loader

Principal

Bronchite

Pourquoi l'angine de poitrine est-elle dangereuse pendant la grossesse au premier trimestre?

L'angine de poitrine pendant la grossesse au premier trimestre est particulièrement dangereuse, car pendant cette période, la formation et la formation des principaux organes et systèmes de l'embryon se produisent. Toute maladie pendant la grossesse a ses conséquences négatives. Y compris l'amygdalite. Non seulement la maladie elle-même peut provoquer une intoxication fœtale, mais également les médicaments utilisés pour le traitement.

Types d'infections et leur impact

Les infections intra-utérines, dans lesquelles le corps de la mère est la source de l'infection du fœtus, entraînent:

  • à la naissance d'un enfant mort dans 15-17%;
  • aux manifestations de morbidité néonatale précoce chez 5-27%.

Dans d'autres cas, une issue favorable est due à l'action conjointe du système immunitaire du fœtus et de la mère. La pathologie fœtale causée par une infection intra-utérine peut être provoquée par environ 30 types de bactéries, virus, 6 types de champignons et 4 types de protozoaires. L'angine en début de grossesse peut être causée par:

  • les adénovirus;
  • virus de la grippe;
  • coronavirus;
  • herpèsvirus.

Les moisissures, les champignons Candida, les protozoaires (mycoplasmes, chlamydia), Pseudomonas aeruginosa et Escherichia coli, etc. deviennent des agents pathogènes. en fonction de la pathogénicité et de la localisation, ils peuvent provoquer différents types d'amygdalite:

Avec un traitement inopportun ou inadéquat, l'amygdalite aiguë peut entraîner de graves complications chez la femme, provoquer une congélation fœtale et un avortement spontané.

Le mécanisme d'influence de la pathologie

En pratique obstétricale, on constate qu'il n'y a pas de corrélation entre la gravité des manifestations de la pathologie chez la mère et le fœtus. Par exemple, une évolution asymptomatique ou bénigne de l'angor peut provoquer des anomalies fœtales incompatibles avec la vie. Ce phénomène s'explique par les différents niveaux de sensibilité des tissus embryonnaires à divers agents pathogènes infectieux..

Le risque de développer une pathologie fœtale en début de grossesse s'explique également par le fait que les tissus en développement ont une vitesse et une intensité énergétique accrues des processus qui s'y déroulent, ce qui est un excellent environnement pour les micro-organismes pathogènes à vie. En plus des agents pathogènes eux-mêmes, le fœtus a un effet néfaste:

  • toxines produites par des microorganismes pathogènes;
  • produits de désintégration lors de la mort de micro-organismes;
  • substances synthétisées lors de troubles métaboliques dans le corps de la mère;
  • hyperthermie accompagnant une amygdalite aiguë;
  • hypoxie due à une insuffisance sanguine.

Les conséquences d'un mal de gorge dépendent de l'âge gestationnel. Cependant, au cours du 1er trimestre de la gestation (pendant la période d'embryogenèse et de développement placentaire), les lésions de l'ovule, de l'embryon et du fœtus précoce peuvent ne pas se produire. Cela est dû au fait que jusqu'à 14 semaines, l'embryon manque de structures qui interagissent avec l'agent infectieux..

L'absence du système immunitaire pendant cette période de gestation s'accompagne de l'absence de cellules immunocompétentes, d'immunoglobulines endogènes, un mécanisme de destruction des corps microbiens dépendant du complément. Malgré le fait que la formation de formations immunitaires se produit aux premiers stades de l'embryogenèse (4-5 semaines), la protection du fœtus est assurée au début de la gestation par des cellules immunitaires et des anticorps qui migrent à travers le placenta depuis le corps de la femme..

Les lymphocytes foetaux dans la période précoce de l'ontogenèse sont impliqués dans la suppression des T-helpers maternels, ce qui reflète l'orientation suppressive du système immunitaire. Par conséquent, l'état du système immunitaire d'une femme enceinte aux premiers stades de la gestation est d'une grande importance. Plus tôt un agent infectieux est introduit dans un fœtus non protégé, plus les conséquences de l'infection sont graves.

Conséquences de l'infection à différents stades de la gestation

Si l'infection s'est produite pendant la fécondation, la mort du zygote peut survenir. Aux premiers stades de l'embryogenèse et pendant la période de placentogenèse (de 6 jours à 8 semaines), l'angine peut entraîner des déformations, le développement d'une insuffisance placentaire ou la mort de l'embryon. Au cours des premières semaines de grossesse, l'effet pathogène d'un agent infectieux entraîne l'apparition de soi-disant pseudo-déformations, le développement de modifications sclérotiques dans les tissus et les organes du fœtus.

La maladie d'une femme enceinte à la fin du premier trimestre de la gestation peut entraîner des troubles des organes déjà formés. Au deuxième trimestre, le fœtus réagit à l'introduction de l'infection d'une manière particulière, à savoir la survenue d'une infiltration leucocytaire, des modifications des tissus et une violation de la régulation humorale.

Moyens d'infection

Avec l'angine de poitrine, l'agent infectieux pénètre dans le fœtus principalement par la voie hématogène. Un foyer purulent-inflammatoire dans le corps de la mère contribue à la pénétration de l'infection et des toxines dans la circulation systémique, d'où elles pénètrent dans le liquide amniotique et le système circulatoire du fœtus à travers le placenta.

Des dommages généralisés aux systèmes fœtaux et une septicémie intra-utérine se produisent. Affectant la partie fœtale du placenta et violant la barrière placentaire, l'agent infectieux est introduit dans la circulation systémique du fœtus, puis se propage dans les tissus selon le principe du tropisme. L'angine au cours du premier trimestre de la grossesse peut entraîner les anomalies suivantes chez le fœtus:

  • micro- et hydrocéphalie;
  • calcification intracrânienne;
  • anomalies du développement des membres;
  • pathologies du système cardiovasculaire.

La pathologie peut se manifester à la fois immédiatement à la naissance et avoir des conséquences à long terme. L'apparition de la pyélonéphrite chronique ou du diabète sucré juvénile s'explique par l'introduction d'une infection à entérovirus.

L'organisme gestant subit un certain nombre de changements adaptatifs. Une diminution du niveau d'immunité pendant la gestation est due à une diminution du risque de développer des processus auto-immunes et au rejet du fœtus en tant qu'organisme étranger. Pendant cette période, le corps de la femme est sans défense, la pénétration d'un agent infectieux qui provoque un mal de gorge peut être à la fois de l'extérieur, d'une personne malade, et de l'intérieur, d'un foyer d'inflammation chronique.

Facteurs prédisposants de la maladie

L'immunodéficience physiologique rend le corps d'une femme très sensible non seulement aux infections, mais également à des facteurs externes tels que l'hypothermie. Les facteurs suivants contribuent à l'apparition de l'angine de poitrine:

  • la présence de foyers infectieux chroniques (caries, rhinites, sinusites, etc.);
  • violation de l'intégrité des amygdales;
  • courbure de la cloison nasale et développement de processus inflammatoires dans ce contexte;
  • réactions allergiques accompagnées de rhume des foins;
  • hypothermie;
  • sécheresse accrue de l'air inhalé;
  • vivre dans des conditions environnementales défavorables.

Connaissant une infection possible, une femme doit prendre des mesures pour prévenir les rhumes et les infections infectieuses, dans le contexte desquels une angine de poitrine peut se développer, consulter rapidement un médecin lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent. Une attitude frivole à l'égard de l'angine de poitrine peut entraîner de graves pathologies non seulement du fœtus, mais aussi de la femme enceinte.

Symptômes de la pathologie

Afin de répondre rapidement à l'apparition de la maladie, une femme doit savoir quels symptômes sont accompagnés de cette maladie. Aux premiers stades de la gestation, l'angine de poitrine peut survenir sous une forme lubrifiée ou asymptomatique, due à une immunodéficience physiologique, car les forces du corps visent à maintenir la grossesse et non à former une réponse adéquate à l'invasion d'un agent infectieux. L'apparition asymptomatique de l'angine de poitrine peut ensuite entraîner une complication de son évolution, qui s'accompagne des symptômes suivants:

  • une forte augmentation de la température corporelle à des valeurs subfébriles:
  • douleur dans la gorge, caractérisée par une augmentation de la gravité;
  • difficulté à avaler;
  • hyperémie et œdème des amygdales avec apparition d'une plaque blanc-jaune à leur surface;
  • manifestations générales d'un état fébrile;
  • diminution de l'appétit, nausées;
  • douleur des ganglions lymphatiques régionaux.

Différents types de maux de gorge diffèrent dans les changements qui se produisent dans les amygdales. Avec l'angine folliculaire, des taches de plaque distinctes apparaissent à la surface des amygdales et, avec une forme lacunaire, la plaque recouvre complètement la glande, formant un film. Le type de pathologie nécrotique s'accompagne de la destruction (nécrose) du tissu amygdalien.

Le mal de gorge herpétique est accompagné d'éruptions cutanées, de troubles dyspeptiques, de douleurs musculaires. Le moins de tous les symptômes sont observés dans la forme de pathologie ulcéreuse-membraneuse. Malgré la gravité de la maladie, elle ne peut se manifester que par un mal de gorge. Il est impossible de déterminer indépendamment le type de mal de gorge et le type d'agent infectieux. Par conséquent, vous devez immédiatement consulter un médecin afin d'effectuer des mesures de diagnostic et de clarifier le diagnostic. L'angine qui se développe pendant la grossesse présente un certain nombre de caractéristiques dans le traitement de la pathologie.

Caractéristiques du traitement systémique de la maladie

Le traitement d'une femme enceinte avec une pathologie quelconque doit être aussi doux que possible, car la plupart des médicaments ont un effet néfaste sur le fœtus. Cependant, le traitement du mal de gorge bactérien est impossible sans la nomination d'antibiotiques. Par conséquent, la tâche du médecin traitant est de choisir un médicament qui n'affectera pas le fœtus. Le groupe d'antibiotiques le plus sûr est:

  • Suprax, Cefazolin, Zinnat, Cefepim, Zinacef;
  • Azithromycine, clarithromycine, hémocine, sumamed, érythromycine, rovamycine;
  • Ampicilline, Amoxiclav, Flemoklav, Oxacilline.

Ces antibiotiques sont autorisés pendant la grossesse. Mais ils ne peuvent être prescrits par un médecin qu'après avoir décidé qu'il est impossible de guérir l'angine de poitrine sans eux. Lors du traitement du mal de gorge catarrhal, le médecin peut prescrire Chlorophyllipt, qui ne contient pas de composants synthétiques et peut même être prescrit aux enfants. Ou Miramistin et Hexoral, qui sont recommandés pour les maux de gorge et les maux de gorge chez les femmes enceintes.

Pour réduire la température corporelle, les préparations de paracétamol sont recommandées, car les médicaments à base d'acide acétylsalicylique sont contre-indiqués pendant la grossesse. Il n'est pas recommandé d'utiliser des compléments alimentaires, car il n'y a pas de données provenant d'études cliniques sur l'effet des médicaments sur le corps d'une femme enceinte ou d'un fœtus. Ne vous soignez pas. Étant donné que les méthodes alternatives peuvent également avoir des effets secondaires et qu'il n'y a souvent pas de données sur l'effet des herbes sur le fœtus.

Une boisson abondante est montrée. Au cours du premier trimestre, il n'y a toujours aucun risque de développer un œdème, et le liquide nettoiera le corps des toxines et reconstituera l'équilibre hydrique pendant les températures élevées. Une femme enceinte doit faire attention à la nutrition. Vous ne devez pas forcer à manger sous prétexte de la nécessité de nourrir le fœtus si la femme ne le souhaite pas. Les aliments et les boissons doivent être à une température confortable, ne pas irriter la gorge et être facilement absorbés. Il est nécessaire d'introduire des complexes de vitamines et de minéraux pour maintenir la force.

Les médecins ne recommandent pas non plus le traitement homéopathique, car avec l'angor, il n'est pas toujours efficace, mais il peut augmenter la charge médicamenteuse sur le corps de la femme. Vous devez également faire attention lors du choix des pastilles à sucer. Vous pouvez utiliser Faringosept, Lizobact, Chlorophyllipt, Laripront, Travisil végétal, Imudon. Mais leur utilisation doit également être convenue avec le médecin. Le traitement purulent des maux de gorge ne doit avoir lieu que sur recommandation d'un médecin, l'automédication peut entraîner une septicémie.

Thérapies locales

Le traitement local de la maladie doit inclure le traitement des glandes avec des antiseptiques - chlorophyllipt, stomatodine, solution de peroxyde d'hydrogène, chlorhexidine. Le gargarisme donne un bon résultat. Vous pouvez préparer des décoctions d'herbes médicinales (camomille, sauge, plantain, calendula, harmala, poitrine velue, écorce de chêne, etc.).

Vous pouvez préparer une solution de rinçage à partir de préparations pharmaceutiques (un complexe d'extraits de plantes Rotokan ou le médicament antibactérien Furacilin). Vous pouvez rincer avec des moyens prêts à l'emploi pour désinfecter la gorge Miramistin et Chlorhexidine. Le rinçage au début de la maladie doit être effectué toutes les 2 heures, puis vous pouvez réduire la procédure à 3 fois par jour jusqu'à guérison complète..

Le premier trimestre de la grossesse est une période très importante dans la formation du fœtus, vous ne pouvez donc pas tolérer la maladie sur vos jambes et ignorer les recommandations du médecin. Il est nécessaire de respecter le repos au lit, d'éviter le stress, de traiter l'angine de manière globale, en utilisant des médicaments systémiques et locaux.

Quelles méthodes sont interdites

Pendant la grossesse, vous ne pouvez pas utiliser non seulement des antibiotiques du groupe des fluoroquinolones et des tétracyclines, des solutions locales contenant de l'iode, mais également des procédures de physiothérapie. Les femmes enceintes ne doivent pas effectuer de procédures thermiques - compresses chaudes, emplâtres à la moutarde, bains de pieds chauds. Une surchauffe, même localisée, peut propager l'infection ou provoquer une fausse couche.

Les médicaments, la posologie et le traitement correctement sélectionnés garantissent un résultat favorable. Pour ce faire, il est recommandé que, lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, consultez immédiatement un médecin qui, sur la base des résultats de l'examen de diagnostic réussi, prescrira le traitement correct et compétent..

Angine pendant la grossesse au premier trimestre

L'angine de poitrine est une maladie infectieuse aiguë dans laquelle les éléments de l'anneau pharyngé et des amygdales palatines sont enflammés. Un autre nom de cette pathologie est l'amygdalite aiguë. La survenue d'un mal de gorge au cours du premier trimestre de la grossesse menace de complications graves et augmente le risque d'une issue défavorable pour la femme et son bébé.

Les raisons

L'angine est une maladie infectieuse. Dans 90% des cas, l'agent causal de l'amygdalite aiguë est le streptocoque b-hémolytique du groupe A (GABHS). Beaucoup moins souvent, l'examen révèle Staphylococcus aureus, pneumocoque ou d'autres micro-organismes. La flore pathogène mixte (infection mixte) devient souvent la cause de l'angine de poitrine..

L'angine peut également être d'origine virale. Les agents responsables de la maladie sont les virus Coxsackie, l'herpès, les adénovirus. Dans de rares cas, des champignons ressemblant à des levures du genre Candida sont trouvés en combinaison avec d'autres micro-organismes pathogènes.

Facteurs de risque de développer un mal de gorge:

  • hypothermie;
  • blessure aux amygdales;
  • violation de la respiration nasale;
  • exacerbation des maladies chroniques, conduisant à une diminution de l'immunité générale et locale;
  • processus inflammatoires chroniques dans la cavité buccale (amygdalite chronique, caries dentaires);
  • vivre dans une zone écologiquement défavorable (air pollué);
  • air sec excessif.

La grossesse elle-même est un facteur de provocation sérieux pour le développement de l'amygdalite aiguë. On sait qu'en attendant un bébé, le système immunitaire d'une femme cesse de faire face à sa charge. Il y a un affaiblissement physiologique des défenses de l'organisme. Dans ce contexte, tout processus infectieux survient facilement, y compris l'amygdalite. Après la naissance d'un enfant, l'immunité est dans la plupart des cas rétablie dans les 6 mois suivants..

Mécanismes de développement de l'angine

La pénétration de micro-organismes pathogènes se produit par les voies respiratoires supérieures. Le foyer principal de l'inflammation est formé dans le tissu lymphoïde du nasopharynx. Souvent, l'angine de poitrine survient peu de temps après avoir subi une infection virale respiratoire aiguë résultant d'une diminution naturelle de l'immunité. La plupart des agents responsables des ARVI connus réduisent les propriétés protectrices de la muqueuse buccale et favorisent la pénétration d'autres micro-organismes dans cette zone.

Le GABHS est un micro-organisme que l'on trouve le plus souvent dans l'angine de poitrine. Ces bactéries ont la propriété unique de se fixer à la surface des amygdales et d'autres éléments du tissu lymphoïde de la cavité buccale. Les streptocoques sécrètent une toxine spéciale qui augmente la sensibilité d'une personne à ce micro-organisme, ce qui provoque le développement de tous les symptômes de l'angine et de ses complications.

L'action du streptocoque b-hémolytique ne se limite pas à la cavité buccale. Les toxines qui pénètrent dans la circulation sanguine perturbent le fonctionnement de tous les organes internes. L'impact maximal tombe sur les systèmes cardiovasculaire et nerveux, ainsi que sur les organes des voies urinaires. Des processus auto-immunes sont déclenchés, conduisant à la synthèse d'anticorps agressifs qui agissent contre son propre corps. C'est ainsi que se développent toutes les complications graves du mal de gorge streptococcique: rhumatisme, glomérulonéphrite, myocardite et autres..

Le GABHS est l'agent causal non seulement des maux de gorge, mais aussi de la scarlatine. La scarlatine est plus fréquente dans l'enfance. Les femmes enceintes sont généralement déjà immunisées contre cette maladie. Lorsqu'ils rencontrent à nouveau le streptocoque, ils développent une angine spécifique. La scarlatine est extrêmement rare pendant la grossesse..

L'angine se développe non seulement avec une infection exogène (externe), mais également avec une infection endogène (interne). Cela est possible chez les femmes atteintes d'amygdalite chronique. Dans le contexte d'une diminution des défenses de l'organisme, sa propre infection est activée et tous les symptômes de l'angine apparaissent. Assez souvent, l'amygdalite chronique exacerbe au cours du premier trimestre de la grossesse, y compris aux tout premiers stades peu après la conception d'un enfant.

Symptômes

La période d'incubation de l'angine dure de 12 à 72 heures et est déterminée par le type d'agent pathogène. L'apparition de la maladie est toujours aiguë. La température corporelle augmente, il y a un mal de gorge sévère (surtout lors de la déglutition). Les ganglions lymphatiques cervicaux sont hypertrophiés. La gravité des manifestations de l'angine dépendra de la forme de la maladie et de la réactivité générale du corps..

Il existe plusieurs types d'angine de poitrine:

Catarrhal

  • fièvre modérée;
  • faiblesse générale, frissons, malaise;
  • maux de gorge et sécheresse;
  • hypertrophie et douleur aiguë des ganglions lymphatiques cervicaux.

Avec l'amygdalite catarrhale, la taille des amygdales palatines augmente. Il existe une hyperémie diffuse (rougeur), un œdème. Une plaque purulente apparaît à la surface des amygdales. L'hyperémie peut être limitée uniquement aux tissus des amygdales ou se propager au palais mou et dur, ainsi qu'à l'arrière du pharynx. L'évolution est favorable, tous les symptômes disparaissent en 1 à 3 jours avec un traitement approprié. En cas de traitement inadéquat, le mal de gorge catarrhal peut prendre une autre forme.

Folliculaire

  • augmentation de la température corporelle à 39 ° C et plus;
  • signes prononcés d'intoxication générale: faiblesse, frissons, maux de tête et douleurs musculaires;
  • douleur intense lors de la déglutition;
  • difficulté à avaler de la nourriture;
  • hypertrophie et douleur aiguë des ganglions lymphatiques cervicaux.

L'état d'une femme enceinte souffrant d'angor folliculaire est considérablement altéré. À l'examen, les amygdales palatines hypertrophiées et enflées, le palais mou et les arcades palatines sont visibles. Des follicules purulents - de petites vésicules jaunâtres - se forment sur les amygdales. Les follicules sont ouverts, mais la plaque purulente ne dépasse pas les amygdales. La récupération se produit après 5-7 jours avec un traitement opportun.

Lacunaire

Les symptômes du mal de gorge lacunaire sont similaires aux manifestations de la forme folliculaire de la maladie. L'état de la femme est grave, la température corporelle monte souvent à 40 ° C. Une floraison purulente jaunâtre et une fine pellicule apparaissent à la surface des amygdales. La plaque ne va pas au-delà des amygdales et s'enlève facilement avec une spatule. Durée de la maladie - jusqu'à 7 jours.

Fibrineux

L'amygdalite fibrineuse se développe comme une complication d'autres formes de la maladie. L'état général de la femme est perturbé et un mal de gorge sévère persiste. La plaque purulente s'étend au-delà des amygdales, se propageant au palais mou et dur. Le développement de complications graves dans les premiers jours de la maladie, allant jusqu'à des lésions des membranes du cerveau, est possible.

Phlegmoneux

L'amygdalite phlegmoneuse est un abcès intratonsillaire et se produit comme une complication d'autres formes d'amygdalite aiguë. Extrêmement rare pendant la grossesse.

  • mal de gorge sévère en avalant, en parlant;
  • position forcée de la tête;
  • trismus des muscles à mâcher (incapacité à ouvrir la bouche);
  • température corporelle élevée;
  • douleur des ganglions lymphatiques régionaux.

Avec l'angor phlegmoneux, la lésion est généralement unilatérale. Il y a fusion des tissus de l'amygdale, œdème, déplacement de la luette vers le côté sain. Les facteurs prédisposant au développement du mal de gorge phlegmoneux comprennent le tabagisme. Traitement chirurgical: ouverture de l'abcès et lavage de la cavité avec des médicaments antibactériens.

Herpangine

Le mal de gorge herpétique survient lorsque les entérovirus sont touchés. Les principaux symptômes de l'amygdalite aiguë s'accompagnent de signes de lésions du tube digestif (nausées, vomissements, douleurs abdominales). Caractérisé par une augmentation de la température corporelle à 39-40 ° C, signes prononcés d'intoxication générale du corps. Le courant est favorable. Avec un traitement adéquat, la guérison se produit 3 à 5 jours après le début de la maladie.

Complications de la grossesse et conséquences pour le fœtus

De nombreuses maladies infectieuses surviennent très tôt dans la grossesse. Peu de temps après la conception de l'enfant, le fond hormonal change et les défenses de l'organisme diminuent naturellement. La suppression de l'immunité est nécessaire pour permettre à une femme de porter et de donner naissance à un enfant. Sinon, le corps de la femme enceinte percevra l'embryon comme un agent étranger, ce qui conduira inévitablement à une fausse couche..

Très souvent, le mal de gorge survient dans les 2 à 4 semaines, avant même que les règles prévues ne soient retardées. Au cours de cette période, de nombreuses femmes ignorent toujours le début de la grossesse et n'associent pas le malaise qui en résulte à la conception d'un enfant. Souvent, la femme enceinte commence à prendre des antibiotiques et d'autres médicaments puissants qui peuvent affecter le développement de l'embryon. Un tel traitement pendant jusqu'à 4 semaines peut entraîner une fausse couche spontanée ou la formation de malformations congénitales du fœtus..

L'angine, qui survient à une période de 4 à 12 semaines, n'est pas non plus très favorable pour une femme et son bébé. Pendant cette période, la femme enceinte connaît généralement déjà son changement de position et ne prendra pas de médicaments interdits aux premiers stades de la grossesse. Mais même une thérapie adéquate ne garantit pas une issue favorable à la grossesse. Les bactéries et virus qui ont pénétré l'embryon peuvent perturber son développement normal et entraîner la formation de défauts dans les organes internes incompatibles avec la vie. Plus la période de gestation est courte, plus la probabilité d'une issue défavorable pour le fœtus est élevée..

Une température corporelle élevée et une intoxication générale du corps sont un autre facteur défavorable qui interfère avec le déroulement normal de la grossesse. On sait qu'une élévation de température au-dessus de 37,5 ° C augmente considérablement le risque de fausse couche spontanée jusqu'à 12 semaines. L'avortement peut survenir au plus fort d'un mal de gorge ou quelques semaines après la guérison..

Malgré tous les risques possibles, l'angine aux stades précoces n'est pas une raison pour un avortement provoqué. Il est impossible de prédire à l'avance comment la maladie affectera l'état de la femme et du fœtus. Dans de nombreux cas, l'amygdalite disparaît sans conséquences importantes pour le bébé. La grossesse dans ce cas se déroule en toute sécurité et se termine par la naissance d'un enfant en bonne santé en temps voulu.

Comment réduire les risques d'effets indésirables sur le fœtus?

  1. Avant de prendre des médicaments, assurez-vous qu'il n'y a pas de grossesse - donnez du sang pour l'hCG ou faites un test à domicile. Pertinent pour les femmes qui envisagent de concevoir un enfant.
  2. Si la grossesse est confirmée, ne prenez aucun médicament sans en parler à votre médecin. De nombreux médicaments sont interdits au cours du premier trimestre car potentiellement dangereux pour le développement du fœtus.
  3. Méfiez-vous de la médecine traditionnelle. Certaines préparations à base de plantes peuvent provoquer une fausse couche en début de grossesse.
  4. Appliquer tous les moyens non médicamenteux disponibles pour soulager l'angine de poitrine (boire beaucoup de liquides, alitement, etc.).
  5. Si l'état s'aggrave et que des signes de menace d'interruption de grossesse apparaissent (saignements, douleurs dans le bas de l'abdomen), assurez-vous de consulter un médecin.

Méthodes de traitement

Le traitement de l'angine de poitrine au premier trimestre de la grossesse est associé à certaines difficultés. Pendant cette période, de nombreux médicaments sont interdits d'utilisation. Certains fonds sont capables de provoquer une fausse couche, d'autres conduisent à la formation d'anomalies dans le développement des organes internes du fœtus. La prise de tout médicament en début de grossesse n'est possible qu'en accord avec le médecin.

Le traitement des maux de gorge se fait généralement à domicile. L'hospitalisation dans un hôpital n'est indiquée que dans les formes sévères d'amygdalite aiguë, ainsi que dans le développement de complications (y compris obstétricales). Pour éliminer le processus inflammatoire dans le nasopharynx, des médicaments antibactériens sont prescrits. Au premier trimestre, il est possible d'utiliser les pénicillines et les céphalosporines comme les plus sûres pour l'embryon. Le choix d'un médicament spécifique, la posologie et la durée d'admission sont déterminés par le médecin en fonction de la forme de l'angor et de la gravité de l'état de la femme enceinte. Le cours du traitement dure de 5 à 10 jours.

En cas de fièvre sévère accompagnée de frissons, des antipyrétiques (ibuprofène ou paracétamol) sont prescrits. L'aspirine est interdite pendant la grossesse! Les antipyrétiques doivent être pris strictement selon les instructions et en aucun cas la posologie indiquée ne doit être dépassée. Le paracétamol et l'ibuprofène ont une propriété désagréable: ils peuvent provoquer une fausse couche au cours du premier trimestre de la grossesse. C'est pourquoi ces fonds ne sont prescrits qu'à des températures corporelles supérieures à 38,5 ° C. Avec une fièvre modérée, les antipyrétiques peuvent être dispensés.

Pour la thérapie locale, des sprays ou des pastilles antiseptiques sont utilisés. La gamme de médicaments pour les maux de gorge au cours du premier trimestre de la grossesse est très limitée. Lizobact, Laripront, Miramistin et certains autres moyens sont approuvés pour utilisation. Avant d'utiliser un médicament, il ne sera pas superflu de consulter un médecin et de lire les instructions du médicament.

Au cours du premier trimestre de la grossesse, une grande importance est attachée au traitement non médicamenteux. Avec l'angine de poitrine, les recommandations suivantes aideront à soulager la maladie:

  1. Boire plus de liquide: boissons aux fruits, boissons aux fruits, thé. Les boissons doivent être chaudes, mais pas chaudes. Les boissons chaudes irritent la muqueuse buccale et aggravent l'état de l'angine de poitrine.
  2. Ne mangez que des aliments faciles à digérer (de préférence sous forme de céréales et de purée de pommes de terre, pour ne pas endommager la membrane muqueuse). Évitez les aliments épicés, salés et épicés jusqu'à la guérison complète.
  3. Restez au lit si votre température corporelle est élevée.
  4. N'oubliez pas de ventiler la pièce.
  5. Humidifiez la pièce. L'air sec irrite la muqueuse nasopharyngée et ralentit la récupération.
  6. N'oubliez pas le nettoyage humide quotidien. En cas de malaise, confiez le ménage à votre conjoint ou à d'autres proches.

La prévention spécifique de l'angine de poitrine n'a pas été développée. Pour augmenter la résistance globale du corps, vous devez manger rationnellement tout au long de la grossesse, bouger plus et être plus souvent à l'air frais. Il est nécessaire de surveiller de près l'état de la cavité buccale, pour traiter les foyers d'infection chronique (y compris les dents carieuses) à temps. En période automne-hiver, pour maintenir l'immunité, il est recommandé de prendre des vitamines complexes développées spécifiquement pour les femmes enceintes.

Comment et comment traiter l'angine de poitrine pendant la grossesse au 1er, 2ème et 3ème trimestre

L'angine de poitrine pendant la grossesse est assez courante, car le corps est soumis à un stress important, ce qui entraîne une diminution de l'immunité. L'angine de poitrine est un mal de gorge infectieux aigu ou chronique qui, s'il n'est pas correctement traité, conduit au développement d'autres maladies graves. Pendant la grossesse, la difficulté réside dans le fait que de nombreux médicaments restent interdits et que l'impact négatif sur le développement de l'enfant est important..

Caractéristiques de la maladie chez les femmes enceintes

À n'importe quel trimestre de la grossesse, toute forme d'angor peut se développer: à la fois catarrhale et bactérienne ou purulente. Les agents pathogènes (staphylocoques, adénovirus, streptocoques) sont facilement transmis par contact-maison et gouttelettes en suspension dans l'air.

Vous pouvez distinguer le mal de gorge des autres rhumes par les signes suivants:

  • élévation de température élevée;
  • douleur intense, sécheresse et mal de gorge;
  • toux sèche;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques sous-maxillaires ou parotidiens;
  • diminution du sommeil, diminution de l'appétit, somnolence, apathie.

À l'examen, un thérapeute ou un spécialiste des maladies infectieuses note un rouge, un mal de gorge, les amygdales augmentent de taille, il est facile de remarquer une floraison de teinte blanche ou jaunâtre. Avec une forme purulente de mal de gorge, vous pouvez également trouver des foyers purulents.

Pendant le traitement de l'angine de poitrine pendant la grossesse, vous devez suivre strictement toutes les recommandations du médecin. Vous ne devez pas boire de médicaments par vous-même et modifier leur posologie. Seul un thérapeute et un spécialiste des maladies infectieuses, en tenant compte de la semaine de grossesse, sélectionnez des médicaments sûrs et calculez la posologie.

Le traitement thérapeutique de l'amygdalite n'est pas complet sans antibiotiques, composés désinfectants pour le traitement, l'irrigation et le rinçage de l'oropharynx, la phytothérapie.

Premier trimestre

Les premiers mois de grossesse sont caractérisés par la pose d'organes importants du fœtus, et tout processus infectieux et inflammatoire dans le corps d'une femme peut perturber ce processus. La grossesse se déroule avec des complications et des menaces constantes de fausse couche.

L'angine de poitrine pendant la grossesse au cours du premier trimestre entraîne un manque d'approvisionnement en oxygène, une hypoxie fœtale se développe. La probabilité de fausse couche augmente.

Une augmentation de la température corporelle au-dessus de 38,3 degrés entraîne des perturbations dans le développement et le fonctionnement des organes internes de l'enfant. Le travail peut commencer prématurément en raison d'un décollement placentaire prématuré.

Lorsque les premiers symptômes de la maladie sont détectés, vous devez demander l'aide d'un spécialiste. L'angine en début de grossesse n'est pas souhaitable à traiter avec des antibiotiques. Le médecin sélectionnera le traitement le plus sûr, mais seulement si l'angine n'est pas accompagnée de complications.

Deuxième et troisième trimestre

En cas de mal de gorge pendant la grossesse au cours des deuxième et troisième trimestres, la menace pour l'enfant à naître demeure, mais pas à un tel degré:

  • Il existe toujours un risque de développer un manque d'oxygène en raison d'une violation de la distribution de l'approvisionnement en sang.
  • Les toxines provoquent une intoxication fœtale.
  • La quantité de composants nutritionnels délivrés au fœtus diminue et un retard dans sa croissance et son développement se produit.

Le traitement de l'angine de poitrine chez la femme enceinte au 2ème et 3ème trimestre est réalisé avec des antibiotiques de la série pénicilline ou céphalosporine.

Traitement des maux de gorge pendant la grossesse

Afin de choisir la bonne méthode de traitement, un diagnostic préliminaire est posé. Le médecin examine la gorge du patient, détermine l'état des ganglions lymphatiques au toucher, écoute la poitrine et écoute les principales plaintes. Les résultats des tests de laboratoire seront certainement nécessaires. Un frottis est prélevé à la surface des amygdales pour déterminer le pathogène et sa sensibilité à un groupe particulier d'antibiotiques. Un test sanguin peut aider à déterminer l'étendue de l'infection..

Le mal de gorge est souvent traité avec des agents antibactériens..

Les antibiotiques les moins sûrs et les moins efficaces pour l'angine de poitrine chez les femmes enceintes sont: «Ampicilline», «Amoxicilline», «Azithromycine», «Érythromycine».

Prescrire des sprays, des comprimés et des pastilles pour une dissolution lente (Antiangin, Lizobakt, Hexaliz). Ils désinfectent la surface muqueuse et éliminent l'inflammation.

Une méthode de traitement approuvée et éprouvée consiste à se rincer la bouche avec des herbes (ils font des décoctions à base de sauge, camomille, calendula). Désinfecte les surfaces, réduit l'inflammation, soulage la douleur avec la solution «Furacilin».

Thérapie antibiotique

Lors du choix des antibiotiques pour l'amygdalite pendant la grossesse, il faut tenir compte de leur efficacité contre l'agent causal de l'infection, ainsi que de la gravité de l'évolution de la maladie.

Les médicaments ne doivent pas nuire au fœtus.

Les médicaments autorisés, qui sont généralement prescrits pour l'inflammation des amygdales, sont: «Amoxiclav», «Azithromycine», «Augmentin», «Vilprafen», «Rovamycin», «Flemoxin», «Zinnat», «Sumamed». Les composants actifs de ces médicaments n'ont pas d'effet négatif sur le développement de l'enfant..

Le traitement de l'angine de poitrine avec des antibiotiques de la série des céphalosporines et des pénicillines est effectué uniquement dans un hôpital.

Nutrition et soins

Dans la phase aiguë du mal de gorge, il est recommandé de s'allonger au lit et de boire beaucoup de liquide. Le régime doit contenir des aliments enrichis. De plus, vous devriez prendre une multivitamine. Ils aideront à augmenter la résistance du corps à l'angine de poitrine. La nourriture doit être fractionnée, il est préférable de manger de la nourriture sous forme hachée, afin de ne pas blesser à nouveau un mal de gorge.

Il est préférable de refuser les aliments épicés, acides, salés, gras et sucrés, car ils augmentent encore l'irritation d'un mal de gorge et contribuent à la propagation du processus infectieux. Ne mangez pas d'aliments trop chauds.

Thérapie locale

Les pastilles et pastilles («Lizobact», «Faringosept», «Imudon») aident à réduire la douleur, à détruire les bactéries et à prévenir leur propagation.

Les solutions amygdales aident à éliminer la plaque, à désinfecter la surface et à réduire la zone d'inflammation.

Le bandage est enroulé autour du doigt, humidifié dans une solution et la gorge est traitée. Les antiseptiques bons et approuvés sont: "Stomatidin", "Chlorophyllipt", "Lugol".

Un spray local permet à la composition d'être uniformément répartie et de lutter efficacement contre l'agent causal de la maladie: "Miramistin", "Stopangin", "Ingalipt".

  • Une solution de "Furacilin" aide à accélérer la récupération, à soulager l'inflammation et à réduire la douleur. Pour le préparer, il suffit de dissoudre un comprimé du médicament dans l'eau.
  • La solution de rinçage Stopangin n'a pas besoin d'être diluée avant utilisation. 13 ml suffisent pour une procédure.
  • Le rinçage avec Miramistin aide. Prendre 12 ml de solution pour un rinçage.
  • Prescrivez le médicament "Rotokan". Il faudra 5 ml de la composition pour se dissoudre dans 180 ml d'eau.
  • La solution de soude est considérée comme efficace..

Un rinçage régulier de la gorge avec des décoctions d'herbes pharmaceutiques aide (le calendula, la camomille, l'eucalyptus, la sauge sont considérés comme efficaces).

Mal de gorge et grossesse

La chaleur dans le corps pendant la grossesse avec une angine de poitrine due à une augmentation de la température peut provoquer des anomalies physiques et mentales dans le développement de l'enfant.

À des températures élevées, le sang commence à s'épaissir et circule plus lentement dans le corps. La quantité d'oxygène et de nutriments entrant dans le fœtus par le placenta est considérablement réduite. L'hypoxie se développe. Par conséquent, abaisser la température n'est pas seulement possible, mais nécessaire.

Un antipyrétique doit être pris en cas de forte élévation de température pendant une longue période.

Pour réduire la température, il est utile de boire beaucoup de liquide (compote, framboise, gingembre, thé au citron avec du miel conviennent).

Vous pouvez appliquer une serviette imbibée d'eau fraîche sur votre front.La tisane à base d'origan, de plantain et de tussilage aide à réduire rapidement et en toute sécurité la température. Chaque herbe est prise dans une quantité de 30 g. Le mélange est versé avec de l'eau bouillante et laissé infuser pendant 40 minutes. Boire un bouillon prêt à l'emploi est recommandé trois fois par jour, 90 ml..

Si la température corporelle monte à 39 degrés, il est impératif de prendre un antipyrétique (Nurofen, Ibuprofen, Paracetamol, Panadol). Il est fortement déconseillé de les utiliser dans les derniers mois de la grossesse. Vous ne pouvez pas faire baisser la température "Aspirine".

La façon de guérir un mal de gorge pendant la grossesse doit être décidée par des spécialistes. Le thérapeute, en tenant compte des recommandations du gynécologue sur les caractéristiques de l'évolution de la grossesse, doit prescrire les médicaments appropriés. Si le traitement a été commencé à temps, il sera alors possible de se débarrasser de la maladie en 7 à 9 jours. Les compresses ne doivent pas être appliquées sur la zone du cou, les bains de pieds chauds, l'échauffement et d'autres procédures thermiques sont contre-indiqués.

Pourquoi l'angine est-elle dangereuse pendant la grossesse

Si le traitement du mal de gorge est retardé à n'importe quel stade de la grossesse ou si le mauvais traitement médicamenteux est sélectionné, le risque de complications augmente.

Le danger menace non seulement la femme elle-même, mais aussi le fœtus, en particulier au premier et au deuxième trimestre de la grossesse.

La pénétration du processus inflammatoire dans les organes voisins devient un facteur provoquant le développement de la méningite, de la pneumonie, de la pyélonéphrite, des maladies cardiaques graves et peut même entraîner une intoxication sanguine. Dans ce cas, un traitement dans un hôpital est nécessaire sous la surveillance constante de médecins..

En cas d'infection secondaire, la circulation sanguine est perturbée, l'apport sanguin au placenta diminue, une hypoxie se développe, une intoxication fœtale se produit, un retard de croissance et de développement, un décollement placentaire prématuré.

La prévention

Pour prévenir le développement de l'angine de poitrine pendant la grossesse, une femme doit suivre un certain nombre de recommandations:

  • vous devez limiter les visites aux endroits bondés;
  • éviter tout contact avec des personnes qui ont un rhume;
  • lors de la visite à la clinique, il est recommandé de porter un bandage de gaze;
  • pendant la saison des rhumes, vous devez commencer à prendre des vitamines;
  • la pièce doit être régulièrement ventilée et nettoyée à l'eau.

Il est plus facile de prévenir la maladie que de traiter les symptômes désagréables et les conséquences possibles plus tard. Vous pouvez discuter de ce problème avec le gynécologue et les thérapeutes traitants, ils vous aideront à choisir les bons moyens de protection contre les infections.

Symptômes et traitement de l'angine de poitrine pendant la grossesse

L'article traite de l'angine pendant la grossesse. Nous parlons de ses variétés, de ses symptômes et de son traitement aux 1er, 2ème et 3ème trimestres. Vous découvrirez si l'angine de poitrine est dangereuse au début et à la fin de la grossesse, ses conséquences et sa prévention, quel antibiotique peut être pris et si elle affecte le fœtus.

Qu'est-ce que l'angine

L'angine de poitrine est une maladie infectieuse aiguë, qui s'accompagne d'une inflammation aiguë des amygdales et d'autres formations lymphoïdes du pharynx. C'est un trouble saisonnier qui survient généralement en automne et au printemps..

L'angine de poitrine chez la femme enceinte survient dans un contexte d'immunité affaiblie

Le plus souvent, la maladie survient chez les enfants de moins de 15 ans (environ 60%) et les personnes de moins de 30 ans. La maladie se manifeste par l'ingestion de divers microbes, généralement des streptocoques, dans le pharynx, ainsi que des articles ménagers que le patient a utilisés (par exemple, de la vaisselle). En règle générale, les microbes qui se trouvent dans la gorge et ne causent pas de maladie sont activés sous l'influence de conditions défavorables, par exemple, l'hypothermie, la consommation d'aliments trop froids ou de crème glacée, ainsi qu'en raison de changements soudains de température..

L'immunité des femmes enceintes, en particulier en début de grossesse, est affaiblie. Cela est nécessaire pour que l'œuf fécondé se fixe à la paroi de l'utérus et ne soit pas rejeté par le corps. C'est dans le contexte d'une diminution de l'immunité que l'angine de poitrine survient chez la femme enceinte, ce qui a un certain nombre de conséquences négatives pour la mère et le fœtus..

Mais avant de procéder au diagnostic et au traitement, il ne sera pas superflu de comprendre les principales variétés de cette maladie..

En raison du fait que les agents responsables de la maladie sont un certain nombre de micro-organismes pathogènes différents, la pathologie est classée comme suit:

  • Mal de gorge catarrhal - cette variété se caractérise par un processus inflammatoire intense dans la zone des amygdales touchées et une température corporelle élevée.
  • Le mal de gorge bactérien est la forme la plus courante. Se produit en raison de streptocoques, de staphylocoques, d'entérovirus et d'adénovirus.
  • Mal de gorge purulent - c'est elle qui survient le plus souvent chez les femmes enceintes, se présente sous diverses formes.

Variétés de maux de gorge purulents:

  • Folliculaire - généralement léger pendant la grossesse. Caractérisé par l'apparition de points blancs (pustules) sur les zones touchées.
  • Lacunaire - caractérisé par la formation d'un film jaunâtre sur les amygdales.
  • Nécrotique - est la forme la plus grave, car la nécrose (mort) des tissus des amygdales se forme dans son contexte. Se produit le plus souvent en conjonction avec la scarlatine.

Symptômes

Afin de déterminer la présence de l'angine de poitrine, vous devez connaître ses principaux signes. Un mal de gorge pendant la grossesse peut être dû à diverses raisons: cela peut inclure une surcharge des cordes vocales, un rhume et l'utilisation d'aliments froids. Seul un spécialiste peut diagnostiquer la maladie.

Les principaux symptômes de la pathologie sont:

  • fièvre, une forte augmentation de la température corporelle jusqu'à 40 degrés;
  • mal de gorge sévère qui rend difficile de parler, de manger ou de boire;
  • voix nasale;
  • diminution ou perte complète d'appétit;
  • augmentation de la transpiration;
  • maux de tête;
  • douleur dans les muscles et les articulations;
  • rougeur de la gorge;
  • l'apparition d'abcès blancs sur les amygdales;
  • une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques;
  • détérioration générale de la santé, faiblesse.

Si de tels signes sont détectés au début ou à la fin de la grossesse, vous devez consulter un médecin dès que possible. Le traitement de la maladie à un stade précoce évitera diverses complications. Mais l'automédication est interdite..

L'angine est dangereuse pour la femme enceinte et le fœtus

Pourquoi l'angine est-elle dangereuse pendant la grossesse

Toute maladie au cours de la période de procréation peut affecter négativement le déroulement de la grossesse, le bien-être de la mère et le développement du fœtus. Pour cette raison, il est nécessaire d'essayer de minimiser les risques d'infection par des pathologies, de bien manger et de prendre des multivitamines.

L'angine de poitrine est une maladie insidieuse dangereuse à tous les trimestres de la grossesse..

La maladie est particulièrement dangereuse au premier trimestre, car elle interfère avec la formation normale du placenta et la pose d'organes vitaux chez le fœtus. L'angine dans les premières semaines de grossesse provoque une privation d'oxygène et une intoxication de tout l'organisme de l'enfant à naître. Tout cela peut entraîner une fausse couche, une congélation ou la mort fœtale intra-utérine..

Au cours des deuxième et troisième trimestres, la pathologie peut également affecter négativement le fœtus. Une augmentation de la température chez une femme enceinte entraîne une intoxication fœtale, ainsi qu'un manque de nutriments et d'oxygène. L'angine en fin de grossesse provoque des troubles du développement des organes internes et des systèmes de l'enfant à naître.

Il a été prouvé qu'une augmentation de la température corporelle au-dessus de 38 degrés chez une femme enceinte affecte négativement les capacités mentales et le système nerveux de l'enfant dans l'utérus. De plus, une température élevée affecte négativement le placenta, provoquant dans certains cas son rejet, ce qui conduit à un avortement spontané ou à une naissance prématurée..

Effets

En l'absence de traitement ou de son comportement incorrect, l'angine de poitrine pendant la grossesse peut entraîner les complications suivantes:

  • pyélonéphrite;
  • état septique;
  • myocardite;
  • méningite;
  • la formation de cavités purulentes dans les amygdales et d'autres tissus;
  • rhumatisme;
  • néphrite glomérulaire;
  • pneumonie.

Toutes ces complications peuvent survenir chez la femme enceinte. Dans le même temps, la pathologie peut pénétrer le fœtus, ce qui entraîne sa mort..

L'angine du fœtus est dangereuse car elle provoque:

  • empoisonnement général du corps;
  • hypoxie;
  • décollement placentaire prématuré;
  • retard de développement;
  • modifications pathologiques de la circulation sanguine dans l'utérus.

Diagnostique

Un diagnostic correct et rapide contribue à un traitement rapide et efficace avec des conséquences négatives minimes.

La présence de la maladie peut être déterminée par un examen visuel de la patiente, de ses plaintes, des signes et des symptômes de la maladie. Une étude en laboratoire du matériel prélevé sur les amygdales et les tissus enflammés est obligatoire. Cela aide à identifier l'agent causal de l'infection, suivi de la sélection d'un traitement médicamenteux..

Comment traiter l'angine de poitrine pendant la grossesse

Seul un spécialiste devrait traiter l'angine de poitrine. Un traitement antibiotique avec l'amoxicilline est généralement prescrit. N'ayez pas peur de prendre des antibiotiques, car les remèdes modernes ont un effet doux et ne nuisent pas au fœtus, surtout si le traitement est effectué au 3ème trimestre.

En plus des antibiotiques, des médicaments anti-inflammatoires et antiseptiques sont également prescrits, tels que Neo Angin, Angin Hel, Anti Angin (spray). Tous ces médicaments agissent localement et éliminent rapidement les symptômes désagréables à l'origine de la maladie..

Il est également important de rester au lit, s'il y a de la température, essuyez-le avec de l'eau tiède, utilisez une compresse froide sur le front. En outre, pour éliminer la température, vous pouvez utiliser Nurofen, Paracetamol ou Panadol pour enfants.

Se gargariser avec des décoctions à base de plantes peut aider à soulager la douleur

Remèdes populaires

Dans certains cas, la médecine traditionnelle peut être utilisée pour traiter l'angine de poitrine pendant la grossesse. Ils ne peuvent être utilisés qu'après consultation et autorisation d'un médecin..

Le rinçage de la bouche avec des décoctions d'herbes ayant un effet antimicrobien est considéré comme efficace et inoffensif: sauge, camomille, calendula, etc. Vous pouvez également utiliser la solution de Furacilin. Les bouillons et les solutions doivent rincer un mal de gorge toutes les heures.

De plus, vous pouvez utiliser des inhalations, mais vous devez être prudent avec elles. Cela est dû au fait que de telles procédures peuvent affecter négativement le bien-être d'une femme enceinte, et si des étourdissements et une faiblesse apparaissent après l'inhalation, ils doivent être abandonnés. Si l'inhalation de vapeurs médicinales ne provoque pas de détérioration chez la femme enceinte, il est recommandé d'utiliser des huiles aromatiques d'églantier, de sapin, d'eucalyptus et de décoctions à base de plantes (menthe, camomille, etc.) pour l'inhalation..

Recettes de remèdes populaires pour l'angine de poitrine pendant la grossesse:

  • Broyez deux citrons dans la peau avec du sucre cristallisé. Insistez sur le mélange pendant 5 à 10 heures, après quoi vous devriez prendre 1 c. cinq fois par jour. Un tel remède a des effets anti-inflammatoires et antiseptiques, renforce le système immunitaire et sature le corps en vitamine C.
  • Prenez 1 tête d'ail, hachez-la finement et ajoutez-la à 250 ml de jus de pomme. Faites bouillir la composition préparée à feu moyen pendant 5 minutes. Boire 1 verre chaud trois fois par jour.
  • Prenez 1 pomme et 1 oignon, râpez-les finement, puis ajoutez 40 g de miel au mélange. Prendre une demi-cuillère à café trois fois par jour.

Nutrition

Pendant le traitement, certaines règles nutritionnelles doivent être respectées: bien manger, prendre des multivitamines, refuser les aliments acides et salés (ils irritent les muqueuses).

Boire beaucoup de liquides aide à réduire les signes d'intoxication, à éliminer les toxines et à rétablir la perte de liquide après une fièvre. Il est recommandé de boire de l'eau tiède ou du thé avec du jus de citron. Mais il vaut mieux s'abstenir d'utiliser des boissons aux fruits.

La prévention

Prévenir le développement d'une pathologie est plus facile que d'essayer de faire face à ses conséquences. Les mesures préventives en début et en fin de grossesse comprennent:

  • minimiser les visites à une grande foule de personnes, en particulier pendant la période de la grippe et du SRAS;
  • refus de communiquer avec les personnes malades;
  • aération régulière des locaux et nettoyage humide (au moins 3 fois par semaine);
  • l'utilisation d'éthers pour la désinfection de l'air à la maison, car les huiles sont le sapin, l'arbre à thé, l'orange, le pin;
  • utilisation d'humidificateurs;
  • prendre des multivitamines pour les femmes enceintes.

Au premier signe de maladie, consultez immédiatement le médecin et ne vous soignez pas. N'hésitez pas et ne vous attendez pas à ce que la maladie disparaisse d'elle-même. Un traitement intempestif peut avoir de tristes conséquences. Grossesse et accouchement faciles pour vous!

Amygdalite pendant la grossesse

La grossesse est une période merveilleuse et passionnante dans la vie de chaque femme. Mais il y a rarement une femme enceinte qui a passé les 9 mois sans aucun problème de santé. Du SRAS banal à l'exacerbation de maladies existantes, personne n'est à l'abri. Dans cet article, nous parlerons de l'amygdalite pendant la grossesse. Souvent, les femmes reçoivent un diagnostic de ce diagnostic avant même la grossesse, il peut se rappeler périodiquement avec des maux de gorge ou des maux de gorge fréquents, mais en attendant le bébé, vous devez être plus prudent à ce sujet et en aucun cas vous soigner..

Qu'est-ce que l'amygdalite et comment se manifeste-t-elle?

Commençons par le fait que l'amygdalite est une inflammation des amygdales, le plus souvent palatine, de nature bactérienne (généralement streptococcique) ou virale. Les amygdales sont des organes du système lymphatique et servent de «gardes» sur le chemin de tous les agents infectieux qui pénètrent dans notre corps.

⁣ Moyens d'infection:

2. Auto-infection - en présence de dents carieuses, de maladie parodontale, de sinusite et d'autres maladies du corps, une inflammation des amygdales peut être provoquée.

Types d'amygdalite

La maladie aiguë (amygdalite) est une maladie infectieuse dont les agents responsables sont plus souvent des streptocoques ou des staphylocoques, moins souvent des virus (herpès, Coxsackie), ainsi que des champignons du genre Candida en collusion avec la flore bactérienne.

L'amygdalite chronique pendant la grossesse est une conséquence d'une amygdalite aiguë non traitée avant elle, elle peut survenir après un mal de gorge ou d'autres maladies qui provoquent une inflammation des voies respiratoires supérieures (scarlatine, rougeole, diphtérie). Symptômes

Amygdalite aiguë

1. Un mal de gorge, aigu, survient lors de l'ingestion de nourriture et de salive.

2. Augmentation de la température.

3. Élargissement des amygdales.

4. La présence de bouchons caséeux dans les lacunes des amygdales.

5. Symptômes d'intoxication (malaise, faiblesse).

Amygdalite chronique

1. Mal de gorge.

2. Douleur en avalant.

3. Toux sèche et agaçante.

4. Odeur de la bouche.

5. Fièvre légère fréquente (37–37,5).

6. Diminution de l'appétit.

Amygdalite chronique pendant la grossesse, conséquences

Toute inflammation dans le corps met à rude épreuve notre système immunitaire, qui à son tour affaiblit les défenses du corps et réduit l'immunité. De plus, la présence dans le corps d'une source constante d'infection peut provoquer une infection intra-utérine du fœtus, car les bactéries peuvent se propager librement dans tout le corps de la mère avec le flux sanguin..

L'amygdalite chronique, si elle n'est pas traitée, peut provoquer une naissance prématurée ou entraîner le développement d'une gestose tardive, qui est une complication grave de l'évolution de la grossesse.

Et bien sûr, les médecins ont peur des complications après un mal de gorge, car le streptocoque β-hémolytique du groupe A peut causer de graves problèmes d'articulations (rhumatisme), de cœur (périartérite noueuse), de maladie rénale (néphrite) et d'autres maladies. Il est possible qu'un abcès paratonsillaire se développe comme une complication locale de l'amygdalite. L'option idéale serait de consulter un médecin ORL au stade de la planification de la grossesse et de décider de ce qu'il y a de mieux pour vous à faire avec votre problème: soit un traitement prophylactique, soit un retrait chirurgical des amygdales..

Tous les maux de gorge ne sont pas des maux de gorge, par conséquent, si des symptômes d'inconfort apparaissent, vous devriez consulter un thérapeute ou un ORL ou consulter un médecin généraliste qui combine plusieurs spécialistes..

Diagnostic de l'amygdalite

L'attention est attirée sur les amygdales hypertrophiées (hypertrophiées), les rougeurs, l'œdème des tissus et des muqueuses, une augmentation des ganglions lymphatiques cervicaux. Un test sanguin clinique peut également vous être prescrit, où la réaction inflammatoire du corps sera visible - une augmentation des leucocytes, l'apparition de leurs formes immatures (déplacement de la formule leucocytaire vers la gauche) et une augmentation significative de la VS.

Traitement de l'amygdalite pendant la grossesse

Alors, comment et comment traiter l'amygdalite pendant la grossesse? Avec une exacerbation de la maladie, on vous montre le repos au lit, c'est-à-dire que vous devez prendre un congé de maladie si vous travaillez toujours. Il est très important de contrôler la consommation d'une quantité suffisante de liquide: jus de fruits, boissons aux fruits, thé, bouillon d'églantier, lait. Vous devriez boire 1,5 à 2 litres de liquide pour aider à réduire l'intoxication dans le corps. Il est recommandé d'essuyer la nourriture, sous une forme chaude, afin de blesser le moins possible le mal de gorge. Nous excluons: les aliments chauds, froids, salés et épicés, les viandes fumées, les craquelins et les biscuits secs.

⁣ La médication pour une exacerbation nécessite généralement des antibiotiques. Habituellement, des médicaments antibactériens du groupe des pénicillines sont prescrits aux femmes enceintes: l'amoxicilline et ses analogues. Les dosages, la fréquence d'administration et la durée du traitement sont déterminés par le médecin, en fonction des plaintes, de l'examen et de l'âge gestationnel. En outre, un groupe de macrolides-josamycine (sous le nom commercial wilprafen solutab) est également utilisé, qui est également approuvé pour une utilisation par les femmes enceintes. Maintenant, le soi-disant antibiotique local sous forme de spray - le bioparox est souvent prescrit: il peut être utilisé par les femmes en position.

Il n'y a pas besoin d'avoir peur de prescrire des antibiotiques pendant la grossesse, il y a des situations où cela est nécessaire, pour le moment, plusieurs groupes d'antibiotiques sont autorisés pour les femmes enceintes, bien sûr, seul un médecin peut prescrire et annuler des antibiotiques.

Les préparations antiseptiques locales ont également un effet rapide sous forme d'assainissement des foyers d'inflammation et soulagent la douleur. Pour cela, il existe des solutions toutes faites: miramistine (il y a des vaporisateurs), chlorhexidine (a un goût amer, donc tout le monde ne l'aime pas). Il est recommandé de se gargariser avec de la furacilline ou de la camomille - l'essentiel ici est de le faire souvent: les premiers jours - toutes les heures, alors l'effet sera perceptible.

Pour éliminer le syndrome douloureux, vous pouvez utiliser le spray Tantum Verde: il a un effet analgésique, a un effet anti-inflammatoire et antifongique. Entre les rinçages, vous pouvez dissoudre des antiseptiques sous forme de comprimés: pharyngosept ou lysobact.

Si la température corporelle dépasse 38 ° C, du paracétamol ou de l'ibuprofène peuvent être utilisés.

Le médicament antiseptique local Lugol a fait ses preuves, mais ce spray est à base d'iode et doit être utilisé avec prudence si vous avez des problèmes de thyroïde et êtes souvent allergique à l'iode, ce qui doit être pris en compte lors du choix de ce médicament pour le traitement de l'amygdalite. pendant la grossesse.

Lavage des amygdales

Dans le cabinet d'un médecin ORL, le médecin peut rincer les lacunes des amygdales avec une solution antiseptique, grâce à laquelle il y a un nettoyage mécanique des bouchons purulents, ce qui permet d'atténuer la condition et de réduire l'inflammation. Parfois, le lavage se fait à l'aide d'un appareil à vide amygdalore, mais pendant la grossesse, il ne peut pas toujours être utilisé: au premier et au troisième trimestre, il y a des contre-indications.

Ablation des amygdales

En cas de traitement inefficace: exacerbations fréquentes, évolution sévère, accumulation constante de pus dans les amygdales - il existe des indications pour l'ablation des amygdales. L'opération est réalisée sous anesthésie locale et dure environ une demi-heure. L'ablation des amygdales au laser est désormais possible - c'est une alternative rapide et moins traumatisante au scalpel du chirurgien.

Souvent, les patients retardent l'opération jusqu'à la dernière, croyant naïvement qu'après avoir enlevé les amygdales, ils resteront sans défense contre les maladies, mais avec une amygdalite chronique, les amygdales cessent de remplir leur fonction et ne sont qu'un foyer d'infection chronique dans le corps..

Médecine traditionnelle pour l'amygdalite

Notre amour pour la médecine traditionnelle ne peut être sous-estimé. Bien sûr, en tant qu'adjuvant, elle s'est bien montrée, mais en même temps, elle présente également des inconvénients: les herbes médicinales sont souvent un allergène prononcé et les propriétés médicinales des herbes sont inférieures en efficacité aux préparations chimiques, par conséquent, il est possible de perdre du temps dans leur traitement et d'aggraver la condition..

Avec l'amygdalite pendant la grossesse, vous devriez réfléchir à deux fois avant d'utiliser des herbes, car elles ne sont pas toutes sans danger dans votre état, par exemple, les framboises sont contre-indiquées chez les femmes enceintes, car elles provoquent une hypertonicité de l'utérus.

Sur les forums sur l'amygdalite pendant la grossesse, les mères disent utiliser des décoctions de camomille, de sauge, d'eucalyptus et qu'elles sont utilisées à la fois pour le rinçage et pour l'inhalation. Mais avec la camomille, il vaut également mieux ne pas être zélé, elle peut donc provoquer une hypertonicité en cas de surdosage et provoquer une naissance prématurée. Pour les inhalations, des nébuliseurs spéciaux sont utilisés. En cas de grossesse compliquée (menace d'interruption, prééclampsie, maladie cardiaque chez la mère), un tel traitement est contre-indiqué. Il est important de se rappeler que la teinture de propolis ne peut être utilisée en interne que dans les premiers stades de la grossesse (contrairement aux conseils d'expérimentés) et même alors seulement sous une forme très diluée et après consultation d'un spécialiste.

Comme vous le comprenez, l'amygdalite est une maladie grave lourde de complications, vous devez donc la prendre au sérieux et la traiter en collaboration avec un médecin en qui vous avez confiance. Ne paniquez pas si vous contractez une amygdalite pendant la grossesse et que vous avez besoin de médicaments - les méfaits du médicament sont négligeables par rapport à l'intoxication constante du corps et au risque d'infection du fœtus, en particulier avec une amygdalite en début de grossesse. être en bonne santé!

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat