loader

Principal

Bronchite

Comment restaurer votre odorat

Le contenu de l'article

Classification des troubles olfactifs

Il existe des options pour altérer l'odorat comme:

  • hyposmie (diminution de l'odorat);
  • anosmie (disparition complète de l'odorat).

La perte de sensibilité aux odeurs est classée comme congénitale et acquise, ainsi que comme anosmie respiratoire et essentielle. Si l'odorat a disparu après un rhume, cela indique une nature acquise du trouble..

La survenue d'une anosmie respiratoire (respiratoire) s'explique par la fermeture de l'espace olfactif et son inaccessibilité au flux d'air entrant. Cela se produit pour les raisons suivantes:

  1. Courbure de la cloison nasale.
  2. La présence de polypes, de tumeurs dans la cavité nasale.
  3. Hypertrophie ou œdème des cornets inférieurs.

L'anosmie essentielle s'explique par des lésions des récepteurs olfactifs, le nerf olfactif. Les infections respiratoires aiguës à caractère viral (ARVI) sont très souvent mentionnées comme cause probable. Le risque de perte d'odorat après un rhume est particulièrement élevé en cas d'infection grippale.

Si la perte d'odeur est due à un œdème, elle est appelée fonctionnelle et considérée comme réversible - la capacité à sentir les odeurs revient d'elle-même après la résolution du processus pathologique. C'est avec ce type de violation que le patient rencontre une rhinite aiguë. Les néoplasmes et la courbure de la cloison nasale sont des indications pour un traitement chirurgical; un rhume ne peut qu'aggraver les symptômes que le patient a pu remarquer auparavant.

Une modification de la sensibilité olfactive est observée non seulement dans les maladies aiguës, mais également dans les maladies chroniques associées à l'hypothermie. Un exemple classique est la sinusite - un processus infectieux et inflammatoire localisé dans les sinus paranasaux. Un œdème de la zone olfactive se produit, l'épithélium est transformé, ce qui endommage l'appareil récepteur. Le pH de la sécrétion sécrétée par les glandes de la membrane muqueuse de la zone olfactive change également..

Trouble de l'odorat et rhumes

Une hyposmie persistante, alternant avec l'anosmie et survenant après une infection respiratoire différée, est un signe de névrite olfactive. Le développement de la pathologie s'explique par des changements inflammatoires et dégénératifs dans la région du premier neurone du nerf olfactif. Puisque le concept de «froid» peut signifier une infection virale ou bactérienne sans préciser la version de l'agent pathogène, il est difficile de dire à quelle fréquence le rhume entraîne des troubles de la fonction olfactive. On sait que la névrite olfactive peut être causée par la grippe, ainsi que l'ethmoïdite aiguë (inflammation de la muqueuse du sinus ethmoïde), la pansinusite (implication de tous les sinus paranasaux dans le processus pathologique).

Au cours de la névrite olfactive, plusieurs étapes sont distinguées:

  1. Névrite proprement dite.
    Il s'agit du stade initial du développement de la maladie, également appelé stade des changements inflammatoires. Il existe diverses variantes de violation du sens de l'odorat - une perversion de la perception des odeurs, l'émergence d'illusions olfactives. Cliniquement, cela se manifeste par le fait que le patient perçoit comme des odeurs désagréables que la plupart des gens autour de lui trouvent agréables. En outre, les patients peuvent sentir lorsqu'il n'y a pas de sources de substances odorantes à proximité, il leur est difficile de reconnaître des odeurs auparavant familières.
  2. Diminution de la fonction (extinction) du nerf olfactif.
    Les patients s'inquiètent de la perte progressive de sensibilité aux odeurs, de la capacité à identifier les odeurs.
  3. Perte de la fonction nerveuse olfactive.
    Le patient ne perçoit pas les odeurs, peut les décrire comme des sensations gustatives («piquantes», «piquantes») - une anosmie essentielle se développe.

Les changements pathologiques ne sont réversibles que dans les deux premiers stades, après quoi la fonction olfactive ne peut pas être restaurée.

Traitement

Est-il possible de retourner l'odorat avec un rhume et comment le faire? Les tactiques de traitement dépendent du type de trouble olfactif. Si le changement de perception des odeurs est associé à une rhinite aiguë, le processus principal doit être influencé:

  • rincer le nez avec une solution saline;
  • utilisez une solution saline sous forme de gouttes nasales;
  • éviter les changements brusques de température.

Il est préférable de refuser l'utilisation de substances brûlantes et irritantes (jus d'oignon, ail). Ces «techniques de grand-mère» sont non seulement inutiles, mais aussi dangereuses pour la membrane muqueuse. Il est également recommandé de limiter l'utilisation de décongestionnants (xylométazoline).

Dans la sinusite aiguë et chronique, un traitement antibactérien (lévofloxacine, amoxicilline) est indiqué, dans certains cas - chirurgie, la nomination de formes topiques de glucocorticostéroïdes.

Afin de ne pas avoir à réfléchir à la façon de restaurer l'odorat après un rhume, il est nécessaire de commencer le traitement des infections respiratoires aiguës dès l'apparition des premiers symptômes. Pour la grippe sévère, un traitement antiviral étiotrope (oseltamivir, relenza) est utilisé.

Comment restaurer l'odorat après un rhume, si une névrite olfactive s'est développée? Le pronostic pour la restauration de la sensibilité olfactive ne peut être favorable que si le traitement est démarré au stade des changements inflammatoires, et relativement favorable - au stade de la diminution de la fonction du nerf olfactif. Appliquer:

  • glucocorticostéroïdes topiques (hydrocortisone);
  • vitamines (A, C, E, groupe B);
  • biostimulants (extrait d'aloès, teinture d'éleutherococcus).

Pour l'anosmie respiratoire, le traitement chirurgical est principalement utilisé. Les patients ayant une altération de l'odorat doivent être examinés par un oto-rhino-laryngologiste, si nécessaire, également par un thérapeute, un neurologue..

Cela semble sentir le coronavirus. Que faire si l'odorat est perdu?

Photo © TASS / Kirill Kuhmar

Selon l'oto-rhino-laryngologiste, beaucoup plus de personnes ont commencé à s'en plaindre pendant l'épidémie qu'auparavant. De plus, ils n'ont pas de nez qui coule et généralement pas de mal.

Le CoViD-19 asymptomatique est la raison même pour laquelle les médecins exigent, pleurent, voire «conjurent» (oui, a déclaré un médecin dans une interview) - de porter des masques. Beaucoup demandent avec irritation pourquoi faire cela, «je ne suis pas malade». Espérons que vous ne tombiez pas malade, mais seul le SRAS-CoV-2 dans votre souffle pourrait bien l'être.

Cependant, en fait, il existe un tel symptôme qui peut servir de signal "je ne suis pas malade". Manque d'arôme de café. Aliments. Esprits. Autrement dit, quand il n'y a pas de nez qui coule, mais que vous ne sentez pas les odeurs. L'oto-rhino-laryngologiste Alexei Koshelev dans une interview avec Life a déclaré qu'avec le début de l'épidémie, les personnes ayant une telle plainte avaient commencé à venir le voir pour un rendez-vous dix fois plus souvent..

Si auparavant nous rencontrions environ une telle patiente une fois par mois ou une fois tous les deux mois, tout d'abord cela inquiète les femmes - une fille ou une femme vient dans une parfumerie et ne sent pas, cela l'inquiète, mais maintenant je peux dire que je suis une personne pendant la semaine Je peux rencontrer 5 à 10 d'entre eux qui ne présentent aucun symptôme des autres

Avant le coronavirus, cela était interprété comme le signe de l'un des deux problèmes suivants: inflammation ou maladie neurologique. Il est à noter que l'anosmie (le nom scientifique de la perte d'odorat) survient dans les lésions cérébrales traumatiques, les tumeurs, les maladies de Parkinson et d'Alzheimer. Maintenant, à en juger par les observations du Dr Koshelev, pour un de ces patients, il y a une trentaine d'autres cas - suspects -.

Comme indiqué précédemment à l'Institut de recherche Pasteur en épidémiologie et microbiologie, environ 60% des patients atteints de coronavirus cessent de ressentir les odeurs. Des études similaires ont été menées dans de nombreux pays. En France, sur 402 patients atteints de CoViD-19, une anosmie a été détectée dans 86%, en Italie deux cents cas ont été étudiés et ont retrouvé une perte d'odorat chez 64%, aux États-Unis ce chiffre était de 68% (l'étude couvrait plus d'une centaine de personnes). Et, par exemple, 60 personnes ont été testées en Iran et 59 (!) D'entre elles présentaient un «dysfonctionnement olfactif» complet ou partiel.

Mais tout cela, ce sont précisément les malades. Autrement dit, ils ont ressenti un malaise clair et sont allés se faire soigner. Pendant ce temps, par exemple, les oto-rhino-laryngologistes britanniques ont signalé en mars un nombre rapidement croissant de cas où la perte d'odorat pour un covid infecté est le seul symptôme..

Photo © TASS / Kovalev Peter

King's College London a développé une application mobile spéciale pour collecter des données sur les symptômes du CoViD-19. Il a été téléchargé par 1,5 million de personnes. Selon les chercheurs, environ 50 à 70 000 d'entre eux se sont plaints d'anosmie ou de perte du goût. Aujourd'hui, les scientifiques pensent qu'ils ont simplement «manqué» cette information de la vue - n'y ont pas attaché d'importance à temps, car ces personnes n'ont plus signalé de changements dans leur bien-être..

À l'Université de Californie, 59 patients atteints d'un coronavirus confirmé ont été interrogés - 68% ont déclaré qu'ils ne sentaient pas. Les scientifiques ont noté qu'aucun d'entre eux n'a nécessité une hospitalisation. Dans le même temps, l'indicateur résultant s'est avéré être deux fois plus élevé à la suite d'une étude similaire menée plus tôt dans les hôpitaux. À partir de là, les épidémiologistes ont conclu que l'anosmie donne l'espoir d'une évolution plus facile de la maladie, c'est-à-dire que l'infection se développe dans le nasopharynx, mais ne progresse pas dans les poumons..

Mais peut-être que la déclaration la plus intéressante des auteurs de ce travail scientifique peut être traduite comme suit: avec une perte d'odeur, la probabilité qu'il soit CoViD est dix fois plus élevée que la probabilité qu'il s'agisse d'une autre maladie..

Pourquoi l'odorat disparaît avec CoViD-19

Il a été scientifiquement établi que le coronavirus infecte le système nerveux central en y pénétrant par les récepteurs olfactifs. De plus, c'est dans l'épithélium que se révèlent la plupart des structures protéiques spéciales auxquelles les particules de coronavirus «s'accrochent» avec leurs pointes. Les scientifiques polonais ont également noté que lors de l'expérience sur des souris, en particulier, beaucoup de ces structures se trouvaient dans le nez d'animaux plus âgés. Cela explique pourquoi la maladie est plus fréquente chez les personnes âgées, selon les chercheurs..

Alexey Koshelev, quant à lui, n'exclut pas que la perte d'odeur avec CoViD-19 puisse être en quelque sorte liée à une inflammation du système circulatoire..

Il y avait des informations selon lesquelles ce virus affecte également les vaisseaux, leur perméabilité augmente ou une thrombose se produit, au contraire, et cela en soi peut également affecter la nutrition des cellules nerveuses, respectivement, et si une thrombose se produit, le tissu peut mourir, les tissus et les muqueuses peuvent mourir. membranes et tissus nerveux, et les récepteurs eux-mêmes, etc.

Perte de l'odorat: que faire pour restaurer l'odorat et le goût à la maison

Lorsqu'un adulte ne sent pas et ne goûte pas, il ne peut pas vivre une vie épanouie et en profiter. Une telle violation est définitivement un écart par rapport à la norme. Ce livre blanc s'adresse à ceux qui ont perdu leur odorat. Il est préférable de discuter avec votre médecin du diagnostic et des mesures à prendre dans une telle situation. Nous ne couvrons que les causes et listons les traitements courants.

Variétés et causes de perte d'odeur et de goût

Types de troubles de l'odeur

Décrivons brièvement la condition avec différents types de troubles olfactifs:

  • anosmie générale - le sens de l'odorat est complètement absent, c'est-à-dire qu'une personne inhale un arôme et que le nez ne sent pas;
  • anosmie partielle - une personne capte des odeurs, mais d'autres non;
  • anosmie spécifique - il est impossible de déterminer une ou plusieurs odeurs;
  • hyposmie complète - une diminution générale de la sensibilité à toutes les odeurs;
  • hyposmie partielle - la perception de certaines odeurs est réduite;
  • dysosmie (également paraosmie et cacosmie) - les odeurs sont mal reconnues (les agréables sont remplacées par des désagréables) ou des arômes inexistants sont ressentis;
  • hyperosmie générale - hypersensibilité complète à toutes les odeurs;
  • hyperosmie partielle - hypersensibilité de certains arômes;
  • agnosie - le sens de l'odorat est présent, mais la personne n'est pas en mesure de caractériser les odeurs.

Ensuite, nous décrirons plus en détail les différents types de troubles olfactifs et analyserons les facteurs provoquants.

La diminution de l'odorat est appelée hyposmie par les médecins. Si le sens de l'odorat est perdu, nous parlons d'un autre trouble - l'anosmie. Les deux cas peuvent être interprétés comme acquis et congénitaux. Une altération acquise de la perception de l'odorat se forme en raison de troubles du nez ou dans le contexte de lésions organiques du système nerveux central, d'une perte d'odorat périphérique et central, respectivement.

La perte complète de l'odorat de nature congénitale est associée à une structure anormale ou à un développement déficient des voies respiratoires, du nez et de la partie faciale du crâne. Un odorat accru est désigné par le terme d'hyperosmie, une distorsion de la perception des odeurs - parosmie, et des hallucinations olfactives peuvent également se produire. Pour comprendre pourquoi les gens perdent leur odorat, vous devez vous familiariser avec la classification. Selon les raisons provoquant l'anosmie périphérique, il est divisé en types.

Formes d'anosmie

Anosmie respiratoire

L'anosmie respiratoire se développe parce que l'air avec des odeurs passant par les voies nasales n'entre pas dans le compartiment périphérique de l'analyseur olfactif. Cela se produit souvent avec des néoplasmes malins et bénins dans le nez, une courbure de la cloison nasale, des polypes, une adénoïdite, une hypertorphie de la conque nasale.

Anosmie fonctionnelle

L'anosmie fonctionnelle apparaît en raison d'un gonflement des tissus du nez dans la rhinite allergique et les infections virales. En outre, le trouble se produit comme une déviation concomitante de l'hystérie et de la névrose. Lorsque la cause est éliminée, le patient retrouve un odorat normal.

Anosmie essentielle

L'anosmie essentielle résulte de lésions toxiques ou tumorales, d'une compression intense, d'un traumatisme du nasopharynx et du nez, d'une atrophie et d'une hypotrophie de l'épithélium olfactif, de brûlures du nasopharynx, d'un foyer inflammatoire. Ces facteurs inhibent la partie périphérique de l'analyseur olfactif.

Anosmie d'âge

L'anosmie liée à l'âge est le résultat de processus atrophiques au sein de la muqueuse nasale. L'épithélium muqueux est endommagé, la cavité nasale est trop sèche et une perte d'odeur sénile se produit.

Anosmie unilatérale

Le développement d'une anosmie ou d'une hyposmie unilatérale est associé à des dommages au bulbe olfactif et à d'autres voies. Ce trouble accompagne des abcès ou des tumeurs au sein de la fosse crânienne en avant, tandis que l'anosmie et l'hyposmie ne sont observées que du côté atteint.

