loader

Principal

Sinusite

Méthodes de traitement des végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie

Lorsque les parents entendent parler de végétations adénoïdes chez les enfants, la première chose qui leur vient à l'esprit est leur élimination. En effet, il y a une vingtaine d'années, l'opération était prescrite à presque tout le monde, même les très jeunes enfants. À la suite de ces mesures radicales, ils ont commencé à tomber malades de plus en plus souvent, y compris une inflammation chronique de la cavité nasale et du pharynx. L'oto-rhino-laryngologie moderne a changé son attitude à l'égard de la thérapie des végétations adénoïdes et il est maintenant possible de pratiquer une intervention chirurgicale sur un enfant uniquement pour certaines indications. S'il n'y a pas de telles indications, le traitement des végétations adénoïdes est effectué sans chirurgie, c'est-à-dire de manière conservatrice.

Les végétations adénoïdes chez un enfant (ou végétations adénoïdes) sont l'amygdale pharyngée. Il est situé dans le nasopharynx. C'est un organe du système immunitaire. La fonction principale de cette amygdale est protectrice. Lorsque des agents pathogènes y pénètrent avec l'air, sa taille augmente, à la fin de la lutte contre l'infection, il revient à ses volumes précédents.

Si l'enfant est souvent malade pendant une longue période, l'amygdale pharyngée n'a tout simplement pas le temps de revenir à sa taille d'origine. Il peut prendre des tailles encore plus grandes, bloquant tout le nasopharynx. Dans ce cas, l'oto-rhino-laryngologiste diagnostique une «hypertrophie» (ou prolifération) des végétations adénoïdes. Si, en plus de l'hypertrophie des végétations adénoïdes, leur inflammation est diagnostiquée, le diagnostic semble déjà différent - "adénoïdite".

Le problème des végétations adénoïdes concerne principalement les enfants âgés de trois à douze ans. Les maladies fréquentes et la nécessité de «s'asseoir» constamment en congé de maladie conduisent les parents qui ont de jeunes patients à consulter un oto-rhino-laryngologiste qui diagnostique le problème. Lors d'un examen standard par un pédiatre, la maladie ne peut pas être détectée: un examen spécial est nécessaire. Le tissu adénoïde a tendance à rétrécir avec l'âge, de sorte que le plus souvent, les adolescents n'ont plus ce problème..

Raisons de la prolifération des végétations adénoïdes

La végétation adénoïde ne peut être ignorée: une amygdale pharyngée élargie et enflammée est une source constante d'infection dans le corps.

Les facteurs suivants peuvent entraîner la prolifération des végétations adénoïdes:

  • maladies fréquentes des voies respiratoires supérieures (pharyngite, amygdalite, etc.);
  • maladies infectieuses (ARVI, grippe, coqueluche, rougeole, etc.);
  • tendance aux réactions allergiques;
  • hérédité;
  • évolution sévère de la grossesse de la mère;
  • situation écologique défavorable;
  • mauvaises conditions de vie;
  • immunité réduite.

Les végétations adénoïdes dans un état sain ne causent aucun inconfort aux enfants. L'apparition des symptômes indique que l'amygdale pharyngée a grossi pour combattre l'infection.

Les symptômes de la maladie

Afin de ne pas gérer le problème et de consulter un oto-rhino-laryngologiste en temps opportun, les parents doivent être capables de reconnaître les signes d'hypertrophie des végétations adénoïdes. Les symptômes suivants peuvent signaler un problème:

  • l'apparition d'une congestion nasale persistante, même s'il n'y a pas de nez qui coule;
  • l'enfant respire par la bouche;
  • long nez qui coule qui ne part pas;
  • attaques fréquentes de toux dues au mucus s'écoulant dans la gorge;
  • ronflement pendant le sommeil, il existe des cas d'apnée du sommeil (arrêt respiratoire à court terme):
  • otite moyenne fréquente, car la végétation envahie peut chevaucher une partie du tube auditif;
  • cas fréquents d'angine, de sinusite, de bronchite, etc.
  • l'apparition d'un ton nasal dans la voix;
  • le visage prend des traits caractéristiques: une mâchoire saillante, un visage allongé avec une expression détachée;
  • manque d'oxygène: en raison de problèmes constants de respiration nasale, le cerveau n'est pas saturé d'oxygène, ce qui affecte nécessairement les performances scolaires et la mémoire de l'enfant;
  • maux de tête;
  • mauvais sommeil, perte d'appétit.

Si, entre autres, les végétations adénoïdes deviennent enflammées et que nous avons affaire à une adénoïdite, une augmentation de la température corporelle, une augmentation des ganglions lymphatiques, une faiblesse, une léthargie s'ajoutent aux symptômes généraux..

Si vous remarquez une combinaison de plusieurs des symptômes ci-dessus chez votre enfant, il est temps de consulter un médecin ORL afin de commencer le traitement à temps et de se passer de chirurgie pour enlever la végétation.

Diagnostique

En plus de l'examen classique par un médecin ORL, un examen endoscopique est effectué pour diagnostiquer la prolifération des végétations adénoïdes, ainsi que pour diagnostiquer divers néoplasmes du nez. Si nécessaire, un examen aux rayons X est effectué. Auparavant, la végétation était palpée avec les doigts, mais en raison de la douleur de la méthode, elle est rarement utilisée. Après l'examen, le médecin détermine le degré de croissance des végétations adénoïdes.

Les oto-rhino-laryngologistes distinguent trois degrés d'adénoïdes:

  • premier degré - initial, la taille de la végétation est encore petite, une gêne et des problèmes respiratoires surviennent lorsque l'enfant dort;
  • le deuxième degré - les végétations adénoïdes augmentent encore plus, vous devez respirer par la bouche, la nuit, l'enfant ronfle;
  • troisième degré - la végétation atteint une taille telle qu'elle chevauche presque complètement, et dans certains cas complètement, le nasopharynx. L'enfant ne respire que par la bouche. Il y a des problèmes de sommeil et, par conséquent, des maux de tête, de la fatigue, des pertes de mémoire, des problèmes de rendement scolaire. Le visage acquiert des traits caractéristiques de la maladie.

Le plus souvent, les parents se tournent vers un médecin ORL au deuxième ou au troisième stade, lorsque le symptôme «d'essoufflement» devient prononcé.

Conséquences des végétations adénoïdes

Si la croissance de l'amygdale nasopharyngée est ignorée et que le nez n'est pas traité, les conséquences sur la santé peuvent être très désagréables..

En raison de la congestion nasale persistante et des problèmes de respiration nasale, les enfants développent une rhinite chronique. En raison du chevauchement de la lumière de la trompe d'Eustache par des végétations adénoïdes, des troubles apparaissent de la part de l'organe auditif: une otite moyenne se produit souvent, l'enfant commence à entendre moins bien. Les réactions allergiques augmentent.

Copains! Un traitement opportun et correct garantira un rétablissement rapide!

En raison de troubles de la respiration nasale, le cerveau ne reçoit pas suffisamment d'oxygène, ce qui ne peut qu'affecter le comportement de l'enfant: il devient plus difficile pour les enfants d'étudier, des difficultés de concentration d'attention, la fatigue augmente, des problèmes de sommeil surviennent, l'enfant est de mauvaise humeur.

Lors de la croissance de la végétation, la sortie naturelle des masses muqueuses de la cavité nasale est difficile. Le mucus s'accumule, un foyer d'infection apparaît, ce qui conduit à des maladies respiratoires. Par conséquent, ces enfants tombent souvent malades..

Des troubles du système nerveux peuvent survenir: troubles du sommeil, maux de tête, incontinence urinaire.

Les parents doivent remarquer les symptômes alarmants à temps et, sans délai, contacter un oto-rhino-laryngologiste.

Méthodes de traitement

Il existe deux méthodes de traitement: conservatrice et chirurgicale. Il y a une trentaine d'années, on croyait que le seul moyen sûr de se débarrasser du problème était le traitement chirurgical de l'adénoïdite et des végétations adénoïdes envahies. Actuellement, les médecins ORL, au contraire, ont tendance à éviter une intervention chirurgicale. Dans les cas graves, bien sûr, vous ne pouvez pas vous en passer. Mais avant de retirer les végétations adénoïdes, il est nécessaire d'utiliser la possibilité d'un traitement sans chirurgie..

L'élimination des excroissances est une opération non urgente. Vous devez surveiller l'état de l'enfant, effectuer les procédures de diagnostic nécessaires, consulter des oto-rhino-laryngologistes expérimentés et compétents et essayer toutes les méthodes de traitement conservatrices recommandées.

La thérapie conservatrice des végétations adénoïdes est la principale direction dans le traitement des enfants. Il comprend la pharmacothérapie, la physiothérapie et les exercices de respiration..

Si toutes les techniques ont été essayées et qu'il n'y a pas d'amélioration, alors seulement vous devez accepter l'adénotomie (élimination des végétations adénoïdes avec un laser, un scalpel ou de l'azote liquide). L'ablation au laser est l'une des interventions chirurgicales les plus populaires. La procédure d'élimination au laser est appelée coagulation au laser. La chirurgie au laser permet de restaurer la respiration immédiatement après l'intervention dans près de 90% des cas. L'élimination au laser peut être effectuée à n'importe quel stade de la croissance de la végétation.

Thérapie médicamenteuse

Dans le cadre d'un traitement médicamenteux, le patient se voit prescrire:

  • antihistaminiques ("Suprastin", "Zodak", etc.) - ils soulagent les poches, réduisent les réactions allergiques;
  • médicaments antiseptiques (Miramistin, Chlorhexidine, Protargol, Collargol);
  • antibiotiques locaux dans le nez ("Polydexa", "Isofra");
  • agents vasoconstricteurs ("Tizin xylo bio", "Nazol baby", etc.) - ils facilitent la respiration nasale;
  • sprays hormonaux anti-inflammatoires (Nasonex);
  • les remèdes homéopathiques («Job-baby», «Euphorbium compositum») - des médicaments bien choisis montrent un bon effet thérapeutique;
  • des moyens de rinçage du nez (Dolphin, Aqualor, Aquamaris, solution de chlorophyllipt, etc.).

Avant d'irriguer la cavité nasale avec des sprays médicinaux, il est nécessaire de la rincer.

Un débridement nasal de haute qualité est mieux fait par un médecin ORL. Ensuite, le résultat de la thérapie sera maximal..

Procédures de physiothérapie

La physiothérapie montre une efficacité élevée dans le traitement des végétations adénoïdes hypertrophiées..

L'une des méthodes les plus populaires et les plus efficaces est la thérapie au laser (traitement au laser). La thérapie au laser implique l'action d'un faisceau laser sur le tissu de l'amygdale pharyngée.

La thérapie au laser présente un certain nombre d'avantages indéniables:

  • le traitement au laser aide à soulager l'enflure, améliore la circulation sanguine;
  • le traitement au laser arrête le processus inflammatoire;
  • la thérapie au laser est la plus efficace pour le premier et le deuxième degré de prolifération adénoïde, mais peut également être utilisée au dernier stade;
  • l'utilisation d'un laser peut considérablement soulager l'état du patient et réduire la taille des tissus adénoïdes.

Le traitement au laser des végétations adénoïdes chez les enfants est bien toléré par les petits patients et fournit un résultat durable.

Parallèlement à l'utilisation d'un laser, des séances d'irradiation ultraviolette de la cavité nasale et du nasopharynx, ainsi qu'une thérapie vibroacoustique sont effectuées.

La procédure d'irradiation ultraviolette s'adapte parfaitement aux foyers d'inflammation, assèche la muqueuse nasale, renforce le système immunitaire et améliore la résistance du corps aux micro-organismes pathogènes. Une séance de thérapie vibroacoustique soulage également parfaitement l'inflammation et l'enflure.

En combinaison avec un traitement médicamenteux, les procédures de physiothérapie ont un effet bénéfique sur l'hypertrophie de l'amygdale pharyngée et sont bien tolérées par les enfants.

Le traitement conservateur peut être complété par des éléments d'exercices de respiration - un ensemble d'exercices pour les voies respiratoires. Faire de l'exercice régulièrement pendant trois mois peut éliminer la congestion nasale et faire face à l'hypoxie.

Seul un médecin ORL peut prescrire une thérapie efficace. Plus le traitement est commencé tôt, plus le stade de croissance de la végétation est court, plus il sera facile de faire face à la maladie. Si la santé de l'enfant n'est pas prise en charge et si la visite chez le médecin ORL est ignorée, il est fort probable qu'il ne sera pas possible d'éviter l'élimination des végétations adénoïdes..

Si votre enfant est confronté au problème des végétations adénoïdes, contactez la clinique ORL du Dr Zaitsev. Les oto-rhino-laryngologistes hautement qualifiés de notre clinique ORL sélectionneront le traitement le plus efficace et le plus sûr. Nous sommes situés en plein centre de Moscou, à seulement quatre minutes à pied de la station de métro Paveletskaya (ring) à l'adresse: 5th Monetchikovsky lane, 14.

Adénoïdes chez un enfant - pour traiter les remèdes populaires

L'amygdale nasopharyngée est impliquée dans la protection du corps de l'enfant contre les infections. Lorsque le «filtre» naturel ne parvient pas à traiter les germes, une inflammation se développe. Les végétations adénoïdes chez les enfants sont traitées avec des remèdes populaires, des médicaments, l'homéopathie. Les formations envahies sont enlevées chirurgicalement.

Comment traiter les végétations adénoïdes chez les enfants avec des remèdes populaires: recettes efficaces

Pour comprendre pourquoi les végétations adénoïdes augmentent chez un enfant, comment traiter une maladie, il faut comprendre le but de ces formations. Les amygdales appariées palatine (1 et 2), pharyngée (3), linguale non appariée (4), tubaire (5 et 6) font partie de l'anneau lymphoïde du pharynx. Ils sont impliqués dans la formation de l'immunité, protègent contre l'infection.

Les végétations adénoïdes sont appelées une troisième amygdale élargie (sur le fornix du nasopharynx). L'inflammation de cette formation est une adénoïdite. Le besoin et la quantité de thérapie dépendent de nombreux facteurs: l'âge de l'enfant, la gravité des troubles respiratoires.

Adénoïdes chez les enfants - de ce qui apparaît et à quel point dangereux

L'amygdale pharyngée se développe pendant l'enfance. Ensuite, la croissance naturelle de l'adénoïde s'arrête. Au moyen et à la vieillesse, il y a une diminution de l'organe.

1er degré

Les maladies infectieuses fréquentes chez les enfants provoquent une inflammation de l'amygdale. Le tissu lymphoïde se développe, son hypertrophie se produit. Le premier degré se manifeste par des symptômes légers qui ne causent pas beaucoup d'inconfort à l'enfant. Le traitement des végétations adénoïdes avec des remèdes populaires est plus souvent pratiqué à l'âge de 1 à 7 ans et plus.

2e degré

L'apparition du deuxième stade de la maladie n'est pas exclue avec une inflammation aiguë non traitée, des infections fréquentes du nasopharynx. Des microbes particulièrement agressifs autour de l'enfant peuvent en être la cause.

Attention! La prolifération de l'amygdale nasopharyngée se produit dans le contexte d'une carence en vitamines, éléments minéraux, inhalation d'air sec poussiéreux chez les enfants ayant un système immunitaire faible.

Symptômes de la progression de l'adénoïdite:

  • écoulement muqueux et purulent persistant des voies nasales;
  • troubles respiratoires, manque d'air pendant le sommeil, ronflements;
  • toux sèche pendant le sommeil et après le réveil;
  • élévation de température (facultatif);
  • manque d'appétit.

La chirurgie de stade 2 est rarement pratiquée. Une maladie non traitée sans complications répond bien au traitement conservateur.

3e année

Les végétations adénoïdes élargies peuvent bloquer les voies respiratoires, la trompe d'Eustache. Il est conçu pour ventiler l'oreille moyenne. Le danger du troisième stade de la maladie réside toujours dans la déficience auditive, le manque de sommeil, l'appétit et la diminution des taux d'hémoglobine. L'intoxication du corps progresse, il y a un retard dans le développement du bébé.

Pour savoir comment réduire les végétations adénoïdes chez un enfant sans chirurgie, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste pédiatrique. La révision des vues sur le rôle de l'amygdale nasopharyngée, le risque de repousse après son retrait ont incité les spécialistes à accorder plus d'attention à la pharmacothérapie. En l'absence d'inconfort grave, il peut être traité de manière conservatrice..

Comment identifier les végétations adénoïdes chez un enfant

Les enfants les plus fréquemment touchés sont âgés de 2-3 à 6-7 ans. Au premier stade, les végétations adénoïdes sont difficiles à reconnaître. L'amygdale envahie au début ne ferme que partiellement les voies nasales. Les parents qui s'inquiètent des végétations adénoïdes chez les enfants, à partir desquelles apparaissent les symptômes de la maladie, sont invités à faire attention aux sifflements, aux «grognements», à la congestion nasale. Ensuite, des symptômes d'intoxication commencent à apparaître, l'état du bébé s'aggrave.

Avant de traiter les végétations adénoïdes, elles sont examinées. Les outils utilisés par les spécialistes ORL aident à voir l'amygdale nasopharyngée.

Comment guérir les végétations adénoïdes à la maison

Les experts préfèrent la pharmacothérapie, ils considèrent les recettes folkloriques comme des moyens auxiliaires.

Traitement des végétations adénoïdes avec des médicaments

Le lavage fréquent des voies nasales avec une solution saline, des liquides spéciaux à base d'eau de mer et de chlorure de sodium aide le patient. Au 2e stade de la maladie, des gouttes vasoconstricteurs nasales sont également utilisées pour soulager le gonflement de la muqueuse nasale.

Le médicament Sinupret appartient au groupe des sécrétolytiques, est d'origine végétale (contient des substances actives de 5 plantes). Les flavonoïdes en gouttes orales et en comprimés ont un effet complexe. La forme liquide de Sinupret est plus adaptée aux enfants.

La nuit, donnez à l'enfant du sirop Erius ou un autre antihistaminique avec desloratadine pour réduire le composant allergique qui accompagne les maladies infectieuses et inflammatoires chez les enfants..

Important! Le médecin prescrit des antibiotiques pour la prévention des complications purulentes caractéristiques du stade 3.

Les médicaments destinés à un enfant doivent avoir une posologie pour enfants 2-3 fois inférieure à celle des adultes. Presque tous les groupes de médicaments pour le traitement de l'adénoïdite sans ordonnance sont délivrés en pharmacie.

Rincer et hydrater les voies nasales

Il est nécessaire de guérir un nez qui coule, pas de commencer. Le rinçage est un bon moyen de soulager la congestion nasale, d'éliminer les germes, les toxines et les mucosités purulentes. Les procédures sont effectuées régulièrement, au moins 3 fois par jour. Les solutions salines Aqua Maris, Salin, Aqualor baby sont utilisées.

Important! Le spray n'est pas utilisé pour laver la cavité nasale des bébés de moins d'un an.

Pour les bébés, des gouttes salines sont instillées ou les voies nasales sont nettoyées avec des flagelles de gaze imbibés d'une solution. Pour les enfants de 4 à 7 ans, les voies nasales sont lavées à l'aide de solutions spéciales dans des flacons avec buses (Dolphin et Aquamaris).

Proportions pour l'auto-préparation de solution saline: 1 cuillère à café pour 200 ml d'eau bouillie ou distillée. sel de mer (peut être remplacé par du sel de table de haute qualité), 1 c. bicarbonate de soude.

Traitement des végétations adénoïdes 1 degré

Dans les premiers stades de l'inflammation de l'amygdale pharyngée, un lavage avec une solution contenant du sel marin est efficace. D'autres remèdes naturels sont utiles dans le premier stade de l'adénoïdite. Appliquer des méthodes de médecine alternative et des recettes folkloriques après avoir consulté un médecin.

Traitement des végétations adénoïdes du 2ème degré

L'utilisation de phytopréparations uniquement, le lavage à la deuxième étape peut être insuffisant. Le traitement des végétations adénoïdes avec des remèdes populaires chez les enfants devrait faire partie d'une thérapie complexe.

Conseil. Les procédures les plus efficaces à la deuxième étape sont le rinçage du nez avec des liquides salins, UHF, électrophorèse. La respiration de l'enfant est facilitée en réchauffant le nez avec une lampe Minin, qui dans la vie quotidienne est appelée «bleue».

Les végétations adénoïdes de grade 1 à 2 chez les enfants peuvent être traitées sans chirurgie si les recommandations et les prescriptions du médecin sont suivies.

Gouttes pour le traitement des végétations adénoïdes

Les solutions vasoconstricteurs nasales aident à restaurer la respiration nasale. Il n'est pas recommandé d'utiliser ce groupe de fonds pendant plus de 3 à 5 jours. La dépendance se forme, la rhinite chronique se développe, le nez qui coule s'intensifie.

Utilisez les gouttes vasoconstricteurs Nazol baby, Snoop, Nazivin au maximum 3 fois par jour. Le médicament Naphtizin convient aux enfants dans la plus petite dose. Une demi-heure après l'instillation, il est recommandé d'humidifier les voies nasales avec une infusion d'écorce de chêne (un astringent).

Sinupret peut traiter un écoulement nasal prolongé, qui s'accompagne de l'apparition de mucosités jaune-vert dans le nasopharynx. Les analogues efficaces en termes de mécanisme d'action sont les gouttes nasales Sinuforte.

Nasonex est un agent hormonal, des gouttes nasales à fort effet anti-inflammatoire et anti-œdème. Le médicament est produit sous la forme d'un spray nasal dosé.

Les préparations d'argent ont un fort effet antiseptique. Ils sont utilisés pour l'instillation de Collargol (forme colloïdale), Protargol (protéinate d'argent) ou analogues. Les gouttes sèchent la membrane muqueuse des végétations adénoïdes, réduisent l'intensité du processus inflammatoire.

Traitement des végétations adénoïdes avec du peroxyde d'hydrogène

Antiseptique, bactéricide et désinfectant nettoie bien, favorise la cicatrisation et la guérison de la membrane muqueuse, empêche la croissance de l'amygdale pharyngée. Avant utilisation, une solution d'une pharmacie avec une concentration de 3% est diluée avec 1 c. teinture de calendula. Instillez 2 gouttes dans chaque narine trois fois par jour. Au lieu du peroxyde d'hydrogène, vous pouvez prendre un autre antiseptique. Les enfants sont mieux adaptés Miramistin.
Se gargariser avec du peroxyde d'hydrogène

Renforcer l'immunité

Les travaux d'amélioration du système de défense de l'organisme ne doivent pas s'arrêter un seul jour. L'immunité chez les enfants est plus faible que chez les adultes et est plus sujette aux fluctuations. Les complexes de vitamines prescrits par un médecin en fonction de l'âge et de l'état de santé de l'enfant aident à renforcer.

La thérapie vitaminique pour les végétations adénoïdes de grade 1 et 2 est indiquée pendant 2-3 mois. Ils achètent un médicament pédiatrique pour un enfant qui a passé des essais cliniques et qui est approuvé pour une utilisation en pédiatrie. Les compléments nutritionnels ne peuvent pas «se vanter» de telles qualités. Il est conseillé d'éviter de tels produits pharmaceutiques.

Exercices de respiration

L'exercice n'a pratiquement aucune contre-indication à la forme chronique de la maladie. Des exercices respiratoires sont effectués quotidiennement pendant 3 mois. Avant de commencer, on propose à l'enfant de se moucher. Les exercices sont effectués aux stades 1 et 2 des végétations adénoïdes. Dans la phase aiguë, à 3 stades de la maladie, des options légères sont utilisées.

Comment traiter les végétations adénoïdes chez un enfant avec des remèdes populaires

La médecine alternative propose de nombreuses recettes pour se débarrasser de la rhinite chronique, de la toux sèche. Si les végétations adénoïdes augmentent chez les enfants, les phytothérapeutes, les homéopathes recommanderont comment traiter sans chirurgie.

Jus de feuille d'aloès

Ce remède contre le rhume est un remède populaire, efficace, testé par de nombreuses générations. Les gouttes nasales de jus d'aloès sont utilisées pour traiter les enfants d'au moins 12 mois. Les plantes ont un effet antimicrobien et anti-œdémateux, aident à atténuer l'inflammation.

Assurez-vous de laver les feuilles. Pressez le jus juste avant l'instillation, passez-le dans une étamine pliée en 2-3 couches. Instillez 3 à 5 gouttes dans chaque narine trois fois par jour. 1-2 gouttes suffisent pour un enfant de 1 an. Le jus d'aloès devient plus concentré après que les feuilles sont conservées pendant 7 à 10 jours au réfrigérateur.

Œillet

L'épice contient une huile essentielle qui peut réduire l'inflammation des voies respiratoires. L'infusion de clous de girofle peut être utilisée pour l'adénoïdite aiguë, une forme chronique de la maladie. Préparez un remède à partir de 10 bourgeons et 200 ml d'eau bouillante. Insistez sur les clous de girofle pendant 40 à 60 minutes. Instillez 2-3 gouttes dans chaque narine. Taux de fréquence d'utilisation des fonds - 4 fois par jour.

Boudra

Une infusion est préparée à partir des pousses fleuries de la plante. Proportion: 15 g d'herbes séchées pour 200 ml d'eau bouillante. Utilisez une solution d'inhalation de vapeur à domicile. La procédure est effectuée trois fois par jour. L'inhalation de vapeur nécessite nécessairement la présence d'un adulte. Les traitements à la vapeur chaude sont contre-indiqués pour les jeunes enfants.

écorce de chêne

La poudre obtenue par broyage de l'écorce séchée est utilisée pour de nombreuses maladies. Pour se débarrasser des symptômes de l'adénoïdite et traiter l'amygdalite chronique avec des remèdes populaires, il est recommandé d'utiliser la collection. Composants et proportions du mélange: écorce de chêne (2 parties), millepertuis et menthe poivrée (1 partie chacun). Prenez 1 cuillère à soupe. l. collecte, versez de l'eau (200 ml) dans une casserole, faites bouillir à feu doux pendant 5 minutes. Après refroidissement, la solution est instillée dans les narines - 4 gouttes chacune. Cours - 2 semaines.

Prêle des champs

Une décoction est préparée à partir d'une seule herbe ou collection. Dans le premier cas, préparez 2 cuillères à soupe. l. matières premières 200 ml d'eau, bouillis au bain-marie pendant 10 minutes, après quoi ils insistent pendant 1,5 heure. Filtrer le bouillon sur gaze, faire boire à un patient de plus de 5 ans de 50 à 70 ml 3 fois par jour.

Une infusion est préparée à partir de parts égales de prêle et d'échinacée: infuser, laisser reposer 40 minutes. Donnez à l'enfant à boire 50 ml avec 1 c. mon chéri. L'infusion de prêle et de camomille est utilisée pour se laver le nez.

Un mélange d'une chaîne avec de l'origan

Les herbes ont des effets anti-inflammatoires, sédatifs et anti-allergiques. La collection comprend trois types de matières végétales: une série (3 parties), millepertuis (2 parties), origan (1 partie). Versez 2 cuillères à soupe dans un thermos. l. mélange, ajoutez 200 ml d'eau bouillante. Insister pendant 1 heure, refroidir à température corporelle. Ajoutez 2 gouttes d'huile essentielle de sapin. 4 gouttes de la solution résultante sont instillées dans chaque narine pas plus de 2 fois par jour.

Menthe au millepertuis

Mélangez des parties égales d'herbes, infusez 2 c. l. recueillir un verre d'eau bouillante. Donner au patient à boire 50 ml de perfusion trois fois par jour.

Mumiyo

Les remèdes populaires sont utilisés depuis longtemps, ils sont plus efficaces dans l'adénoïdite chronique. Mumiyo est utilisé pour le traitement sous la forme d'une solution de 1 g du produit dans 5 cuillères à soupe. l. eau bouillie ou distillée. Le liquide est instillé dans les narines 2 fois par jour.

Propolis

C'est une médecine alternative efficace pour le traitement local à domicile de la rhinite chronique, des végétations adénoïdes, de l'amygdalite chez les enfants de plus de 7 ans. Préparez un remède à partir d'un morceau de propolis de la taille d'un grain de sarrasin, 6 gouttes d'huile d'argousier, 4 gouttes de jus de fleurs de calendula fraîches, 2 gouttes de miel. Le premier composant peut être remplacé par de la teinture de propolis.

Mélanger les ingrédients, broyer jusqu'à consistance lisse. Rincez le nez avec une solution saline. Les filaments de coton sont humidifiés avec un agent à base de propolis, inséré dans chaque passage nasal. Laisser agir 10 minutes.

Coquille de noix verte

Le remède populaire a un effet antimicrobien et cicatrisant, stimule l'immunité locale. Avec des végétations adénoïdes, une décoction est préparée à partir de la peau verte d'une noix (1 cuillère à soupe L. Péricarpe broyé), 200 ml d'eau. Porter à ébullition, laisser infuser 40 minutes. La solution est utilisée pour l'instillation dans le nez - de 4 à 6 gouttes dans chaque narine, 3 à 4 fois par jour. Une condition importante pour l'utilisation du produit est une longue cure de 3-4 semaines.

Jus de kalanchoe

La méthode d'utilisation de la plante pour la rhinite et les végétations adénoïdes est la même que pour l'aloès. Les feuilles de Kalanchoe sont rincées à l'eau, le jus est pressé de quelque manière que ce soit, filtré à travers une passoire épaisse. Les voies nasales sont nettoyées par lavage avec une solution saline, 3-5 gouttes de jus de Kalanchoe sont instillées dans chaque narine. Pour un enfant de moins de 12 mois, 1 à 2 gouttes suffisent.

Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants atteints d'homéopathie

Le but principal de ce type de thérapie est de guérir la maladie en influençant sa cause, en renforçant les propres défenses de l'organisme (immunité). Le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants atteints d'homéopathie aide à se débarrasser du gonflement du nasopharynx, à réduire l'intensité de l'inflammation. En conséquence, une intervention chirurgicale peut être évitée même avec des végétations adénoïdes de grade 3..

JOB bébé

C'est l'un des médicaments homéopathiques prescrits pour les végétations adénoïdes et l'amygdalite chronique (angine de poitrine). Les fabricants recommandent d'utiliser IOV-baby dans le traitement complexe de ces maladies. Le médicament contient plusieurs composants homéopathiques qui ont un effet anti-inflammatoire lorsqu'ils sont pris par voie orale.

Thuja (huile nasale homéopathique)

Le liquide huileux immédiatement après l'application irrite brièvement la muqueuse nasale. Un remède homéopathique est différent d'un produit d'aromathérapie. Le premier produit contient 15% d'huile essentielle dissoute dans la base.

L'huile de thuya homéopathique, lorsqu'elle est appliquée par voie intranasale, a un effet antimicrobien et astringent, réduit le gonflement et la taille de l'amygdale pharyngée. Avant l'instillation, la cavité nasale est débarrassée du mucus par lavage. Instillez 1 à 3 gouttes d'un remède homéopathique dans chaque passage nasal. Après la procédure, l'enfant doit s'allonger pendant 5 à 10 minutes. L'instillation est répétée 2 à 4 fois par jour.

Comment les végétations adénoïdes sont-elles traitées chez les enfants de moins de 1 an?

Les bébés sont plus sensibles aux infections virales, plus souvent ils attrapent le rhume. Le mucus épais dans le nasopharynx forme des grumeaux. Il est nécessaire de dégager les voies nasales pour que l'enfant puisse respirer librement.

Otrivin Baby - aspirateur nasal avec accessoires - un complexe pour sucer le mucus. Son retrait réduit le risque d'inflammation et d'élargissement des végétations adénoïdes. Les solutions salines et l'infusion de camomille sont utilisées pour nettoyer et traiter le nasopharynx chez les enfants de moins de 1 an..

Le danger de l'automédication

Les remèdes populaires utilisés à la maison peuvent provoquer des réactions allergiques, un œdème de Quincke. Il y a des crises d'éternuements forts, de toux, jusqu'à l'apparition d'un bronchospasme.

Important! Avant de traiter les végétations adénoïdes avec des remèdes populaires, un test d'hypersensibilité doit être effectué.

Appliquez une goutte du liquide préparé (infusion, huile, solution) sur la peau derrière l'oreille. Si après 15 à 20 minutes, une rougeur n'apparaît pas, le produit ne provoquera pas de réaction allergique. Cependant, la muqueuse nasopharyngée est plus sensible que la peau, le traitement commence donc par une faible dose..

Lorsqu'une toux sévère, telle que la coqueluche, commence, le traitement chez les enfants avec des remèdes populaires peut ne pas être efficace. Vous aurez besoin de médicaments (expectorants), de soins médicaux pour des difficultés respiratoires.

Questions fréquemment posées au médecin

Le problème qui inquiète les parents d'enfants de moins de 7 ans est de savoir comment soigner les végétations adénoïdes à la maison?

Les médecins ORL et les pédiatres assurent qu'il est plus facile de prévenir l'inflammation. Le respect des recommandations pour le durcissement, le régime quotidien, la nutrition, la prévention des maladies infectieuses aidera à réduire le risque d'adénoïdes.

Attention! Les experts, en répondant aux questions sur les méthodes et les moyens de traitement des végétations adénoïdes, notent l'importance d'éliminer l'inflammation, le gonflement de l'amygdale pharyngée, le traitement de la congestion nasale, la rhinite, la toux.

Les médecins recommandent l'utilisation de médicaments appropriés: solutions salines pour le rinçage, gouttes vasoconstricteurs, expectorants. Ils ont un effet complexe sur les infections chroniques des voies respiratoires supérieures. Ensuite, le risque d'adénoïdes sera beaucoup plus faible..

Les spécialistes sont souvent invités à expliquer les caractéristiques de chaque étape des végétations adénoïdes, la relation avec la coqueluche et d'autres infections?

Les médecins disent que presque toutes les maladies infectieuses et inflammatoires des voies respiratoires supérieures provoquent une modification de l'amygdale pharyngée. Cependant, pour le développement de 1 à 3 stades de végétations adénoïdes, il doit y avoir des conditions.

La croissance du tissu lymphoïde dans le nasopharynx est facilitée par les agents responsables de la coqueluche, de la scarlatine, de la faiblesse de l'immunité locale et générale, de la prédisposition héréditaire aux maladies des organes ORL et des allergies.

Commentaires

Si les végétations adénoïdes chez les enfants ont augmenté, des parents plus expérimentés vous diront comment traiter les remèdes populaires. Dans les critiques, vous pouvez lire que tout le monde n'est pas aidé par la médecine alternative. Lorsqu'il y a une menace réelle de transition des végétations adénoïdes aux stades 2-3, un traitement complexe sauve de l'opération.

Comme l'écrit la mère de la fille:

Le schéma thérapeutique proposé par le médecin de l'hôpital clinique régional est devenu le salut de l'enfant. Tout d'abord, 2 gouttes de bébé Naphthyzin sont instillées dans les narines. Le gonflement de la membrane muqueuse passe. Après 5 minutes, les voies nasales sont rincées avec une solution saline. Ce n'est qu'alors que les gouttes médicinales - Polydexa - sont enterrées. Sur recommandation d'un médecin, le nez de l'enfant a été désinfecté plusieurs fois par jour. Le patient a pris trois gouttes de Sinupret à l'intérieur, deux fois par jour, de l'antibiotique Suprax à une dose pour enfants. Comme il ressort de l'examen, le système a fonctionné, son efficacité était de presque 100%.

Les opinions des parents sur les remèdes homéopathiques sont pour la plupart positives. La mère d'un enfant de 4 ans a noté dans son examen:

Quelques jours après le début de l'application d'huile de thuya, l'enfant a cessé de renifler dans son sommeil, a dormi tranquillement et n'est pas tombé malade pendant 4 semaines au plus fort de l'épidémie saisonnière. Après le deuxième cours d'application du médicament, le médecin a déclaré que l'opération n'était plus nécessaire, les végétations adénoïdes de l'enfant ont diminué.

Attention! L'inflammation et l'élargissement de l'amygdale pharyngée sont dangereux pour la santé de l'enfant dans le cas où le traitement avec des médicaments, des remèdes populaires et des méthodes de médecine alternative n'est pas utilisé.

Seul un médecin ORL pédiatrique sera en mesure de combiner de manière organique ces zones dans le cadre d'une thérapie complexe. La tâche des parents est, avec l'aide d'un spécialiste, de choisir les remèdes populaires les plus sûrs et les plus efficaces contre les végétations adénoïdes, à commencer à utiliser à la maison aux premiers stades de la maladie. Ensuite, il sera possible d'éviter le développement de la pathologie..

Comment traiter les végétations adénoïdes en Fédération de Russie sans chirurgie

Chez les enfants, les végétations adénoïdes se trouvent le plus souvent entre 4 et 10 ans et causent beaucoup de problèmes et d'inconfort à la fois directement aux enfants et à leurs parents, ils ont donc besoin d'un traitement urgent. Très souvent, le passage de la maladie est compliqué, puis une adénoïdite se développe - inflammation des végétations adénoïdes.

Chez les enfants, les végétations adénoïdes peuvent apparaître à un âge préscolaire précoce et persister pendant plusieurs années. En règle générale, au lycée, leur taille diminue et s'atrophie avec le temps. Les végétations adénoïdes ne se produisent pas chez un adulte: les symptômes de la maladie ne sont caractéristiques que pour les enfants. Même lorsque vous avez eu cette maladie dans l'enfance, elle ne reviendra pas à l'âge adulte..

Causes de l'apparition des végétations adénoïdes

Que sont les végétations adénoïdes? Chez les enfants, les végétations adénoïdes dans le nez ne sont rien de plus qu'un élargissement des amygdales dans les tissus pharyngiens. Il s'agit d'un néoplasme pathologique qui fait normalement partie du système immunitaire. L'amygdale du nasopharynx se défend ainsi contre divers organismes pathogènes qui tentent de pénétrer simultanément avec l'air inhalé.

Au cours de la maladie, l'amygdale augmente de taille et, lorsque le processus inflammatoire passe, elle retrouve son aspect naturel. Si le temps entre les maladies est trop court (par exemple, une semaine ou même moins), leur augmentation n'a pas le temps de diminuer. Autrement dit, étant dans un état d'inflammation constante tout le temps, les amygdales grossissent encore plus et, dans certains cas, elles peuvent «gonfler» à un point tel qu'elles ferment complètement le nasopharynx.

Cette maladie survient le plus souvent chez les enfants âgés de 4 à 10 ans. Dans de rares cas, il est déterminé chez les nouveau-nés jusqu'à un an. En règle générale, le tissu adénoïde hypertrophié a tendance à inverser le développement, par conséquent, les végétations adénoïdes à l'adolescence ne sont presque jamais observées. Malgré cette fonctionnalité, vous ne devez pas ignorer ce problème, car une amygdale enflammée et envahie par la végétation est une source d'infection constante.

Chez l'enfant, l'apparition de végétations adénoïdes est facilitée par de fréquentes maladies chroniques et aiguës des voies respiratoires supérieures: laryngite, amygdalite, pharyngite. Aussi, pour la prolifération des végétations adénoïdes chez les enfants, les facteurs déclenchants sont les infections - ARVI, grippe, diphtérie, rougeole, rubéole, coqueluche, scarlatine, etc. La tuberculose et la syphilis congénitale (infection syphilitique) peuvent jouer un rôle dans l'élargissement des amygdales. Les végétations adénoïdes peuvent être des maladies isolées du tissu lymphoïde, mais elles sont beaucoup plus souvent accompagnées d'une amygdalite..

Entre autres raisons qui conduisent à l'apparition de cette pathologie, il existe une hypovitaminose, une augmentation de l'allergolisation du corps de l'enfant, des conditions sociales défavorables, des invasions fongiques, des facteurs alimentaires, etc..

Symptômes de l'apparition de végétations adénoïdes

Chez les enfants dans un état normal, les symptômes des végétations adénoïdes, qui interfèrent avec leur vie habituelle, n'existent pas - les bébés ne les remarquent tout simplement pas. Cependant, en raison de la fréquence virale et des rhumes, les végétations adénoïdes augmentent le plus souvent en taille. Cela se produit du fait que pour détruire les virus et les microbes, ainsi que pour remplir leur tâche immédiate de maintien des amygdales, ils sont renforcés en raison de leur croissance. L'inflammation des amygdales est le processus de destruction des micro-organismes pathogènes, ce qui provoque une augmentation de la taille des glandes.

Les principaux symptômes de cette maladie sont les suivants:

  • Même en l'absence de nez qui coule, une respiration nasale compliquée se produit;
  • écoulement nasal prolongé et fréquent difficile à traiter;
  • les respirations se produisent avec la bouche ouverte et, à ce moment, le visage a une expression indifférente, les plis nasogéniens sont lissés, la mâchoire inférieure tombe;
  • écoulement nasal muqueux et persistant, entraînant une irritation cutanée sur la lèvre supérieure et autour du nez;
  • ronflement et ronflement pendant le sommeil, dans certains cas - retenir votre souffle;
  • sommeil agité et pauvre;
  • attaques d'étouffement nocturne, caractéristiques de 2-3 degrés de végétations adénoïdes;
  • état apathique et léthargique, diminution de la mémoire et de l'attention, efficacité et performance académique;
  • mouvements involontaires: clignements des yeux et tics nerveux;
  • toux sèche et persistante le matin;
  • apathie, léthargie;
  • la voix perd sa sonorité, devient rauque et terne;
  • déficience auditive - l'enfant recommence souvent à demander;
  • plaintes de maux de tête résultant d'un manque d'approvisionnement en oxygène du cerveau.

Le degré de la maladie

La médecine moderne distingue trois degrés d'adénoïdes:

  • Premier degré: les végétations adénoïdes de l'enfant sont petites. De plus, pendant la journée, l'enfant respire librement, des complications respiratoires apparaissent la nuit, à l'état horizontal. Le bébé, ouvrant la bouche, commence souvent à dormir.
  • Deuxième degré: les amygdales de l'enfant sont fortement agrandies. L'enfant est obligé de respirer constamment avec sa bouche, ronfle beaucoup la nuit.
  • Troisième degré: chez un enfant, les végétations adénoïdes ferment presque complètement ou complètement complètement le nasopharynx. L'enfant ne dort pas bien la nuit. Sans possibilité de retrouver ses forces la nuit, le jour, son attention est dispersée, il se fatigue rapidement. Il a constamment des maux de tête. L'enfant est obligé de garder la bouche ouverte tout le temps, à la suite de quoi les traits du visage changent. La rhinite chronique se développe, la cavité nasale cesse d'être ventilée. La parole devient une voix trouble et nasillarde.

Hélas, très souvent, les parents ne prêtent attention aux écarts dans le développement des amygdales qu'aux stades 2-3, lorsqu'il y a une respiration nasale absente ou difficile prononcée.

Comment traiter les végétations adénoïdes?

Dans le cas de l'inflammation des amygdales chez les enfants, il existe deux méthodes de traitement: conservatrice et chirurgicale. Les médecins, si possible, essaient de traiter les végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie. Mais parfois il n'y a pas moyen de s'en éloigner.

Chez les enfants, le traitement conservateur sans chirurgie est la priorité absolue et la bonne direction dans le traitement de l'hypertrophie de l'amygdale pharyngée. Avant d'accepter la chirurgie, les parents doivent utiliser tous les traitements disponibles qui empêcheront l'adénotomie.

Si le médecin traitant insiste sur une opération chirurgicale pour enlever les végétations adénoïdes, il n'est pas nécessaire de se précipiter, ce n'est pas une intervention urgente, quand il n'y a pas de temps pour le diagnostic, l'observation supplémentaire et la réflexion. Renseignez-vous sur l'avis d'autres spécialistes, suivez l'enfant, attendez s'il passe avec l'âge, essayez toutes les méthodes conservatrices et posez un diagnostic de contrôle en quelques mois.

Mais lorsque le traitement médicamenteux ne montre pas le résultat souhaité et qu'un processus inflammatoire chronique se produit tout le temps dans le nasopharynx de l'enfant, il est alors nécessaire dans ce cas de consulter les médecins opérants pour une consultation..

Adénoïdes de grade 3: traitement sans chirurgie

Lors du choix d'un traitement pour l'adénotomie en utilisant une méthode conservatrice, vous ne devez pas vous fier uniquement au degré de croissance des amygdales. Avec 1 à 2 degrés de la maladie, de nombreux médecins disent qu'ils n'ont pas besoin d'être enlevés, et avec le troisième degré, une intervention chirurgicale est simplement nécessaire. Ce n'est pas toujours correct, tout dépendra de la qualité du diagnostic, très souvent, il peut y avoir des cas de faux diagnostics, lorsque l'examen est effectué dans le contexte d'une maladie ou après un rhume récent, le bébé est diagnostiqué avec le troisième degré et il est recommandé de retirer les amygdales par chirurgie.

Et après un mois, leur taille diminue considérablement, car elles ont été augmentées en raison du processus d'inflammation, et l'enfant ne tombe pas très souvent malade et respire normalement. Et il peut y avoir des cas opposés, au cours du degré 1-2 de la maladie, l'enfant peut souffrir d'otite moyenne récurrente, d'infections virales respiratoires aiguës persistantes, l'apnée du sommeil se produit dans un rêve - même 1-2 degrés peuvent être une indication pour une intervention chirurgicale.

Un traitement conservateur

Le traitement complexe conservateur est utilisé pour une augmentation simple et modérée de la taille des amygdales et implique un traitement médicamenteux, des exercices de respiration et de la physiothérapie.

En règle générale, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Antiseptiques à usage local - protargol, collargol. Ces fonds contiennent de l'argent et détruisent les microorganismes pathogènes.
  • Médicaments antihistaminiques (antiallergiques) - suprastine, tavegil. Ils sont utilisés pour réduire les manifestations d'une réaction allergique, ils éliminent la quantité de décharge, la douleur et le gonflement des tissus du nasopharynx.
  • La lessive. Cette procédure élimine le pus des amygdales. Il est produit uniquement par un médecin avec une douche nasopharyngée ou par la méthode du «coucou» (en injectant un médicament dans une narine et en l'aspirant sous vide dans l'autre). Si vous voulez rincer à la maison, vous pouvez enfoncer le pus encore plus profondément..
  • L'homéopathie est la plus sûre des méthodes de traitement existantes, qui se combine bien avec la thérapie traditionnelle (cependant, l'efficacité de cette méthode est purement individuelle - elle aide bien certains, d'autres non).
  • Climatothérapie - thérapie dans des sanatoriums spéciaux, qui inhibe l'augmentation du tissu lymphoïde et a également un effet généralement bénéfique sur le corps de l'enfant.
  • Les multivitamines sont utilisées pour renforcer le système immunitaire.
  • Physiothérapie. Traitement au laser efficace avec un guide de lumière à travers le nez dans le nasopharynx, ainsi que la quartzisation de la gorge et du nez.
  • La physiothérapie utilise la lumière ultraviolette, les ultrasons, le chauffage.

Chirurgie

L'adénotomie est l'ablation chirurgicale des amygdales pharyngées. Le médecin traitant est le mieux placé pour savoir comment les végétations adénoïdes sont éliminées chez les enfants. En un mot, l'amygdale pharyngée est serrée et excisée avec un instrument spécial. Tout cela se fait en un seul mouvement et toute l'opération ne prend pas plus de 20 minutes, l'adénotomie est réalisée à la fois sous anesthésie générale et locale.

Cette méthode de traitement de la maladie n'est pas souhaitable pour plusieurs raisons:

  • Pour commencer, les amygdales pharyngées jouent le rôle d'une barrière de protection qui, en raison de leur élimination, est perdue pour le corps..
  • En outre, les amygdales se développent rapidement et en présence d'une inclinaison à cette maladie, elles recommenceront à s'enflammer encore et encore, et toute intervention chirurgicale, même aussi simple qu'une adénotomie, est un stress pour les parents et les enfants..

De plus, pour effectuer une adénotomie (c'est-à-dire l'ablation des amygdales), vous devez avoir des indications spéciales. Ceux-ci inclus:

  • l'inefficacité reconnue de la thérapie conservatrice effectuée;
  • récidive fréquente de la maladie (plus de quatre fois par an);
  • l'apparition de diverses complications (rhumatismes, arthrite, vascularite, glomérulonéphrite);
  • l'apparition d'un arrêt respiratoire dans un rêve;
  • ARVI émergents assez fréquents;
  • otite moyenne récurrente persistante;
  • troubles de la respiration nasale.

Il est nécessaire de comprendre que l'intervention chirurgicale est une sorte de sape de l'immunité de l'enfant. Par conséquent, pendant longtemps après l'opération, il doit être protégé des maladies inflammatoires. Le temps postopératoire est certainement accompagné d'un traitement médicamenteux, sinon il y a un risque de rechute.

Certaines maladies du sang, ainsi que les maladies infectieuses et cutanées au stade aigu sont considérées comme des contre-indications à l'adénotomie..

Recommandations aux parents

Le Dr Komarovsky donne des recommandations aux parents dont les enfants ont reçu un traitement contre les végétations adénoïdes du troisième degré. En règle générale, tous les conseils visent à éliminer les risques probables de rechute, d'inflammation et visent également à stimuler l'immunité:

  • Air intérieur. La pièce dans laquelle l'enfant joue ou dort doit être constamment ventilée. La pièce doit être nettoyée à l'eau tous les jours..
  • Soin correct et régulier du nasopharynx. Les amygdales enflammées sont une source d'infection, par conséquent, il est nécessaire d'effectuer des procédures de lavage nasopharyngé tous les jours.
  • Pour renforcer le corps, il est nécessaire de prendre des complexes vitaminiques ou des agents immunostimulants. Pendant une épidémie, les enfants doivent recevoir des médicaments antiviraux.
  • Nutrition adéquat. Les aliments frits, épicés ou solides doivent être absents du menu nutritionnel de jour de l'enfant, et les aliments très froids et chauds doivent être abandonnés..

Vous ne devriez pas essayer de traiter les végétations adénoïdes en utilisant des méthodes traditionnelles. Car, de cette manière, les parents ne font qu'aggraver la maladie. Certaines méthodes folkloriques sont réellement efficaces, mais vous n'avez pas besoin de les utiliser sur des enfants sans l'avis préalable d'un médecin..

Allons-nous couper? Pourquoi ne pas vous précipiter pour éliminer les végétations adénoïdes

Notre expert est oto-rhino-laryngologiste, pédiatre, blogueur médical Ivan Leskov.

Les virus et les microbes pénètrent dans notre corps principalement par le nez ou la bouche. Et qui rencontre ces nouveaux venus à l'entrée? Dans la bouche - amygdales palatines (mais maintenant nous ne parlons pas d'elles), mais derrière le nez, en profondeur, les amygdales pharyngées (végétations adénoïdes). S'ils sont en bonne santé, l'attaque des extraterrestres n'est pas terrible pour le corps, et cette invasion ne provoquera qu'un léger écoulement nasal, mais l'infection n'ira pas plus loin. C'est une autre affaire si une mauvaise écologie, les allergies, l'hérédité et les rhumes fréquents conduisent à la prolifération pathologique des végétations adénoïdes. Dans ce cas, le "garde" ne peut plus faire face à sa tâche - et alors la "forteresse" peut tomber.

Le lieu de rencontre ne peut pas être changé

L'ensemble du tissu lymphoïde, qui comprend également les ganglions lymphatiques et quelques autres petites amygdales, a une fonction de barrière protectrice dans notre corps. Ils forment tous un anneau lymphoïde - la ligne de première défense, pour ainsi dire. Mais les végétations adénoïdes sont nos principaux défenseurs, car nous respirons principalement par le nez. De plus, ces organes ont une autre fonction importante. Dès l'âge de deux ans, ils participent à la formation du système immunitaire. Après tout, pour que l'immunité puisse commencer à combattre tel ou tel microbe, elle doit, comme on dit, connaître l'ennemi de vue. Et les végétations adénoïdes ne sont que le lieu de rencontre idéal pour les agents pathogènes. Par conséquent, il est extrêmement indésirable de se débarrasser à l'avance de ces "agents" importants. Et jusqu'à trois ans, les végétations adénoïdes ne doivent pas être supprimées si possible. À propos, à partir de l'adolescence, lorsque la formation principale de l'immunité a déjà eu lieu, les végétations adénoïdes commencent à diminuer et, chez la plupart des adultes, elles s'atrophient complètement. Alors il vaudrait peut-être mieux attendre.

Peut-être que cela deviendra trop grand?

Mais il y a un autre extrême, quand les parents agitent la main sur le problème - enfin, rien, ça passera avec l'âge! Et aucun traitement n'est donné. Et le fait que le bébé marche constamment avec un nez bouché, ronfle la nuit - rien ne se passe. Cela, bien sûr, ne vaut pas la peine d'être fait, car les végétations adénoïdes envahies non seulement interfèrent avec la respiration par le nez, mais peuvent entraîner un arrêt respiratoire pendant le sommeil (syndrome d'apnée), qui nuit en premier lieu à tout le corps et au cerveau de l'enfant. Un nez qui ne respire pas oblige le bébé à avoir la bouche constamment ouverte (le soi-disant visage adénoïde), ce qui entraîne une modification du squelette facial, la formation d'une morsure incorrecte, des problèmes d'orthophonie et des troubles nasaux. De plus, les végétations adénoïdes agrandies situées près des oreilles bloquent les voies auditives, augmentant ainsi le risque d'otite moyenne fréquente et de perte auditive. Certains chercheurs associent l'hypertrophie adénoïde au développement de la migraine, du rhume des foins et même de l'énurésie nocturne. En outre, les tactiques d'attente en ce qui concerne les végétations adénoïdes envahies par le développement d'une rhinite vasomotrice déjà à l'âge adulte. Vaut-il la peine d'énumérer d'autres complications afin de comprendre qu'il ne faut pas tout laisser tel quel?

Ça n'arrêtera pas de faire mal?

Il n'est pas étonnant que, effrayés par les terribles conséquences d'une hypertrophie des végétations adénoïdes chez les enfants, les parents répondent facilement et volontairement à la proposition des médecins ORL de supprimer cette source de problèmes. Surtout si les végétations adénoïdes sont énormes, au deuxième ou au troisième degré, et à cause d'elles, l'enfant, selon le médecin, ne sortira pas de l'ARVI.

Pourquoi ne pas faire aveuglément confiance à ces spécialistes? Parce que les ARVI fréquents et les végétations adénoïdes hypertrophiées ne sont pas liés. Ce n'est pas un hasard si les médecins découvrent une variété de virus dans les lavages des végétations adénoïdes, même si l'enfant à ce moment-là était en parfaite santé. Et la véritable cause des maladies fréquentes est le foyer dormant d'une infection bactérienne dans le corps. Et dans ce cas, l'élimination des végétations adénoïdes ne résoudra pas le problème. C'est cette focalisation qui doit être recherchée et traitée.

Pourquoi les médecins ORL aiment-ils tant éliminer les végétations adénoïdes? Il y a beaucoup de raisons. Premièrement, ils ont appris de cette façon. Deuxièmement, l'activité chirurgicale d'un médecin est toujours considérée comme une prouesse professionnelle et un signe de compétence. Ce n'est pas pour rien que même en Amérique aujourd'hui, 2 millions d'adénotomies sont pratiquées par an. Et enfin, l'aspect matériel de la question est important. Même au tarif de l'assurance médicale obligatoire, la clinique reçoit 15 à 20 000 roubles pour cette opération. Et sur une base payante, l'intervention est effectuée pour 45 à 60 mille roubles.

Éliminez d'abord l'inflammation

Un autre point important, pourquoi vous ne devriez pas vous précipiter à l'opération, est que les végétations adénoïdes chez un enfant peuvent ne pas être augmentées par elles-mêmes, mais à la suite d'une maladie virale récemment transférée. Ou une série de rhumes fréquents. Par conséquent, l'ORL ne doit pas être adressé immédiatement après l'ARVI, mais 2-3 semaines après la guérison. S'il n'y a aucune trace d'infection dans le corps et que les végétations adénoïdes sont encore volumineuses et interfèrent constamment avec la respiration nasale, provoquant les complications déjà énumérées, alors oui, elles devront être supprimées. Mais seulement après que l'inflammation a été supprimée.

Il est nécessaire de traiter l'inflammation des végétations adénoïdes de manière globale. Vous aurez besoin d'un cours de lavages nasopharyngiens médicinaux et d'un cours de pulvérisation locale de médicaments. Cependant, en raison de l'emplacement peu pratique des végétations adénoïdes, il est difficile de faire tout cela par nous-mêmes, sans spécialistes. Ensuite, vous aurez besoin d'un cours de physiothérapie (6 à 10 séances de quartz). À la maison, vous pouvez toujours enterrer un médicament antiseptique spécial dans le nez de l'enfant. Auparavant, ils utilisaient du collargol, et maintenant gouttes avec un antibiotique et de la dexaméthasone. Cela doit être fait correctement: l'enfant doit s'allonger sur le dos, la tête rejetée en arrière avec ses narines au plafond. La prise d'antibiotiques par voie orale avec des végétations adénoïdes enflammées ne donnera aucun sens - d'une part, parce que l'inflammation est le plus souvent virale, non bactérienne, et d'autre part, parce qu'en raison d'un mauvais apport sanguin à ces organes, les substances médicinales n'atteindront tout simplement pas le destinataire..

Uniquement sous anesthésie générale!

Depuis 1897, lorsque l'adénote (un couteau en forme d'anneau pour éliminer les végétations adénoïdes) a été inventé, et jusqu'à récemment, cette opération s'est déroulée de manière plutôt barbare. L'enfant était attaché à une chaise et, après avoir saupoudré un anesthésique local dans sa bouche, le chirurgien, brandissant un couteau, coupa au toucher les végétations adénoïdes agrandies. Cela a pris quelques minutes, mais les impressions des petits patients sont restées pour le reste de leur vie. De plus, le succès de l'opération était imprévisible - après tout, si au moins une partie du tissu lymphoïde restait intacte, les végétations adénoïdes repoussaient rapidement..

Aujourd'hui, les végétations adénoïdes du monde entier sont généralement retirées sous anesthésie et uniquement par voie endoscopique (sous contrôle visuel). Grâce à cela, le risque de rechute est pratiquement éliminé. Et le patient ne souffre pas de traumatisme psychologique. La technique de l'opération a également changé. Les végétations adénoïdes ne sont pas coupées, mais écrasées par un appareil spécial - un rasoir - et, à l'aide d'une aspiration, sous forme de mucus sont éliminées. Durée de 20 à 40 minutes.

Catégories Populaires

Un Kyste Dans Le Nez

Perte De L'Odorat