produisent à l'avant de la cloison nasale, le tissu qui sépare les deux côtés du nez. Souvent, les saignements de nez se produisent dans le contexte d'une sinusite froide et aiguë, d'une rhinite allergique, d'une hypertension ou à la suite d'un trouble de la coagulation. [1] X Source d'information Purkey MR, Seeskin Z, Chandra R. Variation saisonnière et prédicteurs d'épistaxis. Laryngoscope. 2014; 24 (9): 2028-2033. Dans la plupart des cas, vous pouvez régler le problème vous-même. En lisant cet article, vous pouvez arrêter les saignements de nez sans avoir besoin d'un médecin..

Soulagement des saignements de nez

Le saignement du nez, appelé épistaxis en médecine, effraie toujours les gens et n'est pas déraisonnable.

Ce problème survient assez souvent, il est confronté à environ 60% de la population mondiale. Malgré cette prévalence, vous ne devriez pas être négligent à ce sujet, car cela peut causer des maladies et des blessures graves. Notre article couvrira comment arrêter les saignements de nez et pourquoi ils se produisent..

  • Médicament
  • La médecine traditionnelle

Il existe plusieurs classifications des saignements de nez, qui diffèrent par la quantité de perte de sang:

  • Insignifiant. Elle se caractérise par une perte de sang de plusieurs millilitres. Cette condition n'est pas considérée comme dangereuse pour la santé et n'entraînera pas de conséquences négatives. Cependant, à la vue du sang, les gens ont souvent des crises de colère et de la peur.,
  • Modérer. Le volume de la perte de sang ne dépasse pas 150-200 ml. Ce type entraîne une faiblesse, des palpitations cardiaques, des vertiges, l'apparition de points noirs devant les yeux,
  • Massif. Elle se caractérise par une perte ponctuelle d'environ 300 ml. Exprimé par une faiblesse, un essoufflement, des maux de tête,
  • Abondant. Ce type a un grand volume de perte de sang, plus de 500 ml, entraîne une forte diminution de la pression artérielle, une perte de conscience, une léthargie.

Il existe également une autre classification des saignements de nez:

  • Vue de face. Elle se caractérise par des dommages aux petits vaisseaux et capillaires qui acheminent le sang vers la partie antérieure du nez. Ce n'est pas une condition dangereuse, car elle n'entraîne pas de perte de sang massive. Cela se produit assez souvent, dans 95% de tous les cas de perte de sang,
  • Vue arrière. Il affecte les 5% restants et se caractérise par des dommages aux gros vaisseaux qui alimentent les parties postérieures et médianes du nez. Il est assez difficile d'arrêter cette condition, il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance.

Causes du symptôme

Avant d'arrêter les saignements de nez, vous devez comprendre la cause de ce phénomène. Si du sang coule du nez, cela indique des dommages vasculaires dus à des blessures ou à des maladies des organes internes. Les raisons les plus courantes sont:

  1. Blessures causées par un traumatisme au visage, accompagnées d'une fracture de la cloison nasale. Se produit souvent aussi chez les enfants qui se cueillent constamment le nez, provoquant des saignements de nez.
  2. Les influences externes proviennent d'une longue exposition au soleil, d'un effort physique excessif. Cette raison est caractérisée par un phénomène unique, un arrêt précoce du sang.
  3. Chaleur ou insolation, en raison de laquelle la cavité nasale devient sèche, les vaisseaux deviennent cassants, éclatent rapidement.
  4. Le dessèchement de la membrane muqueuse, conduisant à la fragilité des capillaires, se produit souvent aussi soit en raison d'une exposition prolongée au gel, soit en étant dans une pièce avec de l'air sec et chaud.

Le groupe suivant de raisons pour lesquelles le saignement du nez est le plus dangereux et se manifeste en raison de troubles systémiques. Ces cas sont symptomatiques d'une maladie spécifique. Ce groupe comprend les raisons suivantes:

  1. L'hypertension entraîne souvent une augmentation de la pression intracrânienne et des saignements de nez. Ce symptôme est bénéfique pour le patient, car il provoque une diminution de la pression. Souvent, de tels saignements surviennent le matin et la nuit..
  2. L'inflammation des sinus entraîne un affaiblissement des parois vasculaires, elles deviennent fragiles et cassantes.
  3. Les polypes exercent une pression sur les vaisseaux sanguins, obstruant la circulation de l'air et saignant le matin.
  4. Dystonie végétovasculaire, accompagnée de fragilité vasculaire.
  5. L'athérosclérose entraîne des modifications des vaisseaux sanguins, une perte d'élasticité et des lésions. Avec cette pathologie, des caillots sanguins sont libérés par le nez..
  6. Le phéochromocytome est une affection tumorale des glandes surrénales, en raison de laquelle il y a une augmentation du niveau d'hormones responsables des chocs nerveux. En raison du stress, il y a une forte augmentation de la pression artérielle, des saignements fréquents, surtout la nuit, une sensation de sécheresse.
  7. Utilisation à long terme de médicaments qui interfèrent avec la coagulation sanguine, tels que l'aspirine, l'héparine, les sprays nasaux.
  8. Oncologie. La tumeur résultante appuie sur les vaisseaux.
  9. L'hémophilie est caractérisée par une mauvaise coagulation, entraînant des caillots sanguins dans le nez.
  10. Le manque de vitamine C conduit à la fragilité des parois vasculaires, elles deviennent plus fragiles.
  11. Anomalies hépatiques qui provoquent des caillots sanguins.

Soins appropriés aux patients

De nombreuses personnes s'inquiètent de la question de savoir comment arrêter le saignement du nez, car, lorsque cette condition se produit, il sera nécessaire de fournir une assistance compétente et précise, qui consiste en ce qui suit:

  • si du sang coule du nez, vous devez asseoir la victime de manière à assurer une sortie libre. S'il lui est difficile de s'asseoir, vous pouvez le mettre sur le lit, tandis que la tête doit être plus haute que le corps et qu'elle doit être tournée sur le côté.,
  • ouvrir le col serré de la chemise, fournir de l'air frais en ouvrant la fenêtre,
  • mettez une compresse froide sur le front et l'arête du nez et gardez vos pieds au chaud. Ces actions dilatent les vaisseaux sanguins des jambes et provoquent la sortie de sang de la tête..
  • vous pouvez utiliser une éponge hémostatique sous forme de tampons, qui est appliquée sur la zone touchée pendant 5 minutes. Si, après ce temps, la condition ne s'améliore pas, une autre peut être appliquée. L'éponge appliquée sur la plaie se dissout et arrête la récidive,
  • s'il n'est pas possible d'arrêter le saignement, appuyez sur la narine pendant 10 minutes,
  • si du sang entre dans la bouche, il doit être recraché,
  • si le résultat attendu ne peut être obtenu, alors un tampon imbibé d'une solution vasoconstricteur, de peroxyde d'hydrogène ou d'eau salée doit être inséré dans la narine,
  • si dans les 10 minutes, il n'est pas possible d'atténuer la maladie et d'arrêter le saignement, une ambulance doit être appelée dès que possible.

Beaucoup s'intéressent à la question de savoir ce qui ne peut pas être fait si le sang a commencé à couler, afin de ne pas conduire à une détérioration de la santé. Les actions incorrectes suivantes doivent être évitées:

  1. Si le sang vient du nez, le patient ne doit en aucun cas lever les jambes, car cela peut entraîner une importante perte de sang due à une augmentation du flux vers la tête..
  2. Il est interdit de rejeter la tête en arrière, car un écoulement sanguin, s'il pénètre dans l'estomac, peut provoquer des vomissements de sang. En outre, lorsque le sang pénètre dans les voies respiratoires, une pneumonie et une suffocation peuvent survenir..
  3. Il n'est pas recommandé de se moucher, car ces actions interfèrent avec la formation d'un caillot. Vous ne pouvez vous moucher que 12 heures après l'arrêt du saignement, car la membrane muqueuse reste blessée et cette condition peut réapparaître. Pour le soulagement, il est recommandé de lubrifier la narine avec de l'huile de vaseline.
  4. Pendant la journée, vous devez vous abstenir de boire du café et du thé fort, car ces produits peuvent augmenter la tension artérielle et entraîner une rechute..

Médicament

Le traitement médicamenteux, lorsque le sang du nez commence à couler, est basé sur des médicaments qui ont un effet cautérisant ou vasoconstricteur, notamment:

  1. Peroxyde d'hydrogène.
  2. Gouttes et sprays ayant un effet vasoconstricteur, par exemple, Galazolin, Naphtizin, Sanorin.
  3. Acide aminocaproïque pré-réfrigéré 5%.
  4. Médicaments qui stimulent la coagulation sanguine, tels que la thrombine, la thromboplastine.
  5. Solution d'argent à 40%.

Vous pouvez fabriquer des tampons avec ces solutions et les insérer dans la cavité nasale. Cependant, cette procédure ne doit pas causer d'inconfort ni de douleur..

La médecine traditionnelle

Lorsqu'un saignement de nez a commencé, la médecine traditionnelle offre des moyens d'aider à soulager ce problème, les plus couramment utilisés sont:

  • couper l'oignon en 2 parties et l'attacher à la première vertèbre cervicale,
  • un morceau d'aloès, consommé quotidiennement pendant 14 jours, éliminera les rechutes,
  • une méthode de médecine chinoise appelée Su-jok est basée sur le serrage du pouce sur deux mains à l'aide d'un fil sévère, ce qui aidera à éliminer les saignements excessifs,
  • 3 pincées de capuchons pour 1 cuillère à soupe. eau bouillante, insister pendant 2 heures, prendre trois fois pendant 1 semaine,
  • un tampon imbibé de jus d'ortie aura un fort effet hémostatique. Il est préférable que pendant la journée après le saignement, il soit constamment dans le nez,
  • vous pouvez verser de l'eau froide sur la tête et le haut du dos.

Les saignements nasaux peuvent être le signe avant-coureur de nombreuses maladies.Par conséquent, s'ils surviennent assez souvent, vous devez vous rendre chez un spécialiste pour un examen complet et prescrire un traitement pour la cause du symptôme..

Remède pour arrêter le sang du nez: médicaments hémostatiques

Les saignements de nez soudains peuvent être effrayants et même provoquer la panique. Surtout si cela ne s'arrête pas après avoir effectué les premiers soins standard. Ce phénomène ne doit pas être considéré comme inoffensif. Le sang du nez peut être le seul symptôme de gonflement du nez, de corps étrangers, de traumatisme, de sinusite. L'ignorer signifie risquer de manquer l'apparition de maladies endocriniennes, de crise hypertensive, d'accident vasculaire cérébral hémorragique. La faiblesse des parois des vaisseaux entraîne des conséquences désastreuses..

Les saignements de nez persistants peuvent entraîner des maladies du système circulatoire, une perte de force, des évanouissements, des étourdissements, des fluctuations de la pression artérielle.

Remèdes populaires

  • Jus de citron. Appliquer quelques gouttes de jus de citron sur une boule de coton et insérer dans les voies nasales. Peut également être utilisé sous forme de gouttes nasales. Il guérit le nez sec et élimine les bactéries. Un outil éprouvé et efficace.
  • Herbes hémostatiques. Ceux-ci incluent l'achillée millefeuille, le plantain, la racine de bergenia, la bourse de berger. Il suffit d'ajouter une cuillère à café de matières premières séchées à l'eau bouillante et de boire comme du thé une fois par jour.

Les plantes médicinales ne sont pas inoffensives, elles peuvent être allergiques, certaines ont des contre-indications. Lisez les instructions sur l'emballage (qui se trouvent sur chaque paquet d'herbes pharmaceutiques). Ils ne peuvent pas arrêter les saignements sévères, des produits pharmaceutiques sont nécessaires.

  • Solution saline. Rincer avec une solution d'une cuillère à café de sel de mer (il est préférable de le prendre, et non de simple sel de table, ou d'utiliser la préparation prête à l'emploi Aquamaris pour se rincer le nez) dans un verre d'eau tiède aidera à restaurer la muqueuse nasale et à détruire les bactéries responsables de la rhinite. Bon pour prévenir les saignements.

Comment traiter correctement la rhinite neurovégétative, lisez le lien.

Traitement des saignements

Il est inacceptable de traiter soi-même des saignements prolongés fréquents. Dans de telles situations, il est nécessaire de consulter un médecin qui recherchera la cause, puis prescrira un traitement complet..

Comment traiter la rhinite atrophique lisez ici.

Médicament

Il existe de nombreux médicaments disponibles pour traiter les saignements de nez. Un représentant d'un groupe doit être accepté pour des indications spécifiques.

Augmentation de la coagulation sanguine

Le mécanisme d'action des médicaments de ce groupe est l'activation de la formation de plaquettes pour une coagulation sanguine rapide et l'arrêt des saignements.

  • Dicinon. Agrégat plaquettaire. Il peut être utilisé à la fois par injection et sous forme de comprimés. Contre-indiqué dans la porphyrie, la thrombose.
  • Chlorure de calcium. Il est utilisé sous forme d'injections. Augmente la contractilité des parois du vaisseau.

L'injection doit être faite directement dans une veine, la procédure est donc effectuée par une infirmière expérimentée. Si la solution médicamenteuse pénètre dans les tissus cutanés, elle peut provoquer une nécrose.

  • Acide aminocoproïque. Le médicament le plus efficace est sous forme de compte-gouttes. Réduit la dégradation des caillots sanguins (fibrinolyse). Habituellement combiné avec la solution de Ringer, le chlorure de sodium, la rhéopolyglucine.
  • Vikasol. C'est un analogue synthétique de la vitamine K. Il fait partie d'une enzyme qui accélère la synthèse des plaquettes - les cellules responsables de la coagulation sanguine, c'est-à-dire arrêter l'hémorragie.

Réduire la pression

Si le nez saigne en raison d'une augmentation de la pression artérielle, vous devez prendre un antihypertenseur pour un traitement d'urgence.

Comment il traite la rhinite hypertrophique lire dans cet article.

  • Corinfar. Désigne des moyens d'aide rapide. Il vaut mieux l'utiliser pour un effet immédiat. Si certains antihypertenseurs sont déjà pris, il ne sert à rien de les prendre au-dessus de la dose prescrite, avant l'heure de prise, etc. Ils sont conçus pour une réduction à long terme de la pression artérielle et n'aideront pas en cas de forte augmentation, lorsqu'une diminution rapide est nécessaire..
    Contre-indiqué pendant la grossesse, la crise cardiaque, l'angine de poitrine.
  • Nifédépine. Il agit sur les vaisseaux sanguins et, comme Corinfar, réduit rapidement la pression. Il n'y a pas de contre-indications spécifiques.
  • Dibazol: ampoule 1% - 5 ml. En réduisant le débit sanguin, il abaisse doucement et en douceur la pression artérielle.
  • Sulfate de magnésium: ampoule 25% - 10 ml. Premiers secours. Aide à augmenter la pression extracrânienne, avec commotion cérébrale. Intraveineux.

Hémostatique

L'utilisation de médicaments pour arrêter le sang peut servir à deux fins: des composants de coagulation supplémentaires ou des bloqueurs de la destruction de caillots déjà formés.

Comment traiter correctement la rhinite subatrophique, lisez ce matériel.

Coagulants
Substances biologiques ou synthétiques qui accélèrent le processus de coagulation au détriment de ressources supplémentaires.

  • Thrombine. La thrombine est un composant sanguin naturel, dont des analogues sont inclus dans un grand nombre de médicaments. Indiqué pour les saignements de nez, les saignements des gencives, des capillaires.
  • Fibrinogènes. Des éponges pratiques sont produites avec du fibrinogène, une substance de coagulation sanguine. Il s'agit d'un petit matériau poreux qui prend facilement n'importe quelle forme. Très efficace pour arrêter les saignements locaux, incl. et du nez.

Ce sont des substances qui perturbent le processus de décomposition des caillots sanguins. À cause d'eux, les saignements souvent à peine arrêtés recommencent. Les inhibiteurs éliminent ce processus. Utilisé uniquement comme alternative aux médicaments coagulants.

  • Amben. Inhibe les substances kinases sanguines. Amben est contre-indiqué pendant le 1er trimestre de la grossesse.
  • Gordox. Supprime l'activité du tissu et la cascade intravasculaire de réactions à la destruction des caillots sanguins - thrombus. Introduit par voie intraveineuse.
  • Contrikal. Introduit par voie intraveineuse. Bloque également la destruction des caillots sanguins.

Accélérer la formation et l'entrée des plaquettes dans le sang.

Adipate de sérotonine. Efficace en cas de dysfonctionnement plaquettaire, qui est déterminé par des diagnostics de laboratoire.

Substances qui normalisent la perméabilité vasculaire

  • Etamsilat. Normalise la perméabilité vasculaire, améliore la circulation dans les capillaires du nez.
  • Rutin. La vitamine P aide à presque toutes les maladies vasculaires. On le trouve également dans les agrumes, le cassis, le pissenlit, le poivron rouge. Contre-indiqué au 1er trimestre de la grossesse.

Vaso-renforcement

Des substances sont synthétisées pour réduire la fragilité de la paroi vasculaire des capillaires. Doit être pris en association avec des vitamines.

  • Ascorutin. Médicament combiné. En plus de la vitamine P, il contient de la vitamine C.Améliore les réactions redox dans les tissus.
  • Anavenol. Il a un effet protecteur sur les capillaires, prévient l'œdème. Améliore la perméabilité vasculaire et la circulation sanguine dans les petits vaisseaux (p. Ex. Nasaux).
  • Detralex. Detralex a également un effet angio-protecteur. Réduit l'élasticité des veines, la stagnation du sang dans celles-ci, améliore l'hémodynamique. Non recommandé pendant l'allaitement.

Physiothérapie

Les dispositifs médicaux peuvent accélérer la récupération (oxygénothérapie) ou guérir complètement les saignements de nez (moxibustion pour la rhinite chronique).

Cautérisation de la muqueuse nasale

Cette méthode est nécessaire pour la rhinite chronique, les blessures au visage. Les vaisseaux envahis dans les cornets hypertrophiés sont facilement blessés et donnent de longs saignements. Peut également être indiqué pour le saignement des polypes nasaux. Il existe de nombreuses façons d'effectuer la procédure: utilisation d'azote liquide, laser, électricité, rayonnement ultrasonique, sels d'argent.

Oxygénothérapie

L'essentiel est l'effet à long terme de l'oxygène pur sur le corps. Il aide bien à l'étiologie bronchopulmonaire des saignements. Il suffit de respirer à partir d'un masque spécial sur le visage ou le nez. L'oxygène active le métabolisme local, favorise la cicatrisation des plaies, accélère l'achèvement des processus inflammatoires, etc. La méthode a ses propres contre-indications. Les patients y sont admis après un examen complet par un thérapeute.

Tamponade

La tamponnade est à l'avant et à l'arrière.

Avant: insertion classique dans les voies nasales d'une turunda avec du coton ou un bandage. Ils sont pratiqués à la maison et dans les hôpitaux. Dans ce dernier cas, ils sont plus profonds, parfois ils sont fabriqués à l'aide d'une éponge absorbante en forme de gel..
Postérieur: réalisé uniquement dans un hôpital. Le nom est dû à l'anatomie - la turonde est insérée dans le passage nasal postérieur. La procédure est effectuée par un médecin par la bouche. Habituellement nécessaire pour les saignements abondants et abondants.

Que faire pendant la grossesse

De nombreux médicaments sont limités pendant la grossesse. Dans ce cas, vous devez utiliser les premiers soins pour les saignements de nez - inclinez un peu la tête en arrière, insérez des cotons-tiges imbibés de peroxyde d'hydrogène, de corvalol, juste de l'eau et asseyez-vous dans cette position pendant 10 minutes. Après avoir doucement retiré le coton.
S'il y a des saignements de nez fréquents, vous devez en informer votre gynécologue..
Une hémorragie nasale prolongée peut être un signe de gestose. Dans de tels cas, une hospitalisation dans un service spécialisé est indiquée..

Comment faire des saignements de nez sans douleur à la maison lisez ici.

Vous devez rejeter un peu la tête en arrière, sinon le sang peut pénétrer dans la trachée ou l'œsophage.

Que faire en cas d'hypertension artérielle

L'hypertension artérielle provoque très souvent des saignements de nez, en particulier chez les personnes âgées. Leur paroi vasculaire s'amincit avec l'âge, de sorte qu'elle se rompt facilement lorsque la pression augmente. Mais ce qui est important, c'est que les accidents vasculaires cérébraux hémorragiques (hémorragies cérébrales) se produisent selon le même principe. Si vous ne faites pas attention à ces «premiers appels», vous pouvez contracter cette maladie grave entraînant une invalidité. Par conséquent, il vaut la peine de consulter un médecin: un thérapeute local ou un cardiologue pour ajuster le traitement antihypertenseur. Le remplacement des pilules, la modification de la dose aidera à éliminer ce symptôme..

La prévention

Pour éviter les saignements dus au stress, les névroses aideront au respect du régime de travail et de repos, une éducation physique modérée. La trempe avec une douche de contraste deviendra un entraînement pour les vaisseaux. Si le saignement se produit comme une complication de maladies chroniques, vous devriez consulter votre médecin.

Vidéo

Cette vidéo vous montre comment arrêter rapidement un saignement de nez.

conclusions

1. L'épistaxis peut être à la fois un événement accidentel et un signe avant-coureur d'une maladie très grave..
2. Les saignements fréquents ne doivent pas être ignorés.
3. La médecine moderne dispose d'une variété de médicaments, d'agents chirurgicaux et physiothérapeutiques pour le traitement des causes des saignements de nez chez les adultes..
4. Pour éviter les saignements de nez en cas de maladies nerveuses, cardiovasculaires et autres, vous devriez consulter votre médecin..
5. Le sang du nez est un compagnon fréquent de la grossesse. Il vaut mieux confier l'examen à un gynécologue.

ladywell.ru

Un saignement du nez (en langage médical - épistaxis) peut survenir chez chaque personne, que faire si le saignement du nez ne s'arrête pas pendant une longue période? Les causes des saignements de nez ont des origines complètement différentes. Cela peut dépendre de l'humidité de la pièce, mais cela peut également indiquer une pathologie grave. Le saignement est divisé en antérieur et postérieur, tout dépend des caractéristiques physiologiques de l'apport sanguin à la cavité nasale. Que faire en cas de saignement de nez? Ne paniquez pas, il vous suffit d'évaluer l'étendue du saignement et d'essayer d'en établir la cause. À propos, chez les personnes âgées, les saignements de nez sont beaucoup plus fréquents, cela est dû au fait que la muqueuse nasale se dessèche et s'amincit.

Types de saignements de nez

Il existe plusieurs types de saignements de nez, ils comprennent:

  1. Antérieur, le plus courant. Le sang s'écoule du passage nasal. Le saignement antérieur est généralement causé par le plexus de Kisselbach. Il s'agit d'une énorme collection de vaisseaux situés sous la muqueuse nasale. Avec une coagulation normale, le sang s'arrêtera bientôt de lui-même.
  2. L'arrière, rarement trouvé, est dangereux pour l'homme. Si le sang coule dans le nasopharynx à l'intérieur, il est impératif que ce type de saignement nécessite des soins médicaux. Ce type de perte de sang se produit à partir de grosses artères situées à l'arrière du nez. Le sang s'écoule dans des volumes suffisamment importants dans l'estomac, ce qui provoque des vomissements. Il coule dans un flux continu et ne s'arrête pas de lui-même.

En fonction du volume de sang perdu, on distingue les degrés suivants:

  1. Degré facile. La perte de sang peut atteindre 12%. Les signes de ce degré sont des étourdissements, une pâleur des muqueuses, une faiblesse.
  2. Degré moyen. La perte de sang peut aller jusqu'à un litre et demi et le tableau clinique est plus prononcé qu'avec un degré léger. La clinique est causée par des étourdissements sévères, des acouphènes, une soif sévère, une migraine.
  3. Degré sévère. La perte de sang est supérieure à 20%. Le complexe des symptômes est décrit par un choc hémorragique, une forte baisse de pression, une opacification de la conscience et des évanouissements.

Dans ce cas, l'état du patient est extrêmement grave, nécessite une attention médicale immédiate, car il peut entraîner la mortalité.

Causes des saignements de nez

Quelles causes peuvent contribuer aux saignements de nez? Il existe certains facteurs de risque qui, à leur tour, sont divisés en facteurs locaux et systémiques.

Local comprend:

  • blessure mécanique au nez;
  • processus inflammatoires, tels que la grippe, la sinusite, etc..
  • corps étrangers dans les voies nasales;
  • sécheresse de l'air inhalé;
  • néoplasmes;
  • intervention chirurgicale;
  • barotraumatisme;
  • mauvaise utilisation de l'inhalateur.

De plus, des facteurs systémiques sont déterminés:

  • réactions allergiques;
  • les maladies chroniques, telles que la sinusite;
  • haute pression;
  • diverses maladies du sang;
  • maladies dans lesquelles il y a une violation de la coagulation sanguine.

Il est à noter que cette pathologie est précédée de quelques signes. Habituellement, les maux de tête s'aggravent, des battements dans les tempes, des acouphènes et des démangeaisons au nez. En conséquence, ces actions dépendent directement des causes de l'épistaxis..

Premiers secours

Lorsqu'une pathologie survient, ne paniquez pas, vous devez évaluer raisonnablement l'ampleur de la perte de sang. Dans de nombreux cas, vous pouvez y faire face seul ou avec l'aide de vos proches. Mais il y a des moments où vous devez appeler une ambulance.

Pour arrêter vous-même le saignement, vous devez procéder comme suit:

  1. Prenez une position confortable et prenez votre tête en arrière, mais ne la rejetez pas en arrière.
  2. Un récipient est placé sous le nez du patient pour contrôler la perte de sang.
  3. Ensuite, prenez des mesures pour éviter les saignements. Les ailes du nez sont pressées contre le septum, puis des gouttes vasoconstricteurs sont instillées dans chaque passage nasal.
  4. Ensuite, versez 8 gouttes de peroxyde d'hydrogène également dans chaque narine.

De telles mesures sont appliquées de manière complexe, tandis que le sang s'arrêtera plus rapidement..

Une compresse froide est un autre moyen efficace d'arrêter le saignement. Vous pouvez utiliser un sac de glace ou une serviette ordinaire imbibée d'eau froide. Appliquez une compresse froide sur l'arête du nez pendant 10 à 15 minutes, puis retirez pendant quelques minutes et appliquez à nouveau.

L'épistaxis est une pathologie.Par conséquent, avec des saignements de nez fréquents, vous devez consulter un médecin qualifié et subir un examen complet. Puisque cette anomalie peut parler de maladies graves survenant dans le corps humain.

Le saignement du nez est généralement causé par une blessure récente ou un rhume sévère. Cependant, il arrive souvent que le saignement commence brusquement alors que rien ne vous est arrivé. Et les raisons ne sont pas claires - pourquoi le sang est toujours allé.

Les raisons

Le nez est un organe sensoriel important qui empêche non seulement l'infection de pénétrer dans le corps. Le nez contient de nombreuses terminaisons nerveuses et vaisseaux sanguins. C'est pourquoi toute blessure peut provoquer des saignements graves. Les médecins divisent les saignements de nez en deux types:

  1. Saignement local qui affecte exclusivement le nez.
  2. Saignement qui commence pour des raisons internes, affectant tout le corps.

Les causes locales comprennent diverses blessures. Par exemple, un coup au nez ou des objets étrangers le frappant. La sinusite aiguë et la rhinite sont considérées comme une cause secondaire. Au moment de ces maladies, une croûte apparaît à l'intérieur du nez, à cause de laquelle la muqueuse nasale est lésée..

Pendant les allergies, le flux sanguin vers le nez augmente considérablement et les vaisseaux, à leur tour, ne peuvent tout simplement pas faire face à la pression. C'est pourquoi les personnes allergiques se plaignent souvent de saignements de nez. Divers implants et opérations dans la zone du nez sont considérés comme des causes fréquentes de ce problème. Pendant la période de guérison du nez, une certaine adaptation des vaisseaux se produit généralement, de sorte que les saignements se produisent assez souvent. Si vous avez subi une intervention chirurgicale au nez, il est préférable de vérifier à l'avance avec le médecin quelle sera la norme pour vous à l'avenir et de quoi vous devriez vous inquiéter.

Malheureusement, les causes internes des saignements de nez ne sont pas aussi facilement identifiables que les causes locales. Les saignements sont souvent un symptôme d'autres maladies, telles que le système cardiovasculaire. Le sang du nez va souvent aux patients hypertendus et hypotendus, qui se caractérisent par une sensibilité accrue aux changements de pression.

Les causes courantes qui causent des saignements de nez comprennent:

  • altération de la fonction de coagulation sanguine;
  • carence en vitamines (PP et C);
  • médicaments inappropriés qui affectent la pression artérielle ou la coagulation du sang;
  • divers effets thermiques, par exemple une surchauffe au soleil;
  • changement de pression (pour les plongeurs);
  • un état de fièvre dans les infections virales sévères;
  • échec de l'équilibre hormonal;
  • accouchement récent ou grossesse en cours.

Traitement

Lorsque vous vous inquiétez des saignements de nez, vous devez non seulement essayer de déterminer la cause du processus, mais également être en mesure de fournir les premiers soins avec compétence. Ensuite, vous devez déterminer si vous devriez consulter un médecin.

Habituellement, dès que le nez saigne, la personne rejette immédiatement la tête en arrière et se couvre le nez avec une serviette. Seule cette action est déterminée par les experts comme l'illusion la plus courante, déjà portée à l'automatisme. Vous devez savoir que pendant les saignements de nez, vous ne devez pas du tout lever la tête.

Si le saignement est important, rejeter la tête en arrière peut conduire à avaler du sang, provoquant ainsi des nausées et même des vomissements. Dès que le nez saigne, il vous suffit de vous asseoir sur la surface plane à côté de vous et de baisser votre visage. Dans le même temps, vous devez regarder le sol (sol) et écarter les jambes pour que le sang puisse couler vers l'avant et ne pas tomber sur vous et revenir dans la cavité nasale..

Il n'y a absolument pas lieu de paniquer en cas de saignement. Vous devez vous comporter calmement. Vous pouvez appuyer sur un morceau de glace ou juste un objet froid sur votre nez. Cela aidera à rétrécir les vaisseaux sanguins et le saignement devrait s'arrêter plus rapidement. Si le saignement ne s'arrête pas pendant une longue période, vous devez appuyer la narine contre le septum nasal pendant environ sept à dix minutes. De telles conditions assurent la formation d'un caillot sanguin, ce qui arrêtera définitivement le sang du nez. Lorsque cela n'aide pas, sur un coton-tige, il est nécessaire d'appliquer tout remède contre le rhume (par exemple, la naphtyzine) et d'insérer le tampon dans le nez aussi profondément que possible.

Lorsque le saignement provoque une surchauffe, la personne doit de toute urgence être transplantée à l'ombre, puis mettre quelque chose de froid sur la zone nasale et appeler un médecin.

L'aide de médecins est nécessaire en cas de saignement de nez, mais le processus s'accompagne d'un certain nombre d'autres symptômes désagréables de la maladie. Une consultation médicale est également nécessaire en cas de suspicion de nez cassé, dans les cas où vous pensez que la cause du saignement est la prise de médicaments ou lorsque le saignement est causé par un mal de tête aigu..

Si le saignement dure plus de quinze minutes, une ambulance doit être appelée d'urgence.

Lorsque le saignement s'accompagne d'engourdissements dans les membres ou d'une sensation de froid extrême, cela signifie que vous devez appeler immédiatement un médecin ou emmener la victime à l'hôpital..

Renforcer les vaisseaux du nez. Vaisseaux sanguins faibles dans le nez. Traitement. Remèdes populaires.

Au cours de sa vie, une personne rencontre au moins une fois un phénomène aussi désagréable que les saignements de nez. Pour beaucoup, la vue du sang coulant du nez conduit simplement à une horreur sauvage. Selon des études statistiques, presque chaque cinquantième habitant de la Terre souffre de ces «cascades» régulières. Il y a de nombreuses raisons à cela. Mais, surtout, c'est l'un des signaux importants envoyés par notre corps, et indiquant le début d'échecs dans son travail. Ignorer ce phénomène, s'il est de nature régulière, en aucun cas.

Le nez est l'un des points les plus faibles de notre visage. Il est extrêmement sensible et cela est dû à la structure anatomique, il se détache sur le visage, le nez prend tous les coups principaux. Recouvert d'un large réseau de capillaires, très fins et facilement endommagés, cet organe réagit très activement à toute modification de l'environnement, aux chocs et au stress. Ce n'est pas pour rien que les parents de l'enfance nous apprennent la sagesse de la vie: «ne nous cueillez pas le nez», «ne secouez pas fortement la tête», «ne vous enfoncez pas d'objets étrangers dans le nez», etc. Les statistiques à l'appui nous amènent à des données intéressantes: environ 65% des saignements sont causés par une cueillette banale du nez..

Du sang du nez. Saignement. Les raisons.

En général, les raisons peuvent être distinguées par âge. Chez les enfants, des problèmes peuvent être associés à une modification des traits du visage, la majeure partie des vaisseaux est située dans la partie inférieure de la cloison nasale, la membrane muqueuse est encore plus délicate, par conséquent, son dessèchement entraîne de légers dommages aux capillaires, eh bien, la dépendance d'un enfant à la cueillette du nez ne doit pas être ignorée.

Pourquoi le nez saigne-t-il souvent fortement? - Chez l'adulte, la fragilité des vaisseaux sanguins peut être associée à un manque de vitamines, en particulier de vitamine C, ou à des problèmes plus graves: diverses maladies des organes (foie, rate), du sang, des infections bactériennes, un stress physique et mental excessif et un certain nombre d'autres raisons (exposition prolongée au soleil, provoquant une insolation, etc.).

Dans la vieillesse, l'une des principales raisons peut être appelée hypertension artérielle, athérosclérose et avec l'âge, les parois des vaisseaux sanguins deviennent plus minces, deviennent plus fragiles.

En principe, les causes typiques de presque tous les âges peuvent être la rhinite aiguë et chronique, la courbure de la cloison nasale, ainsi que de fortes mouches de nez, de la toux et des éternuements. En raison de la poussière des locaux, de la sécheresse excessive de l'air, de sa pollution, la muqueuse nasale s'amincit, des formations apparaissent sous forme de croûtes, se touchant ce qui provoque des saignements. De plus, en cas de réactions allergiques, la membrane muqueuse réagit très fortement, elle gonfle, la perméabilité des vaisseaux augmente, qui se dilatent. Le nez semble gonfler.

Les plus dangereux sont les saignements soudains et de courte durée avec perte de sang abondante, caractéristiques d'une rupture de la cavité nasale ou des os du crâne d'un gros vaisseau, ainsi que des anévrismes. Le plus souvent, le septum antérieur saigne, pas les cornets.

Que faire? Force majeure, saignements de nez abondants, des saignements ont commencé. Comment bien faire les choses ?

Lorsqu'une telle circonstance de «force majeure» se produit, il faut d'abord se calmer. Beaucoup de gens paniquent simplement en voyant des gouttelettes de sang couler sur des vêtements ou d'autres choses. Mais cela ne conduit qu'à une augmentation de la pression artérielle, ce qui augmente encore le débit, et donc la perte de sang..

Il faut: pour rester calme, prendre une position la plus verticale possible et incliner légèrement la tête vers l'avant, il sera plus facile de déterminer quelle narine saigne. Ne jetez jamais la tête en arrière! Il est important d'assurer l'apport d'air frais dans la pièce.

Une compresse froide est appliquée sur l'arête du nez (il peut s'agir d'un sac de glace ou d'un mouchoir trempé dans l'eau froide): le sang circule plus faible et le saignement s'arrête. Parfois, il suffit, pour les personnes ayant une bonne capacité de coagulation, d'appuyer fermement sur la narine (dans laquelle un coton-tige peut être placé, ou vous pouvez vous en passer) du côté saignant, puis un caillot sanguin se forme, arrêtant la perte. Cela peut être fait avec un coton-tige, qui doit être trempé dans une solution de peroxyde d'hydrogène à 3%..

Une autre façon consiste à transférer un gros vaisseau sanguin vers le bas du nez. Un coton-tige est placé entre la gencive et une partie de la lèvre supérieure, qui serre ce vaisseau.

Si les mesures ci-dessus ne vous aident pas et que le sang continue de couler fortement, vous devez appeler d'urgence une ambulance.

À l'hôpital, un premier examen est effectué. Si un problème est identifié dans la partie antérieure de la cloison nasale, le sang est arrêté en cautérisant le canal endommagé. Si la source se trouve quelque part dans la région postérieure (le sang coule à l'arrière de la gorge) ou s'il n'a pas été possible de la trouver, une procédure de tamponnement est effectuée à l'aide de médicaments hémostatiques. Il est presque impossible de faire cette procédure correctement vous-même, il est donc préférable de la confier à des professionnels. Vous ne pouvez pas plaisanter avec ça. En cas de perte de sang abondante, même une transfusion sanguine est indiquée..

Après avoir arrêté le sang, le repos est recommandé, si une personne se sent bien, puis une courte promenade. Il est important de ne pas oublier d'hydrater la membrane muqueuse. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des solutions salines, facilement achetées dans n'importe quelle pharmacie, ou de la vaseline. Dans ce cas, vous devez faire attention à ne pas laisser le médicament pénétrer dans les voies respiratoires, ce qui peut entraîner le développement d'une pneumonie. Il est recommandé de boire beaucoup d'eau - pas moins d'un litre et demi par jour..

Saignements de nez fréquents? En cas de saignements fréquents, il est nécessaire de consulter un oto-rhino-laryngologiste. Il peut, à sa discrétion, prescrire une cautérisation ponctuelle du vaisseau endommagé, se rincer le nez avec une solution de stéroïdes, faire une prise de sang et un examen aux rayons X des sinus nasaux (si des polypes sont suspectés).

Du sang du nez. Vaisseaux sanguins faibles dans le nez. Traitement. Remèdes populaires.

Il existe de nombreuses recettes populaires pour arrêter les saignements..

Par exemple, prenez à l'intérieur de l'infusion du médicament initial (2-3 pincées pour 1 verre d'eau bouillante), achillée millefeuille (utilisez 3 cuillères à soupe pour 3 tasses d'eau bouillante, buvez la composition trois fois par jour, consommez une heure avant les repas). En général, le jus ou la décoction d'achillée millefeuille était utilisé pour arrêter les saignements de nez dès le XVe siècle..

Une décoction d'écorce de viorne est également considérée comme un bon remède (utilisez 10 grammes d'écorce de viorne pour 200 millilitres d'eau bouillante - prenez 1 cuillère à soupe) ou d'ortie (à raison de 2 cuillères à soupe pour 1 verre d'eau bouillante - prenez la composition trois fois en un jour). Cependant, il est nécessaire d'utiliser très soigneusement les plantes hémostatiques, leur abus conduit à la formation d'une thrombose..

Renforcer les vaisseaux du nez. En général, afin d'éviter et de minimiser les risques de saignements de nez, vous devez faire attention à votre santé: marchez plus à l'air frais, humidifiez l'air de la maison avec des plantes d'intérieur ou des humidificateurs, allez au lit à l'heure, surveillez votre alimentation, intégrez davantage à votre alimentation. fruits et légumes, en particulier ceux contenant des vitamines C et A.

Les saignements de nez, qui peuvent déranger les adultes et les enfants, sont appelés épistaxis en médecine. Pour comprendre pourquoi les saignements de nez peuvent souvent couler, vous devez comprendre comment se produit l'apport sanguin dans cette zone..

Saignement antérieur (local)

Pour remplir sa fonction principale de réchauffement et de purification de l'air, le nez doit recevoir du sang. La cavité nasale est nourrie de deux très grandes artères - externe et interne.

Dans la partie inférieure de la cavité nasale, ces artères divergent en petits vaisseaux. À certains endroits, ils forment des nodules. Beaucoup de ces "nodules sanguins" sont situés dans la région de Kisselbach - la partie la plus vulnérable de la cavité nasale, située dans la cavité antérieure. Les nodules sont facilement endommagés car ils sont situés près de la muqueuse. Des saignements surviennent, ce qui dérange le plus souvent les enfants.

Qu'est-ce qui peut les causer?

Si l'enfant saigne souvent par le nez, les causes sont très probablement associées à des dommages à l'intégrité des nodules sanguins dans la zone de Kisselbach.

En outre, il ne peut être exclu que chez les enfants, les vaisseaux nasaux soient fins et petits, ils sont situés très près de la membrane muqueuse et sont facilement endommagés.

  • Le sang commence à couler du nez avec sa blessure mécanique - frappé, blessé, tombé.
  • Vous pouvez également endommager la membrane muqueuse en éliminant de manière imprécise les croûtes dans la cavité nasale - en choisissant le nez avec un stylo, un doigt avec des soucis, un coton-tige. C'est aussi l'une des raisons pour lesquelles le nez saigne..
  • Les enfants peuvent également fourrer des objets étrangers dans leur nez, ce qui peut également provoquer des saignements. Les objets qui pénètrent dans le nez commencent à blesser les parois du nez, la membrane muqueuse s'enflamme et le saignement commence. Il n'est pas recommandé de retirer vous-même un corps étranger de la cavité nasale. C'est mieux quand un médecin le fait.
  • En outre, les raisons pour lesquelles un adulte et un enfant saignent souvent peuvent être des néoplasmes dans le nez - polypes, angiomes, hémangiomes.
  • Un septum nasal dévié est également un facteur qui provoque des saignements de nez fréquents..
  • Les maladies infectieuses (ARVI, rhinite, sinusite), qui sont accompagnées, sont également appelées causes de saignements de nez.
Veuillez noter que l'utilisation de sprays stéroïdes pour le traitement peut également être une raison expliquant pourquoi les saignements de nez ont souvent commencé à couler..
  • Pendant la saison de chauffage, lorsqu'il n'y a pas assez d'humidité dans la pièce ou pendant la saison chaude, les parois des vaisseaux sanguins peuvent se dessécher et éclater.
  • Le sang peut provenir du nez à cause des changements de pression atmosphérique (lors de la plongée, du décollage d'un avion, en haute montagne). Il y a un barotraumatisme de la muqueuse nasale.
  • Des saignements peuvent survenir lors d'une journée glaciale avec une faible humidité de l'air..
  • Chez les femmes enceintes, le sang peut couler du nez en raison de changements hormonaux dans le corps..

Encore une fois, nous attirons votre attention sur le fait que les saignements antérieurs causés par des irritants locaux, dans la plupart des cas, ne sont pas dangereux, seulement des inconvénients dans le rythme de vie habituel. Dans 90% de ces cas, le sang cesse de couler du nez dans les 5 à 8 minutes. Pendant ce temps, une petite quantité de sang s'écoule et cela ne nuit pas au bien-être général.

Mais si le nez saigne très souvent, il faut chercher une raison pour choisir un traitement.

Quand c'est dangereux?

Si vous commencez à remarquer que le sang coule sans raison apparente, c'est une raison de consulter un médecin et de faire un test sanguin pour déterminer le taux de plaquettes. Ce sont ces cellules sanguines qui sont responsables de la coagulation et de la viscosité du sang. Une diminution de leur niveau indique des maladies graves et les saignements de nez fréquents sont l'un des symptômes de la maladie..

Quelles maladies peuvent provoquer des saignements?

  1. Premièrement, ce sont des maladies associées à des troubles de la coagulation sanguine. Ces maladies comprennent l'hémophilie, la thrombopénie, la thrombopathie et la maladie hémorragique..
  2. Deuxièmement, ce sont des maladies dans lesquelles l'intégrité des vaisseaux est violée, leur perméabilité est augmentée - vascularite.
  3. La faiblesse des vaisseaux sanguins est également appelée maladies dans lesquelles le sang coule souvent par le nez - le médecin prescrit un traitement. Avec la faiblesse des vaisseaux sanguins, des ecchymoses se forment sur le corps en plus des saignements de nez.
  4. Rappelez-vous que le sang pénètre dans la cavité nasale par deux artères. Par conséquent, le sang va souvent chez les adultes souffrant d'hypertension artérielle..
  5. En outre, les saignements de nez sont un symptôme d'une maladie du sang - leucémie, anémie, etc..
  6. Avec une maladie rénale, les patients sont souvent confrontés à ce problème..

Que faire si votre enfant a des saignements de nez fréquents?

Si un enfant ou un adulte craint que le nez commence souvent à saigner, la première chose à faire est d'en découvrir la cause.

  • Si des saignements fréquents sont associés à une faible numération plaquettaire, le médecin prescrira des tests pour établir un diagnostic.
  • Si vos causes ou celles de votre enfant sont liées à des facteurs locaux - par exemple, les vaisseaux sont situés près de la membrane muqueuse, le médecin peut suggérer une coagulation - cautérisation de la muqueuse nasale. Cela peut être fait de différentes manières: en utilisant de l'azote liquide, une cautérisation au laser ou une électrocoagulation. Mais pour mener à bien ces procédures, des indications strictes sont nécessaires..
  • Si le nez saigne fréquemment, une perte de sang importante est perceptible, une intervention chirurgicale est recommandée. Au cours d'une telle opération, les vaisseaux et les artères sont ligaturés (thrombosés), ce qui conduit à la formation de caillots sanguins - de nouveaux nodules (caillots).

Premiers secours

Le saignement peut être de courte durée et s'arrêter tout seul. Mais parfois, le sang coule fortement du nez - que faire dans ce cas? Comment fournir les premiers soins?

  1. Calmez-vous. En raison de la peur, l'adrénaline dans le sang augmente, la fréquence cardiaque augmente, le flux sanguin augmente.
  2. Parfois, pour arrêter le saignement du nez, il suffit d'appuyer les ailes du nez contre la cloison nasale. (N'oubliez pas qu'il y a des nodules sanguins dans cette zone qui éclatent, provoquant des saignements.) Un caillot sanguin se forme dans les 10 minutes et le sang s'arrête.
  3. Adoptez une position verticale. Pour empêcher le sang de pénétrer dans le larynx, la tête ne doit pas être rejetée en arrière. Il est nécessaire de l'incliner vers l'avant pour que le sang s'écoule du nez. Si vous inclinez la tête en arrière, vous pouvez aggraver la situation - provoquer des vomissements et de la toux, augmentant ainsi le flux sanguin.
  4. Vous devez également déboutonner les vêtements serrés pour permettre une respiration libre. Si cela le permet, inspirez par le nez et expirez par la bouche..
  5. Vous devriez mettre quelque chose de froid sur l'arête du nez et réchauffer vos jambes. Cela réduira le flux sanguin et réduira ou arrêtera complètement le saignement..
  6. Si le saignement ne s'arrête pas, vous devez faire un coton-tige, le tordre, le tremper dans du peroxyde et le fourrer dans les narines. Appuyez sur les ailes du nez. Au lieu de peroxyde, vous pouvez prendre des gouttes nasales.
  7. Une fois le saignement nasal arrêté, lubrifiez les narines avec de la vaseline. Cela humidifiera la membrane muqueuse et empêchera la croûte de se rompre sur le caillot sanguin..

Pour arrêter les saignements non dangereux, les mesures ci-dessus sont suffisantes et jusqu'à 10 minutes de temps. Si le sang ne s'arrête pas, dépêchez-vous d'appeler une ambulance. Vous devriez également demander l'aide de spécialistes si le sang coule sans caillots..

En règle générale, vous pouvez arrêter le saignement à la maison, mais si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles il saigne souvent ou pendant longtemps, contactez l'ORL.

L'autre jour, nous sommes tombés sur une enquête plutôt intéressante dans laquelle on demandait aux gens comment arrêter un saignement de nez. Sur les 25 personnes interrogées, seules 2 ont donné une réponse plus ou moins correcte. En fait, ces deux personnes étaient des étudiants en médecine. La chose la plus négative à ce sujet est que de nombreux répondants n'hésitent pas à répondre de manière incorrecte, estimant que leurs actions seraient tout à fait correctes. Parfois, ce type d'ignorance peut entraîner des complications et d'autres conséquences négatives. Compte tenu de cela, nous vous expliquerons pourquoi les saignements de nez et comment les arrêter..

Pourquoi saigne-t-il du nez

Beaucoup d'entre vous ont sûrement eu des saignements de nez. Un saignement de nez peut survenir soudainement, surtout le matin après le sommeil, ou aucun des deux. Cette situation se produit souvent chez les enfants. Regardons les raisons pour lesquelles un saignement de nez peut disparaître.

Les saignements de nez peuvent être grossièrement divisés en locaux et en général. Les locaux sont ceux qui causent du sang avec des dommages locaux au nez et ceux qui provoquent des saignements en général..

Causes locales des saignements de nez

Le plus souvent, les saignements de nez sont dus à des dommages. Chez les enfants, dans la plupart des cas, les saignements de nez sont causés par des dommages au nez, par exemple lorsqu'ils mettent un doigt dans le nez et endommagent ainsi la membrane muqueuse, ou lorsque de jeunes enfants mettent un objet dans leur nez. En outre, les causes locales de saignements de nez comprennent des blessures lorsque vous vous frappez le nez, en particulier l'arête du nez..

Une autre raison est la rhinite aiguë et la sinusite, lorsque des croûtes se forment dans le nez, qui endommagent la membrane muqueuse. L'inflammation du nez causée par divers facteurs entraîne un flux sanguin vers les vaisseaux, à cause de cela, les vaisseaux ne peuvent tout simplement pas résister à la pression et le sang commence à couler. L'exemple le plus probable est celui des allergies..

Le sang du nez peut également s'accompagner d'un rhume, lorsque les parois du nez deviennent plus minces et suffisamment cassantes, à cause desquelles les vaisseaux commencent à saigner.

Causes courantes de saignements de nez

Les causes courantes de saignements de nez comprennent l'hypertension artérielle. Avec une augmentation de la pression, les parois des vaisseaux sont surmenées et ne peuvent pas résister à cela, c'est pourquoi elles commencent à saigner. C'est pour cette raison que beaucoup d'entre nous ont des saignements de nez le matin, en particulier les enfants. Cela est dû au fait que la pression intracrânienne augmente tôt le matin, ce qui devient la cause d'un tel saignement..

Le dessèchement des muqueuses peut également provoquer des saignements du nez, car les capillaires deviennent fragiles. Le dessèchement de la muqueuse nasale peut être le résultat d'une exposition prolongée à l'air sec ou au gel.

Une mauvaise coagulation sanguine est également l'un des facteurs qui provoquent des saignements de nez fréquents..

Des saignements fréquents peuvent survenir chez les personnes dont la cloison nasale est déviée, qui est une caractéristique congénitale, ou résulte d'une blessure.

Un surmenage sévère, un sommeil inapproprié, une carence en vitamines et de mauvaises habitudes, assez curieusement, sont également parmi les causes des saignements..

Ce sont les causes les plus courantes de saignements de nez. Il est important de noter que les saignements peuvent être causés non pas par un facteur, mais par plusieurs, et un facteur peut découler d'un autre. C'est pourquoi il est important de consulter un médecin afin qu'il puisse établir la ou les vraies causes de ce problème..

Comment arrêter les saignements de nez

Comme vous pouvez l'imaginer, la plupart des personnes interrogées, lorsqu'on leur a demandé comment arrêter un saignement de nez, ont dit qu'il fallait avant tout pencher la tête en arrière ou même s'allonger. En fait, toutes ces actions sont absolument fausses. Surtout, vous ne devriez pas vous moucher pendant les saignements de nez..

Pour arrêter le saignement du nez, vous devez vous asseoir, mais en même temps, n'inclinez pas la tête en arrière, mais au contraire - en avant. Vous ne devez jamais laisser le sang pénétrer dans les voies respiratoires..

Assurez-vous de vous détendre et de vous reposer. Ouvrez la fenêtre pour aérer la pièce dans laquelle vous vous trouvez et refroidissez-la si elle est étouffante et chaude. Appliquez quelque chose de frais mais pas trop froid sur l'arête de votre nez.

Utilisez des tampons si le saignement est abondant ou ne s'arrête pas. Pour cela, des cotons-tiges imbibés de peroxyde d'hydrogène conviennent, ils doivent être insérés dans le nez, mais pas trop profondément, et reposer pendant 10 à 15 minutes. S'il n'y a pas de tampon et de peroxyde d'hydrogène, insérez un bandage dans la narine d'où provient le sang, en laissant au moins 10 centimètres à l'extérieur afin qu'il puisse être librement retiré de la narine. Ceci est fait pour empêcher l'écoulement du sang du nez..

Si le saignement n'est pas grave, il peut être arrêté en serrant la zone du nez sous l'arête du nez avec le pouce et l'index. Respirez par la bouche à ce moment. Après quelques minutes, le sang devrait cesser de couler. Lâchez votre nez, restez assis quelques minutes de plus, respirez par la bouche, puis rincez ou nettoyez doucement votre nez pour ne pas provoquer de saignements répétés.

Il existe également un moyen populaire d'arrêter rapidement le sang. Pour ce faire, enroulez le fil ou passez l'élastique sur votre pouce au milieu de l'ongle. Cet endroit est connecté au nez, donc cette procédure aidera avec les saignements de nez..

Si vous avez un médicament vasoconstricteur pour instillation nasale, appliquez quelques gouttes sur un tampon et insérez-le dans votre nez. Les gouttes de vasoconstricteur aideront à resserrer le vaisseau endommagé, ce qui a provoqué un saignement.

Si le saignement ne s'arrête pas dans les 15 minutes, appelez une ambulance.

Comment se débarrasser des saignements de nez fréquents

Pour vous débarrasser des saignements de nez fréquents, assurez-vous de consulter un médecin qui vous examinera, peut-être que le médecin vous prescrira des tests et déterminera ensuite la cause des saignements fréquents. Lorsque la raison est établie, le médecin prescrit un traitement et, si nécessaire, un ensemble de mesures supplémentaires.

Si les vaisseaux sont situés trop près et sont très susceptibles d'être endommagés, ils sont généralement cautérisés et ce problème de saignement est résolu.

Si la cause du saignement est l'assèchement de la membrane muqueuse du nez, utilisez des humidificateurs spéciaux dans l'appartement, aérez la pièce et effectuez également un nettoyage humide..

Il est définitivement recommandé de renforcer les vaisseaux sanguins. Pour ce faire, vous devez utiliser de l'ascorutine et du calcium. De plus, un durcissement quotidien et une douche de contraste auront un effet bénéfique non seulement sur les vaisseaux sanguins, mais également sur le système immunitaire. En plus des préparations vitaminées mentionnées, essayez de manger plus de fruits pour renforcer le système immunitaire, surtout si vous avez une carence en vitamines dans votre corps..

Prenez des tisanes qui augmentent la coagulation sanguine. Ce sont des thés de: ortie, millénaires, feuilles d'argousier et fruits. À propos, vous pouvez enterrer votre nez avec de l'huile d'argousier pour lutter contre la sécheresse, par exemple lorsque vous quittez une pièce humidifiée..

Analysez votre style de vie. Des facteurs apparemment communs peuvent peut-être provoquer des saignements de nez. Mauvais sommeil et mauvais sommeil, fatigue intense, boire beaucoup de café, d'alcool, fumer - tout cela provoque également l'apparition de saignements fréquents du nez. Si la cause des saignements de nez est un sommeil inapproprié, assurez-vous de reconsidérer votre routine quotidienne, sinon le saignement ne sera que le début de conséquences graves. Le surmenage peut également être résolu en révisant votre propre routine quotidienne. Si vous ressentez du stress et de l'anxiété, essayez de vous calmer. Et, bien sûr, essayez de réduire au minimum les mauvaises habitudes: boire de l'alcool, fumer, etc..

Eh bien, un autre facteur qui cause la sécheresse de la muqueuse nasale est l'utilisation excessive de médicaments vasoconstricteurs. Dans le même temps, non seulement les médicaments ayant un effet direct sur la membrane muqueuse, mais également les médicaments indirects, peuvent provoquer un dessèchement. Le plus souvent, le séchage est causé par des gouttes avec lesquelles nous enterrons trop notre nez pour nous débarrasser d'un nez qui coule..

Ne négligez pas votre santé. Les saignements de nez fréquents ne sont pas normaux - les causes doivent être identifiées et traitées.