loader

Principal

Consultant

Ethmoïdite

Ethmoïdite - inflammation de l'épithélium muqueux tapissant les cellules de l'os ethmoïde.

L'os ethmoïde (du latin os ethmoidale) se situe entre la cavité nasale et la cavité crânienne, se compose de cellules osseuses tapissées d'épithélium ciliaire - la membrane muqueuse. En raison de sa position centrale, de la proximité des canaux excréteurs d'autres sinus, l'inflammation de la muqueuse de l'os ethmoïde entraîne une sinusite frontale, une sinusite. La membrane muqueuse lâche et mince des cellules gonfle rapidement pendant l'inflammation, devient gélatineuse, sert de base à la formation de polypes.

Les cellules ethmoïdes antérieures se rapprochent du sinus frontal, et en cas d'inflammation, elles provoquent un blocage du sinus frontal. Une autre caractéristique de l'os ethmoïde est que les branches du nerf trijumeau - le nerf optique et le nerf maxillaire - le traversent. Le plus souvent, l'ethmoïdite s'accompagne d'une sinusite ou d'une sinusite frontale, les symptômes et les approches du traitement de ces maladies sont similaires.

Ce que c'est?

L'éthmoïdite est une inflammation aiguë ou chronique de la membrane muqueuse des cellules du labyrinthe ethmoïde. Ce labyrinthe est l'un des sinus paranasaux et fait partie de l'os ethmoïde situé profondément dans le crâne à la base du nez. Il peut s'agir d'une maladie indépendante, mais le plus souvent, il s'accompagne d'autres sinusites - sinusite, sinusite frontale, sphénoïdite.

Les enfants d'âge préscolaire souffrent plus souvent d'ethmoïdite, cependant, elle peut être diagnostiquée chez les nouveau-nés et les patients adultes.

Classification

Selon la nature du cours, on distingue l'ethmoïdite chronique et aiguë. Selon la nature de la décharge, l'ethmoïdite est divisée en types suivants:

  • sinusite catarrhale;
  • sinusite catarrhale œdémateuse;
  • sinusite purulente;
  • polypose sinusite.

Selon le côté de la lésion:

  • ethmoïdite du côté gauche;
  • ethmoïdite du côté droit;
  • ethmoïdite bilatérale.

Raisons de développement

L'inflammation primaire des cellules du labyrinthe ethmoïde est rare. Habituellement, l'ethmoïdite devient une complication des infections virales du nasopharynx et du système respiratoire supérieur: ARVI, inflammation adénovirale et rhinovirale de la cavité nasale, grippe. Moins fréquemment, la maladie est provoquée par des staphylocoques pathogènes, des streptocoques, des haemophilus influenzae, des champignons ou leurs combinaisons. Chez les enfants, les déclencheurs peuvent être la scarlatine, la rougeole, la rubéole et d'autres infections infantiles..

L'apparition d'un processus inflammatoire dans le sinus est facilitée par:

  1. Pathologie ORL chronique. L'infection du sinus ethmoïde est facilitée par la rhinite lente ou souvent récurrente (y compris celles d'origine allergique), la sinusite, la sinusite frontale, la laryngite, la pharyngite, la tubootite et diverses variantes de l'amygdalite. Dans l'enfance, les excroissances adénoïdes, l'adénoïdite sont d'une grande importance.
  2. Manque d'immunité. L'éthmoïdite se développe dans le contexte de la suppression de l'activité de l'immunité locale et générale. Ces conditions peuvent être causées par une antibiothérapie prolongée ou incontrôlée, une infection par le VIH, un diabète sucré ou d'autres endocrinopathies. Moins souvent, les processus oncologiques, l'hémoblastose, les maladies somatiques chroniques décompensées, les déficits immunitaires primaires génétiquement déterminés agissent comme des facteurs prédisposants..
  3. Blessures traumatiques. La détérioration du drainage sinusal et la création de conditions favorables à la flore pathogène sont notées dans les déformations traumatiques avec perturbation de la configuration normale de l'os ethmoïde, qui sont observées dans les lésions cérébrales traumatiques graves, les interventions chirurgicales étendues dans la zone du visage.
  4. Anomalies du développement. L'un des étiofacteurs importants de l'ethmoïdite est une violation du drainage complet de la cavité du labyrinthe en treillis. Cette condition est observée avec des malformations congénitales du nasopharynx: ouvertures d'entrée trop étroites des cellules, rétrécissement du passage nasal moyen, déformation de la cloison nasale.

Symptômes

L'éthmoïdite peut être aiguë et chronique.

L'ethmoïdite aiguë survient généralement dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës et de grippe ou de rhinite allergique. Pour l'ethmoïdite aiguë, des symptômes sévères sont caractéristiques. L'ethmoïdite chronique, à son tour, a des symptômes lents; avec lui, très souvent dans les voies nasales et les sinus eux-mêmes, vous pouvez voir la formation de polypes. Parfois, dans l'ethmoïdite chronique, les plaintes des patients peuvent être complètement absentes..

Les principaux symptômes dont les patients peuvent se plaindre sont:

  • maux de tête (principalement dans la zone située entre les yeux),
  • douleur dans l'arête du nez et les coins intérieurs des yeux,
  • gonflement des paupières (surtout le matin après le réveil),
  • nez qui coule prolongé (plus de 7 à 10 jours),
  • écoulement nasal muqueux ou mucopurulent,
  • drainage du mucus, du pus le long de l'arrière de la gorge (si le microsus postérieur du sinus ethmoïde est affecté).

Photo d'un patient atteint d'ethmoïdite purulente du côté gauche (si le processus séreux se transforme en purulent, les paupières ne peuvent plus simplement gonfler, mais leur rougeur, leur gonflement apparaît):

Symptômes de nature plus générale observés avec ethmoïdite:

  • gonflement du visage,
  • maux de tête, fatigue, fièvre,
  • mal de gorge, toux,
  • mauvaise haleine,
  • diminution du goût et de l'odorat.

Les sinus ethmoïdes sont séparés par des parois osseuses très minces des orbites, par conséquent, lorsque l'inflammation passe de séreuse à purulente, des symptômes plus graves peuvent apparaître: perte de vision, vision double, rougeur des yeux et des paupières, yeux saillants vers l'avant. Il convient également de garder à l'esprit que l'inflammation de la partie antérieure du sinus ethmoïde se produit généralement simultanément avec la défaite des sinus maxillaires et frontaux et la partie postérieure - avec une inflammation du sinus sphénoïde.

Complications

L'éthmoïdite est une pathologie grave qui nécessite un traitement urgent. La forme aiguë de la maladie se transforme rapidement en une forme chronique, difficile à traiter et conduit au développement de complications dangereuses.

  1. La destruction du labyrinthe ethmoïde et la formation de l'empyème se terminent souvent par la percée du pus à travers l'orbite dans la cavité crânienne. Les patients ont de la fièvre et des signes de dommages aux structures intracrâniennes.
  2. Des phlegmon et des abcès rétrobulbaires se forment à la suite de la transition de l'inflammation de la membrane muqueuse des sinus ethmoïdaux vers l'orbite. Les symptômes de ces pathologies sont une douleur aiguë, un gonflement des paupières, un changement de la position du globe oculaire et une diminution de l'acuité visuelle.
  3. La méningite, l'arachnoïdite et l'abcès cérébral sont des complications intracrâniennes de l'ethmoïdite associées à une inflammation purulente des méninges.

Diagnostique

Seul un oto-rhino-laryngologiste peut diagnostiquer une «ethmoïdite» après avoir effectué les mesures de diagnostic nécessaires.

  1. Collecte de l'anamnèse, enregistrement des plaintes et examen physique du patient.
  2. Lors de l'examen de la cavité nasale, une hyperémie, un œdème, un écoulement muqueux de nature séreuse sont notés.
  3. Par palpation, les zones douloureuses sont déterminées (l'arête du nez - avec ethmoïdite);
  4. L'endoscopie vous permet d'évaluer l'état des cellules du sinus paranasal de l'os ethmoïde et d'établir le foyer de l'inflammation.
  5. Une tomodensitométrie et une fluoroscopie sont effectuées.

Si nécessaire, du sang est prélevé pour une analyse générale et un écoulement nasal pour établir l'agent causal de la maladie.

Comment traiter l'ethmoïdite

La principale méthode de traitement de l'ethmoïdite chez l'adulte à domicile est l'antibiothérapie. Pour prescrire un médicament efficace, il est nécessaire de déterminer l'agent causal de la maladie et sa sensibilité aux antibiotiques. Pour cela, le patient est envoyé dans un laboratoire microbiologique pour l'analyse du pharynx et du nez séparés pour la microflore. De bons résultats dans le traitement de l'ethmoïdite sont obtenus par l'utilisation d'antibiotiques à large spectre - "Amoxicillin", "Amoxiclava", "Cefotaxime", "Cefazolin".

Les patients atteints d'ethmoïdite sont traités par un traitement anti-inflammatoire visant à réduire la douleur. Pour cela, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits - "Paracetamol", "Tsefekon", "Ibuklin".

Pour renforcer le système immunitaire et augmenter la résistance globale du corps, il est recommandé aux patients de suivre un traitement avec des immunomodulateurs - "Ismigen", "Imunoriks", "Immunal".

Pour réduire l'œdème muqueux, il est nécessaire d'utiliser des gouttes nasales vasoconstricteurs à base de xylométazoline ou d'oxymétazoline, des médicaments combinés - Polymyxin, Rinofluimucil. Les patients se voient prescrire des agents hyposensibilisants pour administration orale - "Tsetrin", "Erius", "Suprastin".

Le lavage des sinus paranasaux avec des médicaments donne de bons résultats. La procédure de lavage est effectuée avec le cathéter sinusal YAMIK, qui aspire l'exsudat et rince les sinus avec des substances médicinales. La procédure est répétée jusqu'à ce qu'un liquide clair apparaisse..

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie (en thérapie complexe) sont une méthode de traitement efficace. Pour soulager les symptômes douloureux, les médecins prescrivent les procédures suivantes au patient:

  1. Électrophorèse en combinaison avec des médicaments antibactériens. Pendant le traitement, le sinus paranasal antérieur est affecté. Les médicaments pénètrent dans les tissus qui ne sont pas alimentés en sang, ce qui entraîne une guérison plus rapide qu'avec les antibiotiques oraux.
  2. Phonophorèse. La procédure thérapeutique affecte le sinus paranasal affecté avec des rayons ultraviolets. Pour obtenir le meilleur effet anti-inflammatoire, les médicaments sont pré-appliqués sur le site d'exposition.
  3. Laser hélium-néon. Les radiations ralentissent l'inflammation, soulagent l'hyperémie et l'œdème, améliorent la circulation sanguine dans la zone touchée.
  4. UHF. La thérapie ultra-fréquence est utilisée pour réchauffer les sinus ethmoïdes (utilisée uniquement pendant la rémission de l'ethmoïdite chronique).

Régime alimentaire et nutrition

L'émoïdite réduit considérablement la qualité de vie du patient, de sorte que le patient doit respecter un certain nombre de règles qui aideront à minimiser la manifestation de cette maladie. Vous devez également suivre un régime spécial visant à normaliser la fonctionnalité des systèmes de défense du corps..

Les règles de style de vie pour l'ethmoïdite sont:

  • l'adhésion à un régime;
  • durcissement du corps;
  • immunité accrue;
  • combattre les manifestations de la maladie;
  • prévention et traitement des rhumes aigus et d'autres maladies pouvant provoquer une ethmoïdite.

Lors du traitement de l'ethmoïdite, il est conseillé au patient de suivre les principes d'une alimentation équilibrée avec une quantité suffisante de vitamines. Cela aidera à mieux résister à la maladie et à prévenir les rechutes (exacerbations répétées) à l'avenir..

Les vitamines et éléments contribuant à la lutte contre cette pathologie sont:

Le calcium aide le corps à combattre les virus et les allergènes, car il a des effets anti-inflammatoires et anti-allergiques. En outre, ce composant minéral normalise l'activité du système nerveux, ce qui est particulièrement important, car avec l'ethmoïdite, les patients ont une irritabilité accrue, une tendance au pessimisme.

Les aliments dans lesquels le calcium est présent en grande quantité sont:

  • produits laitiers;
  • chou blanc et chou-fleur;
  • brocoli;
  • épinard;
  • jaunes d'œuf;
  • amande.

Le zinc normalise le système immunitaire et aide à résister aux infections et aux virus. De plus, le zinc aide à éliminer les toxines, ce qui peut réduire les symptômes de l'ethmoïdite..

Les aliments qui peuvent aider à maintenir l'équilibre requis en zinc dans le corps comprennent:

  • porc, agneau, bœuf;
  • viande de volaille (dinde et canard);
  • pignons de pin, arachides;
  • haricots, pois;
  • céréales (sarrasin, flocons d'avoine, orge, blé).

La vitamine C renforce le système immunitaire, A - a un effet anti-infectieux, E - a un effet anti-inflammatoire. Par conséquent, le régime alimentaire d'un patient atteint d'ethmoïdite doit inclure des aliments contenant ces vitamines en quantités suffisantes..

Les aliments à haute teneur en ces vitamines sont:

  • vitamine C - raisins, agrumes, poivrons, oignons, épinards, tomates;
  • vitamine E - arachides, noix de cajou, noix, abricots secs, pruneaux, rose sauvage, saumon, sandre;
  • vitamine A - foie de bœuf, huile de poisson, carottes, abricots, persil.

Lors du traitement de l'ethmoïdite, les forces du corps doivent viser à lutter contre les manifestations de cette maladie et non à digérer les aliments. Dans le même temps, une personne doit avoir suffisamment d'énergie et de nutriments avec de la nourriture. Par conséquent, la quantité de portions doit être faible et la quantité de nourriture consommée par jour doit être divisée en 5 à 6 repas. Vous devez vous abstenir de manger avant de vous coucher, car cela peut provoquer des brûlures d'estomac et une inflammation des muqueuses..

Les patients atteints d'ethmoïdite doivent renoncer aux produits allergènes qui peuvent provoquer un gonflement et une inflammation des muqueuses. Les agents responsables traditionnels des allergies comprennent le lait, le caviar rouge et les œufs de poule. Les aliments à forte teneur en sel peuvent provoquer un gonflement, il est donc préférable de les éviter. Les boissons alcoolisées et celles qui contiennent de la caféine ne sont pas recommandées pour cette maladie, car ces substances assèchent considérablement la membrane muqueuse.

La prévention

L'éthmoïdite se développe rarement sans maladie antérieure dans d'autres zones du nez.

Par conséquent, pour sa prévention, il est nécessaire de traiter rapidement les pathologies ORL, les maladies des sinus nasaux et de prévenir l'hypothermie. En cas de blessures, la surface de la plaie doit être soigneusement traitée pour éviter la propagation de l'infection à la cavité crânienne. Si les symptômes sont reconnus à temps, le traitement de l'ethmoïdite est une tâche assez longue mais faisable. Il est beaucoup plus facile d'empêcher le développement d'un tel état. Pour ce faire, vous devez surveiller attentivement votre santé et si des signes de maladie apparaissent, consultez un médecin à temps..

Menez une vie saine et active, tempérez, mangez bien, évitez l'hypothermie, maintenez un climat intérieur favorable et les maladies vous contourneront.

Prévoir

Dans la plupart des cas d'ethmoïdite aiguë, sous réserve d'un diagnostic rapide et d'un traitement rationnel, la maladie disparaît sans laisser de trace - la personne se rétablit complètement.

Le pronostic de l'ethmoïdite chronique est moins encourageant. Une récupération complète est presque impossible; il n'est possible d'introduire la maladie qu'au stade de rémission stable, puis sous la condition d'un traitement complexe et de la prévention des maladies qui provoquent une exacerbation du processus inflammatoire dans le labyrinthe en treillis.

Ethmoïdite. Causes, symptômes, types et traitement de l'ethmoïdite

Avez-vous un mal au front au niveau des sourcils, un mal de tête, un nez bouché ou une perte d'odeur? Cela peut indiquer la présence d'une sinusite, dont l'un des types est l'ethmoïdite. Dans cet article, nous examinerons avec vous, chers lecteurs, ce qu'est l'ethmoïdite, ses symptômes, ses causes et comment traiter l'ethmoïdite avec des remèdes traditionnels et populaires. Alors…

Ethmoïdite (lat.Ethmoiditis) - inflammation de la muqueuse du sinus ethmoïde, qui est le sinus paranasal (sinus).

L'éthmoïdite appartient à un groupe de maladies appelées sinusite, et en raison de son emplacement, elle est parfois appelée sinusite ethmoïdale.

La principale cause du processus inflammatoire dans les sinus ethmoïdaux, comme dans d'autres types de sinusite, est principalement des infections (virus, champignons, bactéries) - streptocoques, staphylocoques et autres.

Le principal danger de l'ethmoïdite est l'emplacement du labyrinthe ethmoïde - la partie antérieure de la base du crâne, située près de l'orbite, c'est pourquoi l'un des signes de cette maladie est un gonflement / œdème des yeux et des paupières supérieures. De plus, à cet endroit se trouvent la fosse crânienne antérieure et les artères ethmoïdes, qui sont responsables de l'apport sanguin aux orbites avec tous ses appendices..

Dans la plupart des cas, l'ethmoïdite ne se développe pas comme une maladie indépendante, mais s'accompagne de rhinite et de sinusite. S'il n'est pas traité, il se propage plus loin, dans la partie frontale, provoquant le développement d'une sinusite frontale, qui à son tour peut entraîner une méningite et d'autres maladies dangereuses pour la santé et la vie humaines..

Pour rendre l'image plus claire, regardez l'image ci-dessous, qui montre les types de sinusite, ainsi que l'emplacement des sinus nasaux et paranasaux:

L'éthmoïdite chez les adultes et les enfants survient à tout âge.

Ethmoïdite. ICD

CIM-10: J01, J33.1, J33.8,
CIM-9: 461, 473

Causes de l'ethmoïdite

Les causes de l'ethmoïdite, comme les causes d'autres types de sinusite, sont assez similaires. Examinons-les plus en détail:

- infections (virus, champignons, bactéries) - streptocoques, staphylocoques, adénovirus, coronavirus, Haemophilus influenzae et autres;
- Blessures au nez, courbure de la cloison nasale et autres troubles de la structure des sinus nasaux et paranasaux;
- éléments pathologiques qui entravent la respiration nasale - polypes, végétations adénoïdes;
- Complications de diverses maladies infectieuses - sinusite, rhinite, ARVI, grippe, rougeole, scarlatine et autres;
- hypothermie du corps;
- affaiblissement du système immunitaire;
- carence en vitamines (carence en vitamines);
- les conséquences des allergies;
- air pollué - gaz, poussières;
- pénétrer dans les voies nasales d'objets tiers, ce qui arrive parfois chez les enfants - perles, pièces diverses, etc..

Les symptômes de l'ethmoïdite

Parmi les signes de l'ethmoïdite, on trouve:

- Difficulté à respirer par le nez;
- douleur dans la partie supérieure du nez, entre les sourcils, le front, surtout en appuyant sur ces endroits;
- écoulement nasal, parfois avec une odeur désagréable, au début les muqueuses sont transparentes, mais à mesure que la maladie progresse, elles acquièrent une viscosité et une teinte jaunâtre-verdâtre;
- crachats de mucosités, surtout le matin, après le sommeil.

De plus, les symptômes suivants peuvent apparaître:

- mal de crâne;
- diminution de l'odorat;
- douleur oculaire, photophobie, larmoiement accru;
- gonflement des paupières supérieures;
- certaines pressions dans et autour des yeux;
- vertiges;
- température corporelle élevée et élevée.

Complications de l'ethmoïdite

Si le traitement de l'ethmoïdite ne reçoit pas une attention suffisante, elle peut se propager dans le sinus frontal, provoquant une sinusite frontale, et là, elle n'est pas loin du cerveau. Le résultat peut être une méningite, une septicémie, des problèmes oculaires et d'autres conditions pathologiques dangereuses pour la santé et la vie humaines..

Types d'ethmoïdite

L'etmoïdite est classée comme suit:

Par localisation:

  • Gaucher
  • Droitier
  • Bilatéral

Avec le flux:

  • Ethmoïdite aiguë
  • Ethmoïdite chronique

Par formulaire:

  • Ethmoïdite exsudative:
    - Ethmoïdite catarrhale;
    - Ethmoïdite purulente
  • Ethmoïdite productive:
    - Ethmoïdite kystique polypoïde
    - Ethmoïdite pariéto-hyperplasique

Par étiologie:

  • Viral
  • Bactérien
  • Fongique
  • Traumatique
  • Allergique
  • Médicament
  • Mixte

Diagnostic de l'ethmoïdite

Le diagnostic de l'ethmoïdite comprend les méthodes d'examen suivantes:

  • Prendre l'anamnèse
  • Radiographie des sinus
  • Échographie des sinus paranasaux
  • Rhinoscopie
  • Endoscopie du nez
  • Diaphanoscopie (transillumination)
  • Tomodensitométrie
  • Imagerie thermique (thermographie)
  • Examen bactériologique des sécrétions de la cavité nasale
  • Examen cytologique du contenu de la cavité nasale

Traitement de l'ethmoïdite

Le traitement de l'ethmoïdite vise:

- destruction des sinus et élimination de la microflore pathogène de ceux-ci - virus, champignons, bactéries;
- élimination de l'exsudat purulent des sinus;
- normalisation du travail de la muqueuse du sinus ethmoïde;
- normalisation de la respiration nasale.

Pour atteindre les objectifs ci-dessus, les méthodes, moyens et procédures de traitement suivants sont utilisés:

1. L'une des manifestations cliniques de l'ethmoïdite est la congestion nasale. Afin d'éliminer les sinus de l'infection et du pus, nous avons besoin d'un accès gratuit, puis nous pouvons fournir les médicaments nécessaires au foyer de l'infection.

Pour ouvrir le sinus ethmoïdal, des agents vasoconstricteurs sont utilisés: «Naphtizine», «Oxymétazoline», «Farmazolin», «Sanorin». Après avoir utilisé ces fonds, la respiration s'améliore après une courte période de temps. Utilisez ces fonds 2-3 gouttes, 3-4 fois par jour.

2. Nous délivrons des agents antimicrobiens irrigants aux sinus ouverts, qui aident à améliorer le fonctionnement de la membrane muqueuse, à réduire le gonflement des voies nasales: "Bioparox", "Proposol".

3. Si le pus est trop dense, des médicaments sont délivrés dans les sinus qui peuvent fluidifier le pus et le retirer rapidement des sinus: «ACC-Long» (600 mg). Appliquer 1 comprimé 1 fois / jour.

4. Si le diagnostic confirme la présence de microflore pathogène dans le sinus, ou si la maladie a une forme aiguë avec de fortes manifestations cliniques, des agents antibactériens sont utilisés: Duracef, Augmentin, Sumamed, Ampiox, Cephalexin. En outre, le médecin peut injecter par voie intramusculaire - "Ceftriaxone". Le choix d'un antibiotique est très important, car son type est utilisé en fonction du type d'agent pathogène. La durée du traitement est de 7 à 10 jours.

5. Maintenir la microflore intestinale. En parallèle avec les agents antibactériens, des médicaments sont prescrits qui aident à préserver la microflore bénéfique des organes digestifs - probiotiques: Bifikol, Probiovit, Linex.

6. Pour la prévention des manifestations allergiques lors de l'utilisation d'agents antibactériens, des agents antiallergiques (antihistaminiques) sont également prescrits - "Diazolin", "Suprastin", "Tavegil". Ils sont utilisés en 1 comprimé, 2-3 fois par jour, pendant 7 à 10 jours.

Moyens et méthodes supplémentaires de traitement de l'ethmoïdite

La lessive. Les lavages sont également utiles dans le traitement de l'ethmoïdite. Ils contribuent à l'assainissement constant du sinus ethmoïdal et à la normalisation de ses performances - échange d'air. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des solutions du médicament "Furacillin", qui est utilisé avec succès dans une telle procédure de lavage du nez comme "Cuckoo". Après la première procédure de ce type, l'état de tous les sinus nasaux et paranasaux s'améliore considérablement..

À une température. Si vous êtes préoccupé par les maux de tête, la fièvre et un malaise général du corps, vous pouvez utiliser des anti-inflammatoires - «Acide acétylsalicylique», «Ibuprofène», «Paracétamol».

De plus, ils peuvent prescrire un réchauffement des sinus, une thérapie UHF, une thérapie au laser, etc..

Opération. Si l'état du patient est suffisamment grave, le pus s'est propagé non seulement à l'ethmoïde, mais à d'autres sinus, le médecin peut prescrire une opération (ponction), qui est réalisée sous anesthésie locale.

Traitement de l'ethmoïdite avec des remèdes populaires

Important! Avant d'utiliser des remèdes populaires pour le traitement de l'ethmoïdite, assurez-vous de consulter votre médecin!

Le traitement de l'ethmoïdite à la maison avec des remèdes populaires est similaire à la thérapie traditionnelle. Au début, un vasoconstricteur est utilisé, dont nous avons parlé ci-dessus. Après cela, des fonds sont versés au centre du processus inflammatoire - dans le sinus ethmoïdal, qui peut être sous forme de lavage, d'inhalation, de gouttes.

Lavage avec ethmoïdite

Sel, soda, arbre à thé. Dissoudre 1 cuillère à café de sel dans un verre d'eau bouillie tiède. Ajoutez une pincée de bicarbonate de soude et 2-3 gouttes d'huile d'arbre à thé. Si vous n'avez pas d'huile d'arbre à thé, vous pouvez vous en passer. Faites un rinçage plusieurs fois par jour, pour lequel vous pouvez utiliser une seringue.

Camomille. Préparez des fleurs de camomille dans un verre d'eau bouillante. Laissez le produit infuser pendant plusieurs heures jusqu'à ce qu'il refroidisse tout seul, filtrez-le et faites-le plusieurs fois par jour..