Anosmie cérébrale

Lorsque l'anosmie cérébrale est localisée dans le centre cortical olfactif, la sensation de perte d'odeurs est particulière. Une personne parvient à déterminer qu'il y a une odeur venant de quelque part, mais elle n'est pas capable de la caractériser.

Dans un grand nombre de cas d'anosmie périphérique, avec la perte d'odeur, la perception du goût diminue ou est déformée, nous en parlerons ci-dessous..

Maladies qui enlèvent la capacité de sentir

Réfléchissez davantage aux raisons pour lesquelles l'odorat peut disparaître.

Le dysfonctionnement de l'odorat associé au système nerveux central, c'est-à-dire l'anosmie intracérébrale, est le plus souvent un symptôme, une partie ou une conséquence de l'une des pathologies suivantes:

  • La maladie d'Alzheimer;
  • troubles circulatoires chroniques ou aigus dans le cerveau dans le contexte de processus athéroscléreux ou autres;
  • ethmoïdite - un processus inflammatoire dans le sinus ethmoïde;
  • néoplasmes cérébraux dans la fosse crânienne en avant, par exemple, gliome frontal;
  • méningiome;
  • méningite;
  • encéphalomyélite disséminée;
  • arachnoïdite - inflammation séreuse des méninges;
  • tout traumatisme crânien (traumatisme crânien);
  • processus tumoraux dans la fosse crânienne;
  • pathologie congénitale syndrome de Kallman;
  • congestion nasale avec écoulement nasal de diverses étiologies;
  • perte temporaire d'odeur avec ARVI, grippe et rhume;
  • diminution de l'odorat avec sinusite;
  • nez qui coule épais avec rhinite vasomotrice ou bactérienne;
  • trouble de l'odorat après les gouttes (certaines gouttes nasales vasoconstricteurs provoquent des effets secondaires en cas d'utilisation prolongée);
  • polyneuropathie (un trouble du diabète sucré).

Nous avons répertorié dans quelles maladies l'odorat disparaît. Si vous êtes confronté à un tel symptôme, cela ne signifie pas que vous avez tous ces troubles. La raison exacte ne peut être nommée qu'après l'examen. Une longue cure de médicaments à effet neurotoxique, la radiothérapie dans la région de la tête, l'inhalation de produits chimiques toxiques qui affectent négativement le renouvellement cellulaire peuvent affecter négativement l'odorat. On peut en dire autant des opérations dans le domaine de la neurochirurgie. Il faut ajouter que, entre autres facteurs, la perte de goût et d'odeur chez certaines personnes est associée au tabagisme et à la vieillesse..

Types de troubles du goût

Il existe les formes suivantes d'altération de la perception du goût:

  • dysgueusie - mauvaise perception des goûts, par exemple une sensation d'amertume au contact de l'acide;
  • hypogueusie générale - l'incapacité de percevoir les goûts de toute substance;
  • battre forme d'hypogeusie - une violation du goût de certaines substances;
  • agueusie générale - incapacité à percevoir les goûts de base tels que l'acide, le sucré, le salé et l'amer;
  • une forme spécifique d'agueusie - une diminution de la sensibilité des caractéristiques gustatives de certaines substances;
  • agueusie sélective - problèmes de reconnaissance de certaines nuances de goûts.

Causes des troubles du goût

Les facteurs provoquant des problèmes de reconnaissance du goût sont le plus souvent:

  • paralysie partielle ou complète du nerf facial;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • rhumes;
  • cancer de la bouche;
  • langue géographique;
  • muguet dans la bouche;
  • La maladie génétique de Sjögren;
  • hépatite virale aiguë;
  • radiothérapie;
  • syndrome thalamique;
  • carence en zinc et en vitamine B12;
  • effets secondaires des médicaments;
  • conséquences de la chirurgie de l'oreille.

Les personnes peuvent perdre la capacité de distinguer les goûts en raison d'un traumatisme buccal ou d'une longue histoire de tabagisme.

si vous perdez votre odorat et votre goût, vous devez consulter un médecin et l'automédication peut être dangereuse

Quel traitement aide à ramener l'odorat et le goût?

Données générales sur la restauration de l'odorat

La première étape en cas de dysfonctionnement des sens est une visite chez le médecin. Lui seul pourra déterminer comment traiter l'odorat perdu. Les méthodes de récupération courantes sont décrites ci-dessous. On ne sait pas quand l'odorat reviendra et s'il viendra du tout, mais vous devez toujours suivre toutes les recommandations du médecin.

Les meilleurs résultats de traitement peuvent être attendus avec des écarts de transport dans l'odorat en arrière-plan:

  • rhinite allergique;
  • rhinite bactérienne;
  • sinusite;
  • les polypes;
  • dommages organiques à la cavité nasale;
  • processus tumoraux.

Les gens retrouvent souvent la capacité de capter les odeurs après:

  • cure complète pour les allergies;
  • antibiothérapie générale et locale;
  • utilisation de corticostéroïdes;
  • excision des polypes dans le nez;
  • corriger le septum du nez;
  • traitement chirurgical de la sinusite hyperplasique chronique.

De nombreux patients demandent aux médecins comment restaurer un odorat perdu depuis longtemps. Le fait est qu'une visite précoce chez le médecin augmente les chances de succès du traitement. Et en cas de négligence des maladies, la probabilité d'une guérison complète est beaucoup plus faible. C'est pour cette raison que vous devez vous rendre immédiatement à l'hôpital et rechercher des facteurs de provocation.Si vos oreilles sont bouchées, vous ne ressentez pas le goût des produits, périodiquement pendant la journée ou seulement le soir, l'odorat disparaît. Ce sont peut-être des symptômes d'une maladie latente en développement..

Recommandations pour le traitement de la rhinite

Les gens se plaignent souvent de problèmes d'odorat et d'organe du goût précisément lorsqu'un nez qui coule coule. Donc, pour que le traitement de ce type de traitement soit réussi, créez des conditions appropriées dans votre maison. Prenez une douche chaude avant de vous coucher. Maintenez une humidité de 60 à 65% à la maison, mesurez-la avec un hygromètre et utilisez des humidificateurs et des ioniseurs si nécessaire. Aérez l'appartement ou la maison plus souvent, en évitant un microclimat trop chaud. Boire beaucoup de boissons chaudes telles que du bouillon de poulet, des tisanes et de l'eau claire vous aidera également à récupérer plus rapidement.

Nous avons nommé des mesures de soutien et les médicaments sont prescrits par un médecin. Ensuite, parlons des directions de traitement qui existent en l'absence d'odeur et de goût..

Bains de contraste

En l'absence d'odeur ou de prédisposition à diverses maladies, un traitement complexe est prescrit. On pense que les bains de contraste sont utiles pour les rhumes fréquents, car ils renforcent le système immunitaire.

Inhalation

Si votre médecin associe la perte d'odeur et de goût à un nez qui coule, un traitement approprié vous sera alors prescrit. Il est souvent recommandé de connecter également les remèdes populaires. À la maison, il est facile de faire l'inhalation, pour laquelle vous aurez besoin de:

  • eau bouillante - 200 millilitres;
  • jus de citron - 10 gouttes;
  • huile essentielle de lavande - 5 gouttes;
  • huile essentielle d'arbre à thé - 5 gouttes;
  • huile essentielle de menthe poivrée - 5 gouttes.

Dès que la solution parfumée est préparée, vous pouvez respirer ses vapeurs. Nous inspirons alternativement chaque narine. L'ensemble de la procédure prend 10 minutes ou un peu plus. Cours complet - 10 inhalations.

Préparations populaires pour le nez

Si le patient se plaint d'un manque d'odeur, les médicaments ne sont choisis que par le médecin, en fonction du diagnostic. Si les problèmes sont liés au rhume, les médicaments suivants peuvent aider:

Avec l'utilisation correcte de ces médicaments, les vaisseaux sanguins se rétrécissent, la sensibilité des récepteurs épithéliaux revient. Après le cours, l'état des processus infectieux aigus est considérablement atténué et le nez qui coule disparaît.

La pommade oxolinique est utilisée pour tuer les virus qui provoquent le plus souvent des troubles respiratoires. Et aussi dans ce sens, Arbidol fonctionne parfaitement..

Le spray Aqualor et l'aérosol Bioparox luttent également efficacement contre le rhume..

Sachez que l'antibiothérapie ne peut être effectuée que sous la surveillance d'un médecin lorsque les formes complexes du rhume, comme chronique, sont inquiétantes. Si une rhinite bactérienne est diagnostiquée, il est conseillé d'utiliser des antibiotiques:

Lorsqu'une réaction allergique est la cause de la maladie, l'écoulement nasal et d'autres symptômes sont traités avec des antihistaminiques, tels que:

Rincer le nez avec un nez qui coule

Pour éliminer le mucus des voies nasales et les hydrater efficacement, préparez une solution saline composée des ingrédients suivants:

  • eau - 1 verre;
  • sel - 1 cuillère à café.

Vous pouvez également utiliser une solution saline, Aqualor, Aquamaris et leurs analogues. Le lavage se fait comme suit: nous recueillons le liquide avec une seringue, nous nous penchons sur l'évier et nous tournons la tête sur le côté. Versez doucement la solution dans une narine, le flux passe à travers le septum nasal et s'écoule de la deuxième narine. Le lavage nasal complète le traitement de diverses maladies du nez et du nasopharynx. Il est conseillé de faire cette procédure sécuritaire à la maison trois fois par jour. Certains experts recommandent d'ajouter 2 gouttes d'iode à chaque portion de solution de gargarisme.

Recette folklorique à la propolis pour le nez

Pour restaurer rapidement la capacité de capturer les goûts et les odeurs, vous pouvez utiliser un remède naturel, il n'est pas difficile de le préparer, pour cela nous prenons:

  • propolis - 1 partie;
  • beurre - 3 parties;
  • huile végétale - 3 parties.

Mélangez tous les ingrédients, imbibez des cotons-tiges avec le produit obtenu et placez-les dans les deux narines. Le temps d'exposition est d'un quart d'heure. Cette manipulation simple se fait matin et soir..

Comment traiter un trouble du goût?

Listons les médicaments les plus populaires utilisés pour restaurer la perception du goût:

  • Hyposalix - hydrate la cavité buccale;
  • L'érythromycine est un antibiotique de la classe des macrolides;
  • Captopril - un agent pour le traitement de l'hypertension et de l'insuffisance cardiaque chronique;
  • La méthicilline est un médicament pour administration intramusculaire;
  • L'ampicilline est un antibiotique semi-synthétique utilisé contre les
  • maladies;
  • Timalin - solution pour injection intramusculaire;
  • Zincteral - un médicament pour saturer le corps en zinc;
  • Immunal - un médicament immunostimulant.

Surtout avec soin, vous devez être traité pendant la grossesse afin que les médicaments n'affectent pas négativement l'enfant. De plus, après l'accouchement, les médicaments doivent être soigneusement choisis, car de nombreuses substances pénètrent dans le lait maternel.

Une altération de l'odorat et un goût déformé sont des symptômes graves qui indiquent un dysfonctionnement du corps. Très souvent, avec une visite opportune chez un médecin, un rétablissement complet d'une maladie se produit. Un traitement précoce augmente les chances de guérison et le retour à une fonction sensorielle normale. Vous ne devriez pas écrire sur les forums et rechercher des outils magiques sur Internet. Dans chaque cas, le traitement sera différent, en fonction de la cause sous-jacente. Si vous soupçonnez une altération de l'audition et / ou du goût, contactez un spécialiste et faites-lui part de vos plaintes..

Perte de l'odorat - comment se remettre d'une perte après un rhume

Nous ressentons constamment des odeurs différentes, et cet état naturel pour nous fait partie intégrante de notre physiologie. Sans cette opportunité unique, nous perdrons beaucoup. Certes, la compréhension de l'importance de l'odorat ne vient que lorsque nous la perdons soudainement. Cela peut arriver après un nez qui coule. Comment retrouver l'odorat perdu après un rhume? Nous essaierons de répondre à cette question dans cet article..

Causes du rhume

La région olfactive est située dans la partie supérieure du passage nasal et diffère par sa structure de la structure de la muqueuse nasale. L'odorat de chaque personne est développé individuellement, nous déterminons donc différemment la persistance d'un parfum et ressentons des notes subtiles d'odeurs. Les récepteurs sensoriels transmettent des molécules au cerveau le long des fibres nerveuses. Notre cerveau analyse les informations reçues et classe automatiquement les arômes, et la nouvelle odeur reste dans notre mémoire..

Que se passe-t-il avec un nez qui coule avec le récepteur olfactif?

Lorsque les symptômes d'un rhume apparaissent, les sinus commencent à produire activement du mucus, qui est conçu pour lutter contre l'inflammation, empêchant l'infection de pénétrer dans le corps. Elle n'y parvient pas toujours et en cas de rhume, le gonflement de la membrane muqueuse chevauche la zone de l'odorat. Après l'élimination de la maladie, la muqueuse nasale revient progressivement à la normale et la région olfactive rétablit ses fonctions.

Les gouttes de traitement que nous utilisons pour la congestion nasale ont un effet néfaste sur le «mécanisme» complexe de la perception nasale. L'effet des gouttes est basé sur l'action vasoconstrictrice des médicaments.Par conséquent, une prise fréquente et incontrôlée entraîne un dysfonctionnement de la paroi vasculaire musculaire. Ils cessent simplement d'exercer leurs fonctions et, par conséquent, l'œdème de la membrane muqueuse ne disparaît pas longtemps, même après une guérison complète. Les fabricants de ces médicaments écrivent parfois honnêtement sur la possibilité d'une dépendance à la drogue. Cependant, pour une raison quelconque, nous considérons les gouttes nasales comme un médicament très inoffensif..

La rhinite allergique est la deuxième cause fréquente de perte d'odeur. Et le point ici est également dans l'œdème de la membrane muqueuse, et l'exposition constante à l'allergène affecte également la sensibilité des récepteurs. Dans ce cas, le corps lui-même résiste aux facteurs néfastes, comme s'il «éteignait» la zone olfactive désormais inutile.

Certaines maladies du système nerveux central peuvent être la cause la plus grave de perte d'odorat..

Aux premiers signes de tels phénomènes, un examen d'urgence et une assistance médicale sont nécessaires..

Types et stades de maladies du système nerveux avec perte et altération de l'odorat:

  • L'anosmie (perte complète de sensibilité de la région olfactive) peut être une conséquence de complications après la grippe et les ARVI, ainsi qu'un accident vasculaire cérébral et des lésions du système nerveux central.
  • Une hyposmie (diminution du niveau de sensibilité et de perception des odeurs) est observée après un écoulement nasal et des maladies virales. Souvent, les personnes atteintes de maladies chroniques du nasopharynx souffrent de cette maladie..
  • La kakosmie (perception erronée des odeurs) se manifeste sous la forme d'erreurs dans les informations reçues. Le plus souvent, ces violations sont le résultat de formations tumorales dans la région olfactive..
  • L'hyperosmie (sensibilité accrue aux odeurs, quand même un arôme subtil devient une torture intolérable) est observée lorsque les récepteurs olfactifs fonctionnent mal et est le signe d'un dysfonctionnement du système nerveux central. Les patients ont des «hallucinations» olfactives spécifiques lorsqu'ils ressentent une odeur étrangère que les autres ne ressentent pas..

Toutes ces pathologies gênantes signalent de graves problèmes de santé. Vous ne devez pas retarder le traitement et prendre immédiatement rendez-vous avec un spécialiste.

Les facteurs suivants peuvent provoquer une perte d'odeur pendant et après un nez qui coule:

  • rhumes;
  • les maladies chroniques associées à la muqueuse nasale;
  • infections virales (ARVI, grippe);
  • réactions allergiques;
  • inflammation des sinus.

La perte d'odorat est souvent associée à la rhinite, mais ce n'est pas toujours le cas. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un médecin, car non seulement la rhinite peut entraîner une perte de sensibilité. Cependant, si l'odorat disparaît après un nez qui coule, il est restauré en une semaine..

Si, après un nez qui coule, l'odorat n'est pas revenu, cela indique des maladies plus graves..

La capacité à sentir peut également être perdue en raison de l'âge. Les personnes âgées souffrent souvent d'une altération de leur odorat, par exemple, en raison d'une diminution du goût. Pour éviter que cela ne se produise, il est conseillé aux personnes âgées de manger autant d'aliments aromatiques que possible, tels que le gingembre, l'aneth, la cannelle, le vinaigre, l'ail, le citron, le poivre.

Complications possibles

Si, dans les maladies inflammatoires, le processus de perte de sensibilité des récepteurs aux premiers stades est capturé, il est tout à fait possible de retrouver l'odorat.

Les processus lancés sont plus difficiles à traiter, car ils provoquent des modifications irréversibles de la membrane muqueuse. Dans ce cas, l'odorat n'est pas toujours possible de revenir..

Traitement

La perte de goût et d'odeur avec le rhume est généralement temporaire et est considérée comme un phénomène tout à fait naturel. Un retour complet du sentiment perdu peut se produire dans les 7 jours.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement de cette maladie avec des moyens médicaux doit être surveillé par un spécialiste. Habituellement, les médecins prescrivent des médicaments tels que:

  • Naphthyzine (aidera à éliminer un nez qui coule);
  • Polydex;
  • Naphazoline.

Toutes ces gouttes ont un effet vasoconstricteur. Ils ont un effet plutôt productif sur la congestion nasale et sont capables de restaurer l'odorat..

Ces sprays et gouttes nasales ne peuvent pas être utilisés pendant une longue période, car ils créent une dépendance, puis un gonflement des muqueuses, ce qui entraîne une aggravation de l'odorat.

Traitements complémentaires pour les poches et le retour des sensations olfactives:

  • Rincer le nez avec des solutions salines ou des décoctions de plantes médicinales.
  • Exercices de respiration.
  • Massage du nez.
  • Traitement de physiothérapie (thérapie laser, magnétothérapie, OVNI).
  • Arrêter complètement de fumer.

ethnoscience

Avec l'aide de remèdes populaires, vous pouvez également restaurer l'odorat, qui est causé par un gonflement des muqueuses sous forme aiguë ou chronique de rhinite. Il existe de nombreuses méthodes différentes.

Par exemple, l'odeur de l'ail et l'arôme des oignons peuvent soulager la congestion nasale et dégager les voies nasales, mais ces remèdes peuvent augmenter le gonflement de la membrane muqueuse. Utilisez donc ces méthodes avec un soin particulier. Ensuite, nous listons des recettes absolument inoffensives pour un usage domestique..

Inhalation d'herbes

Pour faire une solution pour inhalation, vous devez mélanger la menthe, le muguet, la camomille, le cumin et la marjolaine (dans des proportions égales). Versez 40 grammes du mélange avec deux verres d'eau chaude et faites bouillir pendant 8 à 10 minutes. La séance d'inhalation devrait durer environ 15 minutes. Une telle procédure aidera à minimiser le gonflement de la membrane muqueuse. Ces herbes peuvent être utilisées pour l'inhalation, ainsi que sous la forme d'un médicament sec pour nettoyer les voies nasales..

Utiliser des huiles essentielles

Restituer l'odorat avec des huiles essentielles est assez simple: pour ce faire, inhalez à l'aide d'huiles de romarin, menthe poivrée, eucalyptus.

Pour préparer la solution, prenez l'une des huiles ci-dessus (15 gouttes), du jus de citron (3 gouttes), placez-la dans un réservoir d'eau tiède. Inhalez les vapeurs en alternance: prenez d'abord des respirations brusques avec un passage nasal (3 minutes), puis avec l'autre. Inspirez pendant 1 semaine..

Traitement à l'huile de basilic

Si l'odorat a disparu et que la rhinite à long terme est à blâmer, alors l'utilisation d'huile essentielle de basilic est autorisée pour normaliser la respiration nasale. Appliquer quelques gouttes du produit sur une serviette et respirer la vapeur.

Inhalation de vapeur d'absinthe

L'inflorescence d'absinthe doit être brûlée et inhalée en moyenne 5 minutes trois fois par jour. Ce faisant, respirez dans la cavité nasale, pas dans la bouche..

Procédures de la momie

Prenez de la graisse d'agneau (5 ml) et de la momie (de la taille d'un grain de blé). Lorsque le mélange est dilué, trempez 2 tampons dans ce mélange et insérez-les dans chaque narine pendant 20 minutes. Faites ceci 2 fois par jour..

Gouttes de menthol

Pour réduire le gonflement des muqueuses, des gouttes de menthol conviennent bien (2 gouttes sont utilisées). L'huile de menthol peut être utilisée pour essuyer votre nez. Il est également permis de mélanger de l'huile de camphre avec du menthol: cela contribuera également à une récupération plus rapide du goût et de l'odeur.

Pommade "Asterisk"

La pommade peut être utilisée pour réchauffer les voies nasales. Pour ce faire, vous devez vous frotter le nez avec et mettre un peu de pommade dans les narines. Il est permis d'effectuer de telles procédures jusqu'à 8 jours..

Aidera-t-il à restaurer le goût de la turunda avec de la propolis

Pour préparer les turundas pour la procédure, vous devez prendre de la propolis broyée (1 cuillère à café) et du beurre (45 grammes). Ce produit doit être torréfié au bain-marie pendant environ 2 heures, puis faire des turundas. Ils doivent être placés dans les voies nasales pendant 30 minutes. Effectuez cette procédure deux fois par jour: matin et soir..

Comment restaurer rapidement votre odorat avec une solution de sel de mer et de gingembre

Le sel de mer est souvent utilisé pour restaurer l'odorat pendant et après un rhume. Parfois, de l'iode y est ajouté. Pour préparer le liquide, prenez 1 tasse d'eau tiède et ajoutez-y 5 grammes d'iode et de sel.

Pour préparer la solution de gingembre, versez du lait (50 ml) dans un récipient et ajoutez-y du gingembre en poudre (5 grammes). Remuez le tout, puis filtrez. Rincez-vous le nez jusqu'à 3 fois par jour.

Comprimés contre la toux: les instructions d'utilisation sont décrites ici.

Vidéo

conclusions

La perte d'odeur est un phénomène désagréable qui disparaît généralement après l'élimination de l'inflammation et de l'enflure du nez. Afin de retrouver rapidement votre odorat, utilisez des méthodes traditionnelles: inhalations, gouttes et pommades maison, dont les recettes sont présentées ci-dessus dans l'article. Si la sensibilité n'est pas rétablie pendant plus d'une semaine, cela peut indiquer de graves problèmes du système nerveux central. Un diagnostic précis et un traitement rapide sont la clé d'un combat réussi contre la maladie et de la restauration de l'odorat antérieur.

Odorat perdu avec un rhume: que faire?

Un nez qui coule est l'une des causes les plus courantes de perte d'odorat. En plus de la sensibilité aux odeurs, les sensations gustatives s'affaiblissent également, la nourriture préférée cesse de procurer du plaisir. Il ne sert à rien de tolérer ce symptôme, surtout si vous souffrez de rhinite chronique. Toute perturbation de l'odorat doit être éliminée dès que possible avant que les symptômes habituels d'un rhume ne se transforment en un problème permanent..

Pourquoi l'odorat disparaît-il avec un rhume??

Toute personne a subi une perte d'odorat avec un rhume au moins une fois dans sa vie. En raison de l'activité bactérienne, d'une réaction allergique ou d'une perturbation hormonale, les muqueuses nasales gonflent, augmentant considérablement leur taille. Comme c'est sur les muqueuses que se trouvent les récepteurs olfactifs sensibles, l'œdème et la séparation constante du liquide interfèrent avec le fonctionnement de l'odorat. Les courants d'air, qui transportent les microparticules aromatiques de tout autour de la personne, restent isolés des récepteurs. Même si vous rapprochez la source de l'odorat du nez, un patient au nez qui coule ne ressentira pas l'odeur: son odorat est devenu trop faible pour capturer des arômes forts.

Dans la plupart des cas, la perte d'odeur avec un rhume est temporaire. La sensibilité aux odeurs disparaît en raison de l'enflure, de l'écoulement qui coule et de la congestion nasale. Lorsque les symptômes désagréables d'un nez qui coule passent, la personne retrouve la capacité de sentir. Dans le même temps, parfois après un rhume, l'odorat n'est pas restauré ou ne revient que partiellement. Si cela fait quelques jours après que vous avez eu un rhume et que vous avez toujours du mal à sentir, les événements suivants peuvent s'être produits:

1. abus de drogues vasoconstricteurs.

Bien que les vasoconstricteurs rétablissent rapidement l'odorat avec un rhume, ils ne doivent pas être utilisés après chaque complication de la rhinite. Bien sûr, il est désagréable de respirer par la bouche, et encore moins agréable de ne pas ressentir ses odeurs préférées. Mais si vous utilisez des vasoconstricteurs immédiatement après avoir ressenti de la congestion, le corps s'habituera aux composants actifs et se reconstruira.

Après le développement de la dépendance (elle se développe en moyenne après 10 à 15 jours d'utilisation quotidienne), les systèmes de défense n'essaieront plus d'éliminer les poches par eux-mêmes. La chose la plus désagréable est que même après la récupération, vous continuerez de perdre votre odorat de temps en temps, car votre nez réagira par un gonflement à toute légère hypothermie..

Pour recommencer à sentir, vous devrez restaurer la protection locale. Pour ce faire, vous devez abandonner complètement les médicaments vasoconstricteurs, même si vous ne savez plus comment vous pouvez vous en passer. Le plus dur sera dans les 2 à 5 premiers jours: vous serez hanté par une congestion nasale constante, le liquide sera abondamment séparé. Mais après plusieurs jours d'abstinence, l'immunité locale naturelle est normalisée et vous pouvez revenir à une vie normale. Si vous n'avez pas le temps de marcher avec votre nez actuel (vous travaillez dans la vente, lisez un rapport, il y a un événement majeur à venir, etc.), essayez de soulager la condition avec des bouffées de chaleur. Une solution saline maison et tout produit de pharmacie contenant des complexes de sel marin conviennent. Bien sûr, après le lavage, il n'y aura pas de soulagement instantané, comme après les gouttes vasoconstricteurs. La procédure nettoie le nez et rétablit la sensibilité aux odeurs pendant plusieurs heures, et après le rinçage peut être répétée.

2. Complication de l'inflammation avec rhinite infectieuse

Un nez qui coule, provoqué par un virus ou une bactérie pathogène, s'accompagne souvent de processus inflammatoires aigus. Si un nez qui coule passe dans le contexte d'une infection générale, il peut être suivi de processus inflammatoires focaux dans différents organes et systèmes. Bien que cela se produise très rarement (dans moins de 1% des cas), une personne qui a le nez qui coule a encore une chance de perdre sa sensibilité aux odeurs après une rhinite. Cela est dû à des dommages aux nerfs chargés de fournir des informations sur les odeurs au cerveau..

Si le processus inflammatoire a affecté le nerf, vous ne sentirez pas même après que les récepteurs olfactifs soient libérés des flux de sécrétions liquides et des croûtes séchées. Cause de préoccupation - si plusieurs jours se sont écoulés après un nez qui coule, vous ne sentez plus un nez bouché, il n'y a pas de décharge et vous respirez librement, mais votre odorat ne fonctionne pas. Dans ce cas, il est trop tard pour contacter un spécialiste ORL: vous ne pouvez obtenir des informations fiables sur la nature du problème qu'après avoir consulté un neurologue. Ne retardez pas la visite chez le médecin: bien que la plupart des complications après un écoulement nasal associé à l'odorat soient faciles à traiter, dans certains cas, la perte de l'odorat signale un trouble beaucoup plus grave. Les troubles de l'odorat sont inclus dans les symptômes de la sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson, des néoplasmes du cerveau, etc..

3. Complication de la rhinite par des maladies chroniques

Le principal danger de perdre votre odorat pendant un nez qui coule est qu'un nez qui coule peut masquer la véritable cause des sensibilités aux odeurs. Certaines maladies chroniques s'accompagnent d'une altération de l'odorat et du goût. Pendant une période de complications, le patient remarque facilement des changements de sensibilité aux odeurs et utilise ces informations pour prendre des médicaments ou consulter un médecin. Mais si les odeurs disparaissent après un nez qui coule, le patient est moins susceptible de corréler le problème avec sa maladie chronique..

La maladie la plus insidieuse associée aux troubles olfactifs est le diabète sucré. Le manque de contrôle nutritionnel approprié ou l'indulgence imprudente dans un régime généralement strict conduisent à de fortes augmentations de la glycémie. Dans les derniers stades de la maladie, même une surveillance constante et un régime alimentaire spécial n'aident pas: le taux de sucre est maintenu à un niveau constamment élevé, blessant les nerfs périphériques. Lorsque les dommages atteignent les nerfs responsables de l'odorat, il est important de ne pas confondre la perte d'odeurs avec le reste des symptômes d'un rhume et de consulter votre médecin à temps. Réduire les niveaux de sucre par des injections et développer un traitement médicamenteux pour abaisser un taux de glucose constant sauvera les nerfs restants et les protégera contre d'autres complications. Mais si vous vous rendez chez le médecin trop tard, vous risquez de ne pas retrouver votre odorat même après un rétablissement complet..

Perte d'odeur avec un rhume: que faire?

Si vous avez le nez qui coule, préparez-vous au fait qu'après seulement quelques heures de liquide provenant de vos sinus, vous perdrez la capacité de sentir. Vous pouvez simplement attendre cet état: dans la plupart des cas, l'odorat est restauré sans intervention médicale après que le gonflement de la muqueuse nasale s'est calmé..

Les médicaments vasoconstricteurs constituent un moyen universel de restaurer la sensibilité aux odeurs avec un rhume. Ils provoquent une réaction instantanée du système vasculaire dans le nez, arrêtent la séparation du liquide et semblent dégager le nez. Mais vous devez être préparé au fait que dans quelques heures, vous aurez besoin d'une nouvelle instillation. Les médicaments vasoconstricteurs n'affectent pas les causes du rhume, ils ne peuvent donc pas restaurer l'odorat pendant longtemps.

Si vous recherchez un effet durable, essayez une approche systémique pour restaurer votre odorat. Une personne en bonne santé qui respire de l'air frais, prend de l'air profondément avec son nez à chaque inhalation et mange normalement, commence à sentir après 2-3 jours de l'apparition d'un rhume, bien avant la guérison complète. Pourquoi la plupart des citadins modernes luttent contre la perte d'odeur après un nez qui coule pendant des semaines, voire des mois? Tout est question de facteurs de fond:

  • Environnement chimique agressif. Un nez qui coule est plus susceptible de provoquer une perte d'odorat à long terme chez les personnes qui respirent chaque jour des odeurs fortes. L'odorat commence à s'aggraver si une personne travaille constamment avec des produits chimiques, respire les gaz d'échappement, vit ou travaille dans des pièces poussiéreuses. À cause d'un stress constant, les muqueuses du nez peuvent être blessées.Par conséquent, après un nez qui coule, il est plus difficile pour le patient de restaurer l'odorat. Si vous en avez l'occasion, excluez l'exposition aux odeurs agressives et à la poussière jusqu'à ce que vous vous remettiez d'un rhume: prenez un congé de maladie, allez dans la nature, utilisez un masque hygiénique ou aérez simplement la pièce plus souvent. 7 à 10 jours après la guérison, vous pouvez revenir à votre mode de vie habituel. Mais gardez à l'esprit que cet environnement peut entraîner des troubles olfactifs chroniques..
  • Tabagisme, fumée secondaire, smog urbain. La fumée transporte du goudron et de la suie. Après une pause-fumée ou une promenade dans une rue enfumée, même les personnes qui ne souffrent pas de froid ont l'impression que leur odorat s'est affaibli. Bien que le tabagisme reste l'un des moyens «non médicaux» les plus populaires de se nettoyer le nez, il ne profite pas à votre sensibilité aux odeurs. Ce qui est le plus désagréable, c'est que vous perdez la capacité de déterminer quand un nez qui coule s'aggrave et quand vous êtes déjà en voie de guérison. Afin de ne pas irriter les muqueuses affaiblies, attendez en fumant au moins jusqu'à la deuxième semaine après la guérison complète.
  • Carence en vitamines saisonnière ou chronique. Un nez qui coule aggrave l'odorat en raison du flux constant de liquide du nez. Mais si l'écoulement nasal s'assèche, les récepteurs sur les muqueuses seront bloqués et la sensibilité aux odeurs disparaîtra complètement. Pour éviter que cela ne se produise, après les tout premiers symptômes d'un rhume, commencez à prendre de la vitamine A (ou un complexe qui en contient) après chaque repas. Vous pouvez également vous concentrer temporairement sur les aliments sources de vitamine A. Jusqu'à ce que vous guérissiez votre rhume, essayez de manger plus de produits laitiers, de légumes jaunes et oranges. Et n'abandonnez pas le jaune des œufs brouillés: de la vitamine A utile s'y accumule.
  • Manque de minéraux et autres oligo-éléments. Bien qu'un nez qui coule ne soit pas une maladie grave, il affecte le fonctionnement des principaux systèmes corporels. Après plusieurs jours d'écoulement nasal, le patient peut développer une carence en zinc distincte. Les adolescents souffrent particulièrement souvent d'une carence en zinc avec un rhume, car le corps utilise tout le zinc absorbé pour les changements hormonaux. Les personnes âgées sont également à risque: un nez qui coule affaiblit leur capacité déjà diminuée à absorber le zinc des aliments. Pour éviter la perte d'odeur, il est recommandé d'ajouter des légumineuses, des œufs et du bœuf à l'alimentation après les premiers jours d'un rhume. Pour une collation, les graines de citrouille ou de tournesol sont bonnes..

Des mesures globales préviennent les complications graves des troubles olfactifs dans le rhume. Si vous avez commencé le traitement dès le premier jour, votre odorat peut se rétablir avant que la température ne baisse après un rhume..

Comment goûter la nourriture avec un rhume

Le goût des aliments froids disparaît généralement avec la perte de la capacité de percevoir les odeurs. Si vous perdez votre odorat avec un nez qui coule, vous ne ressentirez probablement plus les nuances du goût. Seules les sensations de base du goût resteront: amères, salées, acides, sucrées, etc. Les aliments aromatiques qui ont un goût exquis peuvent sembler fades pendant cette période.

Mais même si vous ne mangez que des bonbons ou des cornichons, le goût de la nourriture ne sera pas aussi riche que d'habitude. En effet, à chaque repas, nous goûtons simultanément par le nez et la langue. Le cerveau combine des sensations qui transmettent différents groupes de nerfs à partir du même produit. Cette combinaison est généralement considérée comme un goût..

Étant donné que les récepteurs sur la langue avec rhinite ne perdent généralement pas de sensibilité, la question de la restauration des sensations du goût se résume à la façon de restaurer l'odorat avec un rhume. Afin de commencer à sentir le goût de vos plats préférés dès que possible, vous devez d'abord vous débarrasser du gonflement du nez, car c'est la principale raison de l'incapacité de ressentir les nuances du goût. Vous pouvez rapidement retrouver des sensations de goût et d'odorat des manières suivantes:

  1. Essayez des médicaments vasoconstricteurs. Ces produits doivent être utilisés avec prudence si vous ne voulez pas perdre la capacité de sentir sans instillation quotidienne. Mais si vous n'utilisez généralement pas de vasoconstricteurs et que vous prévoyez de vous détendre le soir dans un café ou un dîner, vous pouvez utiliser Naphtizin, Xymelin Extra ou un autre remède de votre choix juste avant de manger. Les gouttes ramèneront le sens du goût, vous aideront à sentir la nourriture et arrêteront temporairement les symptômes désagréables d'un rhume - congestion et écoulement liquide. Si vous voulez que le sens du goût persiste tout au long de la journée, utilisez Nazivin. Il soulage rapidement les gonflements et restaure la capacité de ressentir les nuances du goût. L'effet dure jusqu'à 8 heures.
  2. Nettoyez votre nez par inhalation de vapeur. Pour en ressentir le goût toute la journée, commencez la journée par une inhalation de vapeur maison en utilisant vos huiles essentielles préférées. Prenez une grande casserole d'eau et portez-la à ébullition. Ajoutez une cuillère à soupe de zeste de citron, une cuillère à café d'iode et une huile essentielle antibactérienne de votre choix. Ensuite, placez une casserole de liquide chaud dans un endroit pratique, couvrez-vous d'une couverture et respirez l'air de guérison en vous penchant sur le récipient. La durée maximale de la procédure est de 8 à 10 minutes. Si tout est fait correctement, déjà à 3-4 minutes, vous ressentirez l'odeur prononcée de l'huile essentielle. Le goût est mieux restitué par inhalation à base d'huiles de menthe ou d'eucalyptus: elles dégagent rapidement le nez, rétablissant la capacité de sentir même les odeurs subtiles. Attention: si un enfant se plaint de ne pas ressentir le goût, il n'est pas nécessaire de lui préparer une inhalation chaude. Les enfants de moins de 8 à 10 ans ne parviennent pas à contrôler leur respiration et peuvent inhaler trop profondément la vapeur chaude. Les brûlures des muqueuses entraîneront des troubles à long terme des récepteurs du goût et de l'odorat. Dans les cas particulièrement graves, l'enfant peut perdre la capacité de ressentir pleinement le goût des aliments pendant plusieurs mois..
  3. Si vous êtes allergique aux huiles essentielles, vous pouvez essayer de restaurer le goût avec l'inhalation de fumée. Les générations précédentes utilisaient souvent cette méthode comme un remède universel qui aidera toujours si l'odorat disparaissait avec un nez qui coule. Deux fois par jour, le patient devait inhaler la fumée qui se dégageait en brûlant des cosses d'oignon et d'ail. Les odeurs d'ail et d'oignons chatouillaient les narines, perçant la sensibilité des récepteurs. Avec une odeur piquante, des microparticules pénètrent dans le nez, ce qui supprime l'activité des bactéries pathogènes. C'est un excellent moyen de restaurer rapidement l'odorat, qui a disparu après la complication de la rhinite, et avec elle - la capacité de ressentir toutes les nuances de goût..
  4. Le moyen le plus sûr de redonner un goût que même les enfants peuvent goûter est d'utiliser une solution saline maison. Le sel agit comme un antiseptique naturel qui soulage les gonflements profonds et apaise les muqueuses irritées. Comme dans d'autres cas, le sens du goût peut être restauré grâce au retour du sens de l'odorat. Pour préparer la solution saline pour restaurer la saveur pour toute la journée, remuez une demi-cuillère à café de sel de table ou de sel de mer dans un verre d'eau tiède. Aspirez le rinçage à domicile obtenu avec les deux narines en alternance. Serrez profondément la solution: elle doit atteindre le larynx. Si vous souhaitez retrouver le plus rapidement possible le sens du goût, utilisez uniquement de l'eau potable purifiée. Il n'est pas recommandé d'utiliser l'eau du robinet: elle peut contenir des bactéries qui aggraveront l'évolution de la rhinite. La solution peut être appliquée plusieurs fois par jour. Rincer juste avant les repas vous aidera à mieux goûter et sentir mieux à chaque repas.
  5. La propolis est un autre remède naturel sûr qui peut aider à restaurer votre odorat et votre goût. Voici comment retrouver l'odorat avec un rhume à la propolis: prenez de la propolis fraîche, de l'huile végétale naturelle et du beurre. Pour préparer la pommade pour lui redonner du goût pendant plusieurs jours, une cuillère à café de propolis et trois cuillères à café de chaque huile suffiront. Mélangez soigneusement les ingrédients jusqu'à ce qu'un mélange homogène se forme. La pommade finie peut être appliquée chaque fois que l'odorat a disparu avec une rhinite non traitée. La pommade a un effet antibactérien et vasoconstricteur, adoucit les croûtes et favorise la régénération de la muqueuse nasale. Si vous appliquez le produit quotidiennement, en appliquant la pommade pendant 15 à 20 minutes, le sens du goût reviendra complètement le troisième jour..
  6. Des gouttes faites maison contre les poches des sinus à partir d'ingrédients naturels aideront à restaurer le goût. Si vous perdez votre odorat avec un nez qui coule et que vous ne ressentez plus les nuances du goût, essayez d'instiller chaque jour 2-3 gouttes de jus de chélidoine maison fraîchement pressé dans votre nez. Pour restaurer le goût, il est nécessaire d'instiller le produit dans chaque narine toutes les deux heures tout au long de la journée. Mais le résultat est rapidement perceptible: le sens du goût revient dès le deuxième jour.
  7. Une autre recette populaire pour les troubles du goût et de l'odeur associés à la rhinite consiste en des gouttes maison de jus de betterave fraîchement pressé mélangées à deux cuillères à café de miel. Si vous n'avez pas de presse-agrumes ou de mixeur, vous pouvez utiliser le jus filtré à travers une étamine, qui est libéré lorsque les betteraves sont pressées dans la purée. Le miel pour la maison doit être frais: liquide, visqueux, transparent, sans fleurs blanches ni zones denses confites. Si la sensation de goût a disparu, vous devez instiller 2 à 3 gouttes dans chaque narine jusqu'à 5 à 7 fois par jour. Le remède ne fonctionne pas aussi rapidement que les préparations pharmaceutiques, mais après trois jours d'utilisation, l'odorat devrait revenir.

Si le goût ne revient pas quelques jours après la guérison de la rhinite, vous devez réfléchir à la façon de restaurer l'odorat après un nez qui coule. Il n'y a pas de méthode universelle ici: consultez votre médecin pour savoir quelles complications de la rhinite ont causé la perte de la capacité de sentir les aliments.

Comment récupérer l'odeur

Si l'odorat a disparu avec un nez qui coule, le patient n'a généralement pas de raison de s'inquiéter sérieusement. Après tout, ce n'est qu'un symptôme secondaire, indiquant une vasodilatation temporaire dans la région nasale. Mais la perte de sensibilité aux parfums, même temporaire, affecte négativement la vie quotidienne..

Un patient qui a partiellement ou complètement perdu son odorat fait face aux risques d'empoisonnement avec des aliments avariés et cuisine pire parce qu'il ne peut pas goûter les nuances du goût. Pour les chefs et les autres professionnels de la cuisine, la perte de la perception subtile des odeurs, quoique pour une courte période, est particulièrement traumatisante. De plus, une personne qui a perdu son odorat est confrontée à d'autres problèmes non évidents: elle sera la dernière à ressentir une fuite de gaz dans un appartement ou une violation d'une norme chimique en production..

Comment retourner l'odorat avec un rhume, si le résultat est nécessaire le plus rapidement possible:

  • Pour éliminer rapidement les poches, utilisez la méthode de débridement. Nettoyer les tissus enflammés de la muqueuse nasale des sécrétions résiduelles et des déchets de bactéries est particulièrement efficace si la perception des arômes a déjà disparu le premier jour de la rhinite infectieuse. Le lavage avec des préparations à base d'argent désinfecte la cavité nasale, prévenant l'aggravation de la maladie. En cas de perte d'odeur sur fond de rhinite, des agents de rinçage à un composant principal sont recommandés: Protargol, Collargol et autres préparations à base d'argent.
  • Si l'odorat a disparu le deuxième ou le troisième jour et que la perte de sensibilité au goût s'accompagne d'une forte fièvre, commencez à administrer des médicaments immunomodulateurs. Ils ne remplacent pas le travail du système immunitaire local, mais stimulent l'activité immunitaire, aidant le corps à faire face à l'invasion infectieuse par lui-même. Attention: si le résultat est nécessaire le plus rapidement possible, les immunomodulateurs homéopathiques sûrs ne fonctionneront pas. Pour faire face à la perte de sensibilité des récepteurs au moins 2-3 jours, utilisez les médicaments de dernière génération: Likopid, Imudon et leurs analogues. Vous pouvez également enterrer Kagocel: il apporte du soulagement dès le deuxième jour après le début du cours.
  • Dans la rhinite chronique, lorsque la perte de sensibilité aux arômes a disparu depuis un certain temps, un blocage endonasal est recommandé. Les injections de novocaïne en parallèle avec la prise de valériane, d'extrait d'agripaume et d'autres composants puissants réduisent rapidement et définitivement le gonflement des sinus. Ils vous aident à commencer à respirer et à sentir normalement. La procédure a un double effet: elle restaure la sensibilité perdue et consolide le succès du traitement conservateur des formes chroniques de rhinite. Cette procédure n'est pas prescrite ni effectuée seule: vous aurez besoin d'une référence de votre médecin, et seul un spécialiste expérimenté doit bloquer.
  • Méthodes de physiothérapie. Bien que la physiothérapie pour les formes chroniques de rhinite soit rarement prescrite et que dans l'inflammation aiguë, elle ne soit pratiquement pas utilisée du tout, elle donne rapidement un effet positif prononcé lorsque la sensibilité aux arômes est perdue dans le contexte de la congestion nasale. Afin d'obtenir le meilleur résultat, un traitement dans un sanatorium sous la supervision de médecins est recommandé. Les procédures sont généralement prescrites de manière complexe. L'inhalation à base de Dimexide arrête l'activité bactérienne à un niveau profond, nettoyant même les colonies cachées de bactéries qui n'ont pas encore eu le temps de quitter la phase d'incubation. Ils sont complétés par des inhalations stimulantes de la préparation hormonale Hydrocortisone, qui a la capacité de réveiller l'immunité locale de l'intérieur. Un effet magnétique doux associé à une thérapie au laser accélère les processus de régénération des muqueuses enflammées du nez, grâce à quoi la restauration de la perception des odeurs après une rhinite prolongée se produit plusieurs fois plus rapidement. Le complexe est fabriqué en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient: par exemple, s'il est impossible d'effectuer des inhalations, le médicament Diphenhydramine est amené aux muqueuses par électrophorèse.

Si vous êtes prêt à subir des inconvénients pendant plusieurs jours afin de ne pas faire face aux effets secondaires désagréables des médicaments et des procédures populaires, nous vous recommandons de vous tourner vers la médecine traditionnelle. Ils n'ont pas de contre-indications, à l'exception de la sensibilité individuelle aux composants des recettes. Ils sont faciles à préparer à la maison, et même si vous dépassez accidentellement la quantité recommandée ou utilisez la recette pendant une semaine de plus, vous n'aurez pas à faire face aux symptômes douloureux d'une surdose..

Les plus célèbres sont les recettes folkloriques suivantes pour restaurer l'odorat: