loader

Principal

Sinusite

Symptômes et traitement de l'adénoïdite chez l'enfant: reconnaître et neutraliser!

L'adénoïdite chez les enfants de 3 à 12 ans est très courante - c'est l'un des problèmes les plus courants rencontrés par les médecins ORL pédiatriques. À quel point les végétations adénoïdes sont-elles dangereuses chez les enfants, d'où viennent-elles, doivent-elles être traitées et est-il vrai que l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes est le seul moyen de résoudre le problème?

Adénoïdes: que sont-ils et pourquoi se développent-ils chez les enfants

Les amygdales pharyngées envahies et hypertrophiées sont appelées végétations adénoïdes. Si les végétations adénoïdes deviennent enflammées, la condition est appelée adénoïdite. L'amygdale pharyngée est une petite glande qui se trouve à l'arrière du larynx et possède plusieurs lobes. La tâche de cet organe lié au système immunitaire est la production de lymphocytes, cellules impliquées dans la défense de l'organisme contre les bactéries et les virus. Mais avec une croissance pathologique, l'amygdale pharyngée elle-même devient une menace pour la santé.

Les végétations adénoïdes sont un problème typique de l'enfance. Ils sont rares chez les enfants de moins de 1 à 2 ans, comme chez les adolescents. L'incidence maximale se situe entre 3 et 10 ans..

Il y a environ 27 cas d'adénoïdite pour 1000 enfants.

Les végétations adénoïdes chez les enfants surviennent pour plusieurs raisons:

  • rhumes fréquents et autres maladies infectieuses (rougeole, mononucléose, rubéole, etc.) affectant les muqueuses du nasopharynx;
  • mauvaise écologie dans la zone de résidence;
  • prédisposition génétique;
  • une tendance aux réactions allergiques, ainsi qu'à l'asthme bronchique - ces maladies sont présentes chez 65% des enfants souffrant d'adénoïdite;
  • certaines conditions climatiques et microclimatiques défavorables - pollution gazeuse, air sec, présence d'une grande quantité de poussières - tout cela conduit au fait que les muqueuses se dessèchent et deviennent particulièrement vulnérables.

Le degré de développement de la maladie

Il y a plusieurs étapes dans le développement des végétations adénoïdes:

Grade 1: l'amygdale pousse légèrement et chevauche environ un quart de la lumière des voies nasales. Le principal symptôme de la maladie à ce stade est une respiration nasale quelque peu difficile, surtout la nuit..

Grade 2: les végétations adénoïdes augmentent en taille et couvrent les deux tiers de la lumière. La respiration nasale est très difficile même pendant la journée, l'enfant peut ronfler la nuit, sa bouche est ouverte tout le temps.

Grade 3: l'amygdale bloque complètement la lumière, rendant la respiration nasale absolument impossible.

Les symptômes de l'adénoïdite chez les enfants

Dans les premiers stades, il peut être difficile de remarquer les végétations adénoïdes chez les enfants, les symptômes de cette maladie ne sont pas spécifiques. Les parents ne font pas du tout attention à eux, ou ils pensent que l'enfant a un rhume. Voici les signes auxquels vous devez faire attention pour identifier la maladie au tout début:

  • respiration nasale difficile, ronflement pendant le sommeil;
  • pâleur et léthargie en raison d'un manque d'air et de troubles du sommeil dus au ronflement;
  • violation de l'odorat;
  • l'enfant a du mal à avaler de la nourriture, s'étouffe souvent;
  • l'enfant se plaint de la sensation d'un objet étranger dans le nez, mais en se mouchant, il n'y a pas de liquide;
  • la voix est calme, sourde, dans le nez;
  • l'enfant respire constamment par la bouche;
  • fatigue et irritabilité constantes.

Si l'amygdale envahie devient enflammée, il existe des signes clairs d'adénoïdite:

  • chaleur;
  • nez qui coule qui ne répond pas bien au traitement avec des gouttes ordinaires;
  • faiblesse, maux de tête, somnolence, perte d'appétit et nausées - c'est ainsi que se manifeste l'intoxication générale, caractéristique de nombreuses maladies infectieuses;
  • une toux chronique;
  • maux de gorge, nez et oreilles, parfois une déficience auditive importante.

Comment traiter les végétations adénoïdes chez un enfant

Étant donné que la présence de végétations adénoïdes et leur inflammation sont très faciles à confondre avec un nez qui coule ou un rhume, vous ne devriez pas essayer de vous diagnostiquer vous-même et de traiter votre enfant avec des médicaments à domicile ou en vente libre - ils peuvent apporter un soulagement pendant très peu de temps, mais les symptômes réapparaîtront. Et entre-temps, la maladie se développera davantage. Ne tenez pas jusqu'au moment où les végétations adénoïdes bloquent complètement la lumière nasale - consultez un médecin au premier soupçon de végétations adénoïdes.

Afin de poser un diagnostic précis, le médecin vous prescrira un examen endoscopique, des analyses de sang et d'urine.Dans certains cas, il est nécessaire de faire une radiographie du nasopharynx.

Le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants, en particulier dans les premiers stades, comprend principalement des méthodes conservatrices. Avec 1 et 2 degrés de développement de la maladie, l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants n'est pas montrée - à ce stade, la maladie peut être vaincue à l'aide de procédures de pharmacothérapie et de physiothérapie. La chirurgie n'est nécessaire que si aucune autre méthode de traitement de l'adénoïdite n'a l'effet souhaité.

Un traitement conservateur

Avec les végétations adénoïdes, une cure d'antihistaminiques, d'immunomodulateurs, de complexes vitaminiques et de médicaments activant les défenses de l'organisme est généralement prescrite. Les gouttes nasales avec des composants anti-inflammatoires et des vasoconstricteurs aideront à soulager l'inflammation et à faciliter la respiration par le nez (cependant, ces derniers sont utilisés avec prudence et pas plus de 3 à 5 jours). Un bon résultat est obtenu en rinçant le nez avec de l'eau légèrement salée ou des solutions médicinales spéciales.

Parmi les procédures physiothérapeutiques, l'électrophorèse médicinale à l'iodure de potassium, la prednisolone ou le nitrate d'argent est le plus souvent prescrite, ainsi que la thérapie UHF, la magnétothérapie à haute fréquence, le traitement aux ultraviolets et les applications de boue..

La gymnastique respiratoire est également importante - avec les végétations adénoïdes, l'enfant s'habitue à respirer par la bouche et doit reprendre l'habitude de respirer par le nez.

Habituellement, la combinaison de ces méthodes suffit à guérir l'adénoïdite. Cependant, dans certains cas, en particulier si la maladie a déjà atteint le stade 3 et ne répond pas au traitement conservateur, l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes est prescrite.

Élimination des végétations adénoïdes chez les enfants (adénotomie)

Dans les cliniques modernes, l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants est une opération simple et peu traumatisante, mais si vous pouvez vous en passer, le médecin essaiera de suivre exactement cette voie..

Les indications pour l'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants sont prises en compte: inefficacité du médicament et de la physiothérapie, difficulté sévère à respirer par le nez, ce qui entraîne des rhumes incessants, des otites moyennes fréquentes et une déficience auditive. L'opération présente également des contre-indications: elle n'est pas réalisée pour les pathologies de la structure du palais, certaines maladies du sang, les maladies oncologiques ou suspectées d'oncologie, les maladies inflammatoires aiguës (elles doivent être guéries en premier), dans les 30 jours après toute vaccination et pour les enfants de moins de 2 ans.

L'élimination des végétations adénoïdes chez les enfants est réalisée dans un hôpital sous anesthésie locale ou générale. Il existe plusieurs manières d'effectuer cette opération..

Avec la méthode d'aspiration, les végétations adénoïdes sont éliminées avec une pompe à vide avec une buse spéciale, avec la méthode endoscopique - à travers un endoscope rigide (cette opération est réalisée sous anesthésie générale). Pour éliminer les végétations adénoïdes, un microdébrideur est également utilisé, parfois appelé rasoir. La période de rééducation après de telles méthodes prend environ 2 semaines..

La méthode la plus moderne et la plus peu traumatisante est l'élimination au laser des végétations adénoïdes. Les amygdales sont coupées avec un faisceau laser dirigé et les vaisseaux sanguins sont cautérisés, éliminant le risque de saignement et d'infection. La période de rééducation avec élimination au laser des végétations adénoïdes est également considérablement réduite.

Toute l'opération ne prend pas plus de 15 minutes et est une intervention assez simple, après quoi les complications sont très rares. Cependant, il s'agit toujours d'une opération chirurgicale avec tous les risques associés, et elle doit être réalisée dans une clinique éprouvée..

Les symptômes des végétations adénoïdes chez un enfant

Le contenu de l'article

Un diagnostic et une élimination rapides des néoplasmes bénins peuvent prévenir la perte auditive conductrice, l'angor rétronasal, la rhinite chronique, la déformation du visage et de la poitrine. Vous pouvez découvrir la pathologie par les manifestations cliniques caractéristiques, dont la gravité est largement déterminée par le degré de prolifération des végétations adénoïdes.

Les végétations adénoïdes sont la norme?

Comment comprendre qu'un enfant a développé des végétations adénoïdes? Les végétations adénoïdes sont une amygdale hypertrophiée située dans le fornix du nasopharynx. Même une légère prolifération des tissus glandulaires est considérée par les oto-rhino-laryngologistes comme un écart par rapport à la norme. L'amygdale pharyngée participe au réchauffement et à la purification de l'air des micro-organismes opportunistes. Dans le contexte du développement fréquent de maladies respiratoires, le nombre d'éléments structurels dans les tissus lymphoïdes augmente, ce qui conduit à une hypertrophie de l'organe immunitaire..

Il est difficile de diagnostiquer la pathologie chez les enfants de moins de 3 ans en raison de la rareté des symptômes et des plaintes de l'enfant concernant la détérioration de la santé.

Une augmentation de la végétation adénoïde entraîne un blocage des voies nasales et une difficulté à respirer par le nez. On sait qu'avec l'hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée, le corps de l'enfant ne reçoit pas environ 16 à 18% d'oxygène, ce qui affecte négativement le développement physiologique et parfois mental de l'enfant. Sûrement, seul un oto-rhino-laryngologiste peut déterminer le degré d'hypertrophie de l'organe immunitaire après un examen matériel du nasopharynx du patient..

Signes d'adénoïdes

Est-il possible de comprendre indépendamment les signes et les symptômes de l'hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée? Il est presque impossible de déterminer la pathologie aux premiers stades de la prolifération des tissus lymphadénoïdes sans équipement spécial. Dans la plupart des cas, les parents demandent l'aide d'un pédiatre déjà avec le développement d'une rhinite persistante et des rechutes fréquentes de maladies infectieuses qui surviennent à environ 2 ou 3 stades de croissance des végétations adénoïdes.

La pathologie peut être suspectée lorsque les signes suivants sont détectés:

  • ouverture fréquente de la bouche;
  • ronflement et ronflement pendant le sommeil;
  • léthargie et larmoiement;
  • maux de tête;
  • légère déficience auditive;
  • distraction;
  • congestion nasale sans écoulement nasal.

Les végétations adénoïdes chez un enfant proviennent du transfert fréquent de rhumes. En cas d'infection des organes respiratoires, la taille de l'amygdale pharyngée augmente, ce qui indique une production intensive d'immunoglobulines. Avec la régression des processus inflammatoires, l'organe immunitaire diminue à sa taille physiologique normale. Mais si les maladies ORL se reproduisent trop souvent, l'amygdale pharyngée "n'a pas le temps" de revenir à la normale, ce qui provoque la croissance du tissu glandulaire.

Important! Des rechutes fréquentes d'infection entraînent une diminution de l'immunité locale, ce qui augmente le risque d'inflammation des végétations adénoïdes.

Symptômes courants

Les symptômes généraux des végétations adénoïdes sont similaires aux manifestations du rhume, de sorte que les parents ignorent souvent l'apparence du problème. À mesure que les tissus lymphoïdes se développent, l'état de santé de l'enfant s'aggrave. Dans environ 42% des cas, les patients demandent l'aide d'un médecin ORL déjà aux stades 2 et 3 de l'hypertrophie des végétations adénoïdes.

Il faut comprendre que plus la pathologie est détectée tôt, plus le traitement sera indolore. Avec une légère augmentation de la taille de l'amygdale nasopharyngée, les symptômes de la maladie peuvent être éliminés à l'aide d'un traitement conservateur. Si le tissu glandulaire hyperplasique chevauche les canaux nasaux de plus de 50%, une intervention chirurgicale (adénotomie) sera nécessaire.

Important! Avec élimination partielle des végétations adénoïdes, le risque de re-prolifération de l'amygdale pharyngée est de 47%.

La maladie peut être reconnue par les manifestations cliniques suivantes:

  • maux de tête récurrents;
  • violation persistante de la respiration nasale;
  • congestion nasale persistante;
  • rhinite réfractaire;
  • écoulement muqueux du nez;
  • toux sèche au réveil;
  • respiration périodique pendant le sommeil;
  • écoulement de mucus le long des parois du larynx;
  • perte auditive;
  • exacerbation fréquente de la pharyngite, de l'amygdalite, de la sinusite;
  • violation de la phonation;
  • respiration constante par la bouche;
  • ronflement pendant le sommeil;
  • diminution de l'appétit;
  • déficience de mémoire;
  • voix nasale;
  • fatigue non motivée.

L'hyperplasie des végétations adénoïdes chez un enfant entraîne une insuffisance respiratoire persistante et une rhinophonie. L'hypoxie cérébrale affecte négativement le développement mental du patient et la qualité de vie. L'élimination intempestive de la pathologie entraîne le développement d'une dépression, d'une agression non motivée et d'une irritabilité.

Manifestations locales

L'augmentation progressive de la taille de l'organe immunitaire aggrave le problème de la respiration nasale. Des formations bénignes qui bloquent la bouche des tubes auditifs et des voies nasales empêchent la sortie de mucus de la cavité nasale. L'hyperémie congestive des tissus mous entraîne un œdème des arcades palatines, du palais mou, de la muqueuse nasopharyngée, etc..

Les modifications pathologiques des voies respiratoires supérieures provoquent une diminution de l'immunité locale, à la suite de laquelle se développent une sinusite chronique, une rhinite, un syndrome d'écoulement post-nasal, une toux aboyante, etc. Une respiration superficielle conduit éventuellement à une déformation de la poitrine, à la suite de laquelle elle prend la forme d'une quille de bateau.

L'ouverture constante de la bouche provoque l'étirement du crâne facial et l'apparition d'une expression faciale indifférente. En raison de l'allongement de la mâchoire inférieure, la morsure est perturbée et le visage devient gonflé. Si la végétation adénoïde est enlevée trop tard, même après l'excision des tissus hyperplasiques dans le nasopharynx, l'enfant continue de respirer par la bouche.

Le degré de développement des végétations adénoïdes

En fonction de la gravité du tableau symptomatique, du degré de prolifération des tissus glandulaires et de la gravité des conséquences, on distingue trois degrés d'hypertrophie de l'amygdale pharyngée. En règle générale, avec une légère augmentation des végétations adénoïdes, les symptômes de la pathologie sont mal exprimés et n'apparaissent que pendant le sommeil ou après le réveil de l'enfant. La reconnaissance en temps opportun de la maladie ORL évite les conséquences irréversibles dans le corps associées à une respiration nasale altérée.

Le degré de développement de la végétation adénoïdeManifestations cliniques concomitantes
1les symptômes pathologiques sont absents pendant l'état de veille du patient et apparaissent exclusivement la nuit, car l'amygdale bloque les voies nasales de moins de 35%; en position horizontale, l'amygdale hypertrophiée est légèrement étirée, ce qui entraîne des difficultés respiratoires, un gonflement du nasopharynx, une toux après le réveil
2les végétations adénoïdes envahies chevauchent les choanas de plus de 45 à 50%, de sorte que la respiration par la bouche est considérablement gênée; l'enfant ronfle pendant son sommeil et se plaint d'une congestion nasale persistante
3les tissus hyperplasiques des amygdales chevauchent presque complètement les canaux nasaux, de sorte que l'enfant ne peut respirer que par la bouche; au fil du temps, il y a un nez qui coule persistant, une toux sèche et un gonflement de la muqueuse nasopharyngée; les rechutes de maladies respiratoires sont plus fréquentes, ce qui entraîne une inflammation des végétations adénoïdes

Une respiration constante par la bouche entraîne inévitablement une déformation de la dentition. Si la congestion nasale n'est pas éliminée à temps, la forme du crâne facial commencera à changer après quelques mois..

Effets

Y a-t-il des conséquences pour les végétations adénoïdes et comment les éviter? Il faut comprendre qu'une amygdale hypertrophiée a un effet destructeur sur le fonctionnement de l'ensemble du système respiratoire. Cela peut provoquer des processus irréversibles. En particulier, il est impossible d'éliminer les manifestations de la "face adénoïde" même en cas d'excision des tissus glandulaires envahis.

Les changements irréversibles dans le corps de l'enfant qui se produisent dans le contexte de végétations adénoïdes comprennent:

  • changement de morsure;
  • perte auditive conductrice;
  • rachiocampsis;
  • dysfonctionnement du système urinaire;
  • maladies ORL chroniques.

Important! Le manque d'oxygène affecte négativement le fonctionnement du système nerveux central de l'enfant, qui devient souvent la cause du développement de névroses.

Est-il possible de comprendre immédiatement que l'amygdale pharyngée de l'enfant a commencé à se développer? Des symptômes évidents tels que la perte auditive, la rhinite chronique et le «visage adénoïde» apparaissent déjà aux stades avancés du développement de la pathologie. Vous devez contacter un pédiatre lorsque vous trouvez les moindres signes de développement de végétations adénoïdes - reniflement dans un rêve, fatigue, mauvais résultats scolaires, apathie, etc. L'élimination en temps opportun des violations du système respiratoire empêche le développement de processus irréversibles.

Qu'est-ce que l'adénoïdite?

Il est nécessaire de faire la distinction entre l'hypertrophie habituelle de l'amygdale et son inflammation. Une lésion infectieuse des végétations adénoïdes est appelée adénoïdite (angor rétronasal). La maladie est souvent précédée de sinusite, de pharyngite, d'amygdalite, de rhinite bactérienne, etc. Les agents responsables de l'infection sont des microbes et des virus pathogènes, tels que les rhinovirus, les streptocoques, le virus de la grippe, les adénovirus, les méningocoques et Pseudomonas aeruginosa.

Le processus inflammatoire dans les tissus du nasopharynx conduit au développement de réactions allergiques et d'un œdème sévère des muqueuses. Un traitement retardé de l'infection entraîne la formation d'exsudat purulent dans les lésions, ce qui entraîne la formation d'abcès. Une sténose ultérieure du laryngopharynx entraîne une insuffisance respiratoire et une asphyxie aiguë. L'adénoïdite chronique peut déclencher le développement de la glomérulonéphrite et de la pyélonéphrite.

L'adénoïdite aiguë et chronique est traitée avec des médicaments antibactériens et antiviraux. Si les réactions infectieuses-allergiques dans les organes respiratoires ne sont pas arrêtées à temps, cela entraînera une intoxication du corps. La pénétration de métabolites d'agents pathogènes dans la circulation systémique peut entraîner une altération de la fonction rénale.

Les symptômes de l'adénoïdite

Quels sont les symptômes de l'inflammation adénoïde chez les enfants? Angor rétronasal, c.-à-d. adénoïdite aiguë, diagnostiquée principalement chez les enfants au cours du développement actif de l'amygdale nasopharyngée. La maladie ORL se produit souvent comme une complication des processus catarrhales dans les sinus paranasaux et le laryngopharynx.

Il est possible de détecter une inflammation des tissus hyperplasiques par les manifestations cliniques suivantes:

  • augmentation de la température;
  • douleur dans le nez, irradiant vers la tête;
  • congestion de l'oreille;
  • toux obsessionnelle;
  • rhinite chronique;
  • accumulation de mucosités visqueuses dans le pharynx;
  • douleur du palais mou lors de la déglutition;
  • perte auditive importante;
  • écoulement purulent du nez;
  • dyspepsie parentérale;
  • inflammation de la conjonctive des yeux;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • attaques d'étouffement la nuit;
  • hyperémie de la muqueuse laryngopharyngée.

Si l'enfant présente des symptômes d'inflammation des végétations adénoïdes, vous devez demander l'aide d'un médecin ORL. Un traitement retardé de la maladie peut entraîner une dysphagie et un abcès paratonsillaire. Les signes indirects d'inflammation septique des végétations adénoïdes sont l'hyperémie et le gonflement des arcades palatines, le blocage des glandes dans les tissus lymphadénoïdes, la plaque blanchâtre sur les parois de la gorge.

Important! L'adénoïdite aiguë peut être compliquée par une pneumonie, une bronchite et une laryngotrachéobronchite.

Diagnostique

Comment les végétations adénoïdes sont-elles traitées chez les enfants? Les symptômes de la maladie peuvent être confondus avec les manifestations d'autres maladies ORL. Contrairement aux glandes, l'amygdale nasopharyngée n'est pas visible lors de l'examen visuel, par conséquent, seul un spécialiste qualifié peut déterminer le degré d'hypertrophie des organes et la présence d'une inflammation après un examen matériel du patient.

Pour un diagnostic précis, l'oto-rhino-laryngologiste procède aux types d'examens suivants:

  • pharyngoscopie - évaluation de l'état de la muqueuse oropharyngée, réalisée à l'aide d'un spéculum spécial et d'une spatule médicale; vous permet de déterminer la présence de foyers d'inflammation et d'exsudat mucopurulent à la surface de l'amygdale pharyngée;
  • radiographie du nasopharynx - détermination du degré d'hypertrophie de l'organe immunitaire par radiographie prise dans la projection latérale du nasopharynx;
  • rhinoscopie antérieure - un examen visuel des voies nasales, qui est effectué à l'aide d'un miroir oto-rhino-laryngologique et d'une lampe de poche spéciale; vous permet d'évaluer le gonflement et la perméabilité des voies nasales;
  • rhinoscopie postérieure - examen des canaux nasaux à l'aide d'un miroir, qui vous permet d'évaluer le degré de perméabilité des choans et le gonflement des tissus environnants;
  • endoscopie nasopharyngée - examen de la cavité nasale à l'aide d'un endoscope flexible; une méthode de diagnostic très informative vous permet de déterminer avec précision l'emplacement des foyers d'inflammation dans l'amygdale et le degré de son expansion;

L'examen matériel est une méthode éprouvée et la plus fiable pour le diagnostic différentiel de la maladie ORL. Cependant, il n'est possible de déterminer la nature de l'agent causal de l'infection qu'après avoir obtenu les résultats de la culture virologique et bactérienne. Sur la base des données obtenues, le médecin prescrit des médicaments au patient pour éliminer l'inflammation et, en conséquence, l'expansion ultérieure des végétations adénoïdes.

Thérapie

Comment traiter les végétations adénoïdes? La thérapie est réalisée à l'aide de médicaments ou d'une intervention chirurgicale par excision de tissu glandulaire hyperplasique avec adénotome. La méthode de traitement déterminée par un spécialiste dépend du degré d'hypertrophie de l'organe immunitaire. Il est presque impossible de restaurer la taille normale de l'amygdale à l'aide de médicaments aux stades 2 et 3 de la croissance des tissus mous.

Il convient de noter que les tactiques thérapeutiques peuvent dépendre non seulement du degré de développement des végétations adénoïdes, mais également des manifestations cliniques concomitantes. En règle générale, les types de médicaments suivants sont inclus dans le schéma de traitement conservateur de la pathologie ORL:

  • analgésiques - «Nurofen», «Nimésulide», «Ibuprofène»;
  • antihistaminiques - «Fenkarol», «Suprastin», «Clarisens»;
  • vasoconstricteur - "Adrianol", "Naftizin", "Nazol Baby";
  • antibiotiques - "Amoxiclav", "Zinnat", "Ceftriaxone";
  • immunostimulants - "Dekaris", "Immunal", "Viferon";
  • solutions pour laver le nasopharynx - "Humer", "No-Sol", "Aqualor";
  • solutions pour inhalation - "Chlorure de sodium", "Fluimucil", "Eucasept".

Lors de la prise d'antibiotiques, il est conseillé d'inclure des probiotiques dans le schéma thérapeutique qui préviennent le développement de la dysbiose.

Les indications absolues de l'adénotomie sont une hypertrophie sévère des amygdales (2-3 degrés de prolifération des végétations adénoïdes), des rechutes constantes de maladies ORL, un écoulement nasal persistant et une obstruction absolue des voies nasales.

Chez les jeunes enfants, l'opération est réalisée uniquement sous anesthésie générale, ce qui permet au chirurgien de retirer facilement tous les tissus de l'amygdale hypertrophiée.

Comment les végétations adénoïdes se manifestent chez les enfants?

Les végétations adénoïdes sont une amygdale hypertrophiée située dans le nasopharynx. Sa fonction principale est de produire des lymphocytes. Ce sont eux qui gardent l'immunité. Les signes inflammatoires des végétations adénoïdes chez les enfants (adénoïdite) se produisent avec la même fréquence chez les garçons et les filles. L'incidence de la maladie est de 5 à 8% pour 1000 personnes de la population infantile.

Comment déterminer indépendamment la maladie?

Une petite personne passe la majeure partie de sa vie avec ses parents. Par conséquent, les premiers signes du processus inflammatoire doivent être remarqués par eux. Comment reconnaître les végétations adénoïdes chez votre propre enfant?

Les manifestations suivantes doivent tout d'abord faire attention:

  • le bébé passe la plupart du temps la bouche ouverte;
  • l'acte de respirer se fait par la bouche et non par le nez;
  • très souvent, il existe des maladies inflammatoires des oreilles et des voies respiratoires supérieures;
  • la respiration est difficile;
  • écoulement nasal prolongé qui ne répond pas bien au traitement médicamenteux;
  • les écoulements nasaux (muqueuses) irritent la peau autour des voies nasales;
  • il est difficile pour l'enfant de se concentrer;
  • douleur périodique dans le larynx;
  • plaintes constantes de maux de tête;
  • un manque d'oxygène affecte le comportement de l'enfant: il devient de mauvaise humeur, pleure souvent sans raison, ne dort pas bien et est léthargique tout au long de la journée;
  • la parole peut devenir trouble;
  • des problèmes d'audition peuvent survenir;
  • maladies inflammatoires fréquentes de l'oreille moyenne;
  • les ganglions lymphatiques cervicaux sont enflammés, douloureux à la palpation et hypertrophiés.

Très souvent, l'adénoïdite survient entre 3 et 12 ans. La maladie peut causer beaucoup de problèmes à l'enfant lui-même et à ses parents. Par conséquent, au premier soupçon d'inflammation, il est nécessaire de contacter le médecin ORL pour obtenir des conseils et un diagnostic correct..

Symptômes en fonction du stade de la maladie

La végétation des végétations adénoïdes chez un enfant se distingue généralement par étapes. La symptomatologie du processus inflammatoire dépend directement du degré de prolifération des végétations adénoïdes. (Tableau 1). Ainsi, il y a trois étapes du processus inflammatoire:

  • premièrement, les croissances végétatives sont insignifiantes;
  • le second - il y a une nouvelle prolifération de tissu inflammatoire;
  • troisième - les végétations adénoïdes chez un enfant peuvent bloquer complètement la lumière du nasopharynx.

Tableau 1 - Manifestations des végétations adénoïdes à différents stades

Premier degré
  • la difficulté à respirer par le nez n'est déterminée que la nuit ou pendant le sommeil diurne (en position horizontale de l'enfant);
  • bouche ouverte pendant le sommeil;
  • pendant la journée (pendant l'éveil), la respiration par le nez n'est pas difficile;
  • la végétation adénoïde n'occupe pas plus de 1/3 de la lumière du nasopharynx;
  • aucune intervention chirurgicale requise.
Second degré
  • respirer par la bouche tout au long de la journée;
  • le ronflement peut être entendu la nuit;
  • la prolifération des végétations adénoïdes se produit sur la moitié du nasopharynx;
  • la chirurgie n'est généralement pas nécessaire.
Troisième degré
  • sommeil nocturne perturbé;
  • pendant la journée, l'enfant est distrait, facilement fatigué;
  • soucis de maux de tête;
  • la bouche est constamment ouverte (entraîne une modification des traits du visage);
  • nez qui coule persistant (la ventilation des voies nasales est altérée);
  • voix - nasale;
  • la parole est trouble;
  • l'audition en souffre - un bébé malade peut ne pas entendre même les sons forts;
  • la végétation adénoïde s'étend à toute la lumière du nasopharynx;
  • une intervention chirurgicale est souhaitable.
retour au sommaire ↑

Inflammation des amygdales chez les nourrissons

La prolifération du tissu lymphoïde chez le nouveau-né et chez le nourrisson se produit beaucoup moins souvent que chez les enfants de 3 à 12 ans.

En règle générale, la cause de l'apparition de végétations adénoïdes est le processus inflammatoire dans le nasopharynx et le rhume..

Les végétations adénoïdes présentent des symptômes chez les enfants de moins d'un an, qui peuvent être représentés par l'ensemble suivant:

  • la respiration est difficile;
  • l'allaitement et le biberon entraînent des difficultés et, par conséquent, une sous-alimentation et une perte de poids, retardant le développement physique;
  • l'enfant ne dort pas bien la nuit, se réveille souvent, le sommeil est superficiel;
  • la salive peut s'échapper des coins de la bouche;
  • le comportement du bébé est agité;
  • un eczéma pleureur (résultant d'un écoulement nasal persistant) peut se former sous le nez;
  • un symptôme redoutable: l'anémie et les crises d'asthme.
retour au sommaire ↑

Les principaux symptômes examinés par un spécialiste

Lorsque vous contactez un spécialiste à profil étroit, des informations supplémentaires seront collectées, des méthodes de diagnostic instrumentales et de laboratoire supplémentaires seront attribuées.

Inspection avec un miroir

La première chose que le médecin ORL fera est d'examiner l'oropharynx et le nasopharynx à l'aide d'un miroir spécial. Cet examen vous permettra d'examiner la surface des végétations adénoïdes situées derrière le palais mou (les parents ne peuvent pas faire cela).

Grâce à l'inspection, vous pouvez obtenir des réponses aux questions suivantes:

  • état du nasopharynx;
  • le degré d'élargissement des végétations adénoïdes;
  • évaluation de la surface des végétations adénoïdes;
  • la présence de mucus;
  • état choanal (trous en face des narines);
  • l'état de la bouche des trompes d'Eustache.

Le résultat le plus important de cet examen physique simple sera d'identifier la cause des végétations adénoïdes hypertrophiées. Le médecin peut voir une membrane muqueuse pâle, cyanosée ou rouge vif - cela indiquera un processus inflammatoire. Si une inflammation est détectée, un certain type de traitement médicamenteux est prescrit. Aucune intervention chirurgicale requise.

Normalement, la surface des végétations adénoïdes a une surface pliée. En faveur du développement du processus inflammatoire, une surface uniforme et lisse (gonflement) parlera. La couleur rose de la membrane adénoïde indique son hypertrophie. Dans ce cas, une intervention chirurgicale peut être proposée..

Lors de l'examen avec les doigts, le médecin peut déterminer le degré d'agrandissement des végétations adénoïdes, leur consistance (présence d'œdème et d'inflammation). Si les végétations adénoïdes sont denses au toucher, cela indique une hypertrophie et si elles sont molles, un œdème se forme..

La méthode d'examen la plus informative et la plus fiable sera l'endoscopie du nasopharynx et la tomodensitométrie de la zone d'inflammation. Sur la base de tous les résultats de l'examen, le médecin établira le degré du processus inflammatoire.

L'apparence de l'enfant et l'identification des végétations adénoïdes dans le nez

La principale raison de l'apparition de végétations adénoïdes envahies est des processus inflammatoires dans les organes ORL. Il est possible de détecter les végétations adénoïdes dans le nez chez les enfants dès le premier signe - difficulté à respirer par le nez. En plus de cela, le principal symptôme, il y a des symptômes d'accompagnement:

  • le nasopharynx cesse de fonctionner normalement;
  • une sécrétion muqueuse se forme, qui s'accumule dans la cavité nasale et s'écoule le long de la paroi de la gorge;
  • si le sommeil est perturbé, le ronflement apparaît;
  • maux de tête et baisse des performances scolaires chez les enfants d'âge scolaire.

Vous pouvez déterminer les symptômes des végétations adénoïdes par l'apparence de l'enfant. La présence à long terme de croissances végétatives laisse une certaine empreinte sur l'apparence du bébé. La mâchoire inférieure a tendance à s'allonger. La morsure en formation est perturbée (pathologie du palais dur).

Étant donné que le processus respiratoire est altéré, cela affecte la formation de la poitrine. Il existe un certain défaut appelé «poitrine de poulet». Il y a aussi une toux fréquente qui, avec la combinaison de symptômes, est appelée toux adénoïde. Les végétations adénoïdes présentent également les symptômes suivants avec la progression du processus inflammatoire:

  • augmentation de la température corporelle;
  • les ganglions lymphatiques régionaux augmentent de taille et deviennent douloureux à la palpation.

Conséquences de la maladie

Dans les végétations adénoïdes envahies chez les enfants, les symptômes ne sont pas les pires, il y a beaucoup de conséquences négatives et désagréables de la maladie. Ceux-ci inclus:

  • maladie fréquente avec infections virales et respiratoires;
  • le passage d'une maladie aiguë à une maladie chronique;
  • développement de la sinusite;
  • perte auditive et perturbation du fonctionnement normal de l'aide auditive;
  • mauvais résultats scolaires;
  • problèmes de développement correct de la parole;
  • anémie;
  • incontinence urinaire;
  • troubles du système nerveux;
  • troubles du système cardiovasculaire;
  • violation de la formation correcte du squelette facial.

Il est important de se rappeler que lorsque les premiers symptômes de végétations adénoïdes chez les enfants sont détectés, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible. Une maladie apparemment inoffensive peut poser de gros problèmes à l'enfant et à ses parents.

À quoi ressemblent les végétations adénoïdes dans le nez et comment les traiter?

Adénoïdes dans le nez - c'est le nom de l'hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée. Le problème est rencontré par les enfants âgés de 4 à 7 ans. Les végétations adénoïdes entraînent des maladies chroniques du nez et de l'oreille et nécessitent donc une attention particulière. Les symptômes dépendent du stade de la maladie.

Fonctions de l'amygdale nasopharyngée

L'amygdale nasopharyngée pathologiquement élargie est appelée «végétations adénoïdes»

Les végétations adénoïdes dans le nez ne sont pas un néoplasme distinct, comme les polypes, mais une conséquence d'une prolifération excessive de tissu dans l'amygdale nasopharyngée. Il s'agit d'une amygdale non appariée, qui a une fonction protectrice importante. L'amygdale nasopharyngée est constituée de tissu lymphoïde, et c'est sa prolifération qui conduit à la formation d'adénoïdes.

Dans l'amygdale nasopharyngée, des cellules immunitaires se forment et mûrissent, ainsi que des anticorps pour combattre les virus et les infections. L'hypertrophie des amygdales est une maladie infantile, qui s'explique par la particularité du fonctionnement du système immunitaire de l'enfant.

Les adultes ne sont presque jamais confrontés à un tel problème, sauf dans de rares cas où la maladie n'a pas été guérie dans l'enfance. En général, les végétations adénoïdes sont traitées avec des méthodes conservatrices, mais dans les cas graves, il est conseillé de les supprimer.

Raisons du développement des végétations adénoïdes

La principale raison de l'apparition de végétations adénoïdes dans le nez chez les enfants est un système immunitaire faible. L'hypertrophie du tissu lymphoïde est conçue pour améliorer la fonction protectrice de l'amygdale et augmenter le nombre de cellules immunitaires. Cependant, avec une augmentation de la taille de l'amygdale nasopharyngée, le processus de respiration par le nez s'aggrave, car l'organe chevauche une partie de l'ouvreur, ce qui affaiblit davantage l'immunité locale. Le résultat est des maladies des organes ORL associées à une respiration nasale altérée.

Causes et facteurs prédisposants au développement des végétations adénoïdes:

  • prédisposition génétique;
  • ARVI fréquent;
  • réactions allergiques;
  • air trop sec;
  • Maladies infectieuses «infantiles» - varicelle, rougeole, scarlatine;
  • maladies chroniques des voies respiratoires supérieures;
  • immunité affaiblie.

L'une des causes les plus courantes est la prédisposition génétique. Il a été prouvé que les enfants de parents qui ont rencontré des végétations adénoïdes dans leur enfance sont plus sensibles à cette maladie..

Une diminution de l'immunité générale est un facteur contributif. Cela peut être dû à diverses raisons - de l'utilisation d'antibiotiques à long terme aux maladies chroniques. En outre, l'une des raisons est la présence d'un foyer d'infection dans le corps, par exemple dans le cas d'une amygdalite chronique.

Un des facteurs qui affectent indirectement le développement des végétations adénoïdes est l'air trop sec ou pollué que l'enfant respire. Cela est dû au fait que l'amygdale nasopharyngée agit comme une sorte de filtre, purifiant tout l'air entrant par le nez. S'il ne remplit pas ses fonctions, le processus de prolifération du tissu lymphoïde commence et des végétations adénoïdes se forment.

Grades des végétations adénoïdes

Au fur et à mesure que les végétations adénoïdes se développent, elles chevauchent progressivement l'ouvre-porte et il devient plus difficile de respirer par le nez.

La gravité de la maladie et les symptômes de la pathologie dépendent du degré de la maladie. Il y en a trois:

  1. Les végétations adénoïdes de grade 1 sont la forme la plus bénigne de la maladie. L'amygdale nasopharyngée est légèrement élargie, l'ouvreur est bloqué de moins de ⅓. La respiration nasale s'aggrave légèrement, mais l'immunité diminue. Le problème avec ce degré est que la maladie progresse sans traitement..
  2. Les végétations adénoïdes de grade 2 dans le nez sont une maladie modérée. Le coutre est chevauché de plus de ⅓, mais de moins de ⅔. La respiration nasale est compliquée, mais il est possible que la maladie se fasse sentir par une diminution de l'immunité, des ronflements nocturnes et des ARVI fréquents, une sinusite ou une otite moyenne.
  3. Les végétations adénoïdes de grade 3 dans le nez sont le stade le plus grave de la maladie. Le coutre est fermé à près de 90% (parfois plus), il est impossible de respirer par le nez. Une caractéristique de cette forme de la maladie est que l'enfant ne respire que par la bouche. La maladie est difficile à traiter, l'élimination des végétations adénoïdes dans le nez est souvent prescrite.

Pour un traitement efficace des végétations adénoïdes dans le nez, il est nécessaire de consulter un médecin en temps opportun et de diagnostiquer la prolifération de l'amygdale nasopharyngée.

Les symptômes de la maladie

Les végétations adénoïdes sont une maladie infantile qui, dans 95% des cas, disparaît avec l'âge. En règle générale, la diminution du volume de l'amygdale commence à l'adolescence. Cependant, dans certains cas, le problème persiste chez les adultes..

Les symptômes des végétations adénoïdes dans le nez chez les adultes et les enfants sont les suivants:

  • difficulté à respirer par le nez;
  • ronflement nocturne;
  • apnée du sommeil (avec des végétations adénoïdes de grade 3);
  • prostration;
  • voix nasale;
  • otite moyenne fréquente et rhinite chronique;
  • perte auditive;
  • maux de tête fréquents.

Chez les adultes avec des végétations adénoïdes dans le nez, les symptômes comprennent une respiration nasale difficile et des ronflements nocturnes. Tous les signes et symptômes des végétations adénoïdes dans le nez sont généralement les mêmes pour les adultes et les enfants, cependant, dans l'enfance, il y a une diminution générale de l'immunité et des ARVI fréquents.

Assez souvent, le diagnostic des végétations adénoïdes dans le nez chez l'adulte est effectué par hasard, par exemple, si une personne se plaint de ronflements nocturnes. C'est parce que la maladie est plus fréquente chez les jeunes enfants. Il est possible de suspecter des végétations adénoïdes chez un adulte en présence d'une rhinite chronique et d'une tendance accrue à l'otite moyenne, car ces deux maladies sont des signes typiques de végétations adénoïdes.

À quoi ressemblent les végétations adénoïdes dans le nez?

Il est impossible de savoir par vous-même exactement à quoi ressemblent les végétations adénoïdes dans le nez, mais vous pouvez voir la prolifération des tissus lymphoïdes à l'aide d'un examen spécial. Cela est dû au fait que l'amygdale nasopharyngée est située profondément dans le nasopharynx et ne peut être vue que par le nez à l'aide d'un appareil spécial.

En général, la précision des végétations adénoïdes dans le nez d'un enfant peut être déterminée à l'aide de l'endoscopie. Il s'agit d'un examen dans lequel un tube fin avec une caméra à l'extrémité est inséré dans le nasopharynx. À l'aide d'un tel examen, le médecin diagnostique non seulement le degré de végétations adénoïdes, mais montre également aux parents une image de la croissance de l'amygdale nasopharyngée, car l'image lors de l'endoscopie est affichée sur le moniteur. L'écran montrera le tissu lymphoïde rose de l'amygdale nasopharyngée, s'étendant au-delà du nasopharynx et chevauchant une partie de l'ouvreur.

Pourquoi les végétations adénoïdes sont-elles dangereuses??

En raison de la respiration constante par la bouche, le corps de l'enfant ne reçoit pas d'oxygène

Il est nécessaire de traiter les végétations adénoïdes dans le nez en temps opportun, sinon les complications ne peuvent être évitées. Le danger n'est pas la prolifération du tissu lymphoïde lui-même, mais les maladies qui y sont associées. Les complications comprennent:

  • otite moyenne chronique;
  • sinusite chronique (sinusite);
  • déficience auditive;
  • l'apparition de défauts d'élocution;
  • hypoxie;
  • arrêt de la respiration pendant le sommeil.

L'otite moyenne chronique est un processus inflammatoire lent dans l'oreille moyenne. Il est dangereux par perforation du tympan et perte auditive. L'otite moyenne ne conduit pas à la surdité, mais une personne atteinte d'une forme chronique entend environ 20% moins bien qu'une personne en bonne santé.

La sinusite chronique, en particulier la sinusite, est une autre complication courante des végétations adénoïdes. La maladie se manifeste par une inflammation des sinus et nécessite un traitement complexe..

Une autre complication courante est l'apparition de défauts d'élocution. Comme l'enfant ne peut pas respirer par le nez, il ne prononce pas certains sons. De plus, si la respiration nasale est altérée, il y a une voix nasale perceptible.

L'hypoxie, ou privation d'oxygène des tissus, est une complication des végétations adénoïdes de grade 3. Cela est dû au fait que lors de la respiration par la bouche, le corps manque d'oxygène. En conséquence, les processus métaboliques se détériorent, la qualité du sommeil diminue et les fonctions cognitives en souffrent. Ceci est particulièrement visible chez les enfants en âge de fréquenter l'école primaire, qui ont des problèmes de concentration en classe en raison du fait que le cerveau n'a pas assez d'oxygène..

La complication la plus dangereuse est l'apnée du sommeil. Ce trouble se manifeste par un arrêt à court terme de la respiration pendant le sommeil. Dans les cas graves, il existe un risque d'arrêt respiratoire complet.

Diagnostique

Avant de comprendre comment traiter les végétations adénoïdes dans le nez, vous devez connaître le degré de prolifération des tissus lymphoïdes. Pour ce faire, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste et subir un examen..

Au début, le médecin examinera simplement le patient. Une rhinoscopie est réalisée - un petit entonnoir en métal est inséré dans le nez, vous permettant d'examiner visuellement le nasopharynx. Pour obtenir une image plus détaillée, un examen endoscopique, une radiographie ou un scanner du nasopharynx sont utilisés.

De plus, un test sanguin général et biochimique est prescrit pour identifier un processus inflammatoire chronique.

Comment traiter les végétations adénoïdes?

Traitez les végétations adénoïdes dans le nez à partir du deuxième degré. Avec une maladie bénigne (grade 1), seul un traitement symptomatique est utilisé si les végétations adénoïdes se font sentir avec une otite moyenne ou une sinusite. Mais les végétations adénoïdes du nez du troisième degré ou du stade sont le plus souvent traitées par une méthode chirurgicale. Le choix final de la méthode de traitement dépend des symptômes qui l'accompagnent et de la présence de complications. Le traitement des végétations adénoïdes n'est prescrit que par un oto-rhino-laryngologiste et sur une base individuelle.

Thérapie conservatrice

Dosage: le goutte-à-goutte doit être le matin, l'après-midi et le soir (le nombre de gouttes est choisi par le médecin en fonction de l'âge du patient)

La thérapie conservatrice fait référence aux médicaments et à la physiothérapie. Il est plus efficace pour les végétations adénoïdes de grade 1 et 2. Si la maladie a été détectée au stade 1, alors que le traitement a été commencé à temps, dans la plupart des cas, il est possible d'arrêter le processus d'hypertrophie des amygdales et de réduire le risque de complications.

La pharmacothérapie vise à soulager les symptômes et comprend:

  • rincer le nez;
  • utilisation de gouttes nasales;
  • prendre des antibiotiques (pour l'inflammation);
  • renforcer l'immunité.

Les végétations adénoïdes chez les enfants dans le nez nécessitent un traitement complexe. Vous devez d'abord restaurer la respiration nasale. Pour cela, un certain nombre de médicaments sont utilisés en gouttes - médicaments vasoconstricteurs, antiseptiques, antibactériens ou immunostimulants.

Si la maladie est compliquée par une otite moyenne aiguë ou une sinusite bactérienne, des antibiotiques sont prescrits. Le plus souvent, des médicaments antibactériens à large spectre d'action sont utilisés, qui sont efficaces contre les staphylocoques et les streptocoques - agents responsables de l'otite moyenne et de la sinusite chez les enfants. En cas d'inflammation de l'oreille moyenne, des gouttes antibactériennes sont également nécessaires.

Après un traitement visant à éliminer la maladie provoquée par les végétations adénoïdes dans le nez, le médecin traitant peut choisir des immunostimulants, car pour éviter les exacerbations, il est nécessaire de renforcer l'immunité générale.

La physiothérapie est utilisée pour restaurer la fonction de l'amygdale nasopharyngée et désinfecter le foyer de l'infection. Rayonnement UV le plus couramment utilisé.

En cas de rhinite chronique, un lavage nasal professionnel est indiqué - la procédure «coucou». À la maison, l'eau de mer est utilisée pour le lavage (vaporisateurs Humer, Aquamaris). Pour réduire le gonflement du nasopharynx, des pilules contre les allergies sont souvent prescrites.

Chirurgie

La méthode d'élimination dépend de nombreuses nuances et n'est nommée qu'après tous les examens et mesures de diagnostic

L'élimination des végétations adénoïdes pour les enfants est prescrite en cas d'inefficacité du traitement conservateur. L'indication de la chirurgie peut être l'apnée et les exacerbations fréquentes de maladies associées aux végétations adénoïdes. Par exemple, si un enfant souffre d'otite moyenne plus de 4 fois par an, une décision peut être prise pour retirer l'amygdale nasopharyngée.

Les végétations adénoïdes chez les adultes sont rarement diagnostiquées et doivent être supprimées. Le fait est que l'immunité d'un adulte, contrairement à un enfant, ne souffre pas beaucoup en raison de l'absence de l'amygdale nasopharyngée, il est donc plus facile d'éliminer la cause de tous les problèmes de santé que de traiter régulièrement l'otite moyenne ou la sinusite.

L'opération d'élimination des végétations adénoïdes est réalisée sous anesthésie générale ou locale. La méthode d'élimination des végétations adénoïdes dans le nez chez les enfants est sélectionnée selon les recommandations d'un pédiatre. Aujourd'hui, les cliniques proposent de nombreuses opérations mini-invasives avec un risque minimal de complications, par exemple la résection endoscopique et l'élimination au laser des végétations adénoïdes..

L'opération vous permet de guérir les végétations adénoïdes du nez pour toujours. La période de rééducation dure environ une semaine, dans les premiers jours, il y a un malaise général dû à la plaie postopératoire, mais cela passe rapidement.

Que se passe-t-il après l'élimination des végétations adénoïdes?

Après le retrait des végétations adénoïdes, le nez du patient ne change pratiquement pas, mais dans les 10 à 14 premiers jours, il y a une plaie dans le nasopharynx, qui est rapidement restaurée. Déjà le deuxième jour, après la disparition de l'œdème postopératoire, la personne ressentira un soulagement et pourra respirer par le nez. Enfin, le gonflement du nasopharynx disparaît après un maximum de deux semaines, et à ce moment-là, la capacité de respirer par le nez est complètement rétablie. À peu près au même moment, le ronflement et l'apnée du sommeil passent, une personne respire normalement pendant son sommeil et obtient un meilleur sommeil. Après élimination des végétations adénoïdes, la sensation de fatigue chronique associée à un manque d'oxygène disparaît.

Malgré un soulagement rapide, l'élimination des végétations adénoïdes n'est pas toujours nécessaire. Dans les formes plus douces d'hypertrophie, il est possible de normaliser le processus de respiration nasale et d'améliorer la qualité de vie par des méthodes conservatrices. Ne vous précipitez pas pour retirer les végétations adénoïdes, car l'amygdale nasopharyngée remplit une fonction importante. Dans le même temps, si le traitement conservateur n'aide pas, il est préférable d'éliminer les végétations adénoïdes le plus tôt possible pour éviter d'éventuelles complications..

Pourquoi les végétations adénoïdes chez un enfant sont-elles dangereuses et devraient-elles être supprimées

Ils peuvent provoquer une dépression et une malocclusion, et les médicaments ne sont pas toujours efficaces. Mais le problème peut être résolu.

Que sont les végétations adénoïdes

Dans la bouche d'une personne, il y a des organes spéciaux - les amygdales, qui nous protègent des bactéries et des virus. Il n'y en a que six et ils sont situés en cercle à l'entrée des voies respiratoires..

L'un d'eux - le pharynx ou adénoïde - est situé dans la gorge au-dessus de l'ouverture nasale. Elle existe chez les enfants dès la naissance, mais diminue avec le temps et disparaît à l'adolescence..

D'où viennent les végétations adénoïdes?

Parfois, les végétations adénoïdes deviennent enflammées et grossies. Les médecins appellent cette condition adénoïdite..

Les végétations adénoïdes élargies bloquent les voies nasales / medicalnewstoday.com

Si l'inflammation dure très longtemps ou se répète trop souvent, au fil du temps, l'amygdale pharyngée se développe et bloque la sortie de la cavité nasale - une hypertrophie adénoïde se produit. Dans la vie de tous les jours, c'est ce qu'on appelle les végétations adénoïdes..

Le plus souvent, une augmentation des végétations adénoïdes est causée par une infection virale par hypertrophie adénoïde, telle que la grippe ou d'autres infections virales respiratoires aiguës.

Cependant, il peut y avoir d'autres raisons à cette condition:

Comment les végétations adénoïdes se manifestent

Les enfants avec des végétations adénoïdes marchent constamment avec la bouche ouverte, respirent bruyamment et se plaignent de la bouche sèche. La nuit, l'enfant ronfle, parfois il y a des retenues respiratoires à court terme, alors il dort agité.

Parfois déficience auditive, bruit ou crépitement dans les oreilles.

Que se passe-t-il si les végétations adénoïdes ne sont pas traitées

Une amygdale pharyngée élargie rend la respiration difficile par le nez et le bébé prend de l'air par la bouche. Cela provoque de nombreux problèmes d'hypertrophie adénoïde:

  • Peu d'air pénètre dans les poumons et le cerveau ne reçoit pas suffisamment d'oxygène. En conséquence, le développement mental et physique est perturbé, le sommeil normal disparaît. Pour la même raison, des troubles mentaux tels que la dépression ou le trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention surviennent..
  • L'air passant par la bouche n'est ni humidifié ni débarrassé de la poussière et des bactéries. Par conséquent, l'enfant est plus susceptible de développer des infections, en particulier une inflammation des sinus..
  • La morsure et la forme du visage changent en raison de la constante entrouverte.
Le visage d'un enfant avec des végétations adénoïdes hypertrophiées / ualberta.ca

De plus, les végétations adénoïdes envahies bloquent les tubes auditifs, ce qui entraîne une déficience auditive et une otite moyenne..

N'attendez pas ces complications.

Rendez-vous chez l'oto-rhino-laryngologiste dès que vous remarquez que l'enfant respire par la bouche.

Les végétations adénoïdes sont faciles à repérer à l'examen de la gorge.

Quand tu peux te débrouiller avec de la drogue

Si la prolifération des végétations adénoïdes est faible ou s'il n'y a pas de complications.

Pour une infection bactérienne, des antibiotiques sont prescrits à l'enfant. Si une augmentation des végétations adénoïdes est associée à des allergies, les médecins recommandent des antihistaminiques.

Sprays stéroïdes Revue systématique et méta-analyse d'essais contrôlés randomisés sur le rôle de la mométasone dans l'hypertrophie adénoïde chez les enfants réduisent légèrement la taille de l'amygdale pharyngée. Cependant, si vous arrêtez de les utiliser, les végétations adénoïdes élargissent à nouveau le traitement et la gestion de l'adénoïdectomie.

Quand se faire opérer

L'élimination des végétations adénoïdes n'affecte pas l'immunité des enfants et n'augmente pas le risque de maladies infectieuses.

L'opération est effectuée dans les cas suivants:

  • L'enfant ne peut pas respirer par le nez et il retient son souffle pendant le sommeil.
  • Des complications telles que des infections de l'oreille ou des sinus se développent.
  • Le traitement médicamenteux n'aide pas.

L'opération est contre-indiquée si le bébé est allergique aux agents anesthésiques.

Comment se déroule l'opération

Avant la procédure, vous ne devez pas manger et boire pendant plusieurs heures pour éviter les vomissements. Si un enfant a une mauvaise coagulation sanguine, des médicaments lui sont administrés pour se protéger des saignements.

L'opération se déroule sous anesthésie générale et dure en moyenne une demi-heure. Le chirurgien coupe les végétations adénoïdes avec un couteau spécial dans la bouche, puis cautérise les restes avec un laser ou un scalpel électrique. Il est important d'éliminer toutes les particules de l'amygdale au maximum pour qu'elle ne repousse pas. S'il n'y a pas de complications, l'enfant pourra rentrer chez lui dans quelques heures..

Après la chirurgie, il y a parfois une congestion nasale, un mal de gorge ou une température basse. Votre médecin peut vous prescrire des analgésiques et des antipyrétiques, mais ces symptômes disparaissent généralement d'eux-mêmes en quelques jours..

Les complications chirurgicales sont très rares Traitement et prise en charge de l'adénoïdectomie. Les saignements surviennent dans 0,4% des cas, insuffisance vélopharyngée (se manifestant par une voix nasale) - dans 0,03% -0,06% de toutes les opérations.

Comment éviter l'apparition d'adénoïdes

Combattez les raisons de leur apparition:

  • Protégez votre bébé de la grippe et d'autres infections virales respiratoires aiguës.
  • Traitez les allergies ou le reflux gastro-œsophagien avec un spécialiste.
  • Protégez votre enfant de la fumée de cigarette.

Plus vous vous référez tôt à l'ORL, plus il est sûr de traiter les végétations adénoïdes et moins il y a de risques de complications..