Chlorophyllipt. Solution alcoolique de chlorophyllipt, à raison de 1 cuillère à soupe. cuillères, diluer avec 500 ml d'eau bouillie tiède. Utilisez ce rinçage plusieurs fois par jour..

Inhalation avec ethmoïdite

L'inhalation se fait mieux sous une serviette bien couverte ou, si possible, utilisez un nébuliseur.

Feuille de laurier. Versez une dizaine de feuilles de laurier sèches avec de l'eau et mettez-les au feu. Lorsque l'eau bout, réduisez le feu et commencez à inhaler pendant l'ébullition minimale. La durée de la procédure de respiration nasale est de 5 minutes. Faites ces inhalations tous les jours..

Ail et vinaigre de cidre de pomme. Hachez 4 gousses d'ail et versez 100 ml de vinaigre de cidre de pomme et 200 ml d'eau bouillante sur la bouillie d'ail. Inhalez les vapeurs pendant 15 minutes, 3 fois par jour.

Camomille et arbre à thé. Préparez des fleurs de camomille, puis ajoutez 5 à 6 gouttes d'huile d'arbre à thé dans le bouillon, au lieu de quoi vous pouvez également utiliser de l'huile d'eucalyptus. Faites l'inhalation pendant 7 à 10 minutes, 3 fois par jour.

Gouttes avec ethmoïdite

Après avoir instillé votre nez, massez-le bien, sans oublier ses appendices. Pour mieux comprendre quelles zones doivent être massées, regardez la photo verdâtre, qui indique l'emplacement de certains sinus. Après le massage, allongez-vous sur le dos et allongez-vous un moment. Ceci est nécessaire pour que les gouttelettes se propagent normalement. Souffler décharge après instillation.

Cyclamen. Le jus de cyclamen est l'une des substances les plus puissantes utilisées dans le traitement de tous les types de sinusite. Pour le préparer, il est nécessaire de presser le jus des tubercules de cyclamen bien lavés, pour lesquels les tubercules sont d'abord finement hachés, par exemple sur une râpe. Filtrer le jus de cyclamen et diluer avec de l'eau, dans un rapport de 1: 4 (jus: eau). Avec le produit préparé, versez 2 gouttes dans chaque narine. La procédure est mieux effectuée le soir et à la maison, car une décharge abondante peut commencer.

Kalanchoe. Kalanchoe est un autre géant dans la lutte contre diverses infections qui gênent la respiration nasale. Pour préparer des gouttes de Kalanchoe, mettez plusieurs grandes feuilles de la plante au réfrigérateur pendant 3 jours. Ensuite, broyez-les et pressez le jus. Filtrer soigneusement le liquide résultant, diluer avec de l'eau et instiller avec les gouttes préparées chaque narine 2-3 gouttes, 2-3 fois par jour.

Radis noir. Prenez un radis noir, lavez-le soigneusement, hachez-le et pressez le jus. Ensuite, filtrez-le et enterrez votre nez 3-4 gouttes, 3-4 fois par jour.

Prévention de l'ethmoïdite

Pour prévenir le développement de l'ethmoïdite, les médecins recommandent de suivre les recommandations suivantes:

- ne laissez pas les maladies infectieuses disparaître d'elles-mêmes, traitez-les jusqu'au bout;
- renforcez votre immunité;
- manger des aliments enrichis en vitamines et micro-éléments, si cela est difficile, essayez de boire en plus périodiquement un complexe de vitamines;
- éviter l'hypothermie;
- mener une vie active;
- faire un nettoyage humide à domicile au moins 2 fois par semaine;
- n'oubliez pas de nettoyer les filtres des appareils ménagers: climatiseur, filtre à air, aspirateur;
- lorsque vous travaillez dans des endroits où l'air est pollué par la poussière, les gaz ou les vapeurs, utilisez un équipement de protection.

Symptômes et traitement de l'ethmoïdite chez l'adulte

Formes de la maladie

Le processus inflammatoire qui se produit dans la cavité nasale, appelé ethmoïdite, est généralement classé en fonction des caractéristiques de l'évolution de la maladie. Sur la base des caractéristiques de l'évolution de la maladie, elle est de deux types - ethmoïdite aiguë et chronique. Les deux types de maladies sont de même nature, mais se caractérisent par des manifestations différentes.

Tranchant

La forme aiguë de ce type de sinusite est plus désagréable que chronique, mais il est beaucoup plus facile de la traiter et vous pouvez vous débarrasser plus rapidement des signes de l'ethmoïdite. Il est très facile de reconnaître la maladie, de sorte que les complications sont rarement autorisées dans la sinusite aiguë. Ceci est causé par des symptômes prononcés. En règle générale, les patients se tournent vers un oto-rhino-laryngologiste pour se plaindre des symptômes suivants:

  • maux de tête sévères localisés au front et au nez;
  • Difficulté à respirer par le nez;
  • perte partielle ou totale de l'odorat;
  • augmentation de la température corporelle.

Les patients sont toujours dérangés par un écoulement nasal abondant, au début ils sont séreux - sans signes de pus. Après un certain temps, du pus peut être trouvé dans le mucus, il devient plus épais, jaune, brun ou vert. Dans certains cas, une ethmoïdite purulente peut être accompagnée d'une odeur désagréable du nez. Si la maladie est apparue pour la première fois, il n'est pas difficile de la guérir, mais lorsque l'inflammation se développe à nouveau, des complications peuvent apparaître..

Pour l'apparition de conséquences désagréables, il suffit d'être malade pendant plusieurs jours. La négligence de la maladie entraîne le développement d'une forme chronique d'ethmoïdite.

L'ethmoïdite aiguë peut être non seulement purulente, mais aussi catarrhale. C'est la forme la plus courante de ce type de sinusite, elle survient à la suite de la pénétration de virus dans la cavité nasale et non de bactéries. L'éthmoïdite catarrhale se manifeste par les symptômes suivants:

  • larmoiement accru;
  • faiblesse, nausées, étourdissements;
  • gonflement de l'arête du nez;
  • l'apparition d'un vaisseau éclaté autour des yeux;
  • neutralisation de l'odeur;
  • écoulement muqueux des voies nasales;
  • température subfébrile.

La forme catarrhale de la maladie présente cliniquement des signes d'une maladie virale avec une localisation dans la région du nez. Les symptômes de l'ethmoïdite chez les adultes se manifestent plus intensément que chez les enfants, il est donc beaucoup plus facile de détecter l'apparition de la pathologie.

Chronique

L'évolution de l'ethmoïdite chronique est un processus très dangereux, car il est très difficile de se débarrasser de la maladie et des complications peuvent survenir à tout moment. En fonction du côté de la défaite des sinus, on distingue les formes suivantes de la maladie:

  • ethmoïdite du côté droit;
  • bilatéral;
  • ethmoïdite du côté gauche.

Il vaut mieux ne pas savoir qu'il s'agit d'une ethmoïdite bilatérale, car la maladie se caractérise par une évolution sévère et prolongée. La maladie passe dans la phase chronique si le développement d'une ethmoïdite aiguë n'a pas été remarqué en temps opportun ou avec une immunité affaiblie, qui ne peut pas faire face indépendamment à la maladie.

Les symptômes de l'ethmoïdite chronique au stade initial de développement sont les mêmes que dans la forme aiguë, mais avec le temps, son évolution devient lente et à peine perceptible. Le danger du processus pathologique réside dans le fait que la maladie peut persister dans le corps humain pendant de nombreuses années ou qu'elle peut être confondue avec un écoulement nasal prolongé. Lorsque les premiers signes d'un processus inflammatoire sont détectés, un traitement complexe de l'ethmoïdite chronique doit être effectué. Il consiste en l'utilisation de ces médicaments et méthodes:

  • gouttes vasoconstricteurs;
  • antibiothérapie;
  • lavage des sinus;
  • physiothérapie;
  • intervention chirurgicale;
  • médecine traditionnelle en complément de la thérapie de base.

L'ethmoïdite hyperplasique, comme les autres formes du processus pathologique, nécessite un traitement immédiat, ce qui permet d'éviter de nombreuses complications.

Causes de l'ethmoïdite

L'inflammation primaire des cellules du labyrinthe ethmoïde est rare. Habituellement, l'ethmoïdite devient une complication des infections virales du nasopharynx et du système respiratoire supérieur: ARVI, inflammation adénovirale et rhinovirale de la cavité nasale, grippe. Moins fréquemment, la maladie est provoquée par des staphylocoques pathogènes, des streptocoques, des haemophilus influenzae, des champignons ou leurs combinaisons. Chez les enfants, les déclencheurs peuvent être la scarlatine, la rougeole, la rubéole et d'autres infections infantiles. L'apparition d'un processus inflammatoire dans le sinus est facilitée par:

  • Manque d'immunité. L'éthmoïdite se développe dans le contexte de la suppression de l'activité de l'immunité locale et générale. Ces conditions peuvent être causées par une antibiothérapie prolongée ou incontrôlée, une infection par le VIH, un diabète sucré ou d'autres endocrinopathies. Moins souvent, les processus oncologiques, l'hémoblastose, les maladies somatiques chroniques décompensées, les déficits immunitaires primaires génétiquement déterminés agissent comme des facteurs prédisposants..
  • Pathologie ORL chronique. L'infection du sinus ethmoïde est facilitée par la rhinite lente ou souvent récurrente (y compris celles d'origine allergique), la sinusite, la sinusite frontale, la laryngite, la pharyngite, la tubootite et diverses variantes de l'amygdalite. Dans l'enfance, les excroissances adénoïdes, l'adénoïdite sont d'une grande importance.
  • Anomalies du développement. L'un des étiofacteurs importants de l'ethmoïdite est une violation du drainage complet de la cavité du labyrinthe en treillis. Cette condition est observée avec des malformations congénitales du nasopharynx: ouvertures d'entrée trop étroites des cellules, rétrécissement du passage nasal moyen, déformation de la cloison nasale.
  • Blessures traumatiques. La détérioration du drainage sinusal et la création de conditions favorables à la flore pathogène sont notées dans les déformations traumatiques avec perturbation de la configuration normale de l'os ethmoïde, qui sont observées dans les lésions cérébrales traumatiques graves, les interventions chirurgicales étendues dans la zone du visage.

Traitement

Afin de réduire les éventuelles conséquences indésirables, des mesures thérapeutiques pour éliminer l'ethmoïdite doivent être initiées immédiatement après le diagnostic établi..

Il n'est pas possible de confirmer ou de réfuter le diagnostic de manière indépendante.Par conséquent, en cas d'écoulement nasal prolongé (plus de 5 jours) et de maux de tête dans le nez, vous devez consulter un médecin pour obtenir de l'aide..

Traitement de la sinusite ethmoïdale aiguë

La sinusite ethmoïdale aiguë est traitée de manière complexe, en utilisant une antibiothérapie, une immunothérapie, etc..

Méthode de traitement de l'ethmoïdite aiguëRecommandations
Méthode de médication
  • L'utilisation d'agents locaux vasoconstricteurs pour soulager l'œdème muqueux. Médicaments recommandés: xylométazoline, oxymétazoline. Il est également possible de rincer les voies nasales nat. Solution.
  • La thérapie antibactérienne est utilisée pour identifier le pathogène microbien. Des antibiotiques à large spectre sont prescrits (Amoxicilline, Sumamed, Tsipromed). Sprays nasaux topiques avec un antibiotique (Polydex, Isofra, Bioparox). Les médicaments sont pris par voie orale ou par injection.
  • Des tampons imbibés d'adrénaline sont insérés dans le nez pour rejeter le contenu purulent. L'adrénaline provoque une contraction musculaire, ce qui provoque l'évacuation du mucus et la libération de cellules de sa présence.
  • Immunothérapie. Réception de complexes vitaminiques en comprimés. Cela implique l'utilisation de médicaments immunomodulateurs (Immunal, teinture d'échinacée).
  • Analgésiques et antipyrétiques pour soulager les spasmes et le syndrome douloureux (Panadol, Paracetamol, Ibuprofen).
PhysiothérapieL'électrophorèse avec des médicaments antibactériens, la thérapie UHF et la phonophorèse sont utilisées. Le réchauffement des sinus peut entraîner le franchissement de la barrière et le déversement de liquide contenant du pus.

Inhalation avec un nébuliseur à compression avec une solution de sodium isotonique.

Intervention opératoireSi le traitement conservateur est inefficace, une opération utilisant une méthode mini-invasive est l'endoscopie. Dans les cas plus avancés, un accès ouvert au labyrinthe ethmoïdal est réalisé, suivi de l'élimination de la flore pathogène et, si nécessaire, d'une reconstruction osseuse.
Méthodes folkloriquesDes solutions salines pour le rinçage et du jus d'aloès fraîchement pressé (en deux avec de l'eau bouillie) sont utilisés comme recettes de médecine traditionnelle pour nettoyer la cavité nasale.

Une autre méthode populaire consiste à laver les sinus paranasaux avec un cathéter YAMIK, qui est utilisé pour injecter des solutions antibactériennes et antihistaminiques..

Traitement de l'ethmoïdite chronique

Le traitement du stade chronique de la maladie ne diffère pas significativement.

Méthode de traitement ChERecommandations
Méthode conservatrice
  • Administration orale de médicaments immunostimulants et de complexes vitaminiques.
  • Application topique de sprays nasaux sans antibiotiques. (Nazivin, RinoStop).
  • Prendre des antihistaminiques si nécessaire.
PhysiothérapieAu stade de la chronicité, la méthode de physiothérapie fait partie des méthodes existantes:
  • Électrophorèse avec de la diphenhydramine ou du chlorure de calcium;
  • Phonophorèse avec l'hydrocortisone;
  • Laser hélium-néon pour le traitement des fosses nasales.
Intervention opératoireUne intervention chirurgicale est réalisée pour libérer la cavité nasale des polypes envahis et hypertrophiés. Les médecins ouvrent la cavité ethmoïde pour un meilleur accès
ethnoscienceIl est impossible de guérir ChE à l'aide de recettes de médecine alternative; il est utilisé comme thérapie de soutien. Des solutions salines, des décoctions de camomille (en l'absence d'allergies) et du jus d'aloès sont utilisés, qui est instillé dans les voies nasales.

Le traitement du stade chronique prend plus de temps et est plus difficile que la forme aiguë de l'ethmoïdite.

De par la nature du cours, deux formes de sinusite ethmoïdale sont distinguées:

Par localisation du processus inflammatoire, il y a:

  • bilatéral - les cellules des deux côtés de l'os ethmoïde sont affectées;
  • côté droit - seules les cellules de droite sont enflammées;
  • côté gauche - seules les cellules du côté gauche sont enflammées.

En outre, la maladie est classée en fonction des caractéristiques de son évolution. Il existe trois formes:

  1. Ethmoïdite catarrhale. La cause est des virus. Cette forme est caractérisée par un larmoiement abondant. Le patient développe les premiers signes d'intoxication - maux de tête, vertiges, faiblesse dans tout le corps, nausées. Le blanc des yeux est rougi. Dans certains cas, il peut y avoir des capillaires éclatés dans le coin interne de l'œil. Le pont est enflé. L'œdème s'étend aux coins des yeux. Avec cette forme, il n'y a pas du tout d'odorat.
  2. Ethmoïdite polypoïde. Cette forme de maladie est chronique. Il survient à la suite d'une rhinite prolongée. Le gonflement de la membrane muqueuse ne disparaît pas longtemps et capture souvent l'os ethmoïde. Les polypes se développent progressivement à l'intérieur des cellules, qui bloquent complètement les lumières. Pour cette raison, la membrane muqueuse sera constamment œdémateuse. Les patients peuvent subir des rémissions. À ce moment, les signes de la maladie disparaissent presque complètement. La personne peut respirer librement par le nez. L'aggravation se produit dans le contexte de l'ARVI.
  3. Ethmoïdite purulente. La forme la plus complexe et la plus dangereuse de la maladie. La symptomatologie est prononcée, la température corporelle augmente à un nombre élevé - 39 à 40 degrés. Il y a une douleur intense dans les lobes frontaux et l'arête du nez, les dents et les yeux. Un larmoiement abondant est observé. Les signes d'intoxication générale du corps aggravent la condition.

Traitement

En sachant ce qu'est l'ethmoïdite, quels sont les symptômes et le traitement de cette maladie, vous pouvez rapidement récupérer du processus pathologique et empêcher son passage au stade chronique. Beaucoup s'intéressent à la façon de traiter l'ethmoïdite à l'aide de médicaments et de thérapies alternatives. Pour vous débarrasser complètement de la maladie et éviter les complications, vous devez commencer le traitement en temps opportun..

Si une ethmoïdite est observée, les symptômes et le traitement du processus pathologique peuvent être très différents, tout dépend de la complexité de son évolution et de la présence de complications. Les principes de traitement, si une sinusite ethmoïdale est observée, que le stade aigu ou chronique de la maladie soit, sont similaires les uns aux autres.

En présence d'ethmoïdite, le traitement vise dans un premier temps à restaurer la sortie de liquide des sinus et à normaliser les échanges d'air. Pour ce faire, vous devez initialement réduire le gonflement de la muqueuse nasale, vous devez utiliser des gouttes nasales vasoconstricteurs, ainsi que des combinaisons de médicaments spéciaux, en particulier, tels que le polyoxidonium, le rinofluimucil. Le médicament Polyoxidonium est largement utilisé pour mener à bien les mesures thérapeutiques requises, car ce médicament aide à éliminer les agents pathogènes. De plus, le polyoxidonium possède de bonnes propriétés immunostimulantes. Il augmente considérablement la résistance du corps à divers types de maladies infectieuses..

Le polyoxidonium est prescrit aux patients pour une administration intramusculaire ou intraveineuse. Le polyoxidonium vous permet de guérir rapidement et efficacement la sinusite, la sinusite et d'autres maladies virales.

Les antibiotiques sont largement utilisés pour l'ethmoïdite sous forme de comprimés ou injectables. Ils peuvent être emmenés à domicile ou à l'hôpital. Il est conseillé de sélectionner le médicament sur la base de l'examen et de la détermination de la sensibilité de l'agent pathogène à celui-ci.

Le traitement de l'ethmoïdite est également effectué à l'aide de solutions antibactériennes spéciales utilisées pour laver les sinus paranasaux. Si la maladie s'accompagne d'une douleur intense, des anti-inflammatoires sont utilisés. Ils aident à normaliser la température corporelle et à réduire l'inflammation.

Si une sinusite ethmoïdale est observée, la physiothérapie peut être ajoutée en plus à des médicaments, en particulier tels que:

  • électrophorèse;
  • phonophorèse;
  • laser néon non luminescent.

En cas d'ethmoïdite, le traitement à domicile implique l'utilisation d'une antibiothérapie, ainsi que de complexes vitaminiques qui aideront à augmenter l'immunité et à améliorer considérablement l'état du patient..

Si la sinusite ou l'ethmoïdite chez l'adulte est assez difficile et en l'absence de l'effet requis d'un traitement conservateur, une intervention chirurgicale est effectuée. Si la sinusite ethmoïdale est suffisamment aiguë, une ethmoïdotomie est réalisée, ce qui implique une méthode endoscopique d'intervention chirurgicale.

Il est à noter que l'ethmoïdotomie est réalisée par le passage nasal et sous le contrôle d'une petite caméra. Il est à noter que l'ethmoïdotomie est un très bon moyen d'effectuer une intervention chirurgicale pour la sinusite et la sinusite. Après ethmoïdotomie, les patients récupèrent très rapidement et dans la période postopératoire ils ont des complications purulentes beaucoup moins fréquentes..

Si la sinusite ethmoïdale est devenue chronique, la chirurgie est pratiquée beaucoup plus souvent. Cela est dû au fait qu'il est nécessaire d'éliminer la cause principale qui a conduit à la chronicité du processus pathologique. Dans certains cas, avec une évolution chronique de la maladie, une guérison spontanée peut se produire..

Si une ethmoïdite de polypose est observée, le retrait des polypes de la cavité nasale est obligatoire. Que l'ethmoïdite unilatérale ou bilatérale soit unilatérale, la thérapie est nécessairement complète, utilisant plusieurs moyens et techniques différents.

Diagnostic de l'ethmoïdite chronique

Au stade de la collecte de l'anamnèse, il est important d'obtenir des informations sur les maladies antérieures des voies respiratoires, les autres sinus paranasaux, les ARVI. Avec l'ethmoïdite, vous devez interroger attentivement les parents sur les maladies infectieuses passées: grippe, rougeole, scarlatine

Examen physique

L'examen externe révèle un œdème et une infiltration de la zone du coin interne de l'œil, qui peut s'étendre jusqu'aux paupières du côté de la lésion, La palpation de la zone de la racine du nez et du coin interne de l'œil du côté du sinus enflammé dans la zone de la partie interne de l'orbite est modérément douloureuse.

Diagnostic de laboratoire de l'ethmoïdite chronique

En l'absence de complications, les analyses sanguines urinaires générales ne sont pas très informatives et ne peuvent qu'indiquer la présence d'un processus inflammatoire.

Recherche instrumentale

Avec la rhinoscopie antérieure, l'hyperémie et l'œdème de la muqueuse nasale, on note un fort rétrécissement général et une fermeture de la lumière des voies nasales moyennes. Après anémisation de la muqueuse nasale et en particulier du passage nasal moyen, un exsudat purulent peut apparaître sous le cornet moyen, ce qui indique un blocage du complexe ostioméatal.

Une méthode de diagnostic non invasive est la diaphanoscopie, qui peut être utilisée chez les enfants et les femmes enceintes, cependant, avec l'ethmoïdite, la valeur de cette méthode est faible..

La principale méthode de diagnostic instrumental reste la radiographie, qui est réalisée en projection semi-axiale afin d'identifier l'assombrissement du sinus, d'évaluer ses caractéristiques. La tomodensitométrie dans les projections axiales et coronaires est considérée comme plus fiable et informative..

La méthode de diagnostic la plus précise est l'endoscopie à l'aide d'endoscopes optiques, qui est réalisée après anémisation de la membrane muqueuse, application locale et anesthésie infiltrante. La méthode permet de clarifier la localisation et les caractéristiques du processus inflammatoire par un examen visuel direct des structures du complexe ostioméatal.

Diagnostic différentiel de l'ethmoïdite chronique

Un diagnostic différentiel doit être effectué avec une dacryocystite, une périostite des os nasaux et une ostéomyélite de la mâchoire supérieure. Avec la dacryocystite, tant chez l'adulte que chez l'enfant, une hyperémie et un œdème des tissus mous se trouvent dans la zone du coin interne de l'œil, et une protrusion arrondie, très douloureuse à la palpation, se trouve au bord médial de la paupière inférieure. Les traits distinctifs sont considérés comme une déchirure de l'œil du côté affecté.

L'ostéomyélite de la mâchoire supérieure, qui survient chez les nourrissons, se caractérise par une infiltration de tissus mous dans la zone du processus alvéolaire et un œdème de la paupière inférieure sans hyperémie. Une ethmoïdite aiguë avec des modifications des tissus mous dans la zone du coin interne de l'œil se développe le plus souvent chez les enfants de plus de deux ans.

La périostite des os nasaux se développe après une blessure, mais elle peut également se former comme une complication d'une maladie infectieuse. Elle se caractérise par une modification de la forme du nez externe, une douleur spontanée prononcée, considérablement aggravée par la palpation.

C'est important! Si le médecin traitant ne prescrit pas en temps opportun le traitement de l'ethmoïdite survenant dans la phase aiguë, plusieurs foyers pathologiques se forment, une ostéomyélite est possible.

Aniyta

Ethmoïdite, sphénoïdite. Qui pourrait guérir?

Entrée publiée par Aniyta 27 octobre 2016

10,138 vues

J'espère vraiment que quelqu'un pourra m'aider. Il n'y a plus de force. La planification a été mise en veilleuse pendant un an depuis toute la vie autour des plaies. Tout a commencé il y a un an, quand un matin de novembre je me suis réveillé avec un gonflement des yeux. Le sentiment était que quelqu'un m'a frappé dans l'œil. Il n'y avait pas de douleur, un nez qui coule, juste un gonflement. Le thérapeute, le neurologue n'a rien vu de leur part. Laura a dit que je sais que vous avez. Il n'y a pas de sinusite sur la photo. En deux des semaines auparavant, j'ai traité la sixième dent supérieure. La photo était bonne, mais le médecin a décidé de jouer prudemment. J'ai rouvert les canaux et j'ai tout guéri. Le gonflement était endormi et tout semblait aller bien. En janvier, je suis tombé malade. J'ai une amygdalite chronique et parfois une sinusite. Habituellement, tout est parti contre les antibiotiques, mais il n'y avait pas d'amélioration contre deux différents. Chaque matin, il y avait du pus. Mes genoux me faisaient très mal. Chaque mouvement à travers la douleur. J'ai percé, demandé un tas de médicaments. Et j'ai décidé fin avril, j'ai enlevé les amygdales et puis je comprends à l'hôpital que le pus ressemble au nez. L'arête du nez me fait mal étrangement. J'ai dit à plusieurs reprises au médecin, elle a dit que c'était de la gorge. Avant la sortie, j'ai insisté sur photo, mais tout va bien là-bas. Je suis sorti, mais ça empirait. Quand j'ai incliné la tête sur le côté gauche, un crissement a commencé à se dresser sous l'œil. Je suis allé chez le chirurgien et il était comme de la neige sur ma tête, que si le traitement n'aide pas, alors briser la cloison. J'ai coulé du polydex et du derinat, demandé du sinupret, cela semble des pilules. Et le médecin, voyant une amélioration, lâche prise jusqu'à la première rechute. Il m'a donné soit une ethmoïdite, soit une sphénoïdite. Déjà une semaine plus tard, j'ai empiré et depuis, je suis assis sur le derinat. Je peux environ une semaine Comme j'avais deux dents de sagesse à gauche, mais qu'elles n'étaient pas droites, j'ai décidé de les retirer dans l'espoir qu'elles pourraient également affecter. Il y a un mois, j'ai enlevé la supérieure. Mardi, j'ai enlevé la dent inférieure. L'ablation a été difficile., plus d'une heure. Je suis sorti épuisé du dentiste. Hier, je me suis rendu compte que mon nez s'était aggravé. Peut-être sur une base nerveuse. Encore une fois, cette terrible distension juste en dessous du coin de l'œil et l'os sous l'œil me fait mal. Maintenant, même en théorie, je n'irai pas à l'opération. Les dents ont besoin de guérir. Mais le médecin a dit que l'inférieur guérira longtemps. Je veux vraiment me passer de chirurgie, mais la douleur ne disparaît pas complètement, mais seulement une rémission pendant quelques jours. Peut-être que quelqu'un a eu de tels diagnostics. Et quelqu'un a pu guérir. J'ai déjà de l'endométriose. Et après Ik un an comme, mais vraiment pas prévu tout ce temps.

Ethmoïdite. Causes, symptômes, signes, diagnostic et traitement de la pathologie

L'éthmoïdite est une inflammation de diverses étiologies de la membrane muqueuse des cellules ethmoïdes. Avec l'ethmoïdite, toutes les cellules de l'os et ses parties individuelles peuvent devenir enflammées..

L'éthmoïdite associée à d'autres formes de sinusite est une maladie qui est l'un des dix diagnostics les plus courants en pratique ambulatoire. L'inflammation de la membrane muqueuse des sinus paranasaux affecte environ 15% des adultes; chez les enfants, cette maladie est beaucoup plus fréquente. Cette maladie occupe la 5ème place dans la liste des pathologies pour le traitement desquelles des antibiotiques sont prescrits. Par exemple, aux États-Unis d'Amérique, environ 6 milliards de dollars par an sont dépensés pour l'achat de médicaments contre cette maladie. En Russie, plus de 10 millions de personnes souffrent de cette pathologie chaque année. Il convient de noter que les faits ci-dessus sont bien inférieurs aux vrais indicateurs, car un grand nombre de patients ne demandent pas d'aide médicale pour les formes bénignes de la maladie. Dans la plupart des cas, l'ethmoïdite, comme d'autres types de sinusite, se développe dans le contexte d'une infection virale respiratoire aiguë (ARVI). Les experts disent qu'avec tout type de rhume aigu, les sinus paranasaux sont impliqués dans le processus. Des études utilisant des outils de diagnostic tels que la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique ont révélé des signes de sinusite dans 95% des cas de troubles respiratoires aigus..

L'émoïdite altère considérablement la qualité de vie du patient, se manifestant à la fois de manière somatique (corporelle) et psychosomatique (émotionnelle). Ainsi, selon la recherche, 26% des patients atteints de sinusite connaissent le développement ou l'exacerbation de la dépression.

Faits intéressants
Afin de se débarrasser de l'ethmoïdite, certaines personnes utilisent des méthodes non conventionnelles, souvent absurdes. Ainsi, l'une des anciennes méthodes Kalmouk recommande à un patient atteint de cette maladie de se rendre dans un bain public. Avant de commencer les procédures de bain, vous devez préparer votre tête en la recouvrant de feuilles d'hellébore (herbe vivace des prés). La plante doit être posée enroulée dans un tube sur les séparations faites dans les cheveux. Ensuite, vous devez vous envelopper la tête avec un chiffon en lin et vous rendre au hammam. La recette folklorique promet qu'après avoir effectué ces manipulations, le mucus du nez commencera à couler, l'état du patient s'améliorera et, après un certain temps, la maladie disparaîtra. Il convient de noter que, selon des sources faisant autorité, à l'aide de remèdes populaires, il est possible de soulager l'état du patient, mais pas complètement de le débarrasser de l'ethmoïdite.

Anatomie éthmoïde

L'os éthmoïde ou ethmoïde est un os non apparié qui forme la région faciale du crâne. Il sépare la cavité nasale de la cavité crânienne. L'os éthmoïde fait référence aux os dits pneumatiques ou des voies respiratoires. À l'intérieur de ces os, il y a des cavités tapissées d'une membrane muqueuse qui sont remplies d'air. Cela allège considérablement le poids de l'os..

À l'intérieur de l'os ethmoïde, il y a de nombreuses cellules aériennes, qui s'enflamment avec l'ethmoïdite. L'os lui-même a la forme d'un cube irrégulier et se compose de plaques horizontales et verticales, ainsi que d'un labyrinthe en treillis, situé sur les côtés de la plaque verticale.

Une plaque horizontale ou en treillis a la forme d'un rectangle. La plaque elle-même, comme un tamis, est perforée de petits trous à travers lesquels passent les fibres du nerf olfactif. Avec les fibres du nerf olfactif, les vaisseaux passent également à travers les trous. La plaque verticale est impliquée dans la structure de la cloison nasale. Sa partie supérieure s'appelle le peigne du coq. Cette crête est dirigée dans la cavité crânienne. La partie inférieure de la plaque fait partie du septum osseux.

Sur les côtés de la plaque verticale, il y a des labyrinthes en treillis - droit et gauche. Ces labyrinthes sont constitués d'une masse de très petites cellules (ou cellules osseuses) en contact les unes avec les autres. De l'intérieur, ces masses sont recouvertes d'une base muqueuse, semblable à la muqueuse nasale. Les cellules antérieures du labyrinthe communiquent avec le passage nasal moyen, moyen et postérieur - avec le passage nasal supérieur. Toutes les cellules de l'os ethmoïde forment un complexe appelé labyrinthe ethmoïde. Ce labyrinthe, avec les sinus maxillaires, frontaux et sphénoïdes, fait référence aux sinus paranasaux..

Fonctions du labyrinthe en treillis:

  • diminution de la masse des os du crâne facial;
  • créer une sorte de "tampon" en frappant;
  • isolement des terminaisons nerveuses du nerf olfactif.
À l'extérieur, les cellules du labyrinthe sont recouvertes de la plaque orbitale, qui est la base de la paroi médiale de l'orbite. Sur la face intérieure du labyrinthe, il y a deux cornets. Les coquilles sont représentées par des plaques osseuses courbes, entre lesquelles se forme le passage nasal supérieur.

L'os ethmoïde, d'une manière ou d'une autre, entre en contact avec tous les sinus paranasaux, ainsi qu'avec le passage nasal et l'os lacrymal. Ainsi, il borde l'os frontal à travers une plaque horizontale, l'os sphénoïde à travers les deux plaques, l'os lacrymal à travers les cellules. Cette proximité avec les autres sinus du visage constitue une clinique caractéristique de l'ethmoïdite. Ainsi, avec l'inflammation de l'os ethmoïde, en règle générale, les sinus frontaux, maxillaires et sphénoïdes sont impliqués dans le processus. Avec l'inflammation de la partie antérieure de l'os ethmoïde, les sinus frontaux sont impliqués dans le processus, avec une inflammation des cellules postérieures, du sinus sphénoïde.

La paroi du labyrinthe ethmoïde est similaire à la muqueuse nasale, mais beaucoup plus mince..

La membrane muqueuse comprend les sections suivantes:

  • épithélium pseudostratifié;
  • tissu conjonctif lâche;
  • glandes muqueuses;
  • périchondre.
L'épithélium des sinus est caractérisé par une teneur élevée en cellules de gobelet qui produisent du mucus. En général, la membrane muqueuse est très lâche et mince, ce qui contribue à la transition rapide du processus inflammatoire vers les couches plus profondes. En raison de sa structure lâche, un gonflement se produit facilement. Dans ce cas, la membrane muqueuse elle-même devient similaire aux polypes..

Causes de l'ethmoïdite

Ethmoïdite aiguë

Les causes de l'ethmoïdite aiguë sont:
1. Dissémination du pathogène à partir du foyer primaire;

2. Complication des infections virales et autres:

  • rougeole;
  • scarlatine;
  • grippe.
3. Complication de la sinusite frontale, de la sinusite et de la rhinite.

Dissémination de l'agent pathogène à partir du foyer principal
Dans huit cas sur dix, la cause de l'ethmoïdite aiguë chez les enfants est la propagation de l'agent pathogène à partir du foyer principal avec le flux sanguin. Le foyer principal peut être les poumons, les amygdales. Chez les nouveau-nés, une ethmoïdite aiguë se développe dans le contexte d'une septicémie (infection généralisée). L'agent causal, dans plus de la moitié des cas, ne peut être identifié. Dans d'autres cas, il s'agit du staphylocoque, du streptocoque et beaucoup moins souvent du pneumocoque.

En règle générale, la propagation de l'agent infectieux se produit avec la circulation sanguine. Mais l'infection peut également se propager avec l'écoulement de la lymphe ou par contact.

Complication des infections virales et autres
Chez les enfants plus âgés et les adolescents, une ethmoïdite aiguë se développe dans le contexte d'infections virales et bactériennes. Ainsi, l'ethmoïdite aiguë chez les enfants se développe principalement dans le contexte de la scarlatine. La source de cette infection est le streptocoque hémolytique du groupe A. Il, se multipliant activement sur les amygdales de l'enfant, est la cause de l'angine de poitrine, d'une éruption cutanée caractéristique et d'autres symptômes de la scarlatine. Cependant, avec la pénétration de streptocoques dans le sang à l'extérieur de l'amygdale, des formes septiques sévères de scarlatine se développent. Ces formes sont caractérisées par la propagation secondaire de l'agent pathogène dans les organes internes, y compris les sinus..

Avec la rougeole et la grippe, l'ethmoïdite est beaucoup moins courante. En règle générale, les complications sont associées à un dysfonctionnement général du système nerveux, qui est observé dans les maladies virales. L'éthmoïdite peut se développer avec l'encéphalite et la méningite..

Complication de la sinusite frontale, de la sinusite et de la rhinite
Cette variante du développement de l'ethmoïdite est la plus courante chez les adultes. Dans ce cas, l'inflammation du labyrinthe ethmoïde est combinée à des lésions d'autres sinus..

Les formes d'ethmoïdite combinée sont:

  • ethmoïdite maxillaire - inflammation du sinus maxillaire et du labyrinthe ethmoïde;
  • frontoetmoïdite - inflammation du sinus frontal et du labyrinthe ethmoïde;
  • rhinoetmoïdite - inflammation de la cavité nasale et du labyrinthe ethmoïde;
  • sphenoetmoiditis - inflammation du sinus sphénoïde et du labyrinthe ethmoïde.
Ces formes combinées d'ethmoïdite sont dues au fait que les cellules du labyrinthe ethmoïde sont en contact direct avec ces sinus. Ainsi, les cellules antérieures ont une communication commune avec le sinus frontal et maxillaire, et les structures cellulaires postérieures du labyrinthe - avec le sinus sphénoïde. Par conséquent, l'infection de ces sinus va directement au labyrinthe ethmoïde.

Les agents infectieux peuvent être des staphylocoques, des streptocoques, des moraxelles et Haemophilus influenzae. Cependant, avec la sinusite et la sinusite frontale, nous parlons le plus souvent d'une association microbienne, c'est-à-dire de plusieurs bactéries à la fois. La même association microbienne pénètre également dans le labyrinthe ethmoïde, provoquant le développement de l'ethmoïdite. La principale voie d'entrée de ces bactéries dans le labyrinthe est le mécanisme rhinogène. Dans ce cas, des bactéries ou des virus pénètrent dans le labyrinthe de l'os ethmoïde par la fistule entre ces sinus..

Beaucoup moins souvent, les bactéries pénètrent avec la circulation sanguine (hématogène) ou directement par contact à la suite d'une violation de l'intégrité de l'os (traumatique).

Ethmoïdite chronique

La cause de l'ethmoïdite chronique est la complication d'une ethmoïdite aiguë non traitée. L'ethmoïdite chronique se développe 3 mois après le début de l'ethmoïdite aiguë. Dans ce cas, l'infection n'affecte initialement que les structures cellulaires antérieures. La différence entre l'ethmoïdite chronique et aiguë est que le processus infectieux s'étend non seulement à la membrane muqueuse, mais également à l'os. Ensuite, des bactéries, ou une association bactérienne constituée de plusieurs types de bactéries, se propagent aux cellules postérieures et aux septa intercellulaires.

En se multipliant activement, les bactéries infectent initialement le périoste ethmoïde. Cela s'accompagne du développement d'une périostite. De plus, l'inflammation passe à l'os ethmoïde lui-même, avec le développement de l'ostéite. L'une des complications les plus graves de ce stade de la maladie est la destruction osseuse. Ainsi, avec de graves dommages aux septa intercellulaires, ils peuvent s'effondrer. Dans ce cas, le contenu purulent entre en éruption dans le sinus sphénoïde, l'orbite ou le cerveau.

Facteurs prédisposants

Outre les causes directes de l'ethmoïdite, il existe des facteurs qui créent des conditions favorables à son développement. Le principal facteur de ce type est une diminution de l'immunité. Ainsi, dans le contexte d'une immunité réduite, la flore conditionnellement pathogène du corps est activée. Les micro-organismes conditionnellement pathogènes sont ceux qui se trouvent dans le corps en petites quantités et ne causent pas de dommages dans des conditions normales. Ainsi, normalement, les streptocoques verts, Neisseria, lactobacilles et autres vivent dans la cavité buccale. Leur nombre est négligeable et ne menace pas le corps.

Cependant, avec une diminution des propriétés protectrices du corps, le nombre de ces bactéries augmente. Leur croissance est incontrôlable. La croissance agressive de la flore conditionnellement pathogène dans le contexte d'une immunité réduite conduit à la propagation de l'infection d'abord dans les sinus maxillaires, puis dans les labyrinthes de l'os ethmoïde.

Une immunité réduite est également la cause du développement de l'ethmoïdite chronique. Il provoque la formation d'associations microbiennes, très difficiles à gérer pour le corps..

Les symptômes de l'ethmoïdite

Symptôme de douleur

Dans l'ethmoïdite aiguë, la douleur survient spontanément et brusquement. Initialement, il est localisé dans la région de l'arête du nez, dans la région fronto-orbitaire. La douleur périodique à cet endroit s'accompagne d'un mal de tête constant. Cependant, parfois, il peut procéder et paroxystique sous la forme de paroxysmes. Le mal de tête est présent tout au long de la journée et est causé par une intoxication générale du corps, de la fièvre. La douleur dans l'arête du nez augmente principalement la nuit. Les symptômes douloureux s'accompagnent d'une photophobie, d'une déficience visuelle.

Dans l'ethmoïdite chronique, la douleur est très diverse. La nuit, des douleurs constantes et sourdes prévalent dans la zone de la racine du nez. La douleur peut être transmise à l'orbite ou au front. Avec les exacerbations de l'ethmoïdite chronique, la douleur change son caractère permanent en pulsation. Dans ce cas, une fatigue rapide apparaît dans les yeux. La douleur dans l'ethmoïdite aiguë et l'exacerbation de la maladie chronique est très forte, insupportable et accompagnée d'insomnie atroce. Ils sont associés à l'œdème croissant et au gonflement de l'os et, par conséquent, à sa pression sur d'autres structures..

Sensation de plénitude dans la cavité nasale

Une sensation de plénitude et de plénitude dans la cavité nasale est présente dans l'ethmoïdite aiguë et chronique. Ces sensations sont causées par un œdème des structures cellulaires de l'os ethmoïdal et par l'accumulation de pus dans celles-ci. Le pus et l'œdème dans la muqueuse ethmoïde se développent à la suite de l'activité vitale des bactéries pathogènes. Dans un processus infectieux, non seulement la membrane muqueuse est affectée, mais également ses vaisseaux. Tout d'abord, la perméabilité de la paroi du vaisseau sanguin change. En même temps, il se dilate et l'eau pénètre du vaisseau dans l'espace intercellulaire. Le liquide libéré de la circulation sanguine entraîne un gonflement de la membrane muqueuse, ou plutôt son œdème. De plus, au cours de la vie des bactéries, le liquide s'infecte et du pus se forme..

Il s'avère que les labyrinthes ne sont plus remplis d'air, mais au lieu de cela, un liquide inflammatoire s'y accumule. Pour cette raison, la peau de la paupière supérieure et de l'arête du nez est souvent enflée. La pression sur cette zone est très douloureuse. La sensation de satiété dans la cavité nasale augmente constamment et considérablement vers la nuit.

Difficulté à respirer par le nez

En raison d'un œdème dans les labyrinthes de l'os ethmoïde, la respiration nasale s'aggrave fortement. Dans ce cas, le gonflement passe à la muqueuse nasale. En raison de la structure lâche de la membrane muqueuse des voies respiratoires, un œdème s'y développe rapidement et la membrane muqueuse elle-même s'épaissit très fortement. Une muqueuse plus épaisse entraîne un rétrécissement des voies nasales. Pour cette raison, l'air circule très faiblement à travers eux..

Chez les jeunes enfants, en raison des caractéristiques structurelles de leurs cornets, la respiration par le nez peut devenir impossible. On sait que chez les enfants, physiologiquement, les voies nasales sont très étroites et, lorsqu'un œdème se développe, elles peuvent se fermer complètement. La difficulté à respirer par le nez se développe très rapidement - quelques heures après le début de la maladie.

Écoulement nasal

Les écoulements nasaux avec ethmoïdite peuvent être de nature différente. Il peut s'agir d'écoulement muqueux, purulent ou même sanglant. Au début de la maladie, visqueux, dans une petite quantité de décharge est observé. Au fur et à mesure que la maladie progresse, l'écoulement devient abondant, purulent et verdâtre. La décharge nasale est ce liquide purulent qui s'est accumulé dans les labyrinthes de l'os ethmoïde. Il se compose de cellules inflammatoires (leucocytes), microbes pathogènes morts, ce qui donne une odeur spécifique. Des cellules antérieures, les sécrétions s'écoulent dans les voies nasales, avec lesquelles elles bordent.

Si l'os lui-même avec le périoste a été affecté par le processus infectieux, la décharge acquiert une odeur putride. Si les vaisseaux de la membrane muqueuse sont endommagés, des stries de sang apparaissent dans l'écoulement nasal..

Le volume de décharge dépend de la forme d'ethmoïdite. Ainsi, avec l'ethmoïdite maxillaire, le volume de décharge augmente fortement. On observe un écoulement verdâtre purulent abondant. Ils créent une sensation de plénitude et de pression constantes dans la cavité nasale. Même après un soufflage prudent, cette sensation demeure.

Diminution ou absence d'odorat

Ce symptôme est causé par un blocage de la fente olfactive et des dommages aux fibres du nerf olfactif. Il y a de nombreux petits trous dans la plaque horizontale de l'os ethmoïde. À travers eux, les fibres du nerf olfactif sortent, qui est responsable de la fonction de l'odorat. Avec l'inflammation des labyrinthes de l'os ethmoïde, ces trous sont obstrués par un contenu muqueux ou purulent (selon le stade de la maladie). Par conséquent, l'odorat peut diminuer et, dans les cas graves, disparaître complètement. De plus, il peut y avoir une distorsion de la fonction olfactive. Cela peut être dû à la destruction de l'os ethmoïde, qui s'accompagne d'une odeur fétide..

En plus des symptômes spécifiques de l'ethmoïdite, les symptômes généraux de l'inflammation sont également caractéristiques..

Symptômes courants de l'inflammation

Ces symptômes sont les plus prononcés dans l'ethmoïdite aiguë. Dans la forme chronique, ces symptômes sont effacés et n'ont pas la même valeur diagnostique que dans les aigus.

Les symptômes courants de l'ethmoïdite sont:

  • haute température;
  • faiblesse et malaise;
  • vomissements ou régurgitations chez les jeunes enfants;
  • neurotoxicose.
Dans la forme aiguë de la maladie, la maladie commence soudainement et progresse rapidement. Cela se produit le plus rapidement chez les nouveau-nés. En quelques heures, l'ethmoïdite séreuse se transforme en une forme purulente. Chez les adultes, cela peut prendre de plusieurs jours à plusieurs semaines..

La maladie commence par une forte augmentation de la température jusqu'à 39 à 40 degrés. Cela peut inclure des vomissements, de la confusion et de l'agitation. Au départ, respirer par le nez est libre, mais après quelques heures, c'est déjà difficile. Parallèlement à des difficultés respiratoires, un écoulement nasal apparaît. Faiblesse, douleurs musculaires.

Tous ces symptômes sont dus à l'action de toxines bactériennes spécifiques sur le corps. Les toxines, selon le type de microorganisme pathologique qui les produit, ont une spécificité pour certains organes et tissus. Certaines toxines sont foulées au pied du système nerveux central. Dans ce cas, dans la clinique de l'ethmoïdite aiguë, le phénomène de neurotoxicose prévaut. Un mal de tête douloureux et insupportable se développe, au plus fort duquel des vomissements se produisent. Au début, le patient est légèrement agité, puis il est apathique, somnolent et léthargique.

Si les toxines sont tropiques pour le tractus gastro-intestinal, les symptômes de troubles intestinaux (troubles des selles, vomissements fréquents) prévalent. Avec les formes septiques, une insuffisance rénale aiguë se développe.

L'apparition du patient atteint d'ethmoïdite aiguë

Le patient présente un gonflement et un gonflement des paupières (d'abord le haut, puis le bas). Dans le même temps, les yeux peuvent être légèrement ouverts ou complètement fermés. L'œil réagit à la source lumineuse par un larmoiement. Avec les formes avancées, la membrane muqueuse de l'œil est rouge, de petites hémorragies y sont visibles. La conjonctive de l'œil est fortement œdémateuse (chémosis) et rouge. Le patient essaie de fermer les yeux, car les mouvements des globes oculaires sont très douloureux.

La peau du patient est chaude et humide en raison de l'augmentation de la température. Si l'ethmoïdite s'est développée dans le contexte d'une infection déjà existante, ses symptômes spécifiques apparaissent également. Par exemple, si une ethmoïdite s'est développée sur fond de scarlatine, une petite éruption cutanée est visible sur la peau du patient, la langue du patient est cramoisie et le triangle nasolabial sur fond de joues rouges est nettement blanc.

Diagnostic de l'ethmoïdite

Examen par un médecin ORL

Une visite chez un médecin ORL est un élément obligatoire dans le diagnostic de l'ethmoïdite. À la réception, le médecin recueille des données anamnestiques du patient, l'examine visuellement et l'examine également pour la présence de certains symptômes.

Antécédents médicaux
Le médecin recueille des données sur la façon dont la maladie a débuté et ce qui l'a précédée. Il révèle la présence de symptômes caractéristiques de l'ethmoïdite, à savoir la présence d'un écoulement nasal et un mal de tête caractéristique. L'éthmoïdite se caractérise par une douleur localisée dans le dos nasal, qui peut irradier dans l'orbite, ainsi qu'une sensation de plénitude et de distension dans la cavité nasale. Les symptômes généraux de l'ethmoïdite, qui ont une valeur diagnostique, comprennent l'apparition aiguë de la maladie, la présence de température.

Inspection
L'apparence du patient peut parfois indiquer indirectement une ethmoïdite. Ainsi, la zone périorbitaire (la zone autour des yeux) peut être enflée, rougie. La conjonctive des yeux est également enflée et enflammée. Au début de la maladie, seuls un gonflement et une rougeur du coin interne de la paupière externe sont détectés. Aux stades avancés, la rougeur et le gonflement se propagent sur toute la surface de la paupière supérieure, puis sur la paupière inférieure. En même temps, les paupières sont tendues, douloureuses et bleuâtres. La fissure palpébrale peut être rétrécie et le mouvement du globe oculaire est limité.

La pression sur l'os lacrymal provoque une douleur qui peut être légère à insupportable. La pression sur l'arête du nez provoque également des douleurs dans les profondeurs du nez..

Rhinoscopie
La rhinoscopie est une méthode de visualisation de la muqueuse nasale. Distinguer la rhinoscopie antérieure et postérieure. Cette méthode est la principale dans le diagnostic de l'ethmoïdite..

Signes d'ethmoïdite avec rhinoscopie:

  • gonflement et rougeur de la membrane muqueuse;
  • écoulement mucopurulent;
  • accumulations de pus dans les voies nasales supérieures et moyennes;
  • polypes multiples dans le passage nasal commun - avec une forme de polypose d'ethmoïdite;
  • prolapsus de la paroi latérale du nez jusqu'à ce qu'il touche la cloison nasale;
  • rétrécissement du passage nasal commun.

Tests en laboratoire

Aucune analyse spécifique ne plaiderait en faveur de l'ethmoïdite. Cependant, une numération formule sanguine complète peut indiquer la présence d'une infection dans l'organisme, ce qui est un signe indirect en faveur de l'ethmoïdite. Ces signes sont communs à toutes les maladies infectieuses, cependant, dans l'ethmoïdite aiguë, ils peuvent être extrêmement prononcés.

Les signes d'inflammation lors d'un test sanguin général pour l'ethmoïdite sont:

  • leucocytose - une augmentation du nombre de leucocytes au-dessus de 9 x 10 9 par litre;
  • déplacement de la formule leucocytaire vers la gauche - augmentation du nombre de formes jeunes de leucocytes (non segmentées) et diminution du nombre de formes anciennes (segmentées);
  • une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR) de plus de 10 millimètres par heure.

Signes radiographiques

Les signes radiologiques ainsi que la rhinoscopie sont les principaux pour le diagnostic de l'ethmoïdite..

Les signes radiologiques de l'ethmoïdite sont:

  • cellules foncées de l'os ethmoïde (ou labyrinthe «voilé»);
  • densité réduite des sinus adjacents (maxillaire, frontal);
  • parfois des signes de périostite ethmoïde
Pour clarifier le diagnostic, le médecin peut prescrire des diagnostics informatiques ou une imagerie par résonance magnétique. Outre les signes radiologiques ci-dessus, ces deux méthodes révèlent également l'accumulation d'exsudat dans les cellules de l'os ethmoïde.

Traitement de l'ethmoïdite

Le traitement de l'ethmoïdite vise principalement à détruire l'infection à l'origine de la maladie. Une tactique de traitement similaire reste dans la forme chronique de la maladie, cependant, une thérapie immuno-renforçante est ajoutée ici, visant à restaurer l'immunité.

Les médicaments pour le traitement de l'ethmoïdite sont:

  • médicaments vasoconstricteurs d'action locale;
  • antibiotiques, de préférence à large spectre;
  • anti-douleurs;
  • médicaments antipyrétiques.

Nom du médicamentMécanisme d'actionMode d'application
Galazolin
gouttes

Il rétrécit les vaisseaux de la muqueuse nasale et, ainsi, réduit son gonflement, aide à réduire les sécrétions.
Goutte dans le nez, 2 gouttes dans chaque passage nasal 3 fois par jour.
Xymelin
gouttes ou spray
Réduit le gonflement de la membrane muqueuse de la cavité nasale et du nasopharynx.
Le spray est pulvérisé dans la cavité nasale en appuyant sur la canette. Des gouttes sont instillées dans le nez, 2 à 3 gouttes dans chaque passage nasal.
Oxymétazoline
gouttes ou spray

Élimine le gonflement de la membrane muqueuse et, ainsi, s'adapte à la respiration nasale, améliore la circulation sanguine dans la membrane muqueuse.
Une goutte est instillée dans chaque passage nasal ou une injection.
Amoxicilline
pilules
Détruit le développement de bactéries pathogènes au centre de l'inflammation.
La dose est fixée individuellement, en fonction de l'âge du patient, des maladies concomitantes. La dose moyenne varie de 500 mg à 1 gramme trois à quatre fois par jour.
Augmentin
pilules

Préparation combinée contenant de l'amoxicilline et de l'acide clavulanique. Le premier composant a un effet antimicrobien à large spectre, le second bloque les enzymes des bactéries pathogènes.
Le choix de la dose dépend de la gravité de la maladie - avec les formes modérées et légères, un comprimé de 250 mg est prescrit trois fois par jour; pour les formes sévères - un comprimé de 500 mg trois fois par jour.
Céfotaxime
injections

Perturbe la synthèse des structures cellulaires des bactéries, empêchant ainsi leur reproduction.

Un gramme (avec sévérité modérée de la maladie) ou deux grammes (avec sévère) par voie intramusculaire deux fois par jour.
Ceftriaxone
injections

Empêche la croissance bactérienne grâce à une action bactéricide à large spectre.
500 mg (une injection) par voie intramusculaire toutes les 12 heures ou un gramme une fois par jour.
Bioparox
aérosol
A des effets antibactériens et anti-inflammatoires.
L'inhalation d'aérosol dans la cavité buccale est effectuée 4 fois par jour, par le nez 2 fois par jour.
Rinofluimucil
aérosol

Une préparation combinée contenant de l'acétylcystéine et du tuaminoheptane. Le premier composant actif liquéfie le mucus et facilite sa libération, le second rétrécit les vaisseaux sanguins et soulage le gonflement.
En appuyant sur la valve, 2 injections sont effectuées dans chaque passage nasal deux fois par jour.
Paracétamol
pilules

A un effet antipyrétique prononcé, a également un effet analgésique.
Un comprimé (500 mg) trois fois par jour, pas plus de 3 à 5 jours d'affilée.
Les composants du sel de mer améliorent le fonctionnement des cellules muqueuses, le nettoient des sécrétions pathologiques de bactéries.Il est recommandé d'utiliser la procédure de rinçage de la cavité nasale avec du sel de mer une à deux fois par semaine.
Sinuforte
La préparation à base de plantes favorise la restauration de la membrane muqueuse, soulage le gonflement et aide à évacuer le contenu purulent.
Injecté par voie intranasale (dans le nez) par pulvérisation une fois par jour, pendant 15 jours.

Nutrition et mode de vie avec ethmoïdite

L'émoïdite réduit considérablement la qualité de vie du patient, de sorte que le patient doit respecter un certain nombre de règles qui aideront à minimiser la manifestation de cette maladie. Vous devez également suivre un régime spécial visant à normaliser la fonctionnalité des systèmes de défense du corps..

Les règles de style de vie pour l'ethmoïdite sont:

  • l'adhésion à un régime;
  • durcissement du corps;
  • immunité accrue;
  • combattre les manifestations de la maladie;
  • prévention et traitement des rhumes aigus et d'autres maladies pouvant provoquer une ethmoïdite.

Régime alimentaire pour ethmoïdite

Lors du traitement de l'ethmoïdite, il est conseillé au patient de suivre les principes d'une alimentation équilibrée avec une quantité suffisante de vitamines. Cela aidera à mieux résister à la maladie et à prévenir les rechutes (exacerbations répétées) à l'avenir..

Les vitamines et éléments contribuant à la lutte contre cette pathologie sont:

  • calcium;
  • zinc;
  • vitamine C;
  • vitamine A;
  • vitamine E.
L'effet du calcium dans le traitement de l'ethmoïdite
Le calcium aide le corps à combattre les virus et les allergènes, car il a des effets anti-inflammatoires et anti-allergiques. En outre, ce composant minéral normalise l'activité du système nerveux, ce qui est particulièrement important, car avec l'ethmoïdite, les patients ont une irritabilité accrue, une tendance au pessimisme.

Les aliments dans lesquels le calcium est présent en grande quantité sont:

  • produits laitiers;
  • chou blanc et chou-fleur;
  • brocoli;
  • épinard;
  • jaunes d'œuf;
  • amande.
Le zinc et son effet sur le corps
Le zinc normalise le système immunitaire et aide à résister aux infections et aux virus. De plus, le zinc aide à éliminer les toxines, ce qui peut réduire les symptômes de l'ethmoïdite..

Les aliments qui peuvent aider à maintenir l'équilibre requis en zinc dans le corps comprennent:

  • porc, agneau, bœuf;
  • viande de volaille (dinde et canard);
  • pignons de pin, arachides;
  • haricots, pois;
  • céréales (sarrasin, flocons d'avoine, orge, blé).

Vitamines A, E et C
La vitamine C renforce le système immunitaire, A - a un effet anti-infectieux, E - a un effet anti-inflammatoire. Par conséquent, le régime alimentaire d'un patient atteint d'ethmoïdite doit inclure des aliments contenant ces vitamines en quantités suffisantes..

Les aliments à haute teneur en ces vitamines sont:

  • vitamine C - raisins, agrumes, poivrons, oignons, épinards, tomates;
  • vitamine E - arachides, noix de cajou, noix, abricots secs, pruneaux, rose sauvage, saumon, sandre;
  • vitamine A - foie de bœuf, huile de poisson, carottes, abricots, persil.
Recommandations diététiques
Lors du traitement de l'ethmoïdite, les forces du corps doivent viser à lutter contre les manifestations de cette maladie et non à digérer les aliments. Dans le même temps, une personne doit avoir suffisamment d'énergie et de nutriments avec de la nourriture. Par conséquent, la quantité de portions doit être faible et la quantité de nourriture consommée par jour doit être divisée en 5 à 6 repas. Vous devez vous abstenir de manger avant de vous coucher, car cela peut provoquer des brûlures d'estomac et une inflammation des muqueuses. Les patients atteints d'ethmoïdite doivent renoncer aux produits allergènes qui peuvent provoquer un gonflement et une inflammation des muqueuses. Les agents responsables traditionnels des allergies comprennent le lait, le caviar rouge et les œufs de poule. Les aliments à forte teneur en sel peuvent provoquer un gonflement, il est donc préférable de les éviter. Les boissons alcoolisées et celles qui contiennent de la caféine ne sont pas recommandées pour cette maladie, car ces substances assèchent considérablement la membrane muqueuse.

Durcissement du corps

Des mesures de trempe systématiques aideront à augmenter la résistance du corps et à résister avec succès à la maladie. La trempe améliore les capacités thermorégulatrices d'une personne, de sorte que le corps s'adapte plus rapidement aux conditions environnementales changeantes. De plus, le durcissement contribue au développement de qualités telles que l'endurance, la résistance au stress, l'équilibre. La trempe doit être commencée aux moments où le corps est en bonne santé et un certain nombre de règles doivent être suivies lors de l'exécution des procédures.

Les normes pour effectuer un durcissement corporel sont:

  • gradualité - quel que soit le type de procédure choisie, la durée d'exposition aux facteurs de durcissement (eau, soleil, air frais) doit être initialement minimale. Par la suite, en observant la réaction du corps, la posologie doit être augmentée;
  • régularité - lors du durcissement, vous devez développer votre propre programme d'entraînement et y adhérer. Il convient de garder à l'esprit que les compétences acquises pour un cours de procédures égal à 3 à 4 mois sont perdues si vous faites une pause de 4 à 5 semaines;
  • individualité - lors de l'élaboration d'un programme de durcissement, il est nécessaire de prendre en compte l'âge et les caractéristiques individuelles d'une personne. La meilleure option est une consultation préalable avec un médecin;
  • variété - afin d'exclure l'accoutumance du corps et d'augmenter l'efficacité du durcissement, les méthodes d'exposition doivent être alternées;
  • répartition correcte des charges - pour que le corps récupère, il est nécessaire de répartir uniformément les effets et de donner au corps l'occasion de se reposer;
  • sécurité - ne commencez pas à durcir avec des méthodes radicales.
Les procédures de durcissement du corps, en fonction du facteur d'influence sur le corps, peuvent être divisées en plusieurs groupes. Il est nécessaire de choisir l'option appropriée, en se concentrant sur la saison, les préférences personnelles et les capacités du patient. Vous devez également prendre en compte la présence de certaines maladies dans lesquelles certains types de mesures de durcissement ne sont pas autorisés..

Les facteurs qui peuvent être utilisés pour durcir le corps sont:

  • l'eau;
  • air;
  • le soleil.
Durcissement de l'eau
La trempe à l'eau froide est l'un des moyens les plus efficaces de prévenir les maladies des voies respiratoires supérieures. De telles procédures aident le corps à s'habituer aux basses températures, augmentant ainsi son immunité. En outre, le durcissement de l'eau normalise le travail du système nerveux, ce qui permet à un patient atteint d'ethmoïdite de tolérer plus facilement les manifestations de cette maladie.

Les méthodes de trempe à l'eau sont les suivantes:

  • frottement;
  • asperger (corps, jambes);
  • marcher dans l'eau froide;
  • douche froide et chaude;
  • natation hivernale.
Le durcissement doit commencer par les procédures les plus douces (frottement, aspersion) au printemps ou en été. La température de l'eau doit être d'au moins 30 degrés. Par la suite, la température doit être abaissée à une température ne causant pas d'inconfort grave..

Frotter à l'eau froide
Le principe de cette méthode de durcissement est de bien frotter le corps avec une éponge ou une serviette imbibée d'eau froide. L'exigence clé de cette procédure est la vitesse de déplacement. Une fois que le corps s'est habitué à ce type de durcissement, il faut procéder à des douches vaginales et à d'autres procédures d'eau..

Verser comme méthode de durcissement
Le meilleur moment pour verser est le lendemain du sommeil. La température ambiante recommandée est de 18 à 20 degrés, l'eau - 12 degrés (vous devriez atteindre cette valeur progressivement, à partir de 30 degrés). Après votre douche ou votre bain du matin, versez un seau d'eau sur votre cou et vos épaules et frottez votre peau avec une serviette sèche. Il est nécessaire de se doucher tous les deux jours, au moins 2 fois par semaine. Lors de l'exécution de cette procédure, il est nécessaire d'observer la systématique et la régularité. Sinon, l'arrosage peut être nocif, car sans dépendance, c'est un stress sérieux pour le corps..
Le lavage des pieds est une méthode de durcissement plus douce, adaptée aux jeunes enfants et aux personnes âgées. Au cours de cette procédure, les pieds doivent être immergés dans de l'eau froide, puis frottés rapidement et fortement avec une serviette jusqu'à ce qu'une sensation de chaleur apparaisse. La durée de la première séance est de 1 minute, la température de l'eau est de 28 à 30 degrés. En diminuant progressivement la valeur, la température de l'eau doit être portée à 5 à 7 degrés, la durée du lavage - jusqu'à 10 minutes.

Marcher dans l'eau
Ce type de durcissement peut être réalisé à domicile et convient aux personnes très sensibles au froid. Il peut également être utilisé pour tempérer les petits enfants. Il est nécessaire de verser plusieurs seaux d'eau à température ambiante dans le bain pour que la quantité de liquide atteigne le niveau du mollet. La durée de la procédure ne doit pas dépasser 1 à 2 minutes. Progressivement, la quantité d'eau dans la salle de bain doit être augmentée à un point tel qu'elle atteigne les genoux. Le temps de séjour dans l'eau doit être porté à 5 - 6 minutes. Après avoir versé un peu d'eau dans le bain, vous devez vous y tenir et commencer à prendre des mesures. Après quelques minutes, ajoutez de l'eau froide dans le bain. En contrôlant la quantité et la température de l'eau, ainsi que la durée des procédures, vous devez vous concentrer sur vos propres sentiments. Après avoir quitté le bain, vous devez faire des mouvements vigoureux des jambes afin de réchauffer les membres..

Douche froide et chaude
Le durcissement avec une douche de contraste combine des effets thermiques et mécaniques sur le corps, c'est donc un moyen efficace de prévenir un grand nombre de maladies des voies respiratoires supérieures.

Les règles pour conduire une douche de contraste sont:

  • il est nécessaire de commencer ce type de procédure avec des douches contrastées des extrémités (jambes et bras), augmentant progressivement la zone du corps aspergé;
  • temps d'exposition à l'eau chaude - 1,5 minute, eau froide - plusieurs secondes;
  • durée d'une douche de contraste - 1 à 2 minutes;
  • la douche n'est pas recommandée après un effort physique;
  • le moment optimal pour ce type de durcissement est le matin, car une douche provoque de l'excitation et augmente l'activité d'une personne;
  • après la douche, frottez intensément le corps avec une serviette éponge.
Baignade en hiver
De nombreux experts estiment que se baigner dans l'eau glacée active le travail de tous les systèmes vitaux du corps, ce qui aide à résister à un grand nombre de maladies. Une condition préalable à ce type de durcissement est une consultation préalable avec un médecin. Il est préférable de pratiquer ce type de baignade non seul, mais dans des groupes spéciaux pour la natation hivernale, où une surveillance médicale constante de tous les participants est effectuée.

Les maladies en présence desquelles ce type de durcissement n'est pas recommandé sont:

  • pathologie du système cardiovasculaire;
  • hypertension (lors d'une exacerbation);
  • épilepsie;
  • tendance aux crises;
  • maladie du rein;
  • inflammation des bronches, des poumons;
  • problèmes de thyroïde.
Il est nécessaire de renoncer aux bains d'hiver pour ceux qui ont récemment subi un infarctus du myocarde. Il est également indésirable de nager avec de l'eau glacée pour les personnes âgées et les personnes en état d'ébriété..

Aérothérapie (durcir le corps avec de l'air)
Le durcissement à l'air est une méthode efficace de lutte contre l'ethmoïdite. Il est nécessaire de commencer ce type d'entraînement du corps avec des procédures à faible action, augmentant progressivement la durée des bains d'air et réduisant la température de l'air. Il est nécessaire de durcir à l'air complètement ou partiellement nu le matin, lorsqu'il y a une grande quantité de rayons ultraviolets dans l'air.

Les catégories dans lesquelles les bains à air sont divisés sont:

  • chaud - de 30 à 20 degrés;
  • cool - de 20 à 14 degrés;
  • froid - de 14 degrés et moins.
Il est nécessaire de commencer à durcir l'air à partir des bains chauds, de sorte que la meilleure période de l'année pour commencer est l'été. Il est possible d'augmenter l'efficacité des procédures en combinant le séjour en l'air avec une activité physique (exercice, gymnastique, course à pied).

Les restrictions pendant le durcissement à l'air sont:

  • frissons - lorsque cette sensation apparaît, vous devez vous habiller et faire de l'exercice pour rester au chaud;
  • épuisement physique - il est nécessaire de tempérer le corps, d'être d'humeur vigoureuse;
  • maladies infectieuses aiguës - l'exposition à l'air froid peut exacerber la maladie.

Durcissement par le soleil
La lumière du soleil est un traitement et une prévention efficaces de l'ethmoïdite. Les rayons infrarouges, pénétrant la peau sur une profondeur de 4 centimètres, provoquent une augmentation de la température corporelle, procurant ainsi un effet anti-inflammatoire et vasodilatateur. Les rayons ultraviolets ont des propriétés bactéricides et augmentent la résistance du corps aux infections.

Les règles pour prendre des bains de durcissement solaire sont:

  • il est nécessaire de commencer les procédures dès les premiers jours d'été;
  • il est nécessaire d'augmenter modérément le degré d'exposition au soleil, sinon des brûlures cutanées peuvent être provoquées;
  • le meilleur endroit pour bronzer est la rive d'une rivière ou d'un lac;
  • la zone dans laquelle les procédures sont effectuées doit être ouverte au soleil et à la circulation de l'air;
  • prenez un bain de préférence le matin, en position horizontale, les pieds au soleil;
  • vous devez porter un chapeau ou un panama sur la tête;
  • les bains doivent être pris une demi-heure après le petit-déjeuner (de 7 à 10 heures), en les terminant au moins 60 minutes avant les repas. Le soir, les procédures peuvent être effectuées après 16 heures;
  • la durée de la première séance est de 10 minutes. En outre, chaque jour, il est nécessaire d'augmenter le temps d'exposition au soleil de 5 à 10 minutes jusqu'à atteindre 2 heures;
  • vous ne devez pas amener le corps à une surchauffe extrême ou à une transpiration excessive. Après un bain de soleil, prenez une douche ou un bain.
Le durcissement au soleil n'est pas recommandé pour ceux qui souffrent de migraines fréquentes, de maladies rénales ou cardiaques. Exposition au soleil interdite pour les tumeurs malignes.

Améliorer les performances du système immunitaire

Lorsque la fonction immunitaire est supprimée, le corps devient sensible au rhume. Par conséquent, les patients atteints d'ethmoïdite doivent prêter attention à l'augmentation de l'immunité. En plus de durcir le corps, il améliore le fonctionnement du système immunitaire, le respect d'un certain nombre de principes liés à la nutrition et au mode de vie humain.

Les règles, dont le respect contribue à une augmentation de l'immunité, sont:

  • limiter les bonbons - selon l'American Journal of Clinical Nutrition, 100 grammes de sucre pendant cinq heures après les avoir consommés réduisent considérablement l'efficacité de la lutte des globules blancs contre les infections bactériennes. Par conséquent, les personnes faiblement immunisées devraient s'abstenir de consommer de manière excessive d'eau douce, de confiseries, de bonbons et d'autres produits contenant du sucre;
  • boire environ 2 litres (8 verres) de liquide par jour - l'humidité aide à éliminer les toxines du corps;
  • la lutte contre les kilos en trop - le surpoids devient la cause de troubles hormonaux, ce qui ne permet pas au système immunitaire de lutter contre les infections et les virus;
  • hydratation systématique de la muqueuse nasale - la muqueuse sèche est un environnement favorable au développement d'agents pathogènes. Pour assurer un niveau d'humidité suffisant dans l'air, des dispositifs spéciaux doivent être installés dans les zones de travail et résidentielles. L'utilisation d'aérosols commerciaux ou le rinçage avec des solutions salines aidera à maintenir l'humidité de la membrane muqueuse;
  • développement des compétences en communication - le neurophysiologiste Barry Bitman et ses collègues ont mené une étude et ont prouvé que la communication avec leurs proches, collègues et parents a un effet positif sur le système immunitaire;
  • Réduction des niveaux de bruit - Une expérience scientifique menée à l'Université Cornell a montré que des niveaux de bruit accrus inhibent la fonction immunitaire. Les sons forts peuvent provoquer une augmentation de la pression artérielle, le développement de maladies cardiaques et vasculaires, une augmentation du taux de cholestérol;
  • faire face au stress - L'American Psychological Association a découvert dans une série d'études qu'une maladie systématique ou prolongée rend le système immunitaire d'une personne très vulnérable. Par conséquent, il est nécessaire de développer une résistance au stress en maîtrisant des techniques spécifiques de relaxation physique et mentale..
Recettes pour renforcer l'immunité
Le respect des recommandations concernant la quantité de boisson par jour est un moyen efficace de maintenir le fonctionnement normal du système immunitaire. Vous pouvez augmenter l'effet de boire du liquide en remplaçant l'eau par des tisanes à base de plantes médicinales..

Thé à l'écorce d'orange
Pour préparer une boisson, utilisez 50 grammes (10 cuillères à soupe) du mélange par litre d'eau bouillante. Le sirop d'orange peut être ajouté au goût.

Les composants du thé sont:

  • écorces d'orange (sèches ou fraîches) - 1 partie;
  • thé noir sans adjuvant - 1 partie;
  • écorces de citron (sèches ou fraîches) - la moitié.
Rose musquée pour renforcer l'immunité
La rose musquée est une source de vitamine C, c'est pourquoi les boissons à base de celle-ci sont recommandées pour améliorer les fonctions protectrices du corps. Un bouillon fraîchement préparé (100 grammes de baies par litre d'eau) doit être mélangé avec la même quantité de thé chaud. Ajoutez du miel ou du sucre. Vous pouvez boire du thé sans restrictions pendant la journée.

Thé fortifié
La composition du mélange de thé comprend des composants tels que des feuilles de fraise, de la ficelle et des fleurs de camomille. Tous les ingrédients doivent être pris à parts égales sous forme sèche, mélangés et versés dans un récipient pratique pour le stockage (récipient en verre ou en céramique). Pour 1 verre d'eau bouillante, utilisez 1 cuillère à soupe de la collection.

Mode de vie avec ethmoïdite
Pour un traitement rapide et efficace de cette maladie, le patient doit abandonner un certain nombre d'habitudes et suivre un certain nombre de recommandations.

Les règles qui vous aideront à faire face à la maladie plus rapidement sont:

  • arrêter de fumer et rester dans des pièces enfumées - la fumée de tabac peut provoquer un gonflement de la membrane muqueuse;
  • prévention de l'hypothermie sévère du corps;
  • minimiser les contacts avec les personnes qui ont un rhume;
  • nettoyage humide régulier et aération des locaux;
  • refus de visiter les piscines, car l'eau chlorée peut aggraver la situation;
  • lorsque vous sortez, évitez d'avoir du vent sur votre visage;
  • avant de visiter les lieux publics, les voies nasales doivent être lubrifiées avec une pommade contenant des substances antivirales et anti-inflammatoires.
Traitement des maladies concomitantes
Pour prévenir cette maladie, vous devez traiter rapidement les maladies sous-jacentes contre lesquelles l'ethmoïdite se développe et éliminer les facteurs prédisposants.

Les pathologies à traiter pour prévenir l'inflammation du sinus paranasal comprennent:

  • les maladies virales;
  • lésions bactériennes des voies respiratoires;
  • maladie dentaire;
  • septum incurvé du nez;
  • les infections fongiques.

Trucs et astuces pour les patients atteints d'ethmoïdite

Cette maladie réduit considérablement la qualité de vie du patient. Outre les manifestations somatiques (douleur, gonflement, congestion nasale), cette pathologie a un impact négatif sur l'état émotionnel d'une personne. L'ethmoïdite affecte également négativement la vitalité générale..

Les inquiétudes que les gens éprouvent au cours de cette maladie sont:

  • fatigue accrue;
  • irritabilité;
  • déficience de mémoire;
  • diminution des performances;
  • difficulté à se concentrer;
  • prévalence de la mauvaise humeur.
Un repos opportun, un sommeil sain et une activité physique modérée aideront à combattre ces manifestations. Les tisanes à base de plantes à effet sédatif (camomille, menthe, mélisse) aideront à réduire l'irritabilité. Pour que le sommeil soit le plus bénéfique, un certain nombre de règles doivent être respectées. Endormez-vous 2 à 3 heures après avoir mangé, car un estomac plein peut causer un mauvais sommeil. Dans la pièce où le patient dort, toutes les sources de lumière doivent être éliminées la nuit - brûler des ampoules de télévision ou d'ordinateur, la lumière de l'éclairage public. Avant de se reposer, la pièce doit être ventilée pour enrichir l'air en oxygène. Éviter de regarder des programmes et des films avec un contenu négatif contribuera à assurer un sommeil profond. Suivre cette recommandation aidera également à combattre la mauvaise humeur pendant la maladie..

Un moyen efficace de gérer l'irritation est de canaliser l'énergie négative dans la bonne direction. Se débarrasser de l'anxiété ou du désir de se quereller aidera à s'engager dans un processus qui demande implication et attention (lecture, tricot, nettoyage de la pièce, etc.).

Conséquences de l'ethmoïdite

Les conséquences de l'ethmoïdite sont réduites à de nombreuses complications qui surviennent si la maladie n'est pas traitée.

Les complications de l'ethmoïdite sont:

  • ethmoïdite chronique;
  • destruction de l'os ethmoïde avec percée de pus dans l'orbite ou la cavité crânienne;
  • empyème (accumulation de pus) de l'os ethmoïde.

Ethmoïdite chronique

Destruction osseuse éthmoïde

Cette complication est la plus dangereuse dans l'ethmoïdite, car le pus du labyrinthe ethmoïde détruit pénètre dans la cavité de l'orbite oculaire, du crâne. Dans ce cas, des phlegmon, des abcès, une méningite se forment. Si les cellules antérieures de l'os ethmoïde sont détruites, le pus se propage derrière l'œil (rétrobulbaire). Cela s'accompagne d'un gonflement aigu des paupières, d'une exophtalmie (gonflement du globe oculaire) et de la douleur augmente. Si les cellules osseuses postérieures sont détruites, la vision se détériore fortement - l'acuité visuelle diminue, le champ de vision se rétrécit.

Parfois, un exsudat pathologique peut pénétrer dans la cavité crânienne, puis l'infection se propage à la substance du cerveau et à sa membrane. Une méningite et une arachnoïdite se développent. Dans ce cas, l'état du patient se détériore fortement et nécessite des mesures de réanimation. Les symptômes de dysfonctionnement aigu du système nerveux, l'intoxication s'ajoutent aux symptômes de l'ethmoïdite.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat