loader

Principal

Bronchite

Symptômes et traitement de la rhinite allergique chez les enfants

La rhinite allergique fait référence aux maladies causées par le contact des muqueuses de la cavité nasale avec des irritants. Ceux-ci peuvent inclure la poussière, les poils d'animaux, les plumes d'oiseaux, les aliments pour animaux de compagnie, le pollen de plantes en suspension dans l'air ou les spores fongiques. Et la détermination correcte du diagnostic deviendra la base d'un traitement efficace de la maladie..

Symptômes

Les principaux signes de rhinite allergique chez les enfants comprennent:

  • congestion nasale;
  • l'apparition d'un écoulement aqueux ou muqueux;
  • éternuement;
  • sensation de démangeaison;
  • irritation de la peau près du nez;
  • toux ou mal de gorge;
  • poches sur le visage;
  • inconfort dans les yeux, jusqu'à larmoiement;
  • mal de crâne.

La gravité et la durée des manifestations externes dépendent du type de maladie. Ainsi, si vous soupçonnez une rhinite allergique aiguë chez un enfant, les symptômes se manifesteront de manière éclatante immédiatement après le contact avec l'irritant. Ils peuvent être éliminés en prenant des médicaments ou en éliminant l'allergène..

Le type saisonnier de la maladie est caractérisé par une activité pendant plusieurs mois. Le reste de l'année, la violation ne se manifeste pas. Ainsi, des allergies au pollen d'arbre, aux spores de moisissure, à l'herbe à poux ou à d'autres plantes à fleurs se produisent..

Si les symptômes de la rhinite se manifestent pendant 9 mois ou plus, les experts parlent d'une forme de la maladie toute l'année. En plus des principaux symptômes, le patient développe éventuellement d'autres signes caractéristiques..

La congestion nasale la nuit peut déclencher le ronflement et prendre progressivement l'habitude d'utiliser votre bouche pour respirer. Tout cela empêche le corps de récupérer la nuit, entraînant une somnolence et une fatigue rapide. Au fil du temps, l'enfant commence à souffrir d'une sensibilité oculaire accrue à la lumière, d'une perte auditive due à une pression accrue dans les oreilles. Tout cela a un effet néfaste sur sa qualité de vie et sa capacité à apprendre..

Diagnostique

La première tâche du médecin est d'identifier la nature de la rhinite. Malgré la similitude, les maladies de type allergique et infectieux présentent un certain nombre de différences significatives. L'un d'eux est la manifestation de symptômes. Avec un rhume, la gravité de la rhinite augmente progressivement et dure 4 à 7 jours. Lors du contact avec un allergène, un complexe de signes apparaît dans un court laps de temps et disparaît lorsque l'environnement change.

L'activité des virus et des bactéries se produit au cours de la période printemps-automne. C'est alors que la plupart des rhumes sont diagnostiqués. La rhinite allergique saisonnière coïncide souvent avec la période de floraison de certaines plantes, elle se manifeste donc souvent en été.

Un médecin expérimenté fera attention aux symptômes qui l'accompagnent sous la forme de poches, de déchirures et de démangeaisons. La rhinite froide se manifeste rarement de cette manière. Pour confirmer l'origine allergique du rhume, le médecin peut envoyer les types d'examens suivants:

  • test sanguin;
  • examen de l'écoulement nasal pour les éosinophiles;
  • tests cutanés pour les allergènes;
  • test d'immunoglobuline E;
  • rhinoscopie;
  • Ultrason;
  • CT;
  • Examen aux rayons X des sinus.

Un facteur important est la présence d'une prédisposition héréditaire. Par conséquent, le médecin essaie d'identifier les parents proches ayant une tendance aux allergies..

La prochaine étape consiste à identifier le stimulus. Les tests cutanés sont d'une grande aide à cet égard. Pour obtenir un premier résultat, l'allergène présumé est appliqué sur une petite zone du corps, endommageant légèrement le couvercle avec une aiguille stérile. Dans d'autres cas, la substance est injectée par voie sous-cutanée. Cette option est plus sensible aux changements dans le corps, mais est sujette à des résultats faussement positifs..

Si la réaction du corps à une substance entraîne une rougeur et un gonflement du site de test, il existe une forte probabilité d'allergie à celle-ci. Un tel diagnostic est interdit pour les nourrissons, les enfants de moins de cinq ans, les personnes à risque de réaction de type anaphylactique. Les médicaments pris peuvent également être une contre-indication à la procédure.

La couleur de la morve peut être une raison de douter du diagnostic. Si la condition est causée par un irritant spécifique, l'écoulement nasal est clair dans la plupart des cas. Leur passage aux teintes jaunes ou vertes est plus souvent associé à l'activité de virus ou de bactéries..

Cependant, ce facteur n'exclut pas les allergies comme cause du rhume. Toute décharge des sinus est considérée comme un processus inflammatoire. Et les cas ne sont pas exclus lorsque les lésions des muqueuses du nez deviennent l'environnement optimal pour la formation de microflore pathogène. Et le traitement de la morve verte pour les allergies comprend des agents antiviraux ou antibactériens.

Comment traiter?

Lors de la détection de la rhinite allergique chez un enfant, il convient de se rappeler que l'inaction dans ce domaine est lourde de conséquences. Parmi les complications de la maladie, on note le développement de la sinusite, de l'otite moyenne, des polypes, de l'apnée du sommeil et de l'asthme. Par conséquent, les médecins recommandent de traiter la violation de plusieurs manières:

  • limitation de l'exposition à l'allergène;
  • thérapie nasale locale;
  • prendre des antihistaminiques et des stéroïdes oraux;
  • application de techniques visant à renforcer l'immunité.

Tout cela soulagera les symptômes de la maladie et stabilisera l'état du corps après un contact avec un irritant..

Traitement médical

Cette méthode est basée sur la prise de médicaments de plusieurs groupes. Une approche intégrée vous permet d'influencer la source des symptômes désagréables de différents côtés.

Une partie importante de la thérapie est l'utilisation d'antihistaminiques. Leur action vise à réduire la concentration d'histamine - une substance qui provoque des signes d'allergie dus à une irritation des récepteurs. La première génération de ces médicaments avait simultanément un effet sédatif et hypnotique. Dans la pratique moderne, ils sont prescrits si la manifestation d'effets secondaires bénéficiera au patient.

Les antihistaminiques de nouvelle génération sont plus sûrs en termes d'effets indésirables. Claritin, Zyrtec ou Ketotifen sont des médicaments qui peuvent être utilisés pour traiter la rhinite chez les bébés. Lors de l'élimination des symptômes de la maladie chez les enfants plus âgés, les pharmaciens ajoutent Kestin, Simplex, Clarinase et leurs analogues à cette liste. Les experts recommandent Azelastin, Allergodil, Vibrocil et autres comme agents topiques..

Un certain nombre de médicaments sont conçus pour les patients atteints de rhinite allergique saisonnière. Leur objectif est de prévenir le développement de symptômes, ce qui nécessite de débuter un cycle de traitement 2 semaines avant le début de la saison dangereuse. Et pour obtenir un effet durable, vous n'avez pas besoin d'arrêter de prendre le médicament dans les trois mois. Cette catégorie comprend: Lomuzol, Cromolin, Kromoglin.

Des gouttes oculaires sont nécessaires si la conjonctivite est ajoutée aux symptômes de la rhinite. La solution optimale au problème serait l'utilisation de Hi-chrome ou d'Opticrom..

Si le traitement ne conduit pas à un soulagement, le médecin inclura des corticostéroïdes dans le complexe. En raison de leur effet anti-inflammatoire prononcé, ils permettent de soulager rapidement la congestion nasale et de faciliter la respiration. Cela garantit leur efficacité dans les rhinites modérées et sévères. Ce groupe de médicaments comprend Fliksonase, Dexa Rinosprey, Aldecin. Le cours du traitement avec eux ne dépasse pas un mois.

Les agents vasoconstricteurs font partie intégrante du traitement de la rhinite. Le but étant d'aider à normaliser la respiration, leur utilisation n'est pas associée au traitement de la cause de la maladie. Selon les recommandations des experts, il ne vaut pas la peine d'utiliser ces médicaments pendant plus d'une semaine en raison de l'effet négatif sur la muqueuse nasale..

Une direction distincte dans le traitement de la rhinite allergique est considérée comme l'immunothérapie. L'essence de la méthode est d'introduire l'allergène dans le corps en quantités minimales. Cela vous permet de réduire la sensibilité du corps, ce qui vous permet d'obtenir une rémission stable pendant plusieurs mois. Un tel traitement est possible avec une détermination précise de l'allergène. Et il vaut la peine de comprendre que la thérapie, si elle est utilisée de manière incorrecte, peut provoquer une aggravation de la maladie.

L'un des moyens éprouvés de surmonter les allergies consiste à prendre des remèdes homéopathiques. Les pharmaciens nationaux et étrangers ont développé un grand nombre de médicaments, notamment Natrium muriaticum, Sabadilla, Rinital, la pommade de Fleming. Cependant, seul un homéopathe pédiatrique peut faire un choix en faveur de l'un des médicaments..

Aide: si l'allergène est entré dans le corps avec de la nourriture, il est permis de soulager les symptômes à l'aide de sorbants. Ils vous permettront d'éliminer rapidement les substances irritantes, soulageant les symptômes d'exacerbation.

Traitement avec des remèdes populaires

La thérapie naturelle peut être utile pour certains types de rhinite allergique. Mais l'utilisation de recettes folkloriques spécifiques est directement proportionnelle au type d'irritant. Par conséquent, vous ne devez pas les utiliser sans l'avis de votre médecin. Les recettes courantes dans ce sens sont les suivantes:

  1. Boire une cuillère à café de jus pressé de branches de céleri par jour.
  2. Utilisation d'infusion de menthe. Pour le préparer, vous devez verser une cuillère à soupe d'herbes avec du lait chaud dans la quantité d'un verre. Le mélange est infusé pendant une demi-heure. Vous pouvez prendre le médicament trois fois par jour pendant un quart de verre..
  3. Une infusion de millepertuis, de stigmates de maïs, de racines de pissenlit, d'achillée millefeuille et d'églantier sera bénéfique pour le corps. Les herbes doivent être mélangées dans un rapport 4: 1: 3: 5: 4. Tout cela est versé dans un verre d'eau bouillante et laissé pendant 12 heures. Après que le mélange est porté à ébullition et a en outre insisté dans un endroit sombre pendant 6 heures. Le produit résultant est filtré et pris trois fois par jour non dilué.

Le traitement avec des décoctions à base de plantes est strictement interdit si l'allergie est causée par le pollen. Dans ce cas, se rincer le nez avec une solution eau-saline sera le meilleur remède. Pour les bébés, le ratio optimal serait d'une demi-cuillère à café de sel dissous dans un demi-litre d'eau. Pour les enfants plus âgés, la concentration peut être augmentée afin d'éviter les brûlures de la membrane muqueuse.

Mesures préventives et mode de vie

Pour la prophylaxie, le médecin peut conseiller l'inhalation. Ils aideront à soulager la gravité des symptômes lorsqu'ils sont exposés à un allergène. Pour ce faire, vous pouvez acheter un nébuliseur dans lequel du Rotokan, de l'eucalyptus, de la propolis, l'un des antibiotiques ou une solution saline sont injectés. Ces fonds vous permettent de faire face aux microbes pathogènes, de soulager le gonflement et d'éliminer d'autres manifestations de la rhinite..

Le médicament est dilué avec de l'eau bouillie dans un rapport de 2: 1. Après la séance, il est nécessaire de nettoyer le nez des sécrétions et de rester à l'intérieur pendant au moins une demi-heure pour éviter un nouveau contact avec l'allergène.

Attention: lorsqu'il est diagnostiqué avec une rhinite allergique, le traitement chez l'enfant est également associé à la création de conditions réduisant le contact avec l'irritant. Selon la position du pédiatre Komarovsky, le patient a besoin non seulement de médicaments pour récupérer, mais également de la création d'un environnement confortable. Les mesures prises dépendent directement du type d'irritant.

Si le pollen devient la cause de la maladie, il est nécessaire de limiter le temps d'aération de la pièce, d'organiser le bain après la marche. L'achat d'un climatiseur et des voyages réguliers vers la mer aideront à stabiliser la condition de l'enfant. Une grande aide sera l'exclusion de l'alimentation des aliments de composition similaire aux allergènes..

Avec le développement du tableau clinique de la maladie dû aux spores de moisissure, il convient d'accorder plus d'attention au nettoyage. Vous pouvez vous occuper de l'achat d'un humidificateur, d'un climatiseur et d'avoir suffisamment de plantes vivantes. Pour lutter contre les champignons, l'utilisation de fongicides est autorisée.

Si vous êtes allergique à la poussière, les parents devraient envisager d'acheter des meubles en cuir ou un substitut. Dans ce cas, une attention accrue est accordée au nettoyage et au lavage. Des mesures distinctes sont prises pour détruire les acariens..

Si la rhinite survient lorsqu'un enfant communique avec des animaux ou des oiseaux, pour stabiliser la condition, vous devez abandonner les animaux domestiques ou limiter le contact avec eux, sans oublier de passer l'aspirateur plus souvent sur les sols.

Si la maladie est d'origine alimentaire, l'alimentation devient un facteur important du traitement. Lors d'une exacerbation, l'allergène est complètement exclu de l'alimentation. Au fil du temps, des aliments auparavant interdits peuvent être inclus dans le menu en quantités minimales. Selon les statistiques, au fil du temps, la réaction du corps à leur égard revient à la normale..

CV pour les parents

La rhinite allergique fait référence à des maladies qui ont un impact négatif sur l'état physique et émotionnel de l'enfant et entraînent également de graves complications en l'absence de traitement approprié. Pour déterminer le type de stimulus et prescrire le cours thérapeutique optimal, le médecin devra mener un certain nombre d'études diagnostiques. Après cela, les parents devraient adhérer à toutes ces recommandations concernant les médicaments pris et les changements dans les conditions de vie. Cela réduira la gravité des symptômes et, si possible, obtiendra une rémission stable de la maladie..

Rhinite allergique chez un enfant: symptômes, comment traiter

Causes de la rhinite allergique chez un enfant

L'étiologie de la maladie est basée sur une réaction allergique qui se développe en réponse au contact avec un irritant. Le plus souvent, de petites particules volatiles agissent comme de tels déclencheurs - pollen de plantes à fleurs, poussière domestique ordinaire, spores fongiques, poils d'animaux ou champignons sur la peau. Les autres causes probables chez les enfants sont les aliments, y compris les légumes et les fruits, et les vêtements fabriqués à partir de matières premières naturelles..

La rhinite allergique chez un enfant a tendance à s'aggraver avec l'intervention de facteurs provocateurs supplémentaires. Il peut s'agir d'air froid, d'odeurs prononcées, le plus souvent liées au parfum ou aux produits chimiques ménagers. Les médecins distinguent aujourd'hui deux types de base de cette maladie: la rhinite saisonnière et pérenne, bien que les symptômes et le traitement dans les deux cas soient similaires..

La rhinite allergique saisonnière chez un enfant survient lors de la floraison des herbes et des arbres

Le type saisonnier se caractérise par des convulsions qui se développent quelques heures après le contact avec un irritant. Ces attaques ont une sévérité saisonnière évidente: elles se produisent pendant la période de floraison de la plupart des graminées, arbustes et arbres. La rhinite toute l'année peut survenir à tout moment de l'année, est de nature chronique et ses attaques durent parfois jusqu'à plusieurs jours.

La gravité et la durée de la prochaine crise de rhinite chez un enfant dépendent, tout d'abord, de la durée du contact avec l'allergène. Si le bébé a été dans un environnement provocateur pour son immunité pendant plusieurs heures, un nombre excessif de particules irritantes pénètrera dans la circulation sanguine. Il est difficile de faire face aux allergies dans de tels cas, malgré l'utilisation de médicaments ou de remèdes populaires.

Symptômes

Pour déterminer comment traiter une maladie, vous devez non seulement être capable d'analyser les symptômes caractéristiques, mais également connaître ses causes chez les enfants. Tous les signes ne peuvent pas apparaître en même temps, mais le concept général est que plus l'attaque est grave, plus le tableau clinique est diversifié. L'ensemble de base des symptômes détectés dans l'enfance avec la rhinite aiguë comprend:

  • congestion nasale;
  • épisodes fréquents d'éternuements;
  • écoulement abondant du nez;
  • toux;
  • nez qui démange;
  • yeux larmoyants et irritation oculaire.

Une sensation de démangeaison et de transpiration peut également apparaître dans le nasopharynx, et dans certains cas, en raison d'une attaque prolongée, le visage et les yeux gonflent un peu. Si des allergies à l'année sont envisagées, le risque de sinusite ou d'otite moyenne s'ajoute aux symptômes décrits. En raison d'un nez bouché chronique, des ronflements nocturnes se produisent, la voix peut devenir un peu nasale, comme dans la forme vasomotrice.

La sensation constante d'irritation dans le nez incite les enfants à évacuer souvent son contenu à la main ou à se moucher activement. Cela peut provoquer des saignements de nez mineurs en raison de dommages aux petits vaisseaux sanguins..

Symptômes de la rhinite allergique chez un enfant: écoulement nasal, rougeur des yeux et larmoiement, éternuements, congestion nasale.

Lors des crises allergiques, l'enfant est parfois capricieux et refuse de manger, ce qui est associé à une matité temporaire de son goût et de son odeur. De plus, se moucher entraîne une congestion de l'oreille, il faut donc rassurer l'enfant et lui expliquer la nature de ce qui se passe..

Mesures diagnostiques

Entre l'identification des symptômes et le traitement d'un enfant pour une maladie, il est impératif de poser un diagnostic précis. L'objectif principal du diagnostic est de différencier la rhinite allergique des pathologies similaires. Ainsi, le médecin devra confirmer ou infirmer chez l'enfant:

  • conjonctivite - affecte tout d'abord les yeux et, avec une étiologie virale, s'accompagne d'une augmentation de la température et d'une augmentation des ganglions lymphatiques préauriculaires;
  • rhume des foins - une forme plus grave de rhinite, à cause de laquelle l'enfant souffre de rougeur des yeux, de fatigue, de crises d'étouffement et de fièvre;
  • urticaire - caractérisée par des éruptions cutanées et des démangeaisons causées par celles-ci, tandis que le gonflement du visage et d'autres symptômes de dermatite sont mineurs.

Le diagnostic différentiel ne suffit pas pour déterminer comment traiter la rhinite allergique de l'enfance. Il est obligatoire d'interroger les parents de l'enfant pour réduire la zone de recherche de l'allergène clé. Il est possible de réaliser deux tests d'efficacité égale pour déterminer le déclencheur souhaité.

Premièrement, ce sont des tests cutanés classiques, dans lesquels le médecin fait des égratignures dans la zone de l'avant-bras de l'enfant et y verse des solutions de test spéciales. Ces substances contiennent des particules d'allergènes courants, l'objectif est donc d'évaluer la réponse immunitaire immédiate à l'un d'entre eux..

Ce test n'est pas recommandé pour les enfants de moins d'un an. 5 jours avant l'étude, vous devez arrêter de donner au bébé tous les médicaments qui peuvent fausser l'image globale.

Un autre test est l'ELISA sanguin pour les anticorps spécifiques produits par le système immunitaire en réponse à un irritant. Il s'agit d'une méthode plus sûre, car l'analyse peut être effectuée à tout âge et dans toute condition de l'enfant. Les directives cliniques comprennent également les radiographies des sinus, l'analyse des écoulements nasaux et la rhinoscopie - examen de la cavité nasale à l'aide de miroirs. Toutes ces mesures permettent de clarifier le diagnostic et de déterminer la gravité de la rhinite allergique..

Pharmacothérapie

Les symptômes sont identifiés et traités par un allergologue

La thérapie est prescrite par un oto-rhino-laryngologiste ou un immunologiste. La pharmacothérapie est la base du traitement et les méthodes et remèdes traditionnels jouent un rôle auxiliaire. De plus, il existe aujourd'hui sur le marché de nombreux médicaments adaptés à des indications médicales même pour les jeunes enfants. Les groupes de base de médicaments qui peuvent aider à gérer la rhinite allergique comprennent:

  • antihistaminiques;
  • glucocorticoïdes intranasaux;
  • vasoconstricteur.

De plus, l'utilisation de cromoglycate de sodium ou de bromure d'ipratropium sous forme de spray nasal est une mesure efficace - ils aident à réduire la congestion nasale et à prévenir de nouvelles attaques..

En ce qui concerne les antihistaminiques les plus efficaces pour lutter contre la rhinite allergique, le choix doit être fait en faveur des médicaments de deuxième et troisième générations. Nous parlons de médicaments à base de cétirizine, astémizole, loratadine, desloratadine et autres.

Nous devons nous souvenir de la vulnérabilité de l'immunité des enfants et de l'effet de la dépendance: l'utilisation fréquente d'antihistaminiques dans l'enfance entraîne rapidement une tolérance à leur égard, ce qui à l'avenir ne fera qu'aggraver le problème..

Remèdes populaires

La définition des symptômes et du traitement de la rhinite par la pharmacologie n'épuise pas toutes les mesures dont disposent les parents de l'enfant. Vous pouvez toujours recourir à des remèdes maison et populaires pour aider à soulager les symptômes et accélérer la fin d'une autre attaque:

  1. Rincer le nasopharynx: une demi-cuillère à café de sel comestible ou de mer est mélangée à un verre d'eau tiède. Pour injecter la solution, utilisez une seringue sans aiguille ou une théière spéciale, soigneusement lavée avant utilisation. Rincer les sinus réduit le mucus dans le nez et facilite la respiration.
  2. Préparations à base de plantes: elles peuvent être utilisées à la fois sous forme d'infusions et de décoctions, et ajoutées à des plateaux pour l'inhalation. Les principaux ingrédients qui aident à la rhinite allergique sont la camomille, le pétasite et l'eucalyptus. Cependant, vous devez faire attention ici - si une allergie est apparue au composant de collecte, un tel remède ne convient pas.

L'inhalation d'air chaud comme l'inhalation sur de la vapeur ou sur des patates chaudes dans une telle situation ne fera que causer des dommages, pas des avantages. L'afflux d'air chaud dilatera les vaisseaux et intensifiera l'œdème déjà existant de la membrane muqueuse, ce qui ne fera qu'aggraver l'état du patient.

Directives cliniques

Pour atténuer les symptômes et le traitement, une plus grande attention doit être accordée à la prévention et à la réponse précoce de l'enfant à l'allergène. En pratique, cela signifie que le contact du bébé avec le stimulus provocateur doit être minimisé après son identification à l'aide de diagnostics..

Pour ce faire, dans la liste des recommandations cliniques pour la prévention des crises, il est conseillé de ventiler moins souvent le salon pendant la saison chaude afin de réduire le volume de pollen pénétrant. Vous ne devez pas sécher les vêtements ou la literie de votre enfant à l'extérieur pendant cette période pour la même raison..

Dans la chambre d'un enfant, il est préférable d'installer un filtre à air et de changer régulièrement l'élément de nettoyage. Cela empêchera la propagation de la poussière en suspension dans l'air et des particules de pollen..

Il est très important d'effectuer un nettoyage humide dans la chambre de l'enfant au moins une fois par jour. Si un animal de compagnie est à l'origine d'une rhinite allergique, vous devrez envisager de limiter les contacts avec votre bébé. Si possible, pendant la période de floraison active des plantes, l'enfant doit être emmené dans une région au climat différent ou dans une ville aux bâtiments denses, où il y a peu de verdure. Une attention particulière doit être portée aux éléments intérieurs: peluches, tapis, rideaux - tous peuvent accumuler des allergènes, car l'aération ne procurera pas d'avantages tangibles.

Toutes les directives cliniques énumérées doivent être suivies dans tous les lieux de séjour de longue durée de l'enfant, y compris les établissements d'enseignement préscolaire ou l'école. Ce n'est que par une approche thérapeutique intégrée que l'inconfort causé au bébé par la rhinite allergique peut être minimisé. Au fil des ans, la sensibilité aux allergènes diminue souvent, il est donc très important de soutenir le corps de l'enfant à un âge précoce sans se laisser emporter par l'utilisation de médicaments puissants..

Rhinite allergique chez un enfant. Symptômes et traitement avec des remèdes populaires, un régime, des pilules, des gouttes, un spray nasal, des médicaments. Les raisons

La rhinite allergique est une inflammation de la muqueuse nasale associée à la pénétration d'allergènes aéroportés dans le corps. Si l'un des parents a déjà suivi un traitement, l'enfant est plus susceptible de développer les symptômes correspondants..

Rhinite allergique des enfants

La rhinite allergique chez un enfant, dont les symptômes et le traitement peuvent différer en complexité, est la réaction défensive du corps à un irritant. Son apparition est liée au fait que chez les enfants particulièrement sensibles, le système immunitaire perçoit les allergènes comme une menace immédiate pour un petit organisme..

Mécanisme de développement

Les anticorps IgE (immunoglobuline E) sont le principal participant à la réaction allergique en cours. Lorsqu'un irritant pénètre dans le corps, le système de défense produit des anticorps.

Il existe de nombreux types d'anticorps IgE, et chacun d'eux est associé à un allergène spécifique. C'est pourquoi certains enfants peuvent être allergiques aux chats, tandis que d'autres développent une réaction allergique aux particules de poussière ou aux fleurs de plantes..

Les raisons

La rhinite allergique n'est pas une forme contagieuse du rhume.

Le plus souvent, cette maladie affecte les enfants qui ont:

    contact prolongé avec un allergène;

La rhinite allergique chez un enfant apparaît avec un contact prolongé avec un allergène.

  • immunité affaiblie, infections respiratoires aiguës fréquentes;
  • utilisation fréquente et injustifiée d'antibiotiques;
  • prédisposition héréditaire.
  • Chez ces enfants, la manifestation de réactions allergiques peut commencer au cours des six premiers mois de la vie d'un bébé. Parallèlement à cela, les premiers symptômes de la diathèse exsudative apparaissent sur la peau jeune - éruptions cutanées et démangeaisons. L'apparition d'une diathèse indique que l'enfant a une sensibilité accrue aux irritants environnants et, par conséquent, est sujet au développement d'une rhinite allergique.

    Les principaux types d'irritants qui provoquent la rhinite allergique sont:

    1. Allergènes alimentaires - pénètrent dans le corps avec la consommation d'aliments familiers et provoquent le développement d'une rhinite allergique.
    2. Allergènes ménagers - poussière domestique, particules de détergents et de colorants, tissus synthétiques et en coton.
    3. Allergènes d'origine animale - laine, plumes, salive de divers animaux et leurs excréments.
    4. Allergènes fongiques - spores fongiques trouvées dans les zones poussiéreuses, humides et mal ventilées.
    5. Allergènes végétaux - pollen, herbe, arbres, cosmétiques et médicaments contenant des irritants végétaux. Également présent dans les fruits et légumes
    6. Allergènes bactériens - contenus dans la structure des cellules microbiennes.

    En outre, les causes importantes de la rhinite allergique sont: une mauvaise écologie, une industrie, un manque de vitamines, un air sec.

    Formes

    Dans la plupart des cas, la forme de rhinite allergique chez un enfant, les symptômes et le traitement dépendent de la période de l'année et ont une forme saisonnière.

    Il existe 3 types de maladies:

    • épisodique aigu - les symptômes apparaissent immédiatement après le contact direct de l'enfant avec un irritant (consommation de certains aliments, médicaments, cosmétiques);
    • saisonnier - se fait sentir pendant la période de floraison, pendant le reste de l'année, il n'apparaît pas;
    • toute l'année - les symptômes sont constamment dérangeants, puis s'intensifient, puis s'atténuent. Causé par un contact constant avec des irritants (poussière domestique, squames animales, duvet et plumes).

    Les symptômes de la rhinite allergique

    Il est impératif de distinguer les signes d'infections respiratoires aiguës de la rhinite allergique chez l'enfant. Les symptômes et le traitement de ces maladies sont différents. La principale différence entre la rhinite allergique et les infections respiratoires aiguës est l'absence de fièvre. Les symptômes d'une allergie nasale peuvent apparaître quelques minutes ou heures après le contact avec un allergène et durer jusqu'à plusieurs jours.

    Les parents doivent faire attention si leur enfant présente les symptômes spécifiques suivants:

    • des épisodes réguliers d'éternuements, surtout le matin;
    • écoulement abondant de mucus du nez;
    • larmoiement, rougeur et démangeaison des yeux;
    • gonflement du visage;
    • toux improductive;
    • congestion nasale, ronflement possible;
    • haute sensibilité à la lumière des yeux.

    Un enfant peut développer des signes de rhinite épisodique saisonnière et aiguë entre 4 et 6 ans.

    Les symptômes suivants en sont les plus typiques: congestion nasale, écoulement aqueux fréquent, gonflement de la membrane muqueuse, douleur dans le nez et les yeux, mal de gorge. Pendant la rhinite saisonnière, l'enfant a l'air épuisé et fatigué. La gravité des symptômes allergiques est influencée par la concentration d'irritants dans l'air..

    La forme de rhinite toute l'année est caractérisée par un œdème muqueux, une congestion et un écoulement muqueux épais. Peut être accompagné d'épisodes de toux sèche, de saignements de nez, de faibles performances et de fatigue.

    Complications possibles

    La rhinite allergique touche rarement les enfants de moins de 3 ans. Le nombre de cas commence à augmenter, avec le début des visites dans les établissements d'enseignement et les jardins d'enfants. À l'âge de 6 ans, parmi toutes les maladies allergiques, la rhinite représente 70% des cas.

    En négligeant de contacter immédiatement un allergologue, la maladie peut devenir chronique, ce qui entraînera de graves complications.

    Au stade initial du développement des complications, l'enfant commence à se sentir fatigué et irritable. Le sommeil agité et la fatigue pendant la journée peuvent réduire davantage les performances scolaires de votre enfant..

    Le risque de développer de l'asthme et de l'eczéma

    L'allergie nasale peut entraîner le développement d'un asthme bronchique ou d'autres réactions allergiques, telles que l'eczéma - allergies cutanées, accompagnées de démangeaisons fréquentes et de sécheresse de l'épiderme. Il existe souvent des cas où diverses allergies et asthme coexistent et sont causés par une forme chronique de rhinite allergique..

    Cas sévères

    Si vous ignorez les symptômes de la rhinite pendant une longue période ou si vous les blâmez sur l'IRA, des complications désagréables surviendront très bientôt.

    Dans les cas graves, l'enfant développe une otite moyenne, une eustachite, une rhinosinusite, une sinusite, des polypes nasaux et même une malocclusion.

    Diagnostique

    La rhinite allergique est une maladie chronique diagnostiquée par un médecin en fonction des plaintes et des symptômes de l'enfant. Des tests spéciaux sont utilisés pour détecter une réaction allergique à un irritant spécifique. Afin de diagnostiquer, le médecin peut prélever un écouvillon des sinus.

    Un examen microscopique indiquera la condition allergique et la cause de la maladie. Lors du diagnostic, la forme de rhinite (allergique ou non allergique) sera établie et un traitement sera prescrit.

    Rhinite non allergique

    Il représente un groupe de maladies qui ne sont pas d'origine allergique. La rhinite infectieuse est la forme la plus courante de rhinite non allergique. Il est subdivisé, à son tour, en aigu et chronique. La rhinite aiguë est un rhume, est causée par des virus et dure 7 à 10 jours.

    Les plus vulnérables à cette maladie sont les enfants scolarisés et préscolaires. Il se traduit par un mal de gorge aigu, de la fièvre et une faiblesse générale. La rhinite chronique se manifeste par un écoulement muqueux et purulent de la cavité nasale. Dure plus de 10 jours. À l'avenir, il peut se développer en maladies de l'oreille moyenne.

    Rhinite allergique

    Il est diagnostiqué avec des symptômes caractéristiques et un examen complet. Les symptômes de la rhinite allergique peuvent être observés après un contact direct avec l'agent pathogène. Par exemple, si les symptômes s'aggravent après avoir rendu visite à des amis qui ont un chien, il est probable que les poils de chien soient l'agent causal de l'allergie..

    S'il est difficile d'identifier l'allergène, un test cutané est nécessaire pour identifier correctement l'agent causal direct de l'allergie.

    Comment se déroule un test cutané?

    Le test ne provoque pas d'inconfort et est réalisé très simplement:

    1. Une petite quantité de l'agent pathogène suspecté est distribuée sur la peau du bébé.
    2. La peau est légèrement rayée avec une aiguille stérile.
    3. Si un enfant développe une rougeur ou une irritation visible sur la zone cutanée endommagée, une allergie à cet irritant est probable..

    Ce test a ses limites. Par exemple, si votre enfant prend des médicaments spécifiques, a une affection cutanée spécifique ou a moins de cinq ans.

    Test sanguin

    La rhinite allergique chez un enfant, dont les symptômes et le traitement sont ensuite considérés individuellement, peut être diagnostiquée non seulement à l'aide d'un test cutané. Dans une situation où un enfant ne peut pas être testé pour une raison ou une autre, du sang peut être prélevé sur l'enfant pour analyse afin d'identifier les allergies.

    Diffamer

    Un frottis des sinus nasaux est examiné au microscope pour les facteurs qui affectent la cause du rhume.

    L'allergie peut être indiquée par un grand nombre de leucocytes, trop élevé ou, au contraire, un taux réduit d'éosinophiles.

    Recherche visuelle

    Si les résultats d'autres tests ne sont pas concluants, le médecin utilise une tomographie. Cela aidera à confirmer ou à nier la présence de sinusite ou de polypes sinusaux. L'endoscopie est utilisée pour étudier la structure de la cavité nasale et toute violation dans ce domaine..

    Comment traiter la rhinite allergique chez un enfant?

    L'évitement des allergènes directs est le facteur déterminant dans le traitement de la rhinite allergique chez un enfant. Limiter le contact avec l'irritant et essayer de contrôler l'environnement sont les plus efficaces pour combattre les maladies..

    La rhinite allergique chez l'enfant (les symptômes et le traitement de la maladie dans certains cas doivent être surveillés quotidiennement) implique principalement plusieurs options de traitement.

    Ils sont les suivants:

    • traitement local de la cavité nasale;
    • éviter les allergènes potentiels;
    • traitement systémique - stéroïdes, gouttes vasoconstricteurs antihistaminiques;
    • immunothérapie.

    Les enfants présentant des signes sévères d'hypertrophie des cornets ou d'anomalies nasales peuvent être indiqués pour un traitement chirurgical.

    Stéroïdes nasaux topiques

    Dans le traitement de la congestion nasale, les stéroïdes nasaux ont un net avantage sur les antihistaminiques en raison de leur fort effet anti-inflammatoire. Pour être efficace, le médicament doit être administré systématiquement à l'enfant..

    Les médicaments contenant des corticostéroïdes commencent à agir dès 3-4 jours d'utilisation. L'effet maximal est atteint après 2-3 semaines. Lorsqu'il est traité avec des stéroïdes nasaux, la congestion est soulagée, les démangeaisons et les éternuements sont éliminés. Les processus inflammatoires et les sécrétions muqueuses sont réduits.

    Le médicament doit être administré une fois par jour. Pour le meilleur effet du médicament sur la membrane muqueuse, il est d'abord nécessaire de rincer la cavité nasale et de l'éliminer du mucus.

    Dans 5 à 10% des cas, des effets secondaires sont observés - une sensation de brûlure dans la cavité nasale, des maux de tête, des éternuements et une irritation de la membrane muqueuse. Dans ce cas, les signes ne sont pas clairement exprimés et sont temporaires, vous n'avez pas besoin d'arrêter de prendre le médicament.

    Les médicaments les plus efficaces pour le traitement de la rhinite allergique sont:

    Une drogueÂge de l'enfant autoriséMode d'administration et posologie
    Flonazà partir de 2 ans1 injection, 1 fois par jour
    Nazonexà partir de 3 ans1 injection, 1 fois par jour
    Vancenazà partir de 6 ans1 injection, 2 à 4 fois par jour
    Rinocortà partir de 6 ans1 injection, 1 fois par jour

    Avec une grande variété de stéroïdes, tous ne sont pas les mêmes en termes d'absorption et d'assimilation dans le corps. L'utilisation à long terme de corticostéroïdes entraîne un retard de croissance de l'enfant. On ne sait pas si le traitement avec des stéroïdes affecte la taille ultime d'un adulte. Si vous constatez un retard de croissance d'un enfant, contactez votre pédiatre.

    Antihistaminiques topiques

    Minimise les symptômes tels que le nez qui coule, les éternuements et les yeux larmoyants, mais ne soulage pas la congestion. Des antihistaminiques topiques sont administrés au besoin. La liste complète des antihistaminiques locaux peut être divisée en trois générations de médicaments.

    Les médicaments de première génération ont de nombreux effets secondaires tels que la léthargie, la somnolence, une diminution de la concentration et la léthargie. Par conséquent, dans le traitement de la rhinite allergique, y compris chez les enfants, sont utilisés extrêmement rarement.

    Les antihistaminiques de deuxième génération sont utilisés lorsqu'ils n'ont pas d'effet sédatif, parmi lesquels:

    Une drogueÂge autoriséMode d'administration et posologie
    Loratadinà partir de 2 ans5-10 mg, selon le poids de l'enfant
    Cétirizineà partir de 1 an5 mg pour les enfants de 1 à 6 ans. Enfants de plus de 6 ans, 10 mg

    Parmi les antihistaminiques de troisième génération, les médicaments suivants sont préférables:

    Une drogueÂge autoriséMode d'administration et posologie
    Desloratadineà partir de 2 ansSelon l'âge, 2,5-5 mg
    Fexofénadineà partir de 6 ansSelon l'âge, 30-120 mg

    L'utilisation d'antihistaminiques est la plus appropriée à des fins de prévention, en particulier lorsque la maladie est saisonnière. Dans ce cas, les antihistaminiques sont pris 2 semaines avant la floraison..

    Autres médicaments topiques

    Cromones

    Ils sont utilisés pour les allergies nasales légères. Ils préviennent le développement de complications, soulagent les démangeaisons, les éternuements et le nez qui coule. Ils ont un effet prophylactique persistant et sont appliqués de 2 à 6 mois. Bien toléré sans effets secondaires, mais moins efficace que les stéroïdes.

    Décongestionnants

    Ce sont des vasoconstricteurs, qui contiennent de la xylométazoline, de la naphazoline ou de l'oxymétazoline. Le rétrécissement des vaisseaux sanguins a un effet temporaire sur la congestion nasale. Dans le même temps, ils ne soulagent pas les symptômes allergiques tels que les démangeaisons ou les éternuements..

    L'utilisation systématique à long terme de médicaments vasoconstricteurs peut entraîner le développement d'une rhinite médicamenteuse.

    Si l'utilisation de médicaments est nécessaire, l'administration doit être effectuée avant l'utilisation de corticostéroïdes et ne pas être utilisée pendant plus de 7 jours.

    Hydratants

    Ils sont utilisés pour nettoyer la cavité nasale de l'excès de sécrétions, éviter de trop sécher la membrane muqueuse et réduire l'inflammation du nez. Avant d'utiliser des hydratants, rincez soigneusement la cavité nasale avec une solution saline ou saline. Cela éliminera toutes sortes de bactéries et d'allergènes de la surface des voies nasales..

    Traitement antihistaminique systémique

    L'utilisation systématique d'antihistaminiques peut aider à contrôler certains types de symptômes, notamment le soulagement d'un nez qui coule, des éternuements et des démangeaisons oculaires. Les antihistaminiques n'arrêtent pas la réaction allergique, mais protègent l'épithélium de ses conséquences possibles.

    Le médicament ne peut être pris que si nécessaire, cependant, l'effet maximal du médicament est atteint après 1 à 2 heures..

    Stéroïdes systémiques

    Une courte utilisation de stéroïdes a un effet profond directement sur le soulagement des symptômes. Les sprays stéroïdes sont les médicaments les plus efficaces pour contrôler les symptômes d'une maladie sévère à modérée.

    Après une cure de stéroïdes, les enfants ressentent une amélioration du sommeil nocturne, une élimination de l'inflammation et une diminution de la quantité de mucus. Utilisé seul ou en association avec des antihistaminiques de 2e génération.

    Immunothérapie

    L'immunothérapie peut être montrée à un enfant en cas d'inefficacité ou d'intolérance individuelle aux antihistaminiques ou aux stéroïdes.

    En agissant au contraire, lors de l'immunothérapie, la dose de substances allergiques est progressivement augmentée, stimulant ainsi le système immunitaire. Ce type de traitement est effectué sous la surveillance constante d'un médecin, car le patient est constamment exposé à l'allergène..

    L'immunothérapie est la plus efficace pour traiter les allergies au pollen, aux insectes ou aux animaux. C'est un cours d'injections et prend de 3 à 12 mois. Cette forme de traitement est contre-indiquée chez les enfants de moins de 5 ans..

    Traiter les allergies nasales saisonnières

    L'allergie saisonnière est la forme la plus simple de la maladie. Parce qu'il ne dure que quelques semaines, les médecins ne recommandent pas de médicaments sur ordonnance sérieux pour son traitement..

    Les allergies saisonnières sont traitées avec les méthodes suivantes:

    • rinçage des voies nasales;
    • l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs;
    • utilisation d'antihistaminiques de deuxième génération;
    • l'immunothérapie;
    • les médicaments sur ordonnance sont utilisés dans les cas graves.

    Traitement de l'allergie nasale modérée à sévère

    La rhinite allergique chez un enfant, les symptômes et le traitement de sa forme modérée à sévère doivent être accompagnés d'une prise quotidienne des médicaments suivants.

    Par exemple:

    • corticostéroïdes (utilisés avec des antihistaminiques de deuxième génération ou seuls);
    • l'immunothérapie;
    • antihistaminiques non sédatifs.

    Prévoir

    Le corps de l'enfant est le plus sensible aux facteurs externes. Par conséquent, un traitement complexe doit être instauré le plus tôt possible. Les symptômes de la rhinite allergique peuvent s'améliorer avec l'âge ou persister à vie parce que l'allergie nasale est une maladie chronique.

    Avec l'utilisation de médicaments et un contrôle approprié de la maladie de l'enfant, cela n'entraînera pas de complications graves. La rhinite allergique ne peut être évitée en raison de sa susceptibilité génétique, mais les symptômes et la maladie peuvent être atténués.

    Conception de l'article: Oleg Lozinsky

    Vidéo sur la rhinite allergique chez un enfant

    Rhinite allergique chez les enfants - symptômes, traitement:

    Rhinite allergique chez les enfants - symptômes et traitement

    Les maladies d'origine allergique sont considérées aujourd'hui comme les plus courantes. Selon les statistiques, une personne sur cinq souffre d'une forme d'allergie. Ces problèmes sont diagnostiqués également chez les enfants et les adultes. La rhinite est l'une des premières réactions allergiques..

    Qu'est-ce qu'une rhinite allergique

    La rhinite allergique est un type d'inflammation de la muqueuse nasale causée par une exposition à des allergènes. Chez les enfants, le taux d'incidence dépasse 10%. Cette affection, bien qu'elle n'appartienne pas à des maladies graves, ne donne néanmoins que peu d'inconfort aux patients..

    Les yeux larmoyants, les écoulements nasaux abondants et les éternuements fréquents sont les symptômes les plus courants de ce type de rhinite. Cependant, bien que cette condition ne soit pas dangereuse, elle peut entraîner le développement de maladies plus graves, par exemple l'asthme bronchique..

    Types de rhinite allergique

    En fonction de la raison qui a provoqué la réaction du corps, les types suivants de rhinite allergique sont distingués:

    La rhinite saisonnière survient sous l'influence du pollen de diverses plantes sur le corps, d'une autre manière, elle est également appelée allergie printanière. Le plus souvent, une hypersensibilité à plusieurs allergènes à la fois se produit, dans de rares cas, une seule plante est la cause fondamentale.

    La rhinite toute l'année est une maladie provoquée par de fréquentes exacerbations saisonnières. Elle peut également être causée par une réaction allergique à divers allergènes ménagers: poussière domestique, poils d'animaux.

    Causes de la rhinite allergique chez les enfants - facteurs prédisposants

    La défaite de la muqueuse nasale de nature allergique se produit du fait que ce sont les voies nasales qui entrent tout d'abord en contact avec les allergènes. Un certain nombre d'irritants différents peuvent provoquer une rhinite allergique:

    Les allergènes végétaux se trouvent dans les herbes, les fleurs, les arbres et même les algues. Souvent, l'hypersensibilité du corps se manifeste à tous les légumes, fruits, baies.

    Les allergènes ménagers comprennent la poussière domestique ou de bibliothèque commune, ainsi que les poils d'animaux, les plumes, les peluches et les aliments pour animaux. Les spores fongiques invisibles à l'œil peuvent faire partie de la poussière ordinaire. Cela est particulièrement vrai pour les pièces humides sans ventilation..

    De nombreux facteurs peuvent contribuer à la formation d'une réaction pathologique chez un enfant à un allergène:

    • prédisposition héréditaire;
    • la pollution de l'air;
    • hypovitaminose;
    • temps sec et venteux;
    • conditions de vie insatisfaisantes.

    Les symptômes d'une rhinite allergique chez un enfant

    Avec le développement de la rhinite allergique chez un enfant, le premier symptôme est une congestion nasale persistante. L'état de l'enfant peut être aggravé par les changements de pression et de température de l'air, sa pollution par la fumée ou les gaz, les infections saisonnières. Les symptômes les plus courants de la rhinite allergique chez les enfants sont:

    • démangeaisons intolérables dans le nez;
    • rhinorrhée abondante;
    • éternuements répétés;
    • brûlure dans les yeux, larmoiement;
    • gonflement des paupières;
    • mal de crâne.

    D'un nez qui coule et de l'utilisation constante d'un mouchoir, des rougeurs et des lésions squameuses apparaissent autour du nez et sur ses ailes. Parfois, l'écoulement abondant ne dérange pas le bébé, cependant, en raison d'un gonflement sévère de la muqueuse nasale, la respiration nasale est altérée. Le processus se propage rapidement à la trompe d'Eustache (la connexion de la cavité nasale avec l'oreille moyenne), ce qui entraîne une sensation de congestion dans les oreilles et une diminution de la fonction auditive.

    Comment distinguer une rhinite allergique d'un rhume

    Souvent, les parents qui n'ont pas de formation médicale se demandent: comment définir la rhinite allergique chez un enfant, car il est si facile de la confondre avec un rhume? Afin de différencier deux maladies complètement différentes et de commencer le traitement en temps opportun, vous devez faire attention aux différences suivantes:

    1. La rhinite allergique chez les enfants est rarement accompagnée de fièvre. Et même si cela a lieu, il ne dépasse pas les marques subfébriles (37,2-37,5 ° C).
    2. Une rhinite infectieuse froide s'accompagne d'une faiblesse générale, d'un manque d'appétit, de douleurs musculaires. Avec une nature allergique de la maladie, cela n'est pas observé..
    3. Comment reconnaître autrement les symptômes d'une rhinite allergique chez un enfant? Avec la rhinite ordinaire, le mucus produit quelques jours après le début de la maladie acquiert une teinte jaunâtre ou verdâtre. Lors d'une exacerbation d'une allergie, le secret pathologique a une consistance liquide et se caractérise par un manque de couleur.
    4. Une réaction pathologique à un allergène, en plus de la rhinite, peut être exprimée sous la forme de diverses dermatites, rougeurs, démangeaisons.

    Si vous soupçonnez une rhinite allergique chez un enfant, vous devez immédiatement contacter un établissement médical pour identifier sa cause. Jusqu'à ce que l'allergène soit éliminé, la maladie ne fera que progresser, ce qui gênera le bébé.

    Diagnostic de la maladie

    S'il y a des signes de rhinite allergique chez les enfants, des tests spéciaux seront nécessaires. Après 5 ans, l'enfant subit des tests cutanés spéciaux pour identifier l'irritant. Pour cela, de petites coupures sont faites sur la peau avec une petite lame, après quoi des allergènes préparés à l'avance leur sont appliqués. La réponse du corps est évaluée après 10 à 15 minutes. S'il n'y a pas de changement sur la peau, le résultat du test est négatif. Avec une réaction positive (rougeur, gonflement), ils confirment la réponse inadéquate du corps à l'allergène.

    Il est beaucoup plus difficile d'identifier la rhinite allergique chez un nourrisson. Les tests cutanés ne sont pas effectués dans ce cas. Vous devrez prendre une empreinte de la muqueuse nasale. Avec une rhinite allergique chez les nourrissons, une grande accumulation d'éosinophiles, de gobelets et de mastocytes est déterminée. En outre, un nouveau-né prélèvera du sang pour déterminer le niveau d'immunoglobulines spéciales de classe E. Ils n'apparaissent que lorsqu'ils sont exposés à certains allergènes. Si le diagnostic est confirmé, le nourrisson aura besoin d'un traitement spécial.

    Comment guérir une rhinite allergique chez un enfant?

    Une fois qu'un enfant est diagnostiqué avec une forme allergique de rhinite, un traitement complexe sera nécessaire pour éliminer la réaction pathologique du corps à l'allergène. De plus, il est nécessaire de suivre strictement les recommandations médicales concernant le mode de vie et la nutrition de l'enfant. Comment et comment traiter une rhinite allergique?

    Traitement médical

    Le traitement de la rhinite allergique chez les enfants est effectué dans deux directions: un traitement spécifique à l'allergène, ainsi que symptomatique. Les deux méthodes peuvent considérablement soulager l'état du bébé et éliminer complètement, ou pendant une longue période, les symptômes..

    Thérapie symptomatique

    Avant de commencer le traitement, il est impératif d'établir la cause de la maladie - d'identifier l'allergène. Après cela, des médicaments sont prescrits pour réduire la gravité des principaux symptômes de la maladie..

    1. Pour soulager la congestion et réduire l'œdème muqueux, des gouttes nasales vasoconstricteurs sont utilisées pour la rhinite allergique. Il peut s'agir de médicaments contenant de la xylométazoline ou de la phényléphrine: "Nazivin" pour les enfants, "Vibrocil".
    2. On montre également l'utilisation de gouttes hydratantes pour la rhinite allergique: "Pinosol", "Aquamaris", "Aqualor". Ils maintiennent l'état normal de la membrane muqueuse, facilitant la respiration nasale.
    3. Pour réduire les écoulements nasaux et les déchirures, des antihistaminiques sont prescrits: Suprastin, Cetirizin, Zyrtec. Ils aident bien contre les allergies sous toutes les formes de sa manifestation..
    4. Si le traitement antihistaminique est inefficace, un traitement hormonal peut être nécessaire. Ces préparations sont généralement produites sous forme de sprays ou d'aérosols. Les plus efficaces sont "Nasonex", "Nasobek", "Fliksonase". De tels sprays pour la rhinite allergique aident à faire face rapidement aux principaux symptômes et à soulager considérablement l'état de l'enfant..

    Hyposensibilisation à un allergène

    Si le traitement symptomatique est inefficace, un traitement spécifique à l'allergène sera nécessaire. Pour ce faire, identifiez d'abord l'allergène exact, qui provoque une réaction pathologique, puis effectuez une injection sous-cutanée de l'extrait de cet allergène, en augmentant progressivement sa dose. La procédure est effectuée chaque semaine. L'ensemble du traitement peut durer jusqu'à 5 ans.

    Remèdes populaires

    Comment guérir la rhinite allergique saisonnière avec des remèdes populaires? Il existe de nombreux traitements à domicile pour cette condition chez les enfants. Cependant, avant d'utiliser toute prescription, il est nécessaire de consulter un médecin afin de ne pas provoquer une détérioration de l'état de l'enfant. Les fonds suivants sont considérés comme les plus efficaces:

    Racine de gingembre

    Le gingembre a de puissantes propriétés anti-inflammatoires. Il a un effet positif sur le système immunitaire humain, contribuant à son bon fonctionnement. Comment traiter la rhinite allergique à la racine de gingembre? Vous trouverez ci-dessous une recette étape par étape pour un remède maison efficace.

    1. 50 grammes de racine de gingembre moulue à l'état pâteux.
    2. Le jus est extrait de la masse résultante à l'aide de gaze.
    3. Ensuite, le jus est mélangé avec une cuillère à soupe de miel et versé avec deux verres d'eau tiède.
    4. Prenez la médecine traditionnelle dans un demi-verre le matin et le soir.

    Rose musquée et pissenlit

    La racine de pissenlit est utilisée depuis longtemps dans le traitement de diverses maladies. Son effet positif a également été noté pour la rhinite allergique. Pour se débarrasser des symptômes et du traitement désagréables, une infusion de pissenlit et de racines d'églantier est préparée:

    1. Les matières premières végétales sont mélangées dans un rapport 1: 1 et moulues à l'aide d'un moulin à café.
    2. Versez une cuillère à soupe du mélange obtenu dans un thermos et versez un verre d'eau bouillie.
    3. L'outil est insisté pendant 10-12 heures, après quoi il est filtré.
    4. Prendre 1/3 tasse d'infusion trois fois par jour.

    Lors du traitement de la rhinite allergique avec des remèdes populaires, il faut se rappeler que la guérison ne viendra pas rapidement. Le traitement moyen pour se débarrasser d'un tel rhume est d'environ 6 mois.

    Caractéristiques de la nutrition et du mode de vie d'un enfant atteint de rhinite allergique

    Une direction importante dans le traitement de la rhinite allergique chez les enfants est la réduction maximale possible du contact avec les allergènes. Un régime pour un type allergique de rhinite nécessite l'exclusion de tous les aliments auxquels une réaction s'est produite. À condition que le pollen soit devenu le coupable de la pathologie, les recommandations suivantes devront être suivies:

    1. Avec cette forme de rhinite allergique, les bébés ne doivent pas être emmenés à la campagne..
    2. La concentration de pollen dans l'air augmente considérablement le matin et diminue vers l'heure du déjeuner, il est donc préférable de prévoir des promenades l'après-midi..
    3. Si l'enfant est à l'intérieur, il est également déconseillé d'ouvrir les fenêtres le matin pour empêcher le pollen de pénétrer dans la pièce..
    4. Dans les cas graves, des installations de purification et d'humidification de l'air peuvent être nécessaires.

    Si vous êtes allergique à la poussière domestique, un nettoyage humide fréquent est nécessaire. Tous les oreillers en plumes, oreillers en duvet et couvertures doivent être remplacés par des produits hypoallergéniques. Afin de minimiser la quantité de poussière accumulée, vous devez complètement abandonner les tapis, les tentures murales et les grandes peluches. Au lieu de rideaux, vous pouvez accrocher des stores car ils sont plus faciles à nettoyer.

    Ce que les parents doivent savoir - Précautions de traitement

    Si vous soupçonnez une rhinite allergique, votre bébé doit rester calme et le surveiller de près. Toutes les petites choses peuvent être importantes lors du diagnostic.Par conséquent, sans consulter un médecin, vous n'avez pas besoin de donner à l'enfant de médicaments, afin de ne pas salir l'image et ne pas aggraver son état. Aussi, ne laissez pas la maladie suivre son cours. Un nez qui coule commun causé par des allergies peut entraîner le développement de sinusite, d'otite moyenne et même d'asthme bronchique..

    Lors du nettoyage des locaux, n'utilisez aucun nettoyant chimique. Cela aggravera l'état de la membrane muqueuse déjà irritée. De plus, si une allergie est détectée chez un enfant, il est nécessaire de surveiller l'humidité de l'air dans la pièce. Une sécheresse excessive, surtout en hiver, aggrave l'état du bébé.

    La prévention

    Les mesures préventives visant à prévenir la survenue d'une rhinite allergique ne sont pas particulièrement difficiles. Il est nécessaire par tous les moyens d'éviter le contact de l'enfant avec des allergènes auxquels une réaction a été détectée.

    Cependant, si le bébé n'a pas encore souffert de morve allergique, afin de prévenir leur apparition à l'avenir, vous ne devez pas limiter la connaissance de l'enfant avec les allergènes..

    Au contact de la poussière ordinaire de la rue, de l'herbe sèche, des animaux domestiques, le système immunitaire du bébé apprend à répondre de manière adéquate à ces stimuli. Si, dès le plus jeune âge, le corps est habitué aux «menaces» de l'environnement, la probabilité d'une rhinite allergique diminue considérablement.

    Catégories Populaires

    Un Kyste Dans Le Nez

    Perte De L'Odorat