loader

Principal

Consultant

Comment traiter correctement un nez bouché - avec et sans gouttes. Les conseils de l'oto-rhino-laryngologiste

L'hiver a traîné, et avec lui un mauvais froid? Il y a une raison de se demander si la sagesse populaire est vraie: si un nez qui coule est traité, il disparaît en une semaine, et s'il n'est pas traité, cela prend sept jours. L'oto-rhino-laryngologiste de la catégorie la plus élevée, Anna Buzel n'est pas d'accord: d'après son expérience, un nez qui coule sans traitement peut prendre jusqu'à deux semaines, et en plus, il peut être compliqué par une inflammation des sinus paranasaux. Le médecin a répondu à GO.TUT.BY en six questions sur ce qu'il faut faire si le nez cesse de respirer.

Dès que j'ai du mal à respirer, je cours chercher des gouttes. Mais ils disent que c'est mauvais?

- Nous parlons de médicaments vasoconstricteurs - décongestionnants, qui sont prescrits pour soulager le gonflement de la muqueuse nasale, - explique le spécialiste. - De nombreux patients sujets au nez qui coule portent une bouteille avec eux presque dans un sac à cosmétiques afin qu'ils soient toujours à portée de main, et ne l'utilisent pas deux fois par jour, comme indiqué dans les instructions, mais presque toutes les heures.

Anna Buzel donne des exemples de sa pratique clinique, lorsque la période d'instillation des décongestionnants a duré des mois et des années, et chez une femme de Minsk... plus de vingt ans.

- La rhinite aiguë au stade de l'œdème est la plus difficile à tolérer: il est impossible de respirer, ruisselant du nez. Le stade de l'œdème dure de trois à quatre jours à compter du début de la maladie et des médicaments vasoconstricteurs sont nécessaires ces jours-ci. Si vous les utilisez pendant plus de six jours, la dépendance se développe facilement, puis la toxicomanie: les vaisseaux de la cavité nasale «refusent» de fonctionner, augmentent et ne peuvent se contracter sans une autre portion du médicament. La membrane muqueuse gonfle, les cornets s'agrandissent, la zone des voies nasales diminue, ce qui fait que l'écoulement nasal devient encore plus.

Une autre raison pour laquelle les gouttes vasoconstricteurs ne devraient pas être abusées est qu'elles ont tendance à augmenter la pression artérielle. Par conséquent, l'utilisation à long terme de décongestionnants est contre-indiquée chez les personnes souffrant d'hypertension artérielle, d'augmentation de la pression intraoculaire, ainsi que chez les femmes enceintes..

Quelle est la gravité de la dépendance au goutte à goutte?

Dans de tels cas, une intervention chirurgicale est souvent nécessaire (éventuellement à l'aide d'un laser): elle consiste à retirer partiellement ou totalement la membrane muqueuse du cornet afin d'élargir le passage nasal pour améliorer la respiration par le nez.

Peut-être vaut-il mieux oublier complètement les gouttes? Le nez qui coule disparaîtra tout seul

Il y a beaucoup de gens qui, par peur de la dépendance, rejettent complètement les médicaments vasoconstricteurs, mais ce n'est pas une raison de joie, dit Anna Buzel.

"Adhérer à une position aussi radicale, les patients risquent d'avoir une complication: la sinusite", a déclaré le médecin. - Il est important que la communication entre la cavité nasale et les sinus soit libre. Avec un œdème non perturbé et une circulation active de l'agent causal du rhume, le mucus s'accumule dans les sinus, ce qui constitue un bon terreau pour les micro-organismes pathogènes. Si le secret ne circule pas librement, il y a une forte probabilité qu'un processus inflammatoire (sinusite purulente) se produise dans les sinus "obstrués". Si la sinusite ne s'est pas développée, le nez qui coule peut simplement se prolonger, parfois jusqu'à deux semaines.

Pourquoi est-il plus difficile de respirer par le nez plus près de la nuit et que faire à ce sujet?

En règle générale, ce n'est pas un symptôme d'une rhinite banale, mais un symptôme de rhinite vasomotrice chronique. Lorsque le patient est en position horizontale sur un canapé ou un lit, le flux sanguin dans les vaisseaux de la cavité nasale ralentit. Comme le tonus de la paroi vasculaire avec une rhinite vasomotrice est affaibli, les vaisseaux et les capillaires ne sont plus capables de pomper le sang entrant, ils gonflent, le gonflement de la membrane muqueuse augmente et la respiration par le nez devient difficile.

Dans de tels cas, seule une visite chez le médecin vous aidera. Vous pouvez vous aider temporairement en utilisant des oreillers plus hauts avec une tête de lit surélevée pour dormir. Dans cette position, moins de sang circule dans la cavité nasale, c'est pourquoi la membrane muqueuse gonfle moins..

Peut-être que j'ai juste de mauvaises gouttes?

Le spécialiste note qu'il est important de faire la distinction entre un nez qui coule causé par un virus saisonnier et des affections chroniques associées à une congestion nasale (par exemple, rhinite vasomotrice et allergique). Avec la rhinite chronique, les gouttes décongestionnantes sont inutiles - elles n'aideront pas. Cependant, de nombreux patients dans une telle situation changent simplement de moyen jusqu'à ce qu'ils aient essayé toute la gamme de la pharmacie. Trouver les meilleures gouttes est une erreur courante. La plupart d'entre eux, selon l'oto-rhino-laryngologiste, ont le même type d'action, la seule différence réside dans les noms commerciaux et le pays d'origine.

Sera-t-il possible sans médicaments de faciliter la respiration??

Pouvez. Le besoin se fait sentir chez ceux pour qui les gouttes sont contre-indiquées en raison de problèmes cardiovasculaires graves. Le médecin recommande d'utiliser des non-médicaments en plus des gouttes - de cette façon, vous récupérerez plus rapidement.

Rincer le nez avec une solution saline hypertonique contenant plus de 1% de sel (2,5-2,7% de sel). En même temps, il n'y a pas de grande importance, sel de table ou de mer. La solution saline hypertonique soulage le gonflement de la muqueuse nasale et améliore la respiration par le nez.

Emplâtres de moutarde sur les muscles du mollet ou bains de pieds avec de la poudre de moutarde pendant 5 à 10 minutes. Le réchauffement aide à redistribuer le flux sanguin des parties supérieures du corps vers les parties inférieures. La congestion sanguine des vaisseaux nasaux diminue, l'œdème disparaît, les voies nasales se dilatent et la respiration devient plus facile.

Gymnastique respiratoire: inhalation forcée par le nez et expiration par la bouche. Faites-le jusqu'à 10 fois par jour. Il s'agit d'une sorte de massage de la paroi vasculaire de la muqueuse nasale avec de l'air. L'air aide à dilater les voies nasales, l'oxygène qu'il contient sèche légèrement la membrane muqueuse de la cavité nasale, forçant les trains d'inhalation et augmente le tonus des vaisseaux. Le médecin prévient: lors de la réalisation d'exercices de respiration, des vertiges peuvent survenir, en particulier chez les personnes dont le système cardiovasculaire est affaibli, il est donc préférable de respirer de cette manière en position assise.

La respiration forcée peut également être utilisée chez les enfants. Mais chez les bébés, les végétations adénoïdes situées dans le nasopharynx provoquent souvent un écoulement nasal. Ils bloquent la circulation de l'air et la respiration forcée peut être inefficace. Pour les enfants plus âgés, cette technique a tendance à aider.

Auto-massage des ailes du nez. Massez la zone externe de la concha des deux côtés avec de légers mouvements circulaires - cela augmentera la circulation sanguine dans la cavité nasale.

Lire aussi

Si vous remarquez une erreur dans le texte de l'actualité, veuillez la sélectionner et appuyez sur Ctrl + Entrée

Comment soulager la congestion nasale en une minute? L'ostéopathe conseille

Notre expert: ostéopathe, cranioposturologue (co-auteur de la méthode Craniobalance) Vladimir Zhivotov

Avec des coups au visage, au front, avec des blessures au nez, la sortie de sang de la membrane muqueuse dans les sinus nasaux est perturbée, un œdème de la membrane muqueuse se produit, ce qui rétrécit les voies nasales.

Et les méthodes traditionnelles de traitement du rhume sont complètement inutiles ici. Les gens sont souvent aux prises avec une congestion nasale chronique pendant des années sans résultat et ne peuvent pas comprendre ce qui ne va pas avec eux. En fait, les traitements et traitements conventionnels ne parviennent pas à restaurer la mobilité des os du visage et, par conséquent, à réduire le gonflement. Les sprays créent un effet de soulagement temporaire, mais ils ne résolvent pas le problème globalement, pire encore - ils créent une dépendance. J'ai vu de tels patients plus d'une fois dans ma pratique: ils «s'assoient» littéralement sur des sprays, qui à un moment donné cessent d'apporter un soulagement même à court terme.

Comment fonctionne le spray vasoconstricteur?

Ces fonds comprennent les sympathomimétiques. Ils provoquent un rétrécissement brutal des vaisseaux sanguins, à cause duquel la membrane muqueuse est exsanguinée. Son gonflement et son volume sont fortement réduits - une personne respire plus facilement. Comme vous pouvez le voir, il est inutile d'attendre un effet prolongé d'un tel «traitement». Tôt ou tard, le corps développera une immunité et le remède cessera du tout d'aider, tandis que la membrane muqueuse s'atrophie, se dessèche, ce qui avec le temps provoquera une gêne respiratoire importante. Et ça peut être irréversible.

Après un certain temps, une personne le prend simplement pour acquis, s'habituant à cet état. Les personnes qui ont reçu des coups violents au niveau du nez, du front, des pommettes, parfois répétés, souffrent de ce symptôme. De plus, vous ne vous souvenez pas forcément de ces blessures, car elles surviennent le plus souvent dans l'enfance..

Congestion nasale chronique et traumatisme à la naissance

Quel est le lien ici? Pendant l'accouchement, la tête du bébé est comprimée, y compris les os du visage, ce qui provoque les changements ci-dessus. En conséquence, le bébé renifle bruyamment, ce qui est particulièrement clairement audible la nuit, a du mal à respirer par le nez.

Pourquoi respirer par la bouche est nocif?

De nombreuses personnes souffrant de congestion nasale peuvent vivre avec ce symptôme pendant des années. Il semblerait qu'une telle?

En fait, la nature ne nous a pas conçus comme ça. Une personne est conçue de manière à ce que la respiration se fasse exclusivement par le nez. Les sinus nasaux ont une structure correspondante: il s'agit d'un filtre, à travers lequel, l'air adoucit, nettoie, réchauffe.

La respiration buccale nécessite une tension des muscles du cou et du visage. Cela a également ses conséquences négatives: des conditions sont créées qui contribuent à la stase veineuse et à une altération de la circulation sanguine dans le crâne. L'air sec non purifié, pénétrant par la bouche dans les bronches et les poumons, provoque plus souvent des rhumes.

Que faire si votre nez est bloqué?

Bien sûr, il y a toujours une issue. J'écris souvent à ce sujet sur mon blog: même si le problème est en cours et qu'il est totalement impossible de remédier à telle ou telle condition, il y a de bonnes chances d'améliorer la situation.

En cas de congestion nasale chronique, tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer les conséquences d'une naissance ou d'une blessure acquise, c'est-à-dire de restaurer la position et la mobilité correctes des os des sinus nasaux afin que la membrane muqueuse se débarrasse de l'excès de liquide, le gonflement disparaît et l'air circule librement.

Il y a une autre issue: l'opération. Cette méthode de traitement de la congestion nasale est souvent proposée aux personnes qui ont subi des blessures au visage et au nez. Mais, comme vous le comprenez maintenant, l'opération n'élimine pas la cause de la congestion - le traumatisme, et les conditions de gonflement de la membrane muqueuse restent également.

Nous avons souvent pu corriger des situations avec un traitement ostéopathique même dans les cas où le patient s'est vu proposer une intervention chirurgicale. Je pense que les opérations devraient être un dernier recours lorsque rien ne peut aider et que la situation est critique.

Comment se débarrasser de ses dettes sans médicaments?

Chers lecteurs, je tiens à souligner tout de suite ce point: je ne donne pas de recommandations sur la façon de me débarrasser des conséquences d'un traumatisme à la naissance par moi-même. Cela ne peut être fait que par un médecin ostéopathe. Et vous ne pouvez pas guérir vous-même la congestion nasale chronique. Mais il existe deux moyens très efficaces et éprouvés pour soulager la respiration nasale sans avoir recours aux sprays..

N'oubliez pas ces deux exercices simples:

Caressant le front. Avec les doigts des deux mains, frottez alternativement votre front dans la direction allant de l'arête du nez jusqu'à quelque part au milieu du front. La pression doit être modérée, mais la pression doit être présente.

Placez vos coudes sur la table. Placez vos pommettes contre la base de vos paumes. Maintenant, étirez lentement vos pommettes sur les côtés. Cette méthode fonctionne également pour un rhume. Et vous ressentirez immédiatement l'effet: la respiration par le nez s'améliorera considérablement. Alternativement, pliez les index avec un crochet et les phalanges du milieu avec des mouvements répétés pour étirer les pommettes sur les côtés.

Comment percer le nez sans gouttes: des remèdes efficaces

Que faire s'il n'y a pas de gouttes?

Vous pouvez percer votre nez sans gouttes. La difficulté à respirer est causée par un gonflement de la membrane muqueuse. Les médicaments vasoconstricteurs résolvent rapidement ce problème. Mais s'ils ne sont pas à portée de main, mais que vous devez atténuer la situation, vous pouvez utiliser les moyens à portée de main.

Les techniques suivantes aident à écarter le nez:

  • Rincer avec une solution saline ou du sel marin. Au cours de cette procédure, le liquide s'écoule dans une narine et s'écoule de l'autre. Il est nécessaire de se pencher sur l'évier et de verser la solution à partir d'une seringue ou d'une seringue. Répétez le rinçage 2 à 4 fois pour chaque narine, utilisez uniquement un liquide chaud à une température de 35 à 40 ˚С. Après 2-3 heures, la procédure doit être répétée, après quoi il est bon de se moucher. Vous pouvez rincer les voies nasales à l'eau tiède. En savoir plus sur le rinçage du nez avec une solution saline →
  • Mélange de piment de la Jamaïque: Ce produit est bon pour percer le nez. Il est nécessaire d'inhaler un mélange de poivre noir et rouge moulu en alternance à chaque narine.
  • La moutarde en poudre doit être saupoudrée dans les chaussettes pendant la nuit. La moutarde réchauffe et aide à décoller le nez.
  • Jus d'aloès. Si le nez ne respire pas sans gouttes, vous devez instiller 2 gouttes de jus 3 fois par jour dans chaque narine.
  • Mon chéri. Après ce remède, la respiration nasale s'améliore après 10-15 minutes. Vous devez tremper un coton-tige dans du miel et l'insérer dans la narine pendant au moins 10 minutes. Avec la rhinite bactérienne, ce remède ne doit pas être utilisé. Le miel contient du sucre qui favorise la croissance bactérienne.

Pour liquéfier le mucus et le libérer des sinus, vous devez boire plus de thés chauds, en particulier ceux qui ont un effet anti-inflammatoire, à savoir: la camomille, le citron vert et la framboise.

Vous pouvez utiliser du sel de table ou du sel de table pour préparer la solution de rinçage. Pour 200 ml de liquide, vous devez prendre 1 c. sel, hachez bien. Les cristaux peuvent blesser les muqueuses et provoquer des saignements.

Actions si les gouttes ne fonctionnent pas

Pour faciliter la respiration nasale, les vasoconstricteurs sont principalement utilisés, mais vous vous y habituez rapidement et vous ne pouvez pas les utiliser plus de 5 jours. Mais que faire si pendant cette période le nez ne respire pas? Il existe des médicaments sous forme de comprimés, de poudres et de solutions..

Souvent, la rhinite apparaît dans le contexte de l'utilisation à long terme de médicaments vasoconstricteurs, il est donc nécessaire de les abandonner complètement.

Vous pouvez vous passer de gouttes par de tels moyens:

  • Antihistaminiques. Ils sont efficaces si la rhinite est d'origine allergique. Les comprimés de Zirtek, Tavegil et Erius aideront.
  • Remèdes homéopathiques. Ils augmentent les défenses de l'organisme. C'est Cinnabsin, Fervex, Theraflu.
  • Baume Asterisk. Ce remède fait respirer le nez. Il doit être appliqué sur la zone située entre les sourcils et les ailes du nez pas plus de 2 fois par jour..

Vous pouvez faire des tampons imbibés d'huile de pêche, d'huile d'argousier, d'oignon ou de jus d'ail.

Si la congestion ne disparaît pas pendant plus de 2-3 semaines, il vaut la peine d'utiliser des glucocorticostéroïdes. Les gouttes Isofra conviennent.

Façons de percer votre nez

À la maison, il existe des moyens éprouvés pour faire respirer à nouveau votre nez:

  • Échauffement. La chaleur réduit l'inflammation et le gonflement et aide à drainer le mucus. Vous pouvez réchauffer vos sinus en utilisant une lampe bleue, du sel, un œuf à la coque ou des pommes de terre bouillies..
  • Inhalation. Si vous avez un nébuliseur, vous pouvez inhaler des vapeurs de furaciline ou de solution saline. Mais même sans cet appareil, il est possible de faire des inhalations, en inhalant les fumées de pommes de terre cuites..
  • Aromathérapie: L'inhalation d'huiles essentielles d'eucalyptus, de menthe poivrée ou d'arbre à thé soulage grandement la congestion nasale. Appliquez quelques gouttes de ces produits sur les tampons et insérez-les dans les narines pendant 10 minutes. Les huiles peuvent être appliquées sur la peau autour du nez ou sur un mouchoir. L'effet sera le même.
  • Frottement. Vous pouvez vous frotter la poitrine avec de l'huile de camphre la nuit..
  • Massage. Vous devez effectuer la manipulation avec des mains chaudes. Utilisez vos doigts pour masser les points au niveau des ailes et du bout du nez, entre le nez et la lèvre supérieure, au centre du front et dans les coins des yeux, dans le sens des aiguilles d'une montre.

Si les méthodes ci-dessus ne vous aident pas, vous devez contacter l'ENT. Une respiration buccale à long terme entraîne la propagation du processus inflammatoire à la gorge, il existe un risque de développer une pharyngite.

Ce qu'il ne faut pas faire?

Toute manipulation doit être effectuée après avoir consulté un médecin afin de déterminer avec précision la cause de la congestion. Un traitement inapproprié peut aggraver considérablement la situation..

En aucun cas, vous ne devez vous réchauffer le nez avec une sinusite ou une température corporelle élevée. Dans cette condition, le massage des sinus est également contre-indiqué..

Le lavage ne doit pas être effectué avec une courbure de la cloison nasale, des tumeurs de la membrane muqueuse et des saignements de nez fréquents.

La congestion nasale ne sera pas un problème grave si elle est traitée à temps. Il existe de nombreuses raisons pour la respiration nasale, y compris un nez qui coule, des médicaments. Un remède efficace pour percer le nez sera sélectionné par un médecin.

Si votre nez est bouché et que vous ne pouvez pas respirer, que faire à la maison?

Vous pouvez traiter la congestion nasale à la maison avec des médicaments en pharmacie ou des remèdes populaires. Pour ce faire, vous devez comprendre la cause du symptôme: il peut être causé par une rhinite allergique, un rhume ou une irritation mécanique de la membrane muqueuse. La difficulté à respirer est souvent pire la nuit, mais peut persister tout au long de la journée. Cela vaut la peine de commencer immédiatement le traitement d'un nez qui coule et d'une congestion nasale - une infection négligée peut devenir la cause de complications dangereuses, allant jusqu'à la bronchite chronique et la pneumonie.

Causes de la congestion nasale

L'essoufflement est dangereux pour la santé. La cause la plus fréquente de congestion nasale chez les enfants et les adultes est le rhume. Elle s'accompagne d'un nez qui coule, de la toux, de la fièvre et d'une détérioration générale du bien-être. Il doit être distingué des allergies - le traitement sera différent. Les raisons peuvent également être:

  • caractéristiques anatomiques - courbure de la cloison nasale;
  • maladies bactériennes et virales des voies respiratoires supérieures;
  • rhinite, sinusite, sinusite, sinusite frontale de toute origine;
  • corps étranger dans les voies nasales ou formation de polypes.

Même si le symptôme est causé par une rhinite saisonnière, il affecte votre bien-être. En raison d'un apport insuffisant en oxygène, les processus métaboliques ralentissent, le corps ne peut pas produire d'énergie pour la récupération. Il est nécessaire de traiter la congestion nasale en même temps que la thérapie étiotropique - celles qui affectent la cause de la maladie. Seule une approche intégrée garantira une reprise rapide sans conséquences.

Comment pouvez-vous faciliter la respiration

Si votre nez est bouché et qu'il est difficile de respirer, le thérapeute vous dira quoi faire à la maison. Les tactiques de traitement sont différentes pour différentes causes de cette pathologie. Ainsi, avec la rhinite allergique, l'utilisation d'antihistaminiques est indiquée. Pour le traitement symptomatique d'un nez qui coule et d'une congestion nasale, s'ils ne sont pas associés à des allergies, l'une des méthodes suivantes peut être utilisée:

  • gouttes nasales de pharmacie avec des composants anti-inflammatoires et vasoconstricteurs;
  • inhalations à la vapeur avec ajout d'huiles essentielles, de produits pharmaceutiques ou d'herbes;
  • rinçage des voies nasales;
  • échauffement - contre-indiqué en cas d'infection bactérienne.

Dans certains cas, les remèdes maison sont indispensables. Ainsi, avec la courbure du septum, le nez se couche constamment. Vous ne pouvez vous débarrasser complètement de ce symptôme que par une intervention chirurgicale..

Solutions de lavage

Les médicaments pour nettoyer les voies nasales peuvent être préparés indépendamment. Ils sont utilisés comme procédure de lavage, ce qui vous permet d'éliminer le mucus et la morve, ainsi que de traiter les zones difficiles à atteindre de la membrane muqueuse. Il existe plusieurs recettes saines et sûres que vous pouvez préparer vous-même:

  • solutions aqueuses de sel - sel de table, mais il est préférable d'acheter du sel de mer;
  • soda avec de l'eau - nettoie le nez et désinfecte la membrane muqueuse;
  • solution aqueuse faible avec addition de teinture de propolis;
  • décoctions à base de plantes;
  • La furaciline est l'un des produits pharmaceutiques les plus abordables;
  • un produit additionné de sel de mer, de soude et de quelques gouttes d'iode - l'un des plus complexes et des plus efficaces;
  • médicaments de pharmacie (Rotokan, Elekasol).

La solution de lavage doit être à température ambiante. Un liquide trop chaud brûle et endommage la muqueuse des voies nasales et peut provoquer une aggravation. Il s'agit d'une procédure très efficace s'il est impossible de respirer en raison de l'accumulation de mucus dans les voies nasales. Cependant, il ne peut pas être effectué en permanence - pas plus de 2-3 fois par jour pendant une semaine..

Solution de rinçage DIY

Les composants pour le traitement sont toujours à la maison, il suffit d'ajouter une cuillerée de sel de table ordinaire pour guérir un rhume. Si vous combinez du sel et du soda dans une demi-cuillère et ajoutez quelques gouttes d'iode, vous obtenez un remède plus efficace avec un effet antibactérien prononcé. Lorsqu'il n'est pas possible de consulter un médecin ou d'aller dans une pharmacie, une telle solution éliminera l'exsudat accumulé, détruira les bactéries, soulagera l'inflammation et le gonflement.

Instructions pour effectuer la procédure de lavage du nez

Tout d'abord, vous devez nettoyer mécaniquement les voies nasales du mucus (vous moucher) et, si nécessaire, éliminer le gonflement avec un spray vasoconstricteur ou des gouttes. Puis rincez selon les instructions:

  • mesurer 200 ml de solution liquide et aspirer dans une seringue, une poire ou une théière spéciale;
  • inclinez votre tête de façon à ce qu'une narine soit plus haute que l'autre;
  • verser du liquide dans la narine supérieure - il doit s'écouler de la narine inférieure sans entrer dans la bouche.

Selon les instructions, vous pouvez être traité avec différentes solutions, en les alternant. Alors, utilisez Furacilin le matin et l'après-midi - préparez un médicament complexe avec l'ajout d'herbes et d'huiles essentielles.

Réchauffer les sinus

Cette procédure est recommandée au stade initial du rhume, lorsque la congestion nasale est causée par un exsudat transparent non suppuratif. La chaleur stimule la circulation sanguine dans la région des sinus, le gonflement disparaît rapidement et la respiration est rétablie. L'échauffement à la maison est simple: vous devez faire une compresse chaude à partir des produits recommandés et rester dans la zone des sinus nasaux jusqu'à ce qu'ils refroidissent, ou utiliser des produits prêts à l'emploi:

  • sel chauffé dans une poêle à frire sèche, riz additionné de gouttes d'huile essentielle, enveloppé dans un chiffon;
  • 2 pommes de terre bouillies dans leur peau ou 2 œufs en coquille;
  • plâtre au poivre;
  • une compresse de radis râpé avec du miel, recouverte d'un film plastique;
  • dispositifs spéciaux: réflecteur Minin et Ugolok.

Avec une rhinite sévère, qui s'accompagne de la libération de pus ou de sang, le réchauffement est contre-indiqué. En outre, ils ne sont pas effectués lorsque la température corporelle augmente - l'accélération de la circulation sanguine peut conduire au fait que l'infection se propage rapidement dans tout le corps.

Massage froid

Un hack de vie utile s'il est difficile de respirer et qu'il n'y a pas de médicaments à portée de main - massage ponctuel de certaines zones. Cela peut aider à la congestion nasale causée par le rhume et le mucus épais. Après le massage, il devient plus liquide et s'enlève facilement. Il convient de prêter attention à plusieurs zones à tour de rôle, de 5 à 10 minutes chacune:

  • massage des surfaces latérales du nez dans un mouvement circulaire;
  • point d'acupression situé entre les sourcils;
  • en appuyant avec votre doigt sur une zone située à plusieurs cm au-dessus du premier point (sur le front);
  • précision de la pression sur la zone sous les ailes du nez.

Le principal avantage du massage pour un rhume est l'absence de contre-indications. La procédure peut être effectuée à tout âge, même pour les bébés et les femmes enceintes, sans crainte d'allergies et autres effets secondaires.

Remèdes populaires

Le nez peut se boucher pour diverses raisons. Parmi les recettes de médecine alternative, il y a celles qui guérissent un nez qui coule de toute origine. Des produits alimentaires, des herbes saines, des huiles essentielles et de nombreux autres produits sont utilisés comme ingrédients pour les procédures. Les médicaments doivent être préparés dans le respect de toutes les proportions - une mauvaise utilisation peut entraîner des effets secondaires.

vinaigre de pomme

Ce remède est considéré comme universel en médecine populaire, il est utilisé, entre autres, pour soigner l'écoulement nasal et le rhume. Pour ce faire, prenez un coton, humidifiez-le dans une solution de vinaigre et mettez-le sur les ailes du nez pendant 30 minutes. Frottez ensuite la peau pour ne pas provoquer de brûlures.

Décoction de marjolaine

Les herbes médicinales peuvent être achetées séchées et déchiquetées. Un verre d'eau bouillante aura besoin de 4 cuillères à soupe. Le mélange est porté à ébullition et maintenu à feu doux pendant encore 5 à 10 minutes, refroidi et bu. Les pharmacies vendent de l'huile de marjolaine à ajouter à l'inhalation de vapeur.

Gingembre

L'épice est utilisée non seulement en cuisine, mais également en médecine traditionnelle. Le gingembre est irritant, ce qui améliore la circulation sanguine et aide à éliminer les poches. Plusieurs façons de le préparer et de l'utiliser pour un rhume:

  • thé chaud avec l'ajout d'un quartier de citron, une petite quantité de gingembre râpé et 1 c. l. mon chéri;
  • infusion de 1 cuillère à soupe de camomille avec l'ajout d'une assiette à épices pour laver les voies nasales;
  • Mélangez 100 g de jus de betterave avec une cuillerée de gingembre râpé et ajoutez quelques gouttes dans chaque narine.

Le gingembre est également vendu comme condiment. Pour les rhumes, il est recommandé de l'ajouter à des plats chauds ou à des boissons. Il est également efficace pour les maux de gorge.

Ail

Ce produit est l'un des premiers antibiotiques naturels connus. Si le nez qui coule devient sévère et qu'un écoulement purulent apparaît du nez, son utilisation sera plus efficace. Un mélange pour instillation est préparé à partir d'ail: une partie de matières premières fraîches râpées est mélangée avec de l'eau ou de l'huile (olive, argousier) dans un rapport de 1:10. L'agent est instillé dans le nez en quelques gouttes. Il est recommandé d'ajouter de l'ail frais au liquide pour inhalation en petites quantités.

Huiles essentielles

Ce sont des extraits de plantes et d'herbes. Dans le traitement de la rhinite, les huiles d'eucalyptus, de sapin, de camphre, d'ail, d'argousier, d'arbre à thé et bien d'autres ont fait leurs preuves. La particularité de leur utilisation est qu'ils doivent être utilisés en quelques gouttes, contrairement aux légumes conventionnels. Peut être ajouté aux solutions pour inhalation, instillation nasale et agents de rinçage, et bains chauds pour le renforcement général de l'immunité.

Méthodes pour les femmes enceintes

Pendant cette période, vous devez vous méfier des recettes inconnues. Les remèdes populaires peuvent provoquer des réactions allergiques et une exacerbation de maladies chroniques. Il vaut mieux renoncer aux huiles essentielles et à l'inhalation de vapeur. Parmi les remèdes sûrs, on peut citer les décoctions et infusions d'herbes (camomille, calendula, sauge) pour se laver le nez. Ils ont un léger effet anti-inflammatoire et soulagent les poches.

Inhalation d'herbes

Il est préférable d'utiliser des matières premières de plusieurs herbes pour la procédure. Les conifères (sapin, pin ou genévrier), les feuilles d'eucalyptus, les framboises et les groseilles sont particulièrement utiles. Ils sont cuits à la vapeur avec de l'eau bouillante et essaient d'inhaler la vapeur par le nez et d'expirer par la bouche. Avant la procédure, il est recommandé d'effectuer un nettoyage mécanique des voies nasales, et après cela, de rester au chaud pendant une heure.

Inhalation aux huiles essentielles

La méthode éliminera rapidement la congestion, rétablira une respiration et une odeur normales. Chacune des huiles a ses propres particularités d'application, mais elles ne sont pas ajoutées plus de 1 à 2 gouttes par litre de solution. Ainsi, l'huile d'arbre à thé a des propriétés anti-inflammatoires, a un effet néfaste sur la microflore bactérienne, soulage les poches et normalise le sommeil. L'eucalyptus aide à lutter contre la fièvre. Le camphre et le sapin éliminent la toux, calment le système nerveux. Pour qu'ils commencent à travailler, une petite quantité de concentré est dissoute dans de l'eau chaude et les vapeurs sont inhalées.

thé à la menthe

Cette méthode peut être utilisée à des fins de prévention. La recette est simple: une cuillerée de thé vert est mélangée à des feuilles de menthe fraîche ou séchée dans des proportions égales, versée avec de l'eau et laissée à infuser. Vous pouvez ajouter du miel ou du sucre au goût. L'outil soulage le gonflement des muqueuses, aide au rhume, à la toux, à la congestion nasale.

Eau de mer

Il a un puissant effet anti-inflammatoire, assainit les muqueuses et réduit leur gonflement. Les solutions salines isotoniques sont disponibles dans le commerce pour le rinçage, elles conviennent à un usage quotidien, agissent doucement, éclaircissent et éliminent le mucus. Les solutions hypertoniques sont celles dans lesquelles la concentration en sel dépasse 0,9%. Ce sont de puissants absorbants, ils aspirent les fluides et soulagent le gonflement des muqueuses. La solution peut être préparée à la maison à partir d'eau et de sel marin.

Gouttes nasales

Il est recommandé d'utiliser les jus frais de certaines plantes. La congestion nasale est rapidement soulagée avec du jus d'aloès et de Kalanchoe, de la betterave, du gingembre ou de l'ail. Dans leur forme pure, ils ne sont pas utilisés en raison de la forte probabilité de brûlure de la membrane muqueuse. Les concentrés sont mélangés avec de l'eau ou des huiles végétales dans un rapport de 1: 1-1: 5 et instillés en quelques gouttes dans la narine.

Bain chaud

Ces traitements sont agréables et utiles pour les rhumes. L'eau doit être de 34 à 37 degrés, si elle est trop chaude, il y a un risque d'augmentation de la température corporelle. Le bain peut être complété par des décoctions de camomille, d'aiguilles de pin ou de fleurs de tilleul, d'huiles essentielles. Ils sont absorbés par le corps à travers la peau, procurant un effet antipyrétique et renforçant le système immunitaire.

Mesures préventives

Les rhumes peuvent être évités à tout moment de l'année, y compris pendant les périodes de déclin saisonnier de la défense immunitaire. Il existe quelques moyens simples de prévenir la congestion nasale:

  • surveiller la nutrition - le régime doit contenir la bonne quantité de vitamines et de minéraux;
  • éviter l'hypothermie, garder la gorge et les pieds au chaud en hiver;
  • consommer une grande quantité de liquide, il est utile d'ajouter du citron, de la viorne, de la menthe au thé;
  • prenez des complexes vitaminiques pendant la saison froide.

Il existe de nombreuses façons de traiter à la maison un nez qui coule et une congestion nasale sévère: médicaments en pharmacie et recettes de médecine traditionnelle. Quelle que soit la méthode choisie, il est nécessaire d'être traité dès l'apparition des premiers symptômes. Les soins tardifs peuvent entraîner des infections des voies respiratoires inférieures, de l'oreille moyenne et d'autres complications dangereuses.

Avez-vous le nez bouché? Que faire à la maison pour se débarrasser du problème

La respiration est l'un des processus les plus importants du corps. Mais que faire si la respiration devient difficile. Si un peu d'inconfort survient, une personne peut ne pas y prêter attention, mais parfois, cela peut devenir un véritable tourment. Il est tout simplement impossible de se concentrer sur le travail ou les études, de dormir et de mener une vie active si votre nez est constamment très bouché. Que peut-on faire à la maison pour oublier les sensations désagréables et douloureuses?

Nez très bouché: mythe et réalité

Beaucoup de gens croient que vous pouvez vous débarrasser de la congestion nasale si vous vous mouchez bien, alors le nez s'éclaircira et vous respirerez à nouveau profondément. Malheureusement, tout récemment, les scientifiques ont prouvé que cette opinion était erronée..

Le fait est que lorsqu'une personne se mouche, elle exerce une forte pression sur les sinus, ce qui entraîne une certaine quantité de mucus. À première vue, il semble que cela apporte un soulagement, en fait, le problème ne fait que s'aggraver. Bien sûr, vous devez libérer votre nez du mucus, mais pas souvent. Cette méthode de traitement ne vous aidera pas, utilisez des méthodes plus efficaces. Essayons de déterminer si le nez est très bouché, alors ce qui peut être fait à la maison.

Rincez-vous le nez à l'eau froide

Cette méthode est l'une des plus efficaces pour le traitement à domicile. Ainsi, l'inflammation est soulagée et la respiration est ouverte. Plus le nez commence à se boucher souvent, plus vous devez le rincer souvent. Habituellement, 2-3 fois suffisent. Le mieux est d'utiliser de l'eau salée. Vous pouvez utiliser une pipette et mettre quelques gouttes de la solution dans le passage nasal, mais il est préférable d'utiliser une théière spéciale.

Vous pouvez acheter un bol pour vous rincer le nez ou trouver quelque chose à la maison pour la procédure. L'essentiel est que le vaisseau ait un col étroit afin qu'il puisse être placé dans la narine. Pour le rinçage, vous devez utiliser de l'eau chaude propre - bouillie, potable ou minérale. La solution est préparée à raison de 1 cuillère à café. un demi-litre d'eau. L'eau minérale contient déjà du sel.

Vous devez vous pencher au-dessus de l'évier, ouvrir la bouche et incliner la tête sur le côté. Nous amenons le vaisseau à la narine supérieure et remplissons le passage nasal avec une solution. Il s'écoulera par la narine inférieure. Après avoir utilisé environ un verre de liquide, il est nécessaire de rincer la deuxième narine de la même manière.

Nous utilisons de l'air humide et du liquide

Si vous avez le nez bouché, que faire à la maison? La partie la plus difficile pour se débarrasser de la congestion est dans une pièce sèche. Si le nez commence toujours à respirer comme avant, il se répétera très probablement très bientôt. Si vous ne pouvez pas acheter d'humidificateur, mettez simplement un petit récipient d'eau dans chaque pièce. Pour cette raison, l'air de la pièce deviendra plus humide et le traitement sera beaucoup plus rapide..

Les médecins recommandent de boire plus d'eau tout au long du traitement pour maintenir l'équilibre hydrique. La chose la plus importante dans le traitement d'un nez bouché est de garder la membrane sinusale aussi hydratée que possible. De plus, les experts conseillent de manger plus d'épices, de poivrons, d'ail et d'oignons. Ces aliments sont les meilleurs anti-inflammatoires.

Utilisation par inhalation

Nez fortement bouché, que faire dans ce cas? L'inhalation aidera. Cette méthode est connue de beaucoup, elle est assez efficace et permet de se débarrasser rapidement du problème. Habituellement, le patient ressent beaucoup de soulagement après la première procédure. Pour l'inhalation, il est bon d'utiliser des feuilles d'eucalyptus, des feuilles de menthe, diverses huiles essentielles.

Le moyen le plus courant consiste simplement à faire bouillir de l'eau dans une casserole ou un bol. Vous devez le mettre à côté de vous et respirer sur la vapeur jusqu'à ce que vous vous ennuyiez. La procédure est répétée 2 à 3 fois par jour. Pour plus d'efficacité, ajoutez un peu de miel, d'huile d'eucalyptus ou de camomille au liquide.

Vous pouvez aller autrement. Faites bouillir les pommes de terre sans les éplucher, égouttez l'eau. Couvrir le récipient avec une serviette en laissant une petite ouverture pour le nez et inhaler la vapeur des pommes de terre jusqu'à ce qu'elles refroidissent. Quelques-unes de ces procédures et la congestion nasale peuvent être guéries.

Si le nez est très bouché, une douche aidera

Si votre nez est très bouché, que devez-vous faire dans une situation similaire? Vous n'êtes pas obligé de prendre le médicament de la pharmacie; une douche régulière peut vous aider. Il est conseillé que la température de l'eau soit légèrement supérieure à celle dans laquelle vous êtes habitué au lavage. Prenez une douche le plus longtemps possible. À ce stade, les sinus sont bien hydratés et le patient ressentira un soulagement notable. Si vous essayez d'allumer l'eau encore plus chaude, cela créera un effet de serre, le nez sera encore plus humidifié, la personne sera réchauffée, ce qui contribuera à une récupération plus rapide et réduira le gonflement. Cependant, si vous vous sentez très mal, il est préférable d'utiliser une douche fraîche..

Vous pouvez également faire du thé chaud. Vous devez le boire avec du miel et du citron. Aspirez la vapeur par le nez chaque fois que vous portez la tasse à vos lèvres. En conséquence, le corps sera réchauffé et le gonflement de la muqueuse nasale diminuera. En option, le thé peut être remplacé par du bouillon chaud.

Remèdes efficaces contre la congestion

La forme physique peut aider. Avec les sports actifs, le corps aura besoin de beaucoup plus d'oxygène et le nez devra donc vous faire des concessions. Habituellement, après et pendant l'exercice, la respiration s'améliore beaucoup. Peu importe les exercices à faire, l'essentiel est d'augmenter la fréquence cardiaque.

La course d'escalier est l'un des exercices les plus efficaces. Vous devez monter et descendre. Vous devez répéter l'exercice autant de fois que possible. En raison de la pression constamment changeante due à la descente et à la montée, le gonflement est sensiblement réduit.

Si vous avez à la maison des huiles essentielles de menthe poivrée ou d'eucalyptus ou une pommade à base de celle-ci, vous devez mettre un peu de produit sur un mouchoir et l'inhaler régulièrement. Ainsi, le gonflement peut être rapidement soulagé. Convient pour cela, connu de nous du baume d'enfance "Star". Vous n'avez pas besoin d'utiliser un mouchoir, appliquez simplement un peu de pommade sur la zone autour de vos narines. La respiration deviendra beaucoup plus facile après quelques minutes..

Conseils utiles pour le nez bouché sévère

Lorsque vous mangez, essayez de consommer plus d'oignons, d'ail et de raifort. Vous pouvez simplement râper le raifort et inhaler ses vapeurs. Même le vol à l'étalage fera l'affaire. Parfois, vous pouvez entendre parler des avantages du vinaigre pour le traitement de la congestion nasale. Il doit être chauffé et respiré sur la vapeur, l'essentiel est de garder une distance de sécurité et de ne pas être trop bas par rapport à la substance chaude.

Si vous ne parvenez pas à dormir et que votre nez est bloqué d'un seul côté, roulez de l'autre côté et restez dans cette position pendant quelques minutes. Si votre narine gauche est bloquée, allongez-vous sur le côté droit et vice versa. Parfois, cela facilite la respiration. Un poirier aide efficacement à reprendre votre souffle, mais si vous ne faites pas de gymnastique, vous ne pourrez guère maîtriser cette méthode..

Certains vous conseillent d'éliminer les poches de manière très originale. Vous devez prendre un bocal en verre, du coton et des allumettes. Dans le bain ou sur le balcon, vous devez mettre le feu au coton et le jeter dans le bocal. Pendant quelques secondes, vous devez inhaler la fumée de la canette. Vous devriez ressentir un léger chatouillement dans votre nez, ce qui peut aider à soulager l'enflure.

Nez gravement bouché chez un enfant - comment traiter

Si un enfant a le nez bouché, le traitement doit être abordé avec beaucoup de prudence. Il est toujours plus difficile de guérir un enfant qu'une personne mature. Le fait est que les médicaments vasoconstricteurs ne peuvent pas être utilisés pour traiter les enfants. Vous ne pouvez utiliser que les médicaments qui éliminent le mucus et soulagent l'enflure. Par conséquent, il est préférable de ne pas utiliser de traitement médicamenteux, mais un traitement avec des méthodes traditionnelles..

Pour commencer, il est nécessaire de diagnostiquer et d'identifier la cause exacte de l'essoufflement, puis de réfléchir à la manière de traiter la congestion. Il est plus sûr et plus efficace de se rincer le nez avec une solution saline. Les enfants n'aiment pas cette méthode, cela peut être désagréable, mais vous devez essayer de persuader l'enfant de se rincer le nez. Il est préparé de la même manière que pour les adultes, sauf qu'il est préférable d'utiliser non pas du sel ordinaire, mais du sel de mer.

À l'aide d'un lavement ou d'une seringue sans aiguille, vous devez rincer soigneusement tous les passages. Il est nécessaire que l'enfant garde la bouche ouverte pendant la procédure. Peu à peu, le mucus sera éliminé et le bébé respirera plus facilement. Avec cette méthode, non seulement les voies nasales seront nettoyées, mais les germes seront également éliminés. La procédure est répétée plusieurs fois par jour. Vous pouvez égoutter une solution saline avec une pipette.

Vous pouvez utiliser l'inhalation. Vous devez faire bouillir de l'eau dans un petit récipient et y ajouter quelques pincées de sel ou d'huile de sapin. Vous devez inhaler les vapeurs pendant environ 10 minutes, après quoi vous devez vous moucher. L'inhalation est répétée 3 fois par jour, après quoi l'inflammation est éliminée et la congestion passe assez rapidement.

Méthodes traditionnelles de traitement

Un enfant a le nez bouché et aucun médicament n'aide? Ensuite, il est temps de se tourner vers les méthodes traditionnelles pour obtenir de l'aide. Des œufs de poule ordinaires et du sel peuvent y contribuer. Il est nécessaire de prendre deux œufs durs, de les refroidir légèrement et de les attacher des deux côtés du nez. Gardez jusqu'à ce qu'ils refroidissent.

Vous pouvez utiliser du sel ordinaire pour le réchauffer. Probablement beaucoup de gens connaissent cette méthode depuis l'enfance. Le sel est réchauffé dans une poêle, enveloppé dans un mouchoir ou un petit morceau de tissu, et appliqué sur le nez. Si le sel est très chaud, il n'est pas nécessaire de forcer l'enfant à endurer des sensations désagréables, il suffit d'envelopper le sel dans deux couches de tissu, quand il refroidit un peu, enlevez une couche. La procédure prend généralement 10 minutes.

Vous pouvez faire vos propres gouttes nasales. Vous aurez besoin de quelques gouttes de feuilles d'aloès, qui doivent être diluées avec de l'eau tiède dans un rapport 1: 1. Nous enterrons le nez plusieurs fois par jour. Il est préférable de ne pas stocker les gouttes et de préparer un médicament frais à chaque fois. Vous pouvez utiliser des oignons au lieu de l'aloès.

Sinon, comment pouvez-vous aider votre enfant

Si vous avez une pommade chauffante aux huiles essentielles à la maison, vous pouvez l'utiliser pour un massage chauffant. Il faut appliquer un peu d'huile sur les tempes, l'arête du nez, les pieds et bien les masser. L'effet réchauffant aide à soulager la congestion. Vous pouvez utiliser le baume Zvezdochka et appliquer un peu de produit sur la zone près du nez du bébé. Après un certain temps, il deviendra beaucoup plus facile pour l'enfant de respirer..

Si la cause de la congestion est une allergie, il est nécessaire d'arrêter toutes les interactions avec l'allergène et le problème sera résolu par lui-même. Il peut s'agir de poils d'animaux, de poussière, de pollen de certaines plantes, etc. Si la cause de l'allergie ne peut être déterminée, l'enfant doit recevoir un antihistaminique. Malheureusement, ils ne guérissent pas l'allergie elle-même, mais n'apportent qu'un soulagement temporaire..

De plus, le thé au citron et au miel, le thé au citron vert et à la framboise peut faire face à un nez bouché, si la raison est froide. Si l'enfant a le nez très bouché, vous pouvez vaporiser les jambes du bébé dans le bain. Si l'enfant est déjà adulte, vous pouvez ajouter un peu de moutarde à l'eau. À ce stade, vous devez envelopper le patient dans une couverture chaude et le laisser transpirer.

Lorsque le nez est très bouché, tout le monde essaie de savoir quoi faire pour résoudre le problème le plus rapidement possible. Il n'est pas du tout nécessaire de courir à la pharmacie et d'acheter toutes sortes de médicaments si vous avez le nez bouché. En fait, à la maison, vous pouvez trouver beaucoup de choses utiles pour résoudre le problème. Parfois, pour reprendre la respiration, vous devez utiliser les conseils les plus simples, qui à première vue semblent inefficaces, mais qui vous aident en fait à respirer profondément à nouveau..

Congestion nasale

informations générales

Le système respiratoire humain relie le corps à l'environnement. Le nez, en tant que section initiale des voies respiratoires, est une puissante barrière protectrice qui emprisonne, détoxifie et réchauffe l'air inhalé. Le mouvement des microcils de l'épithélium avec le mucus élimine la plupart des bactéries et virus. Il y a trois cornets sur les parois latérales du nez - leur présence augmente la surface de la cavité nasale, ce qui contribue à une meilleure humidification et au réchauffement de l'air. Dans la membrane muqueuse des coquilles se trouvent les corps caverneux veineux (plexus) remplis de sang. Les corps caverneux ont la capacité de se remplir rapidement de sang et de se vider..

Le remplissage sanguin accru des plexus veineux provoque un gonflement des cornets inférieurs jusqu'à la fermeture complète des passages. Le remplissage sanguin des corps caverneux dépend de nombreux facteurs - la température ambiante, la poussière et la présence d'une inflammation jouent un rôle. Des milliers de micro-organismes sont constamment déposés sur la muqueuse nasale et le principal fardeau de la lutte contre eux repose sur la résistance non spécifique et l'immunité locale de la membrane muqueuse.

La membrane muqueuse s'infecte et réagit avec un œdème, qui accompagne divers types de rhinite. De plus, la muqueuse nasale est exposée à une variété de particules étrangères (allergènes) et de facteurs environnementaux nocifs. Dans des conditions de pollution de l'air par les xénobiotiques, la muqueuse nasale est constamment en stress fonctionnel. Ces influences conduisent à son gonflement, qui est la principale cause de difficulté à respirer par le nez - un symptôme de congestion nasale. C'est loin d'être la seule raison de ce symptôme. De nombreuses maladies du nez et de ses muqueuses, ainsi que la pathologie congénitale et acquise de ses structures s'accompagnent également de difficultés de respiration nasale..

La difficulté à respirer par le nez affecte l'état général d'une personne - elle souffre d'hypoxie (maux de tête, insomnie, humeur dépressive, faiblesse apparaissent). Avec l'hypoxie chronique, des complications plus graves sont possibles. Dans cet article, nous répondrons à la question: comment traiter un nez qui coule sévère et une congestion nasale, comment se débarrasser de la congestion nasale chronique, comment augmenter l'immunité locale de la membrane muqueuse de la partie initiale des voies respiratoires et quelles devraient être les actions avec une congestion nasale constante et une respiration nasale altérée.

Pathogénèse

En raison des nombreuses causes de cette condition, la pathogenèse est également différente. La rhinite allergique, et le symptôme associé de congestion nasale, est une réaction inflammatoire de la membrane muqueuse causée par des allergènes environnementaux. Au cours de la première année de vie, les enfants reçoivent une sensibilisation primaire aux allergènes à la maison, puis à l'extérieur. Libérée en réponse à des allergènes, l'immunoglobuline E active les mastocytes de la muqueuse, provoquant la production d'histamine et d'autres médiateurs qui déclenchent la cascade inflammatoire. Dans une chaîne pathogénique complexe, l'histamine joue un rôle déterminant. C'est un médiateur puissant avec un large éventail d'effets cliniques..

L'histamine s'accumule dans les mastocytes et les basophiles sanguins. Sa libération se produit sous l'influence de stimuli immunologiques, principalement la réaction «antigène-anticorps». L'histamine libérée provoque des effets cliniques associés à l'effet sur différents récepteurs - H1, H2, H3. L'effet sur les récepteurs de l'histamine H1 se manifeste cliniquement par un bronchospasme, une augmentation de la perméabilité capillaire, un œdème des tissus et de la muqueuse nasale, la formation de mucus dans les voies respiratoires, une diminution de la pression, une libération accrue de médiateurs inflammatoires, qui aggravent encore l'état du patient..

Ainsi, de nombreux effets inflammatoires et immunomodulateurs de ce neurotransmetteur sont médiés par les récepteurs H1. Le rôle clé de l'histamine dans la pathogenèse de la rhinite allergique nécessite l'utilisation d'antihistaminiques dans cette pathologie. L'effet sur H2 et H3 n'est pas associé à un œdème des voies respiratoires.

Diverses anomalies structurelles des structures intranasales (courbure du septum, cornet bulleux altéré, anomalies dans le développement du labyrinthe ethmoïde, pathologie du passage nasal moyen) provoquent une inflammation chronique de la muqueuse nasale et des sinus paranasaux, qui se développe dans un contexte d'altération de la ventilation. Le rôle principal dans la pathogenèse de la rhinite chronique est joué par des modifications du passage nasal moyen. Son étroitesse et d'autres anomalies sont des facteurs prédisposant au développement d'une inflammation chronique, car des micro-organismes pathogènes se développent dans ce contexte..

Les infections virales et bactériennes entraînent des modifications de la membrane muqueuse - œdème, dommages à l'épithélium cilié, ce qui provoque le blocage des fistules des sinus. Dans ce cas, l'aération des sinus et l'évacuation des sécrétions de ceux-ci sont perturbées. La fixation d'une infection bactérienne (streptocoque, staphylocoque) provoque des lésions purulentes des sinus paranasaux (le plus souvent maxillaires et frontaux).

Classification

Causes de la congestion nasale

Congestion nasale sans écoulement nasal, causes et traitement

Ce symptôme survient dans de nombreuses conditions et maladies, et dans chaque cas, il est important d'établir la cause de l'efficacité du traitement. Si la difficulté à respirer par le nez et la présence d'un nez qui coule ne préoccupent pas le patient, le même symptôme, mais sans écoulement nasal, doit alerter et servir de motif d'examen. Vous ne pouvez pas vous prescrire un médicament ou utiliser un spray qui a aidé quelqu'un - vous devez être examiné plus en détail.

Causes de la congestion nasale sans écoulement nasal:

  • Rhinosinusite post-virale aiguë, on en parle lorsque la congestion ne disparaît pas dans les 10 à 14 jours.
  • Rhinosinusite bactérienne. Si, après une infection virale respiratoire aiguë, un écoulement purulent apparaît et que la congestion nasale ne disparaît pas pendant longtemps, vous devez penser à la sinusite (le sinus maxillaire est le plus souvent touché) et consulter un médecin. Si la congestion nasale ne disparaît pas après une sinusite, que faire? Vous devez revoir un médecin. Des anti-inflammatoires et de la physiothérapie seront ajoutés au traitement.
  • Amygdalopharyngite aiguë d'Epstein-Barr. Une caractéristique distinctive de cette maladie est une difficulté à respirer par le nez sans écoulement nasal, qui est associée à un œdème du tissu lymphoïde.
  • Rhinite chronique. La rhinite chronique est une issue aiguë et est évoquée si un nez qui coule et une congestion dure plus de 6 mois. Avec une longue évolution de la rhinite catarrhale chronique, une rhinite hypertrophique se développe, dans laquelle il y a une prolifération (prolifération) de l'épithélium et son descellement. La rhinite chronique est toujours accompagnée d'une congestion nasale et lorsqu'une infection virale est attachée, un nez qui coule apparaît.
  • La congestion nasale chronique se produit lorsque la cloison nasale est courbée. Cela conduit au fait que les cornets (principalement les plus bas) deviennent très gros et que la respiration devient difficile. La deuxième cause de congestion chronique peut être une diminution congénitale du tonus des vaisseaux des coquilles et de leur remplissage sanguin actif. En position assise ou debout, la respiration nasale n'est pas difficile et en position couchée, les coquilles nasales sont activement remplies de sang, augmentent et la respiration devient difficile.
  • Rhinosinusite chronique de polypose (polypes nasaux).
  • Déséquilibre hormonal pendant la grossesse qui provoque un œdème muqueux.
  • Rhinite allergique. Caractérisé non seulement par des symptômes respiratoires (difficulté constante de la respiration nasale, éternuements), mais également par des larmoiements et d'autres symptômes, notamment dermatologiques. Tout patient souffrant de rhinite allergique peut avoir une rhinite infectieuse (aiguë et chronique) et une complication sous forme de rhinosinusite (sinusite). Les allergènes à longueur d'année comprennent la poussière domestique, la poussière de bibliothèque, les moisissures, l'épiderme animal, les allergènes alimentaires, les allergènes professionnels et les médicaments. Allergènes saisonniers: au printemps - pollen d'arbre, en été - herbes des prés, en août-septembre - mauvaises herbes. À cet égard, le symptôme de congestion nasale peut être constant ou intermittent..
  • Rhinite allergique locale. Il s'agit d'un phénotype distinct dans lequel les données de l'examen allergologique (taux de cIgE dans le sang et les tests cutanés) sont négatives et il n'y a pas de sensibilisation systémique. Chez ces patients, les IgE et cIgE sont produites localement (dans la muqueuse nasale). Ceci est confirmé par des méthodes de diagnostic spécifiques - un test provocateur nasal est effectué avec un allergène suspecté et le patient développe des symptômes nasaux.
  • Rhinite hypertrophique, dans laquelle il y a une augmentation des cornets due à une croissance excessive du tissu des cornets, ce qui conduit à un rétrécissement des voies nasales. Souvent, une condition similaire est observée après une utilisation prolongée de gouttes vasoconstricteurs. Dans ce cas, un traitement chirurgical est indiqué..
  • Rhinite atrophique. Malgré le fait que l'opposé du processus hypertrophique se produit - une diminution du volume des structures intranasales et une augmentation du passage nasal - la respiration par le nez est toujours difficile. Avec l'atrophie des muqueuses du nez, des croûtes se forment, ce qui rend la respiration difficile. La principale méthode de traitement est l'irrigation (lavage) de la cavité nasale et l'hydratation de la membrane muqueuse pour éliminer les croûtes.
  • Fibrose kystique.
  • Syndrome de Kartagener.
  • Eustachéite. Il se caractérise par un nez et des oreilles bouchés..
  • Rhinite non allergique non infectieuse. Ce groupe comprend les médicaments contre la rhinite. Il est de deux types: après une prise prolongée de médicaments à l'intérieur (sympathomimétiques, β-bloquants, antihypertenseurs, bronchodilatateurs, antidépresseurs, contraceptifs) et en cas de surdosage de gouttes sympathomimétiques destinées à éliminer la congestion nasale. Le patient développe un état douloureux de dépendance aux gouttes. Ce groupe de rhinites comprend également: la rhinite professionnelle, hormonale (rhinite de la femme enceinte), sénile, gustative. Avec tous ces types de rhinite, une augmentation des cornets se développe en raison du gonflement de la membrane muqueuse. Souvent, le traitement implique l'ablation chirurgicale d'une partie de la muqueuse.
  • Rhinite vasomotrice. Elle se caractérise par une congestion nasale le matin et une congestion nasale alternée dans les deux moitiés pendant la journée. En outre, la congestion apparaît du côté du nez sur lequel la personne se trouve. La rhinite vasomotrice est similaire à la rhinite allergique, mais aucune sensibilisation n'est constatée à l'examen. Parfois, le terme «idiopathique» est utilisé pour la rhinite vasomotrice. La cause de la rhinite vasomotrice est une violation de la réponse à l'irritation (odeur, air), qui provoque une réaction violente de la membrane muqueuse. La rhinite vasomotrice est une condition fonctionnelle associée à une violation du tonus vasculaire des cornets inférieurs. Normalement, il y a un certain cycle: les côtés gauche et droit du nez fonctionnent avec des charges différentes et à des moments différents. Si le tonus vasculaire augmente dans une moitié du nez, la température augmente et du mucus est produit, alors le second "se repose" à ce moment. Après un certain temps, le ton change - cela se produit une fois par heure. Avec la rhinite vasomotrice, le cycle est raccourci ou allongé et le tonus vasculaire est généralement réduit des deux côtés. Cette maladie survient souvent chez les patients atteints de dystonie neurocirculatoire, en âge de préménopause et chez les patients hypotendus.
  • Adénoïdes (prolifération des tissus de l'amygdale pharyngée chez l'enfant). Selon le degré d'élargissement des végétations adénoïdes, il peut y avoir une congestion nasale modérée ou sévère..
  • Déformations acquises du nez et anomalies de la structure du nez (le plus souvent étroitesse congénitale des voies nasales).
  • Tumeurs du nez et des sinus.

Nous avons examiné les principales raisons pour lesquelles une congestion nasale peut survenir chez un adulte et un enfant. Ci-dessous, nous verrons comment traiter la congestion nasale sévère chez un adulte. Chez l'adulte, de nombreux remèdes peuvent être utilisés, y compris les plus puissants, ce qui n'est pas toujours possible chez l'enfant. Il est difficile de nommer le meilleur remède contre la congestion nasale chez un adulte - c'est purement individuel: cela aide quelqu'un, quelqu'un se sent soulagé pendant une courte période et quelqu'un utilise avec succès des remèdes populaires. Cela dépend de la cause de la difficulté de la respiration nasale (infection, allergie, anomalies de la structure des voies nasales) et du degré de sa gravité.

Les psychologues expliquent les causes psychosomatiques de la congestion nasale de différentes manières, mais elles se résument toutes à environ une. Ils croient que la psychosomatique de la congestion nasale est due à la réticence à percevoir quelqu'un ou quelque chose dans leur vie, l'incapacité de vivre une vie pleine, la peur de quelque chose, une faible estime de soi, le dégoût de soi, la non-reconnaissance de leur propre valeur, des problèmes d'estime de soi, un sentiment de soi inutile et sans valeur. À cet égard, vous devez reconsidérer votre attitude envers vous-même et la vie. En termes de traitement, vous pouvez dire des affirmations: «Je m'aime. Je me respecte et me valorise. J'apprécie ce que je fais. J'ai un sens de la dignité. Je me valorise en tant que personne ".

Symptômes

Avec toutes les maladies ci-dessus, le principal symptôme est la congestion nasale. Le reste des symptômes sera caractéristique de telle ou telle maladie. Avec les allergies, le patient sera dérangé par des démangeaisons dans le nez, des éternuements, une rhinorrhée, un larmoiement, des éruptions cutanées et des démangeaisons. Tous ces symptômes sont de nature permanente ou saisonnière, épuisent le patient, provoquent des troubles du sommeil, altèrent la concentration de l'attention et réduisent généralement la qualité de vie du patient..

Les symptômes de la rhinite comprennent, en plus de la congestion, un écoulement nasal récurrent. Avec une courbure de la cloison nasale, un changement de voix (nasalité) est possible et la congestion est chronique. La croûte est caractéristique de la rhinite atrophique. Avec la sinusite, il y a des douleurs éclatantes dans le sinus maxillaire et un écoulement purulent périodique du côté de la lésion.

Analyses et diagnostics

  • Examen du médecin ORL et endoscopie nasale. Cette étude clarifie ou exclut la courbure de la cloison nasale, la présence de polypes, de végétations adénoïdes et d'autres pathologies.
  • Examen aux rayons X des sinus paranasaux.
  • Tests d'allergie pour la genèse allergique suspectée de la maladie.
  • Détermination du taux d'anticorps IgE spécifiques d'allergène.
  • Consultation allergologue.
  • CT scan. Cet examen révèle les caractéristiques anatomiques de la structure, la pathologie des voies nasales et des sinus paranasaux, détermine la nature et la prévalence du processus pathologique.

Traiter un nez bouché sans nez qui coule

Comme nous l'avons constaté, il existe diverses causes et le traitement de la congestion nasale sans écoulement nasal dépendra de ces causes. Une congestion nasale constante sans écoulement nasal, dont les causes résident dans les allergènes, nécessite des antihistaminiques, qui ont un effet décongestanat (vasoconstricteur). Si la congestion nasale n'est pas dominante et est légère, le traitement commence par des antihistaminiques oraux. Pour les cas modérés et sévères, des préparations de corticostéroïdes sous forme de spray sont utilisées comme traitement de base. Si nécessaire, une thérapie combinée avec des antihistaminiques est prescrite..

Ils soulagent rapidement la congestion nasale sans écoulement nasal, éternuements et démangeaisons. De plus, ils aident à éliminer les symptômes oculaires: rougeurs, larmoiement, démangeaisons des yeux. La desloratadine améliore considérablement la respiration par le nez chez les patients atteints de rhinite allergique. La lévocétirizine contrôle les symptômes pendant 24 heures, de sorte que ses médicaments sont pris une fois par jour. La durée du traitement est déterminée dans chaque cas individuellement: en cas de rhinite allergique persistante, elle est prise pendant toute la période de contact avec des allergènes et, dans les processus chroniques, elle peut être prise en continu jusqu'à 12 mois. La présence d'une forme sirop permet l'utilisation de la lévocétirizine en pratique pédiatrique.

Comment guérir la congestion nasale allergique?

Pour lutter contre la congestion nasale, vous devez prendre des antihistaminiques à long terme. Il a été noté que la lévocétirizine réduit la congestion, ce qui est difficile à traiter avec d'autres antihistaminiques. Des études ont montré un effet décongestionnant plus prononcé de la lévocétirizine par rapport à la desloratadine.

Si les symptômes allergiques sont limités uniquement aux symptômes nasaux, des médicaments antiallergiques locaux peuvent être utilisés: gouttes d'Alergodil, Histimet, Tizin Alerji. Ils agissent plus rapidement que les antihistaminiques oraux. Les effets secondaires sont mineurs (il peut y avoir des maux de tête, un mauvais goût dans la bouche). Parfois, les patients se plaignent d'une diminution de l'efficacité des médicaments au fil du temps. Cela peut être dû au manque d'efficacité des médicaments dans une évolution sévère de la maladie ou à un contact continu avec l'allergène..

Comment se débarrasser de la congestion nasale en cas d'allergies si les antihistaminiques ne sont pas très efficaces ou s'il y a une évolution sévère de la maladie avec une congestion principalement nasale? Dans de tels cas, sur recommandation d'un médecin, le traitement de la congestion nasale est réduit à l'utilisation de corticostéroïdes intranasaux - Aldecin, Nazarel, Nazonex, Beconase, Fliksonase, Nasobek, ou une suspension aqueuse de furoate de fluticasone (Avamis spray). Le médicament peut être utilisé chez les adultes et les enfants à partir de six ans. C'est un corticostéroïde fluoré synthétique à action prolongée.

Les symptômes sont soulagés par 34 heures, mais l'action ne commence pas rapidement - seulement après 8 heures. La substance active a une forte affinité pour les récepteurs des glucocorticoïdes, par conséquent, en termes d'efficacité, elle est supérieure à la mométasone, à la dexaméthasone et au budésonide. Chaque fois qu'il est enfoncé dans le passage nasal, une dose de 50 μl de suspension est administrée - il s'agit d'un très petit volume de suspension qui ne s'écoule pas dans la gorge et n'est pas avalé. La dose recommandée est de deux injections dans chaque passage nasal.

Il est conseillé aux patients d'injecter la suspension dans les deux narines et de prendre un antihistaminique avec l'ingrédient actif fexofénadine (Telfast, Feksadin, Allegra comprimés). Cette combinaison élimine la congestion pendant une journée. Un fait intéressant est que l'utilisation d'Avamis spray même pendant un an ne provoque pas d'atrophie muqueuse - une réaction secondaire caractéristique des corticostéroïdes locaux..

Il y avait également une diminution des végétations adénoïdes chez les enfants, qui se manifestaient par une congestion nasale, dans le contexte d'une application mensuelle du spray. La fréquence des effets secondaires est réduite en rinçant la membrane muqueuse avec une solution saline, ce qui est effectué 5 minutes après la pulvérisation du spray. En cas de congestion nasale sévère, il est recommandé d'utiliser des gouttes de bétaméthasone (ce sont des gouttes pour les yeux qui peuvent être instillées dans le nez) au cours des deux premières semaines. L'utilisation à long terme de ce médicament n'est pas recommandée en raison d'un surdosage.

Le plus efficace et le plus acceptable pour les patients est une combinaison d'un antihistaminique et d'un médicament hormonal en une seule préparation et appliquée par voie topique. Le spray nasal Momat Rhino Advance contient de l'azélastine + furoate de mométasone a un effet anti-œdème et anti-inflammatoire prononcé, élimine donc efficacement la congestion nasale et l'écoulement nasal associés aux allergies saisonnières.

Le traitement doit être instauré avec cette association médicamenteuse. Après la réduction des symptômes, il est conseillé de passer à Momat Rino (furoate de mométasone) et de l'utiliser pendant 2 à 4 semaines pour obtenir un contrôle durable des symptômes d'allergie. Ensuite, il est recommandé de réduire la dose de moitié pour le traitement d'entretien pendant toute la période de floraison des herbes..

Il convient de rappeler que les gouttes hormonales ne doivent être utilisées que pour la rhinite allergique et uniquement sur recommandation d'un médecin. Pour les patients atteints de rhinite saisonnière modérée à sévère, le traitement débute deux semaines avant la période critique de l'année pour le patient et se poursuit tout l'été. Les décongestionnants (médicaments vasoconstricteurs) sont indiqués pour toute forme de rhinite allergique comme traitement symptomatique, mais ils ne doivent pas être utilisés plus de 7 jours..

Comment éliminer rapidement la congestion nasale?

Vous pouvez utiliser des médicaments combinés contenant un antihistaminique et un décongestionnant. Un exemple d'un tel médicament est Vibrocil, qui combine des effets anti-œdème et anti-allergiques. Il présente des avantages par rapport aux autres médicaments:

  • même avec une utilisation prolongée, il ne cause pas de dommages fonctionnels à la membrane muqueuse (ce qui signifie des troubles circulatoires et une atrophie);
  • il n'y a pas d'effets systémiques (vasoconstriction généralisée) même chez les jeunes enfants;
  • ce médicament peut être considéré comme des gouttes pour bébé utilisées à partir de la période néonatale.

Vibrocil est produit sous forme de gouttes, de spray et de gel. Les gouttes sont instillées 3 à 4 fois par jour. Pour les enfants de moins de 1 an - 1 goutte et de un an à 6 ans - 1-2 gouttes. Les nourrissons sont instillés avant de les nourrir. Pour les adultes, une dose unique est de 3 à 4 gouttes. Avant d'utiliser des gouttes, vous devez bien nettoyer votre nez.

Les gouttes sont instillées la tête rejetée en arrière et maintiennent cette position pendant plusieurs minutes. Le spray peut être utilisé chez les enfants à partir de 6 ans et chez les adultes. On lui prescrit 1 à 2 injections 3 à 4 fois par jour. Dans le même temps, vous devez garder la tête droite et le pulvérisateur droit dans le nez. Pendant l'injection, vous devez respirer brièvement par le nez..

Le gel s'utilise également à partir de 6 ans et des adultes. Il est injecté profondément dans la narine 3-4 fois par jour. L'application au coucher permet une respiration nasale libre tout au long de la nuit..

Comment traiter la congestion nasale causée par la flore bactérienne?

Pour cela, il existe des formes d'antibiotiques sous forme de spray pour administration nasale. Les antibiotiques topiques pour la rhinosinusite sont controversés. Cela est dû au fait que de fortes doses d'antibiotique affectent négativement l'épithélium cilié et perturbent la clairance mucociliaire. À la discrétion du médecin, dans le traitement de la rhinite bactérienne et de la sinusite, Bioparox peut être utilisé sous forme d'injections, de mupirocine (Bactroban) - pommade nasale et framicétine (Isofra) - un antibiotique sous forme de spray nasal.

En outre, Miramistin peut être utilisé localement. Le médicament a un large spectre d'action contre les microbes, y compris les micro-organismes résistants à de nombreux antibiotiques. Disponible sous forme de solution à 0,01%, de pommade et de spray. Ce médicament peut être utilisé pour rincer le nez et la forme en spray n'est pas destinée à un usage nasal - il peut être utilisé pour traiter la pharyngite ou le mal de gorge. La solution est injectée avec une seringue dans une moitié du nez et doit être versée par l'autre moitié. Le lavage est effectué en se penchant au-dessus de l'évier. Chez les enfants, le médicament n'est utilisé qu'à partir de 3 ans.

Qu'est-ce qui aide et que faut-il faire si les sinus sont remplis d'exsudat mucopurulent?

  • rincer la cavité nasale avec une solution saline (irrigation, douche nasale avec Aqua Maris, Otrivin More, Aqualor);
  • utilisez des décongestionnants;
  • effectuer un traitement mucolytique.

Les décongestionnants sont des vasoconstricteurs: Nazivin, Afrin, Nazol, Oxyphrin, Otrivin, Galazolin, Tizin Xylo, Irifrin, Nazol Baby, Relief. Ils diffèrent par leur composition, leur durée d'action, mais le mécanisme de leur action est le même. Ce sont des agonistes α-adrénergiques, qui resserrent les vaisseaux de la membrane muqueuse, par conséquent, l'œdème, l'hyperémie et la production de mucus sont réduits. En conséquence, les voies nasales se dilatent et la respiration nasale devient libre. Tous les médicaments sont divisés en action courte, moyenne et longue durée. Les médicaments à courte durée d'action comprennent la naphazoline (Naphtizin, Sanorin, Naftizin plus) et la tétrizoline (Vizin, Montevizin, Octilia).

Ils travaillent pendant 4 à 6 heures, ils doivent donc être appliqués 4 fois par jour. Les médicaments affectent négativement les cils de la membrane muqueuse. Les médicaments de durée moyenne (dérivés de la xylométazoline - Otrivin, Tizin, Galazolin, Xylometazoline) agissent pendant 8 à 10 heures. Les dérivés de l'oxymétazoline (Nazivin, Knoxprey, Afrin, Nazol, Oxyfrin) sont des médicaments à action prolongée (temps d'action 10-12 heures). Il suffit d'utiliser le dernier groupe de médicaments 2 fois par jour..

La gravité de l'action anti-œdémateuse est à peu près la même, mais comme vous pouvez le voir, la durée de l'effet est très différente. Les avantages des préparations d'oxymétazoline sont l'absence d'effet indésirable sur l'épithélium cilié..

Tous les décongestionnants ont des réactions secondaires: une sensation de brûlure dans le nez, des éternuements, une sécheresse de la muqueuse, son hyperémie. L'apparition de sécheresse et d'hyperémie peut être évitée si le médicament contient des composants supplémentaires - menthol, eucalyptol, camphre. Ces composants ont un effet hydratant, anti-inflammatoire et contribuent à la répartition uniforme du vasoconstricteur. Avec le strict respect du schéma thérapeutique et la durée du traitement, les effets secondaires sont rares. Avec une utilisation prolongée, une atrophie des muqueuses peut survenir et le développement du syndrome du «ricochet» est possible - une expansion paradoxale des vaisseaux sanguins et l'apparition d'une congestion. À cet égard, ce groupe de médicaments ne doit pas être utilisé plus de 4 à 5 jours.

La thérapie mucolytique est importante dans le traitement en présence d'une sécrétion visqueuse et épaisse dans la cavité nasale, ce qui rend la respiration difficile. Les mucolytiques acétylcystéine et carbocystéine sont utilisés pour les maladies respiratoires et diluent activement la sécrétion. Cependant, il existe des formes d'utilisation de l'acétylcystéine topique..

Des préparations combinées contenant un aérosol mucolytique + décongestionnant (sulfate de tuaminoheptane) - Rinofluimucil sont également disponibles. Il est injecté dans la cavité nasale avec un nébuliseur. Adultes - 2 pressions 3 à 4 fois par jour et enfants - une pression 3 à 4 fois. Le cours du traitement ne dépasse pas 7 jours. Le rinçage de la cavité nasale sera discuté ci-dessous..

Gouttes nasales efficaces sans dépendance

Tout le monde s'intéresse à ce que les médicaments soient efficaces, aient un effet complexe, n'aient pas d'effets secondaires sous forme de dépendance et que ces médicaments soient peu coûteux. Comment trouver un tel médicament et quelles gouttes nasales sont les meilleures pour la congestion?

Tout d'abord, vous devez faire attention à la composition et à la forme de la libération. La composition doit contenir un décongestionnant si l'on veut enseigner l'effet vasoconstricteur. Si des huiles sont présentes dans la composition, le médicament aura également un effet anti-inflammatoire et adoucira l'effet du décongestionnant. La présence de glycérol dans la composition aura un effet hydratant, car elle possède des propriétés hygroscopiques et lubrifiantes élevées..

La forme de la préparation est d'une grande importance. Les gouttes dues à la congestion nasale ne sont pas très pratiques en ce sens que la majeure partie de la solution injectée s'écoule dans la cavité nasale dans le pharynx. Dans ce cas, l'effet thérapeutique est mal atteint, il existe un risque d'exposition systémique au médicament et de sa consommation inutile. Le spray dosé est beaucoup plus rentable à cet égard. Si nous considérons le spray nasal pour la congestion nasale Lazolvan Rino, alors il a un effet complexe:

  • Élimine rapidement la congestion, grâce au principe actif décongestionnant tramazoline (il agit après 5 minutes).
  • Un mélange d'eucalyptol, de menthol et de camphre donne un effet anti-inflammatoire et apaisant, réduit les brûlures et l'irritation des muqueuses.
  • Hydrate (dans le cadre du glycérol).
  • Il est pratique à utiliser car le dispositif de distribution distribue uniformément la substance active à la membrane muqueuse dans la même dose. Une injection comprend une très petite dose de la substance et la charge de médicament sur la membrane muqueuse est minime. La forme en spray permet une utilisation locale fiable sans gouttes ni perte de médicament dans le pharynx.
  • Effet longue durée (dure 10 heures).
  • Un traitement à court terme ne provoque pas de changements fonctionnels de la membrane muqueuse, donc la dépendance est exclue.

Knoxprey est une combinaison d'oxymétazoline avec du menthol, de l'eucalyptol et du camphre. Disponible sous forme de spray. Il se caractérise également par un effet durable et des effets toxiques minimes sur l'épithélium cilié..

Les huiles essentielles ont des effets antimicrobiens et immunostimulants, hydratent la muqueuse nasale. La forme en spray élimine le surdosage et vous permet d'irriguer uniformément la cavité nasale. Il est appliqué 2 fois par jour.

Les préparations suivantes sous forme de gouttes et de pommades ne provoqueront certainement pas de dépendance, car elles contiennent des huiles, cependant, vous ne devez pas non plus vous attendre à un effet rapide sous la forme d'une respiration libre par le nez..

La pommade Suprima Plus est utilisée pour appliquer sur la poitrine (avec soin peut être appliquée sur la peau des ailes du nez) et a un effet comme l'inhalation d'huiles. Contient du camphre, de l'huile d'eucalyptus, du menthol, de l'essence de térébenthine, du thymol, de la cire d'abeille.

La pommade intranasale Evamenol est totalement sûre. Il contient de l'huile d'eucalyptus, du menthol et de la vaseline. Appliquer sur la muqueuse nasale 2-3 fois par jour. Les gouttes d'origine végétale Pinosol sont efficaces dans la rhinite virale, ont des effets anti-inflammatoires et antiseptiques. Contient de l'huile de pin, eucalyptus, menthe poivrée, thymol, α-tocophérol, guaiazulène.

Il existe des situations où l'utilisation de gouttes nasales n'est pas souhaitable (grossesse) ou il existe des contre-indications (hypertension, glaucome, adénome de la prostate). Que faire dans de tels cas?

Comment se débarrasser de la congestion nasale sans gouttes?

Cela ne fonctionnera pas pour soulager rapidement la congestion nasale sans médicaments vasoconstricteurs, mais vous pouvez essayer certaines techniques. La congestion peut être supprimée sans gouttes:

  • Masser et frotter les ailes du nez. L'efficacité augmentera si le baume Golden Star est appliqué pendant le massage. Les médicaments à base de plantes peuvent être considérés comme un traitement alternatif. Les huiles essentielles (menthe poivrée, eucalyptus, girofle, cannelle, menthol) ont un effet cicatrisant. "Zvezdochka" est disponible sous forme de stick pour inhalation, baume liquide et baume solide.
  • Le même baume peut être utilisé pour l'inhalation sèche - inhalez le produit directement de la boîte ou du crayon, en alternance avec l'une et l'autre moitié du nez. L'outil soulage efficacement la congestion.
  • Élimine la congestion du nez et des oreilles en inhalant des phytoncides d'oignons et d'ail. Pour ce faire, l'ail est pressé dans une presse et un morceau d'oignon est finement haché. Le gruau est placé dans un récipient scellable. Pendant la journée, vous devez respirer plusieurs fois les vapeurs d'ail et d'oignon..
  • Instillation nasale de Pinosol, qui a été mentionné ci-dessus et d'autres préparations similaires contenant des huiles (par exemple, Pinovit, il a une composition similaire).

La préparation homéopathique en aérosol Euphorbium compositum est assez efficace, ce qui peut être considéré comme un décongestionnant local et un immunostimulant local. Les composants actifs du médicament sont efficaces dans l'inflammation des organes ORL et le nitrate d'argent est efficace dans les processus chroniques des muqueuses.

Les adultes peuvent faire une ou deux pulvérisations 3 à 5 fois par jour. Enfants de 4 à 6 ans - une injection trois fois par jour. En cas de congestion sévère, le nombre d'injections augmente jusqu'à 6 fois par jour. Le médicament ne crée pas de dépendance même avec une utilisation prolongée (cela peut durer jusqu'à un mois, si nécessaire). Le médicament est absolument inoffensif, il est donc utilisé chez les enfants et les femmes enceintes, car il ne contient pas de substances vasoconstricteurs.

Le massage du nez aide à la congestion, mais vous devez le faire 3 à 4 fois par jour. Le massage par acupression améliore le drainage du mucus et contribue à la vasoconstriction. L'effet se fait sentir immédiatement après le massage - la respiration devient libre, mais après quelques heures, le nez se bloque à nouveau. Par conséquent, une acupression répétée est nécessaire. Les points sont situés symétriquement, le massage se fait donc avec les deux mains en même temps. Chaque point est massé pendant une minute dans un mouvement circulaire.

Comment traiter la congestion nasale à la maison?

Il faut comprendre qu'en éliminant l'inflammation, en normalisant la fonction de la membrane muqueuse, nous obtiendrons une diminution / disparition de l'œdème de la membrane muqueuse et une respiration libre par le nez. Comment soulager la congestion nasale à la maison et ce que vous devez faire pour cela?

Points d'affection pour la congestion nasale

Pour normaliser la fonction de la membrane muqueuse, stimuler la circulation sanguine et combattre la microflore pathogène, des solutions d'eau de mer sont utilisées. Les micro-éléments contenus dans l'eau augmentent l'activité motrice des cils, activent les processus réparateurs dans la membrane muqueuse, ont un effet antiseptique et améliorent la fonction des glandes..

Le rinçage du nez à l'eau de mer a un effet antibactérien (les virus et les bactéries sont éliminés), tandis que l'immunité locale est augmentée. En général, l'eau de mer maintient l'état physiologique de la muqueuse nasale et les préparations à base de celle-ci, contrairement aux vasoconstricteurs, ne sèchent pas la membrane muqueuse et conviennent à une utilisation à long terme..

Les solutions isotoniques sont conçues pour hydrater et éviter le dessèchement de la membrane muqueuse dans des conditions d'air excessivement sec (appareils de chauffage, climatiseurs, etc.). La perte d'humidité dans la membrane muqueuse entraîne l'arrêt du mouvement des cils épithéliaux et réduit considérablement sa fonction protectrice. La solution d'eau de mer hypertonique crée une différence de pression entre la solution et la membrane muqueuse permettant et réduit efficacement le gonflement des voies nasales. Et l'ajout d'huiles essentielles (eucalyptus, menthe) à la composition a en outre un effet anti-inflammatoire.

Des exemples de solutions hypertoniques sont: Otrivin More Forte, Otrivin More Eco, Aqua Maris Strong. Ils ont une teneur élevée en minéraux, ils éliminent donc efficacement la congestion. Aqua Maris Plus contient du dexpanthénol et réduit donc la sécheresse et l'irritation. La série Aqualor comprend également différentes formes: Aqualor Baby Drops (solution isotonique), Aqualor Throat (antiseptique à la camomille), Aqualor Baby Spray (solution isotonique).

Parmi les moyens que vous pouvez préparer et utiliser à la maison, vous pouvez citer: une décoction de camomille, de thym, de sauge, avec laquelle la cavité nasale est lavée. Vous pouvez vous débarrasser de la congestion en instillant du jus de Kalanchoe. Vous devez presser le jus et l'enterrer 2 gouttes plusieurs fois par jour. Comment atténuer la condition sans utiliser de produits chimiques? Vous pouvez utiliser l'inhalateur «Nozzle» ou «Breathe», mais plus efficace est l'utilisation de l'huile d'inhalation «Breathe», qui élimine l'œdème, l'hyperémie de la muqueuse et les troubles de la respiration nasale.

Une diminution de la congestion nasale est déjà notée le deuxième jour des inhalations. Un certain nombre d'études ont montré l'efficacité de l'utilisation préventive de l'huile «Breathe» chez les enfants. L'utilisation de la composition d'huiles essentielles 2 fois par jour a réduit l'incidence de 2 fois, si les inhalations étaient effectuées 3 fois par jour, l'incidence diminuait 11 fois. L'inhalation d'huile dans une polyclinique est effectuée dans la salle d'aromathérapie sur l'appareil Fitotron, à la maison il suffit d'appliquer 3 gouttes d'huile sur une peluche avec laquelle l'enfant joue ou dort.

Remèdes populaires pour la congestion nasale que le rinçage?

Nous avons déjà considéré que vous pouvez vous rincer le nez avec des préparations toutes faites et que des produits peu coûteux peuvent être préparés à la maison. Pour rincer le nez chez les adultes et les enfants, vous pouvez utiliser une solution hypertonique auto-préparée. Pour ce faire, vous devez prendre une cuillère à café de sel de mer dans un verre d'eau tiède. Le nez peut être rincé de la manière qui vous convient (à l'aide d'une seringue ou d'une seringue). La solution hypertonique éliminera la sécrétion épaisse et réduira considérablement le gonflement de la muqueuse nasale.

Les examens des patients indiquent que beaucoup de personnes au stade initial de la congestion sont aidées par du jus de carotte fraîchement pressé, qui doit être instillé plusieurs fois par jour. Le meilleur remède contre la congestion nasale à la maison est également appelé - c'est le baume Golden Star, la pommade Supreme Plus, qui est utilisé pour le frottement et les inhalations, ainsi que pour réchauffer le nez avec du sel chaud (sable, œuf à la coque). Cette dernière procédure peut être effectuée à température corporelle normale et en l'absence de sinusite.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat