loader

Principal

Rhinite

Sinusite allergique: symptômes, causes, méthodes d'élimination de la maladie

Comment traiter la sinusite allergique? De nombreuses personnes sujettes à des réactions allergiques sont déconcertées par cette question. La sinusite allergique est généralement précédée d'une rhinite, qui est de nature allergique. Les allergies sont saisonnières. Le printemps et l'automne chez les personnes allergiques une période d'exacerbations.

Qu'est-ce que la sinusite allergique et ses symptômes

La sinusite est une inflammation des tissus muqueux des sinus maxillaires. Les sinus maxillaires (cavités) sont situés au-dessus des mâchoires supérieures (la zone des molaires supérieures). Chez une personne en bonne santé, les sinus maxillaires sont connectés à la cavité nasale et l'air circule librement à travers eux.

Les allergènes qui sont entrés dans le corps et qui provoquent une rhinite provoquent un œdème et une inflammation de la membrane muqueuse dans un sinus maxillaire ou sur deux à la fois. Symptômes de la sinusite:

  • maux de tête persistants;
  • nez constamment bouché;
  • nez qui coule persistant.

Un traitement inapproprié de la sinusite allergique aggrave l'évolution de la maladie. L'apparition des symptômes est perçue comme une rhinite chronique; les gouttes vasoconstricteurs sont traditionnellement utilisées. Une telle thérapie ne soulage pas l'état du patient, l'utilisation prolongée de gouttes augmente les manifestations de la sinusite..

Causes de la sinusite allergique

Les allergènes qui provoquent une inflammation de la muqueuse nasale dans la rhinite allergique sont la principale cause d'inflammation des sinus maxillaires. Les substances allergènes comprennent:

  • poussière;
  • pollen;
  • poils de chats, de chiens et d'autres animaux de compagnie;
  • Aliments;
  • médicaments;
  • produits apicoles;
  • températures extérieures basses.

Les allergènes, pénétrant dans le corps, provoquent une inflammation de la muqueuse nasale chez l'adulte avec les symptômes habituels de la rhinite: démangeaisons, sensation de brûlure dans la cavité nasale, écoulement abondant et rougeur. La rhinite allergique et la sinusite sont des maladies courantes chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. La rhinite se transforme généralement en sinusite sous l'influence de facteurs indésirables.

Types de sinusite allergique

Il existe des formes aiguës et chroniques de la maladie. Au cours de l'évolution aiguë de la sinusite, le patient a une forte augmentation de la température, qui dure longtemps. Écoulement nasal abondant, souvent purulent. Le patient ressent une douleur pressante dans la région du nez et des yeux. Si elle n'est pas traitée, la forme aiguë peut se transformer en une forme chronique..

La sinusite chronique est plus lissée. Les périodes de rémission sont suivies de périodes d'exacerbations. Pendant la rémission, une personne se sent en bonne santé, tous les symptômes disparaissent. Signes caractéristiques lors d'une exacerbation de la sinusite chronique:

  • détérioration de la santé;
  • augmentation de la température;
  • sensation de pression dans les joues, les yeux,
  • couler du nez;
  • congestion nasale;
  • irritation, rougeur de la peau des ailes du nez, gonflement et rougeur de la peau des joues.

Complications

L'inflammation allergique des sinus maxillaires est lourde de complications. La complication la plus courante est les polypes des sinus. Ils se forment dans la cavité nasale sur le tissu muqueux et ont tendance à se développer. Dans certains cas, des polypes peuvent être vus dans l'ouverture du passage nasal. Le patient développe un ton nasal, le timbre de sa voix change. Retirer les polypes par chirurgie.

Traitement de la sinusite saisonnière

La première étape du traitement de la sinusite allergique et de ses symptômes consiste à éliminer le contact du patient avec l'allergène. Des antihistaminiques sont prescrits. Une liste des pilules et sirops contre les allergies les plus courants:

Si la maladie est sévère, les antihistaminiques sont prescrits sous forme d'injections intramusculaires. Dans des cas particuliers, les patients prennent des glucocorticoïdes. Permettre l'utilisation à court terme de sprays vasoconstricteurs pour réduire l'œdème muqueux et une meilleure décharge de mucus. S'il y a des signes d'infection secondaire, des antibiotiques peuvent être pris. Le traitement soulage les symptômes. Le patient doit suivre un cours d'immunothérapie pour réduire la sensibilité du corps aux allergènes.

Symptômes et causes de la sinusite allergique

Très souvent, la sinusite allergique est confondue avec les ARVI. Les maladies ont des symptômes similaires, ce qui rend un diagnostic fiable difficile.

La conséquence d'un diagnostic inexact est un traitement incorrectement prescrit, l'absence de l'effet souhaité.

La méthode de traitement des symptômes de la sinusite allergique est prescrite par un médecin, les symptômes sont les suivants:

  • une sensation de congestion dans les oreilles et le nez;
  • maux de tête récurrents;
  • déficience auditive;
  • les éternuements, qui sont paroxystiques;
  • sensation de lourdeur dans la tête;
  • écoulement abondant du nez de mucus clair.

Chez certains patients, en plus des symptômes ci-dessus, ils notent un gonflement des paupières, un larmoiement abondant et une diminution de l'odorat. La maladie est paroxystique. Les exacerbations commencent de façon inattendue. La période critique pour les personnes allergiques est le printemps et les premiers jours de l'automne. Les plaintes sont particulièrement souvent enregistrées par temps venteux. Le vent aide à déplacer les allergènes.

Selon les statistiques, les jeunes sont plus susceptibles de souffrir d'inflammations allergiques - filles, garçons de la catégorie d'âge jusqu'à 20 ans. Il est à noter que la sinusite allergique chez les enfants survient plus souvent lorsque la mère ou le père est allergique. Les facteurs affectant l'apparition de la sinusite allergique comprennent le rhume et les maladies infectieuses, le tabagisme.

Méthodes de diagnostic

La sinusite allergique récurrente peut entraîner une maladie grave - l'asthme bronchique. Seul un diagnostic rapide aidera le médecin à poser un diagnostic précis. Pour collecter toutes les données nécessaires, le patient doit subir une série d'examens:

  • faire un test sanguin;
  • étude des sinus par examen aux rayons X;
  • endoscopie des sinus paranasaux;
  • endoscopie des sinus;
  • prélever des échantillons de peau;
  • faire un don de mucus pour un examen cytologique.

Symptômes et traitement de la sinusite allergique

La sinusite allergique est une affection pathologique des sinus nasaux causée par une exposition au corps d'un allergène, entraînant un gonflement des muqueuses nasales. La maladie se développe presque toujours avec d'autres pathologies de nature allergique (rhinite allergique, rhume des foins, asthme atopique).

Il existe deux formes principales de sinusite:

  • cours aigu;
  • forme chronique.

La pathologie est dangereuse par le développement des complications suivantes:

  • l'apparition d'un écoulement purulent;
  • la formation de polypes;
  • épaississement de la membrane muqueuse dans les sinus.

La maladie n'est pas considérée comme dangereuse avec un traitement rapide, mais par ses manifestations, elle provoque un inconfort et affecte la qualité de la vie humaine. Un diagnostic incorrect et un traitement tardif peuvent conduire la maladie à devenir chronique, avec des conséquences graves (inflammation du nerf optique, méningite, ostéomyélite).

Causes d'occurrence

Les facteurs de développement d'un état pathologique sont des provocateurs qui pénètrent dans le corps humain. Les causes d'une réaction allergique sont divisées en internes et externes. La maladie se développe progressivement, avec un contact constant avec l'allergène, les symptômes de la maladie acquièrent de plus en plus de caractéristiques.

Le pollen de fleurs et d'herbes libéré au moment de la floraison, les poils d'animaux et la poussière sont considérés comme les irritants les plus puissants qui provoquent le développement de la maladie. En pénétrant dans les sinus par les voies respiratoires, des allergènes se déposent sur la membrane muqueuse. Le corps d'une personne allergique réagit à un irritant en activant les mastocytes, le processus de production d'histamine est lancé. Cette substance favorise la vasodilatation, l'apparition d'un gonflement des muqueuses, la production de mucus.

Avec l'exposition répétée de l'allergène à la muqueuse nasale, le processus de modification des membranes commence. Une exposition à long terme entraîne leur prolifération, leur épaississement, ce qui, à son tour, contribue à l'apparition de polypes..

Les rhumes fréquents et les maladies infectieuses sont des conditions préalables au développement du processus pathologique.

Un facteur héréditaire augmente le risque de sinusite (sinusite), si l'un des parents souffre de réactions allergiques, l'enfant est souvent diagnostiqué avec une allergie.

La sinusite allergique survient chez les adultes avec certains médicaments ou aliments.

Le tabagisme est un autre facteur qui provoque le développement de la maladie.

Image clinique

La clinique de l'état pathologique est très similaire aux maladies respiratoires, ce qui conduit souvent à un diagnostic incorrect.

La sinusite allergique présente des symptômes qui indiquent une maladie:

  • une sensation de congestion dans les sinus et les oreilles;
  • attaques de maux de tête;
  • perte d'odeur;
  • écoulement de mucus des sinus;
  • éternuements incontrôlés;
  • perte auditive;
  • larmoiement constant;
  • gonflement des paupières.

La maladie se produit en deux étapes: aiguë et chronique, principalement de nature saisonnière (le plus souvent diagnostiquée pendant la période de floraison).

Au cours de l'évolution aiguë de la maladie, les symptômes sont extrêmement prononcés, une douleur intense se produit dans les sinus, les globes oculaires, les gencives.

Une caractéristique distinctive de la pathologie est une détérioration du bien-être le soir.

Diagnostique

  1. Test sanguin biochimique général.
  2. Identification des allergènes à l'aide de tests de scarification.
  3. Radiographie des sinus.
  4. Endoscopie des sinus.

Traitement

Thérapie spéciale

Parmi les procédures de traitement qui réduisent le risque de re-développement de la maladie, il convient de souligner la thérapie allergénique (ASIT).

Traitement médical

Les traitements médicamenteux prescrits par un médecin comprennent:

  • l'utilisation d'antihistaminiques pour bloquer les récepteurs de l'histamine;
  • l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs pour soulager les poches, faciliter la respiration;
  • la nomination d'immunomodulateurs pour stimuler l'immunité.

Opération

Avec la croissance de polypes dans les voies nasales, le patient se voit attribuer une opération. Chirurgie pour soulager les difficultés respiratoires.

Remèdes populaires

Les recettes de médecine traditionnelle peuvent aider le patient à faire face à la maladie à la maison. De nombreux remèdes sont un excellent complément au traitement médical. La seule condition d'utilisation est la consultation du médecin traitant.

  • Solution pour laver les sinus nasaux.

Épluchez l'oignon, hachez-le, pressez le jus. Diluez le jus obtenu avec 100 ml d'eau bouillie, ajoutez une cuillère à café de miel. Refroidir la solution à température ambiante, rincer les voies nasales 2-3 fois par jour.

Rincer les betteraves crues, peler, râper, presser le jus. Ajoutez quelques gouttes d'huile d'olive au liquide obtenu, mélangez. Enterrer dans les voies nasales plusieurs fois par jour.

Rincez soigneusement la feuille de la plante, pressez le jus. Instiller dans le nez 2-3 fois par jour.

Sinusite fongique allergique

La pathologie est une maladie rare difficile à diagnostiquer et à traiter. Les statistiques affirment que seulement 5% des patients souffrant de sinusite allergique développent la maladie en raison d'une infection fongique..

  • congestion nasale persistante;
  • maux de tête et douleurs faciales;
  • gonflement du visage;
  • écoulement purulent.

La sinusite allergique fongique a les traitements suivants:

  1. Intervention chirurgicale requise pour l'élimination complète de la mucine fongique.
  2. Traitement médicamenteux, qui comprend l'utilisation complexe de médicaments antifongiques, de médicaments augmentant l'immunité, de glucocorticostéroïdes.

Sinusite allergique chez les enfants

La pathologie peut se développer non seulement chez les adultes, mais également chez les jeunes enfants. Les provocateurs de la maladie sont à la fois internes (prédisposition génétique, inflammation fréquente des sinus nasaux) et externes (poussière, laine, pollen, nourriture, médicaments). Une nutrition monotone et irrégulière des miettes peut augmenter le risque de développer la maladie.

La polyallergie est souvent diagnostiquée chez les jeunes enfants, une réaction allergique se manifeste sur les muqueuses du tractus gastro-intestinal, se déplaçant plus tard vers les voies respiratoires supérieures. La maladie est souvent compliquée par une inflammation des végétations adénoïdes, une bronchite, de l'asthme.

Le diagnostic de la sinusite chez les enfants comprend l'identification d'un provocateur, l'anamnèse (informations sur les réactions allergiques chez les parents proches). Au moindre soupçon d'apparition de sinusite chez un enfant, vous devez immédiatement consulter un médecin pour diagnostiquer la pathologie et prescrire un traitement adéquat. Une maladie négligée entraîne fréquemment une amygdalite, une otite moyenne.

Mesures préventives

La prévention de la sinusite allergique comprend les éléments suivants:

Élimination complète du contact avec l'allergène. Si vous êtes allergique au pollen, vous devez suivre certaines règles:

  1. Pendant la période de floraison, portez un masque protecteur à l'extérieur.
  2. Couvrez vos cheveux avec une coiffure.
  3. Prendre une douche après avoir visité la rue.
  4. Lavez régulièrement les vêtements de ville.

Une personne souffrant de pathologie doit mener une vie saine, renforcer son immunité, renoncer aux mauvaises habitudes, changer de nutrition, faire du sport et tempérer son corps.

Sinusite: causes, symptômes, diagnostic et traitement

Co-auteur, éditeur et expert médical - Maksimov Alexander Alekseevich.

Date de dernière mise à jour: 23.10.2019.

sinusit.jpg

La sinusite est un terme qui combine un groupe de maladies de nature infectieuse et inflammatoire d'évolution aiguë ou chronique causées par des lésions des sinus (cavités accessoires) du nez. Une inflammation de la membrane muqueuse d'origine virale, bactérienne, moins souvent fongique, est souvent diagnostiquée. Le développement d'une sinusite allergique est possible avec une sensibilité accrue du corps aux allergènes.

Raisons 1

  • Malformations congénitales des structures nasales.
  • Déformations du nez acquises au cours de la vie, par exemple courbure de la cloison due à un traumatisme ou à des modifications persistantes de la muqueuse après une rhinite hypertrophique.
  • Processus inflammatoires chroniques dans les voies respiratoires supérieures.
  • Infections virales aiguës.
  • Végétations adénoïdes.
  • Polypose du nez.
  • Mycoses, dans lesquelles l'inflammation de la muqueuse du sinus paranasal est causée par une infection fongique.
  • Mycoplasmose.
  • Chlamydia respiratoire.
  • Réactions allergiques: rhume des foins, rhume des foins saisonnier, rhinite vasomotrice.
  • Hypothermie fréquente.
  • Caries profondes.
  • Mauvaise extraction des dents de la mâchoire supérieure.

De par la nature du cours, la maladie est aiguë, subaiguë et chronique. En fonction de l'étiologie, on distingue la sinusite fongique, bactérienne, médicinale, mixte, allergique et autres. Chaque type de pathologie a ses propres caractéristiques et symptômes caractéristiques d'un certain type de sinusite..

Par la localisation de l'inflammation, on distingue les types de maladies suivants.

Sinusite. Maladie courante causée par des lésions inflammatoires d'un ou des deux sinus maxillaires. Une infection piégée dans la cavité provoque une inflammation et un gonflement de la membrane muqueuse. Le gonflement de l'épithélium entraîne un rétrécissement de l'anastomose, qui relie le sinus maxillaire au passage nasal. Pour cette raison, le nettoyage naturel et opportun de la cavité est perturbé et le mucus, produit en grande quantité, commence à s'accumuler et à s'épaissir. 2 La sinusite du sinus maxillaire s'accompagne de maux de tête sévères et de manifestations sévères d'intoxication générale.

Ethmoïdite. Infection de la muqueuse des cellules ethmoïdes. Ce type de sinusite se caractérise par une douleur pressante dans la région de la racine du nez, de l'arête du nez, ainsi que dans les yeux et la tête. L'ethmoïdite aiguë se propage souvent à l'orbite, entraînant une protrusion du globe oculaire, un œdème des paupières.

De face. Cette inflammation se développe dans la membrane muqueuse du sinus frontal. C'est une condition plus grave que les autres types de sinusite. Le patient souffre de douleurs sévères, parfois insupportables, à la tête et au front. Chez certains, l'arcade sourcilière et la paupière supérieure du côté du sinus enflammé gonflent fortement. D'autres symptômes de la sinusite frontale comprennent une diminution de l'odorat, une photophobie et une température corporelle élevée..

Sphénoïdite. Inflammation de l'épithélium du sinus sphénoïde. Il se développe souvent simultanément avec une ethmoïdite. Manifestations cliniques: douleur dans la région pariétale, occiput, profondeur de la tête. Les dommages aux nerfs optiques entraînent une douleur dans l'orbite oculaire et une perte progressive de la vision.

Pansinusite. La forme la plus grave de sinusite du nez avec des dommages simultanés à toutes les cavités paranasales. La pathologie est caractérisée par une intoxication générale, une douleur intense et constante dans la région des sinus enflammés et dans la tête. Avec un traitement insuffisant, il devient souvent chronique.

Symptômes chez les adultes

Une maladie telle que la sinusite est très courante chez les adultes. Cela se produit en raison de la disparition de micro-organismes pathogènes dans les cavités paranasales. Une inflammation d'un ou plusieurs sinus accessoires peut se développer.

Les symptômes de la sinusite varient en fonction du type, de la forme, de l'évolution de la maladie et de l'étendue du processus inflammatoire. Les symptômes de la sinusite sont divisés en local et général. 3

Manifestations locales:

  • congestion nasale (nez qui coule) avec différents types d'écoulement;
  • perte d'odorat partielle ou complète transitoire;
  • difficulté à respirer par le nez;
  • une sensation de sécheresse dans les voies nasales et le pharynx;
  • toux avec expectoration abondante des expectorations mucopurulentes, indiquant une infection aiguë;
  • rougeur et gonflement des paupières, du nez, parfois des pommettes;
  • sensibilité accrue ou douleur dans la projection du sinus affecté.

Manifestations courantes:

  • température fébrile dans la sinusite aiguë, état subfébrile - dans la maladie chronique;
  • douleur dans la tête et la zone d'inflammation;
  • perte d'appétit;
  • irritabilité;
  • malaise;
  • diminution de l'attention et de la concentration;
  • trouble du sommeil.

Si plusieurs des symptômes ci-dessus apparaissent, il est impératif de consulter un oto-rhino-laryngologiste, qui, après l'examen nécessaire, recommandera des remèdes efficaces pour la sinusite.

Sinusite allergique

La sinusite allergique est une maladie des sinus du nez, qui se développe dans le contexte d'une réaction violente du corps à un certain type d'allergènes. Cette pathologie entraîne un gonflement sévère et une hyperémie de la muqueuse nasale, des éternuements, un écoulement nasal abondant, une inflammation des sinus..

Les raisons. Les dommages allergiques aux sinus se développent à la suite d'une rhinite de même nature. La principale cause de ce type de sinusite est l'augmentation de la production d'histamine, une substance produite en réponse au contact avec un irritant..

Allergènes courants: 4

  • fourrure et écailles d'animaux;
  • poussière domestique et industrielle;
  • certains médicaments;
  • Rayons de soleil;
  • pollen de plantes;
  • Produits chimiques ménagers;
  • Acarien Dermatophagoides.

La sinusite allergique peut également être causée par une prédisposition héréditaire..

Symptômes Le processus aigu commence par des démangeaisons dans les voies nasales. Une personne éternue souvent, le mucus commence à se détacher du nez. La membrane muqueuse gonfle, tandis que sa couleur peut passer du rose au bleuâtre. L'œdème empêche le nettoyage complet des sinus paranasaux, car la fistule se rétrécit. Dans le mucus accumulé, les agents pathogènes de l'inflammation commencent à se multiplier activement. Une évolution prolongée de la sinusite allergique peut entraîner le développement d'une hyperplasie de la muqueuse nasale, la formation de polypes et des modifications irréversibles persistantes des structures du nez..

Diagnostique. Le diagnostic est établi sur la base de l'anamnèse, des plaintes des patients, des données d'études instrumentales et de laboratoire. Lors de la rhinoscopie, un gonflement de la membrane muqueuse, son hyperémie ou cyanose est visualisé. Dans certains cas, des polypes uniques sont visibles. Dans une étude en laboratoire de la sécrétion muqueuse, un grand nombre d'éosinophiles y sont trouvés. Dans la sinusite allergique, les tests d'allergie cutanée avec des allergènes donnent un résultat positif.

Traitement. La tâche principale est d'exclure le contact avec des allergènes, c'est-à-dire d'exclure les facteurs de provocation. L'immunothérapie spécifique à un allergène est réalisée lorsque l'inflammation s'est déjà développée et que l'allergène à l'origine de l'allergie primaire est connu. La thérapie étiotropique non spécifique consiste en un traitement antihistaminique. Le traitement chirurgical de la sinusite est indiqué pour les polypes simples ou multiples, qui peuvent être éliminés par destruction laser.

Remèdes contre la sinusite

Vasoconstricteur gouttes et sprays. Les médicaments efficaces pour la sinusite qui soulagent l'œdème muqueux sont des sprays ou des gouttes qui ont un effet vasoconstricteur qui peut rapidement arrêter les signes d'inflammation. Ces fonds sont appliqués localement. La substance active resserre les vaisseaux sanguins, éliminant ainsi l'œdème. Des médicaments tels que TIZIN ® Expert ou TIZIN ® Classic, favorisent une récupération rapide de la respiration nasale (5 à 10 minutes selon les instructions). Les sprays sont pratiques à utiliser, car les flacons sont équipés de distributeurs-pulvérisateurs. La congestion nasale due aux allergies aide à éliminer l'allergie TIZIN ®. En règle générale, déjà 5 minutes après la pulvérisation du produit, le gonflement de la membrane muqueuse disparaît et la respiration nasale s'améliore..

Les antibiotiques Les médicaments antibactériens sont les principaux dans le traitement de la sinusite de nature purulente-inflammatoire. Sans eux, il est impossible de tuer les bactéries pathogènes à l'origine de l'inflammation. Un antibiotique n'est prescrit que par un médecin et seulement après avoir reçu le résultat d'une analyse bactériologique du biomatériau, confirmant la nature bactérienne de la pathologie.

Antihistaminiques. L'utilisation de médicaments vasoconstricteurs seuls pour la sinusite allergique ne suffit pas. Les antihistaminiques aident à réduire la sensibilité du corps à divers types d'allergènes, à arrêter les manifestations d'une réaction allergique et la maladie elle-même.

  1. Jin-Young Min, Bruce K. Tan. Facteurs de risque de rhinosinusite chronique. Opinion actuelle en allergie et immunologie clinique. 2015 Feb; 15 (1): 1-13. Jin-Jung Min, Bruce K.Tan Facteurs de risque de rhinosinusite chronique.
  2. Kryukov A.I., Kunelskaya N.L., Gurov A.V., Izotova G.N., Yushkina M.A., Kiseleva O.A. Possibilités de thérapie antibactérienne pour les formes prolongées et récurrentes de sinusite rhinogène, ainsi que la sinusite avec un fond comorbide. Recherche scientifique Institut clinique d'oto-rhino-laryngologie. L.I. Département de la santé Sverzhevsky de Moscou. Conseil médical, 2016 (6): 12-16.
  3. Karpishchenko S.A., Fatalieva A.F. Le concept moderne de traitement de la rhinosinusite aiguë. Pavlov First St. Petersburg State Medical University, Ministère de la Santé de Russie, Saint-Pétersbourg, Russie. FSBI «Institut de recherche SPb de l'ORL» du ministère de la Santé de la Fédération de Russie, Saint-Pétersbourg, Russie. RMJ "Medical Review" n ° 9 (II) du 22.10.2019: 93-96.
  4. Kurbacheva O.M., Polner S.A., Smirnov D.S. Rhinite allergique. Un problème éternel et sa solution moderne. Centre de recherche d'État "Institut d'immunologie" de l'Agence fédérale médicale et biologique de Russie, Moscou
    Conseil médical, 2015 (3): 84-91.
  5. Rosenfeld RM, Piccirillo JF, Chandrasekhar SS, et al. Directive clinique (mise à jour): sinusite chez l'adulte. Otolaryngol Head Neck Surg. 2015; 152 (2 suppl.): S1-S39.
    Rosenfeld R.M., Picchirillo J.F., Chandrasekhar S.S. et al. Directives cliniques (mises à jour): Sinusite chez les adultes.

Sinusite allergique chez les enfants et les adultes - symptômes et traitement

Divers allergènes (poussières, pollen, poils d'animaux, etc.) provoquent souvent de graves maladies inflammatoires. Ceux-ci incluent la sinusite allergique. La maladie doit être traitée sous surveillance médicale pour éviter les complications..

Qu'est-ce que la sinusite allergique

Le processus inflammatoire de la membrane muqueuse des sinus paranasaux est la sinusite allergique. La pathologie affecte des personnes d'âges différents, en particulier celles qui ont une faible immunité. Il survient souvent chez les enfants de moins de 6 ans. La sinusite allergique se développe progressivement:

  1. Lors de l'inhalation, l'allergène pénètre dans la membrane muqueuse.
  2. Le système immunitaire réagit en produisant de l'histamine et d'autres substances qui provoquent une inflammation..
  3. Dans le nez, les vaisseaux se dilatent, un œdème apparaît et une quantité abondante de mucus se forme.
  4. La protection muqueuse est affaiblie, la respiration nasale est difficile.
  5. Une réaction allergique provoque un œdème muqueux sévère. En conséquence, le mucus ne sort pas, s'accumule dans les sinus paranasaux.
  1. Sphénoïdite - inflammation de l'épithélium du sinus sphénoïde.
  2. Sinusite frontale allergique - affecte les sinus frontaux.
  3. Sinusite - provient des sinus maxillaires du nez.
  4. La pansinusite - la forme la plus dangereuse de la maladie, provoque une inflammation de tous les sinus paranasaux en même temps.

Ce qui est dangereux

La sinusite allergique chronique a de graves conséquences:

  1. Formation de polypes - croissance anormale des tissus sous la muqueuse nasale.
  2. Pathologies cutanées allergiques: urticaire, dermatite, etc..
  3. Asthme bronchique atopique - une maladie inflammatoire chronique du système respiratoire.
  4. Otite - inflammation de l'oreille.
  5. Inflammation de la muqueuse du cerveau - méningite.

Panneaux

La sinusite allergique s'aggrave fortement. Il se développe en automne et en été lorsque de nombreuses plantes sont en fleurs..

Symptômes de la maladie chez un adulte:

  1. Nez qui coule prolongé, congestion nasale. Détérioration de l'état général.
  2. Augmentation de la température à 38 ° C et plus.
  3. Mal aux dents. Les expectorations, le pus des sinus vont aux racines des dents, provoquant un processus inflammatoire.
  4. Mal de gorge, toux, transpiration, enrouement.
  5. Maux de tête, étourdissements. La violation de la respiration nasale provoque progressivement une privation d'oxygène des cellules cérébrales.
  6. Écoulement abondant de mucus jaune-vert ou de liquide clair aqueux du nez.
  7. Douleur au nez, aux yeux, au milieu du front. Il est aggravé par la toux, la tension des muscles du visage, la flexion de la tête.

Chez les enfants

La sinusite allergique chez un enfant présente les symptômes suivants:

  • éternuements, toux;
  • congestion de l'oreille;
  • la peau qui gratte;
  • déchirure;
  • écoulement de grandes quantités de mucus par le nez.

Les raisons

La pathologie se trouve souvent chez les personnes ayant une faible immunité, des maladies respiratoires chroniques et des fumeurs. Les principaux facteurs à l'origine de la sinusite sont:

  1. Plantes: absinthe, herbe à poux, duvet de peuplier, pollen.
  2. Suralimentation, infections bactériennes et allergies aux vaccins chez les enfants.
  3. Salive, cellules mortes de la peau, puces, poils d'animaux.
  4. Cosmétiques: rouge à lèvres, ombre à paupières, mascara, crème, poudre.
  5. Médicaments: antibiotiques, insuline, analgésiques, anesthésiques.
  6. Produits chimiques: shampooing, savon, lessive en poudre.
  7. La poussière dans les vêtements, la literie.
  8. Produits alimentaires: agrumes, miel, œufs de poule, chocolat, etc..
  9. Maladies allergiques: rhume des foins, rhinite, asthme bronchique atopique.

Diagnostique

Le médecin recueille l'anamnèse - des données sur la santé du patient. Il effectue ensuite une inspection visuelle. Pour poser un diagnostic précis, le médecin prescrit un certain nombre d'études au patient:

  1. Analyse générale de l'urine - aide à connaître l'état général du corps, la gravité du processus inflammatoire dans les voies respiratoires supérieures.
  2. Un immunogramme est une procédure qui détecte la force de la réponse du système immunitaire aux allergènes.
  3. Test sanguin - détermine le type exact d'agent pathogène qui a provoqué une inflammation dans les sinus paranasaux.
  4. Culture bactériologique - nécessaire pour une étude comparative du matériel et l'exclusion de l'infection.
  5. Radiographie des sinus paranasaux - montre des zones d'épithélium enflammé.

Traitement de la sinusite allergique

Le but de la thérapie est d'éliminer l'allergène et les symptômes de la maladie. Le complexe de traitement comprend la prise de médicaments, le changement de mode de vie et de régime.

Assurez-vous de consulter un médecin dans de tels cas:

  1. Sinusite allergique antérieure.
  2. La rhinite dure une semaine.
  3. La température ne s'égare pas.
  4. Céphalée prolongée présente.
  5. Altération de l'odorat, de l'audition et / ou de la vision.
  6. 3 jours après le début de la maladie, l'état de santé s'est aggravé.
  7. Difficulté à respirer, éruption cutanée sur le visage et le cou, gonflement du nasopharynx.
  1. Antihistaminiques. Ils sont nécessaires pour bloquer les récepteurs de l'histamine, réduire son effet sur le corps. Ils ne peuvent pas être utilisés pendant une longue période, sinon la dépendance se développe et l'effet thérapeutique est nul..
  2. Immunomodulateurs. Préparations qui restaurent et renforcent le système immunitaire.
  3. Utilisation de médicaments vasoconstricteurs pour soulager la congestion nasale et faciliter la respiration.
  4. Décongestionnants. Ils éliminent les poches des sinus, bloquent l'accès aux allergènes à l'intérieur de la membrane muqueuse.
  5. Antibiotiques, agents hormonaux. Ils sont utilisés si une infection rejoint l'allergie..
  6. L'immunothérapie est une procédure qui implique l'administration périodique d'un vaccin avec un allergène à un patient. Au fil du temps, le corps cesse de répondre au stimulus.

Médicaments contre les allergies

Les médicaments ne sont prescrits que par le médecin traitant. Groupes de médicaments pour le traitement de la sinusite allergique:

  1. Antihistaminiques: Zodak, Ebastin, Loratadin, Ksizal.
  2. Sprays, gouttes pour la vasoconstriction: médicaments contenant de la tramazoline, de l'oxymétazoline, de l'adrianol.
  3. Décongestionnants: Nasonex, Rinoclenil.
  4. Immunomodulateurs: Immunal, Immunoglobuline, Galavit.

Pour les enfants

Les médicaments suivants conviennent au traitement d'un enfant:

  1. Gouttes vasoconstricteurs: Naphthyzin, Rinonorm, Nazol baby, Nazivin Sensitiv.
  2. Remèdes contre les allergies: Diazolin, Fenkarol, Zyrtec, Fenistil.
  3. Décongestionnants nasaux: Nazaval, Polydexa, Nasonex.

Immunothérapie

Il s'agit d'une introduction à long terme dans l'organisme d'un vaccin avec un allergène. L'objectif principal de la procédure est de réduire la sensibilité à l'agent causal de l'allergie. En conséquence, la réponse immunitaire à la substance allergène change..
La procédure se déroule en plusieurs étapes:

  1. Tout d'abord, une petite dose du médicament contenant l'allergène est injectée. Il augmente progressivement jusqu'au niveau tolérable optimal..
  2. Le médecin continue d'administrer une quantité fixe de vaccin jusqu'à la fin du cours.

Prévision et prévention

Si vous commencez le traitement en temps opportun sous la supervision d'un médecin, il y a de bonnes chances de guérir la maladie et d'éviter les complications. Pour prévenir le développement d'une sinusite allergique chez un adulte et un enfant, suivez ces règles:

  1. Faites des exercices de respiration tous les jours. Faites du jogging, du vélo et d'autres activités de plein air.
  2. Rincer les sinus avec une solution saline.
  3. Consultez votre dentiste régulièrement.
  4. Traitez les rhumes à temps.

Vidéo

Une erreur a été détectée dans le texte?
Sélectionnez-le, appuyez sur Ctrl + Entrée et nous allons tout réparer!

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat