loader

Principal

Consultant

Traitement d'un rhume pendant la grossesse

La grossesse est une condition particulière dans la vie d'une femme, et de nombreux événements ordinaires prennent actuellement une échelle différente. Cela est particulièrement vrai pour les maladies.

Un nez qui coule pendant la grossesse a dans la plupart des cas les mêmes causes que chez tout adulte ou petite personne. Cependant, il existe un terme spécifique de «rhinite de la grossesse», qui signifie la réponse du corps aux changements hormonaux qui s'y produisent. Ce type de maladie est difficile à traiter, mais dans la plupart des cas, il disparaît sans conséquences par lui-même, soit avant l'accouchement, soit peu après. Il convient de noter qu'environ une femme enceinte sur trois souffre de rhinite, c'est-à-dire que ce problème n'a rien d'extraordinaire.

D'autres raisons incluent:

  • les allergies;
  • infections virales ou bactériennes;
  • climat intérieur défavorable;
  • hypothermie;
  • lésion de la muqueuse nasale;
  • diminution de l'immunité due à des maladies antérieures;
  • corps étranger pénétrant dans le nez;
  • odeurs agressives.

Un nez qui coule est-il dangereux pendant la grossesse?

En soi, la rhinite pour les femmes dans une situation particulière est rarement une menace. Comme indiqué ci-dessus, c'est normal. Cependant, un nez qui coule peut signaler une autre menace latente, vous devez donc en découvrir immédiatement la cause..

Le premier danger non évident est que le traitement d'un rhume pendant la grossesse ne peut pas être effectué par les mêmes moyens que dans la position habituelle. La plupart des médicaments ont un effet extrêmement négatif sur le développement du fœtus, en particulier dans les premiers stades. Par conséquent, les femmes enceintes doivent sélectionner des médicaments spéciaux et sûrs pour le traitement.

Le deuxième point important est qu'un nez qui coule peut être le symptôme d'une maladie plus grave et qu'une infection virale ou bactérienne deviendra une menace sérieuse pour l'enfant à naître. Un nez qui coule et de la fièvre pendant la grossesse sont particulièrement dangereux. Par conséquent, les femmes ne doivent pas ignorer ce symptôme et saisir la maladie au tout début, quand il est beaucoup plus facile de la guérir..

Un autre argument en faveur d'une attention médicale immédiate si vous avez le nez qui coule pendant la grossesse au début de la grossesse est qu'un nez bouché pendant la grossesse prive non seulement la femme enceinte d'oxygène, mais aussi le bébé, ce qui ne peut pas non plus affecter son développement. Dans les cas particulièrement graves, un manque d'oxygène peut entraîner un sous-développement du tissu nerveux et un retard mental..

Traitement d'un rhume pendant la grossesse

Un nez qui coule pendant la grossesse au 1er trimestre est particulièrement gênant. C'est à ce moment que la formation active de l'embryon et la ponte de tous les principaux systèmes ont eu lieu. Par conséquent, l'utilisation de médicaments est extrêmement indésirable, car elle peut nuire gravement au bébé à naître. Que faire? Tout d'abord, vous devriez consulter un médecin qui peut identifier la véritable cause de la maladie et vous dire comment traiter un nez qui coule pendant la grossesse. S'il s'agit d'une allergie, des tests complexes seront nécessaires pour identifier l'allergène. Après cela, si possible, il doit être éliminé et le nez qui coule disparaîtra de lui-même. Pour un rhume ou une infection, il est recommandé d'utiliser des remèdes populaires, ainsi que d'appliquer des procédures telles que l'inhalation et le rinçage du nez avec une solution saline spéciale. Si la cause d'un nez qui coule est un air trop sec et une abondance de poussière, vous devez vous procurer un humidificateur et faire un nettoyage général. Dans ce cas, un rinçage du nez sera également utile afin d'hydrater la membrane muqueuse..

Un nez qui coule pendant la grossesse au 2ème trimestre est mieux traité. Le fœtus est déjà suffisamment formé et le placenta le protège de manière fiable de la pénétration de diverses substances. Cette période est considérée comme la plus calme. Et non seulement les remèdes populaires apparaissent dans l'arsenal du médecin, il peut également conseiller des gouttes sûres d'un rhume pendant la grossesse. Certes, les médicaments sont prescrits à des doses minimales, parfois même pour les enfants, de sorte qu'ils peuvent ne pas être très efficaces. Mais le rinçage et l'inhalation sont toujours efficaces et l'hydratation de la membrane muqueuse ne sera pas superflue.

Un nez qui coule pendant la grossesse au 3ème trimestre est toujours une cause grave et nécessite des soins médicaux. En aucun cas, vous ne devez commencer le traitement par vous-même, même si vous pensez en connaître la raison et que les médicaments sont sans danger. Le corps se reconstruit constamment et ce qui s'est produit il y a plusieurs mois peut être perçu de manière très négative par son propre corps. Cependant, le rinçage du nez avec une solution saline n'est pas contre-indiqué pour le moment..

Grâce à eux, vous pouvez endurer plus ou moins sereinement avant un rendez-vous avec un spécialiste, où ils chercheront des médicaments pour vous.

Traitement de la gorge et du nez qui coule pendant la grossesse

Si un jour vous constatez que vous avez mal à la gorge et le nez qui coule, c'est particulièrement désagréable, car ce sont les premiers signes d'un rhume. Il faut se rappeler que pendant la grossesse, de nombreux remèdes traditionnels pour le traitement de la maladie deviennent contre-indiqués. Par exemple, il est interdit:

  • prendre de la vitamine C à fortes doses;
  • tout médicament à base d'alcool;
  • et, en principe, la plupart des médicaments, en particulier les antipyrétiques, à l'exception du paracétamol.

Même les procédures d'échauffement habituelles doivent être effectuées en tenant compte de votre position, après avoir consulté votre médecin. Si la condition est accompagnée d'une température, tout échauffement est strictement contre-indiqué..

Que peuvent obtenir les femmes enceintes de la gorge et du nez qui coule:

  • spray pour laver le nez qui peut être utilisé par les femmes enceintes, comme Aqualor;
  • boisson chaude abondante, de préférence boissons aux fruits, thés, compotes, décoctions d'églantier;
  • réchauffement localisé du nez avec du sel chauffé ou un œuf;
  • lait chaud avec du miel;
  • inhalation (sur l'avis d'un médecin);
  • gardez vos pieds au chaud (les chaussettes en laine sont votre meilleur ami);
  • ventilation régulière (à ce moment, vous devez vous-même être dans une autre pièce);
  • mettre les oignons et l'ail finement hachés dans toutes les pièces;
  • la gorge peut être gargarisée avec des décoctions de calendula, camomille, eucalyptus, sauge - faites-le toutes les deux heures. Vous pouvez à tour de rôle avec des solutions salines, par exemple, Aqualor gorge;

Spray contre le rhume pendant la grossesse Aqualor

Aqualor est un produit unique fabriqué à base d'eau de mer et ne contient aucun excipient. Dans le même temps, l'eau de mer elle-même est un complexe vraiment unique de divers macro et micro-éléments utiles pour notre corps. La prise d'eau est réalisée dans un lieu écologiquement propre de l'océan Atlantique près des côtes de Bretagne (France) et de Lusesile (Suède). Ensuite, l'eau subit une procédure de nettoyage des impuretés en excès, stérilisée, diluée pour réduire le niveau de salinité et est emballée dans des bouteilles avec un spray anatomique pratique.

Spray pour laver le nez avec un nez qui coule Aqualor peut être utilisé pour laver le nez et la gorge des femmes enceintes, ainsi que comme prophylaxie des maladies transmises par les gouttelettes en suspension dans l'air. Il est important qu'il soit totalement inoffensif pour la mère et le bébé à naître. Il peut également être utilisé pour traiter le rhume des nouveau-nés. De plus, pas du tout peur d'une surdose, car elle ne peut tout simplement pas l'être. Le schéma posologique recommandé consiste à injecter la solution dans chaque narine aussi souvent que nécessaire. Ensuite, vous devez vous moucher complètement..

Il est à noter que le médicament n'appartient pas à l'homéopathie, son efficacité a été prouvée par l'expérience clinique. Il élimine non seulement la microflore pathogène de la membrane muqueuse, mais hydrate également.

Prévention du nez qui coule

La grossesse est un moment où vous devez prendre soin de votre santé deux fois et trois fois plus attentivement, car même un nez qui coule ordinaire peut devenir de graves problèmes de santé pour la mère et le bébé. Par conséquent, une attention particulière doit être accordée à la prévention des maladies. Nous proposons quelques conseils pour protéger le corps.

Tout d'abord, vous devez aérer régulièrement la pièce, surtout avant de vous coucher. En même temps, vous ne devriez pas vous tenir debout dans un brouillon. Pour éviter la sécheresse, qui est favorisée par l'allumage du chauffage, achetez un humidificateur ou placez plusieurs récipients d'eau dans les pièces. Faites une vadrouille humide régulièrement pour empêcher la poussière d'entrer.

Essayez d'être plus souvent à l'air frais, tout en essayant de marcher là où il y a de l'air pur, sans gaz d'échappement. Habillez-vous de manière appropriée pour la météo. Évitez les endroits bondés: dans les cliniques, les transports en commun, les centres commerciaux, où il y a une forte probabilité de rencontrer une source d'infection. Les événements de masse doivent également être oubliés en attendant l'enfant..

Par temps froid, ne négligez pas l'ail et les oignons. Si ces plantes ne font pas partie de votre alimentation habituelle, vous pouvez simplement les couper et les disposer dans les pièces. Et vous vous souvenez comment, dans leur enfance, ils ont mis des gousses d'ail dans une capsule de "Kinder Surprise" et portées avec elles comme une sorte de pendentif.

Que pouvez-vous couler dans le nez pendant la grossesse: une liste des meilleures gouttes pour un rhume

Un nez qui coule commun semble un "obstacle" si inoffensif que beaucoup ignorent simplement ses symptômes - congestion nasale, difficulté à respirer, maux de tête légers, larmoiement accru. Mais les médecins la classent comme une maladie inflammatoire et soutiennent que le traitement devrait être obligatoire! Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives à leur propre santé - tout processus inflammatoire doit être contrôlé à la fois par la femme et le médecin, y compris un nez qui coule banal (rhinite).

Caractéristiques de la rhinite pendant la grossesse

En médecine, trois types de rhinite sont différenciés pendant la grossesse:

  • virale - la maladie commence en raison d'une infection, souvent associée à un rhume / grippe;
  • hormonale - une réaction inadéquate du corps aux changements hormonaux se produit;
  • allergique - absolument tout irritant externe peut devenir la cause de l'apparition, même s'il était auparavant perçu comme absolument normal.

Important: seul un médecin sera en mesure de déterminer la véritable cause de l'apparition d'un nez qui coule, par conséquent, une femme enceinte doit être examinée par un oto-rhino-laryngologiste (ORL) - cela garantira la nomination d'un traitement compétent, sûr et efficace.

Une femme ne doit pas expérimenter et choisir des médicaments qui soulagent la congestion nasale et facilitent la respiration - ils peuvent nuire au corps en développement dans l'utérus. Il est conseillé d'utiliser des remèdes populaires qui n'agissent que localement.

Remèdes populaires sûrs

Comment guérir rapidement un nez qui coule pendant la grossesse avec des remèdes populaires? Fondamentalement, il est recommandé d'utiliser activement des représentants de la flore pour traiter le rhume, mais vous devez vous rappeler - en aucun cas, ne commencez le traitement sans un examen préalable. Cet avertissement est dû au fait que dans le cas d'une rhinite allergique, certaines plantes peuvent aggraver la situation et provoquer une réaction négative encore plus grande du corps. Absolument toutes les méthodes de traitement d'un rhume pendant la grossesse de la catégorie de la médecine traditionnelle peuvent être grossièrement divisées comme suit - gouttes nasales, inhalation et traitement non standard.

Recettes de gouttes

Les recettes bien connues de l'enfance pour les gouttes du rhume utilisant du jus d'oignon et de l'ail pendant la grossesse ne peuvent pas être utilisées - elles peuvent provoquer une réaction allergique persistante (même si cela ne s'est pas produit auparavant et que le nez qui coule n'a pas d'étiologie allergique), provoquer une augmentation de la pression artérielle. Mais les recettes suivantes pour un rhume à la maison seront absolument sans danger, mais en même temps efficaces pour traiter la rhinite:

  1. Kalanchoe. Cette fleur pousse dans presque toutes les maisons, vous pouvez donc obtenir le médicament à tout moment. Vous devez prendre une feuille de Kalanchoe, la laver et "extraire" le jus - cela peut être fait avec une cuillère à café (il suffit d'écraser la feuille sur une assiette, puis de collecter le jus résultant dans une pipette) ou en frottant la feuille sur une râpe / dans un mélangeur et en pressant le jus de la masse résultante. Vous pouvez faire couler souvent du jus de Kalanchoe, avec chaque cas de congestion et de difficulté à respirer. Remarque: presque immédiatement après l'instillation, de nombreux éternuements commencent - faites le plein de mouchoirs / serviettes.
  2. Aloès. Cette plante a des propriétés anti-inflammatoires et aura donc un effet cicatrisant même avec une rhinite virale. Vous devez prendre une partie de la feuille et en obtenir du jus de manière pratique. Vous devez enterrer quelques gouttes (2-3) dans chaque trou, mais n'en faites pas trop - trois de ces procédures suffisent pour 24 heures.
  3. Camomille pharmaceutique. Vous aurez besoin d'une décoction de cette plante médicinale, qui possède à la fois des propriétés anti-inflammatoires et désinfectantes. Prendre 100 grammes de matière première sèche (fleurs de camomille), verser de l'eau bouillante (litre) et conserver dans un thermos pendant 4-6 heures. Le bouillon filtré peut être instillé en 3-4 gouttes (pour chaque passage nasal) le nombre maximum de fois par jour - par exemple, toutes les heures.
  4. Jus de carotte et / ou de pomme. La médecine traditionnelle attribue généralement des propriétés miraculeuses à ces médicaments, ce qui est controversé. Mais ils ne peuvent pas nuire, par conséquent, vous pouvez instiller du jus de carotte et / ou de pomme en quelques gouttes (jusqu'à 5-8) dans chaque passage nasal à n'importe quelle fréquence. Remarque: vous ne pouvez pas mélanger ces deux jus pour une instillation nasale, il est préférable de prendre un tel cocktail par voie orale (à l'intérieur) - à la fois savoureux et sain. D'autres remèdes populaires, par exemple, la poudre de moutarde et les gouttes d'oignon, aideront également à guérir rapidement un rhume et un nez qui coule..

N'utilisez pas de gouttes vasoconstricteurs pour soulager la maladie - l'effet de ces médicaments s'étend à tout le corps, ce qui peut entraîner une malnutrition du fœtus. Les femmes enceintes peuvent utiliser activement des inhalations, qui fourniront une respiration libre et auront un effet thérapeutique.

Recettes d'inhalation

Les femmes enceintes ne peuvent pratiquer l'inhalation qu'en l'absence d'hyperthermie (augmentation de la température corporelle). Vous pouvez utiliser un nébuliseur professionnel, mais même en l'absence d'un tel équipement, la procédure d'inhalation est possible - personne n'a annulé la méthode «à l'ancienne» à l'aide d'une théière ou de larges plats. Avant de commencer à inhaler, vous devez suivre quelques règles pour les femmes enceintes:

  • la durée maximale autorisée d'inhalation est de 7 minutes;
  • avec des difficultés à respirer, les vapeurs thérapeutiques doivent pénétrer dans le corps par le nez;
  • vous ne pouvez inhaler que pendant les pauses entre les repas - au plus tôt 60 minutes après avoir mangé;
  • pendant une demi-heure, la femme enceinte doit être au chaud - vous ne pouvez pas sortir ni dans une pièce bien ventilée;
  • la respiration devrait être régulière.

Ce qui peut être utilisé comme remède:

  • ail et oignons - vous devriez consulter votre médecin sur l'opportunité de leur utilisation, mais leurs huiles rétablissent parfaitement une respiration libre;
  • décoction de thym / camomille / sauge - vous devez choisir une chose et préparer une décoction (forte, à raison d'une cuillère à soupe de source sèche pour un demi-verre d'eau);
  • huiles essentielles d'arbre à thé / d'eucalyptus.

Autres méthodes folkloriques pour le rhume

Le rinçage du nez peut être assez efficace - cela aidera à se débarrasser de la congestion, à rendre le mucus accumulé plus liquide et à contribuer à sa sortie la plus rapide. Le lavage peut être effectué pour les femmes enceintes sans crainte pour la santé de l'enfant à naître - ils ont un effet exclusivement local. Rincer les voies nasales avec des décoctions de camomille, de sauge, de thym ou d'eau salée ordinaire (1 cuillère à soupe par verre d'eau tiède).

De nombreuses femmes enceintes au nez qui coule (quelle que soit son étiologie) utilisent activement le célèbre baume vietnamien «Star» - il suffit de lubrifier les ailes du nez avec, d'appliquer une bande sur la zone sous le nez et la congestion disparaîtra. Mais gardez à l'esprit: le "Asterisk" contient des huiles essentielles de clou de girofle / eucalyptus / anis et d'autres plantes, qui peuvent provoquer une forte réaction allergique, jusqu'à l'œdème de Quincke.

Un nez qui coule ne part pas pendant un mois, que faire avec et par quels moyens, cela deviendra clair après la lecture de l'article.

Que faire lorsque la toux et le nez qui coule ne disparaissent pas pendant longtemps, vous pouvez apprendre de cet article.

Ce sera correct si, avant d'utiliser l '"Asterisk", une femme effectue un test d'allergie - il suffit d'inhaler l'arôme du baume et d'attendre 5 à 10 minutes. Si le corps réagit correctement, qu'il n'y a pas d'essoufflement ni de palpitations cardiaques, vous pouvez alors commencer la procédure en toute sécurité.
Les procédures thermiques aideront également à soulager l'inflammation et à dégager les voies nasales du mucus accumulé: mettre des sacs de sel / sarrasin chauffés sur la zone de l'arête du nez et des sinus maxillaires, utiliser une «lampe bleue». Mais rappelez-vous quelques règles:

  • pendant la grossesse, le chauffage est interdit en cas de température corporelle et de pression artérielle élevées;
  • la durée de la procédure est de 10 minutes maximum, il vaut mieux se limiter à 5-7;
  • il est strictement interdit de monter les pieds dans la moutarde, de faire des compresses - cela peut provoquer une fausse couche et / ou une naissance prématurée.

Le traitement d'un rhume chez la femme enceinte ne doit pas se limiter exclusivement aux procédures décrites - le corps est considérablement affaibli, il sera nécessaire de le soutenir et de restaurer la fonctionnalité du système immunitaire.

Pour aider le système immunitaire, vous devez boire de la décoction d'églantier (s'il n'y a pas de problèmes de reins), du thé aux framboises, du lait au miel. Pour se débarrasser plus rapidement de la rhinite, il vaut la peine de se promener au grand air, de bien manger.

Complications possibles

Vous ne devez pas ignorer les symptômes de la rhinite - cela perturbe non seulement le rythme de vie habituel et provoque des insomnies / maux de tête, mais peut également entraîner diverses complications. Ceux-ci inclus:

  • le développement de symptômes de sinusite et de sinusite - processus inflammatoires dans les sinus paranasaux. Souvent, la rhinite prolongée devient chronique, provoque une sinusite, une sinusite frontale - ces maladies nécessiteront un traitement plus sérieux;
  • l'apparition de signes d'otite moyenne - inflammation de l'oreille;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques périphériques.

Mais après la naissance d'un enfant, vous devez faire attention au fait qu'il peut également tomber malade. Et si un bébé développe une toux grasse, il vaut la peine de savoir quelles mesures prendre pour le traitement. Quel est le traitement de la toux grasse chez les nourrissons, vous pouvez le découvrir en lisant cet article.

Vidéo

Cette vidéo explique comment traiter correctement les femmes enceintes:

Un nez qui coule est un foyer d'inflammation, qui pendant la grossesse peut avoir des conséquences négatives pour la santé de la femme et pour le développement du fœtus. Avec les méthodes folkloriques énumérées, vous pouvez littéralement vous débarrasser non seulement des symptômes en quelques jours, mais aussi qualitativement, guérir complètement le processus inflammatoire..

Comment traiter un nez qui coule pendant la grossesse

Un nez qui coule pendant la grossesse est l'un des problèmes importants. Avec une congestion constante ou un écoulement de mucus du nez, la position générale de la femme enceinte peut être perturbée. De plus, l'enfant à naître souffre. Comment traiter le nez qui coule chez les femmes enceintes??

Causes et manifestations

L'écoulement nasal (rhinite) est un processus inflammatoire dans la zone de la muqueuse nasale. Il se manifeste par un gonflement et un gonflement de la membrane muqueuse, des démangeaisons, des éternuements, un écoulement de mucus clair et liquide abondant du nez, puis un épaississement de la sécrétion et la formation de croûtes.

Pendant la grossesse, en raison des particularités du métabolisme hormonal, un nez qui coule peut se manifester plus fortement et se développer plus sévèrement. Chez la femme enceinte, un nez qui coule peut être causé par:

  • virus (grippe, ARVI)
  • infections microbiennes (staphylocoques, streptocoques, etc.)
  • exposition aux allergènes (pollen, laine, aliments, etc.)

Le principal danger d'écoulement nasal pendant la grossesse est l'œdème de la muqueuse, qui perturbe la respiration nasale normale. Dans le même temps, des écoulements abondants entraînent une irritation de la peau du nez et du visage en raison du frottement avec des mouchoirs. Avec un rhume sévère, l'appétit et le sommeil peuvent être perturbés, la femme est irritée et affaiblie.

Cependant, non seulement elle souffre, mais aussi le fœtus. Lorsque la respiration nasale est perturbée, un état d'hypoxie se forme, y compris chez le fœtus, ce qui lui est extrêmement nocif. Par conséquent, un nez qui coule pendant la grossesse ne peut être ignoré. Aujourd'hui, il existe de nombreuses méthodes traditionnelles, non médicamenteuses et médicinales pour lutter contre le rhume des femmes enceintes..

Principes de traitement de la rhinite chez la femme enceinte

Le traitement du rhume doit être actif, complet et aussi sûr que possible. Le traitement est basé sur:

  • nettoyer la cavité nasale du mucus, des microbes ou des virus, des croûtes
  • l'utilisation de médicaments pour hydrater, adoucir et réduire l'irritation nasale
  • médicaments pour faciliter la respiration nasale
  • médicaments pour lutter contre les agents pathogènes
  • médicaments pour stimuler les défenses de l'organisme.

En cas de rhinite allergique, il est également important de protéger les muqueuses des effets des allergènes et d'appliquer un traitement spécifique visant à réduire l'activité et à éliminer les réactions allergiques.

Nettoyer la cavité nasale

Le pilier du traitement de la rhinite est de nettoyer la cavité nasale, car toutes les autres mesures de traitement (gouttes, sprays, herbes) ne seront efficaces que pour éliminer le mucus. De plus, cette procédure favorise une récupération rapide, réduit le risque de complications, soulage l'œdème et prévient les infections microbiennes. Il sera utile de se moucher régulièrement, chaque narine séparément, en fermant l'autre (en appuyant contre la cloison nasale). Cela est nécessaire pour éviter que le mucus ne jette de mucus dans les conduits auditifs en se mouchant - il s'agit d'une otite moyenne. N'oubliez pas que pendant la grossesse, vous moucher doit être détendu afin de ne pas augmenter la pression intra-abdominale..

Vous pouvez nettoyer la cavité nasale en rinçant avec des solutions salines. Ceux-ci inclus:

  • sprays aqualor (ils viennent avec de la camomille, un jet puissant, une douche physiologique),
  • pulvérise et laisse tomber des aigues-maris (eau de mer)
  • solutions salines (solution saline, marimer, etc.)
  • solutions physiologiques en flacons
  • complexes pour se laver le nez (dauphin)

Ces médicaments sont absolument sans danger pendant la grossesse, n'ont aucune contre-indication et ne sont pas allergènes. Ils sont utilisés sans limitation de fréquence, selon les besoins. Les solutions avec du sel et de l'eau de mer aident à nettoyer mécaniquement la cavité du mucus et des virus, des microbes, hydratent les muqueuses, soulagent le gonflement. Les médicaments sont instillés dans le nez ou utilisent un jet pour le rinçage, selon les instructions.

Il est permis de rincer le nez avec des décoctions d'herbes - camomille ou sauge. Ils ont un effet nettoyant, anti-inflammatoire et hydratent les muqueuses..

Réduire la congestion nasale

En cas de congestion et d'œdème sévères, des gouttes vasoconstricteurs sont utilisées, si nécessaire. Ils, au contact des muqueuses, soulagent le gonflement et normalisent la respiration par le nez. Les médicaments ne sont utilisés que sur la muqueuse nasale débarrassée du mucus et des croûtes. Pendant la grossesse, ils sont utilisés avec une extrême prudence, ils agissent localement, mais sont partiellement absorbés dans le sang.

Jusqu'à 14 semaines de grossesse, si possible, leur utilisation doit être abandonnée. Après ces termes, ils ne sont pas utilisés plus de 3 à 4 jours consécutifs, car avec une utilisation prolongée, ils créent une dépendance. Seules les formes pédiatriques du médicament à doses réduites sont utilisées.

La xylométazoline ou ses analogues sont utilisés. Il est souhaitable avec une longue durée d'action - otrivine, nazol, xyméline, sous forme de gouttes ou de spray. Il est conseillé de les appliquer uniquement en cas de rhume très sévère, le soir ou avant les repas..

Adoucir les muqueuses, stimuler l'immunité dans le nez

Pour éviter le dessèchement des muqueuses et soulager la sensation de sécheresse et d'irritation, réduire l'enflure et la congestion, des gouttes d'huile sont utilisées. Ceux-ci incluent le pinosol. En raison de la teneur en huiles de menthe, de pin, de colza et de sapin dans la composition, les gouttes soulagent le gonflement, adoucissent, stimulent les défenses immunitaires locales. Ces gouttes sont interdites aux femmes enceintes allergiques aux composants et à la nature allergique du rhume.

Afin de stimuler l'immunité locale, une pommade oxolinique, des gouttes contre la grippe, du derinat sont utilisés dans les voies nasales. Ils agissent sur les muqueuses et stimulent la production de leurs propres facteurs de protection. Appliqué à tout stade de la grossesse, strictement selon les instructions, la réception n'est pas limitée dans la durée.

Remèdes non médicamenteux et médecine traditionnelle

Pour un nez qui coule pendant la grossesse, des traitements thermiques locaux peuvent aider. Les femmes enceintes sont interdites aux banques, aux emplâtres à la moutarde, elles ne peuvent pas flotter leurs jambes. Les procédures thermales locales sont autorisées - des chaussettes en laine chaudes pour la nuit, réchauffant les sinus avec un œuf chaud, un sac de sable ou de sel. Réchauffer le nez avec une lampe «bleue» peut aider..

L'inhalation de vapeur, l'ail ou l'oignon peuvent aider. Pour eux, coupez l'ail et les oignons dans une théière, versez de l'eau bouillante dessus, laissez-les refroidir légèrement et respirez avec chaque narine au-dessus du nez pendant plusieurs minutes. Les huiles essentielles de camomille, de sauge, d'arbre à thé ou de menthol sont utiles pour de telles inhalations. Ils sont effectués pendant 10 minutes 4 fois par jour..

Masser le nez avec des huiles essentielles est utile. Il est nécessaire de masser les points au niveau des ailes du nez, de l'arête du nez et des tempes avec les index. Vous pouvez remplacer ces huiles par le "Doctor IOM".

Souvent, au lieu de gouttes ou de sprays pour un rhume, des jus de diverses plantes sont recommandés. Pendant la grossesse, vous devez être prudent avec eux. Beaucoup d'entre eux contiennent des acides de fruits, ce qui peut entraîner une irritation grave des muqueuses et même des brûlures. Il vaut la peine de diluer ces jus deux à trois fois avec de l'eau saline ou bouillie. Pomme appliquée, jus de carotte, aloès, Kalanchoe (vous devez être particulièrement prudent avec ce dernier). Habituellement, il est recommandé d'instiller 3-4 gouttes dans chaque passage nasal jusqu'à 3-4 fois par jour.

Boire beaucoup de liquides avec un rhume

Boire beaucoup de liquides chauds est l'un des traitements les plus efficaces contre la rhinite. Il aide à la congestion, reconstitue la perte de liquide, renforce le corps et élimine les toxines. Il est utile de boire des tisanes, des boissons aux fruits, du lait au miel, des décoctions à base de plantes. Les boissons contenant de la vitamine C sont particulièrement utiles - thé au citron, compote de cassis, bouillon d'églantier. Avec un rhume sévère, une infusion de plantain ou de fraise, d'écorce de saule, de tussilage est utile. Avant d'utiliser des remèdes à base de plantes, vous devriez consulter un médecin..

Traitement de la rhinite allergique chez la femme enceinte

Avec les allergies, le principal problème d'un nez qui coule est le contact des allergènes avec la membrane muqueuse, son irritation et son inflammation, son gonflement et sa congestion nasale. Dans le traitement de la rhinite allergique, le rinçage du nez avec des solutions salines, l'eau de mer est utile. Pour soulager l'œdème muqueux, des antihistaminiques et des antiallergiques sont présentés. Ils ne peuvent être prescrits par un médecin qu'après consultation..

Souvent, avec un tel froid, le vibrocyl est utilisé dans un spray ou un gel - il a un double effet, soulage le gonflement et la congestion, l'inflammation. Il sera utilisé à n'importe quel stade de la grossesse jusqu'à ce que les symptômes aigus soient éliminés, pendant 3-4 jours.

Pour protéger la membrane muqueuse du contact avec les allergènes chez la femme enceinte, nazaval est utilisé, il crée un film qui empêche les allergènes de toucher la membrane muqueuse. Pour éliminer la rhinite allergique sévère, sous la supervision d'un médecin à partir du deuxième trimestre, des corticostéroïdes locaux peuvent être utilisés - tafen, flixonase.

Algorithme pour traiter le rhume des femmes enceintes à domicile

La principale chose dont les femmes enceintes ont besoin d'un rhume est d'aller chez le médecin et d'un traitement sous son contrôle. L'automédication est dangereuse avec des complications. Pour un traitement à domicile, utilisez:

  • humidification de l'air, ventilation, température ambiante 20-22 degrés
  • dormir sur un oreiller avec la tête de lit relevée jusqu'à 30 degrés

Avec la rhinite de la femme enceinte, résultant de l'action des hormones:

  • rincer le nez avec des solutions salines, vaporiser, éliminer le mucus
  • inhalation avec de l'eau minérale, une solution saline

Pour la rhinite allergique:

  • rincer le nez avec des solutions salines, vaporiser, éliminer le mucus
  • inhalation avec de l'eau minérale, une solution saline
  • spray nazaval
  • avec œdème sévère, congestion - vibrocyl
  • à partir du deuxième trimestre, des sprays hormonaux locaux strictement selon la prescription du médecin

Pour une congestion nasale sévère:

  • rincer le nez avec des solutions salines, vaporiser, éliminer le mucus
  • inhalation avec de l'eau minérale, une solution saline
  • lubrification des muqueuses du nez avec de l'argousier, de l'huile d'olive
  • application de pinosol
  • application sur les ailes du nez baume "star" ou massage aux huiles essentielles, "docteur maman"
  • l'utilisation de vasoconstricteurs pendant pas plus de 4 jours, pas plus de deux fois par jour (à partir du deuxième trimestre de la grossesse).

Pourquoi un nez qui coule est-il apparu en début de grossesse?

La congestion nasale dans les premiers mois de gestation est un problème courant en raison de la restructuration du corps féminin.

Outre les changements physiologiques observés chez les femmes enceintes, les médecins considèrent plusieurs autres facteurs comme étant les causes du rhume en début de grossesse:

  • infections - l'infection par le SRAS s'accompagne d'éternuements, de maux de gorge, de fièvre, de faiblesse générale;
  • sécheresse de la muqueuse nasale - provoquée par une humidité insuffisante dans la maison, une exposition régulière à la poussière et aux gaz d'échappement;
  • exacerbation de maladies chroniques existantes - si une femme souffrait de rechutes constantes de sinusite, d'otite moyenne, de bronchite avant la grossesse, elles apparaissent souvent aux premiers stades de la gestation.

Afin de soulager la future mère de la congestion nasale pendant une longue période, il est important d'éliminer les causes des symptômes désagréables. Les réactions allergiques et les pathologies infectieuses sont traitées en limitant le contact avec les irritants et les personnes malades. Le traitement médicamenteux, si nécessaire, est sélectionné exclusivement par un médecin afin de ne pas nuire au fœtus en développement.

Un nez qui coule est-il dangereux dans les premiers stades?

Le principal danger de rhinite persistante pendant la grossesse, les médecins considèrent le risque de développer une hypoxie fœtale. Une respiration forcée constante par la bouche entraîne une diminution du volume d'oxygène fourni aux organes et tissus internes, y compris le placenta en formation. De nombreuses femmes préfèrent endurer un nez qui coule sans utiliser de vasoconstricteurs. Mais les médecins pensent qu'il vaut mieux parfois faciliter la respiration avec des gouttes nasales que d'exposer le bébé au danger d'une hypoxie persistante..

Une infection respiratoire ou bactérienne aiguë peut également nuire à la santé d'un enfant. Pendant une période allant jusqu'à 6 semaines, jusqu'à ce qu'une barrière placentaire à part entière se forme, il est plus facile pour les microbes pathogènes de pénétrer dans le fœtus, provoquant des anomalies dans son développement. Par conséquent, en cas d'ARVI sévère, de grippe, de sinusite et de bronchite, il est important de commencer le traitement à temps.

Comment et comment traiter un nez qui coule à un stade précoce

Dans le traitement de la rhinite chez la femme enceinte, il existe plusieurs directions, y compris les médicaments et les méthodes alternatives. Afin de guérir rapidement un nez qui coule, il est important de déterminer sa cause en temps opportun et de l'éliminer avant que les symptômes ne deviennent chroniques..

Thérapie recommandée:

  • des moyens pour nettoyer les voies nasales du mucus - dans les premiers stades de la position, il est préférable d'utiliser des formulations isotoniques de pharmacie, du chlorure de sodium ou une solution saline domestique ordinaire;
  • médicaments qui facilitent rapidement la respiration - principalement des gouttes et des sprays vasoconstricteurs. Il n'est pas souhaitable de les utiliser jusqu'au deuxième trimestre de la grossesse, car ils resserrent les capillaires de la cavité nasale et irriguent l'utérus. Cependant, en cas de congestion sévère, vous pouvez utiliser un médicament à base de xylométazoline ou de naphazoline une fois par jour;
  • hydrater les muqueuses - nécessaire pour ramollir les tissus des voies nasales, empêcher la formation de croûtes douloureuses. Ce sont des huiles d'églantier, d'argousier, d'eucalyptus, d'arbre à thé. Avant utilisation, un test de sensibilité doit être effectué et les formulations d'huile doivent être jetées en cas de réaction allergique;
  • massage des points d'acupuncture (dans la zone du triangle nasolabial, de l'arête du nez, des tempes, sur les pieds) - pour cela, utilisez le baume Star ou la pommade Doctor Mom. Il est inacceptable d'utiliser des agents pour lubrifier la muqueuse nasale et la prise interne;
  • inhalations - vous pouvez effectuer des procédures à la vapeur ou inhaler des composés médicinaux à l'aide d'un nébuliseur. L'augmentation de la température corporelle est considérée comme une contre-indication à l'inhalation de vapeur;
  • médicaments pour augmenter l'immunité locale - Derinat, Grippferon, pommade oxolinique;
  • méthodes de thérapie folklorique - impliquent d'instiller divers composés (jus de légumes, plantes médicinales) dans le nez, réchauffer les sinus avec un œuf à la coque, des sacs de riz ou de sable. Contre-indications à l'échauffement - fièvre et suspicion de la nature bactérienne de l'infection.


Mise en garde!
Lors du choix d'une méthode de traitement, il est important d'être guidé par des règles de sécurité. Les effets secondaires des médicaments et des recettes de médecine traditionnelle peuvent affecter négativement l'état du fœtus et la santé de la future mère elle-même. Le traitement de la rhinite chronique doit être effectué sous la supervision d'un spécialiste..

Rhinite hormonale

La soi-disant rhinite de la grossesse est une congestion nasale qui survient aux premiers stades de la gestation. Un tel nez qui coule est provoqué par la quantité croissante d'oestrogène produite par le placenta en formation. Sous l'influence des hormones, le fonctionnement des systèmes nerveux et cardiovasculaire change. Les capillaires se dilatent, deviennent plus perméables, ce qui conduit à l'accumulation d'un excès de liquide dans l'espace intercellulaire et au développement d'un œdème de la muqueuse nasale.

Le traitement de la rhinite hormonale n'est pas complètement développé. Habituellement, les symptômes de restructuration corporelle disparaissent d'eux-mêmes à la fin du deuxième trimestre, mais ils peuvent persister jusqu'à la naissance même. Pour éliminer la congestion, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle ou des médicaments vasoconstricteurs à la dose d'un enfant, de préférence avant le coucher - Nazol, Vicks, Nazivin, Otrivin.

Rhinite chronique

La rhinite persistante, qui ne permet pas à la femme enceinte de bien respirer et de bien dormir, peut être le résultat d'une exacerbation d'une maladie chronique existante. Croissance de polypes et de végétations adénoïdes dans la cavité nasopharyngée, courbure de la cloison nasale, récidive de la sinusite - tous ces facteurs provoquent des symptômes de congestion persistante à long terme.

L'exacerbation de la sinusite bactérienne est traitée avec l'utilisation d'antibiotiques de la classe des pénicillines protégées - ce sont l'amoxicilline, Augmentin, Amoxiclav. Ils n'ont pas d'effet négatif sur le fœtus et détruisent rapidement la flore pathogène du nasopharynx. Le besoin de médicaments est déterminé par le médecin.

Les antibiotiques ne peuvent pas être supprimés si la femme enceinte ne peut pas respirer, un contenu mucopurulent est sécrété par le nez et la température est fortement augmentée. Pour réduire l'effet systémique des médicaments sur le corps, les médecins prescrivent des remèdes locaux - aérosols Bioparox, Isofra, Polidex. Ils sont utilisés dans le contexte d'un rinçage régulier du nez avec Marimer, Humer, Dolphin ou une solution saline ordinaire.

Fièvre et nez qui coule

Une augmentation de la marque du thermomètre au-dessus de 37-38 ° C indique que le corps a été endommagé par une infection virale. Les symptômes supplémentaires des infections virales respiratoires aiguës, en plus d'un nez qui coule, sont la toux sèche, le mal de gorge, les maux de tête, la transpiration, la faiblesse et une fatigue intense.

Pour accélérer l'évacuation du virus du corps, il est nécessaire de se rincer le nez quotidiennement en utilisant les moyens suivants:

  • solution saline maison (1 cuillère à café de sel pour 500 ml d'eau);
  • Furaciline - la composition est préparée en faisant bouillir le médicament dans de l'eau à raison de 1 comprimé pour 100 ml de liquide;
  • décoctions de camomille, sauge, feuilles d'eucalyptus;
  • rinçage avec le système de pharmacie Dolphin.


Observation
Parallèlement aux soins de la cavité nasale, il est important de débarrasser la femme enceinte de l'accumulation de toxines en respectant le régime de consommation. Vous devez boire au moins 2 litres de bouillon d'églantier, des compotes de fruits et des boissons aux fruits à base de baies, de l'eau propre, du thé au lait, du miel, des framboises par jour.

Nez qui coule et mal de gorge

S'il y a un mal de gorge accompagné d'une congestion nasale, il est important d'antiseptique toute la cavité nasopharyngée.

Méthodes de traitement de la rhinite et de la douleur dans la région des amygdales:

  • se gargariser avec une décoction de camomille, de menthe, de calendula et d'autres herbes anti-inflammatoires;
  • laver les amygdales avec une solution de Furacilin, diluée avec de l'eau avec un mélange de sel et de bicarbonate de soude;
  • traitement du larynx avec des médicaments Miramistin, Chlorophyllipt, Chlorhexidine;
  • rincer le nez avec des solutions isotoniques, des décoctions à base de plantes;
  • masser les tempes, les pointes sur l'arête du nez et entre les sourcils à l'aide de l'astérisque, de l'huile de sapin, de la pommade Doctor Mom.


Opinion d'expert
Borovikova Olga
Avec une forte augmentation de la température, l'incapacité à avaler complètement la nourriture et l'eau en raison d'un mal de gorge sévère, il est important de consulter un médecin. De tels symptômes peuvent indiquer l'ajout d'une infection bactérienne, nécessitant l'utilisation d'antibiotiques disponibles pour le traitement des femmes enceintes..

Congestion nasale

Avec une congestion constante, en plus du lavage avec des solutions salines, les inhalations (vapeur et à l'aide d'un nébuliseur) donnent un bon effet. La principale substance utilisée pour les procédures est le sel et les préparations à base de sel (solution saline, Humer, Salin, Aqualor). Inhalation de vapeur, décoctions d'herbes médicinales anti-inflammatoires, huiles essentielles - argousier, arbre à thé, menthe, pêche, eucalyptus, sapin sont également ajoutés à l'eau chaude.

Médicaments à utiliser dans un nébuliseur pour soulager la congestion:

  • composés immunostimulants - Derinat, Interféron;
  • antiseptiques - Miramistin, Chlorhexidine, Furacilin;
  • teintures à base de plantes de production en pharmacie - Rotokan, Calendula, Propolis;
  • mucolytiques (avec mucus nasal épais et visqueux, qui doit être liquéfié) - Lazolvan, Ambrobène en gouttes.

La congestion sévère causée par la dépendance aux médicaments vasoconstricteurs est traitée avec des médicaments hormonaux. C'est Nasobek, Fliksonase, Beconase.

Boire plus de liquides

Nez qui coule et toux

Une congestion nasale constante entraîne une respiration forcée par la bouche. Cela provoque un dessèchement de la muqueuse de la gorge et, par conséquent, une toux irritante. Respirer par la bouche ouvre des voies supplémentaires pour que les microbes pathogènes pénètrent dans le corps, c'est pourquoi une toux peut être productive. En signe de bronchite, une grande quantité de crachats visqueux est libérée..

Pour vous débarrasser d'une toux obsessionnelle dans les premiers stades de la position, vous pouvez prendre des médicaments:

Pour améliorer l'effet, afin de fluidifier non seulement le mucus dans les bronches, mais également dans le nez, l'inhalation avec un nébuliseur est efficace. Ils sont effectués avec une solution saline, de l'eau minérale de Borjomi, des gouttes d'Ambrobene, une solution de Rotokan ou de la teinture de calendula.

Nez qui coule sévèrement

Une congestion persistante peut indiquer une réaction allergique grave. Si, avant la grossesse, une femme ne souffrait pas d'hypersensibilité aux aliments, aux odeurs, aux plantes et aux animaux, alors au début de la gestation, la prédisposition à la sensibilisation augmente. Si l'irritant est connu de la femme enceinte, il suffit de limiter le contact avec lui.

Médicaments pour le traitement de la rhinite allergique sévère:

Les sprays hormonaux sont utilisés dans un cours dont la durée moyenne est de 7 jours. La posologie et la fréquence d'utilisation sont déterminées par le médecin traitant.

Consultez un docteur

Préparations pour le rhume

Pour faciliter rapidement la respiration et réduire le niveau d'inflammation dans le nez, quel que soit le facteur provoqué, les médicaments sont utilisés sous forme d'aérosols. Le spray nasal est plus pratique que les gouttes, vous permet d'agir sur tous les coins des voies nasales et est dosé avec précision.

Il existe plusieurs classes de médicaments contre le rhume:

  • contenant un composant antiallergique - Vibrocil, Fliksonase, Nazaval. Soulage rapidement le gonflement de la membrane muqueuse, empêche les irritants externes de pénétrer profondément dans les tissus;
  • d'origine végétale - Edas-131, Euphorbium Compositum, Pinosol, Delufen. Contribuer non seulement à faciliter la respiration, mais aussi à augmenter l'immunité locale, la lutte contre les microbes pathogènes;
  • hormonal - utilisé pour éliminer la dépendance aux médicaments vasoconstricteurs, traiter la rhinite allergique et chronique;
  • vasoconstricteur - Tizin, Vicks, Pour le nez. En début de grossesse, ils sont utilisés avec prudence, sur une courte durée de 4 à 6 jours, une fois par jour.

En choisissant entre des préparations de composition chimique et à base de plantes, il est conseillé de commencer le traitement d'un rhume avec des remèdes homéopathiques et populaires. Et seulement en l'absence d'effet, sous la surveillance d'un médecin, passez aux médicaments en pharmacie.

L'essentiel est de commencer le traitement à temps

Remèdes populaires

En commençant le traitement de la rhinite à temps, sans attendre l'ajout d'une infection bactérienne, vous pouvez réussir à vaincre la congestion.

Une liste de remèdes populaires efficaces adaptés aux femmes enceintes:

  • thé médicinal - mélangez des fleurs de tilleul et des framboises séchées dans une cuillère à café, versez de l'eau bouillante dessus, insistez et buvez avant le coucher avec l'ajout de miel;
  • inhalation d'oignon-ail - râpez une petite quantité de légumes-racines, placez-la au fond d'un verre, qui est ensuite placé dans un bol d'eau bouillante. À l'aide d'un entonnoir en carton, couvrez le verre, respirez à travers l'ouverture étroite avec des vapeurs de guérison pendant 5 à 8 minutes;
  • les turundas de coton imbibés de miel liquide - ils sont insérés dans les narines pendant 10 à 15 minutes pour obtenir un effet antiseptique (la méthode est contre-indiquée en cas d'allergie aux produits de la ruche);
  • instiller du jus d'aloès ou de Kalanchoe dans le nez (dilué en deux avec de l'eau) - les plantes ont un effet irritant. Après l'introduction de la solution dans les narines, commence un éternuement actif, ce qui permet d'éliminer la membrane muqueuse des virus et des allergènes;
  • inhalation avec une solution liquide de Star - une petite quantité de médicament est placée dans de l'eau tiède. Couvrez-vous d'une serviette et inhalez les vapeurs d'éther pendant 5 à 10 minutes.

Un bon effet est donné en instillant du jus frais de légumes et de fruits, par exemple des pommes, des betteraves, des carottes, dans le nez. Afin de ne pas brûler la muqueuse nasale déjà enflammée, le liquide doit être dilué avec de l'eau bouillie deux ou trois fois.

Conséquences d'un rhume

Si vous ne faites pas attention à la congestion nasale persistante, les conséquences pour une femme enceinte peuvent être tristes.

Outre le fait que l'incapacité de respirer par le nez entraîne une hypoxie fœtale, la femme enceinte risque elle-même de souffrir des complications suivantes:

  • les troubles du sommeil;
  • irritabilité, sensation de fatigue constante;
  • maux de tête;
  • apparition d'une inflammation bactérienne des sinus paranasaux;
  • le développement d'une otite moyenne - à la suite d'une infection non traitée du nasopharynx;
  • maladies fréquentes du système bronchopulmonaire;
  • diminution de l'immunité;
  • une méningite mortelle - se développe à la suite d'une sinusite bactérienne et de la transition de l'inflammation du sinus frontal aux méninges.

Une femme enceinte est responsable non seulement de sa propre santé, mais également du plein développement de l'enfant. Il est important de diagnostiquer un nez qui coule à temps, de déterminer son type, de choisir des méthodes de traitement et de prévention appropriées afin d'éviter des complications dangereuses.

Nez qui coule comme signe de grossesse


Examen d'experts
Borovikova Olga
Chez les femmes, la théorie est répandue selon laquelle l'apparition soudaine d'un rhume peut déterminer une grossesse avant même un retard. Cela peut vraiment être, mais pas toutes les femmes enceintes. Avec une sensibilité particulière des systèmes nerveux, immunitaire et cardiovasculaire, de petites fluctuations des niveaux hormonaux provoquent souvent un écoulement nasal dans les premières semaines après la conception. Et bien que la rhinite des femmes enceintes se développe généralement plus tard, à 14-20 semaines, elle se produit souvent comme une sorte de signe du début de la fécondation.

Outre les changements hormonaux dans le corps aux premiers stades de la gestation, l'apparition d'une congestion nasale est provoquée par une forte diminution de l'immunité. Une femme enceinte dans les premières semaines devient sans défense contre l'attaque de virus et de bactéries. Se plaint fréquemment d'écoulement nasal, d'éternuements, de toux et de malaise.

Commentaires

Ekaterina, 27 ans:

Les deux fois, j'ai deviné ma grossesse par l'apparition soudaine d'un rhume. La muqueuse nasale est devenue fortement œdémateuse, un écoulement nasal transparent épais est apparu, il était nécessaire de faire le lavage avec du sel plusieurs fois par jour. Les gouttes de pinosol, l'inhalation de l'inhalateur Asterisk et le spray Vibrocil ont également beaucoup aidé contre le rhume (en été, cela évite les éternuements allergiques).

Je ne suis pas partisan des médicaments chimiques, ils font plus de mal que de bien, surtout pendant la grossesse. Elle s'est sauvée en instillant du jus d'aloès dans le nez et en enduisant les narines de miel semi-liquide. Vous permet de changer immédiatement, de vous débarrasser de l'inflammation et d'augmenter l'immunité locale.
Dans les premiers stades de la grossesse, un nez qui coule constamment menace le bien-être non seulement de la future mère, mais également du développement complet du fœtus. L'initiation opportune du traitement et une visite chez un médecin (en cas de rhinite sévère) dégageront rapidement les sinus paranasaux de mucus épais, faciliteront la respiration et éviteront les complications.

Khaitova R.M., Ilyina N.I. (2009). Allergologie et immunologie: directives nationales. «M.: GEOTAR-Media».

Yolkina T.A. (2000). "Caractéristiques cliniques et épidémiologiques des allergies des voies respiratoires supérieures chez les écoliers de Novossibirsk." "Résumé de l'auteur. dis.... doct. mon chéri. Les sciences ".

Ilyina N.I. (2014). «Allergologie. Directives cliniques fédérales ". "Farmarus Print Media".

Chuchalin A.G. (2004). "Pharmacothérapie rationnelle des maladies respiratoires". "Un guide pour les médecins".

Zakharzhevskaya T.V., Sidorenko I.V., Treskunov V.K. (2009). "L'efficacité et l'innocuité du spray nasal Na-Zaval dans la prévention et le traitement de la rhinite allergique persistante." "Revue allergologique russe n ° 5".

À propos de l'auteur: Borovikova Olga

Nez qui coule pendant la grossesse au 1er, 2ème et 3ème trimestre

Ne sous-estimez pas le danger d'un rhume pour une femme enceinte et son enfant à naître. La rhinite d'origine virale provoque souvent des maladies telles que la pharyngite, l'amygdalite, la sinusite, l'otite moyenne, la sinusite. Le dessèchement de la muqueuse nasale, la diminution de l'immunité locale et générale sont des facteurs de risque supplémentaires pour le développement de complications.

La pénétration de bactéries et de virus dans le corps, en commençant par l'apparition d'un nez qui coule, peut entraîner le développement d'anomalies fœtales, la «décoloration» de la grossesse, l'infection de l'enfant à naître dans les dernières semaines de son développement.

Les troubles respiratoires d'une femme enceinte affectent négativement l'apport d'oxygène au fœtus. L'hypoxie est la cause des naissances prématurées et de la naissance d'enfants souffrant de malnutrition, de pathologies des systèmes respiratoire, nerveux et circulatoire.

Toute condition affectant la santé d'une femme enceinte doit être évaluée par le médecin traitant pour un traitement adéquat et sûr..

Nez qui coule pendant la grossesse au 1er trimestre

La grossesse chez la femme s'accompagne de changements hormonaux graves dus à une augmentation du taux d'œstrogène et de progestérone, nécessaires à la naissance du bébé et à son développement intra-utérin normal. En parallèle, le volume de sang circulant dans le corps de la femme augmente. Cela affecte l'état et les fonctions de nombreux organes et systèmes. Le résultat d'une augmentation du volume sanguin et d'une augmentation du taux d'hormones sexuelles féminines est un gonflement et un amincissement de la membrane muqueuse des sinus nasaux, ce qui entraîne la formation d'une congestion..

Dans ce cas, la muqueuse nasale devient sèche, irritée. Les facteurs négatifs - la poussière, l'air sec, les produits chimiques contenus, par exemple, dans les assainisseurs d'air, ne font qu'augmenter le gonflement des sinus et provoquer un écoulement nasal, qui peut accompagner une femme tout au long de la grossesse. La congestion nasale et le débit entravent considérablement la respiration, réduisent l'apport en oxygène, dont le manque provoque des maux de tête et, de plus, affecte négativement le développement du fœtus. Tout cela, combiné à un système immunitaire affaibli, explique la cause des rhinites et des rhumes fréquents chez la femme enceinte..

Les maladies virales sont très dangereuses pour une femme enceinte et un fœtus. Au cours du premier trimestre de la grossesse, les fausses couches surviennent souvent précisément à cause de maladies infectieuses. Par conséquent, si un nez qui coule apparaît pendant la grossesse aux premiers stades de la grossesse, en particulier accompagné d'une augmentation de la température corporelle, de la toux, des maux de gorge, des maux de gorge - compagnons intégraux du rhume et du SRAS - vous devez immédiatement contacter votre médecin. Vous ne devez en aucun cas vous soigner vous-même, car la plupart des médicaments sont contre-indiqués à prendre au cours du 1er trimestre de la grossesse. L'automédication peut causer des dommages irréparables au fœtus en développement, nuire à sa santé.

Les allergies sont une autre cause de nez qui coule pendant la grossesse au 1er trimestre. Pendant la grossesse, la sensibilité du corps augmente considérablement, de sorte qu'une rhinite allergique dans cette position n'est pas rare. Il se manifeste particulièrement fortement pendant la période de floraison printanière des plantes. En plus du pollen, les allergies peuvent être causées par la pollution de l'air, les squames animales, les cosmétiques et d'autres facteurs. Le traitement d'une rhinite allergique ne doit pas non plus être reporté, sinon il deviendra chronique, et c'est dangereux pour le bébé, la maladie peut lui être transmise.

Les tumeurs, les caractéristiques anatomiques du nasopharynx, les végétations adénoïdes, les polypes, les traumatismes nasaux, le stress et la dépression, les maladies du système cardiovasculaire, le traitement prolongé avec certains médicaments, les maladies chroniques du nasopharynx (amygdalite, pharyngite, sinusite) peuvent également entraîner l'apparition d'un nez qui coule..

Comme c'est au cours du premier trimestre que les principaux organes et systèmes du fœtus sont posés, la prise de médicaments n'est effectuée que dans les cas extrêmement graves. Par conséquent, il est recommandé de commencer le traitement du rhume avec des remèdes populaires qui n'ont pratiquement pas de contre-indications et ne constituent pas une menace pour le bébé et sa mère..

Nez qui coule pendant la grossesse au 2ème trimestre

Le deuxième trimestre est considéré comme la période la plus calme de la grossesse, lorsque l'enfant est déjà suffisamment formé, son corps est devenu un peu plus fort et s'est adapté. Un nez qui coule au 2ème trimestre de la grossesse ne constitue plus une menace de fausse couche, car le placenta formé peut protéger le bébé contre les facteurs indésirables, mais néanmoins, la rhinite n'est pas moins une menace pour le fœtus. Et cela est principalement dû à l'œdème de la membrane muqueuse dans le contexte de changements hormonaux, ce qui provoque une congestion, des difficultés respiratoires et une privation d'oxygène.

Une carence en oxygène peut provoquer un certain nombre de pathologies différentes chez le fœtus:

Le manque d'oxygène (hypoxie) a un effet négatif sur le cerveau et le système nerveux, qui se développent activement au cours du deuxième trimestre. En raison de l'hypoxie, un enfant peut naître avec des pathologies associées à une activité nerveuse et cérébrale;

Une insuffisance fœtoplacentaire se développe - une violation des fonctions du placenta, dans laquelle il n'y a pas suffisamment d'oxygène et de nutriments pour le fœtus;

En raison de l'insuffisance d'oxygène et du placenta, l'enfant peut ne pas bien prendre du poids;

Le système endocrinien de l'enfant souffre, dont le développement se produit au deuxième trimestre.

Une grande erreur de nombreuses femmes est de commencer à traiter elles-mêmes le rhume. Bien que l'utilisation de certains médicaments soit autorisée au deuxième trimestre (et même sous forme d'enfants et à une dose minimale), leur consommation doit être effectuée sous la stricte surveillance d'un gynécologue et uniquement après des tests pour déterminer les causes de la maladie. Comme au premier trimestre, les médicaments vasoconstricteurs ne doivent pas être pris. Et certains médicaments contre le rhume et le rhume, qui en sont le plus souvent à l'origine, peuvent entraîner un affaiblissement du tonus de l'utérus et une fausse couche..

En outre, le danger pour l'enfant est le risque de contracter une infection par le placenta si la mère du bébé doit respirer par la bouche en raison d'une congestion nasale. Les virus pénètrent dans les bronches et les poumons, sont absorbés dans la circulation sanguine, provoquant une intoxication infectieuse, qui ne peut qu'affecter le développement de l'enfant.

Nez qui coule pendant la grossesse au 3ème trimestre

Un nez qui coule peut accompagner une femme aux premiers et derniers stades de la grossesse. L'un des effets secondaires de la rhinite est un manque d'oxygène dû à un gonflement et à une congestion nasale. Comme lors des deux trimestres précédents, dans les dernières semaines de grossesse avec un rhume, il existe également un risque de carence en oxygène et ses conséquences pour le fœtus..

De plus, au 3ème trimestre de la grossesse, le développement d'un nez qui coule causé par des virus est lourd de:

Une infection dans le liquide amniotique, une infection de l'enfant avant l'accouchement, cela peut conduire au fait que l'enfant naît infecté;

Le vieillissement du placenta, qui entraîne un affaiblissement de ses fonctions protectrices et une plus grande libre entrée de substances nocives, par exemple, des composants médicamenteux, dans le fœtus;

Effets négatifs sur la production de lait après l'accouchement.

Ainsi, un nez qui coule en fin de grossesse et les rhumes qui l'ont provoqué n'affectent pas directement le développement et la formation du fœtus, car il s'est déjà formé, mais peuvent entraîner une infection et la naissance d'un enfant en mauvaise santé..

Par conséquent, il est important de consulter un médecin pour tout changement dans le corps, même avec un léger écoulement nasal, d'observer des mesures préventives contre les maladies tout au long de la période de gestation, ainsi que de subir régulièrement un examen de routine, de passer les tests nécessaires, ce qui permettra de détecter en temps opportun le début du processus inflammatoire et de prévenir le développement de la maladie. Air intérieur frais, nettoyage humide régulier, promenades fréquentes, pas de stress, une alimentation équilibrée et un mode de vie sain aideront à garder le futur bébé et sa mère en bonne santé..

Un nez qui coule est-il dangereux pendant la grossesse pour le fœtus?

Pour répondre à la question de savoir comment un nez qui coule affecte un enfant à naître, vous devez comprendre que le plus grand danger est un nez qui coule pendant la grossesse, causé par le rhume et les maladies virales, car il existe un risque d'infection du fœtus par des infections et le développement de pathologies. Pour éviter ces conséquences, il est nécessaire d'éliminer l'infection. Cela nécessite la prise de médicaments antibactériens, qui ne sont pas souhaitables pendant la grossesse, en particulier au premier et au deuxième trimestre, lorsque des organes importants de l'enfant sont formés et développés..

Les maladies infectieuses menacent non seulement le gonflement de la muqueuse nasale, comme mentionné ci-dessus, mais peuvent également provoquer un épaississement des parois du placenta, à la suite de quoi l'enfant recevra des quantités insuffisantes de nutriments et d'oxygène. Un tel effet négatif sur le fœtus entraîne un retard dans son développement et sa croissance, et au cours du premier trimestre de la grossesse, il peut entraîner une fausse couche. De plus, les maladies virales s'accompagnent souvent d'une augmentation de la température corporelle, ce qui perturbe le métabolisme et la circulation sanguine. Une femme à une température perd l'appétit, mange moins de nourriture, donc l'enfant reçoit moins de nutriments, ce qui affectera certainement sa croissance. De plus, les virus affectent non seulement le nasopharynx et les voies respiratoires, mais également les bronches et les poumons, provoquant leur inflammation. En réponse à cela, une toux apparaît, épuisant le corps d'une femme déjà affaiblie.

Ainsi, un nez qui coule, tout d'abord, est dangereux car la femme a du mal à respirer, ce qui limite l'apport d'oxygène et conduit à une hypoxie fœtale. Un nez qui coule rend la respiration difficile, interfère avec le flux d'oxygène, ce qui provoque des étourdissements, des maux de tête, une augmentation de la pression, ce qui peut entraîner une faiblesse, une fatigue constante et une perte de force pour une femme enceinte. Cela est dû à une diminution des performances, de la somnolence, de la mauvaise humeur, de la nervosité..

Comment traiter un nez qui coule pendant la grossesse?

Alors, comment traiter un nez qui coule pendant la grossesse et, surtout, comment? En choisissant parmi les nombreux moyens destinés au traitement d'un rhume pendant la grossesse, il faut privilégier les méthodes folkloriques les plus sûres, par exemple. Dans tous les cas, la prise de médicaments doit être effectuée sur recommandation d'un médecin et sous sa surveillance. S'il n'est pas possible de consulter un médecin maintenant, vous pouvez utiliser les recommandations ci-dessous pour un soulagement d'urgence de la maladie..

Gouttes et sprays du rhume pendant la grossesse

Il faut faire attention lors du choix de ces médicaments, car l'action de presque tous les médicaments est basée sur un effet vasoconstricteur. Un mauvais choix ou une surdose de médicaments peut nuire à la santé d'une femme et de son enfant à naître..

Pinosol pendant la grossesse

Pendant la grossesse, les gouttes et le spray Pinosol sont recommandés pour pas plus de 7 jours par trimestre.

Composition: Le pinosol contient des huiles essentielles de sapin, de menthol et d'eucalyptus, de la vitamine E, du thymol.

Propriétés pharmacologiques: le médicament, créé à partir de substances végétales naturelles, a un effet anti-inflammatoire et antiseptique local. Les gouttes et le spray soulagent l'œdème muqueux et réduisent la viscosité de la sécrétion sécrétée.

Les indications: Le pinosol est utilisé dans le traitement de la rhinite aiguë et chronique, de l'inflammation du nasopharynx avec une sécheresse accrue de la muqueuse.

Contre-indications d'utilisation: sinusite, intolérance individuelle aux composants du médicament.

Effets secondaires: brûlure et hyperémie de la muqueuse nasopharyngée, œdème et démangeaisons.

Nazivin Sensitiv

Pendant la grossesse, Nazivin ne doit être utilisé qu'à la dose recommandée par le fabricant. Le médicament sous forme de gouttes ou de spray est utilisé dans les cas où le bénéfice pour la mère l'emporte sur le risque possible pour le fœtus.

Composition: chlorhydrate d'oxymétazoline (ingrédient actif principal), eau, acide citrique, citrate de sodium, glycérol 85%.

Propriétés pharmacologiques: les gouttes nasales et le spray Nazivin Sensitiv appartiennent au groupe des médicaments vasoconstricteurs.

Les indications: nez qui coule en cas de virus ou de rhume, rhinite de toute origine, sinusite, otite moyenne, eustachite.

Contre-indications d'utilisation: hypersensibilité aux composants du médicament, rhinite atrophique, glaucome.

Effets secondaires: brûlures, éternuements, muqueuses sèches, médicaments contre la rhinite avec une utilisation prolongée. Augmentation possible de la pression artérielle, tachycardie, insomnie, maux de tête.

Spray Nasik pendant la grossesse

L'effet du spray nasal Nasik n'a pas été testé pour la toxicité pour la reproduction, par conséquent, le médicament n'est pas recommandé pour une utilisation pendant la grossesse.

Composition: chlorhydrate de xylométazoline, dexpanthénol, eau, excipients.

Propriétés pharmacologiques: en 2-3 minutes après utilisation, il resserre les vaisseaux sanguins, normalise la respiration nasale, stimule la régénération de la muqueuse nasale.

Les indications: rhinite avec infections respiratoires aiguës, rhinite vasomotrice et allergique, sinusite, otite moyenne.

Contre-indications d'utilisation: lactation, hypertension artérielle, athérosclérose.

Effets secondaires sont extrêmement rares.

Vibrocil pendant la grossesse

Il convient de garder à l'esprit que le médicament a un effet vasoconstricteur systémique, il n'est donc pris que selon les directives d'un médecin..

Composition: Les gouttes et le spray Vibrocil contiennent de la phényléphrine, du maléate de diméthindène, de l'eau, de l'huile de lavande, des excipients.

Propriétés pharmacologiques: élimine l'œdème muqueux, a un effet vasoconstricteur local, présente un effet antihistaminique.

Les indications: tous les types de rhinite sauf atrophique fœtide, sinusite, otite moyenne aiguë.

Contre-indications d'utilisation: haute sensibilité aux composants du médicament, rhinite atrophique.

Effets secondaires: légère brûlure et sécheresse du nez.

Pommades pour un rhume pendant la grossesse

L'utilisation de pommades vous permet d'agir ponctuellement sur les foyers de la membrane muqueuse du nasopharynx.

Pommade Evamenol pendant la grossesse

Pendant la grossesse, la pommade Evamenol est utilisée à la posologie prescrite par le fabricant. Ses composants ne pénètrent pas la barrière placentaire, n'ont pas d'effets tératogènes.

Composition: huile d'eucalyptus, lévomenthol, vaseline.

Propriétés pharmacologiques: les composants de la pommade stimulent les récepteurs de la muqueuse nasale, ont des effets anti-inflammatoires et antiseptiques

Les indications: rhinite aiguë et chronique.

Contre-indications d'utilisation: enfants de moins de 2 ans, hypersensibilité à l'huile d'eucalyptus, menthol.

Effets secondaires: réaction allergique possible.

Pommade de Fleming pendant la grossesse

Pendant la grossesse, une consultation médicale est nécessaire pour clarifier le schéma thérapeutique correct, l'utilisation d'une pommade ne nuit pas au processus de portage d'un enfant.

Le médicament appartient aux remèdes homéopathiques.

Composition: calendula, hamamélis, esculus, menthol, oxyde de zinc, gelée de pétrole.

Propriétés pharmacologiques: a un effet anesthésique, anti-inflammatoire, bactéricide et desséchant. La pommade améliore la microcirculation tissulaire, accélère la régénération tissulaire.

Les indications: rhinite vasomotrice.

Contre-indications d'utilisation: hypersensibilité aux composants de la pommade.

Effets secondaires: des réactions allergiques surviennent rarement.

Se laver le nez pendant la grossesse

La procédure de lavage a un effet positif sur l'état du nasopharynx. À la suite de l'irrigation du nez, les germes, le mucus et la poussière en sont éliminés. La membrane muqueuse est humidifiée lorsque l'air ambiant est sec, les croûtes du nez se ramollissent.

Dauphin pendant la grossesse

Pendant la grossesse, il est recommandé de prendre soigneusement Dolphin, en analysant soigneusement votre santé. Le médicament peut provoquer des saignements de nez chez une femme enceinte.

Dolphin est proposé au consommateur sous la forme d'un ensemble de sachets avec un remède à base de plantes minérales et un inhalateur. Est un agent antiviral et antimicrobien.

Composition: sel de mer, extrait d'églantier, bicarbonate de sodium, extrait de réglisse. Les patients ayant des antécédents d'allergies se voient proposer une composition légèrement modifiée de Dolphin, qui ne contient pas d'herbes.

Propriétés pharmacologiques: soulage le gonflement de la muqueuse enflammée en éliminant les virus et les microbes du nasopharynx, élimine le mucus, restaure la perméabilité des voies respiratoires, régénère les tissus, accélère la sortie de mucus des sinus.

Indications: nez qui coule, otite moyenne, sinusite, maladies inflammatoires du pharynx, sinusite, rhinosinusite.

Contre-indications d'utilisation: congestion nasale complète, tumeurs de toute étiologie, prédisposition aux saignements de nez, enfants de moins de 4 ans.

Effets secondaires: saignement de nez, eustachite.

Aquamaris pendant la grossesse

La grossesse n'est pas une contre-indication à l'utilisation d'Aquamaris.

Composition: eau stérilisée de la mer Adriatique, riche en sels et micro-éléments, eau de mer ordinaire.

Propriétés pharmacologiques: soulagement de l'inflammation, stimulation de l'immunité locale, ramollissement des croûtes et élimination des déchets de bactéries, régénération des tissus du nasopharynx.

Les indications: rhinite allergique chez les femmes enceintes et allaitantes, maladies du nasopharynx, prévention et traitement des infections virales.

Contre-indications d'utilisation: obstruction des voies nasales, allergie aux composants du médicament, prédisposition aux saignements de nez, néoplasmes dans la cavité nasale.

Effets secondaires: réactions allergiques locales.

Humer pendant la grossesse

Pendant la grossesse, il est utilisé sur recommandation d'un médecin.

Composition: eau de mer isotonique stérile.

Propriétés pharmacologiques: le médicament a un effet nettoyant et hydratant local, soulage l'irritation de la muqueuse nasale, facilite la respiration.

Les indications: prévention et traitement des maladies du nasopharynx, des sinus, de la rhinite allergique.

Contre-indications d'utilisation: hypersensibilité aux composants du médicament.

Effets secondaires: dans de rares cas, réactions allergiques, hyperémie muqueuse.

Saline pendant la grossesse

Pendant la grossesse, Salin est utilisé tous les trimestres après avoir consulté un médecin.

Composition: solution isotonique de chlorure de sodium à 0,65%, substances supplémentaires, eau purifiée.

Propriétés pharmacologiques: est utilisé pour éliminer le gonflement de la muqueuse nasale, a un effet anti-inflammatoire, adoucit les croûtes sèches et amincit le mucus, facilite la respiration nasale. Le spray nasal Salin vous permet de réduire la dose de médicaments vasoconstricteurs, agit comme un agent antiviral et antifongique, améliore l'odorat.

Les indications: rhinite infectieuse, allergique et atrophique, sécheresse accrue de la muqueuse nasale.

Contre-indications d'utilisation:: œdème pulmonaire ou cérébral, hyperkaliémie, hyperchlorémie, hyperhydratation, insuffisance cardiaque ou rénale.

Effets secondaires absent

Miramistin pendant la grossesse

La miramistine n'entre pas dans la circulation systémique, elle n'est donc pas dangereuse pour une femme enceinte et son enfant à naître, n'a pas d'effet toxique.

Le médicament appartient au groupe pharmacologique des antiseptiques.

Composition: Miramistin, eau purifiée.

Propriétés pharmacologiques: La solution de miramistine a un effet bactéricide sur les bactéries, les champignons pathogènes, les virus. Le médicament accélère la régénération tissulaire, stimule l'immunité locale, prévient l'infection de la membrane muqueuse, soulage les processus inflammatoires.

Les indications: traitement des maladies inflammatoires du nasopharynx.

Contre-indications d'utilisation: hypersensibilité à l'ingrédient actif principal.

Effets secondaires: réactions allergiques extrêmement rares, brûlures au site d'application.

"Asterisk" pendant la grossesse d'un rhume

Il existe plusieurs médicaments appelés Asterisk. C'est un spray, gouttes nasales à base de xylométazoline et de baume vietnamien, créé à partir d'une composition d'huiles essentielles. Les vaporisateurs et les gouttes nasales appartiennent au groupe des médicaments vasoconstricteurs.

Indications d'utilisation de "Zvezdochka": rhinite allergique et virale, sinusite, maladies inflammatoires du pharynx. Contre-indications: allergie aux composants du médicament, hypertension artérielle, thyrotoxicose, rhinite atrophique, athérosclérose.

Pendant la grossesse, il n'est pas recommandé d'utiliser le baume, le spray et les gouttes nasales "Asterisk". Ces restrictions sont causées par les propriétés vasoconstricteurs de la xylométazoline, ainsi que par la forte probabilité d'allergie aux huiles essentielles du baume..

Remèdes populaires pour le rhume pendant la grossesse

Il n'est pas facile de trouver des recettes folkloriques sans danger pour la santé d'une femme enceinte et de son enfant à naître..

Cependant, vous pouvez toujours recourir à certaines techniques:

Inhalation d'oignon haché et de vapeurs d'ail;

L'instillation dans les voies nasales de jus d'oignon ou d'ail, dilué avec de l'eau bouillie dans un rapport 1: 1, doit être effectuée 3 fois par jour;

Instillation de jus de betterave ou de carotte, dilué dans de l'eau 1: 1, 5-6 fois par jour, 7-8 gouttes;

Instillation dans le nez de la solution de l'infusion de thé noir évaporé pendant 15 minutes (1 cuillère à café par verre d'eau bouillante) et 1 cuillère à café. bicarbonate de soude. L'agent est égoutté 3 fois par jour, 2-3 gouttes;

Prendre un mélange de vitamines de racine de raifort râpé et de pomme dans un rapport 1: 2 avec l'ajout d'une cuillère à café de sucre. Le mélange est pris 2 fois par jour pendant 1 cuillère à café.

L'automassage de l'arête du nez, de la zone réflexe sous le nez, au-dessus des sourcils et des points sur la surface postéro-latérale du cou aidera à réduire l'inconfort et la congestion nasale..

Aloe pendant la grossesse du rhume. L'aloès ne peut pas être utilisé pour traiter un rhume chez les femmes qui attendent un bébé, car les principes actifs du jus de cette plante augmentent le tonus de l'utérus. Cette circonstance peut entraîner une naissance prématurée, un avortement spontané en début de grossesse.

Kalanchoe d'un rhume pendant la grossesse. Le jus de Kalanchoe est considéré comme un remède très efficace contre le rhume. Cependant, pendant la grossesse, ces recettes doivent être traitées de manière très sélective. Tout d'abord, une allergie au jus de Kalanchoe peut apparaître. Deuxièmement, l'action des gouttes du jus de cette plante provoque des éternuements intenses, qui n'ont pas toujours un effet positif sur le bien-être d'une femme et de son enfant..

Si la femme enceinte n'a pas peur de ces effets secondaires, elle peut préparer des gouttes Kalanchoe.

Rincez et séchez la feuille de la plante, placez-la au réfrigérateur pendant 5 jours.

Broyez la feuille en bouillie, envoyez-la au réfrigérateur pendant 2 jours supplémentaires.

Pressez le jus à travers une gaze stérile.

Instillez une goutte dans chaque narine 3 fois par jour. Le cours de traitement jusqu'à 10 jours.

Peut-il y avoir un nez qui coule sans fièvre pendant la grossesse?

L'apparition d'un rhume chez la femme enceinte n'est pas nécessairement due à une infection virale, bien que parmi plus de 200 types de rhinovirus, il existe ceux qui provoquent des infections respiratoires aiguës sans fièvre. De plus, les allergies ou les taux élevés d'œstrogènes peuvent provoquer un rhume sans fièvre. Ce phénomène est appelé rhinite vasomotrice de la grossesse..

Un nez qui coule sans température peut être causé par une sécheresse excessive dans la pièce, lorsque la sécrétion de mucus en quantité accrue est une réaction protectrice du corps face à un microclimat défavorable. En outre, les causes d'un nez qui coule pendant la grossesse peuvent être le stress, les tumeurs des organes ORL et les violations de leur structure..

Prévention d'un rhume pendant la grossesse

À titre préventif, vous avez besoin:

Promenez-vous au grand air le plus souvent possible, aérez la pièce plusieurs fois par jour, nettoyez quotidiennement la maison à l'eau;

Pour éviter les rhumes, vous devez prendre des vitamines tout au long de la grossesse et surveiller votre alimentation;

L'hypothermie ne doit pas être autorisée;

Pendant la saison froide, lorsqu'une épidémie de maladies respiratoires survient, vous devez utiliser une pommade oxolinique avant de quitter la maison et il est préférable de s'abstenir de visiter les lieux publics.

Et rappelez-vous que si des signes d'écoulement nasal et d'autres symptômes de maladies infectieuses apparaissent pendant la grossesse, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Éducation: En 2009, il a obtenu un diplôme dans la spécialité «Médecine générale» à l'Université d'État de Petrozavodsk. Après avoir effectué un stage à l'hôpital clinique régional de Mourmansk, il a obtenu un diplôme en oto-rhino-laryngologie (2010)

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat