loader

Principal

Bronchite

Amygdalite chronique - comment traiter?

Amygdalite chronique - comment traiter?

Amygdalite chronique

Traitement de l'amygdalite chronique sans chirurgie.

Il s'agit d'un cours complet, composé de 7 procédures, qui sont effectuées tous les deux jours.

  • Y compris le lavage sous vide des amygdales à l'aide d'un appareil ORL spécialisé (otopront-germanium), l'exposition au laser, aux ultrasons et aux rayons ultraviolets sur les amygdales endommagées, en les nettoyant et en procurant un effet cicatrisant, antibactérien et antiseptique.
    De plus, en plus des procédures de base, une étude professionnelle de votre immunité est recommandée pour durcir votre corps à l'aide d'exercices spéciaux et d'un système de nutrition immunitaire sélectionné pour vous individuellement..
  • Le coût d'une procédure lors du paiement de l'ensemble du cours est de 1350 roubles
  • Le coût du déroulement complet des procédures est de 9500 roubles
  • Le coût de la procédure avec un paiement unique de 2000 roubles

Questions fréquemment posées sur l'amygdalite chronique

Qu'est-ce que l'amygdalite chronique?

Pourquoi les amygdales sont-elles nécessaires??

Comment se produit l'amygdalite chronique?

  • courbure de la cloison nasale,
  • sinusite aiguë et chronique,
  • polypes et autres formations pathologiques dans la cavité nasale,
  • dents carieuses.

Comment se manifeste l'amygdalite chronique??

Comment diagnostique-t-on l'amygdalite chronique??

Comment traiter l'amygdalite chronique?

Formes d'amygdalite chronique

Seul un médecin ORL peut diagnostiquer une amygdalite chronique. Lors de l'examen, la forme de la maladie sera déterminée. Sur la base de ces informations, l'oto-rhino-laryngologiste prescrit un traitement.

    Forme récurrente persistante (une amygdalite survient souvent)
    Forme prolongée simple (inflammation non aiguë à long terme des amygdales)
    Forme compensée simple (lorsque des exacerbations d'amygdalite et d'amygdalite surviennent occasionnellement)
    Forme toxique-allergique.

Symptômes d'amygdalite chronique

Les symptômes de la maladie peuvent inclure les manifestations négatives suivantes:

    Gorge irritée
    Mauvaise haleine
    Rhumes fréquents
    Réactions douloureuses aux aliments et boissons froids ou chauds
    Pus dans les lacunes
    Bouchons purulents sur les amygdales
    Gonflement des bords des tempes
    Les ganglions lymphatiques submandibulaires sont hypertrophiés
    Inconfort lors de la déglutition
    Bouche sèche


Séparément, il convient de prêter attention à la 4ème forme d'amygdalite chronique - une forme allergique toxique bien sûr.

La première forme allergique toxique comprend également des symptômes tels que:
des signes généraux d'intoxication et d'allergies sont ajoutés,
augmentation de la température corporelle,
douleur cardiaque avec des lectures ECG normales,
douleur articulaire.

La deuxième forme allergique toxique de l'amygdalite chronique comprend:
troubles des articulations, du foie, des reins,
des troubles fonctionnels du cœur, des malformations cardiaques acquises peuvent survenir,
développe des rhumatismes et de l'arthrite,
maladies du système urinaire.

En retardant la visite chez un spécialiste, vous ou vos enfants courez le risque de complications graves.

Amygdalite chronique

informations générales

Avec cette maladie, dans l'épaisseur du tissu lymphatique des amygdales, il y a une présence constante d'une infection bactérienne, ce qui entraîne une diminution de la fonction protectrice des amygdales et une augmentation de leur taille.

La maladie se poursuit avec des exacerbations périodiques sous forme d'amygdalite. Malheureusement, l'amygdalite chronique est également dangereuse car la présence constante d'une infection dans le corps entraîne une diminution de l'immunité, une tendance à fréquenter les maladies respiratoires et autres. Une augmentation prononcée de la taille des amygdales entraîne des troubles de la respiration, de la déglutition et de la voix. C'est pourquoi l'amygdalite chronique dans les cas avancés est une indication pour l'ablation des amygdales. La maladie est plus fréquente dans l'enfance.

Causes de la maladie

Normalement, les agents infectieux devraient pénétrer dans les amygdales, où ils seront reconnus par les cellules du système immunitaire et une cascade de réactions immunologiques visant à la formation de l'immunité commencera. Après reconnaissance et "étude approfondie", les agents infectieux doivent être détruits par les cellules immunitaires (macrophages) dans l'épaisseur des amygdales. Cependant, dans certains cas, le tissu lymphatique n'a pas le temps de neutraliser «l'ennemi» à temps, puis il y a une inflammation des amygdales elles-mêmes, une amygdalite. L'amygdalite aiguë (amygdalite) est décrite dans l'article correspondant. L'amygdalite chronique survient généralement après un mal de gorge. Dans le même temps, l'inflammation aiguë dans les tissus des amygdales ne subit pas un développement inverse complet, le processus inflammatoire se poursuit et se transforme en une forme chronique.

Dans de rares cas, l'amygdalite chronique commence sans amygdalite antérieure. Son émergence et son développement peuvent être facilités par la présence de foyers d'infection chroniques tels que les dents carieuses, la sinusite, etc..

Dans l'amygdalite chronique, de nombreuses combinaisons de divers microbes se trouvent dans les amygdales, les plus courantes étant certains types de streptocoques et de staphylocoques.

Symptômes

Lors de l'examen de la gorge, vous pouvez remarquer les symptômes suivants:

  • une augmentation de la taille des amygdales, le tissu des amygdales est lâche;
  • hyperémie et œdème des arcades palatines;
  • accumulation de "bouchons" dans les lacunes des amygdales - masses de fromage blanchâtres avec une odeur désagréable, qui se détachent parfois d'elles-mêmes des amygdales;
  • mauvaise haleine.

En règle générale, l'enfant a une hypertrophie des ganglions lymphatiques cervicaux. Il peut y avoir une légère augmentation de la température corporelle durant des semaines ou des mois. Une augmentation de la taille des amygdales peut entraîner des difficultés à avaler et à respirer, ainsi qu'un changement de voix. L'enfant s'inquiète des maux de gorge fréquents (les maux de gorge qui surviennent plus d'une fois par an sont considérés comme fréquents) et des ARVI.

Diagnostique

Le médecin et thérapeute ORL s'occupe du diagnostic et du traitement de l'amygdalite chronique.

Après un examen approfondi et un interrogatoire, le patient peut être envoyé pour des études supplémentaires (formule sanguine complète, test sanguin pour les anticorps anti-streptocoques, etc.).

Traitement

Que pouvez-vous faire

Si un mal de gorge se produit avec un mal de gorge sévère et une fièvre élevée, une amygdalite chronique peut se manifester par des symptômes mineurs et les patients ne consultent pas le médecin pendant une longue période. Pendant ce temps, une infection chronique des amygdales entraîne des maladies telles que les rhumatismes, les maladies rénales, les maladies cardiaques et plusieurs autres. Par conséquent, l'amygdalite chronique doit être traitée. Essayez de voir un médecin ORL qualifié et suivez ses recommandations. L'amygdalite chronique peut être traitée de manière conservatrice ou chirurgicale. La question de l'intervention chirurgicale est toujours résolue avec la mère de l'enfant.

Comment le médecin peut vous aider

Le traitement conservateur de l'amygdalite chronique en période de rémission consiste à laver les lacunes des amygdales pour en retirer les «bouchons» infectés. Lors d'une exacerbation de l'amygdalite, il est important d'effectuer un traitement antibiotique complet. Un tel traitement peut éliminer l'inflammation chronique des amygdales et réduire la fréquence des maux de gorge..

Mais souvent, malgré un traitement conservateur, l'inflammation chronique persiste et les amygdales ne rétablissent pas leur fonction protectrice. Un foyer persistant d'infection streptococcique dans les amygdales entraîne des complications.Par conséquent, dans ce cas, les amygdales doivent être enlevées. La décision sur la nécessité d'une intervention chirurgicale est prise par le médecin individuellement pour chaque patient, si les possibilités de traitement conservateur ont été épuisées ou si des complications qui menacent tout le corps se sont développées.

Retirer ou ne pas enlever les amygdales?

Il existe des indications strictes pour l'amygdalectomie qui guident le médecin lors de la prescription d'une opération. Les parents d'enfants ont tendance à craindre que l'ablation des amygdales n'affaiblisse le système immunitaire de l'enfant. Après tout, les amygdales sont l'une des principales portes de protection lors de l'entrée dans le corps. Ces craintes sont justifiées et justifiées. Cependant, il faut comprendre que dans un état d'inflammation chronique, les amygdales ne sont pas capables de faire leur travail et ne deviennent qu'un foyer d'infection dans le corps. N'oubliez pas que l'amygdalite est une maladie qui, en plus de son évolution sévère, est dangereuse pour ses complications, telles que les abcès paratonsillaires et les maladies rhumatismales..

Actuellement, il n'y a aucune preuve d'une diminution des indicateurs d'immunité après une amygdalectomie. Il est possible que la fonction des amygdales palatines soit prise en charge par d'autres amygdales et tissus lymphoïdes dispersés sur la membrane muqueuse du pharynx.

En règle générale, après l'ablation des amygdales palatines, l'enfant commence à souffrir moins souvent qu'auparavant. En effet, avec les amygdales, un foyer chronique d'infection est supprimé..

Amygdalite chronique - traitement chez l'adulte: symptômes et signes

Traitement médical

La nature du traitement dépend des causes et de la localisation du processus pathologique. Avec les infections virales, il existe des moyens suffisants de traitement symptomatique, c'est-à-dire aidant à soulager les principales manifestations de la maladie.
1

Médicaments sous forme de pastilles ou de sprays pour les maux de gorge (Strepsils, Orasept, Ingalipt, Decatilen, Chlorophyllipt comprimés, Givalex, Tantum-Verde, Gorlospas, Septolete, Lizak, Faringosept, Lisobakt, etc.).

Les médicaments de ce type aident à éliminer le syndrome douloureux, et certains ont en outre un effet antiseptique et anti-inflammatoire. 2

Solutions de rinçage de la gorge (Givalex, Angilex, Chlorophyllipt alcool, Furacilin ou Streptocid, Rotokan, etc.). Ces médicaments sont indispensables à la formation de plaque à la surface de la membrane muqueuse, car ils contribuent au lavage mécanique du pus et des cellules mortes. 3

Les antipyrétiques (Panadol, Imet, Rapimig, Nurofen, Nise, Nimesil, Nimegesic, Efferalgan) sont pris à température corporelle élevée.

Avec les infections bactériennes, des antibiotiques sont nécessaires, ce qui aidera à guérir rapidement la maladie et à éliminer le risque de complications.

Le médicament spécifique doit être choisi exclusivement par le médecin en fonction de la gravité de la situation et des caractéristiques de la personne qui l'a appliqué.

Initialement, le patient se voit prescrire des médicaments topiques (Izofra, Polidexa, Rinil). Avec leur faible efficacité, les antibiotiques systémiques du groupe pénicilline sont recommandés:

  • Augmentin;
  • Flemoxin;
  • Ospamox;
  • Amoxiclav;
  • Amoxicilline;
  • Wilprafen et coll..

S'il n'y a pas d'effet après 3-4 jours de traitement, ils sont remplacés par des représentants du groupe tétracycline (Tetracycline, Doxy-M, Doxycycline, Unidox Solutab, etc.) ou des macrolides (Sumamed, Hemomycin, Azithromycin, Azivok, Azitral, etc.).

Dans les situations difficiles, lorsque les antibiotiques ne donnent pas les résultats escomptés, un examen bactériologique d'un prélèvement de gorge est effectué pour déterminer avec précision l'agent causal de la maladie

et sa sensibilité à divers médicaments.

Pour les infections bactériennes, les moyens ci-dessus de thérapie symptomatique et de gargarisme sont également obligatoires..

Dans le même temps, quelques gouttes d'iode et de soude peuvent être ajoutées à la solution de rinçage, ce qui augmentera ses propriétés antibactériennes..

Causes de l'inflammation des amygdales


Les amygdales palatines enflammées sont rougies (hyperémiques), hypertrophiées, œdémateuses, des couches de nature purulente peuvent être visualisées dessus.

L'inflammation aiguë ou chronique des amygdales est souvent due aux raisons suivantes:

  • maladies virales, y compris infection à adénovirus, autres agents pathogènes des ARVI, virus de l'herpès, Epstein-Barr,
  • infections bactériennes causées par le streptocoque β-hémolytique, les streptocoques,
  • mycoplasmes, chlamydia, divers types de champignons de levure,
  • maladies telles que la syphilis, la scarlatine, la diphtérie, la tularémie,
  • maladies de nature non infectieuse - leucémie, maladie des rayons, etc..

Les facteurs provoquant l'inflammation des amygdales sont:

  • hypothermie,
  • fumeur,
  • stress,
  • inhalation d'air froid par la bouche,
  • boire de l'eau très froide.

Les raisons

Presque toujours, la cause du processus inflammatoire dans les amygdales est un processus infectieux causé par diverses bactéries pathogènes (pathogènes) et opportunistes.

Ceux-ci incluent les staphylocoques, les streptocoques, Escherichia coli, Klebsiella, Proteus, qui provoquent plusieurs variantes de l'évolution du processus inflammatoire:

  • Mal de gorge catarrhal - l'inflammation se poursuit par un œdème, mais sans dépôts purulents.
  • L'amygdalite folliculaire est une évolution sévère de l'inflammation, caractérisée par l'accumulation de pus dans les follicules des amygdales.
  • L'angine lacunaire est un processus unilatéral dans lequel des dépôts purulents apparaissent dans les lacunes des amygdales.
  • Angine Simanovsky-Vincent - la pathologie est caractérisée par l'apparition de raids et d'ulcères. Une caractéristique de la pathologie est qu'elle se déroule sans température ni intoxication du corps..

Les changements inflammatoires dans les glandes peuvent être le résultat de la propagation du processus pathologique dans l'amygdalite (inflammation du larynx), la pharyngite (inflammation de la membrane muqueuse du pharynx), ainsi qu'un signe d'ARVI (infection virale respiratoire aiguë).

Quelle que soit la cause, l'amygdale droite s'enflamme plus souvent que la gauche..

Trouver la cause à cause de laquelle l'amygdale est enflammée d'une part, est une mesure très importante pour déterminer un traitement adéquat..

Symptômes

Les signes d'inflammation des amygdales palatines dépendent de la cause qui l'a provoquée, ainsi que des caractéristiques de la réponse immunitaire du corps.

L'amygdalite bactérienne est souvent caractérisée par une rougeur de la gorge, une augmentation de la taille des amygdales et l'apparition d'abcès sur celles-ci (forme lacunaire et folliculaire de la maladie). Dans certains cas, la surface de la membrane muqueuse s'ulcère (forme nécrotique ulcéreuse), se recouvre d'un revêtement gris ou jaune-vert et des foyers de nécrose apparaissent. En règle générale, les amygdales gonflent, grossissent et la déglutition devient douloureuse, ce qui peut conduire le patient à refuser de manger. Pour les maux de gorge bactériens, les lésions bilatérales des amygdales sont typiques, accompagnées de symptômes généraux de la présence d'une infection - faiblesse, fatigue, forte fièvre.

Amygdalite virale. Avec une infection à adénovirus et d'autres types d'infections virales respiratoires aiguës, l'inflammation des amygdales peut être limitée à une rougeur dans la région de la gorge, une légère augmentation de leur taille et l'apparition d'inconfort lors de la déglutition.

Le mal de gorge herpétique s'accompagne de l'apparition de vésicules sur les muqueuses, qui s'ulcèrent ensuite. Avec la mononucléose infectieuse causée par le virus Epstein-Barr, les changements dans les amygdales sont similaires au mal de gorge bactérien habituel: en plus des rougeurs dans la gorge, il y a une température élevée et une détérioration de l'état général. Dans le même temps, une augmentation du taux de cellules mononucléées se trouve dans le sang..

La candidose oropharyngée est une inflammation des amygdales sans fièvre et une forte violation du bien-être général. Symptômes locaux: à la surface des amygdales, de la luette, des arcades palatines, une plaque de fromage et facilement amovible est perceptible.

Diphtérie. L'amygdalite classique dans la diphtérie s'accompagne de l'apparition de films difficiles à séparer à la surface des amygdales, qui peuvent se propager au palais mou et aux arcades..

D'autres maladies. L'inflammation de l'amygdale, d'une part, est souvent observée dans la syphilis et la tularémie. La scarlatine est caractérisée par une hyperémie brillante et «enflammée» de la membrane muqueuse des amygdales et du pharynx. L'amygdalite avec leucémie et autres maladies du sang présente des symptômes différents et dépend de la nature de l'infection secondaire.

Comment traiter les amygdales de manière folklorique

Avant de parler de recettes de médecine traditionnelle, vous devez faire attention à la nutrition. Il est presque impossible d'avaler des aliments solides, il est préférable de manger des bouillons, des soupes, des côtelettes de vapeur pendant les premiers jours de la maladie

Il vaut la peine de renoncer aux plats sucrés, chauds et poivrés. La nourriture doit être chaude pour éviter d'irriter la gorge.

  1. Si la gorge est douloureuse, les amygdales deviennent enflammées, le mal de gorge a commencé, il est bon de mâcher une tranche de citron avec du zeste. Après environ une heure, vous ne pouvez plus rien manger. Les huiles essentielles sécrétées par le zeste affectent la muqueuse de la gorge. Faites cette procédure toutes les 3 heures..
  2. Un remède efficace pour les maux de gorge sévères est la propolis. Il est recommandé de mettre un morceau sur la joue la nuit ou de préparer une solution de teinture de propolis (1 cuillère à café pour 1 cuillère à soupe d'eau). La propolis aide rapidement si elle est de bonne qualité, ce qui provoque des brûlures dans la bouche et un engourdissement de la langue.
  3. Un remède irremplaçable dans le traitement des amygdales est le rinçage avec des décoctions à base de plantes éprouvées par le temps. Les bouillons aident à bien rincer l'arrière de la gorge, à éliminer le pus et le mucus, à désinfecter la cavité buccale et les amygdales.

Recettes de décoctions curatives

  1. Feuilles d'eucalyptus (20 g), calendula (15 g), sauge (15 g), camomille (10 g), racines d'élécampane (10 g), racines de réglisse (10 g), fleurs de romarin sauvage et de tilleul (10 g chacune). Mélangez les ingrédients, prenez 1 cuillère à soupe. collection, infuser dans un verre d'eau bouillante et laisser reposer pendant une heure. Se gargariser la gorge aussi souvent que possible, au moins 5 à 6 fois par jour.
  2. Racine de guimauve (20 g), racine de calamus (10 g), camomille (20 g), mélilot (20 g) et graines de lin (30 g). Comme dans la première recette, 1 cuillère à soupe. collecte, verser un verre d'eau bouillante, laisser reposer une heure, se gargariser environ 6 fois par jour.
  3. Sauge, millepertuis, fleurs de sureau et écorce de chêne (tous les 25 g chacun), bien mélanger. Prenez 1 cuillère à soupe. et versez un verre d'eau bouillante, laissez reposer une heure. Se gargariser au moins 6 fois par jour.
  4. Prendre 1 cuillère à café pour un verre d'eau tiède. sel et 1 c. soude, bien mélanger, jusqu'à ce que le sel soit complètement dissous, ajoutez 5 gouttes d'iode. Le remède soulage bien la douleur, élimine les amygdales du pus, soulage l'inflammation. Seulement tout le monde ne résiste pas au rinçage, le produit ne sort pas d'agréable.
  5. L'iode est une bonne aide dans le traitement des amygdales. L'iodinol aidera à réduire considérablement les amygdales et à oublier les maux de gorge pendant longtemps. Enroulez un pansement sur le manche d'une cuillère à soupe, humidifiez bien dans une solution d'iodinol et graissez les amygdales. La procédure est totalement indolore, mais pas tout à fait agréable. Faites cela pendant deux semaines plusieurs fois par jour..
  6. Un rinçage doux pour la gorge qui soulage la douleur - le jus d'un demi-citron et un verre d'eau tiède. Pressez le jus dans un verre d'eau, remuez et gargarisez-vous aussi souvent que possible. Faire une nouvelle composition avant chaque rinçage.
  7. Hachez 1 betterave aussi finement que possible, ajoutez 1 cuillère à soupe. vinaigre et attendez que la composition soit complètement imbibée, puis pressez et utilisez lors du rinçage.
  8. Préparez une infusion de fleurs de trèfle. Il faudra 2 cuillères à soupe. fleurs, qui versent un verre d'eau bouillante. Insistez une heure et forcez. Boire 50 ml jusqu'à quatre fois par jour 20 minutes avant les repas.
  9. La perfusion d'élécampane est bonne pour traiter l'inflammation des glandes. Versez deux cuillères à soupe de racines d'élécampane bien hachées avec un verre d'eau bouillante et laissez reposer pendant une heure. Prendre 100 ml du produit au moins 3 fois par jour avant les repas.
  10. Une décoction de bourgeons de pin est utilisée dans le traitement des amygdales. Versez une cuillère à soupe de boutons de pin avec un verre d'eau bouillante, gardez la composition dans un bain-marie pendant 40 minutes. Divisez le contenu du verre en 3 portions égales et buvez tout au long de la journée. Préparez un nouveau bouillon chaque jour.
  11. Pressez 2-3 cuillères à soupe de feuilles fraîches et bien lavées de la mère et de la belle-mère. jus, la même quantité de jus d'oignon et de vin rouge. Mélangez le tout, buvez 1 cuillère à soupe. au moins 3 fois par jour.
  12. Écraser 4 gousses d'ail, mélanger avec des feuilles de sauge sèches (2 cuillères à soupe), verser un litre d'eau bouillante, maintenir au bain-marie pendant 15 minutes. Filtrer le bouillon, boire 50 ml jusqu'à 4 fois par jour.
  13. Mélangez le miel avec le jus d'aloès, rapport 1: 1. Consommez 1 cuillère à café immédiatement après le réveil. 10 jours.

Comment traiter l'inflammation des amygdales à la maison?


L'une des méthodes de traitement de l'amygdalite chronique consiste à laver les lacunes avec des solutions d'antibiotiques, d'antiseptiques, d'anti-inflammatoires et / ou d'antiallergiques..

Inflammation aiguë des amygdales. Si l'état du patient ne nécessite pas d'hospitalisation dans un hôpital, le médecin prescrit des médicaments appropriés qui aident à faire face à l'agent causal de l'infection, à soulager l'inflammation et à atténuer les symptômes de la maladie. Ces médicaments doivent être pris à domicile selon les directives de votre médecin et ne doivent pas être interrompus. Par exemple, si l'inflammation des amygdales est causée par le streptocoque β-hémolytique, bien que le patient puisse se sentir guéri beaucoup plus tôt, les antibiotiques doivent être pris pendant 7 à 10 jours (sinon, le risque de rhumatisme ou de complications rénales augmente).

De plus, pour un rhume ou une infection virale, le médecin recommande de se gargariser fréquemment de la gorge:

  • décoctions de camomille, calendula,
  • sel de mer (pour 1 verre d'eau tiède, prendre un tiers de cuillère à café),
  • solution de soude (sel 1/2 cuillère à café, soude 1/3 cuillère à café, 5 gouttes d'iode dans un verre d'eau tiède).

Pour accélérer le processus de guérison, vous pouvez dissoudre la feuille d'agave ou lubrifier les amygdales avec de l'huile d'argousier..

Inflammation chronique. Tant que les amygdales remplissent leur fonction, le traitement est effectué de manière conservatrice, ce qui, lors d'une exacerbation de l'amygdalite chronique, est à bien des égards similaire à celui de l'angor aigu. Si les amygdales ont perdu leur fonction et deviennent déjà une source d'infection par elles-mêmes, leur élimination est nécessaire..

En plus de l'antibiothérapie, le traitement conservateur comprend:

  • Lavage des lacunes des amygdales à la clinique ou à l'hôpital. Une seringue spéciale avec une aiguille incurvée est insérée dans la lacune et sous la pression créée par le piston, une solution appropriée y est injectée (avec interféron, iodinol, manganèse, rivanol, furaciline ou acide borique). Habituellement, 10 à 15 de ces lavages sont effectués tous les deux jours.
  • Procédures de physiothérapie: irradiation des amygdales aux rayons ultraviolets, utilisation de l'UHF et des micro-ondes, conduite de séances de thérapie par ultrasons.

La chirurgie consiste généralement à retirer complètement les amygdales (amygdalectomie).

À l'emplacement du foyer de l'inflammation, la paratonsillite est isolée:

  • Antérieur et antéropostérieur. Il est situé entre le pli de la membrane muqueuse qui limite la fosse amygdale en avant (arc palatin-lingual), et le pôle supérieur des amygdales. Dans le même temps, l'amygdale d'un côté semble enflée et dépassant de la ligne médiane du pharynx, la luette est déplacée dans la direction opposée et le palais mou est asymétrique. C'est le cas le plus courant de paratonsillite..
  • Arrière. Il peut provoquer une inflammation de l'arc opharyngé, mais le plus souvent, il est localisé entre cet arc et l'amygdale. Le palais mou et la luette semblent œdémateux, l'arc palatin postérieur est épaissi.
  • Inférieur. Il se développe lorsque les tissus situés sous l'amygdale sont inclus dans le processus pathologique. Les symptômes sont mal exprimés, l'arcade antérieure gonfle dans la partie inférieure, des douleurs dans la langue sont possibles du côté proche de la partie enflammée.
  • Côté extérieur). Diffère dans le processus inflammatoire à l'extérieur de l'amygdale affectée, son léger renflement et ses manifestations externes faibles. Rare.

De par la nature du processus inflammatoire, l'amygdalite phlegmoneuse est divisée en:

  • Forme œdémateuse, relativement rare (1 sur 10). Avec cette forme, il y a un gonflement du palais mou et des arcades du côté affecté, une augmentation de la luette, une pâleur des muqueuses et leur teinte vitreuse. L'œdème renversé rend difficile la détermination de la localisation du processus inflammatoire.
  • Une forme infiltrante, dans laquelle les tissus entourant l'amygdale palatine acquièrent une couleur rouge vif, un renflement est observé sur le site de localisation du processus inflammatoire (il peut être situé derrière, au-dessus ou au-dessous de l'amygdale), et le palais mou perd son aspect symétrique.
  • Une forme abcès, dans laquelle une cavité purulente (abcès) se forme au site de l'inflammation. Sur le site de l'abcès formé, le gonflement est clairement visible. En appuyant sur l'abcès avec l'instrument, une fluctuation (fluctuation de l'exsudat) est perceptible. Le pus peut apparaître à travers la membrane muqueuse.

Ces formes peuvent représenter les étapes du développement de l'inflammation..

Traitement

Comment l'amygdalite chronique est-elle traitée chez l'adulte? Découvrons-le. Le traitement d'une maladie chronique est un ensemble de mesures, séquentiellement décomposées en étapes. Il devrait inclure des actions visant à normaliser le système immunitaire du corps:

  • Activité physique possible;
  • Un régime spécifique;
  • Établir le bon régime (y compris le régime).

Dans le même temps, et parfois avant le traitement de l'amygdalite, une visite chez le dentiste est nécessaire.

Lors de la prescription d'un ensemble de mesures thérapeutiques, le médecin prend en compte toutes les caractéristiques de l'état du patient. Le traitement peut être un médicament. Mais parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire. Mais cette décision n'est prise qu'en dernier recours, car les amygdales sont un obstacle aux infections pénétrant dans le corps, ainsi que l'un des organes hématopoïétiques. Par conséquent, l'ablation des amygdales dans l'amygdalite chronique n'est indiquée que s'il est impossible de guérir le foyer de l'infection par d'autres moyens..

L'amygdalotomie au laser est l'un des traitements courants de l'amygdalite..

Médicament

Le traitement médicamenteux est le lavage des amygdales, l'impact sur le site de l'infection avec des solutions antiseptiques et une antibiothérapie. Lors du choix des médicaments, le médecin doit prescrire un examen qui déterminera le type de microbes pathogènes à l'origine de la maladie. Cela permettra de prescrire les médicaments auxquels ces micro-organismes sont les plus sensibles. En fonction de l'état du patient, des traitements de courte durée et des antibiotiques à long terme peuvent être prescrits. La prescription aveugle est très dangereuse. Cela peut entraîner une détérioration de l'état du patient. Un effet antiseptique local est apporté par les solutions de gargarisme..

Le gonflement des amygdales et de la membrane muqueuse du pharynx peut être éliminé avec des antihistaminiques. Ces fonds sont également sélectionnés individuellement, en tenant compte des caractéristiques de l'état du patient. Le complexe de mesures pour le traitement de l'amygdalite comprend nécessairement la nomination d'agents immunostimulants.

Le régime alimentaire d'un patient atteint d'amygdalite implique l'exclusion des aliments traumatiques. Non recommandé:

  • Aliments trop chauds ou froids.
  • Aliments solides.
  • Aliments acides, fumés ou salés.
  • La présence d'exhausteurs de goût, d'assaisonnements piquants ou d'additifs dans les plats.
  • De l'alcool.

Le traitement des maladies chroniques est effectué périodiquement par des cours répétés. Dans le cas de l'amygdalite, ces cours sont plus efficaces au printemps et à l'automne. Si les rechutes de processus inflammatoires sont très fréquentes, le nombre de cycles peut être augmenté.

Traitement avec des remèdes populaires

La médecine traditionnelle n'est recommandée que si le processus inflammatoire dans la gorge est insignifiant et qu'il n'y a pas de risque de complications graves. En outre, une telle thérapie aide à prolonger la période de rémission après la fin du traitement médicamenteux. Les décoctions, infusions et autres préparations sont recommandées comme anti-inflammatoires: camomille, eucalyptus, mousse d'Islande, gingembre, ficelle, sauge. Pour réduire l'inconfort dans la gorge, l'huile d'argousier ou d'abricot peut être utilisée. Dans le cas de l'utilisation de préparations à base de plantes, en particulier d'huiles, il est nécessaire de s'assurer que le patient n'a pas de réactions allergiques.

Causes des processus inflammatoires

L'amygdale fait partie du système lymphatique, situé dans la région du larynx. La fonction principale est de protéger, d'empêcher les microbes pathogènes de pénétrer dans le corps à travers les gouttelettes en suspension dans l'air. Lors de chaque inhalation, les amygdales retiennent de nombreux virus étrangers à leur surface, se condamnant ainsi à l'inflammation. En fonction de la durée pendant laquelle un côté de votre gorge vous fait mal, vous pouvez évaluer votre système immunitaire. C'est elle qui ne donne pas la propagation de l'infection pathogène dans tout le corps. Deux amygdales peuvent également devenir enflammées en même temps, cependant, c'est extrêmement rare.

Maladies caractérisées par une inflammation unilatérale:

  • pharyngite;
  • laryngite;
  • grippe;
  • amygdalite;
  • streptocoque, staphylocoque, spore fongique;
  • hypothermie, gonorrhée, chlamydia.

La pratique médicale connaît des cas où la cause de la souffrance était une arête de poisson ordinaire coincée dans la gorge. À cause de ce que les processus inflammatoires ont commencé. La température générale de la pharyngite n'augmente pas, bien qu'il y ait souvent des cas de réaction inverse. La maladie s'accompagne de maux de tête, d'éruptions cutanées, de ganglions lymphatiques hypertrophiés.

Il est important de savoir! La raison, la source de l'infection doit être déterminée exclusivement par un médecin spécialisé sur la base des résultats des examens et des analyses. En règle générale, la liste est standard: analyse générale de l'urine, du sang, du frottis de gorge

  • Douleur dans la gorge en avalant, en parlant;
  • affaissement de la voix, enrouement;
  • à la surface des amygdales, une floraison de couleurs gris-jaune est perceptible;
  • amygdales enflées, rouge vif;
  • la température générale du corps varie de 37,5 à 39,0 ℃;
  • il y a des signes d'intoxication du corps, des maux de tête, des douleurs articulaires, des genoux, une perte d'appétit.

Avec l'amygdalite et ses formes, on observe un gonflement de l'amygdale et du ganglion lymphatique sous-maxillaire. Des échos de douleur sont ressentis dans l'oreille, l'occiput, la région temporale.

Le mal de gorge conduit au fait que le patient, à partir du repas habituel, commence à perdre du poids. La diminution de l'appétit conduit à l'incapacité du système immunitaire à résister à l'infection, en conséquence, le virus se propage rapidement dans tout le corps. La nausée, la diarrhée sont également liées à tout ce qui est dit..

  • lors du diagnostic final, le médecin doit se fier uniquement aux résultats du test. La première priorité est de déterminer correctement la source de l’infection. Par exemple, un groupe d'antibiotiques pour le traitement de l'amygdalite et de ses formes ne doit pas être attribué, car ils sont tout simplement inutiles. Mais l'angine de poitrine ne peut pas être guérie uniquement avec des poudres antivirales, des antibiotiques sont nécessaires;
  • dès les premiers jours, l'adhésion au repos au lit et à toutes les recommandations du médecin est la garantie d'un prompt rétablissement pour tous à 80%. Buvez régulièrement beaucoup de liquides pour éviter la déshydratation. Le corps commence à signaler un manque de liquide après avoir perdu plus de 5% du volume total. Les nausées, la diarrhée et la fièvre entraînent l'élimination de l'humidité du corps humain. Tous les aliments doivent être réchauffés, à température ambiante, afin de ne pas irriter à nouveau la bouche. L'utilisation d'aliments épicés, piquants, acides, sucrés et salés est catégoriquement contre-indiquée. La cavité buccale doit être systématiquement aspergée d'antiseptiques et inhalée. N'oubliez pas que le mal de gorge purulent n'aime pas les compresses et le réchauffement;
  • les médicaments sont prescrits en fonction du type de maladie qui a provoqué les processus inflammatoires. Avec la pharyngite, contrairement au mal de gorge, il est recommandé de dissoudre des morceaux de glace pour soulager l'inconfort dans la cavité buccale, la transpiration. Ainsi, nous ne laisserons pas les tissus mous adjacents devenir enflammés..

Traitement de l'amygdalite aiguë

L'amygdalite aiguë, c'est-à-dire l'amygdalite, se caractérise par de la fièvre, un mal de gorge aigu, une faiblesse et un malaise sévères, des ganglions lymphatiques enflés, une gorge rouge vif et l'apparition de pustules blanches sur les amygdales. Il n'est pas difficile de reconnaître la maladie, le traitement commence donc le plus souvent à temps, ce qui permet de prévenir les complications.

À la maison, vous devez utiliser:

  • inhalation;
  • rinçage;
  • prendre des médicaments;
  • irrigation de la gorge.

Chaque moment est très important, sans lui le traitement devient incomplet et long.

Inhalation

Des moyens efficaces pour les mesures d'inhalation peuvent être effectués indépendamment.

Inhalation d'eucalyptus. Faites bouillir de l'eau dans un récipient profond et versez-y de la teinture d'eucalyptus. Pour 2 litres d'eau - 40 g d'eucalyptus. Respirez de la vapeur pendant un quart d'heure. Teinture alcoolisée d'eucalyptus vendue en pharmacie.

Inhalation de teinture de millepertuis. L'infusion est versée dans de l'eau bouillante, après quoi il est recommandé d'inhaler les vapeurs pendant environ 15 minutes. Il est conseillé de faire la perfusion vous-même. Pour ce faire, mélangez 150 ml de vodka et 25 g d'herbe sèche dans un récipient en verre foncé. La composition doit être infusée pendant 14 jours.

Inhalation à base de sauge. Versez 500 ml d'eau bouillante avec 45 g d'herbe de sauge et laissez reposer 20 minutes. Filtrer et chauffer à nouveau. Respirez le bouillon concentré pendant un quart d'heure.

Inhalation d'ail. Hachez les gousses d'ail, pressez le jus du gruau obtenu. Diluez-le avec de l'eau bouillante (1:10). Respirez pendant un quart d'heure. Ces inhalations doivent être effectuées quotidiennement pendant deux semaines..

Rinçages

Vous devez absolument vous gargariser. Cette manipulation élimine les bouchons purulents, supprime l'inflammation et atténue les sensations douloureuses..

  • Mélange d'herbes avec du miel. Préparez une décoction d'écorce de chêne, de camomille et de tilleul (2: 3: 1). Ajouter une cuillerée de miel et se gargariser.
  • Achillée. Préparez 25 g d'herbes dans 250 ml d'eau bouillante. Filtrer et se gargariser.
  • Millepertuis infusé de vodka. Versez 45 g d'herbe avec 250 ml de vodka, laissez reposer 14 jours. Mélangez l'infusion avec de l'eau tiède avant de rincer..

Les gargarismes de la gorge sont effectués trois à cinq fois par jour, tandis que la solution doit être chaude.

Médicaments

Il est impossible de traiter un mal de gorge sans traitement médicamenteux spécial. Les médicaments sont prescrits par un médecin à l'hôpital, mais vous pouvez les boire à la maison. L'amygdalite aiguë est traitée avec:

  • les antibiotiques;
  • médicaments immunomodulateurs;
  • agents antiviraux;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • agents antibactériens.

Tous les médicaments ci-dessus restaurent la force du corps et favorisent un rétablissement rapide..


La forme aiguë de la maladie nécessite presque toujours des antibiotiques.

La gorge doit également être irriguée avec des médicaments. Bonne aide "Chrolofillipt", "Bioparox", "Hexoral", "Lugol", "Yoks", "Proposol", "Aqualor". Ces médicaments tuent la microflore pathogène, soulagent la douleur, soulagent l'inflammation.

Formes de la maladie et leurs symptômes caractéristiques

L'inflammation des amygdales peut se produire sous forme aiguë et chronique. Chacun d'eux est caractérisé par la présence de certains symptômes..

Tranchant

La forme aiguë peut se développer dans les 2-3 jours avec une augmentation progressive des symptômes, ou «déclarer» immédiatement sur vous-même. Le premier signe caractéristique du développement de l'inflammation est une sensation de douleur et d'inconfort dans la gorge, qui se transforme ensuite en douleur.

Plus tard, d'autres manifestations s'ajoutent au symptôme principal, indiquant que le patient souffre d'une forme aiguë de la maladie.

En règle générale, les patients éprouvent:

  • malaise général, léthargie;
  • mal de crâne;
  • rougeur de la gorge;
  • augmentation de la température à 38 C et plus;
  • enrouement de la voix;
  • difficulté à avaler;
  • propagation de la douleur à d'autres zones du nasopharynx (par exemple, à la zone des sinus maxillaires);
  • des os douloureux;
  • inflammation des ganglions lymphatiques situés dans le cou.

En outre, d'autres symptômes peuvent apparaître, indiquant une intoxication du corps. Dans les cas graves, le patient développe des difficultés respiratoires.

Chronique

Si une stomatite, une maladie parodontale, des caries et d'autres types de maladies sont présents dans la cavité buccale, le patient peut développer une amygdalite persistante, qui s'aggravera de temps en temps.

En outre, la forme chronique affecte souvent les personnes qui ont une prédisposition héréditaire au développement de telles affections, qui ont des pathologies congénitales ou traumatiques dans la structure du nasopharynx, ainsi que les enfants en phase de croissance active avec un système immunitaire affaibli.

L'inflammation chronique est caractérisée par des exacerbations périodiques qui peuvent survenir lorsque le patient est hypothermique, après un stress ou en cas de rhume..

La forme chronique de la maladie nécessite le même traitement immédiat que la forme aiguë. Pour exclure les rechutes, il sera nécessaire d'éliminer la cause profonde de la maladie et d'une prévention constante..

Fonctions des amygdales

Pour comprendre pourquoi les microbes s'installent dans les amygdales palatines, il faut imaginer leur structure. La fonction principale des amygdales est de se protéger contre les microbes provenant de l'environnement extérieur. À la surface des amygdales, il y a des fossettes - ce sont des lacunes à travers lesquelles se produit l'entrée des canaux. Les canaux se diversifient, formant un réseau ramifié entier. Le réseau est responsable des fonctions de protection et de drainage.

Les lymphocytes s'accumulent autour des canaux, ces cellules sont responsables de l'immunité. Lorsque les microbes pénètrent dans la cavité buccale avec de la nourriture ou de l'air, ils se déposent dans le nasopharynx et sur la membrane muqueuse du pharynx. Les lymphocytes sont capables de les reconnaître, toutes les informations pénètrent dans le système nerveux central. De là, une commande est envoyée pour produire des anticorps, les microbes sont détruits. C'est ainsi que la maladie est évitée chez les personnes ayant des amygdales palatines saines..

Actuellement, peu de personnes ont des amygdales saines. Une mauvaise écologie, une alimentation malsaine entraîne une diminution de l'immunité. Les maux de gorge fréquents conduisent au fait que certains des trous lacunaires sont envahis par la végétation, la fonction de drainage est affaiblie. Les microbes s'y installent, ce qui provoque une inflammation chronique. Chaque exacerbation du mal de gorge laisse des cicatrices sur les amygdales, ce qui conduit à un processus chronique. Lavage et rinçage des lacunes, la physiothérapie ne conduit pas à une guérison complète, les processus inflammatoires peuvent entraîner des complications de rhumatisme, les reins et les vaisseaux cérébraux en souffrent. Par conséquent, afin d'éviter les complications indésirables, les médecins suggèrent une opération - ablation des amygdales.

Auparavant, il y avait une telle opinion que les amygdales collectent des microbes et qu'il s'agit d'un organe inutile du corps. Il a maintenant été prouvé que les amygdales ne devraient pas être enlevées inutilement; leur rôle est important dans le maintien de l'immunité. Il est particulièrement important de prendre la bonne décision dans l'enfance, c'est pendant cette période que le système immunitaire de l'enfant se forme.

Quand voir un médecin

Il est recommandé de traiter à domicile les adultes et les enfants présentant un gonflement des amygdales et d'autres signes d'infections oropharyngées. L'objectif principal du traitement est d'éliminer l'inflammation du pharynx, la douleur, l'enflure et la réduction de la température. Des soins médicaux urgents sont nécessaires pour les patients présentant les symptômes suivants:

  • douleur intense dans les glandes, rendant impossible d'avaler de la nourriture, de l'eau et de la salive;
  • forte fièvre, troubles de l'élocution;
  • salivation abondante, troubles respiratoires;
  • difficulté à ouvrir la bouche en raison d'un gonflement de la mâchoire inférieure;
  • manque de miction pendant 10 à 12 heures d'affilée.


Plus le gonflement des glandes reste longtemps sans attention et sans traitement nécessaire, plus le risque de développer des conséquences dangereuses, décrites ci-dessus, est élevé (ils menacent non seulement les enfants, mais aussi les adultes).

Quel type de médecin est nécessaire?

Tout d'abord, pour traiter une glande enflée ou des amygdales enflammées des deux côtés, vous devez consulter un thérapeute. Le médecin déterminera au préalable la nature de la maladie, excluant ou confirmant une prédisposition allergique.

En cas de suspicion d'amygdalite, de pharyngite ou de formation d'un abcès paratonsillaire, le patient est référé à un oto-rhino-laryngologiste (ORL).

La correction de l'état d'immunodéficience est effectuée avec la participation d'un immunologiste et les complications développées dans le cœur ou les reins à la suite d'une amygdalite chronique sont traitées par un cardiologue et un néphrologue.

La prévention

Pour éviter une nouvelle inflammation des amygdales, il est recommandé de renforcer le système immunitaire. Pour ce faire, vous devez être plus au grand air, mener une vie physiquement active, manger des légumes et des fruits tous les jours et avoir du tempérament. De plus, il est nécessaire d'arrêter de fumer et d'éviter l'hypothermie..

Pour éviter que les amygdales ne deviennent enflammées en raison de la pénétration de l'agent pathogène provenant de foyers d'infection chroniques, leur traitement rapide est nécessaire, par exemple l'assainissement des dents carieuses.

Le pédiatre E.O. Komarovsky parle de l'amygdalite chronique:

SDK: amygdalite chronique. Rencontre avec un neurochirurgien pédiatrique. Jouets de bain. Cuisson des pâtes

À propos du traitement des maux de gorge dans le programme «Vivre en bonne santé!»:

Elena Malysheva. Comment guérir un mal de gorge?

TDK, programme "Nos enfants", sortie sur le thème "Amygdalite":

Amygdalite. Angine chez les enfants. Traitement des maux de gorge

Causes des glandes enflées

L'inflammation des amygdales peut survenir pour diverses raisons - du traumatisme aux pathologies graves, mais le plus souvent, elle est associée au développement de maladies infectieuses telles que l'abcès paratonsillaire, l'amygdalite aiguë ou chronique. Chacun d'eux est accompagné d'un certain nombre d'autres symptômes, il est donc impossible d'identifier indépendamment la cause et de l'éliminer. Si les amygdales sont enflées, seul un médecin qualifié vous dira quoi faire après avoir examiné le patient.

L'amygdalite aiguë, également connue sous le nom d'amygdalite, est associée à un malaise général, de la fièvre et une inflammation des amygdales. Les agents responsables de la maladie peuvent être des microorganismes fongiques, viro-bactériens ou bactéricides. Au fur et à mesure que l'amygdalite se développe, les patients commencent à ressentir des douleurs lors de la déglutition, des ganglions lymphatiques enflés, des douleurs musculaires et une gêne constante dans la gorge. Lors de l'examen visuel du larynx, vous pouvez immédiatement remarquer que la glande est enflée du côté gauche ou droit, car il augmente considérablement en taille et prend des contours irréguliers. Si l'infection affecte les deux amygdales, le processus inflammatoire se déroulera de la même manière..

Avec l'amygdalite de type chronique, les amygdales deviennent un foyer d'infection - elles observent constamment un processus inflammatoire avec des exacerbations périodiques. Ce phénomène est associé à une lutte continue entre les fonctions protectrices du corps et les microbes pathogènes. La raison de la transformation de l'amygdalite d'une forme aiguë en une forme chronique est un traitement incorrect ou incomplet, des pathologies congénitales, ainsi qu'un système immunitaire affaibli. La maladie se manifeste comme suit:

  • mal de gorge, sensation de brûlure et gorge sèche;
  • fatigue et irritabilité constantes;
  • augmentation périodique de la température;
  • parfois douleur dans les articulations et la région du cœur.

L'amygdalite chronique n'est pas toujours accompagnée de symptômes prononcés.Par conséquent, si les glandes sont visiblement enflées lors de l'examen de la cavité buccale, mais ne font pas mal, vous devez consulter un médecin pour en connaître les raisons..

En règle générale, la pathologie survient lorsque le patient «se rétablit». Un abcès se manifeste par un retour soudain de douleur dans la gorge et une forte augmentation de la température, et lors de l'examen du larynx, il est clair que la glande est enflée d'un côté. Si vous ne consultez pas un médecin en temps opportun, un abcès peut provoquer une rupture de l'amygdale, qui entraîne non seulement une intoxication de tout le corps, mais également des saignements sévères..

En plus des maladies infectieuses, les facteurs suivants peuvent provoquer une inflammation des glandes:

  1. réaction allergique aux médicaments, aux aliments, à l'environnement, etc.
  2. dommages mécaniques, thermiques ou chimiques à la membrane muqueuse;
  3. néoplasmes malins ou bénins;
  4. déséquilibre du rapport température / humidité de l'air;
  5. diminution de l'immunité et détérioration de l'état de santé général.

Seul un oto-rhino-laryngologiste peut déterminer exactement pourquoi les glandes sont enflées après avoir examiné le patient. Le diagnostic est effectué par pharyngoscopie, palpation et examen de prises de sang, d'urine et d'un frottis prélevé à la surface des amygdales.

Symptômes d'exacerbation chez les adultes et les enfants

Une personne ne comprend pas toujours qu'elle a une amygdalite chronique. Les symptômes de la maladie ne sont pas suffisamment exprimés, les amygdales malades n'augmentent parfois même pas en taille. Est-il possible de guérir l'amygdalite chronique décrite dans ce matériel.

La maladie, en règle générale, consiste en des rechutes périodiques d'amygdalite, ce qui entraîne des changements dans la structure des amygdales et l'évolution latente de l'infection.

Symptômes d'amygdalite chronique:

  • Maux de gorge récurrents légers;
  • Cas fréquents d'amygdalite;
  • La douleur du cou
  • Difficulté à avaler
  • Mauvaise haleine;
  • Mauvais goût dans la bouche;
  • Ganglions lymphatiques élargis dans le cou
  • Revêtement blanc ou jaunâtre sur les amygdales;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Immunité réduite.

Provocateurs d'exacerbations de l'amygdalite chronique:

  • Immunité affaiblie;
  • Hypothermie;
  • La présence d'autres foyers d'infection dans le corps;
  • Traitement inadéquat de la maladie ou manque de prévention.

Les principales formes d'exacerbation de l'amygdalite chronique sont l'angine de poitrine et l'abcès paratonsillaire..

Symptômes de l'amygdalite aiguë:

  • Température corporelle élevée (38-40º С);
  • Frissons;
  • Gorge irritée;
  • Difficulté à avaler
  • Faiblesse générale;
  • Mal de crâne;
  • Douleur dans les articulations et le bas du dos;
  • Ganglions lymphatiques enflés et sensibles.

Avec un traitement approprié, l'angine disparaît généralement en une semaine..

L'abcès paratonsillaire est la deuxième forme d'exacerbation de l'amygdalite chronique, qui se caractérise par l'accumulation de pus dans le tissu près des amygdales. Les symptômes de cette maladie au stade initial sont similaires à l'évolution de l'angine de poitrine. Mais au bout de quelques jours, le tableau clinique change: le gonflement du pharynx augmente, la déglutition est très difficile, ce qui conduit souvent à l'impossibilité totale de prendre de la nourriture et de l'eau. En raison de l'inflammation des tissus environnants, le patient est parfois incapable d'ouvrir même la bouche.

L'abcès paratonsillaire est une condition très dangereuse, car le pus peut se propager dans les zones voisines et aggraver davantage la situation du patient. De plus, il existe un risque de septicémie et de choc..

Traitement des amygdales

Si les amygdales de la gorge sont enflées, ce n'est pas le symptôme lui-même qui doit être traité, mais sa cause. Pour ce faire, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste qui diagnostiquera avec précision. Le gonflement des amygdales chez les enfants nécessite une visite obligatoire chez le pédiatre; il est impossible de traiter un enfant sans diagnostic précis.

Ainsi, la première chose à faire si les glandes sont enflées est de consulter un médecin. Sur la base des résultats de l'examen, le médecin sélectionnera le schéma thérapeutique optimal.

Principales recommandations

En cas de malaise et de gonflement des amygdales, le traitement doit commencer par le repos au lit. Principales recommandations:

  • avec l'angine aiguë, des antibiotiques sont prescrits;
  • en cas de gonflement sévère des amygdales et d'abcès suspecté, une hospitalisation est indiquée;
  • en cas d'infection fongique, le traitement est effectué avec des antimycotiques;
  • assurez-vous de prescrire des solutions antiseptiques pour se rincer la gorge;
  • limiter la consommation d'aliments durs, salés et épicés;
  • à des températures élevées, un traitement symptomatique est utilisé.

Un gonflement soudain et sévère des amygdales chez les enfants sans fièvre est une raison de consulter immédiatement un médecin. Ce symptôme peut indiquer l'apparition d'un processus inflammatoire, qui doit être arrêté le plus tôt possible, sinon l'amygdalite ne peut être évitée.

Médicament

La gélule est prise après un repas (uniquement entière)

Comment traiter une gorge si les amygdales sont enflées - cela dépend des causes de la maladie.

  1. Si une glande est enflée, la première chose à traiter est d'utiliser des solutions de bain de bouche antiseptiques. Pour ce faire, utilisez Chlorhexidine, Miramistin, solution d'iode avec de l'eau, Chlorophyllipt, Furacilin.
  2. En cas d'inflammation bactérienne (amygdalite et abcès), une antibiothérapie est indiquée. Le médicament est prescrit individuellement pour chaque patient, la préférence est donnée aux médicaments d'un large spectre d'activité antimicrobienne, qui sont efficaces contre les staphylocoques et les streptocoques.
  3. Des amygdales enflées avec des bouchons mais pas de fièvre sont des signes typiques d'amygdalite chronique. Dans ce cas, il est nécessaire de laver les amygdales, de subir une physiothérapie, puis un cours de thérapie réparatrice et d'augmenter l'immunité.
  4. Pour les infections fongiques, des antimycotiques sont utilisés sous forme de comprimés - Fluconazole, Nystatine, Itraconazole. De plus, le médecin peut prescrire des gels et des crèmes pour le champignon de la gorge.

Si l'enfant a de la fièvre et des glandes enflées, des antipyrétiques peuvent être utilisés. Les médecins recommandent de faire baisser la température si elle dépasse 38,5 degrés.

Gargarisez-vous au moins trois fois par jour. De plus, vous pouvez utiliser des sprays antiseptiques (Givalex, Ingalipt) ou des pastilles pour les maux de gorge (Strepsils, Septolete).

Chirurgie

L'intervention chirurgicale est indiquée dans trois cas:

  • abcès paratonsillaire;
  • kyste sur l'amygdale;
  • amygdalite chronique avancée;
  • hypertrophie des amygdales 3 degrés.

Avec un abcès et un kyste, la cavité est ouverte avec un scalpel, puis un drainage est effectué, suivi d'un traitement antiseptique. Dans le cas d'abcès paratonsillaire, le traitement chirurgical est complété par l'utilisation de médicaments antibactériens. Le médecin décide de la nomination d'antibiotiques pour un kyste..

En cas d'inefficacité du traitement conservateur de l'amygdalite chronique, une décision peut être prise sur l'ablation complète ou partielle des amygdales. L'opération peut être effectuée en utilisant:

  • scalpel (méthode classique);
  • rasoir;
  • faisceau laser;
  • l'azote liquide;
  • radioknife.

L'élimination partielle du tissu affecté est souvent utilisée, par exemple, avec une hypertrophie et la présence d'un foyer chronique d'infection dans les glandes. L'opération est réalisée avec de l'azote liquide ou un laser. Pendant le cours, le tissu pathologique est retiré, mais la partie principale de l'organe reste intacte.

Un gonflement après une amygdalectomie est normal. Cela peut être douloureux et durer jusqu'à deux semaines..

Les opérations pour enlever les amygdales ne sont pas effectuées sur les enfants de moins de 8 ans. Contre-indications: épilepsie, grossesse, maladie cardiovasculaire sévère.

Traitement de l'amygdalite chronique

Le traitement de l'amygdalite chronique est effectué par des méthodes conservatrices et chirurgicales..

Les techniques conservatrices sont:

  • les antibiotiques, qui sont prescrits à la fois par voie topique (gargarisme) et par voie systémique (comprimés ou formes injectables);
  • lavage direct des lacunes et introduction de médicaments antibactériens et anti-inflammatoires;
  • procédures de physiothérapie (gallothérapie, exposition au laser magnétique aux ganglions lymphatiques, phonophorèse et irradiation ultraviolette des amygdales).
Méthode de traitementMécanisme d'actionobjectif
Lavage des lacunes à l'aide d'une canuleLes lacunes sont éliminées du pus, des micro-organismes, des débris alimentaires, des bouchons épidermiques avec un jet de solution antiseptique. À l'avenir, un médicament antibactérien et anti-inflammatoire peut être administréLacunes nettoyantes Action bactéricide Action anti-inflammatoire
Lavage des lacunes avec une buse à videEn raison de l'action du vide, le contenu est retiré des espaces.Nettoyer les lacunes
Thérapie laser magnétique (MILTA)L'effet d'un champ magnétique et d'un rayonnement laser sur la zone d'inflammation. La microcirculation de la zone touchée est améliorée, les propriétés protectrices locales de la membrane muqueuse sont activées.Effet anti-inflammatoire Activation de l'immunité locale
Médicaments de phonophorèseL'effet des médicaments (antibactériens, anti-inflammatoires) sur la membrane muqueuse des amygdales. Sous l'influence des ultrasons, les médicaments pénètrent dans les sections profondes des lacunes.Action anti-inflammatoire Action bactéricide
Rayonnement ultraviolet (UUV)Le rayonnement ultraviolet a un effet bactéricide et active l'immunité locale de la membrane muqueuse.Action bactéricide Activation de l'immunité locale

Méthodes opérationnelles de traitement:

  • Amygdalectomie - ablation des amygdales avec une capsule (technique instrumentale et exsangue).
  • Destruction du tissu lymphoïde dans l'amygdale (ablation par ondes radio, cryodestruction).
  • Cryptolyse («colmater» les lacunes palatines).
Méthode de thérapieMécanisme d'actionAvantagesLes indications
Amygdalectomie avec des instruments traditionnels (instrumentale)L'isolement de l'amygdale et de sa capsule est réalisé avec des instruments chirurgicaux (anse, raspateur)Vitesse chirurgicaleLe traitement précédent était inefficace Un streptocoque bêta-hémolytique a été trouvé Forme d'amygdalite allergique toxique
Amygdalectomie sans effusion de sangL'amygdale est excrétée avec la capsule à l'aide du laser, des ondes radio, de l'énergie du plasma froid ou d'autres méthodes physiquesDissection et coagulation simultanées des tissus. L'intervention est exsangueLe traitement précédent s'est avéré inefficace. Un streptocoque hémolytique de type bêta a été trouvé Forme d'amygdalite allergique toxique
Destruction (ablation) des éléments lymphoïdes de l'amygdaleLes ondes radio, le laser, les températures élevées ou basses détruisent la plupart des structures lymphoïdes des amygdalesIl est possible de réaliser dans une polycliniqueLe traitement précédent était inefficace Amygdalite simple (catarrhale)
CryptolyseDestruction de la couche épithéliale des lacunes due à des méthodes physiques d'exposition. Dans de telles conditions, ils collent ensemble, de sorte que les particules alimentaires et les micro-organismes n'y pénètrent pas, c.-à-d. l'inflammation ne peut pas se développer.Il est possible de réaliser en ambulatoireLe traitement précédent était inefficace Amygdalite simple (catarrhale)

Indications et contre-indications de la médecine traditionnelle


Traiter les maladies chroniques avec des remèdes populaires est montré à tous les patients. Ils conviennent aux jeunes enfants, aux personnes âgées, aux femmes enceintes et aux patients très sensibles aux composants des médicaments. Si une personne développe une réaction allergique tout en prenant des pilules, le traitement est révisé, principalement des moyens de médecine alternative sont prescrits.

L'intolérance individuelle ou l'allergie aux herbes, au miel et à d'autres composants principaux de recettes appropriées devient une contre-indication. Mais même dans ce cas, un médecin qualifié pourra trouver une option alternative pour réduire les effets sur le corps de la chimie pharmaceutique..

Une règle principale doit être rappelée: le traitement à domicile est effectué uniquement sur recommandation d'un médecin! L'amygdalite chronique est lourde de complications, il n'est donc pas recommandé de l'expérimenter, et plus encore, de l'abandonner. Les médicaments traditionnels ne deviennent qu'un ajout à la thérapie principale, qui comprend la prise de médicaments appropriés.

Classification

La médecine moderne distingue deux principaux types d'amygdalite: aiguë et chronique, et chacun d'eux a ses propres caractéristiques..

Aigu

À son tour, l'amygdalite aiguë a sa propre classification, subdivisée en:

  • Mal de gorge catarrhal. Ce type est représenté par une lésion superficielle des amygdales palatines et est la forme la plus bénigne de la maladie. Le mal de gorge catarrhal a ses propres caractéristiques: intoxication complète du corps, faiblesse générale et forte fièvre, mal de gorge et maux de tête. Le plus désagréable d'entre eux est un mal de gorge, car dans son contexte, les autres maux ne sont pas si prononcés.
  • Amygdalite folliculaire. Il se manifeste beaucoup plus difficile que le mal de gorge catarrhal. Les signes caractéristiques sont une douleur croissante dans la gorge, irradiant périodiquement vers l'oreille, une température corporelle élevée atteignant 40 degrés, des maux de tête atroces, des frissons, une inflammation des ganglions lymphatiques. Ce nom a été donné à l'angine en raison de la formation de follicules sur les amygdales..
  • Angor lacunaire. Dans le cas de ce mal de gorge, des lacunes se forment (formations purulentes et blanches sur la membrane muqueuse des amygdales). Au fil du temps, ils grandissent, capturant toute la surface des amygdales. Mais les lacunes ne vont pas au-delà des amygdales. Les lacunes sont faciles à nettoyer et ne laissent pas de plaies saignantes.
  • Maux de gorge fibreux. Sous cette forme, une plaque solide apparaît, qui a une couleur blanche, jaune ou blanc jaunâtre. Une caractéristique du mal de gorge fibreux est le fait que la plaque se propage au-delà des amygdales.
  • Amygdalite flegmique. Ce type d'amygdalite est caractérisé par la fonte de la zone des amygdales. Les signes typiques sont considérés comme une douleur vive lors de la déglutition, des maux de tête, des frissons, une faiblesse, une salive abondante. La température corporelle ne tombe pas en dessous de 38 à 39 degrés. Le patient a une odeur de la bouche. Il y a une augmentation des ganglions lymphatiques, leur douleur.

Chronique

Un processus chronique se forme à la suite d'un mal de gorge non traité ou négligé. Le développement du stade chronique est facilité par la violation des règles de base de l'hygiène bucco-dentaire, la présence de dents carieuses, les récidives fréquentes d'infections virales respiratoires aiguës, les processus inflammatoires constants du pharynx et du nez. À l'examen, le médecin observe des changements dans les amygdales d'un plan similaire: les amygdales deviennent lâches, hypertrophiées, couvertes de formations purulentes. Les ganglions lymphatiques deviennent hypertrophiés.

L'amygdalite chronique se caractérise par une odeur désagréable de la cavité buccale, des douleurs dans la gorge lors de la déglutition. Le patient s'inquiète de maux de tête plus fréquents, de l'irritabilité apparaît, la fatigue augmente fortement, des vertiges apparaissent, la température corporelle monte souvent à 37 degrés. Souvent, pendant la période d'exacerbation, il peut y avoir des changements dans le travail du système urinaire-génital, excréteur, des troubles du système cardiovasculaire, des troubles nerveux.